Le verre était-il à moitié vide ou à moitié plein?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le verre était-il à moitié vide ou à moitié plein?"

Transcription

1 Le verre était-il à moitié vide ou à moitié plein? Même si tout un chacun prétend que le salaire n est pas le facteur essentiel dans son travail, il n empêche qu il n est très certainement pas le moins important. Au terme d une petite année au cours de laquelle les nuages sombres se sont dissipés, la seconde moitié de 2011 a malheureusement de nouveau provoqué pas mal de grabuge et de péripéties dans l économie. Cela se reflète-t-il aussi dans les chiffres des salaires? 6

2 AUTEUR: GUY KINDERMANS TOP L économie semble aujourd hui être taillée à la mesure des accros des décharges d adrénaline sur des montagnes russes. La montée semble étonnamment lente, mais la plongée dans le vide est d autant plus impressionnante. Si pour l enquête salaires 2011, les participants s étaient montrés relativement positifs grâce à une demande d informaticiens de nouveau en hausse (ainsi qu aux possibilités supplémentaires d obtenir un salaire quelque peu plus élevé), l on pouvait s attendre cette fois à une nouvelle tendance à la baisse... Chiffres contrastés Néanmoins, cela ne saute pas immédiatement aux yeux dans les chiffres de l enquête salaires de cette année. En effet, sur base de l ensemble des répondants ICT, quel que soit leur statut (salarié, freelance, etc.), il apparaît que pour 54% d entre eux, la rémunération totale était plus élevée que celle de l année précédente. Quelque 4 ont dû se contenter d un salaire égal, alors que 6% ont connu une baisse de leur rémunération. Pour les informaticiens salariés, ces valeurs sont même respectivement de 57% supérieur, 4 égal et 5% inférieur. Bref, des valeurs qui ne reflètent en rien une année horrible. Comme même pas 1% des répondants indique que leur entreprise leur a imposé une réduction salariale, les réponses inférieur sont plutôt à chercher du côté de ceux qui ont accepté un nouvel emploi moins bien rémunéré. Si l on considère les chiffres par fonction, l on constate que l année écoulée a quand même été quelque peu plus mouvementée. Tout en haut de la pyramide ICT, l on trouve encore et toujours le CIO/EDP manager, en témoignent les chiffres. La médiane pour cette fonction se situe dans le groupe de salaires EUR, ce qui représente un bond de deux SOURCE: CIO / EDP manager Less than % 0.6% 0.6% 0.6% 1.1% 1.1% 2.3% 4% 4.6% 4.6% 2.9% 2.9% 2.3% 6.3% 6.3% 2.9% 5.7% 9.1% 4.6% 4.6% 3.4% 3.4% 2.3% 22.3% groupes (le salaire mensuel brut moyen atteignait cette année quelque EUR sur base des réponses obtenues). Quiconque se trouve dans le groupe médian, sait qu il y a autant de personnes qui gagnent moins que de personnes qui gagnent plus que lui/elle. Le CIO/EDP manager ne s en tire du reste pas mal, car l année précédente, il avait aussi bénéficié d un bond vers le SOURCE: Analyst Less than % 1.8% 2.7% 5.3% 5.3% 6.2% 7.1% 7.1% 8.8% 9.7% 9.7% 9.7% 2.7% 3.5% 3.5% 5.3% 3.5% 0.9% 0.9% 2.7% ÉLÉMENTS DE RÉMUNÉRATION COMPLÉMENTAIRES (composants du pack de rémunération dans les 12 mois précédents) 1. Assurance hospitalisation complémentaire (76%) 2. Extras (PC, GSM ou autre gratuit) (74%) 3. 13e mois, Xe mois (73%) 4. Chèques repas (72%) 5. Assurance pension complémentaire 69%) La voiture de société (68%) ne fait plus partie du top 5 pour la première fois depuis longtemps. ELÉMENTS DE RÉTRIBUTION SOUHAITÉS ( NICE TO HAVE ) (pour ce petit extra dans la guerre des talents) 1. Voiture de société 2. Jours de congé supplémentaires 3. Extras (PC, GSM ou autre gratuit) 4. Chèques repas 5. 13e mois, Xe mois FACTEURS INTERVENANT LORS DU CHOIX D UN NOUVEL EMPLOYEUR 1. Salaire 2. Ambiance de travail 3. Possibilités de carrière 4. Horaire flexible 5. Sécurité d emploi 7

3 L OUTSOURCING PERSISTE ET SIGNE L outsourcing continue de se distinguer avec 58% des répondants qui affirment y avoir fait appel à des fins ICT au cours des 12 mois précédents. Ce pourcentage atteint même 72% chez les répondants du secteur non marchand. Le n 1 en matière d outsourcing ICT est et reste le développement d applications, cité par 69% des répondants, suivi à distance par la gestion et l exploitation journalières de l infrastructure ICT (5), l externalisation des processus d entreprise (21%). Les services dans le nuage, tant permanents que temporaires, représentent encore et toujours une minorité (quelque 14%). La Belgique demeure encore le pays par excellence où est établi le groupe supérieur (après un an de statu quo, suivant une année où le bond avait été de deux groupes). Pour l analyste - tant fonctionnel que système -, l année écoulée fut également favorable avec une médiane dans le groupe de salaires EUR. Cela représente aussi un bond d un groupe de salaires (après un statu quo l année précédente, suivant une année caractérisée aussi par un bond d un groupe de salaires). Le salaire mensuel brut s est établi cette année à EUR. Les choses se sont par contre moins bien passées pour l ingénieur/administrateur systèmes cette année. Pour cette fonction, la médiane a en effet suivi un lent mouvement de yoyo, avec cette année une chute de la médiane vers le groupe de salaires EUR (après un bond d un For ict outsourcing purposes, your employer called upon a service provider located Offshore (India/Far East/America) 29.3% Nearshore (Europe incl Russia, North Africa) 29.6% Belgium (datacenter/resources in Belgium) 68.8% The ict department as an independent company 6.1% fournisseur de services d outsourcing (69%), précédant l offshoring (Inde, etc.) et le nearshoring, tous deux 3 (les entreprises peuvent faire appel à plus d un type d outsourcing). Le secteur non-marchand opte encore plus explicitement pour la Belgique Higher Unchanged Lower groupe l année précédente, suivant une année de statu quo). Le salaire moyen a été de EUR. Ces variations de résultats sont du reste assez souvent la conséquence de valeurs qui déterminent de justesse une hausse ou un recul. Cela s applique assurément moins pour le groupe des spécialistes télécoms/réseaux, qui semble avoir joué d une malchance exceptionnelle cette année. La médiane a en effet ici reculé de 2 groupes à EUR, après un bond d un groupe l année précédente. Le salaire mensuel avec 91% de réponses dans ce sens, mais nettement moins par contre pour le nearshoring (18%) et l offshoring (3%). Les pouvoirs publics choisissent également davantage la Belgique (78%), contre 17% pour le nearshoring et 13% pour l offshoring. Was your total remuneration (salary + additional elements) last year compared to the previous year 54.3% 40.1% 5.6% moyen a été pour eux de EUR. Les analystes/programmeurs n ont pas de quoi se réjouir non plus, car leur groupe médian se situe dans la fourchette salariale EUR, et ce pour la troisième année consécutive. Le salaire brut moyen est ici de EUR. Pour le project manager, l année écoulé a été relativement clémente avec une médiane dans le groupe salarial EUR et un salaire brut moyen de EUR. Bref, une situation assez variée, où l on peut quasiment observer que les nantis ont été avantagés, mais pas tellement les autres. Un élément peut-être encore plus manifeste encore, c est que la croissance la plus lente (ou qui brille le plus par son absence) concerne les fonctions les plus sensibles ou celles qui sont prises en considération pour l outsourcing. Comme l année précédente, l on a encore poussé plus avant les calculs, à la recherche des groupes médians dans les différents secteurs. De manière inchangée, cette médiane se situe pour les informaticiens dans l industrie/secteur de la production, les pouvoirs publics et le non-marchand dans le groupe salarial EUR, avec des salaires moyens oscillant de à EUR. Il n y a eu déception que pour les informaticiens du secteur des services avec un groupe médian en recul d un groupe de salaires cette année à EUR et un salaire mensuel brut moyen de EUR. Voilà clairement un secteur sous pression, ce qui n est pas vraiment étrange au vu du grand nombre d informaticiens occupés dans le secteur des banques et des assurances en Belgique. Le système belge honore par ailleurs les plus anciens dans leur profession, ce qui ressort aussi des chiffres en fonction du nombre d années de service en tant qu informaticien. Pour les nouveaux venus, ayant moins d un an d expérience, la médiane se trouve dans le groupe de salaires EUR avec un salaire mensuel brut moyen de quelque

4 EUR. Une situation qu il faudra assurément changer pour l informaticien débutant, surtout s il dispose de la connaissance dans les nouveaux domaines recherchés comme les big data et d autres. Pour l informaticien actif depuis 3 à 5 ans, la médiane se trouve déjà dans le groupe de salaires EUR avec un salaire mensuel brut moyen de EUR. Pour 5 à 10 années d expérience, la médiane se situe dans le groupe EUR avec un salaire moyen de EUR. L informaticien ayant plus de 15 années d expérience - et qui occupe souvent une fonction d un niveau supérieur à l avenant avec une meilleure rémunération - voit sa médiane se situer dans le groupe de salaires EUR avec un salaire mensuel brut moyen de EUR. Des chiffres plutôt fortement influencés par l assez grand nombre de répondants qui indique gagner plus de EUR buts par mois. Bref, malgré l enchaînement des péripéties économiques, les choses auraient pu être pires pour l informaticien belge. In order to maintain the number of ict-jobs in the company, which measures do you prefer? Salary cut (less salary, same working hours) Salary cut (same salary, longer working hours) Less working hours with salary cut (4/5,...) Temporary unemployment for salaried personnel Career break Merci l indexation! L augmentation de la rémunération peut cependant être attribuée en bonne partie à l indexation des salaires durant l année écoulée. Pour 33% des répondants, la politique salariale de leur entreprise était basée sur ce mécanisme. Pour 25%, la hausse a été le résultat d une évaluation des prestations personnelles, à côté de 17% pour qui elle a été engendrée par la politique générale Yes No 14.7% 85.3% 32.6% 67.4% 47.2% 52.8% 25.3% 74.7% 29.3% 70.7% IT TAKES MORE THAN SALARY TO WIN THE RACE Feel like exploring new horizons? From the safe harbor of an international company? Want to shape your career and sharpen your skills? Are you looking for your kind of work-life balance? Join Brunel to Maximize your technical potential Apply your expertise on challenging projects for interesting clients Permanently develop yourself and your market value Enjoy the freedom to direct your own career path Sail to to put in an application for one of our ICT vacancies or leave your curriculum vitae. Or contact us through In both cases please mention reference code CG.

5 L INFORMATICIEN BELGE, ÉDITION 2012 L enquête annuelle sur les salaires menée par Data News n existe que grâce à vous, lecteur, et cette année aussi, nous avons pu recueillir plus de réponses, et nous vous en remercions! Parmi cellesci, environ 6 provenaient du secteur des TIC proprement dit, outre quelque 4 issues des départements TIC d entreprises utilisatrices finales. Avec 51%, un peu plus de la moitié des répondants étaient actifs dans une société de services du secteur privé, alors que 31% provenaient du secteur de la production/industrie. L administration et le secteur public ont représenté 15%, et le non-marchand 3% des répondants. L ensemble se traduit aussi dans la taille des entreprises, puisque 52% travaillent dans une société comptant plus de 500 collaborateurs, et 12% sont employés dans une société avec 200 à 500 collaborateurs soit 64% quand on les additionne. En revanche, seuls 15% proviennent d entreprises de moins de 50 personnes. Cette répartition reflète également la taille des départements TIC où sont actifs les répondants, avec 41% dans des départements comptant plus de 100 informaticiens titulaires, outre 11% comptant de 50 à 100 informaticiens. Et ce nombre progresse encore, puisque chez 32% des répondants, de nouveaux informaticiens ont été engagés dans les 12 mois précédents, contre 43% où le nombre est resté identique et 17% où ce nombre a baissé. Ou comment les déboires économiques n ont pas encore influencé négativement la demande. La plupart des indications d une augmentation ont été enregistrées dans les sociétés prestataires de services (36%), le nombre le plus bas se retrouvant dans le non-marchand (23%). Si des mesures devaient tout de même être prises pour éviter le licenciement d informaticiens, c est une réduction du temps de travail avec diminution du salaire qui rencontre le moins de résistance (seuls 53% disent non ), tandis qu une diminution de salaire (salaire inférieur à temps de travail égal) s oppose à un non de 85% des répondants. Contrôle d Acerta Vu la nature de l enquête, l honnêteté nous oblige à évaluer aussi la représentativité des résultats pour tous les informaticiens belges. En effet, il est parfaitement possible que, malgré les nombreuses réponses, plusieurs groupes d informaticiens ne soient pas représentés. C est la raison pour laquelle nous avons fait appel cette année au secrétariat social et spécialiste RH Acerta, afin de valider le tout. Il en ressort que l enquête salaires est dans le bon au niveau de l âge moyen des informaticiens, mais que le nombre de répondants plus âgés et ceux actifs dans les entreprises de taille plus grande créent ensemble une sorte de distorsion. Sur la base de ses propres données, Acerta établit que les salaires bruts de Data News sont au total en moyenne de quelque 8% supérieurs à ceux des chiffres d Acerta, ce qui s explique en grande partie par la distorsion susmentionnée et par de possibles différences régionales (Bruxelles paie mieux que le reste du pays). Si la vérité se situe au milieu, il faut soustraire en moyenne 150 EUR de salaire brut aux chiffres de Data News, tel est le message d Acerta. The salary policy of your employer in 2011 Salary raise based on company policy Salary raise based on individual evaluation Salary raise depending on company results Labour conventions / general mechanism as e.g. wage indexation Salary freeze Salary cut Don't know 17.7% % 8.8% 11.9% propre à l entreprise. Il n y a que pour 3% que l augmentation est directement due aux résultats de l entreprise. 9% des répondants ont été confrontés à un gel des salaires. Par ailleurs, il semble y avoir ici des différences entre les deux parties du pays. Sur base de la distinction néerlandophone/francophone, nettement plus de francophones affirment que leur hausse a été induite par des accords légaux/indexation, en l occurrence 4 (contre 3 chez les néerlandophones). Avec 12%, les francophones ont obtenu aussi un score plus faible en matière de gel salarial. En outre, le pourcentage des néerlandophones qui se sont vu accorder une augmentation sur base des prestations individuelles, est légèrement plus élevé (26%). Par fonctions, l analyste (système et fonctionnel) semble être cette année le groupe, dont on a pris le plus les prestations individuelles en compte pour une augmentation. Tel est en effet le cas pour 31% des répondants. Tout le contraire du programmeuranalyste, chez qui ce ne fut le cas que pour 18% d entre eux. Si l on tient compte des années d expérience, le pic de l évaluation individuelle se trouve chez les informaticiens ayant 1 à 3 ans d ancienneté (31%), et le score le plus bas (23%) chez ceux ayant plus de 15 années 25% Voyent leur augmentation basée sur une évaluation individuelle d expérience. Et cela n est guère étonnant, dans la mesure où l on est d abord évalué après 1 à 3 ans pour une véritable augmentation salariale (plus que l indexation), alors que l on connaît plus facilement la valeur des anciens pour l entreprise. Sous l angle des secteurs, l on distingue en la matière plutôt un modèle prévisible. Chez les répondants des secteurs des 10

6 pouvoirs publics et du nonmarchand, l augmentation résultait pour 53% de l exécution des accords légaux/indexation, contre 26% seulement dans le secteur des services et 32% dans le secteur industriel/production... C est l image inverse que l on obtient pour l augmentation sur base des prestations personnelles. Cet aspect est cité par 31% des répondants du secteur des services et par 23% 1 Subissent un gel de leur salaire dans le secteur tertiaire des répondants du secteur industriel/production. Dans les pouvoirs publics et dans le non-marchand, les valeurs étaient respectivement de 12 et 6%, nettement moins donc. Il sera certainement intéressant de vérifier si cela va changer dans les prochaines années (sans faire de comparaison immédiate, il est apparu l an dernier que seuls 7% des répondants des pouvoirs publics étaient évalués sur leurs prestations personnelles). L on s étonnera aussi du reste Very Rather Hardly Not at all Are you happy about your total remuneration? des chiffres en matière de gel salarial. Ce fut le cas pour 1 des répondants du secteur des services et du secteur industriel/production (disons le privé ). Pour les pouvoirs publics, c était 6% et dans le nonmarchand 4% seulement. Cela pourrait indiquer que dans le secteur privé, l on pousse davantage sur le frein et/ou que dans les autres secteurs, il y aurait une prise de conscience d avoir encore à combler un certain retard! En général, l on peut affirmer que l année dernière a été moins bonne que la période qui précéda l enquête salaires de En effet, la prépondérance des accords légaux/indexation dans le nombre de cas d augmentation indique qu il n a pas été question ici d une hausse de la rémunération (car l indexation vise plutôt un maintien du pouvoir d achat). En d autres mots, l année écoulée ne fut pas tellement intéressante du point de vue des augmentations de salaire. Mais tout bien considéré, l on peut aussi affirmer qu elle aurait pu être pire. 22% 62.5% 11.4% 4.1% SOURCE: System engineer/admin Less than % 6.8% 4% 9.2% 7.6% 8.4% 10.4% 6.4% 8.8% 6.4% 4% 1.2% 3.6% 0.4% 0.4% 1.2% Assez satisfaits Le fait que cela aurait pu être pire, est aussi la raison pour laquelle les informaticiens demeurent assez satisfaits de leur rémunération. Pas moins de 85% de l ensemble des informaticiens déclarent en effet être très à assez satisfaits, contre 15% qui le sont peu ou pas du tout. Des chiffres qui sont similaires à ceux qui concernent les informaticiens français et néerlandais. Et qui sont du reste légèrement supérieurs aux résultats de l enquête salaires précédente. SOURCE: Telecom/network staff Less than % 12.7% 11.1% 9.5% 6.3% Vous avez dit soulagement? Même par fonctions, la satisfaction reste élevée. Il n y a assurément pas de quoi s étonner que le CIO/EDP manager et l analyste se distinguent le plus sur ce point, avec respectivement 89 et 91% de très à assez satisfaits. L indice de satisfaction ( très et assez ) s établit à 86% pour le project manager, à 87% pour les spécia- 12

7 INFORMATICIENS GRISONNANTS Impossible de ne plus le remarquer: l informaticien belge a des cheveux gris! Pas moins de 34% des répondants ont plus de 45 ans, et 22% ont entre 40 et 45 ans. Ensemble, cela fait donc 56%. Le groupe des informaticiens de moins de 30 ans ne représente en revanche que 12% des répondants. Un rapport avec le fait que les plus jeunes ne participeraient pas à l enquête sur les salaires? Pas vraiment, puisque Acerta constate ici aussi que l échantillon de marché de Data News n est généralement pas significativement différent au niveau de l âge par rapport aux données d Acerta. La principale différence concerne uniquement les (analystes-)programmeurs, qui sont à peu près 5,5 ans plus âgés chez Data News. Tout cela n augure rien de bon, à moins que les entreprises ne commencent vraiment à mettre les petits plats dans les grands pour prolonger le maintien d informaticiens. Les informaticiens eux-mêmes ne poseront pas de problèmes, puisque 9 d entre eux pensent qu ils seront encore actifs comme informaticiens dans 5 ans. D un autre côté, 16% des informaticiens avec moins d un an d expérience indiquent qu ils ne le seront plus! Les remarques formulées lors de la table ronde sur les résultats de l enquête révèlent que les entreprises commencent toutefois à afficher une attention toute particulière pour les informaticiens plus âgés. Dans ce cadre, il est possible de prendre en compte la durée de travail moyenne, car le monde des TIC a été confronté à de longs horaires au cours des 12 derniers mois. Pas moins de 45% des répondants ont eu des semaines de travail de 42h et plus (13% même de plus de 48h, une proportion qui grimpe à 32% pour le CIO/EDP Manager). Et souvent, ce sont aussi les informaticiens avec une longue expérience (49% des plus de 42 h ), plutôt que les nouveaux venus (13% des plus de 42 h ). Il est également possible de recourir davantage au télétravail, ce qui était déjà le cas pour 79% des informaticiens. Ce peut d ailleurs être plus fréquent à mesure que l informaticien a plus d expérience (8 des plus de 15 ans d expérience ) et travaille depuis plus longtemps pour l entreprise (81% de ceux qui travaillent depuis plus de 15 ans pour l entreprise). On relèvera par ailleurs que cette possibilité est la moins utilisée par les informaticiens actifs dans l administration. Les entreprises ne doivent pas craindre que leur personnel expérimenté parte subitement pour l étranger. Ceux qui ont 15 ans d expérience (ou travaillent depuis autant de temps pour une entreprise) sont 77% (et 83%) à indiquer n avoir aucune envie d émigrer. Cette option concerne davantage ceux qui ont moins d un an d expérience et surtout les informaticiens avec 1 à 3 ans d expérience, parmi lesquels environ 5 voient une émigration d un œil positif. Dans ce cadre, ils sont intéressés (en ordre décroissant) par des défis professionnels plus attrayants, de meilleures perspectives économiques qu en Belgique et un meilleur climat. listes télécoms/réseaux, à 84% pour le programmeur-analyste, et à 8 pour l ingénieur/administrateur systèmes. Tout va donc pour le mieux, pourriez-vous penser. Quand même pas. Tant le programmeur-analyste que l ingénieur/administrateur systèmes fournissent 6% de non satisfaits, soit la valeur la plus élevée. Or le programmeur-analyste était l année précédente déjà le plus souvent insatisfait, ce qui révèle clairement un groupe de personnes vraiment peu heureuses dans leur fonction. Heureux, voilà comment l on peut par contre qualifier 8 Pourcentage de 'très' à 'assez' satisfaits Admin systèmes/ingénieur l analyste qui, comme l an dernier, est le moins insatisfait avec à peine 1% de non content du salaire reçu. Les chiffres en fonction de l ancienneté sont également intéressants. L on prétend assez souvent que les jeunes ont des attentes démesurées sur le plan de leur rémunération de départ (c est ce que nous entendons dans le monde ICT, sous l influence ou non des chiffres issus de l enquête des salaires de Data News), et c est ce que l on peut déduire des données de l enquête. Seuls 75% des informaticiens ayant moins d 1 an et 1 à 3 ans d expérience sont très à assez satisfaits de leur rémunération, en soi une déception manifeste. Dans le groupe 1 à 3 ans, 7% sont même carrément insatisfaits (un pourcentage qui s applique aussi aux informaticiens ayant 3 à 5 années d expérience). Serait-ce là quand même un facteur dans la guerre des talents? Par secteurs, les différences ne sont pas grandes. Les répondants très à assez satisfaits 14

8 SOURCE: Analyst-programmer Less than % 5.9% 5.3% 5.9% 7.5% 11.8% 12.3% 9.1% 11.8% 7% 5.3% 2.7% 3.7% 1.1% 1.1% 0.5% 1.1% SOURCE: Project manager Less than % 1% 1% 3% 4.9% 5.4% 3.9% 8.4% 7.9% 5.4% 5.9% 8.4% 6.4% 5.4% 3.4% 4.4% 5.4% 3% 2% 2% 3.9% 1% 5.4% se retrouvent dans les pouvoirs publics avec 88%. Le secteur des services et le secteur industriel/production atteignent 84% de satisfaits, et le score le plus bas concerne le non-marchand avec quand même encore 81%. C est donc le secteur des services qui obtient le score le plus élevé de très satisfaits avec 24%, mais paradoxalement aussi le score le plus élevé des non satisfaits avec 4%. Bref, le secteur dans lequel l informaticien est actif, ne joue manifestement pas un rôle tellement important dans le sentiment de satisfaction. La guerre des talents Le sentiment de satisfaction peut évidemment jouer un rôle dans la disposition des informaticiens à changer de travail et d entreprise. Dans un monde où l ICT est encore et toujours une profession en manque, en combinaison avec la faible arrivée de nouveaux informaticiens, les entreprises sont effets enclines à aller chercher du personnel auprès d autres sociétés. De l enquête salaires de l année dernière, il était apparu que la reprise économique n avait pas directement provoqué une forte migration d informaticiens vers d autres entreprises. Une récession étoufferait-elle encore davantage dans l œuf l enthousiasme pour le changement? 64% N'ont pas recherché un emploi l'an dernier En tout cas, 64% des informaticiens ne semblent pas avoir recherché un (nouvel) emploi au cours des 12 mois qui ont précédé l enquête. Parmi les autres, 21% ont été contactés par un chasseur de têtes/ agence de sélection, 12% ont réagi à une offre d emploi, alors que 11% ont postulé spontanément. Un pour cent environ a recherché un nouveau travail après un licenciement. Des chiffres, il apparaît que les informaticiens indépendants/ freelance ont recherché plus souvent un nouvel emploi, parce qu ils ont été plus souvent contactés par un chasseur de têtes/agence de sélection Want to have an out-of-the-box view on IT? Then join KPMG Advisory Apply now at Entreprise Architecture IT SECURITY SAP SECURITY ERP Advisory IT Audit PROJECT MANAGEMENT OFFICE Identity and Access Management IT Advisory 15

9 Higher Lower The same Yes, gladly Yes, possibly No This year, your inclination to change employer compared to last year is Considering the worldwide economic evolution, would you as an ict professional consider to emigrate? 77% Rechechent un emploi sur le web (29% des répondants freelance). Cela n a rien d étrange, dans la mesure où nombre d entreprises économisent sur les informaticiens externes (comprenez: freelance) au profit de leur propre personnel. Pour 32% des répondants, le nombre d informaticiens fixes a crû au cours des 12 derniers mois. Par fonctions, certains groupes d informaticiens semblent davantage prêts à changer. Tel n est pas tellement le cas du CIO/EDP manager et - ce qui étonnant au vu des chiffres de satisfaction variés - du programmeur-analyste. Dans ces deux groupes, 70 et 71% affirment qu ils n ont pas recherché un nouvel emploi dans les 12 mois précédents. Avec 66% de pas cherché, l analyste semble aussi assez fidèle. Il en va autrement du project manager notamment. Quelque 25% de ce groupe affirment avoir été contactés par un chasseur de tête/agence de sélection, mais en outre, 15% ont postulé spontanément et 18% ont réagi à une offre d emploi. Les project managers constituent donc réellement un groupe qui a recherché de nouveaux défis. Ils ont du resté été l année écoulée les plus actifs en la matière! Les ingénieurs/administrateurs systèmes et les spécialistes télécoms /réseaux ont également été assez actifs dans la recherche d un nouvel emploi avec respectivement 61 et 62% seulement qui n ont pas cherché. Au niveau des secteurs, l on a recherché le moins un (nouvel) emploi dans les pouvoirs publics (69% n ont pas cherché ) et le non-marchand (79%, le pourcentage le plus élevé). Il n y a rien d étonnant à cela, étant donné que les collaborateurs optent souvent sciemment (et avec motivation) pour ces secteurs. Les informaticiens dans ces secteurs sont du reste moins souvent contactés par le chasseur de têtes/agence de sélection que dans les autres secteurs. Les chiffres obtenus dans le secteur des services et celui de l industrie/production correspondent quant à eux aux données générales. Etes-vous satisfait d avoir quand même pu engager un 24.3% 23.1% 52.6% 6% 24% 71% nouvel informaticien? Sachez alors que 8 des informaticiens qui travaillent depuis moins d un an dans une entreprise (ainsi que 64% des informaticiens ayant moins d un an d expérience) continuent de rechercher un (nouvel) emploi! Reste évidemment la question de savoir si dans une période de plus grande incertitude économique, comme c est actuellement le cas, la volonté de partir demeure (aussi) grande. Pour 24% des informaticiens, c est clair: la volonté est aujourd hui plus grande de changer d employeur, alors que pour 53%, elle est égale. Par fonctions, cette volonté est plus grande uniquement chez les ingénieurs/administrateurs systèmes avec respectivement 30 et 28%. Le pourcentage le plus élevé d une volonté plus faible de changement concerne les analystes. En outre, ce sont les informaticiens travaillant depuis 1 à 3 ans chez un employeur, qui se disent être le plus prêts à changer d emploi avec 3 de volonté de changement plus grande, ce qui n est pas non plus une véritable surprise. Au niveau des secteurs, seuls les répondants du secteur des services et du non-marchand se caractérisent par un pourcentage quelque peu plus élevé de volonté plus grande avec respectivement 26 et 28%. Quiconque recherche un nouvel emploi, se tourne massivement - 77% des répondants - vers les sites web, à savoir tant des sites d offres d emploi que ceux d entreprises mêmes. L on trouve ensuite Data News et son site d offres d emploi (merci pour lui!), suivi par les collègues et relations. Les chasseurs de têtes et agences de sélection complètent le top 5. Les nouveaux venus tels les sites sociaux se classent cette année encore à la 7e place, alors que les salons à l emploi n obtiennent pas un score si élevé (9e position). Cela aurait pu être pire De la masse de chiffres ci-dessus, il apparaît clairement que les 12 mois qui ont précédé l enquête salaires 2012 n ont pas été aussi favorables que ceux qui ont précédé celle de Mais une fois de plus, les mécanismes en vigueur en Belgique semblent avoir atténué efficacement les trop grandes hausses et baisses, même pour une profession en manque comme celle d informaticien. Il 18

10 apparaît aussi que l informaticien belge n est pas directement prêt à changer d emploi ou d employeur, ce qui ne fait évidemment pas les affaires des entreprises à la recherche d informaticiens. La conclusion formulée l année dernière - à savoir que les employeurs doivent offrir non seulement un bon salaire mais aussi des conditions de travail attractives, dans l optique de trouver un équilibre entre le travail et la vie sociale/familiale - reste donc d actualité! En même temps, l on pourrait à partir de ces chiffres prodiguer un conseil et un avertissement aux informaticiens qui In the past 12 months, the number of ict-jobs in your company Grew 32.1% Don t know 8.7% exercent plutôt une fonction exécutive. Il est manifeste que les fonctions qui ont un caractère davantage orienté gestion (comme le CIO/EDP manager ou le project manager) ou qui ont un impact plus orienté entreprise (comme l analyste) connaissent un modèle et une évolution plus attrayants de leur rémunération que les fonctions davantage exécutives. Notre conseil est dès lors clair: par le biais du recyclage et d une expérience ciblée, veillez à pouvoir migrer vers des fonctions, pour lesquelles il existe un besoin permanent manifeste (et de bonnes rémunérations). Et maintenant l avertissement: dans le cas contraire, l informaticien court en fin de compte le risque d être écarté, soit par une rémunération moins attractive, soit carrément par un remplacement Was unchanged 43.1% Fell 16.1% dans le cadre de l outsourcing. Désormais, il s agira de suivre, en croisant les doigts et en retenant son souffle, l évolution de l économie mondiale dans les prochains mois. LES ENTREPRISES DOIVENT DAVANTAGE RÉFLÉCHIR À LEUR PLAN DE TRAVAIL Selon Saskia Kinds, general manager d USG Innotiv, les entreprises doivent davantage réfléchir à leur plan de travail global et miser pleinement sur leurs compétences. Cela permettra de résoudre les problèmes de recrutement, ajoute-t-elle. Le baromètre des ingénieurs d USG Innotiv l a encore récemment souligné: la recherche d ingénieurs - dont des ingénieurs IT - se poursuit invariablement. Plus de 80 % des entreprises dans notre pays, où est actif du personnel professionnel technique, souhaitent étendre leur équipe d ingénieurs cette année. Il est manifeste que la demande croît et du côté de l offre, il y a depuis peu une bonne nouvelle. Le nombre d inscriptions aux formations techniques ne régresse en tout cas plus et a même tendance à croître légèrement, déclare Saskia Kinds d USG Innotiv. Il est clair que les nombreuses initiatives exercent conjointement un effet certain. Les jeunes sont convaincus que l ICT leur fournira du travail, qui plus est un travail bien rémunéré. SASKIA KINDS Diplôme Il n empêche que le baromètre des ingénieurs conclut aussi que la sensation de pénurie n est pas encore assez fortement ressentie pour réduire l importance de facteurs tels le diplôme. La barre pour les informaticiens est placée toujours plus haut avec par exemple une préférence marquée pour les masters et non pour les bacheliers. Les bacheliers d aujourd hui sont en quelque sorte les étudiants d humanités d autrefois. La demande se déplace aussi toujours davantage vers des emplois plus complexes, où les compétences techniques sont importantes, ajoute Kinds. Ce qui ne l empêche pas de s interroger: L on observe encore et toujours que pour certains emplois, l on demande des personnes ayant un bagage trop technique. L on peut effectivement se demander si un account manager doit toujours être quelqu un caractérisé par un profil technique. D un autre côté, l empressement à se recycler, à se former et à étudier par soi-même est extrêmement grand dans le secteur ICT. Les entreprises feraient bien d en tenir davantage compte et d intégrer tout cela dans un meilleur plan de travail global. 19

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Introduction d une nouvelle politique salariale

Introduction d une nouvelle politique salariale Introduction d une nouvelle politique salariale Fondation contre le Cancer 28 avril 2011 Mo Deckers HR manager (@ intérim) Introduction d une nouvelle politique salariale 1. Objectifs 2. «Le plan» 3. Workshop

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Arts visuels et design

Arts visuels et design Arts visuels et design Après les études, les nouveaux diplômés HES en arts visuels et en design travaillent avant tout dans le secteur des services privés, principalement au sein d ateliers de graphisme

Plus en détail

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance Liberté, flexibilité, rapport qualité-prix Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance CONTENU 2 Introduction 2 La plus-value d un collaborateur free-lance 5 Conclusion Introduction En

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Dossier PME. Positionnement salarial

Dossier PME. Positionnement salarial Dossier PME Positionnement salarial Imaginons la situation suivante: l'entreprise X, active dans le secteur des services, compte 40 collaborateurs et est située en région bruxelloise. La société se développe

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Chapitre 4. Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi

Chapitre 4. Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi Chapitre 4 Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi 4.1 Ensemble des participants Parmi les 3 347 personnes interrogées dans le cadre de cette étude, 616 (18 %) étaient des personnes

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES Enquête KGWI 2012 - - Des Attirer salariés et fidéliser engagés les et autonomes meilleurs talents Fidélité ou opportunités? Une décision cruciale pour les salariés Les

Plus en détail

I - HR Access en bref

I - HR Access en bref I - HR Access en bref Fort de 40 ans d innovation dans le secteur privé et public, HR Access accompagne la fonction RH et Paie dans la mise en œuvre et la production de ses solutions de gestion. Spécialiste

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Conseils pour les employés

Conseils pour les employés Conseils pour les employés StepStone publie des conseils pour les employés à chaque étape de leur carrière. Mai 2009 1 Introduction La crise peut également être l opportunité pour les employés de sécuriser

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS 2014 PROMOTION 2013 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS L enquête Jeunes Diplômés 2014 sur la promotion 2013 a été réalisée conjointement par des chercheurs

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel Communiqué de presse «Recruiting Trends Suisse 2012» Sondage effectué auprès des 500 plus grandes entreprises suisses Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

The Universum Graduate Survey 2007 Édition Française

The Universum Graduate Survey 2007 Édition Française PRESS RELEASE May 21, 2007 The Universum Graduate Survey 2007 Édition Française Le classement des employeurs les plus plébiscités par les futurs ingénieurs révèle des changements importants. Excepté EADS,

Plus en détail

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013 LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE Bilan économique 2013 I. PANEL ET METHODOLOGIE 1. Nouveau panel, nouvelle mobilisation Le dispositif d observation de l activité du tourisme

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

ENQUETE REMUNERATION DES ACTUAIRES EN 2011

ENQUETE REMUNERATION DES ACTUAIRES EN 2011 ENQUETE REMUNERATION DES ACTUAIRES EN 2011 Département Carrières Conférence du 25 janvier 2013 Eclairer les risques, tracer l avenir 1 OBJECTIF INITIAL : Apporter des éléments de rémunération aux membres

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

12.1. Le cumul emploi-retraite

12.1. Le cumul emploi-retraite 12.1. Le cumul emploi-retraite Le cumul emploi-retraite est un dispositif qui permet de cumuler le bénéfice d une pension avec la perception de revenus d activité. Dans un premier temps soumis à certaines

Plus en détail

Idéopolis : Le travail en mouvement

Idéopolis : Le travail en mouvement Idéopolis : Le travail en mouvement Les travailleurs canadiens sont de plus en plus mobiles en 2014. Nous sommes plus nombreux à changer d emploi, de carrière et même de province pour le travail. Il s

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

FOCUS «Les aînés et le CPAS»

FOCUS «Les aînés et le CPAS» FOCUS «Les aînés et le CPAS» Numéro 11 Mai 2015 1. Introduction En Belgique, 15,1% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Ce pourcentage est encore plus important parmi les aînés : 18,4% des personnes

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Regards croisés des dirigeants et des salariés Thème de la vague 4 : Les jeunes

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016

Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016 Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016 Sondage réalisé par pour 1 Méthodologie Recueil Echantillon de chefs d entreprises interrogé par téléphone du 15 au 25 juin 2015. Echantillon Echantillon

Plus en détail

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Document préparé par Janelle LeBlanc, Étudiante en 5 ième année en travail social à l Université de Moncton Stagiaire à la Coalition pour

Plus en détail

Table des matières. Page

Table des matières. Page Enquête salariale Table des matières Contexte et objectifs.... 2 Méthodologie. 3 Sommaire exécutif...... 4 Résultats détaillés... 10 Rémunération globale selon la fonction occupée 11 Rémunération globale

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Sondage bonus.ch sur l assurance maladie : oser le changement permet d économiser

Sondage bonus.ch sur l assurance maladie : oser le changement permet d économiser Sondage bonus.ch sur l assurance maladie : oser le changement permet d économiser Cette année encore, les primes pour l assurance maladie vont grimper. Vaut-il vraiment la peine de changer de caisse-maladie?

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

Enquête 1 er emploi 2012

Enquête 1 er emploi 2012 Enquête 1 er emploi 2012 Filières initiale et externe Enquête réalisée en Avril-Mai 2013 auprès de la promotion 2012 Filières Initiale et Externe (appelées FI dans la suite de l enquête) Nombre de diplômés

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Dossier de presse Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Avec plus de 700 entreprises partenaires et un

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Les avantages extralégaux continuent de convaincre

Les avantages extralégaux continuent de convaincre Les avantages extralégaux continuent de convaincre Outre la compensation par le biais de la rémunération, le package salarial comprend d autres indemnités sous la forme d avantages extralégaux. Ces avantages

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 21 2. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La gestion des ressources humaines a pour objectif de mettre l institution en mesure de réaliser au mieux ses choix stratégiques dans un environnement en mutation.

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

La place en crèche d entreprise :

La place en crèche d entreprise : La place en crèche d entreprise : Comment facilite-t-elle la conciliation vie familiale et vie professionnelle des salariés-parents? Direction Marketing Communication Etudes www.babilou.com Note méthodologique

Plus en détail

Sciences et techniques de l ingénieur

Sciences et techniques de l ingénieur Sciences et Un an après l obtention de leur diplôme, plus de la moitié des nouveaux diplômés HES en sciences et occupent un emploi dans l industrie, tandis que 3 % travaillent dans les services privés.

Plus en détail

PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014

PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014 PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014 INTRODUCTION Nous tenons à saluer la qualité des échanges avant cette paritaire, ainsi que la qualité des documents qui nous ont été remis et qui ont abouti

Plus en détail

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 30 ème édition Octobre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Au service De l économie régionale

Au service De l économie régionale Au service De l économie régionale Enquête sur la participation des entreprises bretonnes aux projets européens Contexte BDI a précédemment mené deux enquêtes en 2005 et en 2010 sur la participation des

Plus en détail

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS ASSURANCE - FINANCE Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois 2009 Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Francis

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 Certification ISO 9001 Enquête «entrants» et «sortants» M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 MWQ/MESURER/Enquêtes sur la certification/2010/iso 9001 1 1. Introduction Le document «Baromètre Qualité Bilan 2008»

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite?

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite? MeDirect Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous Comment créer un revenu complémentaire de retraite? Bonjour Chez MeDirect nous pensons que chacun devrait être capable d obtenir

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

Quelques précisions et exemples sur la réforme de l assurance-emploi

Quelques précisions et exemples sur la réforme de l assurance-emploi Quelques précisions et exemples sur la réforme de l assurance-emploi Voici quelques précisions et exemples sur la réforme de l assurance-emploi entrée en vigueur le 6 janvier 2013. Rappelons que vous pouvez

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer

La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer Communiqué de presse La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer Bruxelles, le 6 décembre 2012 Qui gère la communication interne en entreprise, quels sont

Plus en détail