Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor)"

Transcription

1 Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) La récupération des prix du transport est encore loin Édition : 11 (Mai 2012)

2 Ce document confidentiel est la propriété de Capgemini et TRANSPOREON La réception du présent document équivaut à l'accord et l'acceptation du caractère confidentiel de son contenu. Le présent document et l ensemble des informations qu il contient sont la propriété de Capgemini Consulting et TRANSPOREON. La reproduction ou diffusion, même partielle, du présent document, par quelque moyen que ce soit, est interdite sans l accord écrit préalable de Capgemini et de TRANSPOREON, à l exception des copies réalisées ou diffusées en interne par le client aux fins d évaluation des informations contenues. Les informations contenues dans le présent document sont considérées comme confidentielles et privées. Leur diffusion offrirait un avantage substantiel aux concurrents et aux fournisseurs proposant des services similaires. Le présent document décrit des connaissances, méthodologies et concepts obtenus au prix d'un travail considérable de recherche et de développement par Capgemini Consulting et TRANSPOREON. La reproduction du présent document, ou de toute copie ou de tout extrait dudit document à des fins de diffusion externe au client est interdite sans le consentement exprès et écrit de Capgemini Consulting et TRANSPOREON. Capgemini Consulting et TRANSPOREON interdisent l utilisation ou la diffusion des informations contenues dans le présent document à d'autres fins que l évaluation de son contenu servant au développement interne d un produit et le contenu n est pas considéré comme susceptible d être diffusé en vertu de la loi relative à la liberté de l information. Le client est autorisé à conserver le présent document et le contenu associé fourni avec le présent document uniquement dans le but d'en faire un usage interne. Capgemini Consulting/TRANSPOREON 2012 La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 2

3 Le marché européen du transport est en proie à l'incertitude économique Voici la onzième édition de l'indicateur du Marché du Transport. Elle souligne l'évolution des prix du transport routier européen et présente les chiffres du premier trimestre L'indice de prix a diminué de 7,9% au T (indice 92,7) par rapport à l'indice de prix du T (indice,6). Comparé au niveau d'indice de l'année dernière, T (indice 96,4), l'indice de prix a diminué de 3,8%. L'indice diesel a augmenté de 2,9% au T par rapport au T Cette augmentation n'a toutefois pas provoqué l'augmentation des prix du transport. Un autre facteur ayant une forte influence sur les prix du transport est l'indice de capacité, qui a augmenté de 41,5 % au T (indice 120,1) par rapport au T (indice 84,9). La baisse des prix au T1 est conforme à la tendance de l'indice de prix observée les années précédentes. L'effet est relativement fort cette année, suite à la diminution de l'activité économique et aux perspectives d'avenir incertaines. L'évolution de l'indice de prix et de l'indice de capacité pendant les deux prochains trimestres sera probablement influencée par l'évolution de la situation économique à la fois en Europe et aux États-Unis. L'incertitude actuelle entraîne un comportement hésitant et nerveux dans l'ensemble du secteur d'activité. Parallèlement, le prix du pétrole qui a tiré les prix des carburants vers des niveaux record sera également surveillé de près. La dynamique du marché et l'augmentation prévue des coûts de transport accentuent le besoin d'étudier de très près l'évolution du prix du transport pour amoindrir le risque d'un impact négatif inopiné sur les résultats des entreprises. Telles sont les conclusions de l Indicateur du Marché du Transport, une publication trimestrielle proposée par TRANSPOREON et Capgemini Consulting, dont l objectif est de suivre la dynamique du marché du transport. Ce rapport est la onzième édition de l'indicateur du Marché du Transport. Chaque trimestre, une nouvelle édition dressera le bilan de l'évolution des trois derniers mois et abordera des thèmes complémentaires sur le transport. Tous les indices de ce rapport sont basés sur la plate-forme logistique TRANSPOREON qui gère un volume annuel de transport (différents types de camions, généralement des chargements complets et partiels) de plus de 2 milliards d euros, dans l'ensemble des pays européens. Les informations sont exportées anonymement de la plate-forme puis regroupées par Capgemini Consulting. Les chiffres de l'indicateur du Marché du Transport remontent à janvier 2008, qui est le premier point de mesure présent dans les chiffres de l'indice. Pour tous les indices, les chiffres moyens de la période de janvier 2008 à juin 2008 ont servi de base de comparaison (indice ). La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 3

4 Indice des prix Indice de capacité Une diminution du prix de 7,9% au T Cette section de l'indicateur du Marché du Transport décrit les évolutions trimestrielles des indices de prix et de capacité sur une période allant de 2008 au premier trimestre L'indice de prix (voir le graphique 1) a baissé de 7,9% au T (indice 92,7) par rapport à celui du Q (indice,6). Comparé au niveau d'indice de l'année dernière, T (indice 96,4), il a diminué de 3,8%. En juillet 2011, nous avons pu observer une première déviation par rapport à la tendance d'augmentation des prix d'une année sur l'autre. Depuis lors, les prix mensuels ont été inférieurs à ceux de l'année précédente malgré les effets de l'inflation. Une diminution de prix entre le quatrième et le premier trimestre est une tendance récurrente dans l'histoire de l'indicateur du Marché du Transport. Ces dernières années, le prix a diminué en moyenne de 5 à 7% entre le T4 et le T1, à l'exception du T pendant lequel nous L'indice de capacité est calculé en comparant le prix moyen au kilomètre dans le temps. L'indice de capacité est un indicateur de la «capacité disponible», à savoir le rapport entre demande et capacité absolues. L'indice de capacité est calculé en comparant le nombre moyen de réponses aux ordres de transport dans le temps. avons assisté à une chute du prix supérieure à 15%. Une diminution de l'indice du prix est un effet saisonnier causé par une demande relativement plus faible en transport au T1 dans plusieurs marchés, comme celui des produits de consommation et de matériaux de construction. La cause de cette tendance est soit la saison de pointe ou l'impact de la période hivernale au T4. La diminution de la demande entraîne l'augmentation de la capacité disponible et la baisse du prix. Cette chute du prix relativement importante de l'indice de prix au T1 pourrait également être le résultat de l'instabilité économique accrue dont nous avons parlé dans les éditions précédentes de ce rapport. En outre, la faible diminution des prix du pétrole au début de 2012, après les niveaux record de 2011, montre que la croissance économique est en cours de ralentissement. L'indice de capacité a augmenté de 41,5% au T (indice 120,1) par rapport T (indice 84,9). L'année dernière, nous avons pu observer un accroissement de 36%. La seule fois où nous avons vu une fluctuation d'une telle ampleur entre deux trimestres consécutifs était en Comparé à l'indice de capacité de l'année dernière, T (indice 101,6), l'indice a augmenté de 18,3%. D'importantes augmentations de l'indice de capacité constituent une évolution régulière de l'indice entre le T4 et le T1. Graphique 1 : indice de prix et de capacité, Trimestriel (T T1 2012) Indice des prix et de capacité (trimestriel) ,9 103,1 103,8 98,6 89,9 94,6 94,8 88,9,9 101,7 102,1 96,4 103,9 101,2,6 92, ,5 75 Q108 Q208 Q308 Q408 Q109 Q209 Q309 Q409 Q Q210 Q310 Q410 Q111 Q211 Q311 Q411 Q Indice des prix Indice de capacité La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 4

5 Indice des prix Indice de capacité Forte volatilité de l'indice de capacité pendant le T Cette section de l Indicateur du Marché du Transport présente les évolutions mensuelles des prix et de la capacité au cours des 12 derniers mois. Si l'on analyse le T (voir graphique 2), la baisse des niveaux de prix s'est prolongée en janvier en février, alors que le mois de mars indique une récupération potentielle. L'indice de capacité a quant à lui suivi la tendance inverse avec un niveau inhabituellement élevé en février 2012 (indice 136,2) que nous n'avions plus vu depuis mars Après une baisse en novembre et décembre 2011, les prix ont continué à décroître de 3,8% en janvier (indice 92,7) et de 3,9% en février (indice 89,0). L'indice est remonté en mars pour atteindre 95,1 (augmentation de 6,8% par rapport au mois précédent). L'évolution de l'indice de capacité a été extrêmement volatile entre janvier et mars Il a augmenté de 26,4% en janvier (indice 125,5), par rapport à décembre 2011 (indice 99,3). Il a poursuivi son augmentation en février pour atteindre 136,2 (augmentation de 8,6%). Entre février et mars 2012, l'indice de capacité a de nouveau diminué de 24,9% pour atteindre 102,3, juste au-dessus du niveau de décembre Nous avons déjà pu observer cette tendance à la baisse des derniers mois de l'année jusqu'en février certaines autres années. La récupération aux environs du mois de mars est également conforme à l'historique de cette évolution. Graphique 2 : indice de prix et de capacité, Mensuel (avr mar. 2012) Indice des prix et de capacité (mensuel) ,1 102,4 106,1 103,1 99,4 101,2 104,3, ,3 92,7 95,1 89,0 85 Apr11 May11 Jun11 Jul11 Aug11 Sep11 Oct11 Nov11 Dec11 Jan12 Feb12 Mar Indice des prix Indice de capacité La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 5

6 Indice des prix Le graphique 3 compare les évolutions mensuelles de l'indice de prix, tout au long des 12 derniers mois, sur la même période, un an auparavant. La déviation par rapport à la tendance d'augmentation des prix d'année en année s'est poursuivie. À partir du mois de juillet de l'année dernière, les niveaux de prix ont été plus faibles que ceux de l'année précédente. Ceci est particulièrement vrai pour la période comprise entre décembre et février pendant laquelle les prix ont été sensiblement plus faibles qu'en La diminution des prix en est plus extrême, mais la récupération en mars est plus forte. Nous pouvons conclure que le marché du transport est plus volatile qu'auparavant. En comparaison annuelle, l'évolution volatile des prix est clairement visible : au T2 de 2011, les niveaux de prix étaient plus élevés qu'au T2 de Cet écart s'est lentement réduit jusqu'en novembre, lorsque l'indice a fortement diminué par rapport en Bien que les prix du transport aient fortement augmenté en mars, leur niveau est encore inférieur à celui de l'année précédente. Graphique 3 : comparaison de l'indice de prix, Mensuel (avr mar. 2012) Comparaison de l'indice des prix Apr. '10 Mar. '11 (Indice des prix même période, l'an dernier) 75 Apr. '11 Mar. '12 (Indice des prix, les 12 derniers mois) Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec Jan Feb Mar ,0 2,9 0,3 0,9 1,0-1,2-0,9-0,6-2,5-4,0-6,3-5, Différence La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 6

7 Indice de capacité Le graphique 4 compare l'évolution mensuelle de l'indice de capacité au cours des 12 derniers mois, par rapport à la même période un an auparavant. Pendant les derniers cinq mois, l'indice de capacité a été significativement plus élevé que celui de l'année précédente. Tout spécialement pendant les mois durant lesquels l'indice a connu une forte chute, la capacité était bien plus élevée. Cet écart diminue à nouveau pendant le dernier mois du T Graphique 4 : comparaison de l'indice de capacité, Mensuel (avr mar. 2012) Comparaison de l'indice de capacité Apr. '10 Mar. '11 (Indice des capacité même période, l'an dernier) Apr. '11 Mar. '12 (Indice des capacité, les 12 derniers mois) Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec Jan Feb Mar ,7 25,3 19,9 13,1 9,5 12,0 4,4 3,1 0,6 0,5-1,2-3, Différence L'évolution saisonnière, à la fois pour l'indice de capacité et celui des prix, est conforme à celle de l'année dernière, avec une vigueur plus prononcée. L'indice de capacité est particulièrement variable, suite aux circonstances économiques incertaines. Les chargeurs et les transporteurs agissent de manière plus émotionnelle et rencontrent des difficultés de planification. Le comportement prudent des chargeurs augmente l'incertitude pour les transporteurs. Ces effets entraînent une grande volatilité à la fois du prix et de la capacité. La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 7

8 L'approche sectorielle Si les conditions économiques générales s'appliquent à la plupart des secteurs d activité, les tendances peuvent s avérer plus fortes ou plus faibles dans les secteurs considérés individuellement. L analyse de l indice de prix par secteur d activité met en relief ces différences. Le graphique 5 en fournit une illustration. L'évolution de l'indice de prix des matériaux de construction et celui du carton / impression est conforme à celle de l'indice de prix général pendant le T1 2012, mais la baisse des prix a été plus réduite. Alors que l'indice de prix général a diminué de 7,9% entre le T4 et le T1, l'indice pour les matériaux de construction a baissé de 6 % pour atteindre 91,0 (indice 96,8 au T4). L'indice du carton / impression a décru de 6,2% pendant la même période pour atteindre 97,9. La plate-forme TRANSPOREON gère le transport de la quasitotalité des secteurs d'activité. Pour cette édition de l'indicateur du Marché du Transport, plusieurs types de secteurs d'activité ont été analysés. Chaque courbe du graphique 5 indique comment le prix a évolué pour le secteur d'activité indiqué. Ce prix est indexé par rapport à la valeur de base du secteur (1er semestre 2008). L'industrie du bois montre une fluctuation extrême entre l'indice 113,1 du T et l'indice 84,7 du T (diminution de 25,2%). Les conditions météorologiques hivernales sont évoquées comme étant la raison principale de l'effondrement de ce marché, suite aux difficiles conditions de travail dans les forêts et au ralentissement important des activités de construction. Ces facteurs ont entraîné une diminution dramatique de la quantité de marchandises transportée, ce qui a augmenté la capacité et provoqué une surcapacité importante chez les transporteurs. La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 8

9 Indice des prix Indice des prix Indice des prix Graphique 5 : indice de prix pour les différents secteurs, (T T1 2012) 120 Indice des prix Matériels de construction Matériels de construction Q108 Q208 Q308 Q408 Q109 Q209 Q309 Q409 Q Q210 Q310 Q410 Q111 Q211 Q311 Q411 Q Indice des prix Bois Bois Q108 Q208 Q308 Q408 Q109 Q209 Q309 Q409 Q Q210 Q310 Q410 Q111 Q211 Q311 Q411 Q Indice des prix Papier et imprimerie Papier et imprimerie Q108 Q208 Q308 Q408 Q109 Q209 Q309 Q409 Q Q210 Q310 Q410 Q111 Q211 Q311 Q411 Q112 La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 9

10 Indice de capacité Écart entre les offres Les écarts de prix entre les offres ont augmenté Cette section décrit la dynamique du transport en analysant l écart de prix entre l'offre tarifaire la plus haute et la plus basse pour chaque commande de transport. Le graphique 6 illustre l'écart de prix entre les offres et l'évolution de l'indice de capacité. Les chiffres du T1 montrent une tendance à la hausse de la capacité et une forte différence de prix. Les écarts importants entre les prix et le niveau élevé de capacité disponible soulignent ce que nous évoquions au sujet de l'incertitude du marché du transport. Dans un marché volatile, les chargeurs et les transporteurs doivent optimiser leur stratégie d'affectation du transport. Graphique 6 : indice de capacité et écrats de prix (T T1 2012) Indice de capacité et écarts de prix (trimestriel) ,4% 40% 35% 1 26,4% 30% ,2% 17,2% 15,7% 14,5% 23,2% 21,3% 21,5% 19,4% 16,6% 15,7% 13,2% 20,0% 15,2% 13,5% 25% 20% 15% 11,2% 10% 5% Écart de prix entre les offres 50 Q108 Q208 Q308 Q408 Q109 Q209 Q309 Q409 Q Q210 Q310 Q410 Q111 Q211 Q311 Q411 Q112 0% Indice de capacité Conformément à la claire augmentation de la capacité disponible, la différence entre le prix le plus haut et le prix le plus bas offerts a augmenté de 15,2% au T à 20% au T La différence de prix est une moyenne. En règle générale, les écarts de prix augmentent en fonction de la distance parcourue (voir IMT, édition 1). La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 10

11 Indice des prix Indice diesel L'indice diesel a augmenté Cette section compare l'indice des prix avec l'indice diesel (cf. graphique 7). En principe, il existe une corrélation positive entre l'indice diesel et l'indice de prix, indiquant clairement l'impact des prix du diesel sur le coût du transport, puis sur les prix. Ceci n'était pas le cas au T Le prix du diesel a augmenté de 2,9% alors que celui du transport a diminué de 7,9% par rapport au T4. Toutefois, l'impact de l'augmentation de la capacité influe de manière importante sur les prix du transport. L'accroissement du prix du diesel est conforme à l'évolution observée depuis À l'exception du T et du T3 2011, le prix du diesel a augmenté de manière significative. Pour l'indice diesel, les chiffres moyens de janvier 2008 à juin 2008 ont servi de base de comparaison (indice ) comme pour les autres indices utilisés dans ce rapport. Le calcul de l'indice diesel est basé sur les prix du diesel en Allemagne figurant sur le site Nous considérons que l'évolution de l'indice, basée sur les chiffres ci-dessus, est représentative de la situation dans l'ensemble de l'europe, aux fins du présent rapport. Graphique 7 : indice de prix et indice diesel (T T1 2012) Indice des prix et indice diesel (trimestriel) ,7 104,3 105,0 84,3 76,0,3 84,3 86,1 89,1 93,5 91,2 99,0 93,7 104,7 106,1 109, , Indice des prix Q108 Q208 Q308 Q408 Q109 Q209 Q309 Q409 Q Q210 Q310 Q410 Q111 Q211 Q311 Q411 Q112 Indice diesel 20% 10% 0% -10% -20% 9,1% 0,6% -19,7% -9,9% 5,7% 5,0% 2,1% 3,5% 4,9% -2,4% 5,6% 5,8% 2,7% -0,7% 2,0% 2,9% Evolution de l indice diesel (%) par rapport au trimestre précédent La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 11

12 Indicateur du Marché du Transport sur LinkedIn L'édition trimestrielle de l'indicateur du Marché du Transport ne fournit pas uniquement des mises à jour sur le marché du transport. Le groupe de l'indicateur du Marché du Transport de LinkedIn abrite des discussions animées. Nous vous encourageons à rejoindre ce groupe et à participer aux discussions sur le sujet suivant : «Les baisses de prix du T1 sont causées par la faible demande des chargeurs.» Réagissez à cette affirmation sur LinkedIn en cliquant sur le bouton ci-dessous : Dans la prochaine édition Cette édition a observé l'évolution des prix et de la capacité depuis le lancement de l'indicateur du Marché du Transport en Elle a souligné les augmentations de prix au T par rapport au T et par rapport à la même période l'année précédente. La prochaine édition, numéro 12, étudiera les chiffres du T et surveillera de très près l'impact possible de la situation économique incertaine en Europe et aux États-Unis sur le marché du transport. Elle sera publiée en août À propos de l Indicateur du Marché du Transport L Indicateur du Marché du Transport a pour objectif de fournir des informations précises sur l évolution des prix du transport et les autres dynamiques du marché du transport aux responsables logistiques et aux autres groupes d intérêt. Il est le fruit d une collaboration entre TRANSPOREON et Capgemini Consulting. Les indices présentés dans l Indicateur sont basés sur la plate-forme logistique TRANSPOREON, sur laquelle les chargeurs déposent leurs ordres de transport et traitent quotidiennement leurs besoins en transport avec leurs prestataires logistiques privilégiés. La plate-forme gère un volume annuel de transport de plus de 2 milliards d euros dans l ensemble des pays européens. Les informations sont dévoilées anonymement par la plate-forme puis analysées par Capgemini Consulting. Les indices mensuels sont alors calculés puis publiés chaque trimestre. Outre chaque publication de l Indicateur, un ou plusieurs thème(s) du marché sont abordés et étayés par une analyse détaillée. TRANSPOREON et Capgemini Consulting peuvent vous aider à déterminer la meilleure stratégie à adopter, entre prix statiques et prix dynamiques. De plus amples informations sur ces deux sociétés et sur leurs services sont disponibles sur demande. Ce rapport est disponible à l'adresse suivante : Pour de plus amples informations sur les produits et les services proposés par TRANSPOREON et Capgemini Consulting, veuillez vous référer aux coordonnées fournies à la fin du présent rapport. La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 12

13 À propos de Capgemini et de TRANSPOREON À propos de Capgemini Avec personnes dans 40 pays, Capgemini est l'un des leaders mondiaux du conseil, de la technologie et de l'externalisation. Le groupe a publié un chiffre d'affaires 2010 global de 8,7 milliards d'euros. En collaboration avec ses clients, Capgemini crée et fournit des solutions commerciales et technologiques qui répondent à leurs besoins et les conduisent vers les résultats attendus. Organisation profondément multiculturelle, Capgemini a développé sa propre façon de travailler : le Collaborative Business Experience TM, et s'appuie sur Rightshore, son modèle de prestation dans le monde entier. Pour en savoir plus sur nous : Capgemini Consulting est l activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini, spécialisée dans le conseil et l accompagnement des organisations dans la transformation de leur activité, de la conception d une stratégie innovante à sa mise en œuvre, avec pour objectif permanent de garantir des résultats durables. Capgemini Consulting propose aux grandes entreprises et aux institutions publiques une approche nouvelle s appuyant sur des méthodes innovantes, la technologie et le talent de plus de consultants à travers le monde. Pour plus d'informations, veuillez visiter À propos de TRANSPOREON La plate-forme logistique TRANSPOREON optimise et accélère les processus logistiques mais développe également un réseau entre chargeurs industriels et de la distribution et les transporteurs, les chauffeurs et les destinataires. Les utilisateurs de la plate-forme bénéficient de solutions SaaS (Software-as-a- Service), telles que l attribution électronique des transports, la gestion des créneaux horaires et le suivi des expéditions. TRANSPOREON permet de réduire les coûts de traitement des ordres de transport et du fret tout en minimisant les temps d attente lors des chargements et des déchargements. Actuellement, la plate-forme TRANSPOREON met en relation plus de 650 chargeurs industriels et distributeurs, plus de transporteurs et plus de utilisateurs issus de pays. La plate-forme et le service clientèle sont disponibles en 18 langues. La plate-forme logistique TRANSPOREON est gérée par le groupe international TRANSPOREON Group. Les autres solutions offertes par le groupe sont la plate-forme d appels d offres TICONTRACT et la plateforme logistique pour la distribution MERCAREON. Aujourd hui, les solutions de TRANSPOREON Group assurent la gestion d ordres de transport dont le volume s élève à 8,5 milliards d'euros. La société est implantée sur 22 sites différents en Europe et aux États- Unis. Pour en savoir plus sur nous : La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 13

14 Capgemini Consulting Pour en savoir plus, contactez : Benelux : Ramon Veldhuijzen Tél. : Allemagne/Suisse : Hendrik Mueller Tél. : Royaume-Uni : Steve Wilson Tél. : Italie : Ramon Veldhuijzen Tél. : Autriche : Hendrik Mueller Tél. : France : Stéphane Ghioldi Tél. : Pays nordiques : Kristoffer Arvidsson Tél. : Pologne : Via : Ramon Veldhuijzen Tél. : TRANSPOREON Pour en savoir plus, contactez : Péninsule balkanique : Armin Musija Tél. : + 43 (0) Benelux : Michel Haenen Tél. : Allemagne/Suisse et pays nordiques : Volkert Gasche Tél. : Royaume-Uni : Charlie Pesti Tél. : +44 (0) Italie : Roberto Ostili Tél. : Autriche : Armin Musija Tél. : + 43 (0) France : Jean Arnaud Tél. : +33(0) Espagne : Miriam Ribas Tél. : Pologne : Michał Krzysik Tél. : + 48 (0) 12 / Hongrie / Slovaquie / Roumanie : Tamás Domonkos Tél. : +421 (0) 9 04 / Équipe IMT : Capgemini Consulting : Kris Dieteren (NL), Janine Roes (NL), Martijn Gommers (NL), Richard Conway (GB), Hendrik Mueller (DE), Ramon Veldhuijzen (NL). TRANSPOREON : Peter Förster (DE), Sandy Buch (DE), Christine Götz (DE), Mathias Edel (DE), Anja Haeussler La marque Capgemini Consulting représente l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. 14

15 Capgemini Consulting est l'activité de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini.

Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor)

Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) La reprise des prix du transport continue Edition: 18 (février 2014) Distribution et restriction de publication de l'indicateur du Marché du

Plus en détail

Indicateur du Marché du Transport

Indicateur du Marché du Transport Indicateur du Marché du Transport (Transport Market Monitor) Augmentation des prix du transport de 13,5 % durant le T2 2010 Edition : 4 (août 2010) Ce document confidentiel est la propriété de Capgemini

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Marchés concernés Rejoignez la tendance Si vous êtes activement impliqué sur le marché des tôles

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 La crise actuelle est caractéris risée e par le grand nombre de marchés affectés s et par la diversité des canaux de contagion Les principaux canaux de contagion pour l ECE: Canal informationnel (sentiment

Plus en détail

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com Conférence téléphonique mercredi 6 octobre 2010 11 heures 223, rue Saint honoré 75001 PARIS Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com THEMES DE LA CONFERENCE TELEPHONIQUE 1 ère

Plus en détail

Secteur de la construction au Canada

Secteur de la construction au Canada PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux développements T2/214 214 Le PIB réel a atteint un sommet de 1 69 millions de dollars canadiens en novembre

Plus en détail

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel RAPPORT T1 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR PÉTROLE ET GAZ NATUREL Prix au détail moyens de l essence ordinaire et du diesel à l'échelle provinciale ($/L) Prix du gaz naturel en vigueur pour le commerce

Plus en détail

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES 4 mars 1996 FRANCAIS Original : RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFERENCE DES STATISTICIENS EUROPEENS OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES (EUROSTAT) ORGANISATION

Plus en détail

Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers

Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers Skandia 1, 1, rue de la la Pépinière 75008 PARIS Tél : 01 58 22 27 00 Fax : 01 58 22 27 09 E-mail : servicepartenaires@skandia.fr

Plus en détail

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus.

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus. Rhenus Logistics, prestataire logistique global du e-commerce et du commerce multi-canal En Allemagne, deuxième marché du e-commerce en Europe, Rhenus Logistics a été l'un des pionniers de la logistique

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH»

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» 193-202.qxp 09/11/2004 17:19 Page 193 L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» Département analyse et prévision de l OFCE La rentabilité des entreprises s'est nettement redressée en 2003 et 2004. Amorcée aux

Plus en détail

Deuxième trimestre 2015

Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements Tara Proper, CFA vice-présidente adjointe,

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Nous trouvons vos partenaires commerciaux

Nous trouvons vos partenaires commerciaux innovative international consulting Nous trouvons vos partenaires commerciaux Marketing produit Marketing partenaire Recrutement de partenaire Gestion de partenaire s'est spécialisé dans les réseaux de

Plus en détail

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015 Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015 18 juin 2015 1 Alan Parker Président 2 Agenda i. Synthèse ii. iii. iv. Comptes annuels Les 4D Initiatives de croissance 3 Synthèse 4 Nouvelle Confiance

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

Réunion publique/téléconférence

Réunion publique/téléconférence Réunion publique/téléconférence Dorval Cornwall Kingston Watertown Oswego Burlington Rochester Kingston/Oswego Téléconférence: 1-877-413-4814 486 9841 (français) 447 9980 (anglais) Appeler entre 18h45-18h55

Plus en détail

REUNION PRESSE JEUDI 13 FEVRIER 2014. Contact presse CAPmedias / Anne COPEY 01 83 62 55 49 / 06 80 48 57 04 anne.copey@capmedias.

REUNION PRESSE JEUDI 13 FEVRIER 2014. Contact presse CAPmedias / Anne COPEY 01 83 62 55 49 / 06 80 48 57 04 anne.copey@capmedias. REUNION PRESSE JEUDI 13 FEVRIER 2014 Contact presse CAPmedias / Anne COPEY 01 83 62 55 49 / 06 80 48 57 04 anne.copey@capmedias.fr SOMMAIRE LE MARCHE DU PNEUMATIQUE EN FRANCE EN 2013 (Sources : ventes

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

L IMPACT DE LA MUTUALISATION SUR LES RESSOURCES HUMAINES

L IMPACT DE LA MUTUALISATION SUR LES RESSOURCES HUMAINES ANNEXES L ISTE DES ANNEXES ANNEXE I : ANNEXE II : ANNEXE III : ANNEXE IV : ÉVOLUTION DES DEPENSES DES COMMUNES ET DES EPCI DE 2006 A 2013 OUTILS JURIDIQUES DE MUTUALISATION A DISPOSITION DES ACTEURS LOCAUX

Plus en détail

LaFourchette.com IMC AWARD E-COMMERCE

LaFourchette.com IMC AWARD E-COMMERCE LaFourchette.com IMC AWARD E-COMMERCE Problématique & objectifs DEVENIR LE LEADER DE L INTERMÉDIATION DE RESTAURANTS EN EUROPE Mettre en relation les internautes et les restaurateurs Permettre aux premiers

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Contenu 1. Facultés : la Belgique reste dans le top 15... 2 2. La branche CMR reste dans le vert... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes...

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée Épreuve composée Pour la partie 3 (Raisonnement s appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet : en développant un raisonnement ; en exploitant les documents du

Plus en détail

Avril 2014 FC 154/4. Cent cinquante-quatrième session. Rome, 26-30 mai 2014. Rapport sur les placements 2013

Avril 2014 FC 154/4. Cent cinquante-quatrième session. Rome, 26-30 mai 2014. Rapport sur les placements 2013 Avril 2014 FC 154/4 F COMITE FINANCIER Cent cinquante-quatrième session Rome, 26-30 mai 2014 Rapport sur les placements 2013 Pour toute question relative au contenu du présent document, prière de s'adresser

Plus en détail

Du benchmarking logistique au choix d une nouvelle stratégie d organisation

Du benchmarking logistique au choix d une nouvelle stratégie d organisation Du benchmarking logistique au choix d une nouvelle stratégie d organisation Thomas H. Abbot Vice President Operations Planning, LUCENT TECHNOLOGIES, États-Unis. Lucent Technologies, un des leaders des

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

LES ATELIERS DU E- COMMERCE

LES ATELIERS DU E- COMMERCE LES ATELIERS DU E- COMMERCE Dossier de presse 22 octobre 2010 Votre contact presse : Vanessa ERMEL 02 96 78 68 79 vanessa.ermel@cotesdarmor.cci.fr CCI 22 Avril 2006 Page 2 Le développement très important

Plus en détail

Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales

Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales Depuis maintenant plusieurs années, les collectivités locales s'efforcent d'augmenter leur épargne afin d'autofinancer

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Gemalto annonce son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2011

Gemalto annonce son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2011 Gemalto annonce son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2011 Le chiffre d affaires progresse de +17 % à 444 millions d'euros Augmentation de +27 % du chiffre d affaires des Transactions sécurisées

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

LE RÉSEAU INTERNATIONAL D IMPLANTATION D ENTREPRISES. Philippe CHAMPEMOND Directeur Adjoint Erai Chine S IMPLANTER EN CHINE STRATEGIES & SOLUTIONS

LE RÉSEAU INTERNATIONAL D IMPLANTATION D ENTREPRISES. Philippe CHAMPEMOND Directeur Adjoint Erai Chine S IMPLANTER EN CHINE STRATEGIES & SOLUTIONS LE RÉSEAU INTERNATIONAL D IMPLANTATION D ENTREPRISES Philippe CHAMPEMOND Directeur Adjoint Erai Chine S IMPLANTER EN CHINE STRATEGIES & SOLUTIONS PEKIN TOKYO SHANGHAI NEW DELHI AHMEDABAD BANGALORE SHENZHEN

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

EXPERIAN FOOTFALL: COMPTEZ-LES. ATTIREZ-LES. CONVERTISSEZ-LES.

EXPERIAN FOOTFALL: COMPTEZ-LES. ATTIREZ-LES. CONVERTISSEZ-LES. www.footfall.com + 33 1 55 12 10 00 EXPERIAN FOOTFALL: COMPTEZ-LES. ATTIREZ-LES. CONVERTISSEZ-LES. Vous ne pouvez pas augmenter votre rentabilité sans connaîtrevos clients sur le bout des doigts Comptez-les

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 PROCEDURE DE GESTION GROUPE REPORTING ACHATS DD DAG PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 OBJECTIF 1. Définition

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Moniteur des branches Industrie MEM

Moniteur des branches Industrie MEM Moniteur des branches Industrie MEM Octobre 2014 Editeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Traduction Anne Fritsch, Verbanet GmbH, www.verbanet.ch Le texte allemand fait foi Adresse BAK Basel Economics

Plus en détail

Le paiement par carte bancaire

Le paiement par carte bancaire Le paiement par carte bancaire & autres paiements alternatifs sur avec ommaire I. Ouvrir un compte p.3 1. Comment installer le paiement par carte bancaire sur ma boutique DaWanda? p.3 II. Questions fréquentes

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable?

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Lean Management : une stratégie de long terme Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Au cours de ces deux dernières années, les grandes entreprises du monde

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Observation des modalités et performances d'accès à Internet

Observation des modalités et performances d'accès à Internet Observation des modalités et performances d'accès à Internet Avant-propos La base de cette étude est constituée par les informations collectées par l'outil Cloud Observer d'iplabel (chargement des différents

Plus en détail

Perspectives Economiques Septembre 2015

Perspectives Economiques Septembre 2015 Perspectives Economiques Septembre 2015 Philippe WAECHTER Directeur de la Recherche Economique Compte Twitter: @phil_waechter ou http://twitter.com/phil_waechter Blog: http://philippewaechter.nam.natixis.com

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

Conditions de participation campagne WoM BASE B-39

Conditions de participation campagne WoM BASE B-39 Conditions de participation campagne WoM BASE B-39 Les Initiés Mars 2014 La participation à cette campagne est entièrement gratuite mais exige une démarche précise de l'initié: le transfert de votre numéro

Plus en détail

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie?

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? FR Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? B Informations pour les demandeurs d une protection internationale dans le cadre d une procédure de Dublin en vertu de l article 4 du Règlement

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 23.4.2010 Journal officiel de l Union européenne L 102/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 330/2010 DE LA COMMISSION du 20 avril 2010 concernant l'application de l'article 101, paragraphe

Plus en détail

Le rôle croissant de la mobilité au travail

Le rôle croissant de la mobilité au travail Un profil du choix de technologie personnalisée commandé par Cisco Systems Février 2012 Les initiatives liées à la mobilité des entreprises se développent Les employés sont de plus en plus mobiles et une

Plus en détail

Stratégie de rémunération

Stratégie de rémunération CONSULTING Offre Conseil RH Stratégie de rémunération La stratégie de rémunération est un facteur de stabilité et de performance de l'entreprise. GFI Consulting vous accompagne en mettant en cohérence

Plus en détail

Information Technology Credits (ITCredits)

Information Technology Credits (ITCredits) Informations générales Information Technology Credits (ITCredits) Vous pouvez faire appel à tout moment à notre service technique (tarifs horaires standard) en cas d installations, intervenions à distance

Plus en détail

Comptes de la folie (auto)routière 1

Comptes de la folie (auto)routière 1 INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable Rue des Fusillés, 7 B-1340 Ottignies Tél : 010.41.73.01 E-mail : idd@iddweb.be Comptes de la folie (auto)routière 1 par Philippe

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

France et Allemagne : deux moteurs aux régimes distincts

France et Allemagne : deux moteurs aux régimes distincts France et Allemagne : deux moteurs aux régimes distincts Philippe Waechter Directeur de la recherche économique de Natixis AM L a dynamique de l'économie française est-elle franchement différente de celle

Plus en détail

Quepeut-ondiredelavolatilitédel euro?

Quepeut-ondiredelavolatilitédel euro? Virginie Coudert avril 2000 Quepeut-ondiredelavolatilitédel euro? Contribution au rapport du CNCT 2000 La création de l'euro et la disparition des monnaies sous-jacentes ont profondément modifié la structure

Plus en détail

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur N 28 juillet 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Auteur : Nicolas ROUX 1 Le secteur de la

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

Objectifs : piloter l organisation à travers des indicateurs (regroupés dans un tableau de bord), et informer des résultats la hiérarchie.

Objectifs : piloter l organisation à travers des indicateurs (regroupés dans un tableau de bord), et informer des résultats la hiérarchie. C HAPI TRE 8 Tableau de bord et reporting Objectifs : piloter l organisation à travers des indicateurs (regroupés dans un tableau de bord), et informer des résultats la hiérarchie. 1 Principes A Le tableau

Plus en détail

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT?

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT? Pour citer ce document, merci d utiliser la référence suivante : OCDE (2012), «Quelle doit être l ampleur de la consolidation budgétaire pour ramener la dette à un niveau prudent?», Note de politique économique

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Dans la perspective de la première conférence franco-allemande sur l énergie qui se tiendra le 2 juillet prochain à Paris 1, il paraît

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l Bilan e-commercee En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l et de l Economie l numérique 24 janvier 2011 - Pershing Hall Bilan e-commerce e Bilan du marché e-commerce

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 REPONSES DE L AUDITEUR AUX RISQUES EVALUES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 REPONSES DE L AUDITEUR AUX RISQUES EVALUES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 REPONSES DE L AUDITEUR AUX RISQUES EVALUES Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA Plan Le Projet MISTOWA Activités et Outils Quelques résultats Leçons et recommandations MISTOWA En Bref

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE ETUDE DE MARCHE NATIONALE LE E-COMMERCE en BtoC Mise à jour Octobre 2014 par Julie Buil Ce document est la propriété de Cletude.

Plus en détail

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Opérations bancaires avec l'étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014 OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Virements émis vers l'étranger Frais d émission de virements en euros (3)

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL POUR LE SUIVI DES ACQUIS DES ÉLÈVES QUESTIONS ET RÉPONSES DE L ÉVALUATION PISA 2012 DE LA CULTURE FINANCIÈRE

PROGRAMME INTERNATIONAL POUR LE SUIVI DES ACQUIS DES ÉLÈVES QUESTIONS ET RÉPONSES DE L ÉVALUATION PISA 2012 DE LA CULTURE FINANCIÈRE PROGRAMME INTERNATIONAL POUR LE SUIVI DES ACQUIS DES ÉLÈVES QUESTIONS ET RÉPONSES DE L ÉVALUATION PISA 2012 DE LA CULTURE FINANCIÈRE TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 QUESTION NIVEAU 1: FACTURE... 4

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 2013 PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 1 Avertissement Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou tout autre pays. Aucune assurance

Plus en détail

Cas n COMP/M.5432 - CREDIT MUTUEL / COFIDIS. RÈGLEMENT (CE) n 139/2004 SUR LES CONCENTRATIONS

Cas n COMP/M.5432 - CREDIT MUTUEL / COFIDIS. RÈGLEMENT (CE) n 139/2004 SUR LES CONCENTRATIONS FR Cas n COMP/M.5432 - CREDIT MUTUEL / COFIDIS Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CE) n 139/2004 SUR LES CONCENTRATIONS Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

La coordination des soins de santé en Europe

La coordination des soins de santé en Europe La coordination des soins de santé en Europe Droits des personnes assurées et des membres de leur famille selon les règlements (CE) n 883/2004 et (CE) n 987/2009 La coordination des soins de santé en

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail