Fonds propres = =

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonds propres = 2.1 + 2.2 + 2.3 + 2.4 + 2.5 + 2.6 + 2.7 + 2.8 + 2.9 + 2.10 = 2.1.1 + 2.1.3 + 2.1.4 + 2.1.5 + 2.1.6"

Transcription

1 1/6 1 Total des fonds propres pris en compte Voir CASBISIRB_Erl 2 Total des fonds propres nécessaires art. 42 et 137 de l Ordonnance sur les fonds 2.1 nécessaires au titre de risques de crédit dans l approche standard suisse et au titre des autres éléments de risques de crédit art. 36 à 63 de l OFR (ancienne, art. 48 à 77 de l OFR (nouvelle nécessaires au titre des risques de crédit dans l approche standard suisse art. 49 à 62, art. 63 al. 2 let. a de l OFR (ancienne nécessaires pour les classes de position (hors opération de titrisation): art. 49 de l OFR (ancienne Dont: de 35% Dont: de 50% Dont: de 75% Dont: de 100% Dont: positions en souffrance = = nécessaires selon l AS-CH (somme de toutes les classes de positions). = Les classes de positions dans l AS sont mentionnées dans l art. 49 de l OFR (ancienne. Les classes de positions comprennent les gouvernements centraux et banques centrales, les institutions, les entreprises, les positions «retail», les titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux et les autres positions. Elles comprennent également les évaluations secondaires: positions hypothécaires, créances de rang subordonné, positions en souffrance, crédits lombard, opérations de prêt, de mise en pension et opérations similaires sur des valeurs mobilières. En outre, elles comprennent les fonds propres nécessaires pour les opérations de titrisation. = Risques de contrepartie, sans les opérations de titrisation (les fonds propres nécessaires pour les opérations de titrisation selon l approche AS-CH doivent être déclarés dans la rubrique ). Se [ nécessaires AS-CH.] Créances ou créances conditionnelles. Se [ nécessaires AS-CH.] Créances ou créances conditionnelles. Se [ nécessaires AS-CH.] Créances ou créances conditionnelles. Se [ nécessaires AS-CH.] Créances ou créances conditionnelles. Se [ nécessaires AS-CH.] Positions en souffrance: art. 49 al. 3 ch. 5 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne. Se

2 2/ Gouvernements centraux et banques centrales: Se réfère au formulaire [P/C]_CRSACH_01. art. 49 al. 2 ch. 1 de l OFR (ancienne Créances ou créances conditionnelles sur les gouvernements centraux et les banques centrales: art. 49 al. 2 ch. 1 de l OFR (ancienne, Annexe 2 de l OFR (ancienne. immobiliers (art. 49 al. 3 ch. 3 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, art. 58 de l OFR (ancienne, créances de rang subordonné (art. 49 al. 3 ch. 4 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, positions en souffrance (art. 49 al. 3 ch. 5 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, crédits lombard (art. 60 de l OFR (ancienne et opérations de prêt, de mise en pension et opérations similaires sur des valeurs mobilières (art. 61 de l OFR (ancienne envers de telles Institutions = nécessaires selon l AS-CH Banques et négociants en valeurs mobilières: art. 49 al. 2 ch. 4 de l OFR (ancienne Autres institutions: art. 49 al. 2 ch. 2, 3, 5 de l Ordonnance sur les fonds propres (ancienne Se réfère au formulaire [P/C]_CRSACH_02. Créances ou créances conditionnelles sur les banques et les négociants en valeurs mobilières: art. 49 al. 2 ch. 4 de l OFR (ancienne, art. 55 de l OFR (ancienne, Annexe 2 de l OFR (ancienne. immobiliers (art. 49 al. 3 ch. 3 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, art. 58 de l OFR (ancienne ), créances de rang subordonné (art. 49 al. 3 ch. 4 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, positions en souffrance (art. 49 al. 3 ch. 5 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne ), crédits lombard (art. 60 de l OFR (ancienne ) et opérations de prêt, de mise en pension et opérations similaires sur des valeurs mobilières (art. 61 de l OFR (ancienne ) envers de telles Se réfère au formulaire [P/C]_CRSACH_03. Créances et créances conditionnelles sur les collectivités de droit public (ch. 2). la BRI, le FMI et les banques multilatérales de développement (ch. 3) ainsi que les établissements créés en commun (ch. 5): art. 49 al. 2 ch. 2, 3 et 5 de l OFR (ancienne, Annexe 2 de l OFR (ancienne. immobiliers (art. 49 al. 3 ch. 3 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, art. 58 de l OFR (ancienne ), créances de rang subordonné (art. 49 al. 3 ch. 4 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne ), positions en souffrance (art. 49 al. 3 ch. 5 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne ), crédits lombard (art. 60 de l OFR (ancienne ) et opérations de prêt, de mise en pension et opérations similaires sur des valeurs mobilières (art. 61 de l OFR (ancienne ) envers de telles

3 3/ Entreprises: art. 49 al. 2 ch. 6 et 7 de l OFR (ancienne, art. 49 al. 3 ch. 2 de l OFR (ancienne Positions «retail»: art. 49 al. 3 ch. 1 de l OFR (ancienne Titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux: art. 49 al. 3 ch. 6 de l OFR (ancienne Autres positions: art. 49 al. 3 ch. 7 de l OFR (ancienne Opérations de titrisation AS: art. 37 al. 2 let. b de l OFR (ancienne nécessaires pour les risques d exécution: art. 76 de l OFR (nouvelle nécessaires pour les risques d exécution: art. 76 al. 1 de l OFR (nouvelle Se réfère au formulaire [P/C]_CRSACH_04. Créances et créances conditionnelles sur les bourses et les chambres de compensation, ainsi que les entreprises: art. 49 al. 2 ch. 6 et 7 de l OFR (ancienne, art. 56 et 57 de l OFR (ancienne et Annexe 2 de l OFR (ancienne Créances et créances conditionnelles sur les lettres de gage suisses: art. 49 al. 3 ch. 2 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne (pour l AS-CH) immobiliers (art. 49 al. 3 ch. 3 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, art. 58 de l OFR (ancienne ), créances de rang subordonné (art. 49 al. 3 ch. 4 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne ), positions en souffrance (art. 49 al. 3 ch. 5 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne ), crédits lombard (art. 60 de l OFR (ancienne ) et opérations de prêt, de mise en pension et opérations similaires sur des valeurs mobilières (art. 61 de l OFR (ancienne ) envers de telles Se réfère au formulaire [P/C]_CRSACH_05. Créances ou créances conditionnelles sur les expositions «retail»: art. 49 al. 3 ch. 1 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne. immobiliers (art. 49 al. 3 ch. 3 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne, art. 58 de l OFR (ancienne ), créances de rang subordonné (art. 49 al. 3 ch. 4 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne ), positions en souffrance (art. 49 al. 3 ch. 5 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne ), crédits lombard (art. 60 de l OFR (ancienne ) et opérations de prêt, de mise en pension et opérations similaires sur des valeurs mobilières (art. 61 de l OFR (ancienne ) envers de telles Se réfère au formulaire [P/C]_CRSACH_06. Positions nettes relatives à des titres de participation et des parts de placements collectifs de capitaux: art. 49 al. 3 ch. 6 de l OFR (ancienne, Annexe 5 de l OFR (ancienne. Se réfère au formulaire [P/C]_CRSACH_07. Créances et créances conditionnelles sur les autres positions: art. 49 al. 3 ch. 7 de l OFR (ancienne, Annexe 4 de l OFR (ancienne. Ordinairement, aucune créance ou créance conditionnelle ne figure dans cette rubrique. Cette dernière n inclut que les solutions spécifiques concernant les autres positions ne figurant pas dans d autres formulaires, sous réserve de l approbation par l autorité de surveillance. nécessaires pour les opérations de titrisation. Se réfère au formulaire [P/C]_CRSECSA. Opérations de titrisation AS-CH: art. 37 al. 2 let. b de l OFR (ancienne = Se réfère au formulaire [P/C]_SETT.

4 4/ nécessaires pour les risques d exécution: art. 76 al. 2 let. b de l OFR (nouvelle nécessaires en regard des = expositions sur les fonds de solvabilité des contreparties centrales (CCP): art. 70 de l OFR (nouvelle CPP qualifiées Sous la méthode 1 (Circ.-FINMA 08/19 «Risques de crédit banques», Cm ), reporter les fonds propres nécessaires résultants. Sous la méthode 2 (Cm ), reporter 8% * [Min {(2% * TEi % * DFi); (20% * TEi)} - 2% TEi] ici dans et ajouter 8% * 2% * TEi dans CPP non qualifiées nécessaires en regard des expositions sur les fonds de solvabilité des CPP non qualifiées nécessaires pour les opérations de négoce et les garanties envers des CCP qualifiées: art. 69 de l OFR (nouvelle nécessaires pour les ajustements de valeur de dérivés (CVA): art. 55 de l OFR (nouvelle Reporter 8% des positions pondérées selon les Cm , et du Circ.-FINMA 08/19 «Risques de crédit banques». = Approche simplifiée nécessaires pour les CVA conformément à l approche simplifiée (Circ.-FINMA «Risques de crédit banques», Cm 403 à 407) Approche standard nécessaires pour les CVA conformément à l approche standard (Circ.- FINMA «Risques de crédit banques», Cm 397 à 402) Approche avancée nécessaires pour les CVA conformément à l approche avancée (Circ.- FINMA «Risques de crédit banques», Cm 396). 2.2 nécessaires pour les risques sans contrepartie (art. 66 à 67 de l OFR) (ancienne Dont: solde actif du compte de compensation Dont: immeubles à l usage de la banque et participations à des sociétés immobilières détenant de tels immeubles Dont: autres immeubles et participations à d autres sociétés immobilières Dont: autres immobilisations corporelles et «softwares» 2.3 nécessaires pour les risques de marché art. 68 à 76 de l OFR (ancienne = Risques sans contrepartie: art. 66 à 67 de l OFR, approche standard suisse (AS-CH). Les fonds propres nécessaires concernant les risques sans contrepartie comprennent les pondérations-risques en vertu de l art. 67 de l OFR (ancienne. nécessaires dans l AS-CH concernant les risques sans contrepartie. Solde actif du compte de compensation: 67 al. 1 de l OFR (ancienne, art. 67 al. 2 de l OFR (ancienne nécessaires dans l AS-CH concernant les risques sans contrepartie. Immeubles à l usage de la banque et participations à des sociétés immobilières détenant de tels immeubles: 67 al. 1 de l OFR (ancienne, art. 67 al. 2 de l OFR (ancienne. nécessaires dans l AS-CH concernant les risques sans contrepartie. Autres immeubles et participations à d autres sociétés immobilières: 67 al. 1 de l OFR (ancienne, art. 67 al. 2 de l OFR nécessaires dans l AS-CH concernant les risques sans contrepartie. Autres immobilisations corporelles et «softwares»: 67 al. 1 de l OFR (ancienne, art. 67 al. 2 de l OFR (ancienne = nécessaires pour les risques de marché: art. 58 à 76 de l OFR, Circ.- FINMA «Risques de marché banques»

5 5/ Risques des instruments de taux d intérêt, des actions, des devises, de l or et des matières premières dans l approche standard suisse (AS) = nécessaires pour couvrir les risques de marché dans l approche standard suisse (AS) Instruments de taux d intérêt = nécessaires pour les risques de marché concernant les instruments de taux d intérêt (AS) Risques spécifiques des instruments de taux d intérêt Risque spécifique des positions non titrisées = nécessaires pour les risques de marché concernant les instruments de taux d intérêt (positions non titrisées et positions titrisées): risque spécifique (AS) nécessaires pour les risques spécifiques de taux d intérêt des positions non titrisées Risque spécifique des positions titrisées nécessaires pour les risques spécifiques de taux d intérêt des positions titrisées Risque général de marché des instruments de taux d intérêt Titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux Risques spécifiques des titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux Risque général de marché pour les titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux nécessaires pour les risques de marché concernant les instruments de taux d intérêt: risque général de marché (AS). = nécessaires au titre de risques de marché pour les titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux (AS). nécessaires au titre de risques de marché pour les titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux : risque spécifique (AS) nécessaires au titre de risques de marché pour les titres de participation et parts de placements collectifs de capitaux: risque général de marché (AS) Devises nécessaires au titre de risques de marché pour les devises (AS). Se réfère au formulaire [P/C]_MKR_CH Or nécessaires au titre de risques de marché pour l or (AS). Se réfère au formulaire [P/C]_MKR_CH Matières premières nécessaires au titre de risques de marché pour les matières premières (AS) Options = nécessaires au titre de risques de marché pour les options (AS) Options selon la procédure simple nécessaires au titre de risques de marché pour les options: procédure simplifiée (AS) Options selon la procédure «delta-plus» nécessaires au titre de risques de marché pour les options: procédure «delta-plus» (AS) Options selon la procédure par scénarios nécessaires au titre de risques de marché pour les options: analyse de scénarios (AS) Risques des instruments de taux d intérêt, des actions, des devises, de l or et des 2.4 nécessaires pour les risques opérationnels: art. 89 à 94 de l OFR (nouvelle, Circ.-FINMA, «Risques opérationnels banques» nécessaires au titre de risques de marché dans l approche des modèles internes (IM) = nécessaires pour les risques opérationnels: art. 89 à 94 de l OFR, Circ.-FINMA «Risques opérationnels banques» S applique également aux négociants en valeurs mobilières.

6 6/ Risques opérationnels selon l approche de nécessaires pour les risques opérationnels selon l approche de l indicateur de base (BIA), OFR, Circ.- l indicateur de base (BIA). Se réfère au formulaire [P/C]_OPR. FINMA «Risques opérationnels banques» Approche standard des risques opérationnels (AS), OFR, Circ.-FINMA «Risques opérationnels banques» Risques opérationnels selon les approches spécifiques aux établissements (AMA), :OFR, Circ.-FINMA «Risques opérationnels 2.5 Eléments non déduits selon le seuil 3: art. 40 de l OFR (nouvelle 2.6 nécessaires supplémentaires pour les négociants en valeurs mobilières selon l art. 29 al. 3 de l ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières/obvm 2.7 Renforcements des fonds propres minimaux nécessaires selon l art. 4 al. 3 de la loi sur les banques/lb et l art. 29 al. 2 OBVM 2.8 (-) Déductions des fonds propres minimaux nécessaires selon l art. 4 al. 3 LB et l art. 29 al. 2 OBVM. 2.9 (-) Correctifs de valeur et provisions pas déduits dans l approche standard suisse (art. 137 al. 1 de l OFR nécessaires pour les risques opérationnels conformément à l approche standard. Se réfère au formulaire [P/C]_OPR. nécessaires pour les risques opérationnels selon les approches spécifiques aux établissements (AMA/advanced measurement approaches). Se réfère aux formulaires [P/C]_OPR, [P/C]_OPRLOSSDETAILS et [P/C]_OPRDETAILS. Uniquement pour les négociants en valeurs mobilières lorsque les conditions de l art. 29 al. 3 de l OBVM sont remplies. Définition des coûts complets annuels: art. 29 al. 4 OBVM. Uniquement la différence positive entre le quart des coûts complets annuels et le montant des fonds propres nécessaires conformément à la somme de 2.1 à 2.5. Autres renforcements prudentiels des fonds propres nécessaires, fondés sur une décision de l autorité de surveillance et affectant les exigences minimales. Autres allègements prudentiels fondés sur une décision de l autorité de surveillance et affectant les exigences minimales. La déduction des correctifs de valeur et des provisions au titre de risques de crédit dans l approche standard suisse (AS-CH) est limitée à 75% en vertu de l art. 137 al. 1 de l OFR. Ce montant doit être multiplié par 8% afin d obtenir la valeur correcte de la déduction à enregistrer dans la rubrique 2.9 du formulaire CASACH. Lorsque les correctifs de valeur sont directement compensés à l actif, la déduction prévue par l art. 137 al. 1 de l OFR n est plus applicable Autres fonds propres nécessaires nécessaires relatifs à d autres risques qui ne peuvent être enregistrés dans aucune autre rubrique du formulaire CASACH. 3 nécessaires Voir CASBISIRB_Erl 4 Ratios de fonds propres Voir CASBISIRB_Erl 5 Autres postes pour mémoire Voir CASBISIRB_Erl

Fonds propres Page 1/6

Fonds propres Page 1/6 Fonds propres Page 1/6 Lignes 1 Total des fonds propres pris en compte 2 Total des fonds propres nécessaires art. 42 et 137 de l Ordonnance sur les fonds 2.1 Fonds propres nécessaires au titre de risques

Plus en détail

1.1.1.1 (+) Fonds propres selon les états financiers Fonds propres selon le périmètre de consolidation comptable.

1.1.1.1 (+) Fonds propres selon les états financiers Fonds propres selon le périmètre de consolidation comptable. Page 1/31 Lignes 1 Total des fonds propres pris en compte: = 1.4.11 art. 21 à 40 de 1.1 tier 1 (T1) ajustés pris en = 1.4.8 compte: art. 21 à 29 de, art. 31 à 40 de 1.1.1 de base durs (common equity =

Plus en détail

Exigences pour les risques de marché

Exigences pour les risques de marché Page 1/7 L approche standard selon les art. 84 87 OFR Colonne 01 Colonne 02 Colonne 03 Position Facteur de Exigence Risque de marché des devises, de l or et des matières premières Ligne 001 Devises (1)

Plus en détail

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 La publie ci-dessous les états réglementaires concernant l adéquation des fonds propres selon

Plus en détail

Circulaire 2008/22 Publication FP banques. Exigences de publication liées aux fonds propres dans le secteur bancaire

Circulaire 2008/22 Publication FP banques. Exigences de publication liées aux fonds propres dans le secteur bancaire Circulaire 2008/22 Publication FP banques Exigences de publication liées aux fonds propres dans le secteur bancaire Référence : Circ.-FINMA 08/22 «Publication FP banques» Date : 20 novembre 2008 Entrée

Plus en détail

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur Chiffres clés Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View Structure du capital 2007 2006 2005 Nombre d actions 16 875 000 16 875 000 16 875 000 Valeur nominale par action en CHF

Plus en détail

Circulaire 2008/23 Répartition des risques banques. Répartition des risques dans le secteur bancaire

Circulaire 2008/23 Répartition des risques banques. Répartition des risques dans le secteur bancaire Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Objectif. Champ d'application. sur le modèle standard de risque de crédit concernant le SST. Edition du 23 décembre 2015

GUIDE PRATIQUE. Objectif. Champ d'application. sur le modèle standard de risque de crédit concernant le SST. Edition du 23 décembre 2015 GUIDE PRATIQUE sur le modèle standard de risque de crédit concernant le SST Edition du 23 décembre 2015 Objectif Conformément à l'art. 50b de l'ordonnance sur la surveillance (OS ; RS 961.011) et au Cm

Plus en détail

Modifications dans l état des fonds propres pour les risques de marché : informations techniques préalables

Modifications dans l état des fonds propres pour les risques de marché : informations techniques préalables CH-3003 Berne À - Toutes les banques et tous les négociants en valeurs mobilières - Toutes les sociétés d audit bancaires et boursières Référence: 00089/1041081 Contact: Graf Barbara Téléphone direct:

Plus en détail

Projet du 5 octobre 2006. du [date] 2006. (Adaptation des fonds propres de base) Sommaire

Projet du 5 octobre 2006. du [date] 2006. (Adaptation des fonds propres de base) Sommaire Circ.-CFB 06/_ Adaptation des fonds propres de base Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Détermination du capital réglementaire en cas d utilisation d un standard comptable international

Plus en détail

Fonds propres nécessaires pour les risques de crédit: approche fondée sur les notations internes (IRB)

Fonds propres nécessaires pour les risques de crédit: approche fondée sur les notations internes (IRB) Page 1/7 ID Dénomination Commentaires Colonnes 01 Estimations propres de LGD et/ou facteurs de conversion 245 des standards minimaux de Bâle et art. 65 OFR. A insérer «YES» si l'établissement a reçu l'autorisation

Plus en détail

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Sommaire 1 Principes généraux 3 2 Actions 4 2.1 Actions monde hedged, gestion indexée 2 4 2.2 Actions monde, gestion indexée

Plus en détail

www.pwc.ch/banques Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» Check-list pour la publication Etat : Août 2014

www.pwc.ch/banques Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» Check-list pour la publication Etat : Août 2014 www.pwc.ch/banques Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» Check-list pour la publication Etat : Août 2014 Introduction Introduction Norme La Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» constitue, avec les

Plus en détail

Ordonnance sur les fonds propres et la répartition des risques des banques et des négociants en valeurs mobilières

Ordonnance sur les fonds propres et la répartition des risques des banques et des négociants en valeurs mobilières Ordonnance sur les fonds propres et la répartition des risques des banques et des négociants en valeurs mobilières (Ordonnance sur les fonds propres, OFR) du 1 er juin 2012 (Etat le 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015 Berne, le 7 août 2015 Communiqué de presse Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile Au cours du premier semestre 2015, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a développé ses cœurs

Plus en détail

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi (www.admin.ch/ch/f/as). Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants

Plus en détail

Position extérieure des banques (BIS Consolidated Banking Statistics)

Position extérieure des banques (BIS Consolidated Banking Statistics) Position extérieure des banques (BIS Consolidated Banking Statistics) Périmètre de consolidation: groupe COMMENTAIRES I. CARACTÉRISTIQUES DE L ENQUÊTE OBJET DE L ENQUÊTE Répartition par pays des postes

Plus en détail

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel (OIF) 955.071 du 18 novembre 2009 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41 de la loi du 10 octobre

Plus en détail

PUBLICATION DU PILIER 3

PUBLICATION DU PILIER 3 BANQUE PRIVÉE 31 DÉCEMBRE 2014 PUBLICATION DU PILIER 3 CIRCULAIRE FINMA 2008/22 EDMOND DE ROTHSCHILD 1/20 SOMMAIRE Page 1. OBJECTIF ET PÉRIMÈTRE DU RAPPORT 3 1.1. Principes de publication financière 3

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Exigences de fonds propres relatives au risque de crédit

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Exigences de fonds propres relatives au risque de crédit Circ.-CFB 06/_ Risques de crédit Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Exigences de fonds propres relatives au risque de crédit (Risques de crédit) du [date] 2006 Projet du 2 mars 2006

Plus en détail

ANNEXE XII DESCRIPTION DES ELEMENTS INCLUS DANS LE DES COEFICIENTS DE SOLVABILITE ET A. Fonds propres réglementaires (modèle S1000) 1) Références réglementaires - Arts. 8 à 11 du règlement n 14-01 du 16/02/2014

Plus en détail

Reporting prudentiel à la suite des bouclements annuels et semestriels dans le secteur bancaire

Reporting prudentiel à la suite des bouclements annuels et semestriels dans le secteur bancaire Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 13 février 2015 Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 Laupenstrasse 27, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00,

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux Index alphabétique Les références correspondent aux numéros des tableaux A Actifs bilan 4, 5, 26, 27 des établissements à statut particulier 63, 27 selon le périmètre de consolidation comptoir 31 Actions

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

Ordonnance sur les banques et les caisses d épargne

Ordonnance sur les banques et les caisses d épargne Ordonnance sur les banques et les caisses d épargne (Ordonnance sur les banques, OB 1 ) 2 952.02 du 17 mai 1972 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 3, al. 2, let. b, 4, al.

Plus en détail

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement»

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» REFERENCE : 301 1. Objectif général Situer les enjeux de la nouvelle réglementation issue de Bâle III : «Capital Requirements Regulation (CRR)» et

Plus en détail

Explications concernant les types de crédits

Explications concernant les types de crédits Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Explications concernant les types de crédits Types de crédits et plafonds de dépenses L Assemblée fédérale dispose de différents

Plus en détail

Juillet 2014 Directives relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires

Juillet 2014 Directives relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires Juillet 2014 Directives relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires Table des matières Préambule... 2 1. Champ d application... 3 2. Exigences minimales... 3 2.1 Fonds propres...

Plus en détail

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse Edition du 11 juin 2014 But Le présent guide pratique est un simple instrument

Plus en détail

Exigences de publication liées aux fonds propres et à la liquidité

Exigences de publication liées aux fonds propres et à la liquidité Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Circulaire 1/2014 concernant l assurance-qualité interne des entreprises de révision (Circ. 1/2014)

Circulaire 1/2014 concernant l assurance-qualité interne des entreprises de révision (Circ. 1/2014) Autorité fédérale de surveillance en matière de révision ASR Circulaire 1/2014 concernant l assurance-qualité interne des entreprises de révision (Circ. 1/2014) du 24 novembre 2014 Sommaire I. Contete

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Surveillance consolidée des banques et des négociants en valeurs mobilières

Surveillance consolidée des banques et des négociants en valeurs mobilières Foire aux questions (FAQ) Surveillance consolidée des banques et des négociants en valeurs mobilières (Dernière modification : 31 mars 2015) La FINMA surveille plus de 100 groupes de banques et de négociants

Plus en détail

Exigences de fonds propres relatives aux risques de crédit dans le secteur bancaire

Exigences de fonds propres relatives aux risques de crédit dans le secteur bancaire Circulaire 2008/19 Risques de crédit banques Exigences de fonds propres relatives aux risques de crédit dans le secteur bancaire Référence : Circ.-FINMA 08/19 «Risques de crédit banques» Date : 20 novembre

Plus en détail

Reporting statistique des établissements de crédit

Reporting statistique des établissements de crédit Reporting statistique des établissements de crédit Foire aux questions (FAQ) Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction... 3 2 Double reporting CSSF / BCL... 4 3 Définitions et concepts... 5

Plus en détail

Circulaire 2015/1 «Comptabilité banques»

Circulaire 2015/1 «Comptabilité banques» Foire aux questions (FAQ) Circulaire 2015/1 «Comptabilité banques» (Dernière modification : 22 juillet 2015) 1. Comment faut-il traiter les provisions, constituées initialement pour des limites de crédit

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Norme 16 : Risques de garde et d investissement Objectif

Plus en détail

Etat des fonds propres Bâle III

Etat des fonds propres Bâle III Communication FINMA 38 (2012), 20 juillet 2012 Etat des fonds propres Bâle III Einsteinstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01 www.finma.ch Table des matières 1 Introduction...

Plus en détail

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X Banque nationale suisse Direction de la statistique Saisie des données Case postale Bon de livraison pour disquettes (FRIN) A imprimer et joindre à la disquette Raison sociale Adresse NPA Localité Collaborateur

Plus en détail

Département des Risques

Département des Risques DOCUMENTATION RELATIVE AU PILIER 3 DE LA REGLEMENTATION BALE II SOMMAIRE 1- Présentation 2- Politique de gestion des risques 3- Fonds propres 4- Adéquation des fonds propres 5- Risques de contrepartie

Plus en détail

951.131 Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

951.131 Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) du 18 mars 2004 (Etat le 1 er juillet 2007) La Banque nationale suisse, vu les art. 15, al.

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

Table des matières. Section 1. Bâle I, Bâle II, Bâle III : même combat... 3

Table des matières. Section 1. Bâle I, Bâle II, Bâle III : même combat... 3 Table des matières Introduction.... 1 Chapitre 1 De quoi s agit-il?.... 3 Section 1. Bâle I, Bâle II, Bâle III : même combat.... 3 Section 2. Pourquoi les banques?.... 3 1. Protéger les épargnants....

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Comptes annuels 2003. 1. Comptes annuels. 1.1 Revenus

Comptes annuels 2003. 1. Comptes annuels. 1.1 Revenus Comptes annuels 2003 Comptes annuels 2003 Avec un montant total de charges de 452,5 millions de francs, les comptes annuels se soldent avec un excédent de charges de 3,6 millions de francs. Ce dernier

Plus en détail

951.131 Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

951.131 Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) du 18 mars 2004 (Etat le [date]) Projet (uniquement les chapitres et sections modifiés) La

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 30 avril 2015 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 La Banque nationale

Plus en détail

Points d audit pour la fortune liée

Points d audit pour la fortune liée Points d audit pour la fortune liée Entreprise d assurance : Fortune liée : Société d audit : Auditeur responsable : Année d'exercice : 2015 Les champs d audit suivants sont applicables à la fortune liée

Plus en détail

Ordonnance sur les liquidités des banques

Ordonnance sur les liquidités des banques Ordonnance sur les liquidités des banques (Ordonnance sur les liquidités, OLiq) Modification du 25 juin 2014 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 30 novembre 2012 sur les liquidités 1 est

Plus en détail

Circulaire 2008/42 Provisions assurance dommages. Provisions techniques dans l assurance dommages

Circulaire 2008/42 Provisions assurance dommages. Provisions techniques dans l assurance dommages Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 24 mars 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

Exigences de publication liées aux fonds propres et à la liquidité

Exigences de publication liées aux fonds propres et à la liquidité Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Banque Rogers Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III

Banque Rogers Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III En date du 30 juin 2015 Table des matières 1. Champ d application... 2 Entité faisant la déclaration... 2 Cadre de travail pour la gestion

Plus en détail

Release 1.4, valable dès le 31.12.2011. Contenu des formules. Enquête: AURU Formules: AU00x

Release 1.4, valable dès le 31.12.2011. Contenu des formules. Enquête: AURU Formules: AU00x Enquête: AURU Formules: AU00x Reporting prudentiel (AURU) Base individuelle / Entreprise Informations concernant le nouveau release Modifications par rapport à la dernière livraison Release 1.4, valable

Plus en détail

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire Projet de mise en consultation du 9 septembre 2003 Circ.-CFB 0 / Annexe 1: Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Les sociétés d audit

Plus en détail

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 CABINET MAZARS FIVOARANA Mars 2012 8 21. BILAN ACTIF Situation arrêtée au : 31 décembre 2011 ACTIF REF. NOTE

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV 1 ) 2 961.611 du 29 novembre 1993 (Etat le 22 décembre 2003) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi du 18 juin 1993 3

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

2. Les dçveloppements dans le domaine statistique

2. Les dçveloppements dans le domaine statistique 2. Les dçveloppements dans le domaine statistique 2.1 Introduction La définition et la mise en œuvre de la politique monétaire commune reposent sur une connaissance approfondie de la situation économique

Plus en détail

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014 BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION 31 décembre 2014 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Assurance sur la vie liée à des participations

Assurance sur la vie liée à des participations Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

INFORMATIONS PUBLIEES DANS LE CADRE DU PILIER III DE LA CIRCULAIRE CSSF 06/273 TELLE QUE MODIFIEE BANQUE DE PATRIMOINES PRIVES

INFORMATIONS PUBLIEES DANS LE CADRE DU PILIER III DE LA CIRCULAIRE CSSF 06/273 TELLE QUE MODIFIEE BANQUE DE PATRIMOINES PRIVES INFORMATIONS PUBLIEES DANS LE CADRE DU PILIER III DE LA CIRCULAIRE CSSF 06/273 TELLE QUE MODIFIEE BANQUE DE PATRIMOINES PRIVES Pilier III de Bâle III, Luxembourg, le 30 Juin 2015-1 - TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

INFORMATIONS PUBLIEES DANS LE CADRE DU PILIER III DE LA CIRCULAIRE CSSF 06/273 TELLE QUE MODIFIEE BANQUE DE PATRIMOINES PRIVES

INFORMATIONS PUBLIEES DANS LE CADRE DU PILIER III DE LA CIRCULAIRE CSSF 06/273 TELLE QUE MODIFIEE BANQUE DE PATRIMOINES PRIVES INFORMATIONS PUBLIEES DANS LE CADRE DU PILIER III DE LA CIRCULAIRE CSSF 06/273 TELLE QUE MODIFIEE BANQUE DE PATRIMOINES PRIVES Pilier III de Bâle II, Luxembourg, le 26 Juin 2014-1 - TABLE DES MATIERES

Plus en détail

1. Définition des fonds propres : rapport résultant de l affectation du bénéfice (article 14, 1, 1 a), ii) du règlement relatif aux fonds propres)

1. Définition des fonds propres : rapport résultant de l affectation du bénéfice (article 14, 1, 1 a), ii) du règlement relatif aux fonds propres) ANNEXE A LA LETTRE DU 11 JUIN 2002 : COMMENTAIRE DE L ARRETE DE LA COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE DU 5 DECEMBRE 1995 CONCERNANT LE REGLEMENT RELATIF AUX FONDS PROPRES DES ETABLISSEMENTS DE CREDIT. 1.

Plus en détail

952.111. Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse

952.111. Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse (Ordonnance de la FINMA sur les banques étrangères, OBE-FINMA) 1 du 21 octobre 1996 (Etat le

Plus en détail

Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Ordonnance sur les émoluments de la FINMA, Oém-FINMA) du Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie (Ordonnance sur l assurance dommages, OAD) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 8 septembre

Plus en détail

952.111 Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse

952.111 Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse (Ordonnance de la FINMA sur les banques étrangères, OBE-FINMA) 1 du 21 octobre 1996 (Etat le

Plus en détail

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF du 5 décembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 35a, al. 5, et 39, al. 2, de la loi fédérale du 4

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

Les banques suisses 1996

Les banques suisses 1996 Les banques suisses 1996 Communiqué de presse de juillet 1997 A fin 1996, 403 banques (1995: 413) ont remis leurs comptes annuels à la Banque nationale. Au total, 19 établissements ont été exclus de la

Plus en détail

946.231.13 Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Côte d Ivoire

946.231.13 Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Côte d Ivoire Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Côte d Ivoire du 19 janvier 2005 (Etat le 11 mars 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 2 de la loi du 22 mars 2002 sur les embargos (LEmb) 1,

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

La Commission bancaire,

La Commission bancaire, COMMISSION BANCAIRE ------ Instruction n 2007-02 relative aux exigences de fonds propres applicables aux établissements de crédit et aux entreprises d investissement ------ La Commission bancaire, Vu la

Plus en détail

COMMENT LES BANQUES PRIMAIRES POURRAIENT FACILITER L ACCES DU SECTEUR PRIVE AU FINANCEMENT

COMMENT LES BANQUES PRIMAIRES POURRAIENT FACILITER L ACCES DU SECTEUR PRIVE AU FINANCEMENT COMMENT LES BANQUES PRIMAIRES POURRAIENT FACILITER L ACCES DU SECTEUR PRIVE AU FINANCEMENT Présenté par: Mme Vololomanitra RAKOTONDRALAMBO DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE LA BOA-MADAGASCAR 1 PARTIE I: RAPPEL

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015)

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) TABLE DES MATIERES 1. OBJET 4 2. ORGANISATION ET PROCESSUS DE L ADMINISTRATION DE LA FORTUNE 4 3. ALLOCATION STRATEGIQUE DES ACTIFS 6 4. RESERVE DE FLUCTUATION

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

Circulaire 2008/31 Rapport de groupe groupes d assureurs. Rapport de groupe pour les groupes d assurance et les conglomérats d assurance

Circulaire 2008/31 Rapport de groupe groupes d assureurs. Rapport de groupe pour les groupes d assurance et les conglomérats d assurance Circulaire 2008/31 Rapport de groupe groupes d assureurs Rapport de groupe pour les groupes d assurance et les conglomérats d assurance Référence : Circ.-FINMA 08/31 «Rapport de groupe groupes d assureurs»

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 31 octobre 2013 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 La Banque

Plus en détail

Bâle III Fonds propres pris en compte : http://www.bis.org/publ/bcbs211.htm Bâle III Risques de contrepartie : http://www.bis.org/publ/bcbs235.

Bâle III Fonds propres pris en compte : http://www.bis.org/publ/bcbs211.htm Bâle III Risques de contrepartie : http://www.bis.org/publ/bcbs235. Foire aux questions (FAQ) Bâle III (dernière modification : 10 mai 2013) La mise en œuvre de Bâle III au niveau national est réglée par l'ordonnance sur les fonds propres et la répartition des risques

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

Circulaire 2008/42 Provisions assurance dommages. Provisions techniques dans l assurance dommages

Circulaire 2008/42 Provisions assurance dommages. Provisions techniques dans l assurance dommages Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Mémento concernant l assurance sur la vie liée à des participations

Mémento concernant l assurance sur la vie liée à des participations Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Mémento concernant l assurance sur la vie liée à des participations Etat : 20 mai 2008 1. Situation initiale Par l introduction

Plus en détail