Flash Info N 2. Les Aides à Domicile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Flash Info N 2. Les Aides à Domicile"

Transcription

1 Page1 Flash Info N 2 Avril 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Aides à Domicile En 2015, la France comptera plus de 2 millions de personnes âgées de plus de 85 ans. Par ailleurs, l évolution du système de santé conduit à un accroissement du maintien à domicile. Aussi, le secteur d activité, et plus particulièrement l aide aux personnes dépendantes apparaît comme un secteur en plein essor. Au sein des collectivités territoriales, ce domaine d activité compte environ agents* principalement employés dans les CCAS** et les CIAS***. (*Source CNFPT ** Centre Communal d Action Sociale *** Centre Intercommunal d Action Sociale) Les aides à domicile interviennent sous diverses appellations : Auxiliaire de vie, Aide-ménagère, Assistante de vie, Agent d accompagnement à la vie quotidienne, Aide aux personnes âgées, Auxiliaire de gérontologie.

2 Page2 Leurs rôles Ces agents contribuent au maintien à domicile des personnes âgées, handicapées, malades ou rencontrant des difficultés permanentes ou passagères. Ils apportent une aide à la personne dans son cadre de vie, pour l accomplissement des tâches de la vie quotidienne : Une aide à l entretien de la maison (ménage, vitres, vaisselle, lessive, couture, rangement ), Une aide à l hygiène et au confort corporel (toilette, tenue vestimentaire, lit...), Un maintien de la vie sociale et relationnelle (aide aux démarches administratives, et accompagnements divers), Une stimulation intellectuelle (discussions, jeux lecture ) Une participation à la prévention de la maltraitance de personnes vulnérables, Un diagnostic des situations d urgence. Ainsi, l aide à domicile exerce des activités très variées dont la principale particularité est que le travail s effectue dans des contextes très divers mais au domicile du bénéficiaire, c est-à-dire dans un lieu privé. Les conditions d exercice L aide à domicile doit s adapter à des personnes ayant des besoins et des attentes spécifiques, ce qui se traduit par des conditions d exercice particulières : Travail au domicile de la personne, Nombreux déplacements dans le cadre d'interventions multiples, Horaires irréguliers, voire décalés et segmentés, avec une amplitude parfois importante, y compris le week-end et les jours fériés, Possibilités de veille de nuit, Disponibilité constante pendant la durée de l intervention, Pénibilité liée à la dépendance des personnes, nombreuses manipulations (personnes, appareillages).

3 Page3 Ce métier aux multiples facettes expose les agents qui l exercent, à de nombreux risques. Les risques liés à ces activités Plusieurs études ont permis de faire un état des lieux des risques auxquels sont exposés les aides à domicile, qu ils soient physiques ou psychologiques. Au nombre de ces risques : Le risque routier (déplacements quotidiens chez plusieurs personnes dans une même journée), avec facteurs aggravants en cas de : - Défaut d entretien du véhicule, - Mauvais état des routes, - Conditions climatiques défavorables, - Fatigue et stress. Les risques physiques liés : - Aux manutentions manuelles de mobilier, d électroménager, - Au soulèvement, au maintien ou au transport des personnes aidées, - A des gestes répétitifs (lavage, repassage ), - Au travail debout avec piétinement. Ces risques physiques se traduisent généralement par des lumbagos, des lombalgies, des TMS (troubles musculo-squelettiques) ou des troubles circulatoires. Le risque de chute de plain-pied lié à un lieu d accueil encombré, Le risque de déséquilibre nutritionnel issu des difficultés à prendre ses repas, Le risque de chute de hauteur occasionnel (nettoyage de vitres, de meubles ), Le risque chimique lié à la manipulation ou à l exposition à divers produits - Corrosifs, - Toxiques, - Irritants, - Détartrants alcalins ou acides (eau de javel, acide chlorhydrique), - Désinfectants, - Dégraissants (solvants), - Produits inflammables (acétone, alcool). Le risque infectieux (déchets ménagers, produits biologiques humains ). Il est relatif à l état de santé et à l environnement du patient, ou consécutif à des morsures d animaux domestiques. Le risque toxicologique en cas de contact accidentel avec certains médicaments, Le risque électrique en présence d une installation vétuste ou d appareils défectueux,

4 Page4 Le risque lié à l utilisation de matériel (préparation des repas avec des ustensiles tranchants ), Le risque d incendie ou d explosion (départ de feu chez le particulier ), Le risque de suraccident lié à une mauvaise organisation du travail (mauvaise définition du cahier des charges, sous-estimation initiale ou évolution des besoins du bénéficiaire, surestimation des compétences de l agent, décalage entre les tâches et les missions convenues et celles à accomplir pour répondre aux besoins, mauvaise appréhension des contraintes de circulation ou manque d effectif ). Par ailleurs, le contexte particulier dans lequel exercent les aides à domicile met en exergue une dimension psychosociale importante dont les principaux facteurs sont : Une charge affective et émotionnelle issue des liens qui se créent avec les bénéficiaires, ou, à contrario, des plaintes de la personne aidée, voire un manque de considération ou de reconnaissance professionnelle, L isolement les amenant à porter seules la responsabilité des décisions dans certaines situations d urgence, Les difficultés de communication avec la personne en souffrance, La confrontation récurrente à un nouveau contexte de travail (difficulté à être acceptées par le bénéficiaire ou sa famille alors qu elles pénètrent dans leur intimité), Le stress lié à la gestion des situations d urgence (accident de la personne, fugue, malaise ) et/ou de leur temps de travail. La prévention : un bénéfice pour tous Les risques auxquels sont exposés les aides à domicile restent souvent difficiles à appréhender et leur prévention, si elle est de la responsabilité de l autorité, est en l espèce l affaire de tous : De l autorité, qui, en sa qualité d employeur, a l obligation d assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale de ses agents (Art. L du CT), De l agent qui a la connaissance du travail prescrit mais aussi du travail réel, et à qui il incombe de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celle des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail (Art. L du CT), Du bénéficiaire qui, par des aménagements ou par la mise à disposition d équipements adaptés, peut contribuer à la protection de la santé de l agent.

5 Page5 Axe technique Axe organisationnel Ainsi la mise en œuvre d un plan de prévention présente de nombreux intérêts : Pour la collectivité (employeur) : Répondre à son obligation de sécurité de résultat, Diminuer le nombre d accidents du travail et de maladies professionnelles, Réduire les coûts financiers dus à l absentéisme, Eviter les déclarations d inaptitude et les reclassements, Rendre le métier plus attractif. Pour le bénéficiaire : Lui garantir une qualité et une continuité de service en évitant l absentéisme et le turnover. Les moyens de prévention La prévention des risques professionnels des aides à domicile s articule autour de : La prévention collective. Ce niveau de prévention se traduit par 3 axes L embauche de personnels qualifiés : titulaire du DEAVS (Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale), Des actions d organisation du travail (définition d un emploi du temps cohérent prenant en compte les zones d intervention, les trajets, les temps de repos, l alternance des cas lourds et légers ), Le développement du travail en réseau, La réalisation d un «plan d aide» individualisé de la personne aidée (visite approfondie du logement- définition du matériel à mettre à disposition des aides à domicile, formalisation du rôle de l intervenant dans un document remis au bénéficiaire dès la 1 ère visite ), La mise à disposition d un cahier de liaison pour un retour d information (c est également un outil d aide à la décision), La mise en place de réunions périodiques, de groupes de parole avec intervention d un psychologue (régulièrement et sur demande). Il consiste à : - Mettre à disposition du matériel de nettoyage adapté : balai à manche télescopique, des roulettes ou plaques pour déplacer les meubles, un seau incluant un système d essorage ), - Mettre à disposition un véhicule adapté et entretenu, - Suggérer l aménagement du domicile de la personne aidée (lève malade, lit médicalisé ).

6 Page6 Axe humain La prévention individuelle. Les EPI : - Des chaussures fermées à n utiliser que sur le lieu de travail, - Un masque respiratoire (en cas de risque de contamination), - Le port de blouses et sur blouses, - L utilisation de gants à usage unique (soins) et de gants à manchettes (ménage). Les vaccinations - Obligatoires : le BCG, - Conseillées : DT Polio Hépatite A Hépatite B (obligatoires si exposées) Grippe. Les formations informations sensibilisations - Former à l hygiène et à la sécurité (Art. R du CT), - Informer et communiquer sur le Document Unique (Art. R du CT), - Former à la relation d aide (gestion des situations difficiles, affirmation de soi ), - Former à l organisation du travail (préparation des déplacements - le tutorat des plus expérimentées ), - Former aux règles d hygiène, - Former à la conduite à tenir en cas d urgence, - Dispenser des formations PRAP (Prévention des Risques liés à l Activité Physique), - Former au risque chimique et au port des EPI adaptés, - Sensibiliser au risque routier. Les formations métiers du CNFPT : Les différents modules de la formation «Itinéraire aide à domicile» : - L observation de la personne âgée à domicile : les signes d alerte, - La relation d aide et communication avec la personne âgée et sa famille, - La prévention de la maltraitance dans la relation à l âgé, - L accompagnement de la personne âgée en fin de vie, - Le temps de repas de la personne âgée en établissement ou à domicile. Ce secteur d activité doit encore relever de nombreux défis tels que la mise à disposition de matériel adapté à chaque situation, les carences en recrutement, une professionnalisation avec une consolidation de la formation initiale et continue, afin d en faire un secteur attractif qui saura répondre aux besoins de la population dans les décennies à venir. Mais l aide à domicile se professionnalise chaque jour un peu plus pour une meilleure qualité de service des bénéficiaires. L un des leviers de cette professionnalisation reste la prévention des risques professionnels avec son panel d outils, souvent peu connus, mais essentiels pour protéger la sécurité et la santé des aides à domicile. Pour en savoir plus : les conseils de l INRS

Fiche Pratique : Filières / Activités Mise à jour en avril 2008. Aide à domicile

Fiche Pratique : Filières / Activités Mise à jour en avril 2008. Aide à domicile Aide à domicile Le service à la personne pour les personnes âgées, et en particulier l aide à domicile (professions d auxiliaire de vie, aide-ménagère, aide familial, aide soignant, infirmier, aide médicopsychologique,

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

Prévention. Infos. Les risques professionnels dans les services d aide à domicile : Des professions en plein développement

Prévention. Infos. Les risques professionnels dans les services d aide à domicile : Des professions en plein développement Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Dordogne - Service Hygiène et Sécurité - Infos Prévention n 6 Février 2007 Infos Prévention SOMMAIRE : Les risques professionnels dans les services

Plus en détail

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Numéro du samu : 15 Médecine du travail - CMIE : N. d urgence de Déclic Eveil : 06 61 06 99 03 Allo Enfance maltraitée : 119 Centre

Plus en détail

LES RISQUES PROFESSIONNELS DES AIDES A DOMICILE

LES RISQUES PROFESSIONNELS DES AIDES A DOMICILE prévention texte tête n 5 taille 16 Personnes âgées LES RISQUES PROFESSIONNELS DES AIDES A DOMICILE Définition En qualité d'aide-ménagère ou d'auxiliaire de vie, les membres du cadre d'emploi sont chargés

Plus en détail

Fiche résumée : AIDE À DOMICILE

Fiche résumée : AIDE À DOMICILE Fiche résumée : AIDE À DOMICILE Aide ménagère Auxiliaire de vie Auxiliaire de vie sociale Auxiliaire familiale Employé familial Assistant de vie aux familles Assistant de vie dépendance Aide aux personnes

Plus en détail

La prévention des risques professionnels en EHPAD. Mme Fourel, Service Prévention des risques professionnels de la CARSAT-AM

La prévention des risques professionnels en EHPAD. Mme Fourel, Service Prévention des risques professionnels de la CARSAT-AM La prévention des risques professionnels en EHPAD Mme Fourel, Service Prévention des risques professionnels de la CARSAT-AM Qui sommes nous? Le service prévention est un des services de la CARSAT Rôle

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Conférencières : Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Séverine TOMASELLI Ingénieur Prévention Delphine MEHDI Ingénieur Prévention Entre 2000 et 2040, le nombre de personnes âgées dépendantes

Plus en détail

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Principaux risques professionnels Risques liés aux manutentions /mobilisation de personnes, lombalgie, TMS Déplacements, mobilisation de personnes

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Les acteurs de la prévention Les acteurs au sein de la collectivité Les acteurs de la prévention dans la collectivité : rôles, liens et coordination...5509 9 Responsabilité

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

Contenu du métier. Contenu du métier

Contenu du métier. Contenu du métier FICHE METIER et PASSERELLES ASSISTANT(E) D'ACCUEIL PETITE ENFANCE Domaines : Domaine Services à la personne - Sous domaine : Education et animation Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 06/D/23

Plus en détail

Les risques professionnels dans les Services à la Personne: axes de prévention?

Les risques professionnels dans les Services à la Personne: axes de prévention? Les risques professionnels dans les Services à la Personne: axes de prévention? Page 1 Risques et prévention Une organisation du travail très spécifique Des étapes clés Définition des tâches et des missions

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

Unité Economique et Sociale PROCES VERBAL

Unité Economique et Sociale PROCES VERBAL Unité Economique et Sociale ASSAD ASSIAD PROCES VERBAL Etaient présents : Madame Marie-Thérèse CLEMENT, DP suppléante Madame Isabelle GIROD, Déléguée Syndicale Madame Delphine LATESSA, DP titulaire, CE

Plus en détail

Agent d entretien des locaux

Agent d entretien des locaux Agent d entretien des locaux L entretien des locaux (bureaux, écoles, salles polyvalentes, structures sanitaires, gymnases ) nécessite l emploi de techniques, de produits et de matériels spécifiques qui

Plus en détail

Auxiliaire de vie sociale

Auxiliaire de vie sociale source ONISEP sur http://www.orientation-formation.fr/metier_onisep.php3?code_onisep=100308&cif=100308 Nature du travail Condition de travail Vie professionnelle Compétences Accès au métier Synonymes En

Plus en détail

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012 PAUSE-CAFE FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE 5 avril 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail Pourquoi ce thème? L exposition aux risques et les préconisations Conclusion

Plus en détail

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne Prévenir les risques professionnels pour les salariés de l activité aide à la personne OBJECTIFS Connaître la situation Accidents du Travail et Maladies Professionnelles de l activité dans le département

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER)

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER) Entreprises de travail à façon de la viande Document unique d évaluation des risques (DUER) La sécurité du personnel passe par une démarche d identification et d analyse des risques, puis de recherche

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE A DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE A DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE A DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE ITINÉRAIRES AIDE À DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE CODE ITINÉRAIRE 12KAD CONSEILLER FORMATION : PASCALE GEORGES - 03

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

Les intervenants à domicile

Les intervenants à domicile Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Les intervenants à domicile Guy DECLOQUEMENT Direction des affaires financières, de la prévention et de la santé 14 rue Jeanne

Plus en détail

Risques professionnels Version: 2

Risques professionnels Version: 2 Risques professionnels Version: 2 Contact avec des agents Contamination Respect des règles d'hygiène Informer l'entourage du risque infectieux (personnes Infection x de base et leur donner la conduite

Plus en détail

La prise en compte de la pénibilité au travail dans les collectivités territoriales. Septembre 2014

La prise en compte de la pénibilité au travail dans les collectivités territoriales. Septembre 2014 Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation La prise en compte de la pénibilité au travail

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Poste de travail étudié Type de Risque Description et Nature du risque Évaluation du risque G F NR Moyens de prévention /protection en place Actions retenues à mettre en oeuvre Unité de travail n 1: la

Plus en détail

Programme des formations 2015

Programme des formations 2015 Programme des formations 2015 Intervenant(e)s et encadrant(e)s des services à domicile est la plateforme des services à la personne du département de la Seine-Saint-Denis. Elle regroupe 92 structures (associations,

Plus en détail

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires.

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires. Cuisinier/ière G1602 - Personnel de cuisine 1 Cuisinier/ère en Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) Les activités principales Le cuisinier élabore et confectionne les repas

Plus en détail

Préconisations de l association ALERTES pour le G.T. «Nouvelles technologies «présentées par J. GIARD:

Préconisations de l association ALERTES pour le G.T. «Nouvelles technologies «présentées par J. GIARD: Préconisations de l association ALERTES pour le G.T. «Nouvelles technologies «présentées par J. GIARD: ALERTES Association Departementale Loi 1901 regroupe les différents acteurs intervenant en gérontologie

Plus en détail

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Août 2011 Enquête «emploi formation» Raison Sociale :... Enseigne :... (Si différente de la raison sociale)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr.

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr. ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE ASAD de BORDEAUX 74 Cours Saint-Louis BP 60053 33028 Bordeaux Cedex Horaires d ouverture Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 18h Site internet : www.asad-bordeaux.fr

Plus en détail

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail?

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Journée de la SMSTS du vendredi 22 octobre 2010 Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Aide à domicile et prévention des risques professionnels LES CHIFFRES DU SECTEUR

Plus en détail

Réunion de sensibilisation du 04/06/2010 à ÉPINAL - Page 1

Réunion de sensibilisation du 04/06/2010 à ÉPINAL - Page 1 Réunion de sensibilisation du 04/06/2010 à ÉPINAL - Page 1 Réunion de sensibilisation du 04/06/2010 à ÉPINAL - Page 2 PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS DANS LES ACTIVITÉS D AIDES À DOMICILE DES VOSGES

Plus en détail

Collectivité : AGENT D ENTRETIEN

Collectivité : AGENT D ENTRETIEN AGENT D ENTRETIEN Missions du poste : Effectuer les travaux de nettoyage, d entretien et de remise en ordre des surfaces et locaux du patrimoine de la collectivité et de leurs abords. Assurer l entretien

Plus en détail

OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT

OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT Missions du poste : Assurer l'entretien des réseaux d'eau usées et d'eau potable. Détecter les disfonctionnements et les réparations sur le réseau

Plus en détail

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie;

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie; Arrêté royal du 5 décembre 2003 relatif aux spécialisations des conseillers en prévention des services externes pour la prévention et la protection au travail (M.B. 22.12.2003) Modifié par: (1) arrêté

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

La prévention dans les collectivités territoriales

La prévention dans les collectivités territoriales Note HYGIENE & SECURITE 002 2007 La prévention dans les collectivités territoriales L autorité territoriale a dans l obligation d organiser la prévention en matière d Hygiène et de Sécurité, afin que dans

Plus en détail

FICHE ANNEXE n 1. Thématique : Apprentissage des bases des arts ménagers. Lieu : Haute-Savoie (lieux d intervention : bassin annecien en priorité)

FICHE ANNEXE n 1. Thématique : Apprentissage des bases des arts ménagers. Lieu : Haute-Savoie (lieux d intervention : bassin annecien en priorité) FICHE ANNEXE n 1 Thématique : Apprentissage des bases des arts ménagers Durée : 21h Haute-Savoie (lieux d intervention : bassin annecien en priorité) - Acquérir et approfondir les compétences techniques

Plus en détail

Boulanger. Du risque... à la prévention

Boulanger. Du risque... à la prévention Boulanger Du risque...... à la prévention Poussières de farine Une réalité professionnelle pour 130 000 boulangers! La farine est la première cause d allergie respiratoire professionnelle en France Vous

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans les Etablissements scolaires du Second degré Depuis 1991, tout employeur a l'obligation d'évaluer les risques professionnels au sein de son

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS Le service Intergénérationnel est un service rendu par les jeunes durant l année de leurs 16 et/ou 17 ans. Il a pour l objet de répondre

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

P R O G R A M M E D E F O R M A T I O N 20 ASSISTANT(E) MENAGER(ERE) découverte du métier

P R O G R A M M E D E F O R M A T I O N 20 ASSISTANT(E) MENAGER(ERE) découverte du métier P R O G R A M M E D E F O R M A T I O N 20 ASSISTANT(E) MENAGER(ERE) découverte du métier LE METIER L assistant(e) ménager(ère) prend en charge l économie domestique d une maison : de l entretien du cadre

Plus en détail

Enquête réalisée par Héloïse MECHIK et David COASNE. Etude GPEC/ERP2012 CMAR-Mission SAP Lille Métropole Page 1 sur 11

Enquête réalisée par Héloïse MECHIK et David COASNE. Etude GPEC/ERP2012 CMAR-Mission SAP Lille Métropole Page 1 sur 11 ENQUETE SUR LES PRATIQUES RH EN MATIERE DE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES ET D EVALUATION DES RISQUES PROFESIONNELS DES STRUCTURES DE SERVICE A LA PERSONNE Enquête réalisée par Héloïse

Plus en détail

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 PAUSE-CAFE les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail L élaboration du Document Unique Les risques du métier de comptable Conclusion et échanges

Plus en détail

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX La démarche de prévention collective Docteur Philippe LETORT, Médecin du Travail Rencontre Prévention, 5.02.2015. 2 I- LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - Historique Le syndrome général

Plus en détail

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne Prévention des risques professionnels secteur de l aide à domicile La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne CARSAT Nord-Picardie Emmanuel DELECOURT Ingénieur

Plus en détail

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) :

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) : Communiqué, Amélioration des conditions de travail et prévention des maladies professionnelles : le métier d ergonome, une profession sur laquelle il faudra de plus en plus compter. Avec la hausse constante

Plus en détail

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles http://www.sud-travail-affaires-sociales.org Travail affaires sociales Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles Voir la fiche secteur tertiaire

Plus en détail

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Le programme annuel de prévention intègre les orientations stratégiques qui

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen.

CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. CAP PETITE ENFANCE Arrêté du 25 février 2005 portant création du CAP PE modifié par l arrêté du 22 novembre 2007 modifiant la réglementation d examen. SOMMAIRE La finalité Compétence globale du CAP petite

Plus en détail

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques HYGIENE & SECURITE Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques Irritations, brûlures, allergies, maladies, l utilisation de produits chimiques lors de l entretien des locaux expose les agents

Plus en détail

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois Prévention des risques professionnels les métiers de la filière bois à la Réunion Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti 2 ème transformation du bois Metrag Ce livret m est offert par la

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

CNFPT. Itinéraire : Aide à domicile, auxiliaire de vie

CNFPT. Itinéraire : Aide à domicile, auxiliaire de vie CNFPT Itinéraire : Aide à domicile, auxiliaire de vie ITINÉRAIRES OU CYCLES AIDE À DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE CODE 12KAD CONSEILLER FORMATION : PASCALE GEORGES - 03 83 18 46 00 - PASCALE.GEORGES@CNFPT.FR

Plus en détail

Assurances et services des collectivités locales

Assurances et services des collectivités locales LES PROGRAMMES DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET DE RETOUR À L EMPLOI Centre de gestion du Jura 25 septembre 2014 Assurances et services des collectivités locales Outils de réinsertion professionnelle Souffrance

Plus en détail

Fiche de poste Infirmier

Fiche de poste Infirmier Fiche de poste Infirmier Description du métier 1 Activités principales Pratiquer des soins infirmiers en direction des personnes âgées dépendantes pour maintenir un état de santé satisfaisant et prévenir

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE Entre : Le Centre Communal d Action Sociale de MALAUNAY, N d agrément : 76056 B Et Mr / Mme : Préambule Soucieux de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées

Plus en détail

Flash Info N 1. Les Risques psychosociaux (RPS)

Flash Info N 1. Les Risques psychosociaux (RPS) Page1 Flash Info N 1 Mars 2016 Service Hygiène & Sécurité Pôle Santé et Sécurité au Travail Les Risques psychosociaux (RPS) Introduction Prévenir les RPS, c'est conjuguer au bénéfice commun des agents

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET STRESS AU TRAVAIL CORA FRANCE LE STRESS AU TRAVAIL FAIT PARTIE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET STRESS AU TRAVAIL CORA FRANCE LE STRESS AU TRAVAIL FAIT PARTIE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET STRESS AU TRAVAIL CORA FRANCE DEMOTIVATION, FATIGUES DES EQUIPES, TURN-OVER IMPORTANT, TAUX D ABSENTEISME EN CONSTANTE AUGMENTATION LE STRESS AU TRAVAIL FAIT PARTIE DES RISQUES

Plus en détail

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER?

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? ROLES DU MEDECIN DU TRAVAIL Assurer les visites médicales: Visites d embauche, Visites périodiques, Visites de reprise, Visites

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité 1. Les acteurs au sein de l entreprise ou la collectivité Les prérogatives des DP en santé-sécurité

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS de Marly-le-Roi 2 e étage Service d aide à domicile Hôtel de Ville BP 252 78160 Marly-le-Roi Tel : 01 30 61 60 81 - Fax : 01 30 61 61 11 www.marlyleroi.fr

Plus en détail

Ergonomie et risques psychosociaux

Ergonomie et risques psychosociaux Ergonomie et risques psychosociaux L ensemble des prestations couvertes par le pôle Ergonomie & psychosocial est assuré par Nathalie Feugeas, Technicienne en Ergonomie et Michelle Roche, Ergonome et Psychologue

Plus en détail

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics?

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Julie BURSON-Pôle Prévention et Action Sociale LA MNT 1ère mutuelle de la fonction publique territoriale

Plus en détail

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT Normes iso 9001-V 2008 Réaliser des audits qualité internes Sauveteurs Secouristes du Travail SST Recyclage SST CHSCT de 300 salariés Renouvellement CHSCT en intra

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma santé? Qu est-ce que je peux faire? «Ma main est engourdie,

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE 4 ÉTAPES POUR VOUS GUIDER Le Département des Risques Professionnels de la Carsat Nord-Est propose cette brochure aux structures d aide à domicile

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL Présentation des fiches de poste 1. Agent social... page 2 2. Agent technique page 4 3. Lingère... page 6

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

Identification de la société

Identification de la société Identification de la société Raison sociale de l entreprise : SO Lifes Siège social : 23 Avenue Saint Lazare, Bât D, Résidence Parc des Roses, 34000 MONTPELLIER Zone de couverture : Montpellier et ses

Plus en détail

Les principaux emplois dans le secteur des services aux personnes :

Les principaux emplois dans le secteur des services aux personnes : Les principaux emplois dans le secteur des services aux personnes : Agent à domicile : * Réalise et aide à l accomplissement des activités domestiques et administratives simples essentiellement auprès

Plus en détail

Ville de LAON Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT INTERIEUR DU SERVICE D AIDE A DOMICILE GERE PAR LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE LAON

Ville de LAON Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT INTERIEUR DU SERVICE D AIDE A DOMICILE GERE PAR LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE LAON Ville de LAON Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT INTERIEUR DU SERVICE D AIDE A DOMICILE GERE PAR LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE LAON ARTICLE PREMIER : OBJET Le service d aide à domicile

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail RÉF. : PS14 PRÉVENTION GÉNÉRALE Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail Définir les risques psychosociaux et comprendre leurs mécanismes Identifier l impact des RPS sur

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Dr Hervé LECLET Publié dans : Labelix, lettre d information trimestrielle n 8 juillet 2009 Le critère 2.2.10 de la référence

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse «Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse Matinée de la prévention organisée par la CGSS et ses partenaires 1 er septembre 2011 Présentation de l action En France, la loi impose aux employeurs

Plus en détail

LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices»

LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices» LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices» Dr Christophe Boutineau Secrétaire Général AFRATA Président Filassistance Services (Groupe CNP Assurances / CDC) «Profession:

Plus en détail

Le point sur Le travail dans le secteur de l aide à domicile

Le point sur Le travail dans le secteur de l aide à domicile Le point sur Le travail dans le secteur de l aide à domicile Les activités de service réalisées au domicile d un(e) bénéficiaire se développent. Elles visent à : - Favoriser le maintien à domicile des

Plus en détail