valmaubuée éco Idis aditas quo- Videm ad que etur sam dolu ZAI DE TORCY Requalification et développement DOSSIER : LOREM #30 ÉTÉ 2014 VAL MAUBUÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "valmaubuée éco Idis aditas quo- Videm ad que etur sam dolu ZAI DE TORCY Requalification et développement DOSSIER : LOREM #30 ÉTÉ 2014 VAL MAUBUÉE"

Transcription

1 ACTUS Initiative Nord Seine-et-Marne 04 MATIÈRE GRISE Une maison pour les Compagnons à la Cité Descartes 12 ÉCO PRATIQUE Bourse des locaux Bilan des commercialisations 15 VAL MAUBUÉE AGGLOMÉRATION DE MARNE-LA-VALLÉE valmaubuée éco Le magazine des acteurs économiques du Val Maubuée Champs-sur-Marne, Croissy-Beaubourg, Émerainville, Lognes, Noisiel, Torcy #30 ÉTÉ 2014 DOSSIER : LOREM Idis aditas quo- Videm ad que etur sam dolu ZAI DE TORCY Requalification et développement

2 SOMMAIRE ACTUS 04 Assemblée générale Initiative Nord Seine-et-Marne 05 Visite du chantier Greenov, travaux à l Arche Guédon 06 Bornes de recharge 06 Agenda BIENVENUE 07 Levco Formation à Lognes Recycler4Green à Croissy-Beaubourg DOSSIER 08 Redynamisation de la zone d'activité industrielle de Torcy MATIÈRE GRISE Une maison pour les Compagnons du Devoir, une application pour trouver où se garer, un jour pour innover PROFILS 13 Produal à Champs-sur-Marne, Idverde à Émerainville PAUSE 14 De bons burgers, un tour au cirque et une course d'orientation Yann Piriou 27 ÉCO PRATIQUE 15 Bilan des commercialisations 02 VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

3 ÉDITO Paul Miguel Président de la Communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée Pour relancer l investissement privé et soutenir l emploi, il est nécessaire que les entreprises retrouvent de la compétitivité. Par l'intermédiaire d'une baisse des charges, c est le sens du pacte proposé par le Gouvernement. Toutefois, il est également indispensable que, par l innovation, les entreprises travaillent pour améliorer leur propre compétitivité. Le développement économique et l emploi sont des compétences essentielles et une priorité de notre Agglomération. De ce point de vue, requalifier nos zones d activité, pour les rendre plus efficaces et attractives pour les entrepreneurs, est un axe majeur de nos actions. Même si le Val Maubuée est une agglomération dynamique économiquement (943 nouveaux établissements créés en 2013, soit +15% par rapport à 2012), la crise s est néanmoins faite sentir comme ailleurs avec une augmentation sensible du taux de chômage. Cette situation nous oblige à renforcer notre politique pour le développement économique et l emploi. Si de nombreux signaux positifs nous engagent à l optimisme (arrivée d ISS, de Purina ou du FCBA par Gérard Eude Vice-président chargé du développement économique, de l emploi, de l insertion, et de l enseignement supérieur Rénover les zones d activité - Soutenir l investissement et l emploi exemple), des mauvaises nouvelles méritent notre attention comme le départ annoncé de la direction du courrier de la Poste ou de Casino autant de dossiers pour lesquels nous nous mobilisons quotidiennement. Ainsi la requalification de la ZAI de Torcy, présenté dans ce magazine, s inscrit pleinement dans notre stratégie de développement économique territorial. Nous possédons au Val Maubuée treize zones d'activités économiques qui hébergent plusieurs centaines d'entreprises. Créée en 1973, la ZAI de Torcy est la plus ancienne. À l été 2013, quelques semaines seulement après l'avoir reprise en gestion directe, la Communauté d agglomération a entamé des travaux (voirie, réseaux, signalétique, ) destinés à la rendre plus fonctionnelle et attractive. Désormais terminés, ils vont permettre de pérenniser l'implantation des entreprises installées et d en attirer de nouvelles. Compléter l offre d accompagnement des demandeurs d emploi, soutenir l innovation et flécher l investissement public dans nos zones d'activité, c est tout notre pari pour une politique publique efficace au service du développement économique des entreprises et de l emploi. BIO EXPRESS Gérard Eude Ingénieur diplômé de l École nationale supérieure des télécommunications > 6 juillet 1952 naissance à Versailles > De 1983 à 1995 conseiller municipal de Torcy > De 1995 à 2008 vice-président au Syndicat d'agglomération nouvelle > Depuis 1998 conseiller général du canton de Torcy > Depuis 2004 vice-président du Conseil général en charge du développement économique et des grands projets d'aménagement, président de Seine-et-Marne Développement > Depuis le 15 avril 2014 vice-président de la Communauté d'agglomération du Val Maubuée en charge du développement économique, de l'emploi, de l'insertion et de l'enseignement supérieur valmaubuée éco Été 2014 / N o 30 VAL MAUBUÉE / 5, cours de l Arche Guédon / Torcy / Tél. : / Fax : / / / Directeur de la publication : Paul Miguel / Directrice de la rédaction : Bahija Zraïra / Comité de rédaction : départements du développement économique et de la communication / Rédactrice en chef : Isabelle Terroir / Rédaction : Sébastien Rys, Isabelle Terroir, Philippe Ginesy / Photos : Myriam Tisserand / Conception : Agence Beaurepaire / Réalisation : Olivier Goncalves / Secrétaire de rédaction : Gaëlle Cazaban / Secrétaire : Aline Clerton / Impression : Imprimerie Grenier ex. / ISSN : / Dépôt légal à parution VALMAUBUÉEÉCO #été

4 ACTUS Initiative Nord Seine-et-Marne LES PRÊTEURS À L HONNEUR En personnes accueillies et orientées 70 prêts d'honneur accordés à 60 entreprises (dont 8 au Val Maubuée) de prêts d'honneur octroyés (dont au Val Maubuée) de prêts bancaires associés 129 emplois créés ou maintenus (dont 11 au Val Maubuée) De gauche à droite : Mario Reale, Arnaud Alacir, Christelle Petit (respectivement trésorier, président et responsable de l'association), Gérard Eude (vice-président de l Agglomération) et André-Paul Guerrier (président d honneur de l association). Jeudi 15 mai se tenait, à l'hôtel d'agglomération du Val Maubuée, l'assemblée générale annuelle d'initiative Nord Seine-et-Marne (anciennement "Nord Seine-et-Marne Initiatives"). L'occasion de dresser un bilan de l'activité de cette association soutenue par des acteurs publics et privés. Accorder des prêts d'honneur, c'est-à-dire sans garanties ni intérêts, à des créateurs et/ou repreneurs d'entreprises et les accompagner dans leurs premiers pas, voilà la mission d'initiative Nord Seine-et- Marne, association qui regroupe entrepreneurs et collectivités et rayonne sur plus de 180 communes du nord du département. À l'heure du bilan, après quinze ans d'existence, les sourires sont de mise. Arnaud Alacir, son président, l'affirme : "L'année 2013 a été l'une des plus riches en termes de créations d'entreprises." Avant d'égrener les chiffres : "En dix ans, nous avons triplé notre activité, passant ainsi de 21 entreprises soutenues pour 46 emplois créés ou maintenus, à 60 entreprises pour 129 emplois créés ou sauvegardés." Durant cette période, le montant global des prêts d'honneur a presque quintuplé, passant de à PRÈS DE 4,5 MILLIONS D EUROS OCTROYÉS Les prêts d'honneur s'élèvent en moyenne à pour chaque entrepreneur et lui permettent d'accéder plus facilement aux prêts bancaires. Ainsi, entre 1998 et 2013, l'association a octroyé de prêts d'honneur, auxquels ont été associés de prêts bancaires! En tout 478 entreprises ont bénéficié de ce dispositif, qui a permis de créer ou de conserver emplois. Jusqu'alors réservés aux créations et reprises d'activité, les prêts d'honneur octroyés par Initiative Nord Seine-et- Marne se sont ouverts depuis le mois de septembre au développement des jeunes entreprises. Celles ayant moins de trois ans peuvent ainsi désormais postuler à l'obtention d'un prêt d'honneur. 73 % de taux de pérennité des entreprises (entreprises ) Objectifs 2014 De 65 à 70 projets à financer (dont 5 en développement d'activité) de prêts d'honneur à octroyer (dont dédiés aux prêts d'honneur développement) Au 15 mai entreprises financées (dont 2 au Val Maubuée) et 30 prêts d'honneur octroyés 71,5 emplois créés ou maintenus (dont 19 au Val Maubuée) de prêts d'honneur octroyés (dont au Val Maubuée) de prêts bancaires associés n RENSEIGNEMENTS Initiative Nord Seine-et-Marne Tél VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

5 ACTUS Rénovation durable DES EXPERTS À LA FERME DU BUISSON Commencé en janvier, le chantier de réhabilitation du cinéma de la Ferme du Buisson va recevoir, le 17 juin, ses premiers spectateurs. Une vingtaine d'entrées gratuites pour autant d'architectes, d'ingénieurs, de consultants, d'universitaires, de spécialistes en simulation thermique, en qualité d'air, en traitement des déchets, tous experts engagés autour du projet européen Greenov*, qui viendront recenser les problèmes rencontrés et les solutions trouvées sur ce chantier exemplaire. Au programme de la journée : la gestion des déchets de chantier, l'utilisation de la géothermie et les tests d'étanchéité à l'air du bâtiment. * Projet européen visant à développer la filière économique de la rénovation durable. Quartier de l'arche Guédon FENÊTRE SUR COURS Yprema UNE DÉCHETTERIE POUR LES ARTISANS Jusqu'à présent réservé aux industriels du BTP, Yprema ouvre désormais son centre de tri et recyclage aux artisans. Inauguré le 10 juin par Claude Prigent, président d'yprema, en présence de Frédéric Mac Kain, sous-préfet de Seine-et- Marne, Paul Miguel, président de la Communauté d agglomération, Alain Kelyor, maire d Emerainville et Helder De Oliveira, directeur général de l Observatoire régional des déchets d Île-de-France, "l'espace Artisan" a pour vocation d'accueillir les commerçants, artisans et services techniques qui souhaitent déposer des déchets du BTP (terres inertes, plâtre, gravats propres ou souillés), des déchets dangereux (corrosifs, amiante liée, emballages souillés, etc.) et des déchets non dangereux (déchets verts, bois, papiers et cartons, métaux, verre, etc). Les déchets sont transformés en graves, sables et gravillons et disponibles à la vente. n Espace artisan Yprema 11, allée de Briarde à Emerainville Tél Les travaux de réfection du cours de l'arche Guédon à Torcy sont en voie d'achèvement. De la rue du Bel-Air à l'allée du Collège, la chaussée a été réduite, le trottoir élargi et plusieurs dizaines de places de stationnement créées au long du cours. Les travaux de création d'un parking (photo ci-dessous) en face de l'hôtel d'agglomération se poursuivent et seront suivis par la création de noues (pour l'écoulement des eaux de pluie) et d un aménagement paysager pour agrémenter l'espace. À quelques encablures, les travaux de construction du futur collège ont commencé et préfigurent, déjà, le remodelage du quartier Nouveau directeur général À EPAMARNE EPAMarne Éric Morency Nicolas Ferrand est devenu, le 21 avril, directeur général de l'établissement public d'aménagement EPAMarne/Epafrance. Ce polytechnicien ne devrait pas avoir de difficultés à appréhender la fonction, ayant déjà été à la tête de l'epa de Saint-Étienne de 2007 à Occupant depuis le poste de directeur général de l'aménagement et de l'urbanisme de la ville de Rennes et de Rennes métropole, il remplace Vincent Pourquery de Boisserin, qui occupait le poste depuis trois ans. VALMAUBUÉEÉCO #été

6 ACTUS Bornes de recharge et autopartage LE VAL MAUBUÉE À L'HEURE ÉLECTRIQUE Le jeudi 26 juin, quatorze bornes de recharge électrique seront inaugurées au Val Maubuée. Elles constituent les premières pierres d'un projet visant à mailler le territoire de nombreux points de recharge, destinés à développer les déplacements "propres" et une nouvelle forme de mobilité. Fin juin, ces bornes pourront alimenter chacune deux voitures, ce qui représentera 28 points de charge, répartis dans onze stations disséminées sur le territoire. Chaque conducteur d'un véhicule électrique pourra ainsi "faire le plein" à un coût qui laissera rêveur jusqu'au plus insomniaque des amateurs de sans-plomb. À terme, d'ici un an, ce sont même 42 bornes, formant 28 stations, qui seront installées aux endroits clés du Val Maubuée. Elles formeront une partie d'un réseau de plus de 100 bornes de recharge réparties sur les territoires du Val Maubuée, du Val d'europe et de Marne-et-Gondoire. Un vaste projet donc, financé par ces trois intercommunalités, EPAMarne, le département de Seine-et-Marne,, l'adème et la région Île-de-France. AUTOPARTAGE En plus de ce nouveau service de recharge de véhicule électrique, la plupart des stations accueilleront un emplacement réservé à un véhicule en autopartage. Le principe : une voiture, forcément électrique, à disposition de tous pour un trajet de quelques minutes ou plusieurs heures. Contrairement à d'autres systèmes comme Autolib' à Paris et en proche banlieue, où le véhicule peut être déposé à n'importe quelle borne, l'autopartage fonctionnera ici "en boucle" : une fois la course terminée, le véhicule devra être laissé à son emplacement de départ. La tarification, elle, ne se fera pas au kilomètre, mais au chronomètre, en fonction de la durée d'utilisation. n RENSEIGNEMENTS Communauté d'agglomération Service déplacements urbains 01 18/06 L'image du chef d'entreprise Atelier de formation organisé par l'afile 77, de 14 h à 17 h 30. À l'ordre du jour : réussir la première impression, les règles élémentaires et les pièges à éviter, l'impact du langage corporel et de la communication non verbale. Sur inscription. Tél /06 Tous connectés Soirée entrepreneuriale durant laquelle des étudiants de l'université Paris-Est présenteront leurs projets d'entreprise, de 18 h à 21 h. Sur inscription. LES ATELIERS DU BASE 24/06 Atelier commercial De 14 h à 17 h 30. À l'ordre du jour : travailler sur votre argumentaire de vente, mettre en relief vos arguments. 25/06 Atelier prévisionnel De 14 h à 17 h 30. À l'ordre du jour : élaborer son plan de financement et son compte de résultat. 26/06 Atelier "crowdfounding" De 9 h à 12 h. Présentation de plateforme de financement participatif de proximité. 22/07 Atelier "étude de marché" De 9 h à 12 h 30. Pour aider les porteurs de projet ou jeunes entreprises à définir précisément leurs cibles, clients, fournisseurs et concurrents, de façon à mieux positionner leur offre. Sur inscription Tél Les premières bornes ont été installées à la Cité Descartes. ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER ÉCO ET RETROUVEZ TOUTE L'ACTUALITÉ DU VAL MAUBUÉE SUR 06 VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

7 BIENVENUE ACTUS "IL N'Y AVAIT PAS DE CENTRE DE FORMATION COMME LE NÔTRE EN SEINE-ET-MARNE" David Charpentier DIRECTEUR ASSOCIÉ "ICI LES LOYERS SONT ACCESSIBLES, ET DES POSSIBILITÉS D'EXTENSION DES LOCAUX EXISTENT" Arome Phanphengdy DIRECTEUR ASSOCIÉ Voilà une entreprise qui contribue très directement à sauver des vies. À sa tête, David Charpentier, lui, semble en avoir eu plusieurs. Ancien agent de sécurité, sapeur-pompier volontaire, formateur indépendant, il est devenu voilà un an directeur associé de Levco Formation, et l'un de ses formateurs spécialisés. "Nous proposons deux catégories de formation. La première s adresse aux particuliers qui souhaitent devenir agent de prévention et de sécurité ou se former aux métiers de la sécurité incendie. La seconde concerne les entreprises qui souhaitent faire bénéficier à leurs salariés de formations pour devenir sauveteur secouriste du travail." En clair, apprendre les gestes qui sauvent, du bouche-à-bouche à la manipulation d'extincteurs et au-delà. Une formation d'autant plus utile que l'employeur est soumis à des obligations réglementaires pour garantir la santé et la sécurité au travail de ses salariés. "Et ça ne coûte rien aux entreprises, qui cotisent déjà auprès d un organisme paritaire collecteur agréé pour bénéficier de telles prestations!" n Levco Formation 16/18, rue Nicolas-Appert, à Lognes Tél / Marier écologie, économie et démarche sociale c'est possible. Recycler4Green est né de ce constat et compte bien construire sa réussite autour de ce leitmotiv. Son créneau? Le recyclage! "Nous achetons aux grandes entreprises leur parc informatique vieillissant et nous leur donnons une seconde vie pour les proposer aux associations, aux TPE ou aux particuliers à des prix attractifs", explique Arome Phanphengdy, directeur associé de la société. Résultat : des PC à moins de 100! "Nous pouvons également auditer une entreprise pour (ré)évaluer avec elle sa politique en matière d'amortissement et de dépréciation du parc informatique", ajoute le cofondateur de Recycler4Green. Loin d'être binaire, celle-ci ne mise d'ailleurs pas que sur l'informatique, mais aussi sur la téléphonie mobile et les tablettes, des entreprises comme des particuliers, qu'elle se propose de collecter ou de réparer. Car un écran fissuré n'est pas une fin en soi! Des prestations qui nous rappellent qu'avant de détruire, on peut créer. n Recycler4Green 52, rue d'émerainville, à Croissy-Beaubourg Tél ET AUSSI Amélioration du domaine français 77 Rénovation habitation 40, boulevard de Nesles, à Champs-sur-Marne Tél Sami Hebeil Plombier 4, square des Bouleaux, à Champs-sur-Marne Tél MCVS Travel Transport de personnes 1, rue Mozart, à Lognes Tél Aphrodiziak Cosmetik Salon de coiffure 7, place de la Mogotte, à Torcy Tél Évelyne Jacquot Conseillère en organisation France Sécuris Privée Sécurité et gardiennage DSB Nettoyage Nettoyage de locaux Marie-Louise Sané Cours de couture 5, allée Xavier-Bichat, à Champs-sur-Marne Tél , rue Pierre-Mendès-France, à Torcy Tél , Grande Allée du 12-Février-1934, à Noisiel Tél dsbnettoyage.com 1, Grande Allée du 12-Février-1934, à Noisiel Tél VALMAUBUÉEÉCO #été

8 DOSSIER L'Agglomération, l'association foncière urbaine (AFU), la mairie de Torcy, le Département, la Région et l'agence de l'eau inaugurent, le 12 juin, à Torcy, une zone d'activité industrielle "requalifiée". Cette inauguration s'inscrit dans la continuité d'un projet partenarial public/privé construit en Elle marque la fin d'un chantier commencé en 2013 et le début d'une nouvelle phase de développement visant à relier les parties nord et sud du site. ZAI DE TORCY Requalification et développement " Avant, c'était moche ; aujourd'hui, c'est beau!" résume, pragmatique, l'un des chefs d'entreprise satisfait des travaux de requalification effectués sur "sa" ZAI. Ce "beau" résulte de plusieurs années de travail, mené conjointement par les collectivités locales et les entreprises de la zone. "La gestion et l'entretien des zones d'activité économique sont des compétences obligatoires de la Communauté d'agglomération depuis 2012, rappelle Gérard Eude, vice-président de l'agglomération. Face au vieillissement des aménagements et à la désaffection des entreprises, l'agglomération le SAN, à l'époque avait anticipé cette compétence en lançant, dès 2008, une étude pour la redynamisation du site." CONCERTATION "Nous tenions vraiment à associer les entreprises à ce projet, relate Patrick Waymel, directeur du développement économique de l'agglomération. Avec la commune de Torcy et le bureau d'études Cap Terre, nous avons présenté une feuille de route qui a été discutée et amendée avant d'être approuvée. Cela a pris un peu de temps, il a fallu apprendre à se faire confiance, mais c'est ce qui nous a permis de travailler dans de bonnes conditions pendant la phase opérationnelle de la requalification." DÉFRICHAGES Le rafraîchissement de la ZAI a commencé à l'automne 2011 par la démolition de l'ancienne imprimerie JDC, remplacée un an plus tard par l espace commercial Bay 3, dont les m 2 sont complémentaires de Bay 1 et 2 (soit un investissement de 20 millions d'euros assumé par la foncière Frey, propriétaire de la parcelle). Parallèlement, l'afu rétrocédait sa voirie à la mairie de Torcy, ses réseaux d'assainissement et ses espaces verts à l'agglomération, pour que, La promenade piétonne du Gué-Langlois a été restaurée. 08 VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

9 DOSSIER L'ESTHÉTIQUE, ÇA COMPTE! Nous " commencions à avoir des réticences à faire venir nos clients ici et avons vu d'un bon œil les travaux arriver, se réjouit Véguy Corda, dirigeante d Europ Cosmetics. Cela devenait nécessaire pour notre image et pour la sécurité de nos employés (40 personnes dont 80 % de femmes, ndlr). "Fondée en 1981 par Alain Corda et installée à Torcy en 1998, Europ Cosmetics est une société familiale créatrice de produits de maquillage pour la grande distribution. Elle est leader sur le marché français du vernis à ongles à petit prix (autour de 2 ) mais de qualité (made in France et Luxembourg). Affichant une croissance à deux chiffres, cette belle PME programme le rachat de trois bâtiments dans la ZAI pour accompagner son développement. "Désormais, le site dispose d un éclairage digne de ce nom et nous pouvons circuler sur les trottoirs depuis le RER sans avoir à partager la route avec les camions. Nous sommes actuellement en phase de recrutement, et sommes fiers d accueillir de nouvelles recrues dans un endroit qui présente bien. Nous comptons d'ailleurs profiter de notre extension pour relooker nos enseignes. Ce rajeunissement a fait du bien à tout le monde! " n Europ Cosmetics 3-5, rue des Épinettes Tél LA ZAI EN CHIFFRES 44 hectares 125 entreprises LES TRAVAUX ONT ÉTÉ FINANCÉS PAR : > La Communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée (46 %) > Le conseil général de Seine-et- Marne (22 %) > L'Association foncière urbaine (17 %) > Le conseil régional d'île-de-france (12 %) > L'Agence de l'eau (3 %) emplois 4,6 millions d'euros investis pour sa requalification ET RÉALISÉS PAR : > OTCI LG Maîtrise d'œuvre > Qualiconsult Coordonnateur sécurité > Colas IdF, Poseur de bordures TP, Métal Concept, Aximum VRD > Sogea IdF, Valentin environnement Assainissement > Jean Lefebvre IdF, Citeos, SPIE Idf Éclairage public > Pam Paysage Espaces verts VALMAUBUÉEÉCO #été

10 DOSSIER sous maîtrise d'ouvrage de l'agglomération, leur réhabilitation puisse commencer et être subventionnée par le Département et la Région. TRAVAUX Le chantier de requalification des espaces publics a été amorcé en août En quelques mois, les conduites du réseau d'assainissement ont été révisées, gainées ou remplacées. Pas moins de tonnes de béton bitumeux et mètres de bordures ont été posés pour lifter les routes et créer des trottoirs. Quelque 149 places de stationnement ont été matérialisées. La promenade piétonne du Gué-Langlois a été restaurée. Les vieux réverbères (89 au total) ont été remplacés par 114 mâts à éclairage par leds (dont la durée de vie est trois fois supérieure à celle des ampoules classiques et qui permettent une économie de la consommation électrique d'environ 30 %). L'entrée principale et le poste de gardien ont été réaménagés. Enfin, 136 arbres (aulnes, sorbiers, tilleuls, sophoras, etc.) ont été plantés et 95 panneaux signalétiques (plans, plaques directionnelles, noms de rues et numéros de bâtiments) ont été installés. "Conformément aux souhaits de la mairie et des entreprises, la zone industrielle est désormais fermée et sécurisée, observe Gérard Eude. Avec une montée en gamme des aménagements et des services, chacun voit son patrimoine valorisé, cela nous encourage à poursuivre sur une nouvelle tranche de travaux (voir article p. 11) et sur d'autres zones d'activité économique " Les anciens réverbères ont été remplacés par des éclairages à leds. Yann Piriou Yann Piriou INTERVIEWS Philippe Pontay Président de l'afu Association foncière urbaine Stéphane Balcerzak Conseil en immobilier d'entreprise Orchestras Immobilier QUE RESSENTEZ-VOUS À L'ISSUE DU CHANTIER DE RÉHABILITATION DE "VOTRE" ZAI? Une grande satisfaction! Le chantier a été bien coordonné, avec un minimum de gêne et un bon dialogue avec les conducteurs de travaux, ce qui a été bien apprécié par nos entreprises. Nous avons aujourd'hui de belles routes, un éclairage magnifique et une nouvelle guérite qui assure un meilleur confort à nos gardiens. Des entreprises ont profité de l'occasion pour refaire leurs abords. De notre côté, nous avons pris en charge la réfection du restaurant interentreprises que nous gérons (soit euros de travaux). Des efforts ont vraiment été faits de part et d'autre. L'AFU EST CHARGÉE DE L'ANIMATION DE LA ZONE, QUELS SONT SES PROJETS? Le chantier nous ayant bien occupés, nous avons un peu délaissé cet aspect de nos missions, mais nous allons maintenant pouvoir nous y atteler. Nous animons déjà un site Internet et envoyons des newsletters à nos adhérents en fonction de notre actualité. Nous aimerions organiser de nouveaux rendez-vous et sommes pour cela preneurs de toutes les bonnes idées des chefs d'entreprise. QUELLE PLUS-VALUE APPORTE LA RÉHABILITATION DE LA ZAI? Le site avait déjà quelques atouts la proximité immédiate du RER, un accès direct à l'a4 et l'a104, un environnement commercial dynamique, mais elle était franchement endormie par le poids des années. Avant les travaux, plusieurs entreprises étaient prêtes à partir et près de m 2 étaient inoccupés. Aujourd'hui, celles qui sont restées sont satisfaites. Depuis la fin des travaux, en deux mois, près de m 2 ont trouvé preneur, soit trois nouvelles entreprises. C'est très encourageant! COMMENT VOYEZ-VOUS L'AVENIR DU SITE? Certains propriétaires doivent rénover leurs locaux et contribuer ainsi à restaurer la bonne image de la zone. La nouvelle tranche qui reliera les zones nord et sud va offrir d'incroyables opportunités. Aménageurs et promoteurs pourront légitimement y avoir de grandes exigences architecturales et environnementales. Les efforts de chacun permettront de citer la ZAI de Torcy comme modèle de requalification réussie. Les commercialisateurs diront bientôt : "Venez voir à Torcy ce qui a été fait" et les entrepreneurs répondront "Nous voulons être là!" Car ils pourraient trouver ici les locaux dont ils rêvent 10 VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

11 REQUALIFICATION ET DÉVELOPPEMENT DOSSIER SOUDER NORD ET SUD Au nord de la ZAI de Torcy, des bâtiments acquis par des investisseurs institutionnels et initialement destinés à la location. Au sud, des bâtiments acquis en comptes propres par des PME/PMI. Entre les deux, un merlon végétalisé écrasant l'emprise foncière d'une route qui aurait dû relier, il y a fort longtemps, la VPN/D199 à l'a104. Cette butte est aujourd'hui vouée à être rasée, terrassée, viabilisée. L'allée du Parc-aux-Bœufs pourra ainsi être prolongée pour rejoindre la rue des Métiers et créer ainsi une vraie boucle avec la rue des Épinettes. La rue des Métiers doit elle-même être requalifiée à l'image de ce qui a été réalisé sur la rue des Épinettes, l'allée des Boules, l'allée du Parc-aux-Bœufs, la rue et l'impasse des Coutures. Sur l'espace libéré, soit m 2 constructibles, une dizaine de lots de à m 2 seront créés pour accueillir des bâtiments à vocation mixte ateliers/bureaux pour des comptes propres. Adaptées à des entreprises de 20 à 50 salariés qui souhaitent s'étendre ou s'implanter, ces nouvelles parcelles seront commercialisées à partir de EN SAVOIR PLUS n Animation de la ZAI, gardiennage, restaurant interentreprises AFU (Association foncière urbaine) Rue des Coutures ZI Sud à Torcy Tél Le Club (restaurant géré par l'afu) 7, rue des Coutures Ouvert du lundi au vendredi, de 12 h à 14 h. Menu entrée/plat/dessert à 9,20. Terrasse d'été, barbecue en fin de semaine. Location de salles. Tél n Infos travaux, voirie, éclairage, espaces verts L'AFU centralise les demandes et les transmet aux services techniques de la Communauté d'agglomération. n Assainissement À la suite de la réfection du réseau d'assainissement de la ZAI, la Communauté d'agglomération a passé une convention avec l'agence de l'eau Seine-Normandie pour faciliter la mise en conformité (obligatoire) des réseaux privés des entreprises du site. Ainsi, le bureau d'études Amodiag Environnement prend contact avec chacune d'entre elles pour effectuer des contrôles techniques, puis les aider, si besoin, à obtenir des subventions pour financer leurs travaux (jusqu'à 60 % du montant total suivant critères d'éligibilité). Communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée Service infrastructures Tél n Très haut débit Des fourreaux destinés à accueillir la fibre optique ont été installés sur l'espace public début Les entreprises qui souhaitent être raccordées au réseau de fibre optique, pour bénéficier d'un accès Internet à très haut débit, peuvent contacter "opérateur d'opérateurs", délégataire du conseil général de Seineet-Marne. 40, avenue de Lingenfeld à Torcy Responsable commerciale : Anne-Catherine Prunelle Tél /50 Cap Terre La rue des Métiers en perspective. n Gestion et aménagement de la ZAI Communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée Département développement économique Tél VALMAUBUÉEÉCO #été

12 MATIÈRE GRISE Maison des Compagnons DES FORMATIONS TOURNÉES VERS LA VILLE DE DEMAIN En 2015, une Maison des Compagnons ouvrira ses portes au cœur de la Cité Descartes. Plus de m 2 seront consacrés à la formation dans le domaine des métiers durables. À compter de décembre 2015, le Tour de France des Compagnons du Devoir passera par Champssur-Marne. À l instar des autres territoires franciliens, Marne-la-Vallée va donc bénéficier d un centre d hébergement et de formation pour les apprentis et Compagnons du Devoir. Située à l angle du boulevard Descartes et de la rue des Frères-Lumière, cette Maison des Compagnons va s articuler autour d un pôle d hébergement pouvant accueillir 90 jeunes, tandis que le bâtiment destiné à la formation sera dévolu aux professions du bâtiment. L idée étant de pouvoir adapter des métiers ancestraux - maçon, couvreur, charpentier, menuisier, métallier - aux normes liées au développement durable. Pour Thomas Guinet, délégué régional d Île-de-France des Compagnons du Devoir, cette spécialisation "a pour ambition d inscrire le compagnonnage dans les enjeux de la ville du XXI e siècle. C est d ailleurs pour cette raison que nous allons monter une formation avec le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment)." Un diplôme d université (DU) dont l objectif est de former des professionnels de terrain capables d appliquer les nouvelles normes en matière de bâtiment durable et de travailler avec les différents corps de métiers présents sur un chantier. Ce partenariat avec le CSTB est à l image de la stratégie de collaboration que Thomas Guinet souhaite développer avec l ensemble des acteurs du territoire, de l université Paris-Est Marne-la- Vallée aux entreprises locales. n Plus d'informations UTEC UNE APPLI POUR STATIONNER MALIN Onze étudiants en licence professionnelle commerce à l UTEC (centre de formation des apprentis) d Émerainville viennent de lancer Stationne Malin, une application pour trouver où se garer dans les villes d Île-de-France. Simple d accès, cette application (développée uniquement sur Apple) informe l utilisateur sur le tarif des stationnements, mais aussi sur le montant d une éventuelle contravention. Une fonctionnalité GPS permet également de retrouver son véhicule. Créée au départ dans le cadre de leur licence Entreprenariat, Stationne Malin pourrait remporter le concours national EPA (Entreprendre pour apprendre) qui se tiendra les 4 et 5 juin au Centquatre, à Paris. n Plus d informations Atelier d'architecture Téqui Le bâtiment accueillera à la fois un pôle d'hébergement et un pôle de formation. ESIEE DES PROJETS À LA POINTE Mardi 24 juin de 10 h à 16 h, l École de l innovation technologique de la chambre de commerce et d industrie de Paris (ESIEE) exposera à la Cité Descartes le travail de ses étudiants à l occasion de la nouvelle édition du "Jour des projets". Au cours de cet événement ouvert au public, plus de 100 projets relevant de la technologie du numérique (imprimantes 3D, objets intelligents ) de l électronique, de la robotique (drones, véhicules autonomes ) ou des énergies renouvelables seront présentés. Autant de projets et de talents qui seront récompensés par la remise de cinq prix, dont celui de l innovation, délivré par Orange, parrain de l édition n Plus d informations jourdesprojets.esiee-paris.fr 12 VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

13 PROFILS "NOUS OPTIMISONS LES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DES BÂTIMENTS" Jérôme Wattel, DIRECTEUR COMMERCIAL Avec la réglementation accrue des normes de construction, Produal fabricant de sondes et capteurs thermiques a vu son chiffre d affaires augmenter de 25 % en moins d un an. En mars 2013, Jérôme Wattel, directeur commercial de Produal France a quitté ses 20 m 2 du numéro 11 de la rue Albert- Einstein, à la Cité Descartes, pour les 130 m 2 du numéro 16. Une simple rue à traverser, mais significative du développement de cette filiale d'un fabricant de capteurs et de sondes finlandais. "Produal développe des appareils capables de mesurer la température, le niveau de Co 2 ou le taux d humidité, détaille Jérôme Wattel. Une technologie adaptée au cahier des charges énergétique." Qu'il s'agisse d'écoles, d'hôpitaux ou de bâtiments publics, la législation est de plus en plus stricte et chaque projet doit bénéficier de capteurs capables de mesurer toute une série de paramètres autour de la qualité de l air. Une réglementation qui profite à Produal : "Si le nord de l Europe est depuis longtemps concerné par la performance énergétique, de nouveaux pays comme la France s équipent de plus en plus en systèmes de ventilation et de régulation, précise Jérôme Wattel. Pour Produal, c est une véritable aubaine." Cette conjoncture se traduit par une augmentation du chiffre d affaires de l entreprise : d un montant de euros en 2013, il devrait atteindre 1,3 million d euros d ici la fin de l année. Cette bonne santé financière pourrait se traduire par l embauche d un nouveau salarié. Actuellement, seuls un commercial et une chargée de clientèle travaillent aux côtés de Jérôme Wattel. n Produal 16, rue Albert-Einstein, à Champs-sur-Marne Tél Jérôme Wattel, Christine Primault et Stéphane Bordage. "COMME TOUS LES JARDINIERS, NOUS TRAVAILLONS SUR LA DURÉE" Didier Coste, DIRECTEUR DE RÉGION Numéro un en France de l'entretien et création d'espaces verts, ISS Espaces verts a regroupé ses agences de Villiers-sur-Marne (94) et Villevaudé (77) à Émerainville en mars, avant de se transformer en Idverde, en avril. En lisière de la forêt de Célie, une belle parcelle de m 2 abrite désormais l'agence Îlede-France Est Travaux (création, entretien d'espaces verts, arrosage et fontainerie) d'idverde, leader français de l'aménagement paysager de sites naturels et urbains. Une centaine de personnes prennent possession des m 2 de bureaux neufs, tandis qu'un hangar de m 2 s'apprête à accueillir le matériel de 200 femmes et hommes "de terrain". "Ici est généré plus du tiers de notre activité pour la région Île-de-France/Centre/ Normandie, explique Didier Coste, directeur de région. Ce qui représente un chiffre d'affaires de 33 millions d'euros sur les 280 millions réalisés à l'échelle nationale." La clientèle d'idverde est constituée à 80 % de collectivités territoriales et de grands comptes, comme EPAMarne, Disneyland Paris, la mairie de Torcy ou la fondation Louis Vuitton, pour des opérations de à 5 millions d'euros. "Cela ne nous interdit pas d'assurer l'entretien des espaces verts des petites entreprises de notre nouveau voisinage, précise Didier Coste. Nous constatons que, même si les budgets se resserrent, les collectivités et les entreprises restent attachées à la qualité de leur environnement. Notre métier s'en trouve valorisé. En plein développement, nous espérons atteindre un chiffre d'affaires de 38 millions d'euros d'ici trois ans." n Idverde Agence Île-de-France Est Travaux 7, allée de la Briarde, à Émerainville Tél VALMAUBUÉEÉCO #été

14 PAUSE AU 231 EAST ST "DES BURGERS DANS LES RÈGLES DE L'ART " De la viande fraîche, une recette de pain exclusive : retrouvez à Bay 1 le goût des bons gros burgers américains. Le "231 East street" était l'adresse du premier atelier d'andy Warhol à New York. C'est désormais aussi l'enseigne du premier "gourmet burger" de Torcy, récemment ouvert à Bay 1 Loisirs. Géré par Philippe Pires, un ancien trader, ce restaurant franchisé, cinquième du nom, vous fera oublier les machins chauds ramollos que vous auriez pu ingurgiter, trop rapidement, jusqu'à présent. "Notre pain, moelleux et légèrement brioché, est toasté à la commande, détaille-t-il. Nos steaks (de 130 g!) sont proposés à point, bleus ou saignants, ce qui serait impossible avec de la viande surgelée. Enfin, les garnitures et les sauces (pour nous, ce sera moutarde au miel ) sont assemblées à la demande devant les clients." Vous ajouterez à cela une généreuse portion de frites avec sauce cheddar en option, renoncerez au maillot de bain estival et, le temps d'admirer la déco pop art des lieux, vous vous régalerez. Pour info, la formule Greedy Pack, composée d'un burger, d'une part de frites (ou d une petite salade verte, mais bon ) et d'une boisson est à 10,50. Soit soixante fois moins cher qu'un aller-retour pour Manhattan. Ouvert du lundi au vendredi de 11 h 30 à 14 h 30 et de 18 h 30 à 23 h, le samedi de 11 h 30 à 23 h 30, le dimanche de 11 h 30 à 23 h. n 231 East St Centre commercial Bay 1 14, promenade du 7 e -Art, à Torcy Tél QUEL CIRQUE! Vous êtes à la recherche d'un espace "festif, atypique et authentique" (dixit le maître des lieux) pour l'organisation d'un événement exceptionnel? Ne cherchez plus! Pour 80 ou convives, le cirque Franconi vous ouvre ses chapiteaux, déployés à Torcy depuis maintenant deux ans. Ici, vous êtes ailleurs. Chez Boboss. Tour à tour jongleur de mots, Indien des plaines de Brie, clown de la mythique Île aux enfants, ce drôle de personnage vous accueille avec toute la verve et la gentillesse qui le caractérisent. Soyez sympa, parlez-en autour de vous (et autour des autres ). Impossible pour nous de vous communiquer un tarif : avec Boboss, chaque moment, séminaire, dîner-spectacle est unique n Cirque Franconi Parc régional de loisirs de Torcy Tél / CITÉ DES CARTES À vos boussoles! Avec le soutien de l'agglomération et de l'agence Descartes Développement, les clubs d'orientation AS IGN, Esprit Raid et Raid Orientation Paris organisent un Paris O' Tour, les 27 et 28 septembre. Soit deux jours de courses d'orientation, trois terrains de jeux (la Cité Descartes, Paris et La Défense), quatre épreuves (une moyenne distance, une nocturne et deux sprints). Orienteurs chevronnés (près de coureurs français et étrangers attendus) et amateurs à initier sont les bienvenus. Rendez-vous à la station de RER Noisy-Champs pour la première étape, avec initiation pour les scolaires en matinée et compétition l'après-midi. n Renseignements et inscriptions 14 VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

15 ÉCO PRATIQUE SERVICES UTILES Acem Association des chefs d'entreprise de Marne-la-Vallée 6, rue de la Mare-Blanche Noisiel Tél BOURSE DES LOCAUX DES COMMERCIALISATIONS EN HAUSSE DE 55 % En 2013, le Val Maubuée a enregistré le placement de plus de m 2 de bureaux et de m 2 de locaux d activités. Bureaux, locaux d activités, entrepôts, surfaces commerciales L'an dernier, 140 transactions immobilières ont été recensées, ce qui représente une augmentation de plus de moitié par rapport à Des chiffres qui s expliquent selon Ariane Lévy, du Base (Bureau d'accueil et de services aux entreprises), par les nombreux atouts du territoire : "S implanter dans le Val Maubuée permet aux activités de rayonner sur Paris, sa première couronne, Marne-la-Vallée et tout l est francilien. Au sein d un bassin de vie et de consommation en plein essor desservi par un réseau routier et de transport en commun performant, le Val Maubuée offre de belles perspectives de développement aux activités commerciales, tertiaires ou productives." De plus, les chefs d entreprises locaux peuvent bénéficier du suivi personnalisé de la Communauté d agglomération qui propose un accompagnement en phase avec les étapes de la vie de l entreprise : étude de marché, recherche de financements et de locaux, atelier de travail comptabilité et gestion ou commercial, aide à la création d un réseau de partenaires. n Renseignements Bureau d'accueil et de services aux entreprises Boulevard Salvador-Allende, bâtiment A, Le Luzard Noisiel Tél Advancity Pôle de compétitivité Ville et Mobilité durables 6-8, avenue Blaise-Pascal Champs-sur-Marne Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél Afile 77 Association pour le financement d'initiatives locales pour l'emploi Boulevard Salvador-Allende Bâtiment A, Le Luzard Noisiel Tél Base Bureau d'accueil et de services aux entreprises Boulevard Salvador-Allende Bâtiment A, Le Luzard Noisiel Tél Descartes Développement Agence de développement économique 16, rue Albert-Einstein Cité Descartes Champs-sur-Marne Tél EPAMarne Établissement public d'aménagement 5, boulevard Pierre-Carle Noisiel Marne-la-Vallée Cedex Tél ID Incubateur Descartes 23, rue Alfred-Nobel Cité Descartes Champs-sur-Marne Tél À Émerainville, la société Idverde bâtit de nouveaux locaux. DES JURISTES À VOTRE SERVICE Le Base, en partenariat avec la compagnie juridique Inforeg, vous propose de bénéficier des conseils de sept professionnels spécialisés dans le droit et la réglementation des entreprises. Ce service gratuit vous permettra également d obtenir des conseils pour établir un contrat de vente par exemple. Pour obtenir un rendez-vous, il vous suffit de contacter directement le Base (adresse ci-contre). Pépinière d'entreprises innovantes 1, rue Albert-Einstein Cité Descartes Champs-sur-Marne Tél Communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée 5, cours de l'arche Guédon Torcy Marne-la-Vallée Cedex 1 Tél VALMAUBUÉEÉCO #été 2014

16 Au Val Maubuée, la course est dans notre nature L E I S I O N E PARC D E H C N DIMA 5 KM 29 JUIN 2014 M M K 3 2 M K 3 1 S E N U E J Y X O S E S R U E + CO U Q I D R O N E H C R A M + II N N SS CC RR II PP TT II O ON N EE TT RR EE N N SS EE II G GN N EE M M EE N N TT SS O O XX YY TT RR AA II LL.. FF RR Organisateurs Organisateurs Partenaires Partenaires TORCY VAL MAUBUÉE MARNE-LA-VALLÉE

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Voeux 2006: création d'emplois et développement économique diversifié

Voeux 2006: création d'emplois et développement économique diversifié Venir à sénart Qui sommes nous? Contacts lettre économique février 2006 - n 3 Pour recevoir par e-mail les prochains numeros de cette newsletter, inscrivez-vous : Voeux 2006: création d'emplois et développement

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AUTORISATION DE MISE EN ŒUVRE D UNE AIDE ECONOMIQUE PAR

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

Premier banquier de l immobilier

Premier banquier de l immobilier Premier banquier de l immobilier 2 e groupe bancaire en France 2e banque des particuliers 2e banque principale 2e pour les crédits immobiliers 2e pour l'épargne 1ère banque des PME 2e banque des professionnels

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du chantier de MAISONEMENT à Boissénart. - Mardi 12 juin 2007 - Contacts Presse :

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du chantier de MAISONEMENT à Boissénart. - Mardi 12 juin 2007 - Contacts Presse : Lancement du chantier de MAISONEMENT à Boissénart - Mardi 12 juin 2007 - DOSSIER DE PRESSE Contacts Presse : Nathalie Bataille Caroline Hélart-Antonic Alexandra Richert Communication Ségécé Communication

Plus en détail

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin.

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Pour vous garantir un recrutement éfficace 1. Une phase de préparation en amont Pour sélectionner les apprentis

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION

DOSSIER DE CONSULTATION DOSSIER DE CONSULTATION CONSULTATION Etude de stratégie et de marketing territorial du «cluster Descartes» Pôle ville durable du Grand Paris Date et heure limite de réception des offres : Lundi 10 septembre

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013

LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013 ADEZAC Territoires de Courtabœuf, Limours, Marcoussis, Saclay LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013 Page 1 sur 6 L ÉVÈNEMENT DU MOIS : Petit déjeuner ADEZAC du 5 décembre 2013 «Partenariat avec les pépinières

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Marne-la-Vallée, puissant pôle d'attraction 40 ans d aménagement novateur : territoire d expérimentation et véritable précurseur

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ATOUTS Une situation géographique centrale dans l Est parisien en plein essor Un taux d emploi relativement important FAIBLESSES Une inadéquation entre les emplois et la population

Plus en détail

Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77)

Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77) Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77) 1 er semestre 211 Les tendances du marché immobilier en Seine-et-Marne 1er sem. 211 / 1er sem. 21 244 transactions 216 315 285 m² commercialisés 38 986

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

valmaubuée éco Idis aditas quo- Videm ad que etur sam dolu d'entreprises innovantes Création et développement DOSSIER DOSSIER: LOREM

valmaubuée éco Idis aditas quo- Videm ad que etur sam dolu d'entreprises innovantes Création et développement DOSSIER DOSSIER: LOREM ACTUS Le nouveau Grand Paris Express a été présenté à la Cité Descartes 04 MATIÈRE GRISE Recruter un ingénieur en apprentissage 12 ÉCO PRATIQUE Entrepreneurs solos, vous n'êtes pas seuls! 15 VAL MAUBUÉE

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE!

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE! BAGNEUX (92) La résidence est localisée à Bagneux, commune très attractive de part son implantation, proche de Paris et à côté de Bourg-la-Reine, Sceaux et Montrouge. Située dans un secteur pavillonnaire,

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

La Maison de l entreprise et de l emploi d Aulnay-sous-Bois

La Maison de l entreprise et de l emploi d Aulnay-sous-Bois La Maison de l entreprise et de l emploi d Aulnay-sous-Bois Depuis le 15 juin 2001, la commune d Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, s est dotée d une Maison de l entreprise et de l emploi (M2E). Implanté

Plus en détail

Le Plessis-Trévise (94)

Le Plessis-Trévise (94) Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf Le Plessis-Trévise (94) Un cadre de vie privilégié en région parisienne Arbor essence Tour Pentray Le Plessis-Trévise, une ville du Val-de-Marne, à la

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Rapport d'activité -Année2011 -

Rapport d'activité -Année2011 - METZ TECHNOPOLE Société Anonyme d'economie Mixte Locale Au capital de 266 785,78 4 Rue Marconi 57070 METZ RCSMetz TIB 391 705 787 Rapport d'activité -Année2011 - A - ACTIVITE OE LA SOCIETE 1-LA SECTION

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

GITE D'ETAPE "chez Mimile"

GITE D'ETAPE chez Mimile GITE D'ETAPE "chez Mimile" Notre gîte d'étape est en train de voir le jour, après des mois et des années d'études et de recherche de fonds pour sa réalisation. Merci au Conseil Général, à la Région, au

Plus en détail

LES ZONES FRANCHES URBAINES

LES ZONES FRANCHES URBAINES LES ZONES FRANCHES URBAINES HIDS 26 juin au 1 er juillet 2011 Consolide les données de suivi socioéconomique à l échelle des 4 ZFU. Tableau de bord des ZFU ZFU La Duchère (Lyon 9) 10 200 hab ts en 2006

Plus en détail

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Vendredi 29 novembre 2013 Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Plus de 133 millions d'euros seront consacrés dans les cinq années à venir au déploiement du Très Haut Débit sur le territoire

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

valmaubuée éco Le magazine des acteurs économiques du Val Maubuée

valmaubuée éco Le magazine des acteurs économiques du Val Maubuée ACTUS Collectivités locales, État et entreprises se penchent sur l'avenir de PariEst 04 MATIÈRE GRISE Fablab : l'innovation 3D à la Cité Descartes 12 ÉCO PRATIQUE La formation professionnelle évolue 15

Plus en détail

INAUGURATION DU PÔLE ARTISANAL BRUAY CO À BRUAY-SUR-L ESCAUT

INAUGURATION DU PÔLE ARTISANAL BRUAY CO À BRUAY-SUR-L ESCAUT DOSSIER DE PRESSE 26 SEPTEMBRE 2011 INAUGURATION DU PÔLE ARTISANAL BRUAY CO À BRUAY-SUR-L ESCAUT 1/11 Sommaire Communiqué de presse... 3 1. Bruay co : un pôle adapté aux besoins des artisans... 5 2. Un

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest DOSSIER DE PRESSE Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest Un nouveau bâtiment pour préparer les J.O 2012 et 2016 SOMMAIRE Michel BIHAN Maire de Cesson-Sévigné page 3 Vincent HOHLER page 4 Président

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire Direction Régionale de l Équipement Midi-Pyrénées Mission Grand Direction Régionale de l'équipement Midi-Pyrénées Cité administrative bâtiment A boulevard Armand

Plus en détail

LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE

LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE 2 3 4 POURQUOI, OÙ ET VERS QUEL IMMEUBLE? CONCILIER ESPACE DE VIE ET ESPACE DE TRAVAIL UNE ÉVOLUTION PLUS QU UNE RÉVOLUTION ANNEXE - DÉTAIL DES MOUVEMENTS DES 5 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

REGLEMENT SPECIFIQUE. Édition 2015. 1 - Stationnement des véhicules à NEUILLY-SUR-MARNE :

REGLEMENT SPECIFIQUE. Édition 2015. 1 - Stationnement des véhicules à NEUILLY-SUR-MARNE : REGLEMENT SPECIFIQUE Édition 2015 1 - Stationnement des véhicules à NEUILLY-SUR-MARNE : Tous les véhicules suiveurs et accompagnateurs stationneront sur la place Stalingrad (accès par le boulevard Maurice

Plus en détail

Votre développement en 360

Votre développement en 360 Votre développement en 360 360 d attractivité pour votre activité Une adresse stratégique En choisissant le parc des Gaulnes, vous profitez de l attractivité d un territoire et d une position géographique

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie territoriale de Seine-et- Marne (CCITSM).

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie territoriale de Seine-et- Marne (CCITSM). 2014-09 Séance du 12 février 2014 AVIS Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie territoriale de Seine-et- Marne (CCITSM). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant

Plus en détail

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne SIMI Décembre 2012 présenté par Méthodologie Le département a été divisé en 7 grands territoires - le territoire de Marne la Vallée a été élargi et

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Territoires, compétences et gouvernance

Territoires, compétences et gouvernance Territoires, compétences et gouvernance État des connaissances sur la remise et les taxis Le 4 avril 2012 Agnès Parnaix Tél. : 01 77 49 76 94 agnes.parnaix@iau-idf.fr 1 Sommaire SDCI et périmètres intercommunaux

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MONTAGNE BOURBONNAISE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MONTAGNE BOURBONNAISE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MONTAGNE BOURBONNAISE PROGRAMME CONSTRUCTION D'UN BATIMENT A VOCATION INDUSTRIEL EN BOIS P. 2 / 8 Ce programme a été réalisé par l Agence Technique Départementale de l Allier.

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc LICENCE PROFESSIONNELLE DES METIERS TECHNIQUES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc Projet partenarial Naissance du projet régional Dans

Plus en détail

La construction métropolitaine en Ile-de-France

La construction métropolitaine en Ile-de-France 1 La construction métropolitaine en Ile-de-France Eléments d actualité: La réforme territoriale Le devenir du Grand Paris 29 Novembre 2012 Intercommunalité et Métropolisation en Ile-de-France 2 Eléments

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 n 65 juin 2014 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 Observatoire n 4 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 31 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2013 7 1. Le marché des

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet GUIDE de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet De l idée au projet ÉTAPE 1 DE L IDÉE AU PROJET ÉTAPE 2 CONSTRUCTION DU PROJET ÉTAPE 1 Communauté d agglomération Val de France

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS Mai 2014 L association p.2 Le projet «Voisins Latins» p.5 1 Qu est-ce que l association Vivre le Quartier Latin? LA GENESE Lorsque Johanna et Quentin, des amoureux du Quartier

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique DOSSIER DE PRESSE 24 mars 2011 Contact Sophie CHARBONNIER Attachée de presse 06 46 15 34 21 sophie.charbonnier@la-crea.fr Cathy PREVOST Assistante 02 32 76 69 37 cathy.prevost@la-crea.fr La CREA, pionnière

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail