physique de la couleur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "physique de la couleur"

Transcription

1 prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:56 Page 26 physique de la couleur synthèse additive rouge + vert + bleu = lumière blanche couleurs lumières (énergie) synthèse soustractive cyan + magenta + jaune = noir couleurs matières La synthèse additive correspond à la fusion de lumières colorées projetées sur un écran blanc par superposition des énergies lumineuses. Ondes courtes : bleu-violet. Ondes moyennes : vert. Ondes longues : rouge-orangé. La somme des radiations visibles d ondes courtes - moyennes - longues est perçue comme une lumière blanche. L'explication s'appuie sur l'addition de lumière colorée par des filtres. La synthèse additive du bleu-violet (onde courte) et du rouge (onde longue) crée le rouge magenta (onde courte et longue). La synthèse additive du vert (onde moyenne) et du rouge (onde longue) crée le jaune (onde moyenne). La synthèse additive du bleuviolet (onde courte) et du vert (onde moyenne) crée le cyan. Le résultat d une synthèse additive est toujours plus clair que les couleurs de départ. En effet la synthèse additive de couleurs complémentaires produit le blanc. Les couleurs obtenues par synthèse additive (lumières) peuvent surprendre ; elles contredisent notre expérience quotidienne des mélanges soustractifs (matières). La synthèse soustractive s'obtient en retirant une partie de l'énergie du rayonnement lumineux ; le rayonnement restant correspond à une autre couleur. Ondes courtes : cyan. Ondes moyennes : jaune. Ondes longues : magenta. La soustraction des radiations vi si bles d ondes courtes - moyen nes - longues est perçue comme une absence de lumière, une approche du noir, du sombre coloré. L'expli cation s'appuie sur le passage de la lumière blanche au tra vers d une suite de filtres colorés, chacun d eux absorbant une certaine quantité d énergie et de longueurs d ondes. Ils laissent passer l énergie et les rayonnements restants de la lumière blanche. La synthèse soustractive du cyan (onde courte) absorbant les ondes longues et du jaune (onde moyenne) absorbant les ondes courtes crée le vert (onde moyenne). La synthèse soustractive du magenta (onde longue) absorbant les ondes moyennes et du jaune (onde moyenne) absorbant les ondes courtes crée le rouge orangé (onde moyenne et longue). La synthèse soustractive du ma genta (onde longue) absorbant les ondes moyennes et du cyan (onde courte) absorbant les ondes lon gues crée le bleu-violet (onde courte). Le résultat d une synthèse soustractive partielle est toujours plus foncé que la clarté des couleurs d origine. En effet, la synthèse soustractive aboutit au noir. Un principe qui régit les effets du cinéma et les métiers de la lumière. Un principe qui régit les effets des artistes peintres et des producteurs d enduits

2 prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:57 Page 28 physique de la couleur (suite) synthèse optique ou mélange optique des couleurs II ne faut pas toujours croire ce que l'on voit... C'est uniquement une sensation créée au niveau de la rétine à partir de deux ou plusieurs éléments colorés. Elle s'obtient suivant différentes formes pouvant se complexifier. Entre autres : mouvement de balayage Tube cathodique : l'image naît du mélange optique des points de lumière verts, rouges, bleus, qui sont sensibilisés par l'intensité des faisceaux optiques correspondants. aspects statiques peinture impressionniste mosaïque quadrichromie : points isolés correspondant à une forme statique ; points superposés à une synthèse soustractive. Traits ou points rapprochés de telle sorte qu'ils irradient les uns sur les autres et perdent leur identité : la teinte obtenue est une valeur moyenne de l'ensemble des teintes considérées. La synthèse optique complexifie les sources d'apparences colorées qui sont aussi différentes que celles des cercles chromatiques de synthèses additives et soustractives. De manière pratique, la visualisation d'un effet coloré sur un écran d ordinateur provoque une sensation différente de sa retranscription sur papier (mélange optique) même après une fine calibration des matériels utilisés. De plus, elle sera par nature différente de l'échantillon papier gouaché (synthèse soustractive) ou de l'échantillon matière correspondant (synthèse soustractive). Chaque technique graphique s'accompagne de possibilités, de caractéristiques qui lui sont propres. Il s agit alors d utiliser la technique de reproduction la plus fidèle possible vis-à-vis de l'apparence du matériau. aspects dynamiques rotation de disques colorés toupie de L. Hirschfeld-Mack (Bauhaus) Polyton (J. Fillacier- A. Lemonnier) Des teintes séparées à l'arrêt fusionnent par rotation en une combinaison visuelle de clarté, de teinte et de saturation moyenne. Des principes qui régissent les effets des infographistes et des utilisateurs de bureautiques. Des représentations qui ne peuvent qu évoquer les apparences des matières colorées d enduit

3 prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:57 Page 30 physique de la couleur (suite) couleurs secondaires couleurs primaires Les couleurs dites primaires, au nombre de trois, sont les couleurs essentielles ne pouvant être obtenues par mélange dans un système de synthèse soustractive (couleur matière). bleu cyan jaune primaire rouge magenta Les couleurs dites secondaires sont obtenues par mélange égal des primaires entre elles dans un système de synthèse soustractive (couleur matière). Bleu cyan Rouge orangé Jaune primaire Vert Rouge magenta Bleu-violet 30 31

4 prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:57 Page 32 physique de la couleur (suite) couleurs complémentaires Composition spectrale de la couleur La disposition des couleurs complémentaires est diamétralement opposée dans le cercle chromatique. effets spatiaux aspects pratiques Les visualisations ci-contre présentent le halo de la teinte complémentaire attachée à chaque couleur. Celui-ci est naturellement perceptible après une attention prolongée de la couleur. Mettre de la couleur sur une toile... c'est encore colorer de la complémentaire de cette même couleur l'espace qui lui est contigu. E. Chevreul Jaune verdâtre Bleu vert Le jaune a comme complémentaire le bleu-violet contenant du cyan et du magenta. Orangé Rouge pourpré Violet Bleu cyané Avec une échelle de valeurs identiques, les tons chauds avancent. Au contraire, les tons froids éloignent. Le magenta a comme complémentaire le vert contenant du cyan et du jaune. L'aspect de matière influence aussi l'aspect spatial des couleurs : - l'aspect lisse suggère un recul visuel, - une matière avec un relief provoque un effet de rapprochement, - une finition brillante éloigne, Le cyan a comme complémentaire le rouge-orangé contenant du magenta et du jaune. - une finition mate avance. Chaque couleur possède son caractère spatial par rapport à son contexte. L'utilisation de différents contrastes peut modifier son apparence

5 prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:57 Page 34 effets spatiaux (suite) contrastes colorés L'appréciation des effets d'une couleur est liée à la nature du fond sur lequel elle se détache. contrastes colorés simultanés Sur un fond blanc, les teintes apparaissent plus soutenues. Elles augmentent de ton. le fond se colore de la complémentaire de la teinte. Le violet émerge. Le jaune est retenu par la clarté du blanc. Contrastes simultanés de gris Les gris de même clarté apparaissent plus sombres sur fond blanc et plus clairs sur fond sombre ou noir. L œil possède la capacité de contraste qui permet de percevoir les variations d intensité lumineuse. Sur un fond gris, les teintes apparaissent plus lumineuses, le fond se colore de la complémentaire de la teinte. Equilibre visuel de l'ensemble des couleurs. En fixant la grille, il faut noter l apparition de gris à l intersection des bandes de même clarté blanche. Celle-ci disparaît quand on fixe le croisement. Sur un fond noir, les teintes apparaissent plus claires, le fond se colore de la complémentaire de la teinte. Le violet plonge. Le jaune émerge. Chaque couleur possède son caractère spatial

6 prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:57 Page 36 contrastes colorés (suite) contrastes colorés simultanés contrastes colorés consécutifs Contrastes simultanés de couleurs L aspect de la couleur est influencé par son environnement. Elle paraît plus claire sur un fond sombre, plus foncée sur un fond clair. Par ailleurs, il est possible de remarquer le phénomène d entraînement ou d assimilation (Von Bezold) d ordre physiopsychologique visant à réduire l écart entre deux tonalités. Le jaune tend vers le jaune citronné vis-à-vis du vert. Le jaune apparaît orangé en continuité avec le rouge. Couleurs illusoires de teintes complémentaires. La durée est un facteur important qui permet l adaptation chromatique du regard et le temps nécessaire aux effets colorés consécutifs. Effet coloré consécutif Après la stimulation de l œil par une couleur pendant un temps donné, apparaît la couleur complémentaire. Fixer la croix de A quelques instants. Fixer la croix de B pendant 45 se con des. Porter à nouveau l attention sur la croix de A. Noter l apparition des teintes complémentaires sur chaque portion du cercle. Quartier rouge de B : illusion de vert. Quartier vert de B : illusion de rouge orangé. Quartier jaune de B : illusion de violet-bleu. Quartier bleu de B : illusion d orangé jaune. A B Rôle de l absence des limites séparatives entre couleurs : expérience de Kaffka Benussi. L anneau gris se colore de la complémentaire de sa plage de couleur. Le crayon séparant les deux plages confirme cette apparence du gris violiné sur la partie jaune et du gris jauni sur la partie bleue. Durant le glissement du crayon sur la plage jaune, le gris jauni de la portion de cercle se poursuit sur la plage jaune

7 prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:59 Page 38 identification et classification des couleurs NCS : un vocabulaire établi sur la vision des couleurs Plusieurs systèmes existent pour organiser les "couleurs" (cf. pages 9 et 10). Identifier, classer et nommer les couleurs du spectre telles que l'œil humain peut les percevoir, et ce quel que soit le support, ont été les objectifs de l'institut scandinave de la couleur, pour le NCS (Système Naturel des Couleurs) élaboré en Les pays nordiques ont une forte "culture couleur". Les raisons en sont nombreuses. Par ailleurs préserver la qualité de leur environnement n'est pas conjoncturel, mais fait partie d'un comportement. De ce fait, le NCS étant une évidence devint "standard national" suédois, puis scandinave avant de s étendre sur toute l Europe. Sa mise au point par Hård s'est appuyée sur les travaux de Hering, Johanson, sur l' atlas de couleurs de Hesselgren, ainsi que sur l'analyse d'un grand nombre de tests visuels individuels d'identification des couleurs. La tonalité (Hue) est localisée sur le cercle chromatique, base commune aux deux cônes. Le jaune est situé au "nord", puis le rouge à l est, le bleu au sud et le vert à l ouest. Chaque quadrant est divisé en dix parties égales, marquées de 10 à 100 %. G50Y signifie base verte + 50 % de jaune. La seconde édition du NCS (1995) a tenu compte de l'évolution des mesures de contrôle, des nouvelles techniques industrielles de fabrication des matériaux, ainsi que des règlements relatifs à l'utilisation des pigments. L'être humain, en vision normale, perçoit six couleurs. W&S le blanc et le noir sont les couleurs achromatiques. Y-R-B-G le jaune, le rouge, le bleu et le vert sont les couleurs chromatiques. Toutes les couleurs, excepté les couleurs fondamentales, sont apparentées, à des degrés divers, à ces mêmes couleurs fondamentales. Le volume des couleurs, représenté par un double cône de révolution, contient l'ensemble des couleurs du spectre. La nuance s'inscrit dans la grille établie de 10 en 10 % à l'intérieur du triangle ayant comme base l'axe vertical W-S. La clarté ou luminosité (value) se situe sur l'axe W-S (blanc-noir). La chromaticité ou saturation (chroma) se situe entre l'axe W-S et le cercle chromatique. La nuance se lit : 50 % de noir ( 80 % de blanc) 20 % de chromaticité. Les enduits colorés de la marque weber sont référencés selon la codification NCS

Lexique du langage plastique F3.7

Lexique du langage plastique F3.7 1 La nature de la forme Définition Exemple Le point Le point est la plus petite marque qui soit; il a la même dimension qu une piqûre. La ligne La ligne est soit une suite de petites marques, soit un trait

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS Tout enseignant est confronté à la question de l apprentissage de ses élèves. Qu est-il opportun qu ils apprennent? Une partie

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder.

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder. Constat : les ordinateurs sont en couleur. Problème : comment forme-t-on les couleurs en informatique? Pixels : Hypothèse : on suppose que l on utilise un petit nombre de couleurs qui sont mélangées. Synthèse

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

4. Représentation informatique de la couleur

4. Représentation informatique de la couleur Les transparents qui suivent sont tirés du cours Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique de S. Thon en DUT Informatique option Imagerie Numérique 2ème année. 4. Représentation informatique

Plus en détail

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur Théorie Introduction Ce cours est le premier d une série de trois visant à guider le novice dans l utilisation de la couleur dans ses créations. Pour

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

Couleur, ombre et lumière

Couleur, ombre et lumière Travaux pratiques de peinture Couleur, ombre et lumière atelier du 12 avril 2013 Animé par Luis Clemente, Maurice Lopès et Jean Pierre Pons Sommaire 1. LA COULEUR DE LA LUMIÈRE... 2 2. LA COULEUR DE LA

Plus en détail

La couleur et sa résistance

La couleur et sa résistance La couleur et sa résistance Quels sont les éléments à réunir pour analyser la couleur? Une source lumineuse (l illuminant) Un récepteur (l œil) Un objet observé sous la source lumineuse Un système à trois

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois :

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois : Collection Théories Créatives Les couleurs sensibilisation à destination des artistes A R Tournadre - Introduction - Le cercle chromatique définition et vocabulaire des couleurs o les couleurs primaires,

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations

Plus en détail

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé 3. Obtention de Lumières colorées xpliquons comment agissent les filtres 1. Je manipule Le matériel Spectroscope, écran blanc, lampes colorées. (6 lumières colorées rouge, verte, bleue jaune, cyan et magenta).

Plus en détail

Mini Théorie des couleurs

Mini Théorie des couleurs Les trois couleurs PRIMAIRES : Mini Théorie des couleurs THÉORIE Jaune : Le jaune Cadmium s'en rapporche le plus Bleu (Cyan) : Le bleu Outremer s'en rapproche le plus Rouge : Ce n'est pas véritablement

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

ambiance lumineuse 3

ambiance lumineuse 3 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL www.ergonomie.chups.jussieu.fr Directeur du diplôme Docteur

Plus en détail

RJC-IHM 2006. De l Art à l interaction : Techniques graphiques. Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr

RJC-IHM 2006. De l Art à l interaction : Techniques graphiques. Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr RJC-IHM 2006 Anglet, 12-17 novembre 2006 De l Art à l interaction : Techniques graphiques Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr 11 mots pour le dire! étude sur + 100 langages, Berlin & Kay 1969 Une perception (différentiation)

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques Thème: La représentation visuelle Chap. 2: Les paramètres physicochimiques de la couleur I- Pigments et colorants 3 origines différentes : 1. Utilisation de produits minéraux: Oxyde de fer = rouille (Terres

Plus en détail

Lumière et couleur. «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler»

Lumière et couleur. «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler» Lumière et couleur «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler» Aristote 1. Physique et physiologie 2. Brève histoire de la théorie de la couleur 3. Espaces colorimétriques

Plus en détail

TP2 : Les couleurs d un tableau

TP2 : Les couleurs d un tableau TP2 : Les couleurs d un tableau Objectifs Comprendre comment les peintres réalisent leurs mélanges de couleurs pour obtenir les nuances désirées pour leurs tableaux. I Piet Mondrian Piet Mondrian est un

Plus en détail

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Vous trouverez ci-dessous mon résumé concernant la démarche et les critères à respecter pour obtenir les meilleurs résultats d une peinture «équilibrée» certains disent harmonieuse.

Plus en détail

TP n 4 : Lumière et couleurs

TP n 4 : Lumière et couleurs TP n 4 : Lumière et couleurs Plan I. Lumières colorées : 1- Dispersion de la lumière par un prisme ou par un CD-rom : 2- Composition de la lumière blanche : 3- Lumières polychromatiques et monochromatiques

Plus en détail

Les Eléments du Design

Les Eléments du Design Les Eléments du Design Introduction Dans «Les Principes du Design», nous avons étudié la moitié des principes de base qui du Design. Ces principes représentent les assumptions de base de l univers qui

Plus en détail

COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012

COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012 COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012 La couleur : quelques bases Couleurs organiques et numériques UNE PERCEPTION PHYSIQUE COMPLEXE : LA TRICHROMATIE Perception de la couleur Décomposition en R V B des couleurs

Plus en détail

BACCALAUREAT BLANC SCIENCES - Séries ES et L. Durée de l épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

BACCALAUREAT BLANC SCIENCES - Séries ES et L. Durée de l épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. BACCALAUREAT BLANC SCIENCES - Séries ES et L Durée de l épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Le candidat traite les trois parties du sujet. Partie 1 : Représentation

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées.

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées. Niveau 4 ème Physique Chimie Document du professeur 1/ 7 SYNTHESE ADDITIVE DE LUMIERES COLOREES Programme C- La lumière couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la partie de programme ci-dessous,

Plus en détail

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche.

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. LA SYNTHÈSE SOUSTRACTIVE DES COULEURS RÔLE D UN FILTRE On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. La synthèse soustractive est obtenue en enlevant des couleurs

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Test p 1 86 1 b : Un objet éclairé en lumière blanche apparaît noir

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

Grenats «change couleur» avec le spectre d absorption et les cations 3d responsables de leur particularité

Grenats «change couleur» avec le spectre d absorption et les cations 3d responsables de leur particularité GRENATS «CHANGE COULEUR» Quelques exemples Grenats «change couleur» avec le spectre d absorption et les cations 3d responsables de leur particularité Mécanisme Les grenats «change couleur» sont des grenats

Plus en détail

Séance d'approfondissement

Séance d'approfondissement Séance d'approfondissement Sommaire Couleur (définition, histoire de sa décomposition) Synthèse des couleurs (additive, soustractive) Espaces colorimétriques (triangle de Maxwell, diagramme de chromaticité,

Plus en détail

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter!

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter! TITRE IMAGE 3D classe : quatrième durée : deux heures la situation-problème La 3D mania continue! Avec Avatar et Shrek le cinéma s en était donné à cœur joie. Maintenant, c est au tour des magazines. Un

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

bleu cyan vert rouge magenta violet jaune orange

bleu cyan vert rouge magenta violet jaune orange 99 Les liens chromatiques simples 1 secondaire Soit: Utilisez une des deux teintes soit en rabattue, soit en rompue et l autre pure. bleu cyan vert rouge magenta violet jaune orange Soit: Utilisez l une

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 3. Couleur des objets. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 3. Couleur des objets. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. diffuse b. magenta c. noir d. rouge ; verte ; bleue e. additive f. soustractive g. absorbée h. soustractive 2. QCM a. Les rouges

Plus en détail

Composition et couleur en photographie

Composition et couleur en photographie Harald Mante Composition et couleur en photographie Adapté de l allemand par Volker Gilbert Groupe Eyrolles, 2012, pour la présente édition, ISBN 978-2-212-13460-5 1. Point, ligne oblique, cercle, contraste

Plus en détail

LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS

LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS La couleur peut avoir un impact important sur notre intérieur. Les couleurs que nous choisissons reflètent nos personnalités, nos styles de vie, nos passions. Elles établissent

Plus en détail

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile.

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile. La pose des couleurs sur la toile et leur mélange A) Les couleurs de base Tout tableau peut être réalisé avec les couleurs primaires (rouge, jaune et bleu) ainsi que du noir et du blanc qui ne sont pas

Plus en détail

N.B. : Weber remercie les consultants couleurs qui depuis près de trente ans accompagnent et développent ses savoirs-faire. Et tout particulièrement

N.B. : Weber remercie les consultants couleurs qui depuis près de trente ans accompagnent et développent ses savoirs-faire. Et tout particulièrement 8 N.B. : Weber remercie les consultants couleurs qui depuis près de trente ans accompagnent et développent ses savoirs-faire. Et tout particulièrement Jean Philippe Lenclos de l'atelier 3D ou France &

Plus en détail

d'infographie Éléments de base du langage graphique

d'infographie Éléments de base du langage graphique Le cercle chromatique : Il est divisé en 12 parties égales sur la périphérie, on y retrouve ensuite 3 couleurs secondaires et finalement 3 couleurs primaires au centre. Jaune Vert Orange Jaunevert Jauneorangé

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. OEIL et VISION Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière." René Char Le Système Visuel Confort Performance Agrément Le système visuel Muscle ciliaire Cornée Rétine Nerf optique

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

Chapitre 1 Lumières et couleurs.

Chapitre 1 Lumières et couleurs. Chapitre 1 Lumières et couleurs. Items Connaissances Acquis Composition de la lumière blanche. Action d un filtre sur la lumière blanche. Synthèse additive. Couleur perçue lorsqu on observe un objet. Lumière

Plus en détail

O3 COULEUR DES OBJETS

O3 COULEUR DES OBJETS O3 COULEUR DES OBJETS Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente. Utiliser les notions de couleur blanche et de

Plus en détail

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 Les couleurs : dans les objets ou dans nos têtes? A gauche : le dessin originel. Au milieu : ce dessin reproduit par un «daltonien»

Plus en détail

La couleur Les mélanges de couleurs en peinture

La couleur Les mélanges de couleurs en peinture La couleur Les mélanges de couleurs en peinture 1. Les couleurs primaires. Le rouge (magenta), le jaune et le bleu (cyan) sont les couleurs primaires qui, comme le blanc, ne peuvent pas être obtenues en

Plus en détail

PLAN. 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs. Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut. 3.3.3 Espaces de couleur

PLAN. 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs. Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut. 3.3.3 Espaces de couleur 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs PLAN Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut 3.3.3 Espaces de couleur RVB/RGB TLS/HSV-HLS XYZ Lab YUV-YCbCr/YIQ CMJN/CMYN srvb/srgb 3.3.4 Gestion des

Plus en détail

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique.

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique. Chapitre 19 Sciences Physiques - BTS Lumière et couleur 1 Introduction. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

Les illusions d optiques

Les illusions d optiques Les illusions d optiques Informations et illusions tirées du site : http://ophtasurf.free.fr/illusion.htm La plupart des illusions classiques dites «optico-géométriques» ont été découvertes dans les années

Plus en détail

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel)

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Octobre 2014 Table des matières Spectre électromagnétique... 3 Rayons lumineux... 3 Réflexion... 3 Réfraction... 3 Lentilles convergentes...

Plus en détail

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD 1) Quelles sont les couleurs primaires de la synthèse additive. 2) Recopier et compléter le schéma ci-dessous. 1)- Couleurs primaires de la synthèse

Plus en détail

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE 1. Signal analogique et signal numérique 2. Image matricielle - notion de pixel 2.1 La définition 2.2 La résolution 3. Image numérique 3.1 Image en niveaux de gris 3.2 Image en couleurs 4. Formats d image

Plus en détail

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive Première S THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS TP 2 Synthèse additive, synthèse soustractive I. Introduction Situation 1 : Projection d un extrait du film «ABYSS» de James Cameron.

Plus en détail

Le cercle chromatique

Le cercle chromatique Bases Le cercle chromatique Le cercle chromatique est l outil idéal pour apprendre à associer les couleurs. Qui dit lumière, dit couleur. Même si nous considérons les couleurs comme indépendantes le bleu,

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

TP4 : Etude de solutions colorées

TP4 : Etude de solutions colorées TP4 : Etude de solutions colorées Objectifs Comprendre le principe de la spectrophotométrie Comprendre le problème posé par les peintures photodégradables On dispose d une solution magenta de permanganate

Plus en détail

Exercice 1. Indiquer en complétant le tableau suivant, de quelle couleur apparaît chaque anneau lorsque le panneau est éclairé :

Exercice 1. Indiquer en complétant le tableau suivant, de quelle couleur apparaît chaque anneau lorsque le panneau est éclairé : COMMENT PRODUIT-ON DES IMAGES COLORÉES SUR UNE AFFICHE? Exercice 1 L emblème olympique est constitué de cinq anneaux de couleurs différentes. Chaque couleur représente un continent. En lumière blanche

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

Notions de base suite. octobre 2013 1

Notions de base suite. octobre 2013 1 Notions de base suite octobre 2013 1 21. Colormanagment octobre 2013 2 22. Harmonies colorées octobre 2013 3 octobre 2013 4 Couleurs Valeur Couleur Valeur Couleur Valeur Couleur Valeur Couleur #00FFFF

Plus en détail

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain 1 1 9 9 7 7 2 2 Perception des couleurs par l œil humain................ 4 La température des couleurs et la balance des blancs.......... 4 La compensation de la lumière par l œil................ Le gamma..............................

Plus en détail

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES PREMIÈRE S THÈME : OBSERVER VISION IMAGE COULEUR DS 0 A 0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... On prendra soin tout au long du devoir de justifier et de rédiger

Plus en détail

LA FORMATION DES IMAGES LA COULEUR DES OBJETS

LA FORMATION DES IMAGES LA COULEUR DES OBJETS LA FORMATION DES IMAGES LA COULEUR DES OBJETS I. Formation des images Commençons par expliquer comment se forment les images sur notre rétine, c est-à-dire comment un objet se représente à nous. Une personne

Plus en détail

SALLE 5 : C EST LE VRAI?

SALLE 5 : C EST LE VRAI? EXPOSITION CHROMAMIX 2 / 9 AVRIL - 15 NOVEMBRE 2009 MUSÉE D ART MODERNE ET CONTEMPORAIN - 1, place Hans-Jean Arp Dossier de préparation à la visite SALLE 5 : C EST LE VRAI? ŒUVRE EXPOSÉE DANS LA SALLE

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : HISTOIRE DE LA COULEUR PURE Georges de La Tour, Apparition de l ange Gabriel à Saint Joseph, 1640 Paul Signac,

Plus en détail

TS 32 Caractéristiques d une image numérique

TS 32 Caractéristiques d une image numérique FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Caractéristiques d une image numérique Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de Terminale S Caractéristiques d une image

Plus en détail

Le cercle chromatique 1

Le cercle chromatique 1 1 Aujourd hui, mon artiste m a fait une farce. Elle m a demandé de fabriquer du rouge en mélangeant d autres couleurs. J ai pris mes crayons de couleurs pour avoir facile faire les mélanges en superposant

Plus en détail

Chapitre 1 LES IMAGES NUMÉRIQUES

Chapitre 1 LES IMAGES NUMÉRIQUES Chapitre 1 LES IMAGES NUMÉRIQUES 5 DÉFINITION Définition (Petit Robert) Reproduction exacte ou représentation analogique d un être ou d une chose (Très général) Image (dessin, icône, photographie,...)

Plus en détail

Partie sciences physiques

Partie sciences physiques I) L'ŒIL Partie sciences physiques Coupe de l'œil Muscle (corps ciliaire) Ligament (zonule) Cornée Sclérotique Rétine Humeur aqueuse Iris Cristallin Humeur vitrée Nerf optique Description Sclérotique :

Plus en détail

PROGRAMME DU JOUR. Rôle de Rhône Fleurissement La nouvelle grille d évaluation Concevoir un massif Atelier

PROGRAMME DU JOUR. Rôle de Rhône Fleurissement La nouvelle grille d évaluation Concevoir un massif Atelier Journée technique PROGRAMME DU JOUR Rôle de Rhône Fleurissement La nouvelle grille d évaluation Concevoir un massif Atelier Rappel des principes de fleurissement Intégrer le décor floral dans l ensemble

Plus en détail

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur 3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs PLAN Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut 3.3.3 Espaces de couleur RVB/RGB TLS/HSV-HLS

Plus en détail

Couleur. Leblanc 2009-2010

Couleur. Leblanc 2009-2010 Couleur Leblanc 2009-2010 La couleur : quelques bases Couleurs organiques et numériques Une perception physique complexe : la trichromatie Perception de la couleur Décomposition en R V B des couleurs dans

Plus en détail

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière I. Réfraction de la lumière A. Mise en évidence expérimentale 1. Expérience 2. Observation - Dans l air et dans l eau, la lumière se propage en ligne droite. C est le phénomène de propagation rectiligne

Plus en détail

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX Objectif : Indiquer les règles de base de colorimétrie en coiffure (échelle de tons, reflets) LA COLORIMETRIE Du soleil nous parvient la lumière du

Plus en détail

Le choix des couleurs

Le choix des couleurs Le choix des couleurs La couleur est importante dans la composition d une page. Elle permet de compléter ou mettre en valeur une photo. Elle donne le ton et l ambiance. Les couleurs froides sont les bleus,

Plus en détail

Chapitre 4. Couleurs et Arts

Chapitre 4. Couleurs et Arts Manuel pages 57 à 74 Objectifs généraux L artiste, pour satisfaire ses objectifs, doit comprendre d où vient la couleur des objets qui nous environnent et comment la représenter. Pour y arriver, il faut

Plus en détail

Corrections chromatiques de l image

Corrections chromatiques de l image Corrections chromatiques de l image 1. Réglages en amont 2. Utilisation d un histogramme et de la palette infos 3. Réglage du point blanc - point noir 4. Réglage du gamma, correction tonale Pour quadri

Plus en détail

fiche m mo technique

fiche m mo technique fiche m mo technique les lois de la colorimétrie Les lois DE LA COLORIMétrie... Les lois de la colorimétrie s appliquent pour tous les supports du papier, à la toile aux cheveux en passant par l objet

Plus en détail

La lumière, modèle de la trichromie pour la perception des couleurs

La lumière, modèle de la trichromie pour la perception des couleurs Chapitre 3 La lumière, modèle de la trichromie pour la perception des couleurs Rappel : La lumière visible par l œil humain correspond aux longueurs d ondes comprises entre.. et La couleur.. correspond

Plus en détail