Métiers Atlantique # 101. L OEIL SUR Une loi pour les artisans L apprentissage : entre inquiétude et espoir À très vite sur Facebook et Twitter

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Métiers Atlantique # 101. L OEIL SUR Une loi pour les artisans L apprentissage : entre inquiétude et espoir À très vite sur Facebook et Twitter"

Transcription

1 Métiers Atlantique # 101 Le Magazine de la CMA 44 OCTOBRE 2014 L OEIL SUR Une loi pour les artisans L apprentissage : entre inquiétude et espoir À très vite sur Facebook et Twitter Portrait Richard LETEXIER, 3 passions et presque 3 métiers Annonces 55 entreprises à reprendre en Loire-Atlantique

2 2 e édition Vous débordez de En partenariat avec le Bottin Gourmand, le Crédit Agricole a lancé un grand concours dans de nombreuses régions afin de valoriser le patrimoine culinaire français et tous ceux qui participent à son excellence : les agriculteurs, les artisans et les restaurateurs. Après le succès de la 1 re édition, où 78 lauréats ont été recompensés, Talents Gourmands reprend du service en Vous êtes agriculteur, artisan, restaurateur? Inscrivez-vous sur talents-gourmands.fr à partir du 20/10/2014 et jusqu au 20/12/2014! ARNOLD SERRE EPHAD ÉCHAFAUDAGES PARC D ACTIVITÉS DU LANDAS (SAINT-JEAN-DE-BOISEAU) Double Mixte Photo Le Nautilus 2014 «Nous intervenons sur toute la France. Il nous fallait un terrain bien desservi pour faciliter nos déplacements.» «Ce terrain était pour nous une aubaine, à la confluence des grands axes de circulation de St-Malo à la Rochelle. De plus, cette situation est sympathique du fait de la bonne entente avec les autres artisans de la zone! Nous ne regrettons pas d avoir investi ici.» Terrains constructibles et solutions immobilières d entreprises Appelez Nantes Métropole Aménagement au ou contactez-nous sur NMA AP _190x130_PLEIN OUEST.indd 1 25/04/14 16:55

3 04 - L oeil sur > Participez aux Trophées de la Femme dans l Artisanat > Une loi pour les artisans > L apprentissage entre inquiétude actuelle et espoir futur > Photos de mains et de portes d atelier demandées > Projet BOULANG AIR : l asthme du boulanger > Rencontres CMA et Mairies > Fanny REYRE, luthière nantaise au Venezuela > Suivez la CMA sur Facebook et Twitter > Le bilan de compétences, une nouvelle prestation de la CMA 44 > Métiers de bouche : l obligation de mentionner les produits allergènes > Le «Fait main» > L artisanat : un management sur-mesure > La RSE : un outil de performance pour les TPE > Vignoble nantais : extension de la zone d activité des 4 chemins à Mouzillon > Salon des Métiers d Art : 12,13 et 14 décembre à la Cité des Congrès > Pays d Ancenis - Nantes Métropole : devenez Artisans REPAR ACTEURS > Le CFA des Métiers de l Electricité dans ses nouveaux locaux 14 - Formation continue > Bonnes pratiques d hygiène et autocontrôle > Formation qualifiante ADEA > Musclez votre compétitivité grâce à nos formations commerciales > Calendrier des formations 18 - Il a été apprenti > Matthieu GUÉRIN, il se reconvertit pour faire un vrai métier : boucher 20 - Portrait d artisans > Fabrice HEURTEAU, artisan boulanger entrepreneur > Ludovic BOUGO, révélateur d espaces 20 ans de développement et toujours des projets > Richard LETEXIER, 3 passions et presque 3 métiers > Nathalie ZAMPINO, ANAGO, créations et couture sur-mesure > MECAREAL, transmission assurée grâce au contrat de génération > Sophie MOREAU, le management, un apprentissage, un savoir-faire > Sophie BAKERY CAKE SHOP Fait maison avec un soupçon de french touch 29 - Annonces > 56 entreprises à reprendre en Loire-Atlantique De l Apprentissage... Lors des assises de l Apprentissage le 19 septembre dernier à l Elysée, le Président de la République a annoncé une série de mesures (à court et moyen terme) visant un objectif ambitieux : apprentis en formation à l horizon de S agissant de la voie traditionnelle de la transmission des savoirs et savoir-faire dans l Artisanat, le réseau des CMA s est particulièrement impliqué pour que ses nombreuses propositions, empreintes des besoins des artisans, soient inscrites à l agenda des discussions avec les ministres concernés. Vous trouverez le détail de ces mesures dans les pages de votre magazine Métiers Atlantique. Si celles-ci peuvent être considérées comme allant dans le bon sens, il est néanmoins nécessaire d avancer sur des mesures très concrètes qui permettront à l entreprise de former au moindre coût et de manière optimum les apprentis. La rentrée 2014 connait une baisse sensible des effectifs d apprentis au niveau de l ensemble des CFA des métiers de Loire-Atlantique. Quant à notre CFA, le CIFAM à Sainte Luce sur Loire, celui-ci est épargné et enregistre une légère progression de ses effectifs. Cette situation cache cependant des disparités parmi les différents secteurs professionnels. S il existe des secteurs porteurs comme l Alimentaire, certains peinent à recruter comme l Ébénisterie et la Carrosserie automobile, d autres sont stables comme la Restauration, la Mécanique automobile et le secteur Tertiaire. Pourtant, l Apprentissage est une voie de la réussite qui permet à 80 % des apprentis de trouver un emploi dans les 6 mois après la formation. Dans un contexte difficile pour l emploi des jeunes, c est une véritable performance! Je rappelle également que 50 % des chefs d entreprises artisanales sont issus de l Apprentissage. Pour ces 2 raisons, mais aussi pour beaucoup d autres, l Apprentissage mérite que l on prenne soin de lui car il contribue grandement à l économie de notre pays. L Apprentissage est également la voie de l excellence et votre CMA recevra du 25 au 28 novembre la semaine de l excellence de la Boulangerie organisée par la Fédération des Boulangers de Loire-Atlantique. De nombreux jeunes viendront de toute la France pour se confronter aux autres. Les épreuves se dérouleront dans les installations du CIFAM. Ces futurs professionnels deviendront peut être comme Christophe ROUSSEL, Pâtissier Chocolatier à La Baule, qui à partir de son CAP, passé en apprentissage, cumule les réussites et les honneurs, emploie 30 personnes et exporte désormais son savoir-faire au Japon. Joël FOURNY Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Loire-Atlantique Editorial 03 Chambre de Métiers et de l Artisanat de Loire-Atlantique 5 allée des Liards - BP Sainte-Luce-Sur-Loire Cedex Tél.: / / cma-nantes.fr et cifam.fr Directeur de la publication : Joël FOURNY Rédacteur en chef : Serge LEGROS Rédaction : Serge LEGROS - Isabelle THÉBAUD - Arnaud BICHON Gwénaelle BRUMENT Conception, réalisation & régie publicitaire : RMO NANTES Imprimeur : IMPRIMERIE OFFSET 5 EDITION. Brochure imprimée sur papier certifié PEFC Photo de couverture : Richard LETEXIER, Ébéniste à La Baule Dernière minute Loi de finances 2015 : les élus du RSI s indignent de la suppression annoncée de l indemnité de départ pour les artisans et les commerçants Créée en 1972, l indemnité compense, lors de leur départ en retraite, l absence de possibilité de valoriser les fonds de commerce d artisans et de commerçants dont l activité leur procure de très faibles revenus, en raison de la concurrence des circuits de la grande distribution. «C est un soutien individuel important pour les artisans et commerçants éligibles à cette aide Un effort modeste de la solidarité nationale à l égard de personnes qui ont joué un rôle économique et social majeur, dans les centres villes et les villages» souligne Gérard Quevillon, Président national du RSI. En 2013, l indemnité a été versée à indépendants pour un montant global de 12,66 millions d euros. Et de rejeter à l unanimité le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, regrettant que leurs propositions pour simplifier et améliorer la protection sociale des indépendants dans le respect d une gestion rigoureuse et responsable, ne soient pas prises en compte.

4 04 L œil sur Une Loi pour les artisans La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, promulguée le 18 juin dernier, prévoit de soutenir une offre commerciale et artisanale diversifiée sur le territoire français en favorisant le développement des très petites entreprises. Reconnaissance des Métiers d Art La Loi reconnait la spécificité des Métiers d Art en leur donnant enfin une définition légale. En outre une section spécifique aux Métiers d Art voit le jour dans le Répertoire des Métiers. Elle répond à des souhaits clairement exprimés aux pouvoirs publics et au législateur par les entreprises artisanales au travers du réseau des CMA. Des changements importants sont prévus par la loi, on peut retenir notamment les dispositions suivantes : Dynamisation des commerces de proximité et rénovation du régime des baux commerciaux La loi limite les hausses de loyers commerciaux à 10 % par an en cas de déplafonnement et ce afin d éviter l éviction de certains artisans commerçants en raison d une inflation trop forte des loyers. Les relations entre les artisans commerçants locataires et les bailleurs seront dorénavant plus équilibrées : obligation d état des lieux lors de la prise d un local ainsi qu un inventaire précis des catégories de charges locatives (en clarifiant la répartition entre le bailleur et le commerçant). Il s agit ici de donner aux différentes parties les outils pour désamorcer d éventuels conflits. Par ailleurs, la loi étend le bail dérogatoire de 2 à 3 ans. Simplification et harmonisation du régime de l entreprise individuelle La loi crée un régime unique pour la micro entreprise en fusionnant les régimes du micro social et du micro fiscal. Le texte apporte de nouvelles obligations aux auto-entrepreneurs puisque ces derniers devront suivre le stage préalable à l installation comme tous les créateurs-repreneurs d entreprise artisanale. De même ils seront assujettis à la taxe pour frais de Chambre de Métiers à compter du 01/01/2015. Enfin on peut également souligner dans cette nouvelle loi la volonté du législateur de faciliter l accès au régime de l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL). REPÈRES Loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises sur : Promotion de la qualité et du savoir-faire des artisans La loi réservera la qualité d artisan aux seuls détenteurs d une qualification professionnelle pour le métier qu ils exercent. La CMA pourra désormais vérifier les conditions d exercice des créateurs d entreprise ayant une activité soumise à qualification. Ce contrôle pourra également être effectué en cas de modification d activité. Il s agit de justifier et non plus de déclarer sa qualification. De même, la qualification devra être détenue par activité et non plus par groupe d activités. Le législateur a également prévu que les personnes qui exercent une activité pour laquelle une assurance est obligatoire, devront la mentionner sur leurs factures ou devis, c est notamment le cas pour la décennale du Bâtiment. Boostez votre équipe avec un champion du Monde de Hand! Dans le cadre du partenariat entre l Artisanat 1 ère entreprise de France et les équipes nationales de Handball, la CMA44 vous propose de participer au Tournoi International de Nantes XXL le vendredi 9 janvier 2015, en mixant réflexion, sport et détente, sur le parquet du nouveau Hall XXL du Parc des Expositions de Nantes. Au programme, une conférence menée par un handballeur champion du Monde, sur le leadership et le travail en équipe, la gestion du stress, la compétitivité au sein d un groupe ayant un objectif commun et 2 matchs internationaux en soirée VIP pour un coût négocié de 140 HR/Personne. L occasion aussi de valoriser votre entreprise en invitant vos salariés ou vos clients à l un des plus importants événements internationaux de Handball. Pour nous faciliter l organisation et atteindre le seuil critique de participants, préinscrivezvous vite sur : cma-nantes.fr/evenement/tournoi International de Handball

5 ON EN PARLE L école des métiers de l Imprimerie devient GRAFIPOLIS Quelques temps après avoir fait peau neuve en s installant sur l ile de Nantes au cœur du quartier de la création, l école qui comprend un CFA et un centre de formation continue, change d appellation et devient GRAFIPOLIS dont le nom peut se traduire par «cité des écritures». Téléprocédures obligatoires À compter du 1 er octobre 2014, toutes les entreprises soumises à un régime réel (normal ou simplifié) d imposition en matière de TVA auront l obligation de dématérialiser la déclaration et le paiement de cette taxe. À compter de l échéance de mai 2015, toutes les entreprises soumises à un régime réel (normal ou simplifié) d imposition en matière de résultats auront l obligation de dématérialiser leur déclaration de résultats et ses annexes. Participez aux Trophées de la femme dans l Artisanat Pour mettre en valeur la place de la Femme dans l Artisanat de Loire-Atlantique, la CMA 44 organise la 2 ème édition de ce Trophée qui a connu beaucoup de succès et de retombées médiatiques pour les lauréates en Vous êtes apprentie, salariée, conjointe ou chef d entreprise, vous pouvez concourir en déposant un dossier de participation. Un jury, composé d une majorité de femmes, déterminera les lauréates de chaque catégorie. Votre parcours, votre motivation, votre formation, votre implication particulière, votre originalité et votre expérience nous intéressent! L œil sur 05 REPÈRES REPÈRES Toute l information ainsi que les dossiers sont disponibles sur : L Apprentissage entre inquiétude actuelle et espoir futur! Inquiétude! De la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat des Pays de la Loire dans sa conférence de presse de rentrée au CIFAM, où le Président Jean-Claude CHOQUET et les directeurs des 5 CFA des CMA de la région ont souligné la baisse des effectifs d apprentis du secteur artisanal en lançant un appel aux entreprises et à l État. Baisse sensible due à la situation économique difficile mais aussi aux nombreuses contraintes réglementaires et au manque de stabilité dans les aides aux entreprises. Bref tout un ensemble qui fait que l apprentissage, fer de lance de la transmission des savoir-faire de l Artisanat, apparaît en perte de vitesse dans certains secteurs professionnels comme notamment la Carrosserie automobile ou le Bâtiment. Pourtant ce mode de formation a fait ses preuves puisque 80 % des apprentis trouvent un emploi dans les 6 mois de leur sortie de formation et que 50 % des chefs d entreprise artisanale sont issus de l apprentissage. Toutefois, la Boulangerie, la Pâtisserie et la Boucherie-Charcuterie (c est nouveau) ne connaissent pas de difficultés. Cas particulier, le CIFAM, le CFA de la CMA 44 enregistre une légère augmentation de ses effectifs. Espoir! À la lecture des annonces faites par le Président de la République lors de la réunion de mobilisation pour l Apprentissage qui s est tenue fin septembre. La prime au 1 er apprenti sera finalement attribuée à toutes les entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent un apprenti supplémentaire. Pour 2014, le montant est porté à Euros pour les moins de 11 salariés et la clause qui conditionnait le versement de la prime à la signature d un accord de branche est suspendue. Sont également annoncées des dotations de 150 millions d Euros pour financer les CFA et 80 millions d Euros pour financer l hébergement des apprentis. À venir des discussions sur l assouplissement de la réglementation sur les travaux dangereux, la valorisation du rôle de Maître d Apprentissage, l évolution du système de rémunération des apprentis pour encourager l embauche d apprentis de 21 ans et plus, la généralisation des passerelles entre les titres de l Artisanat et les diplômes, le renforcement de la place de l entreprise et des compétences professionnelles dans les référentiels de formation, l élargissement de la fonction des médiateurs de l apprentissage et le renforcement de la place des entreprises et des CMA dans le dispositif d orientation. Tous ces sujets ont été proposés par le réseau des CMA. En conclusion, même si les apprentis peuvent s inscrire dans les CFA jusqu en novembre, la rentrée 2014 restera certainement marquée par une baisse sensible de ses effectifs, car ces mesures, certes positives, arrivent bien tard après des errements qui ont semé le doute dans l esprit des chefs d entreprise!

6 06 L œil sur Photos de mains et de portes d atelier demandées Sophie et Guillaume LE PENHER, Artisans d Art à Rezé lancent le «Please Touch Project». Leur travail consiste à associer dans leurs sculptures, l organique (le bois) et le vitrifié (le verre). Cette association originale et 12 ans d expérience commune les amènent désormais à aller au-delà du regard sur une pièce et à intégrer le toucher des matières. «Notre travail est tactile, nos pièces doivent l être également. Ce n est que par le toucher que l on découvre la profondeur du contraste». Alors que se passerait-il si à l aide d une technologie sur-mesure les sculptures répondaient au toucher du visiteur? C est là tout l enjeu de ce projet. Pour cela Sophie et Guillaume ont besoin de vos photos de portes d atelier et de vos mains pour enrichir le contenu numérique de l installation. Ces images seront incluses dans des diaporamas. En touchant la pièce interactive, se déclencheront les images, des séquences sonores, lumières Partenaires de l opération : la Fondation de la Banque Populaire dont l Atelier LE PENHER est lauréat et le Conseil Régional des Pays de la Loire. Affaire à suivre! REPÈRES Envoi des fichiers : en 20 x 11,2 cm via dropbox, nextsend... Contact : Atelier Le PENHER Projet BOULANG AIR Le Pôle d Innovation Technologique de l INBP œuvre pour trouver les causes de l asthme du boulanger. La qualité de l air en boulangerie-pâtisserie est une préoccupation majeure et croissante, l asthme du boulanger étant la première cause d asthme professionnel en France. Bien que les poussières de farine aient été mises en cause dans cette pathologie, très peu d études se sont intéressées à la composition microbiologique exacte des bioaérosols générés au cours des activités de boulangerie. Ce projet est un préalable à une étude de plus grande envergure qui permettrait d affiner les mesures réalisées et de proposer des moyens de lutte. À noter que le CIFAM organisait le 8 octobre l intervention de MEDIALANE sur les allergies respiratoires des boulangers. Rencontres CMA et Mairies Suite aux élections municipales, le Président FOURNY a souhaité rencontrer les nouveaux élus municipaux afin de faire connaissance, dialoguer et faire prendre en considération les attentes de l Artisanat pour créer un contexte favorable. Après Sainte Luce sur Loire et Le Pouliguen, c est à Guérande que Madame PHAN THANH a accueilli une délégation de la CMA en présence de son 1 er Adjoint, Thierry de LORGERIL et de son Directeur de cabinet. Après une présentation des interventions de la CMA, des différents enjeux de l Artisanat (Apprentissage, transmission ) et des éléments statistiques de l artisanat local, la discussion a largement porté sur les zones d activités. Pour la CMA, certains artisans doivent pouvoir s implanter au plus proche des besoins de la population. Or, sur Guérande le foncier est rare donc cher et le secteur protégé ne facilite pas les choses. Le Maire et son adjoint annoncent qu une réflexion est actuellement en cours sur les activités de centre-ville. Dans cette optique, la CMA pourrait apporter son expertise à la commune tout en précisant que les besoins des entreprises artisanales sont différents en fonction de la nature de leur clientèle. Il est nécessaire d analyser les besoins pour orienter la stratégie de la commune, voire faire de la médiation entre les entreprises et la municipalité. REPÈRES Plus d info : vous pourrez accéder à la publication en ligne Une discussion intéressante, à bâtons rompus, dans une simplicité réciproque des échanges mais toujours trop courte. Elle permet cependant de valider l importance de l Artisanat communal (entreprises, emplois, formation ), de faire découvrir plus précisément le rôle et les interventions de la CMA et parfois, de lancer des axes de travail en partenariat. D autres rencontres sont prévues comme à Vigneux de Bretagne, Pontchâteau et Orvault.

7 ON EN PARLE ZE Plombier, Prix de l innovation Pierre Olivier CLERC, plombier original qui intervient sur Nantes en triporteur est le lauréat national des «Lumières de l innovation» organisées par la CAPEB. Il a été primé pour son approche originale écologique et économique. Bravo pour l idée. FFB, un nouveau président Norbert PINTO, patron de Décolorogie à Saint-Nazaire et Tijou à Saint-Herblain, devient Président de la Fédération Française du Bâtiment de Loire-Atlantique. Son objectif, relancer le Bâtiment : «Si l on veut conserver les emplois dans les métiers du Bâtiment, il faut relancer la construction, les permis de construire...» (Presse Océan) Prix national Stars et Métiers pour Christophe ROUSSEL Christophe ROUSSEL, artisan basé à La Baule (Loire-Atlantique), remporte le prix national Stars & Métiers dans la catégorie Dynamique Commerciale. Les Chambres de Métiers et de l Artisanat et les Banques Populaires, organisateurs du prix, ont choisi de récompenser ce pâtissier-chocolatier de la Côte d Amour pour son dynamisme exemplaire en matière d innovation commerciale. Le chef d entreprise, Christophe Roussel, recevra son trophée le 2 décembre 2014 lors d une cérémonie de remise des prix nationaux à la salle Wagram, à Paris. «Un dimanche de haute saison, il y a plus de mille familles qui dégustent nos pâtisseries à midi. Ma récompense, c est de pouvoir partager des conseils, des émotions avec eux.» La CMA adresse ses plus vives félicitations à Christophe et son épouse Julie qui dirigent avec brio et dynamisme une très belle et remarquable entreprise artisanale. Photo D. LEVRON L œil sur Fanny REYRE, luthière nantaise au Venezuela 07 L Atelier du Quatuor, bien connu des musiciens nantais, sera présent au Venezuela pour 10 jours afin d animer des ateliers de lutherie à destination des Maîtres luthiers et apprentis. À l invitation de la «Fundacion Musical Simon Bolivar», Fanny REYRE accompagnés de son époux Eric, expert en instruments de musique et également luthier, apportera son expérience et sa compétence dans la fabrication et réparation des violons et autres violoncelles. Reconnaissance internationale pour Fanny, Maître Artisan d Art bien connue de la CMA pour lui avoir remis récemment la Médaille de la Reconnaissance pour son parcours et son implication pour sa profession. Le Bilan de compétences, une nouvelle prestation de la CMA44 Vous souhaitez évoluer dans votre activité ou élaborer un nouveau projet professionnel? Vous avez besoin de faire le point, de mieux vous connaître? La CMA44 vous aide à passer cette étape professionnelle et propose une nouvelle prestation aux chefs d entreprise, conjoints collaborateur ou conjoints associés non salariés impliqués dans l entreprise : le Bilan de compétences. Il vous permet surtout de vous accorder du temps de reflexion avant des choix. REPÈRES Renseignements et conditions auprès de Mélanie BAGAS Chargée de Bilan de Compétences et sur le site : Suivez la CMA44 sur Facebook et Twitter La CMA 44 et son centre de formation, le CIFAM, investissent les réseaux sociaux. Consultez les pages Facebook Entreprendre avec la CMA44 CIFAM, Formateur de Talents Comptes Le Président de la CMA44 s exprime sur son propre Nos sites cma-nantes.fr et cifam.fr

8 08 L œil sur Métiers de bouche : l obligation de mentionner les produits allergènes Si les modalités d application du Règlement «INCO» concernant l étiquetage des produits alimentaires pré-emballés étaient déjà connues, le décret, en cours de rédaction, précisera les obligations pour les produits non pré-emballés ou emballés en vue d une consommation immédiate. L information sur la présence d allergènes devra figurer à proximité du produit. Le professionnel devra tenir à jour des fiches détaillant la composition des produits et en informer le consommateur. REPÈRES (*) la liste des 14 allergènes à mention obligatoire est présente sur le site du Ministère de l économie : Contact CMA44 : Service conseils et formation Le «Fait Maison» Les entreprises de restauration, tout comme les entreprises de traiteur et de vente ambulante de plats préparés, ont jusqu au 1 er janvier 2015 pour se mettre en conformité avec le décret N du 11 juillet 2014 relatif à la mention «Fait Maison» dans les établissements de restauration commerciale ou de vente à emporter de plats préparés. La mention «Fait Maison» concerne les plats cuisinés sur place (ou en dehors du lieu où ils sont servis pour les activités de traiteur et les établissements ambulants) à partir de produits bruts. S entend par produits bruts, les produits alimentaires n ayant subi aucune modification importante, y compris par chauffage, marinage, assemblage ou une combinaison de ces procédés. À l exception des pommes de terre, les produits bruts peuvent être réceptionnés épluchés, pelés, tranchés, coupés, découpés, hachés, nettoyés, désossés, dépouillés, décortiqués, taillés, moulus ou broyés, fumés, salés, réfrigérés, congelés, surgelés, conditionnés sous vide. Salaisons, saucisseries et charcuteries - à l exception des terrines et pâtés - fromages, matières grasses alimentaires, crème fraîche, lait, pain, farines, biscuits secs, légumes et fruits secs et confits, pâtes et céréales, choucroute crue et abats blanchis, levure, sucre et gélatine, condiments, épices, aromates, concentrés, chocolat, café, tisanes, thés et infusions, sirops, vins, alcools et liqueurs, pâte feuilletée crue, fonds blancs, bruns et fumets, peuvent aussi entrer dans la composition d un plat «Fait Maison», sous réserve d en informer par écrit le consommateur. Tous les professionnels de la restauration, vente à emporter et traiteur ont l obligation d afficher la mention : «Les plats Faits Maison sont élaborés sur place à partir de produits bruts» à un endroit visible des consommateurs, qu ils réalisent ou non des plats «Faits Maison». C est une information obligatoire! REPÈRES Le Ministère de l économie a mis en ligne un site d information de la mention «fait maison» : Contact CMA44 : Service conseils et formation L artisanat : un management sur-mesure Face à la part croissante de temps que les chefs d entreprises artisanales doivent consacrer à la gestion des ressources humaines, la CMA44 fait un état des lieux des pratiques du terrain pour enrichir son accompagnement. Comment les entreprises artisanales ont-elles pu passer de la structure unitaire, une seule ressource de production «le patron» à une petite structure avec des salariés «le chef d entreprise»? Qu est-ce qui motive ou oblige les artisans à «sortir» des activités de production pour gérer le capital humain de l entreprise? Comment les artisans, qui fondent leur identité sur la tradition et la maîtrise d un savoir-faire, sont-ils devenus des «managers» sachant déléguer, organiser et contrôler le travail d une/des équipes? Existe-t-il des points de passage obligés ou des régularités dans les différentes dynamiques d animation d équipes : la trajectoire du dirigeant? L organisation de l entreprise? Le profil du dirigeant Autant de questions posées à un panel de chefs d entreprises artisanales de Loire-Atlantique pour «caractériser» la singularité du modèle de management et des ressources humaines des Petites Entreprises du secteur artisanal. À ce jour, 2 groupes de chefs d entreprises ont permis d apporter des éclairages sur des modèles d organisation d entreprise, de repérer des points de vigilance en fonction de la croissance de l entreprise sur des pratiques en matière de gestion de ressources humaines. La CMA44, toujours soucieuse d apporter les meilleurs services aux entreprises, s appuiera sur ces conclusions pour adapter et faire évoluer son offre de services.

9 ON EN PARLE 2 ème Médaille d or au Salon des inventions à Genève pour la Sté CEMI à la Montagne En 2013, le Salon International des Inventions de Genève récompensait la société pour son porte-casque séchant, commercialisé sous le nom de ZEF à déjà plus de exemplaires. Cette PME innovante récidive avec une lampe industrielle InovLed - destinée aux éclairages industriels diffusant une luminosité sans équivalent tout en permettant des économies d énergie substantielles. Ce système d éclairage est constitué de projecteurs à LED commandé par radio depuis une console de pilotage. La CEMI a aussi été promue «Chevalier de l Ordre» par le Comité Europe France Invention. Une grande fierté pour son dirigeant, Thierry BONNEAU qui recherche désormais à améliorer cet éclairage avec l ajout d une fonction solaire. La gamme InovLed avicole rencontre d ores et déjà un grand succès auprès des professionnels. L œil sur LA RSE : un outil de performance pour les TPE 09 Embauche de proximité, fidélisation des salariés, partage des résultats, achats de proximité, mise en place de circuits courts, réduction et gestion des déchets... Tendance forte, bientôt incontournable de l économie française, la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) s invite aujourd hui dans les critères de choix des partenaires, des fournisseurs et des clients. Au-delà des considérations écologiques, le développement social et environnemental constitue une opportunité d amélioration de la performance économique, au bénéfice de l emploi et de la qualité de l emploi. Or les dirigeants de TPE ne sont pas toujours convaincus de l intérêt de la RSE pour leur entreprise. C est pourtant un moyen pertinent de faire évoluer l entreprise et son fonctionnement. Ainsi, mettre en œuvre des pratiques responsables de gestion de son entreprise pour répondre aux enjeux du développement durable, c est aussi se donner les moyens d accéder à de nouveaux marchés. Les bénéfices sont nombreux : image valorisée, fidélisation et motivation des salariés, clients et partenaires, économie et profits... Beaucoup de clients et/ou partenaires, sont attentifs à ces pratiques responsables, avant de passer commande. Engager une démarche RSE vous effraye? Vous hésitez, inquiet du temps à y consacrer? Le rapport investissements / bénéfices vous laisse perplexe? La CMA44 vous accompagne via un outil de diagnostic qui inventorie les usages d une entreprise volontaire pour réfléchir aux axes de progrès et vous permettre lors d ateliers collectifs, d élaborer votre plan d actions individualisé. Médailles de la Reconnaissance de la CMA Lors d une cérémonie officielle mais sympathique, la CMA44 a souhaité récompenser les personnes qui se sont particulièrement impliquées dans leur métier, la formation, la défense et le rayonnement de l Artisanat de Loire-Atlantique. À cette occasion ont également été remis les titres et diplômes de la promotion sociale. REPÈRES Plus d infos : CMA44 Laurent GRANSON Caroline NAVARRO Départs en retraite au CIFAM de la CMA44 : des vies professionnelles au Service de l Artisanat Catherine DEMARE : entrée en 1972, d abord à l apprentissage, puis à l inscription au répertoire des Métiers, elle intègre le Centre de Formalités des Entreprises. 10 ans plus tard, elle rejoint le secrétariat de l assiduité de l apprentissage au CIFAM. En 2005 elle devient assistante à la Direction des Formations. Chargée d accueil au CIFAM depuis 2011, elle prend une retraite méritée après 42 ans dédiés à l Artisanat, dans les différents services de la CMA. Françoise COLLE : entrée en 1989 comme Professeur en maths, Sciences alimentaires et VSP, elle prend sa retraite après 25 ans à former des apprentis, dont certains sont aujourd hui des artisans reconnus. Hervé HAMEL : Artisan Photographe, il intègre le CIFAM en 1989 comme professeur en Photographie, puis prend la responsabilité du Service Vie des Apprentis en Coordinateur Vie des Apprentis depuis janvier 2011, il profite d une retraite bien méritée depuis juin 2014, après avoir reçu la Médaille d honneur de la CMA 44 pour l ensemble de sa carrière professionnelle comme artisan et comme professeur, au service de la photographie. Francis TOUCHARD : après toute une longue expérience dans le secteur de l industrie automobile, il termine sa carrière au CIFAM, comme responsable du Secteur Mécanique-Carrosserie durant ces 5 dernières années.

10 10 L œil sur Vignoble nantais : extension de la zone d activité des 4 chemins à Mouzillon Chefs d entreprises, porteurs de projet, vous recherchez un terrain sur le vignoble Nantais? La Communauté de Commune de Vallet vous propose un large choix de terrains viabilisés et adaptés à vos besoins, de 800 à m 2 au prix de 25 HT/m 2, sur le parc d activité des Quatre Chemins à Mouzillon. Un emplacement stratégique au cœur du vignoble, proche de Vallet et de Clisson et de la 4 voies vers Nantes et des prestations de qualités sont prévues : nouveau giratoire, voierie lourde, placettes de retournement dimensionnées pour les poids lourds, trottoirs, stationnement, surfaces arbustives et paysagères, terrains dédiés à l Artisanat (possibilité de showroom) réseau pro présent sur la Zone Artisanale, haut débit et fibre optique déployée à terme, installation d un restaurant ouvrier sur la zone encouragé par la commune Livraison possible en décembre REPÈRES Plus d infos contacts CMA44 Alexandra MOULIN-HUET - Conseillère territoriale Agence Ancenis mail Salon des Métiers d Art : 12, 13 et 14 décembre à la Cité des Congrès Le Salon de la Création et des Métiers d Art ouvrira ses portes les 12, 13 et 14 décembre 2014 à la Cité des Congrès de Nantes. Bien que ce salon ait fortement évolué depuis sa création, 2014 sera l occasion de fêter les 20 ans de cette manifestation. 150 créateurs présenteront leurs œuvres, dans une organisation renouvelée autour des savoir-faire et de l innovation technique et créative. De nouvelles animations et performances seront proposées, notamment avec le collectif de créateurs nantais Emergence et des créateurs de la Révolution Sensible 1.0 qui conduit un travail autour de l action de créateurs et le recyclage de matériaux.

11 L œil sur 11 Pays d Ancenis - Nantes Métropole Devenez Artisans REPAR ACTEURS La réparation des produits est l un des piliers de l économie circulaire, au même titre que l éco-conception et le recyclage des déchets. Proposé en Pays de la Loire par les CMA, avec le soutien de l ADEME et des collectivités territoriales, le programme REPAR ACTEUR, initié en Loire-Atlantique avec la communauté de Commune du Pays d Ancenis cible 40 entreprises du territoire, dans 3 secteurs d activité : L équipement à la personne : cordonniers, retoucheuses de vêtements et couturières (articles en cuir, chaussures et textiles), bijoutiers et horlogers L équipement de la maison : réparateurs d appareils électroménagers, d appareils multimédias (TV, Hi-fi, antennes, matériel informatique) Les Cycles, motocycles et matériels de jardins. Objectif : inciter les clients à faire réparer leurs produits plutôt que les jeter, dans le cadre de la politique nationale de prévention des déchets, et stimuler l économie circulaire de proximité. L occasion de valoriser les entreprises artisanales de la réparation et de promouvoir ces métiers auprès du grand public et des jeunes générations. Ils ont dit «Nous aurions pu choisir le statut d auto-entrepreneur qui permet de payer moins de charges, mais il fausse la concurrence et cela ne me semblait pas correct. Payer l impôt et la TVA bénéficie à la collectivité et créer de l emploi est important.» Mélanie REYNES, intérieur ID (peinture décoration) dans Ouest France du «Moi, j aime l entreprise. Je le dis et je l assume : la France a besoin de ses entreprises car ce sont elles qui créent des emplois.» Manuel VALLS s adressant certes aux entrepreneurs du MEDEF mais on peut penser que le message s adresse aussi aux artisans! Ouest France du «La commande publique devrait tenir compte de la place de l apprentissage ou plus exactement du nombre d apprentis, de l effort de formation de jeunes réalisé par ces entreprises qui soumissionnent aux marchés publics. Ce sera donc une des clauses figurant désormais dans les marchés.» François HOLLANDE lors de son discours du aux assises de l apprentissage «L apprentissage constitue une voie de formation d égale dignité avec la voie scolaire. Ce choix de formation facilite l accès à l emploi des jeunes.» Jacques AUXIETTE, Président du Conseil Régional des Pays de La Loire dans une lettre adressée au Président de la République Après une phase de sensibilisation individuelle dans le cadre d un diagnostic, la CMA 44 propose aujourd hui aux professionnels concernés de devenir titulaires de la marque et de bénéficier notamment, outre d un atelier thématique, d un kit de communication et d une action de promotion pour valoriser leur savoir-faire. Devenez Répar acteurs et anticipez cette évolution sociétale, atout de taille pour développer votre activité. Cette opération sera d ailleurs prochainement déployée sur Nantes Métropole.. REPÈRES Plus d infos Christophe TERRIEN Conseiller Environnement CMA

12 12 L œil sur Le CFA des Métiers de l Électricité dans ses nouveaux locaux De la rue de la Maison Blanche au Campus de l Apprentissage, bd du Bâtonnier Cholet à Nantes, le CFA MARTELLO accueille depuis quelques mois, ses 130 apprentis en CAP, Bac Pro et BTS. Créée en 1830 (vous avez bien lu!) par l association «la Société Industrielle de Nantes», cette école est le résultat d une belle et longue histoire de personnes impliquées successivement dans l aide aux autres. André MARTELLO, chef d entreprise nantais spécialisé en électricité industrielle, transforme l école en CFA en 1977, d où son nom. Ce CFA est depuis géré par la Fédération des Métiers liés à la Communication et à l Electricité (FMCE) dont les 3 composantes sont la branche Electricité de la CAPEB, la FFIE et FEDELEC. 17 personnes assurent le fonctionnement et les formations des apprentis qui proviennent en grande majorité de la Loire-Atlantique. Pour la rentrée 2014, le CFA connaît une stabilité de ses effectifs voire même une augmentation avec l ouverture d une section BTS Electrotechnique. «Un investissement de l ordre de 4.6 millions d euros, indispensable car les anciens locaux étaient devenus inadaptés. Le métier exige de plus en plus de technicité, ce qui explique l ouverture de la section BTS qui correspond aux besoins de certaines entreprises» précise Loïc HOULLIER, Président de la FMCE. 19/11/2013 Avec le service «Mon compte» sur faites gagner du temps à votre entreprise Nouvelles obligations pour la déclaration des revenus et le paiement des cotisations des travailleurs indépendants Grâce à «Mon compte RSI.fr», je gère mes cotisations de chez moi À partir du 1er octobre 2014, les travailleurs indépendants, dont le revenu atteint un certain Sans seuil, vous devront déplacer, vous OBLIGATOIREMENT pouvez consulter : effectuer la déclaration de leur revenu professionnel et le paiement de leurs cotisations sociales personnelles par VOIE DEMATÉRIALISÉE. Le détail de vos cotisations versées, Vos derniers paiements, Vos prochaines échéances de paiement. Les travailleurs indépendants, dont le revenu professionnel de lʼannée 2013 est égal ou supérieur à , sont tenus d effectuer Vous pouvez par voie également dématérialisée déclarer la vos déclaration revenus estimés de leur et bientôt, revenu vous professionnel pourrez payer et en le ligne paiement! de leurs cotisations sociales Grâce personnelles. à «Mon compte RSI.fr», je télécharge mes attestations À partir de 2015, la dématérialisation obligatoire des déclarations et du paiement concernera les employeurs redevables de Avec «Mon compte RSI.fr», vous pouvez aussi télécharger : plus de de cotisations et contributions sociales en Vos attestations de compte à jour, Comment Votre déclarer relevé vos de carrière revenus et connaître par voie vos dématérialisée droits acquis.? Comment payer vos cotisations par voie dématérialisée? Avec le service «Mon compte» sur adhérez en ligne Comment au paiement ouvrir par «prélèvement Mon compte automatique. RSI.fr» : En quelques clics, c'est fait... Munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale et de votre adresse mail, Pour les auto-entrepreneurs Connectez-vous sur : Pour cette rubrique catégorie «Mon compte de travailleurs» située en indépendants, haut à droite de le la page seuil dʼaccueil de Chiffres dans d Affaires les accès rapides, pour l année 2013 entraînant Laissez-vous la dématérialisation guider. obligatoire est fixé à : Nos téléservices sont également pour les activités ouverts de à prestations votre Expert-Comptable et libérales Votre expert-comptable pour peut lui les aussi, activités de son d achat/vente bureau, accéder à votre compte de cotisations, déclarer vos revenus estimés et télécharger vos attestations La télé-déclaration de compte à jour. et le Pour télé-paiement cela, il lui suffit sont de créer à effectuer un compte sur pour le site son cabinet auquel il rattachera tous les dossiers de ses clients. En cas de non respect de ces obligations de dématérialisation des pénalités seront appliquées.

13 BénéFiCiez D un TAux exceptionnel De pour tous vos nouveaux projets d investissement 1,75 % * Pour en savoir Plus, Parlez-en à votre conseiller. * Offre de crédit amortissable à taux fixe dédiée aux professionnels, faisant l objet uniquement d un financement d investissement. Montant du financement compris entre et 1 million d euros. Valable pour toute nouvelle offre signée à compter du 17 septembre 2014 jusqu à épuisement d une enveloppe de 1,5 milliard d euros. Durée du financement comprise entre 3 et 5 ans. Sous réserve d un dossier complet et de l acceptation du dossier par l agence. Voir modalités complètes de l offre en agence. Société Générale, BDDF/DCM/CCM Tour Granite Paris Cedex 18 SA au capital de , RCS Paris Siège social : 29 bd Haussmann Paris 10/14. Crédit photos : Getty images, GraphicObsession. APpro175_190x130.indd 1 07/10/14 16:36 Entre PROS, une histoire de confiance... Contactez-nous au APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE du lundi au vendredi de 8 h 30 à 20 h et le samedi de 8 h 30 à 17 h MAAF PRO : Être à vos côtés pour vous conseiller, vous accompagner, dans vos activités professionnelles et votre vie personnelle Créée en par les artisans MAAF ASSURANCES SA R.C.S. NIORT /14 - Photos : Thinkstock, GraphicObssession MAAF_PRO_AP_ArtisansAriege_190x130mm indd 1 16/07/ :22

14 14 formation continue La formation continue Bonnes pratiques d hygiène et autocontrôles 3 questions à Olivier POIZAC, formateur Vous animez la formation «Hygiène et Sécurité des Aliments» et depuis peu, «Bonnes pratiques d hygiène et autocontrôles», pouvez-vous nous présenter cette nouvelle formation? La formation s adresse aux Artisans installés ou aux salariés d entreprises dans les secteurs de l alimentaire et de la restauration. Elle est axée sur les bonnes pratiques d hygiène et le plan de maîtrise sanitaire. La réglementation en termes d hygiène responsabilise beaucoup les entreprises. Elle fixe les objectifs à atteindre. C est donc à l entreprise de mettre en place des autocontrôles pour vérifier que ses pratiques sont bien conformes à ce que demande la réglementation. La formation permet donc aussi une piqûre de rappel sur l aspect réglementaire. Comment la formation est-elle organisée? Nous utilisons la méthode HACCP comme fil rouge de la formation. La journée nous permet de mettre à plat les pratiques de chacun, et de travailler sur les outils à mettre en place. À partir de l étude d un cas précis, les participants travaillent en sous-groupes : déroulement de la méthode, analyse des dangers bactériologiques, Nous travaillons sur la prise de conscience des dangers, pour décliner les mesures préventives et les bonnes pratiques d hygiène. Concrètement, qu est-ce que la formation apporte aux Artisans et salariés? Je conseille aux participants de venir avec leurs documents : fiches de relevés de température, plan de nettoyage, etc. pour proposer un plan d amélioration des pratiques dans l entreprise. La règlementation impose aux professionnels d avoir de plus en plus de documents écrits. C est donc un axe important de la formation. Nous formalisons les outils à mettre en place pour atteindre les objectifs de la règlementation. PROCHAINE FORMATION : début Formation qualifiante ADEA (Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale) Formation destinée aux personnes qui collaborent au fonctionnement administratif d une entreprise artisanale : conjoint-collaborateur, salarié, dirigeant. Les atouts de la formation : - formation concrète qui tient compte de la vie de l entreprise et qui vous permettra de devenir un (e) partenaire efficace du chef d entreprise. - acquisition progressive des connaissances, tout en restant compatible avec a charge de travail de l entreprise - 1 jour de formation / semaine sur 2 années scolaires. - formation nationale attestée par un titre professionnel qui permet de faire reconnaître officiellement les compétences acquises - adaptable en fonction de vos besoins (formation modulaire) - Conciliable avec l activité professionnelle - Elle s appuie sur des situations précises d entreprises développées dans 4 modules différents : communication et relations humaines gestion de l entreprise artisanale secrétariat-bureautique stratégie et techniques commerciales DATES 1 jour / semaine Trignac et Ste Luce en janvier 2015 REPÈRES Toutes nos formations en 1 clic sur Vous souhaitez en savoir plus : dates, horaires, contenu, coût? Contacts : Annie PETIT : / Sophie LEFORT : / Accueil Conseil et Formation :

15 formation continue 15 Musclez votre compétitivité grâce à nos formations commerciales! La publicité, comment s y prendre? Une formation afin de maîtriser toutes les techniques de publications efficaces pour «booster» l image de votre entreprise 2 jours de formation pour : - Bâtir une communication percutante - Concevoir un logo et sa charte graphique à son image - Élaborer un plan d actions de communication - Construire ses actions publicitaires Vous repartez avec des éléments concrets pour créer et mettre en œuvre rapidement un plan de publicité à l image de votre entreprise. DATES : jeudis 13 et 20 nov. à Trignac Mercredis 10 et 17 déc. à Ste Luce/Loire Le + de la formation chaque participant repartira avec un plan d actions personnalisé Mieux vendre mes produits et services Quelle que soit votre activité, il est nécessaire, en plus de vos compétences métier, de développer vos compétences commerciales. C est grâce à des techniques bien précises que vous pourrez accroître votre activité et votre chiffre d affaire. DATES 20 et 21 novembre 2 jours de formation pour : - être acteur dans la négociation commerciale - maîtriser les différentes phases de la vente (accueil, découverte, argumentation) - développer un comportement commercial efficace et adapté à vos clients Le + de la formation une formation pratique, ponctuée de nombreux échanges et de mises en situation Fidéliser mes clients Il est indispensable, tout au long de la vie de l entreprise, de prospecter et de convaincre de nouveaux clients. Il est tout autant indispensable de fidéliser ceux que l on a déjà. L attachement d un client à une entreprise passe par de multiples événements qui ont de l importance à ses yeux : la relation, l attention à ses besoins, le traitement des incidents Nous vous proposons une journée de formation à l issue de laquelle vous pourrez : - Élaborer et mettre en place une stratégie de fidélisation performante - mettre en œuvre des outils d écoute client afin de créer une relation privilégiée - Mesurer la satisfaction de son client (interviews, questionnaires, entretiens ) DATE 1 er décembre Le + de la formation définir un plan de fidélisation et évaluer les résultats REPÈRES Toutes nos formations en 1 clic sur Vous souhaitez en savoir plus : dates, horaires, contenu, coût? Contacts : Annie PETIT : / Sophie LEFORT : / Accueil Conseil et Formation :

16 16 formation continue Vos prochaines formations : réservez vos dates! Comptabilité sur informatique - niveau OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE INFORMATIQUE BUREAUTIQUE Logiciel devis -facture Bâtiment - niveau Informatique à la carte - niveau 2 14 NTERNET MULTIMEDIA Créer son site Internet 3 et 17 Utilisation des NTIC La publicité : comment s y prendre? Trignac 10 et 17 COMMERCIAL Mieux vendre mes produits et services Châteaubriant Fidéliser mes clients 1 er Maîtriser son prix de vente 2 Initiation à la comptabilité - niveau Trignac 6-7 GESTION - COMPTABILITE Tenir sa comptabilité au quotidien - niveau Préparation du bilan - niveau Lire ses documents comptable RESSOURCES HUMAINES COMMUNICATION DEVELOPPEMENT PERSONNEL Confiance en soi 27 Gestion du temps 5 12 JURIDIQUE FISCAL SOCIAL Hygiène et sécurité sanitaire des aliments Droit social : les 10 points clés er REPÈRES Toutes nos formations en 1 clic sur Vous souhaitez en savoir plus : dates, horaires, contenu, coût? Contacts : Annie PETIT : / Sophie LEFORT : / Accueil Conseil et Formation :

17

18 18 Il a été apprenti Matthieu GUÉRIN Il se reconvertit pour faire un vrai métier : boucher En «bon garçon», Matthieu GUÉRIN a effectué un parcours classique et fait des études dans le management des équipes commerciales. Lancé dans la vie professionnelle, il a remis en question son projet pour devenir boucher, un métier concret où tous les jours il mesure les résultats de son travail. À 24 ans tout juste, Matthieu GUÉRIN possède un parcours quelque peu atypique : après un BTS management des équipes commerciales, puis une embauche chez un grossiste bien connu des restaurateurs, le jeune homme laisse rapidement tomber le conseil et les chiffres pour se reconvertir et apprendre «un vrai métier», la boucherie. À fréquenter des professionnels passionnés, il a immédiatement «kiffé*» l artisanat, prenant conscience de son besoin de «concret». «Mes collègues, pour certains anciens bouchers, m expliquaient comment bien choisir la viande, la préparer, quelles applications culinaires choisir selon les morceaux. Mais je restais dans le conseil à la clientèle sans jamais toucher, travailler les produits.» Clairvoyant, Matthieu reprend le chemin de l école, choisit l apprentissage au CIFAM pour obtenir un CAP boucher en un an. «L école ne m a jamais trop plu. Finalement, j étais plus un manuel» résume Matthieu GUÉRIN. «Les jeunes devraient s intéresser à l apprentissage et à l artisanat. Ça ferait du bien à certains. En cours, se retrouver tête de classe, c est plutôt valorisant. Ça redonne confiance. Et il y a des débouchés. J ai reçu plus d offres que je n ai envoyé de CV. En 4 ans, je n ai pas pris de vacances et jamais connu le chômage.» Entendre les clients dire qu ils se sont régalés, ça fait plaisir! De l abstrait au concret, l épanouissement En moins de 2 ans, l ancien apprenti a multiplié les expériences, en abattoir, en grande distribution et aujourd hui en moyenne surface. «Ici je suis bien, ce n est pas l usine. Les bouchers travaillent à l ancienne, Tout arrive en carcasse, il faut tout faire de A à Z, découpe, désossage, mise en valeur des produits. J adore! C est un métier très complet et technique. En clientèle, j aime le contact avec les gens, échanger, leur donner des conseils, blaguer avec eux. Et parfois les entendre dire qu ils se sont régalés avec le produit que je leur ai conseillé. Ce genre de retour, ça fait plaisir!» Actuellement, Matthieu engrange de l expérience, peaufine son savoir-faire dans la perspective d une future installation. «J aurais aimé travailler chez un artisan, mais je constate que quand on est dans la grande distribution, on est vite catalogué.» Qu à cela ne tienne : «J ai fait les marchés avec un poissonnier durant 5 ans, pendant mes études. L intérêt du commerce non sédentaire tient dans la diversité de la clientèle selon les secteurs, parfois haut de gamme, parfois populaire. Quel que soit son profil, elle y effectue des achats plaisir. Elle ne compte pas comme en grande surface où l acte d achat est avant tout une nécessité. Et puis, on a le sentiment de repartir à 0 tous les jours. Cette idée me plaît.» Alors, Matthieu épargne, décidé à se lancer dans quelques années. En attendant, il cultive le plaisir d apprendre. *kiffé = aimé

19 * Vous vous posez des questions sur le financement d une complémentaire santé pour vos salariés? Crédit Photo : Fotolia Qu est-ce que l ANI? Quelles sont les formalités de mise en place? Combien cela me coûtera? Quels sont les risques encourus en cas de non-respect de la loi? Groupama vous apporte des réponses et vous aide à optimiser cette nouvelle obligation légale. N ATTENDEZ PAS, PROFITEZ D AVANTAGES DÈS MAINTENANT! Tarification selon votre opérateur * Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 Loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi Groupama Loire Bretagne Siège social : 23 boulevard Solférino - CS Rennes Cedex - Caisse Régionale d Assurances Mutuelles Agricoles Bretagne Pays de la Loire - Entreprise régie par le Code des assurances

20 20 Portrait d artisans Fabrice HEURTEAU Artisan boulanger entrepreneur Avancer sans avoir le poignet sur le frein à main, en prenant des risques calculés. Dans les années 80, de nombreux esprits considéraient l apprentissage comme une voie de garage destinée aux «cancres», aux «non scolaires». Fabrice HEURTEAU en est pourtant l antithèse. Il démontre à travers son parcours que cette voie mène à la réussite et assurément à la pérennité de l emploi. «Les professeurs voulaient que je poursuive un cursus classique. J étais bon élève, et pour eux, il fallait que j aille jusqu au bac» se souvient Fabrice HEURTEAU dont la réussite professionnelle dans le domaine de l artisanat et de l alimentation tord encore une fois le cou aux idées reçues. Trente ans plus tard, ce boulanger pâtissier qui a quitté l école en troisième pour choisir l apprentissage, est un homme épanoui et heureux dans son travail. Installé aux Sorinières depuis 2003, l artisan a acheté les murs de son commerce en 2011 pour développer son outil de travail. En 10 ans, il a doublé la superficie de vente de sa boulangerie pâtisserie, multiplié le volume d activités, le nombre de salariés et d apprentis. Une croissance liée au développement urbain de sa commune, mais due aussi, à son esprit d entrepreneur dynamique sachant saisir les opportunités au bon moment. S adapter aux évolutions Avec la création de la zone d activités, de nouveaux restaurants et commerces de sandwichs ont fleuri autour de la boulangerie. Des confrères à qui il fournit le pain. «La diversité de l offre commerciale fait venir les gens. Depuis que nous avons créé cet espace de sandwicherie, la vente de sandwichs a triplé. Les modes de consommation ont évolué. Nous devons nous y adapter.» Aujourd hui, quatre vendeuses - dont une apprentie et une responsable magasin et «snacking» - travaillent en boutique. Au fournil, Fabrice HEURTEAU fabrique pâtisseries, pain et viennoiseries aux côtés de son ouvrier, avec qui, il forme trois apprentis en boulangerie et pâtisserie. Pour cet ancien élève du CIFAM de Sainte-Luce-sur-Loire, la transmission du métier est fondamentale : «Pour le renouvellement des générations, il faut former des jeunes.» Des apprentis qui chez lui, voudraient bien rester. Mais il leur recommande toujours d aller voir ailleurs, quitte à revenir après plusieurs expériences dans d autres structures. «Rester, c est la solution de facilité» estime cet ancien baroudeur. «Les voyages apportent énormément.» Ce maître d apprentissage parle en connaissance de cause. «Après ma formation, je suis parti à l étranger, en Suisse et aux États-Unis, j ai fréquenté plusieurs maisons étoilées en France. Autant d expériences formatrices qui m ont donné le goût d apprendre toujours plus, en développant le sens de la rigueur, l adaptabilité et l ouverture d esprit.» Boulangerie pâtisserie O pain délice 31 rue de Nantes Les Sorinières

Le logo «Fait maison»

Le logo «Fait maison» Le logo «Fait maison» Voici le logo «Fait maison» qui sera utilisé dans les restaurants, chez les traiteurs, sur les marchés, à partir du 15 juillet 2014. Il indique les plats «faits maison», c est-à-dire

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE TITRE DE MAÎTRE-RESTAURATEUR

CAHIER DES CHARGES POUR LE TITRE DE MAÎTRE-RESTAURATEUR 27/05/2015 STCAS / SDCAR / CAR 4 CAHIER DES CHARGES POUR LE TITRE DE MAÎTRE-RESTAURATEUR V1 (Arrêté du 26 mars 2015, publié au Journal officiel du 28 mars 2015) POINTS DE CONTROLE DE LA GRILLE D AUDIT

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014 Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises présenté par Sylvia Pinel, ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme Examen en Commission des afffaires économiques

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

APPLICATION DE LA MENTION «fait maison» EN RESTAURATION

APPLICATION DE LA MENTION «fait maison» EN RESTAURATION APPLICATION DE LA MENTION «fait maison» EN RESTAURATION dossier de presse 15 juillet 2014 www.economie.gouv.fr/fait-maison #faitmaison www.economie.gouv.fr/fait-maison 2 Édito L art de vivre à la française

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre!

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre! FORMATION CONTINUE Année 2014 Artisans, salariés, conjoints collaborateurs Vente en ligne gestion, anglais, appel d offre, législation, développer son chiffre d affaires, manager, transmettre! Le contexte

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées»

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» Dossier de presse Nantes, le 17/07/2014 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» SOMMAIRE Communiqué de presse p. 2 Les membres du jury

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA MENTION «FAIT MAISON» EN RESTAURATION. à destination des professionnels

GUIDE D UTILISATION DE LA MENTION «FAIT MAISON» EN RESTAURATION. à destination des professionnels GUIDE D UTILISATION DE LA MENTION «FAIT MAISON» EN RESTAURATION à destination des professionnels «FAIT MAISON» - SOMMAIRE L essentiel du «fait maison» Qu est-ce que le «fait maison»? Comment informer vos

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée Un nouveau statut juridique et fiscal A jour au 12 mai 2010 Sommaire de l intervention > Présentation de l EIRL > Pourquoi? > Pour qui? > Comment? > Quand?

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Créateurs - repreneurs d entreprise

Créateurs - repreneurs d entreprise Créateurs - repreneurs d entreprise L Offre BGE Atlantique-Vendée Loire-Atlantique, 2 ème sem. 2015 Association de conseils et formations en création & développement d entreprises Envie d indépendance?

Plus en détail

Offre de services. accompagner. Etre Accompagné dans son projet

Offre de services. accompagner. Etre Accompagné dans son projet Offre de services accompagner Etre Accompagné dans son projet sommaire Ayez le réflexe site internet www.cma-nantes.fr Création, Reprise 2 C-MA Prim Info Création...3 Points conseils...3 C-MA Prim Info

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Employé de vente spécialisé (option produits alimentaires ) et après, je fais quoi?

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Employé de vente spécialisé (option produits alimentaires ) et après, je fais quoi? 60, Rue Georges Corète Tel : 01.47.92.79.68 Je suis en Terminale CAP Employé de vente spécialisé (option produits alimentaires ) et après, je fais quoi? NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King 1. Je souhaite

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES ANNEXE 1 «Formations professionnelles continues - CMA Landes Date et heure limites de dépôt des offres : le jeudi 3 septembre 2015 à 12h00 Les plis devront

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS NOM NOM DE JEUNE FILLE PRENOM DATE DE NAISSANCE / / STATUT Artisan Conjoint(e) Conjoint(e) collaborateur Associé non salarié Autres Si Artisan, préciser la date

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Fotolia auremar. Photo couverture : SEPETA - Illustration couverture : Cécile Bélonie. Interbev Bovins - 2012 - Gulfstream - RC Nantes B 389 788 993.

Fotolia auremar. Photo couverture : SEPETA - Illustration couverture : Cécile Bélonie. Interbev Bovins - 2012 - Gulfstream - RC Nantes B 389 788 993. BOUCHERIE Apprenez avec un chef! Fotolia auremar Photo couverture : SEPETA - Illustration couverture : Cécile Bélonie Je deviens boucher Flashez sur un métier d avenir! jedeviens boucher.com Interbev Bovins

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 1er TRIMESTRE 2015

CATALOGUE FORMATION 1er TRIMESTRE 2015 CATALOGUE FORMATION 1 er TRIMESTRE 2015 Chère Adhérente, Cher adhérent, En ce début d année 2015, Le Président, les membres du Conseil d Administration, et les permanentes du Centre de Gestion Agréé du

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE VU l article L. 118-1 du code du travail ; VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la

Plus en détail

Guide des aides à l apprentissage

Guide des aides à l apprentissage APPRENTISSAGE Guide des aides à l apprentissage 2015-2016 La Région Languedoc-Roussillon s est engagée à améliorer les conditions de vie des apprentis en participant aux frais liés à leur parcours de formation.

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

Restauration. Objectifs

Restauration. Objectifs Restauration Objectifs Le commis/collaborateur cuisine réalise les préparations chaudes, froides, les desserts suivant les instructions du cuisinier. Il prépare, dispose et garnit els mets. Il exerce donc

Plus en détail

L extension du rsa aux jeunes de moins de 25 ans

L extension du rsa aux jeunes de moins de 25 ans L extension du rsa aux jeunes de moins de 25 ans Plan Agir pour la Jeunesse Dossier de presse 1 L ouverture du RSA aux jeunes de moins de 25 ans engagés dans la vie professionnelle : une mesure d équité,

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 79% Hommes 53% Indépendants 5% Créer du lien, favoriser les échanges entre entrepreneurs, rompre la solitude des chefs d entreprise, tels sont les enjeux des Réseaux des créateurs BGE : Oxygène. entreprises

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3309 Convention collective nationale IDCC : 2272. ASSAINISSEMENT ET MAINTENANCE INDUSTRIELLE (1 re édition.

Plus en détail

Délégation de service public relative aux crématoriums de l agglomération nantaise

Délégation de service public relative aux crématoriums de l agglomération nantaise Délégation de service public relative aux crématoriums de l agglomération nantaise RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE PUBLIC DELEGUE DSP Crematoriums Rapport de présentation - 2012-1

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

L apprentissage, une chance pour l emploi

L apprentissage, une chance pour l emploi Dossier de presse L apprentissage, une chance pour l emploi Aujourd hui, les entreprises recherchent des jeunes bien formés, diplômés avec une expérience professionnelle C est exactement ce qu apporte

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

Infodoc. n 94. Octobre 2014. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 94. Octobre 2014. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Octobre 2014 n 94 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises

Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises À l issue de la séance publique au Sénat les 16 et 17 avril 2014 #loipinel @_Bercy_ Sommaire Principales mesures du

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE Entreprise du Patrimoine Vivant L excellence des savoir-faire français Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE 2 UNIVERS : Équipements professionnels Un label original Le label «Entreprise du Patrimoine Vivant» (EPV)

Plus en détail

Avec la formation, concrétisez vos ambitions!

Avec la formation, concrétisez vos ambitions! Avec la formation, concrétisez vos ambitions! Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... 2 Sommaire Compétences de base........................................................ p. 4 Organisation administrative.............................................

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN SOLO

ENTREPRENDRE EN SOLO ENTREPRENDRE EN SOLO Quand une personne se lance seule dans la création d entreprise, d un point de vue juridique, elle se demande d une manière générale s il vaut mieux l exploiter sous forme individuelle

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à Le Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du à 1 Présentation générale Annoncé le 14 janvier 2014 par le Président de la République puis présenté par le Premier ministre lors de sa déclaration

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

Guide d accueil. des. Ateliers Métiers et Compétences

Guide d accueil. des. Ateliers Métiers et Compétences Service du personnel et de la fonction publique Le référentiel des métiers de l administration de la Polynésie française Guide d accueil des Ateliers Métiers et Compétences - 1 - Ia orana, Cher collègue,

Plus en détail

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir.

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir. Pour la 5 e année, Coiffure de Paris organise le «Business Trophy», un concours national en sept catégories destiné à récompenser les chefs d entreprises et les managers de salons indépendants et franchisés

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS MÉTIERS DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL

OFFRE DE FORMATIONS MÉTIERS DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL OFFRE DE FORMATIONS MÉTIERS DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL 2013 Uniformation, L organisme paritaire collecteur agréé de l économie sociale FORMATIONS GRATUITES* 2013 * VOIR MOdALITéS de PRISE EN ChARGE

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION ASSISTANT COMMERCIAL (H/F) Contrat : CDI Lieu : Vendée Entreprise spécialisée dans l'installation de poêles à bois et à granulés. COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION Polyvalent(e), vos missions seront d'ordre

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Artisan Maçon G U I D E P R AT I Q U E D E L ' E N T R E P R I S E 2004 Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX 5 Tél : 04 67 10 38 99 - Fax : 04 67 10 38

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département DOSSIER DE PRESSE Chateaugiron, le 18 mars 2010 Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département Pour la 31 ème édition du prix STARS et MÉTIERS,

Plus en détail

LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise

LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise 1-PRESENTATION L Accord National Interprofessionnel (ANI) 2013 a prévu de généraliser la complémentaire

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Vendredi 21 novembre 2014 Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Contact Presse Chambre de Métiers et de l'artisanat des Pyrénées-Orientales Virginie Colmenero

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Expert et Indépendance

Expert et Indépendance Chers partenaires, Expert et Indépendance RSI Pays de la Loire - 44952 Nantes Cedex 9 www.rsi.fr/contact ou pour les experts comptables : expertscomptables@paysdelaloire.rsi.fr Numéro 17 10 février 2014

Plus en détail

Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants

Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 LES AVANCÉES DU RSI EN FAVEUR DES CHEFS D ENTREPRISE INDÉPENDANTS Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants Par Gérard

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail