Rapport Annuel Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Annuel Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg"

Transcription

1 Rapport Annuel Audité JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg 31 décembre 2014

2 JPMorgan Investment Funds Rapport annuel audité Sommaire Conseil d administration 1 Gestion et administration 2 Rapport du conseil d administration 3 Rapport des gestionnaires financiers 7 Rapport du réviseur d entreprises 8 Etats financiers audités et informations statistiques Etat combiné de 11 Etat combiné des opérations et des variations de 17 Etat des variations du nombre d actions 21 Informations statistiques 27 Notes aux états financiers 33 Etat du portefeuille-titres JPMorgan Investment Funds - Blue and Green Fund 49 JPMorgan Investment Funds - Europe Select Equity Fund 54 JPMorgan Investment Funds - Europe Strategic Dividend Fund 57 JPMorgan Investment Funds - Global Balanced Fund 61 JPMorgan Investment Funds - Global Capital Appreciation Fund 66 JPMorgan Investment Funds - Global Capital Preservation Fund (USD) 71 JPMorgan Investment Funds - Global Conservative Balanced Fund 76 JPMorgan Investment Funds - Global Convertibles Fund (USD) 80 JPMorgan Investment Funds - Global Dividend Fund 84 JPMorgan Investment Funds - Global Financials Fund 87 JPMorgan Investment Funds - Global High Yield Bond Fund 90 JPMorgan Investment Funds - Global Income Fund 96 JPMorgan Investment Funds - Global Select Equity Fund 119 JPMorgan Investment Funds - Global Select Equity Plus Fund 122 JPMorgan Investment Funds - Highbridge Statistical Market Neutral Fund 126 JPMorgan Investment Funds - Income Opportunity Fund 130 JPMorgan Investment Funds - Japan 50 Equity Fund 148 JPMorgan Investment Funds - Japan Select Equity Fund 150 JPMorgan Investment Funds - Japan Strategic Value Fund 153 JPMorgan Investment Funds - US Bond Fund 156 JPMorgan Investment Funds - US Equity Fund 163 JPMorgan Investment Funds - US Select Equity Fund 166 Annexe : informations supplémentaires non auditées Ratio des charges totales du Fonds 169 Résumé des objectifs d investissement des compartiments 176 Performances et volatilité 178 Intérêts appliqués aux comptes bancaires 184 Classes d actions assujetties à la taxe d abonnement de 0,01 % 184 Ratio de rotation du portefeuille 185 Méthode de calcul de l exposition au risque 186 Garanties 187 Etat historique des variations du nombre d actions 188 Pour des informations supplémentaires, veuillez consulter Aucune souscription ne peut être effectuée sur la seule base de ce rapport. Les souscriptions ne sont valables que si elles sont effectuées sur la base du prospectus actuel, des documents d informations clés pour l investisseur actuels accompagnés du rapport annuel audité le plus récent et du rapport semestriel non audité si ce dernier a été publié ultérieurement. Le prospectus actuel, les documents d informations clés pour l investisseur actuels, les rapports semestriels non audités ainsi que le rapport annuel audité peuvent être obtenus gratuitement auprès du siège social de la SICAV et des agents payeurs locaux. Suite à une révision, au sein du prospectus et des documents d informations clés pour l investisseur, des informations divulguées relatives au(x) gestionnaire(s) financier(s), les coordonnées du/des gestionnaire(s) financier(s) des compartiments individuels seront désormais disponibles auprès du siège social de la société de gestion ou bien sur

3 JPMorgan Investment Funds Conseil d administration Président Iain O.S. Saunders Duine, Ardfern Argyll PA31 8QN Royaume-Uni Administrateurs Jacques Elvinger Elvinger, Hoss & Prussen 2, place Winston Churchill B.P. 425 L-2014 Luxembourg Grand-Duché de Luxembourg Jean Frijns Antigonelaan 2 NL-5631 LR Eindhoven Pays-Bas John Li How Cheong The Directors Office 19, rue de Bitbourg L-1273 Luxembourg Grand-Duché de Luxembourg Peter Thomas Schwicht Birkenweg Bad Vilbel Allemagne Daniel Watkins (depuis le 13 décembre 2014) JPMorgan Asset Management (UK)Limited 60 Victoria Embankment London EC4Y 0JP Royaume-Uni Siège social 6, route de Trèves L-2633 Senningerberg Grand-Duché de Luxembourg 1

4 JPMorgan Investment Funds Gestion et administration Société de gestion, teneur de comptes et agent de transfert, distributeur principal et agent domiciliataire JPMorgan Asset Management (Europe) S.à r.l. 6, route de Trèves L-2633 Senningerberg Grand-Duché de Luxembourg Gestionnaires financiers J.P. Morgan Investment Management Inc. 245 Park Avenue New York, NY Etats-Unis d Amérique JPMorgan Asset Management (Japan) Limited Tokyo Building 7-3 Marunouchi 2-Chome Chiyoda-Ku Tokyo , Japon JPMorgan Asset Management (UK) Limited 60 Victoria Embankment London EC4Y 0JP Royaume-Uni JF Asset Management Limited 21st Floor, Chater House 8 Connaught Road Central Hong Kong Highbridge Capital Management, LLC 9 West 57th Street New York, NY Etats-Unis d Amérique JPMorgan Asset Management (Singapore) Limited 168 Robinson Road 17th Floor, Capital Tower Singapour Dépositaire, agent d entreprise et administratif J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A. 6, route de Trèves L-2633 Senningerberg Grand-Duché de Luxembourg Réviseur d entreprises PricewaterhouseCoopers, Société coopérative 2, rue Gerhard Mercator B.P L-1014 Luxembourg Grand-Duché de Luxembourg Conseillers juridiques Elvinger, Hoss & Prussen 2, place Winston Churchill B.P. 425 L-2014 Luxembourg Grand-Duché de Luxembourg 2

5 JPMorgan Investment Funds Rapport du conseil d administration Président Iain O.S. Saunders Administrateur indépendant et président. Membre du conseil d administration depuis septembre Titulaire d un diplôme en économie de l université de Bristol (Royaume-Uni), M. Saunders a rejoint la société Robert Fleming, en Il a occupé plusieurs postes de cadre supérieur au sein du groupe à Hong Kong, au Japon et aux Etats-Unis avant de revenir au Royaume-Uni en Il a été nommé vice-président de Fleming Asset Management et a pris sa retraite en 2001, suite à la fusion du groupe Robert Fleming avec JP Morgan. M. Saunders est actuellement le président de plusieurs fonds d investissement gérés par JPMorgan et domiciliés au Luxembourg et du MB Asia Select Fund. Administrateurs Jacques Elvinger Administrateur indépendant. Membre du conseil d administration depuis janvier M. Elvinger est inscrit au barreau de Luxembourg depuis 1984 et est un associé du cabi d avocats luxembourgeois Elvinger, Hoss & Prussen depuis M. Elvinger exerce dans les domaines du droit bancaire et du droit général des sociétés et est spécialisé dans les fonds d investissements et de pension. Il est membre du conseil d administration de l Association luxembourgeoise des fonds d investissement (ALFI) et il préside actuellement le comité consultatif pour les questions réglementaires et est co-président du comité juridique de l ALFI. M. Elvinger fait également partie des comités consultatifs de la commission luxembourgeoise pour la supervision du secteur financier dans le domaine des fonds d investissements, des fonds de pension et des sociétés d investissement en capital à risque. M. Elvinger exerce actuellement d autres mandats professionnels ou au niveau du conseil d administration auprès d organisations européennes y compris au sein de plusieurs fonds d investissement gérés par JPMorgan et domiciliés au Luxembourg. Jean Frijns Administrateur indépendant. Membre du conseil d administration depuis juillet M. Frijns a étudié l économétrie, il est titulaire d un doctorat en économie de l université de Tilbourg(Pays-Bas) et a enseigné à l université de Northern Illinois (Etats-Unis). Il a rejoint le bureau central de planification (C.P.B.) néerlandais, groupe de réflexion économique du gouvernement néerlandais en 1980 et, en 1983, il est nommé vice-président de ce bureau. M. Frijns a occupé divers postes notamment en qualité de chef des stratégies d investissement chez ABP, un fonds de pension néerlandais, de professeur en investissements à la Vrije Universiteit (Amsterdam) et, depuis 2005, il préside le comité de suivi sur la gouvernance d entreprise. M. Frijns exerce actuellement d autres mandats professionnels ou au niveau du conseil d administration auprès d organisations européennes y compris au sein de plusieurs fonds d investissement gérés par JPMorgan et domiciliés au Luxembourg. John Li How Cheong Administrateur indépendant. Membre du conseil d administration depuis juin Au cours des 26 dernières années, M. Li a essentiellement travaillé dans le secteur financier, réalisant des audits et prodiguant des conseils à des clients parmi lesquels figurent des banques, fonds d investissement, compagnies d assurance, etc.. Les clients, situés en Europe, aux Etats-Unis, au Japon eten Asie, ont permis à M. Li d acquérir une vaste expérience en matière de traitement avec des sociétés internationales. M. Li a été un associé de KPMG Luxembourgpendant plus de 20 ans au cours desquels il a occupé le poste d associé gérant pendant 8 ans avant d accepter et d occuper le poste de président du conseil de surveillance pendant 3 ans. M. Li a également été membre de l Investment Management Practice. Il est membre de l Institut luxembourgeois des Administrateurs. M. Li exerce actuellement un certain nombre de mandats auprès d institutions financières y compris au sein de plusieurs fonds d investissements gérés par JPMorgan et domiciliés au Luxembourg. Peter Thomas Schwicht Administrateur indépendant. Membre du Conseil d administration depuis juin M. Schwicht a obtenu son diplôme d économie d entreprise à l Université de Mannheim, en Allemagne, après avoir étudié la gestion, la fiscalité et la comptabilité à Hambourg, en Norvège et aux États-Unis. Il a été employé chez JPMorgan Asset Management de 1987 jusqu en octobre Avant de prendre sa retraite, M. Schwicht était Directeur exécutif de la gestion des investissements pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) chez JPMorgan Asset Management. Il a auparavant occupé divers postes en tant que Responsable de l activité institutionnelle pour l Europe continentale, puis comme Directeur pays de la gestion des investissements pour l activité institutionnelle et pour les particuliers, d abord en Allemagne où il a développé la fonction, avant de l étendre à l Europe continentale. M. Schwicht est actuellement administrateur de plusieurs fonds d investissement gérés par JPMorgan et domiciliés au Luxembourg. Daniel Watkins Administrateur apparenté. Membre du Conseil d administration depuis décembre M. Watkins, administrateur, est Directeur général adjoint d IM Europe et Co-directeur général pour l international de la plateforme de gestion et de services aux clients IM. En exercice depuis 1997, M. Watkins pilote l infrastructure de gestion d Investment Management en Europe et en Asie, en ce compris les services aux clients, l administration des fonds, le développement des produits et les appels d offres. M. Watkins assure également la fonction de Directeur général adjoint de Global Investment Management pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), en agissant en qualité d administrateur de toutes les entités légales réglementées dans la région. M. Watkins a précédemment occupé plusieurs autres postes successifs au sein de JPMorgan, à savoir Directeur d exploitation des opérations IM en Europe et à l international, Chef d équipe pour les opérations européennes, Directeur de l agence européenne des transferts, Directeur des opérations pour le Luxembourg, Responsable de l agence européenne des transferts et des opérations d investissements à Londres, et Responsable des équipes chargées des opérations d investissement chez Flemings. M. Watkins est diplômé en économie et en politique de l Université de York et est conseiller financier agréé. Il est actuellement administrateur de plusieurs fonds d investissement gérés par JPMorgan et domiciliés au Luxembourg. 3

6 JPMorgan Investment Funds Rapport du conseil d administration (suite) Le conseil d administration a le plaisir de présenter le rapport annuel audité pour l exercice clôturé au 31 décembre Structure du fonds Le Fonds est une société d investissement à capital variable structurée en société anonyme selon les lois du Grand-Duché de Luxembourg. Le conseil d administration a nommé JPMorgan Asset Management (Europe) S.à r.l. (JPMAME) en qualité de société de gestion du Fonds. Le Fonds est structuré en fonds à compartiments multiples, chacun d eux disposant de ses propres objectif et politiques d investissement et des restrictions afférentes. L objectif du Fonds consiste à placer l argent dont il dispose dans des valeurs mobilières et autres actifs autorisés de toutes sortes, conformément au prospectus du Fonds, aux fins de répartir les risques d investissement et de faire bénéficier les actionnaires des résultats de la gestion de leurs portefeuilles. Le Fonds est un organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), conformément à la directive européenne CE/65/2009 du 13 juillet 2009, et il est soumis à la loi luxembourgeoise du 17 décembre 2010, dans sa version amendée, sur les organismes de placement collectif. Par conséquent, le Fonds peut être offert à la vente dans les Etats membres de l Union européenne, sous réserve d une notification dans les pays autres que le Grand-Duché de Luxembourg. En outre, des demandes d immatriculation de la société et des compartiments peuvent être faites dans d autres pays. A la clôture de l exercice, le Fonds disposait de 22 compartiments. L ensemble des compartiments et des classes d actions est enregistrés pour l offre et la distribution au Grand-Duché de Luxembourget un certain nombre de compartiments et de classes d actions l est pour la distribution dans les juridictions suivantes : Autriche, Bahreïn, Belgique, Chili, Chypre, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Irlande, Italie, Jersey, Macao, Pays-Bas, Antilles néerlandaises, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Singapour, Espagne, Suède, Suisse, Taïwan et Royaume-Uni. Rôle et responsabilité du conseil d administration La responsabilité du conseil d administration est régie exclusivement par le droit luxembourgeois. En ce qui concerne les comptes annuels du Fonds, les obligations des administrateurs sont régies par la loi du 10 décembre 2010 sur, entre autres choses, la comptabilité et les comptes annuels des organismes de placement collectif et par la loi du 17 décembre 2010, dans sa version amendée, sur les organismes de placement collectif. Un contrat de gestion, conclu entre le Fonds et JPMorgan Asset Management (Europe) S.à r.l, expose les points sur lesquels la société de gestion est compétente, selon le chapitre 15 de la loi du 17 décembre 2010, dans sa version amendée. Celui-ci comprend la gestion des actifs du Fonds et la fourniture de services d administration, d enregistrement, d agent domiciliataire et de marketing. Toutes les autres questions sont soumises à l approbation du conseil d administration et un tableau exposant lesdites questions pour clarification est en place entre le conseil d administration et la société de gestion. Les questions dont le traitement revient au conseil d administration comprennent la détermination des politiques et objectif d investissement, les pouvoirs et restrictions d investissement, les modifications relatives au prospectus, l examen et l approbation des données-clés financières et relatives aux investissements comprenant les comptes annuels ainsi que la nomination de la société de gestion, des réviseurs d entreprise et du dépositaire et l examen de leurs services. Avant chaque réunion du conseil d administration, les administrateurs reçoivent des informations détaillées et opportunes leur permettant d être préparées pour les points de discussion au cours de celle-ci. Pour chaque réunion trimestrielle, le conseil d administration demande et reçoit des rapports provenant, entre autres, de la société de gestion, des gestionnaires financiers, sur la gestion des risques ainsi que des propositions de modifications à apporter à des compartiments existants ou bien des propositions de lancement de nouveaux compartiments, selon le cas. Les représentants supérieurs de chacune de ces fonctions prennent part aux réunions, sur invitation, afin de permettre aux administrateurs de leur poser des questions sur les rapports qui leur sont présentés. Les administrateurs prennent les décisions dans l intérêt du Fonds et de ses actionnaires dans leur ensemble et s abstiennent de prendre part à toute délibération ou décision qui créerait un conflit d intérêt entre leurs intérêts personnels et ceux du Fonds ou de ses actionnaires. Le sujet des conflits d intérêt est traité dans le prospectus et dans la politique de la société de gestion afférente à ceux-ci. Elle peut être consultée sur le site Inter à l adresse suivante : Le conseil d administration peut, le cas échéant, prendre des conseils auprès de professionnels indépendants, aux frais du Fonds. Composition du conseil d administration Le conseil d administration est présidé par M. Saunders et est composé de cinq administrateurs indépendants et d un administrateur apparenté. Le conseil d administration définit un administrateur apparenté comme étant une personne employée par JPMorgan Chase & Co ou l une quelconque de ses filiales. La présence d une majorité d administrateurs indépendants est requise lors de toutes les réunions du conseil d administration. Ainsi, ce dernier agit toujours indépendamment de la société de gestion. De par sa composition, le conseil d administration dispose d une vaste connaissance en matière d investissement, de compétences financières, d une expérience dans le domaine juridique et autre, pertinente à l activité du Fonds. Les administrateurs sont élus chaque année par les actionnaires lors de l assemblée générale annuelle. Le conseil d administration ne limite pas le nombre d années de service des administrateurs et il prend en compte la nature et les exigences du secteur d activité des fonds et de l activité du Fonds lors de ses recommandations aux actionnaires en matière d élection des administrateurs. Les modalités de nomination de chaque administrateur sont exposées dans un contrat de services et ces contrats sont disponibles au siège social du Fonds où ils peuvent être consultés. Modifications relatives à la composition du Conseil d administration M. May a démissionné du Conseil d administration avec prise d effet à la fermeture annuelle des bureaux le 12 décembre Le Conseil d administration aimerait saisir cette opportunité pour le remercier des services qu il a rendus. Lors de la réunion du conseil d administration qui s est tenue le 12 décembre 2014, le conseil d administration a nommé M. Daniel Watkin en qualité d administrateur avec prise de poste effective dès le 13 décembre 2014 afin de pourvoir le poste laissé vacant après le départ à la retraite de M. May, sous réserve de l approbation de la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) luxembourgeoise. À l occasion de l Assemblée générale annuelle prévue le 24 avril 2015, le Conseil d administration souhaiterait inviter les actionnaires à étudier la nomination de M. Massimo Greco en qualité d administrateur supplémentaire avec prise d exercice immédiate à dater de l Assemblée générale annuelle. M. Greco fera bénéficier le Conseil d administration de ses vastes connaissances et de sa grande expérience de la gestion d actifs. C est la raison pour laquelle le Conseil d administration recommande aux actionnaires de voter en faveur de cette nomination. Un bref récapitulatif de son parcours professionnels est exposé ci-après : Massimo Greco, administrateur, est responsable de l activité des fonds internationaux pour l Europe continentale et exerce ses fonctions depuis Londres. En poste chez JPMorgan depuis 1992, il a pris ses fonctions actuelles en En 1998, M. Greco a été nommé Directeur de l activité Gestion des investissements en Italie. Auparavant, il a travaillé pour Goldman Sachs International au sein de l équipe des s des capitaux à Londres entre 1986 et M. Greco a débuté sa carrière auprès de l Investment Bank en tant que Directeur des ventes pour le crédit et les taux en Italie. M. Greco possède un diplôme en économie de l Université de Turin et un MBA (mention Finances) de l Anderson Graduate School of Management de l UCLA. 4

7 JPMorgan Investment Funds Rapport du conseil d administration (suite) Rémunération du conseil d administration Le conseil d administration est d avis que la rémunération de ses membres doit refléter les responsabilités du conseil d administration, l expérience de celui-ci dans son ensemble et être juste et appropriée étant donné la taille, la complexité et les objectifs d investissement du Fonds et des compartiments. La rémunération est revue chaque année. Le président perçoit actuellement EUR par an et les autres administrateurs EUR par an à l exception de l administrateur apparenté qui a accepté de renoncer à sa rémunération. Réunions du conseil d administration et comités Le conseil d administration se réunit trimestriellement mais le cas échéant, des réunions supplémentaires seront organisées. Etant donné la portée et la nature de l activité du Fonds, le conseil d administration n estime pas actuellement qu il soit nécessaire d avoir un comité d audit ou de rémunération ou, en fait, tout autre comité permanent. Cette situation est toutefois revue régulièrement. Toutes les questions du ressort du conseil d administration sont actuellement approuvées par ce dernier et, lorsque des questions spécifiques nécessitent une étude approfondie, un sous-comité du conseil d administration peut être formé à cette fin spécifique. Les circonstances concernées peuvent être, par exemple, lorsque le conseil d administration demande à ce que le prospectus soit modifié et qu il n est pas pertinent d attendre jusqu à la prochaine réunion trimestrielle pour que cela soit approuvé. Ces sous-comités sont habituellement composés d un minimum de deux administrateurs. Le conseil d administration s est réuni quatre fois au cours de l exercice. Ces réunions ont été les réunions trimestrielles au cours desquelles l ordre du jour incluait, parmi d autres questions, les points soulignés à la section ci-dessus dénommée «Rôle et responsabilité du conseil d administration». En plus de la réunion du conseil d administration au cours de laquelle les réviseurs d entreprises présentent le rapport sur la révision des comptes du Fonds, les administrateurs indépendants rencontrent également les réviseurs d entreprises chaque année, en l absence des administrateurs apparentés. Contrôle interne La gestion des investissements ainsi que l intégralité des services administratifs sont fournis par la société de gestion et les actifs sont déposés auprès de J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A.. Le système de contrôle interne du conseil d administration consiste par conséquent principalement en la surveillance des services fournis par la société de gestion et le dépositaire, comprenant les contrôles liés à l exploitation et à la conformité définis par ces derniers afin de satisfaire aux obligations du Fonds envers les actionnaires, comme exposé dans le prospectus, les statuts ainsi que dans la réglementation pertinente. La société de gestion rend compte officiellement au conseil d administration, tous les trimestres, des diverses activités dont elle est responsable. Par ailleurs, elle informera le conseil d administration sans retard de toute question administrative ou comptable significative. Gouvernance d entreprise et code de conduite de l ALFI Il incombe au conseil d administration de s assurer qu un niveau élevé de gouvernance d entreprise est satisfait. Le conseil d administration considère par ailleurs que le Fonds s est conformé aux meilleures pratiques du secteur luxembourgeois des fonds. En particulier, le conseil d administration a adopté le Code de conduite de l ALFI (ci-après le Code ) qui énonce les principes d une bonne gouvernance. Ces principes ont été modifiés en août 2013 et sont exposés ci-après : Le conseil d administration doit : 1. veiller à ce que des normes élevées de gouvernance d entreprise soient appliquées à tout moment ; 2. disposer de compétences et d une expérience professionnelles reconnues et déployer tous ses efforts afin de garantir qu il est collectivement compétent pour satisfaire à ses responsabilités ; 3. agir équitablement et indépendamment dans le meilleur intérêt des investisseurs ; 4. agir avec soin et diligence dans l exécution de ses obligations ; 5. veiller au respect de l ensemble des lois et réglementations applicables et des documents constitutifs du Fonds ; 6. s assurer que les investisseurs sont correctement informés, traités de façon juste et équitable et qu ils reçoivent les avantages et les services auxquels ils ont droit ; 7. veiller à ce qu un processus efficace de gestion des risques et des contrôles internes adéquats soient en place ; 8. identifier et gérer équitablement et efficacement, au mieux de ses possibilités, tout conflit d intérêt réel, potentiel ou apparent et veiller à toute divulgation d informations appropriée ; 9. garantir que les droits des actionnaires sont exercés d une manière réfléchie et dans le meilleur intérêt du Fonds ; 10. veiller à ce que la rémunération de ses membres soit raisonnable et juste et divulguée de manière adéquate. Le conseil d administration considère que le Fonds s est conformé aux principes du Code, dans tous ses aspects significatifs, au cours de l exercice financier clôturé au 31 décembre Le conseil d administration réalise une revue annuelle du respect continu des principes du Code. Politique relative au vote par procuration Le conseil d administration délègue la responsabilité du vote par procuration à la société de gestion. La société de gestion gère les droits de vote des actions confiées d une manière prudente et diligente, en s appuyant exclusivement sur le jugement raisonnable de ce qui servira au mieux les intérêts financiers des clients. Dans la mesure du possible, la société de gestion votera à toutes les assemblées convoquées par les sociétés dans lesquelles les actions sont investies. Un exemplaire de la politique relative au vote par procuration est disponible auprès du siège social du Fonds, sur demande, ou bien sur le site Inter à l adresse : Assurance dommages des administrateurs et membres de la direction Les statuts du Fonds prévoient l indemnisation des administrateurs en ce qui concerne les dépenses raisonnables en rapport avec toute réclamation faite à leur encontre survenant dans le cadre de leurs obligations et responsabilités, dans la mesure où ils n ont pas agi de manière frauduleuse ou bien malhonnête. Pour protéger les actionnaires contre toute réclamation de la sorte, le conseil d administration a souscrit une assurance dommages couvrant les administrateurs et les membres de la direction en ce qui concerne certaines responsabilités survenant dans le cadre de leurs obligations et responsabilités mais qui ne couvre pas toutes actions frauduleuses ou malhonnêtes de leur part. 5

8 JPMorgan Investment Funds Rapport du conseil d administration (suite) Réviseur d entreprises indépendant PricewaterhouseCoopers, société coopérative, est le réviseur du Fonds depuis février La fourniture des services de révision a été soumise à un appel d offres pour la dernière fois en Le conseil d administration a examiné les services de PricewaterhouseCoopers l année dernière et a décidé que, sous réserve de tout autre facteur d influence, la société devrait continuer à être proposée aux actionnaires afin d être nommée réviseur d entreprise pour les trois prochaines années. A la fin de la présente période, le conseil d administration considèrera la soumission ou non des prestations de services de révision à un appel d offres. Assemblée générale annuelle La prochaine assemblée générale annuelle aura lieu le 24 avril 2015, au siège social de la société, afin d étudier les questions en rapport avec l exercice clôturé au 31 décembre Au cours de cette assemblée, il sera demandé aux actionnaires de considérer les questions habituelles de ces assemblées, comprenant: 1. l adoption des états financiers et l approbation de la répartition des résultats ; 2. l approbation des jetons de présence ; 3. l élection des administrateurs qui souhaitent tous se présenter ; 4. l élection du réviseur d entreprises. Aucune question particulière n est proposée par le conseil d administration. Evénements au cours de l exercice Au cours de l exercice, total du Fonds a progressé, passant de 34,1 milliards d USD à 41,2 milliards d USD à la clôture de l exercice. Le Conseil d administration a approuvé les actions d entreprise suivantes, ainsi que les autres amendements importants se rapportant aux compartiments durant l exercice : a) Liquidations Les actionnaires des compartiments suivants ont été informés de la décision du Conseil d administration de procéder à leur liquidation comme suit : - Liquidation du compartiment JPMorgan Investment Funds - Emerging Markets Corporate Bond Portfolio Fund I le 19 septembre 2014 b) Fusions Les actionnaires des compartiments suivants ont été informés de la décision du Conseil d administration de procéder à leur fusion comme suit : i) à compter du 17 janvier 2014 : - Fusion du compartiment JPMorgan Investment Funds - Euro Liquid Market Fund avec le compartiment JPMorgan Funds - Euro Money Market Fund. c) Modifications relatives aux stratégies d investissement, aux objectifs et aux politiques d investissement, ainsi qu à la dénomination des compartiments Les actionnaires d un certain nombre de compartiments ont été informés de la décision du Conseil d administration de procéder aux modifications suivantes : i) à compter du 5 février 2014 : - Compartiment JPMorgan Investment Funds - Emerging Markets Corporate Bond Portfolio Fund I. L objectif et la politique d investissement de ce compartiment ont été modifiés de manière à permettre aux gestionnaires financiers d investir la plus grande partie des actifs du compartiment dans un portefeuille composé de titres de créance d entreprises de s émergents dont la note de qualité de crédit est basse. ii) à compter du 5 février 2014 : - Compartiment JPMorgan Investment Funds - Global Income Fund. Le prospectus a été amendé dans le but de retirer la phrase suivante de la section consacrée à la Politique d investissement : La majorité des actifs (hors trésorerie et équivalents de trésorerie) sera investie dans des titres de créance. Les classes d actions couvertes en RMB (yuan chinois) ont été créées à dater du 17 mars 2014 dans le but de proposer une solution au nombre croissant de clients détenant des dépôts libellés en CNH (RMB offshore disponibles à Hong Kong). Depuis le 24 novembre 2014, certaines classes d actions peuvent appliquer des honoraires liés aux résultats. La dénomination de ces classes d actions a alors été modifiée pour inclure le suffixe (perf) à la dénomination des classes concernées. De ce fait, certaines classes d actions Y ont été renommées X. d) Suppression des honoraires liés aux résultats Les honoraires liés aux résultats ont été supprimés du compartiment JPMorgan Investment Funds - Global Capital Appreciation Fund à compter du 9 avril Le prospectus de la SICAV a été amendé de manière à indiquer la suppression de ces honoraires liés aux résultats. Depuis le 12 août 2014 et jusqu au 19 septembre 2014 (date de liquidation), la société de gestion a décidé de renoncer à sa commission pour honoraires de gestion et de conseil pour le compartiment JPMorgan Investment Funds - Emerging Markets Corporate Bond Portfolio Fund I qui est donc de 0 %. Le conseil d administration Luxembourg, le 26 mars

9 JPMorgan Investment Funds Rapport des gestionnaires financiers Évolution du en 2014 Au cours de la période de 12 mois clôturée le 31 décembre 2014, les s d actions mondiales ont produit de solides rendements, l indice mondial MSCI World ayant progressé de 19,5 % après conversion libellée en euros. L attitude des investisseurs a été principalement dictée par les divergences de plus en plus grandes dans les caps de politique suivis par les banques centrales, ainsi que par les incertitudes géopolitiques en Ukraine et dans le Moyen-Orient, et par la chute brutale des prix du pétrole. Les actions américaines se sont particulièrement bien comportées, l indice S&P 500 ayant augmenté de 28,7 % après conversion libellée en euros, à la faveur d une reprise solide de l économie américaine et du raffermissement du dollar par rapport à l euro. À l inverse, l indice MSCI Europe a été en difficulté, à en juger par un rendement de 6,8 %, freiné par les craintes qui ont plané sur la croissance économique en zone euro, alors que l indice MSCI Emerging Markets a lui progressé de 11,4 %. Malgré les prévisions en début d année d une hausse des rendements obligataires, les investisseurs en titres à revenus fixes ont réalisé de solides plus-values, l indice Barclays Global Aggregate Bond ayant augmenté de 14,5 % (source pour l ensemble des rendements du : FactSet au 31 décembre 2014, rendement total après conversion libellée en euros). La diminution progressive du programme d achats d actifs de la Fed aux États-Unis, de même que les spéculations quant à la date à laquelle surviendrait la première hausse des taux d intérêt ont essentiellement ponctué les attentes du cette année. En décembre 2013, la Réserve fédérale (la Fed) a annoncé son intention de réduire graduellementsonprogrammeglobalde85milliardsdedollarsusd achatsd actifsmensuelsàraisonde10milliardsdedollarsusparmois, etcedèsle moisdejanvier La réponse des s boursiers, tant aux États-Unis que dans les autres pays développés, a été assez atone, les annonces particulièrement attendues d une réduction du programme d achats américain ayant été considérées comme le signe d un regain de confiance dans la robustesse de la reprise économique américaine. Le programme d achat d actifs de la Fed a finalement été liquidé au mois d octobre Pour autant, face à l absence de pressions inflationnistes et étant donné les craintes d une croissance atone en dehors des États-Unis, la perspective d une première hausse des taux d intérêt a été avancée à juin 2015, la Fed campant toutefois sur sa position de maintenir ses taux d intérêt à leur niveau actuel pour une période durable. L ensemble de ces facteurs ont permis de maintenir les rendements obligataires à de faibles niveaux, tout en soutenant dans un même temps les actions américaines. Celles-ci ont par ailleurs bénéficié de la solide croissance des profits des entreprises et d une reprise robuste de l économie américaine, étayée par les signes d une forte amélioration du du travail. À l instar de la situation aux États-Unis, au Royaume-Uni, la Banque d Angleterre a indiqué s être préparée à relever ses taux d intérêt après que la reprise économique britannique a continué de s intensifier. Alors que l embellie des conditions économiques, à la fois aux États-Unis et au Royaume-Uni, a nourri les anticipations d un relèvement des taux d intérêt dans les deux pays pour l année suivante, la faiblesse persistance dans la zone euro et au Japon a conduit la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque du Japon (BoJ) à prendre de nouvelles mesures de relance. Dans la zone euro, la faible croissance continue a contraint la BCE à agir en juin dans le but de stimuler la demande globale et de prévenir toute spirale déflationniste en zone euro. La banque centrale a ainsi abaissé son taux des opérations principales de refinancement à 0,05 %, mais a surtout tenté, mesure déterminante s il en est, d accroître le flux de crédits aux entreprises et aux particuliers en introduisant un taux d intérêt négatif pour les dépôts et en prolongeant le financement à long terme à moindre coût à l attention des banques sous la forme de nouvelles opérations ciblées de refinancement à long terme (targeted long-term refinancing operations - TLTRO). Dans le même temps, au Japon, la Banque du Japon a annoncé la prolongation de son programme d achats d obligations du gouvernement jusqu à fin octobre, ainsi que l augmentation de ses achats d actifs de près de 50 mille milliards de yens par an à 80 mille milliards de yens dans l optique de stimuler l activité économique japonaise. Cette décision surprenante a été prise en réponse aux craintes que l économie ne s était pas remise de la première série d augmentations de la taxe à la consommation en avril. Les données du PIB ont confirmé que l économie japonaise est effectivement entrée en récession au troisième trimestre 2014, essentiellement en raison d une baisse de la consommation. Les politiques des banques centrales de plus en plus divergentes ont eu pour effet d engendrer des mouvements assez importants sur les s de devises, conduisant au renforcement significatif du dollar vert par rapport au yen et à l euro. Les monnaies de plusieurs s émergents se sont également affaiblies de manière conséquente, la sphère des économies émergentes ayant payé un lourd tribut suite à la politique de réduction progressive des achats d actifs décidée par la Fed. Les s émergents avaient en effet été les premiers bénéficiaires de l accroissement des liquidités ayant résulté de la politique monétaire particulièrement souple de la Fed, et ont donc été jugés vulnérables à une réduction de la détente monétaire. Les s émergents ont également réagi à plusieurs développements politiques survenus au cours de l année, nombre d entre eux ayant été propices au à l instar de la victoire de Narendra Modi à la charge de Premier ministre de l Inde et des perspectives de réforme économique visant à soutenir le sentiment positif des investisseurs. En revanche, au Brésil, le spectre des craintes concernant l économie a resurgi après la réélection de Dilma Rousseff à la présidence du pays en octobre. Le sentiment des investisseurs à l égard du Brésil et de plusieurs autres pays exportateurs de matières premières s est également crispé suite à l effondrement des prix des matières premières qui a suivi la même année. L Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) refusant de diminuer la production, et compte tenu des craintes d une hausse de la demande mondiale, le Brent brut a perdu la moitié de sa valeur par rapport à son cours record de 112 USD par baril en juin, atteignant son plus faible niveau depuis cinq ans et demi à la fin de la période considérée. La Russie figure parmi les pays les plus durement touchés par l effondrement du cours du pétrole, sans compter qu elle a dû composer avec les sanctions occidentales qui lui ont été imposées après l intensification des combats entre les séparatistes soutenus par les Russes et le gouvernement ukrainien dans la partie orientale de l Ukraine. Les s émergents ont également été desservis par le ralentissement de l économie chinoise, autre facteur marquant de cette année, à mesure que les indicateurs industriels, au même titre que la croissance du PIB chinois se sont considérablement affaiblis. Pour autant, les actions chinoises se sont bien comportées par rapport à l univers des s émergents au sens large, l indice MSCI China ayant produit un rendement de 22,9 %, alors que les autorités chinoises ont pris des mesures pour stimuler la croissance. La Banque populaire de Chine a annoncé une réduction inattendue de ses taux pour la première fois en deux ans, et a lancé des programmes d investissement dans les infrastructures pour s assurer que les objectifs de croissance seraient bien atteints. Perspectives pour 2015 Les espoirs de voir une reprise économique commune à l ensemble des économies développées se sont malheureusement estompés cette année. Alors que les États-Unis et le Royaume-Uni ont enregistré des résultats satisfaisants, les économies de la zone euro et des s émergents, ainsi que le Japon se sont révélés tement plus faibles, finissant l année sur des perspectives bien moins prometteuses qu elles ne l étaient en début d année. L année à venir devrait être essentiellement dominée par une poursuite des disparités tant au niveau des résultats économiques que des politiques monétaires, seule tendance majeure avec laquelle les investisseurs devront probablement composer. Alors que les politiques monétaires vont rester exceptionnellement souples d une manière générale, le retour à la normale devrait sérieusement débuter en 2015 avec une hausse des taux d intérêt aux États-Unis qui surviendra vraisemblablement en milieu d année, à supposer que le taux de chômage américain poursuive sa baisse plus rapidement que prévu et que la croissance des salaires reparte fortement à la hausse. La Fed ainsi que la Banque d Angleterre devraient par conséquent relever leurs taux d intérêt respectifs en 2015 à mesure que la reprise économique gagne en maturité dans leur pays. Dans ce contexte, les rendements des titres à revenu fixe devraient être difficiles à obtenir, même si différents secteurs du obligataire devraient réagir différemment au processus de retour à la normale. Il devrait donc être possible de générer malgré tout de la valeur. Dans le même temps, les actions des s émergents devraient offrir des valorisations à des cours jusqu alors imbattables avec lesquels les s développés ne pourront pas rivaliser. Les doutes subsistent néanmoins quant à une reprise des profits des entreprises compte tenu de la faiblesse des prix des matières premières et des craintes d un ralentissement de l économie chinoise. Les classes d actifs devraient également être malmenées par la hausse des taux d intérêt américain, et pourraient subir le contrecoup d un possible nouveau renforcement du dollar US en Les gestionnaires financiers le 26 mars 2015 Les renseignements indiqués dans ce rapport sont historiques et n indiquent pas nécessairement la performance future. 7

10 Rapport du réviseur d entreprises Aux actionnaires de JPMorgan Investment Funds Nous avons contrôlé les états financiers de JPMorgan Investment Funds et de chacun de ses compartiments composés de l état combiné de et de l état du portefeuille-titres au 31 décembre 2014 ainsi que de l état combiné des opérations et des variations de pour l exercice clôturé et d un résumé des principales politiques comptables et autres notes explicatives relatives aux états financiers. Responsabilité du conseil d administration de la SICAV relative aux états financiers Le conseil d administration de la SICAV est responsable de la préparation et de la présentation juste de ces états financiers conformément aux exigences légales et réglementaires du Luxembourg afférentes à la préparation des états financiers. La responsabilité des contrôles internes que le conseil d administration de la SICAV juge nécessaire pour permettre la préparation des états financiers exempts de toute déclaration erronée, qu elle soit faite frauduleusement ou par erreur, lui incombe également. Responsabilité du réviseur d entreprises agréé Notre responsabilité est, sur la base de nos travaux de révision, d exprimer une opinion sur ces états financiers. Nous avons effectué nos travaux de révision selon les normes internationales de révision comme adoptées pour le Luxembourgpar la «Commission de Surveillance du Secteur Financier». Ces normes requièrent que nous nous conformions à des exigences éthiques et que nous planifiions et exécutions nos travaux de façon à obtenir une assurance raisonnable que les états financiers ne comportent pas d anomalies significatives. Une mission de révision consiste à examiner les éléments probants justifiant les montants et les informations contenus dans les états financiers. Les procédures choisies à cet effet dépendent de l appréciation du réviseur d entreprises agréé y compris de l évaluation des risques d anomalies significatives dans les états financiers, qu elles soient faites frauduleusement ou par erreur. En évaluant ces risques, le réviseur d entreprises agréé étudie les contrôles internes appropriés à la préparation et à la présentation juste des états financiers, par l entité, afin de concevoir des procédures de révision qui sont pertinentes aux circonstances mais non dans le but d exprimer une opinion sur l efficacité des contrôles internes de l entité. La mission consiste également à apprécier l adéquation des politiques comptables appliquées, le caractère raisonnable des estimations comptables faites par le conseil d administration de la SICAV ainsi que l évaluation de la présentation d ensemble des états financiers. Nous estimons que nos travaux de révision forment une base suffisante et raisonnable à l expression de notre opinion. Opinion A notre avis, ces états financiers donnent, en conformité avec les exigences légales et réglementaires en vigueur au Luxembourg afférentes à la préparation des états financiers, une image fidèle et sincère de la situation financière de JPMorgan Investment Funds et de chacun de ses compartiments au 31 décembre 2014 ainsi que des résultats des opérations et des variations de de l exercice se terminant à cette date. Autres points Les informations supplémentaires incluses dans le rapport annuel ont été revues dans le cadre de notre mission, mais n ont pas fait l objet de procédures de révision spécifiques selon les normes décrites ci-dessus. Par conséquent, nous n émettons pas d opinion sur ces informations. Néanmoins, ces informations n appellent pas d observation de notre part dans le contexte des états financiers pris dans leur ensemble. PricewaterhouseCoopers, Société coopérative Luxembourg, le 26 mars 2015 Représenté par Emmanuel Chataignier PricewaterhouseCoopers, Société coopérative, 2 rue Gerhard Mercator, B.P. 1443, L-1014 Luxembourg T: , F: , Cabi de révision agréé. Expert-comptable (autorisation gouvernementale n ) R.C.S. Luxembourg B TVA LU

11 Cette page a été intentionnellement laissée vierge 9

12 Cette page a été intentionnellement laissée vierge 10

13 JPMorgan Investment Funds Etat combiné de JPMorgan Investment Funds Combiné USD Blue and Green Fund EUR Actif Portefeuilles-titres à leur valeur de Coût d acquisition : Investissements en valeurs à déclarer à valeur de * Avoirs en banque et auprès des courtiers Montants à recevoir sur investissements cédés Montants à recevoir sur la vente de valeurs à déclarer * Montants à recevoir sur souscriptions Intérêts et dividendes à recevoir, s Avoirs fiscaux à recevoir Honoraires non perçus** Autres produits à recevoir Plus-values latentes tes sur contrats de change à terme Plus-values latentes tes sur contrats de futures Instruments dérivés à valeur de Total de Passif Découvert bancaire et auprès des courtiers Positions courtes ouvertes sur valeurs à déclarer * Montants à payer sur achats d investissements Montants à payer sur l achat de valeurs à déclarer * Montants à payer sur rachats d actions Honoraires du gestionnaire et du conseiller à payer Honoraires liés aux résultats Autres comptes à payer*** Moins-values latentes tes sur contrats de change à terme Moins-values latentes tes sur contrats de futures Instruments dérivés à valeur de Total du passif Total de Total historique de 31 décembre décembre * Veuillez consulter la note 2 i). ** Veuillez consulter la note 3 a). Les notes jointes font partie intégrante de ces états financiers. 11

14 JPMorgan Investment Funds Etat combiné de (suite) Europe Select Equity Fund EUR Europe Strategic Dividend Fund EUR Global Balanced Fund EUR Global Capital Appreciation Fund EUR Global Capital Preservation Fund (USD) USD Global Conservative Balanced Fund EUR Global Convertibles Fund (USD) USD

15 JPMorgan Investment Funds Etat combiné de (suite) Global Dividend Fund USD Global Financials Fund USD Global High Yield Bond Fund USD Global Income Fund EUR Global Select Equity Fund USD Global Select Equity Plus Fund USD Highbridge Statistical Market Neutral Fund EUR

16 JPMorgan Investment Funds Etat combiné de (suite) Income Opportunity Fund USD Japan 50 Equity Fund JPY Japan Select Equity Fund JPY Japan Strategic Value Fund JPY US Bond Fund USD US Equity Fund USD US Select Equity Fund USD

17 Cette page a été intentionnellement laissée vierge 15

18 Cette page a été intentionnellement laissée vierge 16

19 JPMorgan Investment Funds Etat combiné des opérations et des variations de JPMorgan Investment Funds Combiné USD Blue and Green Fund EUR Actif à l ouverture de l exercice * Produits Produits des dividendes, s Produits d intérêts, s Produits des prêts de titres Intérêts bancaires Intérêts sur opérations de swaps Total des produits Charges Honoraires du gestionnaire et du conseiller Honoraires du dépositaire, de l agent d entreprise et administratif et de l agent domiciliataire Honoraires du teneur de comptes et de l agent de transfert Taxe d abonnement Intérêts sur découvert Intérêts sur opérations de swaps Charges diverses** Moins : honoraires non perçus *** Total des charges avant honoraires liés aux résultats Honoraires liés aux résultats Total des charges Revenus/(pertes) sur investissements, (te)s Plus/(moins)-values tes réalisées sur la cession d investissements Plus/(moins)-values tes réalisées sur contrats de change à terme ( ) ( ) Plus/(moins)-values tes réalisées sur contrats de futures ( ) Plus/(moins)-values tes réalisées sur opérations de change Plus/(moins)-values tes réalisées sur valeurs à déclarer ( ) - Plus/(moins)-values tes réalisées sur instruments dérivés ( ) ( ) Plus/(moins)-values tes réalisées de l exercice ( ) Variation te des plus/(moins)-values latentes sur investissements Variation te des plus/(moins)-values latentes sur contrats de change à terme ( ) ( ) Variation te des plus/(moins)-values latentes sur contrats de futures ( ) Variation te des plus/(moins)-values latentes sur opérations de change Variation te des plus/(moins)-values latentes sur valeurs à déclarer ( ) - Variation te des plus/(moins)-values latentes sur instruments dérivés ( ) Variation te des plus/(moins)-values latentes de l exercice Augmentation/(diminution) de liée à l exploitation Variations du capital social Souscriptions Rachats ( ) - Augmentation/(diminution) de liée aux variations du capital social Distribution de dividendes ( ) - Actif à la clôture de l exercice * Le solde à l ouverture a été calculé à l aide des taux de change en vigueur au 31 décembre L actif, calculé à l aide du taux de change en vigueur au 31 décembre 2013, s élevait à USD ** Les charges diverses comprennent principalement les jetons de présence, les frais de révision et d ordre fiscal, les frais d enregistrement, de publication, d envoi par la poste et d impression ainsi que les frais juridiques et de marketing. *** Veuillez consulter la note 3a). Les notes jointes font partie intégrante de ces états financiers. 17

20 JPMorgan Investment Funds Etat combiné des opérations et des variations de (suite) Emerging Markets Corporate Bond Portfolio Fund I (1) USD Euro Liquid Market Fund (2) EUR Europe Select Equity Fund EUR Europe Strategic Dividend Fund EUR Global Balanced Fund EUR Global Capital Appreciation Fund EUR Global Capital Preservation Fund (USD) USD ( ) - ( ) ( ) (2.535) ( ) ( ) ( ) (5.984) ( ) - ( ) ( ) (51.675) - (54.897) ( ) ( ) (95.682) - - ( ) (94.294) (3.351) (58.539) (75.450) (8.224) ( ) - ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) - ( ) ( ) ( ) ( ) (209) (1) Ce compartiment a été liquidé le 19 septembre (2) Ce compartiment fut incorporé au JPMorgan Funds - Euro Money Market Fund le 17 janvier

JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg

JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg Rapport Semestriel Non Audité JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg 30 juin 2014 Rapport destiné aux investisseurs suisses Certains des compartiments du Fonds

Plus en détail

JPMorgan Private Bank Funds I. Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg

JPMorgan Private Bank Funds I. Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg RAPPORT ANNUEL AUDITÉ 31 MARS 2015 Rapport annuel audité Sommaire Conseil d administration 1 Gestion et administration 2 Rapport du conseil d administration

Plus en détail

Emerging Markets Equity Fund (le «Compartiment»)

Emerging Markets Equity Fund (le «Compartiment») Prospectus Simplifié Novembre 2008 JPMorgan Funds Emerging Markets Equity Fund (le «Compartiment») Un compartiment de JPMorgan Funds (la «SICAV»), une SICAV de droit luxembourgeois. Ce prospectus simplifié

Plus en détail

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 Prospectus simplifié du compartiment DIGITAL FUNDS Stars US

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg

AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg Siège social : 49, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg Registre du commerce : Luxembourg, B-63.116 Le

Plus en détail

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 Prospectus simplifié du compartiment DIGITAL FUNDS Stars Europe

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management

J.P. Morgan Asset Management J.P. Morgan Asset Management Insight + Process = Results Héritage du groupe JPMorgan Chase & Co. De la Bank of the Manhattan Company - première institution de l héritage du groupe agréée en 1799 à l acquisition

Plus en détail

JPMorgan Funds - JF Japan Equity Fund (le Compartiment )

JPMorgan Funds - JF Japan Equity Fund (le Compartiment ) JPMorgan Funds - JF Japan Equity Fund (le Compartiment ) Prospectus Simplifié - Octobre 2011 Un Compartiment de JPMorgan Funds (la SICAV ), une SICAV de droit luxembourgeois. Ce Prospectus simplifié contient

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN SHARE (ci-après la «Société») Société d Investissement à Capital Variable Siège social : 12, rue Eugène Ruppert, L-2453 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 28.744 AVIS AUX ACTIONNAIRES DU COMPARTIMENT SHARE

Plus en détail

JPMorgan Funds - JF Hong Kong Fund (le Compartiment )

JPMorgan Funds - JF Hong Kong Fund (le Compartiment ) JPMorgan Funds - JF Hong Kong Fund (le Compartiment ) Prospectus Simplifié - Décembre 2010 Un Compartiment de JPMorgan Funds (la SICAV ), une SICAV de droit luxembourgeois. Ce Prospectus simplifié contient

Plus en détail

THREADNEEDLE (LUX) threadneedle.com. Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013

THREADNEEDLE (LUX) threadneedle.com. Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013 Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013 THREADNEEDLE (LUX) SICAV Société d Investissement à Capital Variable Enregistrée au Luxembourg Soumise

Plus en détail

Luxembourg, le 7 janvier 2013. Modifications apportées au JPMorgan Funds (la «SICAV») Madame, Monsieur,

Luxembourg, le 7 janvier 2013. Modifications apportées au JPMorgan Funds (la «SICAV») Madame, Monsieur, JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable Registered Office: European Bank and Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand Duchy of Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 8478

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds

HSBC Global Investment Funds HSBC Global Investment Funds Euro Core Credit Bond Prospectus simplifié Novembre 2007 GEDI:512160v5 Euro Core Credit Bond importantes Dans quels instruments le Compartiment peut-il investir? Date de lancement

Plus en détail

JPMorgan Funds - Global Convertibles Fund (EUR) (le Compartiment )

JPMorgan Funds - Global Convertibles Fund (EUR) (le Compartiment ) JPMorgan Funds - Global Convertibles Fund (EUR) (le Compartiment ) Prospectus simplifié Décembre 2011 Un Compartiment de JPMorgan Funds (la SICAV ), une SICAV de droit luxembourgeois. Ce Prospectus simplifié

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds Global Bond Market Neutral

HSBC Global Investment Funds Global Bond Market Neutral Prospectus simplifié Octobre 2010 HSBC Global Investment Funds Global Bond Market Neutral GEDI:1796159v5 Global Bond Market Neutral importantes Le présent prospectus simplifié est un condensé des informations

Plus en détail

The Jupiter Global Fund. Société d Investissement à Capital Variable (SICAV)

The Jupiter Global Fund. Société d Investissement à Capital Variable (SICAV) The Jupiter Global Fund Société d Investissement à Capital Variable (SICAV) Rapport annuel et états financiers révisés Pour l exercice clos le 30 septembre 2014 R.C.S. B 110.737 Sommaire Sommaire Objectifs

Plus en détail

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund Un placement obligataire flexible et une exposition pilotée aux taux d intérêt Insight + Process = Results Sortir de la gestion obligataire classique Après

Plus en détail

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg VISA 2012/81993-892-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-09 Commission de Surveillance du Secteur Financier KBL Key Fund Prospectus simplifié

Plus en détail

Prospectus simplifié

Prospectus simplifié Octobre 2006 Prospectus simplifié Robeco Capital Growth Funds - Robeco Health Care Equities Présentation succincte Politique et objectif d investissement Profil de risque du Sous- Fonds Ce prospectus simplifié

Plus en détail

JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office:

JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office: JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office: European Bank & Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand Duchy of Luxembourg R.C.S. Luxembourg

Plus en détail

US Dollar Bonds. Compartiment de OYSTER, société d investissement à capital variable (ci-après «SICAV») de droit luxembourgeois

US Dollar Bonds. Compartiment de OYSTER, société d investissement à capital variable (ci-après «SICAV») de droit luxembourgeois US Dollar Bonds Compartiment de OYSTER, société d investissement à capital variable (ci-après «SICAV») de droit luxembourgeois Ce prospectus simplifié contient les informations générales relatives à la

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg

AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg Siège : 49, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg Registre du Commerce : Luxembourg, B-63.116 INFORMATION AUX ACTIONNAIRES

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company Addendum belge au prospectus d émission Avril 2011 Hermes Investment Funds Public Limited Company (Société d investissement à compartiments multiples, à capital variable et à responsabilité séparée entre

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires. Plateforme Next Generation. Novembre 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires. Plateforme Next Generation. Novembre 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires Plateforme Next Generation Novembre 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par la

Plus en détail

MFM FUND, Fonds ombrelle de droit suisse en valeurs mobilières à compartiments:

MFM FUND, Fonds ombrelle de droit suisse en valeurs mobilières à compartiments: MFM FUND, Fonds ombrelle de droit suisse en valeurs mobilières à compartiments: - MFM Global Convertible Bonds - MFM Convertible Bonds Opportunities - MFM QUANTEVIOUR European Equities (EUR) Transfert

Plus en détail

Emerging Markets Equity Small Cap Fund Prospectus simplifié février 2012

Emerging Markets Equity Small Cap Fund Prospectus simplifié février 2012 Emerging Markets Equity Small Cap Fund Prospectus simplifié février 2012 SICAV constituée conformément à la loi luxembourgeoise du 17 décembre 2010 avivainvestors.com Aviva Investors Prospectus simplifié

Plus en détail

NEWTON LUXEMBOURG - NEWTON LUXEMBOURG INTERNATIONAL

NEWTON LUXEMBOURG - NEWTON LUXEMBOURG INTERNATIONAL PROSPECTUS SIMPLIFIE Février 2007 NEWTON LUXEMBOURG - NEWTON LUXEMBOURG INTERNATIONAL importantes: Les droits et obligations des investisseurs, ainsi que leur relation statutaire avec Newton Luxembourg

Plus en détail

JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office:

JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: European Bank & Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand

Plus en détail

JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office:

JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: European Bank & Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand

Plus en détail

JPMorgan Investment Strategies Funds II

JPMorgan Investment Strategies Funds II PROSPECTUS Décembre 2011 JPMorgan Investment Strategies Funds II Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg Ce Prospectus n est valable qu accompagné de l Addendum daté de décembre 2012. Le

Plus en détail

Société d investissement à capital variable Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119.

Société d investissement à capital variable Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119. Société d investissement à capital variable Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119.899 (la «Société») AVIS IMPORTANT AUX ACTIONNAIRES DE Luxembourg, le 8 mai

Plus en détail

COMPARTIMENTS TAUX. * cette action n est pas enregistrée en France

COMPARTIMENTS TAUX. * cette action n est pas enregistrée en France NATIXIS AM FUNDS Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social: 5 allée Scheffer, L-2520 Luxembourg Grand Duché de Luxembourg R.C Luxembourg B 177 509 COMPARTIMENTS TAUX

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Janvier 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES UN COMPARTIMENT DE AXA WORLD FUNDS, UN FONDS DE PLACEMENT DU LUXEMBOURG CONSTITUÉ SOUS LA FORME D UNE SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT À CAPITAL VARIABLE

Plus en détail

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples VISA 2012/82078-1283-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-11 Commission de Surveillance du Secteur Financier Prospectus simplifié Décembre

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CONDITIONS TARIFAIRES CFD Contracts for Difference Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

Natixis International Funds (Lux) I

Natixis International Funds (Lux) I Prospectus Natixis International Funds (Lux) I Société d Investissement à Capital Variable régie par la législation du Grand-Duché de Luxembourg Natixis International Funds (Lux) I (le «Fonds à compartiments

Plus en détail

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES 3 1. AI Europe... 3 2. AI Patrimoine... 3 3. AI Emergents... 4 4. AI Strategy Neutral... 5 5. AI Strategy Balanced...

Plus en détail

Description du Service

Description du Service Description du Service Qu'est-ce que PayPal? PayPal permet à des particuliers et des entreprises d envoyer et de recevoir de la monnaie électronique en ligne. Il offre par ailleurs d autres services de

Plus en détail

AXA SELECTION STRATEGIC BALANCED. (un compartiment d Architas Multi-Manager Global Funds Unit Trust) SUPPLÉMENT

AXA SELECTION STRATEGIC BALANCED. (un compartiment d Architas Multi-Manager Global Funds Unit Trust) SUPPLÉMENT Si vous avez un quelconque doute concernant le contenu du présent Supplément, veuillez consulter votre courtier, banquier, avocat, comptable ou tout autre conseiller financier indépendant. Le présent Supplément

Plus en détail

COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE

COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE Mis à jour le 13 janvier 2012 COMITÉ DES PLACEMENTS CADRE DE RÉFÉRENCE Mandat Le Comité des placements est un comité permanent du conseil d administration de l Association Royale de Golf du Canada (active

Plus en détail

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement Une gamme composée de 5 fonds diversifiés La gamme HSBC World Selection (1) est composée de 5 fonds afin de correspondre aux différents

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société)

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Objectifs FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) L intendance générale de la Société relève de la responsabilité du conseil d administration (les «administrateurs»).

Plus en détail

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. Si vous avez le moindre doute quant aux suites à donner à ce document, veuillez consulter immédiatement votre courtier, banquier, conseiller

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par la

Plus en détail

Goldman Sachs Funds II SICAV

Goldman Sachs Funds II SICAV SICAV Rapport semestriel États financiers non révisés R.C.S. Luxembourg B 133 806 0515 Sommaire Page Administrateurs et autres informations 1 Rapport du Conseiller en Investissement 2 Bilan 4 Compte de

Plus en détail

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011 HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011 Le présent Prospectus simplifié contient des informations essentielles sur HSBC S&P 500 ETF (le «Compartiment»), un compartiment de HSBC ETFs PLC (la

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Mars 2009 Threadneedle Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 85/611/CE (la "Société")

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE VISA 2009/47541-2530-5-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 11/03/2009 Commission de Surveillance du Secteur Financier CARMIGNAC PORTFOLIO Emerging

Plus en détail

Marché Obligataire des Pays Émergents

Marché Obligataire des Pays Émergents Colloque sur la retraite et les placements au Québec Marché Obligataire des Pays Émergents 20 NOVEMBRE 2014 JEAN CHARBONNEAU, MBA VICE-PRÉSIDENT PRINCIPAL ET GESTIONNAIRE DE PORTEFEUILLE PLACEMENTS AGF

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires CFD-Contracts for Difference Octobre 2013 Conditions Tarifaires Vous trouverez ci-dessous les conditions tarifaires applicables à votre Compte de trading. Les termes, utilisés dans

Plus en détail

Bulletin de souscription

Bulletin de souscription Sauf disposition ou nécessité contextuelle contraire, les termes et expressions définis dans le présent bulletin de souscription revêtiront les significations qui leur sont octroyées dans le Prospectus.

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds Asia ex Japan Equity Smaller Companies

HSBC Global Investment Funds Asia ex Japan Equity Smaller Companies Prospectus simplifié Juin 2011 HSBC Global Investment Funds Asia ex Japan Equity Smaller Companies GEDI:2169658v3 Erreur! Nom de propriété de document inconnu. Asia ex Japan Equity Smaller Companies Informations

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Octobre 2012 Threadneedle Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 2009/65/CE (la «Société»)

Plus en détail

POWERSHARES FTSE RAFI DEVELOPED 1000 FUND PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. 20 décembre 2010

POWERSHARES FTSE RAFI DEVELOPED 1000 FUND PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. 20 décembre 2010 POWERSHARES FTSE RAFI DEVELOPED 1000 FUND PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 20 décembre 2010 Le présent Prospectus Simplifié contient des informations essentielles relatives au Compartiment PowerShares FTSE RAFI Developed

Plus en détail

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 PERFORMANCE DES MARCHÉS ACTIONS EN 2014 (EN EURO) PERFORMANCE DES MARCHÉS OBLIGATAIRES EN 2014 (DEVISES LOCALES) Monde 19,5%

Plus en détail

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte.

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. Architas (SA) EUROPEAN EQUITY FUND Présentation succincte Dénomination

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds Global Macro

HSBC Global Investment Funds Global Macro Prospectus simplifié Octobre 2010 HSBC Global Investment Funds Global Macro GEDI:1796203v7 Global Macro Informations importantes Dans quels instruments le Compartiment peut-il investir? Le présent prospectus

Plus en détail

JPMorgan Funds. Société d Investissement à Capital Variable constituée au Luxembourg

JPMorgan Funds. Société d Investissement à Capital Variable constituée au Luxembourg JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable constituée au Luxembourg prospectus septembre 2005 ADDENDUM DATE DE DECEMBRE 2005 DESTINE AU PUBLIC EN FRANCE Politique d investissement du compartiment

Plus en détail

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e Nos Services Trident Fund Services la division du groupe Trident Trust dédiée à l administration des fonds propose aux gestionnaires

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Questions et réponses concernant le transfert de Rorento de Curaçao au Luxembourg

Questions et réponses concernant le transfert de Rorento de Curaçao au Luxembourg Questions et réponses concernant le transfert de Rorento de Curaçao au Luxembourg Questions générales 1. Pourquoi Rorento va-t-il être transféré? 2. Pourquoi est-ce que Rorento va être transféré au Luxembourg

Plus en détail

Merrill Lynch International Investment Funds Rapport annuel révisé. 31 décembre 2004

Merrill Lynch International Investment Funds Rapport annuel révisé. 31 décembre 2004 Merrill Lynch International Investment Funds Rapport annuel révisé 31 décembre 2004 Sommaire Lettre du Président 2 Conseil d Administration 3 Gestion et Administration 3 Bilan 4 Récapitulatif de l actif

Plus en détail

VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS

VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS A l attention des investisseurs professionnels - OCTOBRE 2012 VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS VERS PLUS DE SIMPLICITE ET DE SERVICES Dans un environnement économique et financier en pleine évolution,

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE

OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR ET ALLIANZ HOLDING FRANCE SAS PRESENTEE PAR Goldman Sachs International Rothschild & Cie Banque Calyon INFORMATIONS RELATIVES

Plus en détail

ETF. Société d'investissement à Capital Variable R.C.S. Luxembourg N B 140.772. Rapport semestriel non audité au 31 décembre 2009

ETF. Société d'investissement à Capital Variable R.C.S. Luxembourg N B 140.772. Rapport semestriel non audité au 31 décembre 2009 ETF Société d'investissement à Capital Variable R.C.S. Luxembourg N B 140.772 Rapport semestriel non audité au 31 décembre 2009 Les parts ne peuvent être souscrites sur la seule base des rapports financiers.

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 3 décembre 204 Fonds d obligations canadiennes Universel BlackRock Sun Life Le

Plus en détail

SWISS LIFE FUNDS (F) EQUITY GLOBAL

SWISS LIFE FUNDS (F) EQUITY GLOBAL SWISS LIFE FUNDS (F) EQUITY GLOBAL Fonds commun de placement Conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE Société de gestion SWISS LIFE ASSET MANAGEMENT (France) 86, boulevard Haussmann 75008 PARIS

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 I. Organismes de Placements Collectifs 1. SICAV émises par la BCEE Sous réserve d exceptions éventuelles prévues dans le prospectus d émission,

Plus en détail

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT 1. Le but premier de Golf Canada en ce qui concerne son portefeuille de placement (le «Portefeuille») est d aider Golf Canada à atteindre ses objectifs tels qu énoncés

Plus en détail

TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. FORME JURIDIQUE

TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. FORME JURIDIQUE TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. RÉGLEMENTAIRES FORME JURIDIQUE TreeTop Asset Management S.A. (ci-après «TREETOP» ou la «Société») est une société anonyme

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

AVIS AUX ACTIONNAIRES

AVIS AUX ACTIONNAIRES Degroof Equities (ci-après la «Société») Société d Investissement à Capital Variable Siège social : 12, rue Eugène Ruppert, L-2453 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 24.189 AVIS AUX ACTIONNAIRES DU COMPARTIMENT

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Octobre 2008 Threadneedle Focus Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 85/611/CEE

Plus en détail

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015)

Fonds équilibré MD. Résultats d exploitation. Faits nouveaux. Frais de gestion. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds (30 juin 2015) SÉRIE A ET SÉRIE T Résultats d exploitation Dans le cadre de la méthode de gestion des placements de Gestion financière MD inc., nous sélectionnons et surveillons attentivement chacun des conseillers en

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 5 D INVESTIR DANS RAISONS PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 1 LES PETITES

Plus en détail

«PARETURN PRIMONIAL SYSTEMATIC»

«PARETURN PRIMONIAL SYSTEMATIC» «PARETURN PRIMONIAL SYSTEMATIC» Compartiment de PARETURN, Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois PROSPECTUS SIMPLIFIE MARS 2011 Le prospectus simplifié comporte seulement les

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 7 mai 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 7 mai 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Page 1 MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil à superviser les contrôles financiers et l information

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET DE GESTION DES RISQUES MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de vérification (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

Fonds collectif stratégique de rendement GPPMD

Fonds collectif stratégique de rendement GPPMD SÉRIE A Résultats d exploitation Pour le semestre clos le 30 juin 2015, le Fonds a généré un rendement total de 6,82 %. Le Fonds a affiché des résultats positifs pour la première moitié de 2015, tirant

Plus en détail

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente Insight + Process = Results Des fondamentaux solides Un potentiel de diversification Dans un environnement

Plus en détail

Bulletin de souscription

Bulletin de souscription Sauf disposition ou nécessité contextuelle contraire, les termes et expressions définis dans le présent bulletin de souscription revêtiront les significations qui leur sont octroyées dans le Prospectus.

Plus en détail

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 Comptes annuels et rapport du réviseur d entreprises agréé au 31 décembre 2014 COMPTES ANNUELS 2014 RAPPORT DE GESTION PRÉSENTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION À L ASSEMBLÉE

Plus en détail

JPMorgan Investment Funds

JPMorgan Investment Funds Prospectus décembre 2014 JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg JPMORGAN INVESTMENT FUNDS (ci-après la «SICAV») a été agréée en vertu de la Partie I de la Loi

Plus en détail

JPMorgan Investment Funds

JPMorgan Investment Funds Prospectus décembre 2014 JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg JPMORGAN INVESTMENT FUNDS ADDENDUM DESTINE AU PUBLIC EN FRANCE Ce présent addendum doit être lu

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

THREADNEEDLE (LUX) WWW.COLUMBIATHREADNEEDLE.COM

THREADNEEDLE (LUX) WWW.COLUMBIATHREADNEEDLE.COM RAPPORT SEMESTRIEL ET COMPTES NON AUDITÉS SOCIÉTÉ D INVESTISSEMENT À CAPITAL VARIABLE 30 SEPTEMBRE 2015 THREADNEEDLE (LUX) SICAV Un Organisme de placement collectif en valeurs mobilières luxembourgeois

Plus en détail

Janvier 2011. Fusion des sicav. BNP Paribas L1 et Parvest

Janvier 2011. Fusion des sicav. BNP Paribas L1 et Parvest Janvier 2011 Fusion des sicav BNP Paribas L1 et Parvest Fusion des sicav - BNP Paribas L1 et Parvest I Janvier 2011 I 2 À l issue de la fusion avec Fortis Investments, l offre commerciale de BNP Paribas

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail