Lumière et couleur. «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lumière et couleur. «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler»"

Transcription

1 Lumière et couleur «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler» Aristote 1. Physique et physiologie 2. Brève histoire de la théorie de la couleur 3. Espaces colorimétriques Bernard Bourniquel 18/11/2011 1

2 Définition de la couleur La couleur est la perception d une section de notre champ de vision qui apparaît sans structure précise à l oeil nu et à travers laquelle cette section seule peut être distinguée lorsqu elle est vue à l aide d un seul oeil sans mouvement de cet oeil par rapport à une section adjacente (DIN 5033) Mire TV 2

3 Quelle est l origine de la couleur? La cause primaire de la couleur est la nature de la lumière qui éclaire l objet observé (lumière incidente). Le peintre Claude Monnet est le premier à avoir immortalisé cet effet dans sa série «La cathédrale de Rouen» ( ) 3

4 Effet de la lumière incidente 4

5 Nature physique de la lumière rayonnement électromagnétique, à la fois onde et particule (photon) longueurs d onde visibles : entre 400nm et 800nm 1 nm = 1/ m (milliardième) courtes longueurs d onde : violet grandes longueurs d onde : rouge spectre continu 5

6 Lumière monochromatique, lumière polychromatique Lumière monochromatique Ne contient qu une seule longueur d onde Exemple : Laser 532 nm (vert) Lumière polychromatique Contient plusieurs longueurs d onde La lumière naturelle (soleil, lampes) est polychromatique. 6

7 Spectre normalisé : lumière du jour D65 Spectre de la lumière Répartition de l énergie du rayonnement en fonction de la longueur d onde. Il varie selon la source lumineuse : soleil, lampe à incandescence, LED Distribution spectrale de la lumière solaire, un jour d été, à midi, au niveau de la mer. 7

8 Que se passe-t-il si le spectre change? 8

9 Lumière réfléchie Celle qui est reçue par l oeil La couleur d un objet dépend du spectre de la lumière qu il renvoie vers l observateur. Couleur verte des feuillages due à la chlorophylle contenue dans le feuilles La chlorophylle absorbe fortement la lumière incidente dans le bleu et le rouge. La lumière réfléchie apparaît verte. 9

10 La couleur perçue dépend aussi de l efficacité de l œil Vision diurne (photopic) Courbe verte maximum à 555nm (vert) Vision nocturne (scotopic) Courbe bleue Maximum à 507nm L œil perçoit moins de couleurs la nuit que le jour et il ne voit pas mes mêmes couleurs. 10

11 Spectre de la lumière reçue par l oeil C est le produit du spectre de la lumière réfléchie par l objet observé par la réponse de l oeil 11

12 Sensation de couleur Processus complexe mettant en jeu deux phénomènes physiques : - la répartition de l énergie dans la lumière incidente - sa modification par l objet qui réfléchit la lumière deux phénomènes physiologiques : - la perception par l œil de la lumière réfléchie - l interprétation par le cerveau des stimulis produits par l oeil 12

13 Perception de la lumière par l oeil Deux types de récepteurs dans la rétine : Les bâtonnets (rods) utilisés en vision nocturne les cônes, responsables de la perception des couleurs en vision diurne Les cônes sont situés dans une zone restreinte de la rétine, la fovea, située près de l axe de l oeil 13

14 Sensibilité des cônes rétiniens Trois sortes de cônes : sensibles au bleu : 445nm Sensibles au vert : 540nm Sensibles au rouge : 565nm Le cerveau reçoit trois stimuli dépendant : de l énergie lumineuse reçue de la réponse des cônes à cette énergie 14

15 La sensation de couleur est élaborée par le cerveau Quel est le carré le plus sombre? 15

16 La sensation de couleur est élaborée par le cerveau (2) Quel est le carré le plus sombre? 16

17 L illusion de l échiquier Quel est la case la plus sombre, A ou B? 17

18 L illusion de l échiquier - Preuve Les cases A et B ont le même ton gris! 18

19 Théorie de la couleur Isaac Newton 1672 Jakob Christoffel Le Blon Thomas Young 1802 Hermann von Helmholtz 1850/1856 James Clerk Maxwell 1861 EwaldHering

20 Découverte de la nature de la lumière du soleil Isaac Newton English Royal Society (1672) Opticks (1704) Les expériences de Newton ont montré que la lumière blanche du soleil était composée d une suite continue de lumières colorées. 20

21 Théorie des couleurs de Newton 7 couleurs primaires, par correspondance aux 7 notes de la gamme diatonique. Roue des couleurs Pour former un cercle, il faut ajouter des couleurs qui n existent pas dans le spectre (des magentas complémentaires des verts) Pour Newton «les couleurs se forment dans l esprit de celui qui les perçoit» 21

22 Trivariance Possibilité de produire les couleurs à partir de trois couleurs seulement dites couleurs primaires Le Blon, imprimeur, 1720 Invente un procédé d impression en couleur utilisant trois planches encrées avec les couleurs primaires des peintres : Rouge Jaune Bleu. Ci-contre en haut, résultat après les planches 1 et 2 en bas, résultat final avec les trois planches 22

23 La trivariance est imposée par la perception visuelle T. Young «Chaque élément de la rétine doit comporter trois parties, sensibles chacune à une couleur primaire Rouge, Jaune, Bleu.» H. von Helmholtz admet l existence de trois primaires Rouge, Vert, Bleu propose le modèle ci-contre pour la sensibilité des récepteurs rétiniens «Toutes les couleurs du spectre, et donc toutes les couleurs de la nature sont des mélanges de rouge, de vert et de bleu. Le jaune est un mélange de rouge et de vert». (J.C. Maxwell, 1861) 23

24 Naissance de la colorimétrie : Le disque de Maxwell James Clerk Maxwell 1861 La rotation du disque produit l illusion d une couleur uniforme. En comparant une couleur à celle du disque en rotation, on mesure les fractions de rouge, de vert et de bleu qu elle contient. 24

25 Vinci (vers 1490), Chevreul (1839), Land (1950;1977) Contraste simultané des couleurs La couleur d un objet n existe pas en soi. Elle dépend de la couleur des objets qui l entoure. «Entre des couleurs égales, la plus excellente sera celle qu on voit auprès de la couleur qui lui est contraire.» Léonard de Vinci 25

26 Léonard de Vinci, Hering ( ) La théorie des couleurs opposées Le jaune est une couleur élémentaire : «Le jaune peut avoir une teinte rouge ou verte, mais jamais une teinte bleue Ces quatre couleurs (R-V,J-B) peuvent donc être définies très exactement comme les couleurs primaires comme l avait déjà proposé Léonard de Vinci.» Aux couples R-V et J-B, Hering ajoute le couple Blanc-Noir soit 6 couleurs primaires organisées en trois couples antagonistes. 26

27 Vincent Van Gogh Terrasse du café le soir huile sur toile

28 De Valois et al (1966) Confirmation expérimentale de la théorie des couleurs opposées Le thalamus se trouve au sommet du bulbe rachidien. C est un relais entre la rétine et le cortex visuel primaire. De Valois et al ont montré que certains neurones du thalamus construisent des signaux conformes à la théorie des couleurs opposées de Hering. 28

29 Théorie standard (2005) Bases neurologiques de la théorie de la couleur Les cônes rétiniens transmettent leurs stimuli aux neurones du thalamus Ces neurones sont excités par une couleur et inhibés par la couleur opposée : + Rouge / - Vert + Jaune / - Bleu + Blanc / - Noir Mais la sensation de couleur n est créée que dans le cortex visuel primaire et peut-être même audelà. 29

30 Détermination des couleurs visibles (CIE-1931,1964) La couleur à analyser est projetée devant l observateur. On projette à côté la superposition de 3 faisceaux rouge, vert et bleu (couleurs primaires). L observateur dispose de trois réglages pour ajuster l intensité de chacun des faisceaux. Il agit sur ces réglages jusqu à ce que la couleur obtenue par mélange soit identique à la couleur analysée. 30

31 Détermination des couleurs visibles (CIE-1931,1964) CIE = Commission Internationale de l éclairage Méthode : égaliser les couleurs monochromatiques entre 380nm et 780nm par un mélange de trois primaires Mesures tous les 5nm. Primaires choisies par la CIE : Bleu = 435,8 nm Vert = 546,1 nm Rouge = 700,0 nm Le choix de ces primaires (1931) n était pas optimal! 31

32 Espace colorimétrique RGB Une couleur est un point dans un espace à 3 dimensions. Dans un espace RGB, les axes sont orthonormés (ce sont les côtés d un cube). Un axe correspond à une couleur primaire. Une couleur est définie par ses coordonnées sur les 3 axes. Dans une images JPEG, ces coordonnées sont des entiers compris entre 0 et 255. Nombre de couleurs 255 x 255 x ,6 millions 32

33 Modèle intuitif des couleurs Teintes (valeur et saturation constantes) Saturation (teinte et valeur constantes) Valeurs (teinte et saturation constantes) Modèle HSV : Teinte (hue) Saturation Valeur Nommé TSL Teinte Saturation Luminosité dans Photoshop (version française) 33

34 Espace colorimétrique CIE RGB L origine {0,0,0} représente le noir Le sommet opposé du cube représente le blanc Les gris, du noir au blanc, se trouvent sur la diagonale Chaque plan perpendiculaire à cette diagonale contient des couleurs de même luminosité Les informations de luminosité et de couleur sont contenues dans les composantes r,g,b. 34

35 Espace colorimétrique CIE xyy Une transformation mathématique des coordonnées CIE xyz (définies par l analyse des couleurs visibles) sépare l information de luminosité des informations de couleur. Dans l espace CIE xyy, les composantes d une couleur sont : Y luminosité de la couleur x et y teinte et saturation de la couleur Les nouvelles couleurs primaires ainsi définies ne sont pas visibles. 35

36 Répartition des couleurs dans l espace 3D Puisque les couleurs primaires ne sont pas visibles, les couleurs visibles ne remplissent pas tout l espace CEI xyy. Si on est seulement intéressé par les informations de couleur, on projette l espace 3D sur le plan qui contient le plus de couleurs. 36

37 Graphique fondamental de la gestion des couleurs Diagramme de chromaticité xy Les couleurs pures sont les couleurs monochromatiques la «droite des pourpres» (en bas) est constituée de mélanges rouge-bleu Les blancs sont au centre 37

38 Saturation et pureté spectrale Selon la définition de la CIE, les couleurs de même saturation sont situées sur des cercles centrés sur le point blanc, dans un espace de couleurs uniforme. C et c ou Y et y : ont la même saturation des puretés spectrales différentes Y, C et B : ont la même pureté spectrale (maximale) des saturations différentes 38

39 Espaces colorimétriques RGB normalisés srgb 1976 Défini pour la télévision HD Espace de travail du web, de Windows et de la plupart des écrans Adobe RGB 1998 Espace de travail par défaut de Photoshop Prophoto RGB Très utilisé par les photographes Espace de travail de Lightroom 39

40 Gamut d un appareil RGB Ensemble des couleurs que peut enregistrer ou reproduire un appareil. Le gamut des appareils est toujours plus petit que la spectre visible mais : certains appareils photos enregistre une grande partie du spectre visible la plupart des écrans ne peuvent d afficher que srgb 40

41 Nécessité de la gestion des couleurs Chaque appareil possède son propre espace colorimétrique (gamut) Dans cet espace, chaque couleur est codée par trois nombres Comment interpréter les nombres produits par l APN pour que la couleur soit reproduite fidèlement par l écran et par l imprimante? 41

42 Références La gestion des couleurs pour les photographes 2007 Jean Demas Eyrolles un site en anglais destiné aux peintres. Monumental! le site officiel de l ICC un site en français complet sur le sujet 42

Séance d'approfondissement

Séance d'approfondissement Séance d'approfondissement Sommaire Couleur (définition, histoire de sa décomposition) Synthèse des couleurs (additive, soustractive) Espaces colorimétriques (triangle de Maxwell, diagramme de chromaticité,

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 Codage Couleurs E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 La lumière La lumière est une onde. Cette lumière peut se décomposer en plusieurs composantes (son spectre)

Plus en détail

COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012

COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012 COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012 La couleur : quelques bases Couleurs organiques et numériques UNE PERCEPTION PHYSIQUE COMPLEXE : LA TRICHROMATIE Perception de la couleur Décomposition en R V B des couleurs

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

GESTION DES COULEURS. La Colorimetrie Pourquoi Comment? J. Lavernhe Feb 2012

GESTION DES COULEURS. La Colorimetrie Pourquoi Comment? J. Lavernhe Feb 2012 GESTION DES COULEURS La Colorimetrie Pourquoi Comment? J. Lavernhe Feb 2012 Sommaire Généralités sur les couleurs Couleurs en numérique Gestion des couleurs (Prise de vue Post traitement Impression) Résumer:

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

RJC-IHM 2006. De l Art à l interaction : Techniques graphiques. Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr

RJC-IHM 2006. De l Art à l interaction : Techniques graphiques. Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr RJC-IHM 2006 Anglet, 12-17 novembre 2006 De l Art à l interaction : Techniques graphiques Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr 11 mots pour le dire! étude sur + 100 langages, Berlin & Kay 1969 Une perception (différentiation)

Plus en détail

4. Représentation informatique de la couleur

4. Représentation informatique de la couleur Les transparents qui suivent sont tirés du cours Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique de S. Thon en DUT Informatique option Imagerie Numérique 2ème année. 4. Représentation informatique

Plus en détail

Gestion de couleurs. Ou comment arriver à imprimer ce que j ai photographié

Gestion de couleurs. Ou comment arriver à imprimer ce que j ai photographié Gestion de couleurs Ou comment arriver à imprimer ce que j ai photographié Sommaire La gestion des couleurs? Pour quoi faire? La problématique Les questions qui se posent Les couleurs additives RVB et

Plus en détail

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain 1 1 9 9 7 7 2 2 Perception des couleurs par l œil humain................ 4 La température des couleurs et la balance des blancs.......... 4 La compensation de la lumière par l œil................ Le gamma..............................

Plus en détail

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder.

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder. Constat : les ordinateurs sont en couleur. Problème : comment forme-t-on les couleurs en informatique? Pixels : Hypothèse : on suppose que l on utilise un petit nombre de couleurs qui sont mélangées. Synthèse

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

O3 COULEUR DES OBJETS

O3 COULEUR DES OBJETS O3 COULEUR DES OBJETS Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente. Utiliser les notions de couleur blanche et de

Plus en détail

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

PLAN. 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs. Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut. 3.3.3 Espaces de couleur

PLAN. 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs. Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut. 3.3.3 Espaces de couleur 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs PLAN Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut 3.3.3 Espaces de couleur RVB/RGB TLS/HSV-HLS XYZ Lab YUV-YCbCr/YIQ CMJN/CMYN srvb/srgb 3.3.4 Gestion des

Plus en détail

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 Les couleurs : dans les objets ou dans nos têtes? A gauche : le dessin originel. Au milieu : ce dessin reproduit par un «daltonien»

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois :

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois : Collection Théories Créatives Les couleurs sensibilisation à destination des artistes A R Tournadre - Introduction - Le cercle chromatique définition et vocabulaire des couleurs o les couleurs primaires,

Plus en détail

TP n 4 : Lumière et couleurs

TP n 4 : Lumière et couleurs TP n 4 : Lumière et couleurs Plan I. Lumières colorées : 1- Dispersion de la lumière par un prisme ou par un CD-rom : 2- Composition de la lumière blanche : 3- Lumières polychromatiques et monochromatiques

Plus en détail

La gestion des couleurs

La gestion des couleurs JEAN DELMAS La gestion des couleurs pour les photographes Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11613-6 Sommaire Chapitre 1 : Théorie et gestion des couleurs Le modèle Rouge-Vert-Bleu... 1 Du modèle RVB aux

Plus en détail

La couleur et sa résistance

La couleur et sa résistance La couleur et sa résistance Quels sont les éléments à réunir pour analyser la couleur? Une source lumineuse (l illuminant) Un récepteur (l œil) Un objet observé sous la source lumineuse Un système à trois

Plus en détail

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur Théorie Introduction Ce cours est le premier d une série de trois visant à guider le novice dans l utilisation de la couleur dans ses créations. Pour

Plus en détail

Figure 2 : lumière visible.

Figure 2 : lumière visible. A LA DÉCOUVERTE DES IMAGES COULEUR. 1 OBJECTIF DE CE TRAVAIL. Le travail qui vous est proposé ici consiste à manipuler des images couleurs et à découvrir les liens qui unissent les espaces de représentation

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

ambiance lumineuse 3

ambiance lumineuse 3 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL www.ergonomie.chups.jussieu.fr Directeur du diplôme Docteur

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

Cours vision 1. Système visuel humain Modèles de couleurs

Cours vision 1. Système visuel humain Modèles de couleurs Cours vision 1 Système visuel humain Modèles de couleurs 1 Le système visuel humain Champ visuel : 200 x130 Acuité visuelle : 10/10 ème 75μm à 25cm Grande dynamique d'éclairements perceptibles 10 5 lux

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière I. Réfraction de la lumière A. Mise en évidence expérimentale 1. Expérience 2. Observation - Dans l air et dans l eau, la lumière se propage en ligne droite. C est le phénomène de propagation rectiligne

Plus en détail

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Courriel : {prenom.nom}@univ-lorraine.fr .. Lecture La perception humaine. . Lecture La perception humaine.. Partie 1. 1. La et les espaces

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. OEIL et VISION Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière." René Char Le Système Visuel Confort Performance Agrément Le système visuel Muscle ciliaire Cornée Rétine Nerf optique

Plus en détail

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE 1. Signal analogique et signal numérique 2. Image matricielle - notion de pixel 2.1 La définition 2.2 La résolution 3. Image numérique 3.1 Image en niveaux de gris 3.2 Image en couleurs 4. Formats d image

Plus en détail

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur 3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs PLAN Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut 3.3.3 Espaces de couleur RVB/RGB TLS/HSV-HLS

Plus en détail

physique de la couleur

physique de la couleur prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:56 Page 26 physique de la couleur synthèse additive rouge + vert + bleu = lumière blanche couleurs lumières (énergie) synthèse soustractive cyan + magenta

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur?

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? Notions et contenus Compétences attendues Couleur, vision et image Couleur des objets.

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Chapitre 3: Les voies visuelles : des photorécepteurs au cortex visuel I- Structure de l œil Œil = organe des sens spécialisé dans la perception des stimuli visuels. On

Plus en détail

Colorimétrie. Joelle Surrel. To cite this version: HAL Id: sfo-00288116 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00288116

Colorimétrie. Joelle Surrel. To cite this version: HAL Id: sfo-00288116 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00288116 Colorimétrie Joelle Surrel To cite this version: Joelle Surrel. Colorimétrie. Licence / L1. 2008. HAL Id: sfo-00288116 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00288116 Submitted on 18 Jun 2008 HAL

Plus en détail

Les couleurs. Réalisation : Bertrand WILLM

Les couleurs. Réalisation : Bertrand WILLM Les couleurs Réalisation : Bertrand WILLM ImATHIS Association pour la promotion de l image Réunion le 2 ème et le 4 ème jeudi de chaque mois à l espace Michelet. imathis@caramail.com (Daniel) http://photo.imathis.free.fr/site

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Traitements d images. Olivier Lecarme. Licence des Sciences de la vie, Semestre 1

Traitements d images. Olivier Lecarme. Licence des Sciences de la vie, Semestre 1 Traitements d images Olivier Lecarme Licence des Sciences de la vie, Semestre 1 2007 2008 Traitements d images 2/142 Premier cours Introduction Traitements d images 3/142 Discrétisation Représentation

Plus en détail

Exercice 1. Indiquer en complétant le tableau suivant, de quelle couleur apparaît chaque anneau lorsque le panneau est éclairé :

Exercice 1. Indiquer en complétant le tableau suivant, de quelle couleur apparaît chaque anneau lorsque le panneau est éclairé : COMMENT PRODUIT-ON DES IMAGES COLORÉES SUR UNE AFFICHE? Exercice 1 L emblème olympique est constitué de cinq anneaux de couleurs différentes. Chaque couleur représente un continent. En lumière blanche

Plus en détail

Couleur. Leblanc 2009-2010

Couleur. Leblanc 2009-2010 Couleur Leblanc 2009-2010 La couleur : quelques bases Couleurs organiques et numériques Une perception physique complexe : la trichromatie Perception de la couleur Décomposition en R V B des couleurs dans

Plus en détail

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique.

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique. Chapitre 19 Sciences Physiques - BTS Lumière et couleur 1 Introduction. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE TRAITEMENT des IMAGES et VISION par MACHINE MASTER PRO INFO 2011/2012 Vézien.@limsi.fr Vision par Machine 1 V. SYSTEME VISUEL HUMAIN Vision par Machine 2 Pourquoi l étudier? Le système visuel humain fait

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

Le cercle chromatique

Le cercle chromatique Bases Le cercle chromatique Le cercle chromatique est l outil idéal pour apprendre à associer les couleurs. Qui dit lumière, dit couleur. Même si nous considérons les couleurs comme indépendantes le bleu,

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe :

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe : Nom / Prénom : Classe : DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30 TELEPHONE INTERDIT CALCULATRICE AUTORISEE I- Les étoiles : Compétences : Lire un graphique - Effectuer un calcul - Raisonner - Argumenter

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

Chapitre 1 LES IMAGES NUMÉRIQUES

Chapitre 1 LES IMAGES NUMÉRIQUES Chapitre 1 LES IMAGES NUMÉRIQUES 5 DÉFINITION Définition (Petit Robert) Reproduction exacte ou représentation analogique d un être ou d une chose (Très général) Image (dessin, icône, photographie,...)

Plus en détail

Manipulation d'images à usage scientifique. Fabrice Duprat février 2001 1

Manipulation d'images à usage scientifique. Fabrice Duprat février 2001 1 Manipulation d'images à usage scientifique Fabrice Duprat février 2001 1 Images en mode point ou bitmap = un ensemble de points (pixels) Exemple: image de 20 pixels x 10 pixels Fabrice Duprat février 2001

Plus en détail

PAGE 1 / 5 1STD2A ACTIVITÉS DOCUMENTAIRES CHAPITRE II : VISION ET COULEURS

PAGE 1 / 5 1STD2A ACTIVITÉS DOCUMENTAIRES CHAPITRE II : VISION ET COULEURS ACTIVITÉS DOCUMENTAIRES CHAPITRE II : VISION ET COULEURS PAGE 1 / 5 1STD2A I. A) LA PERCEPTION DES COULEURS ACTIVITÉ DOCUMENTAIRE : LA VISION DES COULEURS PAR L ŒIL Questions 1) Quels capteurs sont responsables

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

Leçon N 11 Traitement La couleur

Leçon N 11 Traitement La couleur Leçon N 11 Traitement La couleur 11 La couleur Tous ce qui vous environne a une couleur, mais c est la lumière qui vous permet de percevoir la couleur des objets qui vous entourent. 11.1 Le modèle TSL

Plus en détail

Cours de photométrie et colorimétrie B1 Technique de l image : table des matières semi détaillée

Cours de photométrie et colorimétrie B1 Technique de l image : table des matières semi détaillée Cours de photométrie et colorimétrie B1 Technique de l image : table des matières semi détaillée Chapitre 1 : notions de photométrie 1 Introduction, les différentes photométries, cadre de l étude 2 Définitions

Plus en détail

La couleur «sur mesures»

La couleur «sur mesures» Cercle d experts formateurs dans les métiers de l image SUPPORTS DE COURS La couleur «sur mesures» Niveau initiation. Tout public. Dominique Legrand 2006 Photos : Didier Crété - www.quelquesimages.com

Plus en détail

PhotoFiltre 7 : Corrections avancées (10-2014)

PhotoFiltre 7 : Corrections avancées (10-2014) PhotoFiltre 7 : Corrections avancées (10-2014) Nous allons passer en revue les traitements accessibles par le menu déroulant «Réglage». Nous retrouvons des traitements accessibles par les boutons de la

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Vous trouverez ci-dessous mon résumé concernant la démarche et les critères à respecter pour obtenir les meilleurs résultats d une peinture «équilibrée» certains disent harmonieuse.

Plus en détail

VISION et COULEUR. 1. LUMIERE, OBJET, ŒIL, COULEUR et CERVEAU

VISION et COULEUR. 1. LUMIERE, OBJET, ŒIL, COULEUR et CERVEAU 1/21 VISION et COULEUR 1. LUMIERE, OBJET, ŒIL, COULEUR et CERVEAU 1A. La lumière Phénomène physique qui nous permet de contrôler la présence, la forme et l aspect d un objet, sans avoir à le toucher, grâce

Plus en détail

TP4 : Etude de solutions colorées

TP4 : Etude de solutions colorées TP4 : Etude de solutions colorées Objectifs Comprendre le principe de la spectrophotométrie Comprendre le problème posé par les peintures photodégradables On dispose d une solution magenta de permanganate

Plus en détail

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso Cours photographie n 1 Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso L exposition Pour reproduire l image que notre œil perçoit, l appareil photo dispose d une cellule de mesure qui permet de définir

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques Thème: La représentation visuelle Chap. 2: Les paramètres physicochimiques de la couleur I- Pigments et colorants 3 origines différentes : 1. Utilisation de produits minéraux: Oxyde de fer = rouille (Terres

Plus en détail

Imagerie 3D et mathématiques

Imagerie 3D et mathématiques Imagerie 3D et mathématiques Jacques-Olivier Lachaud Laboratoire de Mathématiques CNRS / Université de Savoie Fête de la Science, 13/10/2013 Galerie Eurêka Image et perception Synthèse d image 3D Imagerie

Plus en détail

Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique. informatique de la couleur. Sébastien THON

Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique. informatique de la couleur. Sébastien THON Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique 4. Représentation informatique de la couleur 2ème année e 2007-2008 2008 Sébastien THON IUT de l Université de Provence, site d Arles Département Informatique

Plus en détail

Photoshop propose de nombreux outils pour utiliser la couleur ou pour changer de mode colorimétrique.

Photoshop propose de nombreux outils pour utiliser la couleur ou pour changer de mode colorimétrique. Photoshop propose de nombreux outils pour utiliser la couleur ou pour changer de mode colorimétrique. Dans photoshop il est possible de définir 2 couleurs qui apparaissent dans la palette outils, la case

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Compétence(s) requise(s) : L ensemble des notions d optique de 5 ème. Les sources de lumières : sources primaires et objets diffusants. Les conditions de visibilité

Plus en détail

I. Synthèses colorées

I. Synthèses colorées Chap. II 1. La synthèse additive Les cônes sont des cellules permettant à l œil de voir les couleurs. Il en existe trois types et chacun d eux est sensible à une couleur différente : bleu, rouge ou vert.

Plus en détail

Nouveau programme de première S (2011) : l essentiel du cours. www.physagreg.fr

Nouveau programme de première S (2011) : l essentiel du cours. www.physagreg.fr Nouveau programme de première S (2011) : l essentiel du cours www.physagreg.fr 10 octobre 2011 Table des matières 1 Couleur, vision et image 2 1.1 Oeil réel et oeil réduit...................... 2 1.2 Lentille

Plus en détail

Atelier Photo Plaisir

Atelier Photo Plaisir Atelier Photo Plaisir Lumière Température de couleur Balance des blancs Mars 2016 Atelier Photo Plaisir Blanc Infrarouge Température RVB Couleur chaude Trichromie Flash Lumière Lumière naturelle Incandescente

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Test p 1 86 1 b : Un objet éclairé en lumière blanche apparaît noir

Plus en détail

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES PREMIÈRE S THÈME : OBSERVER VISION IMAGE COULEUR DS 0 A 0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... On prendra soin tout au long du devoir de justifier et de rédiger

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS Tout enseignant est confronté à la question de l apprentissage de ses élèves. Qu est-il opportun qu ils apprennent? Une partie

Plus en détail

LA LUMIÈRE. La lumière Dossier BAC PRO SEN EIE LP du Giennois page : 1

LA LUMIÈRE. La lumière Dossier BAC PRO SEN EIE LP du Giennois page : 1 LA LUMIÈRE La lumière Dossier BAC PRO SEN EIE LP du Giennois page : 1 1 QU'EST-CE QUE LA LUMIÈRE? Deux théories physiques contraires (mais semble-t-il complémentaires) s'affrontent. La première, dite corpusculaire,

Plus en détail