Au sommet. Le magazine pour la clientèle de Sanitas Troesch 19 e année, N 26/Février 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Au sommet. Le magazine pour la clientèle de Sanitas Troesch 19 e année, N 26/Février 2014 www.sanitastroesch.ch"

Transcription

1 Au sommet Le magazine pour la clientèle de Sanitas Troesch 19 e année, N 26/Février 2014

2 sanitas troesch Février 2014 casanova 03 Des sommets et des hauteurs Atteindre le sommet. N est-ce pas ce que nous voulons tous? Possible, mais tout le monde ne pense pas dans les mêmes dimensions. Pour l ancien installateur sanitaire Serge Käslin, il n y a rien de mieux que d habiter à 900 m d altitude dans 10 conteneurs maritimes venant de tous les pays du monde. Les jeunes professionnels qui ont réussi à se qualifier pour l olympiade des métiers WorldSkills espèrent monter rapidement les échelons de la carrière. Quant à Peter Schilliger, un leader et créateur né, lui est déjà au sommet. DOUCHE COUtUrE Xetis, une esthétique visionnaire. Mais il n y a pas que les échelons de la carrière, un téléphérique nous mène aussi au sommet: par exemple au Mont Titlis où, chaque année, d innombrables touristes de Chine ou d Inde se prennent réciproquement en photo devant le majestueux panorama de montagnes. Ou la sinueuse route vers «Bächji» à Visperterminen où se trouve le plus haut vignoble d Europe qui donne le Heida, la perle des vins alpins. Dans les régions plus basses, les jardins verticaux et les murs de verdure assurent un air pur et des paysages spectaculaires. Une tendance qui est bien enracinée et a un avenir florissant. casanova présente des exemples prometteurs en Suisse, à Milan et à Singapour. Deux talents montent à grands pas vers les sommets de la grande mode suisse tandis que les portes des maisons de mode renommées s ouvrent aux diplômés les plus doués de la Haute école d art et de design (HEAD) à Genève. Pour ceux qui aiment les sensations fortes, nous recommandons les toboggans aquatiques et les tours de chute libre de abc engineering à Murg qui a également conçu les grands huits les plus hauts du monde. Je vous souhaite, chères lectrices et chers lecteurs, de belles envolées de tout genre et une lecture passionnante. Michael Schumacher Président de la direction du groupe Une fois de plus, Kaldewei établit de nouveaux critères en matière d architecture moderne de salles de bain. L espace de douche homogène se fond dans le sol de la salle de bain, et rien n interrompt la surface de douche en acier émaillé Kaldewei 3,5 mm de qualité supérieure, l écoulement étant intégré dans le mur. Kaldewei offre ainsi aux concepteurs de salles de bain des possibilités d aménagement innovantes et esthétiques pour les espaces de douche de plain-pied. ((Casanova, 1 1 Seite, Satzspiegel 174 x 223,6 mm, 4-farbig/ISO Coated v2 300%, Sujet «Xetis», Ausgabe 26/2014))

3 sanitas troesch Février 2014 casanova 05 Sommaire Raindance Select. Choissisez votre plaisir de la douche. Avec le système Showerpipe, tout est agréablement simple. En effet, avec les nouveaux boutons Select situés sur la douchette à main, la douche de tête et le thermostatique ShowerTablet, le choix des douchettes et des jets devient encore plus confortable, idéal pour tous les âges. Faites l expérience du plaisir de la douche par une simple pression de bouton sur En montant haut, les jardins verticaux et les murs végétaux améliorent le climat en milieu urbain et, outre leur esthétique incomparable, offrent encore d autres avantages. 6 La Suisse a prouvé une fois de plus aux championnats du monde des métiers que le système de formation professionnelle par alternance génère des gagnants. Que fait la Suisse de mieux que les autres pays? 11 À la pointe de la High Fashion suisse. casanova a rendu visite à deux ateliers prometteurs de designers de mode et a rencontré les meilleurs diplômés de la Haute école d art et de design de Genève. 16 Vive le Heida! Les raisins du plus haut vignoble d Europe produisent des vins de qualité exceptionnelle. 20 Les grands huits, les tours de chute libre et les toboggans aquatiques de abc engineering ag à Murg exigent des nerfs solides. Malgré des mouvements harmonieux, ils créent de gros frissons et une tension inouïe. 23 Sur le Mont Titlis, il y a autre chose que le beau panorama. Au milieu de Chinois et d Indiens, on rencontre une variété étonnante à une altitude de 3020 mètres. 28 sanitas troesch salle de bains L année 2014 est placée sous le signe de designs homogènes et flexibles et de robinetteries écologiques. Parmi les admirables produits figurent les W.-C. sans bride de rinçage, faciles à nettoyer et donc plus hygiéniques, les WC-douches de Philippe Starck et les éléments en synthétique de diverses couleurs de Kartell by Laufen. Restent encore les matériaux de qualité et la finition soignée. 40 Vivre dans des conteneurs empilés. Serge Käslin, artisan confirmé, a réalisé son rêve d habitat bien personnel, et ce pratiquement tout seul. 26 Il aime les sommets, Peter Schilliger, tant physiquement qu au plan professionnel. Malgré des postes respectables dans les milieux économiques et politiques, il a toujours les pieds sur terre. 32 Michael Schumacher, président de la direction du groupe, raconte d où il vient et où il veut mener Sanitas Troesch. 34 sanitas troesch cuisine Vieux, éprouvé et rustique. Le bois donne à une cuisine une ambiance de confort, de qualité et de chaleur. Le bois noirci par le soleil ou plein de traces d utilisation est très apprécié, car il symbolise tant l individualité que la tradition et les origines. Outre le bois massif, les placages sont également utilisés depuis très longtemps. La manufacture de menuiserie suisse Röthlisberger maîtrise cet art mieux que quiconque. 36

4 06 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 07 Dans le vert Les jardins verticaux en Suisse, à Milan et à Singapour ont un objectif commun: améliorer la qualité de vie des habitants. Un projet admirable, mais ambitieux. La population croît, la circulation s intensifie, l industrie tourne à plein régime et l espace de vie sur la planète diminue constamment. D où l importance croissante des îlots de verdure dans les environnements urbains pour démontrer la beauté et la nécessité de la nature. D autant plus qu ils ne demandent qu une place réduite, isolent du bruit et purifient l air. Hall d entrée de la Raiffeisenbank à Soleure Le «Musée du Quai Branly» à Paris, le musée «Caixa Forum» à Madrid, la maison de Hundertwasser à Vienne, la halle de concert à Taipeh, «Puppy» devant le musée Guggenheim à Bilbao et le parc MFO à Zurich: les exemples illustres d art horticole vertical ne manquent pas. La tendance qui a connu une renaissance dans les années 80 grâce au botaniste français extroverti Patrick Blanc date néanmoins de bien avant. Dans l Antiquité déjà, il y avait des pilastres le long desquels grimpait de la vigne les précurseurs des pergolas d aujourd hui. Et au 15 e siècle, les Français et les Hollandais se promenaient avec leurs compagnes sous des tonnelles et des arbres en espalier tout en se délectant de la vue des jardins bien entretenus. Mais en comparaison historique, une impression encore plus forte et mystique nous est fournie par la septième merveille du monde: les jardins suspendus de Babylone que le roi Nabuchodonosor II aurait fait aménager pour son épouse pour lui rappeler le paradis boisé de son enfance. Si l on en croit les nouvelles recherches de l Université d Oxford, les fameux jardins royaux avec les systèmes de canaux d irrigation ont bien existé, mais à Ninive, pas à Babylone. Succès des murs végétaux Du mythe à la réalité: la verdure horizontale ou verticale, peu importe a un effet apaisant sur l homme. C est en tout cas ce dont est convaincu Michel Aebi, maître jardinier et propriétaire de l entreprise suisse Creaplant. Il ne peut dire que du bien de la vingtaine de «murs végétaux» créés depuis En tant qu ancien partenaire exclusif de la maison-mère hollandaise Copjin, Michel Aebi a perfectionné avec son équipe durant les trois dernières années le «Won- derwall» breveté et créé son propre système. L élément central le tapis végétal a été amélioré et la densité des plantes augmentée. Outre l esthétique attrayante, les murs végétaux verticaux créent un climat ambiant agréable en augmentant l humidité de l air dans la pièce. Détail frappant lorsqu on entre dans les locaux de la Raiffeisenbank à Soleure: comme cela sent bon et comme il fait agréablement frais! De plus, les murs végétaux isolent du bruit et font gagner de la place. Deux autres atouts convaincants lorsqu on pense à ce que coûte aujourd hui un mètre carré de bureaux ou de locaux commerciaux. Michel Aebi, pionnier des espaces verts d intérieur, a surtout été séduit par la dimension de conception vivante et les multiples possibilités de verdure verticale: peu importe que la surface soit rectangulaire, triangulaire, ronde ou en forme d étoile, il est pratiquement toujours possible de l embellir par mille plantes différentes. «La coopération avec les architectes, les concepteurs et les maîtres d ouvrage me laisse toujours une sensation enrichissante, car pour chaque projet il y a de nouveaux défis à relever quant au site, au choix des plantes et à la technique d irrigation. Ainsi, «chaque Wonderwall est unique», déclare-t-il avec fierté. Habiter dans une forêt verticale Pour Gianandrea Barreca, architecte du studio Boeri (Stefano Boeri, Gianandrea Barreca, Giovanni

5 08 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 09 Gardens by the Bay, Dragonfly Lake urbaine pour Noël 2013, mais la date est repoussée à l été On vise une copropriété composée de familles aisées et de milieux d affaires de la couche moyenne italienne. Le mètre carré de cet habitat de pointe coûte environ 7000 euros, la taille des appartements va de 60 à 150 m². Le prix dépend bien entendu aussi de l étage où se trouve l appartement et de son orientation. Pas de souci, 60 % des 110 appartements sont déjà vendus, ce qui parle clairement en faveur du projet d habitat visionnaire. Le projet avait immédiatement séduit les services urbains lorsque Stefano Boeri, Gianandrea Barreca et Giovanni La Varra leur avaient présenté le schéma directeur en Mais cela dura encore quelques années avant que le terrain ne soit préparé et la première pierre posée en Mais tout vient à point à qui sait attendre. Qu il en soit également ainsi pour la forêt verticale est la tâche de la société Peverelli et du studio Laura Gatti qui s y connaît parfaitement en «restructurations urbaines» et murs de verdure. Les arbres et les plantes ont tous été choisis avec le plus grand soin et ont grandi pendant deux ans dans une pépinière. Après leur plantation définitive, ils sont arrosés par un ingénieux système de goutte à goutte qui contrôle le degré d humidité de la terre dans les innombrables pots. Le choix des arbres et des plantes a bien entendu aussi tenu compte des précipitations, de la hauteur, de l exposition au vent et de l ensoleillement pour assurer aux heureux propriétaires des températures agréables en été et assez de lumière en hiver. En septembre 2013, les trois derniers étages, les plus hauts et les plus séduisants, ont été mis en vente. Peut-être lira-t-on bientôt comme le paysage est magnifique et l air sain et pur! habitants. D un coût de plusieurs millions, le projet horticole «Gardens by the Bay» au bord de la Marina Bay doit affermir la réputation internationale de Singapour en tant que lieu idéal pour vivre, travailler et se détendre. L attrait des jardins d apparence futuriste est encore renforcé par les stratégies durables appliquées dans le domaine de l énergie et de l eau. «Bay South», d une surface de 54 ha et donc le plus grand des trois jardins, a été conçu par l entreprise anglaise d architecture paysagiste Grant Associates et ouvert au public en juin «Bay East» dont la planification est l œuvre de l entreprise anglaise Gustafson Porter a d abord été ouvert provisoirement et sera ultérieurement réaménagé et réalisé sous forme de concept global avec «Bay Central». Les caractéristiques les plus frappantes de ces jardins collectifs sont les biomes refroidis «Flower Dome» et «Cloud Forest» et les 18 «Supertrees» gigantesques ainsi que «Heritage Gardens», «The World of Plants», «Dragonfly» et «Kingfisher Lakes». «Bosco Verticale» à Milan Gardens by the Bay, Cloud Forest La Varra), co-initiateur du projet «Bosco Verticale», le caractère fascinant de ce projet jusqu alors unique en Europe réside dans l association d éléments naturels et artificiels, dans la combinaison d arbres et d arbustes avec des éléments architectoniques. L objectif des trois architectes est de faire pousser autant de vert que possible sur les deux tours d habitation dans le quartier Porta Nuova à Milan. Et ce parce que c est un plaisir pour les yeux et que cela améliore la qualité de vie des futurs habitants. Les deux tours, l une de 80 mètres, l autre de 112 mètres, accueilleront 250 petits arbres, 480 arbres de grande et moyenne taille, plantes rampantes et 5000 arbustes. Les premiers habitants auraient dû aménager dans les tours de reforestation pipéracées. Même les fougères arborescentes, les cycas et les conifères poussent dans le biome. L installation «+5 degrés» ne rate pas son effet en exposant aux visiteurs les effets d un réchauffement de la planète de 5 degrés, ce qui marque le début d une nouvelle série de sensations physiques et visuelles poursuivant également des objectifs pédagogiques. Le «Flower Dome» a le même but: dans cette serre poussent des milliers de plantes que les activités humaines menacent de faire disparaître en raison du changement climatique ou de la destruction de leur espace de vie. Le monde végétal dans toute la splendeur de ses couleurs et de ses formes doit démontrer la richesse verte aux visiteurs, les inciter à s intéresser Dôme fleuri et forêt de nuages En pénétrant dans la serre humide et fraîche «Cloud Forest», les visiteurs sont accueillis par une «montagne» d une hauteur de 35 mètres d où jaillit une cascade d une longueur de 30 mètres. La montagne est recouverte d une végétation luxuriante et on peut y monter par un ascenseur ou des escaliers. Deux sentiers aménagés à une hauteur vertigineuse offrent un coup d œil phénoménal sur les plantations verticales qui ornent tant la montagne que le «jardin secret» s étendant à son pied. Le climat est typique pour les régions montagneuses tropicales situées à une altitude de 1000 à mètres d altitude comme on les rencontre au Mont Kinabalu au Sabah (Malaisie) et dans les régions élevées d Amérique du Sud. Dans la «forêt vierge de nuages» poussent plus de espèces végétales regroupant plus de 400 genres, espèces et sous-espèces: des fougères, mousses et lichens aux broméliacées et orchidées en passant par les cactus, bégonias, gesnériacées et Les jardins de Singapour À Singapour a eu lieu un changement de paradigmes: l île d Asie du Sud-Est se transforme de «ville-jardin» en «ville dans un jardin». La métropole applique une stratégie globale en faveur de la promotion de la flore et d une meilleure qualité de vie des

6 10 casanova Février 2014 sanitas troesch Gardens by the Bay, Supertrees by night à leur histoire et leur rappeler l étroite relation entre l homme et l écosystème. Dans le «dôme fleuri», dont les plantations varient en fonction des saisons, règne un climat frais et sec comme celui des régions méditerranéennes et des zones subtropicales semi-sèches. On y trouve essentiellement des plantes d Afrique du Sud, d Australie occidentale, des hautes régions côtières d Amérique du Sud, de la côte ouest d Amérique du Nord et des régions méditerranéennes. L énergie nécessaire au refroidissement des deux serres vient d un four à biomasse alimenté par les déchets végétaux des «Gardens by the Bay» et du «National Parks Board» de Singapour. En outre, un système avec dessicateur liquide (chlorure de lithium) permet d économiser de l énergie en déshumidifiant d abord l air avant de le refroidir. De plus, deux «Supertrees» servent de tours de refroidissement dans les serres. Comme des géants de la forêt vierge Les «Supertrees» sont des structures verticales uniques faites en béton et en acier sous forme de grands arbres d une hauteur de 25 à 50 mètres avec de larges houppiers qui dispensent de l ombre pendant la journée. Il pousse dessus quelque plantes qui supportent la position verticale, la hauteur et surtout le climat de Singapour: essentiellement des fleurs grimpantes tropicales, des épiphytes et des fougères. L arrosage des «Supertrees» se fait, comme pour la flore des biomes, par des systèmes d irrigation intégrés. Ou, s il le faut, à la main. Les imposants «superarbres» créent un agréable équilibre avec les gratte-ciel construits et prévus à Marina Bay. D une hauteur de 22 mètres, à partir d une Skywalk (passerelle) entre deux superarbres, les visiteurs peuvent admirer sous divers angles les jardins verticaux et horizontaux de Singapour. Un spectacle impressionnant est bien certainement celui des arbres éclairés la nuit par des myriades de petites lumières dont l énergie provient de cellules photovoltaïques qui clignotent comme si elles Tout en hauteur: façades extérieures en Gardens by the Bay Depuis 2008, une équipe d experts composée d architectes, d ingénieurs, de botanistes et d artistes a recherché dans le cadre d un projet de recherche de Creabeton Matériaux AG à Lyss une possibilité d allier la force créatrice de la nature à une technologie innovante. Le résultat exceptionnel est le système breveté Skyflor: des éléments modulaires composés d une couche de béton haute performance avec, dessus, une couche poreuse en céramique sur laquelle peuvent pousser les plantes. Le substrat placé derrière fournit aux racines l eau et les substances nutritives nécessaires. Les «façades vertes» n ont, elles aussi, que des effets positifs sur le climat et la qualité de la vie ainsi que sur la biodiversité. Vive le poumon vert de la ville! Les pieds dans le feu pour une médaille Tous les deux ans, le Mondial des métiers WorldSkills recherche les meilleurs jeunes professionnels. En 2013, la Suisse a réussi une fois de plus à être la meilleure équipe européenne. Une tradition en quelque sorte, car depuis 1997 elle a régulièrement une place sur le podium. Suite à ce nouveau résultat brillant et au faible taux de chômage des jeunes, le système suisse de formation professionnelle par alternance éveille l intérêt international. dansaient au rythme d une musique composée spécialement à cette fin.

7 12 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 13 Week-end en équipe «no limits» à Tenero. Préparation de la marche sur le feu à Dagmersellen. 1, 2, 3, partez! On se retrouve au sommet à Macolin. L esprit d équipe est essentiel. Aux championnats du monde des métiers WorldSkills 2013 à Leipzig, la aux WorldSkills sont assistés par un expert professionnel. l économie, d autant plus que grâce à leur formation pratique aujourd hui», dit Daniel Sommer en pensant à son apprentissage. «Nous Suisse était représentée par 39 participants, dont l installateur sanitaire Ils s entraînent selon les instructions de celui-ci. Cinq week- ils sont immédiatement sur le marché du travail. «Il semble demandons trop aux jeunes, nous voulons qu ils en sachent trop. Cette Alessandro Marino. Avec 537 points sur 600, le jeune Valaisan remporte ends en équipe ont lieu sous la direction de SwissSkills. bien que les pays avec un système de formation professionnelle évolution m inquiète.» Et Ueli Müller confirme: «Le marché demande la palme dans sa branche. Le magazine de l association de la technique Les jeunes apprennent comment se comporter avec les par alternance peuvent effectivement intégrer les jeunes toujours plus à chacun. La pression exercée sur de nombreux chefs du bâtiment «suissetec magazin» lui a demandé comment il s était préparé médias et sont préparés mentalement à ce challenge. Les plus facilement sur le marché du travail et que le chômage d équipe conduit à ce qu ils ne prennent plus le temps nécessaire pour au concours. Alessandro Marino: «Pendant un certain temps, le candidat exercices du genre de la marche sur le feu sont particuliè- des jeunes est un moindre problème dans ces pays», déclare les apprentis.» doit être prêt à y consacrer son temps et son engagement personnel. rement appréciés. SwissSkills encadre aussi les candidats Dalia Schipper de l Institut fédéral des hautes études en Mes collègues se sont souvent passés de moi pendant que je me aux WorldSkills et veille à une vaste couverture médiatique. formation professionnelle. Superbe performance malgré de mauvaises notes préparais au concours.» Les débuts furent modestes. En 1976, Daniel Sommer, le L impression favorable faite par de bonnes notes dans le carnet scolaire fondateur des SwissSkills, avait été prié par le chef de Quand les parents veulent plus est trompeuse, mais beaucoup d entreprises tombent dans le piège. La Suisse est un tout petit peu meilleure l Office fédéral de l Industrie, des Arts et Métiers et du Mais l offre et la demande ne s ajustent pas si simplement. Dans une étude portant sur le manque d apprentis, Margrit Stamm, Qui ne risque rien n a rien. Le brillant résultat a fait des vagues, même travail (OFIAMT) de constituer une délégation suisse. Certains écoliers veulent faire un apprentissage dans des professeur en sciences de l éducation, et son groupe de recherche ont au-delà des frontières. Après les WorldSkills 2013, le conseiller fédéral «En 1977, je suis allé à Utrecht en Hollande avec 18 jeunes. métiers qui ne leur conviennent pas. Inversement, certains comparé des apprentis particulièrement doués avec des apprentis Johann Schneider-Ammann a reçu chaque semaine des demandes de J ai dû mendier l argent ici et là» se souvient-il. «Aujourd hui, métiers ne sont pas choisis parce que les parents ne voient normalement doués et ont fait une constatation surprenante: 30 % des renseignements en provenance de l étranger. Rares sont les pays qui c est plus facile», avoue Ueli Müller, le secrétaire général de pas de chances de promotion suffisantes pour leurs enfants. apprentis remarquables venaient d écoles générales et 23 % avaient connaissent le système de formation professionnelle par alternance, SwissSkills. «Au secrétariat d État à la formation, à la recherche En matière de qualifications scolaires, il y a également des redoublé au moins une classe. 20 % étaient médiocres à l école et n ont c est-à-dire la combinaison entre une formation pratique dans l entreprise et à l innovation, on s est entre-temps rendu compte que la divergences entre les candidats et les entreprises, une fois dévoilé ce qu ils valent que lors de leur apprentissage. Alors, comment d apprentissage et une formation théorique à l école professionnelle. Les participation aux WorldSkills est un signal important. Depuis de plus à cause des soucis que se font les parents. Si le les entreprises doivent-ils choisir leurs futurs apprentis? L étude de connaissances techniques sont en outre encore améliorées par des 2008, la présence suisse repose, avec une convention de rejeton est bon pour le lycée, les parents pensent qu il doit Margrit Stamm prouve que le carnet scolaire ne dit pas grand chose sur cours externes. Mais dans l appréciation globale de 2013, la Suisse est à prestations, sur une solide base financière.» faire des études. Par contre, les élèves sortant d une école le potentiel des adolescents. Il est préférable d accorder de l importance la seconde place derrière la Corée du Sud. Dalia Schipper, directrice de générale ou secondaire avec des notes moyennes ont du mal à l engagement extrascolaire et à l intérêt porté au métier. Notamment l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle explique: Les apprentis apprennent ce dont ils ont à trouver une place d apprentissage parce que les entre- les critères de personnalité comme la motivation de bien travailler, la «Nous savons que notamment en Corée, mais aussi en Chine, on entraîne effectivement besoin prises se basent trop sur les résultats scolaires. Il est évident résistance au stress et la tolérance à la frustration sont décisifs pour une les participants pendant des mois, voire des années. Ces pays procèdent La formation des apprentis est relativement peu coûteuse si que les exigences posées aux apprentis ont augmenté. Dans bonne performance. Autre question: les apprentis auront-ils du succès à un entraînement ciblé en vue du concours.» l on pense que les étudiants universitaires coûtent chaque de nombreux métiers, on ne peut plus se passer des plus tard dans leur métier? «Qui travaille avec fiabilité et conformément année au moins le triple aux contribuables. Et les entreprises techniques assistées par ordinateur. «Dans les années 50, on au mandat, comptera parmi les meilleurs», dit Daniel Sommer avec SwissSkills forme les candidats d apprentissage font même un petit bénéfice avec leurs devait encore forger à la main un siphon en plomb. Un conviction. Ueli Müller déclare: «Ce qui compte, c est d abord la fierté Les candidats suisses qui se sont qualifiés aux championnats suisses et apprenants. Pas étonnant que ceux-ci, une fois leur formation apprenti n en serait guère capable aujourd hui. Mais il n y professionnelle, puis une formation continue ciblée.» ont reçu de leur association professionnelle la proposition de participer terminée, soient considérés comme un pilier important de avait que 3 sortes de tuyaux, et pas une quarantaine comme

8 14 casanova Février 2014 sanitas troesch La première machine à laver à pompe à chaleur. La recherche d apprentis fructueuse selon Margrit Stamm En 2013, 14 % des places d apprentissage sont restées inoccupées dans la branche Architecture/Construction. Il ne doit pas en être ainsi. On n oublie trop souvent une chose: les femmes ne sont pas assez prises en considération pour les métiers du bâtiment, de même que les jeunes issus de l immigration. Il y a ici un potentiel qui est trop peu utilisé. Pour que la recherche d apprentis réussisse: Offrir impérativement des stages. Organiser régulièrement des séances d information comme des journées Portes ouvertes. Être présent aux salons professionnels. Offrir continuellement le même nombre de places d apprentissage. Entretenir une étroite coopération avec les écoles professionnelles. Et ne pas oublier que les apprentis contents sont la meilleure publicité. Le climat dans l entreprise et la juste appréciation des performances sont directement liés au succès d un apprentissage. Extrait de l étude de Margrit Stamm sur le manque d apprentis (2013) Les meilleurs se mesureront à Berne Pour la première fois, tous les championnats suisses des métiers se dérouleront en un même lieu. Pas moins de 1000 candidates et candidats dans près de 80 métiers participeront aux SwissSkills Berne 2014 du 17 au 21 septembre Les installateurs sanitaires qui auront obtenu au moins la note 5,0 à l examen pratique de fin d apprentissage en été 2014 pourront participer au concours. Ils seront informés par les écoles professionnelles. Le formulaire d inscription se trouvera également sur le site Internet de Suissetec à partir du mois d août Bien trouvé: le défroissage vapeur supprime le repassage. Optez pour la qualité suisse: l Adora et sa première mondiale Défroissage vapeur. L Adora SLQ WP est la première machine à laver à bénéficier de la technologie à pompe à chaleur et, de surcroît, à défroisser le linge en utilisant de la vapeur avec une telle efficacité qu un repassage est généralement superflu. Découvrez-en plus sur nos innovations uniques et nos 100 ans d histoire sur vzug.ch

9 16 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 17 [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] High Fashion «Made in Switzerland» «Croisière 14» : PortenierRoth [1 + 2] Collection bachelor: Jérémy Gaillard [3 + 4] Collection bachelor: Camille Bühler [5] Jérémy Gaillard, Camille Bühler et Elodie Gallay [6] Collection: Sandro Marzo [7] «Chaque vêtement raconte une histoire», explique Sabine Portenier. L atelier de la marque suisse créée en 2007 se trouve à Thoune sur le site Selve, à l arrière des anciennes usines qui fabriquaient des munitions, des produits semi-finis en aluminium et des flans destinés à la frappe de monnaie. Aujourd hui, le vaste bâtiment abrite la «Konzepthalle 6» avec établissement gastronomique et exposition de meubles design, où sont également organisés des séminaires et divers événements, et le «Winkelbau» consacré aux créateurs comme PortenierRoth. Sabine Portenier apprécie le grand savoir-faire tiré de la production uniforme et l intègre, avec l aide d une couturière expérimentée, dans la fabrication de ses propres collections. Outre le lieu de production et la durabilité, la finition soigneuse est un important critère de qualité de PortenierRoth. La marque est connue pour son langage formel typique et pour l aptitude des fondatrices à «penser au-delà de la collection actuelle et à toujours rechercher du nouveau». Ceci est la raison pour laquelle Sabine Portenier et Evelyne Roth ont gagné en 2011 avec leur collection «Croisière 12» le concours «Goldener Hase» du magazine professionnel d architecture et de design «Hochparterre». Cette première distinction fut suivie par de nombreuses autres, dont le prix de la Fondation bernoise de design et le prix fédéral de design pour «Croisière 13». ont expérimenté la solidité du tissu, son comportement sur le corps et les silhouettes en résultant. «Après un travail de collecte chacune pour soi pendant une assez longue période, nous nous retrouvons au jour X, échangeons nos idées et développons à partir de là un nouveau concept de collection. Bizarrement, il y a presque toujours des parallèles», se réjouit Sabine Portenier. Pour la collection d été «Croisière 14» un remake de Dirty Dancing sous la régie de David Lynch avec Audrey Hepburn dans le rôle principal elles ont choisi des étoffes tissées à la main au Burkina Faso. Ces étoffes n ayant une largeur que de 30 cm, il n est pas évident de faire des créations en 3 dimensions sur un buste de couture. Mais PortenierRoth ne serait pas PortenierRoth si le duo ne relevait pas le défi essentiellement en raison de l importance accordée au partenariat avec «Ethical Fashion Initiative» du «International Trade Centre» (ITC), une sous-organisation de l ONU pour laquelle travaillent des designers renommées comme Vivienne Westwood et Stella McCartney. Grâce à l initiative symbolisée par la devise «Not charity, just work», les artisans traditionnels locaux peuvent gagner un peu d argent tandis que les designers s inspirent de leur savoir-faire. organza de soie, cuir et mohair, grossier et fin, opaque et transparent, mat et brillant. Et ce dans des couleurs vives comme turquoise, jaune et pink associées à des accessoires et chaussures d homme noir et blanc. Les silhouettes sont aussi bien sobres que volumineuses et angulaires. «Pour avoir du succès, il faut un produit original convaincant.» Si l on examine de plus près les vêtements de PortenierRoth, on remarque la haute qualité des tissus et l excellence de la finition. Dans le domaine de la confection, les deux designers sont des pionnières dans le milieu suisse de la mode, car elles sont pratiquement les seules à avoir leur propre site de production. Outre le fait qu elles peuvent immédiatement essayer et vérifier, les clients en tirent également profit: ils peuvent s approvisionner toute l année et donc commander de petites quantités. Les éventuelles livraisons complémentaires sont exécutées à bref délai. Même les concurrents profitent de l offre unique consistant à faire fabriquer des prototypes pour les propres collections sous la direction professionnelle des deux designers. De toute façon, la demande est actuellement très forte pour PortenierRoth: les deux femmes viennent de rentrer de Milan où elles ont présenté leur dernière collection dans la vitrine de la célèbre boutique Biffi. Elles doivent cette occasion à Signora Biffi qui, à un défilé de mode de «Ethical Fashion Initiative» à Rome, a remarqué la collection extravagante des deux Suissesses. Le duo est maintenant de nouveau à Zurich, à la 4 e édition de «Mode La Suisse n est pas le pays de la mode. Et pourtant, il y a des designers de mode suisses comme PortenierRoth et Sandro Marzo qui ont du succès sur ce marché très disputé. Il faut pour cela allier une persévérance exceptionnelle, un idéalisme infini et des collections originales au sens des affaires, à une grande force d innovation et à beaucoup de courage. Contrairement à la haute couture, où tout est fait sur mesure, on entend par High Fashion une petite série de prêt-à-porter à des prix abordables. «Pas de charité, seulement du travail» Sabine Portenier (42) et Evelyne Roth (35) imaginent leurs vêtements directement sur le corps ou sur le buste. Pour leur dernière collection, elles ont commencé à la taille et, de là, ont poursuivi vers le haut et vers le bas. Elles Dirty Dancing, David Lynch et Audrey Hepburn La collection d été «Croisière 2014» frappe par son approche contradictoire: coton tissé à la main parfois mêlé de Lurex et

10 Evelyne Roth Sabine Portenier Dans l atelier de PortenierRoth Sandro Marzo Jérémy Gaillard Suisse» (qui a eu lieu les 5./ , note de la rédaction). À la Collection masculine très appréciée question si les Suisses ont du style, Sabine Portenier répond: Dans son atelier de l immeuble «Oslo-Haus» dans le quartier tweed et un mélange de coton et de laine, car ils veulent avoir certainement heureux que la Suisse se mette à la mode, comme il «Tout dépend comment on définit le style. On peut ne pas s habiller bâlois branché Dreispitz, c est plutôt tranquille en ce moment: la chaud. «La tendance va à moins d épaisseurs, mais plus chaudes. en est d ailleurs convaincu. Maintenant que Mode Suisse a visé remarquablement bien et avoir quand même du style», dit-elle collection automne-hiver 13/14 nominée pour le Prix Design C est pourquoi il faut choisir et combiner soigneusement les juste et réunit régulièrement designer et professionnels de mode. avec un sourire.» Je crois que les Suisses n accordent pas tellement d importance à la mode. De plus, chez nous, cette tradition n est pas ancrée comme en Italie ou en France.» Reste à espérer Suisse est déjà en vente. Seuls quelques exemplaires sont encore soigneusement suspendus sur des cintres, certains même sous une enveloppe plastique. Sandro Marzo contrôle différents vêtements. Qui veut porter Sandro Marzo, trouvera son bonheur dans les boutiques Fashionslave à Zurich, Set&Sekt à Bâle et Tabo Store à Desenzano del Garda (IT). Il serait que ceci changera bientôt grâce aux nouvelles plates-formes quelques pantalons à entrejambe bas (Drop Crotch) en tweed comme Mode Suisse. Qui veut aller dans ce sens, peut s habiller chiné gris et noir qui viennent d arriver d Italie, répond aux dans l atelier resp. la boutique de PortenierRoth à Thoune ou chez questions de l interview, puis veut souffler un peu avant d aller Rencontre avec de jeunes créateurs de mode Thema Selection à Zurich. Ou acheter d abord un des trois vêtements de base (pantalon, jupe et camisole tricotée) de la deuxième ligne dans la boutique Concept Store Kitchener Plus à Berne et Zurich. Designer de mode par conviction Sandro Marzo (27) est, lui aussi, un designer de mode convaincu. Il se qualifie d avant-gardiste et aime tout particulièrement le «style noir». Bien que ce style paraisse sans doute encore assez présenter sa fameuse collection masculine au public professionnel de Mode Suisse. La Suisse se met à la mode Sandro Marzo fait confectionner 70 % de sa collection en Suisse, 30 % en Italie. Notamment la fabrication d articles en cashmere est excellente en Italie. Non seulement en termes de qualité, mais aussi sur le plan du prix, cela vaudrait la peine de délocaliser au moins une petite partie de la production. En effet, il n est pas Camille Bühler (28) et Jérémy Gaillard (22) comptent avec Alexandra Meynier (23) parmi les meilleurs diplômés de la promotion Mode et Design 2013 de la Haute école d art et de design (HEAD) à Genève. La partie théorique comptait deux fois moins que la partie pratique. casanova: Camille, tu fais essentiellement de la mode masculine. Comment décrirais-tu ton actuelle collection? Camille Bühler: Expérimentale et masculine. J ai beaucoup cherché et essayé. casanova: D où vient ton inspiration? Doma». Plus tard, je voudrais créer mon propre collectif. Peut-être avec d autres designers, artistes et photographes. J aime la coopération interdisciplinaire. C était déjà le cas pour mon travail de fin d études à la HEAD. casanova: Jérémy, contrairement à Camille, tu fais de la mode féminine. Comment décrirais-tu ton actuelle collection? Jérémy Gaillard: Elle est précise et radicale. Il s y cache beaucoup de travail manuel, surtout pour le cuir. Elle est dominée par les lignes claires et droites et le noir et blanc. révolutionnaire aux hommes suisses, Sandro Marzo continue à seulement designer, mais aussi homme d affaires. Cela demande CB: À San Francisco, j ai pris des photos du refuge d un SDF casanova: D où vient ton inspiration? faire ce qui lui plaît. Peut-être est-ce là justement le secret de son succès: il est convaincu de ce qu il fait. En tant qu internaute mordu, il aime tirer son inspiration de l Internet. Ou de son environnement. Pour les échantillons de ses étoffes, il fait de nombreux essais: créations en 2D sur papier, sur un buste de couture ou sur ordinateur. Puis il juge ses «pieces», comme il nomme ses vêtements, en faisant défiler deux amis pour voir si ça «marche». «Le style», pense-t-il, «est ce que chacun fait de ses vêtements, comment il les porte.» Peut-être tient-il sa nature sereine et nonchalante de de la persévérance. Venu à la mode après avoir d abord voulu faire des études d architecture intérieure, il se sent dans son élément. La collection automne-hiver 13/14 s inspire de robes cléricales et d uniformes de style militaire. Sandro Marzo crée des tenues complètes en combinant les éléments de base comme T-shirts et pullovers avec des vestes, des manteaux et des pantalons trois-quarts à entrejambe audacieux rappelant l époque de Louis XIV. Selon lui, ceux-ci doivent être portés avec des bottes grossières d où sortent les chaussettes. En automne/ auquel étaient attachés d innombrables objets. C était fascinant. J ai aussi pris pas mal de photos dans les rues de Genève: surtout des objets épars et des choses à jeter. J ai réuni toutes ces photos dans une banque de données et ai commencé à chercher les matériaux adéquats. Cela a donné naissance à ma collection avec du liège, du synthétique, des ceintures et des récipients accrochés. casanova: Que souhaites-tu pour l avenir? CB: Je voudrais faire des expériences pratiques dans de petits collectifs ou maisons de mode, comme par exemple au studio JG: Dans cette collection, il s agissait pour moi de la présentation inhabituelle du corps. De rêves et d imagination. Je voulais me détacher de mes anciennes idées sur la Haute Couture et les silhouettes; je voulais réinterpréter les lois de la mode et me concentrer sur l essence: sur le travail manuel, sur les broderies et les matériaux. casanova: Que souhaites-tu pour l avenir? JG: Je voudrais devenir chef créatif dans une grande maison de mode. Par exemple chez Balenciaga. J apprécie l idée de Vererbens. Je préfèrerais reprendre une marque éminente plutôt son sang italien. Exactement comme sa mode. hiver 13/14, les hommes portent essentiellement de la laine, du «Etudes» à Paris ou dans la maison de mode française «David que créer la mienne.

11 sanitas troesch Février 2014 casanova 21 Murets en pierres sèches pour accumuler la chaleur Les rangées de vigne sont plantées sur des courtes terrasses orientées sud/sud-ouest et entourées de 45 kilomètres de petits murs en pierres sèches. Ils servent à accumuler la chaleur et permettent, avec l aide du Föhn, que les raisins arrivent à mûrir dans le climat continental, mais souvent rude, et atteignent leur haut degré Oechsle (Heida Veritas est récolté entre 98 et 102 Oe). En novembre 2011, le canton du Valais et la Confédération ont octroyé un crédit-cadre de 7,6 millions de CHF pour assurer la sauvegarde des vignobles en terrasses de Visperterminen. «Une chance», dit Camil Vomsattel tout en coupant millionnaire, paie un droit d entrée de CHF et s engage à travailler au moins une fois par an dans le vignoble, faute de quoi il est passible d amende. En remerciement, chaque membre reçoit chaque année une bouteille de vin Heida de la confrérie vinifié dans un tonneau spécial. Sur l étiquette figurent son nom et le millésime. Vive le Heida! quelques sarments de sa vigne. «Car les hauts murets en pierres sèches ne sont pas seulement précieux pour la vigne, mais aussi pour la conservation du paysage naturel.» Avec ses 88 ans, le sympathique vigneron est le plus âgé des 550 coopérateurs qui cultivent ensemble les nombreuses petites parcelles du vignoble et livrent leurs raisins vendangés à la main à la cave St-Jodern. «J ai hérité de mon père mes 1300 mètres carrés», raconte-t-il fièrement. Son frère est en train de travailler un peu plus bas. «Je cultive essentiellement les cépages Heida et Pinot noir», dit-il et prend congé en nous donnant deux grosses grappes de délicieux Muscat. Le phylloxera ravageur Dans le Valais, la viticulture a une tradition séculaire qui se distingue par de nombreuses particularités. Citons entre autres la technique presque oubliée des «fossés». Cette méthode de renouvellement de la vigne était déjà pratiquée vers l an 1500, mais aux dires du musée valaisan de la vigne et du vin, elle n existe aujourd hui plus guère qu à Visperterminen. Avant l arrivée du terrible phylloxera découvert en 1906 à Sitten, la méthode de renouvellement de la vigne consistait à enterrer le vieux pied de vigne ou un sarment qui restait attaché au pied pendant 2 ans afin qu il prenne racine. La technique des fossés permet de rajeunir toute une rangée de ceps à la fois. «Là où pousse la vigne, les gens sont gentils. Ils plantent la vigne et rient et dansent», dit un poème valaisan. Les habitants de Visperterminen ont la réputation d être des gens sociables. À juste titre, car leur hospitalité vient du cœur, qu on les rencontre dans le vignoble, à la cave St-Jodern ou au bistrot du village. Pas étonnant au vu du nombre de jours de soleil et du délicieux «Heida». Fin septembre. Nous sommes au beau milieu du vignoble «Obri Riebe», la fierté de la commune de Visperterminen. Les raisins sont verts, le ciel est bleu, les montagnes presque blanches. Tout cela fait un peu kitsch. Or, c est bien réel. Tout comme le «Heida Veritas» qui est issu de ceps francs de pied et a obtenu une médaille d or en 2013 au concours international de vins de expovina. Le cépage Heida, fleuron de la cave St-Jodern dénommé Païen dans le Bas-Valais et Savagnin blanc en France, occupe la majeure partie du vignoble le plus haut d Europe. Sur les 45 hectares poussent aussi les cépages Fendant, Johannisberg, Riesling-Sylvaner, Rèze, Muscat, Pinot noir, Gamay et Gamaret. Liste d attente à la confrérie Heidazunft Le vignoble s étend à une altitude allant de 650 à 1150 mètres. Les parcelles les plus hautes sont cultivées par la confrérie «Heidazunft» et chaque cep est soigneusement étiqueté. La confrérie a vu le jour en 1999, car le titre du vignoble le plus haut d Europe faisait l objet de contestations, notamment par Ténérife (Espagne) ou Chypre, ce que les habitants de Visperterminen ne voulaient pas accepter. Vers 500 avant J.-C., les Celtes cultivaient déjà de la vigne ici. Actuellement, la confrérie compte 242 membres et il en reste ainsi. La confrérie est «pleine»; la liste d attente est longue. Chaque membre, de l ouvrier au

12 22 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 23 En chute libre On avait heureusement eu connaissance des déboires des Français et traité au sulfure de carbone les propres ceps non greffés, ce qui a permis d empêcher le phylloxera de s attaquer aux racines. Mais les spécificités du sol valaisan ont aussi contribué à empêcher les ravages du phylloxera. Ce n est finalement pas un hasard que le Heida Veritas pousse si bien dans cet environnement particulier. est élevé depuis 2012 pendant 6 à 8 mois dans une amphore en béton sur de la levure totale. Alain Helmrich caresse l une des amphores. «Nous avons eu des bons résultats pour le millésime Comme le béton n est pas complètement étanche, un échange de gaz favorable se fait pendant l élevage. En outre, du fait de la forme arrondie, il se dépose sur les parois inférieures plus de levure que dans la cuve en acier, d où des arômes plus intenses et un corps plus puissant. L œnologue cite les nombreuses distinctions des dernières années que la cave St-Jodern doit à l ambition de toute l équipe vignerons et personnel de la cave. «Mais en fait, les distinctions se font dans le vignoble», dit modestement le maître de chai en attribuant avec conviction les félicitations aux coopérateurs qui, depuis 1979, livrent leur récolte à la cave. Le «Wimden», qui en raison du printemps froid aura lieu deux ou trois semaines plus tard qu habituellement, sera certainement une belle fête et 2013 un millésime «petit, mais très fin». Surtout si l automne reste beau et chaud comme il a commencé! La perle des vins alpins Vroni Bittel, employée à la cave St-Jodern et elle-même viticultrice, explique d où le Heida tient son nom. Les Alémans qui occupèrent le Valais après les Celtes donnèrent à ceux-ci le nom de «Heideni» qui signifie «étrangers». À l époque, le vin était encore considéré comme un aliment, et non comme un produit d agrément, ce qui augmentait certainement encore sa popularité. Une autre explication serait que Heida vient du mot «ehemalig» (= ancien) ou «zu Zeiten der Heiden» (= du temps des étrangers), comme c est le cas pour le plus ancien bisse de Visperterminen, le Heido. Quoi qu il en soit, le Heida qui existe dans les trois variations Visperterminen, Melodie et Barrique est un vin délicieux. Le sobre Heida Visperterminen, qui a également reçu une médaille d or en 2013, se distingue par son délicat bouquet rehaussé d arômes de noix, de miel et de fruits exotiques tandis que le Heida Veritas, issu de ceps non greffés âgés d une centaine d années, frappe par son élégance et sa grande classe. Le fleuron de la cave St-Jodern séduit par des fruits mûrs, mais délicats et des notes minérales et exotiques incomparables. In heida veritas «Le sol se compose de moraine et d ardoise grise ou noire, ce qui donne à notre vin son exceptionnelle note minérale», explique Alain Helmrich, œnologue et maître de chai à la cave St-Jodern. Il veille à ce que le Heida développe son caractère plein et naturel pendant la vinification. Alors que le Heida Visperterminen, selon le millésime et son degré d acidité, est fermenté sur de la levure fine pendant 3 à 4 mois dans une cuve en acier, le Heida Veritas Wa Wii waggst het s liebi Liit. Räbe tientsch pflanzu und lachu und tanzu. Hannes Taugwalder «Dingue! Super! Encore une fois!» Visages enthousiastes et voix excitées du grand gamin à la femme mûre. Rares sont les visiteurs du parc de loisirs Fantasiana qui renoncent au plaisir de foncer dans le vide de plus de 20 mètres de hauteur. Et ce à 60 km/h. La Knights Ride Tower, la dernière attraction créée par l entreprise abc rides de Murg, produit des sensations fortes à Salzbourg. Willy Walser créa en 1997 l entreprise abc engineering ag à Murg dont les activités sont internationales. Cest un homme entreprenant aux yeux vifs qui gesticule en parlant. Ses parents étaient des forains. «Une activité dans le secteur des loisirs m a été pratiquement donnée à la naissance», dit-il en plaisantant. Le créateur d attractions de tout genre sait à quoi il faut veiller pour construire des «rides»: de la souplesse des mouvements à un montage et démontage simple des installations jusqu à leur empilage sur un ou deux camions si elles ne sont pas installées définitivement. Il est particulièrement fier des «Mega Coasters» aux U.S.A., deux grands huits géants pour lesquels lui et son équipe ont établi les plans et fait les calculs statiques. «Goliath» se trouve depuis 2000 au parc de loisirs Six

13 24 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 25 Les visiteurs de la Knights Ride Tower s élèvent dans les airs par groupes de dix et sont confrontés à chaque étage à de nouvelles frayeurs grâce à des effets spéciaux raffinés et des projections vidéo. Jusqu au moment où les preux chevaliers et les damoiselles sont précipités dans le vide en pleine obscurité d une hauteur de 20 mètres... «Chez nous, les ingénieurs peuvent se donner à fond. Car dans ce boulot, ils ont besoin de tout ce qu ils ont appris en matière de physique, d hydraulique, d accélération, de statique et de géométrie», dit Willy Walser avec fierté. développé, doté d une commande électrique, est unique. Elle repose sur le principe de la balançoire classique qui pend encore aujourd hui dans certains jardins sous de gros arbres. Qui veut essayer le «Swingolino» peut aller au parc Seilpark Atzmännig près de Goldingen (SG) où il se balancera au-dessus de la mare à canards. innombrables attractions et des millions de visiteurs dans le monde entier, il y a très peu d incidents», déclare Willy Walser. Ceci est dû d une part aux normes constamment améliorées et affinées qui reposaient tout d abord sur celles applicables à la construction de cheminées, de ponts ou de structures en acier. Aujourd hui, il existe même des normes pour l accélération à laquelle les visiteurs et visiteuses peuvent être exposés. D autre part, sa «troupe» de 14 ingénieurs possède une longue expérience dans la conception et le montage de telles installations. Et de plus, on fait souvent appel à des experts en sécurité dès la phase de planification pour exclure dès le départ tous les risques éventuels. À cela s ajoutent les inspections annuelles par les services publics respectifs du pays après la réception par ces mêmes services. Ou encore, le cas échéant, des améliorations sont exigées, puis contrôlées. «Toute construction a une sécurité redondante, c est-à-dire double», explique Willy Walser. Si par exemple un grand huit perd une de ses roulettes, celle-ci est remplacée par la roulette de réserve, et si celle-ci, par un malheureux hasard, se décroche également, le grand huit poursuit sa course sur des patins. Les systèmes de retenue des petits et grands visiteurs sont de plus en plus intelligents et ils sont aussi doublement sécurisés, par exemple de manière hydraulique (cylindre) et mécanique (cliquet et loquet). En fait, rien ne peut aller mal, mais nous ne pouvons bien évidemment pas exclure le facteur de risque lié à l homme», ajoute l ingénieur créatif. Tendance au rétro et à l interaction Parmi les nouvelles tendances figure le mouvement rétro qui a récemment gagné non seulement la mode, l aménagement intérieur, les véhicules ou les boissons, mais aussi l industrie des loisirs. Citons par exemple les montagnes russes en bois, les pistes d eau et les toboggans aquatiques avec descente en marche avant ou en marche arrière. Grâce aux nouvelles technologies comme les freins magnétiques ou à courant de Foucault et malgré les courtes distances de freinage, les virages spéciaux et les cinq tonnes d eau par seconde qui déboulent dans le canal, les toboggans aquatiques sont totalement sûrs. Même lorsque les bateaux atteignent des vitesses de 70 à 80 kilomètres à l heure. Une deuxième tendance est le développement des»rides interactifs» qui permettent de régler soi-même la hauteur et la vitesse de son bateau ou d asperger les capitaines ennemis ou les filles de pirates avec des pistolets à eau. Très tendance aussi, les tours de chute libre d une hauteur jusqu à 70 mètres. On les trouve de plus en plus à l intérieur des bâtiments, par exemple en combinaison avec un train fantôme. Sans se douter de ce qui les attend, les visiteurs de la Knights Ride Tower s élèvent dans les airs par groupes de dix et sont confrontés à chaque étage à de nouvelles frayeurs: des effets spéciaux raffinés et des projections vidéo, des douzaines de souris qui leur courent entre les pieds ou des doigts invisibles qui les chatouillent par derrière. Jusqu au moment où les preux chevaliers et les damoiselles sont précipités dans le vide en pleine obscurité d une hauteur de 20 mètres... Flags Magic Mountain (Los Angeles) tandis que «Titan» trône depuis 2001 au parc jumeau Six Flags Over Texas. Les deux coasters se partagent le record mondial avec une hauteur de 75 mètres pendant une longue durée. Les combinaisons de mouvements uniques créent, outre d énormes frissons, une longue sensation d apesanteur, ce qui donne aux visiteurs l impression de pouvoir voler. Cette idée et les nouveaux mouvements, comme la spirale de 540 avant le premier freinage qui a été ajoutée par Willy Walser, étaient si réussis qu ils n ont pas tardé à être repris par le constructeur suisse de grands huits Bolliger & Mabillard sous forme du Silver Star du Europa Park à Rust. Expériences sur la chaise de jardin Après son apprentissage de mécanicien, Willy Walser a fait des études d ingénieur par la deuxième filière de formation. Il pouvait enfin donner libre cours à sa créativité et vérifier lui-même si ses idées étaient réalisables ou non. Il pense que le succès de son entreprise pourrait bien être partiellement dû à ses idées originales, car ceci est le seul moyen de se démarquer de la concurrence. Il trouve ses idées pour de nouvelles attractions en faisant constamment de nouveaux essais. Il les teste d abord lui-même par des moyens primitifs. Pour tester la chute libre avec un nouveau système de freinage, il s est par exemple laissé tomber d une hauteur de sept mètres, assis sur une chaise de jardin fixée à un genre de tour en acier. La balançoire géante «Smart Swing» est une attraction moins spectaculaire, mais son mouvement nouvellement La création d attractions «Selon la difficulté, il s écoule entre 9 et 12 mois entre la première idée et la réalisation», explique Willy Walser. Pendant la phase de création, il élabore respectivement deux ou trois propositions en collaboration avec le client. Après réception de la commande suivent la présentation, les calculs, les simulations 3D sur ordinateur, les documents pour l expert statique et enfin le montage des éléments en acier ou en plastique renforcé par fibre de verre par son équipe sur le terrain. Après la mise en service de la nouvelle attraction et divers tests avec des sacs de sable et des mannequins suit par exemple en Allemagne (le plus gros marché de abc engineering ag) la réception par le TÜV SÜD à Munich. Puis le service après-vente de abc rides effectue des maintenances régulières et, grâce au système d entretien à distance, peut intervenir immédiatement chez le client en cas de problème. Enfin, tous les consommables, y compris le nombre d heures de service et d interruptions, sont enregistrés dans une vaste banque de données, ce qui rend les installations encore plus sûres. «Chez nous, les ingénieurs peuvent se donner à fond. Car dans ce boulot, ils ont besoin de tout ce qu ils ont appris en matière de physique, d hydraulique, d accélération, de statique et de géométrie», dit Willy Walser avec fierté. Et il donne le bon exemple: il ne se limite pas à la conception d attractions, mais il les essaie lui-même. Premier commandement: la sécurité abc rides donne la priorité absolue à la sécurité. «Toutes les attractions sont à la pointe de la technique et, en proportion des

14 sanitas troesch Février 2014 casanova 27 Il a fait empiler les dix conteneurs en métal, quatre de 40 pieds et six de 20 pieds, en l espace d une semaine, comme des enfants empileraient des cubes. Lorsque Serge Käslin, un artisan confirmé d une cinquantaine d années, dut vider pour la troisième fois son garage loué, il prit la décision de se construire son propre garage qu il pourrait emmener avec lui. Dans un conteneur maritime. Ainsi lui est venue l idée pour sa maison. Pendant de longues années, l artisan installateur sanitaire, chauffagiste, serrurier et plombier avait posé des tuyaux, installé le chauffage, soudé et vissé dans les maisons des autres. Maintenant, il était temps qu il construise sa propre maison. Tout seul, ou presque. Mais à son idée et avec ses propres plans. Pour la demande du permis de construire à la commune de Plagne, il a finalement fait appel à un ingénieur en bâtiment après s être senti incompris par plusieurs architectes. Ou parce que la plupart n avaient pas l expérience suffisante avec l acier comme matériau de construction. Mais il a fini par réaliser son rêve, en s en rapprochant peu à peu avec chaque nouvelle poutre, avec chaque nouvelle vis. encore aménager le jardin. Pour qu il puisse, avec sa femme et sa fille, se délasser dans le jardin et jouir du paysage idyllique. Il a déjà aménagé une terrasse, même deux. Avec de vieux liteaux de toiture et d anciennes planches de la plage de Bienne. Il a teinté les planches une à une avant de les visser sur leur support. La grande terrasse à l ouest a un garde-fou fait de conduites d eau maintenues par une construction fabriquée avec les restes des liteaux de toiture. Il a fait venir ceux-ci de Belgique, par camion. Et construit le toit en y ajoutant des panneaux sandwich. En Suisse, on ne trouve pas ce genre de poutres qui, malgré leur moindre poids, peuvent supporter de lourdes charges. «Elles sont dénommées poutres Sigma», déclare fièrement Serge Käslin. Selfmademan Bien entendu, le maître d ouvrage passionné a dû surmonter quelques obstacles avant de pouvoir réaliser son originale idée d habitat. Et calmer les voisins. Les communes n étaient pas toutes aussi accueillantes que Plagne. «Mes plans ont été souvent refusés et on m a renvoyé chez moi», dit-il pensivement. Mais Serge Käslin ne se laisse pas décourager si vite. Il modifie ses plans jusqu à ce que la commune les accepte. Et que tout soit correct également en termes de charge et de statique. Comme par exemple les pilotes (pieux en acier) sous la maison. En effet, la commune voulait initialement qu ils soient remplacés par un socle en béton. Mais Serge Käslin n a pas cédé. À une exposition à Zurich, il a vu une photo d un conteneur sur pieux. Alors, il a contacté l entreprise Krinner à Walperswil et fait amener par grue 32 poutres en acier qui ont été vissées jusqu à 1,5 m dans le sol. «C était une aventure! J ai tout filmé.» Il aimerait sûrement montrer son film. On le voit à son visage: l enthousiasme d avoir réussi là où d autres auraient eu vite fait d abandonner. Il faut bien le dire, cet homme a des nerfs. D acier. Rapide, économique, pratique Pourquoi construire une maison avec des conteneurs? Parce que ça va vite, ne coûte pas aussi cher que les matériaux de construction classiques, et parce que c est simple. Il a fait empiler les dix conteneurs en métal, quatre de 40 pieds et six de 20 pieds, en l espace d une semaine, comme des enfants empileraient des cubes. Puis il a seulement dû souder ici et là et découper des ouvertures pour les portes et les fenêtres. Et isoler. Par l extérieur, pour ne rien perdre des 270 m² de surface habitable. À environ 900 m d altitude, il fait un peu plus froid qu en bas à Bienne. C est pourquoi il n a pas économisé sur les fenêtres à triple vitrage. Ni sur le chauffage au sol avec pompe à chaleur. Un poêle finlandais a également été installé, sur le banc duquel le chat adore se rouler en boule en hiver. Les rejets thermiques sont bien entendu collectés et réutilisés pour le chauffage. Comme les trois panneaux solaires sur le toit. Rien n est gaspillé. Ni l énergie ni les matériaux. Même l eau de pluie est collectée et coule dans un réservoir le long d un mur en métal dans le foyer lumineux l endroit préféré de Serge Käslin. «L eau du puits» est également réutilisée pour la douche, tandis que l eau grise est filtrée et sert à arroser le jardin et à alimenter la chasse d eau des toilettes. Une maison à la fois à Honolulu, aux Barbados, en Russie, en Inde et en Chine Sueur, poussière et poutres Sigma Bien que commencée en avril 2011, la maison-conteneur n est pas encore complètement finie. Serge Käslin a encore besoin d une année pour finir les derniers petits travaux. Comme la peinture extérieure. La maison doit reluire en jaune au-dessus du village jurassien. Avec un toit brun et des garages bruns. Et il veut Serge Käslin ne veut pas s arrêter avant d avoir atteint le sommet. Mentalement, mais physiquement aussi. Pour construire sa maison à Plagne dans le Jura bernois en utilisant 10 conteneurs maritimes du monde entier, il s est durement battu. Mais il a pris du bon côté les nombreux obstacles qu il a dû surmonter pour obtenir son permis de construire. Un portrait.

15 28 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 29 «Bollywood à une altitude de 3020 m» Leur but commun est le sommet du Mont Titlis: un groupe de Chinois, un autre en provenance d Indonésie, beaucoup d Indiens et, perdus au milieu, quelques Suisses. Par groupes d une centaine de personnes, les touristes cosmopolites sont d abord répartis dans les cabines de 6 personnes du funiculaire Rotair avec cabine giratoire, puis transportés à une altitude de 3200 mètres. Un touriste asiatique profite du trajet de quatre minutes pour explorer les profondeurs de son nez. Une fois en haut, il faut encore monter trois étages pour atteindre la plate-forme panoramique. Le panorama de montagnes est époustouflant. Tout le monde sort les appareils photo. Une Chinoise prend une photo à 360 avec son smartphone et murmure indéfiniment son commentaire pour sa documentation. Puis, sans s interrompre, elle commence une deuxième série. Les photos fusent de partout. D abord un couple, puis un autre, ensuite avec une troisième personne et ainsi de suite jusqu à ce que tout le monde soit pris dans toutes les combinaisons possibles. Un coupe indien d âge moyen met le paquet. Bollywood-like, ils prennent diverses poses et remuent les hanches en lançant les bras en l air au même rythme. Sans le vouloir, on devient partie de la mise en scène, en tant que photographe ou comme élément de décor de l une des multiples photos-souvenirs. «Germany. Beer, beer!», la communication interculturelle au Mont Titlis Avec les Indiens, la conversation se noue facilement. Les Chinois sont un peu plus réservés. À l exception du jeune couple en voyage de noces. Tous deux rayonnent littéralement de joie. Ils sont arrivés à Paris il y a 2 jours avec un groupe de 30 personnes. Ensuite, brève halte à Lucerne. Et après le Mont Titlis, c est l Allemagne, le Luxembourg et la Hollande. Amsterdam sera la dernière étape de leur voyage de 9 jours en Europe. Mais au Mont Titlis, on ne rencontre pas que des groupes. Entre leurs meetings, beaucoup d hommes d affaires de Chine font au week-end une excursion dans les montagnes. Un groupe de 40 personnes venant de

16 30 casanova Février 2014 sanitas troesch Hong-Kong passe 12 jours en Europe, essentiellement en Italie, en Suisse et en Allemagne, avec en plus la visite de Paris et de Londres. Leur guide déclare sans hésitation que la Suisse et les montagnes sont ce qu il préfère. Qu on le croie ou non, il est en tout cas déjà venu une centaine de fois au Mont Titlis. Il est là-haut toutes les deux ou trois semaines et n a guère besoin de faire attention à son groupe, car seules les plaques de neige verglacée peuvent être la cause de chutes anodines. Le panorama est magnifique, tout comme la variété des habillements. De l emmitoufflage avec bonnet et cache-nez jusqu aux souliers à hauts talons, on voit de tout ici. Une jeune Chinoise habillée sans extravagance déclare avec enthousiasme: «Germany. Beer, beer!» et se réjouit déjà de boire de la bière à Munich. Beaucoup de touristes n ont que des connaissances rudimentaires de l anglais. Une Chinoise coiffée d un feutre brun et vêtue d une jupe tutu bleue répond à la question «Chinese?», «Yes, yes». Mais cela ne va pas plus loin, même à la question très réduite «Switzerland?» ne suit que «What, what?». Et des éclats de rire. Swissness à carreaux rouges et blancs Il est midi et de plus en plus de monde sort du bâtiment de quatre étages pour se rendre à l air libre. Pour ceux qui veulent emporter en souvenir autre chose que leurs propres photos, il y a un studio photographique qui prend des photos-souvenirs en costume local ou, pour les plus aisés, il y a des montres de luxe dans une boutique dont les vendeurs sont tous chinois. Dehors, les bancs et les tables sont plus rudimentaires et assez exotique au milieu des Chinois et des Indiens un couple de Suisses. Sur la table, un torchon à carreaux rouges et blancs en guise de nappe et dessus un four à raclette, une bouteille de vin blanc et, pour plus de sûreté, une mini-boîte d aromat. On redescend par le funiculaire, les représentants de nombreuses nations serrés les uns contre les autres. Dont un Australien qui raconte qu il est déjà monté au Mont Titlis il y a 18 ans. Aux stations intermédiaires, de grandes affiches publicitaires en chinois pour des montres suisses de luxe. Et en bas, une dernière chance pour ceux qui, en haut, ne s étaient pas restaurés au buffet indien: un take-away indien où attendent déjà quelques touristes indiens. Douche ou Bain? À vous de décider! LA COMBINAISON IDÉALE DOUCHE ET BAIGNOIRE En effet, la solution Step-in Pure vous offre toujours le choix. Pour vous baigner, il suffit de mettre en place le léger élément de porte, et pour vous doucher, de laisser l accès libre. Et ce n est pas tout: la baignoire rectangulaire avec sa large ouverture vous offre vraiment une place généreuse, sans en prendre beaucoup elle-même! Pour les célibataires, les couples et les familles. Pour tous ceux et celles qui demeurent volontiers flexibles.

17 32 casanova Février 2014 sanitas troesch «Qui ne prend pas les décisions, les subit.» «Un jeune qui est motivé, fiable et loyal mérite d être aidé. Peu importe qu il ait été brillant à l école ou que le déclic ait eu lieu plus tard.» Avec ses 1 m 94, Peter Schilliger est certes un homme grand, mais il est aussi un grand homme. Il est très entreprenant et, outre son activité professionnelle en tant que gérant et copropriétaire de l entreprise Herzog Haustechnik à Lucerne, il défend les intérêts de la branche dans sa fonction de président central de suissetec, l association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment. Peter Schilliger a en outre divers mandats de conseil et de surveillance. Par exemple comme conseiller de fondation de Speranza et conseiller d administration de l hôpital cantonal de Lucerne. Depuis septembre 2012, l ancien maire de Udligenswil se mêle à la politique en tant que conseiller national PLR. Car, pour reprendre l une de ses devises préférées, «qui ne prend pas les décisions, les subit». En effet, il n aime pas être spectateur. Pas plus que faire du sur place. Il veut avancer, participer et apprendre de nouvelles choses. Cela le stimule. «Il y a tant de choses qui m intéressent», dit-il. Et ce qu il apprend peut lui servir partout. Au quotidien avec le personnel de son entreprise, avec les collègues des associations ou avec ceux du Parlement. Ses activités diverses lui permettent d être indépendant, libre et donc aussi authentique. Cela aussi fait partie de sa philosophie. Le leader Peter Schilliger est un leader. Il aime diriger. On le remarque à son comportement avec l apprentie qui fait une brève entrée ou lorsqu il blague avec ses collaborateurs. Il est notamment fasciné par les multiples stratégies de prise de décision et les différentes «cultures» auxquelles il est confronté dans son environnement varié: dans son entreprise dont il est le propriétaire avec son frère, dans les institutions comme l association de branches et d employeurs suissetec ou lors des discussions politiques de son parti. Il est un personnage ouvert qui accepte d autres avis si les faits sont respectés et les arguments logiques. La seule chose qui le met en rage, ce sont les gens qui coupent les cheveux en quatre. Peter Schilliger aime les esprits larges. Il aime aussi partager son savoir. Et on remarque, au vu de son entreprise avec une centaine d emplois, que la formation est un sujet qui lui tient à cœur. Actuellement, il y a 25 apprentis dans l entreprise Herzog et les techniciens du bâtiment confirmés sont constamment encouragés à suivre des formations dans le centre d information et de formation rattaché à l entreprise. «Un jeune qui est motivé, fiable et loyal mérite d être aidé. Peu importe qu il ait été brillant à l école ou que le déclic ait eu lieu plus tard.» L engagement de Peter Schilliger dans la fondation Speranza qui aide les jeunes défavorisés à trouver une place d apprentissage adéquate prouve que ce ne sont pas des paroles dans le vide. «Pour avoir du succès en Suisse, il ne faut pas obligatoirement avoir le bac. Avec un apprentissage (dans ce domaine, la Suisse a d excellentes notes en comparaison internationale, note de la rédaction) et une formation professionnelle complémentaire, on peut aller loin aussi au plan financier», déclare Peter Schilliger avec conviction. Les jeunes ont assez de temps pour suivre des formations. On peut même, de cette manière, devenir professeur à l ETH. Pour faire valoir ses arguments, il cite un exemple concret: suissetec a récemment lancé la campagne nationale: «Nous, les techniciens du bâtiment» destinée à redorer l image des métiers manuels et à ancrer leur valeur dans la population. «Nous fournissons en effet un excellent service à la société», lance-t-il avec fierté. Le créateur Interrogé sur la stratégie énergétique 2050, il trouve que la politique ne doit en aucun cas se concentrer uniquement sur les subventions, mais que l esprit de compétition doit ici aussi avoir priorité. Car si la Suisse est trop chère, sa capacité de production en souffrira. Et ce n est certainement pas ce que veut un esprit entreprenarial. Il suggère de commencer par l assainissement des vieux bâtiments. Il y a beaucoup à faire dans ce domaine, tant au niveau d une solide isolation thermique de l enveloppe qu au plan de la technique à l intérieur des bâtiments notamment concernant la production et la distribution de la chaleur. Il faudrait en outre motiver les propriétaires immobiliers et créer des modèles payants financièrement. En fait, il faudrait encourager les énergies renouvelables et mettre l accent sur le faisable. Dans l entreprise Herzog, on mise souvent sur l énergie solaire et la géothermie. Logiquement, Peter Schilliger a fait poser des panneaux photovoltaïques sur le toit de sa maison. Il voulait voir si son équipe était capable d exécuter de tels travaux et examiner personnellement l efficacité de l installation. L équipe a travaillé avec succès et la production électrique est excellente. Le modèle Quelqu un de si performant et si occupé et qui ne dort guère plus de 5 ou 6 heures, doit faire le plein d énergie quelque part. Peter Schilliger se ressource en jouant régulièrement au tennis ou en faisant du jogging. Et il aime voyager avec sa femme, car ses trois enfants (qui n ont pas fait d études, mais un apprentissage suivi de formations professionnelles, note de la rédaction) ont pris leur envol. Il n a rien à redire non plus contre une soirée de jass avec un verre de vin. Au contraire. Il est très sociable. Et puis encore, il joue du trombone. «Beaucoup trop peu en ce moment», ajoute-t-il. Son prochain projet est d apprendre le français. Pour pouvoir communiquer au-delà du Röstigraben. Il y tient. «Également en tant que «politicien de milice», souligne-t-il. Car il veut être réélu dans deux ans. Sinon, ce serait un échec. Et les échecs, ce n est pas l affaire de quelqu n qui veut conquérir de nouveaux sommets. Quelle est sa vision pour la branche? Peter Schilliger a confiance dans la place économique suisse et espère, pour la technique du bâtiment, qu elle pourra maintenir son haut standard de qualité. Tant pour le travail que pour la production. Car c est une caractéristique typique du marché intérieur suisse. Et qu il y aura de nouveau plus de main d œuvre avec une bonne formation. On ne peut que lui souhaiter que ses vœux se réalisent. Surtout si l on réfléchit qu à 50 ans d autres pensent à céder leur place et que lui, en 2009, il a racheté l entreprise où il avait fait son apprentissage, 35 ans plus tard.» En Suisse, c est effectivement possible», dit-il en riant. Mais maintenant, il doit vraiment partir. Le prochain rendez-vous l attend.

18 34 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 35 «On doit savoir quelle direction prendre, le reste tient généralement du hasard» Michael Schumacher, 44 ans, président de la direction du groupe Sanitas Troesch «On doit savoir quelle direction prendre, le reste tient généralement du hasard», telles sont les paroles de Michael Schumacher pour décrire sa carrière professionnelle. Il n avait certainement pas, en tant que jeune ingénieur matériaux, prévu d être un jour à la tête d une entreprise de pointe de cuisines et de salles de bains. Ce furent surtout des caractéristiques de personnalité comme son naturel, sa bienveillance et son esprit d équipe alliées à des connaissances spécifiques et à une bonne part de volonté qui lui ont permis de grimper peu à peu les échelons. Il vient d une famille de psychiatres et de chefs de clinique. Bien qu il attache une grande importance aux rapports humains, il a néanmoins choisi un métier technique. Peu après la fin de ses études à l ETH, le fameux hasard est intervenu, sous la forme désagréable d un accident. Pendant un projet de recherche à l université Berkeley, un appareil a explosé et brulé le visage et le bras du jeune ingénieur. Suite à cet accident, il a tourné le dos au travail de laboratoire pour devenir conseiller stratégique au cabinet de conseil McKinsey. Il a rapidement fait carrière en Suisse grâce à un master en administration des affaires préparé à l INSEAD, l un des meilleurs centres de formation d Europe, et à une année passée chez McKinsey à Toronto. «L activité de consultant en entreprise me plaisait bien. On s infiltre dans divers domaines et on peut, en peu de temps, exercer une influence sur les décisions commerciales des clients.» Chez McKinsey, la devise est «client first»; la priorité est toujours donnée à un service de pointe pour des clients exigeants. Il appréciait les collaborateurs hautement motivés et les solutions à de nombreuses gageures commerciales délicates. «Je vise toujours les meilleures performances possibles. Mais je ne suis ni envieux ni jaloux, je ne veux pas le pouvoir et ne cherche pas à m imposer contre les autres.» Il n aime pas les situations tendues. «Il faut toujours garder le sens de l humour et de la plaisanterie, même quand il s agit de diriger.» À la naissance de sa troisième fille, il était temps pour lui, également pour des raisons familiales, de prendre une nouvelle voie professionnelle. Rester toute sa vie conseiller de carrière n était pas son affaire. Il trouva un emploi chez Geberit où il devint responsable marketing du groupe. Suivirent quatre ans à Shanghai en tant que responsable Asie et Australie/Nouvelle-Zélande. «Le temps passé là-bas m a beaucoup apporté au plan personnel, une certaine paix intérieure et la certitude qu il n est pas possible de changer certaines choses.» En Chine, il est important de négocier intuitivement, sur la base de la confiance et de solides relations, explique-t-il. Il veut également appliquer cet enseignement dans sa fonction chez Sanitas Troesch. «Je suis quelqu un qui, au départ, mise sur la confiance, délègue des tâches et octroie des libertés partout où cela semble opportun. Les félicitations, la présence et les feedbacks francs sont des instruments que j emploie volontiers pour diriger.» Dans ce cadre, il veut renforcer les qualités personnelles et encourager les cadres à appliquer eux-mêmes un style coopératif. Michael Schumacher s intéresse aux autres et a un jugement sûr de lui-même et des autres. Il aime faire du ski et a encadré des randonnées au SAC, mais il n est pas un génie sportif. Ses performances sont plutôt d ordre professionnel. Son avis sur sa femme: «De par sa nature, elle me complète assez bien. Comme moi, elle aime le ski et la randonnée, mais elle n est pas aiguillonnée par l ambition. Elle m a toujours soutenu à merveille dans ma carrière professionnelle.» Michael Schumacher aime faire avancer diverses priorités stratégiques. Conformément à l idéal selon lequel Sanitas Troesch doit avoir le «meilleur personnel», il veille à stimuler son équipe: par des séminaires de vente, des programmes de développement attractifs ou des forums marketing au Centre de la Culture et des Congrès de Lucerne avec des thèmes comme l actualisation et la rénovation des expositions (actuellement à Bienne et en 2015 à Villars-sur-Glâne), le développement de la marque d enseigne Alterna, l amélioration des services et de la productivité suite à la mise en place de SAP ou l extension de la plate-forme e-business. Michael Schuhmacher accorde également une grande attention à la communication. «Les entreprises dans lesquelles la communication ne se fait pas seulement de haut en bas, mais horizontalement, et pas seulement aux meetings, ont plus de succès.» C est son réseau qui l a mené à Sanitas Troesch: «J étais au bon moment au bon endroit. Il y a tant de hasards dans la vie», déclare-t-il avec une modestie presque asiatique. Et comment définit-il le succès pour lui personnellement? «Réaliser ses objectifs, avoir de petits et gros succès et contribuer au bonheur et au succès des autres.»

19 36 casanova Février 2014 sanitas troesch sanitas troesch Février 2014 casanova 37 L amour du (vieux) bois Le bois noirci par le soleil en provenance de vieilles granges ou de greniers est le matériau favori du design moderne. Les objets authentiques, les exemplaires dépareillés, les traditions, les rites bien des choses qui, dans divers domaines, étaient regardées de travers il n y a pas si longtemps sont maintenant très appréciées: dans notre monde désordonné, les trouvailles faites dans une brocante, les cache-nez tricotés à la main ou les recettes de Grand-Mère symbolisent le vrai, le pays, l origine. Et surtout: l individualité. Pas étonnant, les designers sont en effet à la recherche de tout ce qui peut créer cette authenticité et cette identité. D où les emprunts aux époques passées mêlés audacieusement aux nouvelles technologies et aux matériaux modernes. Ou encore des créations réalisées avec des matériaux sur lesquels le temps a laissé son empreinte. Le vieux bois est le leader dans ce domaine et la shootingstar de l architecture et du design de notre temps. Noirci par le soleil, buriné par le vent et les intempéries, couvert de traces diverses, le bois de vieilles maisons, de granges ou de greniers trouve une nouvelle destinée: la moindre planche a un caractère unique. En harmonie avec la nature Dans la collection 2014 de Schüller avec Nobilia, Veriset et Röthlisberger, la grande marque design dans la palette de cuisines de Sanitas Troesch le vieux bois joue également un rôle essentiel. La ligne next125 se distingue depuis toujours par un design esthétique réduit qui s oppose volontairement aux tendances éphémères. De même, la fabrication de produits durables fait partie de la philosophie fondamentale de la marque Schüller. C est sur cette base qu a été développée la nouvelle face vieux chêne dont le placage vient de vieilles constructions et a parfois plusieurs siècles d âge. Il est tout à fait d actualité de combiner ces pièces expressives avec la nouvelle couleur bleu indigo, par exemple en exécution verre mat: l individualité et la personnalité sous une forme qui ne pourrait guère être plus belle.

20 sanitas troesch Février 2014 casanova 39 Dans des usines spéciales, les grumes sont coupées en longueur, liées par des cerclages métalliques et, avant le tranchage, bouillies et étuvées. Puis les restes d écorce sont enlevés et la grume est serrée en vue du tranchage. Les minces feuilles de placage sont immédiatement séchées, puis découpées et stockées. Le grand art du placage Bois neuf d apparence vieux bois de haute qualité et d esthétique incomparable, et semblable à s y tromper au vieux bois véritable. La fabrication de tels placages est connue depuis trois millénaires, comme le prouvent des pièces datant de l Ancienne Egypte. Les placages en bois sont la nature pure et un grand art de la fabrication à l assemblage. Le bois donne à une cuisine une ambiance de confort, de qualité et de chaleur. Outre le bois massif, on emploie souvent des placages qui exigent une moindre quantité de ce matériau naturel. La fabrication des placages est connue depuis trois millénaires, comme le prouvent des pièces datant de l Ancienne Egypte. Les minces feuilles de bois d une épaisseur de 0,3 à 0,6 mm sont détachées du tronc à l aide de scies, de couteaux ou d écorçoirs pour être ensuite transformées en diverses sortes de placage. Ceci exige un grand savoir-faire dont fait par exemple preuve la manufacture de menuiserie suisse Röthlisberger qui fabrique la ligne de cuisines de manufacture pour Sanitas Troesch. Röthlisberger crée des chefs d œuvre qui apportent la preuve évidente que le critère n est pas seulement la qualité du placage, mais aussi son assemblage. C est là que se reconnaissent les vraies qualités qui ne sont possibles que par un travail de manufacture, et non par un usinage industriel. L assemblage Le talent, l expérience et le bon coup d œil donnent naissance à des placages qui sont de véritables chefs d œuvre, comme cet îlot de cuisson de la manufacture de menuiserie Röthlisberger. Les différentes pièces s assemblent parfaitement, sans joints sur la largeur de tous les meubles. Ceci n est possible que par un travail manuel et une grande compétence. Laquelle est toujours nécessaire, qu il s agisse d une cuisine complète ou d un seul meuble, en placage ou en bois massif. Apparence vieux bois On trouve aussi un design vieux bois chez Röthlisberger, mais dans une exécution spéciale. Röthlisberger n emploie pas de vieux bois authentique provenant de vieilles constructions, mais du bois neuf d apparence vieux bois. Un procédé spécial imite l effet naturel du bois exposé aux intempéries et le reproduit sur du placage, sur des planches massives ou sur des panneaux 3 couches ou autres. Ici aussi, chaque ouvrage est unique et s associe parfaitement au vieux bois véritable.

Douche Couture :Xetis révolutionne l architecture de la salle de bains

Douche Couture :Xetis révolutionne l architecture de la salle de bains Douche Couture :Xetis révolutionne l architecture de la salle de bains Le receveur de douche émaillé à écoulement mural intégré de Kaldewei pose de nouveaux jalons dans l agencement de salle de bain moderne

Plus en détail

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Systèmes de toitures vertes CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Les toits verts offrent un environnement plus sain et plus agréable! Général Les toitures vertes sont des toitures dont la pente ou la plateforme

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

Béton armé de fibre de verre

Béton armé de fibre de verre Béton armé de fibre de verre Matériel d avant-garde Couleur naturelle L individualité devient possible inspiration security confidence Naturel Couleur naturelle Les façades modernes en béton armé de fibre

Plus en détail

SCHWIMMBAD-ÜBERDACHUNGEN LES ABRIS DE PISCINE TOUT EST POSSIBLE

SCHWIMMBAD-ÜBERDACHUNGEN LES ABRIS DE PISCINE TOUT EST POSSIBLE LES ABRIS DE PISCINE TOUT EST POSSIBLE PRESENTATION 2 VISION 4 L abri bas discret et élégant ESPRIT 6 L abri bas confortable et esthétique ESPRIT SEMI-HAUT 8 Une évolution naturelle et idéale ÄGIDE 9 Une

Plus en détail

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte.

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Suisse SA Freilagerstrasse 40 8047 Zurich Suisse A1T334-A234-1-77 Sous réserve de modification Siemens Suisse SA, 2012 Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Generation21

Plus en détail

Nos maisons ont un petit...

Nos maisons ont un petit... Nos maisons ont un petit... 3 Une maison + à votre taille Les éléments en bois massif lamellé-cloué des maisons MB-MA sont fabriqués sur mesure à partir des plans de votre habitation et ce, pour des dimensions

Plus en détail

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch LA SOCIÉTÉ À 2000 W LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ «L ÉNERGIE» Réalisé grâce au soutien de l État de Genève, Département du territoire LA SOCIÉTÉ À 2000 W LE TEMPS DU RENOUVELABLE EST ENTRE

Plus en détail

Bardage extérieur composite

Bardage extérieur composite Bardage extérieur composite 2 / 3 TWINSON Best of both worlds * Twinson vous souhaite la bienvenue dans son univers, au point de rencontre entre nature et technologie. Twinson est composé de bois et de

Plus en détail

Kit pédagogique DP 3

Kit pédagogique DP 3 Kit pédagogique DP 3 La filière horticole Les chiffres clés 9 milliards d de chiffre d affaires 50 000 entreprises 150 000 emplois Des métiers variés et des offres d emplois nombreuses La filière horticole

Plus en détail

www.professions-construction.ch

www.professions-construction.ch Journal de stage en entreprise En suivant un stage en entreprise, tu pourras t informer en toute simplicité sur une profession de la construction en vivant la pratique au quotidien. Tu poses des questions,

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS : ARTS PLASTIQUES Thématique : Art, état et pouvoir Objet d étude : L œuvre d Art et l Etat

HISTOIRE DES ARTS : ARTS PLASTIQUES Thématique : Art, état et pouvoir Objet d étude : L œuvre d Art et l Etat HISTOIRE DES ARTS : ARTS PLASTIQUES Thématique : Art, état et pouvoir Objet d étude : L œuvre d Art et l Etat _ Centre Culturel Jean Marie Tjibaou 1995 1998 Renzo Piano 1 -------------------------------------------------PRESENTATION

Plus en détail

Sika ComfortFloor pour votre maison

Sika ComfortFloor pour votre maison Sika ComfortFloor pour votre maison LA PERFECTION N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PROCHE Vivre avec perfection Sika ComfortFloor à la maison Sika ComfortFloor est bien plus qu un revêtement de sol. C est également

Plus en détail

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Choisissez vos rosiers La rose, symbole de l amour pur ou passionné, reine des fleurs, a sa place dans chaque jardin.

Plus en détail

Créer, sur ce terroir d excellence, l un des plus grands vins blancs secs du marché. «Sur ce terroir exceptionnel, je suis venu

Créer, sur ce terroir d excellence, l un des plus grands vins blancs secs du marché. «Sur ce terroir exceptionnel, je suis venu C est sur un très ancien terroir du Sauternais, parmi les plus grands du Bordelais, que se situe l acte de naissance du Clos des Lunes, récemment signé par Olivier Bernard et l équipe du Domaine de Chevalier.

Plus en détail

Des immeubles en bois, écologiques et basse consommation

Des immeubles en bois, écologiques et basse consommation Urban Project!: le nouveau développement urbain! Des immeubles en bois, écologiques et basse consommation RendezVous RP Contact Green Project Stéphanie Gentilhomme ou Wendy Roeltgen Eric Guez +33(0)1 45

Plus en détail

contemporanéité Grèce habitation

contemporanéité Grèce habitation Photos George Fakaros. 1. Une magnifique maison en Grèce comme celles qui font tant rêver. 2. La nuit, la belle demeure scintille et se révèle aux regards. Tradition et contemporanéité A Anavyssos, entre

Plus en détail

Réalisation : www.lestudio28.com - Photos : Thinkstockphotos - www.oldbookillustrations.com

Réalisation : www.lestudio28.com - Photos : Thinkstockphotos - www.oldbookillustrations.com Quand tu rencontreras le vigneron, n hésite pas à lui poser toutes les questions que tu veux! Tu seras alors un vrai petit expert de la vigne! Des actions pédagogiques autour de l univers de la vigne existent

Plus en détail

Millésime : quand le vin devient objet de beauté. communiqué. Pour diffusion immédiate

Millésime : quand le vin devient objet de beauté. communiqué. Pour diffusion immédiate Millésime : quand le vin devient objet de beauté Millésime : quand le vin devient objet de beauté Conçu au Québec par Marc-Alain Lesage, cofondateur de 12 en cave, le rangement pour le vin Millésime brille

Plus en détail

«Design en couleur : le rouge et noir»

«Design en couleur : le rouge et noir» «Design en couleur : le rouge et noir» C'est quand la grande action est accomplie qu'elle semble possible aux êtres du commun.» [ Stendhal ] - Extrait du livre Le Rouge et le noir Obtenir un intérieur

Plus en détail

Amphora devient Dolia Paradis. Quelques nouvelles du Domaine. Communication. Les vins disponible en cette période d automne 2011

Amphora devient Dolia Paradis. Quelques nouvelles du Domaine. Communication. Les vins disponible en cette période d automne 2011 7 Amphora devient Dolia Paradis Quelques nouvelles du Domaine Communication Les vins disponible en cette période d automne 2011 Amphora devient Depuis 2005 nous élaborons des vins en Amphore, nous sommes

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

La mode professionnelle. Nos vêtements, vos valeurs, votre style!

La mode professionnelle. Nos vêtements, vos valeurs, votre style! La mode professionnelle Nos vêtements, vos valeurs, votre style! Sophie Chiquet, Zurich Vecteur primordial de la communication d une entreprise, le vêtement d image, dans un design innovant et élégant,

Plus en détail

TECElux La technique de rinçage de demain

TECElux La technique de rinçage de demain TECElux La technique de rinçage de demain L AVENIR DES TOILETTES COMMENCE AUJOURD HUI Devant la vitre est suspendue une cuvette tout à fait normale. Derrière : Une petite révolution dans le domaine du

Plus en détail

LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS

LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS La couleur peut avoir un impact important sur notre intérieur. Les couleurs que nous choisissons reflètent nos personnalités, nos styles de vie, nos passions. Elles établissent

Plus en détail

FRANCE 3 Charte vestimentaire

FRANCE 3 Charte vestimentaire FRANCE 3 Charte vestimentaire L info évolue avec son temps, la manière de la présenter aussi La tenue comme support de marque France 3 est unique en son genre. Cette diversité est une force, mais dans

Plus en détail

Récupérer la chaleur du sol pour se chauffer. Bénéficier de la chaleur du sol pour couvrir les besoins énergétiques de chauffage et d eau chaude.

Récupérer la chaleur du sol pour se chauffer. Bénéficier de la chaleur du sol pour couvrir les besoins énergétiques de chauffage et d eau chaude. ÉNERGIES RENOUVELABLES POMPES À CHALEUR GÉOTHERMIQUES Récupérer la chaleur du sol pour se chauffer. Bénéficier de la chaleur du sol pour couvrir les besoins énergétiques de chauffage et d eau chaude. 02

Plus en détail

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations Nous sommes heureux de vous présenter nos programmes linguistiques et expliquer, ici, ce qui fait notre renommée dans le royaume des opportunités internationales pour les jeunes et les adultes. Les programmes

Plus en détail

L électricité intelligente, c est maintenant.

L électricité intelligente, c est maintenant. L électricité intelligente, c est maintenant. ONE Smart Control transforme comme par magie votre électricité en un réseau puissant et intelligent. Profitez dès maintenant d une plus grande polyvalence

Plus en détail

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT TimberTeam construit des superbes maisons et villas en panneaux bois massif contrecollés. Celles-ci peuvent avoir une architecture classique ou au contraire

Plus en détail

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie Habitat 67 Statuts juridiques 2002 Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie 2007 Citation d habitat 67à titre de monument

Plus en détail

Bacs de lavage et équipements de buanderie

Bacs de lavage et équipements de buanderie Fonctionnels et robustes dans toutes les situations Bacs de lavage et équipements de buanderie Bacs de lavage 2 3 Fonctionnels, robustes et extensibles Vous cherchez des équipements appropriés pour votre

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, ÇA COMPTE!

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, ÇA COMPTE! L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, ÇA COMPTE! Quand vous achetez une maison, il vous faut penser à beaucoup de détails et prendre de nombreuses décisions. D habitude, il y a d abord les «grandes» questions : «Où

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

L historique du projet: 2. Le concept : 3. A qui s adresse le concept Maisonidekithome 4. Témoignage 5. Qui dit autoconstructeur dit!

L historique du projet: 2. Le concept : 3. A qui s adresse le concept Maisonidekithome 4. Témoignage 5. Qui dit autoconstructeur dit! Table des matières : L historique du projet: 2 Le concept : 3 A qui s adresse le concept Maisonidekithome 4 Témoignage 5 Qui dit autoconstructeur dit! 8 1 L historique du projet: Bernard Morin a œuvré

Plus en détail

Paradis en Provence. Le plus important pour nous est de savoir que vous passez de bonnes vacances.

Paradis en Provence. Le plus important pour nous est de savoir que vous passez de bonnes vacances. Paradis en Provence Souvent les gens du coin décrivent nos maisons comme des petit paradis - c est un nom parfait. Nous ne sommes pas un agent immobilier, nous possédons tout simplement deux superbes propriétés

Plus en détail

bonheur pousse en haut des arbres Leur Eunice et Bernard sont heureux des récoltes de leurs 15 avocatiers.

bonheur pousse en haut des arbres Leur Eunice et Bernard sont heureux des récoltes de leurs 15 avocatiers. Leur bonheur pousse en haut des arbres La culture d avocats bio apporte un complément de revenu à beaucoup de fermiers kenyans Eunice et Bernard Mbuthia aiment leurs 15 avocatiers car ce sont grâce à eux

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra

Rapport de fin de séjour Explo ra Rapport de fin de séjour Explo ra Échange Master Ressources Humaines Université Laval, Québec, Canada Septembre 2012 - Avril 2013 A vie pratique Logement J ai cherché un logement sur internet (1 mois avant

Plus en détail

Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive

Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive PLANTERM. La nouvelle ère RayConditioning PLANTERM a révolutionné le secteur du chauffage et du refroidissement

Plus en détail

AZALEES. Les idées. Les idées azalées. Livre d inspiration

AZALEES. Les idées. Les idées azalées. Livre d inspiration Les idées AZALEES Les idées azalées Livre d inspiration L azalée, une source d inspiration en toute saison Le bourgeon juste avant son explosion. La richesse des couleurs quand les fleurs s ouvrent. Dans

Plus en détail

L Éclairage du nu. du nu. Installation, prise de vue et secrets de professionnels. et secrets de professionnels LE FLASH STEVE LUCK STEVE LUCK

L Éclairage du nu. du nu. Installation, prise de vue et secrets de professionnels. et secrets de professionnels LE FLASH STEVE LUCK STEVE LUCK Cet ouvrage est la nouvelle présentation de l ouvrage du même titre paru aux éditions La Compagnie du Livre. 9 782100 709847 5311098 ISBN 978-2-10-070984-7 est photographe professionnel, auteur d une quinzaine

Plus en détail

Communiqué de presse. Obtenir une isolation performante avec PAVATEX DIFFUTHERM. Immeuble à usage commercial et d habitation à Locarno/Tessin

Communiqué de presse. Obtenir une isolation performante avec PAVATEX DIFFUTHERM. Immeuble à usage commercial et d habitation à Locarno/Tessin Communiqué de presse Fribourg, septembre 2009 Immeuble à usage commercial et d habitation à Locarno/Tessin Obtenir une isolation performante avec PAVATEX DIFFUTHERM Pavatex SA Martin Tobler Directeur Marketing

Plus en détail

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau La grammaire du français en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS niveau B1 L ADJECTIF 1 Écoutez et complétez Piste 3 1 La mairie de votre ville organise une séance publique le 16 mars dans les locaux (12

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

Le bois - car c est intelligent!

Le bois - car c est intelligent! Le bois - car c est intelligent! Architecture et construction en bois en tant que prestation globale Le bois car c est intelligent! Nous mettons en œuvre du bois de la région en collaboration avec nos

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

La serre semi-enterrée

La serre semi-enterrée La serre semi-enterrée Jean-François ROUSSELOT* ROUSSELOT J.-F., 2013.- Underground greenhouses. L Orchidophile 199: 367-370. Jean-François ROUSSELOT est le créateur de l entreprise Undergreen Concept,

Plus en détail

Chez vous d ns toutes les villes d Europe

Chez vous d ns toutes les villes d Europe Chez vous d ns toutes les villes d Europe Le leader européen des solutions clé en main dans le domaine de la vente au détail. 02 bk Group Le respect d une ligne directrice bien définie est l instrument

Plus en détail

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE heatingthroughinnovation. * 02 Sommaire Sommaire Introduction 03 Tous les avantages en un seul coup d œil 04 Rénovations et Constructions neuves 10 Design avant-gardiste 12

Plus en détail

Au sol, des fonds de wagon en vieux chêne (en avantplan)

Au sol, des fonds de wagon en vieux chêne (en avantplan) Elégance discrète et intimité caractérisent la cuisine. La quincaillerie ponctue la douceur du revêtement de sol et du bois. Les portes élancées (réalisation Peter van Cronenburg) donnent accès au parties

Plus en détail

1 0 0 % P h o t o & N a t u r e

1 0 0 % P h o t o & N a t u r e 1 0 0 % P h o t o & N a t u r e A u c œ u r d e l a r é s e r v e n a t u r e l l e d e l a b a i e d e S o m m e : Le Parc du Marquenterre o Activité de découverte o Stage d initiation o Stage de perfectionnement

Plus en détail

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok Des robes artisanales qui viennent droit du cœur Le hanbok 8 9 Le hanboket son histoire Hanbok signifie littéralement vêtement coréen et désigne le costume traditionel que les habitants de la péninsule

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

berger.ca Produisez plus rapidement. Améliorez votre qualité. Optimisez vos rendements.

berger.ca Produisez plus rapidement. Améliorez votre qualité. Optimisez vos rendements. berger.ca Produisez plus rapidement. Améliorez votre qualité. Optimisez vos rendements. Les mélanges horticoles, Berger en fait son affaire. L uniformité et la qualité du produit, la manière dont il est

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE Page 1 1 ère PARTIE Vous avez vu une annonce pour une location d une semaine à la plage hors saison. Le mois d avril vous intéresse car vous avez 2 semaines de congé. Loc. vacances bon prix mars à mai.

Plus en détail

La technique de climatisation. La technique de climatisation

La technique de climatisation. La technique de climatisation La technique de climatisation La technique de climatisation A chaque bâtiment son propre climat Chaque bâtiment a son propre climat, avec sa température, ses rayonnements, ses vitesses de courants d air

Plus en détail

agile La construction au service de la formation technologie modulaire

agile La construction au service de la formation technologie modulaire agile La construction au service de la formation technologie modulaire 2 FLEXIBLE 4 «AGILE» LE SYSTEME MODULAIRE POUR LES SALLES DE CLASSE 2 Le nombre d élèves pour l année scolaire à venir sera riaux

Plus en détail

Une toiture cintrée. dans un environnement rural

Une toiture cintrée. dans un environnement rural maison Architectes-Bâtisseurs Architecte et photo: Thierry Noben - Tél. 00 352 39 79 62 Architectes-Bâtisseurs: 0800 99 058 Une toiture cintrée dans un environnement rural C Voici une maison qui prend

Plus en détail

LIVRE 1 : VERSANT SOLEIL

LIVRE 1 : VERSANT SOLEIL Immobilier Playground Inc. Courtier immobilier agréé 1000, chemin des Voyageurs, Mont-Tremblant (Québec) J8E 1T1 1.800.465-3700 1.819.681-5000 www.vivretremblant.com/etoile immobilier@intrawest.com Le

Plus en détail

Maçon CFC. Formation initiale professionnelle de trois ans avec certificat fédéral de capacité (CFC) www.professions-construction.

Maçon CFC. Formation initiale professionnelle de trois ans avec certificat fédéral de capacité (CFC) www.professions-construction. maçonne / Maçon CFC Formation initiale professionnelle de trois ans avec certificat fédéral de capacité (CFC) www.professions-construction.ch Le travail sur les chantiers me plaît. Chaque soir, je peux

Plus en détail

Un gros marché avec un grand potentiel

Un gros marché avec un grand potentiel Un gros marché avec un grand potentiel La transformation d une cuisine devrait être le rêve de tout membre de la VHP: Il n y a guère un autre espace dans une maison où le poêlier-fumiste et carreleur peut

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Dolce vita. Plaisir. à la villa

Dolce vita. Plaisir. à la villa Plaisir D ÊTRE BIEN CHEZ SOI par marie-josée turcotte Dolce vita à la villa À la recherche d une parcelle de campagne en ville? Le Vert Mezzanine pourrait bien être la solution à tous vos souhaits. Visite

Plus en détail

LES JARDINS DE GALLY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2013

LES JARDINS DE GALLY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2013 LES JARDINS DE GALLY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2013 La Ferme de Gally 2 Racines Château de Versailles L histoire de Gally est d abord intimement liée à celle de la plaine de Versailles. C est là que s

Plus en détail

Propriété imposante, style intemporel

Propriété imposante, style intemporel Propriété imposante, style intemporel Pratique, élégant et intemporel à la fois. C était ce que cherchaient Didi Verkozen et son mari pour leur intérieur. Classique de l extérieur, la propriété possède

Plus en détail

3 magnifiques chalets à construire à Evolène. Les Greniers de Molignon

3 magnifiques chalets à construire à Evolène. Les Greniers de Molignon 3 magnifiques chalets à construire à Evolène Les Greniers de Molignon 1 Chalets construits par la société Alpin Chalet SA Notre société: Historique: Un réseau de fournisseurs et partenaires de qualité

Plus en détail

Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais. Toujours de l air frais.

Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais. Toujours de l air frais. Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais Toujours de l air frais. 2 Pluggit befresh Systèmes d air frais 2Q Le système d air frais befresh de Pluggit est une idée géniale typiquement suédoise.

Plus en détail

piscines découvrir Pure wellness Rénovation radicale Métamorphose Une fonctionnalité exceptionnelle L esprit Piscine Carré Bleu Zeydon Zeydon

piscines découvrir Pure wellness Rénovation radicale Métamorphose Une fonctionnalité exceptionnelle L esprit Piscine Carré Bleu Zeydon Zeydon 4x piscines Quelle que soit la forme de la piscine, le mariage de l eau et du jardin est toujours séduisant : piscine miroir dans laquelle se reflète la façade, à débordement et dont les bords restent

Plus en détail

AZALEES. Les idées. Les idées azalées. Livre d inspiration

AZALEES. Les idées. Les idées azalées. Livre d inspiration Les idées AZALEES Les idées azalées Livre d inspiration L azalée gantoise, une plante intemporelle Véritable explosion de couleurs, l azalée illumine chaque intérieur pendant de longues semaines. Ses modes

Plus en détail

Exclusive Fashion Tours est ravi de présenter un service unique et innovateur: une

Exclusive Fashion Tours est ravi de présenter un service unique et innovateur: une Exclusive Fashion Tours est ravi de présenter un service unique et innovateur: une équipe internationale de Personal Shoppers professionnels pour des expériences de shopping de haute qualité au cœur de

Plus en détail

Plan de situation. La Plantation Marguery, un cadre d exception

Plan de situation. La Plantation Marguery, un cadre d exception Une situation unique Au sud-ouest de l ile Maurice, la région de Rivière Noire n est plus à présenter, tant ses atouts exceptionnels sont connus de tous : une situation unique entre une mer au lagon turquoise

Plus en détail

COLLECTION CLASSIC. Revêtements pour cloisons mobiles

COLLECTION CLASSIC. Revêtements pour cloisons mobiles COLLECTION CLASSIC Revêtements pour cloisons mobiles COLLECTION CLASSIC COLLECTION CLASSIC De la cloison mobile à l élément de style. Couleurs froides Page 4 5 Couleurs intenses Teintes naturelles claires

Plus en détail

MN1 DESIGN : MORTEN NIKOLAJSEN 2014 WWW.HOWE.COM/MN1

MN1 DESIGN : MORTEN NIKOLAJSEN 2014 WWW.HOWE.COM/MN1 DESIGN : MORTEN NIKOLAJSEN 2014 WWW.HOWE.COM/MN1 MN1 MN1 est une chaise de réunion et de conférence au design très caractéristique. Son dossier souligné d un élégant cadre en placage apparent, confère

Plus en détail

GRAND PRIX DE LA ROSE SNHF. 2012 4 e édition

GRAND PRIX DE LA ROSE SNHF. 2012 4 e édition GRAND PRIX DE LA ROSE SNHF 2012 4 e édition 2012 Cette année, la star des roses nous vient tout droit du pays des Mille et une nuits dont elle tire ses secrets de beauté et ses fragrances fruitées, mélange

Plus en détail

Dans la vallée de Serre Chevalier, vous vivrez pleinement la montagne. Sommets et glaciers, pistes et sentiers vous offrent un spectacle grandiose.

Dans la vallée de Serre Chevalier, vous vivrez pleinement la montagne. Sommets et glaciers, pistes et sentiers vous offrent un spectacle grandiose. Un spectacle grandiose! Au pied des plus beaux sommets du Parc National des Ecrins, l atout majeur de la région tient à son climat, d une double influence, à la fois montagnarde mais aussi méditerranéenne.

Plus en détail

Toits de terrasse de Griesser. Automatiquement bien.

Toits de terrasse de Griesser. Automatiquement bien. Toits de terrasse de Griesser. Automatiquement bien. Toits de terrasse pour prolonger l été 2 Toits de terrasse 3 Toits de terrasse Plaza Home Toit de terrasse en textile Les atouts Plaza Home / plaza

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LEICHT à house4kitchen collection 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LEICHT à house4kitchen collection 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LEICHT à house4kitchen collection 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LEICHT à house4kitchen Inspirations et impulsions pour 2014 Une cuisine ne prend vie qu une fois tous ses éléments combinés

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Rome ITALIE. Fiche Technique 2013

Rome ITALIE. Fiche Technique 2013 Rome ITALIE Fiche Technique 2013 L'Italie est une invitation aux voyages, tant elle a de richesses pour séduire. Ses villes, son architecture et ses vestiges témoignent d'une histoire mouvementée depuis

Plus en détail

Verbier, Suisse, Chalet des Merles

Verbier, Suisse, Chalet des Merles Verbier, Suisse, Chalet des Merles Un Chalet d exception Vieux bois, pierre naturelle, et architecture de montagne donnent à ce chalet un charme incomparable. Un lieu d habitation où vous passerez des

Plus en détail

Domaine FL en Anjou, la naissance d une marque

Domaine FL en Anjou, la naissance d une marque Domaine FL en Anjou, la naissance d une marque Dossier de Presse 2010 La naissance du domaine FL en Anjou De précieux terroirs révélés par la main de l homme De prestigieux vins servis par le roi chenin

Plus en détail

Economies d énergie, RT 2012, qualité des matériaux, les composantes de la maison individuelle évoluent.

Economies d énergie, RT 2012, qualité des matériaux, les composantes de la maison individuelle évoluent. Communiqué de presse 20 novembre 2012 Domexpo se restructure et s agrandit : Six nouveaux modèles, reflets des nouvelles tendances de la maison individuelle, en cours de réalisation sur le village de Baillet

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

L arche de Noé sur la Seine

L arche de Noé sur la Seine Musée du Quai Branly. Paris L arche de Noé sur la Seine Maître d ouvrage Établissement public du musée du quai Branly, Paris Architectes Ateliers Jean Nouvel, Paris Ingénieurs BET structure et Ingerop,

Plus en détail

Construction de 24 appartements haut standing - Albitreccia Corse du Sud

Construction de 24 appartements haut standing - Albitreccia Corse du Sud Construction de 24 appartements haut standing - Albitreccia Corse du Sud 2 D architecture moderne, séduisante, ces volumes spacieux et lumineux ouverts par de grandes baies vitrées sur cette nature généreuse,

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

La Maison Mazda à Saint-Félicien Une construction efficace et économique tout en bois. Photo : Stéphane Groleau

La Maison Mazda à Saint-Félicien Une construction efficace et économique tout en bois. Photo : Stéphane Groleau La Maison Mazda à Saint-Félicien Une construction efficace et économique tout en bois Photo : Stéphane Groleau Lorsqu est venu le temps de choisir un système de construction pour son nouveau bâtiment,

Plus en détail

Coral Residence. Coral Résidence. V i e u x G r a n d P o r t - M a u r i t i u s

Coral Residence. Coral Résidence. V i e u x G r a n d P o r t - M a u r i t i u s Coral Residence Coral Résidence V i e u x G r a n d P o r t - M a u r i t i u s C o r a l R e s i d e n c e L e c a r a c t è r e a b s o l u d e q u a l i t é La Villa rêvée doit exalter vos plus profonds

Plus en détail

grand prestige grands constructeurs

grand prestige grands constructeurs pureté contemporaine Imprégnées d une splendeur peu commune, les résidences signées Jean Houde ennoblissent le paysage architectural québécois depuis plus de 0 ans. Visite d une des dernières réalisations

Plus en détail

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) QUE FESONS-NOUS? De la vidéo et de la photo. Nous produisons,

Plus en détail

ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013. les coulisses de la Tour Eiffel

ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013. les coulisses de la Tour Eiffel ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013 les coulisses de la Tour Eiffel Événement inédit depuis sa construction en 1889, elle vous invite aujourd hui à une découverte fascinante et insolite

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

Prof. Dr. Stephan M. Wagner Rolf Jaus

Prof. Dr. Stephan M. Wagner Rolf Jaus Développement des collaborateurs et évolution des salaires dans le secteur des achats Etude 2014 Prof. Dr. Stephan M. Wagner Chaire de gestion logistique Département Management, technologie et économie

Plus en détail

Limone Piemonte. dans le secteur touristique et commerciale qui fait de leur séjour une expérience inoubliable et différente.

Limone Piemonte. dans le secteur touristique et commerciale qui fait de leur séjour une expérience inoubliable et différente. Limone Piemonte Les Alpes qui entourent Limone sont fréquentées par touristes sportifs et exigeants, italiens et étrangers. C est l admirable environnement naturel qui exerce l attraction la plus grande

Plus en détail

Communiqué de presse Le 3 avril 2014

Communiqué de presse Le 3 avril 2014 Communiqué de presse Le 3 avril 2014 Oiva, la boutique en ligne des tissus et textiles de maison nordiques, accueille ce printemps une nouvelle marque dans sa sélection : Place de Bleu. Malgré son nom

Plus en détail