ISOTHENTIC, enduit de maçonnerie pour façade visant la rénovation énergétique du vieux Bâti Parisien Patrimonial Conforme au DTU 26.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISOTHENTIC, enduit de maçonnerie pour façade visant la rénovation énergétique du vieux Bâti Parisien Patrimonial Conforme au DTU 26."

Transcription

1 ISOTHENTIC, enduit de maçonnerie pour façade visant la rénovation énergétique du vieux Bâti Parisien Patrimonial Conforme au DTU 26.1 ISOTHENTIC Assurance décennale SMABTP Partenaires: SMABTP Cabinet POUGET PACT 75/92 Edition juin 2015

2 ISOTHENTIC Définition et objectif Le procédé ISOTHENTIC est un enduit de maçonnerie épais conforme au DTU 26.1 dont l ossature métallique intègre une isolation hygrothermique en mousse expansive alvéolaire. Il vise particulièrement la rénovation énergétique des façades du bâti ancien type Parisien (immeubles avec un support de construction en briques, moellons ou pans de bois enduit au plâtre de Paris) afin de leur offrir une solution d'efficacité énergétique de technique courante tout en préservant leur authenticité et leur esthétisme qui les valorisent.

3 Etapes de la mise en œuvre d ISOTHENTIC Etapes de la mise en œuvre du procédé ISOTHENTIC Vue sur façade avant travaux Détail sur état support plâtre Piochage enduit et évacuation des gravois Mise en place de l ossature métallique Pose film polyane et grilles pour l injection Injection mousse expansive Enlèvement des grilles d injection Fixation du lattis métallique Mise en œuvre du corps d enduit, création d un encadrement au profil. Mise en œuvre de l enduit de finition Protection des bandeaux Vue d ensemble après finitions ISOTHENTIC

4 Mise en œuvre de la mousse isolante Injection Dépose grilles

5 Principe technique ISOTHENTIC

6 Caractéristiques de l isolant choisi pour ISOTHENTIC SON ISOLANT: MOUSSE G 2008 Mousse produite au sein d une usine espagnole reconnue, TECNOPOL, qui exporte dans le Monde Entier, et produite par un réseau d applicateurs référencés dans le cadre d un plan assurance qualité. Un isolant normalisé avec une déclaration de performance règlementaire certifié pour un emploi en technique courante conformément au DTU Un isolant en phase avec les exigences actuelles d étanchéité à l air (RT 2012 et BEPOS 2020) en matière d économie d énergie et de réduction d émission gaz à effet de serre. Neutre pour l Environnement, il ne contient ni gaz toxique, ni composé organique volatile, ni formaldéhyde). Mousse thermique qui s expanse en phase aqueuse en 6 secondes, en prenant 100 fois son volume liquide (l air renfermé explique son pouvoir thermique), en s infiltrant partout réduisant ainsi fortement les ponts thermiques. Elle épouse avec une très forte adhérence le support, sans accroche mécanique, sans laisser aucun vide d air, source de pénétration d air et de convection dans les murs. Adhérente et légère; elle ne se tasse pas, souple, elle suit le mouvement structurel du Bâti, pour pérenniser son action d étanchéité à l air. Avec une structure à cellules ouvertes, elle contribue à l évacuation constante de la condensation (d hiver ou d été), sans en souffrir dans une notion de murs perspirants et favorise un assèchement constant des parois (coefficient de perméabilité à la vapeur d eau: 4,6 ). La mousse encaisse les ondes sonores et les restitue diminuées (confère déclaration de performance). Elle contribue donc à réduire durablement la facture énergétique, à un meilleur confort thermique, à la gestion d un air plus sain et moins bruyant.

7 Avant ISOTHENTIC, quelles solutions avait-on pour revoir l efficacité énergétique du bâti ancien parisien? Jusqu à aujourd hui le propriétaire d un bâtiment ancien qui souhaitait jouir dans son habitat d une température confortable n avait que 5 solutions : 1. isoler par l intérieur et perdre environ 6 % de surface habitable 2. isoler par l extérieur, à condition d y être autorisé et d accepter de modifier de façon importante l esthétique de son habitation, sachant que les A.B.F. refusent les solutions ETICS habituelles pour la réfection des maçonneries anciennes quand le bâtiment à une valeur patrimoniale. 3. isoler sa toiture sous réserve qu'il y ait encore de la place pour le faire avec les combles qui sont pour une très grande majorité aménagés et mal isolés, 4. changer ses fenêtres et améliorer de 15% seulement sa déperdition thermique, 5. ou enfin ne rien faire et continuer dans un confort relatif à payer des factures de chauffage élevées bientôt alourdies par la taxe carbone.

8 Avantages du procédé ISOTHENTIC Techniques: un constat de la structure du bâti (piochage de 100% du support enduit jusqu'à la structure porteuse de l'immeuble, confortement si nécessaire), une mise en œuvre sur une base saine et un gain en épaisseur d'isolation par rapport à l'ancien nu de façade (permet de réduire les points singuliers à traiter qui sont difficiles à réaliser et coûteux), une mise en œuvre d'une isolation continue (la mousse adhère fortement et épouse toutes les discontinuités du support), sans rupture thermique qui crée une enveloppe isolante pare-air, un complexe isolant + enduit permettant une bonne diffusion de la vapeur d'eau nécessaire pour l'assèchement en continu des murs, une finition très esthétique, en enduit épais au mortier plâtre-chaux (conforme aux recommandations des Architectes des Bâtiments de France), qui permet de recréer l'authenticité de l'ouvrage, conformément au Guide ENRABF «Concilier économie d énergie et bât ancien pour les bâtiments à valeur patrimoniale, un respect des règles du DTU avec une finition en enduit de maçonnerie épais. Ce procédé a déjà convaincu des grands Maîtres d Ouvrage comme PARIS HABITAT et de nombreux syndics de copropriété parisiens. Financiers: une préservation de votre surface habitable et une nette valorisation de votre patrimoine une garantie décennale de travaux: ce procédé bénéficie d un assurance décennale couverte par la SMABTP. une nette diminution de la consommation énergétique du bâti.

9 ANNEXES: Extrait rapport «Concilier économie d énergie & bâti ancien» Cahier des charges du procédé ISOTHENTIC

10

11

12

13

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES a) - sous les rampants: Généralités Comme pour tous les isolants, il faut ménager une lame d air depuis la panne faîtière jusqu à la jonction entre les

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un nouvel ouvrage est paru en 2013, destiné aux artisans, entreprises, architectes, maîtres d œuvre et maîtres d ouvrage,

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Intervention du 25 Juin 2015 Dans le cadre des «soirées du Bâtiment» de l Action Construction Durable Couserans Laurelyne MEUNIER,

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

jusqu A 733 /an* d économie

jusqu A 733 /an* d économie TOITURE NON ISOLÉE TOITURE ISOLÉE jusqu A 733 /an* d économie LES TOITURES INTELLIGENTES Dans une maison non isolée, savez vous que 30 % de la chaleur s échappe par le toit? Déperditions d énergie dans

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 5 juin 2012 ORLEANS Opération réalisée avec le soutien financier de l Union Européenne, de l Etat et de la Région Centre : Programme La Règlementation Thermique

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Extrait du sommaire du Reef en ligne

Extrait du sommaire du Reef en ligne Extrait du sommaire du Reef en ligne Catalogue par ouvrage Maçonnerie gros œuvre Constructions métalliques Constructions en bois Atrerie - Fumisterie Façades et bardages Couvertures Etanchéité Menuiserie

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

3 Les évolutions du procédé constructif

3 Les évolutions du procédé constructif 3 Les évolutions du procédé constructif 3.1 Trame Nous avons fait évoluer la trame de 2,70 m x 5,40 m vers 3 m x 6 m pour faciliter la prise en compte des contraintes d accès des personnes à mobilité réduite.

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Le doublage haute performance Polyplac

Le doublage haute performance Polyplac Le doublage haute performance Polyplac RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs standards : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 0 à 140

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Doublage haute performance thermique Polyplac

Doublage haute performance thermique Polyplac Doublage haute performance thermique Polyplac R 01 lus s impl avec e Kna Tout e T st p uf! Le produit : présentation Longueurs standard : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Polyplac est le

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

Polystyrène expansé. Humidité N 9. Les Fondamentaux. Les Fondamentaux. Décembre 2012. Polystyrène expansé. & Humidité

Polystyrène expansé. Humidité N 9. Les Fondamentaux. Les Fondamentaux. Décembre 2012. Polystyrène expansé. & Humidité Page 1 Performant même les pieds dans l eau pour des économies durables d énergies & Humidité & Humidité Le polystyrène expansé : l humidité ne passera pas! Son insensibilité maximale à l'eau garantit

Plus en détail

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Construire une maison économe Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Les consommations d énergie par m 2 ont été divisées par 6 depuis 1974 : 1 re réglementation thermique

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Bruxelles Environnement ISOLATION DE L ENVELOPPE Gauthier KEUTGEN ICEDD asbl Objectif(s) de la présentation Attirer l attention sur

Plus en détail

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Afin d améliorer le confort thermique de leur maison d après-guerre, un couple

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Par Hélène Delorme, présidente de Maisons Paysannes de l Yonne

Par Hélène Delorme, présidente de Maisons Paysannes de l Yonne Par Hélène Delorme, présidente de Maisons Paysannes de l Yonne 1 L association des Maisons Paysannes de l Yonne : - délégation dans l Yonne de Maisons Paysannes de France - 200 adhérents - 8.000 adhérents

Plus en détail

VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT

VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT poutrelles béton sur vide sanitaire VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT LE MEILLEUR Support. 23, rue de la Vanne 92126 Montrouge Cedex Tél 01 49 65 09 09 Fax 01 49 65 08 61 Mail fib@fib.org Site www.fib.org Industrie

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE ETUDE DE SOLUTIONS DE RENOVATION DE BATIMENTS TRADITIONNELS EN ECOSSE Par MARIE JONNARD Tutrice

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008 ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE Présenté par Emile Loiselle 6/5/2008 INTERNAL 1 Résumé Présentation de la mousse de polyuréthane pulvérisée Utilisations

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

Matériaux d isolation

Matériaux d isolation Mardi 30 Octobre 2012 en LORRAINE Matériaux d isolation Espace INFO ÉNERGIE Centre&Ouest Vosges Pierre Pellégrini Conseiller énergie Quelles sont nos missions? Sensibiliser, informer, conseiller de façon

Plus en détail

Façades Durables à Finition Minérale

Façades Durables à Finition Minérale Façades Durables à Finition Minérale Isolantes, Protectrices, Sans Entretien. Fini le Pinceau! Une rénovation vite rentabilisée! En tant que propriétaire d une maison, vous serez tôt ou tard confrontés

Plus en détail

Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable?

Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable? Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable? Mardi 7 février 2012 / 10H45-11H45 Maurice DI GIUSTO Président UNA CPC de la CAPEB Jean-Denis HASSENBOELHER Technicien

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur

Isolation Thermique par l Extérieur Isolation Thermique par l Extérieur Protéger le présent, préserver l avenir Pourquoi isoler? Les origines des fuites s d un immeuble ou d une maison sont connues. Provenant d une isolation absente ou faible,

Plus en détail

combinez les meilleures performances

combinez les meilleures performances Isoler les bâtiments non résidentiels combinez les meilleures performances innovation confort SÉCURITÉ ÉCONOMIE SIMPLICITÉ thermique acoustique protection incendie environnement non hydrophile ÉCONOMISEZ,

Plus en détail

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES Tout le monde parle d économie d énergie nous, nous agissons! Nos produits garantissent un climat ambiant sain Notre objectif est de développer des

Plus en détail

Energéticien Consultant Formateur

Energéticien Consultant Formateur 1 Energéticien Consultant Formateur 2 Cas 1 : maison contemporaine Maison individuelle 1972 Façade avant entrée Pignon jardin Façade arrière jardin 3 Description Présentation générale état initial 2 niveaux

Plus en détail

L EVOLUTION DE L ISOLATION

L EVOLUTION DE L ISOLATION L EVOLUTION DE L ISOLATION FABRIQUÉ AU CANADA DEPUIS 1986 ICYNENE.BE, ICYNENE.EU, ICYNENE.COM MOUSSE D ISOLATION PROJETEE C EST VRAI la mousse d isolation projetée Icynene est un peu plus onéreuse que

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

MONO AIR, enduit d étanchéité à l air Simple et efficace

MONO AIR, enduit d étanchéité à l air Simple et efficace 121107_MONO_AIR_COUV_4COUV_PIX.ai 1 08/11/12 15:40 C M J CM MJ CJ CMJ Parexlanko est la marque commerciale de ParexGroup S.A. www.parexlanko.com PAREXGROUP S.A. - Département Façades 19 place de la résistance

Plus en détail

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux 5 bonnes raisons de construire en mono mur bio bric La RT 2012 fixe 3 objectifs de résultats : besoins bioclimatiques, consommation d énergie primaire, confort d été. La réponse à ces objectifs est notamment

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

Présente: I N N O T H E R M L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR

Présente: I N N O T H E R M L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR Présente: I N N O T H E R M L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR POURQUOI ISOLER SA MAISON?: 65% des logements en France ont été construits avant 1975 et sont peu ou pas isolés et ceux construits après

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

ISOVER RENFORCE SON OFFRE COUVERTURE AVEC DE NOUVELLES INNOVATIONS

ISOVER RENFORCE SON OFFRE COUVERTURE AVEC DE NOUVELLES INNOVATIONS Communiqué de presse / Mai 0 ISOVER RENFORCE SON OFFRE COUVERTURE AVEC DE NOUVELLES INNOVATIONS Dans une maison non isolée, 0% de la chaleur s échappe par le toit. Isoler sa toiture revient donc à traiter

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat - Parois de locaux - Isolation intérieure / Isolation extérieure La figure représente la coupe transversale de la paroi d un pavillon. Pour une étude simplifiée cette paroi

Plus en détail

SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE. Conseils établis en application de. En collaboration avec le laboratoire CERIC GUIDE CONSEIL

SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE. Conseils établis en application de. En collaboration avec le laboratoire CERIC GUIDE CONSEIL SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE Conseils établis en application de la NF DTU 24.1 En collaboration avec le laboratoire CERIC GUIDE CONSEIL en application de la réglementation thermique

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Bienvenue dans le mondeudi! Fabricant des systèmes en isolation thermiques en fibre de bois

Bienvenue dans le mondeudi! Fabricant des systèmes en isolation thermiques en fibre de bois Bienvenue dans le mondeudi! Fabricant des systèmes en isolation thermiques en fibre de bois 20 ans d expérience dans le développement et la fabrication des Systèmes en I.T.E et I.T.I a base de fibre de

Plus en détail

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par l

Plus en détail

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB Sécurité maximale pour petits et grands INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé AVIS TECHNIQUE testé par CSTB hygrovariable Frein-vapeur et membrane d étanchéité

Plus en détail

Monomur 37,5 Joint Mince 275x375x219

Monomur 37,5 Joint Mince 275x375x219 Monomur 37,5 Joint Mince 275x375x219 Isolation, Solidité, Confort, Santé, Durabilité L alternative RT 2012 R=3,01 m².k/w Applications TYPE DE MARCHÉ RÉGLEMENTATION RT 2012 POSE HQE OUI HQE COLLECTIF MAISON

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Retrouvez les conférences sur www.ifb42.com La RT2012 Le confort d été Performances des menuiseries extérieures Humidité et transfert de vapeur d eau dans les parois Les

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés! Le diagnostic énergétique des anciens bâtiments! Exigences et solutions constructives

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com Gestion de l humidité dans la rénovation 1 Une réhabilitation thermique implique le renforcement de l isolation Les travaux d isolation peuvent modifier le comportement hygrothermique des parois Les maîtres

Plus en détail

Agathe COQUILLION Projet financé par Projet réalisé par

Agathe COQUILLION Projet financé par Projet réalisé par Agathe COQUILLION Programme o Rappel des enjeux o Atouts et points de vigilance o Notions de thermique o Le marché de la maison individuelle o Les réglementations o Avant de rénover o Solutions techniques

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

Les fiches de. Liste des fiches de Bois & Charpente

Les fiches de. Liste des fiches de Bois & Charpente Liste des fiches de Bois & Charpente Un air plus sain à l intérieur du bâtiment Une régulation naturelle de l humidité de l air Un confort thermique en continu été comme hiver Des matériaux recyclables

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE)

Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Ludivine MENEZ Union des Fabricants de Menuiseries Extérieures (UFME) Mercredi 6 novembre 2013, BATIMAT 1 Mise en Œuvre des Fenêtres

Plus en détail

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie DB+ protège des dégâts au bâtiment et des moisissures DB+ frein-vapeur en carton Intelligent et écologique SYSTÈME DB+ Le système frein-vapeur et

Plus en détail

focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse Le PSE : la meilleure façon de s isoler!

focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse Le PSE : la meilleure façon de s isoler! focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse 7 Le PSE : la meilleure façon de s isoler! Sols, planchers, murs, toitures : en neuf comme en rénovation, le PSE isole tout à la

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Comment choisir un isolant pour les murs Avec16% des déperditions de chaleur qui passent par les murs l isolation des murs est la deuxième priorité en rénovation après l isolation de la toiture. Les caractéristiques

Plus en détail

Présentation du concept

Présentation du concept Label THPE RT 2005 2 niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique ELÉMENTS DE THERMIQUE Diagnostic De Performance ÉnergÉtique Mesurer la performance énergétique La conduction La conduction est un transfert de chaleur entre solides. L exemple plaque électrique. La plaque

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction

Institut de Formation à l ECO-construction Institut de Formation à l ECO-construction Objectif : CONSERVER L ÉNERGIE Principes d hiver Principes d été Axes d effort Sur les consommations Réduire les besoins de chauffage Chemin CONCRET La facture

Plus en détail

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91)

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Fiche chantier RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Adresse : 7 clos Fraisiers / 91190 GIF SUR YVETTE Nature du chantier : rénovation de l ensemble

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

INNOVER POUR MIEUX ISOLER ça fait toute la différence

INNOVER POUR MIEUX ISOLER ça fait toute la différence AVEC NOUVEAUTéS BATIMAT 203 INNOVER POUR MIEUX ISOLER ça fait toute la différence TOUTES LES SOLUTIONS ACTIS POUR LA RT 202 LA RT 202 dans les grandes lignes La Réglementation Thermique 202 s applique

Plus en détail

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Le premier bouquet à 3 fleurs POUGET Consultants 11 Février 2014 Jérémy AMAND CONTEXTE «LE PARC». Plus de 30 millions de cas particuliers! Les usages; maisons individuelles,

Plus en détail

Patrimoine OPH Réhabilitation énergétique BBC REHAB. Les Oléandres. Bâtiments 11 et 13. PRÉSENTATION DES TRAVAUX Mardi 18 février 2014

Patrimoine OPH Réhabilitation énergétique BBC REHAB. Les Oléandres. Bâtiments 11 et 13. PRÉSENTATION DES TRAVAUX Mardi 18 février 2014 Patrimoine OPH Réhabilitation énergétique BBC REHAB Les Oléandres Bâtiments 11 et 13 PRÉSENTATION DES TRAVAUX Mardi 18 février 2014 Réhabilitation thermique : Le site (60 logements) 2 Réhabilitation thermique

Plus en détail

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse Connaissance des performances et du comportement thermique de bâtiments types du centre ancien de Bayonne, SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse VILLE DE BAYONNE/ADEME Le contexte

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail