RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 201 2

2 rapport annuel annual report 2012

3 Table des matières Table of contents

4 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 3 Message du Président du Conseil d Administration et du Directeur Général Message from the Chairman of the Board of Directors and the Chief Executive Officer 4 Groupe Reyl Reyl Group 12 Organigramme simplifié du Groupe Reyl Summary organisational chart Reyl Group 15 Chiffres-clés Reyl & Cie Holding S. A. Reyl & Cie Holding S. A. key figures 16 Rapport de l organe de révision sur les comptes consolidés Report of the statutory auditor on the consolidated financial statements 19 États financiers du Groupe REYL REYL Group financial statements 24 Bilan consolidé au 31 décembre 2012 Consolidated balance sheet as of 31 December Compte de résultat consolidé au 31 décembre 2012 Consolidated income statement as of 31 December Annexes aux comptes consolidés 2012 Notes to the 2012 consolidated financial statements 28 Rapport de l organe de révision sur les comptes annuels Report of the statutory auditor on the financial statements 57 États financiers de REYL & CIE S.A. REYL & CIE S.A. financial statements 62 Bilan au 31 décembre 2012 Balance sheet as of 31 December Compte de résultat au 31 décembre 2012 Income statement as of 31 December Annexes aux comptes annuels 2012 Notes to the 2012 financial statements 68 Contact Contact 76

5 4 rapport annuel Annual report 2012 REYL & CIE S. A. Message du Président du Conseil d Administration et du Directeur général Message from the CHAIRMAN of the Board of Directors and the Chief Executive Officer

6

7 6 Message du Président du Conseil d Administration et du Directeur général Message from the CHAIRMAN of the Board of Directors and the Chief Executive Officer Chers clients et investisseurs, L année 2012 s est terminée de manière satisfaisante pour le Groupe REYL («le Groupe») et pour REYL & CIE S.A. («la Banque»). Le détail des comptes consolidés fait apparaître une masse sous gestion en hausse de 61.8% à CHF 7.3 milliards, des revenus de CHF 71.7 millions (+34.1%) et un résultat net de CHF 8.8 millions, en nette hausse (+69.8%) par rapport au chiffre correspondant de l exercice précédent. Ces résultats ont contribué positivement au renforcement des fonds propres disponibles du Groupe, qui s apprécient de 11.9%. par rapport à l exercice Ces résultats sont dus principalement à la forte augmentation de la masse sous gestion qui progresse de CHF 1.7 milliards à CHF 3.6 milliards, en raison d apports de la clientèle privée onshore et de clients institutionnels agissant dans le cadre de l activité corporate finance. Les charges opérationnelles ont quant à elles augmenté de 11%. Les succursales de Zurich et de Lugano, récemment intégrées à la Banque, font l objet d investissements liés au démarrage de leurs activités et n ont pas contribué positivement au résultat de la Banque. Ce résultat positif est attribuable à une conjonction de facteurs, notamment le contexte économique et financier mondial de 2012, marqué par une légère reprise conjoncturelle, un meilleur comportement des marchés boursiers et la stabilisation du franc suisse par rapport aux principales devises de référence de la clientèle. Cette évolution reflète surtout les bons résultats liés à la stratégie de diversification des métiers du Groupe, entamée il y a une dizaine d années. On notera en particulier les belles progressions des activités de gestion privée onshore, de gestion de fonds de placement à l attention des investisseurs institutionnels, de conseil aux entrepreneurs et aux sociétés originaires de pays à fort développement dans le domaine du corporate finance, et enfin aux services de bureau privé et de conciergerie. Le siège de la Banque, situé à Genève et qui se concentre sur la gestion de fortune, le conseil aux entreprises et les opérations bancaires liées à ces activités, a fait état de revenus en augmentation de 15% à CHF 37.3 millions et d un bénéfice net de CHF 4.4 millions, en progression de 24% Les autres filiales de la Banque actives dans le domaine de la gestion privée, soit Reyl Overseas, une société de gestion réglementée en tant qu Investment Advisor par la Securities and Exchange Commission américaine, Reyl France et Reyl Singapore ont toutes enregistré une hausse sensible de leurs actifs sous gestion, permettant à la masse consolidée de la gestion privée d augmenter de 72% à CHF 5.0 milliards. Reyl Asset Management («RAM»), la filiale du Groupe active dans le domaine de la gestion et de la distribution d une gamme de fonds de placement à l attention d investisseurs institutionnels, a réalisé en 2012 les meilleurs résultats de son histoire, portés par des performances de gestion se classant parmi les meilleures de la profession, une organisation améliorée de ses équipes de distribution et de relation avec les investisseurs et une bonne maîtrise de ses charges opérationnelles. La masse sous gestion de RAM a ainsi progressé de 43% pour atteindre CHF 2.3 milliards, les revenus et le résultat net progressant de 94% et de 200% respectivement.

8 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 7 Dear Clients and Investors, The Reyl Group ( the Group ) and REYL & CIE S.A. ( the Bank ) ended 2012 on a satisfactory note compared with Year-end consolidated numbers showed an increase in assets under management of 61.8% to CHF 7.3 billion, revenue reached CHF 71.7 million (+34.1%), while net income appreciated significantly to CHF 8.8 million (+69.8%). These results positively reinforced the Group s equity capital, which grew by 11.9%. This improved performance can be attributed to several factors. One is the global economic and financial background of 2012 which was marked by a slightly stronger recovery than expected, a solid performance in the financial markets and the stabilisation of the Swiss Franc vis-à-vis most clients benchmark currencies. More importantly, however, these developments reflect the results of a decade-long strategy aimed at diversifying the Group s business lines. Particularly significant is the strong progress of activities such as onshore wealth management, investment fund management for institutional investors, corporate finance advisory services for entrepreneurs and companies from high-growth countries and the private office and concierge services. The Bank s Geneva head office, which specialises in wealth management, corporate advisory services and related banking transactions, reported a 15% increase in revenue to CHF 37.3 million, and a net income of CHF 4.4 million, an increase of 24% compared with These figures are chiefly due to the strong increase in assets under management, which grew from CHF 1.7 billion to CHF 3.6 billion as a result of contributions from onshore private clients and institutional clients active within corporate finance activities. Operating expenses were up 11%. The Zurich and Lugano branches, recently integrated into the Bank, were penalised by start-up investments and costs, and have not made positive contributions to the Bank s earnings. The Bank s wealth management subsidiaries, namely Reyl Overseas, a management company regulated as an Investment Advisor by the US Securities and Exchange Commission, Reyl France and Reyl Singapore, all reported substantial increases in managed clients assets. This allowed consolidated wealth management assets to grow by 72% to CHF 5.0 billion. Reyl Asset Management ( RAM ), the Group subsidiary specialised in managing and distributing a range of investment funds for institutional investors, posted its best-ever results in This reflected performance of the funds being ranked among the best in their class, an improved organisation of the funds distribution and investor relations teams, combined with good control of its operational expenses. Assets under management increased by 43% reaching CHF 2.3 billion, revenue was up 94%, while net income soared by 200%.

9 8 Message du Président du Conseil d Administration et du Directeur général Message from the CHAIRMAN of the Board of Directors and the Chief Executive Officer «Cette évolution reflète surtout les bons résultats liés à la stratégie de diversification des métiers du Groupe, entamée il y a une dizaine d années.» Reyl Private Office («RPO»), la filiale du Groupe spécialisée dans les services de bureau privé, de conseil juridique et de conciergerie a également connu une amélioration sensible de son résultat net (+86%), reflétant une solide progression du nombre de ses mandats et l extension de ses activités auprès de clients fortunés domiciliés dans les marchés émergents. Ce tableau général reflète le maintien d une stratégie de développement du Groupe sur l ensemble de ses métiers: gestion de fortune, fonds de placement, conseil aux entreprises et bureau privé dans une perspective internationale centrée notamment sur les pays en développement d Asie et du Moyen-Orient. L objectif du Groupe demeure la poursuite d une stratégie de croissance innovante, l exploitation des nombreuses synergies entre ses différents métiers, la promotion d un projet d entreprise attrayant et motivant pour ses collaborateurs, et enfin la préservation de son indépendance. Ce message ne serait pas complet sans que nous exprimions nos sincères remerciements à nos clients et investisseurs pour leur confiance. Qu ils soient assurés de notre entier dévouement. Le Groupe compte poursuivre son évolution avec un même dynamisme. Plusieurs projets sont en cours d analyse ou en voie d aboutissement. Ainsi, la Banque finalisera en 2013 la migration de ses activités sur une nouvelle plateforme informatique bénéficiant des développements de dernière génération. La Banque examinera la possibilité d une implantation au Moyen-Orient. RAM poursuivra le développement de ses efforts de distribution au-delà des frontières européennes, notamment en Asie. Reyl Overseas renforcera ses structures internes pour commercialiser de manière plus large son offre de gestion destinée à la clientèle américaine. Dominique Reyl Président du Conseil d Administration François Reyl Directeur Général Enfin, le Groupe renforcera son offre de produits et de services à l intention de sa clientèle internationale d entrepreneurs, notamment dans les domaines du conseil aux entreprises, des opérations sur les marchés de capitaux, des fusions & acquisitions et du private equity.

10 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 9 More importantly, however, these developments reflect the results of a decadelong strategy aimed at diversifying the Group s business lines. Reyl Private Office ( RPO ), the Group s subsidiary specialised in private office, legal advisory and concierge services, also reported a rise in net income (+86%), reflecting solid growth in the number of mandates and an increased focus on high-net-worth clients domiciled in emerging markets. This overall picture reflects the on-going pursuit of a development strategy across all the Group s business areas: wealth management, asset management, corporate advisory and private office services, with a particular attention given to developing countries in Asia and the Middle East. The Group s objective is once again to pursue a strategy of innovative growth, with a view towards creating synergies between its different business lines, promoting a corporate culture that attracts and motivates employees, while preserving its independence. This message would not be complete if we did not assure our clients and investors of our full dedication, and did not thank them most sincerely for their trust. The Group intends to pursue its expansion with the same momentum. A number of projects are currently under consideration or nearing completion. In 2013 the Bank will finalise the migration of its operating systems to a new and latest-generation IT platform. The Bank is considering the possibility of creating a base in the Middle East. RAM will continue its efforts to distribute its funds beyond Europe, in particular in Asia. Reyl Overseas will strengthen its internal resources aiming to market its investment products and services more extensively to US clients. The Group will also reinforce its range of cross-border products and services targeting entrepreneurs, particularly in the areas of corporate advisory, capital market transactions, mergers & acquisitions and private equity. Dominique Reyl Chairman of the Board of Directors François Reyl Chief Executive officer

11

12

13 12 rapport annuel Annual report 2012 REYL & CIE S. A. Groupe REYL REYL Group

14 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 13 Associés Partners Dominique Reyl François Reyl Christian Fringhian Lorenzo Rocco di Torrepadula Conseil d Administration Board of Directors Dominique Reyl Président Chairman Michel Broch * Vice-Président Vice Chairman Yves Claude Aubert * Alexander C. Notter * Maurice de Preux * * Administrateur indépendant Independent Director Comité Exécutif Executive Committee François Reyl Directeur Général Chief Executive Officer Robert Curmat Christian Fringhian Dominique Paladini Lorenzo Rocco di Torrepadula Responsables de services, de filiales et de succursales Heads of departments, offices and branches Mayola Decosterd Responsable des Ressources Humaines & Services Généraux Head of Human Resources & General Services Nicolas Duchêne Chief Executive Officer, Reyl Singapore & Directeur, Reyl Private Office Chief Executive Officer, Reyl Singapore & Managing Director, Reyl Private Office Thomas Duermueller Directeur, Zurich Branch Director, Zurich Branch Dorothée Marty Présidente, Reyl & Cie (France) President, Reyl & Cie (France) Marielle Morerod Responsable Communication Head of Communications Riccardo Moriani Directeur, Lugano Branch Director, Lugano Branch Roger Münger Directeur des Opérations Operations Director Ben Musso Responsable Technologie de l Information Head of Information Technology Katiuscia Nuvolone Responsable Conformité Head of Compliance François Savary Directeur des Investissements Chief Investment Officer Thomas de Saint-Seine Chief Executive Officer, Reyl Asset Management Chief Executive Officer, Reyl Asset Management Audit Interne Internal Audit BDO Visura Organe de Révision External Audit PricewaterhouseCoopers S.A.

15

16 rapport annuel AnnuAl report 2012 Groupe reyl 15 organigramme simplifié du Groupe reyl summary organisational chart reyl group Reyl & Cie (Holding) S.A. REYL & CIE S.A. Zurich Branch REYL & CIE S.A Lugano Branch REYL & CIE S.A. Reyl Asset Management S.A. Reyl Private Office (Luxembourg) Sàrl Reyl Private Office Sàrl Reyl & Cie (France) Sàrl Reyl & Cie (France) S.A.S. Reyl Singapore Pte. Ltd. Reyl Overseas Ltd REYL & Co (UK) LLP (new entity as of 2013) Samena Asia Managers Ltd.

17 chiffres-clés reyl & CIE HOLDING S.A. REYL & CIE HOLDING S.A. key figures

18 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 17 Chiffres-clés Reyl & Cie Holding S. A. (en milliers de CHF) Reyl & Cie Holding S. A. key figures (in CHF thousands) Bénéfice net Net profit 8'832 5'202 Bénéfice brut Gross profit 14'520 9'197 Total des avoirs administrés (en millions de CHF) Total administered assets (in CHF millions) 7'318 4'521 Total des produits d exploitation Total operating income 71'681 53'458 Total des charges d exploitation Total operating expenses 57'161 44'261 Fonds propres Shareholders equity 44'996 40'209 Total du bilan Total assets 305' '341 Effectif du personnel au 31 décembre 2012 Staff members as of 31 December Ratio charges d exploitation/revenus d exploitation Cost/Income ratio 80% 83% Ratio FINMA Tier 1 FINMA Tier 1 ratio 11% 14%

19

20 Rapport de l organe de révision sur les comptes consolidés Report of the statutory auditor on the consolidated financial statements

21 20 Rapport de l organe de révision sur les comptes consolidés Report of the statutory auditor on the consolidated financial statements Rapport de l'organe de révision à l'assemblée générale de Reyl & Cie Holding SA Genève Rapport de l organe de révision sur les comptes consolidés En notre qualité d organe de révision, nous avons effectué l audit des comptes consolidés de Reyl & Cie Holding SA, comprenant le bilan, le compte de résultat et l annexe (pages 25 à 55) pour l exercice arrêté au 31 décembre Responsabilité du Conseil d administration La responsabilité de l établissement des comptes consolidés, conformément aux directives régissant l établissement des comptes des banques et aux dispositions légales, incombe au Conseil d administration. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le maintien d un système de contrôle interne relatif à l établissement et la présentation des comptes consolidés afin que ceux-ci ne contiennent pas d anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. En outre, le Conseil d administration est responsable du choix et de l application de méthodes comptables appropriées ainsi que des estimations comptables adéquates. Responsabilité de l organe de révision Notre responsabilité consiste, sur la base de notre audit, à exprimer une opinion sur les comptes consolidés. Nous avons effectué notre audit conformément à la loi suisse et aux Normes d audit suisses. Ces normes requièrent de planifier et réaliser l audit pour obtenir une assurance raisonnable que les comptes consolidés ne contiennent pas d anomalies significatives. Un audit inclut la mise en œuvre de procédures d audit en vue de recueillir des éléments probants concernant les valeurs et les informations fournies dans les comptes consolidés. Le choix des procédures d audit relève du jugement de l auditeur, de même que l évaluation des risques que les comptes consolidés puissent contenir des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. Lors de l évaluation de ces risques, l auditeur prend en compte le système de contrôle interne relatif à l établissement des comptes consolidés pour définir les procédures d audit adaptées aux circonstances, et non pas dans le but d exprimer une opinion sur l efficacité de celui-ci. En outre, l audit comprend une évaluation de l adéquation des méthodes comptables appliquées, du caractère plausible des estimations comptables effectuées ainsi qu une appréciation de la présentation des comptes consolidés dans leur ensemble. Nous estimons que les éléments probants recueillis constituent une base suffisante et adéquate pour former notre opinion d audit. Opinion d audit Selon notre appréciation, les comptes consolidés pour l exercice arrêté au 31 décembre 2012 donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats en conformité avec les directives régissant l établissement des comptes des banques et sont conformes à la loi suisse. PricewaterhouseCoopers SA, avenue Giuseppe-Motta 50, Case postale, 1211 Genève 2 Téléphone: , Téléfax: , PricewaterhouseCoopers SA est membre d'un réseau mondial de sociétés juridiquement autonomes et indépendantes les unes des autres.

22 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 21 Report of the statutory auditor to the General Meeting of Reyl & Cie Holding SA Geneva Report of the statutory auditor on the consolidated financial statements As statutory auditor, we have audited the consolidated financial statements of Reyl & Cie Holding SA, which comprise the balance sheet, income statement and notes (pages 25 to 55), for the year ended 31 December Board of Directors Responsibility The Board of Directors is responsible for the preparation and fair presentation of the consolidated financial statements in accordance with accounting rules for banks and the requirements of Swiss law. This responsibility includes designing, implementing and maintaining an internal control system relevant to the preparation and fair presentation of consolidated financial statements that are free from material misstatement, whether due to fraud or error. The Board of Directors is further responsible for selecting and applying appropriate accounting policies and making accounting estimates that are reasonable in the circumstances. Auditor s Responsibility Our responsibility is to express an opinion on these consolidated financial statements based on our audit. We conducted our audit in accordance with Swiss law and Swiss Auditing Standards. Those standards require that we plan and perform the audit to obtain reasonable assurance whether the consolidated financial statements are free from material misstatement. An audit involves performing procedures to obtain audit evidence about the amounts and disclosures in the consolidated financial statements. The procedures selected depend on the auditor s judgment, including the assessment of the risks of material misstatement of the financial statements, whether due to fraud or error. In making those risk assessments, the auditor considers the internal control system relevant to the entity s preparation and fair presentation of the consolidated financial statements in order to design audit procedures that are appropriate in the circumstances, but not for the purpose of expressing an opinion on the effectiveness of the entity s internal control system. An audit also includes evaluating the appropriateness of the accounting policies used and the reasonableness of accounting estimates made, as well as evaluating the overall presentation of the consolidated financial statements. We believe that the audit evidence we have obtained is sufficient and appropriate to provide a basis for our audit opinion. Opinion In our opinion, the consolidated financial statements for the year ended 31 December 2012 give a true and fair view of the financial position, the results of operations and the cash flows in accordance with accounting rules for banks and comply with Swiss law. PricewaterhouseCoopers SA, avenue Giuseppe-Motta 50, Case postale, 1211 Genève 2 Telephone: , Facsimile: , PricewaterhouseCoopers Ltd is a member of the global PricewaterhouseCoopers network of firms, each of which is a separate and independent legal entity.

23 22 Rapport de l organe de révision sur les comptes consolidés Report of the statutory auditor on the consolidated financial statements Rapport sur d autres dispositions légales Nous attestons que nous remplissons les exigences légales d agrément conformément à la loi sur la surveillance de la révision (LSR) et d indépendance (art. 728 CO et art. 11 LSR) et qu il n existe aucun fait incompatible avec notre indépendance. Conformément à l art. 728a al. 1 chiff. 3 CO et à la Norme d audit suisse 890, nous attestons qu il existe un système de contrôle interne relatif à l établissement et la présentation des comptes consolidés, défini selon les prescriptions du Conseil d administration. Nous recommandons d approuver les comptes consolidés qui vous sont soumis. PricewaterhouseCoopers SA Beresford Caloia Expert-réviseur Auditeur responsable David Molleyres Expert-réviseur Genève, le 30 avril 2013

24 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 23 Report on other legal requirements We confirm that we meet the legal requirements on licensing according to the Auditor Oversight Act (AOA) and independence (art. 728 CO and art. 11 AOA) and that there are no circumstances incompatible with our independence. In accordance with art. 728a para. 1 item 3 CO and Swiss Auditing Standard 890, we confirm that an internal control system exists which has been designed for the preparation of consolidated financial statements according to the instructions of the Board of Directors. We recommend that the consolidated financial statements submitted to you be approved. PricewaterhouseCoopers SA Beresford Caloia Audit expert Lead auditor David Molleyres Audit expert Geneva, 30 April 2013

25 états financiers du Groupe Reyl REYL GROUP FINANCIAL STatements

26 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 25 Bilan consolidé au 31 décembre 2012 Consolidated balance sheet as of 31 December CHF 2011 CHF Actif Assets Liquidités Cash and cash equivalents '529 18'770'068 Créances sur les banques Due from banks 71'575'750 86'487'697 Créances sur la clientèle Due from clients 187'365' '783'313 Immobilisations financières Financial investments 2'120'373 2'807'393 Participations Participations 315' '077 Immobilisations corporelles Tangible fixed assets 10'164'044 6'658'960 Valeurs immatérielles Intangible assets 2'621'317 3'124'485 Comptes de régularisation Prepayments and accrued income 17'468'729 8'425'676 Autres actifs Other assets 2'862'274 6'166'657 Total Total 305'410' '341'326 Créances sur les participations non consolidées et les participants qualifiés Amounts due from non-consolidated participations and significant shareholders 220'580 2'542'909 Passif Liabilities Engagements envers les banques Due to banks 1'295'387 9'317'492 Autres engagements envers la clientèle Other amounts due to clients 232'311' '699'031 Comptes de régularisation Accruals and deferred income 22'315'019 10'826'226 Autres passifs Other liabilities 4'247'489 6'164'357 Correctifs de valeurs et provisions Value adjustments and provisions 245' '000 Réserves pour risques bancaires généraux Reserves for general banking risks 500' '000 Capital social Share capital 3'333'300 3'333'300 Réserves issues du capital Capital reserves 6'775'560 6'775'560 Réserves issues du bénéfice Reserves and retained earnings 23'297'781 22'091'927 Part des intérêts minoritaires aux capitaux propres Minority interests in shareholders equity 2'256'995 2'305'976 Bénéfice du Groupe Group profit 8'832'401 5'202'458 Dont part des intérêts minoritaires Including minority shareholders interests 2'924' '388 Total Total 305'410' '341'326 Engagements envers les participations non consolidées et les participants qualifiés Liabilities to non-consolidated participations and significant shareholders 179' '315

27 26 états financiers du groupe reyl reyl group financial statements Opérations hors bilan au 31 décembre 2012 Off-balance sheet transactions as of 31 December CHF 2011 CHF Opérations hors bilan Off-balance sheet transactions Engagements conditionnels Contingent liabilities 3'423'620 2'185'742 Engagements irrévocables Irrevocable commitments 1'611'704 2'199'948 Engagements de libérer et d effectuer des versements supplémentaires Liabilities for unpaid share capital and additional capital contributions 50' '626 Instruments financiers dérivés Derivative financial instruments valeurs de remplacement positives positive replacement values 2'385'475 5'904'938 valeurs de remplacement négatives negative replacement values 2'080'396 5'544'500 montants des sous-jacents contract volumes 361'359' '307'516 Opérations fiduciaires Fiduciary transactions 564'219'240 64'578'795

28 rapport annuel Annual report 2012 Groupe REYL 27 Compte de résultat consolidé au 31 décembre 2012 Consolidated income statement as of 31 December CHF 2011 CHF Résultat des opérations d intérêts Net interest income Produits des intérêts et des escomptes Interest and discount income Produits des intérêts et dividendes des immobilisations financières Interest and dividend income from financial investments 35'165 19'793 Charges d intérêts Interest expenses -32' '484 Sous-total résultat des opérations d intérêts Sub-total net interest income 2'531'024 1'529'487 Résultat des opérations de commissions et de prestations de service Fees and commissions income Produits des commissions sur les opérations de négoce de titres et les placements Fees and commissions from securities and investment business 58'359'055 39'617'997 Produits des commissions sur les autres prestations de service Other fees and commissions income 6' '710'336 Charges de commissions Commission expenses -6'547'689-2'112'535 Sous-total résultat des opérations de commissions et de prestations de service Sub-total net fees and commissions income 57'821'953 42'215'797 Résultat des opérations de négoce Net trading income 11'204'371 9'525'303 Autres résultats ordinaires Other ordinary results Produit de la participation prise en compte selon la méthode de la mise en équivalence Income from holding using equity method Autres produits ordinaires Other ordinary income 184' '624 Autres charges ordinaires Other ordinary expenses '604 Sous-total résultats ordinaires Sub-total other ordinary income 123' '418 Charges d exploitation Operating expenses Charges de personnel Personnel costs -41'586'951-31'887'187 Autres charges d exploitation General administrative expenses -15'573'880-12'373'411 Sous-total charges d exploitation Sub-total operating expenses -57'160'831-44'260'598 Résultat brut Gross profit 14'520'500 9'197'408 Amortissements sur l actif immobilisé Depreciation on fixed assets -2'375'560-1'949'254 Correctifs de valeurs, provisions et pertes Value adjustments, provisions and losses -120'000-51'900 Résultat intermédiaire Profit before taxes 12'024'940 7'196'254 Produits extraordinaires Extraordinary income 224' '635 Charges extraordinaires Extraordinary expenses -25'843-23'913 Impôts Taxes -3'390'855-2'409'518 Résultat de l exercice Group s net income 8'832'401 5'202'458

29 28 états financiers du groupe reyl reyl group financial statements annexes aux comptes consolidés 2012 Notes to the 2012 consolidated financial statements Commentaires relatifs à l activité et mention de l effectif du personnel Comments on business activities and indication of number of employees Généralités Reyl & Cie Holding S.A., Genève, est la société holding du Groupe Reyl. Le Groupe comprend notamment Reyl & Cie S.A., Genève (ci-après la «Banque») actif également à Paris à travers deux sociétés affiliées, ainsi qu à Singapour et Reyl Asset Management S.A., Genève (entité active dans la gestion de placements collectifs). La société Reyl Asset Management S.A. a ouvert une succursale à Zurich le 16 mars En date du 8 août 2012, REYL & CIE S.A. a établi une succursale à Lugano. La Banque a procédé le 27 août 2012 au rachat des actions des minoritaires dans le capital de la filiale de Singapour. Elle détient dorénavant la totalité du capital-actions. Au 31 décembre 2012, aucun engagement n a été comptabilisé en relation avec le paiement éventuel d une part du prix d achat de la société Solitaire Wealth Management AG acquise courant Les conditions de paiement prendront fin au 31 mars A fin 2012, le Groupe employait 150 collaborateurs (comparé à 124 à fin 2011). Les activités principales du Groupe sont essentiellement les suivantes. General information Reyl & Cie Holding S.A., Geneva, is the holding company of the REYL Group. The Group mainly comprises REYL & CIE S.A., Geneva (the Bank ), which also operates in Paris through two affiliated companies as well as in Singapore and through Reyl Asset Management S.A., Geneva (a company that manages investment funds). Reyl Asset Management S.A. opened a branch in Zurich on 16 March, On 8 August 2012, REYL & CIE S.A. opened a branch in Lugano. The Bank proceeded with the repurchase of some minority shares belonging to its subsidiary in Singapore and now holds all of the corporate stock. As of 31 December 2012, no financial commitment had been undertaken in relation to the potential share purchase in Solitaire Wealth Management AG, a company acquired during The payment terms will expire on 31 March At year-end 2012, the Group comprised 150 employees (compared with 124 at the end of 2011). The Group s main activities are as follows.

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2010

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2010 RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2010 RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2010 TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENTS RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2010 GROUPE REYL 3 Message du Président du Conseil d Administration

Plus en détail

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013.

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. 2. Emissions de garanties 2. Guarantees L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. Average outstanding guarantee in 2014 stood at 238 million,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 1

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 1 RAPPORT 201 ANNUEL ANNUAL REPORT 1 rapport annuel annual report 2011 Table des matières Table of contents rapport annuel Annual report 2011 Groupe REYL 3 Message du Président du Conseil d Administration

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2013 GROUPE REYL 1 RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2013 GROUPE REYL 1 RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2013 GROUPE REYL 1 RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2013 RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2013 TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENTS RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT 2013 GROUPE REYL 5

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

RÉALISATIONS ET CHIFFRES CLÉS 2014

RÉALISATIONS ET CHIFFRES CLÉS 2014 RÉALISATIONS ET CHIFFRES CLÉS 2014 INFORMATION IMPORTANTE Ce document vous est communiqué à titre d information uniquement. Il ne s adresse pas aux personnes ou entités se trouvant dans une juridiction

Plus en détail

Minority Investment (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille bancaires)

Minority Investment (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille bancaires) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Bank Holding Companies) Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille bancaires) SOR/2001-401 DORS/2001-401 À jour au 25 janvier

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT

RAPPORT ANNUEL ANNUAL REPORT REYL Cie Ltd Rue du Rhône 62 CH 1204 Geneva www.reyl.com T +41 22 816 80 00 F +41 22 816 80 0 1 contact@reyl.com GENEVA LUXEMBURG SINGAPORE ZURICH PARIS HONG KONG LUGANO LONDON 2014 RAPPORT ANNUEL ANNUAL

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Carve-out method Autres termes clés (Other key terms) Norme Rapports d assurance sur les contrôles d une société de services extérieurs (, Assurance Reports on Controls at a Third Party Service Organization)

Plus en détail

Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable

Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable www.pwc.ch/academy Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable 31 mai 2013 Marc Secretan Table des matières 1. Vue d ensemble 2. Dispositions 3. Présentation des comptes a. Bilan

Plus en détail

THE GENDRON FUND / LES FONDS GENDRON AUDITED FINANCIAL STATEMENTS / ÉTAT FINANCIERS AUDITÉ

THE GENDRON FUND / LES FONDS GENDRON AUDITED FINANCIAL STATEMENTS / ÉTAT FINANCIERS AUDITÉ AUDITED FINANCIAL STATEMENTS / ÉTAT FINANCIERS AUDITÉ FOR THE YEAR ENDED DECEMBER 31, 2014 / Auditors' Report / Rapport des vérificateures Statement of Financial Position / Declaration de situation financiere

Plus en détail

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow.

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow. English to follow. Dans ce numéro L OSBI présente les statistiques du deuxième trimestre L Ombudsman des services bancaires et d investissement (OSBI) présente aujourd hui les statistiques du deuxième

Plus en détail

GROUPE KUDELSKI RAPPORT ANNUEL 2010

GROUPE KUDELSKI RAPPORT ANNUEL 2010 GROUPE KUDELSKI RAPPORT ANNUEL 2010 Modification des comptes 2010 A l attention des actionnaires de Kudelski SA Modification des comptes 2010 Le Conseil d administration a approuvé le 5 avril 2011 la

Plus en détail

Minority Investment (Banks) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (banques) Current to January 25, 2016. À jour au 25 janvier 2016

Minority Investment (Banks) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (banques) Current to January 25, 2016. À jour au 25 janvier 2016 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Banks) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (banques) SOR/2001-402 DORS/2001-402 À jour au 25 janvier 2016 Published by the Minister

Plus en détail

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) SOR/92-529 DORS/92-529 Current to September 30, 2015

Plus en détail

Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations

Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations Règlement sur les emprunts des sociétés d assurances multirisques et des sociétés SOR/92-281

Plus en détail

Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires)

Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires) SOR/2001-477 DORS/2001-477

Plus en détail

Subsidiaries Holding Association Shares (Cooperative Credit Associations) Regulations

Subsidiaries Holding Association Shares (Cooperative Credit Associations) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Subsidiaries Holding Association Shares (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur la détention des actions de l association par ses filiales (associations

Plus en détail

Life Companies Borrowing Regulations. Règlement sur les emprunts des sociétés d assurance-vie CONSOLIDATION CODIFICATION

Life Companies Borrowing Regulations. Règlement sur les emprunts des sociétés d assurance-vie CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Life Companies Borrowing Regulations Règlement sur les emprunts des sociétés d assurance-vie SOR/92-277 DORS/92-277 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 Published

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Plan de la séance Évaluation des Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire VEOLIA ENVIRONNEMENT

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire VEOLIA ENVIRONNEMENT CORPORATE EVENT NOTICE: Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire VEOLIA ENVIRONNEMENT PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141120_08701_EUR DATE: 20/11/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS Suite à l'avis PAR_20141112_08468_EUR

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Minority Investment (Insurance Holding Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille d assurances)

Minority Investment (Insurance Holding Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille d assurances) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Insurance Holding Companies) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille d assurances) SOR/2001-405 DORS/2001-405

Plus en détail

Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations

Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations Règlement sur les emprunts des sociétés d assurances multirisques et des sociétés d assurance

Plus en détail

Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit)

Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit) SOR/92-528 DORS/92-528 Current

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES. Sophie de Oliveira Leite

CONSOLIDATION DES COMPTES. Sophie de Oliveira Leite 1 CONSOLIDATION DES COMPTES Sophie de Oliveira Leite SOMMAIRE 2 1. La consolidation : un enjeu économique 2. Les méthodes m de consolidation 3. Choix du périmp rimètre de consolidation 4. Consolidation

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur Chiffres clés Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View Structure du capital 2007 2006 2005 Nombre d actions 16 875 000 16 875 000 16 875 000 Valeur nominale par action en CHF

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015 Berne, le 7 août 2015 Communiqué de presse Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile Au cours du premier semestre 2015, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a développé ses cœurs

Plus en détail

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt)

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-365 DORS/2001-365

Plus en détail

SGR Services de gestion des risques

SGR Services de gestion des risques Title: Safety Achievement Financial Incentive System (SAFIS) Titre : Système d incitation financière à la sécurité DIRECTIVE Effective / En vigueur: 01/05/2008 Release / Diffusion No. 003 Page 1 of / de

Plus en détail

CANADIAN ASSOCIATION OF MUNICIPAL ADMINISTRATORS ASSOCIATION CANADIENNE DES ADMINISTRATEURS MUNICIPAUX FINANCIAL STATEMENTS ÉTATS FINANCIERS

CANADIAN ASSOCIATION OF MUNICIPAL ADMINISTRATORS ASSOCIATION CANADIENNE DES ADMINISTRATEURS MUNICIPAUX FINANCIAL STATEMENTS ÉTATS FINANCIERS MUNICIPAL ADMINISTRATORS FINANCIAL STATEMENTS ÉTATS FINANCIERS CONTENTS PAGE TABLE DES MATIÈRES AUDITOR S REPORT RAPPORT DES VÉRIFICATEURS FINANCIAL STATEMENTS ÉTATS FINANCIERS STATEMENT OF FINANCIAL POSITION

Plus en détail

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 13 février 2015 Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 Laupenstrasse 27, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00,

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et des start-up Implications fiscales du Nouveau Droit Comptable (NDC)

Petit déjeuner des PME et des start-up Implications fiscales du Nouveau Droit Comptable (NDC) Petit déjeuner des PME et des start-up Implications fiscales du Nouveau Droit Comptable (NDC) Le 30 janvier 2015 Yi-Xin Tseng Corporate Tax Senior Manager Agenda 1. Principe de déterminance 2. Obligation

Plus en détail

État de l'actif et du passif Assets and Liabilities [372] d'un parti enregistré [372] Declaration 372(2)(c ) Déclaration 372(2)c )

État de l'actif et du passif Assets and Liabilities [372] d'un parti enregistré [372] Declaration 372(2)(c ) Déclaration 372(2)c ) Statement of Registered Party État de l'actif et du passif Assets and Liabilities [372] d'un parti enregistré [372] Declaration 372(2)(c ) Déclaration 372(2)c ) REGISTERED PARTY'S INFORMATION COORDONNÉES

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

ANNEXE 5. Rapport du contrôleur des comptes indépendant. accompagné des états financiers au 31 décembre 2013 de la

ANNEXE 5. Rapport du contrôleur des comptes indépendant. accompagné des états financiers au 31 décembre 2013 de la ANNEXE 5 Rapport du contrôleur des comptes indépendant accompagné des états financiers au 31 décembre 2013 de la Fédération internationale de judo, Lausanne Ernst & Young Ltd Téléphone +41 58 286 51 11

Plus en détail

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 RÈGLEMENT SUR

Plus en détail

Pension Plan Transfer Agreements Regulations. Règlement sur les régimes de pension visés par les accords de transfert

Pension Plan Transfer Agreements Regulations. Règlement sur les régimes de pension visés par les accords de transfert CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Pension Plan Transfer Agreements Regulations Règlement sur les régimes de pension visés par les accords de transfert SOR/98-445 DORS/98-445 Current to June 6, 2016 À jour

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

Commercial Loan (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (sociétés de fiducie et de prêt)

Commercial Loan (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Commercial Loan (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les prêts commerciaux (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/92-349 DORS/92-349 Current to January 25,

Plus en détail

SWAPS. Lionel Artige HEC Université de Liège

SWAPS. Lionel Artige HEC Université de Liège SWAPS Lionel Artige HEC Université de Liège Swaps 5 types de swaps par ordre d importance sur les marchés financiers : Swaps de taux (interest rate swaps) Swaps de devises (currency swaps) Swaps de crédits

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

Corporate Interrelationships (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les relations intersociétés (sociétés de fiducie et de prêt)

Corporate Interrelationships (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les relations intersociétés (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les relations intersociétés (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2008-60 DORS/2008-60 À jour au 6 juin 2016 Published

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques

Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques Cash Management Virtuel d ING Michel Rutte Global Principal Product Manager Paris 15 mars 2016 ING Wholesale Banking Cash management Virtuel: pourquoi? Les

Plus en détail

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-406 DORS/2001-406 Current

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Rapport de gestion Assura, assurance maladie et accident 2012

Rapport de gestion Assura, assurance maladie et accident 2012 Rapport de gestion Assura, assurance maladie et accident Présentation de l assureur Assura, assurance maladie et accident est une fondation au sens des articles 80ss CC dont le siège est à Pully. Le Conseil

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

Le système de contrôle interne

Le système de contrôle interne Le système de contrôle interne Vendredi 27 février 2009 Muriel Sella Bassoli Titulaire du brevet d avocat Tax and Legal services Clémentine Largeteau Manager, Audit services 1 Les petits déjeuner des PME

Plus en détail

Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations

Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur la dispense d agrément pour certains

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 www.pwc.com Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 Affirmations des CFO Etude L optimisation du secteur financier a gagné en importance Le secteur financier est de plus en plus impliqué dans la

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1998 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS DU GROUPE PICTET AU 30.06.2014. Groupe Pictet. Comptes consolidés au 30 juin 2014

COMPTES CONSOLIDÉS DU GROUPE PICTET AU 30.06.2014. Groupe Pictet. Comptes consolidés au 30 juin 2014 COMPTES CONSOLIDÉS DU GROUPE PICTET AU 30.06.2014 Groupe Pictet Comptes consolidés au 30 juin 2014 Table des matières Introduction et chiffres-clés 2 Bilan consolidé au 30 juin 2014 6 Compte de résultat

Plus en détail

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ CORPORATE EVENT NOTICE: Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150603_04282_EUR DATE: 03/06/2015 MARCHE: EURONEXT PARIS GDF SUEZ (l' Initiateur de l'offre)

Plus en détail

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON First Session of the Thirty-third Legislative Assembly ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON Première session de la trente-troisième Assemblée législative BILL NO. 46 ACT TO AMEND

Plus en détail

Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (banques) CONSOLIDATION CODIFICATION

Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (banques) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations Règlement sur le total des risques financiers (banques) SOR/2001-363 DORS/2001-363 Current to October 27, 2015 À jour

Plus en détail

RIO TINTO P.L.C. - Radiation des actions RIO TINTO PLC d'euronext Paris et d'euroclear France. - Offre de cession des actions sur le marché Anglais.

RIO TINTO P.L.C. - Radiation des actions RIO TINTO PLC d'euronext Paris et d'euroclear France. - Offre de cession des actions sur le marché Anglais. CORPORATE EVENT NOTICE: Radiation d'actions RIO TINTO P.L.C. LOCATION: Paris NOTICE: PAR_20120130_02277_EUR DATE: 30/01/2012 MARKET: EURONEXT PARIS Replace PAR_20120130_02265_EUR - Radiation des actions

Plus en détail

Finance Entity Regulations. Règlement sur les entités s occupant de financement. Current to June 6, 2016 À jour au 6 juin 2016 CONSOLIDATION

Finance Entity Regulations. Règlement sur les entités s occupant de financement. Current to June 6, 2016 À jour au 6 juin 2016 CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Finance Entity Regulations Règlement sur les entités s occupant de financement SOR/2001-388 DORS/2001-388 Current to June 6, 2016 À jour au 6 juin 2016 Published by the

Plus en détail

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada S.C. 1985, c. 9 S.C. 1985, ch. 9 Current to September 10,

Plus en détail

Charges directes sur vides inclues Charges directes sur vides exclues

Charges directes sur vides inclues Charges directes sur vides exclues Rapport de gestion EPRA Best Practices L European Public Real Estate Association («EPRA») publie des recommandations en termes de définition des principaux indicateurs de performance applicables aux sociétés

Plus en détail

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1997 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES MORTGAGES REAL

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

* * * * * * * * * * * * * * * * * ***

* * * * * * * * * * * * * * * * * *** RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 19 août 2010 Demandeur : Association pétrolière et gazière du Québec Référence : (i) Gaz Métro-1,Document

Plus en détail

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1999 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS S FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT SUISSE AG (Succursale) Dotation : 60 244 902 Adresse de la succursale en France : 25, avenue Kléber, 75784 Paris

Plus en détail

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes :

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes : CORPORATE EVENT NOTICE: Suspension de cotation Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141002_07393_EUR DATE: 02/10/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS La cotation des fonds mentionnés ci-dessous sera suspendue

Plus en détail

Comptes consolidés BNS 173

Comptes consolidés BNS 173 Comptes consolidés Dans le cadre des mesures visant à renforcer le système financier suisse, la Banque nationale a fondé, en automne 2008, SNB StabFund Société en commandite de placements collectifs (fonds

Plus en détail

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations Règlement sur l utilisation de la dénomination sociale (entités du même groupe qu une banque ou société

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

2000 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

2000 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 2 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS S FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES

Plus en détail

Exchange Rate (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur le taux de change (banques étrangères autorisées)

Exchange Rate (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur le taux de change (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Exchange Rate (Authorized Foreign Banks) Règlement sur le taux de change (banques étrangères autorisées) SOR/99-273 DORS/99-273 Published by the Minister of Justice at

Plus en détail

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit)

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) SOR/92-356 DORS/92-356 Current

Plus en détail

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec SI/2004-55 TR/2004-55

Plus en détail

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) CONSOLIDATION

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) SOR/92-356 DORS/92-356 Current

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Règlement sur les avances comptables pour frais de voyage et de déménagement (Forces canadiennes)

Règlement sur les avances comptables pour frais de voyage et de déménagement (Forces canadiennes) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Accountable Travel and Moving Advance Regulations (Canadian Forces) Règlement sur les avances comptables pour frais de voyage et de déménagement (Forces canadiennes) C.R.C.,

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

DNA Data Bank Advisory Committee Regulations. Règlement sur le Comité consultatif de la banque nationale de données génétiques CONSOLIDATION

DNA Data Bank Advisory Committee Regulations. Règlement sur le Comité consultatif de la banque nationale de données génétiques CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION DNA Data Bank Advisory Committee Regulations Règlement sur le Comité consultatif de la banque nationale de données génétiques SOR/2000-181 DORS/2000-181 Current to October

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

30. Dettes subordonnées et actions préférentielles cumulatives visées à 260 l'art. 14, 1er, 2, d)

30. Dettes subordonnées et actions préférentielles cumulatives visées à 260 l'art. 14, 1er, 2, d) Tableau 42.70 - COMPOSITION DES FONDS PROPRES SUR BASE CONSOLIDEE (Art. 14, 15, 87, 87bis du règlement) 1. Fonds propres sensu stricto (art. 14, 1er, 1, art. 87 et 87bis+B40) Valeur comptable Code 05 11.

Plus en détail

Financial Consumer Agency of Canada Assessment of Financial Institutions Regulations

Financial Consumer Agency of Canada Assessment of Financial Institutions Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Financial Consumer Agency of Canada Assessment of Financial Institutions Regulations Règlement sur les cotisations des institutions financières (Agence de la consommation

Plus en détail

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Emanuelle Brulhart Senior Manager Titulaire du brevet d avocat 25 janvier 2013 Audit.Tax.Consulting.Corporate

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCE ET AUX FONDS DE PENSION DE LA ZONE EURO DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Au deuxième trimestre

Plus en détail

FATCA Retour d expérience FATCA sur les Sociétés de Gestion : règles d identification, reporting réglementaire,

FATCA Retour d expérience FATCA sur les Sociétés de Gestion : règles d identification, reporting réglementaire, FATCA Retour d expérience FATCA sur les Sociétés de Gestion : règles d identification, reporting réglementaire, Laure Capron BNP Paribas Securities Services Responsable FATCA France 18 septembre 014 Table

Plus en détail

1 Instructions générales applicables aux deux modèles 1. Les valeurs des données doivent être indiquées en montants absolus.

1 Instructions générales applicables aux deux modèles 1. Les valeurs des données doivent être indiquées en montants absolus. Instructions à suivre pour compléter les modèles relatifs au total des actifs et à l exposition totale au risque aux fins de la collecte des données concernant les facteurs de redevance de surveillance

Plus en détail

HOTELA Allocations familiales Montreux. Rapport de l organe de révision au Comité et à l Assemblée des délégués sur les comptes annuels 2013

HOTELA Allocations familiales Montreux. Rapport de l organe de révision au Comité et à l Assemblée des délégués sur les comptes annuels 2013 HOTELA Allocations familiales Montreux Rapport de l organe de révision au Comité et à l Assemblée des délégués sur les comptes annuels 2013 Rapport de l organe de révision au Comité et à l Assemblée des

Plus en détail

D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes

D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes MODULES FINAL D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières

Plus en détail

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION

Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) SOR/92-284 DORS/92-284 Current to August 4, 2015 À jour

Plus en détail

La lettre de gage suisse. 8050 Zurich, 16 octobre 2015, 0907, MR

La lettre de gage suisse. 8050 Zurich, 16 octobre 2015, 0907, MR La lettre de gage suisse 8050 Zurich, 16 octobre 2015, 0907, MR 1 Agenda Désirs d'un investisseur: Sûreté Émetteur actif, un marché liquide, bon prix 2 La lettre de gage suisse n'est pas un covered bond

Plus en détail