ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ"

Transcription

1 ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

2 À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès des accédants à la propriété, qui procure aux conseillers en prêts hypothécaires de précieuses informations sur cet important segment du marché de l habitation. Les résultats présentés dans cette étude proviennent d une enquête effectuée en ligne auprès de quelque 500 accédants à la propriété d un peu partout au Canada, lesquels avaient tous effectué une transaction hypothécaire au cours des 12 mois précédents. Aux données de l enquête se sont ajoutées des données (recherche qualitative) provenant d une série de groupes de discussions menées avec de récents et d éventuels accédants à la propriété d Halifax, Montréal, London, Toronto, Calgary et Vancouver. PROFIL DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ Les accédants à la propriété sont plus jeunes que les autres acheteurs d habitations. Près des deux tiers ont moins de 35 ans et près de la moitié ont entre 25 et 34 ans. Par comparaison, seulement 20 % des acheteurs déjà propriétaires ont moins de 35 ans. Comme c est le cas des personnes plus jeunes, le revenu du ménage des accédants à la propriété est inférieur à celui des autres catégories d acheteurs. En effet, près des deux tiers (65 %) affichent un revenu de ménage de $ ou moins (50 % des acheteurs déjà propriétaires) et un sur cinq un revenu de moins de $. Bien que le revenu du ménage des accédants à la propriété soit plus bas, ceux-ci ont tendance à être plus instruits que les personnes appartenant à d autres catégories d emprunteurs hypothécaires, 82 % d entre eux ayant fait des études postsecondaires. Un quart (23 %) des accédants à la propriété sont nés à l extérieur du Canada, contre 13 % des acheteurs déjà propriétaires. Les accédants à la propriété qui sont des immigrants sont moins nombreux à acheter une maison individuelle. Près de la moitié (46 %) vivent en Ontario et la plupart ont tendance à s établir dans les grands centres urbains, 66 % ayant établi domicile à Toronto, Montréal ou Vancouver. Le ménage des accédants à la propriété qui sont des immigrants est plus susceptible de comporter plus de quatre personnes (34 %) que celui des accédants qui sont nés au Canada (15 %). Les accédants qui sont des immigrants sont également plus nombreux à avoir fait des études universitaires, 72 % détenant un diplôme universitaire ou ayant fait des études supérieures. Parmi les accédants à la propriété qui sont nés au Canada, 42 % ont fait des études universitaires. Les accédants à la propriété qui sont des immigrants ont d abord tendance à s établir avant d acheter une maison, attendant d avoir été au Canada pendant une période médiane de neuf ans. 2 SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT

3 DÉMARCHE DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ POUR L ACHAT DE LEUR PREMIÈRE MAISON Les principales raisons pour lesquelles les accédants à la propriété souhaitent devenir propriétaires sont le désir de ne plus être locataires et celui d avoir leur propre maison. Ensemble, ces facteurs correspondent à 41 % des raisons motivant l achat d une première maison. La recherche qualitative révèle que les principales raisons d acheter varient d une situation à l autre. Les accédants à la propriété prennent habituellement trois mois de plus que les acheteurs déjà propriétaires pour planifier leur achat, la durée médiane de planification dans ce cas étant de 10 mois. Bien que la plupart des accédants à la propriété et des acheteurs déjà propriétaires achètent une maison individuelle (selon des proportions respectives de 59 % et de 73 %), les accédants sont plus susceptibles que les acheteurs déjà propriétaires d acheter une maison jumelée, une maison en rangée ou un logement en copropriété (39 % des accédants à la propriété contre 20 % des acheteurs déjà propriétaires). Selon la recherche qualitative, les acheteurs fondent leur décision sur un large éventail de critères pour choisir leur première habitation, lesquels tiennent compte des besoins et préférences de chacun et de la famille dans son ensemble. Par exemple Il est important d avoir de l espace, une grande cour. Le temps de déplacement et le transport sont des critères importants. Cherche une cuisine à aire ouverte pour recevoir La maison doit être sur un circuit d autobus. Près d un hôpital Proximité des services Quartier familial accueillant Près des membres de la famille Une maison individuelle dans la majorité des cas Les accédants à la propriété sont toutefois plus enclins que les acheteurs déjà propriétaires à acheter autre chose qu une maison individuelle. 59 % 73 % 18 % 11 % 5 % 10 % 7 % 8 % Maison individuelle Maison jumelée Maison en rangée Copropriété Accédants à la propriété Acheteurs déjà propriétaires SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT 3

4 Les accédants à la propriété ont tendance à vouloir déménager plus tôt que les acheteurs déjà propriétaires. L enquête a révélé que le tiers (31 %) des accédants à la propriété pensent déménager dans les cinq ans, contre 19 % des acheteurs déjà propriétaires. Seule une petite proportion (16 %) des accédants à la propriété indiquent que l efficacité énergétique est un facteur très important dans la décision d acheter et la recherche qualitative a révélé que ce facteur se situe vers le bas de la liste des priorités. Un peu plus de la moitié (56 %) des accédants à la propriété comptent faire des rénovations ou des améliorations importantes à leur habitation au cours des cinq prochaines années. Toutefois, seulement un tiers (34 %) comptent le faire dans l année suivant l achat, contre 50 % des acheteurs déjà propriétaires. Dans la plupart des cas (76 %), les accédants à la propriété prévoient que les réparations ou les améliorations coûteront moins de $. «C est un facteur intéressant, mais qui n a pas motivé ma décision. Entre deux propriétés semblables, je choisirais sans contredit la plus éconergétique.» DÉMARCHE DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ POUR L OBTENTION D UN PRÊT HYPOTHÉCAIRE Les emprunteurs ont besoin de beaucoup d information en matière hypothécaire. Ils sont plus nombreux à faire des recherches en ligne (77 %) par rapport aux acheteurs déjà propriétaires (68 %), et ils consultent différents types de sites Web pour recueillir de l information sur les prêts hypothécaires. Ils préfèrent utiliser des moteurs de recherche (63 %). Lorsqu ils utilisent un moteur de recherche, 80 % font des recherches sur les taux d intérêt et environ les trois quarts cherchent de l information sur les modalités hypothécaires ou des calculateurs hypothécaires. Par rapport aux acheteurs déjà propriétaires, les accédants à la propriété sont plus susceptibles de demander en ligne qu on les contacte (32 % contre 25 %) et à poser une question en ligne (28 % contre 17 %). Près des deux tiers (61 %) des accédants à la propriété qui font des recherches en ligne consultent des sites de prêteurs, tandis qu un tiers (31 %) consultent des sites de courtiers hypothécaires. Des emprunteurs qui utilisent les moteurs de recherche pour obtenir de l information diversifiée Information recherchée à l aide des moteurs de recherche 90 % 80 % 78 % 77 % 69 % 68 % 72 % 29 % 32 % 18 % Taux d intérêt Options hypothécaires Calculateur Info sur l achat Info gén sur le prêt Accédants à la propriété Acheteurs déjà propriétaires 4 SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT

5 Lors de leurs recherches en ligne, la plupart (79 %) des accédants à la propriété utilisent un calculateur hypothécaire. Près des trois quarts (72 %) utilisent un calculateur pour déterminer leurs versements hypothécaires et 65 % ont utilisé un calculateur pour déterminer le montant du prêt hypothécaire qu ils peuvent se permettre d emprunter. Toutefois, la recherche qualitative révèle que même si les calculateurs hypothécaires sont considérés comme utiles, nombreux sont les accédants à la propriété qui veulent recevoir un service personnel de leur conseiller en prêts hypothécaires, surtout lorsque vient le temps de déterminer combien ils peuvent se permettre d emprunter. «Nous avons utilisé l outil en ligne une fois, sans vraiment nous y fier. Nous préférons obtenir des données directement de la banque.» Les accédants à la propriété interagissent avec plusieurs types d interlocuteurs tout au long du processus de planification hypothécaire. Bien que la majorité des accédants à la propriété et des acheteurs déjà propriétaires sont susceptibles d interagir avec des prêteurs hypothécaires (74 % et 81 % respectivement), il est plus probable que les accédants à la propriété interagissent avec des courtiers (55 %) que les acheteurs déjà propriétaires (35 %). Tout au long du processus de planification hypothécaire, les courtiers semblent détenir une plus grande influence que les prêteurs sur la décision des accédants à la propriété. Parmi les personnes qui consultent un courtier, 58 % indiquent avoir été le plus influencés par un courtier. Dans le cas des accédants à la propriété, 46 % des accédants à la propriété estiment que leur prêteur a eu une grande influence sur leur décision relative au prêt hypothécaire. Si l on compare avec les acheteurs déjà propriétaires, les accédants à la propriété sont plus influencés par leur famille (48 % contre 36 %) et par les agents immobiliers (29 % contre 21 %). Selon la recherche qualitative, les accédants à la propriété font leurs devoirs avant de contracter leur prêt hypothécaire. Ils tiennent compte des références, ils font leurs propres recherches et ils font le tour des conseillers en prêts hypothécaires pour trouver le bon. «Maintenant qu il y a l Internet, nous nous fions à Google pour obtenir toutes sortes d informations, d opinions. On doit au moins se renseigner.» Toutefois, leur niveau de confiance en ce qui concerne leurs décisions en matière hypothécaire est moins élevé que celui des acheteurs déjà propriétaires. Moins de 50 % des accédants à la propriété sont complètement sûrs d avoir obtenu le prêt qui convenait le mieux à leurs besoins; sont tout à fait d accord pour ce qui est d avoir une bonne compréhension des choix hypothécaires et ont trouvé le processus d obtention du prêt clair et simple. La recherche qualitative révèle également qu ils sont plus avides d information complète et accessible sur différents sujets. «Après avoir cherché une propriété, il serait intéressant d avoir accès à un site qui donnerait toutes les étapes de l achat d une maison. On y trouverait également des explications sur chaque étape. Il pourrait s agir d une liste de contrôle interactive, qui nous éviterait d oublier des étapes. Ce site comprendrait des conseils d experts, donnerait accès à un expert en ligne à qui l on pourrait poser des questions. Il est important que l expert soit accessible à toute heure du jour. Nous voulons avoir accès à des personnes d autorité dans le domaine, qui possèdent les connaissances nécessaires et font preuve de professionnalisme.» 58 % Des acheteurs davantage influencés par leur famille et leur agent immobilier que ne le sont les acheteurs déjà propriétaires 56 % Une forte influence 46 % 47 % 48 % 36 % 29 % 21 % Courier Prêteur Famille Agent immobilier Conseiller en prêts hypothécaires Référence Accédants à la propriété Acheteurs déjà propriétaires SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT 5

6 EXPÉRIENCES VÉCUES PAR LES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ AUPRÈS DE LEUR PRÊTEUR OU COURTIER Les courtiers en prêts hypothécaires comptent pour la moitié (49 %) de tous les prêts consentis aux accédants à la propriété, contre 34 % pour les acheteurs déjà propriétaires. Le recours à un courtier par les accédants à la propriété est généralement plus élevé chez ceux qui vivent dans un centre urbain, qui achètent un appartement ou un logement en copropriété et qui sont des néo-canadiens. Enfin, le recours à un courtier est légèrement plus faible au Québec et chez les personnes qui achètent une maison individuelle. La recherche qualitative ainsi que l enquête en ligne ont toutes deux révélé que les courtiers doivent surtout leur part de marché chez les accédants à la propriété aux taux d intérêt avantageux et au service personnalisé. Près des deux tiers (63 %) des accédants à la propriété indiquent que leur décision de faire appel à un courtier a été beaucoup influencée par l impression qu ils allaient obtenir des modalités ou un taux d intérêt plus avantageux. Cette proportion est de 51 % chez les accédants à la propriété qui ont fait appel à un prêteur. La moitié des accédants à la propriété ont dit avoir fait appel à un courtier pour le côté pratique et l économie de temps, contre 39 % de ceux qui ont fait appel à un prêteur. «Je me réjouis d avoir fait affaire avec un courtier en prêts hypothécaires. Nous avons fait affaire avec un excellent courtier et avons obtenu un taux beaucoup plus intéressant que ce que les banques nous offraient.» 6 SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT

7 En ce qui concerne la prestation de conseils, les accédants à la propriété sont aussi bien servis par les courtiers que par les prêteurs. Les courtiers et les prêteurs fournissent des conseils sur les taux fixes et variables à 70 % des accédants à la propriété. De 60 % à deux tiers des accédants à la propriété reçoivent des conseils des prêteurs et des courtiers sur le montant du prêt hypothécaire qu ils peuvent se permettre d emprunter ou sur les modalités de leur prêt. Les conseils reçus des courtiers sont jugés plus utiles en général par les accédants à la propriété que les conseils fournis par les prêteurs. Clientèle davantage satisfaite des conseils reçus des courtiers Les conseils que donnent les courtiers satisfont davantage les clients, par rapport aux prêteurs. Conseils jugés très utiles Clients d un courtier Clientsd un prêteur Précisions sur les modalités du prêt hypothécaire 69 % 61 % Taux fixe ou variable 62 % 51 % Recommandation de rembourser le prêt hypothécaire en mode accéléré 67 % 54 % Stratégies hypothécaires et financières à long terme 59 % 46 % Montant du prêt hypothécaire selon les moyens de l emprunteur 71 % 60 % Un peu plus de la moitié (54 %) des accédants à la propriété obtiennent leur prêt hypothécaire de leur principale institution financière. Chez les acheteurs déjà propriétaires, 68 % sont fidèles à leur prêteur existant pour obtenir leur prêt hypothécaire. La raison la plus courante pour changer d institution financière est la possibilité d obtenir un meilleur taux d intérêt (72 %), suivi par de meilleures modalités (41 %), la recommandation d un nouveau prêteur (36 %) et un meilleur service à la clientèle (28 %). La majorité des accédants à la propriété (les trois quarts environ) sont satisfaits de leur conseiller en prêts hypothécaires, qu il s agisse d un prêteur ou d un courtier. Toutefois, les clients de courtiers se disent plus enclins à faire encore appel à leur courtier à l avenir. Près de la moitié (45 %) disent être totalement d accord qu ils auraient recours à leur courtier pour leur prochaine transaction hypothécaire. Seulement un tiers (34 %) des personnes qui ont fait appel à un courtier sont entièrement d accord qu il y ferait encore appel pour leur prochaine transaction hypothécaire. En ce qui concerne les personnes qui font appel à un courtier, 48 % sont entièrement d accord qu ils recommanderaient ce courtier aux membres de leur famille ou à leurs amis, contre 32 % des clients des prêteurs. SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT 7

8 La SCHL offre des outils en ligne et une vaste gamme de renseignements sur l habitation qui aident les Canadiens à prendre des décisions éclairées et responsables, leur permettant ainsi de satisfaire leurs besoins en matière de logement. Toutcequilfaut.ca Visitez le site toucequilfaut.ca pour consulter un large éventail d information sur les prêts hypothécaires et l habitation. Forte de plus de 65 ans d expérience, la SCHL vous aide à demeurer informés et à devenir des conseillers de confiance. schl.ca/nouveauxarrivants Vos clients sont de nouveaux arrivants au pays? Consultez schl.ca/nouveaux arrivants et assurez-vous qu ils sont bien informés en leur fournissant des renseignements pertinents sur l habitation dans leur langue maternelle! Société canadienne d hypothèques et de logement. Tous droits réservés. Le présent document est la propriété de la Société canadienne d hypothèques et de logement. Il est strictement interdit de le reproduire, de le copier ou de le distribuer, en totalité ou en partie, de quelque façon que ce soit, sans l autorisation écrite préalable de la Société canadienne d hypothèques et de logement. Les informations, analyses et opinions que ce document renferme sont fondées sur diverses sources jugées fiables; leur exactitude, leur exhaustivité ou leur actualité ne peuvent cependant être garanties. Le présent document n a pas pour objet de fournir des recommandations ou des conseils particuliers à qui que ce soit et ne devrait en aucun cas être considéré comme tel. La Société canadienne d hypothèques et de logement, ainsi que ses employés, agents et conseillers ne peuvent être tenus responsables des mesures ou décisions prises, en totalité ou en partie, sur la foi des renseignements ou analyses figurant dans le document.

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires ENQUête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION principales constatations de l Enquête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires Les emprunteurs

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2016 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES POINTS SAILLANTS

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 2008 Genworth Financial, Inc. Tous droits réservés. Commentaire de spécialiste Les résultats du sondage suivant indiquent

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi?

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? L Institut Info-Patrimoine offre de l information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions

Plus en détail

Survol du marché de l habitationl

Survol du marché de l habitationl Survol du marché de l habitationl Région de l Abitibi-Témiscamingue Patrice Tardif, analyste principal de marché Février 2010 Société canadienne d hypothèques et de logement Marché de I habitation : notre

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

DEMANDE D AIDE À LA MISE DE FONDS

DEMANDE D AIDE À LA MISE DE FONDS DEMANDE D AIDE À LA MISE DE FONDS Le volet Accédants du Programme d investissement dans le logement abordable a pour objet d aider les personnes et les ménages admissibles en leur accordant un prêtsubvention

Plus en détail

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL ouvrir De nouvelles portes aux logements abordables...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL 65404 À titre d organisme national responsable de l habitation, la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS Brochure Réservé aux courtiers en prêts hypothécaires à titre d information À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS La Banque au service des courtiers. À propos

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth. Octobre 2009

Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth. Octobre 2009 Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth Octobre 2009 Commentaire d expert Les résultats du Moniteur des nouveaux acheteurs de maison confirment un fait que les constructeurs

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures

Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures Sondage mené à l été 2011 en collaboration avec la Direction de l habitation de la Ville de Montréal et la Direction des ressources

Plus en détail

sur votre crédit Tout connaître et les assurances

sur votre crédit Tout connaître et les assurances sur votre crédit Tout connaître et les assurances Introduction Le principe d équité en assurance de dommages veut que la prime reflète le risque à assurer. Un des critères utilisés par les assureurs de

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

L évolution sur le plan du logement pour les réfugiés établis à Edmonton, à Calgary et à Winnipeg RICK ENNS University of Calgary

L évolution sur le plan du logement pour les réfugiés établis à Edmonton, à Calgary et à Winnipeg RICK ENNS University of Calgary Les réfugiés ont de la difficulté à trouver des logements abordables. Ce problème est d autant plus sérieux qu ils ne savent pas comment ni où se procurer des renseignements sur le logement. Ils n ont

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR PROPRIÉTAIRES-OCCUPANTS VISANT À FAVORISER LA PRODUCTION DE LOGEMENTS INDIVIDUELS ABORDABLES

ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR PROPRIÉTAIRES-OCCUPANTS VISANT À FAVORISER LA PRODUCTION DE LOGEMENTS INDIVIDUELS ABORDABLES ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR PROPRIÉTAIRES-OCCUPANTS VISANT À FAVORISER LA PRODUCTION DE LOGEMENTS INDIVIDUELS ABORDABLES Assurance SCHL pour propriétaires-occupants s appliquant aux logements individuels

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Plus de 10 ans d expériences

Plus de 10 ans d expériences NOTRE MISSION ARIANNE vous accompagne dans vos premiers pas au Canada ARIANNE Relocation Canada offre des services de mobilité internationale aux personnes et organisations qui se relocalisent à Montréal,

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Le processus de vente résidentielle

Le processus de vente résidentielle Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus de vente résidentielle Cette brochure vous aidera à comprendre le processus de vente immobilière

Plus en détail

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015 Portrait du marché hypothécaire québécois www.jlr.ca PORTRAIT DU MARCHÉ HYPOTHÉCAIRE QUÉBÉCOIS Le marché hypothécaire se transforme et l équipe de JLR a décidé de faire le point

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 3.00 ÉVALUATION DU RISQUE... 3 3.01 Demande d ouverture de crédit...

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL

Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL Sondage effectué auprès de coopératives d habitation Rédigé par l Agence des coopératives d habitation Novembre 2005 L Agence

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

L ACHAT DE VOTRE PREMIÈRE MAISON AU CANADA. Guide à l intention des nouveaux arrivants

L ACHAT DE VOTRE PREMIÈRE MAISON AU CANADA. Guide à l intention des nouveaux arrivants L ACHAT DE VOTRE PREMIÈRE MAISON AU CANADA Guide à l intention des nouveaux arrivants UN NOUVEAU PAYS, UN NOUVEAU CHEZ SOI. Le Canada est devenu votre nouveau pays et vous cherchez maintenant une maison

Plus en détail

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 L Institut canadien des évaluateurs (ICE) soumet les recommandations

Plus en détail

Idéopolis : Le travail en mouvement

Idéopolis : Le travail en mouvement Idéopolis : Le travail en mouvement Les travailleurs canadiens sont de plus en plus mobiles en 2014. Nous sommes plus nombreux à changer d emploi, de carrière et même de province pour le travail. Il s

Plus en détail

Gérer le risque de crédit

Gérer le risque de crédit Livre blanc Gérer le risque de crédit Le présent livre blanc vous indique comment instaurer de bonnes pratiques de gestion du crédit dans votre entreprise et les étapes à suivre pour recouvrer une créance

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Faire l acquisition d une propriété en toute tranquillité Ce document contient des renseignements sur les

Plus en détail

Taux de recommandation net ou le ressenti des clients

Taux de recommandation net ou le ressenti des clients Cet article provient de la banque des meilleures pratiques de la Fondation européenne de la qualité. Taux de recommandation net ou le ressenti des clients Introduction Le taux de recommandation net est-il

Plus en détail

De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez.

De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez. Assur ance vie simplifiée et SANS exigence médicale Aide-mémoire pour les conseillers seulement De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez. Vous aimerez nos nouveaux régimes plus

Plus en détail

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Dans le cadre des efforts soutenus du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015 LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015 Rapport rédigé pour : L INSTITUT DES FONDS D INVESTISSEMENT DU CANADA Par : POLLARA

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois 2009 Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Francis

Plus en détail

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015 Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire Séances d information Printemps 2015 Notre souhait Que Montréal soit une métropole accueillante, verte et créative où l habitation est accessible de famille

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS COGECO est une société de portefeuille diversifiée qui exerce des activités de câblodistribution, de télécommunication et de radiodiffusion

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier

Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier UNE PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE QUANTITATIVE Juillet 2010 Contexte et méthodologiem Méthodologie Un total de 2 001 entrevues

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ SÉRIE L ABC DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques À propos de l Agence de la consommation en matière

Plus en détail

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Sur les 1210 personnes interrogées, 1043 personnes sont en âge de voter, soit

Plus en détail

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada F É D É R A T I O N D E L H A B I T A T I O N C O O P É R A T I V E D U C A N A D A Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada Rapport produit par Will Dunning Inc. pour la Fédération de l habitation

Plus en détail

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Personnalisez votre régime d assurance collective avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Quels sont les frais admissibles? Les CDFS comportent une foule de frais

Plus en détail

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride?

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? R- L achat immobilier en Floride est une belle opportunité d investissement. Que ce soit pour diversifier vos actifs, créer une plus-value, profiter de

Plus en détail

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Série L ABC des prêts hypothécaires Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Faire la distinction entre

Plus en détail

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Réduire la dette étudiante Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Publié en 2007 par la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000, rue Sherbrooke

Plus en détail

RÉSUMÉ ÉTAPES DE LA VIE FINANCIÈRE DES CANADIENS ÂGÉS COMMISSION DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ONTARIO

RÉSUMÉ ÉTAPES DE LA VIE FINANCIÈRE DES CANADIENS ÂGÉS COMMISSION DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ONTARIO RÉSUMÉ ÉTAPES DE LA VIE FINANCIÈRE DES CANADIENS ÂGÉS COMMISSION DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ONTARIO RÉSUMÉ La présente recherche décrit les principales préoccupations financières des Canadiens âgés, dans

Plus en détail

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel!

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel! Août 2015 Nicole Drummond Mortgage Broker/Courtier Hypothécaire Dominion Lending Centres The Mortgage Source License # M08000524 FSCO # 10145 Independently Owned & Operated. Téléphone: 613-232-0023 x 225

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ Rédigé par Edwin L. Weinstein, Ph.D., C.Psych. The Brondesbury Group Résumé Le présent sondage a pour objectif premier de cerner les facteurs

Plus en détail

Sondage dans les réserves

Sondage dans les réserves Sondage dans les réserves Rapport définitif 5 octobre 2001 Présenté à : Planification stratégique Direction générale des Communications Affaires indiennes et du Nord Canada 10, rue Wellington, bureau 1900

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

Les Canadiens et les REER

Les Canadiens et les REER PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING Les Canadiens et les REER Rapport Mars 2003 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8! Tél. : 514-982-2464! Télec. : 514-987-1960! www.legermarketing.com

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

Taux fixe, taux variable ou les deux : Comment choisir le type de taux hypothécaire qui vous convient?

Taux fixe, taux variable ou les deux : Comment choisir le type de taux hypothécaire qui vous convient? Financement immobilier Taux fixe, taux variable ou les deux : Comment choisir le type de taux hypothécaire qui vous convient? L une des décisions les plus importantes que doivent prendre les propriétaires

Plus en détail

Les travaux d entretien et d amélioration 2

Les travaux d entretien et d amélioration 2 Les travaux d entretien et d amélioration 2 Aux dépenses courantes de logement que les ménages doivent supporter (loyers, remboursements d emprunts, énergie), viennent s ajouter les coûts des travaux d

Plus en détail

Pages Jaunes Limitée présente ses résultats pour le premier trimestre de 2015

Pages Jaunes Limitée présente ses résultats pour le premier trimestre de 2015 Pages Jaunes Limitée présente ses résultats pour le premier trimestre de 2015 Les produits tirés des médias et solutions numériques ont augmenté de 8,6 % d un exercice à l autre pour se chiffrer à 112,9

Plus en détail

Sondage auprès des parents sur des questions clés en matière d immunisation

Sondage auprès des parents sur des questions clés en matière d immunisation N o de contrat avec TPSGC : #H1011-080016/001/CY N o d inscription : ROP 115-08 Date du contrat : 30/03/2009 Sondage auprès des parents sur des questions clés en matière d immunisation SOMMAIRE This executive

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) sont l un des modes d épargne les plus utilisés par les Canadiens en

Plus en détail

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada?

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Notre vaste gamme de régimes vous aidera à offrir à vos clients la tranquillité d esprit. Dans bien des cas, en comparaison de produits

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 :

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 : SOMMAIRE À LA DIRECTION Dans un nouveau sondage mené à l échelle nationale auprès de 3 000 Canadiens par Greenberg Quinlan Rosner Canada pour le compte de l Institut Broadbent, on a posé des questions

Plus en détail

Les Solutions d assurance hypothécaire. Un guide pour le conseiller

Les Solutions d assurance hypothécaire. Un guide pour le conseiller Les Solutions d assurance hypothécaire Un guide pour le conseiller Tables des matières L opportunité 2 La solution 3 Étude de cas 4 De l assurance hypothécaire contre la maladie grave et le remboursement

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT 1 Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat

Nous établirons une stratégie de recherche et d achat Acheter une propriété est sûrement l une des transactions les plus importantes de votre vie. C est un projet excitant qui demande néanmoins, beaucoup de temps et d énergie. En tant que professionnel de

Plus en détail

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca ÉTUDE JLR JUIN 2015 Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Le prix médian au pi2 d une copropriété dans l agglomération de Montréal était de 304 $ en 2014,

Plus en détail