Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005"

Transcription

1 Suivi médico-physiologique et Football Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005

2 Centre Technique National Ouverture en promotions de juniors initialement : INF Fernand Sastre Puis centre de préformation CNFE : depuis août 1998 Centre de rassemblement pour toutes les sélections nationales

3 Population 3 promotions de 20 à 25 joueurs (de 13 à 16 ans) 2 promotions de 15 joueuses (de 15 à 20 ans) Joueurs des sélections nationales : 4 sélections juniors Espoirs A 4 sélections féminines Au total, 277 joueurs sur la liste de haut niveau sur la liste espoirs

4 Rôle du centre médical Suivi médical et physiologique des pensionnaires (garçons et filles) Suivi des joueurs des sélections nationales Centre de santé Activité recherche Activité d enseignement

5 Bilan médical sportifs de haut niveau Examen clinique 3 fois / an Enquête alimentaire 2 fois / an Enquête psychologique 1 fois / an Dépistage des troubles auditifs et vestibulaires 1 fois / an Examen dentaire 1 fois / an Dépistage des troubles visuels 1 fois / an ECG de repos 1 fois / an Epreuve fonctionnelle respiratoire 1 fois / an Épreuve d effort maximale avec profil tensionnel 1 fois / an Échocardiographie 1 fois après inscription sur la liste Bilan biologique 3 fois / an

6 Suivi physiologique 2 fois par an pour les INF et CNFE 1 fois par an pour les joueurs des sélections nationales Tests de laboratoires et tests de terrain Mise en place en 1994

7 Contenu des évaluations Tests de laboratoire Biométrie Tapis roulant Test isocinétique Tests de terrain Vitesse Détente Vaméval

8 Objectifs Établir des critères de haut niveau Meilleure connaissance du joueur : Définir ses performances individuelles Critères de sélection? Individualiser le travail? Bilan médical (ECG pendant le test d effort, test isocinétique) Réadaptation sur le terrain après blessure +++

9 Biométrie Poids Taille Masse grasse Importance de l âge osseux Filles Réadaptation après blessure

10 Biométrie

11 Tapis roulant Protocole : INSEP 10, puis 12, 14, 16, 18 voire 20 km.h-1 Mesure indirecte Lactatémies à la fin de chaque palier Objectifs Détermination de la VMA Détermination des seuils lactiques FC à chaque vitesse, FC max Enregistrement ECG Réadaptation après blessure

12 Tapis roulant

13 Bilan isocinétique Fléchisseurs et extenseurs du genou Vitesse lente (60 /sec) et rapide (240 /sec) en concentrique Vitesse lente (30 /sec) en excentrique Objectifs : avant tout médical : asymétrie, déficit Réadaptation après blessure

14 Bilan isocinétique

15 Vaméval Test de terrain : augmentation par paliers de la vitesse (0,5 km.h-1 toutes les minutes) depuis 8 km.h-1 1 groupe testé en 30 min Objectifs : Déterminer la VMA en condition terrain Mesure FCmax et FC de récupération à 3 mn si utilisation des cardiofréquencemètres

16

17 VMA selon l âge osseux

18 Vitesse Sprint sur 40 m dans un gymnase Cellules photoélectriques tous les 10 m Intérêt du 10 m arrêté Puissance maximale mesurée entre 30 et 40 m Objectifs : Connaissance du joueur avant tout (meilleur test de PMAna) Réadaptation sur le terrain (en toute fin)

19 Evolution de la PMAnaérobie en fonction de l âge osseux

20 Détente verticale Après la vitesse Tapis de saut de Bosco Saut libre +/- squat jump et counter mouvment jump 3 répétitions Objectifs : Connaissance du joueur avant tout (qualité intrinsèques) Réadaptation sur le terrain (en toute fin)

21 Intérêt pour les entraîneurs Meilleur connaissance des critères de haut niveau, mais en aucun cas un critère de sélection pour les équipes de France = rôle d observation - suivi Individuellement : Concours d entrée à l INF +/- CNFE Individualiser le travail +++ au moins en théorie (exemple du seuil lactique) Quantification de la charge de travail des séances d entraînement : la charge de travail idéale est celle qui permet l optimisation des qualités athlétiques sans augmenter le risque traumatique Évolution des paramètres physiologiques pendant la croissance Risque traumatologique pendant les 3 saisons à l INF Charge de travail nécessaire

22 Observation des séances Etude INF 2001 Cardiofréquencemètres + logiciel cardlog Lactatémies Vidéo Exemple : séance centre reprise devant le but Travail devant le but. 2 ateliers 2 groupes de 8 joueurs + un gardien Alternance du travail à droite et à gauche Dans chaque groupe, après avoir passé la balle au centreur (joueur 2), le passeur (joueur 1) devient centreur ; après avoir centré pour le tireur (joueur 3), le centreur devient tireur et après avoir tiré au but, le tireur devient passeur. Les changements se déroulent pendant que l exercice se déroule de l autre côté. Priorité à la reprise de la tête

23 Séance centre reprise devant le but Exercice de type intermittent Sollicitation mixte aérobie - anaérobie Sollicitation de la filière anaérobie alactique (accélérations) Intensité modérée à élevée pendant les temps d effort Charge de travail moyenne FC moy FC max % FC I. charge maximum ,9 37 moyenne ,9 33,7 minimum ,8 30

24 Conclusion 12 ans de recul Importance d une bonne connaissance des paramètres physiologiques de sa spécialité sportive (VMA, seuils lactiques, puissance ) moyennes de groupe, mais aussi individuellement Importance d une bonne connaissance des exigences physiologiques de la spécialité Le tout pour un meilleur impact sur la pathologie : prévention, prise en charge rééducative et réadaptation

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Cœur et sports de raquette Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Physiologie de l effort Débit cardiaque x 5 Augmentation volume éjection (VES) Augmentation fréquence cardiaque

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues 1. Introduction- Présentation. 2. une nouvelle démarche BO n 4 du 29 avril 2010 : programme d EPS pour les LEGT. BO spécial n 2 du 19 février

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique.

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique. L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin Nicolas Coulmy Département Sportif et Scientifique Relations avec la technique et la préparation physique Préparation technique Préparation

Plus en détail

RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES

RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES Dr JR ISRAEL Mise à jour février 213 Pôle de Médecine du Sport de l Essonne Centre National Technique de Rugby - 9146 MARCOUSSIS OUTILS D EVALUATION DU MOUVEMENT

Plus en détail

RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin

RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin APPLICATION D UNE METHODE ORIGINALE DE TRAITEMENT VIDEO A LA DETERMINATION DES DEPENSES ENERGETIQUES AEROBIE ET ANAEROBIE DU TENNIS Florent BOTTON & Jean-Paul ECLACHE Laboratoire de la Performance, ASTB,

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 LES QUALITES PHYSIQUES SOLLICITEES EN FOOTBALL (R.VERHEIJEN) ENDURANCE ENDURANCE-FORCE

Plus en détail

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux Intérêt du Cardiofréquencemètre pour l optimisation de l entrainement Thierry Laporte Bordeaux 250 KMS / SEMAINE 180 kms / semaine.. L évolution des connaissances et des techniques 1927:notion de vo2max

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 1 Quelques idées reçues concernant l entraînement chez les jeunes -Trop s entraîner en cadet va user le jeune coureur - Les bons cadets d aujourd hui ne seront

Plus en détail

Paris Mise à jour 10-04-09

Paris Mise à jour 10-04-09 Rééducation du Coronarien et Sports en Montagne Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort Santé Paris Mise à jour 10-04-09 Les réactions de l organisme àl altitude Définition biologique de l altitude 8000

Plus en détail

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Conférence Aspects physiologiques et biomécaniques de la course à pied Jean-Luc Ziltener Médecin

Plus en détail

LES TESTS DE PUISSANCE

LES TESTS DE PUISSANCE SOMMAIRE LES TESTS DE PUISSANCE 26 29 30 33 34 36 38 43 44 46 48 52 COMPRENDRE LA FORCE ET LA PUISSANCE 1. ÉVALUER LA PUISSANCE D UN MOUVEMENT D ENSEMBLE 1 RM EPAULÉ BARRE MI-CUISSE 2. ÉVALUER LA PUISSANCE

Plus en détail

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne HANDBALL PRÉSENTATION Le CER PIFO : aux jeunes athlètes l accès

Plus en détail

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Filières et activité sportive KNUTTGEN Journal of Strength and Conditioning Research,

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12 Evolution de la préparation physique chez les jeunes sportifs Fabien Bertrand Evolution Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. Garçons 18-25 Post-pubertaire Filles

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec LA PREFORMATION Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs Fédération de Soccer du Québec Denis SCHAEFFER Janvier 2010 1995 : ouverture du nouveau centre de formation du FC Metz une volonté: augmenter

Plus en détail

Objectifs du testing. Principes du testing

Objectifs du testing. Principes du testing Les objectifs du testing de terrain sont divers : Objectifs du testing Etablir le profil de performance de l athlète (identifier les points faibles et les points forts) 1 Evaluer l efficacité de l entraînement

Plus en détail

Gestion des blessures : Outils pour entraîneurs

Gestion des blessures : Outils pour entraîneurs Gestion des blessures : Outils pour entraîneurs Chantal Daigle, M.Sc. Coordonnatrice de l enseignement clinique Département de kinésiologie Responsable de la préparation physique Carabins Université de

Plus en détail

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS SUPPORTS PHYSIOLOGIQUES: Les adaptations CARDIAQUE: Qc = V.E.S. x F.C. VASCULAIRE: Qc = T.A.moyenne / Résistances

Plus en détail

LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE

LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE S. Vaucelle LA FORCE, LA PUISSANCE 1 La Force Maximale La notion de «Force Maximale» d un sportif demande à être précisée. La Force varie en fonction du type de contraction

Plus en détail

Stage de Préparation Physique Juillet 2012

Stage de Préparation Physique Juillet 2012 Stage de Préparation Physique Juillet 2012 1 Contenu La V.M.A.... 3 Sa définition... 3 Son calcul... 3 Son exploitation en intervalles... 3 Volume/intensité... 4 Que faire et à quel moment de la saison?...

Plus en détail

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE Dr Jean-Marc SENE médecin du sport praticien-attaché au CHU Pitié-Salpétrière INTRODUCTION Indication Évaluation initiale

Plus en détail

La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances.

La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances. La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances. GILLES COMETTI, ARNAUD LALY. Centre d expertise de la performance Faculté des sciences du sport-ufr STAPS Dijon Université

Plus en détail

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain Méthodes d éd évaluation de l aptitude l physique Evaluation de la capacité aérobie Les tests de terrain 1 Introduction Aptitude physique d un sujet dépend de nombreux facteurs Exploration fonctionnelle

Plus en détail

LE POLE ESPOIR LANGUEDOC ROUSSILLON

LE POLE ESPOIR LANGUEDOC ROUSSILLON LE POLE ESPOIR BASKET-BALL LANGUEDOC ROUSSILLON LE POLE ESPOIR BASKET??? STRUCTURE DE FORMATION QUI ACCUEILLE DES Joueuses et joueurs Catégorie Minime (Benjamins de façon exceptionnelle) Joueuses et joueurs

Plus en détail

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2 Les Exercices Types Je vous propose de trouver ci-dessous, des informations concrêtes pour exécuter des Exercices Types correspondant à des Zones d entraînement spécifiques. La Préparation Energétique

Plus en détail

Natation et musculation

Natation et musculation Natation et musculation Pour aborder le thème de la musculation du nageur il est nécessaire d avoir une idée fondée de la locomotion du nageur Le «modèle théorique» du nageur nous renseigne : Pour limiter

Plus en détail

LA FILIERE DE DETECTION FORMATION DU JEUNE JOUEUR

LA FILIERE DE DETECTION FORMATION DU JEUNE JOUEUR LA FILIERE DE DETECTION FORMATION DU JEUNE JOUEUR LES PROFILS MASCULINS RECHERCHES LA MORPHOLOGIE Données de références : Taille : > 1,75 m Gaucher Empan : >23 cm Envergure : >1,80 m LES QUALITES PHYSIQUES

Plus en détail

présentation générale

présentation générale présentation générale des installations médicales et sportives de pointe Conçu pour les meilleurs footballeurs, ouvert à tous les sportifs de haut niveau L arsenal thérapeutique du centre médical comprend

Plus en détail

LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE.

LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE. 1 LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE. LE CREPS: ERIC JOURNAUX MIDI PYRENEES INNOVATION POUR

Plus en détail

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Séminaire des entraineurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 09 Novembre 2013 INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Anthony BOUILLOD1,2, Julien

Plus en détail

Tests Anaérobies de laboratoire

Tests Anaérobies de laboratoire 3ème Année LFEP Les Tests de Laboratoire de Puissance Anaérobies Karim Chamari Ph.D. Zouhaïer Tabka M.D karimchamari@gmx.net 1 Tests Anaérobies de laboratoire Contrairement aux tests Aérobies de laboratoire

Plus en détail

PRINCIPAUX OUTILS et SITES d AIDE à la PERFORMANCE

PRINCIPAUX OUTILS et SITES d AIDE à la PERFORMANCE REUSSIR ENSEMBLE PRINCIPAUX OUTILS et SITES d AIDE à la PERFORMANCE La carrière d un athlète est courte, la technique longue à acquérir, le moment propice fugitif, l expérience personnelle indispensable

Plus en détail

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Introduction Résultat des analyses Conclusion et question Les objectifs du Tournoi des Sélections sont : Offrir aux meilleurs joueurs de toutes

Plus en détail

Comité Régional de Bourgogne ------

Comité Régional de Bourgogne ------ in Plan Régional de Détection et d Evaluation des Pilotes PLAN REGIONAL DE DETECTION ET D EVALUATION DES PILOTES Comité Régional de la Fédération Française de Cyclisme de Bourgogne Comité Régional de Bourgogne

Plus en détail

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie Master 1ère année EOPS UES EOPS 1. Évaluation de la performance ECUF EOPS 1.3. Fonctions cardio-respiratoires et musculaires P. Mucci Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie I Définition Epreuve

Plus en détail

Document ronéoté par le District

Document ronéoté par le District Document ronéoté par le District INTRODUCTION L enfant n est pas un adulte en miniature. Ce concept reconnu de tous les éducateurs sportifs sous-entend bien plus que sa seule prise en compte dans le cadre

Plus en détail

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique L endurance et le demi- fond 1 Généralités : 3000m 1500m! L endurance générale c est l endurance aérobie, ce qui signifie que le système cardiorespiratoire peut fournir tout l oxygène requis par l exercice.

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA FORCE

LES MECANISMES DE LA FORCE LES MECANISMES DE LA FORCE Les mécanismes qui sont décrits ci dessous vont vous permettre d'argumenter et de justifier l'ensemble des méthodes d'entraînement qui ont souvent été mises en oeuvre de façon

Plus en détail

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010 Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Définition de la Préparation Physique «la PP est l ensemble organiséet hiérarchisédes

Plus en détail

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous :

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : «Former des champions capables de vaincre toutes les difficultés, montrant un bon état d esprit, de vraies valeurs et

Plus en détail

LES TESTS DE DETENTE

LES TESTS DE DETENTE LES TESTS DE DETENTE G. Cometti maitre de conférences UFR STAPS Dijon La détente étant une qualité fondamentale, on a vu apparaitre (en provenance d'italie) des systèmes originaux pour mesurer les qualités

Plus en détail

L évaluation au C.R.E.P.S

L évaluation au C.R.E.P.S L évaluation au C.R.E.P.S Aquitaine Service Médical et Evaluation Evaluer pour Sélectionner. Diagnostiquer et Orienter. Réajuster et Valider. Attention à la pertinence des tests Service Médical et Evaluation

Plus en détail

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS FOOTBALL Une saison pour les U15 Planification et Séances Cédric Cattenoy Sébastien thierry 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 LES CARACTÉRISTIQUES DE LA CATÉGORIE U15...6

Plus en détail

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Musculation et développement de la force

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

Le métabolisme alactique. Par Loïc Arbez

Le métabolisme alactique. Par Loïc Arbez Le métabolisme m anaérobie alactique Par Loïc Arbez PLAN Généralités Métabolisme anaérobie alactique et performance sportive Les facteurs limitants du métabolisme m anaérobie alactique Évaluation de l

Plus en détail

Mais l excès nuit en tout

Mais l excès nuit en tout Chers joueurs, Voilà la saison 2013-2014 vient de s achever, il en va de même pour la période des examens, alors félicitations à tous. L objectif de cette période «Intersaison» est bien sûr de permettre

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique. Par Alexandre Garin - www.unik-coaching.com

Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique. Par Alexandre Garin - www.unik-coaching.com Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique Pourquoi un Ironman? "L'Ironman c'est une formidable école de courage et de détermination qui procure à ses "adeptes" un véritable

Plus en détail

Mots clés - Handball, composition, actions, match.

Mots clés - Handball, composition, actions, match. L analyse des efforts en handball X. Mangematin, N. Babault Centre d Expertise de la Performance G. Cometti, Faculté des sciences du sport, Université de Dijon, France. e-mail : xavier.mangematin@gmail.com

Plus en détail

Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE

Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE EVALUATION OBJECTIFS: Informations sur la valeur physique des athlètes (Points forts et points faibles); Comparaison des athlètes

Plus en détail

Programmes de CARDIO-TRAINING

Programmes de CARDIO-TRAINING Programmes de CARDIO-TRAINING Dr Stéphane CASCUA - Alain DALOUCHE Programmes de CARDIO-TRAINING Santé, forme, esthétique, performance : plus de 50 programmes personnalisés Préparation physique : plus de

Plus en détail

Centre d Expertise de la Performance G. Cometti

Centre d Expertise de la Performance G. Cometti Centre d Expertise de la Performance G. Cometti Newsletter N 10 Avril 2014 Le rugby du côté de la littérature Du côté du Centre d Expertise de la Performance Du côté des terrains : Séance type force /

Plus en détail

"L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER

L intermittent NAVETTE Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER "L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA Gilles TARNIER 1 L intermittent ou l entraînement par intervalle L intermittent se défini par des phases de travail courte, moyenne, longue

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource L1 Principes de sécurité échauffement /étirements Repères

Plus en détail

Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1

Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1 Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1 Présentation structure -Encadrement -9 BF -2 BE -Laurent MADOUAS et Jean-Marc LORANS pour les juniors -Médecin Club (Gwenaëlle MADOUAS) -Olivier

Plus en détail

Le travail isocinétique

Le travail isocinétique Le travail isocinétique Les principes L évaluation Le renforcement La rééducation GN PICHARD IFMK REIMS 2009 1 GN PICHARD IFMK REIMS 2009 2 généralités Définition: travail basé sur la résistance maximale

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Footeco est une culture de la formation des jeunes talents de l'asf.

Footeco est une culture de la formation des jeunes talents de l'asf. 1 Que signifie Footeco? Football Technique Coordination Qu est-ce que Footeco? Footeco est une culture de la formation des jeunes talents de l'asf. 2 Quels sont les objectifs de Footeco? Viser à développer

Plus en détail

La course longue à l école :

La course longue à l école : aspect bio énergétique, biomécanique, motivationnel gérard: IUFM de la Réunion 2012 13 La course longue à l école : 1 Les instructions officielles 2 Historique du 1500 m 3 S entraîner : améliorer ses performances

Plus en détail

Pratique sportive intensive chez l enfant

Pratique sportive intensive chez l enfant 5 journée régionale Club Mont Blanc Cœur et sport Pratique sportive intensive chez l enfant Drs M.GUINOT, A.FAVRE JUVIN UM Sports &Pathologies Clinique Physiologie, sommeil, Exercice CHU de Grenoble Samedi

Plus en détail

Courses Juniors Conseils d entraînement

Courses Juniors Conseils d entraînement Courses Juniors Conseils d entraînement Nouveautés proposées par le Genève Marathon for Unicef en 2010, 4 courses de 1km à 3 km seront à nouveau proposées pour les juniors âgés de 6 à 13 ans. Pour des

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME 1- POURQUOI S ENTRAINER? Physiologie de l effort Intensités et filières énergétiques Biomécanique La surcompensation Les limites de l effort 2- COMMENT S ENTRAINER?

Plus en détail

FEDEDRATION FRANCAISE D ESCRIME (FFE) REGLEMENT INTERIEUR ANNEXE II. Règlement médical

FEDEDRATION FRANCAISE D ESCRIME (FFE) REGLEMENT INTERIEUR ANNEXE II. Règlement médical FEDEDRATION FRANCAISE D ESCRIME (FFE) REGLEMENT INTERIEUR ANNEXE II Règlement médical ARTICLE 1 er Conformément à l article 3622-1 du nouveau code de la santé publique, la délivrance d une licence sportive

Plus en détail

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et le guide de l'enseignant 1 Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1 Courir pour l enfant c est : Dans le domaine moteur

Plus en détail

Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans. différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la. descente.

Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans. différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la. descente. Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la descente. Voici les résultats d une étude dont l objectif était de comparer les

Plus en détail

Programme d études. . Spécialité. Théorie

Programme d études. . Spécialité. Théorie Programme d études. Spécialité Théorie structure de la performance et de l entraînement, caractérisation des tendances de développement particularités de l entraînement des jeunes/espoirs, considération

Plus en détail

Organisation de la surveillance médicale m des sportifs de haut niveau et des sportifs en filières de la FFESSM

Organisation de la surveillance médicale m des sportifs de haut niveau et des sportifs en filières de la FFESSM Organisation de la surveillance médicale m des sportifs de haut niveau et des sportifs en filières de la FFESSM Dr Valérie PONCIN, déc d c 2009 2 LOIS Le législateur, soucieux de préserver la santé des

Plus en détail

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes Approche de la musculation «sans matériel lourd» du jeune et du collégien par le renforcement musculaire Nicolas DOMBROWSKI, professeur agrégé eps, académie de la Martinique, 2008 Document réalisé en 2008,

Plus en détail

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL DESCRIPTIF DU PARCOURS : Situé sur la Via Vercors, au départ du parking du pont des Aniers (proche magasin SAMSE), le parcours 1000 Mètres Piste

Plus en détail

Comment connaître la charge de travail du cheval athlète sur le terrain? 3 indicateurs principaux: La durée La vitesse La fréquence cardiaque

Comment connaître la charge de travail du cheval athlète sur le terrain? 3 indicateurs principaux: La durée La vitesse La fréquence cardiaque Comment connaître la charge de travail du cheval athlète sur le terrain? 3 indicateurs principaux: La durée La vitesse La fréquence cardiaque Comment utiliser les indicateurs de la charge de travail? La

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base. Stage Initial MF1. Décembre 2008

PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base. Stage Initial MF1. Décembre 2008 PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base Stage Initial MF1 Décembre 2008 POURQUOI SE PREPARER? Pour être capable de répondre r à un effort nécessitn cessité par le plein exercice de ses prérogatives,

Plus en détail

Dossier d Inscription 2012-2013 PÔLES ESPOIRS HANDBALL BESANCON

Dossier d Inscription 2012-2013 PÔLES ESPOIRS HANDBALL BESANCON Ligue de Franche-Comté de Handball 19 rue Alain Savary - 25000 BESANCON Tel : 03 81 88 56 03 Fax : 03 81 80 27 73 Dossier d Inscription 2012-2013 PÔLES ESPOIRS HANDBALL BESANCON La Ligue de Franche Comté

Plus en détail

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket :

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : Gilles Cometti maître de conférences UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France. Cet article est un passage de l ouvrage

Plus en détail

Apprendre às entraîner en ½fond

Apprendre às entraîner en ½fond Préparer le futur cadet -junior Apprendre às entraîner en ½fond Bernard Mossant CTS Aquitaine Equipe Technique Nationale ½ fond Constats sur la catégorie Minime pas d apprentissage à l entraînement contenus

Plus en détail

HEBERGEMENT RESTAURATION INSTALLATIONS TARIFS 2014-2015. Ces tarifs sont valables jusqu à la prochaine actualisation

HEBERGEMENT RESTAURATION INSTALLATIONS TARIFS 2014-2015. Ces tarifs sont valables jusqu à la prochaine actualisation HEBERGEMENT RESTAURATION INSTALLATIONS TARIFS 2014-2015 Ces tarifs sont valables jusqu à la prochaine actualisation Mise à jour : 17/10/2013 1 ACCUEIL STAGES HORS FORMATION ET HAUT NIVEAU Ces tarifs sont

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE 1/ DEFINITION Capacité à produire la plus grande accélération pour se mouvoir, ou pour déplacer une charge. 2/ CALCUL DE LA PUISSANCE Tout d abord, la

Plus en détail

PARCOURS D EXCELLENCE SPORTIVE SAISON 2011 /2012. Stage Régional U13 Les Espoirs du Foot. PRESENTATION du STAGE. L encadrement du stage

PARCOURS D EXCELLENCE SPORTIVE SAISON 2011 /2012. Stage Régional U13 Les Espoirs du Foot. PRESENTATION du STAGE. L encadrement du stage PARCOURS D EXCELLENCE SPORTIVE SAISON 2011 /2012 Stage Régional U13 Les Espoirs du Foot PRESENTATION du STAGE Date : 12 et 13/04/2012 Durée : 2 jours Lieu : HOULGATE (C.S.N.) Nombre de joueurs participants

Plus en détail

Voici un mémento Pour vous situer dans le programme (cocher les entraînements réalisés)

Voici un mémento Pour vous situer dans le programme (cocher les entraînements réalisés) Voici un mémento Pour vous situer dans le programme (cocher les entraînements réalisés) Période 1 Période 2 L M M J V L M M J V L M M J V L M M J V Période 3 Période 4 L M M J V L M M J V L M M J V L M

Plus en détail

ANNEXE 2 LES TESTS PHYSIQUES

ANNEXE 2 LES TESTS PHYSIQUES I - Organisation ANNEXE 2 LES TESTS PHYSIQUES Les Arbitres de la Ligue de Paris Ile de France de Football ainsi que les Arbitres Stagiaires doivent effectuer les tests physiques retenus et réaliser les

Plus en détail

PARTICULARITES CARDIOVASCULAIRES DU FOOTBALL ET DU FOOTBALLEUR SPORT COLLECTIF LE PLUS PRATIQUE DANS LE MONDE

PARTICULARITES CARDIOVASCULAIRES DU FOOTBALL ET DU FOOTBALLEUR SPORT COLLECTIF LE PLUS PRATIQUE DANS LE MONDE PARTICULARITES CARDIOVASCULAIRES DU FOOTBALL ET DU FOOTBALLEUR SPORT COLLECTIF LE PLUS PRATIQUE DANS LE MONDE Quand pratique intense, des adaptations myocardiques peuvent être observées Importance du bilan

Plus en détail

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 La fréquence cardiaque exprimée en battements par minute (BPM) permet de faire circuler le sang (qui transporte

Plus en détail

Protocole BAC EPS 2015-2016

Protocole BAC EPS 2015-2016 Protocole BAC EPS 2015-2016 1. L épreuve obligatoire d EPS en contrôle en cours de formation : Pour le BAC EPS 2015-2016, 5 «menus» sont proposés à nos élèves de Terminale. Les 5 professeurs se partagent

Plus en détail

Pôles Espoirs Handball Franche-Comté

Pôles Espoirs Handball Franche-Comté Dossier d inscription 2015 / 2016 Pôles Espoirs Handball Franche-Comté Ligue de Franche-Comté de Handball 19 rue Alain Savary 25000 BESANCON http://www.franche-comte-handball.com Pôle Espoir Handball Franche-Comté

Plus en détail

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Stage Académique. Jeudi 6 janvier 2005 Repères physiologiques Sophie Herrera Cazenave Université Victor Segalen Bordeaux 2 Sophie Herrera Cazenave 1

Plus en détail

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée 7-12 ans ENDURANCE 7-8 ans : Découverte de la course de durée Courir quelques minutes sans s arrêter Savoir enchaîner des situations Endurance 7-8 ans Courir sur des circuits Enchaîner des jeux de course

Plus en détail

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015 La préparation physique du plongeur Jean-François COGNEZ Janvier 2015 Objectifs Bases physiologiques Principes généraux de la préparation physique du plongeur L entraînement dans les différentes filières

Plus en détail

Ordonnance du DDPS sur les émoluments de l Office fédéral du sport

Ordonnance du DDPS sur les émoluments de l Office fédéral du sport Ordonnance du DDPS sur les émoluments de l Office fédéral du sport (OEmol-OFSPO) 415.013 du 14 septembre 2012 (Etat le 1 er octobre 2012) Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population

Plus en détail

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002)

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) 1 Les conditions : 1) Respecter la santé de l athlète. 2) Mettre la condition physique à sa place. 1) LES PRINCIPES DE LA PREPARATION PHYSIQUE

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

Année de campagne : 2015 N appel à candidatures : 1520 Publication : Publication prévue le : 21/04/2015

Année de campagne : 2015 N appel à candidatures : 1520 Publication : Publication prévue le : 21/04/2015 Appel à candidatures : Année de campagne : 2015 N appel à candidatures : 1520 Publication : Publication prévue le : 21/04/2015 Etablissement : UNIVERSITE DE PAU Lieu d'exercice des fonctions : Tarbes Section1

Plus en détail