Table des matières. Formation à l ISPC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Formation à l ISPC"

Transcription

1 Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé mentale positive... 4 Améliorer la santé des jeunes Canadiens... 5 Les liens entre la santé mentale, la délinquance et l activité criminelle... 5 Santé mentale et itinérance au Canada... 6 Santé mentale, délinquance et activité criminelle... 7 Promouvoir le poids santé au Canada... 8 Promouvoir la santé mentale positive au Canada... 9 Réduction des écarts en santé : un regard sur le statut socioéconomique en milieu urbain au Canada Compétences nécessaires à la recherche interventionnelle en santé des populations Recueil de cas de recherche interventionnelle en santé des populations : les capsules au service du transfert des connaissances Réduction des écarts : l utilisation de mesures socioéconomiques géographiques pour examiner la santé de la population Page 1

2 Ateliers Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population Durée du cours : 6 h Série : Plan de base Type de formation : Atelier Cet atelier permet aux participants de prendre part à une combinaison de présentations et d activités de groupe mettant l accent sur les aspects pratiques de l utilisation du prisme de la santé de la population dans les processus de planification de programmes. Les participants exploreront, à partir d un modèle social et écologique modifié, les types d intervention qui conviennent le mieux à leur milieu de pratique respectif. Domaines d intérêt Définitions, principaux concepts et cadres conceptuels Sources principales des données nationales et régionales Interprétation et utilisation des données régionales Principaux défis liés à l application d une perspective de la santé de la population À la fin de cet atelier, les participants seront en mesure de déterminer la pertinence d une perspective de la santé de la population pour les professionnels de la santé et d autres intervenants dans divers milieux de pratique; de comprendre de quelle façon les déterminants sociaux de la recherche sur la santé et une perspective de la santé de la population peuvent être appliqués aux processus de planification de la santé; de se montrer conscients des facteurs interreliés et multidimensionnels qui devraient être pris en considération dans l élaboration d interventions visant l amélioration de la santé et la réduction des écarts en santé; d utiliser des activités de planification de programmes et de remue-méninges afin de définir les caractéristiques d un programme d intervention; Page 2

3 décrire les différences entre une intervention universelle et une intervention ciblée, ainsi que la pertinence de chacune de ces interventions dans une approche globale de planification en matière de santé de la population. Remarques sur le cours : Les participants sont encouragés à consulter le catalogue de ressources de l ISPC avant la tenue de l atelier ( Autoapprentissage à l ISPC Introduction à la santé de la population Ce cours d autoapprentissage se veut une introduction au domaine de la santé de la population. Il présente un aperçu des aspects fondamentaux de la santé de la population, y compris les définitions, les éléments clés et les objectifs. Il se penche plus particulièrement sur le concept des déterminants de la santé, éléments clés liés à la perspective de la santé de la population. de reconnaître l évolution de l histoire de la santé de la population au Canada; d expliquer les concepts élémentaires en santé de la population; de décrire les principaux déterminants sociaux de la santé; de déterminer les principaux types de données probantes qui soutiennent une approche axée sur la santé de la population. Remarques sur le cours : Aucune Page 3

4 Public principal : Ce cours d autoapprentissage s adresse plus particulièrement aux personnes qui désirent être initiés à la santé de la population dans le contexte de la planification et de la prise de décisions. Les personnes susceptibles de participer sont les membres des équipes interdisciplinaires en planification de la santé, les régies régionales de la santé, les ministères provinciaux de la Santé, les organismes et établissements communautaires, les conseils régionaux de santé, les unités de santé publique et les étudiants. Explorer la santé mentale positive Durée du cours : 2 h Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web. Il offre un aperçu des répercussions pratiques de la santé mentale et de la promotion de la santé mentale dans les contextes de la planification et de l élaboration de politiques et de programme. Il présente également les conclusions du rapport de l ISPC Améliorer la santé des Canadiens : explorer la santé mentale positive. Les spécialistes invités entameront des discussions sur les conclusions du rapport et aborderont les enjeux stratégiques et les occasions connexes. Voici certains des spécialistes : Corey L.M. Keyes, département de sociologue, Emory University (Atlanta, Georgie); Carl Lakaski, Unité de la promotion de la santé mentale, Division de la santé des collectivités, Agence de la santé publique du Canada; Peter Coleridge, Éducation et santé de la population, Services de santé mentale et de toxicomanie de la Colombie-Britannique, Régie provinciale de la santé. Remarques sur le cours : Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web de l ISPC. Public principal : L enregistrement audio s adresse aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui désirent explorer le concept de la santé mentale positive dans le contexte de l élaboration et de la planification de politiques. Page 4

5 Améliorer la santé des jeunes Canadiens Ce cours d autoapprentissage présente un aperçu de la santé et du développement des adolescents, en plus d explorer les liens entre d une part les acquis positifs inhérents aux milieux sociaux des jeunes, et d autre part leur comportement et leurs résultats en matière de santé. Les résultats de la recherche présentée dans le cadre de ce cours se fondent sur des analyses provenant de l Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes et de l Enquête sur la santé dans les collectivités canadienne. de décrire certains aspects connus de la santé et des comportements des adolescents du point de vue des acquis positifs; de comprendre les résultats des analyses de l Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes; de souligner les travaux de recherche sur lesquels se fondent les initiatives d établissement d acquis positifs et de promotion de la transition saine vers l âge adulte. Public principal : Ce cours d autoapprentissage s adresse aux décideurs, aux planificateurs de programmes et aux personnes qui s intéressent à la promotion de la transition saine vers l âge adulte. Les liens entre la santé mentale, la délinquance et l activité criminelle Ce cours d autoapprentissage porte sur les liens entre la santé mentale, la délinquance et l activité criminelle chez les jeunes. Il fournit un contexte permettant de comprendre comment aborder, dans une optique de santé de la population, les questions relatives à la santé mentale et à la résilience. À l aide d animations, les participants pourront mieux comprendre les facteurs associés à l adoption de comportements délinquants par les jeunes; Page 5

6 les options permettant de soustraire du système judiciaire les personnes atteintes d une maladie mentale; les caractéristiques qui distinguent les personnes atteintes d une maladie mentale qui sont hospitalisées et ont des antécédents criminels. Chaque module met en évidence la possibilité d accroître la collaboration et l intégration entre les différents secteurs afin de mieux répondre aux besoins des différentes populations. Lectures recommandées : Les participants auraient avantage à lire le rapport de l ISPC Améliorer la santé des Canadiens : santé mentale, délinquance et activité criminelle (2008). Public principal : Ce cours intéressera les décideurs, les planificateurs et les personnes qui travaillent dans les domaines de la santé mentale, de la promotion de la santé mentale, de la prévention de la délinquance, du développement sain des enfants et des jeunes, de la santé en milieu scolaire et du système judiciaire ou correctionnel. Santé mentale et itinérance au Canada Ce cours d autoapprentissage offre une introduction aux liens complexes entre la santé mentale et l itinérance, et fournit un aperçu des recherches et initiatives stratégiques dans ce domaine. de décrire les déterminants communs de la santé mentale et de l itinérance; de reconnaître l étendue et la nature de la maladie mentale chez les itinérants au Canada; de définir les principales questions en matière de santé mentale chez les itinérants au Canada; de reconnaître les politiques et les programmes efficaces en matière de santé mentale et d itinérance. Lectures recommandées : Les participants auraient avantage à lire le rapport de l ISPC Améliorer la santé des Canadiens : santé mentale et itinérance (2007). Page 6

7 Public principal : Ce cours d autoapprentissage s adresse aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui s intéressent aux questions liées à la santé mentale et à l itinérance au Canada. Santé mentale, délinquance et activité criminelle Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web qui présente les liens entre la santé mentale, la délinquance et l activité criminelle au Canada. Des discussions entre les participants à la conférence Web et des spécialistes permettront de mieux comprendre les défis auxquels se heurtent les personnes aux prises avec une maladie mentale et ayant des démêlés avec le système de justice pénale. Le cours présente également les conclusions du rapport de l ISPC Améliorer la santé des Canadiens : santé mentale, délinquance et activité criminelle de même que des possibilités d intervention dans les domaines des politiques et de la recherche. de décrire les déterminants habituels de la santé mentale, de la délinquance et de l activité criminelle; de comprendre les facteurs liés à la santé mentale qui sont associés à la délinquance ou à l activité criminelle; de définir les principaux problèmes auxquels doivent faire face les Canadiens aux prises avec une maladie mentale et ayant des démêlés avec le système de justice pénale. Remarques sur le cours : Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web de l ISPC. Lectures recommandées : Les participants auraient avantage à lire le rapport de l ISPC Améliorer la santé des Canadiens : santé mentale, délinquance et activité criminelle. Public principal : Cette conférence Web s adresse aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui s intéressent à la santé mentale et à la promotion de la santé mentale dans le contexte de l activité criminelle. Page 7

8 Promouvoir le poids santé au Canada Ce cours d autoapprentissage examine les facteurs liés aux milieux dans lesquels nous vivons, apprenons, travaillons et nous divertissons et qui facilitent, ou compliquent, les choix que font les Canadiens pour atteindre et maintenir un poids santé. de décrire les tendances en matière de surpoids et d obésité au Canada depuis les années 1980; de comprendre les liens entre les milieux scolaire, communautaire, de vie ainsi que de travail et la promotion du poids santé; de décrire les écarts dans la prévalence du surpoids et de l obésité selon le milieu géographique et le mode de transport ainsi que les différences dans les niveaux d activité physique et la consommation de fruits et de légumes selon le revenu; de résumer les connaissances actuelles sur les programmes efficaces de promotion du poids santé axés sur le milieu. Public principal : Ce cours d autoapprentissage s adresse aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui s intéressent à la promotion du poids santé dans différents milieux, notamment les écoles, les organismes et établissements communautaires, les régies régionales de la santé et les unités de santé publique. Le cours peut également être utile aux personnes qui participent à la planification urbaine et à d autres activités connexes. Page 8

9 Promouvoir la santé mentale positive au Canada Ce cours d autoapprentissage, qui s appuie sur le rapport de l ISPC Améliorer la santé des Canadiens : explorer la santé mentale positive, examine le concept de santé mentale et fournit un aperçu de diverses initiatives de promotion efficace de la santé mentale positive au Canada. À la fin de la séance, les participants seront en mesure d expliquer le concept de santé mentale positive et de comprendre son importance; de reconnaître les besoins qui peuvent être satisfaits au moyen de mesures d intervention favorisant la santé mentale positive; de décrire les principales composantes des interventions qui favorisent la santé mentale positive; de nommer les outils et les ressources qui peuvent faciliter l élaboration des interventions à l appui de la santé mentale positive. Public principal : Ce cours d autoapprentissage s adresse aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui s intéressent à la mise en œuvre de programmes et d interventions liés à la santé mentale et au bien-être. Page 9

10 Réduction des écarts en santé : un regard sur le statut socioéconomique en milieu urbain au Canada Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web qui présente un aperçu général des liens entre le statut socioéconomique relatif au milieu de vie et la santé au sein des régions métropolitaines de recensement (RMR). Les participants pourront également en apprendre plus sur un indice de privations multiples conçu par l Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ainsi obtenir qu un aperçu des enjeux et possibilités d intervention présentés dans le rapport de l ISPC Réduction des écarts en matière de santé : un regard sur le statut socioéconomique en milieu urbain au Canada. de décrire les liens entre les inégalités socioéconomiques et la santé en milieu urbain au Canada; de comprendre l indice de défavorisation de l INSPQ et sa pertinence pour la planification de la santé; de comprendre la nature du gradient socioéconomique de la santé. Remarques sur le cours : Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web de l ISPC. Public principal : Cette conférence Web s adresse aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui s intéressent à la santé en milieu urbain et aux écarts de santé au Canada. Elle peut également être utile aux urbanistes et autres personnes qui participent au processus de planification urbaine. Page 10

11 Compétences nécessaires à la recherche interventionnelle en santé des populations Durée du cours : 2,5 h Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web. Il s appuie en partie sur une étude de cas rétrospective qui examine l incidence d un projet de recherche précis sur les politiques et révèle les mécanismes susceptibles d avoir influé sur le processus de mise en œuvre. Cette conférence, qui servira de point de départ à des discussions sur le développement des compétences nécessaires à la recherche interventionnelle en santé des populations (RISP), permettra aux participants d entendre les points de vue des experts invités sur les questions pratiques liées aux compétences en RISP ainsi que d être informés d autres travaux portant sur les compétences en RISP au Canada. Ce cours d autoapprentissage est présenté en association avec l Initiative de recherche interventionnelle en santé des populations du Canada (IRISPC). À la fin de la séance, les participants seront en mesure de comprendre les mécanismes permettant de transposer la recherche en connaissances pratiques; de reconnaître les compétences permettant de transférer les connaissances et d adopter des politiques sur la RISP; de comprendre les caractéristiques des stratégies favorisant, ou susceptibles de favoriser, le développement de compétences pour la réalisation de projets de RISP et l intégration de données probantes tirées de la RISP à l élaboration des politiques. Public principal : Ce cours d autoapprentissage s adresse aux intervenants dans le domaine de la RISP ainsi qu aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui s intéressent à la recherche interventionnelle pour orienter l élaboration de politiques et de programmes. Page 11

12 Recueil de cas de recherche interventionnelle en santé des populations : les capsules au service du transfert des connaissances Durée du cours : 2,5 h Série : Plan de base Ce cours d autoapprentissage consiste en un enregistrement audio d une conférence Web. Le cours présente un aperçu de la nature de la recherche interventionnelle en santé des populations (RISP) par l intermédiaire d une discussion s inspirant d un recueil de cas liées à la RISP présenté par l ISPC à l ICIS et à l Institut de la santé publique et des populations (ISPP) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Les projets de recherche contenus dans le recueil exposent certaines des approches théoriques et méthodologiques utilisées dans le domaine de la RISP ainsi que certains des outils favorisant l application de ce type de recherche. Des spécialistes invités offrent également un aperçu des caractéristiques des cas présentés dans le recueil et font la lumière sur les principaux facteurs de réussite et défis associés à l avancement de la RISP au Canada. de cerner les caractéristiques de la RISP; de reconnaître les différentes approches théoriques et méthodologiques de la RISP; d appliquer les leçons tirées des initiatives de RISP; de reconnaître les principaux facteurs de réussite et les défis associés à l avancement de la RISP au Canada. Page 12

13 Réduction des écarts : l utilisation de mesures socioéconomiques géographiques pour examiner la santé de la population Série : Plan de base Type de formation : Produit d autoapprentissage Ce cours d autoapprentissage examine comment les données sur la santé et les données socioéconomiques peuvent être utilisées ensemble pour mieux comprendre les différences en matière de santé entre les régions dont la population présente des caractéristiques différentes. À l aide d une connaissance approfondie des groupes de statut socioéconomique, de leur répartition géographique dans les municipalités canadiennes et des différences dans l utilisation des services de santé en fonction du statut socioéconomique, les participants peuvent cibler leur façon de voir la planification, la promotion et la prévention en matière de santé et prendre des mesures en vue de réduire les disparités dans leur province ou territoire respectif. À la fin de la séance, les participants seront en mesure de définir les mesures socioéconomiques géographiques; de comprendre la raison de l utilisation des mesures socioéconomiques géographiques pour examiner les disparités en matière de santé; de recenser des possibilités d utiliser les mesures géographiques afin de surveiller les disparités en matière de santé ou d utilisation des services de santé. Public principal Ce cours d autoapprentissage s adresse aux décideurs, aux planificateurs et aux personnes qui souhaitent apprendre comment les données socioéconomiques et les données sur la santé peuvent être utilisées conjointement pour mieux comprendre les différences en matière de santé entre les régions dont la population présente des caractéristiques différentes. Le cours peut intéresser les personnes des domaines de la santé de la population, de la santé publique et de la promotion de la santé de même que les ministères ou organismes chargés du système de santé; les personnes dans le domaine de la planification urbaine; les régies régionales de la santé; les services sociaux et communautaires. Page 13

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Ivy Lynn Bourgeault, directrice scientifique Réseau de recherche sur l amélioration de la santé des populations ivy.bourgeault@uottawa.

Ivy Lynn Bourgeault, directrice scientifique Réseau de recherche sur l amélioration de la santé des populations ivy.bourgeault@uottawa. Ivy Lynn Bourgeault, directrice scientifique Réseau de recherche sur l amélioration de la santé des populations ivy.bourgeault@uottawa.ca Le 29 juin 2010 1) les différents types de questions de recherche

Plus en détail

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge But L objectif du module est de présenter les principes fondamentaux et les étapes des enquêtes sur et de la gestion des éclosions. Le matériel d apprentissage

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Programme de l atelier Cadre bâti sain

Programme de l atelier Cadre bâti sain Programme de l atelier Cadre bâti sain Ce document est destiné à servir de modèle pour un atelier s adressant aux professionnels de la santé environnementale. Cet atelier nécessite un animateur et un conférencier.

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe Révisé en décembre 2012 Objectif du guide L objectif du guide est de vous aider, votre

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Plan d action pour les services de santé non assurés

Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action national des Premières Nations pour les services de santé non assurés (SSNA) Avec la participation et l orientation du Comité des Chefs

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

La recherche interventionnelle dans le domaine du cancer : illustration des spécificités

La recherche interventionnelle dans le domaine du cancer : illustration des spécificités La recherche interventionnelle dans le domaine du cancer : illustration des spécificités Hermann NABI Département Recherche SHS, Epidémiologie et Santé Publique, INCa Atelier ANR sur les recherches Interventionnelles

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions PREMIERS SOINS EN SANTÉ MENTALE Demande de propositions Pour les membres de la collectivité des vétérans Évaluation de projets DATE DE PUBLICATION : 27 novembre 2015 DATE LIMITE PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS

Plus en détail

Stratégie de participation Jeunesse

Stratégie de participation Jeunesse Stratégie de participation Jeunesse Contexte La Stratégie de participation Jeunesse repose sur le Colloque jeunesse de la Croix-Rouge canadienne, qui a eu lieu à St. John s, à Terre-Neuve, du 14 au 17

Plus en détail

CADRE POUR LA COORDINATION INTERNATIONALE DES INTERVENTIONS D APPLICATION DES LOIS DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

CADRE POUR LA COORDINATION INTERNATIONALE DES INTERVENTIONS D APPLICATION DES LOIS DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE CADRE POUR LA COORDINATION INTERNATIONALE DES INTERVENTIONS D APPLICATION DES LOIS DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Sujet de discussion pour la 34 e Conférence internationale des commissaires à la protection

Plus en détail

Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada

Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada Juin 2012 D r Graham Dickson Université Royal Roads D r Ronald Lindstrom Université Royal Roads D r Charlyn

Plus en détail

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents

Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents Octobre 2015 Préparé par : William Gardner Heather Woltman

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Association des infirmières et infirmiers du Canada www.cna-aiic.ca

Plus en détail

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs VERSION DÉFINITIVE Février 2005 Division de l analyse et de la planification Direction des systèmes de transport Environnement

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

Réponse de la direction et plan d action

Réponse de la direction et plan d action Réponse de la direction et plan d action Titre du projet : Évaluation de l Initiative de soutien des familles vivant une séparation ou un divorce Centre de responsabilité : Section de la famille, des enfants

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Bureau du surintendant des institutions financières Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Juin 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. À propos de l

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Le moment est venu d aborder les problèmes de santé mentale et de toxicomanie

Le moment est venu d aborder les problèmes de santé mentale et de toxicomanie Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Le moment est venu d aborder les problèmes de santé mentale et de toxicomanie Lynne McVey Directrice générale, Institut universitaire en santé mentale

Plus en détail

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick Rapport d étape Introduction Depuis les derniers grands changements qui datent de près d un demi-siècle, le gouvernement

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Octobre 2012 Objet et vue d ensemble Présenter

Plus en détail

Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine. Services de gestion de patrimoine RBC

Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine. Services de gestion de patrimoine RBC Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine Services de gestion de patrimoine RBC Une bonne partie des services spécialisés que vous ne vous attendriez habituellement

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO

MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO Le jeudi 17 novembre 2005 Meilleur départ Mise à jour et prochaines étapes OBJET Fournir une mise à jour sur les éléments

Plus en détail

Approche de la région du Pacifique concernant la gestion collaborative : Participation des Autochtones à la gestion des pêches.

Approche de la région du Pacifique concernant la gestion collaborative : Participation des Autochtones à la gestion des pêches. Approche de la région du Pacifique concernant la gestion collaborative : Participation des Autochtones à la gestion des pêches 30 octobre 2014 1 Aperçu But Contexte stratégique (besoins/attentes/progrès/abordabilité)

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Le 23 novembre 2009 1 Aperçu Examen stratégique du gouvernement

Plus en détail

Gestionnaire responsable (titre) Date prévue pour la mise en œuvre. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (titre) Date prévue pour la mise en œuvre. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action Titre du projet : Évaluation de la Loi sur les contraventions Centre de responsabilité : Réponse de la direction et Plan d action Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action On devrait

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

VOYAGES : AGIR SEMAINE NATIONALE DE SENSIBILISATION AUX VICTIMES D ACTES CRIMINELS COLOQUE FÉDÉRAL LE 7 AVRIL 2014

VOYAGES : AGIR SEMAINE NATIONALE DE SENSIBILISATION AUX VICTIMES D ACTES CRIMINELS COLOQUE FÉDÉRAL LE 7 AVRIL 2014 VOYAGES : AGIR SEMAINE NATIONALE DE SENSIBILISATION AUX VICTIMES D ACTES CRIMINELS COLOQUE FÉDÉRAL LE 7 AVRIL 2014 Présenté par : Perminder Flora et Rubina Mudhar Remerciements Ministère de la Justice

Plus en détail

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario Supplément destiné aux bureaux de santé publique en partenariat avec Santé publique Ontario Table des matières Remerciements...3 Introduction.......................................................... 4

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

Évaluation du Programme national de stratégie d innovation en soins infirmiers des Premières Nations de 2008-2009 à 2011-2012

Évaluation du Programme national de stratégie d innovation en soins infirmiers des Premières Nations de 2008-2009 à 2011-2012 Health Canada and the Public Health Agency of Canada Santé Canada et l Agence de la Santé publique du Canada Évaluation du Programme national de stratégie d innovation en soins infirmiers des Premières

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

Groupe de travail fédéral-provincial-territorial des directeurs de santé dentaire

Groupe de travail fédéral-provincial-territorial des directeurs de santé dentaire Stratégie canadienne de santé bucco-dentaire Groupe de travail fédéral-provincial-territorial des directeurs de santé dentaire Le groupe de travail, composé de directeurs de santé dentaire et de dentistes-conseils

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE 2013 D'APPROBATION : 22/02/2011 Il est recommandé que, en collaboration

Plus en détail

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 1142 Fre-OFC.qxd 9/10/07 8:59 AM Page 1 LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 2007-2012 TABLE

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

L application des connaissances aux IRSC. Avril 2009

L application des connaissances aux IRSC. Avril 2009 L application des connaissances aux IRSC Avril 2009 L application des connaissances (AC) fait partie de notre mandat MISSION 4. IRSC a pour mission d exceller, selon les normes internationales reconnues

Plus en détail

Calendrier du Programme de formation automne 2015

Calendrier du Programme de formation automne 2015 Calendrier du Programme de formation automne 2015 Atelier Série sur le leadership (présidents) Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif La responsabilité des administrateurs

Plus en détail

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en Accueil des participants et présentation du contexte de la création du partenariat G. William N. Fitzgerald, CM, MD, FRCSC Danielle

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Table des matières INTRODUCTION... 2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LA LOI SUR LA RÉGLEMENTATION DE

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité]

Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité] Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité] Élaboré par : Remerciements : P. ex. conseil municipal, conseil d administration,

Plus en détail

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC)

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC) AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine

Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine 2 avril 2014 M. Brent Diverty Vice-président, Programmes 2 Au nom de l Institut canadien d information sur la santé (ICIS), je vous remercie

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE

SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE SITE WEB INTERACTIF DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ RAPPORT SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE PAGES TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 CONSULTATION EN LIGNE ET EN PERSONNE : PRINCIPALES CONSTATATIONS

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

Rapport de recommandations

Rapport de recommandations Comment s assurer que les personnes souffrant d ostéo-arthrite et d arthrite rhumatoïde reçoivent des soins optimaux de par l Europe: recommandations EUMUSC.NET En partenariat avec EULAR et 22 centres

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

ACTIVITE 1 ACTIVITE 2 SECTION III UNITE 6. Introduction. Soutien actuel. Durée : 5 minutes

ACTIVITE 1 ACTIVITE 2 SECTION III UNITE 6. Introduction. Soutien actuel. Durée : 5 minutes Appels de fonds : mobiliser des ressources Notes générales La capacité à mobiliser des ressources représente une compétence importante pour les réseaux de plaidoyer. En effet, l accès aux ressources financières

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail