G AArmbouts-Communauté Cappel Bourbourg Bray-Dunes Cappelle-la-Grande Coudekerque-Village Coudekerque-Branche urbaine Craywick

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "G AArmbouts-Communauté Cappel Bourbourg Bray-Dunes Cappelle-la-Grande Coudekerque-Village Coudekerque-Branche urbaine Craywick"

Transcription

1 MAG Mémoire N 168 / > page 4 Communauté urbaine Armbouts-Cappel Bourbourg Bray-Dunes Cappelle-la-Grande Coudekerque-Village Coudekerque-Branche Craywick Dunkerque Fort-Mardyck Grand-Fort-Philippe Grande-Synthe Gravelines Leffrinckoucke Loon-Plage Mardyck Saint-Georges-sur-l Aa Saint-Pol-sur-Mer Spycker Téteghem Zuydcoote DE D U N K E R Q U E Vivez au rythme Petit-Fort-Philippe, station balnéaire > page 8 Transports LE des JO! L été, roulez en liberté > page 10 Déchets Spycker à l heure de la collecte

2 Armbouts-Cappel Bourbourg Bray-Dunes Cappelle-la-Grande Coudekerque-Village Coudekerque-Branche Craywick Dunkerque Fort-Mardyck Grand-Fort-Philippe Grande-Synthe Gravelines Leffrinckoucke Loon-Plage Mardyck Saint-Georges-sur-l Aa Saint-Pol-sur-Mer Spycker Téteghem Zuydcoote > page 4 Petit-Fort-Philippe, station balnéaire > page 8 > page 10 TLes JO sont en nous Alors qu'était rallumée à Olympie la traditionnelle flamme avant de partir pour Londres, c est vers le Nord-Pas de Calais que TF1 a emmené le 10 mai ses téléspectateurs. Dans son JT du soir, un reportage de deux minutes a été consacré à la présentation du Plus grand terrain de Jeux. Des athlètes convaincus de la qualité des équipements et qui ont déjà réservé pour les grandes échéances d après Que ce soit à Dunkerque, fréquentée dernièrement par les footballeurs Haïtiens, ou à Gravelines et son bassin d aviron. Bref, le Plus grand terrain de Jeux ce sont «des investissements financiers, des infrastructures rénovées, d autres créees pour être la dernière étape avant Londres." Croisières Comme le rappelait la Voix du Nord avec l arrivée, fin mai, du Costa Voyager, «faire de Dunkerque un port de départ pour des croisières maritimes est une volonté conjointe du port, de la ville, de la communauté urbaine et de l'office de tourisme. Après avoir accueilli un premier navire de l'armement Costa pour la «Croisière des Ch'tis» en juillet 2010, le port de Dunkerque se positionne cette fois en tant que départ d'une autre croisière, à destination des fjords de Norvège et de la Baltique pour 800 croisiéristes. «En terme d'image et de retombées économiques, c'est évidemment intéressant,» se réjouissait Sabine Lhermet, directrice de l office de tourisme. Trois autres départs se succéderont jusque fin juin, tous complets! 4 Jours à la une Racing1.com, Le Parisien, Velochrono, Eurosport, France3, 20 minutes, RTBF, la Voix du Nord, Opale TV Tous les médias étaient au rendez-vous de la 58 ème édition des 4 Jours de Dunkerque ; la dernière de l ère de Jean Bodart, le président du comité d'organisation ayant décidé de R E G A R D S S U R L A G G L O M É R A T I O N Revue de presse Tour d'horizon d'une actualité dunkerquoise dominée par le sport. 2 passer le flambeau à la fin de l année. Après cinq jours d épreuve ayant emmené les coureurs à travers la région et jusqu en Belgique, «le Français Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun), leader depuis la 3 ème étape, a tenu bon jusqu'au bout pour remporter l'édition 2012 et signer à 32 ans l'un des plus beaux succès de sa carrière.» Rendez-vous est déjà pris pour Merci à l'usdk L'exploit n'a malheureusement pas eu lieu. Mais on ne peut que louer la résistance et l'engagement des handballeurs dunkerquois, tels que l'ont relaté de nombreux quotidiens et journaux sportifs, à l'instar de 20 minutes, La Voix du Nord, Sportmag ou encore de l'equipe intarissable sur le courage des protégés de Patrick Cazal : "Encore une fois, ils auront tout donné. Après avoir été héroïques au match aller (26-26), les Dunkerquois ont une nouvelle fois étalé leur incroyable courage ce jeudi à Göppingen. Mais la vaillance nordiste n'a pas suffi face à de solides allemands irrésistibles dans cette compétition. Champions en titre, les joueurs de la banlieue de Frankfort ( ) ont longtemps buté sur la défense française. Et à l'usure, Göppingen a fini par créer un écart décisif. C'est en milieu de deuxième période que l'usdk a cédé". Un hommage mérité au regard du parcours réalisé et du suspens qui aura fait vibrer bon nombre de leurs supporters. MAG Mémoire Transports LE Déchets N 168 / L été, roulez en liberté Communauté urbaine Spycker à l heure de la collecte DE DUNKERQUE Le Mag Vivez au rythme des JO! Le magazine de la Communauté urbaine de Dunkerque anciennement «Dunkerque Littoral» Pertuis de la Marine - BP Dunkerque Cedex 1 Tél SOMMAIRE PATRIMOINE Petit-Fort-Philippe, station balnéaire Page 4 LOGEMENT Le recyclage immobilier Page 6 TRANSPORT ET VOIRIE L'été, roulez en liberté Page 8 DÉCHETS Spycker à l heure de la collecte Page 10 ASSAINISSEMENT ET EAU Le réseau des goûteur d eau Page 12 ÉNERGIE Les pros de la performance énergétique Page 14 DOSSIER Parce que les JO sont en nous Page 16 EXPRESSION DES GROUPES Page 18 DÉMOCRATIE LOCALE Projet Salengro Page 20 PARTENARIAT Chocolaterie Cémoi Page 22 Les 40 ans de l Agur Page 24 Tour de France à la voile Page 26 Directeur de la publication / Directeur de la communication et des nouvelles technologies : Jean-Pierre Triquet Rédaction : Jean-Marie Byache, Olivier Coppin. A collaboré à ce numéro : Stéphanie Abjean Coordination : Jean-Luc Rivière Conception graphique : R Com Rigaux Service PAO : Anne-Carole Baylly, Nicolas Demersseman, Myriam Louage, Alexis Truant. Photos : Christian Merlen, Jean-François Leca, Maryse Sailly Dépôt légal : N Juin N ISSN Tirage : exemplaires Papier : 100% recyclé - fabrication française Impression : Imprimerie Mordacq Distribution : Médiapost

3 questions à Michel Delebarre, Ancien Ministre d État Sénateur-Maire de Dunkerque Président de la Communauté urbaine Le Mag' : A 50 jours de l ouverture des J.O, que peut-on dire de l opération «le plus grand terrain de jeux» que vous avez initiée? Michel Delebarre : Il est évident que l opération «le plus grand terrain de jeux» est une réussite tant par l arrivée et la réalité de la présence de nombreuses équipes en préparation de leurs épreuves, que par l impact, chaque jour plus important, de l engouement suscité par ces «avant-jeux». Les écoles, les clubs sportifs, les associations extra-sportives se sont mis à l heure olympique par l organisation de manifestations dans les quartiers ou villes de la côte d opale et la participation de tous les jeunes est importante. Les athlètes locaux répondent également aux sollicitations et je tiens à les remercier. Enfin, dans la dernière ligne droite avant la proclamation officielle du démarrage des compétitions nous allons multiplier les événements liés à cette manifestation universelle avec notamment l ouverture d un «club France» dont vous pourrez lire les modalités de fonctionnement par ailleurs. Le Mag : Parallèlement vous devez vous réjouir de l intense activité sportive qui règne en ce moment sur le littoral? MD : En effet, nos sportifs sont à la hauteur de l événement. Les «4 jours de Dunkerque» à peine terminés et en net regain de forme malgré une programmation décalée, nous nous retrouvons à suivre les exploits du BCM Dunkerque-Gravelines, premier au terme du championnat et l un des favoris des play off, la finale de la coupe d Europe EHF pour l équipe de l USDK Handball qui, quel que soit le résultat de ce match doit être félicitée. Enfin en football, l USLD a frolé la montée en National. Il n y a pas meilleure dynamique pour nous projeter vers les J.O de Londres. Je pense que l on peut dire sans se tromper que le littoral dunkerquois a pris sportivement la mesure de l événement mondial qui se déroulera à deux pas de nos côtes. J estime, par ailleurs que nous avons raison d être partenaires de ces équipes, de soutenir ces grands moments de fête sportive. Le Mag : Vous avez toujours mis en avant le lien entre cette participation, l activité et l image du Dunkerquois. Vous sentez-vous conforté dans cette démarche? MD : Plus que jamais! Regardez ce qui va se passer avec le départ du tour de France à la voile dans 3 semaines. Au fil des années, son audience croît au point d être un moment incontournable de la vie sportive et festive (puisqu en même temps se déroulent les Bordées de la citadelle). Quelle meilleure incitation pour nos hôteliers et restaurateurs? Je suis d ailleurs convaincu qu avec les nouveaux responsables de ce «Tour sur l eau»,les retombées médiatiques ne vont que s accroître. Ce sera positif pour nos villes. Et puis à l heure où notre littoral rêve de nouveaux trophées, on voit à quel point la future grande salle sera un catalyseur d exploits à venir pour nos clubs qui rêvent d avenir européen. Quant au «plus grand terrain de jeux», il est évident que le passage d équipes ou d athlètes du monde entier - dans l agglomération dunkerquoise et plus largement sur la côte d opale et dans toute la Région y compris en Belgique - aura des retombées non seulement en terme d image mais aussi au plan économique et commercial. Alors oui, il me semble que notre démarche est la bonne! 3

4 P A T R I M O I N E T R A D I T I O N E T H I S T O I R E 2 Petit-Fort-Philippe, statio Le nom que porte ce hameau de Gravelines renvoie à ses origines militaires. En effet, le site de Petit-Fort-Philippe accueillit primitivement la partie la plus conséquente d un double ouvrage fortifié destiné à protéger une écluse réglementant les eaux d un nouveau chenal d accès au port, et creusé de 1635 à 1638 au temps de la domination espagnole. Dans un tel contexte stratégique, ce territoire ne pouvait subir que des vicissitudes et, lors de l hiver , les travaux des Espagnols sont anéantis par les Français qui ont entamé la conquête de la Flandre. En 1644, la cité fortifiée de Gravelines est prise par Gaston d Orléans puis reprise en 1652 par les Espagnols. Les Français s emparent définitivement de la ville en 1658 et le fort septentrional, qui n a plus aucune utilité, est abandonné puis démantelé. 1 L épisode des Smogglers Ce n est qu en 1740 que Louis XV fait reprendre les travaux d aménagement du chenal pour donner à Gravelines un accès à la mer. Ce projet va bouleverser l économie locale. Les marinspêcheurs du hameau des Huttes commencent alors à émigrer vers les dunes de l Ouest, choisissant la rive «sous le vent» pour y abriter leurs lougres, et donnant ainsi naissance à Grand-Fort-Philippe. Au XVIII e siècle, côté «Petit- Fort», le peuplement est plus modeste car seules quelques chaumières sont élevées au cœur de ce vaste espace de dunes et de terres de pâturage. La vocation maritime du site commence cependant à s affirmer, comme en témoigne l élévation d une chapelle sur les dunes en bord de mer, que les pêcheurs dédient à Notre-Dame du Perpétuel Secours. Il faut cependant attendre l Empire pour assister à un profond bouleversement du paysage. En effet, le décret impérial du 30 novembre 1811 décide de centraliser à Gravelines, l accueil des contrebandiers anglais, dénommés Smogglers, afin de pallier les effets du blocus décrété par la Grande-Bretagne sur le commerce français. A cet effet, une enceinte pentagonale palissadée est délimitée sur le site de Petit-Fort-Philippe, en bordure du chenal, face à la «Flaque des Espagnols». C est là que s échangent alcool, soierie, peausserie et bien d autres marchandises du continent contre l or anglais, de janvier 1812 à mars 1814, date de l entrée des forces ennemies dans Paris. Cette implantation va laisser des traces durables dans le tissu urbain et son plan subsiste dans le périmètre aujourd hui, constitué par le boulevard de l Est, le boulevard Léo-Lagrange et les rues des Fusiliers marins, Aristide-Briand et Charles-Trollé. Une communauté de pêcheurs Après la chute de l Empire, la «ville des Smogglers» n a plus de raison d être et, à partir de 1853, sous le Second Empire, les parcelles du pentagone sont progressivement loties. Pêcheurs et marins, venus principalement du hameau voisin des Huttes, s y installent en nombre puis l urbanisation s étend ensuite vers l est, sur la concession Decarpentry. Le phare, mis en service en 1842, est alors l un des éléments structurants du paysage. Les premiers habitants qui doivent emprunter le bac pour assister aux offices, de l autre côté du chenal à Grand-Fort- Philippe, réclament un lieu de culte et en financent la construction sur un terrain qui leur a été offert par un notable : leur église, placée sous l invocation de Notre-Dame-du-Perpétuel- Secours, est inaugurée en Son clocher fait alors figure de beffroi. Cette communauté, qui compte 1809 habitants en 1886, fournit l essentiel des équipages aux navires gravelinois armés pour la pêche à la morue. Entre deux campagnes en Islande, la pêche côtière au hareng et au maquereau est également pratiquée tandis que l artisanat et le commerce local restent étroitement liés aux activités maritimes. Mais ces familles de gens de mer vivent la dure condition du sous-prolétariat et se considèrent négligées par une administration communale qui se montre 4

5 1658 : démantèlement du fort espagnol 1740 : aménagement d un nouveau chenal 1811 : création de la «ville des Smogglers» 1853 : installation de la communauté de pêcheurs 1887 : inauguration de l église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours 1942 : destruction des habitations du front de mer 2012 : une station balnéaire en plein essor ion balnéaire 3 incapable ou tarde à subvenir aux besoins élémentaires en termes de salubrité publique, de voirie ou de scolarisation. Un vent séparatiste se lève dans ce hameau qui se met à rêver d autonomie et multiplie vainement les démarches en vue de la constitution d une commune indépendante. La vogue des bains de mer A la fin du XIX e siècle, Petit-Fort-Philippe, à l instar de la plupart des plages du littoral nord, est gagné par la vogue des bains de mer. La station ne peut certes rivaliser avec celles de Berck, du Touquet ou de Malo-les-Bains mais accueille néanmoins quelques familles bourgeoises de la région lilloise qui se font édifier des villas. En 1893, la Notice des Chemins de fer du Nord se montre élogieuse : «Selon qu ils désirent résider au bord de la mer ou en ville, les baigneurs ont le choix : le casino-hôtel, l hôtel des Messageries, l hôtel du Commerce, des chalets et des villas dans la dune, avec accès et vue directe sur la plage et sur la mer, enfin, de nombreuses maisons de pêcheurs, toutes remarquables par leur extrême propreté». Les estivants sont alors conduits de la gare à la plage par des voitures hippomobiles, plus tard par des autobus, car le projet de tramway ne verra jamais le jour. front de mer, dont les villas, sont notamment rasées. Petit-Fort-Philippe devra attendre la fin de la Reconstruction et les années soixante pour retrouver une activité balnéaire qui s attache à conserver son caractère familial et se développe aujourd hui en lien avec l essor de la plaisance et des activités nautiques et sportives gravelinoises. Patrick Oddone. 4 Station balnéaire Durant l entre-deux-guerres, Petit-Fort-Philippe, qui revendique le label de «plage des familles», connaît le succès touristique : le hameau devient centre de loisirs populaires et accueille des colonies de vacances en provenance de Lille, Roubaix, Tourcoing et du bassin minier. La station est malheureusement mise à dure épreuve lors du second conflit mondial où d importantes destructions sont opérées, à partir de juillet 1942, par les Allemands, pour satisfaire à des impératifs de défense. Toutes les habitations proches du Le phare, construit en en retrait du front de mer, a une portée de 26 milles. Il comporte une lanterne à feu fixe, située à 29 mètres du sol. Photo Ville de Gravelines. L entrée du chenal, côté Petit-Fort, dans les années qui précèdent la Première Guerre mondiale. La plage de Petit-Fort au temps des «Bains de Mer». On y remarque la chapelle des marins disparue pendant la dernière guerre. La station balnéaire de Petit-Fort-Philippe, de caractère familial, où se pratiquent nombre d activités sportives liées aux caprices d Eole. Photo Ville de Gravelines. 5

6 LO G E M E NT - TRANSPORT ET VOIRIE - DÉCHETS - ASSAINISSEMENT Le recyclage immobilier Un outil pour requalifier l habitat ancien privé. L objectif fixé, il y a trois ans, au concessionnaire S3D est de 70 immeubles recyclés. Sur 45 déjà achetés, 15 ont été revendus à ce jour (pour moitié à des propriétaires occupants). Ce n est pas si mal dans le contexte morose que l on sait. L intervention de la puissance publique sur l habitat privé dégradé est une des priorités du Programme local de l Habitat (PLH). Et parmi les diverses opérations d amélioration de l habitat, la procédure de «recyclage immobilier» est un des moyens disponibles pour renouveler la qualité et l image des quartiers anciens. Pour ce faire la CUD a choisi d intervenir prioritairement à Dunkerque (dans les quartiers anciens Soubise, Basse-ville, Gare) et Saint-Pol-sur-Mer. Un ensemble qui concentre près de 60 % de logements privés construits avant Parmi les moyens d intervention de la collectivité, figure donc «l opération de recyclage immobilier» dont la mission a été confiée en 2009 à la S3D, société concessionnaire d aménagement. Elle consiste à acquérir les immeubles dégradés pour lesquels les propriétaires initiaux n ont pas engagé les réhabilitations souhaitées. Puis à établir un diagnostic technique et un projet de rénovation, à déposer un permis de construire, avant de revendre les immeubles à un prix attractif (1). Et enfin accompagner les nouveaux propriétaires dans la conduite de leurs travaux et de leurs démarches. Dans le but de remettre des logements décents sur le marché, au terme d une transformation qui la plupart du temps rend les appartements capables d héberger des familles avec enfants en centre ville. Voire de leur permettre d accéder à la propriété, ou pour d autres de réaliser un investissement pérenne. (1) Le déficit foncier de l opération est porté par la CUD, l Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) et le Conseil régional. Julien Yde et Ludivine Devos, viennent d emménager en Basse-Ville à Dunkerque «Grâce à cette procédure et avec les aides de la CUD pour la façade, l isolation et le chauffage, nous avons pu rénover ce logement des années 50. Avec des travaux importants pour aboutir à un immeuble quasiment refait à neuf, ce qui est très appréciable.» 6

7 ET EAU - ÉNERGIE Rénovation urbaine > Une vue des futurs logements du quartier. Grande-Synthe L'îlot des Peintres à Grande-Synthe se reconstruit Soutenue entre autres par la CUD dans le cadre du projet de l'anru (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), la restructuration du quartier s'accélère. Après la démolition des résidences Toulouse-Lautrec et Millet, Partenord Habitat vient en effet de démarrer il y a deux mois la construction de 148 logements de type BBC (Bâtiment Basse Consommation) répartis sur quatre îlots (1,2, 4 et 5). Trente-neuf d'entre eux sont destinés à l'accession (dix villas urbaines et vingt-neuf maisons individuelles) et les cent neuf autres collectifs à la location. Subventionnés par la CUD à hauteur de 1,3 million d'euros, les différents chantiers seront réceptionnés entre fin 2013 et début Dunkerque-Petite-Synthe CHANTIER Extension de la résidence Tamboise Depuis trois mois, la rue Dessinguez vit au rythme du chantier qu'a lancé le Cottage social des Flandres pour la résidence Tamboise. Regroupant douze logements (huit collectifs et deux individuels), celle-ci bénéficiera d'une extension comprenant deux studios, un > Livraison prévue en fin d année. local vélo et un bureau. Subventionnés par la CUD à hauteur de 6 000, ces travaux seront terminés dans le courant du 4 ème trimestre Dunkerque Réhabilitation Au 5, rue de la Paix La Maison Flamande a engagé mi-novembre la rénovation de quatre appartements (deux T1 bis, un T2 et un T3) situés en Basse-ville. Au menu des travaux subventionnés par la CUD (9 600 ) : isolation et bardage des façades, remplacement des menuiseries par de nouvelles en PVC, remplacement des fenêtres > Construit en 1940, l'immeuble est actuellement rénové en profondeur. de toit et des portes palières, mise aux normes électriques, réfection de la VMC et des peintures, etc. Le chantier devrait se terminer fin juillet. INFOS INFOS INFOS... Livraisons Réceptionné fin mars à Coudekerque-Village, le béguinage du Clos Vallières a déjà fait le plein de ses vingt-cinq nouveaux logements individuels (douze T2, douze T3 et un T4). Un projet porté par la Maison Flamande et soutenu par la CUD à hauteur de Une autre livraison a également été effectuée mi-avril par Habitat 62/59, place de l'abbé Pierre à Grande-Synthe. Elle porte sur 83 appartements locatifs de type BBC et une dizaine de commerces et services de proximité au sein du quartier du Courghain. > Le béguinage du Clos Vallières à Coudekerque-Village. Appel d'urgence Si vous rencontrez dans la rue une personne en détresse, ayez le réflexe d'appeler le 115. POUR EN SAVOIR PLUS Cottage social des Flandres 16, rue Royer Dunkerque Tél : Habitat 62/59 Picardie 28, rue du Leughenaer Dunkerque Tél Habitat du Nord - Agence Flandres Littoral Résidence Marcel Naeye 2, rue Ernest Lannoy Saint-Pol-sur-Mer Tél Partenord Habitat 11, place du Carré de la vieille Dunkerque Tél La Maison Flamande 51, rue Poincaré Dunkerque Tél ADIL 1, rue de Beaumont Dunkerque Tél :

8 LOGEMENT TRANSPORT ET VOIRIE DÉCHETS - ASSAINISSEMENT E L'été, roulez en liberté Envie de vous balader à vélo en toute sécurité? La CUD met à votre disposition plus de 150 kilomètres de pistes cyclables à travers l'agglomération. Non-polluant, pas cher et bon pour la santé, le vélo offre aussi l'avantage de (re)découvrir notre environnement. Avec les longues journées d'été qui se profilent, la bicyclette n'est-elle pas la meilleure façon de se promener? Durablus, notre mascotte du développement durable, aime d'ailleurs à le répéter : il n'y a pas que la voiture pour se déplacer! Surtout quand on sait qu'il ne faut qu'un quart d'heure pour faire 3 kilomètres à vélo et qu'un trajet sur deux fait moins de 3 kilomètres. Alors pourquoi s'en priver? D'autant que la CUD a multiplié ces dernières années les initiatives en la matière. Et cela, à travers : la maintenance et l'aménagement de plus de 150 kilomètres de pistes cyclables desservant son territoire; la réalisation prochaine d'une véloroute voie verte longeant la voie ferrée entre Dunkerque et Bray-Dunes ; la promotion avec les partenaires belges de nouveaux itinéraires et connexions cyclables à vocation récréative, comme le montre par exemple à Ghyvelde, l'aménagement d'un tunnel sous l'autoroute E40 reliant Les Moëres au littoral dunkerquois ; le soutien financier apporté aux opérations de marquage des vélos ; l'édition de plaquettes d'information dédiées aux cyclistes (disponibles dans les mairies de l'agglomération et à l'hôtel communautaire) ; la promotion du vélo à travers des opérations festives, telles "La fête du vélo", "Au boulot à vélo" ; des campagnes de sensibilisation et d'éducation routière organisées par différents partenaires : l'association pour le Développement des Actions de Sécurité dans les Agglomérations de la Région Dunkerquoise, l'association Droit Au Vélo, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer Alors, n'hésitez plus à enfourcher votre bicyclette! Au fil de vos promenades, vous découvrirez que notre territoire regorge de lieux pittoresques que l'on ne remarque pas forcément en étant motorisé. Stéphane Courquin, habitant de Coudekerque-Branche "Je prend très souvent mon vélo pour venir au travail mais aussi pour me balader dans l'agglomération. En empruntant les pistes cyclables on se sent tout de suite davantage en sécurité". 8

9 ET EAU - ÉNERGIE INFOS INFOS INFOS... Fin des travaux Saint-Georges-sur-l'Aa : rue de l'eglise (quais de bus). Gravelines : quai Vauban, rue Claude-Bernard (quais de bus) et rues du Pont de Pierre et des Jardins (giratoire). Loon-Plage : rue des Pinsons et des Mouettes (réfection de chaussée et trottoirs). Grande-Synthe : rue Dunant. Les chantiers en cours Placés sous maîtrise d ouvrage communautaire, voici les travaux de voirie actuellement engagés sur l agglomération. Donné à titre indicatif, l'échéancier peut être perturbé par les conditions météorologiques et/ou l'organisation technique des opérations. Bourbourg : aménagement de quais de bus à l'arrêt "Piscine", rue Debussy, et à l'arrêt "Ancre" rue de l'yser, du 28 mai au 8 juin. Dunkerque-Petite-Synthe : reconstruction de la chaussée, des trottoirs et parking, rue des Bouquets, du 2 avril au 13 juillet (coût : ). Dunkerque : aménagement de la rue de la Verrerie (section rue Vauban/rue de Paris), du 2 avril au 22 juin (coût : ) ; réfection de la rue Foch du 30 avril au 29 juin ; aménagement des abords de la Maison de ville, rue des Passerelles (côté Est), du 16 avril au 13 juillet (coût : ) ; aménagement d'un parking et giratoire au Môle 1, du 28 mai à fin août (coût : ). Dunkerque-Rosendaël : réfection complète de la rue Floquet, du 29 mai au 20 juillet (coût : ). Zuydcoote : aménagement de la rue des Crevettes, du 21 mai au 13 juillet (coût : ). Bus Digue de Malo-les-Bains L'Etoile de mer bientôt en service Avis aux plagistes et promeneurs du bord de mer, la ligne Etoile de mer va reprendre du service! Mises en place par la CUD depuis 2002, ces navettes desservent en effet gratuitement plus d'une vingtaine d'arrêts installés du centre de voile du Grand Large au quartier de la Licorne. Un service qui débutera les deux derniers week-end de juin (les et 23-24) avant de devenir quotidien à partir du 30 juin. Et cela jusqu'au 4 septembre au rythme d'un départ tous les quarts d'heure de 11h à 22h et toutes les demiheures de 22h à 1h30. > Grâce aux navettes gratuites, circulez malin jusqu'à la plage! > Les travaux se poursuivent, rue Foch, à Malo-les-Bains. > Nouveau décor pour la rue de la Commune à Armbouts- Cappel. Armbouts-Cappel : rue de la Commune (3 ème phase). Coudekerque-Village : rue du Puythouck (1 ère phase). Projets Gravelines : aménagement de la place Charles- Valentin et de ses abords, du 11 juin au 13 novembre. Coudekerque-Branche : réfection complète de la rue de l'ancienne mairie (section Steendam/Maquignon), du 18 juin au 14 septembre ; aménagement de quai de bus à l'arrêt "Impressionnistes" au rond-point Delacroix, du 11 au 29 juin. Dunkerque : réfection complète de la rue Deschamps, du 18 juin au 14 septembre. Le conseil de Durablus "Avant de partir en vacances, pensez à vérifier la pression de vos pneus. Sous-gonflés, ils s'usent plus rapidement et entraîne une surconsommation de carburant". POUR EN SAVOIR PLUS Transport Services à la demande N Illico : DK Bus Marine - Agence commerciale 12, place de la Gare Dunkerque Tél Voirie Direction des Infrastructures Quai de Goole Dunkerque Tél :

10 LOGEMENT - TRANSPORT ET VOIRIE DÉCHETS Spycker à l heure de la collecte La collecte des déchets ménagers démarrera le 1 er juillet. Plus de bacs marrons, bleus, verts, vont être distribués aux habitants de la commune. ASSAINISSEMENT C est en janvier que la commune de Spycker a rejoint la Communauté urbaine de Dunkerque. Depuis cette date les services communautaires se développent progressivement sur son territoire. Une matinée d information les avait même présentés, le 4 février, aux Spyckerois tout nouveaux venus au sein de la CUD. Prochaine étape le 1 er juillet. C est à cette date que la régie communautaire prendra le relais du prestataire privé qui jusqu alors collectait les déchets ménagers sur la commune. À partir de début juin, les conseillers du tri vont aller à la rencontre des habitants pour leur communiquer un kit d information sur les différents aspects de la gestion des déchets. À savoir : le guide du tri, le guide des déchèteries, le guide du compostage, le guide des consom acteurs et enfin celui de la collecte du verre en points d apport volontaires (PAV). Les Spyckerois disposeront de quatre points de collecte pour le verre. Au total, plus de bacs marrons, bleus, verts, vont être distribués aux quelque 600 foyers de la commune. Ils se substitueront à leurs anciens bacs selon des modalités de distribution qui seront communiquées par courrier aux usagers. Ensuite ce ne sera plus qu une question de nouvelles habitudes à prendre, avec de nouveaux jours de ramassage des bacs. Le mercredi pour la Bleue, le jeudi pour la Marron, et le vendredi pour les secteurs dotés en bacs verts. Puis, en octobre, ce sera au tour de Spycker d être dotée en composteurs individuels ; avec une conférence de démarrage et des permanences d information à partir de fin septembre. Chantal Potoczny, habitante de Spycker «La mise en place de la nouvelle collecte ne va pas trop chambouler nos habitudes. On faisait déjà le tri auparavant. Il faudra juste avoir de nouveaux réflexes avec les couleurs des poubelles et les jours de sortie.» 10

11 ET EAU - ÉNERGIE Compostage Agglo INFOS INFOS INFOS... Une première pour les guides composteurs La Communauté urbaine de Dunkerque a accueilli la première Rencontre régionale des guides composteurs, le 5 mai, en présence du vice-président Roméo Ragazzo. Une journée riche d échanges au cours de laquelle furent présentés successivement le programme Boréal (comme «baisse des ordures résiduelles par l action locale») conduit par 13 intercommunalités du Hainaut Cambraisis et qui fait la part belle au compostage individuel ; ainsi que les réseaux de valorisation des déchets et de guides composteurs de Douai, Béthune et Dunkerque. On y traita également de la vie associative, de l animation et de la démonstration de compostage (jusqu à la très spécifique démonstration au pied d'immeuble). Après quoi les participants purent se rendre sur le terrain découvrir les sites de la ferme Vernaelde à Coudekerque-Branche et du CPIE à Zuydcoote. Au palmarès des trieurs À chaque déchargement des bennes de ramassage, sur les 72 secteurs qui partagent l agglomération, le centre de tri effectue un contrôle visuel de la qualité des collectes sélectives, leur attribue une note et engrange toutes ces statistiques. Bravo donc aux cinq secteurs champions de la Bleue, début mai : Grande-Synthe en première place (1), Gravelines en deuxième (2), Grande-Synthe troisième (3) Saint-Pol-sur-Mer quatrième (4), Dunkerque cinquième (5). La Tournée des DÉÉÉglingués est «événement national pour sensibiliser à la collecte et au recyclage des appareils électriques et électroniques usagés». C est en allant, jusqu au 9 juin, déposer vos DEEE dans l une des trois déchèteries qui les collectent (Petite-Synthe, Rosendaël, Bray-Dunes) que vous participerez à cette campagne. N, oubliez pas! Les déchets de la Bleue doivent être jetés en vrac, pas en sac. Un problème ou une question concernant le tri ou la collecte des déchets (ramassage, bacs de collecte, déchèteries)? Appelez le numéro vert Les déchèteries Les déchèteries sont ouvertes du lundi au samedi de 8 h 30 à 12 h 15 et de 13 h 45 à 17 h 30. Dimanches et jours fériés : de 8 h 30 à 12 h15. Fermées le 25 décembre et le 1 er janvier. 11

12 LOGEMENT - TRANSPORT ET VOIRIE - DÉCHETS ASSAINISSEMENT A votre santé! Le réseau des goûteurs d'eau auquel est associé la CUD vient de fêter ses trois ans. Si vous résidez dans l'une des communes du SMAERD (c'est-à-dire les vingt communes de la CUD auxquelles s'ajoutent Bergues, Hoymille, Uxem, Holque, Looberghe, Watten, Ghyvelde et Les Moëres) et que vous disposez d'internet, n'hésitez pas à rejoindre le réseau. On recrute notamment sur Bray-Dunes, Leffrinckoucke, Cappelle-la-Grande ou Coudekerque-Village. Savez-vous que l'eau de notre robinet est d'excellente qualité? Sa provenance de la nappe souterraine située dans le secteur de Moulle (Audomarois) en fait même l'une des plus pures de France au regard de son long cheminement à travers la nappe de la craie. Mais les préjugés ont la vie dure et c'est précisément pour tordre le cou aux idées reçues que la CUD s'est associée en juin 2009 à la Lyonnaise des Eaux et au Syndicat Mixte pour l'alimentation en Eau de la Région de Dunkerque (SMAERD) pour proposer aux habitants de devenir des "goûteurs d'eau". Histoire de leur apporter, par des séances de formation, une meilleure connaissance sur le sujet. Mais aussi d'atteindre deux autres objectifs : Elaborer, à travers les avis recueillis en différents points du territoire, un observatoire du goût de l'eau favorisant la réflexion et les solutions pour mieux satisfaire les consommateurs; Inviter les habitants à délaisser les bouteilles au profit du robinet afin de réduire la production de déchets. Périodiquement, les membres du réseau se retrouvent ainsi à détecter et identifier les goûts mais aussi à comprendre comment les odeurs influencent la dégustation de l'eau. Pour que ceux-ci testent régulièrement l'eau du robinet et fassent part de leurs observations via un site internet dédié (www.goutdeleau.com). Une démarche riche d'enseignements et qui pourrait d'ailleurs encore évoluer vers un suivi plus précis de la qualité. Parmi les perspectives évoquées, figure notamment l'idée de caler l'activité des goûteurs par zones ou quartiers pour que puisse être évaluée la perception du goût de l'eau avant et après d'importants travaux sur le réseau par exemple. Marie-Claire Derumaux, habitante de Saint-Pol-sur-Mer "Je bois l'eau du robinet depuis toute petite et je trouve l'initiative géniale! C'est important de sensibiliser la population à ce sujet. D'autant qu'on découvre certaines astuces pour mieux la déguster. En plus, c'est très convivial." 12

13 ET EAU ÉNERGIE Chantier Agglo INFOS INFOS INFOS... Fin de travaux Voici les opérations qui viennent de s achever sur le réseau d assainissement ou d eau potable communautaire : Craywick : chemin du Lansweg (travaux d'assainissement). Grande-Synthe : rue Papin (construction de collecteurs d'eaux usées et pluviales). Dunkerque : rue Floquet (branchements d'eau potable). > A Téteghem, la rue du Moulin sera bientôt refaite en totalité. Les chantiers en cours Placés sous maîtrise d ouvrage et/ou maîtrise d œuvre communautaire, voici les travaux menés actuellement sur le réseau d eau potable et d assainissement de l agglomération. Donné à titre indicatif, l échéancier peut être perturbé par les conditions météorologiques et/ou l organisation technique des opérations. Grand-Fort-Philippe : mise en conformité des branchements d'eau potable (2 ème phase), rue Foch, du 21 mai au 27 juillet ; travaux d'assainissement, rues Merlen et Brunet, du 14 mai au 10 août (coût : ). Bourbourg : travaux d'assainissement, rue de la Mer, du 16 avril au 15 juin (coût : ). Grande-Synthe : construction des collecteurs d'eaux usées, rue Allende, jusqu'au 6 juillet (coût : ) ; travaux d'assainissement, voie Léon-Blum, du 4 juin au 6 juillet (coût : ). Coudekerque-Branche : reconstruction et réhabilitation du réseau d'assainissement et des branchement, route de Bergues jusqu'au 22 juin (coût : ) ; mise en conformité des branchements d'eau potable, route du Steendam (giratoire Hugo/Corot), du 4 au 29 juin. Dunkerque-Petite-Synthe : raccordement des eaux usées du refuge animalier, rue des Scieries, du 14 mai au 10 août (coût : ). Dunkerque : réfection du réseau d'assainissement (phases 5), place Salengro, jusqu'au 22 juin et du réseau d'eau potable jusqu'au 27 juillet ; travaux d'assainissement sur le Môle 1, du 2 avril au 26 octobre ; travaux d'assainissement, rue du Jeu-d , du 14 mai au 15 juin (coût : ). Dunkerque-Malo-les-Bains : reconstruction des réseaux et branchements d'assainissement, rue du Kursaal, du 14 mai au 15 juin (coût : ). Téteghem : travaux d'assainissement, rue du Moulin (2 ème phase), du 2 mai au 22 juin (coût : ). Entretien Agglo Opérations de curage Voici le programme prévisionnel d entretien préventif des réseaux du mois de juin. Un planning donné sous réserve que le planning de mai ait été achevé et que les conditions climatiques le permettent. - Curage de l ensemble des bouches d égouts situées à Grande-Synthe, Dunkerque- Petite-Synthe, Dunkerque et Coudekerque-Branche ; - Curage préventif des collecteurs d'eaux usées à Bourbourg, Fort- Mardyck, Cappelle-la-Grande et Zuydcoote ; - Inspection par caméra des réseaux et branchements à Grande-Synthe. > Une intervention des agents le mois dernier à Fort-Mardyck. Chantiers à venir Gravelines : travaux d'assainissement dans le secteur de la Gare, du 11 juin au 12 octobre. Dunkerque-Malo-les-Bains : mise en conformité des branchements d'eau potable, rue du Kursaal, du 18 au 29 juin ; création d'un bassin d'infiltration au quartier du Méridien, du 18 juin au 24 août. Téteghem : mise en conformité des branchements d'eau potable, rue du Moulin, du 16 au 27 juillet. Autour de la place Salengro Les opérations de raccordement d'assainissement touchent à leur fin : la dernière phase de travaux est planifiée jusqu'au 22 juin. En revanche, celles liées à l'eau potable ont démarré mi-mai et se poursuivront jusqu'au 27 juillet. Actuellement, les travaux se font en trottoirs le long de la rue de l'amiral Ronarc'h (côté rue du Président Wilson et en face sur une section allant du beffroi à l'entrée de la place Salengro). Si les commerces et services demeurent accessibles au piétons, il est recommandé aux automobilistes et deux-roues d'emprunter les déviations prévues à cet effet. Le conseil de Durablus "A l'approche de l'été, pensez à boire régulièrement de l'eau si vous pratiquez une activité physique ou sportive. En faisant cela, vous réduirez notamment les risques de tendinites". POUR EN SAVOIR PLUS Assainissement Dératisation, raccordement au tout-à-l'égout... Régie Assainissement rue Georges Vancauwenberghe DUNKERQUE Tél : (n vert gratuit) 13

14 LOGEMENT - TRANSPORT ET VOIRIE - DÉCHETS - ASSAINISSEMENT ET Formation aux économies d énergie La CUD et la Fédération française du Bâtiment Nord Pas-de-Calais passent convention. Nous sommes ici à la croisée de plusieurs enjeux. Ceux de la lutte contre le changement climatique, de la performance énergétique, de la qualité de l habitat, de l économie et de l emploi. Toutes choses qui concourent à la politique de développement durable dans l habitat poursuivie par la Communauté urbaine. C est avec la chambre des artisans et petites entreprises du bâtiment (la CAPEB), au printemps dernier, qu elle avait ouvert la voie de la montée en qualification des entreprises. La CUD poursuit avec la FFB, la Fédération française du bâtiment Nord Pas-de-Calais. Le partenariat qui vient d être conclu entre la CUD et la FFB porte sur l incitation des professionnels et artisans à la démarche de labellisation «Les Pros de la performance énergétique», pour devenir partenaires de Réflexénergie. Pour ce faire, les deux parties entendent promouvoir le programme de formation FEEBat («Formations aux Économies d Énergie des entreprises et professionnels du BATiment»). Ce dispositif de formation est organisé en trois modules de deux jours (deux basés sur la compréhension de la thermique du bâtiment, et un sur les solutions pratiques en rénovation thermique). Il concerne tous les métiers : carreleurs, charpentiers, chauffagistes, climaticiens, électriciens, isolateurs, plombiers, maçons, plâtriers, couvreurs, etc. Des réunions d information seront organisées à l intention des professionnels sur le territoire de la CUD. Une démarche qui rejoint le projet «Anticipation de l évolution des compétences» porté par la Maison de l emploi. E Selon la FFB, la rénovation énergétique représente un marché français estimé à plus de 20 milliards d euros, pour un objectif de réduction des consommations d énergie de 38 % d ici Renseignements auprès de la Fédération française du bâtiment Nord Pas-de-Calais, au ou par mail Olivier Tommasini président de la FFB Nord Pas-de-Calais «La compétence et la qualification des entreprises sont les facteurs de succès en réhabilitation de l'habitat ancien. Ce marché est important pour l'activité du secteur, c'est pourquoi je m'associe à la volonté politique de la CUD d'accompagner ces travaux par des aides financières. Je ne peux que conseiller aux entreprises d'entrer dans la démarche, qui sera de toute manière la règle dans quelques mois.» 14

15 EAU ÉNERGIE INFOS INFOS INFOS... ThermIcartes Agglo Votre thermographie commentée Nous publions les cartes thermographiques parmi les plus significatives de l agglomération. Dans des secteurs où des déperditions d énergie (bâtiments de couleur bleue claire, verte, jaune, orange ou rouge) sont constatées. Cette fois à Armbouts-Cappel, au nord-est du village. Ces cartes sont consultables sur le site de la Communauté urbaine (www.dunkerquegrandlittoral.org), mais il est toujours préférable d y ajouter le commentaire d un professionnel. N hésitez donc pas à prendre rendez-vous avec un conseiller énergie de la CUD. Taxe locale Agglo Une taxe communautaire à la baisse Pour une fois qu une ligne de la facture d énergie s annonce à la baisse! Ce n est pas si courant et, depuis le 1 er janvier de cette année, c est un effet de la loi dite NOMÉ (Nouvelle Organisation du Marché de l Énergie). Explication. Jusqu à présent on s acquittait de la «taxe locale sur l électricité», calculée sur le montant de notre facture. Avec une part départementale (au taux de 4 % voté par le Conseil général) et une part communale (au taux voté par la commune). Or avec la réforme la TLE est devenue TCFE (taxe sur la consommation finale d électricité) dont la part communale bénéficie désormais à l autorité organisatrice de la distribution d électricité, en l occurrence la CUD. Laquelle a voté un taux de 6,9 %, inférieur aux anciens taux communaux, dans la majorité des cas (1). Voilà le pourquoi de cette baisse constatée par la plupart des usagers. (1) sauf Gravelines, Grande-Synthe et Leffrinckoucke. Pour plus d informations concernant cette taxe locale, vous pouvez contacter la direction Énergie au (poste 80 26) Réflexénergie près de chez vous Les conseillers énergie vous accueillent à la Communauté Urbaine de Dunkerque du lundi au vendredi sur rendez-vous. L accueil téléphonique du numéro vert est ouvert du lundi au vendredi de 8h45 à 11h45 et de 13h45 à 16h45. En dehors de ces horaires, n hésitez pas à laisser un message avec vos coordonnées. Facile à retenir, avec lettres du clavier cela donne CUD NRJ Réflexénergie en chiffres De janvier à mi-mai 2012, l opération Réflexénergie, c est : 310 personnes qui ont rencontré les conseillers énergie. 270 dossiers d aide acceptés représentant un budget de euros : 65 aides pour l isolation des toitures dont 16 bouquets de travaux, 21 pour l isolation des murs et 184 pour la chaudière individuelle à condensation. 385 aides financières versées pour un montant total de euros : 84 aides pour l isolation des toitures dont 20 bouquets de travaux, 17 pour l isolation des murs, 0 chauffeeau solaire individuel, 1 système solaire combiné et 283 pour la chaudière. Plus de kwh annuels d énergie seront donc économisés et le rejet annuel de 529 tonnes de CO2 évité. Les partenaires de Réflexénergie Si vous souhaitez vous procurer la liste des professionnels partenaires de Réflexénergie, n hésitez pas à contacter les conseillers énergie de la CUD. Vous pouvez aussi la télécharger sur le site (rubrique compétences/énergie/réflexénergie). Effacements de réseaux Les chantiers d effacement de réseau électrique basse tension vont démarrer ou sont en cours : - rue Deschamps (jusqu au 14 septembre) à Dunkerque. - Bd de la République entre les rues Dunant et Loubet (jusqu au 28 septembre) à Dunkerque. - rue des Crevettes (jusqu au 20 juillet) à Zuydcoote. - rue de l ancienne mairie (jusqu au 14 septembre) à Coudekerque-Branche. - rue Delporte (jusqu au 8 juin) à Saint-Pol-sur- Mer. - rue du Moulin (du 25 juin au 26 octobre) à Téteghem. 15

16 Parce que les JO sont en nous Vivez au rythme des Jeux Olympiques! A quelques semaines de la cérémonie d'ouverture, le thermomètre ne cesse de monter. Et tout porte à croire qu'à l'applaudimètre, plusieurs rendez-vous seront sur le podium. A commencer par l'accueil des sportifs euxmêmes qui feront une nouvelle fois pétiller le regard des plus jeunes. Nul doute d'ailleurs que le Sportica brillera de mille feux avec la venue le 12 juillet de l'équipe de France de basket et ses stars que sont Tony Parker et Joackim Noah. Pour ne citer qu'eux car la liste des délégations françaises et étrangères qui viendra s'entraîner sur le territoire dunkerquois est loin de s'épuiser. Un engouement dont on n'osait d'ailleurs à peine parler il y a cinq ans tant le chemin semblait semé d'embûches. Sauf pour Michel Delebarre qui avait vu dans cette initiative l'opportunité de valoriser l'ensemble de la Côte d'opale et de fait l'agglomération dunkerquoise à travers ses équipement sportifs (neuf sites sont labellisés par le Comité olympique). Et bien lui en prit car depuis, les rendez-vous se sont multiplié, et avec eux l'envie pour la Communauté urbaine de faire partager avec sa population l'émotion de ces moments uniques que constituent les Jeux Olympiques et Paralympiques. Que ce soit à travers l'exposition itinérante "Au cœur de l'olympisme", les nombreuses manifestations labellisées ou encore le club France qui fera converger cet été tous les supporters et amoureux de sensations fortes. De grands moments à vivre en perspective! Retrouvez l'ensemble du programme sur : Stages A l'approche des Jeux Olympiques et Paralympiques, les athlètes vont multiplier les matchs et stages de préparation. Voici ceux qui auront lieu dans notre agglomération. Du 8 au 20 juillet : Stage de l équipe de Tunisie d haltérophilie à la ferme Marchand de Saint-Pol-sur-Mer Du 8 au 22 juillet : Stage de l équipe du Canada d haltérophilie à la ferme Marchand de Saint-Polsur-Mer Du 11 au 13 juillet : Stage de l équipe de France de basket-ball au Sportica de Gravelines Le 12 juillet : Match France/Belgique de basketball au complexe Sportica à Gravelines Du 13 au 24 juillet : Stage de l équipe de Russie d aviron au PAarc des Rives de l Aa à Gravelines Du 14 au 24 juillet : Stage de l'équipe de France de natation à la piscine olympique Paul-Asseman à Dunkerque Le 19 juillet : Match Belgique/Tunisie de basket-ball à la salle Burnod à Dunkerque Du 19 au 25 juillet : Stage de l'équipe de France de handball à Dunkerque Du 20 au 23 juillet : Tournoi de préparation olympique de volley-ball en présence des équipes de France et du Brésil Du 20 juillet au 4 août : Stage de l équipe de Serbie de canoé-kayak au PAarc des Rives de l Aa à Gravelines Le 21 juillet : Match préparatoire de l équipe de France féminine de basket-ball, en présence des équipes d Argentine, d Australie et de Chine, au complexe Sportica à Gravelines Le 22 juillet : Dernier match de préparation de l équipe de France de handball aux Stades de Flandres à Dunkerque Du 30 juillet au 3 août : Stage de l équipe de France de taekwondo au gymnase du Grand Large à Malo 16

17 Exposition "Au cœur de l'olympisme" Créée par Fabrice Bourgoin, président de l'association "Le voyage au cœur de l'olympisme" en étroite collaboration avec le Comité National Olympique et Sportif Français, cette exposition invite le public à (re)découvrir ce qui fonde l'esprit olympique. A travers des vidéos, bandes sonores et présentation d objets de collection diverses (médailles olympiques et paralympiques, torches, affiches, billets ), elle se veut une balade à travers douze grands thèmes que sont, entre autres, les Jeux au fil des siècles, l'histoire de Pierre de Coubertin ou encore les symboles et autres rituels olympiques. Voyageant depuis le 8 février sur l'ensemble du territoire communautaire, cette exposition sera encore visible dans les communes suivantes : - Coudekerque-Village : Jusqu'au 6 juin, salle polyvalente Jean-Marie-Vandenbroucke. Renseignements au St-Pol-Sur-Mer : Du 9 au 13 juin, à la Salle des sports. Renseignements au Zuydcoote : Du 19 au 23 juin à l Espace Robert-Merle. Renseignements au Armbouts-Cappel : Du 19 au 25 septembre, Salle des mariages. Renseignements au et Club France Durant les JO, la CUD accueillera le club France, un espace ouvert au grand public pour qu'il puisse vivre pleinement l'ensemble de la compétition. Y seront organisés des temps de rencontres et d'échanges avec les athlètes olympiques en phase de préparation (première quinzaine de juillet), des séances de dédicaces ou encore la retransmission sur écrans des épreuves et temps forts des équipes. Des consultants sportifs seront également présents pour animer des conférences-débats sur le sport et l'olympisme. Sans oublier ce qui fait la fête des Jeux : des animations en journée et en soirée, des concours de dessins, un stand de maquillage Bref, un lieu pour vivre pleinement et en direct les JO. Manifestations labellisées Parce que la CUD souhaitait faire partager au plus grand nombre les valeurs de l'olympisme, plus de 60 manifestations labellisées "Destination 2012 : les JO sont en nous" ont été organisées sur le territoire. Voici un petit échantillon des événements à venir en juin et qui se poursuivront d'ici les Jeux de Londres : - Exposition photographique «Epreuves Olympiques» par Pierre Volot à Dunkerque Du 25 mai au 25 août, Espace André Devynck de Petite-Synthe. - Alefpiades à Gravelines Du lundi 4 au dimanche 10 juin - Semaine Sport Santé Bien-Être à Dunkerque Du 5 au 9 juin, place des Martyrs de la Résistance à Rosendaël - Tournoi de mini-hand et de volley-ball à Dunkerque Le 7 juin, accessible aux scolaires - Festi famille à Gravelines Le 9 et 10 juin au Stade du Moulin - 19 e édition du Triathlon de Gravelines Le 17 juin à 9h30 à la piscine municipale et dès 13h45 au PAarc des Rives de l Aa - Challenge Sport pour Tous à Coudekerque- Village Le 23 juin au Fort-Vallières - Cortège de Gédéon à Bourbourg Le 24 juin à partir de 11h - Tournoi Loonympique à Loon-Plage Le 28 juin, accessible aux scolaires - Les Olympiades à Coudekerque-Village Le 30 juin de 13h30 à 18h au City-Stade - Tournoi des Rives de la Mer du Nord de badminton à Gravelines Le 30 juin et 1 er juillet au Sportica L idée olympique en débats Qu'est devenue l'idée olympique chère à Pierre de Coubertin? Pourquoi en ce début de 21 ème siècle les Jeux connaissent-ils un tel engouement? Quelle place occupent les valeurs de l'olympisme aujourd'hui? Autant de questions autour desquelles se sont retrouvés universitaires, sportifs de haut niveau, élus et spécialistes les 18 et 19 mai à l'hôtel communautaire de Dunkerque. Au-delà des échanges fructueux qu'ont nourris les intéressés, le débat a été l'occasion pour Michel Delebarre de rappeler combien le sport et les valeurs qu'il véhicule (solidarité, éthique, abnégation ) sont fédérateurs pour une collectivité et sa population. L'une des raisons pour lesquelles "la CUD fut l'une des premières communautés urbaines de France à s'engager dans un soutien au sport de haut niveau" souligna-t-il à l'ouverture des débats. 17

18 > L EXPRESSION DES GROUPES - L EXPRESSION DES GROUPES - L EXPRESSION DES GROUPES - L EXPRESSION D En application de la loi relative à la démocratie de proximité et conformément à la délibération par le conseil communautaire du 27 mars 2003, l équivalent de deux pages du Mag est consacré à l expression des élus. La répartition de l espace se fait à la proportionnelle des différents groupes (tels définis par le règlement intérieur) au sein du conseil de communauté. Avec un minimum de 1/80 e réservé aux conseillers individuels n appartenant pas à un groupe politique. Europe écologie - Les verts 27, rue du Maréchal French Dunkerque Une nouvelle étape pour les écologistes Pour la première fois depuis longtemps, deux ministres écologistes participeront au gouvernement de la France. C'est un fait politique majeur : il donne à l'europe et au delà un formidable signal positif : une coalition de la gauche et des écologistes est une réponse crédible aux crises qui traversent nos sociétés, une alternative démocratique qui se propose (enfin!) d'articuler la question sociale à l'épuisement des ressources et à l'avenir de la planète... C'est, en France même, un signal fort qu'attendaient depuis longtemps les électeurs, l'opinion, les réseaux et les mouvements sociaux, au supplice devant la dégradation généralisée de la situation. En raison des responsabilités qui leur sont confiées, en raison aussi de la personnalité de "nos" ministres, (jeunesse, simplicité, engagements militants forts), ce changement ouvre la perspective d'un renouvellement progressif de plusieurs grandes politiques publiques et peut instiller dans tout le système les prémices d'un autre style dans l'exercice du pouvoir. Pour les aider à faire face aux grands défis dont ils ont désormais la charge, par exemple la ville durable, la ou les banlieues, le droit au logement, la qualité écologique de la construction, la requalification de tous les territoires, les solidarités réciproques entre le nord et le sud, mobilisions-nous pour la réussite de l expérience. Un premier rendez vous sur ce chemin : les législatives des 10 et 17 Juin. Nous avons besoin à l'assemblée des députés qui permettront de peser sur la dimension parlementaire du changement, qui soutiendront les réformes en général et en particulier l'action des écologistes dans la majorité, et qui sera un point d'appui fort pour faire bouger les choses sur le terrain. 18 Union pour le littoral 12, place du Palais de Justice Dunkerque Pas de quoi rougir! L UMP n a pas à rougir des résultats obtenus à l élection présidentielle. On annonçait Nicolas Sarkozy battu à 44 %! On est loin du compte : 48,68 % pour le candidat Sarkozy et seulement 51,32 % pour le candidat Hollande. Cette élection coupe la France en deux de manière très nette. Nous ne reviendrons pas sur la campagne de délation contre Nicolas Sarkozy car les dés sont jetés mais nous sommes ravis d apprendre qu à peine 15 jours après les élections, 55% des français jugent le bilan de Nicolas Sarkozy «très bon»! A Dunkerque et dans la communauté urbaine la droite peut se réjouir des résultats obtenus. Dans, la nouvelle ville : 44,51% c est pas si mal! Cela prouve que le cœur droitier de Dunkerque continue de battre, que la flamme est toujours là, contrairement à ce que voudrait faire croire le maire, éléphant du parti socialiste. Quant à la CUD sur 17 communes adhérentes, cinq ont majoritairement voté pour Nicolas Sarkozy : Bray-Dunes, Coudekerque-Village, Saint-Georges sur l Aa, Spycker et Tétéghem. Merci à vous qui avez voté pour Nicolas SARKOZY. Élu du Mouvement Unitaire Progressiste Mouvement Unitaire Progressiste POUR LE PROGRES HUMAIN! Dunkerque Littoral Côte d Opale - tél ELECTIONS LEGISLATIVES : HALTE AU FRONT..! Le Front National n est pas un parti politique républicain et il n a pas de projet républicain à proposer. Malgré sa recherche d une nouvelle virginité avec l arrivée de son héritière par filiation de Mme Lepen fille. Ses idées politiques racistes sont de notoriété publique. Le Front National vous ment! Ne vous laissez pas manipuler. Ne vous trompez pas de colère aux élections législatives pour l avenir de notre pays! Élus communistes et républicains 67, rue de l Amiral Ronarch Dunkerque Tél SUITE DU N PRÉCÉDENT UNE VI ème RÉPUBLIQUE POUR TOURNER LA PAGE DU SYSTÈME OLI- GARCHIQUE Un changement de constitution. L idée était dans l air pour enrayer la confiscation du pouvoir par les intérêts privés, sous le vernis d une démocratie aseptisée. En plaçant la revendication d une VIème République au cœur de sa campagne, le Front de Gauche a réussi le pari de la populariser. Une mobilisation inédite, qui témoigne de l urgence de tourner la page de système oligarchique, à son apogée durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. POUR SORTIR DE LA CRISE, LIBÉRER LES FINANCES PUBLIQUES DES GRIFFES DES MARCHÉS FINANCIERS. Austérité, la messe était dite. Toute la campagne présidentielle devait tourner autour du strict programme des figures imposées par les dirigeants de l Union Européenne et des marchés financiers. Jusqu au bout, le pouvoir Sarkozy se sera servi de la crise pour accentuer encore le pillage du travail et l austérité, avec le recul démocratique sans précédent du nouveau traité qu il a refusé de soumettre au référendum. La campagne du Front de Gauche a montré qu il était possible de reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers, une condition sine qua non pour sortir de la crise. Car l austérité nourrit la récession qui elle-même pèse sur les recettes fiscales assises sur l activité économique, ce qui aboutit à creuser les déficits et à alourdir les dettes. - Le Front de Gauche propose un audit citoyen qui amènera à geler ou effacer les dettes illégitimes. - Il propose de redéfinir le rôle de la Banque Centrale Européenne, qui prêterait directement aux Etats aux mêmes conditions qu elle prête aux Banques. Pierre Yana Conseiller MoDem rue des Soeurs blanches, Dunkerque www. pierre-yana.fr Ce qui doit changer. Le prochain député de Dunkerque doit porter la modernisation de l agglomération, qui s enfonce dans le chômage et la récession. Créer des emplois nouveaux, unifier les villes avec le Tramway, redonner l espoir à la jeunesse, voilà l enjeu. Avec Annabelle Vassallo, suppléante de 20 ans, et Pierre Yana, le Centre pour la France présente des candidats libres, hors de tout clan, porteurs de l espoir de Dunkerque.

19 DES GROUPES - L EXPRESSION DES GROUPES - L EXPRESSION DES GROUPES - L EXPRESSION DES GROUPES 20, avenue de la Libération Dunkerque Tél Groupe républicain d intérêts communautaires LES 10 ET 17 JUIN PROCHAINS, DONNONS UNE MAJORITÉ AU CHANGEMENT NON, nous ne rêvons pas, il faut parfois laisser déborder nos émotions et reconnaître que cela fait chaud au cœur. Avec l élection de François HOLLANDE, le 6 mai dernier, c est tout un peuple de gauche et au delà, qui a salué le retour de l espérance et du redressement après un quinquennat dur et désespérant. Le retour de la Gauche On a beau savoir qu il n y aura pas de bonheur démesuré, pas d état de grâce Mitterrandien, mais les Français ont choisi la gauche comme alternative, la gauche de nouveau, la gauche enfin, la gauche dans la joie, malgré la crise nostalgiques des gloires passées, comme un souvenir de 81, un rappel de 97, avec un salut à Jaurès, une pensée pour Mendès et Blum, une rose pour Mitterrand qui remontent dans les consciences de chacun sur un air de «Marseillaise», d «internationale» ou de «chiffon rouge». Cela a été rendu possible par le courage et l extraordinaire révélation d un homme qui a su imposer son style, son énergie et sa gravité à tous ceux qui l avaient sous estimé. Il aspirait à cette situation pour redonner à la France, la justice sociale dont elle était privée depuis dix ans. A travers cet homme, Cette présidence est pour nos territoires une nouvelle ouverture à la décentralisation dans laquelle Dunkerque, terre «hollandaise» sera l une des agglomérations les plus dynamiques à mettre en œuvre et amplifier les politiques nouvelles. Vers un nouvel acte de la décentralisation François Hollande, s appuyant sur la mémoire des lois de décentralisation initiées par le gouvernement Mauroy, entend donner à la France une nouvelle pratique des institutions autour de quatre convictions : le respect, la considération, la démocratie et le sens de l état. En effet, plutôt qu une nouvelle constitution, c est une nouvelle république qui va voir le jour afin de l incarner différemment et ne pas reproduire «l omniprésidence». En manifestant ses convictions pour une nouvelle décentralisation, le nouveau président souhaite trouver les gisements pour l investissement, pour la formation, l innovation dans les territoires. Cette décentralisation permettra la réforme de l Etat en étant un facteur de clarté et de responsabilité. La mobilisation commune de l Etat et des collectivités territoriales permettra de traduire les priorités de François Hollande comme le soutien des PME, la formation des jeunes, la petite enfance, le logement mais aussi la rénovation de nos universités, la recherche, la culture ou encore l environnement. Concrètement, une loi sur les territoires de la république sera présentée au parlement avant la fin La création d un haut conseil des territoires, réforme de la fiscalité locale, renforcement des solidarités sociales et territoriales par les régions et départements, abrogation du conseiller territorial et développement d un statut métropolitain simple et attractif sont au programme de cette nouvelle étape de la décentralisation. Donnons une majorité au changement Les 10 et 17 juin prochains, auront lieu les élections législatives qui devront déterminer quels seront nos prochains députés à l assemblée nationale. Sur le Dunkerquois, deux circonscriptions (la 13 ème circonscription regroupant les cantons de Dunkerque Ouest, Grande-Synthe et Coudekerque-Branche et la 14 ème circonscription regroupant les cantons de Dunkerque-Est, Gravelines, Bourbourg, Bergues, Hondschoote et Wormhout) sont concernées. L Assemblée Nationale doit permettre à notre nouveau Président François Hollande, de mettre en œuvre les engagements pris devant les Français en permettant notamment le redressement économique, industriel et agricole et soutenir le produire Français avec une vraie stratégie industrielle : banque publique d investissement, livret d épargne industrie, investissement dans la recherche, formation des salariés, en réorientant l Europe, pour la remettre au service de la croissance et de l emploi, en renégociant le traité Sarkozy-Merkel sur l austérité et en appliquant la réciprocité commerciale dans les échanges pour combattre le dumping fiscal, social et environnemental, en équilibrant les finances publiques pour retrouver notre souveraineté face aux marchés, avec l engagement de revenir à l équilibre des comptes à la fin du mandat 2017, en rétablissant la justice et d abord la justice sociale (retraite à 60 ans pour ceux qui ont leurs annuités, égalité salariale femmes-hommes, revalorisation de 25% de l allocation de rentrée scolaire) mais aussi la justice fiscale, avec une tranche d impôt sur le revenu à 75% pour ceux qui gagnent plus de 1 million d euros et territoriale (nouvelle décentralisation, défense des services publics de proximité, école, santé, justice, sécurité) et en moralisant la vie publique avec le noncumul des mandats, la lutte contre les conflits d intérêt et la corruption, l indépendance de la justice et des médias. Sans majorité, nul changement. Par conséquent, le changement prendra toute sa signification en permettant l élection du plus grand nombre de députés de gauche à l Assemblée Nationale. C est maintenant! 19

20 LA / DÉMOCRATIE LOCALE Conseil de développement durable Les enjeux du contrat de territoire Placée sous le signe des projets de territoire, la dernière plénière du Conseil de développement de l agglomération dunkerquoise était centrée sur deux sujets en particulier : la démarche de contrat de territoire initiée par le Conseil général du Nord, et le projet de territoire, conséquence directe de la révision du SCOT. Légitimé par ses travaux sur le plan climat, le programme local de l habitat ou encore sur la fonction portuaire, le Conseil de développement a donc été sollicité pour émettre un avis sur le diagnostic et les enjeux du contrat de territoire dans le but de définir des priorités. Comme le rappelait Alain Vanwafelghem lors de la présentation de la démarche, l important est que cela se fasse en concertation avec les forces vives du territoire. Idem pour le projet de territoire auquel est également associé le Conseil de développement du Pays des moulins de Flandre. Les deux entités sont là aussi invitées à émettre un avis et faire émerger une parole citoyenne. Prochaine étape pour les membres du CDD de l agglomération dunkerquoise : définir le plan d action sur ces saisines avant de se retrouver début juillet pour une plénière axée cette fois sur les JO 2012 et Dunkerque 2013, capitale régionale de la culture. Aménagement Un projet 4 en 1 Nouveau projet mais programme inchangé : tout passe par le jeu des hauteurs et de fragmentation. L place Salengro Agglo e projet présenté par l agence Bruno Roussel & Yannick Vandaële est celui du consensus. Moins spectaculaire, préférant le contexte local à l objet architectural, misant sur une architecture contemporaine mais pas radicale, la construction à venir va se fondre dans son environnement. Côté programme, pas de changement : 100 places de parking au sous-sol, 1 000m² de surface commerciale au rez-de-chaussée, une soixantaine de logements dans les étages. Le traitement, lui, par contre est totalement différent. Yannick Vandaële a commencé par porter une attention particulière aux commerces «disposés aux quatre angles de l îlot de façon à animer le quartier et les quatre façades de façon égale, dans un souci de ne pas avoir d arrière de projet». De la même manière, on y trouvera une entrée par façade donnant accès à quatre plots de logements distincts et séparés par 1 000m² de terrasse végétalisée. Des plots rectangulaires qui donnent une dynamique à l ensemble. Mais surtout des plots plus ou moins hauts en fonction de leur rapport à la ville : de R+2 + attique face à l école à R+6+attique face à la rue Wilson, pour une gradation douce vers le centre-ville et le Beffroi. Cette fragmentation et ce jeu de hauteurs permettent à l ensemble des logements de bénéficier d une double orientation (tous les salons ont deux façades et un balcon), offre des percées visuelles dans la ville et de nouvelles perspectives, tout en minimisant l impact des ombres portées. Les premiers coups de pioche seront donnés au premier trimestre

Dunkerque Grand Littoral,

Dunkerque Grand Littoral, Ministère de la culture et de la communication, direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais Communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral, dans le département du Nord Ministère

Plus en détail

Demande de. logement. social. Ensemble, construisons durablement demain POLITIQUE. logement. et habitat

Demande de. logement. social. Ensemble, construisons durablement demain POLITIQUE. logement. et habitat Demande de logement social Ensemble, construisons durablement demain POLITIQUE logement et habitat 1 Conditions d attribution Plafonds de ressources pour 2014 (revenu net imposable de l année N-2). Catégorie

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr DOSSIER DE PRESSE Procédure d audits énergétiques et environnementaux, première étape d un Plan d actions pour le développement de la filière éco-construction Contexte En Novembre 2008, le syndicat mixte

Plus en détail

Plan d accès. PIC de Poitiers Auxances. Il est possible de déposer son courrier à destination de la région Poitou-Charentes jusqu à 22 heures.

Plan d accès. PIC de Poitiers Auxances. Il est possible de déposer son courrier à destination de la région Poitou-Charentes jusqu à 22 heures. Plan d accès PIC de Poitiers Auxances Neuville du Poitou Entrée clients N147 E62 N147 E62 Parking du personnel Parking clients Rue des Entreprises PLATE-FORME INDUSTRIELLE COURRIER DE POITIERS-AUXANCES

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Mon Logis, entreprise sociale pour l habitat, s est engagée dans une démarche éco-responsable, au travers d actions concrètes et de projets pilotes

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

CHARTE de REFERENCEMENT

CHARTE de REFERENCEMENT EUROMETROPOLE DE STRASBOURG Direction de l urbanisme, de l habitat et de l aménagement Service de l Habitat 1 parc de l Etoile 67076 STRASBOURG Cedex DIMINUTION DES LOGEMENTS VACANTS DU PARC PRIVE APPEL

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France

L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France Présentation de l Union des Constructeurs Immobiliers de la Fédération Française du Bâtiment L Union

Plus en détail

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Fédération française de cyclotourisme Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Entre La Fédération française de cyclotourisme Association à but non lucratif, reconnue

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

Cinquième édition. Vendredi 25 novembre 14h 19h Samedi 26 novembre 9h30-18h KURSAAL DUNKERQUE

Cinquième édition. Vendredi 25 novembre 14h 19h Samedi 26 novembre 9h30-18h KURSAAL DUNKERQUE Cinquième édition Vendredi 25 novembre 14h 19h Samedi 26 novembre 9h30-18h KURSAAL DUNKERQUE DOSSIER DE PRESSE Novembre 2011 Vendredi 25 novembre de 14h à 19h Samedi 26 novembre de 9h00 à 18h au Kursaal

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 SOMMAIRE I/ La réorganisation des collectes : raisons et enjeux II/ La méthode de réflexion engagée III/ Les changements pour les usagers IV/ Les changements pour les agents

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : THERMOGRAPHIE AERIENNE Samedi 30 novembre 2013 Salle des Mariages 9h30 Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

www.perpignanmediterranee.com

www.perpignanmediterranee.com Communiqué de presse www.perpignanmediterranee.com «Bougez autrement sur l'agglo» avec la semaine européenne de la mobilité! En l'espace d'une semaine, les habitants de l'agglo sont invités à adopter de

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015

course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015 course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015 18 ème édition - dossier sponsoring - La Classique Genevoise 1215 Genève 15 contact@classiquegenevoise.ch www.classiquegenevoise.ch page 2/6 PRÉSENTATION

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction à la démarche page 3. Programme des rencontres...page 4. Présentation des animations des rencontres...

SOMMAIRE. Introduction à la démarche page 3. Programme des rencontres...page 4. Présentation des animations des rencontres... SOMMAIRE Introduction à la démarche page 3 Programme des rencontres...page 4 Présentation des animations des rencontres...page 5 Informations pratiques..page 6 Dates et lieux. page 6 Situation et moyen

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT 5ÈME EDITION

DOSSIER DE PARTENARIAT 5ÈME EDITION ! n lo h t ia r T le Osez DOSSIER DE PARTENARIAT 5ÈME EDITION A propos du TRIATHLON DE BORDEAUX Créé depuis 2010, le Triathlon de Bordeaux est né de la volonté de la section Triathlon de l Association

Plus en détail

CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS

CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS DOSSIER DE PRESSE - 18 JUIN 2014 CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS Crédit photos : Philippe Caumes Le centre commercial Centre de l Europe - Hérouville-Saint-Clair

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Département du Lot. Confier son enfant à une. assistante maternelle. Le Département du Lot, proche de vous.

Département du Lot. Confier son enfant à une. assistante maternelle. Le Département du Lot, proche de vous. Département du Lot Confier son enfant à une assistante maternelle Le Département du Lot, proche de vous. Édito La maternité et la petite enfance tiennent une place toute particulière au cœur des missions

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 22 février au 02 mars 2014 Le CRT Lorraine était invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire +ekodesign eko, le logement d aujourd hui aussi beau que fonctionnel. Combinant

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

Serrurier à Dunkerque, Grande-Synthe, et dans un rayon de 30 km. Tel 06 83 03 64 14

Serrurier à Dunkerque, Grande-Synthe, et dans un rayon de 30 km. Tel 06 83 03 64 14 Serrurier à Dunkerque, Grande-Synthe, et dans un rayon de 30 km Tel 06 83 03 64 14 Serrurier Dunkerque, Serrurier Gravelines, Serrurier Bourbourg, Serrurier Bray-dunes, Serrurier Loon plage,(et 30 km de

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir Cette formation est essentiellement basée sur le livre de Richard Bliss Brooke La Carrière de Quatre Ans - Comment réaliser vos rêves de divertissement et

Plus en détail

Concrétiser votre projet...

Concrétiser votre projet... CONSTRUIRE AU CONGO (De PONTON à BRAZZA) Concrétiser votre projet... IL arrive dans l existence des événements tellement forts qu ils déterminent à eux seuls l avenir, la réussite, l épanouissement de

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION Ligue Poitou-Charentes de Course d Orientation Sommaire Préambule : les écoles de Course d Orientation 1- Présentation 2- Objectifs

Plus en détail

TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE. Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale

TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE. Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale Initiée en 2013 par les Clubs d Entreprises de Grande-Synthe, Spycker, Petite-Synthe et

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés - PNRQAD Notre-Dame / Thiers / Vernier

DOSSIER DE PRESSE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés - PNRQAD Notre-Dame / Thiers / Vernier DOSSIER DE PRESSE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés - PNRQAD Notre-Dame / Thiers / Vernier Contacts presse : Emmanuelle Gantié 04 97 13 42 12 - emmanuelle.gantie@nicecotedazur.org

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

DK PLUS DE MOBILITÉ RÉUNION PUBLIQUE Votation : Aménagement de la place Jean- Bart Communauté Urbaine de Dunkerque 18 novembre 2015 à 18h30

DK PLUS DE MOBILITÉ RÉUNION PUBLIQUE Votation : Aménagement de la place Jean- Bart Communauté Urbaine de Dunkerque 18 novembre 2015 à 18h30 DK PLUS DE MOBILITÉ RÉUNION PUBLIQUE Votation : Aménagement de la place JeanBart Communauté Urbaine de Dunkerque 18 novembre 2015 à 18h30 Compterendu INTERVENANTS : Patrice VEGRIETE Président de la Communauté

Plus en détail

Rencontres communales de Frédéric SANCHEZ sur le secteur «Quevillon»

Rencontres communales de Frédéric SANCHEZ sur le secteur «Quevillon» Jeudi 2 avril 2015 Rencontres communales de Frédéric SANCHEZ sur le secteur «Quevillon» Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie se déplace sur les communes de Hautot-sur-Seine, Hénouville,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

nouvelle Taxe de séjour

nouvelle Taxe de séjour La Norma hiver 2015-2016 nouvelle Taxe de séjour guide pratique et fiche déclarative Un outil pour le développement touristque Au service de votre station pourquoi une taxe de séjour? La taxe de séjour

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative

Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative Vous avez une question liée à la Redevance Incitative? N hésitez pas à contacter le SBA au 04 73 647 444. Mais, avant, vous trouverez peut-être une

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES Premier parcours interactif œnotouristique dans l appellation Jurançon DOMAINE DU CINQUAU LE MOT DU PROPRIÉTAIRE Le Domaine du Cinquau est dans ma famille depuis presque 400

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER PARTENAIRES. Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale

TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER PARTENAIRES. Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER PARTENAIRES Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale Initiée en 2013 par les Clubs d Entreprises de Grande- Synthe, Spycker, Petite-Synthe et Armbouts

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

Compte rendu sommaire du Conseil Municipal du 16 novembre 2015

Compte rendu sommaire du Conseil Municipal du 16 novembre 2015 Compte rendu sommaire du Conseil Municipal du 16 novembre 2015 Vitré Communauté : Projet de territoire 2015-2020 Le Maire et Monsieur Teddy Regnier Maire de la Commune de Chateaubourg et vice-président

Plus en détail

Projet de club 2012-2016

Projet de club 2012-2016 Projet de club 2012-2016 Le projet est la colonne vertébrale du club. C est à partir de celui-ci que s organisent la réflexion et l action. Bourges Voile, projet de développement 2012-2016 1 Sommaire 1

Plus en détail

L opération Eco-été 2014 :

L opération Eco-été 2014 : L opération Eco-été 2014 : «Vacanciers, triez!» Dossier de presse Point presse du jeudi 3 juillet 2014 Contact Presse Christelle GUILHAUMON - Relations Presse Declik Communication 06.03.29.41.80 - christelle.guilhaumon@declik.com

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous 1 Sommaire Etat des lieux..page 3 Historique Objectifs de l équipe municipale Dispositif «Eté propre 2006»..page 4 Les moyens mis en place

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Les Logements bleus Des logements adaptés au vieillissement La plupart des personnes âgées souhaitent vieillir

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

«Ça plane pour elles» les 28 et 29 juin prochains

«Ça plane pour elles» les 28 et 29 juin prochains D14_5906 Paris, le 24 avril 2014 «Ça plane pour elles» les 28 et 29 juin prochains La fédération met à disposition des clubs du matériel, affiches et flyers, pour promouvoir ces «journées découverte du

Plus en détail

Aviron & Entreprises

Aviron & Entreprises Aviron Union Nautique de Lyon Aviron & Entreprises 135 ans au plus Haut-Niveau L Aviron, outil de management et de gestion de vos ressources humaines De 1896... Le huit de l Union Nautique de Lyon était

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

TOULOUSE INAUGURE SES 1 ERS CONTAINERS ENTERRES A BELLEFONTAINE

TOULOUSE INAUGURE SES 1 ERS CONTAINERS ENTERRES A BELLEFONTAINE Dossier de presse Toulouse, le 29 février 2012 RESIDENCE TOURASSE A BELLEFONTAINE TOULOUSE INAUGURE SES 1 ERS CONTAINERS ENTERRES A BELLEFONTAINE Dans le cadre du défi propreté, PATRIMOINE SA Languedocienne,

Plus en détail