CORRIGÉ ÉLECTRONIQUE B) ETUDE DE FP2 : «DEPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT».

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CORRIGÉ ÉLECTRONIQUE B) ETUDE DE FP2 : «DEPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT»."

Transcription

1 CORRIGÉ ÉLECTRONIQUE A) ANALYSE FONCTIONNELLE : Q1. Déecion de la présence du ire Conrôle de la conformié de sa longueur Lecure magnéique du ire Ecriure magnéique du ire Relecure du ire Impression du ire Resiuion. Q2. Le concepeur a prévu un double disposiif de lecure / écriure magnéique : une êe de lecure e une êe d écriure en bas e le même équipemen en hau. Ainsi la pise magnéique peu indifféremmen êre présenée vers le bas ou vers le hau. B) ETUDE DE FP2 : «DEPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». Q3. GV = 0,8 m/s : Grande Viesse : Uilisée pour la lecure e l écriure magnéique : Têe de lecure e écriure : GV < 1m/s (viesse nominale) donc compaibilié assurée. PV = 0,2 m/s : Peie Viesse : Uilisée pour l impression. Têe d impression : PV < 0,22 m/s (viesse max) donc compaibilié assurée. Q4. FC6 : Si le ire éai en permanence déplacé en Peie Viesse, le cycle de validaion prendrai beaucoup plus de emps : plusieurs secondes au lieu de 0,8 s maximum. (L usager serai alors agacé par la leneur du valideur). Q5. Vrph = Vcesa = 0,4 V. Q6. Voir CR1. Q7. If = (Vcc Vf) / R7 = ( 5 1,7) / 120 = 27,5 ma. Or Ifmax = 60 ma, donc cee valeur es conforme aux spécificaions consruceurs. Ic = (Vcc Vcesa) / R6 = (5 0,4) / = 383 µa. On a : Ic / If = 0,383 / 27,5 = 1,39 %. Or CTRmin = 2 % donc le phooransisor es bien sauré car le rappor des courans réels Ic/If < CTRmin. Q8. Voir CR1. Q9. frph = 112 x fmoeur car le disque compore 112 encoches. Q10. Le compage du nombre d impulsions sur Vrph perme de déerminer la posiion du ire de ranspor au cours de son cycle de validaion (par exemple pour déerminer sa longueur). Eude simplifiée de la srucure élecronique auour de U1:A. Q11. Le 74HCT4538 es un monosable assuran la producion d une impulsion de durée calibrée : TW. Le erme redéclenchable signifie qu un fron acif sur l enrée de déclenchemen relance l impulsion pour la durée TW même ci celle-ci es déjà acive. Q12. TW = 0,7.Rx.Cx = 0,7.Req.C2. Applicaion numérique : TW = 0,7 x 21,4k x 10n = 150 µs. Q13. Voir CR1. Q14. Il s agi d un filre passe-bas (du 1 er ordre) de fréquence de coupure : fc = 1/ (2.π.R5.C1) = 34 Hz. Page Cor1 sur 8

2 Q15. D après le chronogramme : Tpulse = 200 µs donc f = 1/ Tpulse = 5 khz. Cee fréquence e ses harmoniques son coupées par le filre. Seule la composane coninue de Vpulse (valeur moyenne) se rerouve sur Vroaion. Q16. Vroaion = TW. Vcc / T soi Vroaion = TW.Vcc.f Applicaion numérique : Vroaion = 150.exp(-6) = 3,75 V. Q17. Voir CR1. Q18. L équaion Vroaion = TW.Vcc.f monre que Vroaion es proporionnelle à la fréquence de Vpulse. Or fpulse = 112. fmoeur (Q11) donc Vroaion = 112.Tw.Vcc.fmoeur. Le icke es déplacé à une viesse proporionnelle à celle du moeur donc on peu dire que Vroaion es une ension coninue proporionnelle à la viesse de déplacemen du ire de ranspor. Eude de la soluion consruceur complèe : Q19. Voir CR2. Q20. Le echnicien doi d abord régler P2 alors que VM es en l air puis régler P1 alors que VM es à la masse. C) ETUDE DE FP1 : DETECTION DU TITRE DE TRANSPORT : Q mm. Le ire es rop cour (66 5 = 61 mm au minimum). Il sera resiué à l usager. 67 mm. Le ire a une longueur conforme. Il es acheminé jusqu à la êe de lecure magnéique. 73 mm. Le ire es rop long ( = 71 mm au maximum). Il sera resiué à l usager. Q22. Le ire es déplacé de 0,15 mm enre 2 frons monans de RPH. Or la variable IMPULSE compe ces frons e 34 x 0,15 = 5,1 mm soi environ la olérance sur la longueur du ire. Q23. Voir CR3. Q24. La variable IMPULSE es sockée dans la mémoire RAM de référence : U5. Q25. Le code machine es socké dans la mémoire EPROM de référence : U4. Q26. 27C256 : JP1 es à placer en posiion 1-2 de sore que la broche 1 (Vpp) soi à 5V. 27C512 : JP1 es à placer en posiion 2-3 de sore que la broche 1 (A15) soi reliée au fil A15 du bus d adresses. Q27. /WR ser à commander l écriure dans la RAM. Ce signal es généré par le microconrôleur U3. Q28. Il fau D5 = 1 car cee valeur es recopiée sur M/A lors du fron monan sur l horloge C1 (bascule D). CS3/ doi êre à 0 pour pouvoir obenir ce fron monan sur l enrée de l horloge de U9 sinon on a oujours un 1 sur cee broche (a + 1 = 1). Q29. D après la able de vérié du 74HC138, on obien /CS3 = 0 lorsque : A15=1, A14=0, A13=0, A12=0, A11=1, A10=0. Q30. Voir CR2. D) ETUDE DE FP3 : LECTURE DE LA PISTE MAGNETIQUE. Q31. La ension induie aux bornes de la êe de lecure es de 160 mv crêe à crêe (+ ou 20mV). Page Cor2 sur 8

3 Q32. Les diodes D1 à D4 son donc bloquées car 160 mv < 700 mv. Ce son des diodes de roue libre qui proègen des surensions qui pourraien apparaîre aux bornes de la êe de lecure qui es un circui inducif. Q33. Voir CR4. Q34. U11:A foncionne en linéaire car sa sorie es rebouclée sur son enrée inverseuse. Par conséquen, sa ension différenielle d enrée end vers 0. On a un monage suiveur. On a un pon diviseur de ension : Il fau R17 = R18 = 330 kω de sore que Vref = Vmag / 2 = 6V. Q35. FS35 : Amplificaion différenielle avec décalage en ension e écrêage. Q36. Le concepeur alimene le LM393 en mode unipolaire sous 12V ce qui es compaible avec les prescripions consruceurs : Alimenaion de 2V à 36V en mode unipolaire. Q37. Le LM393 possède des sories à colleceur ouver. R27 ser de résisance de irage au 5V (pull-up). Q38. U12:A e U12:B foncionnen en comparaeur à Hysérésis car leurs sories son rebouclées sur les enrées non inverseuses. Q39. U12:A e U12:B foncionnen en comparaeur à un seuil car leur sorie n es pas rebouclée. Q40. Par pon diviseur de ension : Vdm = (R21 + R22) x Vmag / (R20 + R21 + R22) = 8V Vem = R22 x Vmag / (R20 + R21 + R22) = 4V Q41. Voir CR4. Q42. La pore réalisée correspond à un ET (câblé). Q43. Voir CR4. Q44. Pour reconsiuer le code binaire associé à la pise magnéique, le microconrôleur doi chronomérer la durée enre 2 éas bas de /LEC. Lorsque cee durée es coure, c es qu il n y a pas de perurbaion. La valeur du bi es inchangée. Lorsque cee durée es longue, c es qu il y a perurbaion. La valeur du bi es alors complémenée. Page Cor3 sur 8

4 DOCUMENTS REPONSE Q 6 : Compléer le ableau suivan. Ea du phooransisor (bloqué ou sauré) L opocoupleur es obsrué par le disque bloqué («plein») L opocoupleur n es pas obsrué par le disque («rou») sauré Valeur de Vrph (en V) 5 V 0,4 V Q 8, 13 e 17 : Tracer les chronogrammes : Posiion du disque devan l opocoupleur Trou Plein Trou Plein Trou Vrph 5 V 50 µs 100 µs 150 µs 200 µs 250 µs 300 µs 350 µs 0,4 V Vpulse 5 V Vroaion 3,75 V 0 50 µs 100 µs 150 µs 200 µs 250 µs 300 µs 350 µs 0 V 0 50 µs 100 µs 150 µs 200 µs 250 µs 300 µs 350 µs Page Cor4 sur 8

5 Q 19 : Compléer le ableau suivan. Ea de Q1 (bloqué ou sauré) Expression liérale de Req Le poin VM es en l air (sorie à colleceur ouver) PETITE VITESSE Bloqué Req = R2 + α2.p2 Le poin VM es relié à la masse (ransisor de sorie sauré) GRANDE VITESSE ( R2 + α 2 P2).( R1 + α1 P1) Req = Sauré R2 + α 2 P2 + R1 + α1 P1 Q 30 : Compléer le ableau suivan. Adresse basse (min) Adresse haue (max) A15 A14 A13 A12 A11 A10 A9 A8 A7 A6 A5 A4 A3 A2 A1 A0 valeur hexa $ $8BFF Page Cor5 sur 8

6 Débu IMPULSE = 0 Mere en marche le moeur Tire présen devan Ce ET absen devan C? Tire absen devan Ce? INCREMENTER IMPULSE sur fron monan de RPH Tire présen devan C? Tire absen devan C? INCREMENTER IMPULSE sur fron monan de RPH Tire présen devan Ce? IMPULSE < 34? Longueur du ire non conforme Valeur de la variable IMPULSE en soran du programme pour le ire de 73 mm : Longueur du ire conforme RESTITUER LE TITRE à l usager IMPULSE = (73-66)/0,15 = Fin Page Cor6 sur 8

7 Q 33 : Disposiion de la pise magnéique Têe de lecure à aiguiller (Basse ou Haue) LECTB (0 ou 1) LECTH (0 ou 1) Pise vers le bas Basse 1 0 Pise vers le hau Haue 0 1 Q 41 : Transisor de sorie de U12:A Transisor de sorie de U12:B Valeur de la ension V/LEC (en Vols) Sauré (niveau logique 0) Sauré (niveau logique 0) 0,4 V (0 V accepable) Sauré (niveau logique 0) Bloqué (niveau logique 1) 0,4 V (0 V accepable) Bloqué (niveau logique 1) Sauré (niveau logique 0) 0,4 V (0 V accepable) Bloqué (niveau logique 1) Bloqué (niveau logique 1) 5 V Q 35 : Analyser les chronogrammes e Q43 : racer le chronogramme de /LEC Vab 80 mv 0 V Vcm 12 V 6 V 0 V V/lec 0 V Page Cor7 sur 8

8 Quesion n Parie A : Analyse foncionnelle Barème oal parie A 6 Parie B : Eude de FP oal parie B 41 Quesion n Parie C : Eude de FP1 Barème oal parie C 23 Parie D : Eude de FP oal parie D 30 oal général 100 Page Cor8 sur 8

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialié génie élecronique Session 27 Éude des sysèmes echniques indusriels MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ Parie élecronique I- Quesions

Plus en détail

A) ANALYSE FONCTIONNELLE: B) ÉTUDE DE FP2 : cc DÉPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». Etude simplifiée de la structure électronique autour de Ul:A.

A) ANALYSE FONCTIONNELLE: B) ÉTUDE DE FP2 : cc DÉPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». Etude simplifiée de la structure électronique autour de Ul:A. A) ANALYSE FONCTIONNELLE. Détection de la présence du titre - Contrôle de la conformité de sa longueur - Lecture magnétique du titre - Ecriture magnétique du titre - Relecture du titre - Impression du

Plus en détail

1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s

1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s Care Synchronisaion de la commande de hyrisors, piloés par microconroleur, sur le réseau EDF : Eude de la foncion : déecion des passages par zéro Eude des monosables Objecifs : Comparer les performances

Plus en détail

SUJET A) ANALYSE FONCTIONNELLE : B) ETUDE DE FP2 : «DEPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». Note :

SUJET A) ANALYSE FONCTIONNELLE : B) ETUDE DE FP2 : «DEPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». Note : SUJET Note : Le symbole Ω n apparaît pas dans l indication de la valeur des résistances : 20 correspond à 20 Ω.,7 k correspond à,7 kω. M correspond à MΩ. L écriture /CS signifie «CS barre». Les tensions

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R Foncions Elecroniques Chapire 1 Charge e décharge d un condensaeur 1-1- Charge e décharge sans valeur iniiale Soi le circui suivan où V E peu prendre 2 valeurs soi E soi V, le condensaeur C éan iniialemen

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé. Repère : Session : 28 Durée : 4 H Page : /12 Coefficien : 4 BREVE DE ECHNICIEN SUPERIEUR ECHNIQUES PHYSIQUES POUR L INDUSRIE E LE LABORAOIRE SCIENCES PHYSIQUES L'usage de la calcularice es auorisé. Le

Plus en détail

A) ANALYSE FONCTIONNELLE: B) ÉTUDE DE FP2 : cc DÉPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». Etude simplifiée de la structure électronique autour de Ul:A.

A) ANALYSE FONCTIONNELLE: B) ÉTUDE DE FP2 : cc DÉPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». Etude simplifiée de la structure électronique autour de Ul:A. A) ANALYSE FONCTIONNELLE:. Détection de la présence du titre - Contrôle de la conformité de sa longueur - Lecture magnétique du titre - Ecriture magnétique du titre - Relecture du titre - Impression du

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

Fonction Générer un signal d horloge :

Fonction Générer un signal d horloge : Rappor du TP : é élecronique On désire fabriquer un dé élecronique : Générer un signal d horloge Oscillaeur Faire éfiler les chiffre 1 à 6 Transformer un nombre binaire en nombre décimal fficher le résula

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 14H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 3 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

Les alimentations à découpage...

Les alimentations à découpage... es alimenaions à découpage... "25".) lassificaion des alimenaions à découpage. Horloge Non isolées de la source onverisseur abaisseur «BK» e Horloge solées de la source onverisseur flyback r Vs α Ve avecα

Plus en détail

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE (Exrai concours CCP TSI 2008) ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules

Plus en détail

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL)

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ACQUISITION DE LA POSITION DU CYCLE La posiion du cycle es délivrée par un capeur à effe Hall linéaire déecan 3 posiions disinces de la

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 7H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 4 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s G. Pinson : Physique Appliquée Foncion reard A3-TD/ A3-- Réseau déphaseur Dans le bu de consruire une commande reardée de hyrisors, on uilise un filre du second ordre afin d obenir à parir du réseau monophasé

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

R 2 R 1. i + AOP. i - i C. Figure 1 : astable à base d AOP. suppose que le condensateur C est initialement déchargé, V = 0. R s sat sat h.

R 2 R 1. i + AOP. i - i C. Figure 1 : astable à base d AOP. suppose que le condensateur C est initialement déchargé, V = 0. R s sat sat h. Un mulivibraeur es un circui qui possède deux éas de foncionnemen. Selon la sabilié de ces éas, on disingue : Mulibraeur asable ; Mulibraeur monosable. A. Mulivibraeurs à base d AOP : I. Mulivibraeur asable

Plus en détail

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction :

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction : Les Compeurs A) Présenaion : I ) Inroducion : Un compeur es un ensemble de bascules qui serven à comper les impulsions mises en enrées (Horloge) Le compage peu-êre fai dans différens codes : Binaires,

Plus en détail

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels Chapire 4 : amplificaeurs opéraionnels I Amplificaeur opéraionnel 1. Présenaion 2. Modèle de l AO idéal 3. Défau 4. Récapiulaif II Amplificaeur opéraionnel en conre réacion 1. amplificaeur non inverseur

Plus en détail

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs si Les sysèmes séqueniels Bascules e compeurs Applicaions Ces exercices d applicaion son faculaifs. 1. rucures à base de bascules (bisables) Exercice 1 Compléer le chronogramme ci-dessous. Exercice 2 A

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Spécialité génie électronique. Session Étude des systèmes techniques industriels

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Spécialité génie électronique. Session Étude des systèmes techniques industriels BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialié génie élecronique Session 2007 MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES Durée conseillée 4h30 Lecure de l Analyse Foncionnelle : 20mn Le quesionnaire

Plus en détail

Partie Génie Électrique

Partie Génie Électrique Concours Naional Commun 2007 Concours Naional Commun 2007 Parie Génie Élecrique L éude qui va suivre es limiée à la chaîne de mise en roaion de la charge (êe de vissage). Où un variaeur de viesse, commande

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points 1- SSI_ 2013-2014 Corrigé DSn 1 1SSI : foncion acquérir du robo Sumo /17 poins Présenaion du Robo Sumo : FAST du Robo FP1 : Permere à vore robo de pousser le robo adverse hors du dohyo FT 1 : SE DEPLACER

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche foncionnelle Energie (faible) Elaborer les signaux de commande Ordre We Transformer l énergie La parie commande (consiuée par un microconrôleur ou des circuis

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

-L énoncé est à lire entièrement mais la plupart des questions sont indépendantes Exprimer «u» à l aide du théorème de Millman (0,5pts)

-L énoncé est à lire entièrement mais la plupart des questions sont indépendantes Exprimer «u» à l aide du théorème de Millman (0,5pts) DS Elecronique d'insrumenaion II (SP3 8-9) 1/1 Nom : Prénom : -Deoir sureillé "à rous" (durée imparie = 2h) -La calcularice es auorisée. -L énoncé es à lire enièremen mais la plupar des quesions son indépendanes.

Plus en détail

Cours Electronique Numérique

Cours Electronique Numérique Cours Elecronique Numérique 26-27 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 26-27 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu.

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu. TP n 18 : éude par la simulaion d'un moeur à couran coninu. Bu du TP : le bu de ce TP de seconde année es l'éude d'un moeur à couran coninu en uilisan un modèle du logiciel LTSPICE. On alimenera le moeur

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. L1 : énergie électrique. Pousse-seringue (+ seringue) L7 : Raccordement du pousse seringue au prolongateur

QUESTIONNAIRE. L1 : énergie électrique. Pousse-seringue (+ seringue) L7 : Raccordement du pousse seringue au prolongateur PARTIE B - ELECTRONIQUE MISE EN SlTUATI0N DE L'ETUDE ELECTRONIQUE L'éude élecronique porera noammen sur les équipemens assuran la commande du moeur qui pousse la seringue suivan le disposiif éudié en consrucion.

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i +

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i + Le dipôle R série (2) Décharge du condensaeur Influence des grandeurs caracérisiques des composans (orrecion) ircui d éude On consiue le circui élecrique suivan. e circui perme de suivre la charge (posiion

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que :

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que : Exercices hacheurs à accumulaion e alimenaions à découpage I) Hacheurs à accumulaion a) On considère le monage suivan : Dans ce hacheur à accumulaion inducive, L es de valeur suffisammen élevée pour admere

Plus en détail

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf RØpublique Tunisienne MinisŁre de løducaion Lycée Secondaire Cherarda Kairouan A.S :213/214 Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Durée : 2H Classes : 2 ème Sciences Professeur : BAAZAOUIABDERRAOUF Noe :./

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1 PSI - 202/203 TD G - Correcion 7 Réponse indicielle d'un lre 4. Une simple loi des mailles perme d'obenir, avec i L oriené de l'enrée vers la sorie : s() = e() L di L d En remplaçan dans l'équaion diérenielle

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI 1 ELN : COURS D' ÉLECTRONIQUE AMPLIFICATEUR LINÉAIRE INTÉGRÉ (ALI) page 1 / 6 A PRÉSENTATION Les amplificaeurs linéaires inégrés (ALI), aussi appelés amplificaeurs opéraionnels (AO) son uilisés pour effecuer

Plus en détail

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI ESPE académie de Nanes Informaion e Energie MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI L'obje echnique considéré es une chaîne hi-fi. L éude porera plus pariculièremen sur le raiemen de l informaion

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1 Averissemen concernan l ensemble de l épreuve : Lorsqu une quesion compore un résula numérique à vérifier, ce résula doi êre considéré comme «vrai» si l égalié es vérifiée à ±2% LCTRICIT GNRAL SYSTMS LINAIRS

Plus en détail

&DUDFWpULVWLTXHVGHVFLUFXLWVLQWpJUpVORJLTXHV

&DUDFWpULVWLTXHVGHVFLUFXLWVLQWpJUpVORJLTXHV DUDFWpULVWLTXHVGHVFLUFXLWVLQWpJUpVOJLTXHV. nroducion Les circuis inégrés logiques son classés suivan leur echnologie de fabricaion (bipolaire TTL, bipolaire ECL, MOS, ). Pour un foncionnemen logique idenique,

Plus en détail

Corrigé du devoir n 5

Corrigé du devoir n 5 Corrigé du devoir n 5 Il es foremen conseillé de lire l'ensemble des énoncés avan de commencer. n poin es consacré à l'uilisaion correce des noaions (leres minuscules, leres majuscules soulignées, ). Exercice

Plus en détail

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3 DUT GEII - DUT 2 Alernance Travaux Praiques d Élecronique Séance n 3 Mercredi Décembre 203 Le bu du TP es de faire une synhèse des connaissances sur les circuis RC. Les compéences suivanes devron êre acquises

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE Le sysème AFM es uilisé dans les hôpiaux pour réaliser des radiographies de différenes paries du corps humain. Le paien es allongé sur la able d'examen

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 9 Tracé de réponses de ltres. H(t) H(t) H(t) H(t) t 5) H(t)

PSI / TD G1 - Correction. 9 Tracé de réponses de ltres. H(t) H(t) H(t) H(t) t 5) H(t) PSI - 03/04 TD G - Correcion 9 Tracé de réponses de lres 3 4 5 TD G - Correcion 5 Éude d'un lre acif. Noons pour commencer que ce monage conien une réroacion négaive. On supposera donc que l'ao foncionne

Plus en détail

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Minisère de l éducaion L.S.Cherarda Devoir de synhèse n 3 30/05/2013 Maière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Professeur : BAAZAOUI Abderraouf Niveau : 1 ère Année Noe :. /20 Nom :.. Prénom : Classe : 1S 1

Plus en détail

Logique séquentielle

Logique séquentielle Logique séquenielle Pour cerains opéraeurs, l éa de la sorie dépend non seulemen de la combinaison appliquée à l enrée (logique combinaoire) mais aussi de l éa précéden des sories du circui : ils son dis

Plus en détail

RALENTISSEMENT D UN SERVO SUR VOIE PROPORTIONNELLE

RALENTISSEMENT D UN SERVO SUR VOIE PROPORTIONNELLE RALENTISSEMENT UN SERVO SUR VOIE PROPORTIONNELLE Aueur : P.LOUSSOUARN I. Présenaion: Le bu de ce pei monage es de ralenir le mouvemen d un servo. Il s insère simplemen enre le récepeur e le servo à ralenir.

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

Conversion continu - alternatif

Conversion continu - alternatif Conversion coninu - alernaif Les inerrupeurs élecroniques son uilisés dans d aures applicaions que le ransfer de puissance d une source vers une charge. En pariculier ils permeen de réaliser la conversion

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique :

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique : LES OMPTEURS Mise en siuaion : Monre élecronique : Une des applicaions les plus couranes des compeurs es la monre élecronique où l heure du jour es indiquée au moyen de chiffres : deux chiffres pour les

Plus en détail

Plan. Le timer Présentation. Présentation. _ Présentation. _ Caractéristique statique. _ Montage en monostable ou monovibrateur

Plan. Le timer Présentation. Présentation. _ Présentation. _ Caractéristique statique. _ Montage en monostable ou monovibrateur Le imer 555 Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IG2I, ENI2 Le imer 555 2 Descripion Présenaion ircui minuerie

Plus en détail

Reseau electrique monophase triphasé

Reseau electrique monophase triphasé Reseau elecrique monophase riphasé Quelque soi le mode de disribuion uilisé, les grandeurs élecriques, ension e couran, son sinusoïdales. 1 Réseau de disribuion monophasé Ce réseau de disribuion compore

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

MISE EN FORME DES SIGNAUX

MISE EN FORME DES SIGNAUX h 5 MISE EN FORME DES SIGNAUX I) Mise en forme des signaux. 1.1) ircui ani-rebond R 1.2) ircui ani-rebond à bascule RS 1.3) TRIGGER de SHMITT - Réalisaion en circui MOS - Réalisaion à l'aide d'un AO. II)

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0.

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0. EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES Exercice 1 Au cours de la raversée d'un milieu ransparen, l'énergie lumineuse es d'une par absorbée par le milieu, d'aure par diffusée (effe Compon). La variaion

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9 Laboraoire génie élecrique 3cech érie d exercices N 3 Bascules-compeurs Page /9 Exercice ) onner le symbole d une bascule asynchrone e compléer le ableau suivan : n n+ emarque 0 0 0 0 0 0 2) Compléer le

Plus en détail

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1 Cours Elecronique Numérique 25-26 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 25-26 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

Eléments de correction

Eléments de correction Module SEI : Travaux dirigés S TD N : Elémens de base pour l'analyse e le raiemen des signaux Chapire - S SEI - 07 S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Exercice : Une hisoire de onalié Q : pulsaion ωdπ.d764,6rad/s

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 4Stech Série d exercices N 1 Logique combinatoire Page 1/9 . +

Laboratoire génie électrique 4Stech Série d exercices N 1 Logique combinatoire Page 1/9 . + Laboraoire génie élecrique ech érie d exercices N Logique combinaoire Page / Exercice N : oi le monage suivan : ) Donner les équaions des sories e R en foncion des enrées a e b. ) Quelle es la foncion

Plus en détail

LA FONCTION ACQUERIR (SYNTHESE TS)

LA FONCTION ACQUERIR (SYNTHESE TS) LA FONCTION ACQUERIR (SYNTHESE TS) ACQUERIR 1- Le capeur (rappel 1 SSI) Un capeur es un organe de prélèvemen d'informaions qui élabore, à parir d'une grandeur physique, une aure grandeur physique de naure

Plus en détail

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés ELP 304 Élecronique numérique nnée scolaire 008-009 Majeure ELP PC4-PC5 Corrigé Thèmes abordés Temps de monée, de descene e de propagaion des opéraeurs CMO. ynhèse combinaoire en CMO. Esimaion de surface

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage).

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage). BTS MAI 2 EXERCICES : planche 9 Exercice 1 : Enre la sorie du secondaire d un ransformaeur e l indui d un moeur à couran coninu, on place un pon de diodes (voir schéma). La valeur efficace de la ension

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

TETE MAGNETIQUE D ECRITURE M 01 E 1001 A

TETE MAGNETIQUE D ECRITURE M 01 E 1001 A DOCUMENTATION ÉLECTRONIQUE TETE MAGNETIQUE DE LECTURE M 0 L 00 A TETE MAGNETIQUE D ECRITURE M 0 E 00 A Session 00 IEELME Page CAN sur TETE D IMPRESSION MATRICIELLE AIGUILLES : MODEL 0 Impression d une

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

Epreuve d électronique analogique N 2

Epreuve d électronique analogique N 2 Nom : Prénom : ECOLE POLYTECHNIQUE UNIVESITAIE DE NICE SOPHIA-ANTIPOLIS Cycle Iniial Polyech Première Année Année scolaire 2008/2009 Epreuve d élecronique analogique N 2 Mardi 24 Mars 2009 Durée : 1h30

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Monpellier pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Ce fichier numérique ne peu êre reprodui, représené, adapé

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

Eléments de correction

Eléments de correction Sysèmes Elecronique DUT APP2 208 / 209 TD N 6 : Transmission en modulaion de fréquence Chap 4 : Transmission FM S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Problème n 2 : Eude d une liaison

Plus en détail

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu Disribuion de énergie La commande du moeur à couran coninu CORS. Présenaion Quesion : Commen faire varier a viesse des moeurs à couran coninu? Réponse : fau êre capabe de faire varier a ension aux bornes

Plus en détail

«FLIPPER» pour lieux publics TWILIGHT ZONE

«FLIPPER» pour lieux publics TWILIGHT ZONE «FLIPPER» pour lieux publics TWILIGHT ZONE A1 : MISE EN SITUATION L obje echnique éudié es un billard élecrique pour lieux publics (salle de jeux, café...) Courammen appelé «flipper», du nom du levier

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

Logique Séquentielle

Logique Séquentielle Plan du cours Logique équenielle Inroducion : créaion de circuis. Codage de l Informaion 2. Algèbre de Boole 3. Aspecs echnologiques des circuis 4. Les Circuis combinaoires : Transcodeurs, Aiguilleurs,

Plus en détail

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps BAC STI Élecronique Sysème echnique : «Arroseur auomaique» Page 1/10 Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps» Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps I) Présenaion du sysème : «Arrosage auomaique»

Plus en détail

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ).

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ). h 12 : ONVRSON NUMRQU ANALOGQU ( NA ). ONVRSON ANALOGQU NUMRQU ( AN ). 1. Définiion 1.1. Signal analogiue. Un signal analogiue es un signal don la valeur évolue coninûmen en foncion d'une variable coninue.

Plus en détail

CODEUR MULTI-SWITCH POUR RADIOCOMMANDE FUTABA SKYSPORT 4

CODEUR MULTI-SWITCH POUR RADIOCOMMANDE FUTABA SKYSPORT 4 I. PRESENTATION: CODEUR MULTI-SWITCH POUR RADIOCOMMANDE FUTABA SKYSPORT 4 La radio-commande «Skyspor» de Robbe-Fuaba es une radio 4 voies proporionnelles en Modulaion de Fréquence. Ce ensemble es livré

Plus en détail