SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ"

Transcription

1 SEMINAIRE Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir Le risque opérationnel se confirme comme filière à part entière en parallèle des risques de marché, de crédit, de compliance... son périmètre ne cesse de s élargir sous la pression de l internationalisation des opérations, des nouvelles technologies et comportements, de l afflux de nouvelles régulations dont plans de rétablissement... ce qui ne facilite pas son ancrage au sein des institutions financières, ni son évaluation et son pilotage Les enjeux financiers ou réputationnels de ces risques ont changé dramatiquement de magnitudes et sont difficiles à anticiper. Cette mutation entraine de nouveaux défis qui impliquent des réflexions en profondeur sur l organisation de cette filière, et son pilotage, en effet, l approche normative, communément appliquée montre ses limites et appelle à être dépassée. L objectif du séminaire est de faire le point entre praticiens des institutions financières, experts et régulateurs sur l univers multidimensionnel de ce risque, de confronter les bonnes pratiques et les axes de progrès possibles pour faire de cette contrainte un atout compétitif et de confiance. INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Séminaire DATE 5 Novembre 2014 LIEU Salon St-honoré 214 Rue du Fgb. St- Honoré, Paris PARTICIPATION 400 HT Pris en charge dans le cadre de la formation continue (DIF) Association loi 1901 non assujettie à la TVA INSCRIPTION CONTACT OBJECTIFS Ce séminaire a pour objet de: - Faire un point sur les pratiques du risque opérationnel (gouvernance et principes directeurs, forces et faiblesses détectées) - Mettre en lumière les évolutions majeures qui vont transformer la nature de ces risques. - Comparer les problématiques de leur évaluation et pilotage - Partager le retour d expérience des praticiens (pratiques actuelles, évolutions souhaitables). PUBLIC VISÉ Directions des banques, assurances, sociétés de gestion Risques & Conformité Informatique Superviseurs Consultants Les séminaires de l EIFR peuvent être pris en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue (DIF). L EIFR est un organisme de formation agréé sous le numéro

2 PROGRAMME 8h15 Accueil Café 8h30 Introduction Edouard de LENCQUESAING, Délégué Général, EIFR 8h45 1. Les priorités de l ACPR Au-delà Bâle II et de CRD4, quelle est la feuille de route du régulateur? Quels efforts de mis en œuvre appelle-t-il de ces vœux pour une meilleure maitrise des risques conformité et op.? Conséquences sur la supervision? Philippe BILLARD, Chef du service des affaires internationales Banque, ACPR 9h15 9h40 10h10 10h45 11h10 11h25 2. Solvency 2 & risques opérationnels : un nouveau défi Pilier 2, un réel «pas à franchir» : gouvernance, process, mesure 3. Contexte post crise : un profil de risques transformé Analyse de cas : Evolution des risques chez DEXIA : - Quels impacts sur les facteurs de risques? - Quelles mesures de pilotage pour les processus critiques? Carto. des risques / pertinence des indicateurs / alertes Sensibilisation et solutions de mitigation 4. Une mutation des métiers, génératrice de risques nouveaux - Globalisation, outsourcing, relocalisation : quels impacts pour quelle couverture? - Analyse de cas : le risque et l outsourcing dans les Securities Services côté métier et clients. 5. Mise en place dans les filiales étrangères - Comment concilier les exigences du régulateur local et celles du siège central? Pause 6. Un défi organisationnel : analyse comparative - Comment/ à quel niveau installer le risque opérationnel visà-vis des autres fonctions de pilotage des banques - Analyse comparative des modèles : Le lien avec les directions opérationnelles et corporate Les évolutions nécessaires (agilité, proximité, lisibilité et pilotage). - Quelle gouvernance pragmatique pour un meilleur pilotage? Marie-Laure DREYFUSS, Associée Resp. du Pôle Gouv. et Contrôle Interne, ACTUARIS (ex ACPR) Pascal BECKER, Dir. de la Gestion du Risque Op., Continuité d'activité et Sécurité des SI, DEXIA Myriam FOURNIER, Consultante Senior Risque, MFT2C Jean Marc GUITEAU, Directeur des Risques opérationnels, BPSS Thomas RIVET, Associé, QUALIENSE CONSEIL Salem TIGZIRINE, Directeur, ALCODEFI-ALGER Myriam FOURNIER, Consultante Senior Risque, MFT2C Jean-Marie SAVIN, Head of Oversight of Permanent Control Group, BNP PARIBAS Virginie LE MEE, Directrice des risques et du contrôle Interne, MACSF 12h15 7. Une mutation qualitative : Des erreurs opérationnelles aux erreurs intentionnelles, dissimulation fraude. - Une approche normative qui montre ses limites : détournement des procédures, intention préalable? sanction? - Au-delà des règles et du pilotage : importance de l éthique. Implications concrètes? Véronique HACCOUN, Responsable risque opérationnel et Ethique, ERNST & YOUNG 12h45 Conclusion Edouard de LENCQUESAING, Délégué Général, EIFR 13h-14h Buffet déjeuner pour poursuivre les échanges

3 BIOGRAPHIES Pascal BECKER Directeur de la Gestion du Risque Opérationnel, Activité et Sécurité des SI, DEXIA Pascal Becker a une expérience bancaire d une trentaine d années au cours desquelles il été en charge de différentes fonctions de développement commercial et de gestion des risques dans des environnements économiques et culturels très différents à Paris, Bruxelles, Londres, Vienne, Singapour ou Bangkok, chez Natixis d abord, puis dans le groupe Dexia depuis Depuis septembre 2009, il est responsable de la gestion du Risque Opérationnel, de la Continuité d Activité et de la Sécurité des Systèmes d Information de Dexia. Les mutations extrêmement rapides du groupe Dexia depuis la crise de 2008 passage de à employés, réduction drastique du périmètre avec les ventes ou fermetures de presque toutes les filiales et succursales, gestion des activités restantes en run off posent des défis particuliers en terme de gestion du risque opérationnel et de la continuité des activités essentielles. Philippe BILLARD Chef du service des affaires internationales Banque, ACPR Philippe BILLARD a rejoint la Commission bancaire en 1996 et a occupé successivement différentes fonctions au sein des directions du contrôle des établissements de crédit et entreprises d investissement de la CB puis de l ACPR ; ces fonctions lui ont permis durant 15 ans de superviser une large gamme d établissements français (grandes banques généralistes, entreprises d investissement, établissements de crédit spécialisés dans le leasing, l affacturage, le financement automobile). Philippe a été nommé adjoint au chef du service des affaires internationales banque en février 2011, puis chef du service en octobre 2013 ; son service est notamment en charge de la participation de l ACPR aux travaux du Comité de Bâle et de l Autorité bancaire européenne (EBA), en matière d évolution des normes et standards prudentiels. Philippe représente l ACPR au sein du Standing committee on Regulation and Policy de l EBA, qui rapporte directement au board of supervisors.

4 Marie-Laure DREYFUSS Associée Responsable du Pôle Gouvernance et Contrôle Interne, ACTUARIS Marie-Laure Dreyfuss, Associée du Cabinet Actuaris est une experte reconnue des questions relatives à Solvabilité 2. Précédemment, au sein de l ACPR elle pilotait le projet Solvabilité 2 et dirigeait l une des trois directions de contrôle des assurances de l Autorité. Aujourd hui en charge du pôle Gouvernance, dernier né des pôles d Actuaris, elle conduit des missions d accompagnement dédiées plus particulièrement aux dirigeants des organismes d assurance notamment sur les aspects règlementaires du régime prudentiel actuel et sur la mise en place du Pilier 2 de Solvabilité 2. Elle apporte également son expertise Solvabilité II aux autres pôles Métiers du Cabinet. Elle est l auteur de l ouvrage «Les Grands Principes de Solvabilité 2», paru aux Editions L argus de l Assurance en juin 2012 (2ème édition en mai 2013 et 3ème édition en préparation pour 2015). Elle est co-auteur de «Comprendre le reporting Solvabilité 2» (Editions L argus de l Assurance juillet 2013). Myriam FOURNIER Consultante Senior Risque, MFT2C Diplômée de l'ipag et d'un MS en finance de marché, Myriam a participé en 2006 à la définition du cadre de gestions es risques opérationnels chez Dexia et son déploiement au siège et en filiales internationales. En 2009, Myriam a quitté le groupe pour développer la mise en place du service risques et conformité dans le métier titres de la Société Générale en France et dans ses filiales internationales. Elle intervient désormais en tant que formatrice consultante dans le domaine bancaire et financier en Europe et en Algérie via MFT2C et Alcodéfi. Myriam gère un fonds immobilier pour compte propre depuis douze ans et viens de créer son entreprise en gestion de projets solaires en France et en Algérie.

5 Jean-Marc GUITEAU Directeur des Risques opérationnels, BPSS Jean-Marc Guiteau is responsible for Compliance, Permanent Control and Operational Risk and is a member of BNP Paribas Securities Services Executive Committee. He joined Securities Services in June He has more than 25 years of experience in the industry, including eight within the BNP Paribas Group, of which four as Deputy Head of the Investment Solutions Compliance. Prior to joining BNP Paribas, he worked 8 years for the French Insurance company MMA, as Group Compliance Officer and Head of Internal Control for the group finance and asset management activities. In the meantime, he has published a survey for the French Internal Auditors Association (IFACI) on the Risk management and the Risk Mapping methodology within Insurance Companies. He started his career at HSBC France (formelly Crédit Commercial de France), where he spent 11 years in various functions, successively within the Securities Services as Relationship Manager, Head of organisation for the CIB activities and Head of mission at the General Inspection of the Bank. He is graduate in International Commerce from Paris VI University and has an Executive Master in Business Administration from HEC (Ecole des Hautes Etudes Commerciales) Jouy en Josas, France. Véronique HACCOUN Responsable risque opérationnel et Ethique, ERNST & YOUNG Véronique HACCOUN est en charge de l offre FIDS prévention, détection et gestion des fraudes pour le secteur financier (Banque, Assurance, Asset Management) pour E&Y France. Elle a 22 années d expérience professionnelle. Après un parcours de plusieurs années en gestion d optimisation financière et conseil pour les filiales françaises de grands groupes étrangers, elle a rejoint en 2006 la ligne de services FIDS dédiée à l investigation, la détection, la prévention et le chiffrage des impacts de la fraude. Véronique a un DESS Gestion / Finance et Fiscalité d entreprise et Maîtrise des Sciences de gestion. Elle est certifiée MBTI, et membre de DFCG (CFO Group).

6 Elle intervient principalement sur des missions : d investigation de fraude en cas d allégations ou de fraudes avérées (what went wrong, schémas, post mortem, plans de remédiation), d élaboration de programmes de Lutte Anti-Fraude et de Conformité (Economic Sanctions: LCB/FT, FCPA, OFAC), de revue et d optimisation des dispositifs anti-fraude (design de scenarii, analyse des organisations, construction de reportings, rédaction de politiques et procédures, formations) de diagnostics et d audits des dispositifs anti-fraude et de conformité (revue à blanc, tests de robustesse, efficacité du traitement des alertes ). Véronique anime de nombreuses formations sur les thématiques de fraude, corruption et Economic Sanctions : DII Institute /ARROW Institute Economic Sanctions: reach of US rules / C5 Economic Sanctions Compliance Virginie LE MEE Directeur des Risques et du Contrôle Interne, MACSF Diplômée en 1992 d un DEA d économie, et actuaire (CEA promotion 2002), Virginie LE MEE a effectué toute sa carrière dans le domaine de l assurance. Virginie a débuté à l UAP Vie, comme chargée d études économiques puis a intégré la direction technique Vie en 1996, au moment de la fusion avec AXA. Pendant 15 ans, Virginie a développé une expertise en assurance vie aussi bien individuelle que collective par l exercice de différentes fonctions techniques et opérationnelles. Elle a également conduit, en tant que directeur de l organisation des assurances vie individuelle puis vie collective, des projets stratégiques de transformation, avant d intégrer AXA Assistance comme directeur de l audit interne du groupe puis directeur technique en charge du programme Solvabilité 2. Virginie a créé le dispositif de contrôle interne dans l ensemble des entités du groupe, reposant sur un réseau de correspondants monde. Depuis 3 ans, à la MACSF, en tant que directeur des risques et du contrôle interne, Virginie est en charge de la gestion des risques (revue des politiques de risques, exposition aux risques, élaboration du processus ORSA, pilotage du capital économique, ) et du dispositif de contrôle interne (missions de contrôle de 2d niveau, cartographie des risques, base incidents, gestion de la fraude, ). Virginie participe par ailleurs à différents travaux de place : proposition de Normes professionnelles ORSA avec l Institut des actuaires, membre du pôle de compétitivité Finance Innovation (rédaction du livre blanc de l assurance sur la gestion des risques), participation aux travaux de l Institut Montaigne sur «le modèle mutualiste»

7 Thomas RIVET Associé, QUALIENSE CONSEIL Après 13 ans d'expérience dans le secteur financier en France et à l'étranger, Thomas RIVET a acquis un très fort attachement à la création de valeur ajoutée et aux résultats concrets. Au sein de son cabinet de conseils, Thomas propose à ses clients de les accompagner dans leur réflexion et participe à la mise en œuvre des solutions pour maîtriser et agir. Diplômé de l enseignement supérieur en Droit et Gestion des Entreprises, Thomas a occupé au sein du groupe Société Générale plusieurs postes d audit et de Direction des Risques. Il a notamment dirigé le département des risques des activités de Securities Services, dont le périmètre couvrait toutes activités de valorisation et d asset servicing en Europe et en Asie. Thomas a également dirigé un service d organisation et Qualité dans une filiale étrangère du groupe, expérience très enrichissante d un point de vue professionnel et inter culturel. Ce parcours lui a ainsi permis d aborder bon nombre des domaines de la gestion des risques, de crédit, de marché et opérationnels, pour lesquels l univers multi dimensionnel (réglementation, et pilotage interne) lui a permis d intervenir aussi bien dans la conception des systèmes de management des risques que dans leur mise en œuvre et leur pilotage au cœur des métiers. Fort de ce parcours fait de rencontres et d expériences marquantes, Thomas a décidé de développer sa propre fibre d entrepreneur, au service des Entreprises! Jean-Marie SAVIN Head of Oversight of Permanent Control Group, BNP PARIBAS Responsable de la supervision des risques opérationnels et du dispositif de contrôle permanent pour le pôle d activité Investment Solutions et depuis 2008, pour le groupe BNP Paribas. Principaux postes précédents chez BNP Paribas : C.O.O. du métier Equity Derivatives puis du groupe Cortal, Inspecteur Chef de Mission.

8 Salem TIGZIRINE Directeur Exécutif, ALCODEFI Directeur Exécutif & fondateur d Alcodefi, Salem TIGZIRINE s est spécialisé dans la gestion des risques au sein d institutions financières de premier plan. Il a cumulé 13 ans d expérience pertinente dans le pilotage de divers projets transversaux et la mise en place de dispositifs de gestion des risques (risques crédit et risques opérationnels) & de contrôle interne au sein de groupes bancaires internationaux, dans le cadre de leur installation en Algérie. De formation bancaire, il a occupé divers postes de management au sein de banques locales et internationales à Alger : Responsable Régional du Financement des Entreprises (CNEP Banque), Gestionnaire des Risques (BNP Paribas), Directeur des Risques et du Contrôle Permanent (Crédit Agricole CIB), 2010 fut, pour Salem TIGZIRINE, l année de l obtention de son MBA Exécutif (consortium HEC Paris et ESCP Europe) et de la création d Alcodefi, une entité spécialisée dans les métiers de la Finance, à travers son école de formation et son cabinet de conseil. Alcodefi regroupe actuellement une quarantaine d experts issus de son réseau à Alger, Paris, Londres, Tunis et Douala. En Algérie, elle est devenue rapidement un acteur incontournable dans le conseil et la formation bancaires, en particulier dans le Risk Management et le Contrôle Interne. Grâce à une équipe de consultants dynamiques et de haut niveau, elle a su développer des offres de formation & de conseil innovantes, pragmatiques et basées sur les retours d expérience. Aujourd hui, Alcodefi continue sa croissance en développant ses activités hors marché algérien, au Maghreb, en Europe et en Afrique de l Ouest.

9 Edouard-François de LENCQUESAING Délégué Général, EIFR Edouard-François de LENCQUESAING est conseillé auprès de PARIS-Europlace et du Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION et est délégué général de l EIFR (European Institute of Financial Regulation), pour : - participer aux différents travaux d amélioration des conditions de compétitivité de la place financière Européenne et du positionnement de la Place financière de Paris dans ce réseau. - conduire les réflexions stratégiques dans le contexte d après crise financière. - lancer les travaux initiaux pour la constitution du Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION en 2006 et le développer - créer en 2008 une Institut de régulation financière européen, l EIFR dont l objet est la facilitation de mise eu œuvre en Europe d une régulation harmonisée. - animer le comité EUROPE de la Place de Paris. Il a débuté sa carrière comme consultant chez ACCENTURE en 1975 puis a rejoint le CCF en Comme Directeur central au CCF il était en charge des métiers de banque de transactions (conservation des titres et systèmes de paiements) ainsi que des systèmes d informations et des services immobiliers, un département d environ collaborateurs. Par ailleurs il a présidé des filiales d administration de Fonds et d Epargne salariale et était administrateur de l UBP. Très impliqué dans les systèmes de Place il était administrateur en particulier de la SICOVAM, de la CRI, du SIT et de SWIFT et président du Cluc des 10 dans la conservation des titres, vice-président de l AFTI et membre de ISSA. Il est administrateur d EUROCCP (filiale à Londres du dépositaire de titres américain DTCC) depuis Mars Il a créé sa société de consulting NETMANAGERS en 2003 et est impliqué dans diverses initiatives de business angel. Il est capitaine de Frégate de réserve et ex- adjoint au maire d une commune rurale du Pas de Calais. Il est délégué départemental pour le Pas de Calais pour l Ordre de Malte France.

10 PRESENTATION EIFR Objectifs & Missions Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés. Favoriser le dialogue entre régulateurs et régulés, Organiser des conférence et séminaires pour améliorer la compréhension en matière de régulation financière, Contribuer à diffuser et à valoriser la recherche sur la régulation financière, Promouvoir la mise en œuvre des meilleures pratiques de la régulation financière en France et à l étranger. L activité de l EIFR Périmètre couvert : régulation générale, marchés financiers, banque, assurance, gestion d actifs, entreprises et financement de l économie, économie durable, international Conférences à Paris autours d experts de la régulation : Matinales actualité : Députés européens, Rapporteurs sur les directives européennes, Régulateurs, des Experts présentent leur vision, Matinales recherche : un Académique présente ses travaux de recherche, Les RDV de la régulation : des Avocats exposent les points d actualité. Séminaires de formation (éligibles au DIF) : Séminaires spécialisés pour les professionnels de la régulation et des risques (pour réunir dans un contexte d échange régulateurs et régulés), Séminaires généraux sur la régulation financière pour les décideurs économiques et politiques (prochainement). Actions à l international pour promouvoir le modèle de régulation français et européen : Conférences internationales, Accueil de délégations de régulateurs étrangers. Membres fondateurs : Création en 2008 à l initiative de Paris EUROPLACE avec les principaux acteurs de la place financière

11 CHIFFRES CLES En 2013, l EIFR aura touché près de personnes au travers de 41 évènements L EIFR a touché en 2013 plus de personnes dans le cadre des 30 manifestations organisées : 13 Séminaires réunissant plus de 530 participants, 13 Matinales réunissant 600 participants, 4 Conférences internationales avec plus de 500 participants, à Zurich, Tokyo, Paris, Beijing, Moscou, Strasbourg, Sotchi, New York et Tunis. L EIFR aura également été invité à intervenir dans 11 conférences internationales, touchant plus de 720 personnes, à Londres, Francfort, Moscou, New-York et Paris. L EIFR depuis son lancement en 2008, a organisé près de 130 évènements et touché plus de participants. CALENDRIER Matinale Le rôle du market making face à la modernisation des marchés électroniques avec Charles-Albert LEHALLE, Ph.D. Senior Research Manager at Capital Fund Management 19 Novembre 2014 Paris Conférence Conférence Annuelle de l'eifr : Régulation et Croissance 25 Novembre 2014 Paris Conférence Les Rendez-vous de la Régulation financière - 5ème édition 15 Décembre 2014 Paris Matinale Régulation et Risques Systémiques avec Christian GOURIEROUX Matinale European Corporate Bond Market, Bruno BIAIS, Enseignant-Chercheur, Toulouse School of Economics (CRM-CNRS) Janvier 2015 Paris A venir Retrouver le détail de nos manifestations (programme détaillé, biographie des intervenants, documents de référence) sur notre site internet INSCRIPTIONS Retrouvez toute l actualité de la régulation financière internationale (agenda européen et international, news, derniers textes règlementaires, conférence française et internationales, documents de référence, articles de recherche, etc ) le sur notre site internet et les réseaux sociaux.

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Atelier Risques En partenariat avec : Optimisation de la gestion des risques opérationnels La conjugaison de l accroissement des exigences réglementaires imposées aux institutions financières, de l augmentation

Plus en détail

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels La mise en conformité des états membres dans le cadre de la BRRD est à partir du 1er janvier 2015. Bien que certains points

Plus en détail

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES SEMINAIRE CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? Après la crise, les autorités se sont attachées à mieux appréhender le processus d information sur les risques

Plus en détail

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste?

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? SEMINAIRE Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? Dans un contexte ou le financement de l économie est au cœur des préoccupations européennes, la titrisation apparait comme

Plus en détail

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC,

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires.

SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires. SEMINAIRE COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires. Le régulateur européen (commission, ESMA et EBA) mène dans

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

Brochure de Presentation. (Janvier 2015)

Brochure de Presentation. (Janvier 2015) Brochure de Presentation (Janvier 2015) Présentation du Cabinet _Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. _Notre métier, conseiller et accompagner nos

Plus en détail

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A.

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Paris, le 1 er décembre 2010 Communiqué de presse NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Les Conseils d Administration de LCL, de Crédit Agricole Assurances, de Pacifica et de Crédit Agricole

Plus en détail

Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members

Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members Séminaire EIFR Lundi 30 mars 2015 Hubert de Kersaint-Gilly Head of Risks, BNP Paribas Securities Services 30 mars 2015 Agenda Introduction Evaluation

Plus en détail

EIFR Risques Opérationnels

EIFR Risques Opérationnels Thomas RIVET Directeur Associé - EIFR Risques Opérationnels Mutation des métiers et nouveaux Risques 5 Novembre 2014 Mutation des métiers et nouveaux Risques Evolutions structurelles majeures et Mutation

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER Pour les banques, le papier devrait servir à imprimer des billets ; pas à en garder la trace dans

Plus en détail

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Site international leader d offres d emploi dans les secteurs de la banque, de la finance et

Plus en détail

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Matinale Actualité PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Intervenant : Pierre HEILBRONN, Secrétaire général adjoint, Secrétariat

Plus en détail

Réforme Prudentielle Solvency II

Réforme Prudentielle Solvency II 5 ème Réunion Annuelle Réforme Prudentielle Solvency II Après QIS4 et la Directive Cadre, sélectionner les meilleures organisations pour maîtriser le calendrier 2009 En partenariat avec : 5 ème Réunion

Plus en détail

OFFRE DE SPONSORING Juin 2014

OFFRE DE SPONSORING Juin 2014 ERM Solvency 2 AssetLiability Management OFFRE DE SPONSORING Juin 2014 Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION Un pôle de compétitivité mondial dédié à la finance, au service de la croissance et de l

Plus en détail

Marc Haan. Belgian/Belge

Marc Haan. Belgian/Belge Marc Haan Belgian/Belge 41 years old/41 ans Partner/Associé Marc Haan has been promoted partner in the Advisory department of KPMG Luxembourg. He has gained extensive experience in the Investment Management

Plus en détail

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR L Assurance : un secteur clé de la vie économique Le secteur de l assurance est un acteur majeur de la vie économique

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014 Présentation à l EIFR 25 mars 2014 1 Contexte BCBS 239 Les établissements font face depuis les cinq dernières années aux nombreux changements réglementaires visant à renforcer la résilience du secteur:

Plus en détail

Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement

Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement Anne Claire PAULET Responsable Risques Opérationnels GASELYS AGENDA PRÉSENTATION GASELYS LES RISQUES OPÉRATIONNELS CONTINUITÉ

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

FORMATION MANAGEMENT TRANSVERSAL DES RISQUES

FORMATION MANAGEMENT TRANSVERSAL DES RISQUES FORMATION MANAGEMENT TRANSVERSAL DES RISQUES PROFESSIONNALISATION EN RISK MANAGEMENT En partenariat avec : Juin 2014 Sommaire 1. Présentation générale 2. Programme détaillé 3. Diplôme 4. Fiche signalétique

Plus en détail

RISKALIS CONSULTING. Executive Summary

RISKALIS CONSULTING. Executive Summary Page 1 RISKALIS CONSULTING Executive Summary Historique Fort du constat qu aucune société de conseil existante ne possédait une compétence importante et exhaustive centrée sur les métiers du risque, Jean-Christophe

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Conférence Les rendez vous de la régulation financière

Conférence Les rendez vous de la régulation financière Conférence Les rendez vous de la régulation financière «Focus sur l assurance» 30 juin 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale Membre du Conseil d Administration de XBRL

Plus en détail

Solvabilité 2. «Gouvernance et nouvelle politique des risques» 25 juin 2014. Alban JARRY. Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale

Solvabilité 2. «Gouvernance et nouvelle politique des risques» 25 juin 2014. Alban JARRY. Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale Conférence Solvabilité 2 «Gouvernance et nouvelle politique des risques» 25 juin 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale La Mutuelle Générale, une entreprise de l économie

Plus en détail

Catella Asset Management

Catella Asset Management Catella Asset Management Asset management immobilier Catella Asset Management se consacre aux activités d investissement, asset et property management immobiliers pour le compte de tiers Investisseurs

Plus en détail

Régulations RoadShow. «Assurance : Les données financières dans un contexte de Solvency 2 et de gestion des risques» 27 mai 2014.

Régulations RoadShow. «Assurance : Les données financières dans un contexte de Solvency 2 et de gestion des risques» 27 mai 2014. Régulations RoadShow «Assurance : Les données financières dans un contexte de Solvency 2 et de gestion des risques» 27 mai 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale La

Plus en détail

Président du conseil d administration et administrateur

Président du conseil d administration et administrateur 1. NOM ET PRENOM USUEL : BAKALEYNIK IOSIF 2. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 2/12/1951 3. AGE : 64 ans 4. NATIONALITE : RUSSE M. Bakaleynik est titulaire d un M.B.A de la Harvard Business School et d un doctorat

Plus en détail

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015 Optimisation de la gestion des risques opérationnels EIFR 10 février 2015 L ADN efront METIER TECHNOLOGIE Approche métier ERM/GRC CRM Gestion Alternative Approche Technologique Méthodologie Implémentation

Plus en détail

Conférence Solvabilité 2

Conférence Solvabilité 2 Conférence Solvabilité 2 «Solvency 2, de la gestion du Programme à l impact sur les futures productions : De 2014 à 2016, mettre en œuvre et anticiper les impacts de la réforme» 3 avril 2014 Alban JARRY

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

Pôle FINANCE INNOVATION Groupe de Travail : Gestion d Actifs

Pôle FINANCE INNOVATION Groupe de Travail : Gestion d Actifs Pôle FINANCE INNOVATION Groupe de Travail : Gestion d Actifs Présentation du 18 octobre 2012 RAPPORT -Etude 2012 des dispositifs de gestion des risques en asset management Confidentialité OTC GROUPE ONEPOINT

Plus en détail

AUDIT TAX LEGAL ADVISORY

AUDIT TAX LEGAL ADVISORY AUDIT TAX LEGAL ADVISORY Présentation du Cabinet Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. Notre métier, conseiller et accompagner nos clients pour réaliser

Plus en détail

Les défis du reporting macro-prudentiel

Les défis du reporting macro-prudentiel Les défis du reporting macro-prudentiel EIFR 25 mars 2014 Bruno LONGET Banque de France Direction de la Balance des paiements Réf : D14-014 Introduction : pourquoi renforcer le dispositif de surveillance

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

La mise en œuvre d un programme de conformité

La mise en œuvre d un programme de conformité La mise en œuvre d un programme de conformité culture française vs culture allemande? Amrei Chaussat-Augustin Group Deputy General Counsel Compliance Legal & General Matters 13/03/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

Les avantages de l introduction en Bourse

Les avantages de l introduction en Bourse RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Commission d Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse Séminaire sur: Les avantages de l introduction en Bourse Avec le soutien de : El Aurassi

Plus en détail

Livre Blanc Assurance 2014

Livre Blanc Assurance 2014 Livre Blanc Assurance 2014 Gestion des risques «Le Nouveau Visage de l Assurance» ERM Solvency 2 AssetLiability Management OFFRE DE PARRAINAGE FINANCE INNOVATION Fondateurs Membres du Comité Exécutif JeanHervé

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

Financial Services. Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché

Financial Services. Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché Financial Services Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché Enjeux et perspectives du marché de la gestion d actifs L horizon 2011 devrait marquer une nouvelle étape dans

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT DANS UN ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE MARQUÉ PAR UNE FORTE MONTÉE DES RISQUES, LA CAPACITÉ À ANTICIPER ET À «METTRE SOUS TENSION» L ENSEMBLE

Plus en détail

Nomination de 22 nouveaux Associés chez KPMG

Nomination de 22 nouveaux Associés chez KPMG , le 28 septembre 2011 Nomination de 22 nouveaux Associés chez KPMG KPMG, premier groupe français de services pluridisciplinaires, annonce la nomination de vingt-deux nouveaux Associés, à compter du 1

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret 1 Contenu 1. Gouvernance de la gestion de risques dans le Groupe AXA 2. AXA Canada - Structure organisationnelle de la gestion de risques

Plus en détail

Solvabilité II Modèle interne AXA

Solvabilité II Modèle interne AXA Solvabilité II Modèle interne AXA Université d été Institut des Actuaires Strasbourg 22 juillet 2011 service.solvabilite2@axa.fr Solvabilité II AXA et AXA France Organisation du Projet Solvabilité II Le

Plus en détail

Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii post-évolutions réglementaires

Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii post-évolutions réglementaires 11 retours d expérience 9h de networking 100% des acteurs présents 10 e Anniversaire de la Conférence Annuelle Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii

Plus en détail

Conférence Reporting réglementaire

Conférence Reporting réglementaire Conférence Reporting réglementaire «Impact de Solvency 2» 25 mars 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale Plan Le pilier 2 fixe les règles du reporting du futur Le choc

Plus en détail

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance PROGRAMME DE MISE EN CONFORMITE SOLVABILITE 2 Disposer d un délégataire

Plus en détail

Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance

Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance M. Morton N. Lane, Ph. D. Président, Lane Financial LLC Directeur, M. Sc. en ingénierie financière Université

Plus en détail

Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés

Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés Knowledge Sharing between Regulators and Regulated and Promotion of a Smart Regulation Institut Européen

Plus en détail

Cohésion et coaching d équipe

Cohésion et coaching d équipe Cohésion et coaching d équipe Institut du Selfcoaching Tél. : 09 75 61 33 17 Mob. 06 10 18 63 93 info@selfcoaching.fr www.selfcoaching.fr 1 Notre Vision du Coaching LE COACHING est un accompagnement sur

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

Réforme Prudentielle Solvabilité II

Réforme Prudentielle Solvabilité II Les clés pour faire rimer conformité et rentabilité à l heure d Omnibus II 10 e Anniversaire de la Réunion Annuelle Réforme Prudentielle Solvabilité II Les nouvelles marges de manœuvre jusqu aux prochaines

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU)

Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) 1. Le MSU est l un des piliers de l Union bancaire européenne 2. La mise en œuvre opérationnelle

Plus en détail

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE MASTER FINANCE 222 GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT Formation en alternance, initiale et continue master222.dauphine.fr Le mot du directeur La gestion d actifs fait appel à des techniques et à des procédures

Plus en détail

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels Secrétariat général de la Commission bancaire Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux Forum des Compétences 7 décembre 2005 Pierre-Yves Thoraval Secrétaire général adjoint

Plus en détail

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014 SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE EIFR 25.06.2014 LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La mutualité française en quelques chiffres 2 LES CHIFFRES CLÉS ET L ORGANISATION DE LA MUTUALITÉ Un acteur

Plus en détail

La réforme de la structure du secteur bancaire de l Union européenne

La réforme de la structure du secteur bancaire de l Union européenne La réforme de la structure du secteur bancaire de l Union européenne Synthèse et analyse des propositions du rapport Liikanen octobre 2012 Sommaire 1 Une réponse pragmatique à la nécessaire réforme structurelle

Plus en détail

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient»

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» C est sans surprise que dans la dernière enquête «CEO» de PwC, les dirigeants font état de leurs préoccupations

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

FrontERM. Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II

FrontERM. Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II FrontERM Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II efront - Présentation Nos valeurs CA en M SATISFACTION CLIENT 31% Croissance organique 37 48,0

Plus en détail

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence?

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? CNIS, commission Système financier et financement de l'économie Jeudi 25 septembre 2014 Omar Birouk DGS-Banque de France Yamina Tadjeddine EconomiX,

Plus en détail

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Mars 2013 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG À VOS CÔTÉS 2013 Données chiffrées au 31/12/2012 Le

Plus en détail

GUILLAUME GILKES PRINCIPALES QUALIFICATIONS

GUILLAUME GILKES PRINCIPALES QUALIFICATIONS GUILLAUME GILKES ESSEC MBA, Actuaire 10 ans d expérience dans le conseil, la formation et la gestion de projet à l international : Actuariat : protection sociale, assurance, finance Stratégie : étude de

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Juillet 2013 kpmg.fr 1 Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Sommaire Contexte et enjeux opérationnels de la réglementation FATCA... 2 Cinq grands chantiers

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

LES MEMBRES DU COMITE EXECUTIF DU GROUPE LVMH

LES MEMBRES DU COMITE EXECUTIF DU GROUPE LVMH LES MEMBRES DU COMITE EXECUTIF DU GROUPE LVMH LVMH 2015 BERNARD ARNAULT PRESIDENT-DIRECTEUR GENERAL Né le 5 mars 1949 en France. Après des études au lycée de Roubaix et au lycée Faidherbe à Lille, il intègre

Plus en détail

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE la formation Mot du Directeur «Le Magistère BFA a été créé en 1986 et délivre un titre de niveau Master 2. Les étudiants se destinent à entreprendre une carrière

Plus en détail

Accompagner le changement Développer les talents et le mieux être en entreprise. COACHING Etre acteur de son développement de carrière

Accompagner le changement Développer les talents et le mieux être en entreprise. COACHING Etre acteur de son développement de carrière Accompagner le changement Développer les talents et le mieux être en entreprise L-Management est une société spécialisée dans l accompagnement des dirigeants et managers qui souhaitent optimiser leur gestion

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences PUSG, UFR 413 35, avenue Abadie 33072 Bordeaux Cedex celine.barredy@u-bordeaux4.fr TEL +33(0)685431233 Education 2005: PhD in Management Sciences

Plus en détail

RÉINVENTER LA RELATION CLIENT

RÉINVENTER LA RELATION CLIENT RÉINVENTER LA RELATION CLIENT Contact presse Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer UN REGARD D EXPERT Dirigé par Emmanuel Richard, le cabinet de Conseil du Groupe Acticall,

Plus en détail

Audit de la filière et pilotage des prestataires : les meilleurs dispositifs juridiques, techniques et organisationnels

Audit de la filière et pilotage des prestataires : les meilleurs dispositifs juridiques, techniques et organisationnels 16 ème Forum Annuel Chèque 2009 Audit de la filière et pilotage des prestataires : les meilleurs dispositifs juridiques, techniques et organisationnels Le 23 janvier 2009, Cercle National des Armées, Paris

Plus en détail

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI?

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI? COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INTRODUCTION Marie-Laure DREYFUSS ASSOCIÉE Responsable du Pôle Gouvernance Tel. : + 33 (0)4 72 18 58 58 E-mail : marie-laure.dreyfuss@actuaris.com En matière de

Plus en détail

Mastère Spécialisé Analyse Financière Internationale

Mastère Spécialisé Analyse Financière Internationale Antoine DEGARDIN Actuellement en stage en fusions-acquisitions chez BNP Paribas, je dois bien évidemment rendre hommage à cette formation ainsi qu au corps professoral de qualité qui l entoure. L ensemble

Plus en détail

A propos de Pramex International

A propos de Pramex International A propos de Pramex International Pramex International est le cabinet de conseil en développement international du groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France. Pour accompagner les entreprises dans

Plus en détail

Synthèse de notre offre. Page 1

Synthèse de notre offre. Page 1 Synthèse de notre offre Page 1 Notre cabinet Nous vous accompagnons sur plusieurs thématiques 99 Advisory conseille les équipes dirigeantes du monde financier dans leurs prises de décisions et dans la

Plus en détail

PREPAREZ VOTRE CERTIFICATION INTERNATIONALE EN MANAGEMENT DES RISQUES ARM ASSOCIATE IN RISK MANAGEMENT

PREPAREZ VOTRE CERTIFICATION INTERNATIONALE EN MANAGEMENT DES RISQUES ARM ASSOCIATE IN RISK MANAGEMENT PREPAREZ VOTRE CERTIFICATION INTERNATIONALE EN MANAGEMENT DES RISQUES ARM ASSOCIATE IN RISK MANAGEMENT Dans le domaine de la gestion des risques, la filière de formation professionnelle Associate in Risk

Plus en détail

Département des Risques

Département des Risques DOCUMENTATION RELATIVE AU PILIER 3 DE LA REGLEMENTATION BALE II SOMMAIRE 1- Présentation 2- Politique de gestion des risques 3- Fonds propres 4- Adéquation des fonds propres 5- Risques de contrepartie

Plus en détail

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION Par Jacques Labat, Directeur BU Gestion d Actifs 13 Le compte à rebours a commencé. Les sociétés de gestion ont jusqu au 22 juillet

Plus en détail

Présentation clients

Présentation clients Junior Consulting Au service de vos ambitions 1 30 ans d expérience au service de nos clients Créé il y a 30 ans, Junior Consulting est le cabinet de conseil des élèves de Sciences Po Paris :» Association

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012

PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012 PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012 NOVEMBRE 2012 Prix de l Investisseur Responsable : Le Groupe Humanis remporte la 5 e édition Le Prix de l Investisseur Responsable 2012 a été décerné au Groupe Humanis

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail