LA BOURSE DE L ÉLECTRICITÉ : DE L INTRA-DAY AUX CONTRATS À TERME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA BOURSE DE L ÉLECTRICITÉ : DE L INTRA-DAY AUX CONTRATS À TERME"

Transcription

1 LA BOURSE DE L ÉLECTRICITÉ : DE L INTRA-DAY AUX CONTRATS À TERME 1

2 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits, les modèles de marché : une réponse aux besoins des clients 3. La formation des prix 4. L architecture contractuelle 5. L architecture technique : le workflow, les systèmes 6. La gestion des risques opérationnels et financiers 7. L organisation de Powernext : les processus, l organigramme 2

3 Deux objectifs pour une bourse Etablir des références de prix incontestables sur les marchés de l énergie Etre un acteur majeur de la rationalisation du marché de l énergie transfrontalier, et promouvoir le marché organisé 3

4 Qu est-ce qu une bourse de l électricité? Lieu de confrontation de l offre et de la demande d électricité Marché organisé généralement non obligatoire Marché physique Spot (DAM & Intra-day) et / ou Marché financier Dérivés 4

5 Des services pour répondre aux besoins des membres Fournir des outils permettant de gérer les incertitudes à court terme propres à l électricité (non-stockabilité, variation imprévue de consommation, sensibilité à la météo ) Fournir des sources alternatives d approvisionnement d électricité pour ajuster ses besoins en quasi temps réel Fournir une référence de prix permettant la mise en place de stratégie de consommation ou de fourniture Fournir des solutions en matière de gestion du risque de contrepartie Fournir des instruments permettant la mise en place de stratégies financières (spéculation, arbitrages, diversification de portefeuille ) Participer à la création d un marché unique transfrontalier en permettant une fluidité des échanges et la diminution des coûts de transaction 5

6 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits, les modèles de marché : une réponse aux besoins des clients 3. La formation des prix 4. L architecture contractuelle 5. L architecture technique : le workflow, les systèmes 6. La gestion des risques opérationnels et financiers 7. L organisation de Powernext : les processus, l organigramme 6

7 p1 Les principaux acteurs du marché européen Des acteurs différents besoins différents Les Bourses spot d électricité: Brokers : POLPX OTE BORZEN GME OPCOM + Projects: South Pool HUPX Utilities : Traders : Fournisseurs : Gros Consommateurs 7

8 Diapositive 7 p1 TSOs à compléter perez; 22/04/2009

9 Les principaux acteurs du marché européen Des acteurs différents besoins différents Les gestionnaires de réseau de transport : Les régulateurs : Etc. La Commission Européenne Etc 8

10 Les produits échangés Les produits se caractérisent essentiellement par la période de livraison et le délai qui la sépare de la négociation J-X J-1 J=livraison Contrats à terme, options & swaps: marché de gré à gré bilatéral et bourse «Day-ahead»: marché de gré à gré bilatéral & bourse Marché infra-journalier: marché de gré à gré bilatéral & bourse Marché d ajustement (temps réel) 9

11 Le marché spot français: statuts et cadre juridique Le marché spot français est un marché : organisé centralisé anonyme EPEX Spot opère sous le contrôle des régulateurs de l énergie compétents sur leur aire de marché : CRE pour le marché français SMWA (Régulateur du Land de Saxe) pour l Allemagne et de la Banque de France du fait de son statut de filiale d une Société d Investissement 10

12 Le marché spot français : un marché d équilibrage Des éléments exogènes et peu prévisibles (météo, indisponibilité de moyens de production, processus industriels ) créent un besoin d équilibrage au plus près de la livraison (veille ou jour même). La granularité horaire facilite cet exercice d équilibre. Les produits sur le Spot permettent également d exploiter des différences de prix entre pays = «arbitrage». De ce fait, le prix coté sur les produits «Spot» ont des caractéristiques bien particulières : Saisonnalité marquée (horaire, hebdomadaire) Volatilité importante Sensibilité aux situations de «stress» du système (offre & demande) 11

13 Le Marché Spot français : 3 segments, 2 modalités 3 segments de marché : Day-Ahead Auction Day-Ahead Continuous Intraday 2 modalités de négociation : Fixing sur le Day-Ahead Auction Marché continu sur le Day-Ahead Continuous et Intraday 12

14 Spécifications des produits Day Ahead : Cote des contrats blocs et horaires standardisés Portant sur la livraison d électricité le jour même (jusqu à 1 heure avant livraison) pour le segment intraday et le lendemain (J+1) pour l auction et le continuous sur le hub français Plate-forme électronique El-Web pour l Auction et Global Vision pour l intraday/continuous Le segment Auction, en fixing, est «couplé» avec les marchés belge et hollandais Spécifications : Cotation en valeur : /MWh avec un pas minimum de 0.01 Cotation en volume : MW avec un pas minimum de 1 MW Le nominal du contrat est exprimé en énergie (MWh) 13

15 Produits et segments sur le marché spot français SEGMENT: Powernext Day -Ahead Day-Ahead Auction Auction SEGMENT: Powernext Day -Ahead Day-Ahead Continuous Continuous SEGMENT: Powernext Day -Ahead Intraday Day Heures Toutes les heures du lendemain Pas d heures Heures : Livraison demain Livraison aujourd hui (jusqu à une heure avant) Blocs Standard 11 blocs standards pour livraison demain 11 blocs standard pour livraison demain 11 blocs standard pour livraison demain 3 blocs restants pour une livraison aujourd hui : (jusqu à une heure avant) User-Defined Blocks 4 heures consécutives au minimum, pour livraison demain Pas d UDB Tous les blocs de deux heures consécutives au minimum Livraison demain Livraison aujourd hui (jusqu à une heure avant) 14

16 Le fixing sur le Day-Ahead Auction 24 tranches horaires sont négociées séparément, Les membres ne visualisent que leur ordre propre, «Fixing en aveugle» Prix MCP MCV Volume en MWh Les ordres blocs sont des ordres «tout ou rien» à prix limite. Dans le calcul du MCP, ils sont considérés comme des ordres à tout prix. Ils sont acceptés ou rejetés selon un processus itératif qui compare le prix limite avec la moyenne des MCP. 15

17 Le Day Ahead En MWh En /MWh mars-08 juil-08 nov nov-07 mars-07 juil-07 mars-03 juil.-03 nov.-03 mars-04 juil.-04 nov.-04 mars-05 juil-05 nov-05 mars-06 juil-06 nov-06 Volume Prix moyen nov.-02 mars-02 juil.-02 nov.-01

18 /MWh Le Day-Ahead Février Hour 1 Hour 2 Hour 3 Hour 4 Hour 5 Hour 6 Hour 7 Hour 8 Hour 9 Hour 10 Hour 11 Hour 12 Hour 13 Hour 14 Hour 15 Hour 16 Hour 17 Hour 18 Hour 19 Hour 20 Hour 21 Hour 22 Hour 23 Hour 24 Consommation moyenne Consommation moyenne anticipée en J-1 Prix moyen sur Powernext Day-Ahead MW

19 Les dérivés French Futures: Marché transféré le 1 er avril 2009 à EEX Power Derivatives (EPD) Powernext détient 20 % de EPD Marché en continu accessible sur la plateforme Eurex Produits: 6 mois, 7 trimestres, 6 années calendaires Spécifications : Cotation en valeur : /MWh avec un pas minimum de 0.01 Cotation en volume : MW avec un pas minimum de 1 MW Le nominal du contrat est exprimé en énergie (MWh) 18

20 Les dérivés Périodes de livraison 6 contrats Mois 7 contrats Trimestre 6 contrats Année Base tous les jours de 0h à 24h Pointe du lundi au vendredi, 8h00 à 20h00 CET, jours fériés inclus. 19

21 juin-08 nov Les dérivés French Futures 20 janv-08 août-07 juil-05 déc-05 mai-06 oct-06 mars-07 févr-05 sept-04 En MWh

22 Le marché spot & future : une gestion dynamique de la consommation Consommation 600 Equilibrage Quotidien sur French Day-Ahead Achat contrat Année sur Powernext Futures J F M A M J J A S O N D Temps Achat contrat mois et trimestre sur Powernext Futures Prévision de consommation 21

23 La liquidité : un facteur-clef La mesure de la liquidité La liquidité est un indicateur de la qualité d un marché, c est-à-dire de la possibilité d entrer ou de sortir du marché à un moindre coût Sur un fixing, la liquidité se mesure par la notion de résilience La résilience est la capacité du marché à absorber un ordre de taille significative sans faire trop bouger le prix Une bonne résilience, c est-à-dire un prix qui varie peu, témoigne que les ordres sont resserrés autour du prix de marché et donc de la qualité du consensus de marché 22

24 Mesure de la liquidité sur le Spot français En /MWh /01/05 08/01/05 Résilience du marché en situation "normale" 15/01/05 22/01/05 29/01/05 Un ordre supplémentaire à tout prix de 500 MW sur les 24 heures de la journée décale le prix d environ 2, ce qui est faible compte tenu de la volatilité habituelle du marché. 05/02/05 12/02/05 Impact d'un ordre de vente à tout prix de 500 Impact d'un ordre d'achat à tout prix de 500 Prix L effet est à peu près symétrique à l achat et à la vente. 19/02/05 26/02/05 23

25 Mesure de la liquidité sur le Spot français Résilience du marché en situation de "stress" En /MWh /01/05 08/01/05 15/01/05 22/01/05 29/01/05 05/02/05 12/02/05 19/02/05 26/02/05 05/03/05 12/03/05 19/03/05 26/03/05 Impact d'un ordre de vente à tout prix de 500 Impact d'un ordre d'achat à tout prix de 500 Prix Lorsque les prix connaissent des pics importants, la résilience se dégrade très violemment. Quand l hiver est très froid, la consommation bat des records et l offre d électricité se raréfie. Dans ce contexte, les prix doivent monter très haut pour satisfaire une demande supplémentaire. 24

26 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits, les modèles de marché : une réponse aux besoins des clients 3. La formation des prix 4. L architecture contractuelle 5. L architecture technique : le workflow, les systèmes 6. La gestion des risques opérationnels et financiers 7. L organisation de Powernext : les processus, l organigramme 25

27 Du coût marginal au prix de marché Le coût marginal = prix sur un marché libéralisé Coût TAC Fuel Prix du système (coût de l unité marginale de production) à une heure donnée Charbo, Nucléaire Hydraulique fil de l eau Consommation du système à une heure donnée 26

28 Les facteurs qui influencent les prix Corrélation température / prix spots 27

29 Les facteurs qui influencent les prix Corrélation entre les marchés nationaux Average daily power prices in Europe for 2008 (moving average) /MWh /01/ /01/ /02/ /02/ /03/ /03/ /04/ /04/ /05/ /05/ /05/ /06/ /06/ /07/ /07/ /08/ /08/ /09/ /09/ /10/ /10/ /10/ /11/ /11/ /12/ /12/2008 France Germany Belgium Italy Netherlands Spain Sources: Powernext, EEX, Belpex, GME-Ipex, APX, OMEL

30 Les facteurs qui influencent les prix L influence du prix des combustibles fossiles sur le long terme Prices evolution of the main fuel and CO2 emissions allocation (2007 and 2008) Power ( /MWh), Coal ( /tonne), Brent ( /baril), EUA ( /tonne) Natural Gas ( /MWh) /01/07 02/02/07 02/03/07 02/04/07 02/05/07 02/06/07 02/07/07 02/08/07 02/09/07 02/10/07 02/11/07 02/12/07 02/01/08 02/02/08 02/03/08 02/04/08 02/05/08 02/06/08 02/07/08 02/08/08 02/09/08 02/10/08 02/11/08 02/12/08 Amsterdam CIF ARA coal, /tonne, near month Brent The ICE, /barrel, near month EUA Bluenext, /tonne, near month Powernext Futures, /MWh, near month baseload NGLM The ICE natural gas, /MWh, near month Sources: Powernext, BlueNext, Reuters

31 Les prix / Le Marché Un marché libéralisé a pour but de révéler les vrais coûts de production et d envoyer un signal juste pour les investissements à venir Le marché révèle le coût de l unité de production marginale Les prix de marché sont influencés par : L équilibre Offre / Demande, à un moment donné Les prix des combustibles / quotas d émissions de CO2 Les Imports / Exports avec les marchés voisins 2 principaux challenges pour les acteurs du marché : Demeurer à l équilibre pour toujours profiter des prix de marché (spot) Se couvrir sur les variations des prix sur le long terme (marchés futures/forwards) 30

32 Quid de la Bourse? Fournit une référence de prix sur le marché de gros Doit atteindre un seuil critique de liquidité Fournit les facilités de clearing sur un marché anonyme Offre différents produits pour différents besoins Marché spot fournit une référence de prix de court terme pour gérer le «risque volume» (Marchés Day-Ahead ou Intraday) Marché des dérivés fournit une référence de prix de moyen terme pour gérer le risque prix En général, les marchés spot day-ahead sont des marchés de cotation par enchères, alors que les marchés des dérivés sont des marchés de cotation en continu 31

33 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits, les modèles de marché : une réponse aux besoins des clients 3. La formation des prix 4. L architecture contractuelle 5. L architecture technique : le workflow, les systèmes 6. La gestion des risques opérationnels et financiers 7. L organisation de Powernext : les processus, l organigramme 32

34 Devenir membres : principes Les produits cotés sur EPEX Spot ne sont accessibles qu aux membres du marché «Les personnes morales auxquelles leur loi nationale n interdit pas d acheter et de vendre de l électricité peuvent devenir membre du marché» Pas de restriction sur le statut du membre (institution financière, producteur d électricité ) Mise en place d un mécanisme de garantie vis-à-vis de la chambre de compensation pour assurer la sécurité financière du marché Les membres doivent être responsable d équilibre vis-à-vis du réseau de transport pour pouvoir gérer la livraison d électricité 73 membres sur la zone de marché France 33

35 Les membres sur le hub France 73 membres AT BE CH CZ DE DK FR IT NL PT SI SP UK US 34

36 Les relations contractuelles, avec qui? Le French Day-Ahead est structuré autour de trois entreprises distinctes : Epex Spot : Organise le marché par la publication de règles et instructions de nature contractuelle et fixe les conditions techniques et juridiques d intervention sur son marché. Organise la connexion aux systèmes qui permettent l exécution des ordres. Diffuse les informations de marché. ECC : Est en charge de la sécurisation des opérations. Est contrepartie centrale des engagements de paiement, Garantit le paiement des flux financiers en s interposant entre les acheteurs et les vendeurs par le biais de la novation. RTE : Garantit la livraison effective de l électricité livrée. Gère également les flux financiers consécutifs au mécanisme de règlement des écarts. 35

37 Les relations contractuelles, avec qui? MEMBRE DE LA BOURSE Contrat de Négociation Accord de Non clearing member Contrat de Négociation Contrat de Responsble d equilibre GRT (RTE, E.ON, RWE, EnBW, Vattenfall, APG & swissgrid) Clearing Member Accord de Clearing member Accord Banque Centrale BANQUE CENTRALE 36

38 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits, les modèles de marché : une réponse aux besoins des clients 3. La formation des prix 4. L architecture contractuelle 5. L architecture technique : le workflow, les systèmes 6. La gestion des risques opérationnels et financiers 7. L organisation de Powernext : les processus, l organigramme 37

39 Les flux entre les différents acteurs pour l équilibre physique & financier du système MEMBRE DE LA BOURSE Envoi des ordres Programmation Règlement Clearing Member Ordres excutées Règlement GRT (RTE, E.ON, RWE, EnBW, Vattenfall, APG & swissgrid) Programmation 38

40 Les flux entre les différents acteurs pour l équilibre physique & financier du système Envoi des ordres Publication des résultats Fixing J-10 J 11:00 11:15 Transmission à ECC Etats de Compensation* Fichier responsable d équilibre* Nominations à RTE** 14:00 Paiements J+1 J+n Livraison Mécanisme d Ajustement Règlement des écarts (environ) * Envoi par ECC ** Nominations à RTE vers 14h pour le DAM (auction & continu) & vers 22h pour Intraday pour les quantités déjà négociées & livrées 39

41 Livraison : Nomination ECC nomine à RTE les positions nettes horaires agrégées par participant (Responsable d Equilibre) avant 14h00 heure de Paris. Preuve légale en cas de conflit entre le membre et RTE Aucune autre information n est envoyée à RTE concernant les négociations sur French Day-Ahead Les membres n ont pas à nominer leurs transactions réalisées sur French Day-Ahead auprès de RTE Cette nomination est prise en compte dans l équation globale de RTE injection soutirage + import export + achat vente =0 Mesurés par RTE Nomination par les acteurs Transactions d EPEX / EPD nomination par ECC Transactions OTC nomination par les participants 40

42 Livraison : Défaillance En cas de défaillance sur la livraison, RTE assure la livraison et garantit la sécurité et l équilibre du système électrique RTE facture par la suite la défaillance de livraison au Responsable d Equilibre Le Responsable d Equilibre est responsable de toute conséquence financière d une défaillance de livraison 41

43 Mise à disposition des documents L ensemble des factures ainsi que les résultats de marché et les fichiers de responsables d équilibre se trouvent sur le serveur sécurisé de Powernext / EPEX Protégé par un nom d utilisateur et un mot de passe spécifiques pour chaque membre En cas d indisponibilité, les documents sont envoyés par fax. 42

44 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits, les modèles de marché : une réponse aux besoins des clients 3. La formation des prix 4. L architecture contractuelle 5. L architecture technique : le workflow, les systèmes 6. La gestion des risques opérationnels et financiers 7. L organisation de Powernext : les processus, l organigramme 43

45 La gestion des risques financiers EPEX Spot & EPD transfèrent le risque financier des opérations à ECC Cross-margining possible entre différents produits sur des marchés gaz et électricité ECC : Calcule les flux financiers nets de chaque membre, Gère les dépôts de garantie Assure le règlement des sommes dues via la Banque Centrale Allemande. Appel de fonds : Tous les matins avant 9h00 pour assurer le règlement de l électricité achetée / vendue (sur les produits Day-Ahead & Futures) Une fois par mois, pour le dépôt de garantie & le paiement des commissions Dépôt de garantie calculé sur la base de la position nette du membre sur l année précédente 44

46 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits, les modèles de marché : une réponse aux besoins des clients 3. La formation des prix 4. L architecture contractuelle 5. L architecture technique : le workflow, les systèmes 6. La gestion des risques opérationnels et financiers 7. L organisation de Powernext : les processus, l organigramme 45

47 Organisation d EPEX Spot basé à Paris EXECUTIVE BOARD Dr.H-B.MENZEL Chairman J-F.CONIL-LACOSTE CEO T.MORELLO COO I.WEIDINGER CFO CEO J-F.CONIL-LACOSTE CFO I.WEIDINGER COO T.MORELLO SURVEILLANCE F.VARY CORPORATE PROJECTS Project Management: L.PIEDNOIR* STRATEGY & MARKET DESIGN J.PEREZ FINANCES S.AGAC PROJECTS & DEVELOPMENT D. BESNIER MARKET OPERATIONS D. BESNIER MARKET & CUSTOMERS Paris A.MAHUET P-A.LANGLOIS* MARKET & CUSTOMERS Leipzig T.DRESCHER T.DORROCH C.ZUTHER MARKET COUPLING D.ASSAAD, R. DJABALI, S.ZABI* EXTENSIONS S.WACHON PROJECTS C.BELGUEDJ H.VAN MARKET COUPLING A.HURSTEL MARKET OPERATIONS Paris R.ROUSSEAU V.HERLANT R.MAMOU JJ.MARZET E.SARR S.SAUZEAT A.THOMAS T.RAKOW* MARKET OPERATIONS Leipzig T.DRESCHER T.DORROCH C.ZUTHER * External or temporary NN: recruitment in progress 46

48 Powernext Gas Products Powernext Gas Exchange a été lancé le 26 novembre dernier Des produits spot et futures (à livraison physique) ont été lancés simultanément Les contrats futures sur le PEG Sud seront lancés après la mise en service du terminal de Fos-Cavaou Nord Sud TIGF WD Powernext Gas Spot DA WE Months 3 in 2009 Powernext Gas Futures Quarters 2 Seasons 3 47

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

EpexSpot Day-Ahead : produits et segments

EpexSpot Day-Ahead : produits et segments Passage des ordres EpexSpot Day-Ahead : produits et segments SEGMENT: Powernext EpexSpot Day -Ahead Auction SEGMENT: Powernext EpexSpot Day - Ahead Continuous SEGMENT: Powernext EpexSpot Day - Ahead Intraday

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

LA CRÉATION D UNE BOURSE RÉGIONALE : EPEX SPOT

LA CRÉATION D UNE BOURSE RÉGIONALE : EPEX SPOT LA CRÉATION D UNE BOURSE RÉGIONALE : EPEX SPOT 1 LA CREATION D UNE BOURSE REGIONALE 1. Présentation d EPEX Spot 2. Les marchés & produits d EPEX Spot 3. Les bénéfices pour le marché d une bourse régionale

Plus en détail

Table des matières III. ACTIVITE... 13 I. EDITORIAL... 5 II. POWERNEXT... 6 IV. LES RESULTATS FINANCIERS... 34 V. PERSPECTIVES 2010...

Table des matières III. ACTIVITE... 13 I. EDITORIAL... 5 II. POWERNEXT... 6 IV. LES RESULTATS FINANCIERS... 34 V. PERSPECTIVES 2010... RAPPORT D'ACTIVITÉ 2009 Table des matières I. EDITORIAL.................................. 5 II. POWERNEXT............................... 6 2.1 HISTORIQUE :................................ 6 A. 2001-2008

Plus en détail

Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français

Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français Paris, 26 juillet 2001 Moins de deux ans après la transposition de la directive européenne de 1996 en France par la loi du 10 février

Plus en détail

> La régulation du marché de l électricité

> La régulation du marché de l électricité 46 Commission de régulation de l'énergie Rapport d'activité Juin 2006 > La régulation du marché de l électricité I Les acteurs et les marchés de l électricité 1 > Les acteurs européens du marché français

Plus en détail

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

ETUDE (F)110428-CDC-1014

ETUDE (F)110428-CDC-1014 Commission de Régularisation de l Electricité et du Gaz Rue de l industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02 289 76 11 Fax. : 02 289 76 09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ ETUDE (F)110428-CDC-1014

Plus en détail

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR 1 1. Objet En cohérence avec la décision de la CRE du 5 février 2013 relative

Plus en détail

Chapitre 5 : Le marché de gros

Chapitre 5 : Le marché de gros Le marché de gros 65 Chapitre 5 : Le marché de gros Le marché de gros est le terrain de rencontre entre l offre et la demande. Les activités qui s y déroulent sont certainement les moins connues du public

Plus en détail

Négoce international de l électricité, des certificats d achat de courant vert et des droits d émission

Négoce international de l électricité, des certificats d achat de courant vert et des droits d émission Négoce international de l électricité, des certificats d achat de courant vert et des droits d émission Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Le négoce international de l électricité

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

ETUDE (F)130530-CDC-1247

ETUDE (F)130530-CDC-1247 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ ETUDE (F)130530-CDC-1247

Plus en détail

Les plateformes de marché et le fonctionnement du système d échange de quotas CO2

Les plateformes de marché et le fonctionnement du système d échange de quotas CO2 Note d étude n 3 du 21 juin 2005 Romain Frémont 01 58 50 79 52 romain.frémont@caissedesdepots.fr Les plateformes de marché et le fonctionnement du système d échange de quotas CO2 Les différentes plateformes

Plus en détail

La perspective de «windfall profits» (profits indus) pour les électriciens allemands

La perspective de «windfall profits» (profits indus) pour les électriciens allemands UNIDEN UNION DES INDUSTRIES UTILISATRICES D'ENERGIE 19.04.04 DIRECTIVE «QUOTAS D EMISSION» : COMMENT EVITER DE DESASTREUSES CONSEQUENCES? La mise en œuvre de la Directive «Quotas d émission», via son impact

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

Consultation publique relative aux mesures à prendre pour garantir l adéquation des moyens de production conventionnels d électricité en Belgique

Consultation publique relative aux mesures à prendre pour garantir l adéquation des moyens de production conventionnels d électricité en Belgique Consultation publique relative aux mesures à prendre pour garantir l adéquation des moyens de production conventionnels d électricité en Belgique L accord de gouvernement du 10 octobre 2014 prévoit que

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Éléments pour une analyse critique de l organisation actuelle du commerce d électricité

Éléments pour une analyse critique de l organisation actuelle du commerce d électricité Éléments pour une analyse critique de l organisation actuelle du commerce d électricité Après plusieurs années d expérience, l ouverture des marchés électriques conduit à de nombreuses aberrations qu il

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Formation des prix de l électricité

Formation des prix de l électricité Formation des prix de l électricité Document connaissances de base, état: mai 2014 1. Synthèse Les prix de l électricité se forment sur le marché libre, en fonction de l offre et de la demande. Ils dépendent

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed

Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed Semaine du 06/12 au 13/12/2013 Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed Electricité Pas de tendance marquée pour les prix de l électricité sur la courbe Pétrole Prix en baisse

Plus en détail

Rapport de Stage Energie Service Deutschland

Rapport de Stage Energie Service Deutschland Rapport de Stage Energie Service Deutschland Année 2010-2012 Master Pro Economie et Gestion de l environnement Université Bordeaux 4 Thomas Mauss 1 Table des matières I. Energie Service Deutschland AG.

Plus en détail

ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE

ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE Dans son bilan annuel 2012 RTE dresse ce constat : RTE distingue deux modes d'échanges (source RTE 2011) : LES ECHANGES

Plus en détail

très forte puissance installée en pv et représentent au total plus de 66% de l ensemble de la puissance installée en pv en Europe.

très forte puissance installée en pv et représentent au total plus de 66% de l ensemble de la puissance installée en pv en Europe. 1 L éclipse solaire du 2 mars 215: test de résistance réussi L éclipse solaire qui a eu lieu dans la matinée du 2 mars 215 a été synonyme de nouveaux défis pour les exploitants de réseau en Europe. En

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002 Paris, le 17 octobre 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les futurs clients éligibles 25 septembre 2002 *** I La fourniture d électricité... 2 Les clients éligibles peuvent-ils acheter leur électricité

Plus en détail

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier Les produits dérivd rivés s : des instruments incontournables du paysage financier Léon Bitton Vice-président, R&D Bourse de Montréal Inc. CONGRÈS DE L'ASDEQ 19 mai 2005 1 Produits dérivd rivés s : Outils

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

Paris, le 10 février 2014

Paris, le 10 février 2014 Paris, le 10 février 2014 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur la création d une place de marché commune aux zones GRTgaz Sud et TIGF au 1 er avril 2015 Les tarifs d utilisation

Plus en détail

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal Plan Quelques faits stylisés caractéristiques de la France, de l

Plus en détail

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression Les services de fourniture et de gaz de compression de gaz naturel et de gaz de compression EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture

Plus en détail

II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME

II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME Le marché à terme définit un prix d'échange pour un produit donné et pour une date future. Ce prix formé par la libre confrontation de l'offre et la demande, sert

Plus en détail

Fish Pool. www.fishpool.eu. French ABC

Fish Pool. www.fishpool.eu. French ABC Fish Pool www.fishpool.eu French ABC 2015 Fish Pool is operating Fish Pool a is regulated operating marketplace regulated for marketplace the trading for of the financial trading salmon of financial contracts.

Plus en détail

Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC

Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC Développement d une solution de contrôle prédictif pour le pilotage des PAC HEPL-CECOTEPE & 3E Gabrielle Masy et Clara Verhelst 29-04-2015 Recherche subsidiée par la Région Wallonne de Belgique Flexibilité?

Plus en détail

POLITIQUE D EXECUTION DE TRADITION (*)

POLITIQUE D EXECUTION DE TRADITION (*) POLITIQUE D EXECUTION DE TRADITION (*) Cette politique d exécution s applique aux services d intermédiation financière, qui vous sont fournis par les Sociétés du Groupe de Tradition (collectivement connues

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI About NYSE Euronext NYSE Euronext (NYX) est l un des principaux opérateurs de marchés financiers et fournisseurs de technologies de négociation innovantes.

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE

OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE (GAZ & ÉLECTRICITÉ) Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I jacques.percebois@univ-montp1.fr

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel -

Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel - Version du 30 Août 2011 DC - DVS Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel - 1. PRINCIPES GENERAUX... 2 1.1. La consultation du site web... 3 1.2. L abonnement aux données

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Macroéconomie et Change La BCE frappe fort. L euro s effondre

Macroéconomie et Change La BCE frappe fort. L euro s effondre Semaine du 19/01/2015 au 26/01/2015 Macroéconomie et Change La BCE frappe fort. L euro s effondre Electricité Une semaine plus tendue sur les marchés de l électricité Pétrole Le brut stable autour de $49/b

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Demand Response, une brique importante du Smart Grid

Demand Response, une brique importante du Smart Grid Emplacement Co-branding Demand Response, une brique importante du Smart Grid Colloque OSE, 29/09/2011 SAS au capital de 854 000 euros Un modèle qui a fait ses preuves Energy Pool, Agrégateur de capacités

Plus en détail

I / Un marché planétaire de la devise

I / Un marché planétaire de la devise I / Un marché planétaire de la devise Le marché des changes est le plus important des marchés. Pour beaucoup, il apparaît également comme le plus parfait des marchés, sur lequel l information circule vite

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 411 Avril 13 Conjoncture énergétique Février 13 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT La production d énergie primaire du mois de février recule de 3,2 %

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail

Conditions d utilisation de la plateforme de trading bilatérale

Conditions d utilisation de la plateforme de trading bilatérale Conditions d utilisation de la plateforme de trading bilatérale 1. But et structure 1 Les présentes Conditions régissent l utilisation de la plateforme de trading bilatérale. 2 L exploitant de la plateforme

Plus en détail

MECANISME DE CAPACITE Guide pratique

MECANISME DE CAPACITE Guide pratique MECANISME DE CAPACITE Guide pratique SOMMAIRE 1 Principes... 4 2 Les acteurs du mécanisme... 5 2.1 Les acteurs obligés... 5 2.2 Les exploitants de capacité... 5 2.3 Le Responsable de périmètre de certification...

Plus en détail

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Marchés concernés Rejoignez la tendance Si vous êtes activement impliqué sur le marché des tôles

Plus en détail

ETUDE (F)121011-CDC-1182

ETUDE (F)121011-CDC-1182 Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél.: 02/289.76.11 Fax:02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ ETUDE (F)121011-CDC-1182

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES?

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES? Dossier spécial Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l ordre de 2 et 2,5 %), l Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l ordre de 4 à 4,5 % en 2014.

Plus en détail

Rapport annuel de l Institut Luxembourgeois de Régulation élaboré en vertu de l article 54 (3bis) de la loi modifiée du 1 er août 2007 relative à l

Rapport annuel de l Institut Luxembourgeois de Régulation élaboré en vertu de l article 54 (3bis) de la loi modifiée du 1 er août 2007 relative à l Rapport annuel de l Institut Luxembourgeois de Régulation élaboré en vertu de l article 54 (3bis) de la loi modifiée du 1 er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité et de l article

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Libéralisation des industries électriques et analyse économique

Libéralisation des industries électriques et analyse économique Concurrence Energie Econométrie Libéralisation des industries électriques et analyse économique Vincent Rious (Microeconomix) et Thomas Veyrenc (RTE) Organisation du cours Séance 1 Les raisons de la libéralisation

Plus en détail

Powernext annonce le lancement d un marché organisé du gaz en France

Powernext annonce le lancement d un marché organisé du gaz en France COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE 19/05/2008 Powernext annonce le lancement d un marché organisé du gaz en France Powernext a réalisé une étude portant sur la création d un marché organisé du gaz en France.

Plus en détail

TARIF DE FOURNITURE ET DE GAZ DE COMPRESSION ET PRIX DU SERVICE SPEDE

TARIF DE FOURNITURE ET DE GAZ DE COMPRESSION ET PRIX DU SERVICE SPEDE TARIF DE FOURNITURE ET DE GAZ DE COMPRESSION ET PRIX DU SERVICE SPEDE DOCUMENT EXPLICATIF (SUIVI DE LA DÉCISION D-2008-083) MISE À JOUR : JANVIER 2015 Original : 2015.03.25 Page 1 de 37 LEXIQUE DES TERMES

Plus en détail

Rapport pour France Energie Eolienne PROPOSITION POUR UNE NOUVELLE ARCHITECTURE DU MARCHE DE L ELECTRICITE. Septembre 2014

Rapport pour France Energie Eolienne PROPOSITION POUR UNE NOUVELLE ARCHITECTURE DU MARCHE DE L ELECTRICITE. Septembre 2014 PROPOSITION POUR UNE NOUVELLE ARCHITECTURE DU MARCHE DE L ELECTRICITE Rapport pour France Energie Eolienne PROPOSITION POUR UNE NOUVELLE ARCHITECTURE DU MARCHE DE L ELECTRICITE TABLE DES MATIERES RESUME

Plus en détail

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF Présentation La Société de Gestion IGEA Finance La structure L approche originale Société de gestion agréée par l AMF Gestion diversifiée, patrimoniale Clients privés

Plus en détail

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS?

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS? Order Management System L Order Management System (OMS) d hier visait avant tout à automatiser les communications internes, en permettant au trader de collecter électroniquement les ordres et les instructions

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

Les marchés à terme, plus d une raison de s y intéresser

Les marchés à terme, plus d une raison de s y intéresser Les marchés à terme, plus d une raison de s y intéresser MICHEL MORIN, AGR. AGROÉCONOMISTE (CDPQ) COLLABORATEURS: STÉPHANE D AMATO, AGR., AXIS AGRICULTURE JEAN-DENIS LABRECQUE, CTA 2003 RÉJEAN LEBLANC,

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

ETUDE (F)141218-CDC-1385

ETUDE (F)141218-CDC-1385 Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél.: +32 2 289 76 11 Fax: +32 2 289 76 09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ ETUDE (F)141218-CDC-1385

Plus en détail

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La Banque nationale suisse (BNS) dispose aujourd hui d instruments efficaces et souples pour mettre en œuvre sa politique monétaire. Depuis l an 2000,

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

PRESS RELEASE. enermet-trading to propose hydro forecasts provided by DHI in 2012. 23 November 2011

PRESS RELEASE. enermet-trading to propose hydro forecasts provided by DHI in 2012. 23 November 2011 PRESS RELEASE enermet-trading to propose hydro forecasts provided by DHI in 2012 23 November 2011 Powernext and Metnext, along with Meteo France, announce an exclusive partnership with DHI to add hydro

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

La gestion opérationnelle de la météosensibilité. La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société

La gestion opérationnelle de la météosensibilité. La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société La gestion opérationnelle de la météosensibilité La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société La société METNEXT METNEXT en bref Notre métier : L assistance aux entreprises

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques: Obligation de déclarer les transactions boursières (Obligation de déclarer) du xxx 2004

Circulaire de la Commission fédérale des banques: Obligation de déclarer les transactions boursières (Obligation de déclarer) du xxx 2004 Circ.-CFB 0X/.. Obligation de déclarer Projet Décembre 2003 Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques: Obligation de déclarer les transactions boursières (Obligation de déclarer) du xxx 2004

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/60 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction Futures et Forwards

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

Cours 1. 3. L environnement politique. INTRODUCTION AU MARCHÉ DES CHANGES : Le marché au comptant

Cours 1. 3. L environnement politique. INTRODUCTION AU MARCHÉ DES CHANGES : Le marché au comptant Cours INTRODUCTION AU MARCHÉ DES CHANGES : Le marché au comptant I. INTRODUCTION : L ENVIRONNEMENT FINANCIER INTERNATIONAL A. Différences entre finance domestique et finance internationale. L environnement

Plus en détail

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1 LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan Paper Audit & Conseil 1 Sommaire 1. Définition de la relation de couverture 2. Le swap

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

Gestion économique du produit agricole, dossier 3, Arnaud Diemer, IHEDREA, MCF Clermont-Ferrand LES MARCHES A TERME

Gestion économique du produit agricole, dossier 3, Arnaud Diemer, IHEDREA, MCF Clermont-Ferrand LES MARCHES A TERME LES MARCHES A TERME Institut des Hautes Etudes en Droit Rural et Economie Agricole 1 PLAN I ) CARACTERISTIQUES DES MARCHES A ) Objectifs B ) Fonctions C ) Conditions d existence D ) Types d intervention

Plus en détail

2- Microstructure des marchés financiers

2- Microstructure des marchés financiers 2- Microstructure des marchés financiers Principes d'organisation des marchés modes de cotation modes de transmission et d'exécution des ordres rôle des intermédiaires informations disponibles aux agents

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités

Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités DECRYPTAGE Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités conseil en stratégie opérationnelle DECRYPTAGE Introduction Lorsqu un particulier allume son téléviseur

Plus en détail

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active Ce document est destiné à des investisseurs professionnels uniquement Vivienne investissement L analyse quantitative au service de la gestion active OUESSANT Rapport de gestion Printemps-été 2015 Vivienne

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Global Markets Product Risk Book

Global Markets Product Risk Book Communication Marketing Global Markets Product Risk Book Version française Cette communication n a pas été préparée conformément aux prescriptions légales visant à promouvoir l indépendance de la recherche

Plus en détail