LE PRESBYTERE DE GUILLONVILLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PRESBYTERE DE GUILLONVILLE"

Transcription

1 HP LE PRESBYTERE DE GUILLONVILLE

2 LE PRESBYTÈRE DE GUILLONVILLE Emplacement de l ancien presbytère et de l école, devant l église de Guillonville Le 20 janvier 1841, Joseph Jacques, demeurant à Gaubert et Roger Pierre, domicilié au hameau de Pruneville, maçons patentés, ont examiné avec la plus scrupuleuse attention les travaux exécutés au presbytère par le Sieur Antoine Perche, couvreur à Patay. La porte cochère n a pas été faite conformément au devis. Elle a 3 cm de moins et les deux doublures qui la recouvrent ne sont pas celles qui étaient désignées. Les arrêtoirs sous les chevrons seront enduits. La porte-cochère sera enduite de deux couches de peinture ainsi que les portes du jardin. Il sera mis une porte dans le «beaugie» qui sépare le logement de la pompe de la grange du presbytère. Le 7 mai 1842, «vu le devis fait par Joseph Jacques d une paire de grandes portes pour la cour du presbytère, vu le budget de la fabrique de la paroisse de Guillonville, vu le dernier compte de trésorerie», le Conseil est d avis que la Commune soit autorisée à s imposer une somme de 91,50 francs, montant du devis. Le 15 octobre 1843, «nous Joseph Jacques maçon demeurant au hameau de Gaubert et Jacques Étienne Mercier, tonnelier demeurant au bourg de Guillonville, ouvriers patentés nommés par le Conseil Municipal de la dite commune, avons procédé à la réception des travaux qui ont été faits au presbytère, donnés par adjudication, pour la somme de 76 francs, au sieur Joseph Cyprien maçon à Gaubert le 16 octobre 1842.» Tout a été fait conforme au devis et au Cahier des Charges.

3 Le 15 février 1846, «Considérant que par suite des pluies abondantes survenues cet hiver, une grande partie d un des murs de clôture du jardin du presbytère est écroulée et que la Commune ne peut subvenir à cette dépense qu en s imposant extraordinairement à moins qu elle ne soit autorisée à vendre le terrain et l emplacement provenant du cimetière et de l église de l ancienne commune de Bourneville supprimée et réunie à Guillonville, dont une partie des fonds seraient affectés à cette réparation ; Considérant que par ordonnance royale en date du 22 novembre 1829, cette réunion a été définitivement prononcée ; Considérant qu il n y a point eu d inhumation dans le cimetière depuis le 17 septembre 1832, époque de la dernière ; Demande l autorisation nécessaire pour faire cette aliénation après que toutes les formalités exigées auront été remplies» Le 22 mars 1846, les réparations à faire au presbytère sont adjugées à M. Joseph Cyprien, maçon à Gaubert, pour la somme de 99 francs. Le 7 juin 1846, le Conseil de fabrique de la paroisse de Guillonville est autorisé à vendre le terrain provenant de l emplacement de l église de l ancienne commune de Bourneville. Le 14 mars 1847, les réparations à faire au jardin du presbytère de Guillonville sont adjugées à M. Joseph Ambroise, pour la somme de 98 francs. Le 4 septembre 1850, les travaux à faire à l église et au jardin du presbytère de la Commune de Guillonville sont adjugés M. Fourré, menuisier à Guillonville pour la somme de 144 francs. Le 15 avril 1855, les travaux à exécuter à l église et au presbytère sont adjugés à M. Cyprien Joseph, pour la somme de 275 francs. Le 31 mai 1857, les travaux extérieurs à exécuter à l église et aux murs du cimetière (côté nord) sont adjugés à M. Sophronie Joseph, pour la somme de 258 francs. Le 27 avril 1862, M. le Maire donne lecture de la lettre de M. le Sous-préfet par laquelle il invite le Conseil : A s occuper le plus tôt possible des réparations du presbytère reconnues nécessaires lors de son passage dans la localité ; A donner son autorisation à M. le Maire pour choisir tel architecte qu il jugera convenable pour faire les plans et devis des réparations. Considérant que l état de vétusté du presbytère ne permet pas de faire des réparations utiles et durables puisqu il faudrait dans un temps plus ou moins prochain détruire ce qui serait fait actuellement par suite du besoin de reconstruction du presbytère. Donne son avis pour qu il soit plutôt procédé à la reconstruction du presbytère qu aux réparations demandées et autorise M. le Maire à choisir tel architecte qu il jugera convenable pour dresser les plans et devis de cette construction.

4 Le 6 mai 1863, M. le Maire propose de voter dès cette année une imposition pour la construction du presbytère dont la dépense doit s élever à environ francs suivant le devis que dresse M. Chauveau, agent voyer. Le 10 avril 1864, le Conseil adopte le plan dressé le 8 mars 1864 et le devis dressé le 2 novembre 1863 par M. Chauveau, agent voyer cantonal, pour le projet de construction du presbytère. Le plan offre un nombre suffisant de pièces et dans une bonne distribution et le devis établit les conditions d une construction solide et durable, Le devis pour la construction du presbytère s élève à francs. Le 8 mai 1864 une imposition extraordinaire de Fr au principal des quatre contributions directes est décidée, en cinq annuités, formant une imposition annuelle de francs. Le 18 octobre 1874, «M. le Maire donne connaissance à l assemblée de la lettre de M. le Sous-préfet du 10 octobre courant, laquelle est accompagnée d une note établie par M. le Préfet, au sujet de la construction d une école de garçons avec mairie et arsenal, et de la construction du presbytère» Le Conseil pense que cette charge est trop lourde et suggère de ne pas entreprendre les deux constructions à la fois et décide de commencer par la construction du presbytère. Il ajoute que «la reconstruction du presbytère sera effectuée dans le jardin du presbytère actuel ; il compte sur une évaluation des matériaux du presbytère à démolir d environ 900 francs, lesquels viendraient naturellement en déduction de la dépense à faire» Le 8 janvier 1880, l orme qui se trouve à l angle ouest du jardin du presbytère sera mis aux enchères. S il n y a pas d acquéreur, il sera vendu à l amiable. La somme reçue servira à payer les terrassements à faire sur la place. Le 19 août 1886, le Conseil, considérant que la reconstruction demandée du presbytère est de la plus grande urgence, autorise le maire à faire dresser par M. Chautard, architecte à Vendôme, les plans et devis nécessaires et s engage à prêter son concours financier pour arriver à la réalisation du projet. La Fabrique ne peut supporter la dépense car elle manque de ressources. Le 21 novembre 1886, le Conseil adopte les plans et devis dressés par M. Chautard. La Commune procèdera, avec l aide du Département et de l État, au paiement intégral de la dépense. Le devis est de ,38 francs et il sera procédé au paiement de cette dépense au moyen des ressources suivantes : Règlement sur fonds libres de la Commune en 1887 : 20,38 Secours du département : 500,00 Subvention de l État : 4000,00 Emprunt : ,00 Le 24 décembre 1886, la Sous-préfecture de Châteaudun autorise la Commune de Guillonville à contracter un emprunt et à créer un impôt extraordinaire sur 15 ans. Elle lui accorde également un secours de l Etat et une subvention du département.

5 Le 31 décembre 1888, le procès verbal de réception des travaux est signé. Les travaux seront réalisés par M. Albert Cassonnet, entrepreneur à Machelainville, commune de Péronville et par M. Constant Gouin, maçon à Patay. Le 21 février 1907, M. le Curé de Guillonville a fait à M. le Maire une proposition de location du presbytère. Le Conseil accepte la proposition. En ce qui concerne les charges et conditions, le Conseil, se référant à la valeur locative, considérant Que, au cas où le presbytère ne serait pas loué à M. le Curé, il ne pourrait pas être loué à un fermier. Cette habitation n a ni communs, ni bûcher, ni cour ; Qu il ne pourrait pas être loué à un simple particulier ; Qu il ne pourrait pas davantage servir de maison de campagne. Les rentiers habitent de préférence les localités desservies par les gares ; Décide de demander un loyer annuel de 100,00 francs. Tous les impôts seront à la charge du locataire. Le 24 mars 1907, le Conseil autorise la location du presbytère moyennant un loyer annuel de 120,00 francs et tous les impôts en sus. Le prix de 100,00 francs, décidé à la dernière réunion a été rejeté par M. le Préfet car la valeur locative de l immeuble est de 230,00 francs. Le 8 avril 1921, réparations diverses (fournitures : mortier, chaux, ciment, ardoises et pointes), faites par M. Henri Chevalier, couvreur à Gaubert. Le 11 mars 1922, pose d une nouvelle serrure à la porte du presbytère pour la somme de 38 francs, par Josué Sadorge, maréchal à Guillonville.

6 Le 21 avril 1922, réparation de la couverture (ardoises, solives et gouttières) par M. Henri Chevalier. Le 23 juin 1922, changement de la gâche à la petite porte fait par M. Josué Sadorge. Le 10 octobre 1922, les portes sont grattées et peintes au minium, par M. Josué Sadorge, pour la somme de 54 francs. 3,500 kg de peinture grise, temps passé : 14 heures. Le 6 juillet 1924, le Conseil, considérant que le bail relatif à la location du presbytère communal à M. Caplet, desservant, expire le 1 er avril 1925 et qu il y a lieu de renouveler le dit bail à l intéressé pour un prix annuel de 180,00 francs au lieu de 120,00, fixé dans l ancien bail ; est d avis à donner satisfaction à la demande de M. le Curé, constatant que la somme de 180,00 francs qu il a proposée est suffisante et raisonnablement fixée. Deux tilleuls, situés dans le jardin du presbytère deviennent menaçants pour les murs de clôtures et les maisons d habitations, tant par leurs racines que par leurs branches. Il est décidé le 11 janvier 1926 de les abattre rapidement. Ils seront vendus aux enchères. Le 28 février 1926, la partie écroulée du mur du presbytère sera reconstruite. En novembre 1928, les fenêtres seront remastiquées et repeintes à l extérieur. En novembre 1932, la lumière électrique est établie au presbytère. La dépense de branchements, tableaux, compteurs, installations s élèvent à un maximum de francs. Le 15 juin 1933, le bail relatif à la location du presbytère communal à M. Caplet desservant, expire le 1 er avril Il y a lieu de renouveler le dit bail à l intéressé pour un prix annuel de 500 francs au lieu de 180 francs, fixé dans l ancien bail. Les impôts sont à la charge de l occupant. En février 1934, le nécessaire sera fait à la cuisine pour la rendre réellement pratique au point de vue tirage de la cheminée. En août 1937, les locaux ont été entièrement restaurés lors de l entrée du nouveau prêtre. En février 1938, il sera établi un évier de cuisine avec une petite longueur en plomb à l extérieur de la cuisine. En novembre 1960, une partie du jardin sera consacrée à la construction d un garage pour le bureau de poste. En octobre 1963, il est reconnu que la salle à manger est bien petite mais qu il est possible de l agrandir en supprimant la cloison du couloir qui est inutile. M. le Doyen demande que la grande cheminée, qui donne dans la cuisine, soit supprimée pour agrandir. La demande est accordée.

7 En avril 1974, l Évêché ne désire plus renouveler le bail du presbytère, dont les locaux seront libres au 1 er juillet La vente du presbytère est décidée en décembre (D après les registres de délibérations du Conseil Municipal de Guillonville) 1942

8

9

10

11

12

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011 264 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE... 265 2. 2011 05 116 RENONCEMENT À L AVIS DE CONVOCATION... 265 3. 2011 05 117 ACCEPTATION DE L ORDRE

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'ISERE SOUS-SERIE 4 E (dépôts des communes) 4 E 3 LA FERRIERE-d ALLEVARD Aurélie BOUILLOC, attachée de conservation du patrimoine 1990 SOMMAIRE ARCHIVES ANCIENNES ET REVOLUTIONNAIRES

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION CULTUELLE DE L ÉGLISE PROTESTANTE ÉVANGÉLIQUE DE LA GARENNE COLOMBES

STATUTS DE L ASSOCIATION CULTUELLE DE L ÉGLISE PROTESTANTE ÉVANGÉLIQUE DE LA GARENNE COLOMBES STATUTS DE L ASSOCIATION CULTUELLE DE L ÉGLISE PROTESTANTE ÉVANGÉLIQUE DE LA GARENNE COLOMBES Texte des statuts votés à l Assemblée Générale Constitutive du 25 janvier 2008. Article 1 : Titre de l Association

Plus en détail

Brey-et-Maisons-du-Bois

Brey-et-Maisons-du-Bois Archives départementales du Doubs Archives communales déposées Brey-et-Maisons-du-Bois Inventaire établi par Anne-Catherine Moglia 2003 Documents antérieurs à 1790 Finances, impôts et comptabilité 1070

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis?

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis? GUIDE PRATIQUES GUIDE PRATIQUE AUTORISATION TRAVAUX avez-vous le permis? Vous envisagez de faire réaliser des travaux? Attention, de la construction d une maison à la rénovation des combles en passant

Plus en détail

1862 : PORTES DE LA COMMUNE A DEMOLIR

1862 : PORTES DE LA COMMUNE A DEMOLIR 1862 : PORTES DE LA COMMUNE A DEMOLIR DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL du 14 Mai 1862 Objet : PORTES DE LA COMMUNE L an mil huit cent soixante deux, le quatorze Mai, le Conseil Municipal de la Commune

Plus en détail

salle de conférence bureau du maire

salle de conférence bureau du maire 84 Toilette et douche 6x10 Salle 48x36 toilette et douche 6x10 36 po. f Cuisine r. 14X14 voute 16X10 salle de conférence 16X14 l.v la. la. 14x14 bureau du maire 6x6 10x6 Toilette Concierge Rangement tables

Plus en détail

Archives municipales. Séries modernes. Archives de 1790 à 1940 SÉRIE M ÉDIFICES COMMUNAUX, MONUMENTS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS. Répertoire numérique

Archives municipales. Séries modernes. Archives de 1790 à 1940 SÉRIE M ÉDIFICES COMMUNAUX, MONUMENTS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS. Répertoire numérique Archives municipales Séries modernes Archives de 1790 à 1940 SÉRIE M ÉDIFICES COMMUNAUX, MONUMENTS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS Répertoire numérique Février 2013 SOMMAIRE 1 M : BÂTIMENTS COMMUNAUX (1628-1939)...3

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 Le 07 février 2012, à 20 heures, le Conseil légalement convoqué le 31 janvier 2012, s est réuni à la Mairie, sous la présidence de Monsieur VERNET Philippe,

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 12 SEPTEMBRE 2014

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 12 SEPTEMBRE 2014 PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 12 SEPTEMBRE 2014 L an deux mille quatorze et le douze septembre à 21 heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

Archives départementales du Doubs. Archives communales déposées MONCLEY. Inventaire établi par Eric Froissart

Archives départementales du Doubs. Archives communales déposées MONCLEY. Inventaire établi par Eric Froissart Archives départementales du Doubs Archives communales déposées MONCLEY Inventaire établi par Eric Froissart 2001 Documents antérieurs à 1790 Biens communaux Eaux et forêts 161 DD 1 Délimitation et bornage

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014 concernant l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne Au Conseil communal de Lutry Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Plus en détail

Au Conseil général de la commune des Ponts-de-Martel

Au Conseil général de la commune des Ponts-de-Martel Commune des Ponts-de-Martel le 8 février 2007 Au Conseil général de la commune des Ponts-de-Martel Rapport à l appui d une demande de crédit de CHF 79 500.- pour la rénovation d un appartement dans l immeuble

Plus en détail

Réhabilitation du logement de La Poste MARCHE DE TRAVAUX

Réhabilitation du logement de La Poste MARCHE DE TRAVAUX Mairie de Sénouillac 7 avenue des vignes 81600 SENOUILLAC Réhabilitation du logement de La Poste MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) SOMMAIRE Article 1 - Objet du marché

Plus en détail

Réunion de Conseil Municipal du 23 mars 2015

Réunion de Conseil Municipal du 23 mars 2015 Réunion de Conseil Municipal du 23 mars 2015 L an deux mil quinze et le vingt trois mars à 20 heures 00, le Conseil Municipal de la commune d'essertinesen-châtelneuf, convoqué le16 mars 2015 s'est réuni

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : Il est fondé sous la dénomination «Centre de Santé des Grand Synthois» une Association régie par la Loi

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

VENTE AMIABLE AU PLUS OFFRANT D UN IMMEUBLE

VENTE AMIABLE AU PLUS OFFRANT D UN IMMEUBLE MAIRIE DE LATILLE 7 rue du Docteur Roux 86190 LATILLE Téléphone 05 49 51 88 42 Télécopie 05 49 54 66 79 E-mail : mairie-latille@wanadoo.fr Site internet : http://mairielatille.fr/ e : VENTE AMIABLE AU

Plus en détail

CAMPAGNE DE RAVALEMENT DE FACADES REGLEMENT

CAMPAGNE DE RAVALEMENT DE FACADES REGLEMENT CAMPAGNE DE RAVALEMENT DE FACADES REGLEMENT Règlement d octroi de la prime d aide aux travaux de ravalement de façades et d isolation thermique par l extérieur (ITE) PREAMBULE Par délibération du 19 décembre

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'ISERE SOUS-SERIE 4 E (dépôts des communes) 4 E 722 OYTIER-SAINT-OBLAS Aurélie BOUILLOC, attachée de conservation du patrimoine Benjamin GENTIL 2015 SOMMAIRE SOURCES COMPLEMENTAIRES

Plus en détail

SÉANCE DU 03 MARS 2015

SÉANCE DU 03 MARS 2015 SÉANCE DU 03 MARS 2015 L an deux mille quinze, le trois mars à 20 heures 30 minutes, le Conseil Municipal s est réuni sous la présidence de Madame LHOPITAL Monique, maire. Étaient présents : M. MARTEAU

Plus en détail

TITRE. Menuisier, plombier, électricien à Eureka, au Nunavut OBJECTIF

TITRE. Menuisier, plombier, électricien à Eureka, au Nunavut OBJECTIF TITRE Menuisier, plombier, électricien à Eureka, au Nunavut OBJECTIF Environnement Canada (EC) souhaite établir un contrat à court terme pour obtenir les services de personnes de métier agréées à la station

Plus en détail

# du document Date Résumé

# du document Date Résumé 1. 2009-0309591M4 18/02/2009 Nouvelle toiture + questions générales et différences entre rénovation et maintenance. Maintenance : Nettoyage de fournaise. Déneigement. Entretien de la pelouse. Nettoyage

Plus en détail

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS Page 1 sur 10 ASSOCIATION METEO LOR STATUTS ARTICLE 1er - CONSTITUTION - DUREE. Conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, il est fondé le 20 avril 2013 une

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère Saint-Martin-le-Vinoux Intitulé : Commune de Saint-Martin-le-Vinoux Dates extrêmes : an X-1969 Importance matérielle : ml, 19 articles Niveau de description : dossier Notice historique : Le 6 juillet 1862

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES H dépôt 42 Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé établi par Brigitte CHOSSENOT

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. FRAPPIER / M. SAUVAITRE / M. BARATTINI / Mle MICHAUD / M. LAFON / M. OUDENOT / M. BIELLE / Mme GILLE/

Plus en détail

VENTE PAR SOUMISSION CACHETEE D UN IMMEUBLE COMMUNAL SITUE DANS LE VILLAGE D UCEL LA VILLA SOLEIL CAHIER DES CHARGES

VENTE PAR SOUMISSION CACHETEE D UN IMMEUBLE COMMUNAL SITUE DANS LE VILLAGE D UCEL LA VILLA SOLEIL CAHIER DES CHARGES VENTE PAR SOUMISSION CACHETEE D UN IMMEUBLE COMMUNAL SITUE DANS LE VILLAGE D UCEL LA VILLA SOLEIL CAHIER DES CHARGES Vendeur : La Commune d UCEL, vendeur représentée par son Maire, Marc SOUTEYRAND, ayant

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère Saint-Siméon-de-Bressieux Intitulé : Commune de Saint-Siméon-de-Bressieux Dates extrêmes : an XII-1969 Importance matérielle : 1,15 ml, 17 articles Niveau de description : dossier Notice historique : Commune

Plus en détail

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur»,

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur», BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). Entre les soussignés : M. domicilié à.. Tél... dénommé le «bailleur», ET M.... domicilié à. Tél.. dénommé le «preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 er : Objet.

Plus en détail

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MARS 2012.

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MARS 2012. 2012/20 COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MARS 2012. L an deux mil douze, le quinze mars à 20h00 le Conseil Municipal s est réuni au nombre prescrit par la loi, dans

Plus en détail

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail

Département de l Yonne

Département de l Yonne Département de l Yonne Commune de Crain Compte rendu de la réunion ordinaire du Conseil Municipal qui s est tenue en mairie de Crain le vendredi 20 janvier 2012 Etaient présents : Maurice BRAMOULLÈ (maire),

Plus en détail

SERIE M EDIFICES COMMUNAUX MONUMENTS ET ETABLISSEMENTS PUBLICS. 1 M 1 Partie de l ancienne maison commune, adjudication an VIII-an IX

SERIE M EDIFICES COMMUNAUX MONUMENTS ET ETABLISSEMENTS PUBLICS. 1 M 1 Partie de l ancienne maison commune, adjudication an VIII-an IX SERIE M EDIFICES COMMUNAUX MONUMENTS ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 1 M Edifices publics 1 M 1 Partie de l ancienne maison commune, adjudication an VIII-an IX 1 M 2 Ancien immeuble des Augustins, acquisition

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION Article 1.1 : Dénomination Il est formé entre les soussignés adhérents aux présents statuts une Association régie par

Plus en détail

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MAI 2014

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MAI 2014 SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 MAI 2014 L an deux mille quatorze, le quinze mai à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu habituel de ses séances, sous la présidence

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

Extrait du registre des procès-verbaux du Conseil Municipal Séance du 6 mars 2014

Extrait du registre des procès-verbaux du Conseil Municipal Séance du 6 mars 2014 Extrait du registre des procès-verbaux du Conseil Municipal Séance du 6 mars 2014 Information Jean-Pierre MOLLET informe l assemblée que Monsieur Hervé ARNOLD a été élu Président du Syndicat Mixte Garrigues

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LES BIENS-FONDS DES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES. L.R.T.N.-O. 1988, ch. R-4. (Mise à jour le : 11 décembre 2014)

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LES BIENS-FONDS DES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES. L.R.T.N.-O. 1988, ch. R-4. (Mise à jour le : 11 décembre 2014) CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LES BIENS-FONDS DES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES (Mise à jour le : 11 décembre 2014) MODIFIÉE PAR LA LOI DU NUNAVUT SUIVANTE : L.Nun. 2010, ch. 14, art. 19 art. 19

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère Seyssins Intitulé : Commune de Seyssins Dates extrêmes : an X-1969 Importance matérielle : 0,70 ml, 16 articles Niveau de description : dossier Notice historique : La commune de Montrigaud et Roux-de-Commiers

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL REUNION DU VENDREDI 22 MARS 2013

COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL REUNION DU VENDREDI 22 MARS 2013 COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL REUNION DU VENDREDI 22 MARS 2013 PRESENTS : Mmes et Mrs BENOIST Henri, JACQUIER Bernard, BOUVIER Agnès, MANTERNACH J. François, TERRIER Josiane, QUILLARD Soizig, MAGNON Sara

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 19 avril 2011

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 19 avril 2011 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 19 avril 2011 L an deux mil onze, le 19 avril à 19 h 00, le Conseil Municipal s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence de Monsieur Bernard DE REU, Maire

Plus en détail

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Page 1 Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Le Conseil Syndical existe de plein droit dans toutes les copropriétés en vertu de la loi. --> Il est chargé d

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015 Sous réserve d approbation par les membres du conseil municipal lors de la prochaine réunion Présents : PARIS Jean-Claude 1 er adjoint

Plus en détail

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy Article 1 er Dénomination Durée Siège Objet Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488072 I. Il est constitué, une Association régie par la

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 17 DECEMBRE 2009

CONSEIL MUNICIPAL DU 17 DECEMBRE 2009 CONSEIL MUNICIPAL DU 17 DECEMBRE 2009 Le dix-sept décembre deux mil neuf à vingt heures, le Conseil Municipal de SAINT MARTIN CHATEAU, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire à la Mairie sous

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 novembre 2012 Qu est-ce que la copropriété? avant-propos

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAUX

PROGRAMME DE TRAVAUX MAIRIE DE CUGES LES PINS Place Stanislas FABRE 13 780 CUGES LES PINS Tél : 04.42.73.83.57 - Fax : 04.42.73.81.10 MARCHE DE MAITRISE D ŒUVRE RENOVATION DE LA SALLE DES FETES TRAVAUX D AMENAGEMENT ET D EQUIPEMENTS

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 AVRIL 2015

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 AVRIL 2015 PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 AVRIL 2015 Le Mercredi 22 Avril 2015, le Conseil Municipal de la Commune de Millas dûment convoqué, s est réuni, en session ordinaire, à la salle du

Plus en détail

Le guide de la copropriété

Le guide de la copropriété guide Le de la copropriété Avant-Propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer

Plus en détail

DIOCÈSE DE STRASBOURG Année : ÉTAT ANNUEL DES COMPTES ( A adresser à l archevêché en 2 ex dès adoption des comptes et avant le 31 mars)

DIOCÈSE DE STRASBOURG Année : ÉTAT ANNUEL DES COMPTES ( A adresser à l archevêché en 2 ex dès adoption des comptes et avant le 31 mars) DIOCÈSE DE STRASBOURG Année : ÉTAT ANNUEL DES COMPTES ( A adresser à l archevêché en 2 ex dès adoption des comptes et avant le 31 mars) FABRIQUE D ÉGLISE DE :... Code postal _ _ _ _ _ STATUT : Fabrique

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 RÉSOLUTION # R-118-2011 POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS

Plus en détail

Secrétaire de séance : Bruno MARMOUX est nommé Secrétaire de séance RECONDUCTION OUVERTURE DE CREDIT REGIE ELECTRIQUE

Secrétaire de séance : Bruno MARMOUX est nommé Secrétaire de séance RECONDUCTION OUVERTURE DE CREDIT REGIE ELECTRIQUE COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU Lundi 03 Octobre 2011 A la salle de réunion «La Ciamarella» à 20h30 A L Ouverture de la séance, Présents : Marc KONAREFF, Véronique ANSELMET,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE. Des Délibérations du Conseil Municipal. Convocation du 24 avril deux mil quatorze.

EXTRAIT DU REGISTRE. Des Délibérations du Conseil Municipal. Convocation du 24 avril deux mil quatorze. EXTRAIT DU REGISTRE Des Délibérations du Conseil Municipal Séance ordinaire du 30 avril 2014 DDLB/SH Le trente avril deux mil quatorze à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal s est réuni en

Plus en détail

COMMUNE D ' YEVRES COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. séance du 31 mars 2009

COMMUNE D ' YEVRES COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. séance du 31 mars 2009 COMMUNE D ' YEVRES COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL séance du 31 mars 2009 Le 31 mars 2009, à 20 Heures 30, le Conseil Municipal de la commune d'yèvres s est réuni, en Mairie, sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

Présentation Du Déficit Foncier et Loi Pinel dans l'ancien

Présentation Du Déficit Foncier et Loi Pinel dans l'ancien Présentation Du Déficit Foncier et Loi Pinel dans l'ancien I - Le cadre fiscal de base Rappel sur le déficit foncier Le déficit foncier résultant de l ensemble des charges, y compris les intérêts d emprunts

Plus en détail

Budget Primitif 2015 Programme "Remboursement de la dette" M. Pierre, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

Budget Primitif 2015 Programme Remboursement de la dette M. Pierre, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction des finances - 2DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 Budget Primitif 2015 Programme "Remboursement de la dette" M. Pierre, Rapporteur

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard Statuts 1 Article 1 er : Constitution Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Règlement concernant la vidange systématique des fosses PARTIE 1 ADMINISTRATION

Règlement concernant la vidange systématique des fosses PARTIE 1 ADMINISTRATION RÈGLEMENT 434 Règlement concernant la vidange systématique des fosses ATTENDU que le conseil municipal considère qu il est dans l intérêt de l ensemble de la population de la Ville de Farnham de pourvoir

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 3 JUIN 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 3 JUIN 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 3 JUIN 2015 L an deux mil quinze le trois juin à vingt heures trente, le Conseil municipal légalement convoqué, s est réuni en séance publique sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

La Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ) représentée par Madame Edith ARNOULT-BRILL, Secrétaire Générale 27 rue Pajol 75018 PARIS ;

La Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ) représentée par Madame Edith ARNOULT-BRILL, Secrétaire Générale 27 rue Pajol 75018 PARIS ; CONVENTION De mise à disposition de la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse de l immeuble «Maison Monjauze» et ses dépendances sis 56 avenue Maréchal Bugeaud Entre les soussignés La commune de Brive

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue La loi du 6 juillet 1989 s applique aux locaux neufs ou anciens : - Locaux à usage d habitation principale. - Locaux à usage mixte

Plus en détail

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association ISF-INVEST Club STATUTS DE L'ASSOCIATION - article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers présents : 17 Date de convocation : 6 février 2015 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

REALISATION DE L'EGLISE DE MOIRE

REALISATION DE L'EGLISE DE MOIRE REALISATION DE L'EGLISE DE MOIRE 1896 1901 Constat, décision, financement-souscription, appel d'offre, approbation, réalisation (un exemple d'efficacité) ( JD RONGIERES 2014 ) Historique Jalons principaux

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 23 JANVIER 2015

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 23 JANVIER 2015 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 23 JANVIER 2015 Budget Exploitation Forestière : Décision modificative n 2 Par délibération n 2014/081 du 28 avril 2014, il a été acté le reversement de l

Plus en détail

176 E DEPOT 1-16. Archives déposées de la commune de Ferrières

176 E DEPOT 1-16. Archives déposées de la commune de Ferrières Archives départementales des Hautes-Pyrénées 176 E DEPOT 1-16 (an II-1910) Archives déposées de la commune de Ferrières par Francis Archambaud et Delphine Vignau sous la direction de François Giustiniani

Plus en détail

Challenge éco-construction mars 2015.

Challenge éco-construction mars 2015. 1 Critères évalués Avis Challenge éco-construction mars 2015. Contenu du document : grille d évaluation de l ESITC (page1) Document de présentation du projet rendu en mars 2015 à l E- SITC (pages2 à 15)

Plus en détail

Séance du 27 Octobre 1967 Etaient présents ; Monsieur le Maire, Président, Monsieur Gagnière, Vice- Président, Monsieur de Saint-Priest et le docteur

Séance du 27 Octobre 1967 Etaient présents ; Monsieur le Maire, Président, Monsieur Gagnière, Vice- Président, Monsieur de Saint-Priest et le docteur Séance du 27 Octobre 1967 Etaient présents ; Monsieur le Maire, Président, Monsieur Gagnière, Vice- Président, Monsieur de Saint-Priest et le docteur Arlaud, exécuteurs testamentaires, Monsieur Vouland,

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Membres présents : KUNTZMANN Philippe, HALTER Christian, MATHIEU Jean-Yves, MAECHEL Jean-Charles, KAES Jean-Philippe, GROSS Henri,

Plus en détail

CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES

CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES ENTRE La ville de BREUIL-LE-SEC représentée par son Maire Monsieur DUPUIS Denis en application de la délibération du Conseil Municipal du 30 novembre 2010. ET Monsieur

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

- Affectation du résultat de l exercice 2014

- Affectation du résultat de l exercice 2014 1 - FINANCES - Compte de gestion et Compte Administratif Le compte de gestion Examiné en même temps que le compte administratif, il est confectionné par le receveur municipal. Il permet de confronter les

Plus en détail

ORCHESTRE NATIONAL D ILE DE FRANCE, ci-après dénommée «l Orchestre» Le siège social est fixé au 19, rue des écoles, 94140 Alfortville.

ORCHESTRE NATIONAL D ILE DE FRANCE, ci-après dénommée «l Orchestre» Le siège social est fixé au 19, rue des écoles, 94140 Alfortville. Association déclarée le 31 juillet 1973 sous le numéro 1258 à la Sous-Préfecture de Palaiseau régie par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS I - But et composition de l Association Article 1er - Forme Il

Plus en détail

Département de l Aisne

Département de l Aisne Département de l Aisne Commune de Montreuil aux Lions COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 21 avril 2008 L an deux mil huit, le vingt et un du mois d avril, les membres composant le

Plus en détail

Procès verbal de la séance du Conseil Communal Du lundi 10 novembre 2014

Procès verbal de la séance du Conseil Communal Du lundi 10 novembre 2014 Procès verbal de la séance du Conseil Communal Du lundi 10 novembre 2014 Présents MM. JC.MEURENS(AD), Bourgmestre-Président ; B.STASSEN(AD), F.LEJEUNE(AD), F.GERON(AD), membres du Collège communal ; P.PESSER(AD),

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Rue de Louvain 44-1000 Bruxelles tél. : 02/548. 62. 58 Statistique des permis de bâtir Modèle II Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Dans ces bâtiments,

Plus en détail

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette LES PRINCIPAUX SOLDES INTERMEDIAIRES 1-Epargne de gestion : Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement Il s agit de l excédent de recettes réelles de fonctionnement sur les

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 Délibération n 2007.05 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment ses articles L.1612-12, L.2121-14, L.2121-31, L.2122-21, L.2343-1 et 2, Siégeant

Plus en détail