MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE"

Transcription

1 MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1

2 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre 2005 AVIS sur Le contenu de la future Maison des services publics sur le hall d accueil et en matière sociale I - RAPPEL DE LA SITUATION LE CONTEXTE 1/ Une Maison des services publics est programmée au Lac de Maine pour les raisons suivantes : Un besoin exprimé auprès des élus d un renforcement de présence d organismes (permanences sociales, autres administrations, etc.) sur le quartier, organismes qui peuvent être accueillis dans une MSP. Une contrainte : la nécessité pour la bibliothèque d être accessible aux personnes handicapées. Une opportunité : la vente du centre de remise en forme à la proximité immédiate de la mairie de quartier. 2/ Les objectifs d une Maison des Services Publics Faciliter les démarches des usagers. Améliorer la proximité des services publics en les regroupant pour mieux répondre aux besoins des personnes. Permettre de mieux connaître le quartier, en étant proche de la population locale. Disposer d un accueil unique permettant d orienter les demandes. 2

3 LE CONTENU DE LA SAISINE DU CONSEIL CONSULTATIF DE QUARTIER La Ville d Angers a demandé au Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine de mettre en avant son expertise d usage en éclairant la décision municipale sur deux points : Solution transitoire : pendant la période des travaux, comment envisager le maintien des services sur le quartier (mairie de quartier / bibliothèque / conseil consultatif de quartier)? Le Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine a rendu son avis sur ce point en mars Cet avis a été suivi par la mairie. Solution définitive : quels types de services devraient être accueillis dans la future Maison des services publics, dans le hall d accueil et en matière sociale? C est l objet de l avis ci-dessous. L avis du Conseil consultatif de quartier doit être transmis au Conseil municipal au plus tard en décembre Précisions, d un point de vue municipal, sur l organisation des services dans ce futur équipement L organisation sera souple et non figée. En fonction des besoins des habitants du quartier, des réajustements sur les permanences et/ou les structures présentes pourront être effectués. Les permanences des associations et autres structures seront mutualisées, afin de permettre une gestion souple et adaptée des salles. II - L AVIS DU CONSEIL CONSULTATIF DE QUARTIER SUR LA SOLUTION DEFINITIVE En amont de ses réflexions sur le contenu de ce futur équipement, la commission a visité la Maison des services publics du Mireuil à la Rochelle le 18 novembre Elle s est ensuite réunie à plusieurs reprises : 1 er avril 2004, 5 mai 2004, 1 er juin 2004, 15 septembre 2004, 10 novembre 2004, 20 janvier 2005, 22 mars 2005, 25 mai 2005, 21 septembre 2005 et 14 novembre Ces réunions ont permis d alimenter les réflexions du groupe par la prise de connaissance : de l avant-projet sommaire de la Maison des services publics (disposition du hall d accueil, des bureaux et de la bibliothèque), de la situation sociale sur le quartier, par le Centre communal d action sociale et l Agence d urbanisme de la région angevine, des missions des travailleurs sociaux et de l action sociale du département de Maine-et-Loire, du rôle et des objectifs la Mission locale angevine, de la présentation de la direction Santé publique de la Ville d Angers et des différents collectifs santé et café-santé dans d autres quartiers. 3

4 LES PRECONISATIONS Ainsi, au vu de l ensemble des éléments présentés, le Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine fait les préconisations suivantes : SUR LES HORAIRES POTENTIELS D OUVERTURE La commission a réfléchi aux besoins des habitants et usagers en matière d horaires d ouverture : elle préconise, autant que faire se peut, une homogénéisation des différents horaires de l accueil de la Maison des services publics, de la bibliothèque et de la mairie de quartier, ce qui permettrait une meilleure mémorisation. Exemple : ouverture des différents services du mardi au vendredi de 12h à 18h30, le mercredi toute la journée et le samedi matin. SUR LE HALL D ACCUEIL Le Conseil consultatif de quartier préconise que le hall d accueil s articule autour de trois pôles - pôle d information, pôle de solidarité et lieu d exposition - et qu il soit aussi un lieu de convivialité. Pôle d information Selon la commission, l objectif de cette Maison des services publics est que chaque personne trouve la réponse à sa question, ou bien l endroit où aller chercher cette réponse. Accueil L accueil serait dynamique et polyvalent. La personne à l accueil pourrait ainsi : savoir décoder les difficultés, et orienter vers les organismes ou structures appropriées, gérer le flux de personnes avec des horaires élargis, donner les documents nécessaires à la création d une carte d identité ou d un passeport, si la Mairie est fermée par exemple, donner les sacs poubelles. Il pourrait également être étudié pour l accueil la possibilité de servir de boîte aux lettres pour la mairie et la bibliothèque. Enfin, une borne CPAM pourrait être envisagée dans le hall, pour la mise à jour des cartes vitales. Panneaux d information Un ou plusieurs panneaux mettraient en avant les informations et l actualité du quartier et de la ville en général, pour une meilleure structuration de l information ; ils serviraient aussi à afficher les permanences des associations. Bornes Internet Le Conseil de quartier souhaite des bornes Internet de hauteurs différentes (dont une pour les personnes à mobilité réduite), pour accéder aux services en ligne. Il ne s agirait pas de faire concurrence aux cybercentres, mais bien d avoir un accès, une consultation rapide. L utilisation de ces bornes pourrait d ailleurs être limitée dans le temps. Leur accès pourrait être permis dans une perspective sociale et pour toutes les tranches d âge (jeunes et plus âgés). 4

5 Les services qui pourraient être accessibles depuis ces bornes (liste non-exhaustive) : accès aux services administratifs (nombre croissant de formalités administratives en ligne), inscriptions aux écoles (nombre croissant d inscriptions en ligne), SNCF, COTRA, aide par la personne de l accueil sur des demandes précises, ponctuelles (recherche sur Internet par exemple), sous réserve de se rendre disponible à certains moments, accès aux sites de recherche d emploi (ANPE, etc.). Néanmoins, le groupe souhaite que l usage d une de ces bornes puisse rester ouvert (recherche d information sur le Web, courrier électronique, etc.), afin de ne pas se rendre à la bibliothèque uniquement pour cela. Dans un souci pratique, la commission souhaite que l impression soit possible. Pôle de solidarité Le hall d accueil pourrait devenir un lieu de développement des solidarités, par l intermédiaire d une «bourse aux échanges» ou «bourse au bénévolat», par exemple sous forme de panneaux : Echanges de savoirs, savoir-faire / Réseau d échanges réciproques de savoirs Soutien scolaire Garde d enfants Lieu d exposition Après la bibliothèque, ce lieu resterait prioritaire pour les expositions des habitants du quartier afin de faire connaître gratuitement leurs créations : sculptures, peintures, œuvres en général. La priorité pourrait également être donnée aux artistes de Belle- Beille. Le hall pourrait donc être équipé en conséquence pour recevoir ce type de supports : prévoir du matériel facile d utilisation, souple et modulable + sécurité et alarme. Lieu de convivialité Un coin convivial pourrait être envisagé avec : distributeur de boissons (café, thé, potage ), presse (un journal national et deux journaux locaux par exemple), fauteuils. Cet endroit pourrait servir de point de rendez-vous (voir bourse d échanges ci-dessus) et permettrait de discuter autour d un café, etc. Il devra donc se situer, si possible, près du panneau de «bourse d échanges». Des matériaux transparents pourraient être utilisés pour la porte d entrée et le hall (portes de bureaux non-comprises) afin de rendre le lieu plus ouvert et plus agréable. Accès pour les personnes à mobilité réduite Prise en compte du handicap. Propositions complémentaires sur la place Riobé Le Conseil consultatif de quartier a assorti son avis sur le hall d accueil de propositions complémentaires concernant la place Riobé : il souhaite en effet que les abords de la future Maison des services publics puissent être aménagés de manière conviviale afin de rendre cet équipement le plus attractif possible. 5

6 De même, il préconise la mise en place d une signalisation et d un jalonnement efficaces et appropriés au lieu et à son environnement : il pointe ainsi la nécessité de réfléchir à la partie haute de la galerie du centre commercial Grand Maine. L accès aux personnes à mobilité réduite serait également à faciliter (beaucoup d escaliers). Lieu d animation Afin d animer la place et de la rendre plus attractive, un marché aux livres pourrait être organisé (à voir avec la bibliothèque). DANS LE DOMAINE SOCIAL Après analyse des différents critères du Centre communal d action sociale sur le quartier, il est apparu notamment deux groupes sociaux avec des difficultés : - les jeunes entre 15 et 24 ans sans formation et sans travail, - Les foyers monoparentaux avec un enfant et plus (surtout femmes seules avec enfant(s)). En conséquence, il serait intéressant que la Maison des services publics puisse accueillir des organismes ou des associations en lien avec les problématiques rencontrées par ces deux groupes, entre autres : Formation et emploi des jeunes (Mission locale angevine, Centre d information jeunesse, etc.), Prévention des jeunes, Soutien à la parentalité, Garde d enfants, Par ailleurs, d autres structures pourraient également tenir permanence en direction d autres publics, par exemple : Soutien scolaire pour les collégiens, en lien avec la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), la maison de quartier / Interassociation du Lac de Maine (ILM), etc., Offres d emploi de l ANPE pour les demandeurs d emploi, Permanences juridiques, Permanences de travailleurs sociaux (assistante sociale, éducateurs de prévention, etc.), Cf. tableau joint à cet avis en annexe, qui précise les différents publics, besoins et structures possibles recensés par la commission. - Adopté par : 23 - Pour : 23 - Contre : 0 - Abstentions : 0 - Transmis à la Municipalité d Angers le 14 décembre

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014!

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! vous invitent aux Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! Les premières Rencontres Nationales de la Démocratie Participative, organisées par le Département du Val de Marne en 2011, ont rassemblé

Plus en détail

QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction 2012. Qu est ce que «Qualiville»

QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction 2012. Qu est ce que «Qualiville» QUALIVILLE Résultats de l enquête de satisfaction 2012 Qu est ce que «Qualiville» Depuis 2009 la mairie de Palaiseau s est engagée dans une démarche qualité (démarche d amélioration continue) visant à

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 23 et Mardi 24 Septembre 2013 Lundi 10 et Mardi 11 Février 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR

Plus en détail

PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION.

PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION. PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION. GUIDE PRATIQUE A PROPOS DE LA FÉDÉEH «Ensemble pour une communauté étudiante handinamique!» Représentation nationale de la communauté

Plus en détail

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE Service Proj aide / Direction des Relations à la Population / 2015 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 CHAPITRE 1. DISPOSITIONS COMMUNES

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

Épicerie sociale Croix Rouge. de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S

Épicerie sociale Croix Rouge. de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S 1 Épicerie sociale Croix Rouge de Courcouronnes CONDITIONS ET MODALIT É S D ACCÈ S 1/ Critères d'accès : L accès est exclusivement réservé à toute personne adulte et à toute famille habitant Courcouronnes

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Restitution de la Journée concertation citoyenne

Restitution de la Journée concertation citoyenne Restitution de la Journée concertation citoyenne 2 juillet 2013, Pont du Gard Journée de concertation citoyenne Depuis 3 ans et l adoption par le Département du Gard de la charte de la concertation citoyenne,

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

JEJC.2008.23 4 A - DESCRIPTION DE L INITIATIVE

JEJC.2008.23 4 A - DESCRIPTION DE L INITIATIVE 4 A - DESCRIPTION DE L INITIATIVE Afin de contribuer de manière efficace et concrète à l Accès au Droit et à la Justice des plus démunis, le Barreau de Paris a développé, depuis de nombreuses années, des

Plus en détail

Nom : Prénom : Adresse : NPA : Localité : Tél. privé : Tél. portable : Genre d exposition : Période souhaitée : Date et signature de l artiste :

Nom : Prénom : Adresse : NPA : Localité : Tél. privé : Tél. portable : Genre d exposition : Période souhaitée : Date et signature de l artiste : GALERIE AUX PORTES DE LA CHAMPAGNE Créée en 1994, la galerie "Aux portes de la Champagne" offre un espace qualitatif d'exposition dédié à la peinture, la sculpture et la céramique. Elle met particulièrement

Plus en détail

MESIGNINFOS N 89 BIBLIOTHEQUE

MESIGNINFOS N 89 BIBLIOTHEQUE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr OCTOBRE 2011 MESIGNINFOS N 89 BIBLIOTHEQUE BUFFET CAMPAGNARD Porte ouverte à la bibliothèque: samedi 5 novembre de 10 à 12 h Venez découvrir

Plus en détail

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets Paris, le 03 avril 2007 Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales à Mesdames et Messieurs les Préfets NOR/INT/B/07/00024/C Objet : Pôle d appui au contrôle de légalité de LYON. Extension au 1

Plus en détail

Formations pour les élus :

Formations pour les élus : Formations pour les élus : Renforcer l'équipe d'élus Faire vivre le projet L'élu et les tiers Contact KIPP 3 place Monthioux 23500 Felletin 09 84 31 44 88 www.les kipp.fr Aurélie Martin 06 84 49 60 43

Plus en détail

Toilettes publiques. Problématiques traitées : FICHE9

Toilettes publiques. Problématiques traitées : FICHE9 Toilettes publiques Les toilettes publiques constituent un maillon essentiel d un réseau piéton, en particulier pour les personnes âgées qui souffrent souvent d incontinence. L absence des WC peut représenter

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Contact : ch.michelet@partenairesfl.com

Contact : ch.michelet@partenairesfl.com PARTENAIRES Finances Locales, société totalement indépendante sur le plan financier et commercial, est un cabinet spécialisé dans le conseil aux collectivités locales et aux établissements publics locaux.

Plus en détail

Réunion du réseau «Conseil Citoyen»

Réunion du réseau «Conseil Citoyen» Réunion de réseau «conseil citoyen». 15.01.2015. Compte rendu. L IREV a proposé une première réunion de réseau sur les conseils citoyens, à laquelle étaient invités les chefs de projet politique de la

Plus en détail

communication, information, participation des habitants

communication, information, participation des habitants : présentation communication, information, participation des habitants 1 Information Communication ce qui existe : Le journal municipal Le site internet présentation Les panneaux lumineux Les panneaux

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Maison des Associations du Haillan Règlement

Maison des Associations du Haillan Règlement Maison des Associations du Haillan Règlement La Ville du Haillan a décidé de créer une Maison des Associations, 13 avenue Georges Clémenceau. Gérée par le service Vie Locale, cette Maison des Associations

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la réunion publique du 20 mai 2015 I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub

Plus en détail

Les différents espaces à prévoir pour l aménagement d une bibliothèque publique

Les différents espaces à prévoir pour l aménagement d une bibliothèque publique Les différents espaces à prévoir pour l aménagement d une bibliothèque publique 1) Espaces destinés aux publics Espace d accueil Caractéristique(s) Indispensable A l entrée de la bibliothèque Peut occuper

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

RENCONTRE D INFORMATION : Mutuelle et complémentaire santé

RENCONTRE D INFORMATION : Mutuelle et complémentaire santé En 2015, Cezam Ile-de-France propose à ses adhérents un programme de formation des élus, en lien avec les formateurs de Cezam Alsace. Cette nouveauté a pour objet de vous donner la possibilité d'acquérir,

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

GALERIE D EXPOSITION COMMUNAUTAIRE L INVANTRIE

GALERIE D EXPOSITION COMMUNAUTAIRE L INVANTRIE RÈGLEMENT INTÉRIEUR GALERIE D EXPOSITION COMMUNAUTAIRE L INVANTRIE ARTISTES AMATEURS, ASSOCIATIONS OU ORGANISMES CULTURE Règlement Intérieur L INVANTRIE Galerie d exposition de la Communauté de Communes

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

Confiance numérique et données personnelles. Assises territoriales de l identité numérique du citoyen Vannes - 20 mai 2015

Confiance numérique et données personnelles. Assises territoriales de l identité numérique du citoyen Vannes - 20 mai 2015 Confiance numérique et données personnelles Assises territoriales de l identité numérique du citoyen Vannes - 20 mai 2015 Une donnée personnelle, c est quoi? Et une collectivité traite des données personnelles?

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS 1) Objet de la Maison des associations La Maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

La Cyber base de Pont l Évêque

La Cyber base de Pont l Évêque Programme septembre 2015 juin 2016 La Cyber base de Pont l Évêque Quel que soit votre âge, votre formation ou vos envies, la Cyber base de Pont l Évêque met à votre disposition un espace multimédia connecté

Plus en détail

ANIMATEUR LUDOTHEQUE

ANIMATEUR LUDOTHEQUE ANIMATEUR LUDOTHEQUE Renseignements relatifs à l agent : Nom : Prénom : Catégorie : B Coefficient : 255 Sous la responsabilité et l autorité de la directrice de l Association Enfance du Biollay et de son

Plus en détail

La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL

La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL Septembre 2015 Sommaire COMMENT S INFORMER? 3 COMMENT S INSCRIRE? 3 POINT ÉCOUTE 4 INFORMATIONS GÉNÉRALES Participations familiales 5 Réductions d impôts

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30 Réunion avec les directeurs de CROUS sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté Lundi 13 décembre à 14 h 30 Généraliser les mesures d accueil d urgence Les 28 CROUS répartis

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

Ville de Vailly-sur-Aisne

Ville de Vailly-sur-Aisne Ville de Vailly-sur-Aisne Maison des Services aux Publics Rencontres Echanges Solidarité Proximité Présentation Présentation Vailly-sur-Aisne Ville du sud de l Aisne Au centre du triangle Soissons (20kms)

Plus en détail

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT PLAN DEPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DEPARTEMENT DE LA LOIRE CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT Les mesures d'accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

Plus en détail

Gestion de la prévention

Gestion de la prévention Gestion de la prévention Pour un comité de santé et de sécurité efficace Coopérer pour réduire les lésions professionnelles L expérience montre qu une entreprise qui se dote d un comité de santé et de

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 LA COMMISSION EXTRA-MUNICIPALE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS ET SON ANTENNE AMACOD BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 Conférence de presse vendredi 15 mars 2013 Salle d'attente des mariages Hôtel de

Plus en détail

LES SUPPORTS DE COMMUNICATION

LES SUPPORTS DE COMMUNICATION LES SUPPORTS DE COMMUNICATION POUR LES ASSOCIATIONS DU 19 ème Pour attirer le public et les médias à chaque organisation d événement, il faut communiquer efficacement. La Mairie de Paris, la Mairie du

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH)

Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH) Rapport annuel de la CCAPH Ville d Angers Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH) Rapport annuel n 6 Année 2013 SOMMAIRE 1 Données générales... 1 1.1 Cadre réglementaire...

Plus en détail

PROTOCOLE DE GESTION DU PANNEAU ELECTRONIQUE D'INFORMATION MUNICIPALE

PROTOCOLE DE GESTION DU PANNEAU ELECTRONIQUE D'INFORMATION MUNICIPALE PROTOCOLE DE GESTION DU PANNEAU ELECTRONIQUE D'INFORMATION MUNICIPALE La Ville de Vaison-la-Romaine est le gestionnaire du panneau électronique d informations municipales installé place du 11 novembre.

Plus en détail

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Vendredi 3 octobre 2014 Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des

Plus en détail

FONCTIONNEMENT PLANET ADOS

FONCTIONNEMENT PLANET ADOS Secteur Jeunesse FONCTIONNEMENT PLANET ADOS PRESENTATION de la STRUCTURE : page 1 - Lieu - Public - Horaires page 2 MODALITES DE FONCTIONNEMENT : - Responsabilités - Attitude ORGANISATION DES ACTIVITES

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

Mobilité et temporalités

Mobilité et temporalités Mobilité et temporalités L origine et la diffusion politiques temporelles Les origines en Italie 1990 : la loi de réforme de l administration italienne permet aux maires d harmoniser les horaires services

Plus en détail

AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES. Cartographie

AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES. Cartographie Répertoire de l aide alimentaire destinée aux étudiants AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES Cartographie 1 AIDES EN NATURE Croq étudiants Association ARC EN CIEL Siège social: 47 rue de Rennes 49000 ANGERS

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Le rendez vous des partenaires de la vie associative. Mardi 01 juillet 2014

Le rendez vous des partenaires de la vie associative. Mardi 01 juillet 2014 Le rendez vous des partenaires de la vie associative Mardi 01 juillet 2014 Thématique : Comment une ville co-construit une politique d accompagnement de la vie associative? A partir de juin 2008, La Ville

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

AVIS A.1028 AVIS RELATIF AU SUIVI DE L ÉVALUATION DES AIDES À LA PROMOTION DE L EMPLOI

AVIS A.1028 AVIS RELATIF AU SUIVI DE L ÉVALUATION DES AIDES À LA PROMOTION DE L EMPLOI AVIS A.1028 AVIS RELATIF AU SUIVI DE L ÉVALUATION DES AIDES À LA PROMOTION DE L EMPLOI Adopté par le Bureau du CESRW le 14 mars 2011 2 DOC.2011/A.1028 RÉTROACTES Le 22 avril 2010, le Gouvernement wallon

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 21 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 Conclusion d'une convention de mécénat pour le musée Tomi Ungerer avec ES Energies Strasbourg. La société ES Energies Strasbourg développe de

Plus en détail

3 ème Fête de l environnement de Baillargues

3 ème Fête de l environnement de Baillargues 3 ème Fête de l environnement de Baillargues Du 11 au 22 mai 2012 >>> Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

CONSEIL CONSULTATIF CITOYEN. 5 Mars 2013

CONSEIL CONSULTATIF CITOYEN. 5 Mars 2013 CONSEIL CONSULTATIF CITOYEN 5 Mars 2013 Compte rendu délibératif final de l auto saisine «Démocratie locale et de proximité : Projet de redynamisation de la démocratie participative à Digne-les-Bains»

Plus en détail

Chambre des associations PJ2I Mars 2012

Chambre des associations PJ2I Mars 2012 Le projet démarre en 2008, la Cda participe en tant que membre de la Mission d'accueil et d'information des Associations (MAIA) du Val de Marne à une étude sur l engagement bénévole des jeunes de 16-25

Plus en détail

Présentation et Calendrier 2013 la Plateforme de l Initiative

Présentation et Calendrier 2013 la Plateforme de l Initiative Présentation et Calendrier 2013 la Plateforme de l Initiative En mettant en place la Plateforme de l Initiative, la Maison de l'emploi de la ville de Bordeaux, en partenariat avec les acteurs de la création

Plus en détail

Guide d utilisation «Je veux travailler pour le service public»

Guide d utilisation «Je veux travailler pour le service public» www.cdg29.fr Guide d utilisation «Je veux travailler pour le service public» l organisation du site Le site a été conçu pour répondre aux besoins d informations des différents publics du CDG29, tout en

Plus en détail

médiathèque municipale

médiathèque municipale médiathèque municipale ville d Onet-le-Château Les services / p.5 J emprunte / p.12 Pratique / p.14 Plus que jamais, la nouvelle médiathèque d Onet-le-Château, car c est bien d une nouvelle médiathèque

Plus en détail

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATIONS

PROGRAMME DE FORMATIONS PROGRAMME DE FORMATIONS 4 eme TRIMESTRE 2012 FINANCEMENTS PUBLICS & PRIVES MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE Allée Robert Govi, Les Défensions 13400 AUBAGNE Tél. 04.42.18.17.75 / Fax : 04.42.18.17.40 Email

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Etablissements d accueil de jeunes Enfants Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Bonjour, Ce questionnaire s adresse à tous les professionnels travaillant

Plus en détail

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation»

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Mardi 20 mars 2012 à 11h00 Salle des Mariages- Hôtel de Ville Sommaire I. Le Guide «Le crédit à la consommation» et les différents

Plus en détail

Espace : c est facile de lire

Espace : c est facile de lire Espace : c est facile de lire Dossier d accompagnement Sommaire Présentation de l espace : «c est facile de lire» Description technique Conseils et pistes de médiation Informations utiles Documents à télécharger

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

CONVENTION SECURITE SERENITE. Entre les Partenaires

CONVENTION SECURITE SERENITE. Entre les Partenaires CONVENTION SECURITE SERENITE Entre les Partenaires VIVAUTO SA Société Anonyme au capital de 152.000 euros Immatriculée au RCS de BOBIGNY sous le numéro 391 863 008 Dont le siège social est situé au 102

Plus en détail

Modification simplifiée n 1 du POS Commune de SAINT MARTIN LE BEAU

Modification simplifiée n 1 du POS Commune de SAINT MARTIN LE BEAU Modification simplifiée n 1 du POS Commune de SAINT MARTIN LE BEAU Place Marcel Habert 37270 St Martin le Beau mail : sanctus.martinus@wanadoo.fr Objet : BILAN DE MISE A DISPOSITION Modification simplifiée

Plus en détail