Mise en charge immédiate à l aide d implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire : résultats à trois ans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en charge immédiate à l aide d implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire : résultats à trois ans"

Transcription

1 Implantodontie 12 (2003) TECHNIQUE Mise en charge immédiate à l aide d implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire : résultats à trois ans F. Chiche a, *, M. Lankry b, E. David c, T. Degorce d a Université Paris-VII, 133, boulevard Haussmann, Paris, France b Université Paris-V, 133, boulevard Haussmann, Paris, France c Université Paris-VII, 47, avenue du Président-Franklin-Roosevelt, Thiais, France d Université Paris-VII, 34, rue des Pommiers, Chambray-les-Tours, France MOTS CLÉS Implant ; État de surface ; Mise en charge immédiate ; Édenté total ; Osséotite -3I Résumé Le but de cette étude est d évaluer sur une période de trois ans, le protocole permettant de traiter au moyen de bridges fixes des patients édentés totaux mandibulaires à l aide d implants Osséotite (3I-Implant Innovations) suivant la technique de mise en charge immédiate. Durant une période s étendant de mars 2000 à mars 2003, 59 implants ont été placés chez 11 patients (6 hommes, 5 femmes, à la moyenne d âge de 58 ans), candidats à la mise en place d une prothèse implantoportée totale mandibulaire transvissée. Quatre à six implants ont été utilisés pour chacun des patients, et six des 11 bridges provisoires étaient équipés d extensions étendues à deux dents. Un implant sur les 59 posés a été déclaré perdu à trois mois lors du dévissage du bridge provisoire afin de tester chaque implant avant la réalisation des prothèses définitives. Les 11 bridges provisoires immédiats ont été maintenus en bouche durant toute la période de cicatrisation (3 mois), et jusqu à la pose des prothèses définitives. Les trois bridges définitifs sans extension reposant sur des implants postérieurs terminaux ainsi que les huit bridges avec extensions de type bridge à la «suédoise» en raison de la localisation antérieure des implants, étaient tous fonctionnels et asymptomatiques à la fin de l étude. Le taux de succès implantaire au terme de cette étude préliminaire est de 98,3 %, et le taux de succès prothétique est de 100 % Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés. Introduction L implantologie moderne est fondée sur le concept de l ostéo-intégration [4], caractérisé en microscopie optique, par la présence d un contact intime entre l os et l implant [18]. L abondance des publications scientifiques, quel que soit le grand système implantaire impliqué, montre la fiabilité à long terme de cette discipline, dont les indications s étendent actuellement à tous les types d édentement [5]. * Auteur correspondant. Adresse (F. Chiche). En 1981, les travaux de Bränemark et al. [1,27] ont clairement défini les critères permettant d obtenir cette interface caractéristique exempt de tissus fibreux. L un de ces critères concerne la mise en charge des implants, appelée alors «mise en charge différée» en raison d un délai de plusieurs mois observé entre la pose des implants et la réalisation d une prothèse fonctionnelle. Ce protocole mettant les implants à l abri de toute stimulation durant une période plus ou moins longue n est plus le seul aujourd hui à garantir le succès en implantologie. Le concept de «mise en charge immédiate» apparu récemment montre qu un autre mode de 2003 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés. doi: /S (03)

2 62 F. Chiche et al. mise en charge est possible à condition d en respecter rigoureusement les indications. Le but de cet article est de confirmer qu une telle stratégie est possible à la mandibule, chez l édenté total, en utilisant les implants Osséotite (3I-Implant Innovations Inc.) dont la surface texturée permet d optimiser le taux d ostéo-intégration [9,20,22,32]. Matériel et méthode Sélection des patients Durant une période s étendant de mars 2000 à mars 2003, 11 patients, candidats à la mise en place d une prothèse implantoportée totale mandibulaire ont été inclus dans cette étude. Cinquante-neuf implants ont été placés parmi six hommes et cinq femmes formant un groupe dont l âge moyen est de 58 ans. Quatre d entre eux étaient déjà porteurs d une prothèse totale adjointe (PTA), les autres, édentés partiellement, présentaient des dents résiduelles non conservables. Tous les patients, après avoir été informés des différentes possibilités thérapeutiques, ont accepté le protocole de «mise en charge immédiate», la fiabilité des implants Osséotite ayant déjà été établie par des publications faisant état d un recul clinique de plus de cinq ans [10,13,14,17]. État général Aucun des patients candidat à cette technique, n a été écarté pour des raisons de santé générale, dès lors qu une pathologie systémique présente était équilibrée par un traitement médicamenteux. Les patients déclarés «fumeur» (plus de 10 cigarettes par jour), et au nombre de deux, n ont pas été écartés de ce protocole. Un patient, actuellement en cure de désintoxication à la Métadone,a également été inclus dans cette étude. Conditions locales Tous les patients ont été examinés afin d évaluer l état des dents résiduelles, la nature de la denture antagoniste, la présence d infections soit d origine dentaire ou parodontale, le type d occlusion, et enfin, la présence de parafonctions. L anamnèse a également consisté à rechercher l origine de la perte des dents soit par carie, traumatisme ou bruxisme. Chez les patients édentés partiels, il a été décidé, dans la perspective de limiter le nombre des interventions et d éviter le port d une prothèse adjointe partielle transitoire, d extraire les dents condamnées le jour de la pose des implants et de la prothèse immédiate, quel que soit leur état de délabrement ou d infection. Examens radiographiques L évaluation des conditions osseuses de chaque cas a été faite à partir d une radiographie panoramique et d une téléradiographie de profil récentes. Un examen tomodensitométrique a été exigé lorsque la mise en place d implants était indiquée dans les secteurs postérieurs, au-dessus du canal alvéolaire inférieur, ou bien lorsqu une incertitude quant à l épaisseur de la crête au niveau d une symphyse de très faible hauteur persistait, malgré les deux examens de base. Critères de succès Les critères de succès qui ont été retenus dans le cadre de cette étude correspondent en majorité à ceux qui ont été établis par Albrektsson et al. [2]. La seule différence concerne le niveau de perte osseuse observé. Les valeurs acceptables de ce remaniement osseux, évaluées à l aide de radiographies rétro-alvéolaires, ont été définies par les suédois à 1,5 mm à l issue de la première année de mise en charge et 0,2 mm les années suivantes. Étant donnée la difficulté pour certains patients de venir régulièrement à tous les contrôles intermédiaires, nous avons décidé d apprécier le niveau de l os autour de chaque implant à l aide d une radiographie panoramique ou de clichés rétroalvéolaires en début de traitement dès la pose des implants et au plus tard à l issue de cette étude. Ces critères de succès sont les suivants : absence de mobilité ; absence de signes d infections visibles cliniquement ; absence de signes d infections visibles radiographiquement ; absence de douleur ; pas de perte osseuse excessive atteignant 2 mm à un an de mise en charge ; prothèse stable et fonctionnelle. Technique opératoire Prémédication Une prémédication a été menée avant chaque intervention afin de limiter le risque infectieux et réduire les complications postopératoires de type œdème ou hématome. L antibiothérapie à base d Amoxicilline à raison de 1,5 g par jour devait débuter la veille de l intervention et se poursuivre pendant une période de dix jours.

3 Implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire 63 Le traitement anti-inflammatoire à base d Ibuprofène et le traitement antalgique à base de Paracétamol étaient prescrits dès le matin du rendez-vous et ce pendant une période de quatre jours au minimum. Chirurgie implantaire L intervention de mise en place des implants au niveau symphysaire a débuté en région vestibulaire, par la réalisation d une anesthésie locorégionale avec vasoconstricteur au niveau des foramini mentonniers, et lingualement, par une infiltration locale para-apicale. L incision de pleine épaisseur, au sommet de la crête, a été étendue jusqu à la région prémolaire de chaque côté, sans incision de décharge médiane antérieure. Dans les cas où la pose d implants était indiquée au niveau des molaires, une anesthésie locorégionale à l épine de Spix a été réalisée, puis complétée par une infiltration vestibulaire au niveau du nerf buccal. Dans toutes les situations où des dents étaient encore présentes, les extractions des dents antérieures ont été pratiquées, et les alvéoles minutieusement curetés. Dans tous les cas, une inspection de la crête osseuse a été faite à ce stade et si besoin était, régularisée à l aide d une pince gouge. Chaque patient a été équipé de quatre à six implants Osséotite (3I-Implant Innovations) répartis entre les deux trous mentonniers, ou encore au niveau molaire. Le forage de chaque site implantaire a été réalisé en suivant scrupuleusement les indications fournies par le fabriquant tant du point de vue du nombre des forets que de leur séquence d utilisation. La mise en œuvre du taraud n a été indiquée qu en présence d un os très dense, de type I, dont l appréciation a été laissée à chacun des opérateurs. Le forage a été pratiqué sous une irrigation externe constante de sérum physiologique. Des implants standards (3,75 et 4,1 mm de diamètre) et larges (5 mm de diamètre) ont été sélectionnés et répartis judicieusement sur l arcade en fonction de l épaisseur de la crête. Enfin, chaque implant a été inséré dans son logement et bloqué dans sa position définitive au couple de 40 Ncm à l aide d un contre-angle dynamométrique. Technique d empreinte immédiate Les porte-implants ont été démontés et remplacés par des piliers coniques d 1 mm de hauteur (SCA001) destinés à supporter la future prothèse provisoire de type «vissée». Chaque vis de pilier a été bloquée à un couple de 20 Ncm. Les transferts d empreinte non antirotationels (CIC55) ont ensuite été positionnés sur les piliers coniques et les sutures ont été réalisées par des points séparés entre chaque implant. L empreinte a été prise dans le même temps opératoire à l aide d un porte-empreinte en métal non-perforé garni d un silicone de type monophase (Provil Novo Monophase, Heraeus). L enregistrement de l occlusion en relation centrée a été effectué à l aide d une cire d occlusion en présence d une ou bien des dents postérieures restantes que l on aura eu le soin de conserver jusqu à ce stade afin de servir de hauteur de référence pour la dimension verticale d occlusion (DVO). Les transferts d empreinte ont également été laissés en place lorsqu ils n interféraient pas avec l enregistrement. Les dents résiduelles ont été ensuite extraites. Dans les cas où aucune dent n a pu être conservée, l occlusion en relation centrée (ORC) a été enregistrée après avoir déposé les transferts, et la DVO a été évaluée en tenant compte des repères cutanés établis au niveau du nez et du menton, en début d intervention, avant de pratiquer toute anesthésie. Enfin, après dépose des transferts, chaque pilier a été équipé provisoirement d une coiffe en titane (CS250) afin de maintenir à distance les tissus mous le temps de la confection et de l insertion de la prothèse immédiate. Prothèse immédiate Toutes les prothèses provisoires ont été réalisées et mises en place de manière fonctionnelle le jour de la pose des implants. Ces prothèses fixées sur pilotis, transvissées à partir de cylindres provisoires en titane (CC300), ont été réalisées en résine autopolymérisable avec des dents du commerce en résine. Elles ne devaient pas comprendre d extensions, toutefois, dans la majorité des cas, les dimensions du bridge étant trop réduites par rapport à l arcade antagoniste, une extension bilatérale de deux dents a été ajoutée. Toutes les vis de prothèse en or ont été vissées au couple de 10 Ncm à l aide d une clé dynamométrique (Figs. 1 3). Fréquence des contrôles postopératoires Un premier réglage de l occlusion a été mené au moment de la pose du bridge, puis reconduit dans un délai de 24 à 48 heures. Les sutures ont été déposées 12 à 15 jours après l intervention, et un premier contrôle radiographique sous forme de cliché panoramique a été réalisé.

4 64 F. Chiche et al.

5 Implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire 65 Cas clinique n 1 Dia 001. Radiographique panoramique pré-opératoire. La faible hauteur osseuse au-dessus du canal alvéolaire contre-indique la mise en place d implants dans le secteur postérieur droit. Dia 002. La crête parfaitement cicatrisée laisse percevoir une faible quantité de gencive attachée. Dia 003. Cinq implants Osseotite (3I-Implant Innovations) de 4,1 mm de diamètre sont répartis entre les foramini mentonniers en l absence de toute incision de décharge. Ils seront équipés de piliers coniques dès la dépose des porte-implants. Dia 004. Les transferts d empreinte non anti-rotationnels sont vissés sur les implants avant d exécuter les sutures. Dia 005. Des répliques de piliers coniques sont utilisées pour la fabrication du maître-modèle. Dia 006. Des cylindres provisoires en titane destinés à réaliser une prothèse vissée sont réunis par un renfort métallique avant l adjonction de résine. Dia 007. La prothèse provisoire est vissée sur les implants le jour même de la chirurgie de mise en place. Elle ne comporte pas d extensions à ce stade. Dia 008. Après trois mois de cicatrisation, le bridge est déposé et les implants sont testés individuellement. Les dents restantes sont extraites et les transferts sont positionnés pour réaliser la prothèse définitive. Dia 009. La prothèse transvissée sur pilotis est fabriquée suivant le modèle suédois, et comporte à ce stade des extensions de 1,5 cm. Dia 010. Aspect clinique final : Le bridge transvissé répond aux exigences fonctionnelles et esthétiques de la prothèse sur implants. Dia 011. Aspect radiographique à trois ans postopératoire. Tous les patients ont été reconvoqués à un mois postopératoire, afin de contrôler cliniquement la stabilité de la prothèse, ainsi que l absence d inflammation, d infection ou bien encore de douleurs. Un dernier contrôle clinique et radiographique a été fait à trois mois postopératoire, période à partir de laquelle le bridge provisoire a été déposé à chaque séance dans le but de réaliser le bridge définitif. Ce n est qu à ce stade que la stabilité et l absence de tout signe fonctionnel lié à chaque implant ont pu être testé. Chaque patient a ensuite fait l objet d un contrôle tous les six mois pendant les deux premières années suivant la pose de la prothèse fixe, puis un contrôle l année suivante. Résultats Parmi les 59 implants placés durant cette période de trois ans, un implant a été déposé à trois mois postopératoire, lors du démontage du bridge provisoire. L implant était mobile, signe évident de non ostéo-intégration. Les implants restants ayant répondu de manière favorable aux critères de succès cliniques et radiographiques précédemment énoncés, le taux de succès implantaire est de 98,3 %. Toutes les données en relation avec le diamètre et la longueur des implants sont fournies dans le Tableau 1. Les 11 bridges provisoires immédiats ont été maintenus en bouche durant la période de cicatrisation (3 mois), et jusqu à la pose des prothèses définitives.

6 66 F. Chiche et al. Cas clinique n 2 Dia 001. Radiographie panoramique pré-opératoire. L indication d extraire l ensemble des dents mandibulaires est posée. Dia 002. Les implants sont placés immédiatement après l extraction des dents, et répartis sur l ensemble de l arcade. Dia 003. L empreinte est prise à l aide d un porte-empreinte non perforé garni d un matériau de type silicone monophase (Provil Novo Monophase, Heraeus). Dia 004. Les molaires résiduelles sont conservées jusqu à la prise de l empreinte afin de servir de repères pour l enregistrement des déterminants occlusaux. Dia 005. Un bridge provisoire immédiat est réalisé sans extensions en raison de la présence des implants postérieurs. Dia 006. Vue clinique de la prothèse provisoire immédiate à huit jours postopératoires. Noter la présence des sutures encore présentes à ce stade. Les trois bridges définitifs sans extension reposant sur des implants postérieurs terminaux ainsi que les huit bridges avec extensions de type bridge à la suédoise, en raison de la localisation antérieure des implants étaient tous fonctionnels et asymptomatiques à la fin de l étude. Le taux de succès prothétique est de 100 %. Toutes les données relatives au nombre, à la situation des implants pour chaque patient et le type de prothèse provisoire immédiate sont retranscrites dans le Tableau 2. Discussion La réduction du délai entre la pose des implants et la mise en charge exercée par la prothèse représente une des évolutions majeures du protocole

7 Implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire 67 Cas clinique n o 3 Dia 001. Le diamètre des implants doit être adapté à l épaisseur de la crête afin d éviter la mise en œuvre de greffes qui contre-indiquerait dans le même temps opératoire, une mise en charge immédiate de la prothèse. Dia 002. Les piliers coniques en titane sont vissés à un couple de 20 Ncm à l aide d une clé dynamométrique. Dias 003 et 004. Des extensions bilatérales de deux prémolaires sont présentes dès le stade de la prothèse immédiate. Dia 005. Aspect clinique du bridge implanto-porté à huit jours postopératoire. Les vis en or de prothèse sont vissées à 10 Ncm. La prothèse ne sera pas démontée avant trois mois afin de tirer parti de la contention jusqu au stade de la prothèse définitive. Tableau 1 Diamètre et longueur des implants Longueur Diamètre : Diamètre : Diamètre : Total (mm) 3,75 mm 4mm 5mm 8, , Total décrit par Bränemark au début des années 1980, et fondé sur la mise en charge différée [11,16,21]. Après avoir testé avec succès le protocole de mise en charge immédiate chez l animal [23,25], de nombreuses études chez l homme ont montré que la réalisation de la prothèse fixe dans les heures qui suivent la pose des implants représente une stratégie implantaire fiable, lorsqu elle est menée chez le patient édenté total [3,12, 19,24,26].

8 68 F. Chiche et al. Tableau 2 Nombre et répartition des implants par patient Patients n Âge Sexe Nombre Implants Arcade Bridges prov. avec Échec implants sym/post. antagoniste extensions 1 69 M 5 5/0 PTA Non M 4 4/0 PTA Non M 6 2/4 Dents nat. Non F 5 5/0 PTA Oui F 5 5/0 PTA Oui F 5 5/0 PTA Oui M 6 6/0 PTA Oui F 5 5/0 PTA Oui M 6 2/4 Dents nat. et PPA Non F 6 6/0 PTA Oui M 6 2/4 Dents nat. et PPA Non 0 Total 59 47/ M : homme, F : femme, PTA : Prothèse totale adjointe, Dents nat. : Dents naturelles, PPA : Prothèse partielle adjointe La situation d un nombre suffisant d implants répartis suivant un arc de cercle permet de réduire le niveau des contraintes par cisaillement dès lors qu une contention rigide est assurée par la prothèse fixe immédiate [6 8,28]. L utilisation des implants Osséotite avait déjà permis de montrer qu une surface texturée, obtenue par un double mordançage, permettait de réduire la période de mise en nourrice à deux mois, avec des taux de succès de 98,5 %àunandemise en charge [29]. Ces résultats obtenus quelle que soit l arcade mise en cause, mettent en évidence l incidence positive des rugosités de surface sur la cicatrisation osseuse péri-implantaire. Les résultats obtenus dans la présente étude font état d un taux de succès implantaire de 98,3 % à trois ans, et confirment que l emploi d implants texturés Osséotite est compatible avec le protocole de mise en charge immédiate [30,31]. L échec d un implant avant la réalisation de la prothèse définitive apparue chez le patient prenant de la Métadone ne permet pas d établir un lien entre la prise de ce médicament et la perte de l implant. En effet, chez ce patient non fumeur, les cinq autres implants posés lors de la même séance, dont quatre en région postérieure, ont été ostéo-intégrés. Par ailleurs, l implant perdu, de 4 mm de diamètre, était placé en situation de 33, dans un os de bonne densité. Enfin, la place intermédiaire qu il occupait au sein du bridge immédiat sans extension, rend difficile la mise en évidence d une cause précise aboutissant à l absence d ostéo-intégration. Ce protocole qui prévoit l utilisation de cinq à six implants en moyenne pour restaurer l arcade mandibulaire édentée suit le protocole classique décrit pour effectuer une mise en charge différée. Les implants sont les mêmes dans les deux cas, ainsi que les forets, les instruments et les composants prothétiques. En cas d échec d un des implants intermédiaires, le traitement prothétique peut être achevé sans avoir à reposer un nouvel implant, respectant ainsi le délai initial du traitement. Concernant le nombre des implants, il a été montré que la mise en charge immédiate sur trois implants était envisageable avec un taux de succès plus faible, et de l ordre de 93,3 % à cinq ans [6,15]. Cette option n est possible qu avec une trousse chirurgicale spécifique qui autorise la mise en place exclusive d implants de large diamètre spécialement dessinés à cet effet. Leur mise en place impose souvent une résection osseuse à la symphyse, et en cas d échec d un implant, une chirurgie supplémentaire devient indispensable pour placer un nouvel implant afin de stabiliser le bridge définitif. De plus, si la mise à plat de la symphyse a été importante afin de placer un implant large, le risque de faire face à un important défaut osseux après échec peut compromettre une nouvelle implantation. Toutes ces contraintes nous font privilégier l emploi d implants non spécifiques, en plus grand nombre, tirant ainsi parti de la souplesse d utilisation d un seul et même système implantaire quelles que soient les options de mise en charge. Du point de vue de la conception prothétique, l absence de complications liée à la présence d extensions au niveau de six des 11 bridges dès le début de la mise en charge ne nous incite plus à considérer ce facteur négativement, dès lors qu il est instauré chez des patients porteurs d une PTA au maxillaire (voir Tableau 2). Enfin, une étude récente de Testori [30] montre que six des 15 patients traités pour un édentement total mandibulaire ont été équipés d emblée d un bridge fixe définitif réalisé dans les jours qui ont suivi l implantation avec un taux de succès prothétique de 100 %. La majorité de ces bridges, supportés par six implants Osséotite, comportait des

9 Implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire 69 extensions de deux dents. Ces résultats suggèrent que la mise en place d un bridge provisoire n est pas indispensable, et placent l option de mise en charge immédiate au même niveau de coût que la mise en charge différée. Toutefois, dans les cas où le patient est pris en charge par une équipe soignante dont les intervenants sont éloignés les uns des autres, la mise en place d un bridge transitoire offre l avantage au chirurgien de tester l ostéointégration de chaque implant avant de confier la réalisation du bridge définitif au praticien généraliste. Avantages et inconvénients de ce protocole Les avantages de cette technique sont nombreux : Avantages La mise en charge immédiate : permet de réaliser une chirurgie unique ; évite le port d une prothèse transitoire totale mandibulaire ; évite les douleurs postopératoires dues à la pression et aux frottements de la prothèse totale sur les tissus mous dans les jours qui suivent l intervention ; évite les multiples séances de rebasage qui sont souvent longues et fastidieuses ; procure un réel confort psychologique pour les patients édentés partiels, candidats à l édentement total, et qui appréhendent le port d une prothèse complète ; améliore la fonction masticatrice dès le début du traitement ; ne nécessite pas d implants particuliers, ni l utilisation d une technique ou d instruments spécifiques ; préserve le capital osseux ; en cas d échec, la perte d un ou de plusieurs implants survient au stade de la prothèse provisoire ; permet de finir la prothèse définitive sans avoir à recommencer une chirurgie, dès lors que le nombre des implants posés est suffisant (5 à 6 implants en moyenne) et que l implant perdu n est pas terminal. Par ailleurs : le nombre des implants pour une mise en charge immédiate est le même que pour une mise en charge différée ; dans les cas d insuffisance de volume osseux dans les secteurs latéraux, la situation des implants à la symphyse permet de réaliser des prothèses fixes en évitant de positionner des implants postérieurement grâce aux extensions ; la chirurgie limitée à la symphyse implique un os de bonne densité, tout en facilitant les manipulations chirurgicales et prothétiques ; les imprécisions de l ORC et de la DVO dues à leur enregistrement dans des conditions délicates, c est-à-dire en fin d intervention et sous anesthésie locale, ne concernent que la prothèse provisoire immédiate. Enfin : cette technique n exclut pas le praticien généraliste qui peut entreprendre le bridge définitif dès que «l implantologiste» est en mesure de déclarer, après trois mois, la bonne ostéointégration des implants. Inconvénients : la durée de l intervention est plus importante car les phases de chirurgie et de prothèse se succèdent dans la même séance ; la mise en charge immédiate implique un surcoût lié à l achat de l accastillage et à la fabrication du bridge provisoire ; cette technique nécessite une bonne coordination entre le chirurgien, le praticien, et le laboratoire de prothèse. Conclusion Les conditions de mise en charge en implantologie ont été remises en cause ces dernières années, comme bien d autres principes qui ont fait, et continue de faire le succès de cette discipline. La mise en charge différée n est plus considérée à l heure actuelle comme l unique mode menant à l ostéo-intégration. Parmi les différents modes de mise en charge décrits dans la littérature, la mise en charge immédiate représente une des plus récentes évolutions de l implantologie contemporaine. Elle est fondée sur une meilleure compréhension des facteurs qui influencent la stabilité primaire implantaire à savoir, la dimension des implants, leur état de surface, la technique chirurgicale de mise en place ainsi que la contention. La mise en charge immédiate présente des avantages évidents, tels que le confort immédiat fonctionnel, la réduction du temps global de traitement, le confort psychologique, la suppression de pressions nocives occasionnées par le port de la prothèse amovible provisoire et, enfin la réduction du nombre de séances au fauteuil.

10 70 F. Chiche et al. Les inconvénients sont liés à la technique qui reste délicate en raison du grand nombre de paramètres chirurgicaux et prothétiques qui doivent être maîtrisés en un temps limité, par un seul ou plusieurs praticiens. Dans l état actuel des connaissances, les meilleurs résultats sont obtenus chez le patient édenté total mandibulaire, chez lequel une prothèse fixe est envisagée sur un grand nombre d implants largement répartis sur toute l arcade, ou encore à la symphyse afin de réaliser un bridge dit «sur pilotis» sur un nombre d implants plus restreints. Enfin, les taux de succès obtenus dans cette étude à trois ans (98,3 % pour les implants et 100 % pour les prothèses) confirment que les implants Osséotite répondent de manière satisfaisante à la mise en charge immédiate de prothèses fixes mandibulaires chez le patient édenté total. Références [1] Adell R, Lekholm U, Rockler B, Branemark PI. A 15-year study of osseo-integrated implants in the treatment of the edentulous jaw. Int J Oral Surg 1981;10: [2] Albrektsson T, Zarb G, Worthington P. The long-term efficacy of currently used dental implants: A review and proposed criteria for success. Int J Oral Maxillofac Implants 1986;1: [3] Balshi TJ, Wolfinger GJ. Immediate loading of Branemark implants in edentulous mandibles: a preliminary report. Implant Dent 1997;6(2):83 8 Summer. [4] Branemark P-I, Hansson BO, Adell R, Breine U, Linström J, Hallen O, Ohman H. Osseointegrated implants in the treatment of the edentulous jaw: experience from a 10-year period. Scand J Plas Recons Surg 1977;16: [5] Branemark P-I, Zarb GA, Albrektsson T. Tissu integrated prosthesis: Osseo-integration in Clinical Dentistry. Chicago, Illinois: Quintessence Publishing Co.:; p [6] Bränemark P-I, Engstrand P, Öhrnell LO, Gröndahl K, Nilsson P, Hagberg K, Darle C, Lekholm U. Branemark Novum : a new treatment concept for rehabilitation of the edentulous mandibule. Preliminary results from a prospective study. Clinical Implant Dentistry And Related Research 1999;1:2 16. [7] Brunski JB. Avoid pitfalls of overloading and micromotion of intra-osseous implants. Dent Implantol Update 1993 Oct;4(10): [8] Brunski JB. Influence of biomechanical factors at the bone, biomaterial interface dans. In: Davies JE, editor. The bone biomaterial interface. Toronto: Toronto University Press; p [9] Buser D, Schenk R, Steinemann S, Fiorellini J, Fox C, Stich H. Influence of surface characteristics on bone integration of titanium implants.a histomorphometric study in miniature pigs. J Biomed Mater Res 1991;25: [10] Chiche F, Davarpanah M, Martinez H. Le système 3I-Implant Innovations et la chirurgie esthétique. Journal de parodontologie & D Implantologie Orale 2002;21(2): [11] Cochran DL, Buser D, Ten Bruggenkate CM, Weingart D, Taylor TM, Bernard JP, Peters F, Simpson JP. The use of reduced healing times on ITI implants with a sand-blasted and acid-etched (SLA) surface: Early results from clinical trials on SLA ITI. [12] Colomina LE. Immediate loading of implant-fixed mandibular prostheses: a prospective 18-month follow-up clinical study--preliminary report. Implant Dent 2001;10(1): [13] Davarpanah M, Martinez H, Chiche F. Évolution et fiabilité des implants 3I. Journal de parodontologie et d Implantologie orale 2002;21(2): [14] Davarpanah M, Martinez H, Étienne D, Zabalegui I, Mattout P, Chiche F, Michel JF. A prospective multicenter evaluation of I implants: 1-to 5 year data. Int J Oral Maxillofac Implants 2002;17(6): [15] Engstrand P, Gröndahl K, Ohrnell L-O, Nilsson P, Nannmark U, Bränemark P-I. Prospective follow-up study of 95 patients with edentulous mandibles treated according to the Bränemark Novu concept. Clinical Implant Dentistry And Related Research 2003;5(1):3 10. [16] Ericsson I, Randow K, Nilner K, Petersson A. Early fonctionnal loading of Bränemark Dental Implants: 5-year clinical follow-up study. Clinical Implant Dentistry And Related Research 2000;2:70 7. [17] Grunder U, Boitel N, Imoberdof M, Meier T, Andreoni C. Evaluating the clinical performance of the Osseotite implant: Defining prosthetic predictability. Compend Contin Educ Dent 1999;20(7). [18] Hansson HA, Albrektsson T, Branemark PI. Structural aspects of the interface between tissue and titanium implants. J Prosthet Dent 1983 Jul;50(1): [19] Horiuchi K, Uchida H, Yamamoto K, Sugimura M. Immediate loading of Branemark system implants following placement in edentulous patients: a clinical report. Int J Oral Maxillofac Implants 2000 Nov-Dec;15(6): [20] Klokkevold P, Nishimura R, Adashi M, Caputo A. Osseointegrationenhanced by chemical etching of a titanium surface. A torque removal study in the rabbit. Intern J Prosthodont 1997;8: [21] Lazzara R, Porter S, Testori T, Galante J, Zetterqvist L. A prospective multicenter study evaluating loading of Osseotite implants two months after placement: One-yearresults. Journal Of Esthetic Dentistry 1998;10(6): [22] Lazzara R, Testori T, Trisi P, Porter S, Weinstein R. A human histologic analysis of Osseotite and machined surfaces using implants with 2 opposing surfaces. Int J Periodontics Restorative Dent 1999;19(2): [23] Piattelli A, Corigliano M, Scarano A, Costigliola G, Paolantonio M. Immediate loading of titanium plasma-sprayed implants: an histologic analysis in monkeys. J Periodontol 1998 Mar;69(3): [24] Randow K, Ericsson I, Nilner K, Petersson A, Glantz PO. Immediate functional loading of Branemark dental implants. An 18-month clinical follow-up study. Clin Oral Implants Res 1999 Feb;10(1):8 15. [25] Romanos G, Toh CG, Siar CH, Swaminathan D, Ong AH, Donath K, Yaacob H, Nentwig GH. Peri-implant bone reactions to immediately loaded implants. An experimental study in monkeys. J Periodontol 2001 Apr;72(4): [26] Schnitman PA, Wohrle PS, Rubenstein JE, DaSilva JD, Wang NH. Ten-year results for Branemark implants immediately loaded with fixed prostheses at implant placement. Int J Oral Maxillofac Implants 1997 Jul-Aug;12(4): [27] Skalak R. Biomechanical considerations in osseointegrated prostheses. J Prosthet Dent 1983 Jun;49(6):843 8.

11 Implants 3I-Osséotite chez l édenté total mandibulaire 71 [28] Tarnow DP, Emtiaz S, Classi A. Immediate loading of threaded implants at stage 1 surgery in edentulous arches: ten consecutive case reports with 1- to 5-year data. Int J Oral Maxillofac Implants 1997 May-Jun;12(3): [29] Testori T, Del Fabbro M, Feldman S, Vincenzi G, Sullivan D, Rossi Jr R, Anitua E, Bianchi F, Francetti L, Weinstein RL. A multicenter prospective evaluation of 2-month loaded Osseotite implants placed in posterior jaws: 3-year follow-up results. Clin Oral Impl Res 2002;13(2): [30] Testori T, Del Fabbro M, Smukler-Moncler S, Francetti L, Weinstein R. Immediate occlusal loading of osseotite implants in the completely edentulous mandible. Int J Oral Maxillofac Implants 2003;18(4): [31] Testori T, Szmukler-Moncler S, Francetti L, Del Fabbro M, Scarano A, Piatelli A, Weinstein R. Mise en charge immédiate d implants Osseotite : cas clinique et examen histologique quatre mois après la mise en fonction. Parodontie et Dentisterie Restauratrice 2001;21(5): [32] Wong M, Eulenberger J, Schenk R, Hunziker E. Effect of surface topology on the osseointegration of implant materials in trabecular bone. J Biomed Mater Res 1995;29:

Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2

Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2 Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2 Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page3 Implant FRACTAL Taux de succès sur une période de 1 à 3 ans Renaud PETITBOIS* Pierre MONSARRAT** Christian

Plus en détail

La prothèse implanto-portée, telle. Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis DOSSIER CLINIQUE.

La prothèse implanto-portée, telle. Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis DOSSIER CLINIQUE. IMP0114_P000_000_DOS:IMPLANT 20/01/14 16:08 Page 1 PHOTO DOSSIER CLINIQUE pratique THIERRY ROUACH Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis Les solutions digitales

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

La chirurgie guidée simulée par ordinateur et sans lambeau

La chirurgie guidée simulée par ordinateur et sans lambeau IMPLANTOLOGIE La chirurgie guidée simulée par ordinateur et sans lambeau Hadi ANTOUN Exercice privé exclusif en implantologie et parodontologie hadi@antoun.fr http://www.antoun.fr Pierre CHERFANE Exercice

Plus en détail

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN Implantologie et réalité quotidienne : implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Long NGUYEN Introduction La demande en Implantologie est croissante, mais beaucoup de nos patients, souvent

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Gestion simplifiée d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Zircone-Titane Régis NEGRE* Introduction La pose d implant nécessite parfois, pour répondre aux critères de pérennité

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils Stratégie esthétique : comprendre pour simplifier Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, Philippe Rajzbaum, Thierry Degorce Le but de cet article est de montrer deux cas a priori similaires qui

Plus en détail

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Dr Thierry ROUACH D.U d Implantologie Chirurgicale et Prothétique Paris 7 Attaché, service de Prothèse, Université Paris 5

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE H.Guibert. Docteur en chirurgie dentaire (1) L.Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne.(2) (1),(2) 28 rue Baudot.

Plus en détail

CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN

CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN Stabilité osseuse avec les implants Axiom DONNÉES INTERNES 2 anthogyr SUIVIS CL INTRODUCTION Depuis la découverte des principes de l ostéointégration par

Plus en détail

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Antoine Popelut Guillaume Anduze Ancien interne Jonathan Coyssi Thomas Clément Prothésiste iclinique Lab Sylvain Le van (implantologie

Plus en détail

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans Atlas PEEK Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans IsoSS -Société Savante Internationale pour la Promotion des Connaissances des Matériaux Implantables Isoélastiques en Chirurgie Endo-OSSeuse CAS

Plus en détail

2. Matériel et méthode

2. Matériel et méthode ANALELE UNIVERSITĂŢII DUNĂREA DE JOS GALAŢI MEDICINĂ, no. I, 2011 ORIGINAL STUDY CAS DE COMPLICATION PER-OPERATOIRE AVEC LE PROTOCOLE NOBEL GUIDE ORIGINEL Cristina Vaida 1,2, Paul Mattout 1, Christian

Plus en détail

Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen Medical)

Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen Medical) IMP0208_P000_000_PAP 13/03/08 16:11 Page 1 D. Aubazac / M. Fillion / M. Vasconcelos - Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen Medical) Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

Plus qu un implant court.

Plus qu un implant court. Implant court Straumann Standard Plus Plus qu un implant court. Un nouveau monde de possibilités. * En faire plus tout simplement Au-delà d'une solution moins invasive. Un facteur de différenciation clinique.

Plus en détail

La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire

La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire G. Lecloux (1), M. Lamy (2), RéSUMé : La mise en charge immédiate (MCI) des implants dentaires est depuis longtemps un sujet d intérêt par

Plus en détail

La pose de prothèses sur implants constitue un traitement

La pose de prothèses sur implants constitue un traitement P R A T I Q U E C L I N I Q U E Une étude multicentrique sur les implants Osseotite comme support aux prothèses mandibulaires : rapport après 3 ans Hubert Gaucher, DDS, MScD Kenneth Bentley, MD, DDS Serge

Plus en détail

Mise en charge implantaire immédiate et post-extractionnelle,

Mise en charge implantaire immédiate et post-extractionnelle, Mise en charge implantaire immédiate et post-extractionnelle, Dr Yves TOLILA Chirurgien Dentiste - Le Cannet ( France ) Dr Alexandre-Amir AALAM, Assistant au service de parodontologie, University of Southern

Plus en détail

Cinq techniques pour la restauration dʼune dent unitaire par prothèse implanto-portée avec le système ANKYLOS

Cinq techniques pour la restauration dʼune dent unitaire par prothèse implanto-portée avec le système ANKYLOS Cinq techniques pour la restauration dʼune dent unitaire par prothèse implanto-portée avec le système ANKYLOS Dr Thierry ROUACH Le remplaçement dʼune dent absente sans mutiler les dents voisines à longtemps

Plus en détail

ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR

ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR IMPORTANT : Ce document contient les instructions d utilisation du produit. Merci de bien vouloir lire les instructions avant de l employer. Les diverses parties à commander

Plus en détail

P rotocole de mise en charg e précoce de prothèses implantaires chez l édenté total mandibulaire

P rotocole de mise en charg e précoce de prothèses implantaires chez l édenté total mandibulaire Cabinet Laboratoire P rotocole de mise en charg e précoce de prothèses implantaires chez l édenté total mandibulaire T. DEGORCE, chirurgien-dentiste Quelles sont les données scientifiques qui permettent

Plus en détail

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION FORMATION 5 JOURS La formation a pour objectif la transmission des bases fondamentales de l implantologie ainsi que la maîtrise des protocoles innovants qui autorisent le remplacement immédiat des dents

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet 2 Solutions pour l édentement complet «Je voulais simplement retrouver mon sourire et j ai vraiment l impression de l avoir

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

DIPLÔME D'UNIVERSITE DE TROISIÈME CYCLE D'IMPLANTOLOGIE PARODONTIE

DIPLÔME D'UNIVERSITE DE TROISIÈME CYCLE D'IMPLANTOLOGIE PARODONTIE DIPLÔME D'UNIVERSITE DE TROISIÈME CYCLE D'IMPLANTOLOGIE PARODONTIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme universite niv. form. bac + 5 Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé A l'issue

Plus en détail

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit XX cas complexes en implantologie 11 Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit Philippe Russe, Patrick Missika 84 1. Vue initiale Présentation La patiente est une jeune fille

Plus en détail

Les œuvres magnifiques nécessitent des matériaux de premier choix. Système d implants Tapered Screw-Vent

Les œuvres magnifiques nécessitent des matériaux de premier choix. Système d implants Tapered Screw-Vent Les œuvres magnifiques nécessitent des matériaux de premier choix. Système d implants Tapered Screw-Vent Harmonieusement assemblés, ils ouvrent un champ illimité à la création. La Tour Eiffel, construite

Plus en détail

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE 1. ÉTENDUE DE LA GARANTIE COMMERCIALE Elle s applique à l ensemble des implants et pièces prothétiques euroteknika (hors ancillaires et trousses).

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Présentation du cas clinque : Un homme de 60 ans se présente pour des douleurs à la mandibule et une instabilité de sa prothèse

Plus en détail

Intérêt des implants ptérygoïdiens. des sinus maxillaires

Intérêt des implants ptérygoïdiens. des sinus maxillaires Plaquette 42_Mise en page 1 17/03/14 10:29 Page1 Intérêt des implants ptérygoïdiens dans la stratégie d évitement des sinus maxillaires *Dr Richard MARCELAT Introduction D ans le secteur postérieur maxillaire,

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents».

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les implants Problèmes liés aux dents manquantes : Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les dents qui sont manquantes

Plus en détail

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire.

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. Introduction T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. T.A.G dental est née de la volonté de la société T.A.G Medical Product, leader mondial, détenant plusieurs

Plus en détail

Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres.

Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres. Cas clinique : Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres. P. CherfanE Présentation et indication : Une patiente de 70

Plus en détail

Système d implants Zimmer One-Piece

Système d implants Zimmer One-Piece 1 Système d implants Zimmer One-Piece Guide de restauration 2 2 Example Présentation Text de Here l implant Text Here Zimmer Text Here One-Piece Text Here La famille Tapered Screw-Vent s agrandit avec

Plus en détail

Protocole du Service d Implantologie de l Hôpital Ambroise-Paré à Marseille.

Protocole du Service d Implantologie de l Hôpital Ambroise-Paré à Marseille. Dr Patrick MOHENG - Dr Jean-Pierre COUDERT Réhabilitation progressive en implantologie versus la mise en charge immédiate. Bridge complet céramo-métallique implanto-porté au maxillaire. Protocole du Service

Plus en détail

Innovant Efficace Résistant Précis Unique

Innovant Efficace Résistant Précis Unique DENTAL Innovant Efficace Résistant Précis Unique Stabilisation immédiate et définitive des prothèses fixes ou amovibles Pour être acceptée, une prothèse doit être stable. Praticiens et patients souhaitent

Plus en détail

Comparaison des taux de survie des implants en oxyde de zirconium et des implants en titane

Comparaison des taux de survie des implants en oxyde de zirconium et des implants en titane M. Lambrich 1, G. Iglhaut 2 ISO 9001 et 13485 Certification SWISS MADE La présente étude rétrospective se propose de déterminer, puis de confronter les taux de survie d implants en titane pur à ceux d

Plus en détail

Procédure prosthodontique

Procédure prosthodontique Procédure prosthodontique TSH BNT Régénération Systèmes d implants CAD-CAM Solutions digitales Services Important avant d utiliser Phibo Les systèmes d implants Phibo sont dotés d une conception innovante

Plus en détail

REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE. Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique

REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE. Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE PAS À PAS Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique Le numéro 73,5 - ISSN 1254-2431 - Trimestriel 1 CHIRURGIE

Plus en détail

Questions / Réponses. à propos des implants chirurgical. http://www.ccimplant.fr

Questions / Réponses. à propos des implants chirurgical. http://www.ccimplant.fr Questions / Réponses à propos des implants chirurgical Qu est-ce qu un implant? Un implant dentaire correspond à une racine artificielle de forme généralement cylindrique, en titane (métal bien toléré

Plus en détail

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Mardi 24 janvier2012 au vendredi 27 janvier 2012 Informations générales Intervenants Dr

Plus en détail

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé PAS À PAS Coordonné par Gérard Zuck pratique Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé Présentation du cas La mise en place d un implant unitaire dans le secteur antérieur

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

MALO CLINIC Lisbon. La Problématique

MALO CLINIC Lisbon. La Problématique MALO CLINIC Lisbon LA CLINIQUE MALO a été fondée en 1995 par le Docteur Paulo Malo. En seulement 15 ans d existence, elle a connu un extraordinaire développement. LA CLINIQUE MALO est devenue aujourd hui

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE.

APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE. APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE. Hervé Guibert. Docteur en chirurgie dentaire. (1) Luigi Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne. (2) (1),(2) 28,

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Si les traitements des édentations ont trouvé

Si les traitements des édentations ont trouvé Implants et prothèse amovible, apport des châssis à selles disjointes G. JOURDA, chirurgien-dentiste Comment les prothèses amovibles partielles peuvent-elles faciliter l exploitation d implants? Inversement,

Plus en détail

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55.

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009 09h00-09h55 10h00-10h55 11h00-11h55 13h00-13h55 14h00-14h55 15h00-16h00 A) B) Le marché, les acteurs, les tendances produits C) Stratégie

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

PROTHESE. (cf implants, cf fracture dentaire)

PROTHESE. (cf implants, cf fracture dentaire) PROTHESE (cf implants, cf fracture dentaire) La prothèse est la partie de la chirurgie qui se propose de remplacer un organe en totalité ou en partie, par un appareil reproduisant leurs formes et, si possible,

Plus en détail

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :...

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :... DOSSIER PATIENT Simply with implants INFORMATIONS PATIENT Nom :... Prénom :... Adresse :.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

Mise en fonction immédiate d'implants Brånemark pour la restauration d édentements unitaires et de faible étendue maxillaires et mandibulaires

Mise en fonction immédiate d'implants Brånemark pour la restauration d édentements unitaires et de faible étendue maxillaires et mandibulaires Mise en fonction immédiate d'implants Brånemark pour la restauration d édentements unitaires et de faible étendue maxillaires et mandibulaires Étude clinique rétrospective de 6 mois à 8 ans P. MALÓ B.

Plus en détail

Esthétique et déficits osseux multiples

Esthétique et déficits osseux multiples XX cas complexes en implantologie 16 Esthétique et déficits osseux multiples Philippe Russe 1. Radiographie panoramique initiale du patient 184 Présentation Monsieur H., âgé de 65 ans lors de sa consultation

Plus en détail

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE Immediate removable partial denture: Preparation, rectification and installation Auteurs : E-M. Rahmani*, B. El Mohtarim**,

Plus en détail

Extraction-implantation-mise en fonction immédiate

Extraction-implantation-mise en fonction immédiate Extraction-implantation-mise en fonction immédiate Le Concept RPG : Régénération Prothétique Guidée Introduction L implantologie moderne ne peut dissocier le geste chirurgical de la réflexion prothétique.

Plus en détail

STRAUMANN SOFT TISSUE LEVEL SYSTEM À L ÉPREUVE DU TEMPS

STRAUMANN SOFT TISSUE LEVEL SYSTEM À L ÉPREUVE DU TEMPS STRAUMANN SOFT TISSUE LEVEL SYSTEM À L ÉPREUVE DU TEMPS POURQUOI CHOISIR L IMPLANT SOFT TISSUE LEVEL? SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ GRÂCE À LA GESTION INTÉGRÉE DES TISSUS MOUS Les implants Straumann Soft Tissue

Plus en détail

NARROW DIAMETER implant

NARROW DIAMETER implant ND NARROW DIAMETER implant TABLE DES MATIÈRES Implant ND - NARROW DIAMETER (diamètre réduit). Caractéristiques de l implant page 04 Implant dentaire page 05 Transfert d empreinte perforé page 06 Piliers

Plus en détail

Le flux numérique en implantologie

Le flux numérique en implantologie T. ROUACH D. LAMAISON Le flux numérique en implantologie Au cabinet dentaire comme au laboratoire, le flux numérique est aujourd hui présent à chaque étape de nos traitements implantaires (scanner, logiciel

Plus en détail

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels PROTHESES DENTAIRES A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél. : 01 55 93 70 00 Fax : 01 55 93 74 00 http://www.has-sante.fr

Plus en détail

implantologie Dr Michel Metz, Dr Anne Claire Metz Activité exclusive en implantologie Strasbourg

implantologie Dr Michel Metz, Dr Anne Claire Metz Activité exclusive en implantologie Strasbourg Barre fraisée sur implants au maxillaire : l option adaptée au bruxisme Dr Michel Metz, Dr Anne Claire Metz Activité exclusive en implantologie Strasbourg La réhabilitation implanto-prothétique de la mâchoire

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Que se passe-t-il si vous n avez pas assez de tissu kératinisé? Un manque de tissu kératinisé peut entraîner plusieurs

Plus en détail

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie 2 Concepts de restauration pour les patients édentés // Concepts de restauration

Plus en détail

Plus que des belles dents.

Plus que des belles dents. Renseignements à l intention du patient sur les implants dentaires Plus que des belles dents. Une nouvelle qualité de vie avec des implants dentaires. Plus qu un remplacement des dents. La norme actuelle

Plus en détail

Le système Quattro Une alternative aux greffes osseuses

Le système Quattro Une alternative aux greffes osseuses PIMP0110_P000_000_PAP:IMPLANT-01-2009-Q7 13/01/10 15:00 Page 1 PAS À PAS Coordonné par Gérard Zuck pratique Le système Quattro Une alternative aux greffes osseuses Présentation du cas Le cas clinique présenté

Plus en détail

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la Du bon usage de la divergence de la dent unitaire à la prothèse implanto-portée à l aide d implant à connectique cône morse sans vissage Jean-Claude MONIN* Antoine MONIN** Introduction IL objectif principal

Plus en détail

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris Jeudi 3 avril 2014 Cours avancé en esthétique dentaire Institut Pasteur - Paris Adresse : Institut Pasteur 28 rue du Docteur Roux Immeuble du C.I.S 75015 PARIS Horaires : De 8h00 à 17h30 EDITORIAL Pour

Plus en détail

Michael Moscovitch, DDS, CAGS Prosthodontie

Michael Moscovitch, DDS, CAGS Prosthodontie P R A T I Q U E C L I N I Q U E Restaurations molaires sur double implant : une solution de rechange à l utilisation de larges implants Michael Moscovitch, DDS, CAGS Prosthodontie S o m m a i r e La restauration

Plus en détail

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l SESSION 2005 I I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l I Code examen : / Sous épreuve U 11 : TECHNOLOGIE l Coefficient : 4 Feuille : 106 Ce sujet comprend 16 pages numérotées de 1 B 16.

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

MIMI & COCI & Mise en charge immédiate

MIMI & COCI & Mise en charge immédiate 1 MIMI & COCI & Mise en charge immédiate La mise en charge immédiate signifie que les implants sont mis en charge en occlusion directement après l implantation. La mise en place immédiate des s dentaires

Plus en détail

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA 12 - DENTOSCOPE N 106-27/11/2012 Cette technique permettrait de remplacer immédiatement la ou les dents condamnées. Elle tente aujourd hui de

Plus en détail

Global D. affûte son arsenal thérapeutique. Nouveautés. In-Kone PRIMO. Partenaire de vos chirurgies

Global D. affûte son arsenal thérapeutique. Nouveautés. In-Kone PRIMO. Partenaire de vos chirurgies Global D affûte son arsenal thérapeutique Nouveautés In-Kone PRIMO Partenaire de vos chirurgies In-Kone UNIVERSAL Ø 5.0 mm L In-Kone UNIVERSAL est un implant qui bénéfi cie d un recul clinique important.

Plus en détail

N attendez pas pour retrouver votre sourire...

N attendez pas pour retrouver votre sourire... N attendez pas pour retrouver votre sourire... Renseignez-vous sur les solutions implantaires BIOMET 3i auprès de votre dentiste Scannez ce code avec votre smartphone! Pour scanner les codes QR un lecteur

Plus en détail

Implants à connexion conique. Catalogue produits pour connexion conique NobelActive et NobelReplace Conical Connection

Implants à connexion conique. Catalogue produits pour connexion conique NobelActive et NobelReplace Conical Connection Implants à connexion conique Catalogue produits pour connexion conique NobelActive et NobelReplace Conical Connection Résultat esthétique d une qualité exceptionnelle. Large gamme de solutions prothétiques

Plus en détail

Protocole de chirurgie

Protocole de chirurgie Protocole de chirurgie ...Votre Sourire, Notre Passion La société Global D est née en juillet 2012 de la fusion de deux marques importantes sur le marché de l implantologie dentaire en France : - Société

Plus en détail

Aujourd hui, la prothèse implantaire. Empreinte implantaire et empreinte de prothèse fixée. quelles différe n c e s

Aujourd hui, la prothèse implantaire. Empreinte implantaire et empreinte de prothèse fixée. quelles différe n c e s SP-Degorce 5/06/06 10:47 Page 41 Empreinte implantaire et empreinte de prothèse fixée quelles différe n c e s T. DEGORCE, chirurgien-dentiste Aujourd hui, la prothèse implantaire fait partie de notre arsenal

Plus en détail

Intégration de la CFAO globale au quotidien :

Intégration de la CFAO globale au quotidien : Intégration de la CFAO globale au quotidien : implantologie guidée par CEREC Guide et couronne usinée sur TiBase Auteur_Dr Amandine Para, France Fig. 1a Fig. 1b Figs. 1a & b_situation initiale de l édentement

Plus en détail

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32 Méthode ET PRATIQUE Echos techniques 32 La CFAO au service de la chirurgie prothétiquement guidée Cas réalisé par le laboratoire Dental Concept Méditerranée, M. Bernard Zarb et le Dr Sébastien Melloul

Plus en détail

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire Dr Amar Hubert - Paris Photo 1 Florence P se présente en consultation fin Novembre 2012 pour un kyste au niveau du menton complètement asymptomatique, découvert

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Diplôme Universitaire

Diplôme Universitaire Diplôme Universitaire Implantologie MODALITES DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Année 2014-2015 Vu le code de l éducation, notamment les articles L613-2 et D613-12 ; Vu le décret 2002-529 du 16 avril 2002

Plus en détail

L objectif de tout traitement implantaire

L objectif de tout traitement implantaire IMP0313_P000_000_DOS:IMPLANT-01-2009-Q7 28/01/13 16:59 Page 1 Quelle photo devons-vous mettre ici? DOSSIER CLINIQUE pratique C. GAILLARD J. BELLAMY Apport d un pilier implantaire en céramique pressée Le

Plus en détail

La pose d implants dans les zones

La pose d implants dans les zones Intérêt clinique de l implant Trabecular Metal de Zimmer Dental dans les zones postérieures maxillaires : rapport de cas Le but de cet article est de décrire les sensations cliniques, les améliorations

Plus en détail

Dr Sylvain CAZALBOU. implanto-logique. Soyons Implanto...logiques. Formation. Autant de pratique que de théorie

Dr Sylvain CAZALBOU. implanto-logique. Soyons Implanto...logiques. Formation. Autant de pratique que de théorie implanto-logique Institut de formation professionnelle en implantologie dentaire Soyons Implanto...logiques Formation Dr Sylvain CAZALBOU Autant de pratique que de théorie Un petit mot... La problématique

Plus en détail

Fig.2a à 2c : vues intra-buccales initiales. Fig.1 : Protocoles de mise en charge

Fig.2a à 2c : vues intra-buccales initiales. Fig.1 : Protocoles de mise en charge Extractions multiples, implantation post-extractionnelle et Mise en charge immédiate d une mandibule en voie d édentement suivie d une réalisation prothétique par CFAO Dr Richard MARCEAT - richard.marcelat@orange.fr

Plus en détail

Les gammes de produits Accueil > Produits

Les gammes de produits Accueil > Produits Les gammes de produits Accueil > Produits A la une Implants Biomatériaux Prothèses CFAO Instrumentation Chirurgicales Visuel produit Implant TSVM Nouvelle option de col de 0.5mm avec micro-rainures crestales

Plus en détail

LIFE Profitez De La Vie!

LIFE Profitez De La Vie! LIFE Profitez De La Vie! implants dentaires Sourire Vous évitez de rire? Vous avez du mal à mastiquer? Les implants dentaires sont la solution médicale et esthétique qu'il vous faut pour retrouver vos

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 Nom : CONCLUSIONS GEN-OS, substitut osseux d origine animale Modèles et références

Plus en détail