YES OUÏE CAN SPECTACLE DE SENSIBILISATION AUX RISQUES AUDITIFS. Bilan

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "YES OUÏE CAN SPECTACLE DE SENSIBILISATION AUX RISQUES AUDITIFS. Bilan 2010 2011 2012"

Transcription

1 YES OUÏE CAN SPECTACLE DE SENSIBILISATION AUX RISQUES AUDITIFS Bilan

2 Bilan YES OUIE CAN Depuis l'automne 2009, Parallèles Attitudes Diffusion (Rock School Barbey) est producteur/diffuseur de l'animation pédagogique YES OUÏE CAN. Ce spectacle est une sensibilisation aux risques auditifs à destination des ans, plus précisément des collégiens, des lycéens et des apprentis. Depuis mars 2010, la Rock School Barbey est agréée par le Ministère de l'education Nationale pour l'académie de Bordeaux et peut donc intervenir pendant les temps scolaires. Financements Chaque année, l'agence Régionale de Santé (ARS) nous soutient fnancièrement et permet de diffuser l'animation au sein des collèges et des lycées : euros 2011 : euros 2012 : euros Diffusion Rappel des conditions de vente du spectacle : 1 représentation : 1250 euros 2 représentations dans la journée : 1400 euros 3 représentations sur deux journées : 2350 euros Les frais de déplacement sont à la charge de PAD. Les frais de restauration et de logement sont à la charge de l'organisateur. Dans les établissements scolaires généraux : Dès le début de l'opération, les établissements ont eu du mal à fnancer le projet. Ainsi, la première réponse à ce problème a été de proposer le spectacle gratuitement à certains établissements. Les animations étaient alors fnancées par la subvention ARS. Toutefois, il a été remarqué que lorsqu'il n'y a pas d'argent investi par l'établissement, l'intérêt et l'engagement dans le projet sont souvent inexistants. Ainsi, il a été décidé en 2011 de proposer aux établissements avec des diffcultés de ne payer que la moitié de l'animation. Ex : 700 euros au lieu de 1400 euros pour deux représentations dans la même journée. En outre, le fait de proposer le spectacle à moitié prix permet bien évidemment d'en faire deux fois plus qu'avec les gratuités. Les frais de restauration et de logement sont généralement pris en charge par PAD car les établissements ne peuvent pas assumer ces frais supplémentaires. Dans les lycées professionnels : Depuis 2 ans, le partenariat avec la Mutualité Française d'aquitaine s'est renforcé. De son côté déjà, la Mutualité propose aux lycées professionnels d'aquitaine un programme de prévention intitulé «Décibels : attention danger!» qui se traduit par des interventions en

3 classe par des chargés de prévention. En 2011, la Rock School Barbey et la Mutualité se sont rapprochées pour mener leurs actions en commun. Ainsi, certains établissements scolaires bénéfcient à la fois du spectacle YES OUIE CAN et des ateliers participatifs en classe. Ce concept permet d'offrir aux lycées une démarche de prévention globale qui comprend : - une intervention en amont du spectacle - l'animation YES OUIE CAN - une intervention en aval du spectacle Les élèves de ces établissements sont destinés à travailler dans des environnements très bruyants (menuiserie, automobile...) et sont donc doublement concernés par la prévention des risques auditifs. Ainsi, la priorité leur a été donnée par l'ars. Dans les salles du RAMA : Les salles ayant reçu Yes Ouïe Can : Gironde : Krakatoa, Rock School Barbey, Rock et Chansons Lot-et-Garonne : Florida, Pavillon 108 Landes : Café Music, La Locomotive Pyrennées Atlantiques : l'ampli Dordogne : Sans Réserve, Rocksane Certaines salles comme l'ampli, le Café Music, la Locomotive, le Sans Réserve et le Krakatoa essaient de mettre en place un accueil régulier de l'animation en travaillant avec les établissements scolaires des environs (collèges et lycées). Au total, ce sont 49 dates qui ont été programmées en trois ans dans les établissements scolaires, les salles du RAMA et les festivals, réparties comme suit : 2010 : 13 dates 2011 : 9 dates 2012 : 27 dates Public - Nombre d'élèves spectacteurs : TOTAL élèves Les années 2010 et 2011 ont servi de test et de mise en route du réseau d'organisateurs. Petit à petit, les établissements ont découvert l'animation en 2010/2011 et en ont parlé autour d'eux. L'année 2012 a vu la diffusion du spectacle décoller et ce grâce à plusieurs facteurs : les animations à moitié prix et non plus gratuites, le travail de promotion de l'animation (mails et relances téléphoniques) et la collaboration accrue avec la Mutualité Française. - Répartition des élèves spectateurs : Elèves de collèges 27% 46% 24% Elèves de lycées généraux 43% 38% 17%

4 Elèves de lycées professionnels 30% 16% 59% TOTAL 100% 100% 100% Sur ces trois années, on peut remarquer une baisse du nombre de lycéens généraux spectateurs. Cette diminution peut s'expliquer par la concentration de la diffusion dans les lycées professionnels. Par conséquent, on note une forte présence de lycéens professionnels en 2012, qui s'explique également par le travail en commun avec la Mutualité Française d'aquitaine. La variation de collégiens et lycéens ne s'explique pas forcément, cela dépend des demandes des établissements et/ou salles du RAMA. Evaluation de l'impact de l'animation sur les jeunes 2010 Sur un échantillon de 319 élèves, 34% sont des collégiens, 66% sont des lycéens (la différence entre lycée général et lycée professionnel n'avait pas été réalisée). - Satisfaction des jeunes interrogés : 96,1% des jeunes ont apprécié le spectacle : 64,5% l'ont trouvé «très bien» et 31,6% d'entre eux l'ont trouvé «bien». Presque 70% d'entre eux l'ont trouvé «amusant et instructif». L'humour et la musique sont ce que les élèves ont préféré dans le spectacle. - Comportements des jeunes interrogés : Le mp3 est le support d'écoute le plus utilisé par les jeunes. Ainsi, 26,6% déclarent écouter la musique dessus 1h par jour, 21% 2h par jour et 15%, un nombre non négligeable, déclarent l'écouter 3h ou plus par jour. Outre la durée d'exposition, il faut prendre en compte le niveau sonore auquel les jeunes écoutent leur musique. Ainsi, 65,5% des élèves déclarent mettre le volume sonore de leur appareil à fond et/ou l'adaptent au bruit environnant. On peut considérer que cette majorité a un comportement dit «à risque», d'autant plus si on ajoute le temps d'exposition prolongé. Enfn, 75% des jeunes déclarent ne jamais porter de protections auditives alors que 75% déclarent avoir déjà ressenti des bourdonnements et/ou siffements après un concert et 31% après une écoute de leur lecteur mp3. - Impact du spectacle chez les jeunes interrogés : 58,6% des jeunes déclarent que le spectacle va infuencer leur manière de percevoir leur environnement sonore Sur un échantillon de 398 élèves, 46,2% sont des collégiens, 38,2% sont des lycéens

5 généraux et 15,6% sont des lycéens généraux. - Satisfaction des jeunes interrogés : 91% des élèves ont apprécié le spectacle : 42,2% l'ont trouvé «très bien» et 48,8% l'ont trouvé «bien». 77,4 % des élèves ont trouvé le spectacle «amusant» et 59,6% l'ont trouvé «instructif». En croisant les données, seulement 47,8% ont trouvé le spectacle «amusant et instructif». L'humour et la musique sont ce que les élèves ont préféré dans le spectacle. - Comportements des jeunes interrogés : 26,4% des jeunes déclarent écouter leur lecteur mp3 1 h par jour, 18,1% déclarent l'écouter 2h par jour, et 11,8% déclarent l'écouter 3h et plus par jour. Concernant les niveaux sonores, 64,6% déclarent mettre le son à fond et/ou l'adaptent au bruit environnant. 62,6% des jeunes ne portent jamais de protections auditives alors que 56,7% d'entre eux ont déjà ressenti des bourdonnements et/ou siffement après un concert et 23,7% après avoir écouté leur lecteur mp3. Le pourcentage moins important que celui de l'année précédente peut être dû à la proportion plus importante de collégiens (46% contre 34% en 2010) qui n'ont pas encore d'habitude de sortie en concert. - Impact du spectacle chez les jeunes interrogés : 46,5% des jeunes déclarent que le spectacle va infuencer leur manière de percevoir leur environnement sonore % des élèves ont apprécié le spectacle : 36 % l'ont trouvé «très bien» et 53% l'ont trouvé «bien». 64 % des élèves ont trouvé le spectacle «amusant» et 47% l'ont trouvé «instructif». En croisant les données, 33% ont trouvé le spectacle «amusant et instructif». L'humour et la musique sont ce que les élèves ont préféré dans le spectacle. - Comportements des jeunes interrogés : 28% des jeunes déclarent écouter leur lecteur mp3 1 h par jour, 20% déclarent l'écouter 2h par jour, et 27% déclarent l'écouter 3h et plus par jour. Concernant les niveaux sonores, 51% déclarent mettre le son à fond et/ou l'adaptent au bruit environnant. 64% des jeunes ne portent jamais de protections auditives alors que 53% d'entre eux ont déjà ressenti des bourdonnements et/ou siffement après un concert et 23% après avoir écouté leur lecteur mp3.

6 Le pourcentage moins important que celui de l'année précédente peut être dû à la proportion plus importante de collégiens (46% contre 34% en 2010 collégiens 26 %) qui n'ont pas encore d'habitude de sortie en concert. - Impact du spectacle chez les jeunes interrogés : 46,5% des jeunes déclarent que le spectacle va infuencer leur manière de percevoir leur environnement sonore. Perspectives En conclusion, l'animation pédagogique YES OUIE CAN est un véritable succès auprès des jeunes. Chaque année, autour de 90% des jeunes déclarent apprécier le spectacle et la moitié ou plus déclarent que celui-ci aura une infuence sur leurs comportements futurs. Le personnel des établissements apprécient la légèreté de l'animation (peu de besoin matériel et autonomie du spectacle) ainsi que son concept. Des établissements comme les LP Gustave Eiffel et Tregey à Bordeaux, le LP Champo à Mauléon, le LP Cantau à Anglet ou encore la ZAP de Mérignac renouvellent l'opération dès qu'ils le peuvent. La convention s'étant terminée le 31 décembre 2012, une nouvelle a été avec notamment une revalorisation des salaires des intervenants. De nouvelles réfexions ont été menées en collaboration avec les artistes telles que : vendre le spectacle à 1800 euros hors circuit éducation nationale (festivals, hors Aquitaine) faire une résidence de 5 jours pour repenser le spectacle en adaptant la musique au goût des jeunes d'aujourd'hui refaire une vidéo de promotion

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Evaluation de la campagne 2012 1 Sommaire Introduction p.3 Méthodologie p.4 Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Pratiques d écoute - du public - fréquentation des lieux de musique

Plus en détail

Où S INITIER ET SE PERfECTIONNER AUx MUSIQUES ACTUELLES EN AQUITAINE?

Où S INITIER ET SE PERfECTIONNER AUx MUSIQUES ACTUELLES EN AQUITAINE? Où S INITIER ET SE PERfECTIONNER AUx MUSIQUES ACTUELLES EN AQUITAINE? En Aquitaine, deux conservatoires (CRR Bordeaux, CRD Landes) proposent des cursus d apprentissage en musiques actuelles, avec une offre

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Peace and Lobe Dossier de presse

Peace and Lobe Dossier de presse Peace and Lobe Dossier de presse Contact : Mélanie Delbart Coordinatrice projet peace and lobe Association ARA, Autour des Rythmes Actuels 03 20 28 06 52 06 13 82 93 83 peaceandlobe@ara-asso.fr www.ara-asso.fr

Plus en détail

avec KKC Orchestra Animation-Concert sur la sensibilisation aux risques auditifs

avec KKC Orchestra Animation-Concert sur la sensibilisation aux risques auditifs avec KKC Orchestra Animation-Concert sur la sensibilisation aux risques auditifs Peace & Lobe : Une tournée régionale d animations-concerts À destination des collèges (4 e et 3 e ) des lycées généraux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014 2/9 SOMMAIRE PRESENTATION DE BAAS... 3 Les missions de BAAS... 3 Les membres de BAAS... 3 PRESENTATION DU PRIX AERONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE... 5 La création du Prix... 5

Plus en détail

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr BAAS b o r d e a u x a q u i t a i n e a é r o n a u t i q u e & s p a t i a l présentation de l entreprise Association loi 1901, BAAS (BORDEAUX AQUITAINE AERONAUTIQUE ET SPATIAL) fédère toute la filière

Plus en détail

BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL

BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE Association loi 1901, BAAS (BORDEAUX AQUITAINE AERONAUTIQUE ET SPATIAL) fédère toute la filière aéronautique, spatiale et défense

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 11 : 28 février 2011 Etats généraux de l Economie Sociale et Solidaire : appel à une mobilisation en Aquitaine Durant

Plus en détail

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC»

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» I Caractéristiques de l activité Disciplines impliquées : Mathématiques et vie scolaire Niveau de classe

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

LOCAUX DE REPETITION / STUDIOS D ENREGISTREMENT 33 route de Darnétal 76000 ROUEN Tél : 02.35.98.35.66 / contact@lekalif.com www.lekalif.

LOCAUX DE REPETITION / STUDIOS D ENREGISTREMENT 33 route de Darnétal 76000 ROUEN Tél : 02.35.98.35.66 / contact@lekalif.com www.lekalif. ENGAGEMENT CONTRACTUEL EN VUE DE LA REALISATION D UN CONCERT PEDAGOGIQUE ENTRE : L association LE KALIF (Locaux de répétition - Studios d enregistrement) 76000 Rouen Siret : 410 340 186 000 23 Représentée

Plus en détail

2011 Informer, sensibiliser, dépister

2011 Informer, sensibiliser, dépister 2011 Informer, sensibiliser, dépister Le plan d actions Prévention plandeprevention4.indd 1 01/12/2010 15:06:23 Edito L a Mutualité Française Aquitaine est convaincue de la nécessité de prévenir, dépister

Plus en détail

«Sensibilisation des risques auditifs en milieu festif: des relais étudiants qui parlent aux jeunes»

«Sensibilisation des risques auditifs en milieu festif: des relais étudiants qui parlent aux jeunes» Jeunes, musique et santé: Prévention par les pairs «Sensibilisation des risques auditifs en milieu festif: des relais étudiants qui parlent aux jeunes» Julie BURSON Coordinatrice réseau prévention-la Mutuelle

Plus en détail

Formations en éducation et promotion de la santé

Formations en éducation et promotion de la santé Formations en éducation et promotion de la santé L IREPS Aquitaine a le plaisir de vous proposer 7 sessions de formation au cours de l année 2014. Ces sessions de formation, conçues en collaboration avec

Plus en détail

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration des collèges Contexte de l étude Une étude réalisée par l Assemblée des Départements de France, accompagnée

Plus en détail

Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation?

Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation? PREVENTION et REDUCTION DES RISQUES EN MILIEU FESTIF Colloque du 13 décembre 214 - Angers Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation? Mathias Autier Directeur technique du Chabada (ANGERS)

Plus en détail

Observatoire de la qualité de vie au bureau. Avril 2011

Observatoire de la qualité de vie au bureau. Avril 2011 Observatoire de la qualité de vie au bureau Avril 2011 Sommaire 1. Contexte et objectifs p. 3 2. L espace de travail, un élément capital du bien-être au travail p. 6 3. L espace de travail : quelle satisfaction

Plus en détail

2012-2014 Informer, sensibiliser, dépister. Le plan d actions Prévention

2012-2014 Informer, sensibiliser, dépister. Le plan d actions Prévention 2012-2014 Informer, sensibiliser, dépister Le plan d actions Prévention Édito Depuis de nombreuses années déjà, la Mutualité Française Aquitaine informe, sensibilise et accompagne les Aquitains pour les

Plus en détail

2015 Jennifer Goldoni - Pôle réduction des risques, Avant-Mardi.

2015 Jennifer Goldoni - Pôle réduction des risques, Avant-Mardi. Musiques, jeunes et risques auditifs. 2015 Jennifer Goldoni - Pôle réduction des risques, Avant-Mardi. L exemple de Concerts pédagogiques CONTEXTE ET ÉTAT DES LIEUX Comme le souligne le sociologue Olivier

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

LES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LES ÉTUDIANTS

LES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LES ÉTUDIANTS LES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LES ÉTUDIANTS UNSPF Pauline Laproye Audition Mai 2013 Légende Entrée du glossaire Abréviation Référence Bibliographique Référence générale Table des matières Introduction

Plus en détail

La «Classe Ultra Mobile» Synthèse des enquêtes auprès des élèves.

La «Classe Ultra Mobile» Synthèse des enquêtes auprès des élèves. La «Classe Ultra Mobile» Synthèse des enquêtes auprès des élèves. Questionnaire administré on line via «laclasse.com» aux collégiens expérimentateurs de la «Classe Ultra Mobile». Taux de réponse assez

Plus en détail

ÉVALUATION DES EFFETS DE LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

ÉVALUATION DES EFFETS DE LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL Toulouse, le 11 juillet 2001 ÉVALUATION DES EFFETS DE LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL À l issue de cette première année de généralisation de la rénovation de l Enseignement Professionnel,

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE Jean-Baptiste Lemasson Audioprothésiste D.E. Audiologie D.U. Vendredi 3 avril 2015 TRAVAIL AUTOUR DE LA COCHLÉE 1. Introduction 2. Notions & épidémiologie 3. Fatigue

Plus en détail

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées Agi son Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées 1 Introduction p. 3 Méthode p.4 1. Le public p.5 A. Caractéristique des personnes interrogées

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la 2 e chance Midi-Pyrénées Enquête de satisfaction des élèves Résultats 2008 Mars 2009 UNION EUROPÉENNE Sommaire 1 - Champ

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé. Proposition d intervention

Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé. Proposition d intervention Lauriane Dahan Nathalie Gaudant Lucille Gicquel Consultantes Accompagnatrices de projets http://www.etymon.fr/les-projets/sosten-projets/ Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé Proposition

Plus en détail

Baromètre ACTINEO France 2013 Tris croisés par Alain d Iribarne : Taille d entreprise

Baromètre ACTINEO France 2013 Tris croisés par Alain d Iribarne : Taille d entreprise Baromètre ACTINEO France 2013 Tris croisés par Alain d Iribarne : Taille d entreprise La répartition de l'échantillon par taille est assez intéressante dans la mesure où elle fait apparaître autant d'actifs

Plus en détail

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012 Projet d'échanges de pratiques entre les élèves de seconde SPVL du Lycée Les Palmiers et les élèves de 3ème SEGPA, section Vente-Distribution- Magasinage, du collège Port Lympia. Baccalauréat Professionnel

Plus en détail

Regard des parents sur la confiance et les jeunes à l école et en famille

Regard des parents sur la confiance et les jeunes à l école et en famille Regard des parents sur la confiance et les jeunes à l école et en famille Février 2013 Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email : jgoarant@opinion-way.com Méthodologie

Plus en détail

0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER

0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER 0400774Z 0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER @étab : ce.0400774z@ac-bordeaux.fr coordonnées de l'établissement enseignant référent : DUBEGUIER CELINE Action : LECTURE TOP 10 Lecture-écriture Susciter

Plus en détail

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le Améliorer la lisibilité des contrats d assurance complémentaire santé : Engagements pris, engagements tenus! Première évaluation du dispositif instauré par les Fédérations membres de l UNOCAM 5 mars 2012

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS!

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! DOSSIER DE PRESSE SAINT DENIS, LE 13 FÉVRIER 2015 SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! L OBJECTIF : CRÉER LA POCHETTE

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile

Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile Les adolescents, leur téléphone portable et l Internet mobile Note de synthèse Action Innocence UNAF Auteurs TNS SOFRES Fabienne SIMON Sarah DUHAUTOIS Octobre 2009 S il est souvent commenté compte tenu

Plus en détail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail Le blog pédagogique Un professeur de français, seul ou dans une logique interdisciplinaire, peut se lancer, même s'il est peu expérimenté en matière de TICE dans la création d'un blog avec sa classe. Sont

Plus en détail

L application de la Psu : premiers éléments de bilan. Comité partenarial petite enfance, Le 25 septembre 2015

L application de la Psu : premiers éléments de bilan. Comité partenarial petite enfance, Le 25 septembre 2015 L application de la Psu : premiers éléments de bilan Comité partenarial petite enfance, Le 25 septembre 2015 1. Réaliser un premier constat après un an de mise en œuvre des ajustements de la Psu Un meilleur

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

PRIX AÉRONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE Concours Lycéens Règlement 2015

PRIX AÉRONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE Concours Lycéens Règlement 2015 PRIX AÉRONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE Concours Lycéens Règlement 2015 ARTICLE 1.PRELIMINAIRE Le rectorat de l'académie de Bordeaux, l'association Bordeaux Aquitaine Aéronautique Spatial (BAAS), en partenariat

Plus en détail

Interventions d'entreprises extérieures en chantier routier

Interventions d'entreprises extérieures en chantier routier Interventions d'entreprises extérieures en chantier routier Plan de prévention Pratique des gestionnaires Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies

Plus en détail

Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé

Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé POLE DE COMPETENCE EN PROMOTION DE LA SANTE REGION CENTRE Antenne territoriale 37 Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé Session : Abus d écran et réseaux sociaux 02 juin 2015 Faculté

Plus en détail

INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC. Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans

INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC. Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans - Présentation du 26 juin 2007 - une étude Données techniques Etude réalisée

Plus en détail

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie Page 3 La méthodologie Etude

Plus en détail

Enquête 1 er emploi 2012

Enquête 1 er emploi 2012 Enquête 1 er emploi 2012 Filières initiale et externe Enquête réalisée en Avril-Mai 2013 auprès de la promotion 2012 Filières Initiale et Externe (appelées FI dans la suite de l enquête) Nombre de diplômés

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire tenue le 24/11/2014

Assemblée Générale ordinaire tenue le 24/11/2014 Association Les Arpents de la Prairie École La prairie 1bis rue des Néfliers 31400 Toulouse Assemblée Générale ordinaire tenue le 24/11/2014 Objectifs de l'ag Ordinaire Définition générique : L'assemblée

Plus en détail

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE PRIX «MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT» BIR n 5 du 28 septembre 2015 Réf : DOS 3 Le ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Plus en détail

Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des. Pyrénées-Atlantiques

Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des. Pyrénées-Atlantiques Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des Pyrénées-Atlantiques Les adultes handicapés en attente d une mise en œuvre d une orientation COTOREP dans les Pyrénées-Atlantiques

Plus en détail

saison 2015-2016 Demande de residence

saison 2015-2016 Demande de residence Demande de residence pépinière artistique daviers saison 2015-2016 > projet porté par la Cie LOBA 3 boulevard Daviers 49100 ANGERS 02 41 27 36 00 contact@padloba.org www.cieloba.org Le pad: pépinière artistique

Plus en détail

«Roubaix : fantastique architecture!»

«Roubaix : fantastique architecture!» Cité scolaire Van Der Meersch Roubaix Dispositifs pour élèves allophones nouvellement arrivés en France Projet culturel des UPE2A (1) collège et lycée Année 2012/2013 «Roubaix : fantastique architecture!»

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

ETUDE SUR LE PROFIL DU LECTORAT DU PETIT BULLETIN

ETUDE SUR LE PROFIL DU LECTORAT DU PETIT BULLETIN ETUDE SUR LE PROFIL DU LECTORAT DU PETIT BULLETIN SYNTHESE Ipsos Octobre 2005 Pour tous renseignements : Edition de Lyon : 3, rue du Garet BP 1130 69 203 Lyon cedex 01 Tél. : 04 72 00 10 20 Fax : 04 72

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE INTERET PEDAGOGIQUE «Bien à vous» est une lecture-spectacle de lettres écrites par des femmes durant la guerre

Plus en détail

Evaluateur du projet : EQUATION-Management

Evaluateur du projet : EQUATION-Management Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Claire PIAU Directrice d études / claire.piau@csa.eu / 01 44 94 59 08 Nicolas

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 21ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mars 2009 - Les faits marquants en 2008 : la diffusion

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

Baromètre SOFINCO Les dépenses des Français en temps de crise vague 3

Baromètre SOFINCO Les dépenses des Français en temps de crise vague 3 Baromètre SOFINCO Les dépenses des Français en temps de crise vague 3 Octobre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

Organisme Atelier n 4 «Mieux vivre ensemble» date 15.09.2015

Organisme Atelier n 4 «Mieux vivre ensemble» date 15.09.2015 Rédacteur Interlocuteurs Didier Galet Jean Claude Pruneau 1 Organisme Atelier n 4 «Mieux vivre ensemble» date 15.09.2015 1) Analyse du questionnaire santé 20 questionnaires de retournés, aucun via Internet,

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

sondage Les Français et la musique

sondage Les Français et la musique sondage Les Français et la musique méthodo logie Étude réalisée par l institut Opinionway auprès d un échantillon de 2010 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. L échantillon

Plus en détail

FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU

FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU CIRCONSCRIPTION : DENOMINATION DU RASED : FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU Chaque équipe pédagogique doit détenir un exemplaire du projet de même que l'équipe de circonscription PREMIERE

Plus en détail

Pour que la musique reste un plaisir La gestion sonore dans le spectacle vivant

Pour que la musique reste un plaisir La gestion sonore dans le spectacle vivant Pour que la musique reste un plaisir La gestion sonore dans le spectacle vivant 20 et 21 0ctobre 2010 Colloque «musiques amplifiées : gestion sonore et risques auditifs» Sous l égide des ministères chargés

Plus en détail

«Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre

«Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre «Rencontre nationale Collège au cinéma» : «Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre La rencontre nationale Collège au cinéma se déroulait

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014 RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS Résultats de l enquête menée en 2014 0 Acronymes : ARS IDF : Agence régionale de santé Ile-de-France EHPAD : Etablissements d hébergement

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DES CHEFS DE PROJETS

FEUILLE DE ROUTE DES CHEFS DE PROJETS FEUILLE DE ROUTE DES CHEFS DE PROJETS Octobre 2009 Extrait de la charte atomique 1 : Dans un souci de fluidification des processus décisionnels au sein des Atomes Crochus, un système de délégation des

Plus en détail

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES Les séances scolaires Le petit monde de Léo Lionni / Ciné concert Stara Zagora Durée : 30 mn A partir de

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

Association AQAFI (Aquitaine Afrique Initiatives) 134, rue mondenard 33000 Bordeaux 05 56 44 87 99 / 06 62 83 83 55 aqafi@neuf.fr http://aqafi.

Association AQAFI (Aquitaine Afrique Initiatives) 134, rue mondenard 33000 Bordeaux 05 56 44 87 99 / 06 62 83 83 55 aqafi@neuf.fr http://aqafi. Association AQAFI (Aquitaine Afrique Initiatives) 134, rue mondenard 33000 Bordeaux 05 56 44 87 99 / 06 62 83 83 55 aqafi@neuf.fr http://aqafi.org Déclarée à la Préfecture de la Gironde sous le n W332005627

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations

Plus en détail

Compte-rendu de l'enquête CESC 2013 2014 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens

Compte-rendu de l'enquête CESC 2013 2014 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens Année 1-14 Compte-rendu de l'enquête CESC 1 14 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens Comité de pilotage académique des CESC Cette enquête a été mise en ligne le Juin et clôturée le Octobre 14 Sommaire

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 «Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 Enquête Réalisée par Nouveaux Armateurs 24 rue Sénac de Meilhan 17000 La Rochelle Page 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire 2014-2015 Adoptée : 26 juin 2014 (CC-2014-295) En vigueur

Plus en détail

FRAIS SCOLAIRES DROITS ET AIDES

FRAIS SCOLAIRES DROITS ET AIDES Service social en faveur des élèves FRAIS SCOLAIRES DROITS ET COLLEGE LYCEE LYCEE PROFESSIONNEL - ETUDIANTS FRAIS DE SCOLARITE ET EN COLLEGE PUBLIC DROITS (soumis à condition de ressources) Calendrier

Plus en détail

Éducation des artistes

Éducation des artistes Éducation des artistes Une analyse des antécédents scolaires des artistes actifs et des activités des diplômés des programmes d art sur le marché du travail au Canada Résumé Vol. 13 No 2 Hill Stratégies

Plus en détail

Rapport sur le questionnaire d'évaluation

Rapport sur le questionnaire d'évaluation 7887 Rapport sur le questionnaire d'évaluation Le présent document fournit des informations en retour sur le Forum public de cette année recueillies à partir des 169 questionnaires collectés. L'annexe

Plus en détail

Bureau International de l Édition Française Département Études Fiche mise à jour par Claire Vital

Bureau International de l Édition Française Département Études Fiche mise à jour par Claire Vital Bureau International de l Édition Française Département Études Fiche mise à jour par Claire Vital. Données générales 1 Allemagne (2014) Population : 82,1 millions d habitants (2013) PIB/habitant : 31 770

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Les Français et l utilisation de leurs véhicules Sondage de l Institut CSA pour France Nature Environnement Etude N 1300411 Mars 2013 Titre du projet Sommaire 1. 2. Fiche technique du sondage Les principaux

Plus en détail

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 9 janvier 2015 12 heures Contact : Communauté d

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Convention. régissant la résidence d'artiste

Convention. régissant la résidence d'artiste Entre Convention régissant la résidence d'artiste Sancy Artense Communauté, représentée par M. François MARION, Président Adresse : Route de Bagnols 63680, La Tour d'auvergne Téléphone : 04.73.21.79.79

Plus en détail

Fanny Mietlicki BRUITPARIF Séminaire IBGE du 30 octobre 2009

Fanny Mietlicki BRUITPARIF Séminaire IBGE du 30 octobre 2009 Campagne de sensibilisation et de mesure de bruit au sein de 20 lycées de la Région Ile-de-France Fanny Mietlicki BRUITPARIF Séminaire IBGE du 30 octobre 2009 Action pilote lancée par la région Ile-de-France

Plus en détail

REGLEMENT SCENE OUVERTE 2014. Le tremplin musical de la Ville de Bolbec

REGLEMENT SCENE OUVERTE 2014. Le tremplin musical de la Ville de Bolbec REGLEMENT SCENE OUVERTE 2014 Le tremplin musical de la Ville de Bolbec Ville de Bolbec - Le Val-aux-Grès : Centre culturel 1/7 La scène ouverte, c est quoi? Contexte Impulsé par le Val-aux-Grès : Centre

Plus en détail

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE SONDAGE SUR LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE Date: 27 juin 2011 Etude menée par Opinion Way pour les industriels du GITEP TICS Méthodologie Méthodologie Sondage quantitatif mené sur un échantillon de

Plus en détail