Enquête salaires NOTES EXPLICATIVES. Instructions générales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête salaires NOTES EXPLICATIVES. Instructions générales"

Transcription

1 Enquête salaires NOTES EXPLICATIVES Instructions générales Introduction Cette enquête comporte deux parties : la partie A où seront notées les données détaillées relatives aux salariés, à leur salaire et à la durée du travail pour octobre 2014 et la partie B qui concerne les renseignements généraux sur l'unité locale. Unité locale Pour répondre à la demande de statistiques régionalisées, nous devons collecter des données au niveau local (donc pas au niveau du siège principal de l'entreprise mais à celui de l'établissement 1 ). Dans le cadre de cette enquête, L UNITE LOCALE est définie comme suit : tous les établissements d'une entreprise où il s agit d un lieu d activité, géographiquement identifiable par une adresse 2. A la page 2 du questionnaire vous trouverez la liste des unités locales pour lesquelles nous vous demandons de compléter l enquête. Chaque établissement dispose d un numéro d identification unique ainsi que de son numéro d identification à la Banque-carrefour des Entreprises (BCE). Pour plus de facilités le code postal de l établissement est également mentionné. Veillez à fournir l information pour chacune des unités locales mentionnées (donc un questionnaire par unité locale). Si votre entreprise est composée de plusieurs unités locales vous avez la possibilité d imprimer des questionnaires supplémentaires via notre page web ou bien vous pouvez en demander par un simple appel téléphonique à la personne de contact. Nous vous encourageons à faire usage de la déclaration électronique. Si votre entreprise fait partie du secteur Construction, vous définissez la taille de l échantillon de travailleurs (voir plus loin) sur base du nombre de travailleurs dans toute l entreprise (= l ensemble de tous les établissements). Les données dans la partie B seront également complétées pour toute l entreprise. Salarié Sont soumis à l'enquête tous les salariés (ouvriers, employés, cadres) liés à l'entreprise par un contrat de travail. En sont exclues les catégories suivantes : les intérimaires (sauf pour les agences d intérimaires) les administrateurs occupés dans l'entreprise mais non salariés les travailleurs 'empruntés' temporairement par d'autres entreprises les personnes occupées en permanence dans un établissement à l étranger les aidants les travailleurs à domicile les indépendants 1 A l exclusion du secteur Construction pour lequel les renseignements demandés se rapportent à l entreprise (le nombre de l échantillon -voir plus loin- doit être calculé pour ce secteur sur base du nombre de travailleurs dans toute l entreprise). 2 Notre classement des activités économiques se fonde sur la NACE (Nomenclature générale des activités économiques dans les Communautés européennes). 1

2 Instructions d'échantillonnage La partie A se rapporte aux renseignements relatifs à vos salariés. Le tableau figurant en bas de la page et à la page suivante vous aidera à calculer le nombre de salariés pour lesquels vous devez fournir des renseignements individuels dans la partie A. Pour les unités locales occupant moins de 300 salariés, le tableau indique un pourcentage; si vous occupez par exemple 80 personnes, vous fournirez des renseignements individuels pour 20 d'entre elles (soit 25%). Pour les unités locales occupant 300 salariés ou plus, le tableau indique un chiffre absolu, qui dépend du nombre de salariés que vous occupez; pour un effectif de 825 salariés par exemple, vous devrez fournir des renseignements individuels pour 50 personnes. En vous basant sur votre administration des salaires, vous tirez un échantillon parmi les salariés en service au 1 er octobre 2014 (et qui remplissent la définition de salarié donnée ci-dessus). Le premier salarié à renseigner est celui dont le nom de famille commence avec la lettre indiquée sur la deuxième page du questionnaire (à côté du numéro d identification) ou avec la première qui suit alphabétiquement. Si la lettre est D et le nombre requis '16', relevez les noms des salariés à partir de la lettre D. Si une fois arrivé à la lettre Z, vous n'avez pas encore atteint ce nombre, recommencez de la même manière à partir de la lettre A. IMPORTANT : Si vos salariés sont classés par catégories (ex. ouvriers/employés/cadres), vous devrez sélectionner dans chaque fichier un nombre de personnes proportionnel à l'effectif de chaque catégorie afin d'obtenir un échantillon représentatif. Ex. : l'unité locale compte 1200 salariés; l'échantillon de l'enquête atteint donc 60 salariés (soit 1 salarié sur 20 ou 5,00%) et puisque vous occupez respectivement 800 ouvriers, 340 employés et 60 cadres, vous devez fournir des renseignements sur respectivement 40 ouvriers (1/20 de 800), 17 employés (1/20 de 340) et 3 cadres (1/20 de 60). Pour chacun des groupes, vous commencez par la lettre indiquée. Moins de 300 salariés Nombre total de salariés Pourcentage de salariés à renseigner Moins de % (1 sur 1) % (1 sur 2) % (1 sur 4) ,3 % (1 sur 7) % (1 sur 10) 2

3 Nombre total de salariés 300 salariés ou plus Nombre de salariés à renseigner ou plus 200 Unité monétaire Les montants déclarés en euro le sont en nombres entiers (pas d eurocent). EN RESUME : 1. VOUS DETERMINEZ L'UNITE LOCALE' A PARTIR DE LA DEFINITION QUE NOUS EN AVONS DONNEE. 2. A PARTIR DU NOMBRE TOTAL DE SALARIES (QUE VOUS INDIQUEZ AUSSI A LA QUESTION B.7. DE LA PARTIE B), VOUS CALCULEZ LE NOMBRE DE SALARIES POUR LESQUELS VOUS DEVEZ FOURNIR DES RENSEIGNEMENTS INDIVIDUELS DANS LA PARTIE A EN VOUS AIDANT DU TABLEAU CI-DESSUS. 3. LORSQUE VOUS CONNAISSEZ CE NOMBRE, VOUS SELECTIONNEZ DANS CHAQUE FICHIER UN NOMBRE DE SALARIES PROPORTIONNEL AUX DIFFERENTES CATEGORIES DE SALARIES (OUVRIERS, EMPLOYES, CADRES); VOUS COMMENCEZ PAR CEUX DONT LE NOM DE FAMILLE COMMENCE PAR LA LETTRE DE L'ALPHABET MENTIONNEE A LA FIN DE LA PAGE DE GARDE DU QUESTIONNAIRE. 4. DANS LA PARTIE A, VOUS COMPLETEZ LES RENSEIGNEMENTS DEMANDES POUR LES TRAVAILLEURS SELECTIONNES. 5. DANS LA PARTIE B, VOUS COMPLETEZ LES RENSEIGNEMENTS GENERAUX CONCERNANT CETTE UNITE LOCALE. 3

4 Précisions à propos des questionnaires Partie A: Renseignements sur le salarié individuel RENSEIGNEMENTS GENERAUX SUR LE SALARIE Colonne 1: Numéro Registre national du travailleur 3 Il s agit du numéro d identification individuel utilisé également sur la déclaration ONSS. Les statistiques annuelles sur la structure des salaires se basent d une part sur les informations recueillies par cette enquête et d autre part sur des données provenant de banques de données administratives (afin d éviter une double interrogation). Afin de pouvoir faire le lien entre les deux sources il est absolument nécessaire de connaître le numéro du registre national du travailleur. Colonne 2: Date d'entrée en service Il s'agit de la date d'entrée en service chez l'employeur (concept plus large que l'unité locale!). Se note sous la forme aaaamm: les quatre premiers chiffres représentent l'année, les deux derniers chiffres, le mois; ex.: juillet 1997 s'écrira Colonne 3: Date de départ Ne compléter que si le salarié a quitté l'entreprise. Se note sous la forme aaaamm (cf. colonne 2). Colonne 4: Type de contrat de travail Ici vous indiquerez si le salarié est engagé sous contrat à durée indéterminée ou déterminée, comme apprenti ou selon un autre type de contrat: Durée indéterminée: code 1 Durée déterminée 4 : code 2 Apprenti: code 3 Autre: code 4 Colonne 5: Profession La nature de la fonction (profession) exercée par le travailleur est codée conformément à la nomenclature CITP-08 (COM) - classification en vigueur dans toute l Union Européenne. A la fin de ces notes explicatives, vous trouverez cette nomenclature à 3 chiffres. Pour chaque travailleur, vous inscrivez, à la colonne 5, le code à 3 chiffres (ils sont imprimés en gras) qui correspond à la fonction exercée par le travailleur au sein de l unité locale. Dans la nomenclature, les fonctions sont classées par ordre décroissant de la complexité des tâches et des connaissances requises pour la fonction: les cadres supérieurs et de direction appartiennent au groupe 1, les cadres moyens seront souvent classés dans le groupe 2, etc. Colonne 6: Niveau le plus élevé d études et de formation Vous indiquez le niveau d enseignement le plus élevé du travailleur en remplissant une des options suivantes: 1. Au maximum enseignement secondaire inférieur : Aucun diplôme ou l enseignement primaire n est pas terminé avec succès enseignement primaire enseignement secondaire inférieur (1re à 5e année d enseignement général, artistique, technique; 6e année professionnelle). 2. Enseignement secondaire supérieur ou enseignement post-secondaire : Enseignement secondaire supérieur (6e année d enseignement général, artistique, technique; 7e année professionnelle; contrat d apprentissage) enseignement post-secondaire (4e degré de l enseignement professionnel, 7e année de l enseignement secondaire de qualification, chef d entreprise à l IFAPME). 3. Enseignement supérieur de type court : Bachelier professionnalisant ou académique enseignement supérieur non-universitaire de type court (1 cycle) graduat (A1) bachelier complémentaire brevet d enseignement supérieur (BES). 4. Enseignement supérieur de type long : Licence ou Master dans une haute école ou université enseignement supérieur non-universitaire de type long (2 cycles) master complémentaire doctorat avec thèse. 3 En ce qui concerne le nombre de salariés à sélectionner, consultez les 'Instructions d échantillonnage' pp. 2 et 3. 4 Les contrats de remplacement et les contrats pour un travail bien déterminé sont assimilés aux contrats à durée déterminée. 4

5 RENSEIGNEMENTS SUR LA DUREE DU TRAVAIL ET LE SALAIRE POUR UNE PERIODE DE PAIE EN OCTOBRE 2014 Colonne 7: Période de paie Dans cette partie de l enquête, on demande des données concernant une période déterminée, à savoir, une période de paie en octobre Normalement, cette période correspond à un mois entier mais, dans certains cas, cette période peut être plus courte (surtout pour les ouvriers). Les données que vous inscrivez dans les colonnes 9 à 17 ont trait à cette période. C est la raison pour laquelle nous devons savoir à quelle période se rapportent les données concernant la rémunération et le temps de travail. 1 semaine: code 1 2 semaines: code 2 3 semaines: code 3 4 semaines: code 4 1 mois: code 5 Colonne 8: Durée hebdomadaire conventionnelle de travail 5 Par durée hebdomadaire conventionnelle de travail il faut entendre, le nombre d heures que le travailleur effectue conformément à son contrat de travail (ou sur la base d une réglementation en vigueur dans l unité locale). Les pauses de midi ou heures supplémentaires éventuelles (même fixées par contrat) ne sont pas prises en considération. Colonne 9: Nombre total d'heures entièrement rémunérées durant la période de paie Dans cette colonne, il faut inscrire le nombre total d heures entièrement rémunérées - correspondant à la période de paie indiquée à la colonne 7. La présente colonne 9 comprend toutes les heures entièrement rémunérées, donc les heures supplémentaires et le travail de week-end et de nuit compris. Colonne 10: Nombre d heures supplémentaires réellement prestées et entièrement payées Dans cette colonne, vous indiquez le nombre d heures supplémentaires réellement effectuées et entièrement payées que comprend le total de la colonne 9, pour la période de paie. Il s agit des heures supplémentaires entièrement payées et non de celles compensées par du congé. Les heures partiellement payées et récupérées à 100% sont exclues également. Colonne 11: Nombre d'heures non prestées mais entièrement payées - absence pour maladie Il s agit des heures non travaillées en raison de congés de maladie; uniquement les heures entièrement payées (donc couvertes par le salaire garanti) sont prises en considération (les absences pour maladie non entièrement payées sont à inscrire dans la colonne 13). Les heures non travaillées mais entièrement payées, pour cause d accident de travail, doivent également être reprises ici. Colonne 12: Nombre d'heures non prestées mais entièrement payées - autres absences Il s agit des heures non travaillées en raison d absences autres que les congés de maladie mentionnés dans la colonne 11, mais qui sont cependant entièrement payées par l employeur. Quelques exemples sont : jours de vacances des employés, examen médical obligatoire, jours fériés légaux, examen de grossesse, petit chômage, etc. Sont exclus: - les heures supplémentaires compensées par du congé; - les jours de vacances des ouvriers (payés par la caisse de vacances). Colonne 13: Nombre d'heures non prestées non payées ou payées à moins de 100% Il s agit des heures à la fois non travaillées et non payées ou non entièrement payées, p.e. le jour de carence, le congé de maladie non ou partiellement rémunéré, le congé pour motif impérieux. Sont exclus: les jours de vacances des ouvriers (pas repris dans cette enquête). 5 En ce qui concerne les minutes figurant aux colonnes 8 à 13, prière de ne pas les convertir en décimales mais de les conserver comme minutes. Par exemple, 7 heures et 36 minutes seront donc enregistrées 7h 36m et non 7,6. 5

6 Colonne 14: Salaire brut total correspondant à la période de paie Il s agit du salaire brut pour les heures entièrement payées (cf. colonne 7) relatives à la période de paie (cf. colonne 9). Sont comprises: les heures supplémentaires payées (cf. colonne 15) les primes pour travail en équipe, travail de week-end ou de nuit (cf. colonne 16) toutes les primes, régulièrement payées (cf. colonne 17) les heures/périodes non effectuées, mais entièrement payées par l employeur Sont exclues: les heures/périodes non effectuées et non ou non entièrement payées par l employeur les primes non payées régulièrement à l occasion de chaque paie, par ex. pécule de vacances, 13 ème mois, prime de fin d année, indemnité de licenciement, participation aux bénéfices, tantièmes) les rémunérations qui ne concernent pas la période de paie en question les chèques-repas Colonne 15: Rémunérations pour les heures supplémentaires Il s agit de la rémunération des heures supplémentaires réellement effectuées, au cours de la période de paie considérée, et entièrement payées. Par heures supplémentaires, il faut entendre: les heures effectuées en plus de la durée de travail normale, conventionnelle (également le travail de week-end ou de nuit, pour autant que celui-ci ne fasse pas partie de l horaire normal, par exemple, le travail en équipe). Si les heures supplémentaires sont rémunérées à un tarif plus élevé, il faut prendre en considération tant l élément de base que le bonus. Les heures récupérées ne sont pas considérées comme heures supplémentaires. Colonne 16: Primes pour travail en équipe, de nuit ou de week-end Uniquement la prime, le supplément est à inscrire ici (et non la rémunération totale de ce genre de travail). Colonne 17: Paiements par résultats, primes de rendement, gratifications, commissions, etc. Il s agit des bonus régulièrement payés, compris dans le salaire brut total mais non sous le régime des heures supplémentaires ou des primes pour le travail en équipe ou le travail de week-end ou de nuit. Sont compris, notamment, les primes de rendement, le salaire à la production, les primes de travail à façon, les commissions etc. Partie B: Renseignements sur l unité locale Pour établir sans équivoque le lien entre le travailleur, figurant dans la partie A, et son employeur il est nécessaire pour l INS de connaître le numéro de matricule ONSS ou ONSSAPL de cet employeur. Il s agit du numéro d identification que vous utilisez lors de vos contacts avec l ONSS/ONSSAPL. Pour que nous puissions facilement vous contacter (ou l'unité locale), nous vous prions d'indiquer aux questions B.2 et B.3 les changements d'adresse éventuels ainsi que les nom, fonction et numéro de téléphone de la personne à contacter. A la page 2, nous avons pré-imprimé l'activité économique principale de votre unité locale. Si celle-ci ne correspond pas à l'activité réelle de votre unité locale, nous vous prions de la spécifier vous-même. La nomenclature utilisée est la NACE; si vous ne disposez pas de cette nomenclature, veuillez décrire votre activité de façon précise (détaillez-la et n'indiquez pas "commerce", "industrie" ou "services"); nos services pourront ainsi vous attribuer un code d'activité. En ce qui concerne les questions B.5 à B.8, vous trouverez les explications nécessaires sur le formulaire. 6

7 Annexe: Classification internationale Type des Professions 1 (au niveau de 3 chiffres) Important: Veuillez reprendre uniquement sur le formulaire les codes à 3 chiffres! Dans cette annexe, vous trouverez 113 catégories possibles. Une remarque qui peut vous aider à déterminer le code approprié est que les fonctions sont classées par ordre décroissant de la complexité des tâches et des connaissances requises pour la fonction : les cadres supérieurs et de direction appartiennent au groupe 1, les cadres moyens seront souvent classés dans le groupe 2, etc. 11 Directeurs de société 112 Directeurs de société Groupe 1: Managers 12 Managers de services administratifs et commerciaux 121 Managers de services administratifs 122 Managers, ventes, commercialisation, publicité, relations publiques et recherchedéveloppement 13 Managers, production et services spécialisés 132 Managers, industries manufacturières, industries extractives, bâtiment et distribution 133 Managers, technologies de l'information et des communications 134 Managers, services spécialisés 14 Managers de l'hôtellerie, la restauration, le commerce de détail et de gros et autres services 141 Managers, hôtellerie et restauration 142 Managers, commerce de détail et de gros 143 Cadres de direction des sports et des loisirs, et des centres culturels Groupe 2: Professions intellectuelles, scientifiques et artistiques 21 Spécialistes des sciences techniques 211 Physiciens, chimistes et assimilés 212 Mathématiciens, actuaires et statisticiens 213 Spécialistes des sciences de la vie 214 Spécialistes, sciences techniques (sauf électrotechniques) 215 Ingénieurs de l'électrotechnique 216 Architectes, urbanistes, géomètres et concepteurs 22 Spécialistes de la santé 221 Médecins 222 Cadres infirmiers et sages-femmes 223 Spécialistes des médecines traditionnelles et des médecines complémentaires 225 Vétérinaires 226 Autres spécialistes des professions de la santé (p.ex. dentistes, pharmaciens, kinésithérapeutes, diététiciens, logopédes ) 23 Spécialistes de l'enseignement 231 Professeurs d'université et d'établissements d'enseignement supérieur 232 Professeurs de cours techniques et de pratique professionnelle (enseignement secondaire) 233 Professeurs de cours généraux (enseignement secondaire) 234 Instituteurs, enseignement primaire et éducateurs de la petite enfance 1 Seules les catégories qui sont d application dans les secteurs visés sont reprises dans cette annexe.. 7

8 235 Autres spécialistes de l enseignement (p.ex. enseignants spécialisés dans l enseignement des personnes handicapées, spécialistes des méthodes d enseignement ) 24 Spécialistes en gestion et administration d'entreprises 241 Spécialistes en finances (p.ex. comptables, cadres comptables, analystes financiers, conseillers en investissements financiers ) 242 Spécialistes des fonctions administratives (p.ex. conseillers en gestion, spécialistes en formation et développement du personnel) 243 Spécialistes des ventes, de la publicité, de la commercialisation et des relations publiques 25 Spécialistes des technologies de l'information et des communications 251 Concepteurs et analystes de logiciels et d'applications 252 Spécialistes des bases de données et des réseaux d'ordinateurs 26 Spécialistes de la justice, des sciences sociales et de la culture 261 Juristes 262 Archivistes, bibliothécaires, documentalistes et assimilés 263 Spécialistes des sciences sociales et humaines (p.ex. économistes, sociologues, anthropologues, historiens, psychologues ) 264 Auteurs, journalistes et linguistes 265 Artistes créateurs et exécutants Groupe 3: Professions intermédiaires 31 Professions intermédiaires des sciences et techniques 311 Techniciens des sciences physiques et techniques 312 Superviseurs, mines, industries manufacturières et bâtiment 313 Techniciens, gestion et contrôle de processus industriels 314 Techniciens des sciences de la vie 315 Conducteurs et techniciens des moyens de transport maritime et aérien et contrôleurs de la circulation aérienne 32 Professions intermédiaires de la santé 321 Techniciens de la médecine et de la pharmacie 322 Personnel infirmier et sages femmes (niveau intermédiaire) 323 Praticiens des médecines traditionnelles et des médecines complémentaires 324 Techniciens et assistants vétérinaires 325 Autres professions intermédiaires de la santé (p.ex. assistants dentistes, assistants médicaux, ) 33 Professions intermédiaires, finance et administration 331 Professions intermédiaires de la finance et des mathématiques (p.ex. courtiers en actions et valeurs, conseillers en crédits et prêts, comptables, experts en évaluation de dommages, ) 332 Agents de vente et d'achat, courtiers 333 Agents de services commerciaux (p. ex. expéditeurs, organisateurs de conférences et d évènements, agents de recrutement de la main-d œuvre et agents de travail intérimaire, courtiers et gestionnaires immobiliers 334 Secrétaires d'administration et secrétaires spécialisés 34 Professions intermédiaires des services juridiques, des services sociaux et assimilés 341 Professions intermédiaires des services juridiques, des services sociaux et des religions 342 Travailleurs du secteur des sports et des activités de remise en forme 343 Professions intermédiaires de la culture, de la création artistique et des activités culinaires 8

9 35 Techniciens de l'information et des communications 351 Techniciens, opérations et soutien aux utilisateurs des technologies de l'information et des communications 352 Techniciens des télécommunications et de la radio diffusion Groupe 4: Employés de type administratif 41 Employés de bureau 411 Employés de bureau, fonctions générales 412 Secrétaires (fonctions générales) 413 Opérateurs sur clavier 42 Employés de réception, guichetiers et assimilés 421 Guichetiers, encaisseurs et assimilés 422 Employés chargés d'informer la clientèle 43 Employés des services comptables, financiers, de paie et assimilés et magasiniers 431 Employés des services comptables, financiers et de paie 432 Employés d'approvisionnement, d'ordonnancement et des transports 44 Autres employés de type administratif 441 Autres employés de type administratif (p.ex. employés de bibliothèque, employés de service du courrier, employés de service du personnel, codeurs, classeursarchivistes et copistes, ) Groupe 5: Personnel des services directs aux particuliers, commerçants et vendeurs 51 Personnel des services directs aux particuliers 511 Agents d'accompagnement, contrôleurs de transports publics et guides 512 Cuisiniers 513 Serveurs et barmen 514 Coiffeurs, esthéticiens et assimilés 515 Intendants, gouvernantes et concierges 516 Autre personnel des services directs aux particuliers (p.ex.agents de pompes funèbres, soigneurs d animaux, moniteurs d auto-école, astrologues, ) 52 Commerçants et vendeurs 521 Vendeurs sur les marchés et vendeurs ambulants de comestibles 522 Commerçants et vendeurs, magasins 523 Caissiers et billettistes 524 Autres vendeurs (p.ex. mannequins, démonstrateurs, vendeurs au porte-à-porte, vendeurs au téléphone, par internet ou par centre d appel, vendeurs dans les restaurants, ) 53 Personnel soignant 531 Gardes d'enfants et aides-enseignants 532 Aides-soignants 54 Personnel des services de protection et de sécurité 541 Personnel des services de protection et de sécurité 9

10 Groupe 7: Métiers qualifiés de l'industrie et de l'artisanat 71 Métiers qualifiés du bâtiment et assimilés, sauf électriciens 711 Métiers qualifiés du bâtiment (gros oeuvre) et assimilés 712 Métiers qualifiés du bâtiment (finitions) et assimilés 713 Ouvriers peintres, ravaleurs de façades et assimilés 72 Métiers qualifiés de la métallurgie, de la construction mécanique et assimilés 721 Mouleurs de fonderie, soudeurs, tôliers-chaudronniers, monteurs de charpentes métalliques et assimilés 722 Forgerons, outilleurs et assimilés 723 Mécaniciens et réparateurs de véhicules à moteur, de moteurs d'avion, de machines agricoles et industrielles et de bicyclettes 73 Métiers qualifiés de l'artisanat et de l'imprimerie 731 Métiers de l'artisanat (p.ex. joailliers, potiers, souffleurs de verre, ) 732 Métiers de l'imprimerie 74 Métiers de l'électricité et de l'électrotechnique 741 Installateurs et réparateurs, équipements et lignes électriques 742 Monteurs et réparateurs, électronique et technologies de l'information et des communications 75 Métiers de l'alimentation, du travail sur bois, de l'habillement (y compris l'ameublement) et autres métiers qualifiés de l'industrie et de l'artisanat 751 Métiers qualifiés de l'alimentation et assimilés (p.ex. bouchers, boulangers, ) 752 Métiers qualifiés du traitement du bois, ébénistes et régleurs et conducteurs de machines à bois 753 Métiers qualifiés de l'habillement et assimilés 754 Autres métiers qualifiés de l'industrie et de l'artisanat (p.ex. décontaminateurs, scaphandriers, ) Groupe 8: Conducteurs d'installations et de machines, et ouvriers de l'assemblage 81 Conducteurs de machines et d'installations fixes 811 Conducteurs d'installations d'exploitation minière et d'extraction des minéraux 812 Conducteurs d'installations de transformation et de traitement superficiel des métaux 813 Conducteurs d'installations et de machines pour la fabrication des produits chimiques et photographiques 814 Conducteurs de machines pour la fabrication de produits en caoutchouc, en matières plastiques et en papeterie 815 Conducteurs de machines pour la fabrication de produits textiles et d'articles en fourrure et en cuir 816 Conducteurs de machines pour la fabrication de denrées alimentaires et de produits connexes 817 Conducteurs d'installations pour la fabrication du papier et pour le travail du bois 818 Autres conducteurs de machines et d'installations fixes 82 Ouvriers de l'assemblage 821 Ouvriers de l'assemblage 83 Conducteurs de véhicules et d'engins lourds de levage et de manœuvre 831 Conducteurs de locomotives et assimilés 832 Conducteurs d'automobiles, de camionnettes et de motocycles 833 Conducteurs de poids lourds et d'autobus 834 Conducteurs de matériels et engins mobiles comme engins agricoles et forestiers, engins de terrassement, grues, chariots élévateurs et assimilés 835 Matelots de pont et assimilés 10

11 Groupe 9: Professions élémentaires 91 Aides de ménage 911 Aides de ménage et agents d'entretien à domicile et dans les hôtels et bureaux 912 Laveurs de véhicules et de vitres, laveurs de linge et autres nettoyeurs manuels pour le nettoyage de tapis, piscines, tours de refroidissement, graffitis et assimilés 93 Manœuvres des mines, du bâtiment et du génie civil, des industries manufacturières et des transports 931 Manœuvres des mines, du bâtiment et du génie civil 932 Manœuvres des industries manufacturières 933 Manœuvres des transports et de l'entreposage 94 Collaborateurs en restauration rapide 941 Collaborateurs en restauration rapide 95 Vendeurs ambulants et autres travailleurs des petits métiers des rues et assimilés 951 Travailleurs des petits métiers des rues comme cireurs, coursiers, distributeurs de dépliants et assimilés 952 Vendeurs ambulants (à l'exception de l'alimentation) 96 Eboueurs et autres travailleurs non qualifiés 961 Eboueurs 962 Autres professions élémentaires (p.ex. messagers, porteurs de journaux, releveurs de compteurs, ) 11

12

REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE

REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE Direction générale Statistique REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE Année de référence 2014 1.0. L information reprise dans ce manuel

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 décembre 2011 Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

58250 Conducteur machines imprimerie/à relier 58210 Conducteur machines travail métaux/ prod. minéraux 53115 Contremaître, chef d'équipe

58250 Conducteur machines imprimerie/à relier 58210 Conducteur machines travail métaux/ prod. minéraux 53115 Contremaître, chef d'équipe code F 53414 Acheteur, chef acheteur 53420 Agent commercial, courtier 55110 Agent d'accompagnement 55170 Agent de gardiennage 59140 Agent de maintenance des bâtiments, concierge 55171 Agent de sécurité

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 Quel salaire pour quel travail? Les facteurs qui déterminent le salaire Combien gagne le Belge moyen? Quelles sont les professions les plus intéressantes

Plus en détail

Résolution sur la mise à jour de la Classification internationale type des professions

Résolution sur la mise à jour de la Classification internationale type des professions Résolution sur la mise à jour de la Classification internationale type des professions La réunion d experts tripartite des statistiques du travail sur la mise à jour de la Classification internationale

Plus en détail

Structure de la Classification internationale type des professions, 2008 (CITP-08)

Structure de la Classification internationale type des professions, 2008 (CITP-08) Statistical Commission Thirty-ninth session 26-29 February 2008 Item 4 (m) of the provisional agenda Items for information: International economic and social classifications Structure de la Classification

Plus en détail

Bulletin du STATEC N 1-2009

Bulletin du STATEC N 1-2009 Bulletin du STATEC N 1-2009 Sommaire La structure des salaires en 2006 Remerciements 4 Introduction 5 1. Résultats 2006 7 1.1. Distribution des salaires 7 1.2 Salaires selon les caractéristiques socio-économiques

Plus en détail

Les salaires belges dans le peloton de tête européen

Les salaires belges dans le peloton de tête européen electriceye 1 Les salaires belges dans le peloton de tête européen Les salaires belges dans le peloton de tête européen 1. En moyenne, le Belge gagne entre 2.000 et 3.000 euros brut par mois En 2011, un

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail?

Quel salaire pour quel travail? 1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 octobre 2010 Quel salaire pour quel travail? Quel est le secteur le mieux payé? Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

Tableau 9.1.12 Matrice des besoins de main-d'œuvre et formation par CNP (Chaudière-Appalaches)

Tableau 9.1.12 Matrice des besoins de main-d'œuvre et formation par CNP (Chaudière-Appalaches) Tableau 9.1.12 Matrice des besoins de main-d'œuvre et formation par CNP (Chaudière-Appalaches) Professions (CNP) de postes de postes Total 11375 14,83 $ 1348 15,98 $ 5296 13,87 $ 10164 Cadres supérieurs

Plus en détail

8/02/2013. Par le comité subrégional de l Emploi et de la Formation de Mons. L emploi salarié L emploi indépendant Top 10 des secteurs d activités

8/02/2013. Par le comité subrégional de l Emploi et de la Formation de Mons. L emploi salarié L emploi indépendant Top 10 des secteurs d activités Présentation du marché de l emploi Par le comité subrégional de l Emploi et de la Formation de Mons. L emploi L emploi salarié L emploi indépendant Top 10 des secteurs d activités 1 L emploi sur l arrondissement

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale sur l année 2013 pour la Martinique Echantillon

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Chercheur d emploi Personnes au chômage dont sont exclues les personnes mises à pied temporairement ainsi que celles qui occuperont un emploi prochainement. Chômage de longue

Plus en détail

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes ENQUÊTE BMO 2007 S E R V I C E E T U D E S & S T A T I S T I Q U E S I N S T I T U T I O N N E L S Tout ce qu il faut savoir sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes sommaire La Basse-

Plus en détail

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées

Plus en détail

Correspondance ROME -> CITP -> INSEE

Correspondance ROME -> CITP -> INSEE ROME CITP 88 Intitulé CITP 08 Intitulé 11111 Employé de ménage à domicile 5142 5162 Personnel de compagnie et valets de chambre 11111 Employé de ménage à domicile 9131 9111 Aides de ménage à domicile 11112

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES QUATRIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT CODE DES DIPLOMES JUILLET 1998 Introduction: Le présent document

Plus en détail

ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS

ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS Familles d'emplois DIRECTION GENERALE AFFAIRES GENERALES Directeur Général de collectivités ou d'établissement public Directeur général adjoint Contrôleur

Plus en détail

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3 Orientez votre recherche vers les secteurs d activité qui offrent des opportunités d emploi la zone géographique de votre choix Sommaire Les secteurs d activité : AGRICULTURE ET PÊCHE, ESPACES NATURELS

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

Postes offerts par les exposants du Salon de l emploi de Trois-Rivières et de la Mauricie le 10 avril 2014 à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières

Postes offerts par les exposants du Salon de l emploi de Trois-Rivières et de la Mauricie le 10 avril 2014 à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières Postes offerts par les exposants du Salon de l emploi de Trois-Rivières et de la Mauricie le 10 avril 2014 à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières Acheteur Adjoint administratif Adjoint administratif

Plus en détail

Offres d'emplois sur les communes de DURBUY, EREZEE, HOTTON, LA ROCHE, RENDEUX.

Offres d'emplois sur les communes de DURBUY, EREZEE, HOTTON, LA ROCHE, RENDEUX. Offres d'emplois sur les communes de DURBUY, EREZEE, HOTTON, LA ROCHE, RENDEUX. Date : Employeur : Adresse :.. N de téléphone :. NOM DE LA PERSONNE ENTENDUE : FONCTION:.. 1. En tant qu'employeur, vous

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Travaux paysagers (TP) en 2008 - Enquête 2011 Juillet 2012 CAPA TP

Plus en détail

Abbildung C1: PCS Niveau 42 und 455 (Variable P (Profession) - Niveau 455) 11 : AGRICULTEURS SUR PETITE EXPLOITATION 1101 : Agriculteurs sur petite

Abbildung C1: PCS Niveau 42 und 455 (Variable P (Profession) - Niveau 455) 11 : AGRICULTEURS SUR PETITE EXPLOITATION 1101 : Agriculteurs sur petite Abbildung C1: PCS Niveau 42 und 455 (Variable P (Profession) - Niveau 455) 11 : AGRICULTEURS SUR PETITE EXPLOITATION 1101 : Agriculteurs sur petite exploitation d' agriculture générale 1102 : Maraîchers,

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

Classification Poste (nombre), Type d'offre 0. Gestion 1. Affaires, finance, administration et communication 2. Sciences naturelles et appliquées

Classification Poste (nombre), Type d'offre 0. Gestion 1. Affaires, finance, administration et communication 2. Sciences naturelles et appliquées Classification Poste (nombre), Type d'offre 0. Gestion - Chargé de projets (3) - Directeur (1) - Ressources humaines (1) - Ressources humaines (1), Stage - Gérant des opérations (1) 1. Affaires, finance,

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Mai 2012 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2012 Chiffres clés 2012 15 130 projets de recrutement sur le département des

Plus en détail

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Durée: Du 17 Mars au 27 Juin 2011 Sources: Pôle Emploi, APEC, Presse locale, magazines spécialisés Périmètre de l étude: Bassin d emploi de Louviers

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - GARP 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin Pôle Emploi Poitou-Charentes DDO / DSRE FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin 09/09/2013 LES OPPORTUNITES D EMPLOI EN POITOU CHARENTES Deux -Sèvres

Plus en détail

Une grande variété de postes à combler

Une grande variété de postes à combler Une grande variété de postes à combler Les employeurs présents au Salon de l'emploi Trois-Rivières- Bécancour auront plus d'un millier de postes à combler. En voici un aperçu : Acheteur Adjoint administratif

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 86 / Nombre de répondants : 69 Taux de réponse : 8 Origine des étudiants

Plus en détail

Offres d'emploi à pourvoir lors du Forum de l'emploi de Portet-sur-Garonne jeudi 20 octobre 2011

Offres d'emploi à pourvoir lors du Forum de l'emploi de Portet-sur-Garonne jeudi 20 octobre 2011 offres ACTIVITE OFFRE CONTRAT 1 VENDEUR 2 AUTO ENTREPRENEUR DIVERS POSTES - 3 FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT ------ 4 TRANSPORT CONDUCTEUR 5 FONCTION PUBLIQUE PILOTE DE CHASSE 6 FONCTION PUBLIQUE MECANICIEN

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve 7053 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES

Plus en détail

D. 21 Agriculture 258. D. 22 Viticulture 271 D. 23 Sylviculture 275

D. 21 Agriculture 258. D. 22 Viticulture 271 D. 23 Sylviculture 275 D. Entreprises D. 1 Données générales 229 D. 11 Données structurelles 229 D. 12 Coût de la main-d'oeuvre 243 D. 13 Démographie des entreprises 245 D. 14 Artisanat 253 D. 2 Agriculture 258 D. 21 Agriculture

Plus en détail

Informations. Planification (Plan) Développement (Build) Exploitation (Run) Management de projets (MP) Organisation et gestion d'entreprise

Informations. Planification (Plan) Développement (Build) Exploitation (Run) Management de projets (MP) Organisation et gestion d'entreprise Informations Info Planification (Plan) 1 Développement (Build) 2 Exploitation (Run) 3 Management de projets (MP) 4 Organisation et gestion d'entreprise 5 Totaux par niveau de compétence Σ Info Table des

Plus en détail

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2013

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2013 Avril 2013 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES & ÉVALUATION Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2013 Haute-Normandie Les secteurs qui recrutent en Haute-Normandie Méthodologie Fin 2012, Pôle emploi

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/099 DELIBERATION N 08/028 DU 3 JUIN 2008 RELATIVE A LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À L ASBL

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

Unédic - Assédic. Pays du Nord

Unédic - Assédic. Pays du Nord Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

TABLE DE CORRESPONDANCES ENTRE LES METIERS DES TROIS FONCTIONS PUBLIQUES

TABLE DE CORRESPONDANCES ENTRE LES METIERS DES TROIS FONCTIONS PUBLIQUES Affaires générales Acheteur public Chargé de la commande publique Acheteur(euse) Assistant administratif Agent de gestion administrative Agent d'administration Assistant de direction Assistant de direction

Plus en détail

ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES, Tunisie 2011

ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES, Tunisie 2011 ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES, Tunisie 2011 Rapport final Octobre 2012 Bureau International du Travail ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES Tunisie 2011 Rapport Final Octobre 2012 Sommaire Résumé

Plus en détail

Enquête sur Salaire et Emploi

Enquête sur Salaire et Emploi Enquête sur Salaire et Emploi Description Enquête sur salaire et emploi au Togo Survey code 768-1203.11 IDNR L'information sur l'entretien L'enquêteur (les initiaux) Date de l'entretien Lieu de l'entretien

Plus en détail

Analyse des impacts du CIF sur le changement de profession

Analyse des impacts du CIF sur le changement de profession TRAVAUX POST ENQUETE B Analyse des impacts du CIF sur le changement de profession 10 septembre, N/Réf. : 1218.04 Sommaire 0. Objectifs et synthèse 2 1. La profession d origine des bénéficiaires 9 2. Les

Plus en détail

Correspondance ROME -> CITP -> INSEE

Correspondance ROME -> CITP -> INSEE ROME Intitulé CITP Intitulé INSEE2 10000 9000 219a Aides familiaux non salariés ou associés d'artisans, effectuant un travail administratif ou commercial INSEE2 INSEE20 03 11110 Cireurs de chaussures et

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Enquête menée auprès des diplômés 2009, 30 mois après l obtention du diplôme En 2009, 08 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

OFFRES D EMPLOI PROPOSEES

OFFRES D EMPLOI PROPOSEES OFFRES D EMPLOI PROPOSEES Rencontres & Recrutements 15 octobre 2015 Accompagnateur / Accompagnatrice de séjours adaptés handicapés Adjoint / Adjointe de magasin Agent / Agente d'entretien de nettoyage

Plus en détail

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise Formulaire de demande Attention : cette demande d aide doit être déposée auprès de l Assédic ou du au plus tard dans un délai de 3 mois suivant l embauche du salarié. Contrat jeunes - Contrat de professionnalisation

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

Flash-Info. N 16 : Mai 2009

Flash-Info. N 16 : Mai 2009 Flash-Info N 16 : Mai 2009 Licence générale Que deviennent les diplômés 2006? Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Méthodologie Sur les 4201 étudiants inscrits

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Comment trouver le pôle rattaché à une profession donnée?

Comment trouver le pôle rattaché à une profession donnée? REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l instruction publique, de la culture et du sport Office pour l orientation, la formation professionnelle et continue Comment trouver le pôle rattaché à une

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Histoire et éducation à la citoyenneté. Niveau d'importance: Essentiel. - Anthropologue

Histoire et éducation à la citoyenneté. Niveau d'importance: Essentiel. - Anthropologue - Anthropologue - Antiquaire - Archéologue - Attaché de presse - Diplomate - Éditorialiste - Historien - Historien de l'art - Inspecteur de l'immigration - Journaliste - Juge - Officier d'infanterie -

Plus en détail

CODES PCS - ESE 462c 523b 523c 523d 524b 524c 524d 534a 541c 541b 483a

CODES PCS - ESE 462c 523b 523c 523d 524b 524c 524d 534a 541c 541b 483a 462c Acheteurs non classés cadres, aides-acheteurs 523b Adjoints administratifs de l'etat et assimilés (sauf Poste, France Télécom) 523c Adjoints administratifs des collectivités locales 523d Adjoints

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section N Division 78

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section N Division 78 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section N Division 78 78 ACTIVITÉS LIÉES À L'EMPLOI Cette division comprend les activités consistant à lister les postes vacants et à orienter ou placer les candidats

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE MAURICE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE FRANCE RELATIF AU SEJOUR ET LA MIGRATION CIRCULAIRE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE MAURICE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE FRANCE RELATIF AU SEJOUR ET LA MIGRATION CIRCULAIRE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE MAURICE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE FRANCE RELATIF AU SEJOUR ET LA MIGRATION CIRCULAIRE DE PROFESSIONELS Article 1-Circulation des personnes

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014

DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014 Licence Economie et gestion Alternance DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014 Coller une Photo ICI Informations personnelles Civilité Madame Mademoiselle Monsieur NOM Nom de jeune fille Prénom Né(e) le

Plus en détail

Répertoire des emplois des services publics de Nouvelle-Calédonie

Répertoire des emplois des services publics de Nouvelle-Calédonie Ressources Humaines Ingénierie juridique Administration générale Finances et budget Communication Chargé de l'emploi et des compétences Chargé du recrutement Conseiller en mobilité et carrière Conseiller

Plus en détail

Créteil, le 15 juillet 2015. La rectrice de l académie de Créteil. Mesdames et Messieurs les proviseurs des lycées publics

Créteil, le 15 juillet 2015. La rectrice de l académie de Créteil. Mesdames et Messieurs les proviseurs des lycées publics Créteil, le 15 juillet 2015 La rectrice de l académie de Créteil à Mesdames et Messieurs les proviseurs des lycées publics Rectorat Pôle académique de prospective et de performance Affaire suivie par Chun

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

Salaire brut mensuel moyen pour des temps complets Source : Insee, en euros. Données 2010.

Salaire brut mensuel moyen pour des temps complets Source : Insee, en euros. Données 2010. Salaire brut mensuel moyen pour des temps complets Source : Insee, en euros. Données 2010. Champ : entreprises privées et secteur para-public. Ne comprend pas : les stagiaires, les apprentis, les chefs

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Alsace.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Alsace. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

Ingénieurs et personnels techniques supérieurs 332a Ingénieurs de l'etat et assimilés 332b Ingénieurs des collectivités locales et des hôpitaux

Ingénieurs et personnels techniques supérieurs 332a Ingénieurs de l'etat et assimilés 332b Ingénieurs des collectivités locales et des hôpitaux Cette nomenclature est structurée selon six grands postes qui se différencient par le premier chiffre du code : - 1 ou 2 Agriculteurs, artisans, commerçants et chefs d entreprises - 3 Cadres - 4 Techniciens,

Plus en détail

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Août 2014 Table des matières 1. Le régime d apprentissage jeune

Plus en détail

Répertoire des emplois en janvier 2011 Des diplômés de Licence Professionnelle Promotion 2008

Répertoire des emplois en janvier 2011 Des diplômés de Licence Professionnelle Promotion 2008 Répertoire des emplois en janvier 2011 Des diplômés de Licence Professionnelle Promotion 2008 Le répertoire des emplois est créé à partir des résultats de l enquête sur le devenir des diplômés de Licence

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation 56 Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance Des Formations Titre : DIPLOMES ET PROFESSIONS Niveau : 5ème Groupe : Classe entière Matériel : Durée : 1 heure Période : Chaque

Plus en détail

- METIERS - LES FORMATIONS Classeur 1

- METIERS - LES FORMATIONS Classeur 1 Classeur 1 ADMINISTRATION Brochure ONISEP : La Fonction Publique 2.01 Travailler dans la fonction publique d État 2.01 CIJA : Travailler dans la fonction publique d État 2.010 CIJA : Objectif : réussir

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) Technico-commercial

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) Génie

Plus en détail

Nord - Pas-de-Calais

Nord - Pas-de-Calais Avant-propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2011 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2010, soit d une

Plus en détail

Annexe clause sociale de formation

Annexe clause sociale de formation Annexe clause sociale de formation Août 2014 Table des matières 1. Le régime d apprentissage jeune (RAJ)... 2 2. Le régime d apprentissage construction (RAC)... 5 3. La convention d insertion socioprofessionnelle

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS 1 of 12 INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS O N S S Trimestre :201501 2 of 12 3 of 12 Table des matières L'assujettissement limité Secteur privé Secteur public 4 of 12 5 of 12 Un certain nombre

Plus en détail

CCT: Nettoyage industriel des textiles VD

CCT: Nettoyage industriel des textiles VD ARRÊTÉ CANTONALE: 29.11.2006 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): 01.02.2007 VALIDITÉ: 01.02.2007-30.06.2009 La décision d'extension s'appliquera, sur tout le territoire du Canton de Vaud, aux rapports de travail

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France.

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Préambule La présente convention est conclue en application

Plus en détail

PCS 2003 Niveau 4 - Liste des professions

PCS 2003 Niveau 4 - Liste des professions PCS 2003 Niveau 4 - Liste des professions Code Libellé 11 Agriculteurs sur petite exploitation 111a Agriculteurs sur petite exploitation de céréales-grandes cultures 111b Maraîchers, horticulteurs sur

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Troisième tirage 2005, 1991, 1999, 2003 pour le texte de la présente édition, 2005 pour la nouvelle présentation ISBN : 2-7081-3374-8

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS Allée des Fenaisons BP 20660-84032 AVIGNON Cedex 3 Tél : 04 90 13 86 46 / 86 51 Fax : 04 90 13 86 58 / 86 77 FORMATION : CAP M. C. Dessert M. C. Barman BP BAC PRO BTS 2

Plus en détail

Affichage en vertu de la Loi sur l équité salariale Programme de maintien de l équité octobre 2015

Affichage en vertu de la Loi sur l équité salariale Programme de maintien de l équité octobre 2015 Le 2 novembre 2015 Programme de maintien de l'équité salariale Groupe personnel de soutien (SEESUS) Affichage en vertu de la Loi sur l équité salariale Programme de maintien de l équité octobre 2015 Introduction

Plus en détail

ALTERNATIVES ENSEIGNEMENT

ALTERNATIVES ENSEIGNEMENT Juillet - Août - Septembre 2013 N 50 ALTERNATIVES ENSEIGNEMENT Edito La formation en alternance et l apprentissage des classes moyennes permettent de combiner les cours généraux et techniques avec la pratique

Plus en détail

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Impressum Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Editeur version française GRI Groupement Romand de l'informatique Rte de Genève 88 CH - 1004 Lausanne Internet : www.gri.ch Courriel

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail