La communication de la Sécurité routière en 2014/2015 : quels résultats mesurables?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La communication de la Sécurité routière en 2014/2015 : quels résultats mesurables?"

Transcription

1 La communication de la Sécurité routière en 2014/2015 : quels résultats mesurables? S O M M A I R E I. Le bilan à la presse de Manuel Valls et de Bernard Cazeneuve II. L opinion des Français III. Les consultations et les fans sur la toile IV. Les partenaires médias qui nous suivent V. La reconnaissance des professionnels de la communication 2 avril 2015

2 I. Le bilan à la presse de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve Extrait de l intervention de Manuel Valls, en tant que ministre de l Intérieur, lors de sa conférence de presse sur les résultats provisoires de l accidentalité routière 2013, lundi 20 janvier 2014, place Beauvau «La communication en matière de sécurité routière, les messages qui sont transmis et relayés, sont également essentiels. Je veux ici souligner la pertinence de la dernière campagne «Quand on tient à quelqu un, on le retient». Pour la première fois, la Sécurité routière interrogeait directement les consciences de l entourage du conducteur et incitait à l action : face à celui qui a perdu sa faculté de discernement à cause de l alcool, il n y a pas d autre choix que d agir à sa place. Cette campagne, largement diffusée à la télévision et accompagnée de spots radio et d un dispositif sur Internet et les réseaux sociaux doit prendre toute son ampleur. Notre société est celle de la communication de masse. Un service public moderne doit savoir pleinement s adapter aux réalités de son époque. Et je crois beaucoup à l importance des campagnes de sensibilisation qui, grâce à des formats, et parfois même à une audace dans le ton, doivent pouvoir atteindre leur cible et faire passer des messages. Je crois notamment qu il y a beaucoup à apprendre de certaines campagnes menées à l étranger. Nous devons savoir utiliser tous les médias : les médias traditionnels, mais aussi bien sûr les réseaux sociaux, et les opérations dans l espace public, au contact des populations, en visant tous les âges, et quel que soit les moyens de transport. Il faut par exemple savoir parler aux jeunes conducteurs, mais aussi aux personnes qui font du vélo en ville, ou bien encore aux personnes âgées, celles qui conduisent encore ou se déplacent à pied.» Extrait de la dépêche AFP, du 20 janvier 2014, 17h42 «Le ministre a promis de poursuivre et d amplifier les campagnes de communication y compris les plus "choc" notamment en direction des jeunes». 2

3 Extrait de l allocution de Bernard Cazeneuve, ministre de l Intérieur, lors du Conseil national de la sécurité routière, en présence de la presse, le lundi 16 juin 2014, à l Assemblée nationale «La communication constitue un autre levier majeur sur lequel il faut affirmer des priorités et déclarer notre mobilisation. Je pense notamment aux deux films qui ont été réalisés par le cinéaste Rémi BEZANÇON, qui a mis son talent au service de la sécurité routière. Ces deux films ont été vus en quelques jours seulement par cinq millions de personnes sur internet. En avril 2014, une campagne spécifiquement orientée vers les deux-roues motorisés a été le lancement de l opération «pack protection», qui par son mécanisme d incitation financière entend rappeler l importance, pour les utilisateurs de ces transports, de mieux s équiper, de la paire de gants à l airbag intégré au blouson, afin de se protéger en permanence. En ce moment même, une campagne pour remobiliser les Français sur la route est diffusée sur les ondes. Je ne vais pas détailler toute la programmation de cette campagne, sauf pour noter que les thèmes de la vitesse, de l alcool au volant, de la rédaction de SMS seront évoqués dans les mois qui viennent.» Plus loin : «Est-ce qu il n y a que cela dans la réforme du permis de conduire? Non. Je souhaite que cette réforme soit complétée de deux éléments. Le premier élément est le développement massif de la conduite accompagnée, qui fera l objet d une campagne de communication très forte à l occasion des journées d appel à la défense et dans les établissements scolaires. Pourquoi le développement de la conduite accompagnée? D abord parce que l on constate que lorsqu on apprend à conduire par la conduite accompagnée, le taux de réussite à l examen est de 74 % là où il est en moyenne de 60 % quand on passe le permis de conduire par les modalités habituelles. C est un gain pour les jeunes, qui passent le permis de conduire la première fois, pouvant aller jusqu à 500 euros.» 3

4 II. L opinion des Français II.1. Les enquêtes d opinion auprès des Français : post-tests des campagnes Chaque campagne inédite et d envergure, réalisée par la Sécurité routière, fait l objet d un post-test auprès d un échantillon représentatif de personnes (1 000) dans le mois qui suit son dernier jour de diffusion. Cette enquête d opinion, menée par un institut spécialisé (TNS Sofres) permet ainsi de mesurer le taux de Français qui reconnaissent la campagne, son niveau d agrément, le degré d efficacité qu ils lui attribuent. Il convient de mettre ces résultats en regard des résultats de campagnes analogues en termes d investissement financier et de médias utilisés. Benchmark TNS Sofres Campagnes corporate / institutionnelles toutes pressions confondues 51% 29% 74% 73% indicateur non benchmarké indicateur non benchmarké 4

5 Benchmark TNS Sofres Campagnes coporate / institutionnelles toutes pressions confondues 51% 31% 74% 74% indicateur non benchmarké indicateur non benchmarké 5

6 Campagne nationale grand public sur les blessés de la route «Rendre la route plus sure ne dépend que de nous» Février / Mars ,8 millions de contacts (dont 97,5 millions pour la télévision, 174,3 millions de pages vues sur le web) 7,3 millions de vidéos vues à 100% Classée 2ème vidéo préférée des Français en février Post-test, TNS-Sofres, mars 2014 La campagne, alors qu elle développait un message nouveau de la part de la Sécurité routière, a réussi à toucher les Français - Près de 8 Français sur 10 reconnaissent le film (76%) ; les témoignages Web ont un impact plus ciblée (9%) - Le souvenir laissé à l esprit des Français âgés de 18 ans est plus est bon (63%). Près d un français sur 5 est capable de restituer un élément précis de la campagne Blessés. Un niveau élevé à l aune des benchmarks de campagnes institutionnelles mais un sujet nouveau, moins établi (comme l alcool ou la vitesse qui bénéficient d un plus fort degré de mémorisation encore) et donc sans doute un sujet à continuer d activer pour marquer durablement les esprits. Le slogan «Rendre la route plus sûre ne dépend que de nous» s installe : - 46% des Français interrogés s en souviennent - Il convainc (81%) et plait (82%) ; il porte un message de responsabilisation bien compris et accepté, renforçant certainement la forte capacité de conviction de la campagne dans son ensemble Le film est jugé clair, efficace et juste en émotions : 97% des Français interrogés estiment qu il fait bien comprendre que les conséquences d'un accident peuvent durer toute la vie - les scores de conviction sont massifs : elle incite à réfléchir aux conséquences que peut avoir un accident de la route pour 92% - le niveau d agrément est très fort : 86% Les témoignages des Blessés présents dans le film, diffusés sur le Web ont eu un impact ciblé mais pour ceux qui y ont exposés, efficace : un peu plus d angoisse ressentie mais aussi d originalité perçue dans la campagne et surtout davantage de réflexions sur son propre comportement sur la route Au final une campagne qui peut faire changer les comportements sur la route pour 81% des Français 1 Etude ViaVoice, mars

7 Diffusion digitale du court métrage de Mathieu Amalric Avec Pio Marmaï et Caroline Ducey (inédite) Décembre 2014 / Janvier ,3 millions de contacts, 8,6 millions de vues dont 5,4 millions à 100% Plus de 1 million de vues sur Youtube Cinéma : entrées Digital : 17,5 millions de contacts ; vidéos vues dont à 100% Partenariat NRJ : 22 millions de contacts ; vues des courts métrages 7

8 Campagne «Sam» hiver 2014 / 2015 «Sam, le retour», Décembre 2014 «Sam» fin d année : 174,7 millions de contacts Radios : 168 millions sur les ans TV : 4 millions de contacts ans Digital : 2,7 millions de pages vues «Sam» avec «NRJ Music Awards» : Radio : 15 millions de contacts sur les ans visiteurs sur la page Facebook «Blind Test» de Sam 8

9 Campagne grand public sur alcool et conduite (rediffusion film de décembre 2013/janvier 2014) «Quand on tient à quelqu un, on le retient», Décembre millions de contacts TV : 55,5 millions de contacts Digital : 28,5 millions de pages vues Animateurs TF1 : 63,4 millions de contacts Sur TF1: 61,4 millions de contacts sur les 15 ans et + Digital : 2 millions de pages vues 9

10 Campagne «conduite accompagnée à 15 ans» (inédite) «Avec la conduite accompagnée, mon permis démarre bien» Novembre millions de contacts Digital : 382 millions de pages vues Radio : 53 millions de contacts 3 contenus de bannières + 3 spots radios : Le permis moins cher : Tu sais pas la dernière, mon petit fils conduit Plus de chances de réussite au permis : Mais Simone ta petite fille elle conduit à 15 ans Plus d expérience = moins de risques d accidents : Dis donc Jacqueline, j ai vu ton petit-fils en train de conduire Post-test, TNS-Sofres, décembre 2014 Au global une campagne bien mémorisée pour une diffusion Web+radio seulement - 24% des Français interrogés (22% auprès des adolescents, 25% auprès des parents) se souviennent d une campagne sur le thème de la conduite accompagnée - 14% sont capables d en restituer des éléments exacts, en premier lieu duquel l abaissement de l âge minimum pour la conduite accompagnée La campagne radio se révèle impactante : - Reconnaissance du spot radio (35%), encore plus forte auprès des parents d adolescents (44%) - Taux d agrément de 70%, un bon niveau pour un media Radio La campagne Web apparait plus clivante, les messages sont clairs et appréciés mais le parti-pris créatif parle surtout aux jeunes - Reconnaissance des bannières (6%), un peu plus nette auprès des adolescents (10%) - Elles plaisent davantage aux adolescents (69%) qu à leurs parents (58%) La mémorisation du slogan est logiquement limitée (12%). Il est apprécié tant sur le fond (un message efficace pour 74%) que sur la forme (jeu de mots pertinent). En termes de conviction, la campagne est en effet créditée de nombreux atouts : non seulement elle informe sur l abaissement de l âge de la conduite accompagnée, mais elle informe aussi sur ses avantages. - Pour 91% des interviewés, la campagne met bien en avant le fait que la conduite accompagnée est désormais accessible aux 15 ans et plus - Elle peut inciter davantage de jeunes à choisir la conduite accompagnée pour 79% des Français (81% des adolescents) et davantage de parents à recommander la conduite accompagnée pour 83% (84% des parents) 1

11 Campagne grand public sur la pratique du smartphone au volant (rediffusion campagne octobre 2013) «Au volant, quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route?» Octobre / Novembre 2014 Nombre de contacts : 95,2 millions TV : 83,4 millions Digital : 11,8 millions de pages vues 2,8 millions de vidéos vues à 100% 1

12 Campagne nationale grand public sur la vitesse (inédite) "On ne regrette de rouler trop vite que lorsqu'il est trop tard» Juillet / Août 2014 Nombre de contacts : 1,026 milliard (dont contacts affichage : 500 millions) Nombre de vues sur Youtube : 2,5 millions Classé premier «spot publicitaire» vu sur Youtube en juillet 2014 Post-test, TNS-Sofres, septembre 2014 Près de 3/4 des Français de 18 ans et plus interrogés se souviennent d une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière (73%) Le slogan «On ne regrette de rouler trop vite que lorsqu il est trop tard» est largement resté dans les esprits : - 79% des Français interrogés s en souviennent - un souvenir très probablement porté par les très bons scores de conviction (84%) et d agrément du slogan (85%) Concernant la reconnaissance de la campagne : - le film a été fortement reconnu par 82% des Français - les spots radio sont reconnus par 41% des Français (au moins un spot radio reconnu) - et 26% des Français reconnaissent la campagne d affichage Par ailleurs ces différentes créations (TV et radio particulièrement) convainquent et plaisent largement : - les scores de conviction des créations sont massifs : TV à 85% ; radio à 82% - le niveau d agrément est très fort : TV à 82% ; radio à 82% - par ailleurs, la campagne d affichage est efficace et plait aux 3/4 des Français (75%) Enfin, au global la campagne semble pouvoir impacter fortement les comportements : - la campagne est jugée utile, incitative, convaincante, et donnant à réfléchir - par ailleurs, 73% des Français pensent que la campagne peut faire changer les comportements sur la route 1

13 Campagne auprès des jeunes sur alcool et conduite (inédite) «Sam, celui qui conduit, c est celui qui ne boit pas» Juillet / Août 2014 Nombre de contacts : 226 millions (Cinéma, Digital, Affichage et Opérations spéciales radio) Post-test, TNS-Sofres, septembre 2014 Au global la campagne est très bien perçue : la campagne, est utile, convaincante, incitatrice - SAM est d ailleurs très présent dans les esprits des jeunes : - près de 9 jeunes sur 10 connaissent SAM (89%) - et 85% des jeunes déclarent s organiser de manière à choisir un conducteur désigné lors de leurs sorties entre amis. SAM dispose par ailleurs d une très bonne image : - Responsable, digne de confiance, ami, fiable, indispensable, exemplaire avec des scores massifs entre 97% et 92%. Les créations plaisent, et particulièrement les films : - les niveaux d agrément sont très forts pour les films (film «Transformers» à 83% ; film festival «5 bonnes raisons» à 84%) - le volet radio récoltent entre 79% et 65% d agrément (79%-65% selon les animateurs qui prêtent leur voix ; 76-62% pour les spots radio classiques) En termes de conviction : - les scores sont plutôt bons notamment pour le film festival «5 bonnes raisons d être Sam» avec 81% d incitation - le film «Sam et Transformers» convainc 68% des jeunes - les spots radio convainquent en moyenne 6 jeunes sur 10 (66%-54%) 1

14 Campagne nationale de mobilisation des Français (rediffusion film 2012) «Tant qu il y aura des morts, il nous faudra agir avec vous pour une route plus sûre» Mai / Juin 2014 Nombre de contacts film (TV et Digital) : 223 millions Nombre de contacts radio : 264 millions 1

15 Campagne nationale dédiée aux usagers d'un deux-roues motorisé (inédite) "Ā moto ou en scooter, sans équipement complet, vous risquez d'y laisser votre peau» Avril 2014 Nombre de contacts (TV et Digital) : 317 millions Post-test, TNS-Sofres, mai 2014 Près de 6 conducteurs de 2RM sur 10 interrogés se souviennent d une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière Le slogan «A moto ou en scooter, sans équipement complet, vous risquez d y laisser votre peau» est resté dans les esprits de 2/3 des conducteurs de 2RM : 66% des conducteurs interrogés disent s en souvenir. Le slogan dispose par ailleurs de niveaux forts de conviction et d agrément (pour la conviction 88% dont 56% de tout à fait, et pour l agrément 88% dont 42% de tout à fait) Concernant la reconnaissance de la campagne : le film a été reconnu par 67% des conducteurs de 2RM Par ailleurs ces créations fonctionnent bien : - le film convainc et plait quasi unanimement (conviction à 95% dont 65% de tout à fait ; agrément à 92% dont 58% de tout à fait) - le volet digital est aussi quasiment unanimement reconnu comme étant une bonne idée (92%). Ils sont par ailleurs 57% des conducteurs à se dire incités à le visiter et 15% à déclarer l avoir utilisé Enfin, au global la campagne semble impacter fortement les comportements : - la campagne apparait comme utile, sensibilisant réellement, donnant à réfléchir - par ailleurs, 84% des conducteurs interrogés pensent que la campagne peut faire changer les comportements sur la route. 1

16 Diffusion digitale des deux courts métrages de Rémi Bezançon (inédits, durée de chaque film : 5 minutes) «Le sourire du pompier» et «Je vous aime très fort» Février 2014 avec Arié Elmaleh, Baptiste Lecaplain et Mélanie Bernier l un sur l alcool au volant chez les jeunes, l autre sur le smartphone au volant Nombre de contacts : 35 millions Les films ont été vus en entier par 5 millions de personnes et enregistrent 1,7 million de vidéos vues sur Youtube 1

17 Campagne grand public sur alcool et conduite (inédite) «Quand on tient à quelqu un, on le retient», Décembre 2013 / Janvier 2014 Post-test, TNS-Sofres, janvier 2014 Nombre de contacts : 574 millions Des résultats très positifs qui montrent que : Le slogan «quand on tient à quelqu un, on le retient» est très largement resté dans les esprits : 83% des Français interrogés s en souviennent : - un souvenir probablement porté par les très bons scores de conviction et d agrément du slogan (respectivement 89% et 91% des Français) Concernant la reconnaissance de la campagne : - le film a été fortement reconnu (par 84% des Français) - les spots radio sont reconnus par 48% des Français (au moins un spot radio reconnu) - et 11% des Français reconnaissent la bannière Par ailleurs les différentes créations TV et radio convainquent et plaisent largement : - les scores de conviction des créations sont très forts (TV à 90%, radio à 85%) - et le niveau d agrément est massif (TV à 90%, radio à 86%) Enfin, au global la campagne semble pouvoir impacter fortement les comportements : - la campagne apparaît comme utile, incitative, convaincante, et donnant à réfléchir - par ailleurs, 79% des Français pensent que la campagne peut faire changer les comportements sur la route - ils sont d ailleurs près de 1/3 à avoir parlé de cette campagne à leur entourage. 1

18 Campagne grand public sur la pratique du smartphone au volant (inédite) «Au volant, quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route?» Octobre 2013 Post-test, TNS-Sofres, novembre 2013 Nombre de contacts : 490 millions Des résultats très positifs qui montrent que : Le slogan «Au volant quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route» est largement resté dans les esprits : 85% des Français interrogés s en souviennent, probablement car il semble particulièrement bien convaincre (pour 95% des Français) et plaire (93% des Français) En termes de reconnaissance : - le spot TV a été très largement reconnu : 87% - les spots radio sont reconnus par 44% des Français (au moins un spot radio reconnu) - et 18% des Français reconnaissent au moins un élément du volet digital (17% pour les bannières, et 4% l écran smartphone) - nombre de vues via Internet/Mobile: 6,8 millions dont 2,3 millions à 100% Par ailleurs les différentes créations de la campagne convainquent et plaisent largement : - les scores de conviction sont très forts pour la TV et radio (TV à 97%, radio à 93% et bannière à 62%) - et le niveau d agrément de la création TV et des spots radio est massif (TV à 94%, radio à 92%) Au global la campagne semble pouvoir impacter fortement les comportements : - la campagne informe bien, est utile, convaincante, incitatrice, et donne à réfléchir sur son propre comportement (des scores compris entre 98% et 92%) - et pour 88% des Français, l ensemble de la campagne peut faire changer les comportements sur la route 1

19 Annonce de courtoisie au cinéma (MK2) sur le portable (inédite) «Mesdames, Messieurs, MK2 vous invite à laisser éteints vos portables pendant toute la durée de la séance. Cela vous permettra de profiter pleinement du film. Et la Sécurité routière vous invite à faire de même au volant, pour profiter pleinement de la vie.» Octobre/Décembre 2013 Post-test TNS-Sofres, janvier 2014 Bonne mémorisation de l annonce : Nombre de contacts : spectateurs sur 10 se souviennent d avoir entendu l annonce de la Sécurité routière avant de voir leur film. - Et spontanément, leur restitution du message est satisfaisante : ils évoquent tous l importance d éteindre leur téléphone portable au volant. Le fait de diffuser ce message dans les cinémas est bien perçu : Pour plus de 8 spectateurs interrogés sur 10, passer cette annonce dans les cinémas constitue une bonne idée. En effet, l annonce leur parait utile, le moment bien choisi (le spectateur est attentif), et le procédé permet de toucher un public large. 1

20 Campagne auprès des jeunes sur alcool et conduite (inédite) «Sam, celui qui conduit, c est celui qui ne boit pas» Juillet/Août/Septembre 2013 Nombre de contacts : 168 millions 1,4 million de vues sur YouTube Post-test, TNS-Sofres, octobre La campagne plait à 77% des jeunes interrogés (dont 21% de tout à fait plu). - Ils sont par ailleurs ¾ à être convaincus du caractère incitatif de la campagne. - Très forte connaissance de «Sam» : 87% des jeunes de 18 à 24 ans interrogés. 2

21 Campagne grand public sur la vitesse au volant (inédite) «Plus vous roulez vite, plus les conséquences sont irréversibles» Février 2013 Post-test, TNS Sofres, mars 2013 Volet radio : Nombre de contacts : 158 millions - 80% des Français interrogés sont convaincus par le message «Plus vous roulez vite, plus les conséquences sont irréversibles». - Grâce à la pluralité des situations présentées, des spots qui ne lassent pas, même à haute dose : 73% des plus exposés aux spots radio déclarent avoir envie de les entendre à nouveau, soit 13 points de plus que les moins exposés. - Une campagne radio réaliste qui a su créer de la proximité avec les auditeurs. - Un procédé de diffusion (à un horaire coïncidant avec la situation décrite) qui interpelle et favorise la projection et l identification des auditeurs. - Un levier émotionnel efficace (l identification au père, au mari, à la mère) sans être culpabilisant : 61% des personnes interrogées pensent que ces spots ne sont «pas culpabilisants». - Une proximité renforcée par le réalisme des situations décrites (gare, retour du travail, village etc.) dans lesquelles tout un chacun peut se reconnaître. - Un réalisme qui s appuie sur des faits concrets (exemple : «à 70 km/h il faut 24 mètres de plus pour s arrêter») et qui accroît donc le pouvoir de conviction des spots pour près de 80% des personnes interrogées. Volet Digital : - 14% reconnaissent au moins 1 des 3 bannières testées. - L agrément des bannières s élève à 66% pour «Requin et Mygale» et à 67% pour «Petite fille. 2

22 Campagne nationale de sensibilisation des motards (rediffusion) «À moto, le plus grand danger c est de penser qu il n y en pas», Avril/Octobre 2013 Post-test, TNS Sofres, 2013 Nombre de contacts : 56 millions 1,8 million de vues sur YouTube Une campagne qui enregistre à nouveau de très bons résultats avec des indicateurs de reconnaissance et d agrément à l égard du spot TV en hausse par rapport à la première vague : - Reconnaissance du film TV : 82%, agrément campagne : 82%, agrément du slogan: 87% - Nombre de vues via Internet/Mobile: 13,2 millions 2

23 Partenariat ViaMichelin Toute l année 2013 Nombre de contacts : 490 millions de bannières/messages sur les feuilles de route (dont 36 millions sur mobile) Médiamétrie, enquête d opinion, réalisée du 28 au 31 octobre 2014 auprès de internautes de 18 ans et plus Une communication qui renvoie une image de sérieux de la Sécurité Routière pour 89% des répondants. Un partenariat pertinent sur Viamichelin pour 93% des répondants et d autant plus sur la cible ans. 80% des motards considèrent que ce sont des messages qui incitent à davantage de prudence. Des cyclistes plus enclins à transgresser les règles mais réceptifs aux messages de la Sécurité routière : ¾ d entre eux pensent qu ils peuvent réduire les risques d accident. 2

24 II.2. Le baromètre d opinion «Les Français et la sécurité routière» Baromètre réalisé par l institut BVA Opinion, enquête administrée du 17 au 24 avril 2014 en face à face auprès d un échantillon de personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. La Sécurité routière veille l opinion des Français de manière régulière, afin de mesurer l acceptabilité sociale des Français à l égard des mesures prises ou à venir en matière de sécurité routière ainsi que leur efficacité en termes de changement des comportements. Des Français globalement intéressés par les questions de sécurité sur la route et en attente d informations sur l action des pouvoirs publics Les trois-quarts des Français (76%) expriment leur intérêt pour les problèmes de sécurité sur la route. Dans un contexte de prise de parole gouvernementale sur le sujet de la sécurité routière moins intense, 55% des Français déclarent bien connaître les grandes orientations de l action des pouvoirs publics dans les années qui viennent pour diminuer le nombre et la gravité des accidents de la route, un résultat stable par rapport à l an dernier (53%, + 2 points). Les deux-tiers des Français (66%) souhaiteraient avoir plus d informations sur ces questions. Après une baisse enregistrée l an dernier, la proportion de personnes désirant plus d informations se stabilise (67% en 2013, - 1 point). Moins de Français notent une amélioration de la sécurité sur la route que l an dernier Alors que la Sécurité routière vient d annoncer une hausse de la mortalité routière de 8% entre avril 2014 et avril 2013, 53% des Français estiment que la sécurité sur la route s est améliorée, un score en baisse de 8 points par rapport à la précédente mesure. Hormis le recours aux kits mains-libres et le non-bouclage de la ceinture qui progressent, des comportements à risque relativement stables Un comportement paraît cependant plus répandu que l an dernier et enregistre une forte hausse, le plaçant en 1 ère place des comportements les plus fréquents : il s agit du fait de téléphoner en conduisant avec un kit mains-libres. 28% des conducteurs de véhicules motorisés le font souvent ou de temps en temps soit une hausse de 7 points. Un comportement plus courant en Ile-de-France et parmi les personnes ayant des revenus élevés. Le fait de rouler en dépassant les limites de vitesse est cette année la 2 ème pratique la plus répandue (25% vs 28% en 2013, - 3 points), devant le non-respect des distances de sécurité (20%, stable). Concernant le non-bouclage de la ceinture, alors que ce comportement avait atteint son niveau le plus bas l an dernier, on remarque une forte progression de celui-ci (rejoignant ainsi les scores d avril 2007). 2

25 Zoom sur la vitesse : un dépassement des limites encore justifié par le fait que la route le permet Un quart des Français (25%, - 3 points) déclarent rouler plus vite que la vitesse autorisée. Comme l an dernier, ce type d infraction concerne surtout la conduite sur autoroute (25%, stable) ou sur route nationale (25%, + 1 point). Lorsque l on demande à ceux qui conduisent plus vite que la vitesse autorisée quelles en sont les raisons, ils évoquent toujours majoritairement le fait que la route leur permet d aller vite (57%, -1 point). Deux autres arguments sont cités plus fréquemment qu en 2013 : le fait d être pressé (34%, + 6 points) ainsi que l absence de risques perçus (31%, + 10 points). Des changements de comportement plus importants suite à la perte de points Environ 4 conducteurs sur 10 déclarent avoir déjà perdu des points sur leur permis de conduire (39% vs 41%, - 2 points). Cette proportion est relativement stable depuis octobre L impact de la perte de points sur la façon de conduire semble avoir progressé en 2014 : 58% des répondants ont le sentiment que cela les a amené à changer de comportement sur la route (vs 53%, + 5 points). Un sentiment de manque de sévérité des sanctions qui progresse globalement, en particulier concernant la conduite en état alcoolique Les Français sont plus nombreux que l an dernier à estimer que les sanctions liées aux infractions ne sont pas assez sévères. Les deux infractions nécessitant majoritairement plus de fermeté aux yeux des Français et de façon beaucoup plus prononcée qu en 2013 sont : la conduite sous l effet de stupéfiants ou de psychotropes (65% d opinions «pas assez sévères», + 10 points, score jamais atteint depuis le début du baromètre) ainsi que la conduite en état alcoolique (60%, +9 points, rejoignant le score d octobre 2005). L alcool au volant : une cause de risque encore mieux identifiée et une attention portée à sa consommation plus forte De façon encore plus prononcée, la conduite en état d ivresse caractérisée est incontestablement la première cause de risque perçue (54% de citations «en premier» vs 48% en avril 2013, + 6 points). On retrouve loin derrière l usage de drogues (13%, -1 point) et les excès de vitesse (12%, stable). 96% des conducteurs font attention à ne pas abuser des boissons alcoolisées lorsqu ils doivent utiliser leur voiture après une sortie (vs 87%, + 9 points). Cette vigilance à l égard de l alcool atteint son taux le plus élevé depuis le début du baromètre. Des radars automatiques considérés comme plus efficaces Les Français semblent beaucoup plus nombreux cette année à considérer que les radars automatiques sont efficaces pour réduire le nombre d accidents sur les routes (71% vs 58% en avril 2013). 2

26 Environ les deux-tiers des Français (67%) ont le sentiment qu ils ont un effet durable sur la vitesse des automobilistes, alors qu ils n étaient qu une courte majorité l an dernier (52% en 2013, +15 points). Des Français qui se montrent plus favorables au contrôle automatique des infractions Parmi les mesures testées, seule une recueille la majorité des suffrages : il s agit de la mise en place de radars de feu de signalisation pour sanctionner les franchissements de feu rouge. Environ les deux-tiers des Français (65%) sont favorables à cette mesure, soit une progression de 6 points par rapport à l an dernier. Une adhésion relativement stable aux potentielles évolutions législatives, un recul du soutien concernant la baisse de vitesse autorisée Des mesures semblent très soutenues dans l opinion : - Le bridage obligatoire à 130 km/h des véhicules de transport collectif (76%, stable). - L'abaissement à 0 g (0,5 actuellement) du taux d'alcool autorisé pour les permis probatoires (68%, -1 point). - L instauration d une visite médicale obligatoire tous les 10 ans (65%, - 8 points). Avec des taux d adhésion compris entre 50% et 55%, certains projets semblent plus clivants : - L équipement de chaque véhicule d un enregistreur de données permettant de connaître les dernières informations utiles à la compréhension d un accident (55%, mais tout de même une forte hausse de 7 points). - Le bridage à 130 km/h des moteurs de moto (53%, + 1point). - L interdiction d utiliser un téléphone en conduisant, y compris avec un dispositif «mains libres» (52%, - 1 point). - L'abaissement à 0 gramme au lieu de 0,5 actuellement du taux d'alcool autorisé pour tous les conducteurs (52%, - 3 points). Enfin, les projets de modification concernant des baisses de vitesse, qui concernent peut-être le plus de conducteurs, semblent toujours mal acceptés par les Français, mais de façon encore plus marquée que l an dernier. L impopularité de ces mesures n a effectivement jamais été aussi prononcée, alors même que l abaissement de la vitesse sur le réseau secondaire n a jamais été autant d actualité. - L abaissement de 130 à 120 km/h de la limitation de vitesse sur autoroute (31%, - 4 points). - L abaissement de 90 à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes à une chaussée, avec circulation en double sens (28%, -7 points). On observe que les populations qui apportent plus significativement leur soutien à l abaissement de 90 à 80 km/h de la limitation de vitesse sont les femmes, les personnes âgées de 65 ans et plus et les habitants d Île-de-France alors que les CSP+, les personnes âgées de 35 à 49 ans et les habitants de communes de moins de habitants se montrent encore plus opposés que la moyenne des Français à cette abaissement de la limitation de vitesse. 2

27 III. Les consultations et les fans sur la toile III. 1. La consultation du site en 2015 Plus de 2 millions de visites et 7 millions de pages vues sur 6 mois (du 30 septembre 2014 au 31 mars 2014) Les pages vues, les visites et visiteurs En 6 mois : pages vues en plus (+233%) visites en plus (+177%) visiteurs cumulés en plus (+148%) Les pages les plus consultées Une forte augmentation du trafic portée par les nouvelles pages résultats du permis de conduites et portail candidats, ainsi que sur l actualisation de la page la conduite accompagnée. 2

28 III. 1. La consultation du site en 2015 Plus de 2 millions de visites et 7 millions de pages vues en moins d 1 mois (du 12 au 27 Février 2015) Entre le 12 février et le 01 avril 2015 : téléchargements de l application «MODE CONDUITE téléchargements de l application «PRETER SA VOIX» Les 24 et 25 févriers, l application est entrée dans le TOP 10 des applications les plus téléchargées en France. Meilleur position : n 9 sur l APP store devant Instagram vidéos créées via l application «PRETER SA VOIX» partages des vidéos de témoignages 2

29 III. 3. Les réseaux sociaux : chiffres clés La page Facebook «Sécurité routière» (depuis octobre 2011) 7 ème page du top ten de la catégorie "Governmentale" en France selon le classement Socialbakers 2

30 fans interactions au total ("like" : ; "commentaires" : ; "partages" : ), nombre d interactions multiplié par deux en 6 mois. moyenne d'interactions par jour : 710 "taux d'engagement" : 35% (note maximale selon Socialbakers qui le définit ainsi : Interactions are counted as a combination of likes and comments on your page compared with the number of page posts and total number of fans.) La page Facebook «Sam» (depuis janvier 2010) fans interactions au total ("like" : ; "commentaires" : ; "partages" : 7547), moyenne d'interactions par jour : 48 "taux d'engagement" : 8% Twitter (depuis sa création en 2011) abonnés, de plus en 6 mois (entre octobre 2014 et mars 2015), une progression de 45% tweets diffusés depuis la création 30 tweets par mois environ 3

31 La chaîne YouTube «Sécurité routière» (au 31 mars 2015) vues minutes regardées, un nombre qui a plus que doublé en 6 mois 1,09 minutes regardés en moyenne par vidéo abonnés supplémentaires en 6 mois (entre octobre 2014 et mars 2015) soit abonnés au total 3

Baromètre mensuel janvier 2015

Baromètre mensuel janvier 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel janvier 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2014

Baromètre mensuel avril 2014 Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 214 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l accidentologie par mois (provisoire)

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2015

Baromètre mensuel avril 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

www.madmo'ondisplay.com MMD est un produit de Mad Diffusion Services

www.madmo'ondisplay.com MMD est un produit de Mad Diffusion Services www.madmo'ondisplay.com MMD est une régie publicitaire qui a choisi de se spécialiser dans l affichage dynamique (appelé également Digital Signage) ou comment communiquez efficacement grâce aux écrans

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 février 2013 Plus vous roulez vite, plus les conséquences sont irréversibles La Sécurité routière lance samedi 9 février une nouvelle campagne pour sensibiliser les usagers

Plus en détail

Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité

Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité Association Prévention Routière Assureurs Prévention -1 er décembre 2009 - L accident de scooter : plus grand nombre de victimes sur la route

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE

ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE ON A TOUS UNE BONNE RAISON DE RESTER VIVANTS La nouvelle campagne de sensibilisation de l association Prévention

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement. Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme...

Plus en détail

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011 Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne Novembre 2010 Juin 2011 10/10/2011 Rappel : Le dispositif de contrôle mis en place Le dispositif de contrôle, remporté

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Objectifs et méthodologie Objectifs La Fondation BMW a mandaté l institut d études BVA

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

La Cote des Montres au cœur du marché horloger

La Cote des Montres au cœur du marché horloger La Cote des Montres au cœur du marché horloger Premier showroom horloger sur Internet, lacotedesmontres.com est devenu le rendez-vous incontournable des hommes et des femmes sensibles aux modes, des amateurs

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012 Intervention du ministre de l'intérieur sur la sécurité routière 5 janvier 2012 La lutte contre l insécurité routière constitue une grande cause nationale. C est une priorité majeure pour le Gouvernement

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

Les jeunes et le cinéma

Les jeunes et le cinéma Rencontre nationale Collège au cinéma : le 14 novembre 2014 Les jeunes et le cinéma Benoît DANARD Directeur des études, des statistiques et de la prospective (millions de spectacteurs) 29,30 29,90 29,60

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Février 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en février 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées, et particulièrement le nombre de personnes blessées

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats 2 Présentation des résultats Au volant, en présence de leurs enfants, près de 9 parents sur 10 ont déjà eu un comportement inadéquat Comportement au volant en présence des enfants Au volant d une voiture

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com Anne-Laure GALLAY Directrice d études Département Opinion Tél : 01 55 33 20 90 François Miquet-Marty Directeur des études politiques Maïder Chango Chef de projet LH2 Opinion anne-laure.gallay@lh2.fr Eléna

Plus en détail

Baromètre de perception de la qualité des programmes

Baromètre de perception de la qualité des programmes Baromètre de perception de la qualité des programmes Vague 1 Janvier 2013-1 - Méthodologie Recueil Etude réalisée par l Institut BVA par téléphone du 3 au 27 octobre 2012 auprès de 2002 personnes interrogées

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE 11/2009 LUTTE CONTRE L INSECURITE ROUTIERE EN FRANCE PROPOSITIONS DE L ASSOCIATION PREVENTION ROUTIERE MESURES QUI DEVRAIENT ETRE PRISES A COURT ET MOYEN TERME POUR FAIRE BAISSER DE MANIERE SIGNIFICATIVE

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics

Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics Téléphone, internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention pour la santé? Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics David Heard Chef du dpt des campagnes,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 22 novembre 2014 Quelle réalité pour les artistes chrétiens en France? AUXi150 et La Mutuelle Saint Christophe présentent le 2ème volet de leur enquête menée avec l IFOP sur la scène

Plus en détail

Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies :

Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies : SPORT Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies : Frédéric BOCQUET Directeur du département LH2 SPORT 46, rue de l Échiquier 75010 PARIS Tel: 01 55 33 20 36 Fax: 01 55 33 21 00

Plus en détail

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE SONDAGE SUR LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE Date: 27 juin 2011 Etude menée par Opinion Way pour les industriels du GITEP TICS Méthodologie Méthodologie Sondage quantitatif mené sur un échantillon de

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

Communication grand public 2013 Activités à venir. Septembre 2013

Communication grand public 2013 Activités à venir. Septembre 2013 Communication grand public 2013 Activités à venir. Septembre 2013 BILAN DU TEST NATIONAL Les points essentiels du test de Mai 2013 2 Rappel du dispositif global Campagne du 29 avril au 7 juin 2013. 6 radios

Plus en détail

Le dispositif conçu pour Orange et M6 lors du lancement de M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour Orange et M6 lors du lancement de M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour Orange et M6 lors du lancement de M6 Mobile by Orange 1 L'enjeu pour France Télécom lors de ce lancement : surprendre et séduire les adolescents Une cible qui décode la publicité

Plus en détail

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL]

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE 1 RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] Le Conseil des Ministres des Transports de la CEMT, réuni à Varsovie,

Plus en détail

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes.

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Vous avez été nombreux à y répondre, nous vous en remercions et vous proposons

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

Zérotracas.com. Dossier de presse. La route en ligne

Zérotracas.com. Dossier de presse. La route en ligne Dossier de presse Zérotracas.com La route en ligne Contact presse : Agence Entre nous soit dit - Céline Pavillon Tél. 01 40 29 15 54 mail : cpavillon@entrenoussoitdit.fr Zérotracas.com est le premier et,

Plus en détail

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 Les Français ont de moins en moins conscience des dangers de la route, ce qui entraîne une dégradation de leur comportement au volant Enquête

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Les Français au volant : de graves infractions perdurent

Les Français au volant : de graves infractions perdurent 9 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 17 avril 2013, 1 heure du matin Les Français au volant : de graves infractions perdurent Enquête TNS Sofres* pour AXA Prévention AXA Prévention présente

Plus en détail

Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION

Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION Internet a bouleversé notre quotidien La finance participative au cœur des nouveaux usages de consommation collaborative. Ouverture

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002 Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien 9 juin 2006 Claude GOT Deux ruptures brutales ont été observées Elles ont toutes les deux été provoquées par des décisions politiques Juillet

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le Améliorer la lisibilité des contrats d assurance complémentaire santé : Engagements pris, engagements tenus! Première évaluation du dispositif instauré par les Fédérations membres de l UNOCAM 5 mars 2012

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

La vidéo sur Internet

La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet Une consommation croissante de vidéos Les internautes se sont convertis à la vidéo : En France, on compte 27.9 millions de vidéonautes uniques pour 64 vidéos

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 2 AVRIL 2015 00H01 AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE LYON, LE 2 AVRIL 2015 AXA Prévention - 11 ème Baromètre sur le comportement des Français au volant Enquête TNS Sofres

Plus en détail

Connaissez-vous vraiment les réseaux sociaux?

Connaissez-vous vraiment les réseaux sociaux? Connaissez-vous vraiment les réseaux sociaux? Digigirlz 17.03.2015 Sébastien PETIT, Social Media Lead, Microsoft @sepetit Les usages des français en 2015 84% des français sont des utilisateurs actifs

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer!

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer! E POUR UN E SORTIE D E L B A I L B INOU Parents, vous avez un rôle à jouer! LE DES FINISSANTS DE VOTRE ADO ARRIVE ENFIN. C EST UN ÉVÉNEMENT UNIQUE POUR SOULIGNER LA FIN DE SON SECONDAIRE ET TOUS LES EFFORTS

Plus en détail

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs BJ9540 Date : 15 juillet 2013 De : Annabelle Bouillon - Oriane Léti OPINIONWAY A :Sarah Maurit -Benoit Dutartre ENTRE NOUS SOIT DIT OpinionWay,

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel

Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel Communiqué de presse Septembre 2013 Tablettes : Perception & Usages des Français 6 ème édition du Baromètre Semestriel La tablette : toujours plus complémentaire à la télévision et au smartphone 70% des

Plus en détail

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013 Dossier de presse - Juillet 2013 «Racontez de petites histoires sur vos smartphones» Introduction «Avez-vous déjà flashé un Qr Code avec votre smartphone?» «Vous êtes tombés sur un site fait pour un écran

Plus en détail

guide de rapide démarrage INCLUS! découverte 24h

guide de rapide démarrage INCLUS! découverte 24h guide de démarrage rapide découverte 24h INCLUS! 1 Merci d avoir choisi Coyote à la carte! Coyote à la carte, l avertisseur Coyote sans engagement, est un Assistant d Aide à la Conduite qui vous aide à

Plus en détail

ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT

ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Synthèse de l'institut CSA - N 1101469 Octobre 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail