ENQUETE sur la gestion du médicament, le bon usage des antibiotiques et la gestion du risque infectieux au sein des EHPAD des PAYS DE LA LOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENQUETE sur la gestion du médicament, le bon usage des antibiotiques et la gestion du risque infectieux au sein des EHPAD des PAYS DE LA LOIRE"

Transcription

1 ENQUETE sur la gestion du médicament, le bon usage des antibiotiques et la gestion du risque infectieux au sein des EHPAD des PAYS DE LA LOIRE Introduction Les données concernant cette étude ont été recueillies en août et en septembre 2010 à l issue de 2 relances auprès des établissements qui n avaient pas répondu ou répondu partiellement. Elles sont présentées conjointement par l Agence Régionale de Santé des Pays de Loire et l association MEDQUAL. Remarque : la fonction au sein de l EHPAD de la personne ayant répondu au questionnaire n est pas renseignée. 475 Etablissements ont été recensés pour répondre au questionnaire 276 Etablissements ont renseigné le questionnaire en intégralité (58.1 %) 43 Etablissements ont répondu partiellement au questionnaire (9.1 %) 156 Etablissements n ont pas répondu (32.8 %) Cette enquête, dont le but était de réaliser un état des lieux sur la gestion des médicaments, du risque infectieux et le bon usage des antibiotiques au sein des EHPAD a donné lieu à une bonne participation avec un taux de participation de 58.1 % pour les réponses complètes. 1. Caractéristiques de l établissement Les données de cette première partie relative aux caractéristiques de l établissement tiennent compte à la fois des réponses complètes et des réponses partielles au questionnaire, ainsi que des données administratives des établissements qui n ont pas répondu. 257 établissements privés (54.1 %) 218 établissements publics (45.9 %) 1

2 Capacité installée et statut ,5% 53,4% 36,4% 75,4% 45,9% % PUBLIC % PRIVE 47,5% 46,6% 63,6% 24,6% 54,1% < 45 de 45 à 59 de 60 à 99 > 100 TOTAL La répartition des EHPAD est légèrement majoritaire dans le secteur privé ; néanmoins, une comparaison relative au nombre de montre que les établissements de faible capacité (moins de 60 ) et de forte capacité (100 et plus) sont plus nombreux dans le secteur public. Les établissements de moyenne capacité (60 à 99 ) sont majoritairement représentés dans le secteur privé. Statut des établissements et réponse au questionnaire ,5% 62,4% 58,1% répondu totalement répondu partiellement 9,7% 8,3% 9,1% non répondu 35,8% 29,4% 32,8% PRIVE PUBLIC TOTAL Les établissements publics ont globalement mieux répondu au questionnaire que les établissements privés (70.7 % versus 64.2 %) 2

3 Capacité des établissements et réponse au questionnaire ,6% 41,4% 16,4% 41, 8,6% 50, 30,2% 27,7% 7,6% 9,2% 62,2% 63,1% non répondu répondu partiellement répondu totalement 1 < 45 de 45 à 59 de 60 à 99 > 100 Le taux de réponse augmente avec la capacité installée. Poste de médecin coordonnateur 236 établissements sur 319 (réponses totales et partielles au questionnaire) disposent de la présence d un médecin coordonnateur (74.0 %), en faveur du secteur privé avec 78.8 % des EHPAD contre 68.8 % des EHPAD du secteur public ,1% 31,4% 51,4% 5,9% 4,4% 4,3% 29,4% 64,7% < à 59 15,8% 79,8% 60 à 99 23,4% 72,3% > 100 non répondu absent présent L absence de médecin coordonnateur (20.1 % des EHPAD de la région ayant répondu totalement ou partiellement au questionnaire) est la plus marquée au sein des EHPAD de faible capacité (moins de 45 ), alors que ce sont les EHPAD de capacité moyenne (60 à 99 ) qui sont les mieux dotés. 3

4 Afin d obtenir une exploitation intéressante des données extraites du questionnaire, les résultats des parties suivantes ne concernent que les établissements ayant répondu à l ensemble du questionnaire (276 Ets). 2- Circuit des médicaments dans l EHPAD : Ce chapitre vise à établir un état des lieux des pratiques actuelles en matière de prescription et délivrance des médicaments au sein des EHPAD des Pays de la Loire. 2.1 Les prescriptions sont informatisées? Selon le statut des Ets : 45% 35% 3 25% 15% 40,7% 37,9% 21,4% 44,1% 32,4% 23,5% TOTALEMENT PARTIELLEMENT NON INFORMATISEES 1 5% privé public Si près de 38 % des EHPAD du secteur privé (32.4 % dans le secteur public) bénéficient d une informatisation totale des prescriptions, c est le secteur public qui est déficitaire avec 44.1 % des établissements qui ne disposent d aucune informatisation contre moitié moins dans le secteur privé. Selon la capacité des Ets : , , 12, 41,4% 31, 27,6% 38,1% 33,1% 28,7% 46,3% 19,5% 34,1% TOTALEMENT PARTIELLEMENT NON INFORMATISEES < à à 99 > 100 Le taux d EHPAD dont l informatisation des prescriptions est totale augmente avec la capacité des établissements, et ce sont les EHPAD de faible capacité (moins de 45 ) 4

5 qui sont majoritairement non informatisés (64 %) alors que plus de 70 % des EHPAD de moyenne capacité (45 à 99 ) sont totalement ou partiellement informatisés. 2.2 les médicaments des sont fournis par : Origine de l'approvisionnement 1 Officine PUI ,7% 28,3% Public 93,3% 6,7% Privé Quelque soit leur statut, les EHPAD sont majoritairement approvisionnés en médicaments par des pharmacies d officine (82 %). Cependant, 28 % des EHPAD publics contre 7 % des EHPAD privés se procurent les médicaments auprès d une Pharmacie à Usage Intérieur (PUI). Par ailleurs, 15 % des EHPAD approvisionnés par une ou plusieurs pharmacies d officine ont signé une convention avec un ou plusieurs pharmaciens de ville. 2.3 La Préparation des Doses à Administrer ou PDA (préparation du traitement en piluliers nominatifs) est réalisée par : Réalisation de la PDA EHPAD Pharmaceutique 13,8% 86,2% 86 % des EHPAD réalisent eux-mêmes tout ou partie de la préparation des doses à administrer. Dans 99 % de ces EHPAD, cette tâche incombe aux infirmiers. Peu d officines réalisent elles-mêmes la préparation des doses à administrer (14 %). Cependant, lorsque c est le cas, le taux de conventionnement EHPAD/officines passe de 15% à 76 %. 5

6 2.4 L administration des médicaments est réalisée par : Taux d'ehpad où le résident ou sa famille participe à la préparation ou à l'adminis tration 12,3% Oui Non 87,7% Dans 96 % des EHPAD, les infirmiers participent à l administration des médicaments aux. Dans 12 % des EHPAD, les peuvent être amenés à gérer eux-mêmes, ou avec le soutien de leur famille, la préparation et/ou l administration de leur traitement. Dans 19 % des EHPAD, le personnel non soignant est susceptible de participer à l administration des traitements. 2.5 La prise ou l administration effective des médicaments est enregistrée sur un support : T raçabilité de l'adminis tration Toujours parfois Jamais 29,7% 41,7% 28,6% Dans 70 % des EHPAD, la traçabilité de l administration des médicaments n est pas systématique. 6

7 3- Bon usage des antibiotiques 3.1 Les prescripteurs sont sensibilisés au bon usage des ATB chez les personnes âgées : 1,4% 22,5% 36,6% 39,5% beaucoup un peu pas du tout ne sait pas Les prescripteurs sont sensibles au bon usage des antibiotiques dans plus de 75 % des EHPAD, bien que plus de 20 % des établissements répondeurs ne se soient pas prononcés. 3.2 En terme d outils supports de prescription, les prescripteurs disposent de : Nombre d outils : 8,7% 3,6% 2,5% 0,7% 21, pas outil 63,4% un outil 2 outils 3 outils 4 outils 5 outils 7

8 Type d outils : 9,4% 9,4% 22,1% 10,1% 21, pas outil livret ATB logiciel protocoles 36,6% référentiels référent C est le livret des antibiotiques qui est majoritairement représenté comme outil support de la prescription, bien que plus de 20 % des établissements ne disposent d aucun outil support. 3.3 Votre structure propose une formation sur le bon usage des antibiotiques? Il apparaît un gros déficit en matière de formation sur le bon usage des antibiotiques au sein des EHPAD, avec 91.7 % des établissements qui n ont pas organisé de formation. Seulement 12 établissements ont bénéficié d une formation organisée (4.3%) et 11 doivent en bénéficier prochainement (4.). 3.4 Quelles sont vos attentes dans le domaine du bon usage des antibiotiques? 101 Ets ont formulé plusieurs attentes (36.6%) 175 Ets n ont formulé qu une seule attente précise (63.4%) 40, 36,6% 35, 30, 27,2% 31,2% 25, 20, 16,7% 15, 12,3% 10, 5, 0, plusieurs attentes 1,09% pas d'attentes validat protocoles synth. référentiels form médecins relation/réf. ATB 1,1% autre 8

9 Il apparaît une grande hétérogénéité des besoins des différents EHPAD, la formation des médecins étant une demande récurrente des établissements (plus de 30 %), de même que la synthèse de référentiels (27.2 %) et la mise en relation avec un référent en antibiothérapie (16.7 %). 4- Prévention et gestion du risque infectieux 4.1 Mise en place d une politique de vaccination? 21, 1,8% 14,5% pas de vaccination grippe seule grippe/pneumocoque 26,4% 36,2% grippe/pneumocoque/tétanos divers 83.7 % des établissements ont mis en place une politique de vaccination, incluant quasi systématiquement la vaccination contre la grippe (81.9 %) et près de 45 % des établissements y associent la vaccination contre le pneumocoque. 4.3 les prélèvements bactériologiques sont adressés à?: L Association Medqual coordonne un réseau d analyses de 79 laboratoires de ville. Dans plus de 90 % des cas, les prélèvements bactériologiques son adressés en ville, (un ou 2 laboratoires), avec une répartition assez homogène des EHPAD du secteur public (42.4 %) et des EHPAD du secteur privé (48.6 %). Seulement 7 % des établissements ont recours au laboratoire d un centre hospitalier. Conclusions : Concernant le circuit du médicament en EHPAD, les réponses à ce questionnaire font apparaître des points forts : dans la grande majorité des EHPAD, le personnel infirmier assure la préparation des doses à administrer et l administration des traitements. Les prescripteurs sont sensibles au bon usage des antibiotiques, même si des attentes diverses et variées en matière de formation et d outils supports de prescription ont été formulées. La politique de vaccination est relativement effective au sein des EHPAD. Les points faibles résident dans le petit nombre d EHPAD disposant d un logiciel de prescription, dans l absence de signatures de conventions EHPAD/ officines et dans le manque de traçabilité de l administration des médicaments. Enfin, les personnels des EHPAD ne sont pas bien formés en matière de bon usage des antibiotiques chez la personne âgée. Les établissements ont exprimé une forte demande en matière de formation des médecins, et veulent pouvoir disposer de plusieurs outils : synthèse de référentiels, validation de leurs protocoles et accès à un référent. 9

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014 RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS Résultats de l enquête menée en 2014 0 Acronymes : ARS IDF : Agence régionale de santé Ile-de-France EHPAD : Etablissements d hébergement

Plus en détail

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Marion Alpy Jean-Marie Kinowski Journée OMEDIT 3 avril 2014 Contexte La prise en charge du traitement personnel du patient peut

Plus en détail

Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien

Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : exemple du CH Annecy Genevois 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien Présentation du CH Annecy

Plus en détail

SECURIMED Le circuit du médicament : qu en pensent les décideurs?

SECURIMED Le circuit du médicament : qu en pensent les décideurs? SECURIMED Le circuit du médicament : qu en pensent les décideurs? L. Faraggi pour le groupe de travail régional 5 ème congrès de l afgris 19 octobre 2006 OBJECTIFS Étudier la connaissance du circuit du

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

CIRCUIT DU MEDICAMENT

CIRCUIT DU MEDICAMENT CIRCUIT DU MEDICAMENT A L EHPAD LA ROSERAIE 9 Allée de la Roseraie 85 140 CHAUCHE CONTEXTE ET MODALITÉS DE RÉALISATION POURQUOI? QUI? QUAND? COMMENT? Temps de travail infirmier très important : Environ

Plus en détail

OUTILS DE SECURISATION DU CIRCUIT DES CHIMIOTHERAPIES. Dr Sara BALAGNY 11 février 2015

OUTILS DE SECURISATION DU CIRCUIT DES CHIMIOTHERAPIES. Dr Sara BALAGNY 11 février 2015 OUTILS DE SECURISATION DU CIRCUIT DES CHIMIOTHERAPIES Dr Sara BALAGNY 11 février 2015 1 Le circuit du médicament en HAD ORDONNANCE De l ordonnance à l administration à domicile Med. traitant Med. hospitalier

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DE PHARMACIE ANNÉE 2012 N 069 THÈSE. pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE. par.

UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DE PHARMACIE ANNÉE 2012 N 069 THÈSE. pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE. par. DAUNIS Sonia Diplôme d Etat de Docteur en Pharmacie UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DE PHARMACIE ANNÉE 2012 N 069 THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE par Sonia DAUNIS Présentée et soutenue

Plus en détail

SYNTHESE D INSPECTIONS

SYNTHESE D INSPECTIONS Direction de l Inspection et des Etablissements Département Inspection en Contrôle du Marché Unité Inspection des dispositifs médicaux SYNTHESE D INSPECTIONS THEME : Prothèses Dentaires Il importe de souligner

Plus en détail

L exercice libéral de la médecine en EHPAD

L exercice libéral de la médecine en EHPAD Sandor Kacso - Fotolia.com Reproduction interdite DOSSIER DE PRESSE L exercice libéral de la médecine en EHPAD Deux études de l URPS Médecins Libéraux des Pays de la Loire dressent l état des lieux de

Plus en détail

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD La communication médecins/ pharmaciens/patients Enquête sur les attentes des différents acteurs. Quelles solutions pour améliorer la concertation médecin/pharmacien pour le bénéfice du patient? Pascal

Plus en détail

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations 1 ASPECTS RÉGLEMENTAIRES ET IMPACTS Elise Remy Pharmacien coordonnateur Aspects réglementaires 2 S inscrit dans la réforme de la T2A, accès

Plus en détail

Rappels : Les structures d HAD sont soumises aux mêmes règles et obligations que les établissements de santé «classiques» en matière de qualité et de sécurité des soins, notamment dans le domaine pharmaceutique.

Plus en détail

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie Rapport de l Académie nationale de Pharmacie La préparation des doses à administrer - PDA : la nécessaire évolution des pratiques de dispensation du médicament INTRODUCTION Il est généralement admis que

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

GROUPE EHPAD REFERENT. Vendredi 2 octobre 2015

GROUPE EHPAD REFERENT. Vendredi 2 octobre 2015 GROUPE EHPAD REFERENT Vendredi 2 octobre 2015 ORDRE DU JOUR 1) Résultats de l'enquête EHPAD circuit du médicament 2) Proposition d'axes de travail du groupe EHPAD référent en lien avec les résultats de

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 1 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes

Plus en détail

Intégration de la dispensation automatisée dans la prise en charge des patients Du circuit du médicament à la prise en charge médicamenteuse

Intégration de la dispensation automatisée dans la prise en charge des patients Du circuit du médicament à la prise en charge médicamenteuse Intégration de la dispensation automatisée dans la prise en charge des patients Du circuit du médicament à la prise en charge médicamenteuse Etienne COUSEIN Centre Hospitalier de Valenciennes Pharmacien

Plus en détail

Travail réalisé à la Résidence St Jean à Laventie (Temps de vie)

Travail réalisé à la Résidence St Jean à Laventie (Temps de vie) Travail réalisé à la Résidence St Jean à Laventie (Temps de vie) Cette évaluation s est réalisée sur le mois d aout 2013. Un groupe de travail a été formé avec le médecin coordonateur, l infirmière coordinatrice,

Plus en détail

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS Page 1 sur 6 Contexte La dispensation du Médicament est définie dans le Code la Santé Publique (art. R 4235-48 CSP) comme l acte pharmaceutique associant à la délivrance du médicament : analyse pharmaceutique

Plus en détail

PROCES VERBAL CONSEIL DE LA VIE SOCIALE / EHPAD RECOUVRANCE 8 MARS 2013

PROCES VERBAL CONSEIL DE LA VIE SOCIALE / EHPAD RECOUVRANCE 8 MARS 2013 PROCES VERBAL CONSEIL DE LA VIE SOCIALE / EHPAD RECOUVRANCE 8 MARS 2013 Préparation du tiramisu!! La chorale des Colombiers au CANTOU ORDRE DU JOUR Approbation du procès verbal Présentation de la mise

Plus en détail

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE en 2012 Chantal DELESTRE, infirmière de Santé au Travail Centre Hospitalier de

Plus en détail

Les outils de la coopération - Sous-traitances, GCS, GCSMS Journée d hiver du Synprefh 18 janvier 2011

Les outils de la coopération - Sous-traitances, GCS, GCSMS Journée d hiver du Synprefh 18 janvier 2011 Les outils de la coopération - Sous-traitances, Cécilia Mateus Paule Kujas Bureau Qualité et Sécurité des Soins PF2 DGOS - SDPF GCS, GCSMS Journée d hiver du Synprefh 18 janvier 2011 Les différents cadres

Plus en détail

Hospitalisation A Domicile: conciliation entre obligations d établissement de santé et le contexte du domicile

Hospitalisation A Domicile: conciliation entre obligations d établissement de santé et le contexte du domicile Dr CLEDAT Yves, médecin coordonnateur de l HAD MBC Mme DUCHON Dominique, Cadre de santé de l HAD MBC Hospitalisation A Domicile: conciliation entre obligations d établissement de santé et le contexte du

Plus en détail

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014 L accès aux soins dans les trois fonctions publiques Février 2014 1 AGENTS DE L ETAT, HOSPITALIERS ET TERRITORIAUX : UN ACCÈS AU SYSTÈME DE SANTÉ QUI DONNE DES SIGNES DE FRAGILITÉ. 2 Méthodologie : étude

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Informatisation de la prescription

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Informatisation de la prescription Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Informatisation de la prescription J.P. Genillon Pharmacien hygiéniste Contexte (1) Bon usage des antibiotiques

Plus en détail

La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE

La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Pascal Xicluna-http://photo.agriculture.gouv.fr La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration des collèges Contexte de l étude Une étude réalisée par l Assemblée des Départements de France, accompagnée

Plus en détail

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE Liliane GUILLORET**, Mireille LAMBERT*, ** Coordinatrice de SSIAD, Infirmière re hygiéniste *PH responsable EOHH, Président du CLIN HOPITAL LOCAL MONTFORT

Plus en détail

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES,

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES, CFDT 2008 Enquête Santé L enquête CFDT sur la santé des français s est déroulée dans 4 régions (Ile de France, Lorraine, Pays de la Loire, et Bretagne) entre mars et septembre 2008, auprès d un échantillon

Plus en détail

LE DARI, EN EHPAD, MAS, FAM

LE DARI, EN EHPAD, MAS, FAM 5 ème session de formation de référents hygiène dans les établissements médico-sociaux de Picardie 15, 16 et 17 Mai 2015 LE DARI, EN EHPAD, MAS, FAM (Document d Analyse du Risque Infectieux) Annie BRENET

Plus en détail

ANNEXE 1 ANALYSE DETAILLEE PAR DOMAINES DE FORMATION ENQUETE DE SATISFACTION INTER A CHAUD

ANNEXE 1 ANALYSE DETAILLEE PAR DOMAINES DE FORMATION ENQUETE DE SATISFACTION INTER A CHAUD ANNEXE 1 ANALYSE DETAILLEE PAR DOMAINES DE FORMATION ENQUETE DE SATISFACTION INTER A CHAUD 9 RESULTATS PAR DOMAINES DE FORMATION INTER A CHAUD DOMAINES DE FORMATION NOMBRE DE QUESTIONNAIRES TAUX GLOBAL

Plus en détail

EPO, enfin un circuit sécurisé

EPO, enfin un circuit sécurisé PROTOCOLES DE QUALITE EPO, enfin un circuit sécurisé S. FLANGAKIS-BARBE - Pharmacie Médicaments - CHU - 31 - TOULOUSE Ce travail collectif, réalisé au CHU de Toulouse, trouve son origine dans une réflexion

Plus en détail

Groupe intervention. Etude COME-ON. Guide d utilisation de la plateforme de formation en ligne Groupe intervention. Dernière mise à jour 6/05/15

Groupe intervention. Etude COME-ON. Guide d utilisation de la plateforme de formation en ligne Groupe intervention. Dernière mise à jour 6/05/15 Groupe intervention Etude COME-ON Guide d utilisation de la plateforme de formation en ligne Groupe intervention Dernière mise à jour 6/05/15 0 Avant-propos La formation donnée dans le cadre de ce projet

Plus en détail

Groupe «Vaccination» Préparation de la campagne de vaccination. La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe

Groupe «Vaccination» Préparation de la campagne de vaccination. La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Chantal DELESTRE, infirmière de Santé au Travail Dr Stéphanie ROCHON EDOUARD, Praticien

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD Frank Girard 33 emes journées ACPPHOS Saint Jean d Angely le 14 Novembre 2013 Contexte Prérequis Objectifs Choix de l automate Bilan Contexte

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 302 questionnaires collectés / 39 questions Résultats en % des exprimés À votre écoute pour progresser! 1. Le contexte de l étude

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR 1 Profil des répondants et provenance des réponses Nombre de répondants au 20 décembre 2013 : 1 277 établissements et services. Taux de réponse

Plus en détail

Traçabilité des DMI. Quelle situation en 2014?

Traçabilité des DMI. Quelle situation en 2014? Traçabilité des DMI Quelle situation en 2014? Résultats de l enquête nationale menée auprès des ES MCO publics et privés (juin 2014) DGOS Bureau PF2 (Octobre 2014) 1 ÉLÉMENTS DE CONTEXTE 2 Cadre règlementaire

Plus en détail

Résultat enquête : réalisée en février et mars 2012

Résultat enquête : réalisée en février et mars 2012 Résultat enquête : réalisée en février et mars 2012 Contrôles des installations d ANC par les SPANC au moment des ventes Introduction : La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 a avancé la date précédemment

Plus en détail

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Chantal DELESTRE, infirmière de Santé au Travail Dr Stéphanie ROCHON EDOUARD, Praticien

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD.

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD. APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UNE FORMATION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT EN EHPAD. Chapitre I - IDENTIFIANTS L Etablissement public Pouvoir adjudicateur : Agence régionale de santé de Corse Quartier

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LE COURS : «LE CIRCUIT DE LA FACTURATION AU PATIENT ET DE LA SECURITE SOCIALE A L'HOPITAL» DISPENSEE LE 14/05/01 OBJECTIF & METHODE Cours dispensé et évalué :

Plus en détail

SF2H-Lille-2012 AUDIT CONTINU SUR LES PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES ET AMELIORATION DES PRATIQUES

SF2H-Lille-2012 AUDIT CONTINU SUR LES PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES ET AMELIORATION DES PRATIQUES SF2H-Lille-2012 AUDIT CONTINU SUR LES PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES ET AMELIORATION DES PRATIQUES CONTEXTE Contexte Surveillance quotidienne par l EOH des BMR et autres germes nécessitant la mise en place

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION A DESTINATION DES RÉSIDENTS EHPAD «LES TERRASSES»

ENQUÊTE DE SATISFACTION A DESTINATION DES RÉSIDENTS EHPAD «LES TERRASSES» ENQUÊTE DE SATISFACTION A DESTINATION DES RÉSIDENTS EHPAD «LES TERRASSES» 2015 - Diffusion du questionnaire de satisfaction en mai et juin 2015 auprès de l ensemble des résidents : EHPAD classique et Unité

Plus en détail

Enquête de lectorat Bulletin INFO SANTÉ ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR, 2007 RESULTATS

Enquête de lectorat Bulletin INFO SANTÉ ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR, 2007 RESULTATS Enquête de lectorat Bulletin INFO SANTÉ ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR, 2007 RESULTATS INTRODUCTION, OBJECTIFS L enquête de lectorat du bulletin Info Santé Environnement Intérieur a été demandée en 2005 par la

Plus en détail

État des lieux départemental de la consommation des neuroleptiques

État des lieux départemental de la consommation des neuroleptiques État des lieux départemental de la consommation des neuroleptiques CPAM de Paris * Source données : pharmacie remboursée en 2012 par la CPAM de Paris à des patients hébergés en 2012 en EHPAD ayant un forfait

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

PREPARATION ET DISPENSIATION DU TRAITEMENT

PREPARATION ET DISPENSIATION DU TRAITEMENT PREPARATION ET DISPENSIATION DU TRAITEMENT QUI PEUT FAIRE QUOI? GOLOJEWSKI B. INSTITUT DE FORMATION AUX METIERS DE LA SANTE 2013 QUI SONT LES PERSONNES CONCERNEES? MEDECIN INFIRMIER(E) AIDES SOIGNANT(E)S

Plus en détail

LES RENCONTRES DES PREVENTEURS DE CDG 21 juin 2006

LES RENCONTRES DES PREVENTEURS DE CDG 21 juin 2006 21 juin 2006 INTRODUCTION L Agent Chargé de la Fonction d Inspection, ACFI, selon le décret n 85-603 du 10/06/1985 modifié (art. 5, 5-2, 14-1, 28, 38, 40-1, 43 et 46) Qui est-il? La fonction peut être

Plus en détail

La nouvelle convention médicale. Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins

La nouvelle convention médicale. Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins La nouvelle convention médicale Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins La convention a été signée le 26 juillet 2011 par trois syndicats représentatifs (CSMF, MG France, SML) et l assurance

Plus en détail

LA FIN DE VIE EN EHPAD

LA FIN DE VIE EN EHPAD LA FIN DE VIE EN EHPAD Enquête nationale Mai à Août 2013 Observatoire National de la Fin de vie en lien avec l ANESM, la fédération française des associations de médecins coordonnateurs et le programme

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Politique nationale et internationale sur le bon usage des antibiotiques : quoi de neuf?

Politique nationale et internationale sur le bon usage des antibiotiques : quoi de neuf? Politique nationale et internationale sur le bon usage des antibiotiques : quoi de neuf? Journées Régionales d Infectiologie 2015 Prof. Céline PULCINI (Infectiologie, Nancy) Au niveau international Au

Plus en détail

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2009 Une étude sur l emploi des travailleurs handicapés au sein des établissements de la Branche de l hospitalisation privée sanitaire et médico-sociale

Plus en détail

MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD

MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD MANUEL D AUTO EVALUATION JANVIER 2011 Marie Alix ERTZSCHEID, 16 juin 2011 1 Contexte Réalité du risque infectieux en EHPAD 2006/07 Enquête PRIAM prévalence des infections

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI 215 Avenue Marechal Lyautey 83700 SAINT RAPHAEL Mars 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier

Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier Sophie FOUCAULT, IDE Hygiéniste, FFC Service ECLIN P.MIR, C.JACOB, Praticiens de Santé au Travail R.HUE, Praticien Hygiéniste, Service

Plus en détail

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Résultats de la 2 partie Modes d enquêtes existants et modes idéal INIT 2 rue Antoine Etex, 94020

Plus en détail

Recherche clinique dans les établissements privés

Recherche clinique dans les établissements privés Documentation AFC-U N H P C Recherche clinique dans les établissements privés Sondage AFC - UNHPC, en collaboration avec la FHP-MCO Avril 2015 La recherche clinique va devenir de plus en plus complexe,

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques. Région Pays de la Loire

MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques. Région Pays de la Loire MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques Région Pays de la Loire Pr Françoise BALLEREAU Ministère de la Santé 28 novembre 2011 Pourquoi la création de MedQual?

Plus en détail

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Application aux secteurs préparation magistrale des médicaments non stériles et reconditionnement en doses

Plus en détail

Répartition des réponses

Répartition des réponses Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée sur l'accueil global de la Préfecture (réalisée auprès des usagers du er au septembre 04) L'enquête de satisfaction sur l'accueil global de la préfecture

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT ET DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES :

ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT ET DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES : ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT ET DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES : ENQUETE DANS LES ETABLISSEMENTS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES (EHPAD) EN REGION BRETAGNE Enquête

Plus en détail

Qu est-ce qu elle nous montre?

Qu est-ce qu elle nous montre? Qu est-ce qu elle nous montre? Description des répondants et résultats généraux Pour quoi faire une enquête sur la PrEP? En France, et contrairement aux Etats-Unis depuis juillet 2012, l utilisation d

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE ENQUÊTE REGIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT PERSONNEL EN CHIRURGIE

NOTE DE SYNTHESE ENQUÊTE REGIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT PERSONNEL EN CHIRURGIE NOTE DE SYNTHESE ENQUÊTE REGIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT PERSONNEL EN CHIRURGIE Contexte : Le traitement personnel est défini comme l ensemble des traitements médicamenteux en cours au moment

Plus en détail

Prévalence du risque infectieux associé

Prévalence du risque infectieux associé Résultats de l enquête EPIPA Prévalence du risque infectieux associé aux soins en EHPAD Dr Agnès Vincent ARLIN Rhône Alpes O. Baud, N. Armand, I. Attali, C. Bernet, F. Bertin Hugault, M. Besson, M. Bonnand,

Plus en détail

Le circuit du médicament

Le circuit du médicament Le circuit du médicament dans les Établissements d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) de Bourgogne État des lieux des pratiques Enquête préalable à la création d un livret du médicament

Plus en détail

EXPÉRIENCE DU GCS PHARMACIE

EXPÉRIENCE DU GCS PHARMACIE Les Coopérations Hospitalières APHAL Mardi 4 Juin 2013 - Strasbourg EXPÉRIENCE DU GCS PHARMACIE DE GUEBWILLER Anne-Cécile Michallat Pharmacien TRANSFORMATION DU GCS 1 er janvier 2012 GCS Florival Harth

Plus en détail

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble 1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION Consécutive à des soins Le plus souvent à l hôpital

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

4 EPP à mener au CRF dans le cadre de la V2

4 EPP à mener au CRF dans le cadre de la V2 4 EPP à mener au CRF dans le cadre de la V2 Choix des thèmes: lors d une réunion d encadrement au CRF en août 2005 Identification des thèmes à partir du manuel d accréditation ANAES ( références 45 : Les

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

Chantier MEAH «Organisation et Sécurisation du circuit du médicament» Expérience du Centre Médico-chirurgical de Kourou

Chantier MEAH «Organisation et Sécurisation du circuit du médicament» Expérience du Centre Médico-chirurgical de Kourou www.meah.sante.gouv.fr Chantier MEAH «Organisation et Sécurisation du circuit du médicament» Expérience du Centre Médico-chirurgical de Kourou KA Dinh-Van, N Tisserand, C Lemée, F Michel, F Alvarez, D

Plus en détail

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-651 du 2 juin 2006 relatif à la formation pharmaceutique continue et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 Enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de 1231 patients du Centre Hospitalier Intercommunal Amboise Château-Renault Qualité /Risques Avril

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

Schéma Régional d Organisation des Soins VOLET AMBULATOIRE ANNEXE PHARMACIES DIAGNOSTIC DE L OFFRE AMBULATOIRE

Schéma Régional d Organisation des Soins VOLET AMBULATOIRE ANNEXE PHARMACIES DIAGNOSTIC DE L OFFRE AMBULATOIRE VOLET AMBULATOIRE ANNEXE PHARMACIES DIAGNOSTIC DE L OFFRE AMBULATOIRE SOMMAIRE 1.DIAGNOSTIC REGIONAL DE LA DELIVRANCE DU MEDICAMENT EN AMBULATOIRE... 3 1.1.Les modes d ouverture d une pharmacie... 3 1.2.Le

Plus en détail

L INRS a créé un «Guide de conduites à tenir

L INRS a créé un «Guide de conduites à tenir AC 66 Base de données EFICATT de l'inrs Bilan de l'enquête de lectorat 2013 AUTEUR : M.C. Bayeux-Dunglas, département Études et assistance médicales, INRS L INRS a créé un «Guide de conduites à tenir après

Plus en détail

22 ème congrès Fapics

22 ème congrès Fapics 22 ème congrès Fapics Invités par et avec la contribution de : Grâce à nos partenaires : Instituts de formation 22 ème congrès Fapics Cabinets de conseil : Grâce à nos sponsors : 22 ème congrès Fapics

Plus en détail

Etude d évaluation du dispositif de surveillance, d alerte et de gestion du risque infectieux épidémique en EHPAD dans le Nord-Pas-de-Calais

Etude d évaluation du dispositif de surveillance, d alerte et de gestion du risque infectieux épidémique en EHPAD dans le Nord-Pas-de-Calais Etude d évaluation du dispositif de surveillance, d alerte et de gestion du risque infectieux épidémique en EHPAD dans le Nord-Pas-de-Calais Dr Karine Wyndels, Dr Pascal Chaud Cellule de l InVS en Région

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

4ème enquête sur la prescription des Antibiotiques SPA 2012 ou SPA-4

4ème enquête sur la prescription des Antibiotiques SPA 2012 ou SPA-4 4ème enquête sur la prescription des Antibiotiques SPA 2012 ou SPA-4 A l'occasion de la Journée Européenne sur les Antibiotiques (European Awareness Day) du 18 novembre 2012, et pour la quatrième année

Plus en détail

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients Retour d expérience CHU de Nîmes CAREMEAU - MCO 853 lits - SSR 182 lits - Psy 110 lits SERRE CAVALIER - SLD, EHPAD 500 lits 1845 lits

Plus en détail

Un diagnostic établissement

Un diagnostic établissement Management du risque Médicamenteux à l hôpital Déploiement de l outil de sécurisation de la prise en charge médicamenteuse InterDiag au CHRU de Montpellier Un diagnostic établissement Nadine Deshormière

Plus en détail

COMITE DE COORDINATION DES VIGILANCES ET DE GESTION DES RISQUES

COMITE DE COORDINATION DES VIGILANCES ET DE GESTION DES RISQUES 1/8 CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL AMBOISE ~ CHÂTEAU-RENAULT Rue des Ursulines B.P. 329 37403 AMBOISE Cedex COMITE DE COORDINATION DES VIGILANCES ET DE GESTION DES RISQUES REGLEMENT INTERIEUR 2/8 TEXTES

Plus en détail

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «La chimiothérapie anticancéreuse ambulatoire et à domicile» (21 novembre 2013) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon La chimiothérapie

Plus en détail

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard.

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique et la tête de veau HISTORIQUE : ILChir Janvier 1987 : début du

Plus en détail

Pistes de réflexion pour une valorisation «hors T2A» de l activité transversale en infectiologie

Pistes de réflexion pour une valorisation «hors T2A» de l activité transversale en infectiologie Pistes de réflexion pour une valorisation «hors T2A» de l activité transversale en infectiologie Arnaud Pouillart Centre hospitalier Louis Pasteur de Dole 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise,

Plus en détail

Baromètre de confiance à l égard des professionnels de santé

Baromètre de confiance à l égard des professionnels de santé Baromètre de confiance à l égard des professionnels de santé Sondage Viavoice pour le Groupe Pasteur Mutualité VIAVOICE «Mieux comprendre l opinion pour agir» Études et conseil en opinions 9 rue Huysmans

Plus en détail