Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur,"

Transcription

1

2 Avant-propos Chère lectrice, cher lecteur, En ces temps économiquement difficiles, il est important de savoir ce que je peux exiger comme salaire en tant qu entraîneur ou entraîneuse. En particulier, en tant qu entraîneur ou entraîneuse bénéficiant d un examen professionnel (diplôme de branche) ou au bénéfice d un diplôme fédéral (examen professionnel aux exigences plus élevées). Avec ces recommandations de salaire,, en tant qu association professionnelle indépendante des entraîneurs et entraîneuses du sport d élite, veut aider les entraîneurs et entraîneuses à se concentrer sur leurs tâches centrales et ne pas devoir accepter encore d autres occupations à temps partiel, ce qui, finalement, provoque toujours des conflits d intérêts. Avec ces recommandations de salaire il est possible que les entraîneuses et entraîneurs puissent se concentrer sur leur activité d entraînement et n aient plus de doutes économiques à accomplir une activité d entraîneur. Nous sommes conscients que ces recommandations de salaire ne sont peut-être pas indispensables dans les grands sports de masse ; dans les autres sports il nous tient à cœur que les entraîneuses et entraîneurs obtiennent un salaire correspondant à leurs capacités et à leur niveau de formation. Nos recommandations de salaire, l accent est bien mis sur recommandations, doivent aider les jeunes générations d entraîneuses et d entraîneurs avec examens professionnels à rendre possible un avenir sûr dans le domaine du sport. Comme il n y a eu jusqu à présent aucune enquête à large échelle sur les salaires dans le sport, nous avons pris pour nos recommandations comme base le salaire moyen des formateurs avec diplôme fédéral et les enseignants du degré secondaire. Les premiers sont des personnes avec des connaissances professionnelles très qualifiées et travaillent

3 comme spécialistes de branche de manière largement autonome. Les dernières sont des personnes spécialisées avec de nombreuses années d expériences professionnelles spécifiques et l activité inclut souvent la responsabilité d un budget. Les salaires liés à une performance et les bonifications sont actuellement très «en vogue». En principe, il n y a rien à objecter à cela. Swiss coach a pour point de vue que ces parties de salaire ne sont pas durables et représentent souvent de faux attraits. C est pourquoi nous y renonçons consciemment. Swiss coach favorise les rapports d engagement avec droit de résiliation réciproque, pour le moins dans les standards de l OR ou jusqu à trois mois et se distancie de contrats portant sur plusieurs années sans possibilité de résiliation convenable. Ces conditions de contrat conduisent (trop) souvent à des conflits juridiques. Si l on considère que la formation jusqu à l examen professionnel coûte environ 10'000 francs et ensuite encore 35'000 francs pour terminer avec succès le diplôme fédéral, il est absolument sensé que ces entraîneuses et entraîneurs restent dans le domaine du sport ; et ils ne peuvent le faire qu avec un salaire assuré, sans pression économique. Qui investirais environ 45'000 francs dans une formation, si celle ci ne pouvait pas être utilisée? Je remercie très cordialement Monsieur Rolf Butz, administrateur du KV Zurich, pour ses idées précieuses et sa relecture critique. Swiss coach Le président Peter Regli Adligenswil, septembre 2012

4 Swiss coach recommandations de salaire Remarques préliminaires Les données citées ci dessous doivent être comprises comme référence de base. Naturellement, le salaire est, comme toujours, une affaire de négociation entre l entraîneuse et l entraîneur et l employeur. Situation initiale Les recommandations de salaire présentées se basent sur un emploi à 100%. Les recommandations sont établies en salaire brut et incluent le 13 e salaire. Pour des emplois en salaire horaire, les données nécessaires se trouvent dans un chapitre séparé. Formation permanente et perfectionnement Cela nous tient à cœur que les entraîneuses et entraîneurs continuent de se former. Il y a plusieurs possibilités pour soutenir ce perfectionnement : Le temps de formation est un temps de travail Une participation financière aux frais de formation et de perfectionnement Prise en charge des frais ou d une partie de ceux-ci avec l obligation contractuelle de deux ans. Si l entraîneur quitte son employeur durant cette période, il rétrocède les frais au prorata du temps passé chez son employeur. Temps de travail Une activité à 100% ne doit pas dépasser 50 heures de travail hebdomadaire. (LTr Art. 9, 31b). Nous recommandons un temps de travail hebdomadaire de 44 heures. Celles ci peuvent être définies comme lignes de conduite, ce qui génère une certaine flexibilité. Les heures supplémentaires sont à compenser par du temps libre accordé durant une période de temps convenable. Si cela n est pas possible pour des raisons liées à

5 l entreprise, le heures supplémentaires seront payées avec un supplément de 25%. Dans le contrat de travail, il est possible de fixer, que les heures supplémentaires ne peuvent pas être indemnisées. (CO Ar. 321c) Le temps de travail du soir ou du dimanche sont, dans le monde du travail, considérées comme des heures de travail normales et ne sont pas indemnisées avec un supplément. De manière sensée, les temps de travail durant l année sont définis, pour compenser les variations saisonnières. Lors d un temps de travail de 44 heures par semaine et quatre semaines de vacances, cela correspond à un temps de travail annuel de 2'112 heures. Vacances L exigence légale minimale pour les vacances est de quatre semaines. Les employés jusqu à l âge de 20 ans ont droit à cinq semaines. (CO Art. 329a) 13 ème salaire Nous recommandons de considérer le 13 ème salaire comme partie intégrante ; celui ci est déjà inclus dans les recommandations de salaire. Le 13 ème salaire est une partie fixe du salaire annuel. Lors d un engagement ou d un départ en cours d année, il y aura une prétention au pro rata du temps sur ce 13 ème salaire. Les recommandations de salaire annuel de Situation initiale : engagement à 100%, 13 salaires mensuels. Entraîneuses et entraîneurs de sport de performance avec certificat fédéral CHF à (salaire médian CHF 6 800) Entraîneuses et entraîneurs de sport de performance avec diplôme fédéral CHF à (salaire médian CHF 7 800) Entraîneuses et entraîneurs de sport de performance sans examen professionnel CHF à (salaire médian CHF 5 600)

6 Les écarts, en regard du salaire médian, doivent maintenir ouverts les différences. Les aspects suivants pourront être pris en compte : Âge et expérience Entraîneur national ou régional Responsabilité de la conduite et/ou responsabilité du budget Succès en tant qu entraîneur avec durabilité Les deux questions suivantes doivent aider à trouver la bonne classification : 1) Quelle fonction (tâches) doit concrètement être remplie? 2) Quelle formation et expérience sont nécessaires pour cela? Ce n est finalement pas déterminant quelles formations sont existantes, mais plutôt si celles ci sont nécessaires pour la fonction correspondante.

7 Swiss coach travail à temps partiel en salaire horaire Remarque préliminaire Pour un travail à temps partiel, les mêmes règles que celles pour un travail à temps complet, sont en général applicables. Tous les règlements légaux et les ordonnances du droit du travail sont à appliquer à l identique. Travail à temps partiel en salaire horaire Lors d une production de travail irrégulière ou lors de performances de travail basées sur un projet, on peut envisager un rapport de travail basé sur un salaire horaire. Nous recommandons, lors d un travail à temps partiel avec salaire horaire, un décompte mensuel avec paiement au plus tard jusqu au 10 du mois suivant. En cas de maladie ou d accident on peut également prétendre à une continuation de paiement en relation avec la durée d engagement. Par définition, on peut prétendre lors d un travail à temps partiel avec salaire horaire, à un salaire pour les heures de travail réellement effectuées. Les performances suivantes sont à régler de manière contractuelle : Droit aux vacances Indemnités pour jours fériés 13 ème salaire Travail à temps partiel avec salaire horaire Les vacances sont fondamentalement à percevoir. Lors de travail à temps partiel avec salaire horaire et lors de fortes variations de charge de travail, la prétention aux vacances peut être indemnisée financièrement par un supplément de salaire. Si la partie dédiée aux vacances est indemnisée, le supplément doit être inscrit dans le contrat et sur chaque décompte de salaire.

8 8.33% en cas de quatre semaines de vacances 10.63% en cas de cinq semaines de vacances 13.04% en cas de six semaines de vacances Jours fériés Si des indemnités pour jours fériés sont payées, celles ci correspondent à 3.5% du salaire ; on prend pour base neufs jours fériés. 13 ème salaire Pour le 13 ème salaire on compte un supplément de 8.33% par mois, celui-ci doit impérativement être inscrit séparément. Si le 13 ème salaire est payé à la fin de l année, celui-ci se calcule sur la base des salaires de l année. Base pour le calcul du salaire horaire Comme base on se sert du salaire mensuel divisé par le nombre des heures de travail. Lors d une semaine de 44 heures, il faut donc compter 176 heures de travail par mois.

9 Exemple de calcul Salaire mensuel : CHF 7'000, avec 176 heures de travail par mois lors de semaines de 44 heures Salaire de base CHF ème salaire 8.33% CHF 3.30 Total intermédiaire CHF Indemnité de vacances 8.33% CHF 3.60 Éventuellement indemnité jours fériés 3.5% CHF 1.50 Salaire horaire brut CHF Taux journalier brut avec semaine de 44 heures CHF

10 Allocations familiales Loi fédérale sur les allocations familiales Depuis le 1 er janvier 2009, la loi fédérale concernant les allocations familiales (LAFam) est entrée en vigueur avec l ordonnance correspondante (OAFam), qui concrétise les exigences aux prétentions. Pour la Suisse, les allocations minimales suivantes sont payées : une allocation de CHF 200 par enfant jusqu à 16 ans une allocation de formation de CHF 250 par enfant de 16 à 25 ans Certains cantons paient des allocations d un montant supérieur. Les caisses de compensation cantonales délivrent de plus amples informations. Caisse de pension Loi fédérale concernant la prévoyance professionnelle (LPP) Selon cette loi, état au 1 er janvier 2012, il faut obligatoirement assurer dès un salaire annuel de CHF 20'880 : les collaborateurs ayant atteint l âge de 17 ans au 1 er janvier, pour le risque décès et invalidité les collaborateurs ayant atteint l âge de 24 ans pour la prévoyance vieillesse Le devoir d assurance se termine avec l atteinte du droit à la retraite.

TRANSPORTS ET DÉMÉNAGEMENTS

TRANSPORTS ET DÉMÉNAGEMENTS REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance?

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance? PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich Comment interpréter mon certificat d assurance? En-tête Certificat d assurance au xx.xx.xxxx indique à partir de quelle date

Plus en détail

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00 nest Certificat de prévoyance au 15.01.2015 Caisse de pensions écologique et éthique Monsieur Felix Muster Employeur Muster GmbH Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028 1. Données personnelles Nom, prénom Muster

Plus en détail

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation CCNT & Droit du travail Réglementations et possibilités d optimisation Sommaire Exploiter le potentiel d économies qu offre la CCNT! 3 Contrat de travail avec temps d essai 5 Durée du travail 6 Durée du

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE 1 CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE Docteur et Nom de l'assistante Conviennent ce qui suit : Pour ne pas alourdir le texte, la forme féminine est privilégiée. Elle s applique aux deux sexes. I.

Plus en détail

2.06 Cotisations. Travail domestique. Etat au 1 er janvier 2015

2.06 Cotisations. Travail domestique. Etat au 1 er janvier 2015 2.06 Cotisations Travail domestique Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Si vous occupez du personnel de maison, vous devez procéder à un décompte des cotisations aux assurances sociales, même si le salaire

Plus en détail

2.06 Etat au 1 er janvier 2011

2.06 Etat au 1 er janvier 2011 2.06 Etat au 1 er janvier 2011 Travail domestique Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des personnes suivantes : nettoyeuse/nettoyeur;

Plus en détail

BUREAUX D ARCHITECTES

BUREAUX D ARCHITECTES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Conditions de travail KEP&Mail

Conditions de travail KEP&Mail Conditions de travail KEP&Mail (L allemand fait foi) Approuvé lors de l assemblée générale extraordinaire du 17 septembre 2007 17 septembre 2007 TABLE DES MATIERES Principes...1 Art. 1 Domaine d application...1

Plus en détail

Document MÉCATRONIQUE TEXTE ETABLI A L INTENTION DES ENTREPRISES NON LIÉES PAR LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE LA PROFESSION

Document MÉCATRONIQUE TEXTE ETABLI A L INTENTION DES ENTREPRISES NON LIÉES PAR LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE LA PROFESSION REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

Lignes directrices de qualité de kibesuisse, la fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant (avant Accueil familial de jour

Lignes directrices de qualité de kibesuisse, la fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant (avant Accueil familial de jour Lignes directrices de qualité de kibesuisse, la fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant (avant Accueil familial de jour Suisse FSAFJ) pour le placement d enfants institutionnalisé en famille

Plus en détail

Contributions. Edition 2007

Contributions. Edition 2007 Contributions Contributions sur salaires et autres prestations que l'employeur doit payer aux caisses de compensation et aux assurances conformément aux réglementations légales et conventionnelles Edition

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

Aide-mémoire Libre passage et prestation de sortie. Für Ihre soziale Sicherheit

Aide-mémoire Libre passage et prestation de sortie. Für Ihre soziale Sicherheit Aide-mémoire Libre passage et prestation de sortie Für Ihre soziale Sicherheit Sortie libre passage Le droit à une prestation de sortie existe dès lors que les rapports de travail sont résiliés, pour autant

Plus en détail

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION DES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES DANS LA MAÇONNERIE ET LE GENIE CIVIL, VALABLES DANS LE CANTON DE VAUD EN 2014 (ETAT DECEMBRE 2013) 2/7 Sommaire : 1. Généralités

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail»

Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail» Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail» I. Plan de travail (art. 21 CCNT) Conformément à l'art. 21 al.1 CCNT, l'employeur est tenu d'établir un plan de travail

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 112. INDUSTRIE LAITIÈRE

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 112. INDUSTRIE LAITIÈRE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3124 Convention collective nationale IDCC : 112. INDUSTRIE LAITIÈRE AVENANT N O 6 DU 29 JUIN 2006 À L ANNEXE

Plus en détail

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1 CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 Section I : Champ d'application et effet EDITION 2015 1 Article premier Champ d application

Plus en détail

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP Plan social pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse Swiss International Air Lines SA (SWISS) et SEV-GATA PUSH SEC SSP Suisse Section Transports Aériens Sommaire 1 Objectif...3 2 Champ d

Plus en détail

J 1 50.16. Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) Dispositions générales. Obligations du travailleur

J 1 50.16. Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) Dispositions générales. Obligations du travailleur Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) J 1 50.16 du 18 décembre 2012 (Etat au 1 er janvier 2013) LA CHAMBRE DES RELATIONS COLLECTIVES DE TRAVAIL, vu les articles 359 à 360f du code des

Plus en détail

Informations pour la déclaration des salaires. Carnet des salaires 2015

Informations pour la déclaration des salaires. Carnet des salaires 2015 Informations pour la déclaration des salaires Carnet des salaires 2015 Contenu Nouveautés AVS/AI/APG 1 Caisse de pension 1 Assurance-maladie et accidents (SWICA) 1 Attestation des salaires 1 Annonce des

Plus en détail

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR 1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR Sommaire Décision de prestations 1 Formulaire de déclaration définitive 1 Possibilité de faire examiner la décision de prestations

Plus en détail

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 (circulaire à l intention des entreprises vaudoises de chauffage, ventilation et climatisation). 1. PREAMBULE Les associations

Plus en détail

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016 Genève, décembre 2015 INFORMATIONS 2016 Madame, Monsieur, Comme chaque année, nous avons le plaisir de vous faire parvenir notre lettre d informations dans laquelle vous trouverez les principaux renseignements

Plus en détail

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat .7.8 Ordonnance du 6 septembre 00 sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 0 de la loi du 7 octobre

Plus en détail

Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT

Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT La convention collective de travail est entrée en vigueur le 1er avril 2012. Elle est valable jusqu au 31 décembre 2015. Durée de travail 2

Plus en détail

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention du 15 octobre 1992 État au 1 mai 2013 I Associations contractantes et champs d application Art. 1 Associations contractantes

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

VI. travail et assurances sociales

VI. travail et assurances sociales VI. travail et assurances sociales A quelles règles êtes-vous soumis en tant qu employeur Ce chapitre vous fournit des indications sur les charges sociales obligatoires et sur certains aspects importants

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2015 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

Règlement du travail en équipes et des services de piquet

Règlement du travail en équipes et des services de piquet Règlement du travail en équipes et des services de piquet pour les collaborateurs d Axpo Etat : 1 er janvier 2015 Version 4.0 Table des matières Page 1 Champ d application 1 2 Notions et définitions 1

Plus en détail

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs»

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Les présentes modalités ont pour objectif d interpréter les

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ VAUDOIS. conclue entre ASSOCIATION VAUDOISE DES ECOLES PRIVÉES (AVDEP)

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ VAUDOIS. conclue entre ASSOCIATION VAUDOISE DES ECOLES PRIVÉES (AVDEP) CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ VAUDOIS conclue entre ASSOCIATION VAUDOISE DES ECOLES PRIVÉES (AVDEP) et ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ (APPEP)

Plus en détail

GUIDE ASSURANCES SOCIALES

GUIDE ASSURANCES SOCIALES GUIDE ASSURANCES SOCIALES Guide assurances sociales Un guide à l intention des PME Table des matières Aperçu La sécurité sociale en Suisse : les dix lois fédérales L assurance-vieillesse et survivants

Plus en détail

Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 2015

Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 2015 Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 0 La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis Vu la loi sur la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale Valais-Wallis (HES-SO

Plus en détail

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Un aperçu des prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Vue d ensemble des prestations de prévoyance professionnelle pour les salarié(e)s suisses Le rôle de la Caisse de pensions

Plus en détail

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail.

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Début d un nouvel emploi

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011)

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) PKS CPS Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) La présente brochure décrit le compte complémentaire en primauté des cotisations de la Caisse

Plus en détail

Contrôle du temps de travail dans l hôtellerie et la restauration. Formulaires

Contrôle du temps de travail dans l hôtellerie et la restauration. Formulaires Contrôle du dans l hôtellerie et la restauration Formulaires Instructions Contrôle du dans l hôtellerie et la restauration Remarques préalables Base de l enregistrement de la durée de : conformément à

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

Convention collective de travail neuchâteloise du commerce de détail

Convention collective de travail neuchâteloise du commerce de détail Convention collective de travail neuchâteloise du commerce de détail Dispositions générales Art. 1 But La présente CCT vise à : a) créer des conditions de travail modernes et égalitaires; b) préserver

Plus en détail

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015 Guide des assurances sociales destiné aux salariés Edition 2015 Contenu Introduction...3 Changement d emploi...4 Chômage...6 Congés non payés, formation, séjours linguistiques, etc...8 Prise d une activité

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

Hôtellerie et restauration

Hôtellerie et restauration quels sont vos droits? 2012 Hôtellerie et restauration Vos conditions de travail en un coup d oeil interprofessionnel www.sit-syndicat.ch 16 Rue des Chaudronniers - CP 3287-1211 Genève 3 - tél: 022 818

Plus en détail

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs, 2 Zurich-Opfikon, janvier 2011 Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Avec votre retraite, c est une nouvelle tranche de vie qui commence. Vous avez maintenant l occasion de réaliser certains de

Plus en détail

Salaires AVS et Suva. Valable dès le 1.1.2011. Publié en collaboration avec l Office fédéral des assurances sociales

Salaires AVS et Suva. Valable dès le 1.1.2011. Publié en collaboration avec l Office fédéral des assurances sociales Salaires AVS et Suva Valable dès le 1.1.2011 Publié en collaboration avec l Office fédéral des assurances sociales Les présentes directives facilitent la déclaration des salaires à l AVS et à la Suva ainsi

Plus en détail

Convention collective de travail 2013

Convention collective de travail 2013 Société suisse de radiodiffusion et télévision Convention collective de travail 2013 En vigueur à partir du 1er janvier 2013 Sommaire Préambule 5 A Conditions générales et champ d application 6 Art. 1

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

CCNT Hôtellerie & Restauration

CCNT Hôtellerie & Restauration CCNT Hôtellerie & Restauration Expertise succincte concernant l application de la CCNT Hôtellerie & Restauration dans les institutions membres d INSOS Suisse Cette expertise a été réalisée et mise à disposition

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

Contrat Collectif de. pour l industrie graphique. Viscom syndicom Syna

Contrat Collectif de. pour l industrie graphique. Viscom syndicom Syna Contrat Collectif de Travail pour l industrie graphique 2013 2015 Viscom syndicom Syna Contrat collectif de travail (CCT) : syndicom veut de bonnes conditions de travail Les contrats collectifs de travail

Plus en détail

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances www.allianz.ch Bienvenue en Suisse Août 2013 Informations sur le permis de séjour, les impôts, la et les assurances Cette notice vous fournit des informations et des conseils utiles sur le permis de séjour,

Plus en détail

Votre capital le plus précieux: Les collaborateurs de votre entreprise.

Votre capital le plus précieux: Les collaborateurs de votre entreprise. Votre capital le plus précieux: Les collaborateurs de votre entreprise. Guide de la prévoyance professionnelle (2 e pilier): Assurance accidents obligatoire selon la LAA Complément à l assurance accidents

Plus en détail

Votre certificat de prévoyance

Votre certificat de prévoyance www.allianz.ch Votre certificat de prévoyance Mars 2014 Notice pour la personnes assurée Un certificat de prévoyance est établi chaque année à votre intention et vous donne des informations importantes

Plus en détail

Le MPR peinture et plâtrerie

Le MPR peinture et plâtrerie Le MPR peinture et plâtrerie Modèle de préretraite de la branche peinture Etat du projet: «petit groupe de travail CPPC» du 21 août 2013 2 / 24 Thèmes: Idées sous-tendant le MPR Bases de calcul Prestations

Plus en détail

Conditions d engagement dans l administration du canton de Berne

Conditions d engagement dans l administration du canton de Berne 16 Conditions d engagement dans l administration du canton de Berne 1 Valables à partir du 1 er janvier 2016 Office du personnel du canton de Berne La présente brochure contient des informations importantes

Plus en détail

Compte épargne 3. Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle

Compte épargne 3. Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle Compte épargne 3 Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle Compte épargne 3 Comment construire votre stabilité financière future et prendre la bonne décision pour votre prévoyance retraite?

Plus en détail

Aide-mémoire relatif aux assurances sociales pour les cas d invalidité due à une maladie (mucoviscidose)

Aide-mémoire relatif aux assurances sociales pour les cas d invalidité due à une maladie (mucoviscidose) Aide-mémoire relatif aux assurances sociales pour les cas d invalidité due à une maladie (mucoviscidose) Attention: en cas d accident, d autres règles sont en partie applicables! Système des 3 piliers

Plus en détail

CCT garages Neuchâtel

CCT garages Neuchâtel PUBLICATION TEMPSERVICE.CH: 01.01.2012 1. MISE EN VIGUEUR: 01.02.2012 DERNIÈRE RÉVISION: 11.12.2014 MISE EN VIGUEUR: 01.01.2015 VALIDITÉ: 01.01.2015-31.12.2015 CHAMP D'APPLICATION La presente Convention

Plus en détail

Ce que vous devez savoir des stages BNF en tant qu'entreprise d'accueil...

Ce que vous devez savoir des stages BNF en tant qu'entreprise d'accueil... Ce que vous devez savoir des stages BNF en tant qu'entreprise d'accueil... Qu est-ce que BNF? BNF est une mesure nationale de marché du travail destinée aux demandeurs d emploi hautement qualifiés. Rattaché

Plus en détail

Caisse d allocations familiales PROMEA. Règlement

Caisse d allocations familiales PROMEA. Règlement Caisse d allocations familiales PROMEA Ifangstrasse 8, Postfach, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, Fax 044 738 54 73 info@promea.ch, www.promea.ch Caisse d allocations familiales PROMEA Règlement valable

Plus en détail

Séance d information. La loi sur l assurance. assurance-chômage. chômage. mes droits et mes obligations - notions de base

Séance d information. La loi sur l assurance. assurance-chômage. chômage. mes droits et mes obligations - notions de base Séance d information La loi sur l assurance assurance-chômage chômage mes droits et mes obligations - notions de base Séance de 9h à 12h environ (pause de 15 minutes) Intervenants : Caisse de chômage Unia

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement Valable dès le 1 er mars 2014 Page 1 de 7 A. Table des matières A. Table des matières 2 B. But et contenu 3 Art. 1 But 3 Art. 2 Objectifs et principes du placement de la fortune

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Office des assurances sociales Justiz-, Gemeinde- und Kirchendirektion des Kantons Bern Amt für Sozialversicherungen

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

Assurance perte de salaire Assurance d une indemnité journalière selon la loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA)

Assurance perte de salaire Assurance d une indemnité journalière selon la loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) Assurance perte de salaire Assurance d une indemnité journalière selon la loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) Conditions générales de police (CGP) Édition: janvier 2014 (version juillet 2015)

Plus en détail

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex Caisse de pensions ASMPP/SSPC (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT 2013 Première partie: plan de prévoyance BB-flex Le présent plan de prévoyance entre en vigueur au 1 er

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour l industrie suisse des produits en béton

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour l industrie suisse des produits en béton Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour l industrie suisse des produits en béton du 10 juillet 2003 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 7,

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

CCT: Technique/l'enveloppe du batiment VS

CCT: Technique/l'enveloppe du batiment VS ARRÊTÉ CANTONALE: 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): DERNIÈRE RÉVISION: MISE EN VIGUEUR (LECCT): VALIDITÉ: 06.05.2009 03.07.2009 31.07.2013 01.11.2013 01.11.2013-31.05.2016 La CCT est valable sur tout le territoire

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents Assurances véhicules à moteur 68 69 Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? J entends des avis très contradictoires sur la nécessité de l assurance occupants d un véhicule à moteur. En Suisse,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL TECHNIQUE DENTAIRE

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL TECHNIQUE DENTAIRE CCT CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL TECHNIQUE DENTAIRE EN VIGUEUR À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2012 Convention collective de travail des Laboratoires de prothèse dentaire de Suisse conclue entre l Association

Plus en détail

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC 1 Caisse de pensions de l État de Vaud Créée par la loi du 12.12.1951 Nouvelle loi le 01.01.1985 Mise à jour le 01.01.1996 (LFLP

Plus en détail

CONTRAT DE DROIT PRIVÉ POUR BOURSIER COMMUNAL NON PERMANENT

CONTRAT DE DROIT PRIVÉ POUR BOURSIER COMMUNAL NON PERMANENT CONTRAT DE DROIT PRIVÉ POUR BOURSIER COMMUNAL NON PERMANENT Passé entre la Municipalité de la Commune de :. d une part et M. Mme ou Mlle : d autre part ASSOCIATION CANTONALE VAUDOISE DES BOURSIERS COMMUNAUX

Plus en détail

Plan de base II de la Caisse de pensions Poste

Plan de base II de la Caisse de pensions Poste Plan de base II de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan de base II le règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste,

Plus en détail

Convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité

Convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité Convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité conclue entre l Association des entreprises suisses de services de sécurité (VSSU), Berne et le Syndicat Unia, Berne du 4 septembre

Plus en détail

Département de la sécurité et de l économie Office cantonal de l inspection et des relations du travail USAGES COMMERCE DE DÉTAIL (UCD 2014)

Département de la sécurité et de l économie Office cantonal de l inspection et des relations du travail USAGES COMMERCE DE DÉTAIL (UCD 2014) REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité et de l économie Office cantonal de l inspection et des relations du travail USAGES COMMERCE DE DÉTAIL (UCD 2014) Ce document reflète les conditions

Plus en détail

Gestion des assurances sociales dans mon entreprise et nouveautés 2010

Gestion des assurances sociales dans mon entreprise et nouveautés 2010 «Recentrez votre activité, externalisez la gestion de votre personnel!» Gestion des assurances sociales dans mon entreprise et nouveautés 2010 Frédéric ric Favre HRplus Sàrl HRplus Sàrl 1 Quoi de neuf

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Recommandation. Concernant les conditions de travail pour les collaborateurs et collaboratrices dans les institutions pour personnes avec handicap

Recommandation. Concernant les conditions de travail pour les collaborateurs et collaboratrices dans les institutions pour personnes avec handicap Recommandation Concernant les conditions de travail pour les collaborateurs et collaboratrices dans les institutions pour personnes avec handicap INSOS Suisse se propose, par la présente recommandation,

Plus en détail

Contrat de travail. entre. Date de naissance : Lieu d origine : Si étranger, genre de permis de séjour : Etat civil : No AVS :

Contrat de travail. entre. Date de naissance : Lieu d origine : Si étranger, genre de permis de séjour : Etat civil : No AVS : Contrat de travail entre employeur (adresse) et employé(e) Date de naissance : Lieu d origine : Si étranger, genre de permis de séjour : Etat civil : No AVS : 1. Bases du contrat Monsieur / Madame / Mademoiselle

Plus en détail

956.121 Ordonnance sur le personnel de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

956.121 Ordonnance sur le personnel de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers Ordonnance sur le personnel de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Ordonnance sur le personnel FINMA) du 11 août 2008 (Etat le 1 er janvier 2009) Approuvée par le Conseil fédéral

Plus en détail

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Thèmes Le système de prévoyance en Suisse Les différentes assurances sociales Coordination Prestations des différentes assurances sociales

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL À toutes les entreprises du bâtiment et du génie civil du Canton du Jura Aux entreprises de location de services Aux sociétés fiduciaires concernées Aux services cantonaux concernés Porrentruy, le 18 décembre

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Office des assurances sociales et de la surveillance des fondations Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Amt für Sozialversicherung und Stiftungsaufsicht

Plus en détail

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire I le règlement de prévoyance de la Caisse de

Plus en détail

Conditions d engagement de BKW Energie SA pour les personnes en contrat à durée déterminée (CDD)

Conditions d engagement de BKW Energie SA pour les personnes en contrat à durée déterminée (CDD) Version 1 I 1 er janvier 2015 Conditions d engagement de BKW Energie SA pour les personnes en contrat à durée déterminée (CDD) 2 Conditions d engagement pour les personnes en CDD Sommaire Sommaire 1 Généralités

Plus en détail

Plan de prévoyance TAM

Plan de prévoyance TAM Structure, cotisations et prestations Vue d'ensemble Etat au 1 er janvier 2014 0 Page 1 Cet abrégé du règlement a été conçu à votre intention pour vous éviter d avoir à consulter le règlement dans son

Plus en détail

S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP)

S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP) S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP) SOMMAIRE SOLUTIONS DE PRÉVOYANCE 4 Aperçu 6 Prévoyance de base LPP 10 Prévoyance des cadres

Plus en détail

Notre centre de formation

Notre centre de formation Notre centre de formation Cours à la carte. Dates et lieu de la formation à la convenance des participants. Informations et inscriptions. sec-ne.ch/formation Dynamique pédagogique. Formations courtes et

Plus en détail