Energy Savings in the Data Center Starts with Power Monitoring

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Energy Savings in the Data Center Starts with Power Monitoring"

Transcription

1 Energy Savings in the Data Center Starts with Power Monitoring Avec l intensification de la concurrence mondiale, les sociétés se tournent de plus en plus vers la technologie pour canaliser l avalanche de données et en faire un atout concurrentiel. Entre les prix de l'énergie en constante augmentation et les services des centres de données devant fonctionner désormais 24h/24, les entreprises sont à la recherche de solutions leur permettant d augmenter l efficacité énergétique et de réduire les coûts. En outre, le surplus de puissance nécessaire à l'extension de la capacité de calcul n'est pas toujours disponible en raison de l'escalade de la consommation tant de la part des grands centres de données que de la population au sens large. Alors que l'énergie constitue le poste le plus significatif en termes de coût pour le fonctionnement d'un centre de données, la plupart des responsables informatiques manquent d'outils pour mesurer la consommation. L ensemble de ces facteurs associés à une prise de conscience croissante des questions environnementales renforcent la nécessité de développer des technologies permettant une meilleure surveillance de l alimentation électrique. Etude approfondie des enjeux L augmentation des exigences de calcul va de pair avec un accroissement de la consommation énergétique. Afin de traiter efficacement la totalité des données que les sociétés recueillent désormais concernant chaque aspect de leur activité, il est nécessaire de développer des systèmes informatiques toujours plus puissants et plus denses (tels que les serveurs lames et systèmes de bâtis haute densité ainsi que les appareillages de connexion et systèmes d alimentation sans coupure), ces installations augmentant en retour la consommation d énergie globale du centre de données. Selon la firme de recherche International Data Corp. (IDC), pour chaque dollar investi sur un serveur, il faut encore compter 51 cents pour son alimentation et son refroidissement, ce rapport pouvant atteindre 69 cents dans un futur proche. D autres études prédisent que les coûts annuels liés à l alimentation électrique dépasseront bientôt les coûts liés à l'acquisition des serveurs. Le coût de l énergie augmente. L énergie est désormais la charge d exploitation la plus grosse du centre de données. La prise en compte des événements et horaires (facturation à la demande), comme ce qui a été récemment mis en place par PG&E, forcent les sociétés à mieux comprendre leurs profils de consommation énergétique, afin de réduire la consommation lors des périodes plus chères. Etant donné les budgets IT limités actuels, toute économie d'énergie est synonyme de plus de moyens pour les activités rémunératrices susceptibles d améliorer le résultat net. L'alimentation supplémentaire nécessaire n'est pas toujours disponible. Les centres de données ont tendance a été concentrés géographiquement et sont extrêmement gourmands en énergie. Les services publics leurs répondent qu ils ne sont simplement pas en mesure de fournir plus d énergie, forçant les responsables de ces centres à emprunter d'autres voies pour utiliser l'énergie plus efficacement. Dans les pays en développement comme l Inde, il n est tout simplement pas possible de trouver l énergie pour des centres de données plus gros, ou tout du moins pas à un prix abordable. L engagement gouvernemental et les préoccupations des clients. Les agences gouvernementales édictent des réglementations de plus en plus contraignantes dans l espoir de limiter le bilan carbone. Les acteurs comme l EPA Ennery Star, Fédéral Ennery Management Program, la Commission européenne, Reniable Energies Unit, et autres fournissent actuellement des lignes directrices destinées à augmenter l efficacité énergétique. En outre, la récente marée noire dans le golfe du Mexique de 2010 a éveillé l intérêt de tous, y compris des agences gouvernementales, en ce qui concerne les méthodes et comportements pouvant mener à une réduction des besoins en énergie. A titre d exemple, le programme du Royaume-Uni, Carbone Réduction Commîtes Ennery Efficience Schème (CRC), est récemment entré en vigueur afin de promouvoir l'efficacité énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les clients soucieux de l environnement vérifient avec de plus en de soin la démarche verte des sociétés auprès desquelles ils font leurs achats, en ce compris leur fournisseurs. En réponse à cette tendance, la plupart des sociétés mentionnent désormais leur action environnementale dans

2 les rapports annuels destinés aux actionnaires. Les coupures de courant sont coûteuses et portent préjudice à l activité. Le coût élevé des interruptions d'un centre de données suite à une coupure de courant demeure la hantise des responsables informatiques. Toute interruption de fonctionnement des équipements d un centre de données, ou de télécoms, ou de centres de production au service d une entreprise mondiale moderne peut coûter des millions de dollars en perte de revenu ainsi qu'en efforts pour regagner la confiance des clients. La perte ou l altération de données liée à un problème au niveau de l alimentation électrique peut tout autant nuire au revenu et à la réputation d une société. Le rôle décisif joué par la surveillance de l alimentation électrique Pour pouvoir réparer, il faut pouvoir mesurer. Les analystes continuent de classer l efficacité énergétique comme la première priorité des propriétaires et exploitants de centres de données. Dans les faits, il est toutefois très clair qu'il est impossible d'améliorer quoi que ce soit sans le mesurer, ce précepte valant tout particulièrement pour l'efficacité énergétique. D après Ennery Star, les projets orientés sur l efficacité énergétique s'autofinancent rien que par les économies d'énergie. Toutefois, tant que l'on ne connaît pas la consommation réelle et son coût, il demeure difficile de justifier le recours aux nouvelles technologies et aux bonnes pratiques, ou encore d évaluer les économies redevables à ces nouvelles méthodes. Sans ligne de base ni mesures continues, il est impossible de déterminer les points à optimiser, d évaluer les résultats des optimisations, ou de présenter les améliorations aux décideurs, agences gouvernementales ou aux clients. En outre, il est nécessaire d'identifier les pics de consommation, et de déterminer leur interaction avec le fonctionnement ou les événements clés internes et externes, qu il s agisse de campagnes marketing, cycles comptables, ou variations météorologiques, pour permettre de planifier de manière appropriée ces événements. Un certain nombre d organisations, dont le Consortium Green Gri et le Ultime Institute, travaillent sur le développement de normes permettant aux entreprises d adopter un comportement plus énergétique. La mesure PUE (Power Usage Effective Ness, coefficient de performance énergétique) de Green Gri est en train de s imposer comme la norme en matière d'efficacité énergétique de centre de données, la PUE ne pouvant toutefois pas être déterminée de manière raisonnable si la consommation d'énergie ne peut pas être mesurée. La meilleure façon de calculer la PUE revient à mesurer au niveau de la prise de dispositif (après toutes les opérations de conversion de puissance, de commutation et de conditionnement). Les mesures SI-POM pour l infrastructure du site (Site Infrastructure Power Over Head Multiplier) et H-POM (Hardware Power Over Head Multiplier) pour le matériel IT, telles que développées par le Ultime Institute, exigent également de mesurer la puissance après toutes les étapes de conversion, commutation et conditionnement. Enfin, la réalisation de mesures au niveau de la prise de dispositifs est parfois la seule possibilité de mesurer précisément la consommation électrique dans un centre de données, notamment si le centre partage l'alimentation avec d'autres parties du bâtiment. La mesure de la consommation d énergie permet de : identifier les coûts en énergie actuels et de fixer une ligne de base identifier le potentiel d'économie d échelle et de fixer des objectifs de mettre en œuvre des projets d amélioration de l efficacité de mesurer de manière continue afin de déterminer le niveau de réussite. La compréhension des responsables de centres de données est nécessaire au bon déroulement de l approche. Dans la plupart des centres de données actuels, la gestion du centre de données et la gestion des installations dépendent encore de deux départements différents, ce qui signifie que les responsables de centres de données ne comprennent pas entièrement les implications de leurs changements sur l'infrastructure. A titre d exemple, on peut facilement remplir un bâti de serveurs, puis «faire sauter» un circuit si l on n a pas compris la

3 charge existant sur ce circuit. Une manière d éviter le déclenchement des circuits consiste à exagérer la configuration ou à fournir plus de puissance que nécessaire au bâti. Il est cependant peu avisé de prévoir une configuration trop élevée des alimentations dans la mesure où cela revient à gaspiller une capacité précieuse. Les responsables de centres de données doivent donc apprendre à évaluer exactement la quantité de puissance disponible et la quantité de puissance nécessaire pour chaque bâti afin d'utiliser efficacement l'énergie disponible. Par ailleurs, les caractéristiques assignées des plaques signalétiques que l on trouve sur le matériel de ces centres sont par précaution élevées, ce qui signifie que l'on injecterait plus de puissance vers les bâtis que ce dont ils ont réellement besoin. L énergie en surplus pourrait être réacheminée ailleurs afin de supporter d autres systèmes ou refroidissements si la consommation énergétique réelle est parfaitement comprise. La consolidation de serveur est une grande tendance des centres de données d aujourd hui. De nombreux responsables tendent à consolider les applications du même type (comme les bases de données) ou les applications qui ne supportent qu une fonction (comme les RH). Une autre voie pour déterminer les applications devant être consolidées sur un même serveur revient à surveiller la consommation d'énergie. Les systèmes inactifs consomment encore une énergie significative, que l on pourrait et devrait utiliser ailleurs. Les systèmes inactifs peuvent être soit mis hors tension ou consolidés et virtualités de manière à consommer bien moins. La consolidation de nombreuses petites applications en systèmes virtuels peut permettre d éliminer les excès de nombreux petits serveurs. D autres éléments du centre de données, comme le matériel de réseau, peuvent également être surveillés et mis hors tension en période de faible demande. Par exemple, s il existe une période sur laquelle un nombre minime de serveurs Web est nécessaire, il pourrait être possible de fermer un interrupteur de réseau. Le personnel de centre de données doit surveiller la consommation d énergie en temps réel afin de repérer dans quelle mesure ces modifications d'infrastructure affectent la consommation. Ils peuvent également utiliser des relevés d alimentation pour déterminer des points chauds nécessitant plus de refroidissement. Une fois que l on comprend mieux la consommation d énergie au sein du centre de données, il devient possible d'équilibrer de manière intelligente les charges de travail afin d'optimiser l'utilisation de l'énergie et de réduire les coûts. Par exemple, si l'on a repéré des charges de pointes, il est possible de combiner des systèmes dans un bâti avec ceux présentant des pointes inférieures ou des périodes inactives. De cette manière, il faudra dans l ensemble moins d énergie pour supporter les applications des serveurs présents dans ce bâti précis. Une autre bonne raison de surveiller l alimentation est liée au besoin d'éviter toute discontinuité de l activité ou des pertes de données très coûteuses. Les systèmes consommant une quantité non justifiée d énergie peuvent être le signe d un problème de performances. Par ailleurs, une puissance inappropriée peut provoquer des problèmes de stabilité. L'aptitude à surveiller la consommation d'énergie fournit ainsi un outil permettant au personnel de centre de données de résoudre de manière proactive des problèmes potentiels et donc d économiser des millions de dollars de pertes. Il faut pouvoir faire un rapport précis. Afin de prédire la consommation en énergie, d acheter des crédits carbone et de surveiller la consommation réelle ainsi que les émissions (exigences du CRC actuelles et d autres réglementations à venir), des relevés d alimentation précis sont requis. Les relevés manuels sont fastidieux et sujets à erreurs, et limités à une seule fois. Les relevés automatisés en temps réel peuvent fournir le niveau requis de précision permettant de documenter les émissions à effet de serre réelles. Il faut pouvoir justifier. Les organisations vertes commencent tout juste à développer des formules pour déterminer la consommation d énergie réelle nécessaire à la production d'un travail réel, ce qui constitue d'après de nombreux experts la prochaine étape pour augmenter l'efficacité énergétique d un centre de données. En février 2010, des organisations des Etats-Unis, de l Union européenne et du Japon, dont le DEP (Department of Environmental Protection), ont élaboré un accord sur la métrique globale en matière d efficacité énergétique avec un résultat souhaité de pouvoir mesurer le rendement réel du centre de données par comparaison avec sa consommation d énergie réelle. Le procédé pour définir le rendement IT inclut la mesure du rendement IT potentiel comparé à la consommation énergétique attendue, la mesure de l'utilisation en fonctionnement du matériel IT et la mesure PUE. La métrique pour la productivité de centre de données DceP (Data Center Ennery

4 Productivity (DceP) a été développée pour suivre le produit d ensemble d un centre de données par unité d'énergie ayant permis de produire ce travail. De nouveau, des relevés de consommation électrique automatisés et en temps réel seront nécessaires à l application de cette métrique. Les avantages de la surveillance et de la gestion de l'alimentation Une rentabilité accrue grâce à une baisse des coûts énergétiques et des charges d'exploitation. La moindre baisse de la consommation énergétique peut déjà déboucher sur une économie d'échelle significative dans la durée. Le DEP estime que même avec le matériel IT existant, la mise en œuvre de pratiques de gestion de l énergie dans des centres de données déjà existants et la consolidation des applications entre un nombre plus restreint de serveurs pourrait potentiellement réduire la consommation énergétique des centres de données de 20%. On estime qu une topographie comptant moins de serveurs et appliquant les meilleures pratiques comme la surveillance de la consommation énergétique en temps réel et l'amélioration de l'efficacité énergétique, peut mener à une réduction de l utilisation énergétique allant jusqu à 45%. En outre, les meilleures pratiques d'après l'itil, préconisant une surveillance et une gestion de l énergie, peuvent aider à accroître la disponibilité afin de satisfaire les accords de niveau de service. Une fois que l on a compris entièrement sa consommation énergétique, on peut se pencher sur l option consistant à déplacer la charge, à savoir une migration des services informatiques permettant d alterner les centres en fonction des tarifs électriques plus abordables dans le monde, en tirant parti des tarifs inférieurs pratiqués de nuit ou des coûts inférieurs dans l autre hémisphère pendant l hiver. La surveillance de la consommation électrique permet également de vérifier de manière tangible la facturation, tant du point de vue des responsables d installations que des services publics. Enfin, la compréhension de la consommation d énergie peut aider les responsables de centre de données à mieux envisager la croissance sur une période de temps, par exemple afin de rajouter des unités UPS, des barres de connexion ou cordons d'alimentation, des bâtis, des serveurs, des commutateurs, etc. Ristournes et distribution de prix De nombreuses sociétés, entités gouvernementales locales et régionales et organisations accordent des ristournes ou subventionnent la mise en œuvre des nouvelles technologies éconergétiques. La remise d un prix peut faire la publicité des efforts faits pour améliorer l efficacité énergétique et pour développer une stratégie environnementale. A titre d exemple, PG&E en Californie, LEED, le programme d optimisation de l'alimentation des centres de données dans la Silicon Valley et un certain nombre d états américains proposent des tarifs avec ristourne pour les technologies et pratiques éconergétiques. Une liste des ristournes par état peut être consultée à l adresse suivante :. Certaines organisations, comme Ennery STAR, le Consortium Green Gri, et le Ultime Institute remettent des prix et procèdent à des certifications en matière d'efficacité énergétique. Rétrofacturation au plus juste. Certaines organisations IT ont commencé à facturer les services internes sur la base de leur consommation énergétique, en plus des ressources en termes d'espace de centre de données et de capacité de calcul/stockage de données. La surveillance de l énergie fournit des données précises sur la consommation, ce qui simplifie le calcul de la tarification. Les clients auront plus tendance à accepter ces prix s'ils reposent sur des relevés détaillés et précis. Une comptabilité exhaustive de la consommation énergétique peut également aider les différents services à appréhender efficacement leur comportement en termes d utilisation des ressources de calcul qu ils achètent. Les données relatives à la consommation d énergie permettent également aux fournisseurs de service de mettre en œuvre un modèle de tarification différent. Avec l arrivée en force de l'informatique en nuage, certains fournisseurs de service ne facturent plus que sur la base des modèles de consommation énergétique, cette méthode de facturation couvrant selon eux l ensemble des autres coûts liés à la fourniture de services. Réduction des émissions. Selon l IDC, l énergie représente la plus grande partie des gaz à effet de serre. L énergie, la distribution et le transport comptent pour la moitié des émissions de CO2 pour quasiment tous les pays. La gestion de l information est de plus en plus utilisée pour supporter des méthodologies de réduction des

5 émissions de carbone, comme la gestion de la chaîne logistique, la veille économique et l analyse de fine granularité. Toutefois, les sociétés doivent limiter leur augmentation d'émissions émanant de l'infrastructure informatique/télécoms de manière à ne pas perdre les bénéfices attendus de leurs choix technologiques. Une gestion efficace de la consommation d énergie au sein du centre de données non seulement fait baisser les coûts et le bilan carbone, mais abaisse également les émissions dans leur ensemble. Elle donne également la possibilité aux entreprises de répondre dans le sens des investisseurs et clients qui exigent d'eux un comportement responsable et de prendre une longueur d'avance sur la situation du bilan carbone mondial et les réglementations commerciales de plus en plus strictes dans ce domaine. Enfin, pour les sociétés cherchant à se donner une image plus verte, réduire la consommation d'énergie dans leur centre de données semble être l une des solutions les plus payantes. Dans cette optique, la mesure et la surveillance de la consommation d énergie reste la première étape. STARLINE Critical Power Monitor (CPM) Moniteur de surveillance des installations critiques Un système de distribution de l énergie flexible peut revêtir un rôle clé dans la mise en œuvre d'une surveillance de l'énergie. De manière plus spécifique, l accès au niveau compteur et circuits, et les points de distribution du niveau système s avère essentiel. L Universal Electric Corp. offre des solutions de distribution et de surveillance de l alimentation flexibles pour les centres de données et les secteurs de l'industrie et du commerce. Le moniteur de surveillance des installations vitales (Critical Power Monitor, CPM) d Universal Electric, de même que les produits complémentaires Starline Track Busway (barre de connexion blindée) et Plug-In Raceway (chemin de câbles enfichable), permettent aux responsables de centres de données de gérer efficacement la consommation d énergie et de s adapter rapidement en cas de modifications des exigences d'alimentation. Les Moniteurs CPM disposent des fonctionnalités suivantes : Modularité pour une connexion sur des réseaux électriques présentant des tailles et spécifications différentes (niveaux de tension et de courant). Modularité pour une connexion sur des circuits terminaux. Configurations présentant une capacité Amp. Aptitude à surveiller en monophasé, biphasé, triphasé, et triphasé + neutre.. Capacité à mesurer la puissance, le facteur de puissance, la fréquence, les voltampères, les wattheures, les volts (pour chaque phase), le courant (pour chaque phase), le courant (neutre), la puissance réactive et la température. Calcul de valeurs minimales et maximales pour la puissance, les volts et le courant. Capacité à fixer des niveaux de déclenchement d alarme minimaux et maximaux pour le courant en ampères pour chaque phase. Capacité d intégration dans des systèmes de gestion de bâtiments (BMS), avec possibilité de transmettre des données via une liaison RS-485, une liaison câblée Ethernet 10/100, ou un réseau maillé sans fil. Montés en usine dans les unités d'alimentation et tiroirs STARLINE pour une intégration parfaite de la surveillance dans la distribution d'énergie. Affichage optionnel avec une interface à écran tactile. Précision <1%. Pour de plus amples renseignements sur le moniteur de surveillance des installations vitales StarLine Critical Power Monitor, prière de consulter le site Copyright 2010, Universal Electric Corporation. Tous droits réservés. Universal Electric et StarLine sont des marques commerciales ou marques de commerce déposées de la société Universal Electric Corporation aux Etats-Unis et dans d autres pays. Ces informations peuvent faire l objet de modifications sans avis préalable. Publication aux Etats-Unis.

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Transformez votre vision énergétique en économies d énergie

Transformez votre vision énergétique en économies d énergie Transformez votre vision énergétique en économies d énergie Les services de gestion énergétique de Schneider Electric augmentent la valeur commerciale de votre centre de données. Schneider Electric www.schneider-electric.com

Plus en détail

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Les services de gestion de l énergie Schneider Electric valorisent votre datacenter. Schneider Electric www.schneider-electric.com

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Mieux gérer le personnel 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Améliorer la gestion du personnel et obtenir des résultats financiers en contrôlant le trafic

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Comprendre... Les Effacements

Comprendre... Les Effacements Comprendre... Les Effacements Un effacement est une diminution temporaire de Qu est-ce la consommation d électricité par rapport à une consommation initialement prévue. Cette diminution que c est? est

Plus en détail

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Résumé Contexte La Nouvelle-Écosse

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Power Web Monitoring Tout savoir pour mieux gérer. Web enabled Power & Control

Power Web Monitoring Tout savoir pour mieux gérer. Web enabled Power & Control Power Web Monitoring Tout savoir pour mieux gérer Web enabled Power & Control TM Tout savoir pour mieux gérer Avec Transparent Ready, les tableaux MCset intègrent les technologies du Web pour vous permettre

Plus en détail

SAUTER Vision Center. une vue d'ensemble en toutes circonstances.

SAUTER Vision Center. une vue d'ensemble en toutes circonstances. Vision io Center Vision Center une vue d'ensemble en toutes circonstances. L'automatisation moderne de bâtiments est de plus en plus complexe, mais grâce à Vision Center, la surveillance de votre installation

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

Recherche Développement Innovation Solutions

Recherche Développement Innovation Solutions Recherche Développement Innovation Solutions + Avangreen R&D+i centre Conception et fabrication de solutions fiables et de qualité pour les entreprises de production d'énergie, le transport et la commercialisation,

Plus en détail

Économisez sur l énergie, pas sur le confort Économisez jusqu'à 40 % sur votre facture énergétique

Économisez sur l énergie, pas sur le confort Économisez jusqu'à 40 % sur votre facture énergétique Économisez sur l énergie, pas sur le confort Économisez jusqu'à 40 % sur votre facture énergétique 1 Answers for infrastructure. Siemens optimise la gestion énergétique de votre bâtiment Les bâtiments

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Power over Ethernet Plus James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Livre blanc Nexans Cabling Solutions Mai 2011 Power over Ethernet Plus La promesse de PoE+ pour la gestion des réseaux d entreprise

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

Pertes d énergie dans les réseaux de distribution d électricité

Pertes d énergie dans les réseaux de distribution d électricité Pertes d énergie dans les réseaux de distribution d électricité Mathias Laffont Juin 2009 NE PAS CITER SANS AUTORISATION Les pertes d énergie dans les réseaux électriques, et dans les réseaux de distribution

Plus en détail

Réalisez des économies grâce aux solutions d'alimentation chaudière directe

Réalisez des économies grâce aux solutions d'alimentation chaudière directe Réalisez des économies grâce aux solutions d'alimentation chaudière directe Alimentation chaudière Grundfos : 0 vanne de régulation Les installations d'alimentation chaudière traditionnelles sont équipées

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie L'air comprimé est un porteur d'énergie indispensable. A titre d exemple, environ 60.000 installations sont présentes en Allemagne.

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Tarifs de raccordement 2012-2015

Tarifs de raccordement 2012-2015 Tarifs de raccordement 2012-2015 LES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES CLIENTS DIRECTEMENT RACCORDÉS AU RÉSEAU ELIA Les conditions tarifaires pour les raccordements au réseau Elia, qui font l objet de la

Plus en détail

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Onet DOMAINE D ACTIVITÉ Industrie et Services LIEU France PRINCIPAUX DÉFIS Assurer la

Plus en détail

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1 RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 14 juin 2010 Demandeur : Fédération canadienne de l entreprise indépendante SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS

Plus en détail

la nouvelle étiquette énergie

la nouvelle étiquette énergie Plus claire, plus lisible, plus complète pour les équipements électriques : la nouvelle étiquette énergie LES ACTES D ACHAT les produits évoluent, l étiquette énergie aussi! Présente depuis 1994 sur de

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte

Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte Réduire les coûts - protection climatique bénéficier des

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France Focus Automatisation des SI et Mobilité 1 Méthodologie : L édition 2015 de l Observatoire de l ITSM en France a été réalisée par sondage en ligne auprès

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR)

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Enjeux et Réglementation de la VoIP Abossé AKUE-KPAKPO Telecom Manager Chair SG3RG-AFR +226

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise SUSE Cloud Devenez le cloud provider de votre entreprise Et si vous pouviez répondre plus rapidement aux demandes des clients et saisir immédiatement les opportunités commerciales? Et si vous pouviez améliorer

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Étendez votre champ d activités et améliorez la gouvernance avec SAP Content Management

Étendez votre champ d activités et améliorez la gouvernance avec SAP Content Management Présentation de la solution SAP SAP Content Management for by OpenText Objectifs Étendez votre champ d activités et améliorez la gouvernance avec SAP Content Management Assurez la conformité du contenu

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be Table des matières 1 Introduction...3 2 Pourquoi choisir Health@Work?...3 2.1 Concentrez-vous désormais sur vos activités clés...4 2.2 Nombreuses fonctionnalités

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Avril 2008 IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Page 2 Le saviez-vous? ireflect peut répliquer les données entre différentes versions d Oracle, vous permettant

Plus en détail

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier.

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS ÉLECTROTECHNIQUE LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS Electrotechnique Thème 8 : la gestion des coûts THEME 8 :

Plus en détail

Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits?

Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits? FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION Solutions Project & Portfolio Management pour l innovation de vos produits Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits? you

Plus en détail

Service de maintenance 1.1 VISITE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ANNUELLE 1.2 SERVICES DE RÉPARATION SUR SITE. Pièces, déplacements et maind'œuvre

Service de maintenance 1.1 VISITE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ANNUELLE 1.2 SERVICES DE RÉPARATION SUR SITE. Pièces, déplacements et maind'œuvre - 1 - Contrat de service Advantage Ultra pour EV Chargeur Descriptif EV Chargeur Contrat de service Advantage Ultra Service de maintenance Service 1.0 Synthèse Table des matières 1.0 Synthèse 2.0 Caractéristiques

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles Dissertation Introduction Les différents liens que les entreprises peuvent établir entre elles sont indispensables pour leur expansion et leur compétitivité. L organisation de tels liens est capitale et

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE

ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE Septembre 2011 ENGAGEMENTS DES Une Des (y compris tarifs réglementés), notamment : HOROSAISONNALITÉ AU PLUS PRÈS DU PROFIL DE CHAQUE CLIENT FAVORISANT LA MAÎTRISE

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA 1 Economiser le carburant. Réduire les émissions. Augmenter la disponibilité. Baisse des consommations de carburant, réduire la complexité,

Plus en détail

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) Vue d ensemble de la formation ITIL est un ensemble de conseils sur les meilleures pratiques, devenu un référentiel

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Depuis que l UE s est engagée à réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Profil de la société

Profil de la société Profil de la société Leader de l orchestration des stratégies de sécurité Pionnière de l orchestration des stratégies de sécurité, la société Tufin automatise et accélère les modifications des configurations

Plus en détail

Points forts : Amélioration de vos opérations d'atelier grâce à l'enregistrement rapide des informations de production précises et en temps réel

Points forts : Amélioration de vos opérations d'atelier grâce à l'enregistrement rapide des informations de production précises et en temps réel GESTION D ATELIER Le module de gestion d atelier dans Microsoft Business Solutions Axapta automatise la récupération des informations sur les horaires et la présence des employés, ainsi que celle des données

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien Votre Énergie pour l avenir Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien L ENERGIE ELECTRIQUE La lumière, l énergie, l'électricité, sont des biens précieux, nécessaires au progrès

Plus en détail

Bilan des Energies et des Fluides 2011

Bilan des Energies et des Fluides 2011 Bilan des Energies et des Fluides 2011 Rapport de synthèse Unibat, Service des Bâtiments et Travaux Georges Berweiler, Efficience, Energie & Habitat Lausanne, le 2 juillet 2012 Introduction Dans le cadre

Plus en détail

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement.

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement. FAQ - Thématiques La société Votre projet Le marché de l'énergie La société Qui est Eni? Eni, créée en 1953, exerce ses activités dans 85 pays. Entreprise intégrée de premier plan, elle est présente dans

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet Programme de stage Le métier de Chef de Projet 2 Objectifs 2 Démarche 3 Contenu du programme 4 Modalités d intervention 5 Quelques références 6 www.laurentderauglaudre.com 1/6 370

Plus en détail

FINANCE CRITÈRES D ÉVALUATION (Les critères d évaluation doivent être pris en compte de pair avec le Cadre de surveillance du BSIF)

FINANCE CRITÈRES D ÉVALUATION (Les critères d évaluation doivent être pris en compte de pair avec le Cadre de surveillance du BSIF) RÔLE DE LA FONCTION Finance est une fonction autonome qui rend compte avec exactitude et en temps utile du rendement des unités opérationnelles (y compris les secteurs d activité) de l institution financière

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Rencontre municipale de l énergie, le 5 avril 2013 Présenté par Siméon LeBlanc écoénergie sur l efficacité énergétique pour les bâtiments Division

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Portfolio Manager Série «Comment faire»

Portfolio Manager Série «Comment faire» ENERGY STAR Portfolio Manager Série «Comment faire» Comment partager des propriétés avec d autres utilisateurs de Portfolio Manager L outil ENERGY STAR Portfolio Manager de l Environmental Protection Agency

Plus en détail

Mesurer, collecter et monitorer pour agir

Mesurer, collecter et monitorer pour agir Mesurer, collecter et monitorer pour agir Services de gestion de l'énergie Lausanne, 6 novembre 2014 Antoine Hayek, Energy Management Services Eric Magnin, Energy Management Specialist Michael Grelier,

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Distribution : Générale C/08-00/BACK/03 ORIGINAL : ANGLAIS Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Le Conseil de la Commission de coopération environnementale renouvelle aujourd

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Hassen Ammar, consultant formateur en management PLUS CONSEIL: www.plusconseil.net PLUS CONSEIL ISO 9000 Les 8 huit principes de management Principe 1 Orientation

Plus en détail

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES Conseil des barreaux européens Council of Bars and Law Societies of Europe Association internationale sans but lucratif Rue Joseph II, 40 /8 1000 Bruxelles T. : +32 (0)2 234 65 10 F. : +32 (0)2 234 65

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY

THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY THE GLOBAL PV EXPERTS. KRANNICH TRINITY SOLUTION INTELLIGENTE POUR STOCKAGE DE L ENERGIE SOLAIRE Engagement total en faveur de l autonomie énergétique L AUTO- CONSOMMATION EST RENTABLE. En France, les

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail