Les fichiers de gestion internes des

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les fichiers de gestion internes des"

Transcription

1 Dossier Prospection politique : le guide pratique de la cnil Le blog, un outil à manier prudemment en campagne e Les recommandations de la CNIL visent à protéger la vie privée et la liberté des citoyens. Elles s appuient notamment sur la loi du 6 janvier 1978 (dite «Informatique et Libertés») modifiée par la loi du 6 août 2004 et la loi pour la confiance dans l économie numérique du 21 juin La CNIL a publié le 5 octobre 2006 les règles à respecter lors des opérations de prospection e, constituant un guide pratique bien utile pour les candidats. Les fichiers de gestion internes des entreprises, des administrations et collectivités locales ne peuvent en aucun cas être utilisés à des fins de prospection politique (Art du code pénal - 5 ans d emprisonnement euros d amende). la prospection par ing La liste e peut être utilisée à condition de ne pas faire de tris sur la base de la consonance des noms ou du lieu de naissance. née l invitant, par exemple, à entrer en contact avec le parti, l élu ou le candidat. Ce message doit préciser que les coordonnées de la personne parrainée sont effacées à l issue de cette opération ainsi que l identité de la personne (le parrain) qui a transmis au parti, à l élu ou au candidat les coordonnées de la personne démarchée. Le parti politique, le candidat ou l élu est responsable la gestion des fichiers d adhérents et sympathisants Toute personne doit être informée, en cas de recueil de données la concernant (exemple : bulletin d adhésion) de la finalité de ce recueil, des destinataires et des modalités d exercice de leur droit d accès, de rectification et de radiation. L accès aux fichiers et la communication éventuelle des listes d adhérents doit être réservé aux responsables des partis et aux personnels administratifs. Possible ou risqué? Le député-maire organise depuis plusieurs années un «chat» (dialogue sur Internet) sur Internet ou un rendez-vous «Allo M. le Maire». Peut-il continuer en période pré-e? Le maire signe l éditorial du site internet municipal de la ville où il se présente aux élections législatives ou municipales. Peut-il continuer en période pré-e? Le blog est un site internet simplifié permettant aux internautes de publier une réaction à un article. Le blog crée une proximité avec les internautes, mais pose plusieurs problèmes en campagne e : il expose le candidat au risque de diffamation (le responsable du site est responsable même si ce n est pas lui qui tient des propos diffamatoires), l hébergement sur un site gratuit recourant à de la publicité reste toujours risqué Le problème des «blogs spontanés de soutien» à un candidat présente également un risque (voir «possible ou risqué?»). Notre recommandation est d utiliser un blog modéré, où un administrateur valide les contenus et les réactions avant leur mise en ligne, avec un hébergement payant. Il est plus prudent de suspendre ce type de service pendant la campagne e. Rien ne le lui interdit formellement, dès l instant où l éditorial n est pas politique. Les fichiers commerciaux peuvent être utilisés si une information claire et transparente des personnes a été donnée avant l utilisation de leurs données à ces fins et à l occasion de l envoi des messages politiques. En pratique, les fichiers d ing actuellement disponibles sur le marché sont essentiellement des fichiers «d opt in commercial». La CNIL recommande donc que les prestataires qui louent ces fichiers à des fins de prospection politique adressent aux internautes concernés un courriel pour les en informer et leur permettre de s opposer, si elles le souhaitent, à cette utilisation. Lors de la réception des messages, il faut informer les personnes prospectées sur l origine du message, le fait que le parti, le candidat ou l élu ne dispose pas de leur adresse mais a recours à un prestataire et enfin sur la possibilité de refuser à tout moment de recevoir ces messages politiques. Le parrainage est autorisé mais un seul et unique message doit être envoyé à la personne parrai- de l opération et doit donc s assurer que le fichier loué est conforme à la loi et déclarer ces opérations à la CNIL (télédéclaration simplifiée en référence à la norme n 34). Des mesures de sécurité doivent être mises en œuvre comme des contrôles d accès logiques (codes d accès et mots de passe individuels) et le cryptage des données en cas de transmission de fichiers par internet. Il y a exonération de déclaration pour les fichiers des membres ou des personnes qui entretiennent des contacts réguliers dans le cadre de l activité politique et télédéclaration simplifiée pour les fichiers de contacts occasionnels, sites internet, blogs, fichiers de communication politique. Enfin, les fichiers de portables pour de la prospection politique par SMS sont à proscrire. Le SMS reste autorisé (et bien pratique!) pour les membres, adhérents ou sympathisants. guide pratique de la CNIL à l intention des partis politiques, téléchargeable sur La ville peut-elle lancer une nouvelle version de son site Internet en 2007 si son maire est candidat? La ville peut-elle lancer un «chat» avec le maire quelques semaines avant le scrutin si le maire est candidat à la mairie ou aux législatives? De nombreux «blogs spontanés de soutien à un candidat» fleurissent Le candidat doit-il les intégrer dans son compte de campagne? Peut-on citer des articles de presse sur le site ou le blog du candidat? Le candidat peut-il mettre en place un numéro vert (appel gratuit) pendant les trois mois précédant le scrutin? Un élu peut-il utiliser son adresse électronique d élu (exemple : pendant la campagne e? Un «expert» bénévole aide le candidat à créer son site Internet. Le coût du site doit-il être réintégré dans les comptes de campagne? Un candidat peut-il proposer sur son site un système de soutien financier avec paiement par carte bancaire? Un candidat peut-il héberger son site chez un fournisseur gratuit? Un candidat peut-il acheter des mots-clés sur Google? (exemple : achat du nom des ses compétiteurs ) OUI, dès l instant où le site ne met pas en valeur le candidat, même s il est judicieux de ne pas l ouvrir en pleine campagne e. NON, le lancement d un tel service est de nature à mettre en valeur le candidat avec un dispositif financé par la collectivité. NON, si les blogs sont différents et réellement spontanés, ils n engagent pas le candidat. NON, toute citation est soumise à autorisation. Seul un lien avec ouverture de fenêtre nouvelle est autorisé. NON, ce dispositif étant assimilé à une démarche publicitaire. NON, il doit utiliser une adresse personnelle. Ceci peut être risqué. Mieux vaut avoir une facture, même faible, d un prestataire. OUI, mais les citoyens doivent s engager à utiliser un moyen de paiement personnel (pas de carte d entreprise). En théorie, OUI dès l instant où tous les autres candidats ont accès au même service. En pratique, mieux vaut une facture au dossier. NON, cela est assimilé à de la publicité et devient interdit pendant les 3 mois précédant le scrutin. Un parlementaire dispose d un site financé avec le budget informatique mis à la disposition de chaque député. Peut-il l utiliser pendant sa campagne? NON, son site parlementaire ne doit évoquer que son activité au Parlement et il doit se créer un autre site ou blog de campagne. page 8 Gestion Relation Citoyen n 2 9

2 Dossier Le calendrier 12 mois avant La période de comptabilisation des dépenses et des recettes pour les élections législatives de juin 2007 s ouvrira donc le 1 er juin Dépenses à prendre en compte dans le compte de campagne Réalisation et hébergement du site Internet Attention aux blogs et sites gratuits, attention aux bénévoles «experts». Campagne de SMS L activité du site Internet municipal ou parlementaire n est pas concernée dès l instant où il n y a pas mise en valeur d un candidat. Référence dans le code L Dans le cadre des dépenses es, la période prise en compte est «l année précédant le 1er jour du mois d une élection jusqu à la date du tour du scrutin où l élection a été acquise». (article L.52-4) Rappel : si la campagne e donne lieu à utilisation de moyens pris en charge par une collectivité (ex. : ligne téléphonique dans la permanence d un député sortant prise en charge par l Assemblée nationale, utilisation du site Internet parlementaire financé par l Assemblée nationale), il convient que le candidat REMBOUR- SE à l Assemblée les dépenses et les affecte dans son compte de campagne 6 mois avant Pendant les six mois qui précèdent le premier jour du mois dans lequel commence l élection (le 1 er octobre 2006 pour les élections présidentielles et le 1 er septembre 2007 pour les élections municipales). Promotion de l action de la collectivité (bilan de mandat) Le fonctionnement normal d un site municipal, y compris son ouverture, reste possible, dès l instant où : - il n y a pas de publication du bilan de l équipe ou du maire. - il n y a pas de mise en valeur particulière de l action d un candidat. => règles de prudence et de bon sens Référence dans le code L alinéa 2 A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin. Rappel : le candidat peut en revanche naturellement faire un bilan de son action sur son site de campagne, mais ne doit dans ce cas bénéficier de moyens logisitiques mis à sa disposition par la collectivité, une société d économie mixte, un établissement public ou une entreprise délégataire d un service public ou une association liée à ces personnes morales de droit public. 3 mois avant (1 er mars 2007 pour les élections législatives et 1 er décembre 2007 pour les élections municipales sauf modification du calendrier) Internet n est pas considéré comme une publicité commerciale 1 mais il faut éviter : - l achat de mots-clés sur Google - l achat de bandeaux publicitaires - le référencement payant sur les moteurs de recherche - l hébergement sur des sites gratuits ayant recours à de la publicité. L alinéa 1 «Pendant les trois mois précédant le premier jour du mois d une élection et jusqu à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l utilisation à des fins de propagande e de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite.» 1 jugement du Conseil d Etat (Elections municipales de Rodez (8 juillet 2002) La veille du scrutin (à partir de 0 heure) Diffusion de tout contenu pendant cette période (web, journal électronique...) En clair, il ne faut plus modifier les contenus du site le vendredi soir à 23h59 et ne plus envoyer de newsletters. Le site peut cependant rester en ligne. Attention aux blogs, car un internaute pourrait poster une réaction assimilée à de la propagande. Conseil : si le blog n est pas modéré, fermer la fonction contributive. Le jour du scrutin (jusqu à la fermeture du dernier bureau de vote) Diffusion de résultats, même partiels Rappel : il ne faut plus modifier les contenus du site le vendredi soir à 23h59. Le site peut être remis à jour à partir de la fermeture du dernier bureau de vote. Rappel : les adresses électroniques des internautes abonnés à une newsletter ne peuvent être conservées sans leur accord au delà du scrutin. Article L49 (Loi nº du 13 décembre 1985 art. 22 Journal Officiel du 14 Décembre 1985) (Loi nº du 21 juin 2004 art. 2 V Journal Officiel du 22 juin 2004) Il est interdit de distribuer ou faire distribuer, le jour du scrutin, des bulletins, circulaires et autres documents. A partir de la veille du scrutin à zéro heure, il est interdit de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande e. Article L «En cas d élections générales, aucun résultat d élection, partiel ou définitif, ne peut être communiqué au public par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle ( ) avant la fermeture du dernier bureau de vote ( ).» Le gendarme des élections : la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques La Commission a été créée par la loi n du 15 janvier 1990 relative à la limitation des dépenses es et à la clarification du financement des activités politiques. Elle a été mise en place le 19 juin Commission administrative indépendante, son rôle est désormais considérable. Le rôle de la commission est de contrôler les comptes de campagne des candidats aux élections présidentielles, européennes, législatives, régionales, cantonales, municipales, territoriales et provinciales (0utre-Mer) dans les circonscriptions de plus de 9000 habitants. Pour exercer sa mission, la Commission peut demander à des officiers de police judiciaire de procéder à toute investigation jugée nécessaire pour l exercice de sa mission (article L ). La Commission approuve, réforme, ou rejette les comptes examinés. Elle saisit le juge de l élection lorsque le compte de campagne a été rejeté, n a Regis LAMBERT Secrétaire Général de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques participe aux travaux du Club Moderrnier la Vie Le club moderniser la vie pas été déposé ou déposé hors-délai ou s il fait apparaître après réformation un dépassement du plafond des dépenses es (article L.118-3). Elle transmet enfin au procureur de la République compétent tout dossier pour lequel des irrégularités de nature à contrevenir aux dispositions des articles L.52-4 à L et L du Code auraient été relevées (notamment pour les infractions en matière de don et pour des dépenses pouvant être qualifiées d «achat de suffrage» faisant encourir des peines pouvant aller jusqu à deux ans de prison (article L.106 et article L.108). Elle arrête le montant du remboursement forfaitaire dû par l État et fixe, dans tous les cas où un dépassement du plafond des dépenses es a été constaté, une somme égale au montant du dépassement que le candidat est tenu de verser au Trésor Public (article L.52-15). Le Club a été fondé en 2005 par localeo, TEAMNET et INFORM ELU. Il est présidé par Jean-Paul FABBIANI. Au fil des mois, le Club est devenu un lieu de rencontre et d échanges apprécié entre les acteurs du changement dans le monde territorial : collectivités locales pionnières dans les chantiers de modernisation de leur fonctionnement et sociétés offrant des solutions innovantes. Chaque mois, un petit déjeuner permet d aborder un sujet : les moyens de paiement dans les collectivités, améliorer l accueil des citoyens dans les collectivités locales, les outils de conduite du changement Deux séminaires ont été également organisés par le Club en 2006 et de nombreuses manifestations sont prévues en En quelques mois, près de 450 élus, cadres territoriaux ou collaborateurs de cabinet ont fréquenté le Club Moderniser la Vie Blog du club : page 10 Gestion Relation Citoyen n 2 11

3 Créez votre tv municipale en trois clics! Une vague d innovations technologiques est en train de révolutionner la diffusion de contenus vidéo sur Internet. La vidéo est particulièrement adaptée à la communication municipale par sa proximité, sa réactivité et l absence du problème des droits. La vidéo sur Internet n était pas simple, jusqu à ces derniers mois. Côté internautes, pour visionner votre film, il fallait procéder au fastidieux téléchargement d un «player» car, vous l aurez remarqué, vous n avez jamais la bonne version de Real Player, Windows Media Player ou QuickTime! Côté éditeur, c était pire : il fallait «encoder» votre programme à l aide d un puissant ordinateur connecté à une ligne à haut débit, ce qui prenait plusieurs heures et ce pour chacun des formats choisis! Résultat : 3 à 4 heures de travail pour diffuser 15 minutes de vidéo! Oubliez tout cela, grâce à des solutions technologiques nouvelles, apportées par de nouveaux acteurs. localeo a investi dans Wevod, jeune société française qui propose un service dont la simplicité est spectaculaire. Jugez plutôt : vous encodez en quelques secondes tout contenu vidéo, quelle que soit sa taille ou sa source (d une camera professionnelle ou même de votre téléphone!) et ce contenu se trouve automatiquement en ligne sur votre site internet, sur un podcast et bientôt en téléphonie 3G. Si vous voulez intégrer cette vidéo dans un article sur votre site Internet, un simple copier-coller suffit! L internaute, de son côté, peut lire la vidéo sans avoir à télécharger un «player» dès l instant où son navigateur supporte le FLASH, ce Page 12 Gestion Relation Citoyen n 2 qui est le cas de 98 % des navigateurs en service dans le monde. Pour une collectivité, les usages sont nombreux. On peut donner quelques exemples : Reportages sur la vie de la commune ou des associations, montrant de nouvelles réalisations, le débat budgétaire au conseil municipal, des initiatives intéressantes des associations. Messages d urgence : un évènement grave survient dans la commune et le maire souhaite s adresser aux habitants. Son intervention est enregistrée et diffusée quelques minutes plus tard. Un flash par mail ou SMS invite les habitants à visionner l intervention de leur maire. TV-conseil de la Jeunesse : les jeunes réalisent eux-même des reportages sur les travaux du conseil de la Jeunesse ou sur la ville. Visite virtuelle de l Hôtel de Ville ou de sites remarquables de la commune. TV-Emploi : la mairie propose gratuitement aux demandeurs d emploi d enregistrer et de diffuser leur CV vidéo. «la Ville de Rosny-sous-Bois a été la première collectivité en Europe à diffuser un podcast video quotidien. Les habitants de la région visionnent ainsi un journal local sur leur baladeur MP3, par exemple dans les transports en commun.» Questions - réponses Une ville peut-elle diffuser ses vidéos sur un serveur «gratuit», type YouTube? Est-il intéressant de faire du «direct» (exemple : conseil municipal)? Quel est l intérêt pour une ville de créer un podcast? Doit-on disposer d une caméra professionnelle et quelles sont les contraintes? Quel est le coût d une plate-forme de diffusion vidéo comme celle de Wevod distribuée par localeo? Peut-on faire du montage ou ajouter des titres, de la musique? Quel matériel télécom ou informatique est nécessaire pour l utilisation de la plateforme Wevod? NON, ce type de service s adresse aux particuliers pour des vidéos personnelles, mais n est pas adapté pour une ville qui a besoin d une garantie de qualité. Les serveurs gratuits dégradent la qualité de diffusion en fonction du trafic et peuvent retirer sans condition vos vidéos publiées. NON, la vidéo en direct, sauf événements très exceptionnels, est peu intéressante au regard des coûts et de l infrastructure nécessaire. Mettre en ligne un conseil municipal dans les heures qui suivent sa tenue est largement suffisant. Les internautes préfèrent regarder les vidéos quand ils veulent et où ils veulent, notamment sur leur ordinateur ou balladeur. Le podcast est idéal pour une publication à périodicité irrégulière. L internaute s abonne à votre programme et, dès qu une nouvelle video est publiée, la reçoit sur son PC ou son balladeur MP3. Il peut ainsi la visionner quand il veut. NON, tout contenu vidéo est géré, même d une webcam. L idéal est une bonne camera amateur numérique avec enregistrement sur disque dur. Le principal est, comme toujours, d avoir un bon éclairage et une bonne qualité de son. Selon la taille de la ville et la volumétrie des contenus, l abonnement à la plate-forme est de l ordre de 5 à HT par an. OUI, naturellement. Il suffit de faire un montage avec un logiciel type imovie sur Mac ou Movie Maker sur PC. Aucun. La plate-forme est entièrement accessible via le Web et il suffit d un PC ou Mac connecté à Internet. La vidéo va devenir le contenu-clé sur Internet Le rachat du site de diffusion de vidéo YouTube par Google, pour 1,65 milliard de $ le 9 octobre 2006 a mis au jour une évidence : Internet sera la télévision de demain. Une télévision qui contient des millions de programmes et dont le réseau de diffusion ne dépend plus d une infrastructure lourde type satellite, câble ou relais hertziens. Plusieurs villes ont déjà compris ces enjeux et ont lancé leur télévision municipale : Asnières-sur-Seine, Rueil-Malmaison, Boulogne-Billancourt, Corbeil-Essonnes, Grenoble... Fontenay-sous-Bois ou Rosny-sous-Bois ont même un podcast vidéo. 13

4 Sms : un outil de communication au service des villes Le SMS est devenu en quelques années le moyen de communication écrit le plus utilisé en France avec près de 15 milliards de SMS échangés en 2006, soit 30 messages par mois et par personne, chiffre qui monte à 80 chez les jeunes! S il met à mal l orthographe, le SMS présente de nombreux avantages : il est «non intrusif», économique (25 fois moins cher qu un courrier postal 1 ) et efficace. Pour une collectivité locale, le SMS peut être utilisé à plusieurs fins : SMS d alerte individuelle : envoi d un message aux parents d un enfant absent à l école ou d un lecteur n ayant pas rendu un livre à la bibliothèque. SMS d alerte collective : envoi d un message aux parents en cas de retard d un transport scolaire, d informations du centre de loisirs dans lequel se trouve leur enfant. SMS d informations municipales informant les citoyens d une manifestation locale. fichiers publics de numéros de portables et l envoi d un SMS ne garantit pas que le destinataire le lira. Le SMS n est dans ce cas qu un complément utile. Le SMS est un outil bien adapté à la communication municipale à condition de respecter les règles rappelées dans notre tableau et de bien cibler les destinataires. L ANPE triple l efficacité de ses convocations en utilisant le SMS SMS entrants, permettant au citoyen de signaler un problème ou de poser une question simple, si la ville dispose d une plate-forme Gestion Relation Citoyen. Questions - réponses Comment se procurer des fichiers de numéros de portables? Est-il possible d inscrire les parents (crèche, école, centre de loisirs) à partir du numéro enregistré dans leur dossier? Comment envoyer plusieurs milliers de SMS? Quel est le coût d un envoi par SMS? En matière d alerte, rappelons cependant que le SMS ne peut à lui seul gèrer les plans de prévention de risques naturels, type innondation : en effet, il n y a pas de Vous devez constituer votre propre fichier car il existe peu de fichiers commercialisés et la loi vous oblige à recueillir le consentement préalable du citoyen («opt-in»). En pratique, le mieux est d inciter les citoyens à s inscrire volontairement sur le site internet de la ville ou en remplissant une fiche proposée à l accueil de votre mairie. Oui, mais il faut préciser, au moment du recueil du numéro de portable, l usage qui en sera fait par la collectivité La collectivité doit s abonner à une plate-forme d émission de SMS, accessible par Internet, permettant de diffuser des SMS à des listes d inscrits. Ce type de plate-forme peut diffuser plusieurs centaines de SMS en quelques secondes. Outre l abonnement à la plate-forme (environ 125 HT par mois), le coût d envoi est de 0,10 à 0,15 TTC par SMS émis. Dans le cadre du plan de mobilisation pour l emploi des jeunes, l ANPE a décidé de tester, au cours de l été 2006, une communication par SMS dans le bassin d emploi de Dunkerque, auprès des chômeurs de moins de 25 ans. D après les responsables de l ANPE, 80 % des jeunes contactés se sont présentés au rendez-vous contre seulement 30 % lors d une convocation par courrier. Le directeur délégué de l ANPE a également souligné le gain de temps ainsi que l économie réalisée par rapport au coût d un courrier papier. OFFRE D ESSAI Testez gratuitement la plate-forme SMS de localeo pendant 30 jours avec un pack de 100 SMS offerts. Offre réservée aux collectivités locales ou élus. Pour en bénéficier, envoyez un courriel à : ou appelez le Mieux vous former est notre métier France Action Locale est un organisme spécialisé dans la formation des élus et des fonctionnaires territoriaux. L offre de France Action Locale est unique et repose sur une vraie connaissance du paysage local. La liste de formations proposées est très complète et leur mode d exécution extrêmement souple : inter, intra, formations en ligne. Nous proposons ainsi un programme de formation original intitulé Public Performance, qui permet aux collectivités de saisir l opportunité des nouvelles technologies pour faire évoluer leur méthode de travail. France Action Locale est également précurseur dans le domaine de la formation en ligne pour les élus locaux, et propose un grand nombre de modules de formation à distance, bâtis sur un modèle pédagogique unique, permettant un apprentissage progressif en toute convivialité. France Action Locale, filiale du Groupe Demos, satisfait aux prescriptions de la loi du 12 juillet 1972 pour la formation des agents et est agréée par le ministère de l intérieur pour la formation des élus locaux en application de la loi du 3 février Quel matériel telecom ou informatique est nécessaire pour l utilisation d une plate-forme d envoi de SMS? Aucun. La plate-forme est entièrement accessible via internet et il suffit d un PC ou Mac connecté à internet. Aucun coût telecom autre que celui de la connexion internet n est à prévoir. 1 Le coût de revient d un courrier postal sortant d une administration est, selon plusieurs études, de 2,40, incluant affranchissement et coût de traitement du «parapheur» 23, rue de Saint Pétersbourg Paris Tel : Fax : page 14 Gestion Relation Citoyen n 2

5

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune En application des dispositions du code général des collectivités territoriales, le conseil communautaire doit adopter un règlement intérieur

Plus en détail

GUIDE LA PUB SI JE VEUX!

GUIDE LA PUB SI JE VEUX! GUIDE LA PUB SI JE VEUX! Édition 2011 Sommaire Avant-propos Ce que vous devez savoir Vos droits Comment éviter de recevoir des publicités? La prospection commerciale par courrier électronique, télécopie

Plus en détail

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel»

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» «Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» Incidence de la réforme de la loi «Informatique et libertés» et de la loi «Économie Numérique» Emilie PASSEMARD, Chef du service

Plus en détail

Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale

Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale AGVF Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale Anne CANTERO Docteur en droit Avocate associée 1 Présentation du cabinet d avocats Le cabinet Caprioli & Associés

Plus en détail

Commission nationale de l informatique et des libertés

Commission nationale de l informatique et des libertés Commission nationale de l informatique et des libertés Délibération n o 2012-020 du 26 janvier 2012 portant recommandation relative à la mise en œuvre par les partis ou groupements à caractère politique,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CLUB DES JEUNES DE CROISSY-BEAUBOURG

REGLEMENT INTERIEUR DU CLUB DES JEUNES DE CROISSY-BEAUBOURG REGLEMENT INTERIEUR DU CLUB DES JEUNES DE CROISSY-BEAUBOURG Article 16 des statuts de l association : «Un règlement intérieur peut être établi par le Conseil d Administration qui le fait alors approuver

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéosurveillance

Charte déontologique de la vidéosurveillance Charte déontologique de la vidéosurveillance Ville de Clichy Préambule Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre davantage aux demandes sociales de sécurité et de prévention,

Plus en détail

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Fiche d information Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Importante mise à jour relative à la publicité électorale sur Internet

Plus en détail

ÉLUS ET CITOYENS : DIALOGUE ET

ÉLUS ET CITOYENS : DIALOGUE ET VILLE NUMÉRIQUE DIALOGUE ET PARTICIPATION GR ÂCE AU NUM ÉRIQUE VN2 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation de 2 jours 2015 4 et 5 mars, 1 et 2 avril, 27 et 28 mai Les élus quels que soient leur mandat et leurs

Plus en détail

COMMUNICATION POLITIQUE ObligationS légales

COMMUNICATION POLITIQUE ObligationS légales COMMUNICATION POLITIQUE ObligationS légales et BONNES PRATIQUES Édition Janvier 2012 Sommaire AVANT-PROPOS 2 I Le cadre général de la protection des données personnelles 3 les cinq principes clefs à respecter

Plus en détail

LES GUIDES DE LA CNIL LES ASSOCIATIONS EDITION JUIN 2005 COMMISSION NATIONALE DE L INFORMATIQUE

LES GUIDES DE LA CNIL LES ASSOCIATIONS EDITION JUIN 2005 COMMISSION NATIONALE DE L INFORMATIQUE LES GUIDES DE LA CNIL LES ASSOCIATIONS EDITION JUIN 2005 COMMISSION NATIONALE DE L INFORMATIQUE E T D E S L I B E R T É S Sommaire L INFORMATION DES PERSONNES FICHÉES page 2 LES INFORMATIONS QUI PEUVENT

Plus en détail

Les obligations des candidats aux élections présidentielle et législatives en matière de financement de leurs campagnes électorales

Les obligations des candidats aux élections présidentielle et législatives en matière de financement de leurs campagnes électorales Communiqué de presse 27 mars 2007 Les obligations des candidats aux élections présidentielle et législatives en matière de financement de leurs campagnes électorales Si les citoyens français savent que

Plus en détail

FRANCE RETOUR ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR

FRANCE RETOUR ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR FRANCE RETOUR ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR Présenté et adopté par l Assemblée Constituante du 15 septembre 2015 PREAMBULE Ce règlement intérieur a pour objectif de préciser et compléter les statuts de France

Plus en détail

Principes. Calendrier. Des outils web pour les campagnes municipales 2014. Pour des outils web et une assistance personnalisée

Principes. Calendrier. Des outils web pour les campagnes municipales 2014. Pour des outils web et une assistance personnalisée Des outils web pour les campagnes municipales 2014 Principes u des sites pour tous u les mêmes fonctionnalités pour tous les sites u la différence de niveau de prestation se fera en fonction de la qualité

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

pour Bien communiouer sur internet en période électorale QUESTIONS

pour Bien communiouer sur internet en période électorale QUESTIONS Cahier n 7 - Septembre 2007 - N o 205 - www.courrierdesmaires.com QUESTIONS pour Bien LOGO_CDM_50Q.indd 1 4/12/06 15:31:02 communiouer sur internet en période électorale De 1 à 11 préparer sa campagne

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

LE GUIDE. marches. www.marchespublics.net. publics.net INFORMATIONS PUBLICATION DES AVIS VALIDATION JURIDIQUE DÉMATÉRIALISATION

LE GUIDE. marches. www.marchespublics.net. publics.net INFORMATIONS PUBLICATION DES AVIS VALIDATION JURIDIQUE DÉMATÉRIALISATION INFORMATIONS PUBLICATION DES AVIS VALIDATION JURIDIQUE DÉMATÉRIALISATION LE GUIDE marches publics.net Le portail des marchés publics 2 sommaire La dématérialisation des marchés publics, une obligation

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique Financement électoral pour les candidats et les tiers Contrôleur du financement politique 2014 Objectifs de la formation 1. Documents importants 2. Portée de la Loi sur le financement de l activité politique

Plus en détail

6/19/2014. Financement électoral pour les candidats et les tiers. Objectifs de la formation. 1. Documents importants

6/19/2014. Financement électoral pour les candidats et les tiers. Objectifs de la formation. 1. Documents importants Financement électoral pour les candidats et les tiers Contrôleur du financement politique 2014 Objectifs de la formation 1. Documents importants 2. Portée de la Loi sur le financement de l activité politique

Plus en détail

Objet : délivrance des formules numérotées de reçus et justification de leur utilisation.

Objet : délivrance des formules numérotées de reçus et justification de leur utilisation. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Paris, le 16 février 2015 Service juridique Pôle partis politiques Contact : suivi_recu_don@cnccfp.fr SJ/SPP/MP Objet : délivrance des formules numérotées de reçus et justification

Plus en détail

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie?

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? SITUATION PROBLEME 1: La loi de réforme des collectivités territoriales de 2010 Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? Compétences du socle commun

Plus en détail

Règlement de la Bibliothèque municipale

Règlement de la Bibliothèque municipale VILLE DE LA CELLE SAINT-CLOUD DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE CW/GC/règlement intérieur.doc Règlement de la Bibliothèque municipale Article 1 La Bibliothèque municipale est constituée

Plus en détail

Demande de subvention pour l année 2013

Demande de subvention pour l année 2013 Demande de subvention pour l année 2013 Date limite de dépôt des dossiers : 14 décembre 2012 Association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour déposer votre demande de subvention

Plus en détail

Utilisation du service de visioconférence et de classe virtuelle «Adobe Connect»

Utilisation du service de visioconférence et de classe virtuelle «Adobe Connect» Utilisation du service de visioconférence et de classe virtuelle «Adobe Connect» Présentation du service Le rectorat de Nice a souscrit à un abonnement annuel au service de réunions en ligne Adobe Connect.

Plus en détail

COMMENT ENVOYER UN EMAILING?

COMMENT ENVOYER UN EMAILING? L e-mailing est l équivalent électronique du marketing direct, consistant à prospecter et/ou fidéliser ses clients, via l émission groupée et automatique de courriels (emails). L e-mailing montre un peu

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Grille tarifaire Détail des offres globales ABC Salles

Grille tarifaire Détail des offres globales ABC Salles Grille tarifaire Détail des offres globales ABC Salles 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Application iphone Référencement Vidéorama Vidéorama com ABC des Salles de Séminaire Guide de vos réceptions.com Tarif Ile de France

Plus en détail

Règlement intérieur de l association Gran Jan Bèl

Règlement intérieur de l association Gran Jan Bèl Règlement intérieur de l association Gran Jan Bèl Article 1 - But Cette association a pour but : Le développement, la défense et la promotion de la culture antillaise. Favoriser l entraide et le partage

Plus en détail

Guide des bons usages

Guide des bons usages Guide des bons usages pour réussir la dématérialisation des marchés publics dans l entreprise https://marches.e-megalisbretagne.org Entreprises Guide des bons usages pour réussir la dématérialisation des

Plus en détail

OPEN-ENDED INTERGOVERNMENTAL WORKING GROP ON THE PREVENTION OF CORRUPTION ARTICLE 7 UNCAC

OPEN-ENDED INTERGOVERNMENTAL WORKING GROP ON THE PREVENTION OF CORRUPTION ARTICLE 7 UNCAC FRANCE (FIFTH SESSION) Organisation des Nations Unies contre la Drogue et le Crime Informations en vue de la quatrième réunion intersessions du Groupe de travail sur la prévention de la corruption (8-10

Plus en détail

1. Qu est ce qu un blog?

1. Qu est ce qu un blog? 1. Qu est ce qu un blog? Le terme «Blog» est une abréviation de weblog, qui peut se traduire par «journal sur Internet». Défini souvent comme un site personnel, il s agit d un espace individuel d expression,

Plus en détail

Réglement intérieur. Supélec Rézo

Réglement intérieur. Supélec Rézo Réglement intérieur Supélec Rézo Préambule L association Supélec Rézo est une association régie par la loi du premier juillet 1901. Selon ses statuts, cette association a pour but : de gérer, animer et

Plus en détail

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME CONSTATS Chaque année, les touristes sont de plus en plus nombreux à consulter Internet pour préparer leur séjour, à réserver en ligne, à utiliser leur smartphone avant, pendant et après le séjour. (baromètre

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing? 22 avril 2010

Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing? 22 avril 2010 Quels sont les points clés pour réussir ses campagnes e-mailing?.. 22 avril 2010 Un objectif Développer la compétitivité des entreprises par un meilleur usage des Technologies de l information et de la

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES.

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. DQ- Version 1 SSR Saint-Christophe CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. I] INTRODUCTION L emploi des nouvelles technologies nécessite l application

Plus en détail

Un service GRATUIT de la Communauté de communes Caux vallée de Seine. Règlement interieur. Vivre ensemble en Caux vallée de Seine. www.cauxseine.

Un service GRATUIT de la Communauté de communes Caux vallée de Seine. Règlement interieur. Vivre ensemble en Caux vallée de Seine. www.cauxseine. Un service GRATUIT de la Communauté de communes Caux vallée de Seine Règlement interieur Vivre ensemble en Caux vallée de Seine www.cauxseine.fr REGLEMENT INTERIEUR DES BIBLIOTHEQUES ET MEDIATHEQUES DE

Plus en détail

Formation au podcasting audio : 1 journée (inter ou intra entreprise)

Formation au podcasting audio : 1 journée (inter ou intra entreprise) Formation au podcasting audio : 1 journée (inter ou intra entreprise) Définition : Le podcasting est une technique qui permet de diffuser des contenus audio et vidéo vers des baladeurs numériques et de

Plus en détail

ETATS COMPTABLES ET FISCAUX

ETATS COMPTABLES ET FISCAUX Dossier Revendeurs ETATS COMPTABLES ET FISCAUX Campagne fiscale 2006 Marketing Produits et Services Sage 1 Décembre 2005 Sommaire I Introduction 3 II - Présentation de 4 1. La réponse adaptée aux besoins

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Lorraine ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Une charte informatique définit les règles d utilisation du système d information (équipements, logiciels, messagerie, fichiers

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC DGA de la Famille, de l Éducation, des Sports et de l Animation Direction de l Animation et de la Vie Associative Service de la Vie associative BULLETIN D ADHÉSION SAISON :... Ce document est à remettre

Plus en détail

2008 Spam École et TIC

2008 Spam École et TIC Spam 2008 École et TIC Mentions légales Éditeur educa.ch Auteur Rédaction educa.ch educa.ch CC BY-NC-ND (creativecommons.org) Août 2003, actualisé: 2008, 2011 Table des matières Spam: comment prévenir

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES

L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES 1/ La mention de l indemnité sur les conditions générales de vente (CGV) et les factures et son versement en cas de retard sont-ils

Plus en détail

Pack numérique. Guide d installation : comment installer et télécharger vos manuels numériques

Pack numérique. Guide d installation : comment installer et télécharger vos manuels numériques Pack numérique Guide d installation : comment installer et télécharger vos manuels numériques Si vous avez acheté un Pack numérique sur notre site, vous pourrez avoir accès sur votre ordinateur et sur

Plus en détail

Lexique informatique. De l ordinateur :

Lexique informatique. De l ordinateur : De l ordinateur : Lexique informatique CD / Cédérom : CD (Compact Disc) contient des logiciels (dictionnaire, jeux, ) Clavier : permet de taper du texte, de la ponctuation, des chiffres et des symboles.

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE Un candidat vient demander copie de la liste électorale. Quelle liste électorale doit-on lui fournir : celle qui est arrêtée au 10 janvier ou la liste avec les

Plus en détail

8 e édition. Grand Prix stratégies. du marketing. digital. Contact : Cécile Rubben 01 78 16 31 17 crubben@strategies.fr

8 e édition. Grand Prix stratégies. du marketing. digital. Contact : Cécile Rubben 01 78 16 31 17 crubben@strategies.fr 8 e édition Grand Prix stratégies du marketing digital 2016 Présentez vos meilleurs dispositifs et réalisations online et mobile Date limite de remise des dossiers : le 22 janvier 2016 Contact : Cécile

Plus en détail

Médiathèque de Tours sur Marne REGLEMENT INTERIEUR

Médiathèque de Tours sur Marne REGLEMENT INTERIEUR Médiathèque de Tours sur Marne REGLEMENT INTERIEUR Préambule Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions de fonctionnement de la médiathèque. Il fixe les droits et les devoirs des usagers.

Plus en détail

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement 5 Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement Les usages du blog en entreprise Démarrer un blog

Plus en détail

Tarifs de Publicité. www.hr-infos.fr. Présentation... 2 Tarifs. Bon de commande... 7 Conditions générales de vente... 8

Tarifs de Publicité. www.hr-infos.fr. Présentation... 2 Tarifs. Bon de commande... 7 Conditions générales de vente... 8 www.hr-infos.fr Tarifs de Publicité Présentation... 2 Tarifs 1. Site Internet... 3 2. Newsletter... 4 3. Publi-reportages audio et vidéo... 5 4. Campagne d e-mailing et de newsletters... 6 Bon de commande...

Plus en détail

Règlement intérieur de l association Green Code Lab (GCL) Adopté par l assemblée générale du 14/08/2012

Règlement intérieur de l association Green Code Lab (GCL) Adopté par l assemblée générale du 14/08/2012 Règlement intérieur de l association Green Code Lab (GCL) Adopté par l assemblée générale du 14/08/2012 Article 1 - Cotisation Les Membres Adhérents, exécutifs et opérationnels doivent s'acquitter d'une

Plus en détail

SKI - CLUB - EST STATUTS

SKI - CLUB - EST STATUTS SKI - CLUB - EST STATUTS TITRE I : Intitulé - Objet social - Siège social - Durée - Affiliation Article 1 : Intitulé L association ayant pour titre «SKI-CLUB-EST» (abréviation de SKI CLUB des Cheminots

Plus en détail

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS présentés et adoptés par l Assemblée Constituante du 15 septembre 2015 Article 1er - Nom Le 15/09/2015, il est fondé une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

Imaginez que vous disposiez enfin de tous les outils de communication à distance

Imaginez que vous disposiez enfin de tous les outils de communication à distance FORMER PARTAGER COMMUNIQUER DIFFUSER PRÉSENTER ÉVALUER Imaginez que vous disposiez enfin de tous les outils de communication à distance que vous souhaitiez REPLAY TV Chardin Business Connect, une approche

Plus en détail

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Site internet Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Présenté sous forme de questionnaire, ce document vous

Plus en détail

CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE RÈGLEMENT INTERIEUR

CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE RÈGLEMENT INTERIEUR de la Manche Rev09 Page 1/5 CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE - RÈGLEMENT INTERIEUR Sigles utilisés : CG50 : Cercle Généalogique de la Manche CA : Conseil d Administration CR : Compte-Rendu AD : Archives

Plus en détail

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Préambule Dynatic-Vol d Atral services est un service innovant permettant au Client équipé d un boitier télématique, embarqué dans son véhicule,

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE ADN FORMATION

CHARTE INFORMATIQUE ADN FORMATION CHARTE INFORMATIQUE ADN FORMATION I) PRÉAMBULE Ce texte disposant d un aspect réglementaire est avant tout un code de bonne conduite à l attention de l ensemble des stagiaires et collaborateurs d ADN Formation.

Plus en détail

Un site Web performant p 3. Les moteurs de la réussite p 4

Un site Web performant p 3. Les moteurs de la réussite p 4 Un site Web performant p 3 Les moteurs de la réussite p 4 Fonctionnalités (en bref) p 5 Fonctionnalités (petit zoom sur les rubriques) p 6 Démo p 8-2 - Avec la FCGA, c est facile La Fédération vous propose

Plus en détail

Association. Les lesbiennes, gays, bi et trans du groupe SNCF STATUTS. (Statuts modifiés par l Assemblée Générale ordinaire du 09 Octobre 2010)

Association. Les lesbiennes, gays, bi et trans du groupe SNCF STATUTS. (Statuts modifiés par l Assemblée Générale ordinaire du 09 Octobre 2010) Association Les lesbiennes, gays, bi et trans du groupe SNCF STATUTS (Statuts modifiés par l Assemblée Générale ordinaire du 09 Octobre 2010) GENERALITES ARTICLE 1 : Définition Il est formé entre les soussignés,

Plus en détail

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet?

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? > Accueil > Le Droit en pratique > Fiches pratiques Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? Le site Internet est un vecteur d informations. Mais il en collecte également,

Plus en détail

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés LES OUTILS Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés SEPTEMBRE 2011 QUE FAUT-IL DÉCLARER? Tous les fichiers informatiques contenant des données à caractère personnel sont soumis à la Loi Informatique

Plus en détail

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET R E G L E M E N T I N T E R I E U R D U C O N S E I L M U N I C I P A L Adopté par délibération n 36/2014 en date du 02 juillet 2014 Commune

Plus en détail

Toute utilisation du site www.eau-services.com doit respecter les présentes conditions d utilisation.

Toute utilisation du site www.eau-services.com doit respecter les présentes conditions d utilisation. Mentions légales Toute utilisation du site www.eau-services.com doit respecter les présentes conditions d utilisation. I CONDITIONS D UTILISATION DU SITE Ce Site est soumis à la loi française. En consultant

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION A.P.E.S.S.A. ET DE SES ANTENNES

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION A.P.E.S.S.A. ET DE SES ANTENNES REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION A.P.E.S.S.A. ET DE SES ANTENNES Table des matières I. Règlement Intérieur... 3 ARTICLE 1 - Préambule... 3 ARTICLE 2 - Modification du règlement intérieur... 3 ARTICLE

Plus en détail

Règlement intérieur 1

Règlement intérieur 1 Règlement intérieur 1 Ce règlement intérieur a pour objectif de préciser le fonctionnement ordinaire de l Association des Professionnels de Proximité Autour du Pont «APPRAUPO» dont l objet est de protéger,

Plus en détail

DU Endoscopie. Guide d utilisation. chirurgicale. Diplôme Universitaire d Endoscopie Chirurgicale

DU Endoscopie. Guide d utilisation. chirurgicale. Diplôme Universitaire d Endoscopie Chirurgicale DU Endoscopie chirurgicale Guide d utilisation Bienvenue sur le site d E-learning spécialisé dans l Endoscopie Chirurgicale www.master-surgical-endoscopy.eu SOMMAIRE L inscription...3 Création des identifiants...

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS

STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS I - OBJET ET BUTS POURSUIVIS Art. 1 Dénomination Objet Durée Siège Social L Association dite «Comité Territorial du Périgord-Agenais de la Fédération

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Section 28 Marketing sous la forme de «Télémarketing» 2. Définitions. 1. Généralités. Appel automatique. Diffusion/envoi multiple de télécopies

Section 28 Marketing sous la forme de «Télémarketing» 2. Définitions. 1. Généralités. Appel automatique. Diffusion/envoi multiple de télécopies 94 compris, mais sans s y limiter, à tous les articles, les titres et les grands titres. Cependant, les sites qui leur appartiennent personnellement ou dont ils sont responsables pour la mise à jour peut

Plus en détail

Créer son adresse email

Créer son adresse email Rappel sur le courriel Une adresse courriel (ou email) est toujours composée de la manière suivante : Utilisateur@site.domaine @ : arobase touche Alt Gr + à.fr ;.com etc Qu est ce qu un Webmail? Un webmail

Plus en détail

ANNEXE AUDIOVISUELLE : VIDÉO et PHOTO

ANNEXE AUDIOVISUELLE : VIDÉO et PHOTO ANNEXE AUDIOVISUELLE : VIDÉO et PHOTO GENERALITES - En 2015, la Transat Jacques Vabre fête ses 22 ans grâce à ses deux partenaires fondateurs : la Ville du Havre et Jacques Vabre. - La 12 ème édition de

Plus en détail

Révision des Statuts de l OMSCLAP

Révision des Statuts de l OMSCLAP O.M.S.C.L.A.P. 67530 BOERSCH Révision des Statuts de l OMSCLAP Article 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhérent aux présents statuts, il est formé une association dénommée : OMSCLAP «Office

Plus en détail

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin Publier des photos d élèves sur l internet Publier des photographies d élèves mineurs sur l internet doit toujours se faire avec l accord des parents. Ce document fait le point sur le sujet et fournit

Plus en détail

COMMISSION 1. Avis sur le projet de Télévision locale de Saint-Etienne Métropole

COMMISSION 1. Avis sur le projet de Télévision locale de Saint-Etienne Métropole Conseil de Développement COMMISSION 1 Avis sur le projet de Télévision locale de Saint-Etienne Métropole Par lettre en date du 10 février 2005, le Bureau de Saint-Etienne Métropole, par l intermédiaire

Plus en détail

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE PRÉAMBULE Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de SABLÉ-SUR-SARTHE

Plus en détail

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Missions et dispositions générales La médiathèque est un service public, culturel et municipal. En tant que service municipal, elle fonctionne

Plus en détail

Salon Virtuel des Franchises

Salon Virtuel des Franchises + Salon Virtuel des Franchises 2014 + Proposition Commerciale Salon Virtuel des Franchises 4 ème édition Mai 2014 5 ème édition - Octobre 2014 www.salondelafranchisevirtuel.com + Générateur de Candidats

Plus en détail

du marketing digital

du marketing digital 6 e édition Grand Prix stratégies du marketing digital 2014 Présentez vos meilleurs dispositifs et réalisations online et mobile Date limite de remise de vos dossiers : le 17 janvier 2014 Contact : Cécile

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTALLATION Une équipe d experts informatiques dédiée à votre bien-être numérique. FORMATION MAINTENANCE CATALOGUE DES FORMATIONS Retrouvez tous les avis clients sur bdom.fr B dom est une entreprise de

Plus en détail

www.parlonsentreprise.com

www.parlonsentreprise.com LA MOBILITÉ POUR LES NULS www.parlonsentreprise.com TEST: ETES-VOUS DANS LE BON ATELIER? SI VOUS RePONDEZ OUI AUX QUESTIONS SUIVANTES a PRIORI VOUS NE VOUS etes PAS TROMPe? DANS LE CAS CONTRAIRE, RESTEZ

Plus en détail

Statuts et règlement intérieur du PS

Statuts et règlement intérieur du PS Statuts et règlement intérieur du PS Présentation du travail de codification statutaire Le Conseil national du 18 juillet 2012 a donné mandat à un groupe de travail, composé à la proportionnelle des sensibilités

Plus en détail

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires MINISTERE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE L OUTRE-MER Paris, le 10 mai 2007 Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer à Mesdames

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION de la Page Facebook officielle TAG

CHARTE D UTILISATION de la Page Facebook officielle TAG CHARTE D UTILISATION de la Page Facebook officielle TAG La Page Facebook officielle TAG est hébergée par Facebook et éditée par : SÉMITAG (Société d Économie Mixte des Transports de l Agglomération Grenobloise)

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Association Taramana

REGLEMENT INTERIEUR Association Taramana REGLEMENT INTERIEUR Association Taramana PREAMBULE Le présent Règlement intérieur est établi par le Conseil d administration et approuvé par l Assemblée Générale en application de l article 15 des statuts

Plus en détail

Refonte du site internet de la Ville d Etrépagny www.etrepagny.fr

Refonte du site internet de la Ville d Etrépagny www.etrepagny.fr Rue Maréchal Foch B.P. 11 27150 ETREPAGNY Refonte du site internet de la Ville d Etrépagny www.etrepagny.fr CAHIER DES CHARGES Marché passé sans formalité préalable selon procédure adaptée. Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

Association Astronomique de la Vallée

Association Astronomique de la Vallée REGLEMENT INTERIEUR Association Astronomique de la Vallée L adhésion à l Association implique l acceptation des Statuts et du présent Règlement Intérieur. Les Statuts de l Association et le Règlement Intérieur

Plus en détail