Voyage dans le nano monde: Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel Contact: rennes1.fr

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Voyage dans le nano monde: Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel Contact: sophie.guezo@univ rennes1.fr"

Transcription

1 Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel Contact: rennes1.fr Monoxyde de Carbone sur Platine Galerie IBM

2 Institut de Physique de Rennes: présentation Unité Mixte de Recherche (UMR) Université Rennes I et CNRS Physique moléculaire Matière molle Matériaux Nanosciences Optique 5 départements 114 personnels permanents (chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs) 60 non permanents (doctorants, post doctorants, stagiaires de master, CDD) Milieux divisés

3 définitions Physique Médecine Mécanique Chimie Nanosciences: étude de phénomènes et de matériaux à l échelle nanométrique (du grec νανος: petit, nain) Nanotechnologies: conception, caractérisation, production, et applications de structures dont on contrôle la forme et la taille à l échelle nanométrique Biologie Informatique Sciences Humaines Electronique

4 Quelques échelles! Comment classer les objets suivants sur une échelle? Fullerène Terre Transistor actuel (INTEL ) Ballon de foot Soleil Puce Premier transistor (1947) Grains de pollen Virus de la grippe Cheveu

5 Quelques échelles! Comment classer les objets suivants sur l échelle? 10 9 m 10 8 m 10 7 m 10 6 m 10 5 m 10 4 m 10 3 m 10 2 m 10 1 m 1m 10 7 m 10 8 m 10 9 m 1 nm 1 µm 100 µm 1 cm 10 4 km 10 6 km Autre exemple: Combien de transistors dans un téléphone portable? 10 millions.

6 Etats de la matière 3 états de la matière: gaz, liquide, solide Solide: combien d atomes dans 1cm 3 de matière? 10 3 atomes? 10 7 atomes? atomes? atomes? 1 cm atomes? atomes? atomes!!

7 Etats de la matière Nanotechnologies: diminution de la taille des objets Le rapport surface/volume devient plus important (il varie comme l inverse du rayon) 1 cube de sucre = 6 cm 2 de surface Le même cube coupé en nanocristaux de 1 nm de côté donne une surface de cm 2 = 6000 m 2 Seulement les atomes de la surface sont «actifs».

8 Organisation des atomes dans un solide opale : SiO 2 (H 2 O) quartz : SiO 2 cristallisé Solide amorphe: pas d ordre à longue distance Cristal: organisation périodique des atomes

9 Organisation des atomes dans un solide Organisation des atomes différente: Propriétés mécaniques et électroniques très différentes Graphite Diamant Exemple: le carbone Graphène (2004) Prix Nobel de Physique 2010 Fullerène (1985) Prix Nobel de Chimie 1996 Il faut des outils adaptés pour observer les matériaux Nanotube de carbone (1991)

10 Observer la matière à l échelle de l atome Microscopie à Effet Tunnel (en anglais: Scanning Tunneling Microscopy ou STM) 1981: Invention du STM par Gerd Binnig et Heinrich Rohrer (IBM, Zurich) Effet tunnel: probabilité non nulle Effet tunnel: que les probabilité électrons passent non nulle de la pointe que les à la surface électrons passent de la (ou pointeàlasurface inversement, selon le signedeu (ou inversement, T ) selon lesignedeu T ) échantillon Z: distance pointe-surface Observation de surfaces de matériaux conducteurs et semiconducteurs Manipulation des atomes I T ~ 1 na (10 9 Ampère) U T ~ quelques Volts

11 z Voyage dans le nano monde: Microscope à Effet tunnel 3 ème plan 2 ème plan 1 er plan x Consigne I T = constante : la pointe bouge selon z Seulement quelques atomes à l extrémité de la pointe!

12 Observer la matière à l échelle de l atome Microscope à Effet Tunnel (en anglais: Scanning Tunneling Microscopy ou STM) apex 0.2 mm surface A. Emundts, Forschungszentrum Jülich

13 Microscope à Effet tunnel Microscope à effet tunnel Enceinte ultra vide: pression de bar (La pression dans la salle de cours de 1 bar!) Département Matériaux Nanosciences, Institut de Physique de Rennes

14 Microscope à Effet tunnel Surface de diamant (monocristal) Image STM de 10x10 nm² Kirill Bobrov, Andrew J. Mayne and Gérald Dujardin, Orsay (France) issu du journal 3 Arrangement des atomes en lignes de dimères (deux atomes de carbone liés) D un plan atomique à l autre, les lignes de dimères sont perpendiculaires les unes par rapport aux autres Propriétés mécaniques et électroniques remarquables Exemples d applications: Isolant dans les circuits électroniques Industrie: coupe et polissage des matériaux Biologie (biocompatibilité) Nature, 413, 616 (2001)

15 Microscope à Effet tunnel Surface de graphite (carbone) Organisation des atomes à longue distance sous forme d héxagones Sous forme de feuillets (facile à cliver) Image STM de 5x5 nm² Département Matériaux Nanosciences, Rennes Pascal Turban Exemples d applications: mine de crayon!! (liaisons perpendiculaires au plan très faibles) Industrie: électrodes (conductivité différente dans le plan et perpendiculaire au plan)

16 Microscope à Effet tunnel Surface de molécules de fullerènes sur une surface de Cuivre Image STM de 90x80 nm² Equipe de R. Berndt, Kiel, Allemagne, issus des journaux Nano Lett., 2011, 11 (9), pp et J. Phys.: Condens. Matter 20 (2008) Différentes positions des molécules sur la surface (liaisons différentes) Conductivité électrique différente Exemples d applications: Électronique moléculaire (lien entre géométrie et propriétés électroniques) Filtres optiques (absorbe dans l UV) Energie (supraconductivité)

17 Microscope à Effet tunnel Surface d un nanotube de carbone déposé sur de l or (Au) Image STM de 6x3 nm² L.C. Venema, etc., Delft, Hollande, issu du journal Appl. Phys. A 66, S153 (1998) Écran plat de la société Samsung Enroulement des nanotubes de carbone de différentes manières (angle Φ différent) Propriétés électroniques différentes (métal ou semiconducteur) Propriétés mécaniques remarquables (plus résistant que l acier) Exemples d applications: Électronique moléculaire (nanofils, écrans plats) Optique (fibres) Matériaux composites (renforcement mécanique)

18 Microscope à Effet tunnel Surface de graphène Images STM de 1 nm² (gauche: graphène; droite: graphite) E. Stolyarova, etc., NY, USA, issu du journal PNAS 104, 9209 (2007) Organisation des atomes à longue distance sous forme de hexagones Propriétés électroniques remarquables (déplacement des électrons très rapide) Exemples d applications: Électronique moléculaire (grande mobilité des électrons) Capteurs de gaz

19 Microscope à Effet tunnel Microscope à Effet Tunnel (STM): 30 ans Observation des surfaces de matériaux (métal ou semiconducteur) avec une résolution atomique Méthode «non destructive» Exemple: le carbone Des matériaux aux propriétés très différentes!! Observation des matériaux à l échelle de l atome: permet de comprendre les phénomènes observés à l échelle macroscopique

20 Autres applications du STM Manipulation des atomes à l aide de la pointe STM Atomes de Fer sur surface de Cuivre Images IBM Almaden

21 Autres applications du STM Vidéo STM: observations de la dynamique des atomes en temps réel!! Atomes de Plomb diffusant sur une surface de cuivre, à température ambiante (Kiel, Allemagne, AG Prof. Magnussen, 2009)

22 Merci de votre attention!!! Laboratoires à Rennes: rennes1.fr/ rennes1.fr/ Poursuite d études en Sciences: rennes1.fr/ Sites sur le nano monde: monde/

23 Campus de Beaulieu Les études en sciences Biologie Sciences de la terre Chimie Physique Mécanique Electronique Informatique Mathématiques

24 Licence Master Doctorat LMD, 3 niveaux de sortie : Bac + 3 : Licence L Pro Bac + 5 : Master Bac + 8 : Doctorat

25 Chercheur Enseignant chercheur université 8 Enseignant lycée collège école Doctorat Ingénieur, cadre 5 4 Master École ingénieur Technicien supérieur 3 Licence Professionnelle 2 1 Licence Bac Sur dossier de validation d études : CPGE, 1ère année de santé, DUT Année

Voyage dans le nano monde: Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel. Sophie Guézo Alexandra Junay

Voyage dans le nano monde: Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel. Sophie Guézo Alexandra Junay Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel Sophie Guézo Alexandra Junay Institut de Physique de Rennes: présentation Unité Mixte de Recherche (UMR) Université Rennes I et CNRS Physique moléculaire

Plus en détail

Sophie Guézo Alexandra Junay

Sophie Guézo Alexandra Junay Sophie Guézo Alexandra Junay sophie.guezo@univ-rennes1.fr alexandra.junay@univ-rennes1.fr Unité Mixte de Recherche (UMR) Université Rennes I et CNRS Physique moléculaire Matière molle Matériaux Nanosciences

Plus en détail

Voir dans le nanomonde

Voir dans le nanomonde Voir dans le nanomonde Spectroscopie La lumière visible permettra-t-elle de «voir» les atomes? Fréquence micro onde Infrarouge Visible et UV Rayon X réaction des molécules rotation vibration des liaisons

Plus en détail

La révolution des microscopies en champ proche

La révolution des microscopies en champ proche La révolution des microscopies en champ proche Benjamin Grévin CR-CNRS UMR 5819 SPrAM CEA-CNRS-UJF CEA-Grenoble INAC/SPrAM Bactéries 1 à 10 microns Virus 20 à 450nm Rayon des atomes 0.1nm Distances inter-atomiques

Plus en détail

L art de l architecture atomique

L art de l architecture atomique L art de l architecture atomique Alain ROCHEFORT, Centre de recherche en calcul appliqué (CERCA), 5160 Boul. Décarie, bureau 400, Montréal, (Québec) Canada H3X 2H9. Démocrite avait raison! On peut différencier

Plus en détail

De la carte perforée à L atome...

De la carte perforée à L atome... bertrand kierren - LPM PSV LPS Orsay - 2006 http://www.lpm.u-nancy.fr/activite_surface/ De la carte perforée à L atome... CONQUETE À l échelle du nano Le nano monde 1 nm 1 μm 1 mm 1 m Les nano technologies

Plus en détail

Nano-électrodes. pour contacter une molécule unique

Nano-électrodes. pour contacter une molécule unique Nano-électrodes pour contacter une molécule unique M. Alwan, H. Klein, N. Candoni et Ph. Dumas CINaM CNRS Campus de Luminy, Case 913, 13288 Marseille Cedex 09, France, Département Sources et Sondes Ponctuelles

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

http://voyager.ppm.u-psud.fr/nanophysics.html

http://voyager.ppm.u-psud.fr/nanophysics.html Axe principal: EMQ Axes secondaires : NPIQ, NC Nanosciences Moléculaires http://voyager.ppm.u-psud.fr/nanophysics.html Laboratoire Institut des Sciences Moléculaires d Orsay (ISMO), Bâtiment 210, Université

Plus en détail

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE 6 ème journées CAZAC Colin Delfaure 21 MAI 2015 CEA 21 MAI 2015 PAGE 1 LABORATOIRE CAPTEURS DIAMANT MAÎTRISE DE LA SYNTHESE DU DIAMANT

Plus en détail

Plateforme NanoMonde (état actuel 01-2004)

Plateforme NanoMonde (état actuel 01-2004) Plateforme NanoMonde (état actuel 01-2004) Plateforme commune à l UJF et à l INP Grenoble Mise en place en 2003/04 au CIME Accueil des premiers étudiants depuis début janvier 2004 Porteurs du projet :

Plus en détail

Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre. Anne Anthore

Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre. Anne Anthore Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre Anne Anthore 03/12 : Concevoir et réaliser des nanomatériaux 10/12 : Observer les nanomatériaux 17/12 : Les nanomatériaux dans les objets quotidiens

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

Jean-François Morin! Nanosciences et nanotechnologies! CHM-4203! Chapitre 2. Les outils de caractérisation en nanoscience!

Jean-François Morin! Nanosciences et nanotechnologies! CHM-4203! Chapitre 2. Les outils de caractérisation en nanoscience! Chapitre 2 Les outils de caractérisation en nanoscience! Il existe plusieurs techniques de caractérisation pour l étude des nanostructures organiques, inorganiques et de surface. Les principales sont la

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

Fabrication et caractérisation électrique d'un capteur de gaz à base de nanofils de silicium suspendus

Fabrication et caractérisation électrique d'un capteur de gaz à base de nanofils de silicium suspendus Fabrication et caractérisation électrique d'un capteur de az à base de nanofils de silicium suspendus A-C. SALAÜN, R. ROGEL, E. JACQUES et L. PICHON anne-claire.salaun@univ-rennes1.fr Groupe Microélectronique,

Plus en détail

HOURIEZ Xavier HANAT François. Culture Générale 2003/2004. avec Michaël Karkut L.P.M.C

HOURIEZ Xavier HANAT François. Culture Générale 2003/2004. avec Michaël Karkut L.P.M.C HOURIEZ Xavier HANAT François Culture Générale 2003/2004 le MICROSCOPE à EFFET TUNNEL avec Michaël Karkut L.P.M.C IIntroductiion L exploration du nanomonde a été permise par la découverte en 1981 du microscope

Plus en détail

Bilan de l action 2 Année 2012-2013. JPCNFM St Malo novembre 2014

Bilan de l action 2 Année 2012-2013. JPCNFM St Malo novembre 2014 Bilan de l action 2 Année 2012-2013 JPCNFM St Malo novembre 2014 JM Floc h, FINMINA-IDEFI, JPCNFM 2014 Présentation Action des pôles sur l operation NanoEcole le bilan des 4 pôles l Opération Nano de la

Plus en détail

Inauguration du bâtiment 11 E de l Institut de Physique de Rennes sur le campus de Beaulieu. mardi 4 décembre 2012

Inauguration du bâtiment 11 E de l Institut de Physique de Rennes sur le campus de Beaulieu. mardi 4 décembre 2012 Dossier de presse Inauguration du bâtiment 11 E de l Institut de Physique de Rennes sur le campus de Beaulieu mardi 4 décembre 2012 Crédit photos : Institut de Physique de Rennes Invitation presse Mardi

Plus en détail

Microscopies en champ proche par Dimitri Roditchev (et J. Klein)

Microscopies en champ proche par Dimitri Roditchev (et J. Klein) Texte de la 227 e conférence de l Université de tous les savoirs donnée le 14 août 2000. Résumé Microscopies en champ proche par Dimitri Roditchev (et J. Klein) L invention, en 1981, du microscope à effet

Plus en détail

DES SYMÉTRIES AUX PROPRIÉTÉS : 3 LES SYSTÈMES RHOMBOÉDRIQUE ET HEXAGONAL

DES SYMÉTRIES AUX PROPRIÉTÉS : 3 LES SYSTÈMES RHOMBOÉDRIQUE ET HEXAGONAL DES SYMÉTRIES AUX PROPRIÉTÉS : 3 LES SYSTÈMES RHOMBOÉDRIQUE ET HEXAGONAL Andrée Harari et Noël Baffier Andrée Harari (directeur de recherches du CNRS) et Noël Baffier (professeur des universités) ont effectué

Plus en détail

Quantification de l énergie pour les systèmes simples

Quantification de l énergie pour les systèmes simples Les buts de cet amphi Quantification de l énergie pour les systèmes simples Chapitre 4 Utiliser le formalisme de la physique ondulatoire pour aborder des problèmes de physique d une grande importance pratique

Plus en détail

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Inventaire des produits commerciaux contenant des nanomatériaux Nombre de produits 1000 800 600 400 200 0 2005 2006 2007 2008 2009 Source : http://www.nanotechproject.org/inventories/consumer/

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces

Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces Communiqué de presse Dübendorf,St. Gall, Thun, le 22 août 2013 Deux-en-un : le NanoChemiscope 3D Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces Le NanoChemiscope 3D est une merveille issue des plus

Plus en détail

Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche

Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche N. Chevalier, M. J. Nasse, Y. Sonnefraud J.F. Motte, J.C. Woehl, S. Huant Laboratoire de Spectrométrie Physique,

Plus en détail

Quelques exemples d images disponibles auprès de la photothèque du CNRS. Tél : 01 45 07 56 87 ; Mél : phototheque@cnrs-bellevue.fr.

Quelques exemples d images disponibles auprès de la photothèque du CNRS. Tél : 01 45 07 56 87 ; Mél : phototheque@cnrs-bellevue.fr. Quelques exemples d images disponibles auprès de la photothèque du CNRS. Tél : 01 45 07 56 87 ; Mél : phototheque@cnrs-bellevue.fr. CNRS Photothèque - CHATIN Jérôme. Cylindre de nanotubes de carbone préformés

Plus en détail

Les mathématiques à Toulouse

Les mathématiques à Toulouse Université de Toulouse (INSA, INPT, ISAE, Universités Toulouse I, Toulouse II et Toulouse III) Une multitude de parcours pour tous les niveaux Des secteurs variés Industries aérospatiale, pharmaceutique,

Plus en détail

Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde

Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde par Denis Morris Département de physique, Université de Sherbrooke Septembre 2013 Activités de recherche en cours Étude des

Plus en détail

Quiz de la Physique. As-tu le cerveau d Einstein? Viens découvrir le chercheur qui est en toi! Institut de Physique de Rennes

Quiz de la Physique. As-tu le cerveau d Einstein? Viens découvrir le chercheur qui est en toi! Institut de Physique de Rennes Quiz de la Physique As-tu le cerveau d Einstein? Institut de Physique de Rennes Viens découvrir le chercheur qui est en toi! Les molécules sur Terre et dans l Espace La matière, qu elle soit vivante (comme

Plus en détail

Caractérisation thermique à haute température de films fins par Radiométrie PhotoThermique

Caractérisation thermique à haute température de films fins par Radiométrie PhotoThermique Caractérisation thermique à haute température de films fins par Radiométrie PhotoThermique Andrea CAPPELLA, Vincent SCHICK, Jean-Luc BATTAGLIA, Andrzej KUSIAK 1/27 Plan de l exposé Matériaux caractérisés

Plus en détail

Les nanotubes de carbone. Pascale Launois

Les nanotubes de carbone. Pascale Launois Les nanotubes de carbone Pascale Launois o Introduction au «nano» o Nanotubes de carbone 1. Découverte 2. Description 3. Croissance 4. Observation 5. Propriétés physiques 6. Les applications Introduction

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

Images d alcanes et de ses dérivés obtenues à l aide d un microscope à effet tunnel (STM)

Images d alcanes et de ses dérivés obtenues à l aide d un microscope à effet tunnel (STM) Images d alcanes et de ses dérivés obtenues à l aide d un microscope à effet tunnel (STM) David Wintgens Lycée Jean-Piaget, Neuchâtel david.wintgens@rpn.ch But de cette présentation Fournir une animation

Plus en détail

I. Le nano-monde. II. Les outils technologiques. III. Propriétés. IV. Applications. V. Enjeux

I. Le nano-monde. II. Les outils technologiques. III. Propriétés. IV. Applications. V. Enjeux I. Le nano-monde II. Les outils technologiques III. Propriétés IV. Applications V. Enjeux I. Le nano-monde Échelle de l'atome : -9 1 nm =10 m = 1 mm / 1000 / 1000 = C-60 I. Le nano-monde Échelle de l'atome

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE

ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE former des ingénieurs spécialistes des hautes technologies Créée en 1993, l École Supérieure d Ingénieurs de Luminy a pour vocation de former des professionnels

Plus en détail

LICENCE 3. Parcours SPI - Matériaux. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

LICENCE 3. Parcours SPI - Matériaux. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : LICENCE 3 2013-2014 Mention Physique Chimie / Sciences Pour l Ingénieur Parcours SPI - 1. Editorial du responsable Ce parcours permet aux étudiants à la fois de consolider et élargir leurs bases théoriques

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre

Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre Philosophie générale Les deux façons de définir ce qui nous entoure: La vue --- à travers le yeux (lumière) Microscopie optique et électronique

Plus en détail

Physique parcours Informatique

Physique parcours Informatique Université de MONTPELLIER 2 1/3 parcours Informatique L1 S1 Calculus 5 L1 S1 Chimie Générale 1 5 L1 S1 Electrocinétique 5 L1 S1 Mathématiques Algèbre linéaire 1 et Analyse 1 10 L1 S1 Générale 5 L1 S1 Initiation

Plus en détail

Microscopie à Force Atomique (AFM) en Master 2 Nanosciences

Microscopie à Force Atomique (AFM) en Master 2 Nanosciences Microscopie à Force Atomique (AFM) en Master 2 Nanosciences Alexandre Dazzi, Université Paris-Sud, Laboratoire de Chimie Physique, PMIPS bâtiment 201-P2, Orsay Alexandre.dazzi@u-psud.fr Introduction La

Plus en détail

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I)

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) École Française de Papeterie et des Industries Graphiques Laboratoire LGP2 UMR-CNRS 5518 EFPG, Domaine Universitaire, BP 65, 38402 Saint-Martin-d Hères Cedex

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

NAPHO Nano-sources de photons. G. Dujardin, ISMO (Orsay) S. Huant, Institut Néel (Grenoble) B. Masenelli, INSA (Lyon) C. Girard, CEMES (Toulouse)

NAPHO Nano-sources de photons. G. Dujardin, ISMO (Orsay) S. Huant, Institut Néel (Grenoble) B. Masenelli, INSA (Lyon) C. Girard, CEMES (Toulouse) NAPHO Nano-sources de photons G. Dujardin, ISMO (Orsay) S. Huant, Institut Néel (Grenoble) B. Masenelli, INSA (Lyon) C. Girard, CEMES (Toulouse) Journées Nationales Nanosciences et Nanotechnologies 212

Plus en détail

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Nancy, 26 avril 2012 Introduction, historique STM (Scanning tunneling Microscope, microscope à effet tunnel électronique) : Binnig et Rohrer

Plus en détail

Analyse des propriétés de matériaux sous choc par simulations moléculaires (Monte Carlo et dynamique moléculaire)

Analyse des propriétés de matériaux sous choc par simulations moléculaires (Monte Carlo et dynamique moléculaire) Analyse des propriétés de matériaux sous choc par simulations moléculaires (Monte Carlo et dynamique moléculaire) Laurent Soulard CEA-DAM Ile-de-France laurent.soulard@cea.fr 1 Problématique La DAM est

Plus en détail

Organisation spontanée d agrégats de Platine et de Cobalt Platine sur graphite.

Organisation spontanée d agrégats de Platine et de Cobalt Platine sur graphite. Organisation spontanée d agrégats de Platine et de Cobalt Platine sur graphite. L. Bardotti, D. Taïnoff, F. Tournus, P. Mélinon, N. Blanc et V. Dupuis Laboratoire de Physique de la Matière Condensée et

Plus en détail

acquérir une qualification professionnelle validée par un diplôme professionnel

acquérir une qualification professionnelle validée par un diplôme professionnel APRES LE BAC STI2D acquérir une qualification professionnelle validée par un diplôme professionnel Quelle que soit la durée des études envisagées ne pas interrompre ses études avant d avoir obtenu un

Plus en détail

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises Mécanique, Physique, Mathématiques Appliquées et Entreprises P. Le Tallec, B. Drévillon, G. Allaire Enjeux et démarche Liens avec les entreprises Votre formation 1 Idée fausse : trois mondes isolés Les

Plus en détail

Baccalauréat Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire

Baccalauréat Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire Baccalauréat Sciences STL Physiques et Chimiques en Laboratoire A l heure où la pratique des sciences s oriente vers une voie plus raisonnée, la création de la section Sciences Physiques et Chimiques en

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

MP112: Physique du solide

MP112: Physique du solide MP112: Physique du solide Organisation du module Intervenants J.S. Lauret, Emmanuelle Deleporte et Géraud Delport (Laboratoire Aimé Cotton, département de physique de l ENS Cachan) Recherche: Equipe NanoPhot,

Plus en détail

Technologie de pointes. Dr. Laure Aeschimann NanoWorld AG, Neuchâtel

Technologie de pointes. Dr. Laure Aeschimann NanoWorld AG, Neuchâtel Technologie de pointes Dr. Laure Aeschimann NanoWorld AG, Neuchâtel Technologie de pointes NanoWorld AG Headquarters NanoWorld AG, Rue Jaquet Droz 1 2000 Neuchâtel Données de la société Fondée en juin

Plus en détail

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014)

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) Calendrier de la Session de Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) 1 ère Année LA Protection de l Environnement (1 ère PE) Pollution Marine Math Chimie Générale Biologie Cellulaire Microbiologie Génétique Biologie

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

De la mesure avant toute chose

De la mesure avant toute chose Actia Latécoère Aéronautique & Espace Environnement & Énergie Transport terrestre Elta Alcatel Space Ingénierie de l Instrumentation, Capteurs et Mesures Master professionnel labellisé IUP De la mesure

Plus en détail

Technologies de pointe en Israël nanotechnologie, énergie solaire,

Technologies de pointe en Israël nanotechnologie, énergie solaire, Technologies de pointe en Israël nanotechnologie, énergie solaire, Th. Dana-Picard Jerusalem College of Technology 02/02/2014 Israël aujourd hui et demain KKL Paris Ecole d Ingénieurs Science et Torah

Plus en détail

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les différentes formes de carbone sp 2 Structure des nanotubes mono-feuillets Structure électronique des nanotubes mono-feuillets Modèle de croissance

Plus en détail

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Campus Universitaire-2092-EL MANAR2 Tél: 71 872 600 Fax: 71 885 350 Site web: www.fst.rnu.tn Présentation

Plus en détail

1.1. Les différents états de la matière

1.1. Les différents états de la matière CRIST1 Le modèle du cristal parfait - 1 1.1. Les différents états de la matière Diagramme de phases de CO2 pompe à vide bécher contenant N2 liquide Diagramme de phases de CO2 point triple du diazote N2

Plus en détail

Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X

Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X Utilisation de la microscopie pour la caractérisation structurale et morphologique de mélanges de polymères immiscibles

Plus en détail

Détermination des structures moléculaires Structures et diffraction.

Détermination des structures moléculaires Structures et diffraction. Détermination des structures moléculaires Structures et diffraction. Pr. Richard Welter, Institut de Biologie Moléculaire des Plantes, welter@unitra.fr CONTENU DES ENSEIGNEMENTS 1) Discussion sur la notion

Plus en détail

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses.

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. I/ Présentation du monde nano. Vidéo «Science Suisse : Christian Schönenberger, nano-physicien», 12 min. «Christian Schönenberger conduit le Swiss Nanoscience

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

Techniques de microscopie pour la caractérisation des propriétés thermiques des matériaux inertes envisagés dans les RCG

Techniques de microscopie pour la caractérisation des propriétés thermiques des matériaux inertes envisagés dans les RCG Techniques de microscopie pour la caractérisation des propriétés thermiques des matériaux inertes envisagés dans les RCG L. David 1, G. Carlot 2, S. Gomès 1, P. Garcia 2, M. Raynaud 1,T. Petit 2 1 INSA-Lyon,

Plus en détail

Les Mathématiques à l Université de Brest

Les Mathématiques à l Université de Brest Les Mathématiques à l Université de Brest Qui sommes-nous? Une cinquantaine d enseignants chercheurs en mathématiques, Notre laboratoire, le LMBA, est associé au CNRS, De nombreux doctorants sont formés

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

REUNION PARENTS D ELEVES SECONDE 21 SEPTEMBRE 2013

REUNION PARENTS D ELEVES SECONDE 21 SEPTEMBRE 2013 REUNION PARENTS D ELEVES SECONDE 21 SEPTEMBRE 2013 L orientation après la 2nde GT Anne LIM et Pascale MARINIER conseillères d orientation-psychologues C.I.O. de CHOISY-LE-ROI 21 septembre 2013 Pour vous

Plus en détail

Premiers pas dans le «nano-monde»

Premiers pas dans le «nano-monde» Premiers pas dans le «nano-monde» Pascale Launois Directeur de Recherche au CNRS Laboratoire de Physique des Solides, Université Paris Sud, Orsay launois@lps.u-psud.fr Nano : qu est-ce que c est? quel

Plus en détail

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3)

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) 2 Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) + 1 + 2 + 3 L MIA Mathématiques, Informatique et Applications CIMP SDI Sciences De l Ingénieur BAC SVT PCA SDU ORB licences professionnelles Physiques,

Plus en détail

Terminale spécialité_thème 1_LES MATERIAUX Nouveaux matériaux_ae 7

Terminale spécialité_thème 1_LES MATERIAUX Nouveaux matériaux_ae 7 LES NANOTECHNOLOGIES : Pour une planète plus verte Quels pourraient être les solutions radicalement nouvelles apportées par les nanotechnologies? Les nanotechnologies nous promettent un monde plus vert

Plus en détail

Parcours des écoles d ingénieurs Polytechniques. (PeiP) 1 PeiP Année 2013-2014

Parcours des écoles d ingénieurs Polytechniques. (PeiP) 1 PeiP Année 2013-2014 Parcours des écoles d ingénieurs Polytechniques (PeiP) à 1 PeiP Année 2013-2014 CONTACTS PeiP POLYTECH UPMC Jean Pierre GRILL: Responsable du PeiP B jean-pierre.grill@upmc.fr Martine STAUDENMANN : Secrétariat

Plus en détail

M a s t e r. www.univ-paris13.fr. Mention «Physique et sciences des matériaux» Diplôme Bac + 5

M a s t e r. www.univ-paris13.fr. Mention «Physique et sciences des matériaux» Diplôme Bac + 5 spécialité «Matériaux fonctionnels (ouverture à la rentrée 2015)» Autres spécialités Modélisation et simulation en mécanique Photonique et nanotechnologies Matériaux de structure (ouverture à la rentrée

Plus en détail

Fabrication de nanocontacts métalliques par nanoindentation résistivo-contrôlée

Fabrication de nanocontacts métalliques par nanoindentation résistivo-contrôlée Fabrication de nanocontacts métalliques par nanoindentation résistivo-contrôlée Objectif : créer un nanocontact sur une structure Carrey et al, APL 2001 Indentation par AFM d une couche d isolant déposée

Plus en détail

PROJET NanoMott : Transition résistive induite par pulses électriques dans des isolants de Mott : mécanisme et contrôle à l échelle nanométrique.

PROJET NanoMott : Transition résistive induite par pulses électriques dans des isolants de Mott : mécanisme et contrôle à l échelle nanométrique. PROJET NanoMott : Transition résistive induite par pulses électriques dans des isolants de Mott : mécanisme et contrôle à l échelle nanométrique. L. Cario, 1 E. Janod, 1 B. Corraze, 1 V. Ta Phuoc, 2 M.

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

/40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie

/40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie NOM : Prénom : classe : 2 /40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie Cocher la bonne réponse. Il n existe qu une réponse correcte par question. /20 Chimie /3 Les matériaux et l air 1) L aluminium

Plus en détail

L école des Biotechnologies

L école des Biotechnologies L école des Biotechnologies Présentation générale Présentation générale CEVU 7 Avril 2010 Grenoble Université de l Innovation Qu est ce que l école des biotechnologies? Construction à Grenoble d une filière

Plus en détail

Présentation C(PN)2. Convention technologique LPL Mardi 19 juin

Présentation C(PN)2. Convention technologique LPL Mardi 19 juin Présentation C(PN)2 Convention technologique LPL Mardi 19 juin Opération soutenue par l Etat / fonds national d aménagement et de développement du territoire. Centrale de Proximité en Nanotechnologies

Plus en détail

Peut-on mesurer une variation de longueur de quelques nanomètres des interférences lumineuses?

Peut-on mesurer une variation de longueur de quelques nanomètres des interférences lumineuses? Peut-on mesurer une variation de longueur de quelques nanomètres en utilisant des interférences lumineuses? Il a fallu attendre le début des années 1980 pour «voir» pour la première fois des atomes de

Plus en détail

Micro-circuits à base de nanotubes de carbone Comment connecter un nano-objet?

Micro-circuits à base de nanotubes de carbone Comment connecter un nano-objet? Micro-circuits à base de nanotubes de carbone Comment connecter un nano-objet? P. Chenevier, M. Monteverde, R. Lefèvre, M. Goffman et V. Derycke DRECAM/SPEC/Laboratoire d'electronique Moléculaire (LEM)

Plus en détail

de suprises en surprises

de suprises en surprises Les supraconducteurs s de suprises en surprises titute, Japan hnical Research Inst Railway Tech Julien Bobroff Laboratoire de Physique des Solides, Université Paris-Sud 11 & CNRS Bobroff 2011 Supra2011

Plus en détail

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr Doctorat Allier science et entreprise www.mines-paristech.fr MINES ParisTech en bref Des formations d excellence 150 ingénieurs civils diplômés par an 280 diplômés des 19 Mastères Spécialisés 20 ingénieurs

Plus en détail

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé Admission Admission en 1ère année de licence (L1) - candidats titulaires du bac série S ou du DAEU option B : Vœux d orientation

Plus en détail

Caroline. Chargée d études statistiques STATISTIQUES. Mon métier. Mon parcours

Caroline. Chargée d études statistiques STATISTIQUES. Mon métier. Mon parcours Caroline Chargée d études statistiques Je suis chargée d études statistiques au sein d un service Universitaire. Je réalise des enquêtes d insertion professionnelle et de parcours de formation auprès des

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Grade : Professeur des Universités (PR2 5ème échelon)

Notice biographique Repères biographiques communs. Grade : Professeur des Universités (PR2 5ème échelon) Nom : DEL FATTI Corps : Professeur des universités Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : NATALIA Grade : Professeur des Universités (PR2 5ème échelon) Section : 30 Equipe de recherche

Plus en détail

Micro-nanotechnologies

Micro-nanotechnologies RS430.100.15. 1/7 La description de module définit les conditions cadres du déroulement de l enseignement des matières du module. Filière(s) Orientation Public Microtechniques (MIC) Microtechnologies et

Plus en détail

Des techniques de «pointes» Pascal Aubert Université Evry

Des techniques de «pointes» Pascal Aubert Université Evry Pascal Aubert Université Evry - des gammes de forces différentes Microscopie à force atomique Nano-indentation Nano-tribologie Profilométrie mécanique Microdureté (Vickers) Indentation par AFM 1pN 1nN

Plus en détail

Les lasers : quoi, comment, pourquoi?

Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Thierry Lahaye LCAR, UMR 5589 du CNRS, Toulouse Délégation régionale du CNRS 8 novembre 2010 Il y a 50 ans naissait le laser 16 mai 1960, Theodor Maiman (Hughes Research

Plus en détail

Les processus de contamination & Les Zones à Environnement Contrôlé (ZEC)

Les processus de contamination & Les Zones à Environnement Contrôlé (ZEC) Les processus de contamination & Les Zones à Environnement Contrôlé (ZEC) Management & Projets scientifiques Satillieu 28 septembre- 02 Octobre 2009 1 Gérard Rousset Processus de contamination zones à

Plus en détail

Principe de fonctionnement des batteries au lithium

Principe de fonctionnement des batteries au lithium Principe de fonctionnement des batteries au lithium Université de Pau et des pays de l Adour Institut des Sciences Analytiques et de Physicochimie pour l Environnement et les Matériaux 22 juin 2011 1 /

Plus en détail

Découvrez les secrets du h. Image: Dr James Bendall, Université de Cambridge, Royaume-Uni

Découvrez les secrets du h. Image: Dr James Bendall, Université de Cambridge, Royaume-Uni Découvrez les secrets du h monde nanométrique! Image: Dr James Bendall, Université de Cambridge, Royaume-Uni De nos jours, le mot «nano» est couramment utilisé comme synonyme de «petit». Pour comprendre

Plus en détail

CONTACT MÉTAL SEMI- CONDUCTEUR. Diode Schottky

CONTACT MÉTAL SEMI- CONDUCTEUR. Diode Schottky 1 CONTACT MÉTAL SEMI- CONDUCTEUR Diode Schottky 2 Contact Métal/SC: diode Schottky Plusieurs applications: Interconnexions Contact Ohmique Diode à barrière Schottky Survol des jonctions Isolant/SC Comparaison

Plus en détail

Journée de réflexion autour du Flagship Graphène 18 Avril 2013. Activités et projets. Spectroscopies optiques Propriétés opto-électroniques

Journée de réflexion autour du Flagship Graphène 18 Avril 2013. Activités et projets. Spectroscopies optiques Propriétés opto-électroniques Journée de réflexion autour du Flagship Graphène 18 Avril 213 Activités et projets Spectroscopies optiques Propriétés opto-électroniques Les groupes identifiés Bordeaux, Réseau Aquitain sur les Matériaux

Plus en détail

POLYMÈRES ET OLIGOMÈRES POUR L OPTOÉLECTRONIQUE ET SES APPLICATIONS

POLYMÈRES ET OLIGOMÈRES POUR L OPTOÉLECTRONIQUE ET SES APPLICATIONS «Vingt-deuxièmes Entretiens» du Centre Jacques Cartier Rhône-Alpes, 28 novembre 2 décembre 2009 POLYMÈRES ET OLIGOMÈRES POUR L OPTOÉLECTRONIQUE ET SES APPLICATIONS Responsables scientifiques : France Robert

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

Chimie Physique Appliquée Examen de Janvier 2013

Chimie Physique Appliquée Examen de Janvier 2013 Chimie Physique Appliquée Examen de Janvier 2013 1 Dégradation du PVC À haute température, le PVC se dégrade suivant la réaction suivante (CHCl CH 2 ) (CH = CH) + HCl (1) Cette réaction est irréversible.

Plus en détail

Une chimie «verte» pour la transition énergétique

Une chimie «verte» pour la transition énergétique Projet : Institut de Chimie Une chimie «verte» pour la transition énergétique L Institut de Chimie du Collège de France est le regroupement de 3 chaires de Professeurs et de 3 laboratoires associés localisés

Plus en détail

Après le Bac Scientifique

Après le Bac Scientifique Après le Bac Scientifique Poursuites d études des Bacheliers Scientifiques (stat 2010) Les formations longues L université (la fac) Les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) Les écoles spécialisées

Plus en détail