L'aide sociale entre solidarité étatique et solidarité familiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'aide sociale entre solidarité étatique et solidarité familiale"

Transcription

1 L'aide sociale entre solidarité étatique et solidarité familiale Colloque organisé à la Faculté de droit de l UCL par l Atelier de droit social le 8 mai 2009 sous la coordination de J.-F. NEVEN et S. GILSON

2 Éditeur responsable: H. Suijkerbuijk 2010 Wolters Kluwer Belgium sa Drève Richelle, 161 L B 1410 Waterloo Tél: (0800) (appel gratuit) (02) Hormis les exceptions expressément fixées par la loi, aucun extrait de cette publication ne peut être reproduit, introduit dans un fichier de données automatisé, ni diffusé, sous quelque forme que ce soit, sans l'autorisation expresse, préalable et écrite de l'éditeur. ISBN D/2010/2664/035 BP/ESP-BI10001

3 Table des matières LA RECHERCHE DU DIFFICILE POINT D'ÉQUILIBRE ENTRE SOLIDARITÉS FAMILIALE ET ÉTATIQUE 1 I. Objet du propos 3 II. L'obligation parentale d'entretien (C. civ, art. 203) 6 A. Principes 6 B. Formes 7 C. Quantum 10 D. Durée 12 E. Indignité alimentaire Principes Conception traditionnelle Droit comparé Jurisprudence néerlandophone récente (fondée sur l'obligation réciproque de respect prévue à l'article 371 du Code civil) 16 III. Les obligations alimentaires liées à la parenté ou à l'alliance (C. civ., art. 205, 206, 207 et 208) 18 A. Principes 18 B. Quantum 18 C. Recours des créanciers (recouvrement des frais de dernière maladie et des frais funéraires) 19 IV. L'obligation de secours alimentaire post-divorce 19 A. Bref examen critique des apports de la loi de réforme du 27 avril B. Titularité du droit à la pension 21 L'aide sociale entre solidarité étatique et solidarité familiale XI

4 L'AIDE SOCIALE ENTRE SOLIDARITÉ ÉTATIQUE ET SOLIDARITÉ FAMILIALE C. Objectifs de la pension 22 D. Calcul et durée 23 LE RENVOI VERS LES DÉBITEURS ALIMENTAIRES COMME MOTIF DE REFUS OU DE RÉDUCTION DU REVENU D'INTÉGRATION OU DE L'AIDE SOCIALE 25 I. Jalons historiques 27 A. La loi du 7 août 1974 instituant le droit à un minimum de moyens d'existence 27 B. Le renvoi aux débiteurs d'aliments dans la jurisprudence relative au minimex 29 C. La loi du 8 juillet 1976 organique des CPAS 31 D. La loi du 12 janvier 1993 contenant un programme d'urgence pour une société plus solidaire 32 E. La loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l'intégration sociale 35 II. Les débiteurs alimentaires visés par la loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l'intégration sociale 36 III. IV. L'obligation de faire valoir ses droits aux aliments Les obligations respectives du bénéficiaire et du CPAS 37 La référence aux barèmes de récupération du revenu d'intégration comme élément d'appreciation du renvoi vers les débiteurs d'aliments 43 V. Les conséquences de l'absence injustifiée de recours aux débiteurs d'aliments 46 VI. Le renvoi vers les débiteurs d'aliments en aide sociale 48 XII Kluwer

5 TABLE DES MATIÈRES LE RECOUVREMENT DE L'AIDE SOCIALE ET DU REVENU D'INTÉGRATION AUPRÈS DES DÉBITEURS ALIMENTAIRES 53 Introduction 55 I. Un droit propre soumis à l'existence d'une créance alimentaire 57 A. Un droit propre Notion Conséquences Inapplicabilité des règles applicables aux actions alimentaires La possibilité de récupérer des arriérés de créances alimentaires L'applicabilité des limites fixées par les articles 1409 et 1410 du Code judiciaire La non-extinction de l'action par le décès du bénéficiaire L'innoposabilité au CPAS de la décision statuant sur le droit aux aliments du bénéficiaire Une action conditionnée par la réunion des conditions d'octroi de l'aide sociale 65 B. Un droit subordonné à l'existence d'une dette alimentaire Notion Conséquences Le "destinataire" de l'action doit être un débiteur d'aliments La nécessaire concomitance entre l'existence de l'obligation alimentaire et l'octroi de l'aide sociale Le respect de la hiérarchie édictée par le Code civil entre les débiteurs d'aliments La limitation du recouvrement au montant de la créance alimentaire L'incidence du comportement fautif du bénéficiaire de l'aide sociale La possibilité pour le débiteur alimentaire d'offrir l'exécution de son obligation alimentaire en nature (C. civ., art. 210 et 211) 77 C. Conclusion 79 L'aide sociale entre solidarité étatique et solidarité familiale XIII

6 L'AIDE SOCIALE ENTRE SOLIDARITÉ ÉTATIQUE ET SOLIDARITÉ FAMILIALE II. Une obligation aux multiples exceptions 80 A. Le principe: l'obligation de recouvrement 80 B. Les exceptions au caractère obligatoire du recouvrement Les exceptions liées à l'objet de la récupération L'exception liée à la personne du débiteur d'aliments L'exception liée à la situation du créancier d'aliments Les renonciations établies pour des motifs d'équité 87 C. Les limitations du montant pouvant être recouvré Les limitations liées à la personne du débiteur d'aliments En matière de revenu d'intégration En matière d'aide sociale Les limitations découlant de la pluralité de débiteurs d'aliments Les limitations liées à l'assiette du recouvrement Le recouvrement est limité au montant de la créance alimentaire Le recouvrement est limité au montant fixé dans le barème d'intervention Le recouvrement est limité au montant qui excède le seuil minimum de revenus imposables 95 III. La procédure administrative et judiciaire 97 A. La décision de recouvrement Le nécessaire préalable administratif L'enquête sociale L'information du demandeur d'aide Les mentions de la décision L'inapplication de la Charte de l'assuré social aux décisions visant les débiteurs d'aliments L'application de la loi du 29 juillet 1991 et de la loi du 11 avril Les mentions spécifiques Le rappel 103 XIV Kluwer

7 TABLE DES MATIÈRES B. L'existence d'un recours contre la décision La demande de renonciation Principe La décision statuant sur la renonciation Le recours contre la décision statuant sur la renonciation Le recours contre l'absence de décision Le recours contre la décision de récupération Existence d'un recours Délai de recours Compétence matérielle La solution traditionnelle Réflexions sur la possibilité d'une compétence du tribunal du travail Compétence territoriale Mode introductif d'instance Dépens 118 C. L'action en recouvrement Caractère non exécutoire de la décision La prescription de l'action en recouvrement Compétence matérielle Compétence territoriale Mode introductif d'instance Les dépens Charge des dépens Montant de l'indemnité de procédure 120 Conclusions 121 L'aide sociale entre solidarité étatique et solidarité familiale XV

8 L'AIDE SOCIALE ENTRE SOLIDARITÉ ÉTATIQUE ET SOLIDARITÉ FAMILIALE L'AIDE SOCIALE ET LE REVENU D'INTÉGRATION EN CAS DE PRISE D'AUTONOMIE DES "JEUNES MAJEURS" 127 Introduction 129 I. Les grands mineurs 130 II. Les jeunes majeurs 131 A. La condition d'âge parmi les autres conditions 131 B. Le jeune majeur qui reste sous le toit parental La prise en compte des ressources des cohabitants L'octroi individualisé du revenu d'intégration 137 C. Le jeune majeur qui quitte le toit parental Une première tendance: le refus La condition d'insuffisance de ressources La privation volontaire de ressources La solidarité familiale La condition de l'épuisement du droit aux aliments L'objectif d'intégration sociale de la loi Les motifs d'ordre pédagogique ou éducatif Les us et coutumes en Belgique Le mariage L'exception: les motifs impérieux de quitter le toit parental Renvoi vers ses débiteurs d'aliments Une seconde tendance: l'absence de preuve de la nécessité de quitter le toit parental L'absence de condition d'octroi spécifique La condition d'insuffisance de ressources La condition de l'épuisement du droit aux aliments L'économie générale de la loi Les motifs d'ordre pédagogique ou éducatif Le principe de réalité Le taux du revenu d'intégration accordé 154 Conclusions: vers l'insertion sociale 155 XVI Kluwer

9 TABLE DES MATIÈRES ENTRE SOLIDARITÉ FAMILIALE ET SOLIDARITÉ ÉTATIQUE: DE LA PLURALITÉ DES ACTEURS, DES LIMITES DE LEURS COMPÉTENCES ET DE LEUR NÉCESSAIRE MISE EN RÉSEAU COMPTE-RENDU DES DÉBATS 157 Introduction 159 I. Octroi de l'aide et "condition de rupture": position de certains CPAS 160 II. Déclinaison plurielle du recours aux débiteurs d'aliments 162 A. Renvoi a priori du jeune vers ses débiteurs d'aliments 163 B. Octroi de l'aide sociale avec récupération par le CPAS 164 C. Action du CPAS de plein droit au nom et en faveur de l'intéressé 165 D. Obligation alimentaire négociée entre créancier, débiteurs d'aliments et CPAS 166 Conclusion 167 Appendice: Contribution aux débats de Christophe Ernotte, Directeur général de la Fédération des CPAS de l'union des Villes et Communes de Wallonie 168 BIBLIOGRAPHIE 175 L'aide sociale entre solidarité étatique et solidarité familiale XVII

Dix ans d application de la Charte de l assuré social

Dix ans d application de la Charte de l assuré social Dix ans d application de la Charte de l assuré social Actes de l après-midi d étude organisé sous la direction de J.-F. NEVEN et S. GILSON par le Département de droit économique et social de la Faculté

Plus en détail

Les options sur actions: risques ou opportunités?

Les options sur actions: risques ou opportunités? Les options sur actions: risques ou opportunités? Jean-Louis Davain et Diane Ectors Avocats au barreau de Bruxelles Loyens & Loeff Kluwer Waterloo Office Park, Drève Richelle 161 L, B-1410 Waterloo tél.

Plus en détail

La fausse indépendance

La fausse indépendance La fausse indépendance Gaëlle WILLEMS Avocate, Claeys & Engels Clôture rédactionnelle : 25 août 2009 Kluwer Waterloo Office Park Drève Richelle 161 L B-1410 Waterloo tél. (0800) 16 868 fax (0800) 17 529

Plus en détail

La prescription en droit social

La prescription en droit social La prescription en droit social Alain VERMOTE Conseiller juridique à la CSC Responsable-adjoint du Service juridique de la Fédération bruxelloise des Syndicats chrétiens À ma famille, Aux travailleurs

Plus en détail

VENTE IMMOBILIÈRE: LA PHASE PRÉALABLE ET SES ÉCUEILS

VENTE IMMOBILIÈRE: LA PHASE PRÉALABLE ET SES ÉCUEILS VENTE IMMOBILIÈRE: LA PHASE PRÉALABLE ET SES ÉCUEILS Actes du colloque organisé le 26 avril 2012 par le Guide de droit immobilier et la Chambre de Conciliation, d Arbitrage et de Médiation en matière Immobilière

Plus en détail

L impact de l introduction d une taxe carbone

L impact de l introduction d une taxe carbone L impact de l introduction d une taxe carbone Henri SCHUIND ENVILEG VB 2003 ISBN: 978-90-4654-270-5 PT DO 2006 D/2012/2664/204 PROTENV DO 2003 1er juillet 2012 Waterloo Office Park Service clientèle Drève

Plus en détail

Le régime fiscal et parafiscal des voitures de société en Belgique

Le régime fiscal et parafiscal des voitures de société en Belgique Le régime fiscal et parafiscal des voitures de société en Belgique Frédéricq Jacquet Conseil fiscal Tax Director, Deloitte Belgique Didier Berckmans Avocat Counsel, cabinet d avocats Laga Kluwer Waterloo

Plus en détail

Congés circonstanciels

Congés circonstanciels Congés circonstanciels Auteurs: Catherine MAIRY Conseillère juridique auprès du secrétariat social d employeurs Partena Francis VERBRUGGE Conseiller juridique, adjoint à la direction juridique du secrétariat

Plus en détail

Stock-options comparaison et questions pratiques

Stock-options comparaison et questions pratiques Stock-options comparaison et questions pratiques Christophe Delmarcelle Avocat Bird & Bird Kluwer Waterloo Office Park, Drève Richelle 161 L, B-1410 Waterloo tél. 0800 16 868 fax 0800 17 529 www.kluwer.be

Plus en détail

Trois écueils fiscaux examinés à la loupe

Trois écueils fiscaux examinés à la loupe Trois écueils fiscaux examinés à la loupe Trente ans d Actualités Fiscales Par le Comité de rédaction de la lettre d informations Actualités Fiscales: Séverine SEGIER Avocat associé Association Afschrift

Plus en détail

Droit de l énergie et immobilier. Isabelle Gerkens Conseiller Senior Mécanismes de Marché & Tarifs Elia

Droit de l énergie et immobilier. Isabelle Gerkens Conseiller Senior Mécanismes de Marché & Tarifs Elia Droit de l énergie et immobilier Isabelle Gerkens Conseiller Senior Mécanismes de Marché & Tarifs Elia Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk Waterloo Office Park Drève Richelle 161 L B-1410 Waterloo Tél.:

Plus en détail

Codex de l Expert-comptable et du Conseil fiscal

Codex de l Expert-comptable et du Conseil fiscal Codex de l Expert-comptable et du Conseil fiscal Ce code est mis à jour au Moniteur belge du 6 avril 2012. Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk # 2012 Wolters Kluwer Belgium SA Waterloo Office Park Drève

Plus en détail

DROIT A L INTEGRATION SOCIALE

DROIT A L INTEGRATION SOCIALE DROIT A L INTEGRATION SOCIALE Présentation générale de la loi et de l arrêté d application 19 septembre 2002 Marie Wastchenko, Secrétaire de la Section CPAS et Astrid Van Kleef, Juriste au CPAS de Bruxelles

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Yves-Henri Leleu. Le nouveau divorce pour cause de désunion irrémédiable. Jean-Louis Renchon. Introduction...

Table des matières. Avant-propos. Yves-Henri Leleu. Le nouveau divorce pour cause de désunion irrémédiable. Jean-Louis Renchon. Introduction... Table des matières Avant-propos Yves-Henri Leleu Le nouveau divorce pour cause de désunion irrémédiable Jean-Louis Renchon Introduction............................................ 11 1. Les objectifs de

Plus en détail

Les professionnels du secteur de l assurance au Luxembourg

Les professionnels du secteur de l assurance au Luxembourg Les professionnels du secteur de l assurance au Luxembourg Les apports de la loi du 12 juillet 2013 Sous la direction de Christophe Verdure Aurélien Cheppe Virginie Courteil Vincent Derudder Carine Feipel

Plus en détail

La responsabilite des professions comptables*

La responsabilite des professions comptables* La responsabilite des professions comptables* Catherine ME LOTTE Avocate au barreau de Bruxelles (*) Ce livre est une compilation de trois volumes de l ouvrage de re fe rence publie par Kluwer: Responsabilite

Plus en détail

Famille et couple: questions pratiques en droit international privé. Renouveau et démocratie Conseil européen 27 septembre 2012

Famille et couple: questions pratiques en droit international privé. Renouveau et démocratie Conseil européen 27 septembre 2012 1 Famille et couple: questions pratiques en droit international privé Renouveau et démocratie Conseil européen 27 septembre 2012 2 Plan de l exposé Mise en situation pratique 1. Mésentente conjugale: des

Plus en détail

ESP_VB_12003.fm Page 1 Monday, July 9, 2012 9:30 AM. Le licenciement des représentants du personnel

ESP_VB_12003.fm Page 1 Monday, July 9, 2012 9:30 AM. Le licenciement des représentants du personnel ESP_VB_12003.fm Page 1 Monday, July 9, 2012 9:30 AM Le licenciement des représentants du personnel ESP_VB_12003.fm Page 2 Monday, July 9, 2012 9:30 AM ESP_VB_12003.fm Page 3 Monday, July 9, 2012 9:30 AM

Plus en détail

Le Management de Transition vers la Soutenabilité Aperçu de la théorie, des critiques et des projets

Le Management de Transition vers la Soutenabilité Aperçu de la théorie, des critiques et des projets Le Management de Transition vers la Soutenabilité Aperçu de la théorie, des critiques et des projets Stéphane Cassiman ENVILEG VB 1003 ISBN : 978-90-4653-563-9 PT DO 1006 D/2011/2664/225 PROTENV DO 1003

Plus en détail

Arrêté fixant les normes pour le calcul de l'aide matérielle

Arrêté fixant les normes pour le calcul de l'aide matérielle 4 novembre 1998 Arrêté fixant les normes pour le calcul de l'aide matérielle Etat au 1 er mars 2014 Le Conseil d'etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu l'article 38 de la loi sur l'action sociale

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/205 DÉLIBÉRATION N 12/057 DU 3 JUILLET 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL AU SERVICE

Plus en détail

Vu la demande du Ministre de l Intégration sociale du 27 avril 2005 ;

Vu la demande du Ministre de l Intégration sociale du 27 avril 2005 ; CSSS/05/68 1 DÉLIBÉRATION N 05/025 DU 3 MAI 2005 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES CENTRES PUBLICS D ACTION SOCIALE ET LE SERVICE PUBLIC DE PROGRAMMATION INTÉGRATION

Plus en détail

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 Parue dans le Moniteur Belge du 28 décembre 2006 Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 CHAPITRE VI. Fonds d indemnisation des victimes de l amiante Section 1re. Mission et fonctionnement

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

Code social - Sécurité sociale 2012

Code social - Sécurité sociale 2012 Code social - Sécurité sociale 2012 Ce Code est à jour au 15 janvier 2012. Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk 2012 Wolters Kluwer Belgium SA Waterloo Office Park Drève Richelle 161 L B-1410 Waterloo

Plus en détail

Objet: Loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l'intégration sociale étudiants et droit au revenu d'intégration

Objet: Loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l'intégration sociale étudiants et droit au revenu d'intégration Pour info: Anne.Vanhemelrijck@mi-is.be Bernard.Note@mi-is.be Tél : 02/509.80.83 02/509.81.62 I Fax : 02/508.86.91 Url : www.mi-is.be A Mesdames et Messieurs les Présidents des centres publics d action

Plus en détail

Transport de marchandises dangereuses par route Les principales dispositions de l ADR, édition 2011

Transport de marchandises dangereuses par route Les principales dispositions de l ADR, édition 2011 Transport de marchandises dangereuses par route Les principales dispositions de l ADR, édition 2011 Joseph Van Olmen, DGT (Dangerous Goods training & Consultancy) SECLEG VB 2001 ISBN : 978-90-4654-339-9

Plus en détail

J ai l honneur de vous présenter par la présente circulaire de plus amples informations concernant :

J ai l honneur de vous présenter par la présente circulaire de plus amples informations concernant : Pour info: Anne Vanhemelrijck : 02/509.80.83 Bernard Note : 02/509.81.62 Fax : 02/508.86.91 Url : www.mi-is.be A Mesdames les Présidentes et Messieurs les Présidents des centres publics d action sociale

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/11/064 DÉLIBÉRATION N 11/042 DU 7 JUIN 2011 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL AU SECRÉTAIRE

Plus en détail

MICHEL TETRAULT VOLUME 2 DROIT DE LA FAMILLE. L'obligation alimentaire ÉDITIONS YVON

MICHEL TETRAULT VOLUME 2 DROIT DE LA FAMILLE. L'obligation alimentaire ÉDITIONS YVON MICHEL TETRAULT VOLUME 2 DROIT DE LA FAMILLE L'obligation alimentaire ÉDITIONS YVON TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 : LES PRINCIPES GÉNÉRAUX. 1.1 L'obligation alimentaire : une définition et la portée de

Plus en détail

INSTRUCTION. N 01-127-M0 du 26 décembre 2001 NOR : BUD R 01 00127 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 01-127-M0 du 26 décembre 2001 NOR : BUD R 01 00127 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 01-127-M0 du 26 décembre 2001 NOR : BUD R 01 00127 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RECOUVREMENT DES PRODUITS DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX

Plus en détail

N 36 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985. relatif à l'intervention des organismes débiteurs des prestations

N 36 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985. relatif à l'intervention des organismes débiteurs des prestations PROJET DE LOI adopté le 12 décembre 1984 N 36 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985 PROJET DE LOI relatif à l'intervention des organismes débiteurs des prestations familiales pour le recouvrement

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 17 DECEMBRE 2007 S.07.0017.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.07.0017.F A. S., demandeur en cassation, admis au bénéfice de l assistance judiciaire par décision du bureau d assistance judiciaire

Plus en détail

Règlement d attribution des logements communaux. de la commune d Uccle.

Règlement d attribution des logements communaux. de la commune d Uccle. Commune d Uccle Service du Logement Règlement d attribution des logements communaux de la commune d Uccle. Préambule La commune d Uccle a été une des toutes premières en Région de Bruxelles- Capitale à

Plus en détail

Table des matières. 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application... 7. Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg.

Table des matières. 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application... 7. Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg. Table des matières 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application.......................... 7 Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg., avocat Introduction.................................................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION

TABLE DES MATIÈRES. Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION divorce pour désunion irrémédiable 1 TABLE DES MATIÈRES Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION 1. La loi du 27 avril 2007 réformant le divorce...

Plus en détail

Table des matières. 1 Le divorce : quoi de neuf depuis 2008? Didier PIRE maître de conférences à l U.Lg., avocat

Table des matières. 1 Le divorce : quoi de neuf depuis 2008? Didier PIRE maître de conférences à l U.Lg., avocat Table des matières 1 Le divorce : quoi de neuf depuis 2008? Didier PIRE maître de conférences à l U.Lg., avocat Introduction................................................................ 8 La cause unique

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Table des matières I. CODE JUDICIAIRE II. PRINCIPALES CONVENTIONS INTERNATIONALES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE CIVILE

TABLE DES MATIÈRES. Table des matières I. CODE JUDICIAIRE II. PRINCIPALES CONVENTIONS INTERNATIONALES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE CIVILE Table des matières IX I. CODE JUDICIAIRE 10 OCTOBRE 1967. CODE JUDICIAIRE..................................................... 3 II. PRINCIPALES CONVENTIONS INTERNATIONALES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE CIVILE

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 703 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 4 juillet 2011 PROPOSITION DE LOI tendant à simplifier le recouvrement des créances alimentaires destinées aux enfants,

Plus en détail

L aide spécifique au paiement de pensions alimentaires en faveur d enfants

L aide spécifique au paiement de pensions alimentaires en faveur d enfants L aide spécifique au paiement de pensions alimentaires en Version n : 1 Dernière actualisation : 07-07-2008 1) Mode d emploi de la fiche et abréviations utilisées 2) Mise en contexte 3) En quoi consiste

Plus en détail

Commission Université-Palais. Université de Liège DROIT DES FAMILLES. Sous la coordination de Didier PIRE AA NTHEMIS

Commission Université-Palais. Université de Liège DROIT DES FAMILLES. Sous la coordination de Didier PIRE AA NTHEMIS AA NTHEMIS Commission Université-Palais Université de Liège DROIT DES FAMILLES Sous la coordination de Didier PIRE Table des matières 1 Du nouveau en matière de calcul de part contributive? 7 Jean-Louis

Plus en détail

ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES. à la

ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES. à la COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 5.3.2015 C(2015) 1423 final ANNEX 18 ANNEXE LIGNES DIRECTRICES SUR L'APPLICATION DU PRINCIPE DE PROPORTIONNALITÉ À LA RENONCIATION AU RECOUVREMENT DE CRÉANCES à la DÉCISION

Plus en détail

Grands principes du droit du divorce

Grands principes du droit du divorce Grands principes du droit du divorce En Belgique, il existe deux procédures de divorce: - la procédure DCM ( Divorce par Consentement Mutuel) - la procédure DDI ( Divorce pour Désunion Irrémédiable) 1.

Plus en détail

COUR DU TRAV AIL DE BRUXELLES

COUR DU TRAV AIL DE BRUXELLES .. : ' ";: F>:.. ' li!' R.G. NO2009/AB/52348 1er feuillet Rep.N 20111 YG:/l.. COUR DU TRAV AIL DE BRUXELLES ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 16 FEVRIER 2011 8ème Chambre CPAS - intégration sociale Notification:

Plus en détail

Essai (Tune theorie juridique de la compensation en droit civil quebecois

Essai (Tune theorie juridique de la compensation en droit civil quebecois Essai (Tune theorie juridique de la compensation en droit civil quebecois Andre Belanger EDITIONS YVON BLAIS UNESOCI T THOMSON TABLE DES MATIERES Introduction 1 PREMIERE PARTIE : LA COMPENSATION DE DETTES

Plus en détail

La responsabilité professionnelle de l agent immobilier*

La responsabilité professionnelle de l agent immobilier* La responsabilité professionnelle de l agent immobilier* Martine WAHL Avocate au barreau de Bruxelles (*) Ce livre est paru initialement dans l ouvrage de re fe rence publie chez Kluwer: Responsabilite

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE VILLETANEUSE juin 2008 SOMMAIRE CHAPITRE I OBJET ET TYPE D AIDES...3 ARTICLE 1. OBJET...3 ARTICLE

Plus en détail

Le dépôt électronique des documents comptables auprès du registre de commerce et des sociétés

Le dépôt électronique des documents comptables auprès du registre de commerce et des sociétés Le dépôt électronique des documents comptables auprès du registre de commerce et des sociétés Waterloo Offi ce Park Drève Richelle 161 L B 1410 Waterloo tél. (02) 300 30 00 fax (02) 353 00 34 www.kluwer.be

Plus en détail

Qu'est-ce que le droit à. l'intégration sociale. Les conditions d'octroi. par Gaêtane Carlier*

Qu'est-ce que le droit à. l'intégration sociale. Les conditions d'octroi. par Gaêtane Carlier* par Gaêtane Carlier* Arthur a dix-neuf ans. Il vit seul avec sa maman et n'a plus de contact avec son papa depuis de nombreuses années. Il est inscrit en dernière année de l'enseignement secondaire général.

Plus en détail

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14 Table des matières Titre 1 La séparation des époux 7 Bibliographie sommaire 9 Introduction 11 Chapitre 1 13 Les principes régissant la séparation des époux 13 Section 1. La rupture de la vie commune 13

Plus en détail

LE RELAIS a.s.b.l. Agence Immobilière Sociale de Woluwe-Saint-Pierre

LE RELAIS a.s.b.l. Agence Immobilière Sociale de Woluwe-Saint-Pierre Article 1 er Champ d application Règlement d attribution 2015 Le présent règlement s'applique à tous les logements mis en location par l Agence Immobilière Sociale de Woluwe-Saint-Pierre, «LE RELAIS» au

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 LES MEDECINS AGREES Mise à jour : novembre 2011 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Calvados 56 rue Bicoquet 14052 Caen cedex 4 Tél. : 02 31 15 50 20 Fax : 02 31 85 98 76 E-mail :

Plus en détail

TVA Luxembourg GUIDE PRATIQUE 2014. Benoît Vanderstichelen Associé Deloitte. Et avec la collaboration de Bruno Gasparotto Arendt & Medernach

TVA Luxembourg GUIDE PRATIQUE 2014. Benoît Vanderstichelen Associé Deloitte. Et avec la collaboration de Bruno Gasparotto Arendt & Medernach TVA Luxembourg GUIDE PRATIQUE 2014 Benoît Vanderstichelen Associé Deloitte Et avec la collaboration de Bruno Gasparotto Arendt & Medernach Principes généraux Les règles de localisation des services à partir

Plus en détail

Droit des e trangers a` l usage des CPAS et des services sociaux

Droit des e trangers a` l usage des CPAS et des services sociaux Droit des e trangers a` l usage des CPAS et des services sociaux Aide sociale, sécurite sociale, marche du travail, programmes d insertion professionnelle Denis Feron Manager social, charge des Etrangers

Plus en détail

FICHE - JDJ. L'aide juridique. L'accès à la justice : un droit fondamental! Qu'est-ce que l'aide juridique de 1 ière ligne?

FICHE - JDJ. L'aide juridique. L'accès à la justice : un droit fondamental! Qu'est-ce que l'aide juridique de 1 ière ligne? par Stéphanie Roos Service Droit des Jeunes Namur-Luxembourg L'accès à la justice : un droit fondamental! La Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés ffondamentales du 4 novembre

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après la "LVP"), en particulier les articles 31bis et 36bis ;

données à caractère personnel (ci-après la LVP), en particulier les articles 31bis et 36bis ; 1/12 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 05/2010 du 25 mars 2010 Objet : demande d'autorisation émanant du SPP Intégration sociale en vue de l'échange électronique de données à

Plus en détail

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S Modifié par : Loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique Décret du 20 mai 2010 modifiant

Plus en détail

PROJET ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS D ENTREPRISE

PROJET ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS D ENTREPRISE PROJET ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS D ENTREPRISE PREAMBULE Constatant l hétérogénéité des dispositifs de Compte Epargne Temps existant à ce jour dans l entreprise GDF SUEZ

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE

SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE 23/07/2012 Lorsqu une entreprise éprouve des difficultés pour régler ses dettes et ainsi respecter ponctuellement ses échéances, elle peut tenter de rechercher avec

Plus en détail

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT 1. CONTEXTE Dans un souci d équité et de saine gestion des fonds publics, le ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) se doit de recouvrer

Plus en détail

La faillite internationale

La faillite internationale François MELIN Maître de conférences à la Faculté de droit d'amiens La faillite internationale L.G.DJ SOMMAIRE INTRODUCTION 11 PREMIÈRE PARTIE LE DROIT FRANÇAIS DE LA FAILLITE INTERNATIONALE 17 TITRE 1

Plus en détail

PROCEDURE PARTENARIALE DANS LE CADRE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL PARTAGE: MISE EN RESEAU

PROCEDURE PARTENARIALE DANS LE CADRE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL PARTAGE: MISE EN RESEAU lmmobllière Publique du centre et de l'est du Brabant wallon PROCEDURE PARTENARIALE DANS LE CADRE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL PARTAGE: MISE EN RESEAU Préambule Suite à une concertation auprès du Comité

Plus en détail

LES ETUDIANTS ET LE DROIT A L INTEGRATION SOCIALE Par Alexandre LESIW, Directeur général au SPP Intégration sociale

LES ETUDIANTS ET LE DROIT A L INTEGRATION SOCIALE Par Alexandre LESIW, Directeur général au SPP Intégration sociale LES ETUDIANTS ET LE DROIT A L INTEGRATION SOCIALE Par Alexandre LESIW, Directeur général au SPP Intégration sociale I. Règles générales et spécifiques relatives aux étudiants II. Evolution de la population

Plus en détail

MÉMENTO DES SAISIES 2012

MÉMENTO DES SAISIES 2012 MÉMENTO DES SAISIES 2012 VAAST VAN HERREWEGHE Avocat au barreau de Gand MICHEL FORGES Avocat au barreau de Bruxelles, maître de conférences à l Université de Mons, juge suppléant au tribunal de commerce

Plus en détail

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? 1 Titre 1 : Incapacité de travail Introduction La présence du salarié à son lieu de travail = obligation de résultat

Plus en détail

COMMUNICATION AUX MEMBRES

COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des pétitions 29.9.2014. COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition n 0564/2012, présentée par Marianne van Eck, de nationalité néerlandaise, sur les problèmes administratifs

Plus en détail

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris Le caractère exécutoire des décisions prises par le maire sur les demandes d autorisation d urbanisme, la transmission au préfet de ces décisions et le contrôle de légalité. Francis Polizzi, Sous-directeur

Plus en détail

La réparation des séquelles de l accident (sur le chemin) du travail. Mireille JOURDAN & Sophie REMOUCHAMPS Avocates au barreau de Bruxelles

La réparation des séquelles de l accident (sur le chemin) du travail. Mireille JOURDAN & Sophie REMOUCHAMPS Avocates au barreau de Bruxelles La réparation des séquelles de l accident (sur le chemin) du travail Mireille JOURDAN & Sophie REMOUCHAMPS Avocates au barreau de Bruxelles Editeur responsable : J. Louage 2007 Wolters Kluwer Belgium SA

Plus en détail

Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option pour le prélèvement libératoire

Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option pour le prélèvement libératoire CE, 24 octobre 2014, n 366962 Assurance vie - Rachat -Prélèvement libératoire - Option - Irrévocabilité (oui) - Après l encaissement des revenus (non) Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2004-1158 du 29 octobre 2004 portant réforme de la procédure en matière familiale NOR : JUSC0420832D Le Premier ministre,

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal relatif à l'assurance maladie volontaire

Projet de règlement grand-ducal relatif à l'assurance maladie volontaire Projet de règlement grand-ducal relatif à l'assurance maladie volontaire Nous HENRI, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ; Vu les articles 2, alinéa 4 et 33, alinéa 2 du Code de la sécurité sociale

Plus en détail

sommaire DOCTRINE CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE LÉGISLATION

sommaire DOCTRINE CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE LÉGISLATION sommaire DOCTRINE La loi du 19 mars 2010 visant à promouvoir une objectivation du calcul des contributions alimentaires des père et mère au profit de leurs enfants Nathalie Dandoy 775 CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE

Plus en détail

AIS Verhaegen Agence Immobilière Sociale asbl Agréée par la Région de Bruxelles-Capitale

AIS Verhaegen Agence Immobilière Sociale asbl Agréée par la Région de Bruxelles-Capitale AIS Verhaegen Agence Immobilière Sociale asbl Agréée par la Région de Bruxelles-Capitale REGLEMENT D ATTRIBUTION DE L AIS SAINT-GILLOISE THEODORE VERHAEGEN Article 1 Champ d application Le présent règlement

Plus en détail

Décision déférée du 20 Janvier 2012 - Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de HAUTE GARONNE (21000912)

Décision déférée du 20 Janvier 2012 - Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de HAUTE GARONNE (21000912) 12/09/2013 ARRÊT N N RG : 12/00725 BB/KP Décision déférée du 20 Janvier 2012 - Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de HAUTE GARONNE (21000912) F LUCIANI Nadine D C/ CAISSE REGIONALE ASSURANCE MALADIE

Plus en détail

Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et l'australie

Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et l'australie Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et l'australie (Entrée en vigueur: 1 juillet 2005 Moniteur belge: 8 juillet

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014) pour les prêts chirographaires Du 0 mars 04 (état au mars 04) du 0.0.04 (état au.0.04) TABLE DES MATIERES Article Principes généraux Article Décision d octroi ou de refus du prêt Article Documents à signer

Plus en détail

Règlement. relatif à l'octroi de. prêts hypothécaires. aux collaborateurs actifs et retraités en Suisse

Règlement. relatif à l'octroi de. prêts hypothécaires. aux collaborateurs actifs et retraités en Suisse CAISSE DE PENSIONS NOVARTIS 1 Règlement relatif à l'octroi de prêts hypothécaires aux collaborateurs actifs et retraités en Suisse Etat au 1er janvier 1998 2 Au 1.1.1998, la Caisse de Pensions Ciba-Geigy

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL D'OCTROI DES GARANTIES DEPARTEMENTALES D'EMPRUNT AU BENEFICE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX

REGLEMENT GENERAL D'OCTROI DES GARANTIES DEPARTEMENTALES D'EMPRUNT AU BENEFICE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX REGLEMENT GENERAL D'OCTROI DES GARANTIES DEPARTEMENTALES D'EMPRUNT AU BENEFICE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX Cadre légal régissant l'octroi des garanties d'emprunt par les Départements...

Plus en détail

150 questions et réponses sur l assemblée générale des copropriétaires

150 questions et réponses sur l assemblée générale des copropriétaires 150 questions et réponses sur l assemblée générale des copropriétaires Eric Riquier Kluwer Waterloo Office Park, Drève Richelle 161 L, B-1410 Waterloo tél. 0800 16 868 fax 0800 17 529 www.kluwer.be e-mail:

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE Recueil des Actes Administratifs Le texte intégral, les annexes ou tableaux non inclus des actes insérés dans le présent recueil peuvent être

Plus en détail

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy sommaire Chronique de jurisprudence Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy LÉGISLATION 1. Législation

Plus en détail

DOSSIER CDI-91 SÉANCE 7 LE REVNU NET GLOBAL LE RNGI LE CALCUL DE L IMPÖT

DOSSIER CDI-91 SÉANCE 7 LE REVNU NET GLOBAL LE RNGI LE CALCUL DE L IMPÖT DOSSIER CDI-91 SÉANCE 7 LE REVNU NET GLOBAL LE RNGI LE CALCUL DE L IMPÖT DOCUMENTATION ANIMATEUR DECEMBRE 2005 Dossier CDI. 91 Document animateur Séance 7 - Page 1 SEANCE N 7 : DOSSIER ANIMATEUR NOTIONS

Plus en détail

ARTICLE 90 DU DECRET N 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991

ARTICLE 90 DU DECRET N 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 Pour les missions achevées à compter du 1er janvier 2011, le droit de plaidoirie est à la charge du bénéficiaire de l'aide juridictionnelle (article 40 de la loi n 91-647 du 10 juillet 1991). Les droits

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 17 FEVRIER 2011 C.10.0149.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.10.0149.F AG INSURANCE, société anonyme dont le siège social est établi à Bruxelles, boulevard Émile Jacqmain, 53, demanderesse en

Plus en détail

COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES

COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES R.G.N 46.578 le feuillet. Rep.N. dnl~(~d. COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 5 DECEMBRE 2006. 4 ème chambr Contrat d'emploi Contradictoire Définitif En cause de: Maurice, Appelant,

Plus en détail

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre.

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre. DATE : Levallois, le 19 mai 2005 REFERENCES : Circulaire n 14/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET Réforme

Plus en détail

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

Germain Dulac Ph.D. N 2. Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec

Germain Dulac Ph.D. N 2. Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Ph.D. N 2 Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Montréal, 1er mai 2008 Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Page 2 Table des matières LA LOI ET LA PERCEPTION DES

Plus en détail

Les pensions alimentaires:

Les pensions alimentaires: JUIN 2007 P SITION Les pensions alimentaires: un droit superflu ou élémentaire? Les pensions alimentaires : un droit inscrit dans la loi La pension alimentaire entre ex-époux est régie par l'article 301

Plus en détail

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE 019 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat. Texte adopté par l'assemblée nationale TITRE PREMIER A TITRE PREMIER A

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat. Texte adopté par l'assemblée nationale TITRE PREMIER A TITRE PREMIER A 51 TABLEAU COMPARATIF TITRE PREMIER A De la coordination de la prise en charge de la dépendance [Division et intitulé nouveaux.] Article premier A (nouveau). TITRE PREMIER A De la coordination de la prise

Plus en détail

N 801 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 801 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 801 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 mars 2013. PROPOSITION DE LOI tendant à pallier le problème du

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014

POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014 VERSION OFFICIELLE POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014 Par la résolution no C-163-06-14 Service des ressources financières www.csp.qc.ca TABLE DES MATIÈRES 1. But de

Plus en détail

Le droit des personnes et des familles

Le droit des personnes et des familles Chroniques notariales vol. 47 Table des matières Le droit des personnes et des familles Chapitre 1. L état civil....................................... 18 1. Recherche dans les registres de l état civil.

Plus en détail

ADDITIF FISCALITE ET CONCUBINAGE

ADDITIF FISCALITE ET CONCUBINAGE ADDITIF FISCALITE ET CONCUBINAGE FISCALITE ET CONCUBINAGE IMPOSITION DISTINCTE DES CONCUBINS INCIDENCE AU NIVEAU DU QUOTIENT FAMILIAL Pas d'attribution de la ½ part supplémentaire prévue par l'article

Plus en détail