, où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ", où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i)"

Transcription

1 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal ESPACES VECTORIELS EUCLIDIENS GROUPE ORTHOGONAL Produ scalare Défo O aelle esace euclde ou coule ( E, φ, où E es u esace vecorel réel de dmeso fe e φ ue forme bléare symérque sur E défe osve : E, φ : E E ( es léare φ(, y (, y E, φ(, y φ( y, ( E, φ(, 0 e φ(, 0 0 Das oue la sue, E désge u esace vecorel euclde de dmeso Noao : O oe souve ( y au leu de φ (, y N Iégalé de Schwarz ( y y, y E, Il y a égalé s e seuleme s la famlle (, y es lée So f : R R la foco défe ar R, f ( 0 + y Or, ( ( f ( + y + y + y + y doc 0, c'es-à-dre 4( y 4 y 0 doc ( y y doc ( y y Suososs (, y lée S 0, l'égalé es évdee, so, l ese R y, Alors ( y ( e y Suosos qu'l y a égalé Alors 0 e la foco olyomale f du secod degré adme ue race double 0 Doc 0 f ( 0 0, c'es-à-dre + y 0, so + y 0 (car es ue orme (, y es doc ue famlle lée 0 S DUCHET - wwweslo000frs /4

2 3 Iégalé de Mkowsk Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal, y E, + y + y Il y a égalé s e seuleme s 0 ou y 0 ou y λ avec λ 0 + y ( + y y ( + + y + y ( y + + y + y + y (alcao de l'égalé de Schwarz doc y ( + y +, d'où le résula (crossace de la foco racé carrée s'l y a égalé, alors ( y y doc (, y es ue famlle lée (c'es la cas d'égalé de Schwarz Alors 0 ou y 0 ou R, y Das ce derer cas, ( y Or ( y 0 doc ( y 0 s 0 ou y 0 l'égalé es évdee e s λ y avec λ 0, o a + y ( + λ y ( + λ y e + y ( + λ y 4 Théorème e défo (orme eucldee L'alcao : E R orme eucldee So E défe ar ( ( 0 ( Soe E, λ R λ ( λ λ λ ( λ es ue orme sur E Cee orme es aelée doc λ λ λ l'égalé ragulare es l'égalé de Mkowsk S DUCHET - wwweslo000frs /4

3 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal 5 Ideés de olarsao, y E, o a : ( ( y ( + y y 4 y + y y y + y y ( ( ( ( ( ( ( ( + y y (( + y + y ( y y 4 4 ( + ( y + y + ( y y 4 ( y ( e ( de démore de la même maère Orhogoalé Théorème e défos (élémes orhogoau, orhogoal d'ue are ( Soe, y E O d que e y so orhogoau s ( y 0 o oe alors y ( So A ue are o vde de E O aelle orhogoal de A, oé A, l'esemble A { E y A, ( y 0} C'es u sous esace vecorel de E ( Soe A e B deu ares o vdes de E O d que A e B so orhogoales s : (, y A B y O oe alors A B,( 0 ( A O/ car 0 aare à ce esemble Soe A,, α, β R So y A ( α + β y α( y + ( y β α 0 + β 0 0 A es doc u sous esace vecorel de E S DUCHET - wwweslo000frs 3/4

4 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal Prooso Soe A e B deu ares o vdes de E Les asseros suvaes so équvalees : ( A e B so orhogoales ( A B ( B A ( ( So A y B, ( y 0 doc ( ( So B A, ( y 0 y doc B e doc A e doc A B B A ( ( So (, y A B y B doc y A doc ( y 0 e doc A e B so orhogoales 3 Prooso Soe A e B deu ares o vdes de E elles que A B Alors B A So B So y A A B doc B Doc A, ( y 0 y doc y doc ( y 0 A e doc B A 4 Théorème Soe F e G deu sous esaces vecorels sulémeares de E ( E F G Les asseros suvaes so équvalees : ( F e g so des sous esaces orhogoau ( G F ( F G ( ( : G F : déjà moré So F!(, F G +, ( 0 e ( ( 0 ( ( ( ( S DUCHET - wwweslo000frs 4/4

5 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal Doc 0 e doc G doc F G Doc F G ( ( : Suosos que G F So (, y F G y G doc y F doc ( y 0 doc F e G so orhogoales Coséquece : S F es u sous esace vecorel de E, F F E effe, o a E F F F es u sous esace vecorel de E doc o a auss O red G F e o alque le héorème récéde, ce qu doe F F E F F 5 Théorème So F u sous esace vecorel de E Alors E F F S F {} 0 ou s F E, le résula es évde So : F F {} 0 : So F F F e F doc ( 0 doc 0 So e,, e ue base de F ( dm(f ( : défe ar ( ( So u E R e,, du rodu scalare So Ker(u u ( (0,,0 doc : ( e 0 e u es clareme léare de E das R (léaré N, doc F doc Ker ( u F Récroqueme, s F, alors u ( 0 (vérfcao mmédae Doc Ker ( u F D'arès le héorème du rag, dm ( F + dm(im( u Comme Im( u R, dm(im( u e doc dm( F dm( F + F dm ( F + F dm( F + dm( F dm( F F Comme F F { 0}, o e dédu que dm ( F + F dm( F + dm( F dm( F dm( F + F dm( F doc dm( F Doc dm( F O a doc F { 0} F e dm ( F + dm( F dm( E doc E F F S DUCHET - wwweslo000frs 5/4

6 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal 6 Théorème U esace euclde adme ue base orhoormale, c'es-à-dre que s E es u esace euclde de dmeso, alors l ese ue base e,, e, j N, e e δ ( e de E vérfa : ( j j Par récurrece sur la dmeso de E Noos P( la roréé : "s E es u esace euclde de dmeso base orhoormale" : So E u esace euclde de dmeso So E, 0 es ue base orhoormale de E N, alors E adme ue So N Suosos P( vrae So E u esace euclde de dmeso + So E, 0 So e + So F vec( e+ D'arès le héorème récéde, E F F F es u esace euclde e dm ( F dm( E dm( F F adme doc u ebase orhoormale ( e,, e (hyohèse de récurrece ( e,, e + es ue base orhoormale de E doc P(+ es vrae Doc N, P( es vrae 7 Théorème de Pyhagore So ( ue famlle d'élémes de E qu es orhogoale (c'es-à-dre s j N j Alors alors ( 0, avec j, Par récurrece sur Noos P( la roréé : "s : évde : Soe E, els que ( 0 ( es ue framlle orhogoale de E, alors Alors + ( + + ( + ( + ( + doc P( es vrae " so N, Suosos P( vrae So ( + ue famlle orhogoale de E S DUCHET - wwweslo000frs 6/4

7 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal (d'arès P(, car (hyohèse de récurrece + doc P(+ es vrae Doc N, P( es vrae 3 Groue orhogoal E désge oujours u esace euclde de dmeso N 3 Défo : edomorhsme orhogoal So u u edomorhsme orhogoal de E O d que u es u edomorhsme orhogoal s u, y E, y y coserve le rodu scalare, c'es-à-dre s : ( ( 3 Théorème (caracérsao d'u edomorhsme orhogoal U edomorhsme u de E es orhogoal s e seuleme s l coserve la orme, c'es-à-dre s e seuleme s : E, Suosos u orhogoal So E u ( ( ( (car u coserve le rodu scalare Doc u ( Suosos que u coserve la orme Soe, y E ( y ( + y y (deé de olarsao S DUCHET - wwweslo000frs 7/4

8 ( + y y ( + y y (léaré de u (u coserve la orme y (deé de olarsao ( u es doc u edomorhsme orhogoal Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal 33 Corollare Tou edomorhsme orhogoal de E es u auomorhsme So u u edomorhsme de E So Ker(u u ( 0 doc u ( 0 doc 0 (car u coserve la orme doc 0 Doc Ker ( u {} 0 doc u es jecve doc u es bjecve car E es de dmeso fe 34 Théorème e défo (groue orhogoal L'esemble des edomorhsmes orhogoau d'u esace euclde E es u sous groue du groue léare GL (E, aelé groue orhogoal de E e oé O (E Noos O (E l'esemble des auomorhsmes orhogoau de E O ( E O/ car d E O(E Soe u, v O( E So E u v( v( (car u O(E (car v O(E Doc u v O(E So u O(E u es bjecve de E das E So E! y E, y u u ( Or, u u ( u ( (car u O(E doc u ( Doc u O( E S DUCHET - wwweslo000frs 8/4

9 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal 35 Théorème U edomorhsme u de E es orhogoal s e seuleme s l'mage d'ue base orhoormale de E ar u es ue base orhoormale de E démosrao Suosos u orhogoal So e,, e (,, e ue base orhoormale de E Alors j N ( e e j δ j u coserve le rodu scalare doc :, j N, ( e e j δ j ( u ( e,, e es ue base de E car cee famlle es l'mage d'ue base de E ar ue alcao bjecve de E das E u ( e,, e es doc ue base orhoormale de E ( Suosos que l'mage ar u d'ue base orhoormale de E es ue base orhoormale de E So e ( e,, e ue base orhoormale de E elle que l'mage de cee base ar u so ue base orhoormale de E So E! ( R, e u ( u e e u e (léaré de u ( (héorème de Pyhagore car ( e es ue famlle orhogoale (car les u e so de orme ( u coserve la orme doc u es u edomorhsme orhogoal 36 Théorème (cas où la dmeso de E es So E u esace euclde de dmeso So u u edomorhsme orhogoal de E Alors l cos( θ s( θ ese ue base orhoormale e de E e u réel θ els que ma ( u; e ou s( θ cos( θ cos( θ s( θ ma ( u; e s( θ cos( θ So e ( e, e ue base orhoormale de E elle que ( u ( e, ( u e so ue base orhoormale de E a c Noos ma ( u; e b d u ( e ae + be u ( e ce + de S DUCHET - wwweslo000frs 9/4

10 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal ( ( e e ( ( e e ( e e 0 u doc a + b u doc c + d u doc ac + bd 0 ( a + b doc l ese u réel θ el que a cos(θ e b s(θ c + d doc l ese u réel θ ' el que c cos(θ' e d s(θ' ac + bd 0 doc cos( θ cos( θ' + s( θs( θ' 0 doc cos( θ ' θ 0 π doc θ ' θ [ π] π θ' θ + [π] doc, ce qu doe les deu formes de marces aocées π θ' θ [π] 37 Prooso U edomorhsme u de E es orhogoal s e seuleme s sa marce A das ue base orhoormale vérfe : AA I démosrao So e ue base orhoormale de E e A ma( u; e s u es u edomorhsme orhogoal :, y E, ( y ( y doc X, Y M ( R, ( AX AY XY, c'es-à-dre X AAY XY Doc AA I Suosos que AA I Soe, y E, X ma( ; e, Y ma( y; e ( y ( AX AY X AAY XI Y XY ( y doc u es u edomorhsme orhogoal 38 Corollare S u es u edomorhsme orhogoal, alors de( u S DUCHET - wwweslo000frs 0/4

11 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal So e ue base orhoormale de E, A ma( u; e O a doc AA I Doc de( AA Or, de( AA de( A de( A de( A (car de( A de( A doc de( A Comme de( u de( A, o a doc le résula aocé 39 Défos ( O oe O + (E ou SO (E l'esemble des edomorhsmes orhogoau de déerma ( O oe O (E l'esemble des edomorhsmes orhogoau de déerma 30 Prooso e défo (groue sécal orhogoal SO (E es u sous groue de O (E, aelé groue sécal orhogoal SO( E O( E SO ( E O/ car d E SO(E Soe u, v SO( E u v O(E e de( u v de( u de( v doc u v SO(E So u SO(E u O( E de( u de( u (car de( u Doc u SO( E 3 Lemme Pour ou edomorhsme orhogoal u de E, l ese u sous esace vecorel de E de dmeso ou vara ar u démosrao s u adme ue valeur rore λ : So u veceur rore assocé λ 0 e λ Doc λ S DUCHET - wwweslo000frs /4

12 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal Or u ( car u es orhogoal doc λ doc λ e doc {, } λ R es u sous esace vecorel de E, de dmeso e vara ar u : e effe dm ( R dm( R doc u ( R R R R e s u 'adme as de valeur rore : So v u + u v es u edomorhsme symérque soe, y E ( v ( y ( + u ( y ( u ( y + ( u ( y! z E, y z z E, y u (! z doc ( v( y ( z + ( u ( z ( z + ( u, u (car O( E z ( u ( y + ( y ( v(y v éa u edomorhsme symérque, v adme au mos ue valeur rore réelle λ (vor chare edomorhsmes symérques So u veceur rore assocé à la valeur rore λ : v( λ doc λ u ( So F vec(, (, es lbre so u admera ue valeur rore doc dm ( F So y F α, β R, y α + β y α + β (léaré de u α + β λ u ( α + βλ β doc y F doc F F u es bjecve doc dm ( F e doc u ( F F 3 Théorème U edomorhsme u de E es orhogoal s e seuleme s E es somme drece orhogoale d'ue famlle ( Ek k m de sous esaces vecorels de E els que our ou k N m, E k es de dmeso ou, vara ar u, l'alcao due u k ( uk : Ek Ek éa l'deé ou so oosée s dm ( E k, ue roo aure que l'deé ou so oosée s dm ( E k démosrao La codo es suffsae : o suose qu'ue elle famlle ( Ek k m ese Il ese alors ue base e ( e,, e de E elle que : S DUCHET - wwweslo000frs /4

13 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal I I q ma( u; e, I S e I q éa des marces ués d'ordres e q, θ Sθ cos( θ s( θ forme : s( θ cos( θ ( e e 0, j N, j, ( e e N, ( e,, e ( j S θ éa de la u es doc ue famlle orhoormale à élémes das u esace de dmeso, c'es doc ue base orhoormale de E L'mage ar u d'ue base orhoormalee de E es ue base orhoormale de E doc u es u edomorhsme orhogoal La codo es écessare : So u O(E D'arès le lemme récéde, l ese u sous esace E de E de dmeso ou, vara ar u el que l'edomorhsme u du ar u sur E vérfe la codo du héorème ar récurrece sur la dmeso de E Noos P( la roréé : "S E es u esace euclde de dmeso e s u es u edomorhsme orhogoal de E, alors E es somme drece orhogoale d'ue famlle ( Ek k m de sous esaces vecorels de E els que our ou k N m, E k es de dmeso ou, vara ar u, l'alcao due u k ( uk : Ek Ek éa l'deé ou so oosée s dm ( E k, ue roo aure que l'deé ou so oosée s dm ( " E k Alors : so u O(E, E éa u esace euclde de dmeso u d E ou u d E P( es doc vrae : so u O(E, E éa u esace euclde de dmeso ou be u d E ou be u d E 0 ou be u O (E e l ese ue base orhoormale de e elle que ma ( u; e 0 ou be u O + ( E { d E, d E } e l ese ue base orhoormale de E elle que cos( θ s( θ ma ( u; e, avec θ 0[ π] s( θ cos( θ Doc P( es vrae So N, Suosos P(k vrae our k N, k So E u esace euclde de dmeso + D'arès le lemme récéde, l ese u sous esace vecorel E de E vara ar u L'edomorhsme u du ar u sur E vérfe la codo mosée à u k das l'éocé du héorème S DUCHET - wwweslo000frs 3/4

14 Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal E es sable ar u : So E So y E ( u ( y ( y 0 doc u ( E Or u ( E E e u es bjecve doc u ( E E e doc u ( E doc u ( E E doc E es sable ar u ( u O E, E éa u esace euclde de dmeso féreure ou égale à O alque alors l'hyohèse de récurrece : E es somme drece d'ue famlle ( Ek k m de sous esaces de E vérfa la codo du héorème ( Ek k m es doc ue famlle de sous esaces de E elle que : Pour ou k N m, E k es de dmeso ou ; k N E E ; m k L'alcao due u k ar u sur E k es l'deé ou so oosée s dm ( E k, ue roao aure que l'deé ou so oosée s dm ( E k Doc P(+ es vrae Doc our ou N, P( es vrae S DUCHET - wwweslo000frs 4/4

Produit scalaire. Chap. 11 : cours complet. 1. Produit scalaire réel.

Produit scalaire. Chap. 11 : cours complet. 1. Produit scalaire réel. Produ scalare Chap : cours comple Produ scalare réel Défo : produ scalare sur u -espace vecorel, espace préhlbere réel Théorème : eemples classques Théorème : égalé de Cauchy-Schwarz Défo : forme bléare

Plus en détail

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a PCSI Chatre 4 : Produts scalares-résumé Das ce chatre E est u -ev. Produts scalares. Défto et exemles de référeces Def: O aelle rodut scalare sur E toute alcato de E² das est bléare. est symétrque: x,ye,

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 6 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Les calcularces so auorsées * * * NB : Le cadda aachera la lus grade morace à la claré, à la récso à la cocso de la rédaco S u cadda

Plus en détail

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel Les calculatrces sot autorsées **** NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto S u caddat est ameé à reérer ce qu eut lu sembler être ue erreur d'éocé,

Plus en détail

ELEMENTS PROPRES D'UN ENDOMORPHISME

ELEMENTS PROPRES D'UN ENDOMORPHISME lémets rores d' edomorhsme LMNTS PROPRS D'UN NDOMORPHISM * désge K esace vectorel de dmeso fe N Sos esaces stables défto Soet edomorhsme de, F sos esace vectorel de O dt qe F est stable ar s F F S F est

Plus en détail

MATHEMATIQUES 2. Calculs de distances entre une matrice et certaines parties de M n (!)

MATHEMATIQUES 2. Calculs de distances entre une matrice et certaines parties de M n (!) SESSION 003 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Duée : 4 heues Les cacuaces so edes * * * NB : Le cadda aachea a us gade moace à a caé à a écso e à a cocso de a édaco S u cadda es ameé à eée ce

Plus en détail

Introduction. a n = 1 n n+1. définie par H 0 = 0 et pour tout entier n 1, H n =, montrer que. 0 a p 1 p 1 p + 1. a p = 1 p. t + p dt, 2n + 2 γ S n 1

Introduction. a n = 1 n n+1. définie par H 0 = 0 et pour tout entier n 1, H n =, montrer que. 0 a p 1 p 1 p + 1. a p = 1 p. t + p dt, 2n + 2 γ S n 1 Soi (a N la suie réelle défiie ar : Iroducio a = + O éudie la série de erme gééral a O more qu elle es covergee e o doe différees reréseaios de sa somme, oée γ, e aelée Cosae d Euler Pour cela o commece

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révisio Exercice U ivesisseur souscri à l émissio d u bille de résorerie do les caracérisiques so les suivaes : - Nomial : 5 M - Taux facial : 3,2% - Durée de vie : 9 mois L ivesisseur doi

Plus en détail

Exercices sur les matrices

Exercices sur les matrices O se plce ds Exercces sur les mrces ( é u eer urel supéreur ou égl à ) So A l mrce défe pr e T l mrce de m défe pr s e so ) Démorer que A T T ) Démorer que T es versble e clculer so verse ) E dédure que

Plus en détail

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C.

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C. PSI 1 hatre 15 Matrces et systèmes léares Das tout le chatre K désge le cors R ou I Gééraltés 1 Défto Défto : Ue matrce est u tableau d élémets de K coteat lges et coloes Notatos : U matrce A est otée

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

GOURIO-JEWELL Pierre-Guillaume KOHN Céline. CONTROLE OPTIMAL Application à l'équation de la chaleur

GOURIO-JEWELL Pierre-Guillaume KOHN Céline. CONTROLE OPTIMAL Application à l'équation de la chaleur GOURIO-EWELL Perre-Gllme KOHN Céle CONROLE OPIMAL Alco à l'éqo de l cler Préseo d roblème 4 Méode de l'é djo 6 Mse e lce de l'lorme 7 Méode de corôle oml vec le ems 8 Méode de l'é djo 8 Mse e lce de l'lorme

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES SOMMAIRE. Normes sur u espace vectorel E 2.. Défto d'ue orme. Cter l'égalté tragulare reversée. 2.2. Normes usuelles

Plus en détail

Intégrales généralisées

Intégrales généralisées 3 Iégrles géérlisées Pour ce chpire, les focios cosidérées so priori défiies sur u iervlle réel I o rédui à u poi, à vleurs réelles ou complees e coiues pr morceu. L défiiio e les propriéés de l iégrle

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * * SESSION 005 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Les calculatrces sot terdtes * * * NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

I- SUITES RÉCURRENTES LINÉAIRES D'ORDRE 2 II- RÉVISIONS DE PCSI-MPSI

I- SUITES RÉCURRENTES LINÉAIRES D'ORDRE 2 II- RÉVISIONS DE PCSI-MPSI CH MATRICES Lycée Sat-Lous-PSI1 I- SUITES RÉCURRENTES LINÉAIRES D'ORDRE Sot (a, b) IK IK*, s la sute (u ) vérfe IN, u + = a u +1 + b u, commet obtet-o la valeur de u? O forme l'éuato caractérstue P(x)

Plus en détail

Août 2016 (1 heure et 45 minutes) b) Quel lien y a-t-il entre le rang d'une matrice et son nombre de lignes et de colonnes? Ne pas (2.5 pts.

Août 2016 (1 heure et 45 minutes) b) Quel lien y a-t-il entre le rang d'une matrice et son nombre de lignes et de colonnes? Ne pas (2.5 pts. 1 a) Défiir: marice écheloée lige réduie rag d'ue marice Aoû 016 (1 heure e 45 miues) (1 p) b) Quel lie a--il ere le rag d'ue marice e so ombre de liges e de coloes? Ne pas démorer (05 p) c) Discuer, selo

Plus en détail

Résultats de convergence d'un schéma modifié de Monte Carlo pour la résolution numérique de l'équation de Smoluchowski

Résultats de convergence d'un schéma modifié de Monte Carlo pour la résolution numérique de l'équation de Smoluchowski 8 èe Corès Fraças de Mécaque reobe 7-3 aoû 007 Résuas de coverece d'u schéa odfé de Moe Caro our a résouo uérque de 'équao de Souchows Résué : Ba Baraeh Uversé de Baaad Déaree de Mahéaques B.:00-TroLba.

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

sont distincts 2 à 2.

sont distincts 2 à 2. Lycée Thers CORRIGÉ TP PYTHON - 09 L algorthme des k-meas pour partager u uage de pots e u ombre doé de classes peu dspersées 1 - La méthode de Forgy [Qu. 1] 1) Cette double somme comporte termes pusque

Plus en détail

MATHÉMATIQUES I. degré inférieur ou égal à q et IC q, p [ X ] celui constitué des éléments de IC q [ X ] divisibles par X p.

MATHÉMATIQUES I. degré inférieur ou égal à q et IC q, p [ X ] celui constitué des éléments de IC q [ X ] divisibles par X p. MATHÉMATIQUES I Objectifs O se roose, das ce qui suit, de détermier l esemble des solutios d ue équatio différetielle liéaire à coefficiets costats lorsqu elle est homogèe, uis lorsque celle-ci admet u

Plus en détail

Exercice 1: Déterminer si les intégrales suivantes sont convergentes, et le cas échéant calculer leur valeur :

Exercice 1: Déterminer si les intégrales suivantes sont convergentes, et le cas échéant calculer leur valeur : Eercice : Eercices : Iégrales gééralisées Déermier si les iégrales suivaes so covergees, e le cas échéa calculer leur valeur :.. d (+ ) d 3. 4. e d d 5. 6. 3 d e d Eercice : Déermier si les iégrales suivaes

Plus en détail

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1 Maser AS ames du er semesre 4/5 Face Aaïs HAMLI Sue urée : 3 H ocumes auorsés : aucu Maérel auorsé : Calcularce auorsée Mémore vde pour les calcularces graphques Cosges : - Les eercces so dépedas les us

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Nota : les trois parties du problème peuvent être abordées indépendamment. Partie I - Propriétés de la transformée de Legendre

MATHÉMATIQUES II. Nota : les trois parties du problème peuvent être abordées indépendamment. Partie I - Propriétés de la transformée de Legendre MATHÉMATIQUES II Noa : les rois paries du problème peuve êre abordées idépedamme Parie I - Propriéés de la rasformée de Legedre Das oue la parie I -, I désige u iervalle de IR e f ue focio à valeurs réelles,

Plus en détail

Isométries d'un espace euclidien.

Isométries d'un espace euclidien. Isométries d'un espace euclidien. Dans ce chapitre, le corps des scalaires est R et l'espace (E ; ) est un espace euclidien de dimension finie n. 1. Isométries vectorielles d'un espace euclidien...p.1

Plus en détail

Matrices Orthogonales et Isométries vectorielles

Matrices Orthogonales et Isométries vectorielles Matrices Orthogonales et Isométries vectorielles MPSI - Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 4 mai 016 Dans ce chapitre, on considère un espace euclidien (E,, ) de dimension n 1 Les isométries vectorielles

Plus en détail

LEÇON N 3 : Coefficients binomiaux, dénombrement des combinaisons, formule du binôme. Applications.

LEÇON N 3 : Coefficients binomiaux, dénombrement des combinaisons, formule du binôme. Applications. LEÇON N : Coefficiets biomiaux, déombremet des combiaisos, formule du biôme Alicatios Pré-requis : Cardial d u esemble fii, arragemets ; Raisoemet ar récurrece 1 Défiitios et roriétés Défiitio 1 : Soit

Plus en détail

133: endomorphismes remarquables d'un espace vectoriel euclidien de dimension nie

133: endomorphismes remarquables d'un espace vectoriel euclidien de dimension nie 133: endomorphismes remarquables d'un espace vectoriel euclidien de dimension nie Pierre Lissy March 8, 2010 On considère un espace vectoriel euclidien de dimension nie n, le produit scalaire sera noté

Plus en détail

Mécanique Quantique I -- cours-v.pdf

Mécanique Quantique I --  cours-v.pdf Mécaqe Qaqe I -- Cape V p://dpcgec/ses/blodel/mecaqe-qaqe/ cos-vpdf à e pacle o aa assocé e amplde de pobablé P o foco d ode q es éléme d espace de Hlbe H L R 3 focos de caé sommable s R 3 U space de Hlbe

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * * SESSION 003 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MAHEMAIQUES 1 Durée : 4 heures Les calculatrces sot terdtes * * * NB : Le caddat attachera la plus grade mportace à la clarté, à la précso et à la cocso de la

Plus en détail

Espaces vectoriels (et affines).

Espaces vectoriels (et affines). Esaces vectorels (et affes) Cha 04 : cours comlet Esaces vectorels réels ou comlexes (Su) Défto : K-esace vectorel Défto 2 : K-algèbre Théorème : exemles Défto 3 : combaso léare de vecteurs Défto 4 : sous-esace

Plus en détail

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production Orgasato et gesto dustrelle Page / 6 TD Techques de prévso pour la Gesto de producto er Exercce Vetes d u rayo de jouraux das u supermarché Javer Févrer Mars Avrl Ma Ju Jullet Août Septembre Octobre Novembre

Plus en détail

i est l indice de ligne et j l indice de colonne. L ensemble des matrices de type (n, p) à coefficients dans K est noté M np

i est l indice de ligne et j l indice de colonne. L ensemble des matrices de type (n, p) à coefficients dans K est noté M np 8 Marices 8 Espace vecoriel M p ( 8 Marices à liges e p coloes Défiiio : Soi K u corps commuaif, e p deux eiers aurels o uls O appelle marice à liges e p coloes (ou de ype (,p à coefficies das K, la doée

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

Août 2015 (1 heure et 45 minutes)

Août 2015 (1 heure et 45 minutes) Aoû 05 ( heure e 45 miues). a) Cier oues les opéraios élémeaires (permea de réduire ue marice à sa forme écheloée lige réduie) e doer, pour chacue, so effe sur le déermia d ue marice carrée? Ne pas démorer.

Plus en détail

Intégration d une suite et d une série de fonctions : ITT et convergence dominée. : L application t 7!

Intégration d une suite et d une série de fonctions : ITT et convergence dominée. : L application t 7! Iégraio d ue suie e d ue série de focios : ITT e covergece domiée ) Théorème d iégraio erme à erme d ue série de focios a) Théorème : Soi P f ue série de focios coiues (par morceau) covergea simpleme sur

Plus en détail

Fiche 6 : Nombres complexes

Fiche 6 : Nombres complexes Nº : 3006 Fiche 6 : Nombres complexes Pla de la fiche I - Esemble des ombres complexes II - Nombre complexe cojugué III - Module et argumet IV - Les différetes écritures d u ombre complexe o ul V - Equatio

Plus en détail

Groupes monogènes, groupes cycliques. Exemples

Groupes monogènes, groupes cycliques. Exemples 2 Groupes moogèes, groupes cycliques. Exemples Les otios de base sur les groupes sot supposées coues. E particulier, les esembles et groupes quotiets sot supposés cous. Pour des rappels, o pourra cosulter

Plus en détail

Introduction aux chaînes de Markov

Introduction aux chaînes de Markov Iroducio aux chaîes de Markov Les mahémaicies du chapire (das l ordre de leur appariio : les russes Adreï MARKOV (856-9 e Adreï KOLMOGOROV (93-987, le briaique Sydey CHAMA (888-97 e les allemads Oskar

Plus en détail

Août 2015 (2 heures et 30 minutes) et C =

Août 2015 (2 heures et 30 minutes) et C = Août 015 ( heures et 30 miutes) 1 a) Soit IN 0 \ {1} Défiir : boule ouerte de IR sous-esemble compact de IR b) Soiet les sous-esembles suiats de IR : A = {(x,y) IR : x y }, B = ] 1,3 [ xir0 et C = {(x,y)

Plus en détail

Processus de Markov. Hypothèse

Processus de Markov. Hypothèse { X } rocessus de Markov, es ue amille de variables aléaoires rea leurs éas das u même esemble discre ii ou o E {E, E 2, E,.} e vériia les roriéés suivaes : Sas mémoire X τ E j / X u E k avec u e X E i

Plus en détail

EXERCICES DE. Serveur d'exercices 1/25

EXERCICES DE. Serveur d'exercices 1/25 Sceces.ch lgèbre Léare EXERCICES DE LGÈBRE LINÉIRE Serveur d'exercces /5 Sceces.ch lgèbre Léare EXERCICE. Nveau : Deuxème Cycle uteur : Rube Rcchuto (3..4) Mots Clés : Matrces à coeffcets das u aeau Éocé

Plus en détail

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables.

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables. COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES O cosdère deux varables aléatores et. O amerat coatre s l y a fluece etre ces deux varables. I Coule de varables dscrètes : 1) Lo ote : Soet et deux varables dscrètes, à

Plus en détail

Produit scalaire (corrigé des classiques).

Produit scalaire (corrigé des classiques). Prou scalare (corrgé es classques) Exercces gééraux sur le prou scalare 3 Il es clar que ϕ es ue be ue applcao e [] as car es polyômes so e classe e l égrale se calcule sur u segme D aure par ϕ es symérque

Plus en détail

Déterminant d une matrice

Déterminant d une matrice Déterminant d une matrice ) Morphisme fondamental Prop : Pour toutes matrices A et B 2 M n (K), det(ab) = (det A)(det B) : Prop : A est inversible ssi det A 6= : Ainsi, l application A 7! det A est un

Plus en détail

Concours Communs Polytechniques - Session 2010 Corrigé de l épreuve de mathématiques 1 Filière MP

Concours Communs Polytechniques - Session 2010 Corrigé de l épreuve de mathématiques 1 Filière MP Cocours Commus Polyechiques - Sessio Corrigé de l épreuve de mahémaiques Filière MP Focios de plusieurs variables, compacié, phéomèe de Gibbs Corrigé par M.TARQI EXERCICE. O a : e f(x, ) f(, ) lim x x

Plus en détail

Au sommaire : Des généralités. Polynôme d'endomorphisme. Polynômes minimal d'un endomorphisme. Valeur et vecteur propres. Sous-espace propre.

Au sommaire : Des généralités. Polynôme d'endomorphisme. Polynômes minimal d'un endomorphisme. Valeur et vecteur propres. Sous-espace propre. - De la réducto des edomorphsmes - Ce cours a été rédgé e ovembre 994 alors que e préparas l'agrégato de mathématques et ms à our e u et ullet 2. Das le cas où l comporterat des erreurs, merc de me les

Plus en détail

[ Aire ] représente l aire algébrique comprise entre la courbe et l axe des temps sur un intervalle d une période. T : période en secondes (s)

[ Aire ] représente l aire algébrique comprise entre la courbe et l axe des temps sur un intervalle d une période. T : période en secondes (s) AIDE-MEMOIRE REGIME PERIODIQE Grdeur périodique : e grdeur périodique es ue grdeur qui se répèe ideiqueme à elle même e régulièreme ds le emps. Période : durée cose oée, exprimée e secode (s) qui sépre

Plus en détail

Exercice 1. E3A MP épreuve De manière classique J 2 = nj.

Exercice 1. E3A MP épreuve De manière classique J 2 = nj. EA MP épreuve 05 Eercice.. De maière classique J = J. A = I + J e I e J commue. Doc A = I + ( + J = ( + A ( + I. Aisi le polyôme P = X ( + X + + es u aulaeur de A... A(A ( + I = ( + I. Doc A es iversible

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

Exercices d oraux de la banque CCP BANQUE ALGÈBRE

Exercices d oraux de la banque CCP BANQUE ALGÈBRE Exercices d oraux de la banque CCP 2014-2015 20 exercices sur les 37 d algèbre peuvent être traités en Maths Sup. BANQUE ALGÈBRE EXERCICE 59 Soit E l espace vectoriel des polynômes à coefficients dans

Plus en détail

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé ALGÈBRE PAD - Notes de cours S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé November 23, 2006 Table des Matières Espaces vectoriels Applications linéaires - Espaces vectoriels............................... 3 -. Approche

Plus en détail

17. ISOMÉTRIES LINÉAIRES

17. ISOMÉTRIES LINÉAIRES 17 ISOMÉTRIES LINÉAIRES 171 Isométries linéaires dans un espace vectoriel euclidien Soit E un espace vectoriel euclidien Une application linéaire f dans E est appelée isométrie linéaire ssi, quel que soit

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Analyse de données spatialisées

Analyse de données spatialisées D. Chessel & J. Thoulouse - Bomére e Bologe Evoluve - Uversé Lyo Fche de Bosasque Aalyse de doées saalsées D. Chessel & J. Thoulouse Résumé La fche regroue quelques élémes de base das l'aalyse des doées

Plus en détail

Intérêts simples. Calcul de l intérêt

Intérêts simples. Calcul de l intérêt FORMULES DE M ATHEM ATIQUES FINANIERES Iérês sles lcul de l érê So I l érê ; le cl rêé lcé ; le ux d érê ; l durée e ées ; l durée e os ; j l durée e jrs 00 00 2 00 j 360 lcul de l vleur cquse So I l érê

Plus en détail

Solutions particulières d une équation différentielle...

Solutions particulières d une équation différentielle... Solutios particulières d ue équatio différetielle......du premier ordre à coefficiets costats O cherche ue solutio particulière de y + ay = f, où a est ue costate réelle et f ue foctio, appelée le secod

Plus en détail

sont deux vecteurs de R 3. A F = trace(a A). A i 2 2 = j

sont deux vecteurs de R 3. A F = trace(a A). A i 2 2 = j Université Claude Bernard Lyon - 2008/2009 Préparation Capes - Algèbre et Géométrie - Normes, produits scalaires, espaces euclidiens - - Produits scalaires - Normes vectorielles - Normes matricielles -

Plus en détail

Intégration SUP/ESC MPSI/PCSI/ESC. x dx C

Intégration SUP/ESC MPSI/PCSI/ESC. x dx C MPS/PCS/ESC égraio SUP/ESC Méhodes d iégraio - : égrale immédiae - : Somme ou différece de focios - : Composée de focio -4 : Décomposiio e fracios raioelles -5 : Par subsiuio (chageme de variable) -6 :

Plus en détail

Concours des Grandes Ecoles INTEGRALES-Correction. PARTIE A. SUJET INTEGRAL Année universitaire 2009/2010

Concours des Grandes Ecoles INTEGRALES-Correction. PARTIE A. SUJET INTEGRAL Année universitaire 2009/2010 SUJET NTEGRAL Aée uiversiaire 9/ PARTE A. Cocours des Grades Ecoles NTEGRALES-Correcio..La focio f défiie par f : f ( ) ( )cos( ) es bie coiue sur l iervalle fermé boré [ ; ]. Les focios si( ) so de classe

Plus en détail

CHAPITRE 6 Les vecteurs

CHAPITRE 6 Les vecteurs A/ Vecteurs Cours de Mathématiques Classe de Seconde Chapitre 6 Les Vecteurs CHAPITRE 6 Les vecteurs 1) Définition et exemples a) Définition Soient deux points A et B. On appelle vecteur AB "la flèche"

Plus en détail

Isométrie Vectorielle MPSI

Isométrie Vectorielle MPSI Isométrie Vectorielle MPSI 6 juin 2008 Table des matières 1 Généralités 2 2 Isométrie vectorielle plane 3 2.1 Classification........................... 3 2.2 Cas particulier des rotations...................

Plus en détail

Première S chapitre 11 : Applications du produit scalaire

Première S chapitre 11 : Applications du produit scalaire SOMMAIRE XI. 1. VECTEUR NORMAL A UNE DROITE... THEOREME : VECTEUR DIRECTEUR... DEFINITION : VECTEUR NORMAL... THEOREME : DROITE ET VECTEUR NORMAL... EXERCICES :... 3 XI.. CARACTERISATION D UN CERCLE...

Plus en détail

Correction CCP maths 1 MP

Correction CCP maths 1 MP mai 4 Avertissemet : Il subsiste certaiemet quelques coquilles... Exercice : ue itégrale double Correctio CCP maths MP Pour calculer cette itégrale, o effectue le chagemet de variable e coordoées polaires

Plus en détail

Exo7. Théorème de Carathéodory, calcul d aire et de volume. 1 Théorème de Carathéodory. Exercices : Barbara Tumpach Relecture : François Lescure

Exo7. Théorème de Carathéodory, calcul d aire et de volume. 1 Théorème de Carathéodory. Exercices : Barbara Tumpach Relecture : François Lescure Exercices : Barbara Tumpach Relecture : Fraçois Lescure Exo7 Théorème de Carathéodory, calcul d aire et de volume 1 Théorème de Carathéodory Exercice 1 Le but de cet exercice est de prouver le Théorème

Plus en détail

Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal

Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal 19 Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal Dans un premier temps, E est un espace vectoriel réel de dimension n 1. 19.1 Espaces vectoriels euclidiens Dénition 19.1 On dit qu'une forme bilinéaire

Plus en détail

EXERCICE 1 - E3A MP

EXERCICE 1 - E3A MP . à 6. : Voir le cours! Commun à tous - Questions de cours 7. VRAI OU FAUX? Justiier par une démonstration ou un contre-exemple : (a) Deux matrices semblables A et B ont le même rang : VRAI. Ces deux matrices

Plus en détail

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique MATHEMATIQUES Termiale Scietifique Fiches PROGRAMME 22 (v24) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Dilômée de l École Polytechique Cours Pi e-mail : lescoursi@cours-icom site : htt://wwwcours-icom siège

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Bibliothèque d exercices Énoncés L1 Feuille n 18 Applications linéaires 1 Définition Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes (de E i dans F i ) sont linéaires : f 1 : (x, y) R (x + y, x

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

Calculs en chromatographie

Calculs en chromatographie Calculs e chroatographe éthode de la oralsato tere... 1 Coeffcet de répose assque relatf... 1 Calcul des pourcetages assques... 2 Calcul des pourcetages olares... 3 xeple d aalyse CG d ue substtuto copéttve

Plus en détail

Espaces euclidiens. Endomorphismes symétriques et orthogonaux.

Espaces euclidiens. Endomorphismes symétriques et orthogonaux. Chapitre 5 Espaces euclidiens. Endomorphismes symétriques et orthogonaux. Dans ce chapitre, tous les espaces vectoriels sont des R-espaces vectoriels. 5.1 Produit scalaire et orthogonalité 5.1.1 Définition,

Plus en détail

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES ANALYSE DES DONNÉES TEST DU KHI-DEUX ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES Perre-Lous Gozalez MESURE DE LIAISON ENTRE DEUX VARIABLES QUALITATIVES KHI-DEUX Mesure de la laso etre deux varables qualtatves

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3 1 Groupe orthogoal d'u espace vectoriel euclidie de dimesio, de dimesio Voir le chapitre 19 pour l'étude des espaces euclidies et des isométries. État doé u espace euclidie E de dimesio 1, o rappelle que

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2006-2007 Faculté de Mathématiques et d Informatique

Université de Picardie Jules Verne 2006-2007 Faculté de Mathématiques et d Informatique Uiversité de Picardie Jules Vere 006-007 Faculté de Mathématiques et d Iformatique Licece metio Mathématiques - Deuxième aée - Semestre 4 Probabilités Elémetaires Exame du ludi 4 jui 007 Durée h00 Documet

Plus en détail

B(z B ) A(z A ) Les nombres complexes

B(z B ) A(z A ) Les nombres complexes 1 Les ombres complexes I) Forme algébrique d u ombre complexe. Théorème Il existe u esemble, oté c,de ombres appelés ombres complexes, tel que : ccotiet r ; c est mui d ue additio et d ue multiplicatio

Plus en détail

Intégrales dépendant d un paramètre

Intégrales dépendant d un paramètre [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le 3 avril 5 Eocés Iégrales dépeda d u paramère Covergece domiée Exercice [ 9 ] [correcio] Calculer les limies des suies do les ermes gééraux so les suivas : a) u = π/4

Plus en détail

UNIVERSITE DE PARIS X Année universitaire UFR SEGMI L2 ECONOMIE & GESTION

UNIVERSITE DE PARIS X Année universitaire UFR SEGMI L2 ECONOMIE & GESTION UNIVERSITE DE PARIS X Aée uversare 8-9 UFR SEGMI L ECONOMIE & GESTION Travaux drgés Sasques Ecoomques Fasccule N CHEZE e D ABECASSIS Exercces rers ou adaés de G NEUBERG MOYENNES, CROISSANCE, INDICES Raels

Plus en détail

Brevet Juin 2007 Métropole Réunion Corrige Page 1 sur 7

Brevet Juin 2007 Métropole Réunion Corrige Page 1 sur 7 Brevet Juin 2007 Métropole Réunion Corrige Page 1 sur 7 Exercice 1 : ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) 1. (3x + 5)² = (3x) 2 + 2 3x 5 + 5 2 = 9x² + 30x + 25 2. 4(4 + 1) = 20 (4 + 1)(4 2) = 10 (4 + 1)² =

Plus en détail

DM de Mathématiques, Suites récurrentes linéaires - Correction

DM de Mathématiques, Suites récurrentes linéaires - Correction DM de Mathématiques, Suites récurretes liéaires - Correctio IR aée 008-009 A redre pour le 8 décembre 008 Exercice : Echauemet O s'itéresse à la suite récurrete liéaire déie par : u 0 = u = u + = u + u

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE MATH 2001 PC

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE MATH 2001 PC CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE MATH PC Partie I I..Si A = alors t AA = : Pour la réciroque on calcule les coe cients diagonaux de t AA : 8i f;;:::;g ; t AA = X n (A i;i k;i ) Les coe cients étant réels

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

SESSION Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques B PSI. Exercice I

SESSION Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques B PSI. Exercice I SESSION 9 Cocours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE E3A Epreuve de Mathématiques B PSI Exercice I ) rga) 3 < 4 et doc A / GL 4 R) Par suite, est valeur propre de A ) Soit U Puisque la somme des coefficiets

Plus en détail

Synthèse de cours (CPGE) Applications linéaires

Synthèse de cours (CPGE) Applications linéaires Synthèse de cours (CP Alications linéaires Alications linéaires Définition Soit et deux K-esaces vectoriels et ϕ une alication de dans. On dit que ϕ est une «alication linéaire» si on a : ( x, y, ( αβ,

Plus en détail

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x /RJLTXHERROpHQQH I. Défiitios I.. Variable biaire O appelle variable biaire (ou logique), ue variable preat ses valeurs das l esemble {0, }. Eemple : état d u iterrupteur, d u bouto poussoir, la présece

Plus en détail

CAPES EXTERNE. Partie I : Première approche de la constante d Euler

CAPES EXTERNE. Partie I : Première approche de la constante d Euler SESSION 2 CAPES EXTERNE MATHÉMATIQUES Prie I : Preière roche de l cose d Euler Soi N L focio es coiue e décroisse sur ],+ [ e doc sur [,+] Doc our ou réel de [,+], o + D rès l iéglié, o O e dédui que +

Plus en détail

Obligation (à caractère optionnel) 2006-2015 de Crédit Agricole SA Professeur Didier MAILLARD Juin 2006

Obligation (à caractère optionnel) 2006-2015 de Crédit Agricole SA Professeur Didier MAILLARD Juin 2006 Coservaore aoal es Ars e Méers Chare e BAQUE Docume e recherche 7 GP-AP Aalyse e rous armoaux Oblgao à caracère ooel 6-5 e Cré Agrcole A Professeur Der MAILLARD Ju 6 Aversseme La chare e Baque u Coservaore

Plus en détail

Coefficients binomiaux

Coefficients binomiaux [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Coefficiets biomiaux Exercice 1 [ 02081 ] [correctio] Motrer que our tout N et tout Z 1 1 Exercice 5 [ 02085 ] [correctio] [Formule de Chu-Vadermode]

Plus en détail

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS 1 Produit scalaire et norme 1.1 Produit scalaire Définition 1.1 Soit E un R-espace vectoriel. On appelle produit scalaire sur E toute forme bilinéaire symétrique définie positive

Plus en détail

Corrigé de Mathématique éco HEC

Corrigé de Mathématique éco HEC Corrigé de Mathématique éco HEC EXERCICE Hypothèses. M 3 R est l espace vectoriel des matrices carrées d ordre 3 à coefficiets réels. A M 3 R : s A 3 A,j, s A 3 A,j, s 3 A 3 somme des coefficiets des liges

Plus en détail

Chapitre 9 - Isométries d'un espace euclidien - Cours. 1. Isométries vectorielles Les symétries orthogonales Les isométries vectorielles

Chapitre 9 - Isométries d'un espace euclidien - Cours. 1. Isométries vectorielles Les symétries orthogonales Les isométries vectorielles Chapitre 9 Isométries d'un espace euclidien Dans tout le chapitre on xe un espace vectoriel euclidien E de dimension n 12 Les symétries orthogonales Dénition 2 (Symétrie orthogonale Soit F un sous-espace

Plus en détail

1 Équations diérentielles linéaires du premier ordre

1 Équations diérentielles linéaires du premier ordre TD : EQUA DIFF Le 8 mai 00 Uiversité Paris - MASS -L Équatios diéretielles liéaires du premier ordre Résumé C'est ue équatio de la forme E : y + axy bx L'équatio homogèe associée est E : y + axy 0 O a

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET Les emruts dvs Auteur : Phle GILLET Emrut dvs et emrut oblgatare Emrut dvs Emrut oblgatare Souscrt ar ue ou luseurs baques Pluseurs souscrteurs Dvsé e arts : oblgatos Oblgatos cotées Grad ombre de souscrteurs

Plus en détail

arlesrcomplexesraurbacr2014r==corriges=z

arlesrcomplexesraurbacr2014r==corriges=z arlesrcomplexesraurbacr0r==corriges= Nouvelle-Calédoe ovembre 0 5 pots Proposto : Pour tout eter aturel : ( + ) = () VRAI! ( ) doc d où ( ) ( ) ( ) ( ) Sot (E) l équato ( )( + 8) = 0 où désge u ombre complexe

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Nous pouvons représenter cette situation par le système d équations suivant:

Nous pouvons représenter cette situation par le système d équations suivant: dré Ross lgèbre liéaire e géomérie vecoriel Mise e siuaio 1 lice e Beoî vo au magasi Ils achèe 2 ypes d aricles: Le premier aricle coûe x dollars e le secod aricle coûe y dollars. lice achèe 2 fois le

Plus en détail