STAGES MéTALLURGIE. EBSD d une zone soudée d'un alliage d'aluminium Isabelle Aubert

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STAGES MéTALLURGIE. EBSD d une zone soudée d'un alliage d'aluminium Isabelle Aubert"

Transcription

1 STAGES MéTALLURGIE L amélioration des propriétés des matériaux métalliques et la maîtrise des procédés associés à leur mise en forme font l objet de trois stages, à la fois indépendants et complémentaires : > Métallurgie 1 : Alliages et microstructures (2,5 jours) > Métallurgie 2 : Alliages spécifiques (1 jour) > Métallurgie 3 : Les métaux dans leur environnement (1 jour) Corrosion par Cl d'alliage d'aluminium (AFM) Jean-Marc Olive Cavity growth during oxidation of (Ni,Pd)Al Djar Oquab Scripta Met., (12) EBSD d une zone soudée d'un alliage d'aluminium Isabelle Aubert

2 SERVICE COMMUN DE LA FORMATION CONTINUE 43, rue Pierre Noailles Domaine du Haut Carré TALENCE-CEDEX Métallurgie 1 Alliages et microstructures OBJECTIFS DE LA FORMATION Etre capable, à l'issue de la formation, de : Connaître les différentes caractéristiques des métaux : cristallographie, dislocation, plasticité, rupture, Savoir caractériser leur microstructure et composition, afin d'être en mesure de mettre en place, piloter et interpréter des expertises de pièces métalliques. PUBLIC Techniciens supérieurs, Ingénieurs (hors thématique), Chargés d'affaires, Technico-commerciaux Enseignants-chercheurs, Chercheurs, Personnels techniques, Doctorants PRE-REQUIS Avoir des connaissances en sciences des matériaux de niveau Bac+2 minimum sur : les empilements cristallins et la méthode de diffraction des rayons X, les défauts cristallins, les diagrammes de phases à l'état condensé (binaires), le comportement mécanique (traction). INTERVENANTS Dominique BERNARD, Directeur de recherche CNRS Bordeaux et chercheur à l'institut de Chimie de la matière Condensée de Bordeaux (ICMCB) - cellule de transfert TOMOMAT Stéphane GORSSE, Maître de conférences à l'institut Polytechnique de Bordeaux (IPB) et chercheur à l'institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB) Michel LAHAYE, Ingénieur de recherche de l'université Bordeaux 1 au Centre de Caractérisation des Matériaux Avancés (CeCaMA) Yann LEPETITCORPS, Professeur à l'ufr de Chimie de l'université Bordeaux 1 et chercheur au Laboratoire des Composites Thermostructuraux (LCTS). Jean-Marc OLIVE, Chargé de recherche CNRS Bordeaux et chercheur à l'institut de Mécanique et Ingénierie de Bordeaux (I2M). Angeline POULON, Maître de conférences à l'ufr de Chimie de l'université Bordeaux 1 et chercheur à l'institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB) Elisabeth SELLIER, Ingénieur de recherche de l'université Bordeaux 1 au Centre de Ressources en Microscopie Electronique et Microanalyse (CREMEM). METHODES PEDAGOGIQUES Cours intégrés Travaux pratiques réalisés au sein des Centres de Ressources de l'université Bordeaux 1 : Centre de Caractérisation des Matériaux Avancés (CeCaMA), Centre de Ressources en Microscopie Electronique et Microanalyse (CREMEM) et au sein de la cellule de transfert TOMOMAT. MOYENS PEDAGOGIQUES Support de formation Moyens matériels des Centres de Ressources de l'université Bordeaux 1 CeCaMA, CREMEM et de la cellule de transfert TOMOMAT pour les travaux pratiques : Microscopie électronique à balayage (MEB), Imagerie en diffraction d électrons rétrodiffusés (EBSD), Tomographie, Microsonde de Castaing DUREE DATES LIEU 2,5 jours Du 10 au 12 décembre 2012 Adaptation possible de ce stage en intraentreprise. Nous contacter. Université Bordeaux 1 TALENCE

3 PROGRAMME Introduction à la métallurgie (4h) Métallurgie physique (2 h) Les structures cristallographiques des métaux, Les défauts cristallins, Les caractéristiques physiques des métaux. Exemples d'applications : Polymorphisme du fer et propriétés du titane Thermodynamique et cinétique (2 h) Les mélanges binaires et ternaires : construction et lecture de diagrammes. Les théories de la précipitation et de la croissance Exemples d'applications : Précipitation dans les alliages d aluminium et dans les aciers Caractérisation des microstructures (12h) Texture (4h) Figures de pôle et méthode EBSD (Electron Back Scattering Diffraction) : Plan d un cristal, orientation cristalline, figure de diffraction Travaux pratiques (2 h) : Analyse structurale d'une pièce métallique sous Microscopie Electronique à Balayage (MEB) par EBSD (Electron Back Scattering Diffraction) Fractographie (2 h) Initiation et propagation d'une fissure : interprétation d'une morphologie d'une fracture Analyses morphologiques par tomographie (4 h) Tomographie : Principes de la technique et applications à la caractérisation des microstructures Travaux pratiques (2 h) : Caractérisation d'une pièce métallique par tomographie Composition en surface et volume (2h) Travaux pratiques (2 h) : Présentation des techniques d'analyse par microsonde de Castaing et spectroscopie d'électrons-auger afin de choisir la technique la plus adaptée : * Etude d un assemblage métal/métal : zone interdiffusion, précipitation, * Etude d'une protection de surface d un métal : composition, interface avec la pièce métallique SANCTION DE LA FORMATION A l'issue de la formation, une attestation de présences est délivrée au stagiaire par le Service Commun de la Formation Continue de l'université Bordeaux 1, au vu des feuilles de présences. TARIFS euro net, documents et repas de midi compris Doctorants - conditions particulières, nous contacter. RESPONSABLE PEDAGOGIQUE Francis REBILLAT, Professeur à l'ufr de Chimie de l'université Bordeaux 1 et Chercheur au Laboratoire des Composites Thermostructuraux (LCTS) Tél COORDINATION Service Commun de la Formation Continue INGENIERIE INSCRIPTIONS Claire ROUX, Ingénieur de Formation Béatrice MORENO, Assistante Téléphone : Téléphone :

4 SERVICE COMMUN DE LA FORMATION CONTINUE 43, rue Pierre Noailles Domaine du Haut Carré TALENCE-CEDEX Métallurgie 2 Alliages spécifiques OBJECTIFS DE LA FORMATION Etre capable, à l'issue de la formation, de connaitre les caractéristiques microstructurales et les propriétés chimiques/physiques d'alliages spécifiques afin de : cerner leurs domaines d'utilisation, adapter leur composition en fonction des exigences des cahiers des charges. PUBLIC Techniciens supérieurs, Ingénieurs, Chargés d'affaires Enseignants-chercheurs, Chercheurs, Personnels techniques, Doctorants PRE-REQUIS Avoir des connaissances en sciences des matériaux de niveau Bac+2 minimum sur : les empilements cristallins et la méthode de diffraction des rayons X, les défauts cristallins, les diagrammes de phases à l'état condensé (binaires), comportement mécanique (traction). Savoir décrire un diagramme de phase à partir des équilibres thermodynamiques à l'état solide ou avoir suivi le stage "Métallurgie 1 : Alliages et microstructures" INTERVENANTS Stéphane GORSSE, Maître de Conférences à l'institut Polytechnique de Bordeaux (IPB) et chercheur à l'institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB). Yann LEPETITCORPS, Professeur à l'ufr de Chimie de l'université Bordeaux 1 et chercheur au Laboratoire des Composites Thermostructuraux (LCTS). METHODES PEDAGOGIQUES Cours intégrés Etudes de cas MOYENS PEDAGOGIQUES Support de formation Etude de cas : Choix des matériaux à partir des Diagrammes d'ashby et de la Base de données CES Edupac 2010 DUREE DATE LIEU 1 jour 12 février 2013 Adaptation possible de ce stage en intraentreprise. Nous contacter. Université Bordeaux 1 TALENCE

5 PROGRAMME Les différents aciers (2 h) Les différentes familles d aciers : Les aciers non alliés, les aciers faiblement alliés, les aciers fortement alliés, Les aciers inoxydables, Les aciers à précipitation, aciers maraging. Propriétés et caractéristiques des aciers Le titane et ses alliages (2 h) Le titane et ses alliages ( α,β, α+β), Traitements thermiques, élaboration et mise en forme. Construction d'un diagramme d'ashby (1h) Classifier les données matériaux en fonction des propriétés fixées par les cahiers des charges. Etude de cas et choix de matériaux (2h) Choix raisonné et méthodique du type de matériau répondant aux exigences du cahier des charges : utilisation des diagrammes d'ashby. SANCTION DE LA FORMATION A l'issue de la formation, une attestation de présences est délivrée au stagiaire par le Service Commun de la Formation Continue de l'université Bordeaux 1, au vu des feuilles de présences. TARIFS 500 euro net, documents et repas de midi compris Doctorants - conditions particulières, nous contacter RESPONSABLE PEDAGOGIQUE Francis REBILLAT, Professeur à l'u.f.r. de Chimie de l'université Bordeaux 1 et Chercheur au Laboratoire des Composites Thermostructuraux (LCTS) Tél COORDINATION INGENIERIE INSCRIPTIONS Claire ROUX, Ingénieur de Formation Béatrice MORENO, Assistante Téléphone : Téléphone : Service Commun de la Formation Continue

6 SERVICE COMMUN DE LA FORMATION CONTINUE 43, rue Pierre Noailles Domaine du Haut Carré TALENCE-CEDEX Métallurgie 3 Les métaux dans leur environnement OBJECTIFS DE LA FORMATION Etre capable, à l'issue de la formation, de : Connaitre le comportement de métaux dans différents milieux en fonction de leurs spécificités (composition, microstructure), Estimer la capacité d'une pièce métallique à s'auto-protéger, Modifier les compositions de surface d'une pièce métallique pour accroître sa capacité à s'auto-protéger en fonction de ses conditions environnementales de fonctionnement. PUBLIC Techniciens supérieurs, Ingénieurs, Chargés d'affaires Enseignants-chercheurs, Chercheurs, Personnels techniques, Doctorants PRE-REQUIS Savoir décrire un diagramme de phase à partir des équilibres thermodynamiques à l'état solide ou avoir suivi le stage "Métallurgie 1 : Alliages et microstructures", Savoir calculer l'entalpie d'une réaction chimique, Connaitre les réactions électrochimiques. INTERVENANTS Isabelle AUBERT, Maître de conférences à l'ufr de Physique de l'ubx 1 et chercheur à l'institut de Mécanique et d'ingénierie de Bordeaux (I2M) Daniel MONCEAU, Directeur de recherche CNRS Toulouse et chercheur à l'ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques (ENSIACET ) Jean-Marc OLIVE,Chargé de recherche CNRS Bordeaux et chercheur à l'institut de Mécanique et d'ingénierie de Bordeaux (I2M) METHODES ET MOYENS PEDAGOGIQUES Cours intégrés et nombreux exemples de cas réels Visite d'un laboratoire de corrosion à l'institut de Mécanique et d'ingénierie de Bordeaux (I2M) Support de formation DUREE DATE LIEU 1 jour 15 janvier 2013 Université Bordeaux 1 Adaptation possible de ce stage en intra-entreprise. Nous contacter. TALENCE

7 PROGRAMME Corrosion humide (3 h) Les types de corrosion Manifestations, Description, Conséquences Les concepts théoriques Droite de Tafel, Diagramme d Evans, Diagramme de Pourbaix Exemples de protection contre la corrosion humide Anodisation, Passivation Corrosion sèche (3 h) Les types de corrosion Manifestations, Description, Conséquences Les concepts théoriques Equilibre thermodynamique et formation de l oxyde, Adsorption ou diffusion d oxygène et formation des îlots d oxyde, Croissance du film d oxyde Exemples de quelques méthodes de protection contre la corrosion sèche Modification de composition de surface de la pièce métallique Revêtement agissant comme barrière environnementale et/ou thermique Visite d'un laboratoire de corrosion (1 h) Equipements de vieillissement en corrosion des matériaux Méthode de corrosion sous contrainte Exploitation des résultats d'analyse pour quantifier les vitesses de dégradation des matériaux SANCTION DE LA FORMATION A l'issue de la formation, une attestation de présences est délivrée au stagiaire par le Service Commun de la Formation Continue de l'université Bordeaux 1, au vu des feuilles de présences. TARIFS 500 euro net, documents et repas de midi compris Doctorants - conditions particulières, nous contacter RESPONSABLE PEDAGOGIQUE Francis REBILLAT, Professeur à l'u.f.r. de Chimie de l'université Bordeaux 1 et Chercheur au Laboratoire des Composites Thermostructuraux (LCTS) Tél COORDINATION Service Commun de la Formation Continue INGENIERIE INSCRIPTIONS Claire ROUX, Ingénieur de Formation Béatrice MORENO, Assistante Téléphone : Téléphone :

SOMMAIRE Thématique : Matériaux

SOMMAIRE Thématique : Matériaux SOMMAIRE Thématique : Matériaux Rubrique : Connaissances - Conception... 2 Rubrique : Essais... 7 Rubrique : Matériaux...11 1 SOMMAIRE Rubrique : Connaissances - Conception Connaître les matières plastiques...

Plus en détail

Diapo n : 1. Diapo n : 1

Diapo n : 1. Diapo n : 1 Diapo n : 1 Diapo n : 1 1 Qu est-ce que Welience? Votre support à l innovation bourguignon Welience est une marque créée par ub-filiale, structure privée (SAS), filiale de l université de Bourgogne Au

Plus en détail

Diplôme d ingénieur Génie de l Environnement : spécialité matériaux (Conception Maintenance Recyclage des Matériaux : CR2M).

Diplôme d ingénieur Génie de l Environnement : spécialité matériaux (Conception Maintenance Recyclage des Matériaux : CR2M). Diplôme d ingénieur Génie de l Environnement : spécialité matériaux (Conception Maintenance Recyclage des Matériaux : ). Le diplôme Génie de l Environnement- spécialité Matériaux a été habilité par la

Plus en détail

MASTER SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES MATERIAUX - STM

MASTER SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES MATERIAUX - STM MASTER SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES MATERIAUX - STM Présentation générale Le Master STM fonctionne depuis 1996, avec la collaboration des 8 grandes universités et écoles françaises (INP Toulouse, INPL Nancy,

Plus en détail

SÉMINAIRE SUR LE SOUDAGE DE L ALUMINIUM 22-23 OCTOBRE DELTA QUÉBEC

SÉMINAIRE SUR LE SOUDAGE DE L ALUMINIUM 22-23 OCTOBRE DELTA QUÉBEC SÉMINAIRE SUR LE SOUDAGE DE L ALUMINIUM 22-23 OCTOBRE DELTA QUÉBEC PROGRAMMATION MERCREDI 22 OCTOBRE 12 h à 13 h 30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS - MOT DE BIENVENUE SALLE LAUZON «Soudabilité des alliages d'aluminium»

Plus en détail

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé. Sciences et génie des matériaux MASTER

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé. Sciences et génie des matériaux MASTER Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé MASTER Sciences et génie des matériaux Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Sciences et génie des matériaux prépare des ingénieurs

Plus en détail

L PRESENTATION GENERALE SCPIO

L PRESENTATION GENERALE SCPIO L PRESENTATION GENERALE SCPIO Nom : DEPARTEMENT PLATEFORME TECHNOLOGIQUE Sigle: CEA / DRT / LETI / DPTS SILICUIM Etablissement : CEA Grenoble Adresse : 7 rue des Martyrs Site Web : 804 GRENOBLE Cedex 9

Plus en détail

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES CONGRÈS MATÉRIAUX 2014 Colloque 6 «Corrosion, vieillissement, durabilité, endommagement» LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES Une méthode non destructive pour contrôler le vieillissement et l endommagement

Plus en détail

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE 6 ème journées CAZAC Colin Delfaure 21 MAI 2015 CEA 21 MAI 2015 PAGE 1 LABORATOIRE CAPTEURS DIAMANT MAÎTRISE DE LA SYNTHESE DU DIAMANT

Plus en détail

COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS

COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS Les universités membres de Plasma-Québec mettent à la disposition des étudiants de maîtrise et de doctorat une brochette de neuf cours avancés couvrant

Plus en détail

Matériaux et Structures Matériaux en Environnement Nucléaire Matériaux en Environnement Aéronautique

Matériaux et Structures Matériaux en Environnement Nucléaire Matériaux en Environnement Aéronautique INGENIEUR MATERIAUX & DESIGN DE STRUCTURE par apprentissage Matériaux et Structures Matériaux en Environnement Nucléaire Matériaux en Environnement Aéronautique 1 diplôme, 3 parcours différenciés OBJECTIFS

Plus en détail

Science, Technologie, Santé. Sciences Pour l Ingénieur. Mécanique et Ingénierie. 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h

Science, Technologie, Santé. Sciences Pour l Ingénieur. Mécanique et Ingénierie. 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Science, Technologie, Santé Sciences Pour l Ingénieur Mécanique et Ingénierie M2 120 ES 144 h 66 h 80 h h 798 h 1088 h cours

Plus en détail

Technicien(ne) Chimiste

Technicien(ne) Chimiste Enseignement technique Section de qualification 3 ème degré Technicien(ne) Chimiste Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Troisième degré Technique de qualification Technicien(ne) chimiste Grille horaire

Plus en détail

MAGISTER EN PHYSIAUE

MAGISTER EN PHYSIAUE MAGISTER EN PHYSIAUE CYCLE D ETUDES 3 ème FACULTE Sciences et de la Technologie et des Sciences de la Matière DEPARTEMENT Sciences Physiques INTITULE DE LA PG Physique des matériaux RESPONSABLE Pr. BOUZID

Plus en détail

Master Recherche Sciences et Technologie

Master Recherche Sciences et Technologie Master Recherche Sciences et Technologie Mention: Mécanique Matériaux Procédés (M2P) Spécialité: Mécanique et Énergétique Parcours: Mécanique et Transferts (MT) Responsable pédagogique : Azita Ahmadi-Sénichault

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE TRAITEMENT ET CONTRÔLE DES MATERIAUX

LICENCE PROFESSIONNELLE TRAITEMENT ET CONTRÔLE DES MATERIAUX UNIVERSITE PAUL SABATIER Année Universitaire 2015 2016 Licence Professionnelle Traitement et Contrôle des Matériaux Bat. CIRIMAT 118, Route de Narbonne 31062 Toulouse cedex 04 Tél : 05 61 55 77 51 05 61

Plus en détail

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE Université de LORRAINE 1/2 FLUIDES ET ENERGIE L1 S1 Mathématiques (1) 6 L1 S1 Physique (1) 6 L1 S1 Chimie 6 L1 S1 Méthodes expérimentales 3 L1 S1 Introduction aux géosciences 3 L1 S1 Introduction à l ingénierie

Plus en détail

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux Appellations Agent / Agente de contrôle destructif en mécanique et travail des métaux Contrôleur-vérificateur / Contrôleuse-vérificatrice en mécanique Agent / Agente de contrôle non destructif en mécanique

Plus en détail

Physique Chimie. Constantes physico-chimiques. Ingénierie innovante et durable. Management industriel. Conception et Production

Physique Chimie. Constantes physico-chimiques. Ingénierie innovante et durable. Management industriel. Conception et Production Physique Chimie Recherche et innovation en physique-chimie Optique physique Structure de la matière États de la matière Mécanique physique Modélisation mécanique Fondamentaux en chimie Chimie organique

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE PRO. CHIMIE INDUSTRIELLE Option Environnement ou Option Froid industriel. www.univ-littoral.

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE PRO. CHIMIE INDUSTRIELLE Option Environnement ou Option Froid industriel. www.univ-littoral. SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE PRO CHIMIE INDUSTRIELLE Option Environnement ou Option Froid industriel www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce diplôme est issu d un partenariat

Plus en détail

SOMMAIRE. Espace Clément Ader 3-6. L Institut Clément Ader.7. METEO-France.8 METEO-France : les Nouveaux Calculateurs...9

SOMMAIRE. Espace Clément Ader 3-6. L Institut Clément Ader.7. METEO-France.8 METEO-France : les Nouveaux Calculateurs...9 SOMMAIRE Espace Clément Ader 3-6 L Institut Clément Ader.7 METEO-France.8 METEO-France : les Nouveaux Calculateurs...9 Le mésocentre de calcul intensif de la Région-Pyrénées CALMIP.10-11 CRITT Mécanique

Plus en détail

O LA TRANSFORMATION DE LA SOCIÉTÉ L ingénieur INP-ENSIACET met en œuvre une nouvelle approche de la science au service de la société Afin de faire face aux enjeux de demain, l INP- ENSIACET forme des ingénieurs

Plus en détail

Descriptif détaillé du parcours

Descriptif détaillé du parcours Descriptif détaillé du parcours Etablissement : Faculté des Mastère Professionnel Domaine de formation : Chimie Mention Chimie (Tronc Commun) Semestre : S (M) MRC Synthèse et réactivité des composes polyfonctionnels

Plus en détail

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé

LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé LICENCE Mention PHYSIQUE, CHIMIE (P.C) Domaine Sciences- Technologie - Santé Admission Admission en 1ère année de licence (L1) - candidats titulaires du bac série S ou du DAEU option B : Vœux d orientation

Plus en détail

BILAN PROVISOIRE DES FORMATIONS LMD. (juillet 2005)

BILAN PROVISOIRE DES FORMATIONS LMD. (juillet 2005) BILAN PROVISOIRE DES FORMATIONS LMD (juillet 2005) 1 FORMATIONS LMD REGION NORD Spécialité ou Titre de la M2 Rech Matière Condensée Lille USTL Sciences et Technologies Physique/Chimie M2 Pro.. 2 parcours

Plus en détail

Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X

Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X Utilisation de la microscopie pour la caractérisation structurale et morphologique de mélanges de polymères immiscibles

Plus en détail

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 36 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-0053 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 :

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 : SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE EN L : - Parcours : «Chimie» (Dunkerque) - Parcours : «Physique, Sciences-Physiques, Electronique et Instrumentation» (Calais) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Bourses Chimie ParisBerlin

Bourses Chimie ParisBerlin Bourses Chimie ParisBerlin Eléments du parcours de Chimie à l Université Libre de Berlin (FU Berlin, Allemagne) en comparaison avec l UPMC P Reinhardt (MCF, Laboratoire de Chimie Théorique, UPMC), 27/08/2014,

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Grade : Professeur des Universités (PR2 5ème échelon)

Notice biographique Repères biographiques communs. Grade : Professeur des Universités (PR2 5ème échelon) Nom : DEL FATTI Corps : Professeur des universités Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : NATALIA Grade : Professeur des Universités (PR2 5ème échelon) Section : 30 Equipe de recherche

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

LICENCE (LMD) - CHIMIE

LICENCE (LMD) - CHIMIE LICENCE (LMD) - CHIMIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Cette licence propose une formation générale permettant d'acquérir

Plus en détail

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Samuel HEMERY (2 e année) Directeur de thèse: Thierry Auger (CNRS) Encadrant CEA: Jean Louis Courouau (DPC/SCCME/LECNA)

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M)

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) FFRE DE FRMATIN Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la Matière Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) M2 0

Plus en détail

Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants

Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants!!! Fiabilité des systèmes mécatroniques Système mécatronique FISYCOM vise à déployer des moyens technologiques et méthodologies multiphysiques

Plus en détail

Quels métiers. après un master. Traitements de Surface?

Quels métiers. après un master. Traitements de Surface? Quels métiers après un master Formulation et Traitements de Surface? 0 Ingénieur industrialisation Chimiste industrialisation Ingénieur traitements de surfaces Responsable produits Responsable prestation

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015 REPUBLIQUE IENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

USINAGE A GRANDE VITESSE

USINAGE A GRANDE VITESSE USINAGE A GRANDE VITESSE François Geiskopf Yann Landon Emmanuel Duc LURPA, décembre 1999 L usinage à grande vitesse est devenu depuis le début des années 90 un des procédés de fabrication à la mode,

Plus en détail

pro Unité de formation de sciences de l ingénieur Maintenance aéronautique

pro Unité de formation de sciences de l ingénieur Maintenance aéronautique Licence pro Unité de formation de sciences de l ingénieur Maintenance aéronautique Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Maintenance des systèmes pluritechniques Spécialité

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Laboratoire de Tribologie et Dynamiques des Systèmes

Laboratoire de Tribologie et Dynamiques des Systèmes Laboratoire de Tribologie et Dynamiques des Systèmes ECL LTDS UMR 5513 ENISE CNRS INSIS titut Carnot I@ embre de l Ins m t s e S D T L e L 1 L La carte d identité du laboratoire Les thèmes scientifiques

Plus en détail

Partenariat pour une durée de 5 ans

Partenariat pour une durée de 5 ans Partenariat pour une durée de 5 ans 1- Contrat-cadre de recherche LCR - Laboratoire Navier 2- Chaire d enseignement et de recherche Lafarge R&D : Un réseau international reliant la recherche centrale et

Plus en détail

Master Sciences Pour l Ingénieur et sciences des Matériaux (SPIM) de l Université de Lorraine

Master Sciences Pour l Ingénieur et sciences des Matériaux (SPIM) de l Université de Lorraine Master Sciences Pour l Ingénieur et sciences des Matériaux (SPIM) de l Université de Lorraine Spécialité en: Physique Chime des Matériaux, Matériaux, Métallurgie, Mécanique Matériaux, Génie Mécanique et

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : 19,20 et 21 mai 2008 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique ( E.A.M.E.A. ) BP19 50115 CHERBOURG ARMEES

Plus en détail

MESURES D'HUMIDITE DE L'AIR - INITIATION

MESURES D'HUMIDITE DE L'AIR - INITIATION MESURES D'HUMIDITE DE L'AIR - INITIATION REFERENCE H01 Être capable de mettre en œuvre des instruments de mesure de l'humidité de l'air (choix de la technologie, méthode de mesure, préconisations d emploi,

Plus en détail

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur La mise en stage dans d autres cursus Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur Séminaire Léonardo 26-29 novembre 2012 Institut P UPR CNRS 3346 CNRS Université de Poitiers

Plus en détail

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2.

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2. THEMATIQUE A Titre : Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. Présenté par : Professeur Chrysostôme RAMINOSOA, Directeur de l

Plus en détail

Conseils en Ingénierie mécanique

Conseils en Ingénierie mécanique Conseils en Ingénierie mécanique contact@solsi-cad.fr +33 (0)3 87 60 34 49 CONCEVOIR OPTIMISER Metz INNOVER VALIDER Historique 1985 1992 1996 2003 2013 2014 Solsi : Calculs des Structures - FEA Création

Plus en détail

Ecole d été des spectroscopies d électrons.

Ecole d été des spectroscopies d électrons. Lundi 08 juin 2015 16h00 16h30 Principe et fondements de la technique - Les interactions photon-matière, l émission des photoélectrons - l analyse chimique par XPS Jean-Charles DUPIN Appareillage et instrumentation

Plus en détail

COULEUR, ARCHITECTURE

COULEUR, ARCHITECTURE FORMATION COULEUR, ARCHITECTURE ET CADRE DE VIE Dans le cadre de votre pratique liée à l architecture et aux espaces intérieurs, la couleur joue un rôle important. Porteuse de sens, outil d intégration

Plus en détail

Projet d école d ingénieur de l UAG

Projet d école d ingénieur de l UAG Projet d école d ingénieur de l UAG 1 ALEX MERIL ALAIN ARCONTE RUDDY BLONBOU SARRA GASPARD ENGUERRAN GRANDCHAMP LAURENCE ROMANA Répartie sur trois pôles UAG Guadeloupe, Guyane, Martinique 11 804 étudiants

Plus en détail

L3 Physique-Chimie - Chimie (Pau) / Liste de métiers

L3 Physique-Chimie - Chimie (Pau) / Liste de métiers L3 Physique-Chimie - Chimie (Pau) / Liste de métiers Nombre de diplômés 40 Nombre de répondants 18 5 28 % 4 22 % 2 11 % 2 11 % 1 6 % 1 6 % 1 6 % Information-communication 1 6 % 1 6 % Total 18 10 3 2 2

Plus en détail

Antoine BOUBAULT. Postdoctorant CNRS PROMES UPVD

Antoine BOUBAULT. Postdoctorant CNRS PROMES UPVD Antoine BOUBAULT Postdoctorant CNRS PROMES UPVD Introduction Contexte Sortie fluide Récepteur (Matériaux absorbeurs) Entrée fluide Héliostats (Matériaux réflecteurs) Accroissement la durée de vie des matériaux

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

Journée Portes ouvertes. 2014 10h-17h. Formation. Apprentissage

Journée Portes ouvertes. 2014 10h-17h. Formation. Apprentissage Journée Portes ouvertes Samedi 15 février 2014 10h-17h Formation Par Apprentissage 2014 1 Etre ingénieur EEIGM c est Maîtriser la conception et l utilisation de l ensemble des matériaux Posséder de solides

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : du lundi 04 mai au mercredi 06 mai 2015 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique (E.A.M.E.A.) CC19 50115

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES L école nationale supérieure de physique, électronique, matériaux propose à ses étudiants des filières métiers sur des thématiques d avenir : Micro & nanotechnologies (micro et nanoélectronique, nanosciences,

Plus en détail

Détermination des structures moléculaires Structures et diffraction.

Détermination des structures moléculaires Structures et diffraction. Détermination des structures moléculaires Structures et diffraction. Pr. Richard Welter, Institut de Biologie Moléculaire des Plantes, welter@unitra.fr CONTENU DES ENSEIGNEMENTS 1) Discussion sur la notion

Plus en détail

Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie. PREDAT 1 juin 2012

Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie. PREDAT 1 juin 2012 Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie PREDAT 1 juin 2012 Axes stratégiques du CEA : Positionnement d AlHyance 3 segments l hydrogène (Production, Stockage,

Plus en détail

La triple certification QSE à l ENSCBP-IPB : des outils pour mieux travailler. Jean-Marc HEINTZ

La triple certification QSE à l ENSCBP-IPB : des outils pour mieux travailler. Jean-Marc HEINTZ La triple certification QSE à l ENSCBP-IPB : des outils pour mieux travailler Jean-Marc HEINTZ 0 Présentation de l ENSCBP l enjeu de la qualité La qualité, les certifications QSE des outils pour travailler

Plus en détail

Les mortiers de réparation

Les mortiers de réparation Les mortiers de réparation Pathologie du béton et la réparation du béton Déroulement de l opération 1 Diagnostic Evaluer la maladie et son étendue Réparations Structurelles / Superficielles 2 Préparation

Plus en détail

LICENCE 3. Parcours SPI - Matériaux. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

LICENCE 3. Parcours SPI - Matériaux. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : LICENCE 3 2013-2014 Mention Physique Chimie / Sciences Pour l Ingénieur Parcours SPI - 1. Editorial du responsable Ce parcours permet aux étudiants à la fois de consolider et élargir leurs bases théoriques

Plus en détail

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013 La Plateforme GALA Un projet régional structurant CPER 2007-2013 avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique Labellisé en avril 2009 Plateforme GALA : quel rôle? Principe

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

VOS MISSIONS PROFESSIONNELLES

VOS MISSIONS PROFESSIONNELLES LICENCE PROFESSIONNELLE ÉCO-CONCEPTION EN PLASTURGIE ET COMPOSITES Le cadre technique est sensibilisé aux méthodes de l éco-conception et de la recherche développement. C est un spécialiste des outils

Plus en détail

Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT

Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT LE CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS UN SERVICE PUBLIC 3 MISSIONS Formation des adultes tout au long de la vie professionnelle

Plus en détail

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014)

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) Calendrier de la Session de Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) 1 ère Année LA Protection de l Environnement (1 ère PE) Pollution Marine Math Chimie Générale Biologie Cellulaire Microbiologie Génétique Biologie

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administrateur de parc informatique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des Matériaux, systèmes de construction et ouvrages

Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des Matériaux, systèmes de construction et ouvrages Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des Matériaux, systèmes de construction et ouvrages Mission et Objectifs de la RILEM L Origine La Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1560 rév. 2

ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1560 rév. 2 Convention N 150 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1560 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

FORMATION INITIALE. L excellence par la Formation. Répondre à une évolution du contexte Africain. Répondre aux nouvelles attentes des participants

FORMATION INITIALE. L excellence par la Formation. Répondre à une évolution du contexte Africain. Répondre aux nouvelles attentes des participants L excellence par la Formation FORMATION INITIALE Ecole créée et financée par Yélé Consulting, Cabinet de conseil en énergie implanté en France Répondre à une évolution du contexte Africain Répondre aux

Plus en détail

Dossier de presse LabEx SOLSTICE

Dossier de presse LabEx SOLSTICE Dossier de presse LabEx SOLSTICE Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des Mines d Albi partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion

Plus en détail

Présentations GTF. Point de vue d un utilisateur final. Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste

Présentations GTF. Point de vue d un utilisateur final. Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste Présentations GTF Présenté par : Georges NAHAS Organismes : Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) Paris 26 mai 2009 Introduction Le vieillissement des ouvrages de génie civil et plus

Plus en détail

«L assemblage par collage» Niveau SPECIALISTE

«L assemblage par collage» Niveau SPECIALISTE Mise à jour 2014 RESCOLL «L assemblage par collage» Niveau SPECIALISTE Formation qualifiante selon le standard européen PR EWF 516-01 BUTS PROFESSIONNELS Acquisition des principes fondamentaux sur la technologie

Plus en détail

De la mesure avant toute chose

De la mesure avant toute chose Actia Latécoère Aéronautique & Espace Environnement & Énergie Transport terrestre Elta Alcatel Space Ingénierie de l Instrumentation, Capteurs et Mesures Master professionnel labellisé IUP De la mesure

Plus en détail

Théorie et utilisation pratique des calorimètres et analyseurs thermiques

Théorie et utilisation pratique des calorimètres et analyseurs thermiques Théorie et utilisation pratique des calorimètres et analyseurs thermiques Public concerné Stages de formation standard inscrite au planning : - Toute personne responsable ou utilisatrice d équipements

Plus en détail

CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE

CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE Contenu : Miscibilité totale Miscibilité partielle Plan du cours Objectif général Acquérir les notions de base associées à la formation des phases, de leurs

Plus en détail

Formations continues 2015

Formations continues 2015 UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD Projection thermique, Dépôts en phase vapeur Fabrication additive Formations continues 2015 Institut de Recherche sur les Transports, l Énergie et la Société

Plus en détail

LICENCE. Informatique

LICENCE. Informatique LICENCE Qu est-ce que l informatique? L informatique est la science du traitement automatique de l information. Des données numériques issues de supports variés (texte, image, son, vidéo) sont représentées,

Plus en détail

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Master CSMP Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Cohabilitation : Université Montpellier 2 - ENS Chimie de Montpellier - CEA.INSTN Partenaires complémentaires

Plus en détail

CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES

CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES Vendredi 2 juillet 2010 CREATION D UN RESEAU DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES LES ACTEURS DE LA RECHERCHE PUBLIQUE

Plus en détail

Préparation d échantillons pour les microscopies électroniques et photoniques

Préparation d échantillons pour les microscopies électroniques et photoniques Formation Préparation d échantillons pour les microscopies électroniques et s Du lundi 1 er au jeudi 4 décembre 2014, Bordeaux Dates Du 1 er au 4 décembre 2014 INFORMATIONS PRATIQUES Lieux Salle de Formation

Plus en détail

B- Parcours EQUIPEMENTS TECHNIQUES ET BÂTIMENTS (ex-deust Maintenance Immobilière)

B- Parcours EQUIPEMENTS TECHNIQUES ET BÂTIMENTS (ex-deust Maintenance Immobilière) LICENCE INGENIERIE DES SERVICES Option Maintenance et sécurité des patrimoines bâtis industriels, d'habitation et de services A- Parcours BÂTIMENT, SÉCURITÉ, ENVIRONNEMENT B- Parcours S (ex-deust Maintenance

Plus en détail

Effet de la composition chimique de la solution interstitielle d un béton jeune sur la passivation d un acier doux C15

Effet de la composition chimique de la solution interstitielle d un béton jeune sur la passivation d un acier doux C15 SEPOLBE Effet de la composition chimique de la solution interstitielle d un béton jeune sur la passivation d un acier doux C15 S. CHAKRI, I. FRATEUR, E. SUTTER, B. TRIBOLLET, V. VIVIER CNRS, UMR 8235,

Plus en détail

MEB-FEG Fort courant ZEISS «Merlin»

MEB-FEG Fort courant ZEISS «Merlin» MEB-FEG Fort courant ZEISS «Merlin» Exemple d application : quantification de monocouches de ségrégation par WDS Frédéric hristien, Pawel Nowakowski, Yann Borjon-Piron, René Le Gall LGMPA - Polytech Nantes

Plus en détail

Master Recherche Dynamique des Fluides, Energétique et transferts

Master Recherche Dynamique des Fluides, Energétique et transferts Master Recherche Dynamique des Fluides, Energétique et transferts Le Master Recherche, Spécialité Dynamique des fluides, Energétique et Transferts (DET) est délivré en habilitation partagée par - l'université

Plus en détail

4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie

4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie 4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie a) Classifications b) Microscope métallographique c) Microscope électronique à balayage d) Microscope électronique en transmission e) Diffraction des rayons

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I)

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) École Française de Papeterie et des Industries Graphiques Laboratoire LGP2 UMR-CNRS 5518 EFPG, Domaine Universitaire, BP 65, 38402 Saint-Martin-d Hères Cedex

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance Experts & partenaires pour une offre globale haute performance MONT-BLANC MEDICAL INDUSTRIES MÉTIERS & COMPÉTENCES DES ENTREPRISES EXPERTES RÉUNIES POUR UNE OFFRE GLOBALE DÉDIÉE AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS

Plus en détail

Fès. Université Sidi Mohammed Ben Abdellah. Faculté des Sciences Dhar El Mahraz. Licences Professionnelles

Fès. Université Sidi Mohammed Ben Abdellah. Faculté des Sciences Dhar El Mahraz. Licences Professionnelles Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Faculté des Sciences Dhar El Mahraz Fès LICENCES PROFESSIONNELLES Licences Professionnelles Filière TSEI : Techniques des Systèmes Electroniques et informatiques Coordonnateur

Plus en détail

Critères de sélection des matériaux

Critères de sélection des matériaux Critères de sélection des matériaux Quels outils pour faire le meilleur coix? Jean Colombani 04 7 44 85 70 jean.colombani@univ-lyon1.fr Laurent Joly 04 7 43 6 11 laurent.joly@univ-lyon1.fr Vittoria Piscedda

Plus en détail

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 DOSSIER DE Le Pôle d Ingénierie Chimique La construction du Pôle d Ingénierie Chimique (PIC) de l Ecole Nationale Supérieure de Chimie de

Plus en détail

Master Electronique Electrotechnique Automatique

Master Electronique Electrotechnique Automatique Master Electronique Electrotechnique Automatique Spécialité Energie et Fiabilité Gilles DESPAUX Directeur des études Arnaud VIRAZEL Responsable 1 er année www.master-eea.univ-montp2.fr Philippe ENRICI

Plus en détail

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE Domaine : Sciences de la Matière -SM- (D02) Filière : Chimie Option : Chimie Rattachement Administratif Faculté : Faculté des Sciences Département : Département

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Spécialiste Analyse des métaux (Ref : 3523) Maîtrisez les techniques de caractérisation microscopiques et macroscopiques COMUNDICOMPETENCES-TECHNIQUESDEL INGÉNIEUR SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS

Plus en détail

International Welding Inspection Personnel

International Welding Inspection Personnel International Welding Inspection Personnel I.W.I.P. COMPREHENSIVE LEVEL STANDARD LEVEL Présentation générale et modalités de réalisation Session 2014 Formation accréditée par L'ASSOCIATION BELGE DU SOUDAGE

Plus en détail