Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor)"

Transcription

1 Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) La reprise des prix du transport continue Edition: 18 (février 2014)

2 Distribution et restriction de publication de l'indicateur du Marché du Transport La réception du présent document équivaut à l'accord et l'acceptation des conditions suivantes. Capgemini Consulting et TRANSPOREON possèdent les droits d'auteur du présent document et de l ensemble des informations qu il contient. Celui-ci décrit des connaissances, méthodologies et concepts obtenus au prix d'un travail considérable de recherche et de développement par Capgemini Consulting et TRANSPOREON. La reproduction ou transmission de graphiques isolés ou parties spécifiques de la publication est autorisée. Une autorisation écrite préalable de Capgemini Consulting et de TRANSPOREON est obligatoire pour une publication de l'ensemble du rapport ou une copie du rapport par des moyens d'impression, électronique ou par d'autres moyens, quelle que soit leur étendue. Ce dernier point ne s'applique pas aux copies effectuées ou transmises en internes par le client afin d'évaluer les informations contenues. Personne d'autre que les souscripteurs de l'indicateur du Marché du Transport ne peut déclarer avoir connaissance des informations contenues ici. Capgemini Consulting/TRANSPOREON 2014 L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 2

3 Sommaire Ceci est la dix-huitième édition de l'indicateur du Marché du Transport. Il souligne l'évolution des taux de transport routier en Europe et inclut les chiffres relatifs au quatrième trimestre L'indice de prix (voir graphique 1) a augmenté de 1,2% au T (indice 101.2), par rapport à celui du T3 (indice.0). Par rapport au niveau de l'indice de l'année précédente, T (indice 98.2), l'indice de prix est plus élevé de 3,1%. Au T4 2013, l'indice diesel a baissé pour atteindre (-2,3% par rapport au T3). Un autre facteur ayant une forte influence sur les prix du transport est l'indice de capacité, qui a diminué de 3,1% au T (indice 83.6), par rapport au T3 (indice 86.2). La légère tendance à la hausse de l'indice de prix est un signe de la modeste reprise des prix du transport. Au T1, nous nous attendons à une chute importante des prix, en nous basant sur la tendance saisonnière observée lors des précédentes années. La dynamique du marché et les incertitudes économiques actuelles accentuent le besoin d'étudier de très près l'évolution du prix du transport pour amoindrir le risque d'un impact négatif inopiné sur les résultats des entreprises. Ce rapport est la dix-huitième édition de l'indicateur du Marché du Transport. Chaque trimestre, une nouvelle édition dressera le bilan de l'évolution des trois derniers mois et abordera des thèmes complémentaires sur le transport. Tous les indices de ce rapport sont basés sur la plate-forme logistique TRANSPOREON qui gère un volume annuel de transport (différents types de camions, généralement des chargements complets et partiels) de plus de 2 milliards d euros, dans l'ensemble des pays européens. Les informations sont exportées anonymement de la plateforme puis regroupées et analysées par Capgemini Consulting. Les chiffres de l'indicateur du Marché du Transport remontent à janvier 2008, qui est le premier point de mesure présent dans les chiffres de l'indice. Pour tous les indices, les chiffres moyens de la période de janvier 2008 à juin 2008 ont servi de base de comparaison (indice ). Telles sont les conclusions de l Indicateur du Marché du Transport, une publication trimestrielle proposée par TRANSPOREON et Capgemini Consulting, dont l objectif est de suivre la dynamique du marché du transport. L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 3

4 Indice des prix Indice de capacité Les prix restent à un niveau élevé au T Cette section de l'indicateur du Marché du Transport décrit l évolution trimestrielle des indices de prix et de capacité sur une période allant de 2008 au quatrième trimestre de L'indice de prix (voir graphique 1) a augmenté de 1,2% au T (indice 101.2), par rapport à l'indice de prix du T3 (indice.0). Par rapport au niveau de l'indice de l'année précédente, au T4 2012, nous pouvons voir que l'indice de prix est plus élevé de 3,1%. Aucune évolution frappante de l'indice de prix n'a été observée pendant ce trimestre. On peut donc conclure que la tendance saisonnière habituelle s'est appliquée. Ces dernières années, l'indice du prix du transport est resté relativement stable pendant le dernier trimestre de l'année. L'indice de capacité est calculé en comparant le prix moyen au kilomètre dans le temps L'indice de capacité est un indicateur de la «capacité disponible», à savoir le rapport entre demande et capacité absolues. L'indice de capacité est calculé en comparant le nombre moyen de réponses aux ordres de transport dans le temps. L'indice de capacité a légèrement diminué pour atteindre un indice de 83.6 (-3,1%) au T L'année dernière, nous avions pu observer une augmentation pendant cette période (+8,9%). Par rapport au niveau du T (indice 95.0), l'indice de capacité est en baisse de 12%. Ceci indique que la concurrence en matière de prix est, à l heure actuelle, moins importante sur le marché du transport. L'indice de capacité reste au niveau peu élevé que nous avons connu tout au long de l année. Contrairement à cette évolution, nous avions pu observer une reprise de la capacité au dernier trimestre deux années précédentes. Graphique 1 : indices de prix et de capacité du transport, trimestriel (T T4 2013) Indices de prix et de capacité (trimestriel) ,9 103,1 103,8 98,6 89,9 94,6 94,8 88,9,9 101,7 102,1 96,4 103,9 101,2,6 92,7 99,4,0 98,2,2,6,0 101, ,5 T108 T208 T308 T408 T109 T209 T309 T409 T T210 T310 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T312 T412 T113 T213 T313 T Indice de prix Indice de capacité L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 4

5 Indice des prix Indice de capacité Les prix affichent un ralentissement en novembre Cette section de l Indicateur du Marché du Transport présente l évolution mensuelle des indices de prix et de capacité au cours des 12 derniers mois. Si l'on analyse le T (voir graphique 2), l'indice de prix a poursuivi la tendance à la hausse amorcée après l'été. Toutefois, une forte baisse s'est produite en novembre, légèrement corrigée en décembre. L'indice de capacité est remonté par rapport aux niveaux très bas de septembre et d'octobre pour atteindre 95.6 en novembre et 81.9 en décembre En octobre, les prix ont augmenté de 2,4% (indice 104.9). En novembre, ils ont diminué et ont atteint un indice de prix de 97.0 (7,6%). Au mois de décembre, l'indice de prix s'est rétabli pour atteindre un niveau de (+4,4%). Graphique 2 : indices de prix et de capacité du transport, mensuel (Jan Déc. 2013) Indices de prix et de capacité (mensuel) ,0 104,0 101,0 99,4 98,2 102,4 104,9 97,0 101, ,7 92, ,4 60 Jan13 Fév13 Mar13 Avr13 Mai13 Jui13 Jul13 Aoû13 Sep13 Oct13 Nov13 Déc13 50 Indice de prix Indice de capacité L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 5

6 Indice des prix Le graphique 3 compare l évolution mensuelle de l'indice de prix, tout au long des 12 derniers mois, avec la même période, un an auparavant. L'évolution globale de l'indice de prix a été similaire ces deux dernières années. Il est intéressant de noter que les prix ont atteint leur plus haut point de l'année en octobre 2013, alors que le pic de 2012 s'était situé en septembre. De même, le pic du printemps avait été décalé d'un mois. Graphique 3 : comparaison des indices de prix du transport, mensuel (Jan Déc. 2013) Comparaison de l'indice des prix Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jul Aoû Sep Oct Nov Déc Jan. '12 Déc. '12 (Indice des prix même période, l'an dernier) Jan. '13 Déc. '13 (Indice des prix, les 12 derniers mois) ,9 5,5 0,0 0,0 0,0-1,2-2,4-3,7-3,0 0,6 2,5 1,2 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jul Aoû Sep Oct Nov Déc Différence en points d'indice L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 6

7 Indice de capacité Le graphique 4 compare l'évolution mensuelle de l'indice de capacité au cours des 12 derniers mois, par rapport à la même période, l'année précédente. Tout comme l'indice de prix, l'indice de capacité de cette année suit une tendance relativement similaire à celle de l'année dernière. Le pic de capacité en fin d'année n'est pas aussi prononcé que l'année dernière. En outre, le point le plus bas de l'année s'est déplacé d'un mois, tout comme celui de l'indice de prix. Graphique 4: comparaison des indices de capacité du transport, mensuel (Jan Déc. 2013) 150 Comparaison de l'indice de capacité Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jul Aoû Sep Oct Nov Déc Jan. '12 Déc. '12 (Indice des capacité même période, l'an dernier) Jan. '13 Déc. '13 (Indice des capacité, les 12 derniers mois) ,4 6,7 0,3-0,3-2,3-1,7-0,3-9,1-4,7-15,1-14,1-20,8 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jul Aoû Sep Oct Nov Déc Différence en points d'indice L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 7

8 Indice des prix Indice des prix Indice des prix L approche sectorielle Si les conditions économiques générales s'appliquent à la plupart des secteurs d activité, les tendances peuvent s avérer plus fortes ou plus faibles si l on considère les secteurs individuellement. L analyse de l indice de prix par secteur d activité met en relief ces différences. Le graphique 5 en fournit une illustration Contrairement aux éditions précédentes de l'indicateur du Marché du Transport, on peut observer une différence claire entre les secteurs. Alors que les indices de prix du transport du secteur des matériaux de construction et du bois ont été plus bas au T4 2013, ceux de l'industrie du carton et de l'impression ont fortement progressé. La plate-forme TRANSPOREON gère le transport de la quasi-totalité des secteurs d'activité. Pour cette édition de l'indicateur du Marché du Transport, plusieurs types de secteurs d'activité ont été analysés. Chaque courbe du graphique 5 indique comment le prix a évolué pour le secteur d'activité indiqué. Ce prix est indexé par rapport à la valeur de base du secteur (1er semestre 2008) L'indice de prix du transport de matériaux de construction est resté relativement stable (-0,6%) au T4 2013, ce qui le ramène au niveau du T2. Dans l'industrie du bois, les prix ont diminué de 3,7% de.7 points à Pour terminer, l'industrie du carton et de l'impression a connu une importante augmentation de 5,4% de points au T à points au T4. Graphique 5 : indice du prix du transport de différents secteurs (T T4 2013) 120 Indice de prix Matériaux de construction T108 T208 T308 T408 T109 T209 T309 T409 T T210 T310 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T312 T412 T113 T213 T313 T413 Matériaux de construction 120 Indice de prix Bois T108 T208 T308 T408 T109 T209 T309 T409 T T210 T310 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T312 T412 T113 T213 T313 T413 Bois 120 Indice de prix Papier et imprimerie T108 T208 T308 T408 T109 T209 T309 T409 T T210 T310 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T312 T412 T113 T213 T313 T413 Papier et imprimerie L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 8

9 Indice de capacité Écart entre les offres Les écarts de prix entre les offres sont restés plutôt stables Cette section décrit la dynamique du transport en analysant l écart de prix entre l'offre tarifaire la plus haute et la plus basse pour chaque ordre de transport. Le graphique 6 illustre l'écart de prix entre les offres et l'évolution de l'indice de capacité. Les chiffres du T4 s'intègrent dans la tendance corrélative entre la capacité et la différence entre les offres. L'écart de prix a très légèrement diminué (-0,5%) alors que la capacité déclinait un peu plus fortement (-3,1%). Toutefois, la baisse de la capacité et la faible diminution de l'écart entre les offres soulignent l'effet qu'une capacité plus importante permet d'améliorer le potentiel d'optimisation des kilomètres parcourus à vide, combiné à une concurrence de prix plus forte entre les transporteurs. Graphique 6: indice de capacité et écarts de prix du transport, (T T4 2013) ,4% Indice de capacité et écarts de prix (trimestriel) 40% 1 35% 1 26,4% 30% ,2% 14,5% 15,7% 23,2% 23,2% 21,3% 21,5% 13,2% 16,6% 15,7% 19,4% 13,5% 15,2% 11,2% 20,0% 14,4% 15,7% 18,5% 22,3% 17,2% 17,5% 17,4% 25% 20% 15% 10% 50 T108 T208 T308 T408 T109 T209 T309 T409 T T210 T310 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T312 T412 T113 T213 T313 T413 5% 0% Price difference between offers Capacity index Les écarts de prix entre les offres les plus faibles et les plus élevées ont diminué de 17,5% au T à 17,4% au T Bien que la diminution ne soit que très faible, elle est conforme avec la tendance saisonnière dont nous avons été témoins les années précédentes. L'écart de prix est une moyenne. En règle générale, les écarts de prix augmentent en fonction de la distance parcourue (voir IMT, édition 1). L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 9

10 Indice des prix Indice diesel L'indice diesel diminue fortement Cette section compare l'indice de prix avec l'indice diesel (cf. graphique 7). En principe, il existe une corrélation positive entre l'indice diesel et l'indice de prix, indiquant clairement l'impact du prix du diesel sur le coût du transport, puis sur les prix. Au T4 2013, l'indice diesel a baissé pour atteindre un niveau de (-2,3%). Ceci est remarquable car l'indice de prix a légèrement augmenté. Comme décrit auparavant, l'indice de capacité a diminué au T4, équilibrant ainsi l'effet des prix du diesel sur l'indice des prix du transport. Avec un niveau approximatif de 103.5, l'indice diesel est compris dans la plage dans laquelle il s'est situé pendant l'ensemble de l'année Après le pic des prix du carburant fin 2012, les prix se sont maintenant stabilisés à un niveau sensiblement plus bas. Graphique 7: indice de prix du transport et indice diesel (T T4 2013) Pour l'indice diesel, les chiffres moyens de janvier 2008 à juin 2008 ont servi de base de comparaison (indice ) comme pour les autres indices utilisés dans ce rapport. Le calcul de l'indice diesel est basé sur les prix du diesel en Allemagne figurant sur le site Nous considérons que l'évolution de l'indice, basée sur les chiffres ci-dessus, est représentative de la situation dans l'ensemble de l'europe, aux fins du présent rapport. Indice de prix et indice diesel (trimestriel) ,3 105,0 104,7 104,0 106,1 109,2 107,5,3 109,2 105,6 103,8 105,9 103, ,7 84,3 76,0,3 84,3 86,1 89,1 93,5 91,2 93,7 99, T108 T208 T308 T408 T109 T209 T309 T409 T T210 T310 T410 T111 T211 T311 T411 T112 T212 T312 T412 T113 T213 T313 T Indice des prix Indice diesel 20% 10% 0% -10% -20% 9,1% 5,7% 5,0% 0,6% 2,1% 3,5% 4,9% 5,6% 5,8% 2,7% 2,0% 2,9% 2,6% 2,1% -2,4% -0,7% -1,5% -1,0% -3,3% -1,8% -2,3% -9,9% -19,7% Evolution de l indice diesel (%) par rapport au trimestre précédent L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 10

11 Valeur totale des échanges (en milliards) Croissance des échanges (inter-trimestrielle) Global Trade Flow Index Cette section présente le Global Trade Flow Index (GTFI) de Capgemini Consulting, une mesure des flux commerciaux mondiaux adaptée au marché européen dans ce rapport. Le volume commercial est un élément moteur important de la demande de transport et des prix correspondants. Au T3 de 2013, les volumes d échanges commerciaux ont augmenté de 0,5% par rapport au T2 pour atteindre 655 milliards d Euros en Europe. Par rapport à la même période en 2012 (667 milliards ), on observe une baisse de 1,8% Une baisse est attendue au T4 de Le Global Trade Flow Index de Capgemini Consulting suit l'échange trimestriel de biens et de services en se basant sur l'analyse de plusieurs paramètres d'échanges commerciaux et de paramètres en rapport avec le marché tirés des dernières données officielles (relatives à l'importation et l'exportation de biens et de services) mises à disposition par les agences nationales. Il est adapté au marché européen pour ce rapport. Graphique 8 : Indice des flux commerciaux pour l'europe (T T4 2013) 6 5% ,9% ,2% ,6% ,5% 648 4% 3% 2% 1% 0% 630-0,8% -0,8% -1,1% -1% ,1% -2% -3% -4% 600 Q Q Q Q Q Q Q Q Q4-2013E -5% Valeur (milliards d'euros) Croissance (%) L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 11

12 Services supplémentaires en relation avec l'imt Evolutions du Marché du Transport Un portefeuille d'offres Market Intelligence Briefs Prévisions et informations spécifiques aux lignes européennes Informations sur les facteurs influençant les prix du transport Rapport trimestriel Pour plus d'informations, voir ici. Transport Market Radar Informations sur les évolutions les plus récentes en matière de prix et de capacité sur le marché du transport européen Tableau de bord mensuel des transports en Europe et en Allemagne Gros plan sur le marché du transport en Allemagne Pour plus d'informations, voir ici. Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) Fournit des aperçus clés du marché du transport européen avec une vue d'ensemble trimestrielle des tendances les plus importantes Rapport trimestriel Pour plus d'informations, voir ici. L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 12

13 Dans la prochaine édition Cette édition a observé l'évolution en matière de prix et de capacité depuis le lancement de l'indicateur du Marché du Transport en Elle a souligné la hausse des prix au T par rapport au T3 et la même tendance par rapport à la même période l'année précédente. La prochaine édition, numéro 19, étudiera les chiffres du T et surveillera de très près l'impact possible de la situation économique incertaine en Europe et aux États-Unis sur le marché du transport. Elle sera publiée en mai À propos de l Indicateur du Marché du Transport L Indicateur du Marché du Transport a pour objectif de fournir des informations précises sur l évolution des prix du transport et les autres dynamiques du marché du transport aux responsables logistiques et aux autres groupes d intérêt. Il est le fruit d une collaboration entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting. Les indices présentés dans l Indicateur sont basés sur la plate-forme logistique TRANSPOREON, sur laquelle les chargeurs déposent leurs ordres de transport et traitent quotidiennement leurs besoins en transport avec leurs prestataires logistiques privilégiés. La plate-forme gère un volume annuel de transport de plus de 2 milliards d euros dans l ensemble des pays européens. Les informations sont dévoilées anonymement par la plate-forme puis analysées par Capgemini Consulting. Les indices mensuels sont alors calculés puis publiés chaque trimestre. Outre chaque publication de l Indicateur, un ou plusieurs thème(s) du marché sont abordés et étayés par une analyse détaillée. TRANSPOREON et Capgemini Consulting peuvent vous aider à déterminer la meilleure stratégie à adopter, entre prix statiques et prix dynamiques. De plus amples informations sur ces deux sociétés et sur leurs services sont disponibles sur demande. Ce rapport est disponible à l'adresse suivante : Pour de plus amples informations sur les produits et les services proposés par TRANSPOREON et Capgemini Consulting, veuillez vous référer aux coordonnées fournies à la fin du présent rapport. L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 13

14 A propos de Capgemini et de TRANSPOREON À propos de Capgemini Avec plus de collaborateurs dans 44 pays, Capgemini est l'un des leaders mondiaux du conseil, de la technologie et de l'externalisation. Le groupe a publié un chiffre d'affaires 2012 global de 10,3 milliards d'euros. En collaboration avec ses clients, Capgemini crée et fournit des solutions commerciales et technologiques qui répondent à leurs besoins et les conduisent vers les résultats attendus. Organisation profondément multiculturelle, Capgemini a développé sa propre façon de travailler : le Collaborative Business Experience TM, et s'appuie sur Rightshore, son modèle de prestation dans le monde entier. Pour en savoir plus sur nous : Capgemini Consulting est l organisation de conseil en stratégie et transformation globale du groupe Capgemini. Elle est spécialisée dans le conseil et l accompagnement des entreprises dans les transformations de fond de leur activité de la conception d une stratégie novatrice à sa mise en œuvre, avec pour objectif soutenu la garantie de résultats. La nouvelle économie numérique étant à la fois source de perturbations et d'opportunités importantes, notre équipe mondiale, de plus de individus talentueux, travaille avec les entreprises leaders et les gouvernements pour maîtriser le processus de transformation numérique,. Pour ce faire, nous nous basons sur notre compréhension de l'économie numérique et notre rôle de chef de file en ce qui concerne les changements d'organisation et transformation commerciale. À propos de TRANSPOREON La plate-forme logistique TRANSPOREON optimise et accélère les processus logistiques mais développe également un réseau entre chargeurs industriels et de la distribution et les transporteurs, les chauffeurs et les destinataires. Les utilisateurs de la plate-forme bénéficient de solutions SaaS (Software-as-a-Service), telles que l attribution électronique des transports, la gestion des créneaux horaires et le suivi des expéditions. TRANSPOREON permet de réduire les coûts de traitement des ordres de transport et du fret tout en minimisant les temps d attente lors des chargements et des déchargements. Actuellement, la plate-forme TRANSPOREON met en relation plus de 850 chargeurs industriels et distributeurs, plus de transporteurs et plus de 000 utilisateurs issus de pays. La plateforme et le service client sont disponibles en 21 langues. La plate-forme logistique TRANSPOREON est gérée par le groupe international TRANSPOREON Group. Les autres solutions offertes par le groupe sont la plateforme d appels d offres TICONTRACT et la plateforme logistique pour la distribution MERCAREON. Plus de 300 employés sont présents sur les sites répartis dans toute l'europe, aux U.S.A., en Russie et en Asie. Pour en savoir plus sur nous : Pour plus d'informations, veuillez visiter L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 14

15 Capgemini Consulting Pour en savoir plus, contactez: Benelux: Erik van Dort Tel: Allemagne/Suisse: Martin Raab Tel: Royaume-Uni: Steve Wilson Tel: Italie: Via: Erik van Dort Tel: Autriche: Martin Raab Tel: France: Fabrice Dalla Muta Tel: Pays nordiques: Nils Månsson Tel: Pologne: Via: Erik van Dort Tel: TRANSPOREON Pour en savoir plus, contactez: Péninsule balkanique: Armin Musija Tel: + 43 (0) Benelux: Michel Haenen Tel: Allemagne/Suisse et pays nordiques: Volkert Gasche Tel: Royaume-Uni: Volkert Gasche Tel: Italie: Roberto Ostili Tel: Autriche: Armin Musija Tel: + 43 (0) France: Jean Arnaud Tel: +33(0) Espagne: Miriam Ribas Tel: Pologne: Michał Krzysik Tel: + 48 (0) 12 / Hongrie / Slovaquie / Roumanie: Tamás Domonkos Tel: +421 (0) 9 04 / TMM-team: Capgemini Consulting: Bart Hellings (NL), Kris Dieteren (NL), Janine Roes (NL), Erik van Dort (NL), Richard Conway (GB), Juliane Grandke (DE). TRANSPOREON: Peter Förster (DE), Peter Schouba (DE), Anja Haeussler (DE). L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting 15

16 L'Indicateur du Marché du Transport est une initiative conjointe entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting

Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor)

Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) La récupération des prix du transport est encore loin Édition : 11 (Mai 2012) Ce document confidentiel est la propriété de Capgemini et TRANSPOREON

Plus en détail

Indicateur du Marché du Transport

Indicateur du Marché du Transport Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) Augmentation des prix du transport de 13,5 % durant le T2 2010 Edition : 4 (août 2010) Ce document confidentiel est la propriété de Capgemini

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 La crise actuelle est caractéris risée e par le grand nombre de marchés affectés s et par la diversité des canaux de contagion Les principaux canaux de contagion pour l ECE: Canal informationnel (sentiment

Plus en détail

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Marchés concernés Rejoignez la tendance Si vous êtes activement impliqué sur le marché des tôles

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Moniteur des branches Industrie MEM

Moniteur des branches Industrie MEM Moniteur des branches Industrie MEM Octobre 2014 Editeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Traduction Anne Fritsch, Verbanet GmbH, www.verbanet.ch Le texte allemand fait foi Adresse BAK Basel Economics

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Analyse des résultats du questionnaire mensuel Les résultats présentés ici sont issus des réponses au questionnaire envoyé

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel RAPPORT T1 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR PÉTROLE ET GAZ NATUREL Prix au détail moyens de l essence ordinaire et du diesel à l'échelle provinciale ($/L) Prix du gaz naturel en vigueur pour le commerce

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 2013 PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 1 Avertissement Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou tout autre pays. Aucune assurance

Plus en détail

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus.

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus. Rhenus Logistics, prestataire logistique global du e-commerce et du commerce multi-canal En Allemagne, deuxième marché du e-commerce en Europe, Rhenus Logistics a été l'un des pionniers de la logistique

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Royaume du Maroc Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les

Plus en détail

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 Août 2011 Tableau de bord des statistiques du tourisme 2010 1 I. AVANT PROPOS ---------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Secteur de la construction au Canada

Secteur de la construction au Canada PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux développements T2/214 214 Le PIB réel a atteint un sommet de 1 69 millions de dollars canadiens en novembre

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES...

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES... TABLEAU DE BORD DU 4 ème TRIMESTRE 28 TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 ACTIVITE DE L HOTELLERIE INTERNATIONALE... 6 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 1 TRANSPORTEURS

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 PROCEDURE DE GESTION GROUPE REPORTING ACHATS DD DAG PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 OBJECTIF 1. Définition

Plus en détail

XPO Logistics fait l acquisition de Con-way

XPO Logistics fait l acquisition de Con-way XPO Logistics fait l acquisition de Con-way XPO va devenir le deuxième prestataire de transport en lots partiels (less-than-truckload ou LTL) en Amérique du Nord et renforce ses capacités logistiques à

Plus en détail

MWQ/Mesurer/ Baromètre Qualité/ Rapport : Les certifications ISO 9001 et ISO 14001 en Union Européenne/ Octobre 2009 1

MWQ/Mesurer/ Baromètre Qualité/ Rapport : Les certifications ISO 9001 et ISO 14001 en Union Européenne/ Octobre 2009 1 LES CERTIFICATIONS ISO 9001 ET 14001 EN UNION EUROPEENNE Via son «Baromètre Qualité», le MWQ s est donné pour mission d entre autres répertorier l ensemble privé, public et associatif des organismes wallons,

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Recherches mises en valeur

Recherches mises en valeur Recherches mises en valeur Résumé hebdomadaire de nos meilleures idées et développements au sein de notre univers de couverture La Meilleure Idée Capital One va fructifier votre portefeuille 14 février

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Evolution du chiffre d affaires en ligne Chiffre d'affaires publié: 2 064 millions d euros, à taux de change constants;-1,8% Ratio prises de commandes sur chiffre

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

Nous trouvons vos partenaires commerciaux

Nous trouvons vos partenaires commerciaux innovative international consulting Nous trouvons vos partenaires commerciaux Marketing produit Marketing partenaire Recrutement de partenaire Gestion de partenaire s'est spécialisé dans les réseaux de

Plus en détail

Stratégie de rémunération

Stratégie de rémunération CONSULTING Offre Conseil RH Stratégie de rémunération La stratégie de rémunération est un facteur de stabilité et de performance de l'entreprise. GFI Consulting vous accompagne en mettant en cohérence

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2012[1]

Résultats du troisième trimestre 2012[1] Résultats du troisième trimestre [1] Luxembourg, le octobre Aperam («Aperam», ou la «Société») (Amsterdam, Luxembourg, Paris: APAM et NYRS: APEMY), a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Business Analytics The way we see it The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Ecrit par A propos de l'étude À la demande de Capgemini, l'economist Intelligence Unit a rédigé le rapport intitulé

Plus en détail

Étape importante pour la zone euro

Étape importante pour la zone euro Étape importante pour la zone euro Plan de sauvetage réussi - Les craintes liées à la dette dans la zone euro se sont finalement apaisées après avoir été à leur paroxysme la semaine dernière. Un effort

Plus en détail

Hedge funds: une alternative aux obligations et aux actions?

Hedge funds: une alternative aux obligations et aux actions? Asset management UBS Institutional Funds Réservé aux investisseurs professionnels - Juillet 2014 Hedge funds: une alternative aux obligations et aux actions? Les investisseurs qui sont obligés d'investir

Plus en détail

LES ATELIERS DU E- COMMERCE

LES ATELIERS DU E- COMMERCE LES ATELIERS DU E- COMMERCE Dossier de presse 22 octobre 2010 Votre contact presse : Vanessa ERMEL 02 96 78 68 79 vanessa.ermel@cotesdarmor.cci.fr CCI 22 Avril 2006 Page 2 Le développement très important

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

EXPERIAN FOOTFALL: COMPTEZ-LES. ATTIREZ-LES. CONVERTISSEZ-LES.

EXPERIAN FOOTFALL: COMPTEZ-LES. ATTIREZ-LES. CONVERTISSEZ-LES. www.footfall.com + 33 1 55 12 10 00 EXPERIAN FOOTFALL: COMPTEZ-LES. ATTIREZ-LES. CONVERTISSEZ-LES. Vous ne pouvez pas augmenter votre rentabilité sans connaîtrevos clients sur le bout des doigts Comptez-les

Plus en détail

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise GESTION DES RETRAITES Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise Ces dernières années, la gestion du risque liée au poids des retraites a pris une place de plus en plus

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business WORKsmart -Eco Protégez l'environnement et vos profits www.tomtom.com/business Let s drive business Sommaire 2 Votre activité est-elle écologique? 3 Optimisez l'utilisation de vos véhicules pour réduire

Plus en détail

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 EFFIFUEL TM, de MICHELIN solutions Bilan et perspectives Service de Presse du Groupe Michelin : + 33 1 45 66 22 22 EFFIFUEL

Plus en détail

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer.

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Communiqué de presse Croix, le 31 août 2015 Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Hausse du chiffre d affaires HT consolidé : 26,9 milliards d euros, +3,4

Plus en détail

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Livre Blanc Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Sponsorisé par : Microsoft Sebastien Lamour mai 2014 QUELS SONT LES NOUVEAUX BENEFICES POTENTIELS ISSUS

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Opérations bancaires avec l'étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014 OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Virements émis vers l'étranger Frais d émission de virements en euros (3)

Plus en détail

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 19 novembre 2014 Conclusions du Conseil concernant le sixième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: investissement

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Les comptes nationaux et le SEC 2010

Les comptes nationaux et le SEC 2010 Les comptes nationaux et le SEC 2010 7 ème séminaire de la Banque nationale de Belgique pour enseignants en économie du secondaire Bruxelles, le 22 octobre 2014 Catherine RIGO Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

Deuxième trimestre 2015

Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements Tara Proper, CFA vice-présidente adjointe,

Plus en détail

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I.

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. 16 novembre 1962 CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. Introduction 1. Le groupe spécial a examiné, conformément aux

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Evolution des prix des services mobiles en France

Evolution des prix des services mobiles en France 11 janvier 2012 Evolution des prix des services mobiles en France Evolutions 2006-2010 Synthèse L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes rend publics les résultats de l étude

Plus en détail

Le nombre de morts sur la route. en fonction des évolutions de la réglementation. Rapport adressé à AutoPlus. par la

Le nombre de morts sur la route. en fonction des évolutions de la réglementation. Rapport adressé à AutoPlus. par la Société de Calcul Mathématique, S. A. Algorithmes et Optimisation Le nombre de morts sur la route en fonction des évolutions de la réglementation Rapport adressé à AutoPlus par la Société de Calcul Mathématique

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES DU PREMIER TRIMESTRE 2015

CHIFFRE D AFFAIRES DU PREMIER TRIMESTRE 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE 14 avril 2015 CHIFFRE D AFFAIRES DU PREMIER TRIMESTRE 2015 Croissance soutenue du volume d émission : +10,0% en données comparables Une activité organique soutenue au premier trimestre,

Plus en détail

Session L usager partenaire de la viabilité hivernale

Session L usager partenaire de la viabilité hivernale Session L usager partenaire de la viabilité hivernale Président : Yves ROBICHON CF AIPCR Modérateur : Didier GILOPPÉ Cerema Exemple de démarche Développement Durable, la Ville de Sherbrooke à partir d

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Modèle de budget mensuel

Modèle de budget mensuel Modèle de budget mensuel Ce modèle de budget a été créé pour vous aider à vous fixer un budget adapté à votre situation. Que vous épargniez en vue de votre mariage ou de l arrivée d un enfant, établir

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur N 28 juillet 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Auteur : Nicolas ROUX 1 Le secteur de la

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Contenu 1. Facultés : la Belgique reste dans le top 15... 2 2. La branche CMR reste dans le vert... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes...

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Systèmes nouvelle génération de gestion technique énergétique du bâtiment

Systèmes nouvelle génération de gestion technique énergétique du bâtiment DOSSIER Systèmes nouvelle génération de gestion technique énergétique du bâtiment L'Intelligent Equipment ouvre la voie à de nouvelles opportunités et expériences Publication : 2e trimestre 2015 Sponsorisé

Plus en détail

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/7162/Add.l8 6 mai 1994 Distribution limitée (94-0829) Original: anglais SUBVENTIONS Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH»

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» 193-202.qxp 09/11/2004 17:19 Page 193 L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» Département analyse et prévision de l OFCE La rentabilité des entreprises s'est nettement redressée en 2003 et 2004. Amorcée aux

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

Variation totale en %

Variation totale en % jeudi 16 février 2012 Kingfisher annonce un chiffre d'affaires en progression de 2,2 % au quatrième trimestre, en hausse de 4,0 % à taux de change constants (+ 0,9 % à surface comparable). Le groupe prévoit

Plus en détail

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT?

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT? Pour citer ce document, merci d utiliser la référence suivante : OCDE (2012), «Quelle doit être l ampleur de la consolidation budgétaire pour ramener la dette à un niveau prudent?», Note de politique économique

Plus en détail

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR FLASH VALEUR 17 février Edition 2012 de Logiciels Benjamin TERDJMAN Analyste Financier bterdjman@genesta-finance.com 01.45.63.68.86 Opinion 1. Cours (clôture au 16 février 12) 10,50 Objectif de cours 15,00

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée Épreuve composée Pour la partie 3 (Raisonnement s appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet : en développant un raisonnement ; en exploitant les documents du

Plus en détail