GMON. Health Monitor GMON. Medizin & Service GmbH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GMON. Health Monitor GMON. Medizin & Service GmbH"

Transcription

1 GMON Health Monitor GMON Medizin & Service GmbH

2 Sommaire Version Introduction 4 Définition du terme «Health Monitor»...4 Le système «Health Monitor»...4 Maux de société 6 La santé de tous en danger!...6 Principales causes des maux de société...6 Maux de société connus...6 Obésité...7 Prévalence de l obésité...7 Comorbidités et maladies secondaires...7 Set Point...8 Prévention...8 Prévention comportementale et prévention relationnelle...8 Mode d emploi 10 Configuration requise...10 Installation...10 Lancement de Health Monitor (GMON)...11 Lancement du programme Administration GMON...11 Lancement de Health Monitor GMON...13 Collecte et évaluation des données...14 Système de fiches...14 Boutons de commande...15 Champs de données...16 Évaluation des données d un paramètre unique...17 Évaluation des rapports...17 Tableaux et schémas...18 Tableau des valeurs...18 Évolution des valeurs et des risques...18 Fiches spécifiques...20 TANITA BCM...20 Rapports...22 Administration et traitement des données personnelles...22 Administration des données personnelles...22 Base de données Client...23 Autres fonctionnalités du programme Administration...24 Autres fonctionnalités du programme GMON...24 Assistance et mises à jour...26 Fichier «Masse corporelle» 27 Généralités sur la masse corporelle...27 Augmentation des risques due à un surpoids et au taux de graisse...27 IMC (Indice de masse corporelle)...29 Aperçu des fourchettes d évaluation employées dans le GMON...29 Valeurs indicatives de l IMC chez les enfants et les adolescents...30 Poids insuffisant : un risque pour la santé...30 Méthodes pour le calcul de la masse graisseuse...30 Exemple de calcul de l IMC en cas de diminution de la taille...30 RTH (Rapport Taille Hanche)...30 Aperçu des fourchettes d évaluation employées dans le GMON...31 Risques pour la santé associés à la répartition des tissus adipeux androïdes...31 Différences de RTH entre les hommes et les femmes...31 Fichier «Valeurs corporelles» 32 Généralités sur les valeurs corporelles Règles d or pour un IMC précis...32 Principe de l analyse d impédance bioélectrique...33 Masse musculaire et masse osseuse...33 Taux de graisse viscérale et morphologie...33 GMON Health Monitor Introduction 2

3 Taux métabolique basal et âge métabolique...34 Taux de graisse...35 Aperçu des fourchettes d évaluation employées dans le GMON...35 Risques pour la santé associés au taux de graisse corporelle...36 Tissu adipeux blanc et brun...37 Eau corporelle...37 Aperçu des fourchettes d évaluation employées dans le GMON...38 Fichier «Valeurs vitales» 39 Pression artérielle...39 Aperçu des fourchettes d évaluation employées dans le GMON...39 Causes de l hypertension...40 Traitements non médicamenteux possibles pour l hypertension...40 Pouls...40 Aperçu des fourchettes d évaluation employées dans le GMON...41 Exemple de calcul de la vitesse de pulsation...41 Fichier «BCM TANITA» 42 Moniteur BCM (Body Composition Monitor)...42 Balances impédancemètres de TANITA...42 Paramétrage d une mesure...43 Modèle BC Modèle BC Modèle BF Modèles TBF-300 TBF-305 TBF-310 TBF-401 TBF Modèle WB-100 WB Glossaire et références bibliographiques 47 GMON Health Monitor Introduction 3

4 Introduction Définition du terme «Health Monitor» Le terme «Health Monitor» est composé de deux mots : health (santé) et monitor (moniteur). L Organisation mondiale de la santé (OMS) (en anglais World Health Organisation (WHO)), fondée en 1948 par l ONU, suite au choc provoqué par la deuxième guerre mondiale, a défini la santé comme «( ) un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. La possession du meilleur état de santé qu il est capable d atteindre constitue l un des droits fondamentaux de tout être humain, quelles que soient sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa condition économique ou sociale.» Cette définition reste idéaliste et ne tient pas compte du fait que chaque individu est continuellement influencé par des facteurs exogènes (venant de l extérieur) ou endogènes (provenant de l intérieur) qui perturbent son homéostasie. Toutefois, il y est fait mention de la responsabilité politique et sociale dans l accomplissement de cet idéal. Des exigences définies par l OMS, est né un processus de discussion et de pensée qui a connu un réel succès en 1978 avec la Déclaration d Alma Ata [OMS 1978b] : «La santé, qui est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en l'absence de maladie, est un droit fondamental de l'être humain. L'accession au niveau de santé le plus élevé possible est un objectif social extrêmement important qui intéresse le monde entier et suppose la participation de nombreux secteurs socioéconomiques autres que celui de la santé.» Le terme «santé» repose désormais sur le concept des «soins de santé primaires» (SSP) (Primary Health Care, PHC), lequel regroupe les principes fondamentaux suivants [OMS 1978a] : intérêt porté au mode de vie de la population, intégration dans les systèmes nationaux de santé publique, intégration dans le développement général de la communauté, participation de la population au système de santé, utilisation des ressources locales de la communauté, intégration de services préventifs, curatifs et de réadaptation, décentralisation maximum des interventions sanitaires. Ces principes fondamentaux ont été appliqués, dans les années qui suivirent, à l échelle nationale et internationale et pour chacune des réalités locales. Le terme Monitor vient du latin «monito» (mémoire), qui signifie également signal, rappel, avertisseur. Aujourd hui, on utilise plus couramment ce mot comme synonyme d'écran utilisé lors d opérations de surveillance ou d observation (en anglais, to monitor signifie écouter, surveiller). L appellation GMON vient des termes health (santé) et monitor (moniteur) et illustre parfaitement l idée d un contrôle régulier des principales informations de santé, effectué suffisamment tôt, de manière à sensibiliser les personnes aux risques de santé et à leur rappeler la nécessité d adopter des mesures salubres. Le système «Health Monitor» Health Monitor est un logiciel de motivation et d évaluation pour la prévention individuelle. Les données et les informations fournies en fonction de la configuration du système, sont immédiatement évaluées en tant que paramètre unique relatif à un risque pour la santé et sont ensuite analysées par rapport à d autres données actuelles. Le code couleur des voyants permet de visualiser les résultats de l évaluation et de déterminer en un clin d œil l état de santé du patient. Grâce aux données retransmises sous formes de tableaux ou de graphiques, vous pouvez obtenir à tout moment un aperçu des changements. GMON Health Monitor Introduction 4

5 Les risques quotidiens pour la santé sont bien connus et sont souvent considérés comme «inévitables». Même si beaucoup sont conscients de ces dangers, ils ne s accordent pas de temps pour engager des actions préventives ou les reportent à plus tard. Souvent, une prévention réussie nécessite de modifier légèrement nos habitudes alimentaires et de pratiquer davantage d activités physiques. Toutefois, en l absence d un malaise particulier, on se rassure facilement et on ignore les avertissements du médecin. En ayant conscience de ce principe de prévention, nous nous conditionnons intérieurement et sommes davantage sensibles aux signaux d'alerte de notre propre corps et ce avant qu'il ne nous transmette un message de «douleur» causé par d importants changements. La première étape du traitement consiste à prendre connaissance de notre état de santé actuel. Lorsque des mesures thérapeutiques s avèrent nécessaires, une bonne connaissance des causes de la maladie et des méthodes de traitement possibles favorise la réussite du traitement. Mesurer comparer évaluer, Health Monitor GMON favorise les mesures de prévention ou de thérapie : l assemblage électronique des appareils de mesure facilite le traitement des données, l archivage des données permet de garantir une surveillance à long terme, la visualisation des données informe sur les tendances, le code couleur des voyants donne un aperçu de l évolution et les rapports constituent des documents informatifs. Health Monitor GMON ne peut et ne doit pas remplacer le médecin! Ce logiciel n est pas un produit médical tel que défini par la loi sur les produits médicaux (Medizinproduktegesetzes - MPG). Toutefois, Health Monitor aide considérablement les non spécialistes à évaluer correctement leur état de santé et les incite, au moment opportun, à chercher conseil auprès de personnes compétentes et spécialisées, le cas échéant. Pour les professionnels (médecins, thérapeutes, diététiciens ou autres), le GMON est un instrument pratique garantissant une gestion sûre des données relatives aux clients et aux patients. GMON Health Monitor Introduction 5

6 Maux de société La santé de tous en danger! Sont appelées maux de société, les maladies qui se sont développées dans les pays industriels en raison des conditions de vie des habitants. Au cours des plusieurs millions d années de son évolution, l Homme s est adapté à certaines conditions de vie, c est-à-dire à une vie dans et avec la nature. Comme tout autre être vivant, il s est également fixé des exigences particulières au niveau de sa nourriture (alimentation «appropriée à l espèce») et de son espace vital. Mais les capacités d adaptation de l Homme ont, elles aussi, leurs limites. Dans la société industrielle moderne, l Homme se déplace, la plupart du temps de manière artificielle, via des systèmes qu il a lui-même créé et qui, bien souvent, ne sont plus adaptés à ses réels besoins physiques et psychiques. Si les conditions de vie s éloignent considérablement des besoins naturels, des maladies risquent de se déclarer (Principales causes des maux de société). Toutefois à une époque plus ancienne et soi disant «saine», le taux de mortalité infantile était bien plus élevé et l espérance de vie était largement inférieure à celle d'aujourd'hui. Pour cette raison, un grand nombre de tableaux cliniques sont définis comme étant des maux de société se manifestant surtout à la vieillesse (Maux de société connus). Principales causes des maux de société Concernant les causes des maux de société, les aspects suivants doivent être avant tout pris en compte : une mauvaise alimentation avec des aliments de qualité inférieure (dénaturés ou peu nutritifs) ou une alimentation non équilibrée présentant un manque de fibres alimentaires, de minéraux et d'autres substances actives (par ex. des vitamines, des oligo-éléments, des enzymes nécessaires à l organisme), des contraintes physiques causées par des influences nocives de l environnement (par exemple la pollution, les éléments nocifs contenus dans les aliments, dans l air et sur le lieu de résidence), les développements sociaux comme une densité démographique élevée et la perte des liens familiaux et de groupe (isolement), des contraintes psychiques dues à des développements sociaux négatifs (par exemple le stress, les angoisses), le manque d efforts physiques et les sollicitations unilatérales comme des activités monotones et un trop grand confort. Maux de société connus L obésité, conséquence d une suralimentation et à l origine de maladies «secondaires» comme le diabète ou l hypertension, Les maladies causées par une mauvaise alimentation (par ex. un durcissement des artères susceptible d entraîner par la suite des maladies cardiovasculaires, la goutte, les calculs biliaires, le cancer, l ostéoporose, les maladies dues à une carence en vitamines, les caries), Les névroses, les dépressions et les troubles de l'anxiété, Les allergies alimentaires ou dues à une hygiène trop obsessionnelle, Les problèmes orthopédiques (mal de dos en raison d une position assise prolongée et trop fréquente, douleurs aux pieds dues à des chaussures inappropriées), De la même façon, les pathologies liées au vieillissement comme la maladie d'alzheimer sont souvent répertoriées dans les maux de société. GMON Health Monitor Maux de société 6

7 Obésité L obésité et le surpoids représentent un défi toujours plus important pour le système de santé, en raison de la Prévalence de l obésité et des Comorbidités et maladies secondaires de ces pathologies. Les coûts directs et indirects liés à ces maladies sont élevés et le seront davantage, si des mesures de prévention efficaces contre le surpoids et l obésité ne sont pas prises. Dans de rares cas, les surcharges pondérales sont dues à des maladies principalement endocrines. En général, la surcharge pondérale résulte, d une part, d une suralimentation et autre consommation excessive, et d'autre part, d une diminution des efforts physiques conduisant à une balance énergétique positive (c est-à-dire qu en raison d une suralimentation, l énergie dépensée pour le métabolisme fondamental et les efforts physiques et intellectuels est largement supérieure aux besoins corporels), ce qui, sur le long terme, nuit à l équilibre métabolique et tire vers le bas le fameux Set Point. Prévalence de l obésité En Allemagne, on observe depuis des années une augmentation de la prévalence. Ainsi, en 1999, seulement la moitié à un tiers de la population présentait un IMC (Indice de Masse Corporelle) inférieur 24,9, comme recommandé par les médecins. D après des études réalisées en 1998 et 1999, 18,3 % à 24,5 % des citoyens étaient atteints d une surcharge pondérale avec un IMC supérieur / équivalent à 30 ; l IMC de 31,1 % à 48,7 % personnes était compris entre 25 et 29,9. En 2004, un rapport du Statistische Bundesamt (Institut fédéral pour les statistiques) a révélé que déjà 19 % des allemands âgés de plus de 18 ans en 2003 étaient en surpoids. Ce pourcentage était supérieur à celui de 1999 [Gohlke 2005]. Comorbidités et maladies secondaires Les hommes et les femmes obèses souffrent souvent de divers troubles physiques comme des essoufflements, un manque d endurance, une forte transpiration ainsi que des douleurs au niveau de la colonne vertébrale, des rotules et de l'articulation du genou ; des symptômes qui sont, en partie, directement liés à l'obésité. Apparaît, également, toute une série de maladies souvent en rapport avec l obésité. Même s il s avère ici impossible d affirmer l existence d une simple relation causale (en raison des nombreux autres facteurs entrant en considération), on parle aujourd hui, dans le cadre d un modèle multifactoriel, d une relation de cause à effet entre l obésité et l apparition de ces maladies. Hypertension artérielle Au cours des diverses études épidémiologiques, une relation permanente entre l IMC et l apparition d une hypertension a été constatée ; plus l'imc est élevé, plus l'hypertension est fréquente ([Assmann et ses collaborateurs, 1997], [Kuczmarski et ses collaborateurs, 1998]). Maladies coronariennes, insuffisance cardiaque Plus l'imc est élevé, plus le risque d infarctus est important. Chez les personnes ayant un IMC compris entre 25,0 et 28,9, le risque de maladies coronariennes proportionnel est deux fois plus élevé que chez des personnes ayant un poids normal. L étude de Framingham [Wang et ses collaborateurs, 2003] a révélé que, pour une augmentation de 10 % de la masse corporelle, la probabilité d'une maladie coronarienne augmentait de 20 %. Diabète de type 2 Lors de l étude Nurses Health Study [Colditz et ses collaborateurs, 1990], il a été découvert un accroissement significatif des risques de diabète chez les femmes soumises à l étude et dont l IMC était compris entre 23,0 et 24,9. Des résultats similaires ont également été constatés chez les hommes. Le risque est plus élevé pour une répartition de la graisse de type androïde que pour une répartition de type gynoïde ; ce risque augmentant avec la durée de l obésité. Variations du métabolisme lipidique du tissu adipeux (hyperlipémie et dyslipidémie) Toutes les plus grandes études ont confirmé l existence d une relation entre la masse corporelle et les paramètres lipoprotéiniques. En cas de répartition androïde, le LDL-cholestérol est, en général, dangereusement élevé. Apoplexie GMON Health Monitor Maux de société 7

8 Par rapport aux femmes ayant un IMC inférieur à 21, le risque d apoplexie est multiplié par 75 % pour les femmes avec un IMC supérieur à 27 et par 137 % pour les femmes avec un IMC de 32 [Oberender et ses collaborateurs, 2002]. Set Point Selon l hypothèse du «set point», la masse corporelle se stabiliserait à un certain niveau. Ce niveau peut être influencé, à moyen ou à long terme, par différents facteurs, comme par exemple l'alimentation, la composition et les propriétés sensorielles des aliments ainsi que l activité physique. Un changement d alimentation à court terme est automatiquement rééquilibré par les variations du métabolisme, sans que le Set Point n'en soit affecté. Pour des changements de la balance énergétique à plus long terme, le Set Point se déplace progressivement de manière à atteindre une nouvelle stabilité pondérale. Prévention Prévention est synonyme de précaution : la plupart des maladies n apparaissent pas tout simplement, mais elles se déclarent à une certaine période de notre vie. Nous avons tous la chance d'anticiper activement des maladies éventuelles, avant tout grâce à des efforts physiques réguliers, une bonne alimentation et un repos suffisant. Pour minimiser le risque de maladie, nous pouvons non seulement modifier nos comportements mais aussi notre cadre de vie, en participant aux initiatives santé lancées dans notre entourage privé ou professionnel. On distingue trois catégories de prévention : La prévention primaire est définie par une lutte générale contre les causes partielles (facteurs de risque) déclenchantes ou existantes des maladies spécifiques et des troubles de la santé ou par une reconnaissance individuelle et une incitation à la prévention (Prévention comportementale et prévention relationnelle). La prévention primaire consiste à agir avant l apparition d un trouble biologique reconnaissable. La prévention secondaire vise, d une part, à découvrir le premier stade asymptomatique d une maladie dont la thérapie précoce est avant tout synonyme de rétablissement, au même titre que le «dépistage», tel que défini par l'assurance maladie. L objectif principal de la prévention secondaire est de multiplier les traitements précoces par rapport à un traitement «normal» réalisé a posteriori ; ce dépistage permet d'éviter des frais, des contraintes et des risques inutiles. D autre part, la prévention secondaire consiste à éviter une récidive d'une maladie grâce à une intervention précoce. Dans ce sens, la prévision secondaire devrait toujours faire partie intégrante des systèmes de traitement modernes et préventifs. La prévention tertiaire est souvent considérée comme le traitement d une maladie devenue symptomatique visant à prévenir toute aggravation de cette pathologie. La prévention tertiaire est donc un élément constitutif de la guérison. Des définitions plus précises décrivent la prévention tertiaire comme la réalisation d'interventions destinées à empêcher des troubles fonctionnels permanents et notamment sociaux. Dans ce sens, la prévention tertiaire constitue un facteur essentiel de la réadaptation et revêt toujours un caractère préventif. Voir également «réhabilitation avant les besoins en soins» [Walter et ses collaborateurs 2001) ]. Prévention comportementale et prévention relationnelle «La prévention comportementale vise à empêcher tout comportement nuisible à la santé (comme le tabagisme, les habitudes alimentaires, la négligence des soins dentaires). La prévention relationnelle traite, quant à elle, des réalités techniques, organisationnelles et sociales de l environnement dans la société, ainsi que de leurs effets sur l apparition des maladies (par ex. les effets du stress)» [Oberender et ses collaborateurs, 2002]. D après [Walter et ses collaborateurs, 2001], la prévention doit être comprise comme «(...) l ensemble des mesures et des activités visant à empêcher, à diminuer considérablement ou à temporiser un problème de santé donné.» Nous souhaitons ici souligner les différentes nuances du terme «promotion de la santé», qui est fréquemment employé dans le domaine scientifique, médical et politique. D après [Kruse 2002], le terme promotion de la santé fait référence à l influence visée sur les attitudes, comportements et conditions de vie, de travail et d'environnement avec pour but de favoriser une augmentation des ressources sanitaires et d encourager les personnes à mener une vie plus saine. Ces ressources ont un rôle complémentaire par rapport aux stratégies préventives de traitement et de soin. En effet, elles visent à fournir des explications et des conseils aux personnes, GMON Health Monitor Maux de société 8

9 afin de les responsabiliser et de les aider à maintenir leurs conditions de santé, d indépendance et d autonomie, l objectif final étant de créer un mode de vie minimisant les facteurs de risque, grâce à une alimentation saine et une activité physique et intellectuelle régulière. Pour cela, il ne suffit pas de réduire le nombre de cas déclarés (principal objectif de la prévention primaire) : il faut s efforcer de parvenir à un bien-être psychique, à une confiance en soi et à une capacité de dépassement de soimême. GMON Health Monitor Maux de société 9

10 Mode d emploi Configuration requise Min. CPU 800 MHz / 128 MB de RAM Microsoft Windows NT4 / 2000 ou XP Résolution min x 768 x 24 bits Installation Installation rapide pour l'utilisation du Health Monitor : Insérez le CD dans le lecteur de disque. Si le CD ne se lance pas automatiquement, exécutez le programme Setup.Exe. Suivez les consignes du programme d installation. Pour une application standard, utilisez les options prédéfinies. Saisissez le numéro de série et le numéro de licence (voir l intérieure de la pochette du CD). Terminez l installation L application se lance automatiquement. Options d installation : Le GMON fonctionne avec une base de données SQL. Le serveur de base de données requis s installe automatiquement et par défaut sur le poste de travail (local). L option Installation de la base de données FireBird est disponible uniquement si l'accès à la base de données n'a pas encore été configuré. Il est possible d utiliser un serveur de réseau (pour une exploitation multi-utilisateurs de la base de données). Dans ce cas, il suffit d'installer un client réseau (option Installation d un accès unique à un serveur de réseau). Ce serveur requiert une adresse IP et un alias pour la base de données. Pour le serveur de réseau, vous pouvez utiliser soit un poste de travail précis, disposant de la base de données locale et sur lequel aura été préalablement installé le GMON par défaut, soit un serveur de réseau indépendant, disposant uniquement de la base de données FireBird (désactivez l option Installation du Health Monitor). Pour la configuration du réseau au niveau du serveur, les fichiers «[Programme]\Firebird\Firebird_1_5\aliases.conf» ou «firebird.conf» doivent être correctement paramétrés. Ce paramétrage comprend notamment la saisie d un alias tel que le suivant : GMON = C:\Programme\MedServ\GMon\database\gmon2.gdb GMON Health Monitor Mode d emploi 10

11 Remarque : Pour une sécurité maximale, il est recommandé d'utiliser un serveur de réseau indépendant, dont le mot de passe par défaut de l'administrateur de la base de données FireBird a été modifié (par ex. à l'aide du programme gsec.exe). Par ailleurs, une sauvegarde des données doit être régulièrement effectuée sur ce serveur. Avertissement : chaque poste doit disposer d une licence GMON valide pour l utilisation simultanée de Health Monitor. Lancement de Health Monitor (GMON) Lancement du programme Administration GMON Le programme Administration GMON vous permet de créer le fichier d un patient ou d un client en vue de l utilisation du GMON. Double-cliquez sur le symbole Administration GMON pour lancer le programme. Une fenêtre vous permettant d effectuer toutes les opérations administratives nécessaires aux enregistrements apparaît. Schéma : écran principal du programme Administration GMON Nouveau (F2) Après le premier lancement, effectuez un ou plusieurs enregistrement(s). Pour cela, appuyez sur le bouton Nouveau (F2) ou sur la touche F2 de votre clavier. Un masque de saisie avec les données personnelles (données de base) à renseigner apparaît. GMON Health Monitor Mode d emploi 11

12 Schéma : masque de saisie des données de base Pour une administration sécurisée des données, vous devez saisir un ID client. La saisie des données relatives à la date d anniversaire et au sexe est obligatoire ; l évaluation des risques est souvent réalisée en fonction de l âge et du sexe. Changer le mot de passe Pour éviter qu une personne non autorisée ait accès aux données personnelles, il est recommandé d'entrer un mot de passe. Appuyez sur le bouton Changer le mot de passe et suivez les consignes. Les autres données du masque, purement descriptives, sont, à ce titre, facultatives. Pour les champs «Groupe 1» et «Groupe 2», des descriptions caractéristiques peuvent être saisies pour une sous division éventuelle des bases de données les plus conséquentes. Les clients appartenant à un même groupe peuvent figurer dans une liste connexe. Enregistrer Appuyez sur le bouton Enregistrer afin que l'enregistrement soit pris en compte dans la base de données. Vous revenez ensuite à la fenêtre Administration GMON. L'enregistrement nouvellement crée est identifié. Schéma : extrait de la base de données avec un enregistrement identifié «démo 2» Si d autres enregistrements sont déjà entrés, vous pouvez identifier un enregistrement spécifique à l aide du curseur ou de la souris. Analyse (F3) Appuyez sur le bouton Analyse (F3) ou sur la touche F3 de votre clavier pour accéder au programme correspondant de Health Monitor, dans lequel les données relatives aux enregistrements choisis sont déjà présentes. GMON Health Monitor Mode d emploi 12

13 Lancement de Health Monitor GMON Double-cliquez sur le symbole Health Monitor GMON pour accéder directement au programme GMON. Cet accès est réservé uniquement à un nombre restreint d'utilisateurs, comme les membres de la famille, et pour une utilisation individuelle du GMON. L écran de démarrage s affiche. Vous pouvez modifier la langue si nécessaire, avant de lancer le programme en appuyant sur le bouton Start GMON. Schéma : écran de démarrage du GMON L accès individuel aux données personnelles est protégé par un écran d'enregistrement qui s'affiche après le démarrage. GMON Health Monitor Mode d emploi 13

14 Schéma : écran d enregistrement du GMON En vue de la sélection d un enregistrement, vous devez saisir votre ID client pour l identification. Les données sont ensuite protégées par un mot de passe, si un mot de passe a été préalablement saisi. L ID client et le mot de passe, le cas échéant, sont très importants ; vous ne pouvez accéder à l'écran principal du GMON qu après avoir correctement saisi ces informations et cliqué sur le bouton S identifier. Si vous avez commis une erreur lors de la saisie de votre ID client, le message ID client non trouvé s affiche. Schéma : message d erreur ID client non trouvé. En cas de saisie incorrecte du mot de passe, le message Mot de passe incorrect s affiche. Schéma : message d erreur Mot de passe incorrect. En cas d'erreur, vous êtes invité à saisir à nouveau ces informations. L écran de démarrage et l écran d enregistrement ne s'affichent pas lors de l'accès au programme Administration GMON. Collecte et évaluation des données Système de fiches Après un enregistrement réussi, l'écran principal apparaît. Il est divisé en deux parties : aperçu de la fiche (côté gauche) et arbre d évaluation (côté droit). Les champs de données vides de la fiche et les points gris dans l arbre d'évaluation indiquent qu'aucune donnée n a encore été saisie. GMON Health Monitor Mode d emploi 14

15 Schéma : écran principal du GMON Les fiches permettent de mettre en place un système modulaire. Le thème du contenu de la fiche est indiqué sur l'onglet. Schéma : sélection du thème via les fiches Une fiche peut, elle-même, contenir d autres fiches. Schéma : sous thèmes contenus dans une fiche Toutes les fiches sont utilisées pour la collecte et l'évaluation des données. Lors de l analyse continue des paramètres actuels se trouvant sur les fiches, un aperçu de l évaluation générale vous est donné sur la partie droite de l écran. Les couleurs des voyants représentent les différentes évaluations au niveau des fiches. Apparaissent toujours en : vert : les valeurs recommandées, jaune : les valeurs inquiétantes portez une attention particulière à ces informations, rouge : les valeurs critiques demandez conseil auprès d une personne spécialisée. Les points grisés indiquent qu'aucune valeur de mesure n a encore été saisie pour un paramètre donné. Cliquez sur les onglets pour consulter les différentes fiches. Vous pouvez choisir un ordre d affichage précis. Boutons de commande Les boutons de commande apparaissent en gris et peuvent être activés à l'aide de la souris. Le mot clé inscrit sur le bouton indique sa fonctionnalité ; un symbole en facilite la reconnaissance. GMON Health Monitor Mode d emploi 15

16 Le mot clé n apparaît qu en relief lorsque le bouton n est pas fonctionnel. Les principaux boutons figurent ci-dessous : Aide Des informations essentielles, relatives à l aperçu actuel du programme, sont fournies via l aide en ligne. Vous pouvez activer cette fonction en appuyant sur la touche F1 de votre clavier. Fermez le fichier d aide pour revenir à l'aperçu du programme et poursuivre votre travail. OK Toutes les opérations de la dernière fenêtre ouverte sont confirmées. La fenêtre se ferme. Annuler Toutes les opérations non enregistrées de la dernière fenêtre ouverte sont rejetées. La fenêtre se ferme. Enregistrer Toutes les données visibles à l'écran sont enregistrées. Évolution des valeurs Toutes les données disponibles de l aperçu actuel du programme figurent sur un graphique en courbes. Tableau des valeurs Toutes les données de l aperçu actuel du programme sont présentées dans un tableau. Risques pour le paramètre Toutes les évaluations de l aperçu actuel du programme sont représentées sous forme d un graphique en courbes. X Fermeture du programme. Champs de données Les champs de données correspondent aux cases blanches et constituent le masque de saisie nécessaire à la collecte des données. Les données entrées dans ces champs caractérisent le paramètre (lors de la saisie, respectez l unité de mesure indiquée). Schéma : champ de données relatif à la taille Utilisez votre souris pour remplir les champs de données dans l'ordre souhaité. Vous pouvez également choisir l ordre de remplissage des champs de données au moyen de la touche Tabulation de votre clavier. Les valeurs de mesure doivent être saisies à l aide du clavier. Pour la séparation entre les unités et les décimales, la virgule (,) est utilisée. Le point (.) est également toléré. La conformité des données saisies est contrôlée. Les données chiffrées sont arrondies au chiffre entier et sont indiquées en tant que valeurs arrondies dans le champ de données. GMON Health Monitor Mode d emploi 16

17 Schéma : case d option relative à la morphologie Si une Flèche se trouve dans le champ, les données doivent être sélectionnées dans la liste déroulante, à l aide de la souris. Champ relatif à la date Toutes les données saisies sur la fiche doivent être complétées par une date. La date actuelle de la saisie s'inscrit automatiquement, car la date de saisie correspond généralement à la date de création. En vue de compléter les données saisies antérieurement, vous pouvez corriger la date en conséquence. L heure est facultative. Appuyez sur le bouton Enregistrer afin que les données saisies soient prises en compte dans l enregistrement. Schéma : message relatif à l enregistrement Si vous quittez la fiche ou le programme après la saisie des données sans enregistrer votre travail, un message d avertissement apparaît et vous demande si vous souhaitez enregistrer les opérations effectuées. Appuyez sur Oui pour enregistrer les données avant de quitter. Appuyez sur Non pour quitter sans enregistrer. Appuyez sur Annuler pour revenir à la fiche. Évaluation des données d un paramètre unique Pour chaque paramètre unique (pouvant être évalué), la valeur de mesure est estimée immédiatement après l'enregistrement, selon le code couleur du système. Comme il est d usage, ces évaluations sont réalisées en fonction de l'âge et du sexe de la personne. Schéma : graphique de l évaluation relative au taux de graisse. Les chiffres au-dessus du graphique à barres correspondent à l échelle utilisée pour l unité mentionnée dans le titre. Les données chiffrées situées sous le graphique à barres renseignent sur les valeurs indiquant un changement de couleur. Le découpage illustré à l aide des zones (colorées) est explicité dans la partie Fichier correspondante. Évaluation des rapports Health Monitor intègre un constat unique à des évaluations de santé complexes. Alors qu une couleur est affectée au paramètre unique dans le cadre de l'évaluation de la fiche correspondante, les éléments constitutifs de l arbre sont progressivement estimés jusqu'à l obtention d un rapport général. GMON Health Monitor Mode d emploi 17

18 Schéma : arbre d évaluation Risque pour la santé Pour l interprétation du schéma ci-dessus, on peut noter un niveau inquiétant concernant le Risque pour la santé, résultant principalement de l évaluation de la Composition corporelle (Body Composition). Ici, la masse corporelle se situe intégralement dans la «zone verte». Toutefois, les valeurs corporelles relatives à la quantité d eau contenue dans le corps font partie des valeurs inquiétantes. Bien que le pouls soit également signalé en jaune, ce dernier est (pour l'instant) moins inquiétant, puisqu'il n influe pas considérablement sur l'évaluation du paramètre principal : les valeurs vitales. Tableaux et schémas Tableau des valeurs Appuyez sur le bouton Tableau des valeurs pour activer un protocole chiffré de toutes les données enregistrées pour la fiche sélectionnée. Schéma : tableau des valeurs pour l IMC Déplacez votre curseur sur les différentes cases du tableau et cliquez sur le bouton droit de la souris pour faire apparaître les fonctions suivantes : Afficher l heure et la date : Si une heure a été entrée lors de la saisie des valeurs de mesure, elle apparaît à côté de la date, dans le tableau des valeurs. Copier dans le presse papier : Le tableau sélectionné est copié et peut ainsi être inséré dans d'autres applications Microsoft (par ex. Word ou Excel). Supprimer l enregistrement : L enregistrement sélectionné est définitivement supprimé. Évolution des valeurs et des risques Appuyez sur le bouton Évolution des valeurs afin d activer la représentation graphique de toutes les données disponibles pour une certaine période et relatives au paramètre sélectionné. Les données s affichent selon les unités de mesure indiquées lors de la saisie. GMON Health Monitor Mode d emploi 18

19 Schéma : évolution des valeurs relatives à l IMC Appuyez sur le bouton Évolution des risques pour afficher l'illustration des valeurs de risque. L évaluation du paramètre est réalisée principalement d après une échelle sans dimension, graduée de 0 à 1. Schéma : évolution des risques pour l IMC Le dégradé de couleurs en arrière plan illustre les passages «en douceur» entre les différentes zones, lors de l'évaluation. Pour le code couleur, les plages suivantes sont définies. 0, ,45 valeurs recommandées (vert), 0, ,66 valeurs inférieures ou supérieures aux valeurs recommandées (jaune) et 0, ,00 valeurs extrêmes (rouge). Il est possible de modifier les deux représentations de ces évaluations : GMON Health Monitor Mode d emploi 19

20 Schéma : case d option pour les périodes Vous pouvez sélectionner différentes périodes à l aide de la case d option située en haut à droite. Dernière période : fait référence à la dernière période (période comprise entre une semaine et un an) par rapport à la date actuelle (jour 0) : jours avant le jour 0) Année : aperçu global pour l année 2005 ou 2006 (graduation des abscisses : mois de 0 à 12) Évaluation automatique : optimisation de l illustration graphique (graduation des abscisses : jours depuis le début de l enregistrement) Schéma : case d option pour les unités de mesure Vous pouvez sélectionner différentes unités de mesure correspondant aux paramètres actuellement disponibles, à l'aide de la case d option située en haut à gauche. Appuyez sur la touche Imprimer pour relier la fonction d'impression au menu de paramétrage de l impression, visible dans l Aperçu avant impression. Les dimensions de la fenêtre du graphique peuvent être modifiées. Placez votre curseur sur la barre de fenêtre et cliquez sur le bouton droit de votre souris pour déplacer la fenêtre. Lorsque vous déplacez le curseur de la souris sur une bordure de la fenêtre, il se transforme en une double flèche. Appuyez sur le bouton droit de votre souris pour redimensionner la fenêtre, à l'aide de cette double flèche. Déplacez le pointeur sur le graphique et cliquez sur le bouton de la souris, pour obtenir un zoom de l'extrait sélectionné du graphique. En appuyant sur le bouton droit, vous pouvez modifier les plages de dimension de l'extrait. Cliquez simplement sur le bouton droit pour ouvrir une fenêtre de sélection. À partir de cette fenêtre, vous pouvez utiliser la fonction Copier l'image pour insérer le diagramme dans d autres applications Microsoft ou insérer ou non la légende dans le graphique. Appuyez sur le bouton Fermer pour quitter la fenêtre du graphique. Lors de sa prochaine ouverture, la fenêtre du graphique apparaîtra telle que dernièrement modifiée, toutefois la fonction zoom reviendra sur la valeur par défaut. Fiches spécifiques TANITA BCM Grâce au raccordement de la balance impédancemètre de TANITA au GMON, l'ensemble des données d'une mesure peuvent être transférées dans la base de données du GMON pour un traitement immédiat et un contrôle à long terme. Le Body Composition Monitor se décompose en plusieurs fiches comportant les mesures et le traitement. Les données visibles sont définies en fonction des performances de la balance correspondante. Fiche Résultats des mesures Les résultats des mesures sont saisis dans les champs de données. Lors du Paramétrage d une mesure, tous les paramètres sont recherchés séparément, ces paramètres étant nécessaires à la commande de la balance (voir Paramétrage d une mesure). GMON Health Monitor Mode d emploi 20

7DEOHGHVPDWLqUHV. ,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 ,167$//$7,21 87,/,6$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH ,QVWDOODWLRQGH3$3$66 /DQFHPHQWGH3$3$66

7DEOHGHVPDWLqUHV. ,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 ,167$//$7,21 87,/,6$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH ,QVWDOODWLRQGH3$3$66 /DQFHPHQWGH3$3$66 7DEOHGHVPDWLqUHV,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 $9$17'(&200(1&(5,167$//$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH,QVWDOODWLRQGH3$3$66 87,/,6$7,21 /DQFHPHQWGH3$3$66 3DUWLFXODULWpVGH&WUO3DVV 3DUDPpWUDJHGH&WUO3DVV

Plus en détail

ht t p: // w w w.m e di al o gis.c om E - Ma i l : m ed i a l og i s @ m e di a l o g i s. c om Envoi des SMS

ht t p: // w w w.m e di al o gis.c om E - Ma i l : m ed i a l og i s @ m e di a l o g i s. c om Envoi des SMS Page 1/8 Envoi des SMS La nouvelle fonctionnalité d envoi de SMS va vous permettre d envoyer des SMS directement à partir de Médialogis SQL. Ces SMS peuvent être générés automatiquement lors de la saisie

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage Tobii Communicator 4 Guide de démarrage BIENVENUE DANS TOBII COMMUNICATOR 4 Tobii Communicator 4 permet aux personnes souffrant de handicaps physiques ou de communication d'utiliser un ordinateur ou un

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau en Licences Flottantes avec Nomadisme Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base

Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 14 Avant propos.

Plus en détail

Initiation WORD. Module 4 : La mise en page d un document

Initiation WORD. Module 4 : La mise en page d un document Initiation WORD. Module 4 : La mise en page d un document Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 13 Avant

Plus en détail

Application informatisée Diagnostic IBIS

Application informatisée Diagnostic IBIS 1. Application informatisée Diagnostic IBIS Octobre 2010 Notice d utilisation APPLICATION INFORMATISEE IBIS I - Procédure d installation Deux versions sont disponibles : - Version pour les utilisateurs

Plus en détail

MISE EN SITUATION. Vous venez d être embauché(e) chez MULTIPRO, grand spécialiste de la TV, Hi-Fi, Vidéo, Informatique et Électroménager.

MISE EN SITUATION. Vous venez d être embauché(e) chez MULTIPRO, grand spécialiste de la TV, Hi-Fi, Vidéo, Informatique et Électroménager. MISE EN SITUATION Vous venez d être embauché(e) chez MULTIPRO, grand spécialiste de la TV, Hi-Fi, Vidéo, Informatique et Électroménager. Le travail sur poste informatique est très important et de nombreux

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA en Réseau Classique avec Validation du Nom de Domaine Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau Classique en Licences Flottantes Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

CONNECT. Mode d emploi. Android

CONNECT. Mode d emploi. Android CONNECT Mode d emploi Android fr Table des matières 1 Qu est-ce que JURA Connect?... 3 2 Premiers pas...4 3 Assistant de configuration... 5 Bienvenue dans l assistant de configuration!... 6 Insérer Smart

Plus en détail

DÉMARRER AVEC OUTLOOK 2010

DÉMARRER AVEC OUTLOOK 2010 CHAPITRE 1 DÉMARRER AVEC OUTLOOK 2010 Lancer Outlook... 15 Quitter Outlook... 16 L Assistant Démarrage d Outlook... 17 Les barres... 19 Le Ruban... 22 Afficher ou masquer les info-bulles... 29 Définir

Plus en détail

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13 ACCUEIL...2 LA COMMANDE...3 ONGLET "NATURE DES TRAVAUX"...3 ONGLET INFORMATIONS...8 ONGLET RECAPITULATIF...9 LA COMMANDE SIMPLE A VALIDER PAR LES ACHETEURS...10 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

ApiCrypt - Réception des résultats de biologie

ApiCrypt - Réception des résultats de biologie ApiCrypt - Réception des résultats de biologie ApiCrypt vous permet de recevoir, de manière sécurisée, les résultats de laboratoire ou lettres de confrères dans AlmaPro. Vous devez préalablement vous abonner

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide L aspect de Microsoft Excel 2013 étant différent par rapport aux versions précédentes, nous avons créé ce guide pour vous aider à être opérationnel au plus vite. Ajouter des commandes

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation A savoir avant de commencer

SOMMAIRE. Présentation A savoir avant de commencer SOMMAIRE Présentation A savoir avant de commencer Page 3 Page 4 Mettre à jour les données d'un dossier 1 Créer un nouveau dossier 2 Modifier les paramètres du dossier 3 Modifier la date de travail Se repérer

Plus en détail

INSTALLATION DBSWin 5.0.1 En réseau

INSTALLATION DBSWin 5.0.1 En réseau INSTALLATION DBSWin 5.0.1 En réseau Important : DBSWin 5.0.1 nécessite un lecteur de DVD et minimum 1 Go de RAM 1) PARTAGE DU DISQUE...page 2 2) OUVERTURE DES PORTS DU PARE-FEU WINDOWS...page 3 3) INSTALLATION

Plus en détail

Présentation et manuel utilisateur. Comment bien démarrer avec les LOGI-Logiciels?

Présentation et manuel utilisateur. Comment bien démarrer avec les LOGI-Logiciels? Merci beaucoup d avoir rejoint les utilisateurs de la suite logicielle LOGI-Collector pour PC. Elle vous permettra de gérer efficacement vos collections de Timbres, Capsules, Fèves, Véhicules miniatures,

Plus en détail

Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces. Mémo technique

Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces. Mémo technique Office Espace Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces Mémo technique Dotée de fonctionnalités avancées, Office Espace a été développé pour les mairies et collectivités qui recherchent

Plus en détail

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Avant-colonne Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Module d'évaluation Tabulation Cet aide-mémoire présente brièvement les différentes possibilités d évaluation proposées pour le

Plus en détail

Espace Client Aide au démarrage

Espace Client Aide au démarrage Espace Client Aide au démarrage 1. A propos de l Espace Client... 2 a. Nouvelles fonctionnalités... 2 b. Reprise de vos documents... 2 c. Migration vers l Espace Client... 2 2. Accès à l Espace Client...

Plus en détail

SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0

SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0 SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0 Note d accompagnement SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...1 1.1 Rappel de la version d InterBase nécessaire pour SAGESSE V6.0... 1 2. MISE EN ŒUVRE...1 2.1 Mise à jour d une

Plus en détail

Concepts de base de Word

Concepts de base de Word Concepts de base de Word Word est une application performante de traitement de texte et de mise en page. Pour en tirer le meilleur parti, il faut d abord en comprendre les concepts de base. Ce didacticiel

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION ET INSTALLATION

MANUEL D'UTILISATION ET INSTALLATION Révision 1 - Octobre 2013 Manuel d'utilisation et d installation O-link Le fabricant OWANDY se réserve le droit de modifier ses produits ou leurs spécifications afin d'améliorer les performances, la qualité

Plus en détail

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement PowerPoint 2007 Note de formation Johanne Raymond Automne 2009 Table des matières Interface... 1 Éléments de l interface graphique... 2 Bouton

Plus en détail

Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement. Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers

Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement. Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement VIGITRACE Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers VIGITRACE Page 2 1. Préambule Le logiciel «Vigitrace»

Plus en détail

GUIDE Word (version intermédiaire) Version 2013

GUIDE Word (version intermédiaire) Version 2013 GUIDE Word (version intermédiaire) Version 2013 Table des matières 1. Les rubans... 2 2. Pagination... 4 3. En-tête et pied de page... 4 4. Note de bas de page ou des notes de fin de document... 6 5. Table

Plus en détail

UBS BVRB e-list. Surveillez vos créances.

UBS BVRB e-list. Surveillez vos créances. ab UBS BVRB e-list. Surveillez vos créances. Sommaire Description succincte 3 Généralités 1. L essentiel sur UBS BVRB e-list 3 Détails concernant l utilisation du logiciel 2. Boutons 5 3. Saisir les nouveaux

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL Sommaire A-propos de Symtel... 2 Pré-requis pour l envoi de SMS... 2 1- Les raccourcis... 2 2- Les menus... 3 2-1- Fichier... 3 2-1-1. Accueil... 4 2-1-2.

Plus en détail

Découvrir l environnement de Microsoft Office WORD 2010

Découvrir l environnement de Microsoft Office WORD 2010 1 Fiche ressource Découvrir l environnement de Microsoft Office WORD 2010 1. Lancer Word 2. Découvrir l interface 3. Utiliser les aides et les info-bulles 4. Modifier les principales options de Word et

Plus en détail

Sartorius ProControl MobileMonitor 628991M

Sartorius ProControl MobileMonitor 628991M Mode d emploi Sartorius ProControl MobileMonitor 628991M Logiciel 98646-003-18 Table des matières 2 Description générale............ 3 Caractéristiques................ 3 Mentions légales...............

Plus en détail

AUDITsoft SP Central. Manuel de l utilisateur

AUDITsoft SP Central. Manuel de l utilisateur AUDITsoft SP Central Manuel de l utilisateur Table des matières Table des matières... 2 Présentation... 3 Schéma d infrastructure (exemple)... 3 Installation... 4 Installation d AUDITsoft SP Central...

Plus en détail

1. PRESENTATION. La Messagerie, Elle permet d envoyer des messages, d en recevoir, de les lire et d y répondre.

1. PRESENTATION. La Messagerie, Elle permet d envoyer des messages, d en recevoir, de les lire et d y répondre. 1. PRESENTATION 1.1. LE LOGICIEL MICROSOFT OUTLOOK Le gestionnaire d informations Bureautique Microsoft OUTLOOK 2000 permet de communiquer sur le réseau interne d une entreprise ou via Internet, de gérer

Plus en détail

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas.

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas. Logiciel Excel version Office 2007. Voici une liste non exhaustive de fonctions de ce logiciel en relation avec le stage. Au sommaire : 1. Créer des boutons de raccourci dans une barre d outils: a) Sélection

Plus en détail

1 Allée d'enghien CS 90172 54602 VILLERS LES NANCY CEDEX Téléphone 03 83 44 81 81 Fax 03 83 44 38 40 micro6@micro6.fr www.micro6.fr.

1 Allée d'enghien CS 90172 54602 VILLERS LES NANCY CEDEX Téléphone 03 83 44 81 81 Fax 03 83 44 38 40 micro6@micro6.fr www.micro6.fr. 1 Allée d'enghien CS 90172 54602 VILLERS LES NANCY CEDEX Téléphone 03 83 44 81 81 Fax 03 83 44 38 40 micro6@micro6.fr www.micro6.fr Documentation VIII Résolution de problèmes 2006 SOMMAIRE CHAPITRE 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Windows XP. Microsoft. Sommaire :

Windows XP. Microsoft. Sommaire : Microsoft Windows XP Sommaire : OUVERTURE DE SESSION...2 LE BUREAU...3 CHANGER D ENVIRRONEMENT...4 NOUVEAU RACCOURCI...7 LE MENU DEMARRER...9 LES PROGRAMMES AU DEMARRAGE...11 LA GESTION DES FICHIERS...12

Plus en détail

ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES

ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES FAXING ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES 2 Téléchargement 3 Installation 7 Configuration de la consôle de télécopie de Windows XP 11 Ecran D accueil 20 Création du document texte personnalisé à Faxer

Plus en détail

Atelier d initiation. Initiation à Windows Vista et 7

Atelier d initiation. Initiation à Windows Vista et 7 Atelier d initiation Initiation à Windows Vista et 7 Contenu de l atelier Qu est-ce que Windows?... 1 Démarrage d un ordinateur... 1 Ouverture de session... 1 Bureau... 2 La barre des tâches... 2 Le menu

Plus en détail

Initiation Word_ Mod 1.doc Module 1. Avant propos.

Initiation Word_ Mod 1.doc Module 1. Avant propos. Initiation WORD. Module 1 : La présentation de Word Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 9 Avant propos.

Plus en détail

Pilote de l'imprimante photo recto verso KODAK D4000 pour WINDOWS

Pilote de l'imprimante photo recto verso KODAK D4000 pour WINDOWS ReadMe_Driver.pdf 11/2011 Pilote de l'imprimante photo recto verso KODAK D4000 pour WINDOWS Description Le pilote de l'imprimante D4000 est un pilote d'imprimante MICROSOFT spécialement prévu pour être

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN EXCEL 1 - PRISE EN MAIN I - Qu est-ce qu un tableur? Excel est un logiciel permettant d élaborer des feuilles de calculs automatiques présentées la plupart du temps sur de grandes feuilles quadrillées.

Plus en détail

Installation, utilisation et paramétrage de l Espace Factorielles. Guide de l Espace Factorielles

Installation, utilisation et paramétrage de l Espace Factorielles. Guide de l Espace Factorielles Installation, utilisation et paramétrage de l Espace Factorielles Guide de l Espace Factorielles Version Mars 2014 Table des matières Configuration requise... 2 Installation de l Espace Factorielles...

Plus en détail

CALDERA GRAPHICS. Comment

CALDERA GRAPHICS. Comment CALDERA GRAPHICS Comment Effectuer une mise en lés avec Tiling+ Caldera Graphics 2009 Caldera Graphics et tous les produits Caldera Graphics mentionnés dans cette publication sont des marques déposées

Plus en détail

Stores2. Manuel d utilisateur Version 1.8.22. Gestion des ventes

Stores2. Manuel d utilisateur Version 1.8.22. Gestion des ventes Stores2 Manuel d utilisateur Version 1.8.22 Gestion des ventes Stores 2 - Version 1.8.22 Gestion des ventes Page 2 of 42 Contenu du manuel 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DEMARRER STORES2... 3 2. GESTION DES

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. Logiciel Gestion des matières dangereuses résiduelles (GMDR) Édition janvier 2015 version 1.4 (logiciel GMDR 7.

GUIDE D INSTALLATION. Logiciel Gestion des matières dangereuses résiduelles (GMDR) Édition janvier 2015 version 1.4 (logiciel GMDR 7. GUIDE D INSTALLATION Logiciel Gestion des matières dangereuses résiduelles (GMDR) Édition janvier 2015 version 1.4 (logiciel GMDR 7.0) TABLE DES MATIÈRES Page INTRODUCTION... 1 1. Vérification des préalables

Plus en détail

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Marketing Manager Marketing Manager Linux ici Mac

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Marketing Manager Marketing Manager Linux ici Mac Le Marketing Manager de bluevizia est un outil informatique facile à utiliser et moderne pour le développement et la gestion des processus marketing. Installation du logiciel Windows Double cliquez avec

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES VERSION 6.03 1, rue de la Martinerie 78610 LE PERRAY EN YVELINES SUPPORT TECHNIQUE Tél. : +33-(02).99.73.52.06 Adresse e-mail : support@euroid.fr Site

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

KOMI SCAN to Cloud GUIDE UTILISATEUR. Version: 1.0

KOMI SCAN to Cloud GUIDE UTILISATEUR. Version: 1.0 Version: 1.0 2 Sommaire Présentation du logiciel... 3 Installation du logiciel... 4 Pré-requis... 4 Installation... 4 Configuration... 9 Utilisation du logiciel... 18 3 Présentation du logiciel KOMI Scan

Plus en détail

ASSISTANCE PAIE 0810 84 32 08

ASSISTANCE PAIE 0810 84 32 08 ASSISTANCE PAIE 0810 84 32 08 - Page - 1 - Sommaire 1. Accès au logiciel pages 3 à 6 2. Saisie des éléments de paie pages 7 à 18 3. Gestion des rubriques de paie pages 20 à 23 4. Gestion des salariés pages

Plus en détail

Configuration de Windows (II)

Configuration de Windows (II) Configuration de Windows (II) Affichage des icônes sur le Bureau : 1 disposer les icônes librement sur le Bureau 2 créer des raccourcis des lecteurs sur le Bureau 3 ranger les icônes sur le Bureau Affichage

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Microsoft Project 2013 est différent des versions précédentes. Ce guide est là pour vous aider à le prendre en main plus facilement. Barre d outils Accès rapide Personnalisez

Plus en détail

Système d'exploitation

Système d'exploitation Les nouveautés de PartSmart 8.11... 1 Configuration requise... 1 Améliorations concernant les listes de sélection... 2 Renommer des listes de sélection... 2 Exporter des listes de sélection... 2 Fusionner

Plus en détail

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade SOMMAIRE 1 Introduction...2 1.1 Vue d ensemble...2 1.2 Configuration recommandée...2 2 Guide d installation...3 2.1 Sélection du répertoire d installation de l

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL

GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL Série RJ Le contenu de ce guide et les spécifications de ce produit peuvent être modifiés sans préavis. Brother se réserve le droit d apporter à tout moment et sans préavis

Plus en détail

Initiation WORD. Module 7 : Visualisation et impression d un document.

Initiation WORD. Module 7 : Visualisation et impression d un document. Initiation WORD. Module 7 : Visualisation et impression d un document. Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page

Plus en détail

MANUEL DE L UTILISATEUR

MANUEL DE L UTILISATEUR MANUEL DE L UTILISATEUR TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES....................... 2 INTRODUCTION............................. 3 Twig PC Tools............................. 3 Présentation

Plus en détail

Service en ligne «Bordereau de dépôt lettres» Instructions

Service en ligne «Bordereau de dépôt lettres» Instructions Service en ligne «Bordereau de dépôt lettres» Instructions Edition Juin 2015 1 Sommaire 1 Introduction 3 1.1 Finalité du document 3 1.2 Finalité de la fonction «Déposer des envois» > Courrier: bordereau

Plus en détail

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation Logiciel de gestion de cours 08.11.2009 bonobo@mvsi.ch Table des matières 1. Préambule 1 2. Fichiers 2.1 Texte par défaut 1 2.2 Langues 1 2.3 Base de données 1 2.4 Quitter 1 3. Participants Page 3.1 Liste

Plus en détail

HDM-2100. Connection Manager

HDM-2100. Connection Manager HDM-2100 Connection Manager Contents I- Installation de LG Connection Manager... 2 II- Configuration requise...3 III- Introduction et mise en route de LG Connection Manager... 3 IV-Fonctions de LG Connection

Plus en détail

PENALITES DE RETARD DE PAIEMENT

PENALITES DE RETARD DE PAIEMENT PENLITES DE RETRD DE PIEMENT Menu llez dans le menu «Gestion» puis «Pénalités pour retard de paiement» Fonctionnement 1 Paramétrage des pénalités 2 Calcul des pénalités de retard 3 Visualiser/Modifier

Plus en détail

Agenda-XP version réseau Manuel d utilisation

Agenda-XP version réseau Manuel d utilisation Agenda-XP version réseau Manuel d utilisation Agenda-xp est un agenda électronique Multi-Utilisateurs et fonctionne en réseau (1 à 500 postes). Son installation en réseau est d une simplicité sans égale,

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail

ALAIN BENSOUSSAN SELAS

ALAIN BENSOUSSAN SELAS OUTIL CIL MANUEL UTILISATEUR 05 06 2015 V.0.1 Sommaire analytique 1. Installation de l application 3 1.1 Présentation technique de l architecture de l application CIL 3 1.2 Procédure d installation de

Plus en détail

Restaurer des données

Restaurer des données Restaurer des données Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il est également nécessaire

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple),

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple), BILAN SOCIAL 2009 NOTICE D UTILISATION DU MODULE DE SAISIE AGREGE «BS2009» PREAMBULE Le module de saisie du Rapport sur l Etat des Collectivités (BS2009.xls) est un classeur au format Microsoft Excel 2000.

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

PROCEDURE DE TELECHARGEMENT DE L ESPACE FACTORIELLES Sur Serveur TSE

PROCEDURE DE TELECHARGEMENT DE L ESPACE FACTORIELLES Sur Serveur TSE PROCEDURE DE TELECHARGEMENT DE L ESPACE FACTORIELLES Sur Serveur TSE Cette procédure a pour but de vous aider dans le téléchargement, l installation et le paramétrage de votre Espace Factorielles. SOMMAIRE

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU MODULE D E-COMMERCE

MODE D EMPLOI DU MODULE D E-COMMERCE MODE D EMPLOI DU MODULE D E-COMMERCE Cher client, Merci d entrer avec l équipe de Dakota dans l ère novatrice du commerce par internet. Ce document va vous guider dans les diverses opérations relatives

Plus en détail

Navigation PLANNER Guide de démarrage Instructions d installation incluses. Décembre 2010 Future Data International Ltd Pitman

Navigation PLANNER Guide de démarrage Instructions d installation incluses. Décembre 2010 Future Data International Ltd Pitman Navigation PLANNER Guide de démarrage Instructions d installation incluses Décembre 2010 Future Data International Ltd Pitman Sommaire PRISE EN MAIN - (instructions au verso de la pochette CD)... 3 Installation...

Plus en détail

13 - Perfectionnement Windows 2

13 - Perfectionnement Windows 2 13 - Perfectionnement Windows 2 Cycle Débutant Pourquoi créer un raccourci sur le bureau? Il est pratique d utiliser des raccourcis (représentés par des icônes avec une petite flèche dans le coin inférieur

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre

Plus en détail

AOLbox. Partage d impression Guide d utilisation. Partage d impression Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage d impression Guide d utilisation. Partage d impression Guide d utilisation 1 AOLbox Partage d impression Guide d utilisation Partage d impression Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage d impression...3 1.1 Le partage d imprimante...3 1.2 Méthode classique sous

Plus en détail

Analyse financière sur mesure Installation Avant tout, téléchargez le logiciel HannaHLisa via ce lien http://www.id-soft.be/img/zip/hannahlisa.zip.

Analyse financière sur mesure Installation Avant tout, téléchargez le logiciel HannaHLisa via ce lien http://www.id-soft.be/img/zip/hannahlisa.zip. Analyse financière sur mesure Installation Avant tout, téléchargez le logiciel HannaHLisa via ce lien http://www.id-soft.be/img/zip/hannahlisa.zip. 1. Pour l installer, il vous suffit de dézipper le dossier

Plus en détail

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com Mode d emploi site marchand RG Online www.groupe-rg-online.com Le site RG online vous permet de passer vos commandes directement en ligne, à travers un site Internet. Le site présente un catalogue d articles,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS)

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) Qu est-ce que l espace collaboratif? L espace collaboratif est un service vous permettant à vous, vos associés et collaborateurs

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Démarrage des solutions Yourcegid On Demand avec Citrix

Démarrage des solutions Yourcegid On Demand avec Citrix Démarrage des solutions Yourcegid On Demand avec Citrix NT-YCOD-2.4-06/2013 1. Table des matières 1. Table des matières 2 2. Préambule 3 3. Installation des postes clients 4 4. Paramétrage du client Citrix

Plus en détail

Support de cours Word 2003 Publipostage

Support de cours Word 2003 Publipostage 1 / 19 1 PRINCIPE... 3 2 DEMARRAGE.... 3 3 SELECTION DU TYPE DE DOCUMENT... 4 4 LE DOCUMENT DE BASE... 4 5 SELECTION DES DESTINATAIRES... 5 6 CREATION D UNE BASE DE DONNEES... 7 7 ECRITURE DE LA LETTRE...

Plus en détail

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424 Numérisation Ce chapitre contient : «Numérisation de base», page 4-2 «Installation du pilote du scanner», page 4-4 «Réglage des options de numérisation», page 4-5 «Récupération des images», page 4-11 «Gestion

Plus en détail

SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2

SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2 SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2 Espace public multimédia Le Cyber 49, rue Maurice Thorez 92000 Nanterre - Tél. : 01 41 20 08 41 www.nanterre.fr Sommaire Introduction...3 I. Bordures et trame... 4

Plus en détail

26 Centre de Sécurité et de

26 Centre de Sécurité et de 26 Centre de Sécurité et de Maintenance La fenêtre du Centre de sécurité et de maintenance (CSM) rassemble tous les outils nécessaires au contrôle, à l analyse, à la maintenance, à la sauvegarde et au

Plus en détail

ComTrafic. Installation du logiciel. 1 Prérequis. Page 1. 1.1 Configuration nécessaire. 1.2 Préparation du serveur

ComTrafic. Installation du logiciel. 1 Prérequis. Page 1. 1.1 Configuration nécessaire. 1.2 Préparation du serveur 1 Prérequis 1.1 Configuration nécessaire Le logiciel ComTrafic s'installe sur la majorité des configurations actuelles, sauf cas particulier le PC est non dédié à l'application. Configuration matérielle

Plus en détail

INTRODUCTION au TABLEUR

INTRODUCTION au TABLEUR INTRODUCTION au TABLEUR La principale utilisation d un tableur est le calcul automatique de formules. Il est utilisé dans différents domaines de la gestion... Il est destiné à de multiples applications,

Plus en détail

Saisir et publier les notes

Saisir et publier les notes Saisir et publier les notes Contenu Enregistrement automatique des résultats... 3 Récupération des données non enregistrées... 3 Grille des résultats par évaluation... 5 Saisir les résultats... 6 Télécharger/Imprimer

Plus en détail

Manuel utilisateur CASH. Table des matières

Manuel utilisateur CASH. Table des matières Manuel utilisateur CASH Table des matières 1 Introduction... 2 1.1 Préliminaires... 2 1.2 Configuration et mises à jour du stock... 2 2 Premiers pas... 2 2.1 Installation... 2 2.2 Installation automatique...

Plus en détail

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue Guide METATRADER 4 Table des matières Télécharger MetaTrader 4 Première connexion à MetaTrader 4 Se connecter à MetaTrader 4 Modifier la langue Modifier votre mot de passe Mot de passe oublié Trader avec

Plus en détail

UNIGE G ST S T M AI A NTE T N E AN A CE C 1

UNIGE G ST S T M AI A NTE T N E AN A CE C 1 UNIGEST MAINTENANCE 1 Installer UNIGEST...3 Généralités...4 A l ouverture d UNIGEST...5 Premiers pas...6 Pré requis...6 Module des équipements...7 Documents associés...9 Articles associés...10 Historique

Plus en détail

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur MO-Call pour les Ordinateurs Guide de l utilisateur Sommaire MO-CALL POUR ORDINATEURS...1 GUIDE DE L UTILISATEUR...1 SOMMAIRE...2 BIENVENUE CHEZ MO-CALL...4 MISE EN ROUTE...5 CONNEXION...5 APPELS...7 COMPOSITION

Plus en détail

-Le traitement de texte. -Le courrier électronique

-Le traitement de texte. -Le courrier électronique 1/17 SOMMAIRE : -Windows -Le traitement de texte -Internet -Le courrier électronique 2/17 WINDOWS PRISE EN MAIN DE WINDOWS Lorsque vous démarrez votre ordinateur vous devez voir arriver un écran qui ressemble

Plus en détail

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne.

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne. Généralités Dans le générateur d états des logiciels Ciel pour Macintosh vous avez la possibilité de créer différents types d éléments (texte, rubrique, liste, graphiques, tableau, etc). Nous allons détailler

Plus en détail

ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES

ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES À la une 2 Téléchargement 4 Installation 5 Windows XP 9 Utilisation 17 Création d un fax DITEL Faxing est un logiciel qui vous permet l envoie de fax de manière automatique.

Plus en détail

Document pour la. Gestion du logiciel. Tap Touche

Document pour la. Gestion du logiciel. Tap Touche Document pour la Gestion du logiciel Tap Touche Par Jean Nadeau C.S. de Portneuf Groupes Groupes La notion de groupe a été créée afin de regrouper les statistiques, les objectifs et les notes de tous les

Plus en détail

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1 Mise en œuvre d un Site Sharepoint- MAJ 20/01/2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013 NADAP et SharePoint NADAP ( Nouvelle

Plus en détail

Application EvRP. Fonctionnalités 2013

Application EvRP. Fonctionnalités 2013 Application EvRP Fonctionnalités 2013 Sommaire : Page d accueil et profils... 2 Saisie de risques... 3 Élimination d un risque (priorité 0)... 4 Mise à jour d une action déclarée... 6 Risques en anomalie...

Plus en détail