Le recrutement : LE MAGAZINE DE LA CCI TOURAINE. un enjeu stratégique pour l entreprise. Dossier p.17. ENQUÊTE DE LECTORAT JOINTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le recrutement : LE MAGAZINE DE LA CCI TOURAINE. un enjeu stratégique pour l entreprise. Dossier p.17. www.touraine.cci.fr ENQUÊTE DE LECTORAT JOINTE"

Transcription

1 N Juin 2014 ENQUÊTE DE LECTORAT JOINTE LE MAGAZINE DE LA CCI TOURAINE Le recrutement : un enjeu stratégique pour l entreprise Dossier p.17

2 LE MAGAZINE DE LA CCI TOURAINE Édito Par Gérard Bouyer, Président de la CCI Touraine Votre avis nous intéresse Merci de nous consacrer 5 minutes pour répondre à l enquête de lectorat. La CCI en actions La météo de l éco Sommaire p.4 p.7 Éclairage économique p.8 L heure des bons choix! La relance de notre économie (et de l emploi) nécessite inévitablement une volonté et une culture du changement : évolution des pratiques, des regards, des méthodes Dans cette perspective, il est désormais grand temps de laisser derrière nous cette zone de turbulences et de croissance atone et d inciter le législateur et les décideurs publics à faire les bons choix! A son échelle, la CCI Touraine est prête à agir avec l ensemble des acteurs sur les sujets prioritaires pour notre territoire et pour nos entreprises. C est le cas de l emploi et de l apprentissage développé dans ce magazine, et au-delà, l enjeu de l employabilité qu il faut relever, avec une incitation générale à se former tout au long de la vie professionnelle. Il s agit là d un véritable objectif inhérent aux évolutions que connaît notre société : innovations technologiques, internationalisation des marchés, rapidité des systèmes de communication, dans cette spirale de l économie moderne toute personne doit rester actrice de son évolution professionnelle, et celle-ci passe indéniablement par l adaptation et la formation. Pour anticiper ces changements, les entreprises doivent et peuvent compter sur le réseau des CCI, véritables partenaires de leurs activités. Entre rupture avec un modèle économique révolu et continuité de nos missions fondamentales, notre feuille de route est déjà fixée : Ambition pour porter de nouveaux projets pour la Touraine, Ouverture pour travailler avec l ensemble des acteurs et Proximité pour accompagner les professionnels au plus près des réalités du terrain. Tel est le triptyque qui a été réaffirmé lors du changement de Présidence de la CCI en avril dernier, et que j entends poursuivre avec l ensemble des élus consulaires jusqu à la fin de cette mandature. Ce magazine comprend un courrier pour promouvoir l apprentissage. Magazine édité par la CCI Touraine BP Tours CEDEX 1 Tél. : Fax : N ISSN : Créer son entreprise quand on est encore étudiant p.8 France Business School met la formation continue à l honneur p.9 Commerce Acteurs Dossier Solutions CCI Vos questions Agenda Crédit photos : THes IMPLIFY-fotolia.com, PALO ALTOURS Rédaction : Agence Kogito Régie publicitaire : Sogepress Conception & réalisation : Agence Paul Fréa Impression : Imprimerie Vincent p.12 Spie batignolles ouest p.12 Bodet p.12 Meltis p.13 Harmony Paysages p.13 Dentsply GAC p.14 Partech Services p.14 Invacare p.15 La Case de Cousin Paul p.15 Le recrutement : un enjeu stratégique pour l entreprise p.11 p.17 p.22 p.25 p.26 4 numéros par an - Ce numéro a été tiré à exemplaires - Président du comité de rédaction : Christian Brault - Directeur de la publication : Gérard Bouyer Directeur de la rédaction : Frédéric Bris - Contact :

3 La CCI en actions Tourisme d affaires en Touraine Promouvoir et développer une filière porteuse «Promouvoir la Touraine comme destination du tourisme d affaires.» Tel était l objectif du rendez-vous organisé le 9 avril dernier par la CCI à l Hôtel de l Univers. Au programme : le témoignage de Sylvie Millot, responsable commerciale du Champagne Convention Bureau. Elle expliquait le rôle et le mode de fonctionnement de cet organe de promotion de la Champagne comme destination du tourisme d affaires. Un concept efficace qui semble avoir séduit la quarantaine de professionnels présents à la réunion. Cette intervention a été suivie d un networking au cours duquel les acteurs locaux du tourisme se sont présentés et ont échangé. L occasion également pour Christian Brault, vice-président de la CCI, de rappeler que le tourisme est pour la Touraine un «pilier pour l emploi», une «filière porteuse» ainsi qu un «levier de croissance». 1 ère conférence régionale de l industrie «Construire l avenir de l industrie en région Centre» La 1 ère conférence régionale de l industrie au Conseil Régional du Centre le 7 avril dernier. Les acteurs de la «Prévention des difficultés» en réunion à la CCI La deuxième rencontre des acteurs* de la prévention en Touraine a été organisée par la CCI le 11 avril. L année 2013 aura été marquée par l ouverture, auprès du tribunal de commerce, de 499 procédures dont 337 liquidations judiciaires. Les secteurs d activité les plus concernés sont le bâtiment, le commerce et la restauration. Le secteur de l industrie a, quant à lui, un peu mieux résisté. Les interlocuteurs de la «Prévention des difficultés» restent mobilisés et à l écoute des entreprises pour rechercher avec elles des solutions. Elles ne doivent pas hésiter à les solliciter. La CCI Touraine peut les orienter avec son dispositif "Réflexe CCI prévention". Informations sur : *Tribunal de Commerce, Direction Départementale des Finances Publiques, Commission des Chefs des services Financiers, Banque de France, Préfecture, Unité Territoriale de la DIRECCTE, Conseil régional, Conseil général, RSI, URSSAF, Ordre des Experts-Comptables et Association Tourangelle des Experts-Comptables, Fédération bancaire française, Ordre des Avocats, Chambre des Notaires, Chambre des Huissiers de justice, et Commissaire au redressement productif. c est le nombre d acteurs du développement industriel présents le 7 avril à l occasion de la 1 ère conférence régionale de l industrie. Orga- 180 nisé par la DIRECCTE Centre, la Région Centre, la CCI Régionale et les CCI de la Région, le rendez-vous avait pour objectif «d informer les parties prenantes de l industrie sur les grands chantiers en cours et sur la mise en place de projets en faveur du développement de l industrie en région Centre». Au programme : tables rondes et débats autour de thèmes comme l usine du futur, les opportunités stratégiques, les nouveaux modèles industriels, la place de l homme dans les performances de l entreprise, l environnement et l innovation. Cette rencontre s est tenue dans l hémicycle du Conseil régional du Centre à Orléans pendant la semaine nationale de l industrie. Convention La Poste CCI Touraine Partenaires pour la performance économique du département Signée pour la 1ère fois en mars 2013, la convention de partenariat qui définissait les actions à mener en commun pour accompagner les entreprises dans leur développement est un succès. C est donc naturellement que Jean-Jacques Tibi, directeur du Courrier Touraine Berry et Gérard Vincent, 1 er viceprésident de la CCI, ont renouvelé leur volonté de collaborer. En 2014 et 2015, la Poste poursuivra ainsi ses interventions à l occasion des Ateliers Info Tonic et des Rencontres Touraine Entreprise. Elle participera également à une conférence «donneurs d ordre» sur le thème de ses achats en Indre-et-Loire et sera partenaire de la 1 ère édition de l opération «Les Réseaux font leur Cirque» qui se déroulera le 1 er juillet prochain au Pôle européen des Arts du Cirque à Luynes. Quarante professionnels du tourisme local réunis à l occasion d une conférence et d un networking. Jean-Jacques Tibi et Gérard Vincent ont signé une convention de partenariat. Rencontre des nouveaux entrepreneurs S informer et échanger Les nouveaux entrepreneurs se rencontrent et échangent dans les locaux de la CCI Touraine. Monsieur Brault, vice-président de la CCI et Mme Ballesteros, adjointe au commerce à la ville de Tours ont remis les lots aux gagnants. Atelier Fast Innovation Sensibiliser les dirigeants d entreprises à la culture de l innovation continue Comment conjuguer innovation et réussite opérationnelle au quotidien dans mon entreprise? Comment réaliser mon projet d innovation et obtenir des résultats rapides malgré des moyens limités? Autant de sujets abordés au cours de la réunion innovation à la CCI le 1 er avril dernier. Consultant chez NoVaTégie, Maximilien Brabec a proposé aux 30 participants des outils pratiques et une méthodologie facilement applicable. Objectif de ces ateliers de l innovation : sensibiliser les dirigeants des entreprises à la nécessité d innover, à penser différemment afin d avoir une longueur d avance sur la concurrence. Maximilien Brabec s adresse aux PME-PMI qui souhaitent améliorer leurs pratiques d innovation. «Salon Vitiloire Création d un BTS maintenance industrielle en alternance à Chinon Réunion Info Croissance «Le financement de la croissance» Organisées 2 fois par an, les rencontres des nouveaux entrepreneurs ont un double objectif : faire découvrir l offre d accompagnement de la CCI et offrir la possibilité aux dirigeants d entreprises nouvellement inscrits au registre du commerce de se rencontrer. Le rendez-vous du 10 mars a permis de tester un nouveau format matinal organisé autour d une réunion de présentation, d un networking et d un petit-déjeuner. L occasion pour chacun d évoquer notamment les difficultés rencontrées lors de la création de son entreprise. Le prochain rendez-vous aura lieu le 27 octobre Les cavistes tourangeaux associés à la manifestation Testez vos connaissances sur les vins du Val de Loire et gagnez des coffrets de vin!» Proposé sur le site vitiloire.tours.fr du 1er au 25 mai dernier, ce jeu-concours était organisé par la CCI Touraine et les cavistes de Tours. Cette année, la CCI a en effet souhaité associer ces commerçants indépendants à cet événement phare pour la promotion des vins du Val de Loire. Etat, Région, Département, CCI, CNPE de Chinon, association Peren : ils ont tous travaillé dans le même sens pour créer un BTS maintenance industrielle en alternance au lycée François-Rabelais de Chinon. Dès la rentrée de septembre 2014, 10 élèves bénéficieront de cette nouvelle formation ouverte de façon expérimentale pendant 2 ans. Le BTS affichant déjà complet, la formation sera probablement reconduite dans les années à venir. Dans le cadre du partenariat qui les unit, la CCI et la Caisse d Epargne ont organisé le 21 mars dernier une réunion d information. Son thème : les différents financements existants en fonction des types de croissance recherchés. 4 Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin 2014 Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin

4 La météo de l éco Investissements des entreprises : Après avoir progressé en 2013 (177 millions d ), les investissements des entreprises se maintiennent à un bon niveau début Source : URSSAF DUE , c est le nombre d embauches réalisées dans les entreprises tourangelles au cours du 1er trimestre Une progression de 5% par rapport à début Déclaration d embauche (hors intérim) : 1er trimestre 2014 : (+5 % / 1er trimestre 2013) 50 Nombre contrats intérimaires : 1er trimestre 2014 : (+6 % / 1er trimestre 2013) 40 Taux de chômage moyen trimestriel : Le taux de chômage départemental se stabilise et reste en dessous du niveau régional et national. 2e trimestre 2e trimestre e trimestre 2012 France Métropolitaine 4e trimestre 2013 Centre Millions d euro er trimestre e trimestre e trimestre e trimestre er trimestre e trimestre ,80 % 7,90 % 7,50 % 3e trimestre ,60 % 20 1er trimestre ,80 % 9,30 % 2e trimestre Moyenne mobile sur 4 trimestres Source : Direction des services fiscaux. Montants reconstitués à partir de la TVA déductible sur les immobilisations. Unité : Million d euros 5 Indre-et-Loire Source : Direccte 4 Immatriculation de véhicules neufs : Le marché de l automobile confirme son redressement. Les immatriculations de véhicules neufs 3 progressent de 15% sur les 4 premiers mois de 2014 (janvier-avril par rapport à 2013) août 2012 décembre 2012 Source : CNPA - Conseil National des Professionnels de l Automobile juin 2013 août 2013 avril Unité : nombre de véhicules neufs immatriculés Créations* / Défaillances d entreprises : dans un contexte toujours incertain, les créations se stabilisent au 1er trimestre 2014 et les défaillances reculent (-3,2%) er Tr er Tr * Une création pure correspond à la 1ère inscription d un établissement au RCS d Indre-et-Loire (hors auto-entreprise). 1er Tr Nombre de créations pures 1er Tr Source : OE2T - Fichier consulaire de la CCI Touraine Unité : nombre d entreprises (hors autoentrepreneur) avril Nombre de défaillances Page réalisée en partenariat avec l Observatoire de l Economie et des Territoires de Touraine. Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin

5 Chef d entreprise et encore sur les bancs de l école? Aujourd hui, de plus en plus d étudiants créent leur propre société. Concours à la création d entreprise, accompagnement personnalisé en écoles de commerce ou à l Université, incubateur : les moyens de développer son projet ne manquent pas. Éclairage économique Créer son entreprise quand on est encore étudiant Témoignage Club des ETI Touraine Val de Loire : «Nous avons tous les mêmes préoccupations» France Business School met la formation continue à l honneur La philosophie de fbs Executive est l adaptabilité pour les stagiaires et les entreprises. Le jury de la start up week-end. Le club des ETI Touraine Val de Loire réuni le 16 avril dernier à la CCI Touraine. Bachelor, Master, MBA, DBA, VAE France Business School propose un large panel de formations continues aux entreprises et à leurs salariés. Pour chacun de ses modules, l école de management multi-campus mise sur une pédagogie innovante. Tour d horizon. «J ai été enthousiasmé par la créativité sur-mesure aux étudiants ayant la fibre «de tous ces jeunes!» assure Gérard entrepreneuriale. Vincent. Le vice-président de la CCI Proposer un accompagnement Touraine en charge de l entrepreneuriat, sur mesure aux étudiants ayant Les chefs d entreprise étudiants peuvent du développement des entreprises et du la fibre entrepreneuriale également accéder à un incubateur. tourisme, était membre du jury de Start Up C est le cas de l Ecole de Management, Week-end les 21, 22 et 23 mars derniers. France Business School (fbs) qui possède Cet événement, tout droit venu des Etats- trois incubateurs, dont un au sein du campus de Tours. Cet incubateur s adresse Unis, était une première à Tours. Le principe : élaborer en un week end un projet à des sociétés en cours de création ou de création d entreprise dans le secteur fraîchement créées en leur proposant du numérique, puis le présenter en 60 secondes à un jury de professionnels. Près de locaux de l école, conseil, financement plusieurs appuis : hébergement dans les 60 jeunes ont participé à la manifestation. «Cela permet aux étudiants de tester dans Parmi les projets présentés : une application pour smartphone, une plateforme de prise, explique Typhaine Lebegue, ensei- des conditions réelles leur projet d entre- financement participatif, un concept de gnante-chercheuse au sein de fbs. De e-tourisme «C est une excellente façon plus, le fait d être accompagné augmente d aborder la création d entreprise, analyse Gérard Vincent. On se rend compte projets.» La CCI Touraine l a bien com- de façon notable le taux de réussite des que de plus en plus d étudiants ont une pris. L accompagnement des créateurs réelle volonté de créer leur société. Il faut constitue l une de ses principales missions. les soutenir dans leur démarche.» Actuellement, elle développe des outils à destination des étudiants entrepreneurs : «Nous devons penser à ce jeune public, affirme ainsi Catherine de Colbert, vice-présidente de la CCI Touraine en charge de l enseignement supérieur, de la formation, «Etudiant entrepreneur» : la formule fait de plus en plus d adeptes. En 2010, le gouvernement a lancé un plan national «Etudiants entrepreneurs» afin de développer le nombre de structures susceptibles d accompagner les étudiants vers la création ou la reprise d entreprise. Si les écoles de commerce se révèlent être un vivier important de talents, elles ne sont pas les seules à accompagner des étudiants en création d entreprise. Depuis 2011, des établissements d enseignement supérieur de la région Centre (France Business School, Universités de Tours et d Orléans, Institut National des Sciences Appliquées, Ecole Supérieure d Art et de Design d Orléans) se sont réunis dans un but commun : soutenir les jeunes dans leur parcours de créateurs. Ensemble, ils forment le Pôle Etudiant Pour l Innovation, le Transfert et l Entrepreneuriat (PEPITE Centre). «Ce pôle nous permet de mutualiser nos actions, nos compétences, notre expertise, précise Aurélie Mandon, chargée de mission entrepreneuriat à l Université de Tours. Il n y a pas de frontières entre les écoles et l Université.» Ainsi, un étudiant inscrit à l Université d Orléans peut bénéficier de modules de formation chez France Business School par exemple, ou inversement. Actions de sensibilisation, formations courtes et pratiques, accompagnement sur un projet individuel d entreprise (aide au montage du projet et à la recherche de financement, mise en réseau avec les acteurs territoriaux tels que la CCI, les pépinières d entreprise, les banques, etc.) : le Pôle propose un accompagnement de l innovation, de l intelligence économique, de la relation avec l Université. C est en ce sens que nous avons noué un partenariat avec l Université François- Rabelais depuis 2 ans.» Il est utile pour nous d échanger et de partager nos expériences sur des problématiques transverses, des attentes communes et confronter nos bonnes pratiques». Le 16 avril dernier, Emmanuel HERVE (Groupe Hervé) animait le Club des ETI dans les locaux de la CCI. Problématiques RH, relations avec l administration, fiscalité et questions de financement : chaque participant était invité à aborder les sujets de son choix et les événements vécus au sein de son entreprise. Parmi les points évoqués : des procédures administratives «pas toujours adaptées aux réalités de l entreprise» et une volonté «d obtenir plus de conseils et d accompagnement que de sanctions de la part de l administration». Invités à la réunion, des représentants de BPIFrance ont abordé les questions de financement dont peuvent bénéficier ces entreprises. Invitée du Club, Elisabeth DUCOTTET, co-présidente de l ASMEP-ETI (le syndicat des ETI) a proposé aux entrepreneurs de rédiger des notes reprenant les exemples concrets et factuels évoqués ce jour afin de les faire remonter aux décideurs. En complément des ateliers thématiques (Ressources Humaines et Finances) et des réunions générales, le Club des ETI participe au dispositif Impulsion ETI (Deloitte Les Echos). La dernière réunion générale du Club des ETI s est tenue le 5 juin sur le thème de la RSE, avec pour grand témoin, Emmanuel VASSENEIX (Président de la Laiterie de St Denis de l Hôtel ETI du Loiret). «France Business School propose l offre de formation continue la plus complète en France : nous sommes les seuls à aller du Bachelor jusqu au DBA» affirme Jérôme Villot, Directeur de l Offre et des Opérations chez France Business School Executive. L école de commerce, née en juillet 2012 de la fusion de l ESCEM Tours-Poitiers, du Groupe Sup de Co Amiens, du Groupe ESC Bretagne Brest et du Groupe ESC Clermont, affiche un programme de formation continue axé sur l innovation et la flexibilité. «Nous avons opté pour le «blended learning». Il s agit de mixer des séances de travail en présentiel avec des séances en e-learning et donc à distance, seul ou en groupe.» Executive Bachelor, Executive Master in Management, Executive Mastères fbs, MBA (Master of Business Administration), DBA (Doctorate of Business Administration), certificats, Validation des Acquis de l Expérience (VAE) : l école répond à tous les besoins des stagiaires. Du sur-mesure. Elaborer le contenu des formations en lien direct avec les entreprises La force de fbs repose sur ses méthodes d enseignement : «Nous envisageons les choses sous un angle moins théorique que d autres, explique Jérôme Villot. L enjeu est de répondre aux besoins des entreprises et des salariés. Nous proposons donc de voir les choses du point de vue de la problématique de l entreprise.» Exit donc les modules «Ressources Humaines» ou «Finance» distincts les uns des autres ; fbs leur préfère le programme de formation «pilotage de la performance», qui mobilise diverses matières autour du sujet mais n oublie pas de les appliquer de façon concrète à la réalité de l entreprise. Tous les programmes incluent des spécialisations co-construites avec les professionnels eux-mêmes : «Nous travaillons en lien direct avec les branches professionnelles et les entreprises pour élaborer le contenu des formations, confirme Jérôme Villot. Il y a un aller-retour permanent entre les entreprises et fbs.». La philosophie de fbs Executive est l adaptabilité pour les stagiaires et les entreprises. L école appuie son expertise sur deux instituts : l Institut des Nouvelles Pratiques Managériales et l Institut des Nouvelles Performances Commerciales. Ce sont des centres de réflexion opérationnelle et de recherche - actions animées par des enseignants-chercheurs et de consultants. Par ailleurs, une des nouveautés qui marquera l offre de l école dès fin 2014 est un accompagnement des stagiaires par le Talent Development Center (TDC) de fbs. Les stagiaires y apprendront différemment : «L innovation résidera dans la forme : tout se fera en ateliers participatifs, en présence de coachs, détaille Jérôme Villot. L idée est de former les personnes de façon très pratique en les aidant au maximum à se projeter professionnellement avec le contenu de la formation.» 8 Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin 2014 Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin

6 Commerce Accessibilité Au 1er janvier 2015, tous les ERP (Etablissement recevant du public) devront être accessibles aux personnes en situation de handicap ou de mobilité reduite. La CCI vous accompagne. Commerce et tourisme en région Centre Renforcer les synergies entre acteurs pour dynamiser l activité Pierre Sabouraud, directeur de l Agence Départementale du Tourisme (ADT). Créer des partenariats, échanger des expériences, s adapter aux comportements des touristes Autant d actions encouragées par les CCI et les Unions commerciales régionales pour développer l activité des commerçants et des professionnels du tourisme. «Il faut prendre conscience que le comportement d achat des touristes a changé et qu il faut s y adapter.» Directeur de l Agence Départementale du Tourisme de Touraine (ADT), Pierre Sabouraud résume ainsi les conclusions d une réunion qui s est tenue en octobre dernier à la CCI régionale réunissant une centaine d acteurs du tourisme et du commerce. Objectif de ce rendez-vous : sensibiliser les professionnels du tourisme et les commerçants à la nécessité de collaborer et de mettre en place des actions pour faire évoluer leur Le + commerçant activité. «Chacun doit partager ses expériences et adapter ses services pour profiter pleinement de l attrait touristique du territoire.» Chaque année, la région Centre accueille en effet 9 millions de visiteurs qui génèrent 3 milliards d euros de revenus et concernent près de emplois. «Il faut créer du lien et communiquer entre commerçants et acteurs du tourisme, confirme Christophe Galland, Président de la Fédération départementale des Unions Commerciales d Indre-et-Loire. Nous devons innover ensemble et faire évoluer nos comportements. Chacun doit offrir des conseils directs et personnalisés aux visiteurs et ne doit pas hésiter à les orienter vers d autres partenaires. L objectif est d offrir un accueil et un service de qualité.» 1er JANVIER Le commerçant a notamment participé à la mise en place d actions concrètes à Amboise : la création d un partenariat entre l office de tourisme et l union commerciale de la ville, ainsi que l installation de cellules de comptage de piétons dans le centre-ville. Ce dispositif doit permettre d adapter les horaires d ouverture des commerces à l afflux des touristes. Parmi les autres pistes d actions et stratégies envisagées, Pierre Sabouraud évoque la nécessité pour les commerçants et acteurs du tourisme de mieux répondre à la clientèle : avoir des notions en langues étrangères, connaître les attentes des visiteurs selon leur nationalité. «Nous n en sommes qu au début de la démarche mais nous savons dans quelle direction aller et souhaitons mettre en place un dispositif opérationnel pour 2015.» + Les commerçants et professionnels du tourisme expérimentent une opération de comptage de piétons dans le centre-ville d Amboise. La Maison d Annie : un lieu insolite M eubles, coussins, céramiques, bijoux, tableaux, livres La Maison d Annie est une véritable caverne d Ali Baba. Installée au bord de la Cisse, à Vouvray, ce lieu insolite propose sur près de 180 m² une incroyable diversité d objets disposés dans un désordre très organisé. Associations de couleurs, jeux de lumières et créations d ambiances, Annie Joliveau n a rien laissé au hasard. Au rez-de-chaussée, une grande pièce de vie et une cuisine. A l étage, une chambre d enfant puis une salle de bain et 2 chambres d adultes qui se visitent comme «la maison de quelqu un dans laquelle tout serait à vendre.» Tout ici a fait l objet d une recherche précise. La maîtresse des lieux parcourt en effet les salons professionnels depuis plus de 36 ans à la recherche d éléments de décoration orignaux tout en respectant plusieurs critères : «Je propose des objets que l on ne trouve pas partout, dans une politique de prix très raisonnable, en privilégiant les produits français.» Annie Joliveau a créé un concept original. Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin

7 Acteurs Spie batignolles Ouest «La création de projets représente 75% de notre chiffre d affaires» Nicolas Viton, responsable de l agence rue du Pré de l Essart à Saint-Avertin. Depuis Saint-Avertin, la filiale du 4 ème groupe français du secteur de la construction réalise des projets d envergure dans 6 départements du Grand Ouest. «Du premier coup de pelle au dernier coup de pinceau en passant par les serrures, l électricité, la menuiserie nous nous occupons de l ensemble de la construction d un bâtiment» annonce Nicolas Viton, responsable activité projets au sein de Spie batignolles Ouest. La filiale s occupe principalement de travaux tous corps d état ou de macro-lots, avec une nette préférence pour les dossiers où «tout est à bâtir». «Chez Spie batignolles, on aime partir de la feuille blanche» explique le chef d agence. Que ce soit en conception-réalisation ou en partenariat avec l apport d un bien foncier, la création de projets représente 75% du chiffre d affaires de l agence. Son dernier contrat en date a été signé avec l Institution Notre-Dame la Riche pour 20 millions d euros. L entreprise s occupera de la construction d un lycée, d un pôle d enseignement supérieur, d un réfectoire, d un gymnase, d un CDI et de la rénovation de l existant. Activité : bâtiment et travaux publics Effectifs : 40 (national : 7 300) CA : Agence 15 M (Groupe : 2,2 milliards ) Contact : Intérieur du complexe aquatique de Blois construit en Meltis «Nos valeurs : savoir-faire, qualité de service et travail bien fait» Fondée en 1965, Meltis fête ses 50 ans d activité. De la métallerie à la sécurité en passant par les solutions «éco-isolantes» et la pose de fenêtres, l entreprise tourangelle est devenue experte dans six spécialités du bâtiment. Thierry Grelet dans le showroom de Meltis. «L entreprise Millet devient Meltis et traduit avec ce changement de nom l aboutissement de plusieurs années d innovation et d évolution. Evolution d abord matérialisée en 2012 par un déménagement, au 1 boulevard Louis XI, et par la construction d un bâtiment éco-responsable composé d un showroom de 600 m 2 et d un atelier de 3000 m 2 «avec une véritable forge à charbon». L évolution s est poursuivie en 2013 avec l ajout de deux activités : la sécurité (porte blindée, serrure multipoints, alarme, etc.) et les portails. «Ces deux nouveaux métiers complètent les autres activités de Meltis que sont la métallerie, la pose de fenêtres, l isolation et le dépannage» explique Thierry Grelet, le directeur d exploitation. Du bureau d études à la pose, Meltis propose une prestation complète estampillée «bâtiresponsable». Engagée depuis plusieurs années dans le respect des normes écologiques les plus contraignantes, Meltis est l une des premières entreprises d Indreet-Loire à avoir obtenu le label RGE (Reconnu Garant de l Environnement). Un tourniquet conçu par Meltis et aménagé au château d Amboise. Il est totalement escamotable en cas d urgence. Activité : métallerie, pose de fenêtres, dépannage multi-services, isolation, sécurité-alarme et portails-automatisme Effectifs : 47 personnes CA : 5,7 M Contact : meltis-tours.fr Bodet Les maîtres du temps Harmony Paysages «Diversifier son offre pour répondre à tous types de chantiers» Rémy Couerbe, directeur régional de Bodet Centre Campanaire Agence régionale du groupe installé dans le Maine-et-Loire depuis 1868, Bodet Centre Campanaire est présente en Indre-et-Loire depuis Son activité principale : la restauration de cloches, beffrois et horloges d édifices. Horloges d édifices, affichages sportifs, logiciels de gestion du temps de travail, affichages et horlogeries industriels : la société Bodet est reconnue comme leader de la mesure et de la gestion du temps au niveau mondial. L antenne du groupe située à Parçay-Meslay rayonne sur 16 départements qui s étendent de la Nièvre à la Charente en passant par l Eureet-Loir et le Limousin. Dirigée par Rémy Couerbe, l agence régionale est spécialisée dans l activité campanaire : «Il s agit de restaurer horloges d édifices, beffrois et cloches. Nous avons d ailleurs développé notre propre procédé de restauration de cloches et sommes les seuls à pratiquer cette activité en France.» Si les équipes de Bodet interviennent sur les cathédrales de Chartres, Orléans et Tours, elles entretiennent également le patrimoine campanaire des édifices de tailles plus modestes. Au niveau national et même international, Bodet est aussi spécialisé dans l affichage sportif, l horlogerie industrielle et la «distribution horaire» : dans les gares, usines, écoles et tous les lieux qui en font la demande, l enseigne installe des centrales qui pilotent jusqu à plusieurs centaines d horloges ou d équipements spécifiques. Reconnue pour la qualité de ses services et de ses prestations, on fait appel à l entreprise dans le monde entier : métro de Taïwan, aéroport de Montréal. Bodet fournit aussi les horloges de la grande mosquée de La Mecque, horloges capables de calculer les heures de prières en fonction du lever du soleil. Activité : restauration de cloches, horloges d édifices, affichages sportifs, logiciels de mesure et de gestion du temps de travail CA et Effectifs : 65 M et 630 personnes pour l ensemble du groupe Contact : Remplacement à l identique des aiguilles de la grosse horloge de La Rochelle. Entreprises, collectivités ou particuliers, près de 800 clients confient la création ou l entretien de leurs jardins et espace verts à Harmony Paysages, entreprise ligréenne en pleine croissance. Christian Thivault devant l une de ses dernières créations dans le quartier St-Lazare de Chinon. «De la persévérance, des choix mûrement réfléchis et des efforts de communication» : c est la stratégie appliquée par Christian Thivault pour doper la croissance d Harmony Paysages. Seul aux commandes lors de ses débuts en 2005, le paysagiste est aujourd hui à la tête d une équipe de dix salariés dont quatre apprentis. L affaire de ce Richelais a pris une autre dimension en 2012, date de son installation dans de nouveaux locaux à Ligré. Il dispose ici d un showroom, d un bâtiment de 600 m² et vient d acquérir un terrain adjacent de m². Résultat : «une plateforme de m² destinée à accompagner la diversification de l entreprise.» Depuis plus d un an, Christian Thivault développe en effet une activité de négoce et de vente de matériaux de construction : sable, graviers, terre végétale, pavés... Tout comme l élagage, la plantation de «gros sujets» ou l installation de bassins, cette activité vient compléter le cœur de métier d Harmony Paysages : la création et l entretien de parcs et de jardins. «On s occupe de tout, sauf de la maison» résume le gérant de 50 ans. Dans un rayon de 60 km, il pilote petits et gros chantiers dont une récente plantation de arbustes au Pôle Santé Léonard de Vinci à Chambray-lès-Tours. Activité : création et entretien de parcs et jardins, vente de matériaux de construction Clients : villes de Veigné et de Monts, château d Artigny, Polinorsud, Mediapost, CCAS de Chinon CA : 0,54 M Contact : Une allée en pavés de rue engazonnée et fleurie réalisée par Harmony Paysages chez un particulier. 12 Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin 2014 Touraine éco le mag - CCI Touraine - n 279 Juin

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

EDITO. Newsletter n 2 octobre 2014 SOMMAIRE. 1. Plan action banque. 2. Informations collectives entreprises. 3. JOB DATING interne

EDITO. Newsletter n 2 octobre 2014 SOMMAIRE. 1. Plan action banque. 2. Informations collectives entreprises. 3. JOB DATING interne Newsletter n 2 octobre 2014 CAP EMPLOI Haute Vienne EDITO CAP EMPLOI, acteur de l emploi à part entière, n a de cesse de proposer et développer des parcours d accompagnements dynamiques aux demandeurs

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris Axess Conseil est un cabinet d Expertise Comptable, d Audit, et de Commissariat aux Comptes. Cette structure à taille humaine a pour vocation principale d accompagner les Entreprises qui lui font confiance.

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

CHARTE de développement durable

CHARTE de développement durable CHARTE de développement durable Nos engagements Politique des Ressources Humaines (GPEC) Depuis 2010, Umanis a nitié une politique de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). La GPEC

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR JUILLET 2012 L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MÉTHODOLOGIE Les résultats présentés dans cette étude sont le fruit d une enquête qualitative réalisée en mai-juin 2011 pour mieux cerner la pratique

Plus en détail

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion QHSE Un développement constant De 1992 à 2012, l IFA de Rambouillet a connu une croissance forte et ininterrompue. Aujourd hui,

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Entreprises & Ressources Humaines

Entreprises & Ressources Humaines Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire perspectives & en pays de la loire Entreprises & Ressources Humaines édition 2009 Les CCI, leader de l information économique

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. www.enfi.fr

ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. www.enfi.fr ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER ENFI - siège social 19, rue des Capucines 75001 PARIS S.A.S au capital de 2.037.000-504 381 153 RCS Paris Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

CFA création et innovation industrielle

CFA création et innovation industrielle CFA création et innovation industrielle Inauguration à l Ecole de design Nantes Atlantique Atlanpole La Chantrerie Mardi 28 novembre 2006 à 10h45 Communiqué de synthèse p 2 Région des Pays de la Loire

Plus en détail

MICRO CREDIT «PARCOURS CONFIANCE JEUNES» BGE ATLANTIQUE VENDEE (ex Boutique de Gestion Ouest) AP1 290 octobre 2010

MICRO CREDIT «PARCOURS CONFIANCE JEUNES» BGE ATLANTIQUE VENDEE (ex Boutique de Gestion Ouest) AP1 290 octobre 2010 MICRO CREDIT «PARCOURS CONFIANCE JEUNES» BGE ATLANTIQUE VENDEE (ex Boutique de Gestion Ouest) AP1 290 octobre 2010 NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère de l Éducation nationale, de

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Quick recrute et a besoin de vous!

Quick recrute et a besoin de vous! Communiqué de presse Octobre 2011 Quick recrute et a besoin de vous! Quick France recrute actuellement + de 2000 postes dans toute la France. Intégrer Quick, c est un gage de possibilité d évolution de

Plus en détail

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Thierry RIGAUX 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Email : thierry.rigaux@univ-littoral.fr Tél. : 0033 321 994 103 Expériences professionnelles Depuis décembre 2010 : Directeur du site universitaire

Plus en détail

Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations. Taxe d apprentissage. www.groupe-esc-rouen.fr

Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations. Taxe d apprentissage. www.groupe-esc-rouen.fr Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations Taxe d apprentissage 2009 www.groupe-esc-rouen.fr Le Groupe ESC Rouen, une Grande Ecole Européenne de Management Le Groupe ESC Rouen, établissement

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 AFIN DE FACILITER L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES EN SITUATION DE HANDICAP Version du 26 Mars 2015 Annexe6_Projet_Convention_APAJH44_v07.odt

Plus en détail

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Dossier de presse - Juillet 2014. Phase I (2016-2020) Principales caractéristiques de l emploi et du développement économique et social

Dossier de presse - Juillet 2014. Phase I (2016-2020) Principales caractéristiques de l emploi et du développement économique et social Dossier de presse - Juillet 2014 Phase I (2016-2020) Principales caractéristiques de l emploi et du développement économique et social Le développement économique et social au cœur du projet Villages Nature

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

L apprentissage, une chance pour l emploi

L apprentissage, une chance pour l emploi Dossier de presse L apprentissage, une chance pour l emploi Aujourd hui, les entreprises recherchent des jeunes bien formés, diplômés avec une expérience professionnelle C est exactement ce qu apporte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE VU l article L. 118-1 du code du travail ; VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

SIGNATURE DE LA CONVENTION QUINQUENNALE APPRENTISSAGE RÉGION/Chambre de Métiers et de l Artisanat

SIGNATURE DE LA CONVENTION QUINQUENNALE APPRENTISSAGE RÉGION/Chambre de Métiers et de l Artisanat PLAN RÉGIONAL POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE ET LA FORMATION SIGNATURE DE LA CONVENTION QUINQUENNALE APPRENTISSAGE RÉGION/Chambre de Métiers et de l Artisanat Apprentissage 2011 CHR_Mise en page 1 12/08/11

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler et moderniser

Plus en détail

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS Sommaire I. La Présentation du Secteur II. Présentation de l OPCA CONSTRUCTYS Antilles-Guyane III. L Accompagnement des Entreprises du secteur A. La démarche

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE

APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE 1 PREAMBULE La loi relative à la généralisation du revenu de solidarité active (RSA) confirme la place donnée au retour à l emploi

Plus en détail

LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE

LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE LE PARI D UN EMPLOI FAMILIAL DECLARE, ORGANISE ET PROFESSIONNALISE EN EUROPE : VERS LA CONSTRUCTION D UNE UNION PLUS COMPETITIVE, PLUS SOCIALE ET PLUS SOLIDAIRE. 15 JANVIER 2010 FAIRVALUE Corporate & Public

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

L apprentissage à L IUT de Sceaux

L apprentissage à L IUT de Sceaux L apprentissage à L IUT de Sceaux Sommaire 1. Présentation de l Institut Universitaire de Technologie de Sceaux 2. Présentation de l apprentissage 3. Présentation succincte des formations en apprentissage

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Créateurs - repreneurs d entreprise

Créateurs - repreneurs d entreprise Créateurs - repreneurs d entreprise L Offre BGE Atlantique-Vendée Loire-Atlantique, 2 ème sem. 2015 Association de conseils et formations en création & développement d entreprises Envie d indépendance?

Plus en détail

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement - N 33/2009! LSQ n 15302 HANDICAPÉS Emploi 02/09 LÉGISLATION SOCIALE Les aides à l emploi en faveur des personnes handicapées Tableau à jour au 1 er février 2009 (*) Selon la Dares, les personnes handicapées

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation Santé et Prévoyance Les nouvelles assurances collectives du Crédit Agricole : un levier au service de votre stratégie Conçue pour la nouvelle réglementation 5 raisons de construire votre assurance d entreprise

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Ecole SUPimage. Communication et création graphique prennent du sens Coopération et écologie au cœur des études

Ecole SUPimage. Communication et création graphique prennent du sens Coopération et écologie au cœur des études Dossier de presse 2014 / Press book 2014 Ecole SUPimage Communication et création graphique prennent du sens Coopération et écologie au cœur des études L école-agence : un nouveau concept de coworking

Plus en détail

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE SANTÉ ET PRÉVOYANCE LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE CONÇUES POUR LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUS SOUHAITONS FAIRE DE LA PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. www.groupe-cd.fr

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. www.groupe-cd.fr CONSTRUIRE LES DE COMPÉTENCES www.groupe-cd.fr ACCOMPAGNER LES RÉUSSITES C&D EN CHIFFRES PLUS DE 9000 300 ÉTUDIANTS SALARIÉS PERMANENTS Compétences & Développement est un groupe d écoles françaises implantées

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne.

Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne. Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne. Préambule : L accompagnement des mutations économiques est

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE PARIS LYON TOULOUSE MONTLUCON AUXERRE NÎMES NANTES BORDEAUX LILLE AMIENS. Contact - Presse

DOSSIER de PRESSE PARIS LYON TOULOUSE MONTLUCON AUXERRE NÎMES NANTES BORDEAUX LILLE AMIENS. Contact - Presse DOSSIER de PRESSE 2014 Contact - Presse Agence MCM Mélissa MAMBERT Tél : 04 91 31 47 37 06 25 53 10 81 m.mambert@agence-mcm.com PARIS LYON TOULOUSE MONTLUCON AUXERRE NÎMES NANTES BORDEAUX LILLE AMIENS

Plus en détail