Portrait Jérôme Beaussier, Boucher charcutier traiteur 2 ème prix Stars & Métiers. Formation Zoom sur deux formations diplômantes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait Jérôme Beaussier, Boucher charcutier traiteur 2 ème prix Stars & Métiers. Formation Zoom sur deux formations diplômantes"

Transcription

1 N 88 - mai/juin 2010 ISSN Groupement d artisans contribuer au développement des entreprises, construire une dynamique locale Pleins feux sur l actu Les meilleurs apprentis d Ille-et-Vilaine à l honneur Page 4 Formation Zoom sur deux formations diplômantes Page 8 Portrait Jérôme Beaussier, Boucher charcutier traiteur 2 ème prix Stars & Métiers Page 10

2 LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE des cotisations santé exonérées de charges sociales et déductibles du bénéfice imposable la possibilité de choisir des garanties élevées des salariés fidélisés.. VOUS ÊTES BIEN AVEC MAAF ASSURANCES (0.15 TTC/min depuis un poste fixe + surcoût selon opérateurs) Le prêt PROVair a été conçu pour permettre de financer tous vos projets d investissements écologiques. Pour connaître la liste des équipements concernés, contactez votre conseiller au : (numér (nu num nu mér mé érro o no on n ssur su urrta u taax tax xéé)) ww ww w.o oue uest st..bban anqquueeppop pop opul ulaiire ulai re.ffr Banque Populaire de l Ouest - 1, place de la Trinité - CS Rennes cedex RCS Rennes. RCS NIORT Vous aussi, faites nous confiance. Contactez votre Conseiller MAAF Pro au

3 sommaire 4 > Aurélien Brice (à gauche) et Eric Henry (à droite) représentant l équipe de France brandissent leur trophée. 11 La formation continue. Ne perdez pas le fil... 2 nd Semestre 2 9 4/5 Pleins feux sur l actu > Les meilleurs apprentis d Ille-et-Vilaine à l honneur > Concours MAF national : 5 apprentis d Ille-et- Vilaine sélectionnés > Apprentissage : rentrée 2010 > Elections aux chambres de métiers et de l'artisanat > En bref Devenez boucher! TF1 filme à la Faculté des Métiers Pose de la 1ère pierre de l extension de la Faculté des Métiers/IFA à Fougères Le statut d EIRL entrera en vigueur le 1er janvier 2011 Frais bancaires : proposition de loi 6/7 Économie > Groupement d artisans : explications et témoignages > En bref Création d entreprise & régime micro-social/microfiscal : modifications législatives Activité réglementée : attestation de qualification > A noter Pays de Rennes : rencontres artisans en juillet 8/9 Formation > Formation continue et diplômante : ADEA nouveau brevet de maîtrise niveau III > Concours international des jeunes bouchers > Concours régional du meilleur apprenti coiffeur > Deux apprentis de Saint-Malo remportent le concours Husqvarna > A noter Prime à l embauche d un apprenti en du Pôle Emploi > En bref Apprentissage : offres accessibles aux jeunes sur un nouveau portail France/Allemagne : accueil d apprentis électriciens Mobilité et EuroApprentissage Les dates des élections aux chambres de métiers et de l artisanat ont été fixées du 28 septembre au 13 octobre Les dispositions arrêtées répondent aux souhaits de simplification exprimés par les organisations professionnelles et les chambres de métiers et de l'artisanat à l issue du précédent scrutin. Elles tiennent compte également de la loi de réforme des chambres consulaires actuellement examinée par le Parlement. Métiers35 vous apporte quelques premières informations dans ce numéro et vous informera plus en détail dans son prochain numéro à paraître fin août. Vous trouverez également, dans ce numéro, des informations plus spécifiques sur l EIRL, sur la proposition de loi visant à encadrer les frais des paiements par carte bancaire, sur le nouveau brevet de maîtrise de niveau III ou encore sur la réussite des apprentis, formés dans vos entreprises, à différents concours. Enfin, Métiers35 consacre un point spécial sur les groupements et initiatives d artisans qui œuvrent collectivement et solidairement pour avancer ensemble. Avec eux, se vérifie à nouveau le slogan l artisanat invente chaque jour. 10 Portrait > Jérôme Beaussier, 2nd prix Stars & Métiers. N 88 - mai/juin 2010 Administration/rédaction : Chambre de Métiers et de l Artisanat d Ille-et-Vilaine 2, cours des Alliés - CS Rennes Cedex Tél Fax Directeur de la publication : Ange Brière Rédacteur en chef : Christelle Le Fort Assistante : Jacqueline Ollivry Ont collaboré à ce numéro : T. Bernard, MF. Courcaud, B. Delaplace, A. Raïs, V.Rouas, FdM/IFA Saint-Malo Crédit photos : Christelle Le Fort, FdM/IFA Bruz Dépôt légal : 1042 Création graphique et impression : Agence BP Art Tirage : exemplaires LA REVUE DE L ARTISAN 3

4 Pleins feux sur l actu En bref... Devenez boucher En bref...! TF1 filme à la Faculté des Métiers les meilleurs apprentis d Ille-et-Vilaine à l honneur La mairie de Rennes et la commission départementale d organisation du concours Un des Meilleurs Apprentis ont organisé une cérémonie de prestige pour les meilleurs apprentis d Ille-et-Vilaine, le 21 mai 2010, dans les salons de l Hôtel de Ville. Le 23 mai, le 20h du journal télévisé de TF1 a consacré un reportage aux apprentis en formation en boucherie. Tourné à la Faculté des Métiers/IFA, site de Bruz, l équipe de TF1 a filmé des jeunes apprentis en CAP boucher. Le reportage a ainsi été l occasion de présenter certaines particularités du métier, ses grandes évolutions, sa féminisation, son potentiel en matière de reprise d entreprise un zoom sur ce métier qui recrute. Regarder le reportage : A noter : le 26 juin, pose de la première pierre de l extension de la Faculté des Métiers/IFA à Fougères. Conçu pour être un bâtiment passif, cette extension sera une vitrine des nouvelles technologies de construction. Elle offrira à l établissement de fougères de nouveaux espaces à vocation pédagogique dont la construction et la fonctionnement répondront aux exigences du développement durable. En matière de performances énergétiques, l isolation thermique sera renforcée pour atteindre ces objectifs. Les lauréats dans l escalier d honneur de l Hôtel de ville de Rennes. 60 lauréats, issus de 17 établissements de formation d Ille-et-Vilaine, ont reçu leur médaille : 20 médaillés d Or, 22 d Argent et 18 de Bronze. Radieux, les jeunes apprentis ont posé le temps d une photo aux côtés du maire de Rennes, du président de la commission départementale du concours MAF, des élus, du président de la chambre de métiers et de l'artisanat d'ille-et-vilaine et des Meilleurs Ouvriers de France d Ille-et-Vilaine. Ce concours met à l honneur près de 30 disciplines différentes, des métiers du bâtiment aux métiers de fleuriste, d horloger, de prothésiste dentaire ou encore d esthéticienne. Vous êtes les garants d un savoir-faire a déclaré Marcel Cadorel, président de la commission départementale du concours MAF. L apprentissage est une voie d avenir a relevé Daniel Delaveau, maire de Rennes. Encourageant les jeunes à choisir ce type de parcours de formation, il a également souligné l atout qu offre l apprentissage en matière d accès à l emploi. Cette manifestation, qui récompense le travail d excellence des apprentis, fête, cette année, son 25ème anniversaire. Finale nationale du concours Un des Meilleurs Apprentis de France à Rennes Les évaluations nationales du concours Un des Meilleurs Apprentis de France se dérouleront le 24 juin à Rennes, au centre culturel du Triangle, lors du 57ème congrès annuel des Meilleurs Ouvriers de France. Les 550 œuvres des finalistes dans 75 métiers différents (bâtiment, bois, production, etc.) seront jugées ce jour-là. Près de 200 jeunes recevront le titre de Meilleur Apprenti de France. L exposition des œuvres des meilleurs apprentis sera ouverte au public du 25 au 27 juin Faculté des Métiers/IFA : 5 meilleurs apprentis sélectionnés pour le national Apprentis à la Faculté des Métiers/Institut de Formation de l Artisanat (IFA), ils ont tous les cinq décroché le titre de Meilleur Apprenti breton en obtenant une médaille d'or. Ils concourent maintenant pour le titre de Meilleur Apprenti de France. Bâtiment : 3 médaillés d'or, FdM/IFA, Fougères Jacques Jocelyn, carreleur mosaïste, employé chez Mme Jacques, Barbotine Carrelage à Vieux-Viel ; Freddy Romagne, maçonnerie, employé chez Philippe Pichot à Brécé; Brice Heudre, menuiserie (fabrication de mobilier et agencement), employé chez Huet Tiercin Sarl à Billé. Prothèse dentaire : médaillées d Or, FdM/IFA, Bruz Servane Campion, employée chez Mickaël Majcherek, MAJ PROTHESE à Serent (56); Marine Poulet, employée chez Guy Mordret, laboratoire MORDRET à Lanvallay (22) Connaître les lauréats : télécharger la brochure sur 4 LA REVUE DE L ARTISAN

5 Pleins feux sur l actu Apprentissage : rentrée 2010 La rentrée se prépare dès maintenant aussi est-ce le bon moment pour recruter! Alors pourquoi pas vous? Pourquoi recruter un apprenti? Des avantages pour vous, une chance pour eux! Recruter un apprenti, c est avoir un collaborateur supplémentaire présent en moyenne à 70 % du temps de travail, qui apporte avec lui des connaissances nouvelles grâce à sa formation en cours. Recruter un apprenti, c est aussi une méthode de pré-recrutement et un investissement dans la formation des professionnels de demain. Recruter un apprenti, c est également participer à l augmentation du niveau de qualification de votre région. Des aides spécifiques vous accompagnent dans cette démarche. En octobre prochain, vous élirez vos représentants aux chambres de métiers et de l'artisanat Les prochaines élections aux chambres de métiers et de l artisanat se dérouleront à l automne Organisées tous les 5 ans, elles vous permettent d élire vos représentants au sein de l Assemblée Générale départementale, qui définit la stratégie d action de votre chambre de métiers et de l artisanat. La prochaine mandature comprendra 35 membres élus dont les 22 premiers seront également membres de l assemblée générale de la chambre régionale de métiers et de l artisanat de Bretagne. Pour être éligible et électeur, il faut être immatriculé au répertoire des métiers depuis au moins deux ans au 31 mai Les listes électorales ont été arrêtées et transmises à la Préfecture d Ille-et-Vilaine. Elles recensent électeurs en Ille-et-Vilaine (2 618 en alimentaire, 6515 en bâtiment, 4502 en services et en production). Les listes de candidats devront comporter 35 noms, Vous cherchez un apprenti? Vous souhaitez connaître les aides financières pour l embauche d un apprenti? Plus d infos auprès de votre Chambre au ou par mail Vous avez trouvé un apprenti? Vous pouvez rédiger directement votre contrat sur le site ou vous adresser à une conseillère de la Chambre au Maître d apprentissage : 1 journée de formation pour vous aider La chambre de métiers et de l'artisanat d'ille-et-vilaine vous propose une formation d une journée Maître d apprentissage : transmettre son savoir à son apprenti, le 8 octobre à Fougères, le 22 octobre à Rennes et à Saint Malo (en octobre, date à confirmer). Contact : Bérénice Delaplace ou répartis dans les 4 catégories professionnelles à raison d au minimum 4 candidats par catégorie. Un quart des candidats devront être des femmes. Le vote s échelonnera entre le 28 septembre et le 13 octobre, date de clôture du scrutin. Des informations complémentaires vous seront diffusées dans le prochain Métiers35 et sur le site internet En bref... Le statut d EIRL entrera en vigueur le 1er janvier 2011 Le projet de loi sur l entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) a été définitivement adopté par le Parlement le 12 mai 2010, lors d un ultime vote à l Assemblée nationale. Ce texte, qui s appliquera à partir du 1er janvier 2011, permet de séparer le patrimoine professionnel du patrimoine personnel d un chef d entreprise. Il répond ainsi à l une des principales préoccupations des entrepreneurs en nom propre : protéger leur patrimoine personelle. L APCM et les chambres de métiers et de l artisanat saluent cette avancée fondamentale pour le développement de l entrepreneuriat en France. Frais bancaires : l APCM soutient la proposition de loi déposée par le député Richard Mallié L APCM et les chambres de métiers et de l artisanat soutiennent la proposition de loi déposée par Richard Mallié, député des Bouches-du-Rhône, celle-ci vise les frais facturés par les banques aux artisans sur les paiement par carte bancaire. Les écarts des commissions vont actuellement de 0,4% de commission pour la grande distribution à 3 % pour les artisans taxis, ce qui se traduit par une variation du simple au quadruple des frais supportés. L adoption de cette proposition de loi permettrait aux artisans et commerçants une économie de 2 milliards d euros par an. Soulignant l opacité des commissions pratiquées, la soixantaine de parlementaires cosignataires préconisent un système de rémunération bancaire réglementé et plus équitable. Le calcul pourrait notamment s appuyer sur les risques de fraude constatés par la Banque de France. LA REVUE DE L ARTISAN 5

6 Economie En bref... Pays de Rennes Rencontres Artisans : Démarche de progrès, communication, image de marque : les clés de la réussite La chambre de métiers et de l'artisanat d'ille-et-vilaine organise deux Rencontres Artisans les 1er et 8 juillet 2010 à Rennes. Animées par un consultant spécialisé, sur la thématique Démarche de progrès, communication, image de marque : les clés de la réussite, ces soirées donnent la parole à des chefs d entreprise qui témoignent de leur expérience. Au cours de ces rencontres, la CMA remet également la qualité d Artisan aux entreprises éligibles, le titre de Maître Artisan ainsi que la distinction artisanale aux entreprises immatriculées depuis plus de 25 ans au répertoire des métiers. Ces rencontres permettent aussi d échanger avec d autres artisans, des élus et des conseillers de la chambre de métiers et de l'artisanat. Ces deux dernières dates bouclent le cycle des Rencontres Artisans, initiées en novembre 2009, et organisées depuis sur chaque pays d Ille-et- Vilaine Infos pratiques Jeudi 1er et 8 juillet heures Chambre de métiers et de l'artisanat d'ille-et-vilaine Espace Conférence Georges Brand 1, rue de l Alma à Rennes Vous êtes intéressé(e)? Renseignements/inscriptions au ou Groupement d artisans : contribuer au développement des entreprises, construire une dynamique locale Réunir des compétences, avoir un même service commercial, une enseigne ou une centrale d achats commune, de plus en plus d artisans jouent la carte de l union et de la solidarité. Au sein d un groupement, adhérents d une coopérative défendant des intérêts communs, ils prouvent que l union fait la force. Témoignages d artisans. Témoignage Manque de temps, de savoir-faire en gestion commerciale ou en communication, les artisans ont parfois besoin d être plus organisés. Négocier les prix auprès de fournisseurs, bénéficier de conseils et d informations sur de nouveaux matériaux ou procédés, les groupements ou coopératives proposent ainsi de nombreux services. Au-delà des intérêts économiques, les groupements d artisans constituent également des lieux d échanges et d animation entre chefs d entreprises. Ils permettent de promouvoir la coopération interentreprises dans le secteur de l artisanat. Vis-à-vis de l extérieur, l artisan n est pas uniquement perçu comme quelqu un qui travaille de façon isolée mais également comme quelqu un capable de proposer à ses clients ou futurs clients des conseils et compétences diverses. Du showroom à l enseigne commerciale Exposer dans un même lieu, grouper des compétences et proposer une prestation globale, les artisans ne manquent pas d idées. Témoignage Laurent Jégu, maçon à Saint-Méloir-des- Ondes, à l origine du projet Tous pour la maison : un espace vitrine pour les artisans Ce showroom, inauguré en juin 2008, à Cancale, regroupe 12 artisans et commerçants qui présentent leur savoir-faire pour les travaux de rénovation et de décoration de l habitat. Laurent Jégu explique nous sommes tous satisfaits, cela nous donne du travail, et nous apporte un certain nombre de rendez-vous. Par rapport à la crise, c est certain que cela nous aide. On est plus fort ensemble, plus solidaire. On investit ensemble dans la publicité, on rémunère ensemble la personne qui s occupe de l accueil et du secrétariat. Si on était seul, on ne pourrait pas le faire. Les personnes qui viennent à l espace Tous pour la maison voient le travail de tous les artisans, ils en parlent autour d eux. De notre côté nous parlons du savoir-faire de nos collèges artisans à nos clients ou clients potentiels. Ils avaient réalisé l an dernier une rosace d église dans la pure tradition moyenâgeuse, ils ont cette année récidivé avec la construction d un four à pain traditionnel. En invitant également des jeunes créateurs, lors de leurs portes ouvertes, les artisans attirent et séduisent le public. Enseigne Unibat à Redon : regrouper des artisans du bâtiment, créer de l emploi Christophe Leplat et Patrick Roos de la société Rénov et Neuf spécialisé dans l électricité, plomberie et menuiserie générale. Nous avons eu ce projet regrouper sous une même enseigne commerciale des artisans du bâtiment de différents métiers, explique Christophe Leplat car beaucoup de nos clients nous sollicitaient pour des contacts avec d autres corps d état. Grâce à Unibat, nous assurons aux particuliers une rapidité de réponse pour une demande de devis, gérons les plannings d intervention des artisans et coordonnons les suivis de chantier. Depuis fin avril 2010, nous regroupons dans un bâtiment de 800m2 (bureaux, salle exposition et espace stockage) différentes entreprises : un maçon, un couvreur, un peintre, une entreprise en petits travaux et bientôt un chauffagiste. Nous louons les bureaux à des artisans du pays de Redon, en fonction des métiers et de leur projet de développement. Nous sommes très sélectifs. Pour qu Unibat fonctionne, nous devons être réputés pour notre qualité, aussi nous demandons aux artisans d être irréprochables. Nous avons déjà quelques chantiers, et avons été sollicités par des architectes. Nous visons le long terme. Notre objectif est également de créer de l emploi sur le pays de Redon Nous avons déjà créé 2 CDD de couvreurs et cherchons actuellement un menuisier. Suivis dans leur projet par Marie-France Courcaud, conseillère économique à la Chambre (antenne de Redon), Christophe Leplat témoigne elle nous a vraiment bien conseillé, en nous aidant à monter le projet, à rechercher des aides et également à nous mettre en relation avec d autres artisans. Différentes formes de groupement Les groupements ou coopératives proposent, selon leur objet, différents services à leurs adhérents : mise à disposition d un stock de matériels et de pièces ; réalisation d actions promotionnelles et de salons professionnels ; formations sur les produits référencés ; réunions techniques. 6 LA REVUE DE L ARTISAN

7 Economie Ils ont un même objectif : favoriser la prospérité et le développement des entreprises membres. Le groupement d achat Il offre aux coopérateurs les moyens de regrouper leurs achats et d organiser dans le cadre d une structure commune la négociation de prix, la gestion des stocks et la rationalisation des approvisionnements. Il contribue directement à l amélioration de la compétitivité des entreprises. Témoignage SCAR Ouest (Société Coopérative des Artisans Ruraux) à Brécé : une des plus anciennes coopératives d achat Créée en 1975, la SCAR, réseau national, est organisée en coopératives régionales, centrales d'achat de matériel agricole, pièces et motoculture. Depuis fin 2009, la nouvelle structure SCAR Ouest est implantée sur une plate-forme de m2 à Brécé. Elle compte aujourd hui 115 adhérents, réparateurs de matériel agricole et/ou spécialistes de la motoculture. A la SCAR Ouest, explique-t-on, les fournisseurs ne connaissent qu'un seul payeur : la coopérative qui elle-même refacture les adhérents. Grâce au capital versé par les adhérents dans la coopérative, elle met à disposition du matériel neuf chez les adhérents. Ce matériel n'est payé par l'adhérent qu'une fois celuici acheté par son client. En Ille-et-Vilaine, d autre coopératives existent On peut ainsi citer le Groupement Des Artisans Plombiers Chauffagistes Electriciens d Ille-et-Vilaine (GAPC 35). Créée en 1983, cette coopérative a aujourd hui 134 adhérents. Existe également Les métiers du bois réunis du 35 (MBR 35). Créée en mars 2005, la coopérative MBR35 compte aujourd hui plus de 80 entreprises adhérentes. Le groupement de commercialisation En transférant une partie spécifique de leur fonction de commercialisation, les coopérateurs améliorent leurs moyens de promotion et de vente. Ils développent ainsi, au delà leurs propres spécialités, des stratégies d offre globale répondant à la demande du consommateur. Ils peuvent, en groupant leur capacité, répondre aussi à des marchés de plus grande dimension. Témoignage Serge Jégu, boucher à Châteaugiron et président de Les Bouchers Doubles, groupement des bouchers d Ille-et- Vilaine Créé en 2005, ce groupement compte aujourd hui 44 adhérents et 55 partenaires. Cela a créé une vraie dynamique, explique Serge Jégu. En achetant ensemble, nous avons une force d achat qui profite à tous. Nous achetons pour un coût moindre; le consommateur en profite, il paie moins cher. Nous avons aussi fidélisé notre clientèle en montrant que nous faisons de la qualité pour le même rapport qualité-prix. Je crois que cela nous permet également de passer la crise. Offres promotionnelles, colis de saison, les bouchers montent ensemble leurs opérations. Une même publicité diffusée 4 fois dans la page de la commune de leur quotidien, les bouchers ne lésinent pas sur leur budget communication et publicité parce que cela marche. En 2 ans, souligne Serge Jégu, nous avons doublé le tonnage de viande pour notre opération grillades de juin. Certaines personnes ne viennent que lors des opérations de promotion, aussi, explique-til, nous lançons les mercredis promotionnels avec un produit d appel pour séduire une clientèle plus habituée aux hypermarchés. Tournés également vers une clientèle habituée aux nouveaux médias, les bouchers communiquent sur internet et par newsletter. Le groupement de production et de services Il permet aux petites entreprises de mutualiser leurs outils de production, leurs investissements ou certains de leurs services tertiaires pour assurer leur modernisation et leur compétitivité. Les groupements et coopératives d artisans sous le signe du développement Pour la Fédération Française des Coopératives et Groupements d Artisans (FFCGA), le nombre de créations de coopératives ne cesse d évoluer depuis 2007, avec au plan national une centaine de nouvelles coopératives en 3 ans, dans des domaines d activité de plus en plus diversifiés. On compte quelques 800 coopératives et groupements d'artisans, réalisant environ 1,100 milliards d euros et intéressant près de entreprises artisanales. Source : FFCGA Comment devenir membre? Cotisation, participation au capital de la coopérative qui permet aux adhérents de disposer du stock de matériels, présentation des bilans et comptes de résultat, les conditions peuvent être différentes mais avec un point commun cependant: l adhésion est soumise à l approbation des coopérateurs. Besoin de conseils? D informations? Un conseiller du service du développement économique de la Chambre pourra vous aider : ou En bref... Création d entreprise artisanale sous le régime micro-social et microfiscal : modifications législatives Immatriculation au répertoire des métiers A compter du 1er avril 2010, les personnes créant leur entreprise, bénéficiant du régime micro-social et micro-fiscal et exerçant à titre principal une activité artisanale doivent s'immatriculer au répertoire des métiers (article 67 de la loi de finance rectificative pour 2009 n du 30 décembre 2009). Enregistrement des contrats d'apprentissage L article R du Code du travail prévoyant que la chambre de métiers et de l'artisanat est compétente pour l'enregistrement du contrat d'apprentissage orsque l'employeur est inscrit au répertoire des métiers, les chambres de métiers et de l'artisanat enregistreront désormais les contrats d'apprentissage des personnes bénéficiant du statut de ce régime à condition: soit d'avoir créé, à compter du 1er avril 2010, une entreprise dans laquelle ils exercent à titre principal une activité artisanale ; soit d avoir choisi volontairement de s'immatriculer au registre des métiers. Activité réglementée : attestation de qualification Le décret n du 11 mars 2010, modifiant le décret n du 2 avril 1998 relatif à la qualification artisanale et au répertoire des métiers, prévoit que toute personne physique ou morale immatriculée au répertoire des métiers ou qui exerce une activité artisanale en dispense d immatriculation doit attester de sa qualification si cette activité est règlementée. Elle doit mentionner soit l intitulé de son diplôme, soit son expérience professionnelle, soit s engager à recruter un salarié qualifié. Cette nouvelle disposition réaffirme l obligation de qualification pour exercer les activités réglementées. Elle contribue à différencier, auprès des consommateurs, l image de qualité et de savoir-faire du travail artisanal. LA REVUE DE L ARTISAN 7

8 Formation Aide à l embauche d apprentis supplémentaires : dépôt des dossiers avant le 31 août 2010 L aide à l embauche d un apprenti supplémentaire a été créée en D un montant de euros, elle est accordée pour l embauche entre le 24 avril 2009 et le 30 juin 2010 de tout apprenti entraînant un accroissement du nombre de contrats d apprentissage par rapport au nombre d apprentis au 23 avril Les entreprises, qui veulent en bénéficier, doivent impérativement déposer leur dossier avant le 31 août 2010 auprès du Pôle Emploi pour donner lieu à paiement du premier tiers de cette aide et jusqu au 31 décembre 2010 pour le solde. Pour télécharger le formulaire : jeunesactifs/ ou téléphonez au Pôle Emploi au Cette aide sera reconduite en 2010, mais à ce jour les modalités ne sont pas encore connues. Nous vous en informerons dans un prochain numéro de Métiers 35. Apprentissage : les offres accessibles aux jeunes sur un nouveau portail Le 20 mai 2010, Laurent Wauquiez, secrétaire d Etat chargé de l emploi a annoncé le lancement d un portail internet de l alternance : Le site qui regroupe aujourd hui offres de contrat repose sur un partenariat entre l Etat, Pôle Emploi, l APCM, l ACFCI et les organisations professionnelles. Destiné à favoriser l'accès aux offres de contrats d'apprentissage et de professionnalisation, ce dispositif est une première mesure du plan d action en faveur du développement de l alternance. Ce plan, attendu dans les mois qui viennent, ambitionne de former jeunes par alternance à l horizon Interrogé sur les moyens de financer l augmentation du nombres d apprentis, L. Wauquiez s est voulu rassurant pour les CFA : Si l'on est amené à toucher au financement, en aucun cas cela ne doit aboutir à fragiliser l'utilisation de la taxe d'apprentissage sur des CFA qui assument une vraie vocation d'ascenseur social. Source : APCM Formation continue et diplômante Assistant(e) de Dirigeant d Entreprise Artisanale (ADEA) : soutenir le dirigeant Cette formation diplômante de niveau 4, permet de conforter le dirigeant dans la gestion quotidienne de l entreprise, tant au niveau administratif que comptable ou commercial. En effet, la fonction d assistant(e), souvent tenue par la ou le conjoint(e) au sein de l entreprise devient plus complexe et nécessite des compétences et connaissances accrues. Elle est ainsi recherchée par beaucoup de conjointes désireuses d acquérir une qualification homologuée niveau IV. Cette formation est organisée autour de 4 modules indépendants : Communication et relations humaines Gestion de l entreprise Secrétariat et bureautique Stratégies et techniques commerciales Elle se déroule sur plusieurs mois, à raison d une journée par semaine hors vacances scolaires. Vous souhaitez créer, reprendre ou développer votre entreprise? Cette formation est faite pour vous. La Faculté des Métiers/IFA met en place le nouveau brevet de maîtrise (BM) niveau 3, en formation continue, dès octobre D une durée de 18 mois, le BM III se prépare en six modules transversaux* plus un module professionnel. Il est accessible aux personnes titulaires d un diplôme de niveau IV (Bac pro, BP, BTM) ou d un niveau V (CAP avec des années d expérience). Seuls les modules transversaux sont assurés pour le moment. Il valide la compétence en gestion managériale de l entreprise artisanale. Il reconnaît à son titulaire la capacité à assumer la gestion financière, la gestion des ressources humaines, la commercialisation des produits et l aptitude à former et accompagner des apprentis. D une durée de 18 mois, cette formation démarrera le 18 octobre * fonction entrepreneuriale, fonction commerciale, fonction économique et financière, fonction gestion de ressources humaines, fonction formation et accompagnement de l apprenant, fonction communiquer à l international Deux modules sont proposés à partir de septembre 2010 : Gestion et comptabilité chaque lundi jusqu en juin 2011 Stratégies et techniques commerciales chaque mardi jusqu en mars 2011 La modularité permet au stagiaire de se construire un parcours à la carte en fonction de ses besoins, ou de ses impératifs, et, lui laisse la possibilité de se perfectionner et d approfondir ses connaissances dans les domaines qui l intéressent. Réunion d information : 12 juillet et lundi 13 septembre à 10h Chambre de métiers et de l artisanat, à Rennes Contact : Bérénice Delaplace ou Brevet de maîtrise, niveau 3 : valider l excellence professionnelle et la compétence en gestion Cette formation est ouverte aux métiers suivants : boulanger, carrossier-peintre en carrosserie, coiffeur, esthétique-cosmétique, fleuriste, installateur en équipements électriques, installateur sanitaire, maintenance automobile, menuiserie de bâtiment et d agencement, pâtissier-confiseur-glacier-traiteur, peintre en bâtiment. Réunion d information : Lundi 5 juillet 2010 et lundi 13 septembre - 18h à 20h Faculté des Métiers à Bruz Contact : Chantal Lhermitte ou Ali Rais ou 8 LA REVUE DE L ARTISAN

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010 Programme de formation continue La formation continue. Ne perdez pas le fil... 2 nd Semestre 2010 VOTRE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT, partenaire du développement des entreprises. INSCRIPTIONS ET

Plus en détail

Histoire des coopératives

Histoire des coopératives Histoire des coopératives Les premières pratiques coopératives permanentes et organisées apparaissent en Europe au cours des années 1840 : coopérative de consommation des Equitables pionniers de Rochdale

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

CFA création et innovation industrielle

CFA création et innovation industrielle CFA création et innovation industrielle Inauguration à l Ecole de design Nantes Atlantique Atlanpole La Chantrerie Mardi 28 novembre 2006 à 10h45 Communiqué de synthèse p 2 Région des Pays de la Loire

Plus en détail

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage Les rencontres sénatoriales de l apprentissage 21 mai 2008 au Sénat «Tous les chemins mènent à l apprentissage» 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Rencontres sénatoriales de l apprentissage 2008 : «Parcours d apprentis»

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

AGIR POUR RÉUSSIR ICI ET MAINTENANT. Economie EIRL : des avancées. Portrait Mickaël et Aurélie Chapron cidriers : quand transmission rime avec passion

AGIR POUR RÉUSSIR ICI ET MAINTENANT. Economie EIRL : des avancées. Portrait Mickaël et Aurélie Chapron cidriers : quand transmission rime avec passion N 93 - mai/juin 2011 ISSN 1163 7285 AGIR POUR RÉUSSIR ICI ET MAINTENANT Pleins feux sur l actu Assemblée Générale : adoption du programme de mandature Page 4 Economie EIRL : des avancées Page 8 Portrait

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les Trophées de l alternance au féminin 2012. Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi

DOSSIER DE PRESSE. Les Trophées de l alternance au féminin 2012. Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi DOSSIER DE PRESSE Les Trophées de l alternance au féminin 2012 Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi Trophées de l alternance au féminin Jeudi 13 décembre 2012

Plus en détail

Economie. Portrait Rencontre entre un ancien et un nouveau meilleur apprenti de France. Pleins feux sur l actu Semaine nationale de l artisanat 2009

Economie. Portrait Rencontre entre un ancien et un nouveau meilleur apprenti de France. Pleins feux sur l actu Semaine nationale de l artisanat 2009 N 81 mars/avril 2009 ISSN 1163 7285 Pleins feux sur l actu Semaine nationale de l artisanat 2009 Pages 4 /5 Economie Le régime de l'autoentrepreneur ne correspond pas au modèle économique de l'artisanat

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe Artisanat au Féminin Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin Dossier de presse Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire Communiqué de Presse P. 2 Met'fem, les métiers au féminin P. 3 Les Prix Met'Fem P. 4 Les Partenaires P. 5 Les initiatives

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Les Talents de l Artisanat

Les Talents de l Artisanat Les Talents de l Artisanat Coup de projecteur sur les maîtres artisans, maîtres artisans en métiers d art et artisans d art 4e édition Crédits photos fotollia - APCMA Les maîtres artisans de l année 2014-2015

Plus en détail

acteur de votre évolution Formation continue Soyez Venez vous former à nos côtés Janvier à Juillet 2013 Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cher

acteur de votre évolution Formation continue Soyez Venez vous former à nos côtés Janvier à Juillet 2013 Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cher Formation continue Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cher Janvier à Juillet 2013 acteur Soyez de votre évolution Venez vous former à nos côtés 40, rue Moyenne - B.P. 249 18005 BOURGES Cedex tél.

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi?

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi? ÊTRE ARTISAN Pourquoi pas Moi? l rtisanat, c est quoi? Des Métiers créatifs qui permettent de s exprimer et d évoluer Des Métiers ouverts qui concernent les secteurs les plus divers Des Métiers porteurs

Plus en détail

sur le territoire de Saint-Malo Agglomération

sur le territoire de Saint-Malo Agglomération ...... LA... LA......... 1 Les effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degré sur le territoire de Agglomération a Les établissements scolaires, maternelles et primaires Établissements maternelles publics et

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE.

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DES METIERS TERRITORIAUX Tourisme Espaces verts gestion des eaux Mécanique

Plus en détail

Économie Marchés publics : des opportunités à saisir

Économie Marchés publics : des opportunités à saisir N 89 - juil/août/sept 2010 ISSN 1163 7285 Pleins feux sur l actu Dossier spécial élections Économie Marchés publics : des opportunités à saisir Portrait Chrystelle Berthelot, coiffeuse chic et choc Page

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS

CALENDRIER DES FORMATIONS PROGRAMME DE QUALIFICATION DES ACTIFS 2015 CALENDRIER DES FORMATIONS PARCOURS DE QUALIFICATION DES ARTISANS ET DES CONJOINTS COLLABORATEURS ENTREPRENEURIALE & MANAGERIALE Licence Professionnelle - Management

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de déroulement de la formation. UN CONTRAT DE TRAVAIL UN

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace

Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace Pourquoi choisir de se former en apprentissage? UN GRAND CHOIX DE MÉTIERS

Plus en détail

17, avenue du Général Mangin - 78000 VERSAILLES Tél. 01 39 43 43 78

17, avenue du Général Mangin - 78000 VERSAILLES Tél. 01 39 43 43 78 CHAMBRE de MÉTIERS et de L'ARTISANAT des YVELINES 2009 17, avenue du Général Mangin - 78000 VERSAILLES Tél. 01 39 43 43 78 SOMMAIRE L alternance avant l apprentissage...p.4 L apprentissage...p.4 Le C.F.A...p.7

Plus en détail

FORUM des FORMATIONS et des METIERS

FORUM des FORMATIONS et des METIERS BASSIN D EDUCATION ET DE FORMATION DE TOULON FORUM des FORMATIONS et des METIERS Samedi 7 février 2015 de 8 heures à 12 heures 30 au Lycée Dumont d Urville 212, Avenue Amiral Jaujard 83000 TOULON Tel :

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES

DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-004 REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013 ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS Mai 2013 ORIENTATION APRÈS LA 3 ème SEGPA Préparer un C.A.P. Plusieurs possibilités en LYCÉE

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou à déposer avant le 08 septembre 2015 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr nweiser@cm-alsace.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER :

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER : 30 rue des Berceaux 62630 ETAPLES : 03 21 94 57 36 www.enseignement-prive-etaples.com Centre de Formation Continue Dispensateur de Formation N 31620218262 Dossier de Candidature BTS MANAGEMENT DES UNITÉS

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine

Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine «Les interconnectés 2014» Coordonnées : Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 5 rue du

Plus en détail

Institut des Métiers et de l Artisanat Centre de Formation d Apprentis LIVRET D ACCUEIL DIMA. Dispositif d Initiation aux Métiers de l Alternance

Institut des Métiers et de l Artisanat Centre de Formation d Apprentis LIVRET D ACCUEIL DIMA. Dispositif d Initiation aux Métiers de l Alternance Institut des Métiers et de l Artisanat Centre de Formation d Apprentis LIVRET D ACCUEIL DIMA Dispositif d Initiation aux Métiers de l Alternance Année 2015-2016 I.M.A. C.F.A. Chambre de Métiers et de l

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi?

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? 60, Rue Georges Corète Tel : 01.47.92.79.68 Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King 1. Je souhaite travailler Inscrivez-vous

Plus en détail

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage Established in Champagne since 1928 CFA la formation par apprentissage sommaire Éditorial...p 3 Définition...p 4 Missions confiées à un apprenti...p 5 Procédure...p 6 Signature du contrat et statut...p

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION *

DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION * DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION * UNE GRANDE ÉCOLE DE DESIGN EN INTERACTION AVEC L ENTREPRISE Vous souhaitez innover et vous différencier. L École de design Nantes Atlantique propose d accompagner les entreprises

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro LYCEE PROFESSIONNEL BTS-IUT-Vie Active Vie Active Bac Pro Comptabilité Bac Techno. 1ère Adaptation Bac Pro, mentions complémentaires... Bac Pro Productique Mécanique PAR ALTERNANCE Bac Techno. 1ère Adaptation

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 Loi de finances rectificative 2013 du 29 décembre 2013 Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l emploi et la démocratie sociale Loi de finances

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13)

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13) BATIMENT BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. BTP MARSEILLE Impasse de la Montre 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.87.98.00 Fax : 04.91.87.98.01 Mail : cfabtp.marseille@ccca-btp.fr Site : www.formation-btp-paca.com

Plus en détail

Taxe d Apprentissage 2014

Taxe d Apprentissage 2014 Taxe d Apprentissage 2014 POUVEZ VOUS IMAGINER UN MONDE participez à la formation des apprentis, versez votre taxe d apprentissage dans l artisanat! CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DES LANDES 41 AVENUE

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs SEPR Générations pro Club d entrepreneurs Depuis 150 ans l histoire de la SEPR......s écrit avec les entreprises de la région Créée à l initiative d industriels et commerçants lyonnais, la SEPR n a cessé

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET DʼINDUSTRIE DE GRENOBLE

CHAMBRE DE COMMERCE ET DʼINDUSTRIE DE GRENOBLE Les écoles de la Chambre de commerce et d industrie de Grenoble IMT / INSTITUT DES MÉTIERS ET DES TECHNIQUES Investissement d Avenir Institut des Métiers et des Techniques DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 21 èmes RENCONTRES CONSULAIRES DU 17 AU 19 JUIN 2011 21 èmes RENCONTRES CONSULAIRES - CCI GRAND LILLE - 2011 Place du Théâtre - B.P. 359-59020 Lille cedex Contact : Frédérick WAREMBOURG

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

PRO. Faculté de droit et science politique. Métiers de l assurance

PRO. Faculté de droit et science politique. Métiers de l assurance Licence PRO Faculté de droit et science politique Métiers de l assurance Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Métiers de l assurance En formation continue Professionnels

Plus en détail