CD Priorité : cc BREVET D'INVENTION INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 0 N de publication :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CD Priorité : 2 944 894 cc BREVET D'INVENTION INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 0 N de publication : 2 944 894"

Transcription

1 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 0 N de publication : INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE PARIS (à n'utiliser que pour les commandes de reproduction) N d'enregistrement national : CD Int CI 8 : G 06 F 11/26 ( ) BREVET D'INVENTION B1 0 SYSTEME ET PROCEDE DE CONDUITE DE TESTS AUTOMATISES. 0 Date de dépôt : Références à d'autres documents nationaux apparentés : CD Priorité : 0 Demandeur(s) : REGIE AUTONOME DES TRANSPORTS PARISIENS Etablissement public à caractère industriel et commercial FR. 0 0 Date de mise à la disposition du public de la demande : Bulletin 10/43. Date de la mise à disposition du public du brevet d'invention : Bulletin 12/12. 0 Inventeur(s) : SOUVAY CHRISTOPHE et DYMON MARC. T M CC cc Liste des documents cités dans le rapport de recherche : Se reporter à la fin du présent fascicule Titulaire(s) : REGIE AUTONOME DES TRANSPORTS PARISIENS Etablissement public à caractère industriel et commercial. 0 Mandataire(s) : CABINET LAVOIX LYON.

2 1 Système et procédé de conduite de tests automatisés La présente invention concerne le domaine technique de la validation et de la maintenance préventive et/ou curative d'unité électronique multicomposants 5 comme les cartes électroniques utilisées dans des systèmes complexes tels que, par exemple, mais non exclusivement des matériels de transport ferroviaire ou analogue. En effet, en raison de normes en vigueurs, il est nécessaire de valider les unités électroniques multicomposants avant la mise en service des matériels 10 roulants qu'elles équipent mais également tout au long de la vie des matériels afin d'en assurer une maintenance préventive et/ou curative. A cet effet, les intégrateurs ou constructeurs de matériels ferroviaires développent des systèmes de test dédiés qui sont conçus pour assurer soit les tests d'un composant spécifique constitutif du système commercialisé ou soit un ensemble de 15 composants de ce même système. Ces systèmes de tests dédiés utilisés pour la validation du matériel avant livraison sont vendus à l'exploitant et/ou aux entités chargées d'assurer la maintenance des matériels tout au long de leur exploitation. De tels systèmes de test dédiés remplissent généralement leur fonction dans les premières années d'exploitation du système ferroviaire. Ils présentent 20 toutefois l'inconvénient de représenter un investissement particulièrement onéreux dans la mesure où cet investissement ne peut être rentabilisé que sur l'exploitation d'un seul type de matériel. Par ailleurs, les fournisseurs de ces systèmes de tests n'en garantissent pas la maintenance pour des durées de vie compatibles avec celles des matériels dont ils assurent le contrôle. En effet, la maintenance des 25 systèmes de test dédié est assurée pour des durées de l'ordre d'une dizaine années, alors que la durée d'exploitation du matériel roulant est supérieure à quarante années, de sorte que les systèmes de tests dédiés connus sont difficiles à maintenir en état de fonctionnement et deviennent obsolètes bien avant le matériel dont ils devraient assurer le test. 30 II est donc apparu le besoin d'un nouveau système de test qui puisse d'une part, être plus rapidement amorti que les systèmes de test dédié selon l'art antérieur et, d'autre part, d'être facilement maintenu de manière à suivre les évolutions techniques ou la disponibilité des composants mis en oeuvre sans

3 2 nécessiter de refonte complète ou le développement d'un nouveau système de tests en cas d'obsolescence ou d'indisponibilité de ces composants. Afin d'atteindre cet objectif, l'invention concerne un ensemble comprenant, d'une part, une interface de test dédiée à au moins un type d'unité électronique 5 multicomposants et, d'autre part, un système de conduite de test automatisé destiné à être raccordé à l'interface de test pour assurer les tests d' unité électronique multicomposants qui y seront connectées. Ainsi, l'invention concerne une interface de test dédiée à un au moins un type d'unité électronique multicomposants comprenant des voies d'entrée et de 10 sortie de signaux. Selon l'invention cette interface de test dédiée comprend : au moins une interface de connexion aux voies d'entrée et de sortie d'au moins une unité électronique à tester, au moins un connecteur multipoints dont certains au moins sont raccordés à l'interface de connexion et qui est destiné à être connecté de manière 15 réversible à un connecteur multipoints complémentaire d'un système de conduite de tests automatisés, des moyens d'identification de l'interface de test dédiée à lecture automatique. La mise en oeuvre d'au moins une interface de connexion au point d'entrée 20 et de sortie de l'unité électronique multicomposants à tester, permet de manière avantageuse d'effectuer rapidement les raccords électriques nécessaires aux tests de l'unité électronique multicomposants. Ainsi, l'interface de test dédiée fournit à un opérateur les moyens nécessaires pour raccorder, rapidement et sans risque d'erreur, l'unité électronique multicomposants à tester à un système de 25 conduite de tests automatisés. Il doit être remarqué qu'une même interface de test peut être conçue pour tester simultanément plusieurs unités multicomposants de même type ou des types différents. L'interface de test comprendra alors autant d'interfaces de connexion que d'unités multicomposants pouvant être testées simultanément. 30 Par ailleurs, la mise en oeuvre d'un connecteur multipoints, qui sera standardisé d'une interface de test dédiée à l'autre, permet d'envisager une connexion rapide de l'interface de test dédié au système de conduite de tests

4 3 automatisés destiné à générer les signaux d'entrée et à analyser les signaux de sortie de l'unité électronique multicomposants sous test. Ainsi, l'invention concerne également un système de conduite de tests automatisés destiné à être raccordé à une interface de test dédiée amovible selon 5 l'invention pour le test d'au moins une unité électronique multicomposants comprenant des voies d'entrée et de sortie de signaux. Selon l'invention, le système de conduite de test comprend : au moins une unité contrôlable de génération de signaux, au moins une unité contrôlable d'acquisition de signaux, 10 une unité contrôlable d'identification adaptée pour assurer une lecture automatique des moyens d'identification de l'interface de test dédiée, au moins un connecteur multipoints dont certains points au moins sont raccordés aux unités de génération et d'acquisition de signaux et qui est destiné à être raccordé au connecteur multipoints complémentaire d'une 15 interface de test dédiée, 20 pour : une unité de commande qui comprend au moins un processeur et une unité de mémoire destinée à stocker au moins un programme d'application de test associé à une interface de test dédiée, qui contrôle les unités de génération, d'acquisition et d'identification, et qui est adaptée identifier de manière automatique l'interface de test dédiée raccordée au connecteur multipoints, exécuter un programme d'application de test uniquement s'il est associé à l'interface de test dédiée identifiée. 25 D'une manière générale, un tel système de conduite de test automatisé pourra être associé à plusieurs, à savoir au moins deux, interfaces de test dédiées différentes, chacune destinée à permettre le test d'au moins un type d'unité multicomposants. L'interchangeabilité des interfaces de test dédiées permet alors d'augmenter le taux d'utilisation du système de conduite de test en lui-même et 30 donc de l'amortir plus rapidement en permettant de l'utiliser pour le test d'unités électronique multicomposants qui pourront provenir de matériels et/ou fournisseurs différents. A cet égard, il doit être noté que la plus grosse part de l'investissement représenté par un outil de test réside dans les unités de

5 4 génération et d'acquisition de signaux, ainsi que dans l'unité de commande pilotant l'ensemble ce qui constitue le système de conduite de test au sens de l'invention. Dans le cadre d'une association avec plusieurs interfaces pour des types 5 différents d'unités à tester, le système et, plus particulièrement, son unité de commande comprendra au moins un programme d'application de test pour chaque interface de test dédiée utilisée. La reconnaissance automatique de chaque interface dédiée par le système de conduite de test selon l'invention, puis l'association automatique de cette interface dédiée à un ou plusieurs programmes 10 d'application de test garantit une très grande sécurité dans la conduite des tests et permet d'utiliser un même système de conduite de test automatisé pour plusieurs types d'unités multicomposants en minimisant les risques d'erreurs de la part des utilisateurs. Selon une caractéristique de l'invention, le système de conduite de test 15 automatisé pourra être conçu de manière que : chaque programme d'application de test est associé à une configuration matérielle qui correspond aux fonctionnalités de génération et d'acquisition de signaux mises en oeuvre par le programme d'application de test et qui est enregistrée dans l'unité de mémoire, 20 l'unité de commande est adaptée pour : stocker dans l'unité de mémoire la configuration matérielle effective du système correspondant les fonctionnalités offertes par les unités constitutives du système, exécuter un programme d'application de test uniquement si la 25 configuration matérielle associée à ce programme d'application de test est compatible avec la configuration matérielle effective du système. Le contrôle de la configuration matériel du système de conduite de test automatisé augmente le niveau de sécurité en réduisant encore les risques de fausse manoeuvre et d'altération de l'unité électronique multicomposants à tester. 30 Selon l'invention, la configuration matérielle du système de conduite de test peut être de toute nature appropriée en offrant de préférence la capacité de pouvoir traiter une grande variété de signaux tant en génération qu'en acquisition.

6 5 A cet égard, une unité de génération ou d'acquisition de signaux pourra être adaptée pour générer ou respectivement acquérir des signaux électriques ou optiques selon la nature des voies d'entrée ou de sortie de l'unité électronique multicomposants à tester. Ces signaux pourront, selon les cas, être de nature 5 analogique ou numérique. De la même manière, ces signaux pourront être des signaux de commande, des signaux de puissance, des signaux de transport d'information. Ainsi dans le cadre de l'invention le terme «signal» doit être entendu au sens large. Afin d'offrir une grande versatilité au système de conduite de test 10 automatisé selon l'invention, ce dernier pourra comprendre une ou plusieurs unités de génération de signaux choisies parmi les types de générateurs de signaux suivants sans que cette liste soit limitative ou restrictive : alimentation programmable, alimentation de puissance programmable, 15 liaison série de tous types (RS 232, RS422, RS485,...) générateur de fonction et d'aléa numérique, générateur de fonction et d'aléa analogique. De la même manière, la conduite de test automatisé pourra comprendre une ou plusieurs unités d'acquisition, choisies parmi les types d'unité d'acquisition 20 suivants sans que cette liste soit limitative ou restrictive : convertisseur numérique analogique, fréquencemètre, multimètre, oscilloscope, 25 liaison série de tous types (RS 232, RS422, RS485,...) Selon une caractéristique de l'invention, le système peut comprendre au moins une unité de génération de signaux analogiques et au moins une unité de génération de signaux numériques. Selon une autre caractéristique de l'invention, le système pourra 30 comprendre au moins une unité d'acquisition de type convertisseur analogique/numérique. Selon encore une caractéristique de l'invention, le système peut comprendre une unité d'acquisition constituée par un oscilloscope.

7 6 Le système pourra également comprendre des unités mixtes qui sont adaptées pour acquérir et générer des signaux et qui regroupent une ou plusieurs des fonctionnalités des types d'unités d'acquisition et des types d'unités de génération ci-dessus. 5 Selon une caractéristique de l'invention, le système comprendra au moins une unité de génération contrôlable qui est adaptée pour générer un signal d'alimentation et qui est désignée dans le cadre de la présente invention sous la terminologie «unité d'alimentation». Selon une autre caractéristique de l'invention, le système de conduite 10 pourra comprendre au moins une unité contrôlable de commutation interposée entre au moins une unité d'acquisition et/ou une unité de génération et au moins un point du connecteur multipoints et l'unité de commande sera alors adaptée pour contrôler l'unité de commutation. La mise en oeuvre d'une telle unité de commutation permet une affectation 15 dynamique des entrées ou des sorties des unités de génération et/ou d'acquisition aux différents points du connecteur de manière à permettre soit une affectation dynamique en cours de test d'une même unité électronique multicomposants, soit une affectation prenant en compte la nature de l'interface de test dédié raccordée au connecteur multipoints du système de conduite de test automatisé selon 20 l'invention. De plus, la mise en oeuvre d'une telle unité de commutation permet la création au niveau du connecteur multipoints, de points mixtes qui pourront être alternativement connectés à une unité de génération analogique ou numérique et une unité d'acquisition analogique ou numérique. Selon une autre caractéristique de l'invention, le système comprendra au 25 moins une unité de commutation contrôlable interposée entre plusieurs points du connecteur multipoints et l'unité de commande sera alors adaptée pour contrôler l'unité de commutation. Selon l'invention, l'unité de commande du système de conduite de tests automatisés peut être réalisée de toute manière appropriée. 30 Dans une forme de réalisation, l'unité de commande comprendra un ordinateur associé à une interface homme machine comprenant un écran et des moyens de saisie d'information.

8 7 La mise en oeuvre d'un tel ordinateur, en tant qu'unité de commande, permet d'offrir une grande souplesse d'utilisation en proposant un environnement particulièrement ergonomique à l'utilisateur. Ainsi, selon une caractéristique de l'invention, l'ordinateur constitutif de l'unité de commande met en oeuvre un 5 système d'exploitation faisant appel à un environnement multifenêtres. Selon une autre caractéristique de l'invention, l'ordinateur, constitutif de l'unité de commande, pourra mettre en oeuvre un programme séquenceur de test adapté pour interpréter chaque programme d'application de test et pour contrôler les unités du système de test en mettant en oeuvre des macrofonctions qui seront 10 intégrées au programme d'application de test et qui appelleront des pilotes logiciels des unités constitutives du système de génération de test. Le programme séquenceur de test pourra être de toute nature appropriée en fonction notamment du système d'exploitation mis en oeuvre par l'ordinateur constitutif de l'unité de commande. 15 Le programme séquenceur de test pourra, par exemple, être le logiciel «TestStand» de la société National Instruments. Par ailleurs, l'ordinateur constitutif de l'unité de commande pourra également mettre en oeuvre au moins un programme d'édition/création des programmes d'application de tests. De la même manière, l'ordinateur constitutif de 20 l'unité de commande pourra mettre en oeuvre au moins un programme d'édition/création des macrofonctions. Ces programmes pourront par exemple être choisis parmi les logiciels de la société National Instruments comme par exemple mais non exclusivement «LabWindows/CVI». Il est à noter que l'unité de commande pourra alors être adaptée pour 25 enregistrer la configuration logicielle qu'elle met en oeuvre, tandis que chaque programme d'application de test pourra être associé à une configuration logicielle donnée, de sorte que l'unité de commande pourra, avant mise en oeuvre des programmes d'application de test, vérifier la compatibilité entre la configuration logicielle effective du système et la configuration logicielle associée au programme 30 d'application de test. De la même manière, Il est à noter que l'unité de commande pourra alors être adaptée pour enregistrer la configuration matérielle mise en oeuvre par le système de conduite de test automatisé, tandis que chaque programme

9 8 d'application de test pourra être associé à une configuration matérielle donnée, de sorte que l'unité de commande pourra, avant mise en oeuvre des programmes d'application de test, vérifier la compatibilité entre la configuration matérielle effective du système et la configuration matérielle associée au programme 5 d'application de test. Par ailleurs, l'invention concerne également un procédé de test de plusieurs unités électroniques de types différents comprenant les étapes suivantes : mise en oeuvre de plusieurs interfaces de test selon l'invention, chacune dédiée à un type différent d'unité électronique à tester, 10 mise en oeuvre d'un système de test selon l'invention, dont le connecteur multipoints est adapté pour être raccordé indifféremment à chacune des interfaces de test dédiées et dont l'unité de commande comprend en mémoire au moins un programme applicatif de test associé à chacune des interfaces de test dédiées, 15 pour le test d'une unité électronique donnée : raccordement du connecteur multipoints de l'interface de test dédiée correspondante au connecteur multipoints du système de test, raccordement à l'unité électronique à tester de l'interface de connexion à l'interface de test dédiée, 20 identification automatique de l'interface de test dédiée par l'unité de commande, proposition par l'unité de commande d'au moins un programme applicatif de test associé à l'interface de test dédiée, mise en oeuvre d'un programme application de test sélectionné dans la 25 proposition faite par l'unité de commande. Selon une forme de mise en oeuvre du procédé selon l'invention, l'unité de commande met en oeuvre un séquenceur de test et chaque programme applicatif de test comprend : des fonctions d'accès au séquenceur de test qui appartiennent à une 30 bibliothèque de fonctions d'accès commune aux programmes d'application de test mis en oeuvre sur le système de test, des macrofonctions de commandes des unités du système de test qui sont compatibles avec le séquenceur de test et appartiennent à une

10 9 bibliothèque de macrofonctions commune aux programmes d'application de test mis en oeuvre sur le système de test et qui appellent des pilotes des unités du système de test. Selon une forme de mise en oeuvre, le procédé comprend une étape 5 d'adaptation de la configuration matérielle et de la configuration logicielle du système de test aux besoins de test de l'unité électronique à tester sans altération de la capacité du système de conduite de test à mettre en oeuvre les programmes d'application de test (PAT) présents avant l'étape d'adaptation. Cette adaptation, qui pourra être qualifiée d'additive, permet de garantir la pérennité du système de 10 test selon l'invention. Cette adaptation additive est notamment simplifiée par la mise en oeuvre des bibliothèques de fonction d'accès et de macrofonctions qui peuvent être enrichies en fonction de l'évolution matérielle et/ou logicielle du système tout en conservant l'ensemble des fonctionnalités des versions antérieures. Par ailleurs, afin de faciliter les évolutions matérielles, le système de 15 test pourra comprendre au moins un emplacement physique libre et les fonctionnalités de raccordement associées pour recevoir, en fonction des besoins, une nouvelle unité contrôlable. Bien entendu, les diverses caractéristiques, variantes et formes de réalisation de l'interface de test dédiée, du système de conduite de tests 20 automatisés et du procédé de test selon l'invention, peuvent être associées les unes avec les autres selon diverses combinaisons dans la mesure où elles ne sont pas incompatibles ou exclusives les unes des autres. Par ailleurs, diverses autres caractéristiques et avantages de l'invention ressortent de la description ci-dessous effectuée en référence aux dessins qui 25 illustrent une forme non limitative de réalisation d'une interface de test dédiée selon l'invention et une forme non limitative du système de conduite de test automatisé associé ainsi que de mise en oeuvre du procédé de test conforme à l'invention. La figure 1 est une vue schématique extérieure d'un système de conduite 30 de tests automatisés selon l'invention. La figure 2 est une perspective schématique d'un connecteur multipoint constitutif du système illustré à la figure 1/

11 10 La figure 3 est une vue schématique de la configuration matérielle du système de conduite de tests automatisés, illustré à la figure 1, en association avec une interface de test dédiée. La figure 4 est une vue schématique illustrant les relations entre la 5 configuration matérielle et la configuration logicielle du système de conduite de tests montré aux figures 1 à 3. Un objectif de l'invention est donc d'offrir un système de génération de test automatisé polyvalent susceptible de répondre aux besoins de tests de nombreuses unités électroniques multicomposants de provenances et de 10 fonctions diverses. Par unité électronique multicomposants, il convient d'entendre notamment une carte électronique ou un ensemble de cartes électroniques faisant intervenir des composants électroniques discrets ou circuits intégrés. Ainsi une unité électronique multicomposants peut être constituée par un circuit imprimé sur lequel sont adaptés des composants numériques et/ou analogiques. Au sens de 15 l'invention, une unité électronique multicomposants pourrait également être constituée par une puce électronique et ses pattes de connexion. Les unités électroniques multicomposants susceptibles d'être testée dans le cadre de l'invention peuvent par exemple assurer, au sein des systèmes complexes dans lesquels elles sont destinées à être intégrées, des fonctions de contrôle, de 20 régulation, de puissance, de commande de sécurité, d'acquisition de données, de communications sans que cette liste puisse être considérée comme exhaustive ou limitative. Afin donc de répondre aux besoins de tests d'une telle variété d'unités électronique, l'invention propose un système de conduite de test automatisé 25 possédant une conception modulaire permettant de regrouper en un même système de nombreuses fonctions différentes tout en autorisant un remplacement des modules qui la constituent sans remise en cause de la cohérence de l'ensemble. A cet effet, l'invention propose dans une forme de réalisation préférée mais 30 non strictement nécessaire d'intégrer l'ensemble des modules constitutifs du système de conduite de test, désigné dans son ensemble par la référence SCT, dans une structure porteuse commune telle qu'illustrée à la figure 1. Selon cet exemple, la structure porteuse 1 est constituée par l'association de deux châssis

12 11 ou armoires 2, 3 juxtaposés. Les châssis 2, 3 offrent des baies pour la mise en place d'unités de génération de signaux UG d'unité d'acquisition de signaux UA, ainsi que des unités d'alimentation UP constituant un type particulier de l'unité de génération de signaux. Le système de conduite de test automatisé selon 5 l'invention, est donc conçu de manière à pouvoir alimenter les unités électroniques multicomposants dont il assure le test, ainsi que pour être en mesure de simuler les signaux d'entrée de cette unité ou en étant en mesure de récupérer et d'analyser les signaux émis par l'unité multicomposants soit en réponse aux signaux d'entrée, soit dans un mode de fonctionnement autonome de l'unité 10 électronique multicomposants à tester indépendamment de toute consigne ou stimuli extérieurs. Les unités d'acquisition UA et de génération UG de signaux peuvent être de toute nature appropriée dans la mesure où elles sont contrôlables par une unité de commande UC également intégrée à la structure porteuse 1. Les unités de 15 génération de test peuvent ainsi par exemple être conçues pour être mises en oeuvre dans le cadre d'un ou plusieurs bus PCI ou encore d'un ou plusieurs bus PXI sans qu'il faille exclure d'autre types de bus ou d'interface matérielle pour le contrôle des unités. Ainsi, le système de conduite de test automatisé selon l'invention, pourra 20 comprendre une ou plusieurs des unités suivantes : - carte multifonctions pour la génération de signaux analogiques, - carte multifonctions pour l'acquisition de signaux analogiques, - carte de génération de signaux analogiques en tension ou en courant, - multimètre, 25 - fréquencemètre, - générateur de fonction arbitraire, - alimentation programmable, - alimentation de puissance programmable, - oscilloscope numérique, 30 - port numérique, - liaison série de tous types (RS 232, RS422, RS485,...) - carte d'entrée/sortie numérique rapide,

13 12 sans qu'une telle liste puisse être considérée comme exhaustive ou limitative. De telles unités de génération et d'acquisition de signaux peuvent par exemple être commercialisées par les sociétés National Instruments, Tektronix et/ou Agilent sans pour autant que cette liste soit exhaustive ou limitative. 5 Il doit être remarqué que le système de test selon l'invention aura de préférence une conception modulaire de manière à permettre un démontage ou un remplacement des différentes unités qui le constituent indépendamment les une des autres. Ainsi, chaque unité contrôlable du système sera de préférence démontable et/ou remplaçable et/ou substituable indépendamment des autres 10 unités contrôlables. Ce caractère amovible des unités contrôlables contribue à la pérennité du système de conduite de test selon l'invention. Afin de permettre un raccordement standardisé des entrées et/ou sorties des unités qui le constitue avec l'unité à tester, le système de conduite ou génération de test SCT comprend également un connecteur multipoints CMP 1, 15 dont certains des points au moins sont raccordés directement ou indirectement aux entrées et sorties des unités UP, UG et UA. Le connecteur multipoints CMP 1 juxtaposition de connecteurs normalisés multipoints. Bien entendu, chacun des points du connecteur CMP 1 peut être de nature galvanique ou optique, selon le 20 type de signal qu'il doit véhiculer. Dans une forme de réalisation préférée, mais non exclusive, illustrée par la figure 2, le connecteur multipoints CMP 1 comprend un ensemble de matrices 6 de points métalliques de connexion mâle 7 formant des broches ou des pions destinées à venir s'insérer dans des points de connexion femelle d'un connecteur complémentaire CMP 2, comme cela apparaîtra 25 par la suite. Comme le montre la figure 3, certaines, au moins, des broches 7 de connexion sont raccordées directement aux unités UG, UA et UP, tandis que d'autres y sont raccordées indirectement par l'intermédiaire d'unités de commutation UCom et de bus, contrôlées par l'unité de commande Uc. La mise en 30 oeuvre des unités de commutations UCom permet notamment de connecter un même point 7 alternativement à une unité de génération de signal et une unité d'acquisition de signal ou encore des unités de génération UG, d'acquisition UA, d'alimentation UP de natures différentes analogique ou numérique. Cette peut être réalisé de toute façon appropriée et, par exemple, être constitué par la

14 13 possibilité de commutation alternative permet d'obtenir un point qui peut être qualifié de point mixte. Les unités de commutations UCom mises en oeuvre peuvent alors être des matrices de commutation du commerce ou des matrices de commutation ad hoc. 5 De la même manière, certains des points 7 du connecteur multipoints CMP 1 peuvent être raccordés les uns aux autres par des unités de commutation UCom de manière à simuler des relais ou des commutations externes à l'unité électronique multicomposants à tester, désignée par la référence UsT pour Unité sous Test. 10 L'ensemble des unités UA, UG, UP, UCom, BUS, constitutives du système de conduite de test automatisé SCT sont contrôlées par l'unité de commande UC pouvant être de toute nature appropriée. L'unité de commande UC sera de préférence, constituée par un ordinateur comprenant au moins un processeur associé à des unités de mémoires telle que des unités de mémoire vive et de 15 mémoire de masse. Selon l'exemple illustré l'unité de commande UC est associée à une interface homme/machine IHM comprenant par exemple un moniteur M, un clavier C azerty de type standard et une souris So. Bien entendu, l'interface homme machine IHM pourrait être réalisée autrement et, par exemple, mettre en oeuvre un écran tactile, un écran et une souris seulement ou encore des moyens 20 de visualisation et de saisie d'informations spécifiques. L'ensemble des éléments décrits précédemment et illustrés figures 1 à 3, constitue ce qui peut être appelé la configuration matérielle du système de conduite SCT selon l'invention et désigné par la référence CM. Cette configuration matérielle CM est alors contrôlée par l'unité de commande UC par la mise en 25 oeuvre d'une configuration logicielle CL adaptée comme cela sera décrit par la suite. Afin de permettre le test d'unités électroniques multicomposants de types variés, le système de conduite de test SCT selon l'invention est associé avec plusieurs interfaces de test dédié IT, chacune conçue pour permettre le test d'un 30 type donné d'unité électronique multicomposants. Chaque interface de test dédiée IT comprend alors un connecteur multipoints CMP 2 complémentaire du connecteur multipoints CMP 1 du système SCT. Dans le cas présent, le connecteur multipoints CMP 2 de chaque interface de test IT présente une série de connecteurs femelles

15 14 destinés à coopérer avec chacun des pions 7 ou connecteurs mâles du connecteur multipoints CMP 1. La conception mécanique du connecteur multipoints CMP 2 est bien entendu commune à toutes les interfaces de test IT associées au système SCT. Certains au moins des points du connecteur CMP 2 sont en outre 5 raccordés par tout moyen approprié, tel que par exemple des fils ou des nappes de fils souples à au moins une et, selon l'exemple illustré, deux interfaces de connexion IC destinées à être connectées aux points d'entrée et de sortie de l'unité électronique à tester UsT. Chacune des interfaces de connexion IC de l'unité de test dédiée IT est alors constituée par un connecteur normalisé ou un 10 connecteur ad hoc conçu selon les caractéristiques de l'unité électronique à tester UsT. Dans le cadre du test et de la maintenance de cartes électroniques, l'interface de test IT pourra comprendre un châssis de support 10 de la carte électronique UsT comme le montre la figure 4. Ce châssis 10 est alors adapté de manière amovible sur la structure porteuse 1. Bien entendu, dans le cadre du test 15 d'unités électroniques multicomposants de grandes dimensions, l'interface de test dédiée IT pourrait comprendre une série de connecteurs IC reliés par des câbles de longueur adaptée au connecteur multipoints CMP 2. De même dans la mesure où l'interface de test serait conçue pour permettre le test de plusieurs unités électroniques multicomposants simultanément elle pourrait comprendre autant de 20 moyens de support que d'unités électroniques multicomposants susceptibles d'être testées simultanément. Lorsqu'un opérateur doit tester une unité UsT donnée, il adapte l'interface de test dédiée IT correspondante sur le système SCT en raccordant les connecteurs multipoints CMP 1 et CMP 2 l'un à l'autre et en adaptant le cas échéant 25 le châssis 10 sur la structure porteuse 1. L'opérateur dispose ainsi de l'environnement matériel nécessaire à la conduite du ou des tests de l'unité UsT et il peut, après avoir raccordé l'unité à tester UsT aux interfaces IC, conduire les tests au moyen de l'interface homme machine IHM du système. Dans le cadre de la mise en oeuvre de l'interface homme machine IHM 30 illustrée figures 1 et 3, l'unité de commande UC met en oeuvre un système d'exploitation à interface graphique multifenêtre tel que par exemple, un système de la société Microsoft, un système d'exploitation de type Linux à interface graphique ou encore un système d'exploitation de type Mac OS. Le système

16 15 d'exploitation mis en oeuvre peut notamment être un système dit en temps réel ou autre, selon les besoins. Le système d'exploitation est en outre complété de différents programmes ou ressources logicielles permettant la mise en oeuvre de façon automatisée des différentes unités matérielles constitutives du système SCT 5 pour réaliser les tests souhaités. L'ensemble formé du système d'exploitation et des ressources logicielles constitue la configuration logicielle, référencée CL à la figure 4, du système de conduite de tests SCT. Chaque protocole de test permettant de valider ou de vérifier le fonctionnement correct de l'unité UsT se présente sous la forme d'un logiciel, 10 appelé programme d'application de test, PAT qui décrit un ou plusieurs enchaînements de test appelés scénarii. Chaque scénario fait intervenir une ou plusieurs étapes de tests qui regroupent chacune une ou plusieurs séquences de pas de test qui regroupent chacun une ou plusieurs macrofonction. Un tel programme d'application de test PAT est généralement mis en oeuvre par un 15 séquenceur de test qui en contrôle le déroulement. Chaque programme d'application de test PAT est associé à une unique interface de test IT donnée étant entendu que plusieurs programmes d'application de test PAT peuvent être associé à une même interface de test IT. Ainsi, l'unité de commande pourra comprendre une base de programmes d'application de tests PAT classés en 20 relation avec l'interface de test IT pour laquelle ils ont été conçus. Afin de faciliter le travail de l'opérateur en réduisant les risques d'erreurs, chaque interface de test dédiée IT comprend alors des moyens d'identification ID à lecture automatique et le système SCT comprend une unité d'identification UI contrôlée par unité de commande UC et adaptée pour lire de manière automatique 25 les moyens d'identification ID. Ces moyens d'indentification peuvent être réalisés de toute manière appropriée telle sous la forme d'une puce RFID, d'un code graphique ou d'un composant électronique comme une EPROM. L'identification automatique de chaque interface de test IT permet à l'unité de commande UC de, rechercher le ou les programme(s) d'application de test PAT associé à l'interface 30 de test IT effectivement raccordée et de proposer à l'opérateur uniquement un choix de programmes d'application de test PAT compatibles avec ladite interface de test dédiée IT.

17 16 Pour mettre en oeuvre le programme d'application de test qui aura été sélectionné par l'opérateur, l'unité de commande UC comprend un programme séquenceur de test S adapté tel que, par exemple, le logiciel TestStand de la société National Instruments. L'unité de commande UC comprend également des 5 pilotes P nécessaires pour la commande des différentes unités contrôlables UA, UG, UP, UI, UCom, BUS du système SCT. Ainsi, dans une configuration logicielle CL minimale, l'unité de commande UC comprend les programmes d'application de test PAT associés à différentes interfaces de test dédiées IT, le séquenceur de test S et les pilotes P associés aux unités constitutives du système SCT. 10 Toutefois dans une forme de réalisation de l'invention visant à garantir la pérennité et la portabilité des programmes d'application de test PAT, ces derniers mettent en oeuvre une bibliothèque FS de fonctions d'accès au séquenceur S. Cette bibliothèque FS regroupe alors toutes les fonctions d'accès au séquenceur S qui sont utilisées par l'ensemble des programmes d'application de test PAT. 15 Ainsi, il n'est utilisé qu'une seule et même fonction pour accéder à une propriété du séquenceur quel que soit le programme d'application de test PAT accédant à cette propriété, de sorte que si la manière d'accéder à une propriété du séquenceur S doit être modifiée pour l'ensemble des programmes d'application de test, seule la fonction correspondante est modifiée sans qu'il soit nécessaire de 20 revoir tous les programmes d'application de test. Par ailleurs, dans la mesure où la bibliothèque FS correspond à une couche logicielle interposée entre les programmes d'application de test PAT et le séquenceur S, lors de la mise en oeuvre d'une nouvelle version du séquenceur S, il suffit d'adapter la bibliothèque FS de fonction d'accès sans devoir modifier tous les programmes d'application de 25 test PAT. Dans le même esprit, l'unité de contrôle UC comprendra une bibliothèque MF de macrofonctions, chaque macrofonction ou groupe de macrofonctions correspondant à la plus petite entité exécutable du programme d'application de test PAT à savoir le pas de test. Les macrofonctions sont chacune destinées à 30 appeler des propriétés des pilotes contrôlant le fonctionnement des unités du système SCT. La mise en oeuvre d'une telle bibliothèque MF de macrofonctions permet de standardiser les fonctions des unités (UA, UG, UP, UCom, BUS, UI) mises en oeuvre via leur pilotes P indépendamment de leur fournisseurs et de

18 17 leurs fonctionnalités exotiques. Ainsi, en cas de remplacement d'une unité par une nouvelle unité, d'un autre modèle, ayant des fonctionnalités équivalentes seules doivent être modifiées les macrofonctions correspondantes et leur façon d'interagir avec le ou les pilotes de la nouvelle unité. La mise en oeuvre d'une telle 5 bibliothèque MF de macrofonctions constituant une couche logicielle interposée entre, d'une part, le séquenceur S et/ou chaque programme d'application de test PAT et, d'autre part, les pilotes P des unités du système SCT permet donc de s'affranchir des problèmes liés à la maintenance des dites unités en permettant leur remplacement sans affecter les fonctionnalités disponibles et utilisées par les 10 programmes d'application de test PAT. Bien entendu, comme le montre la figure 4, il est également possible d'envisager un accès direct des programmes d'application de test PAT aux pilotes des unités du système SCT toutefois cette option sera par préférence évitée afin de garantir la portabilité des programmes d'applications de test PAT. 15 Afin de faciliter le travail de l'opérateur, l'unité de commande UC pourra également comprendre un environnement logiciel d'édition et de compilation des programmes d'application de test ainsi que des macrofonctions, un tel environnement pouvant comprendre notamment des programmes de la société National Instruments tels que LabWindows/CVI. 20 Il doit être remarqué que cet environnement logiciel ainsi que la 25 SCT. bibliothèque FS de fonction d'accès au séquenceur S et la bibliothèque MF de macrofonctions peut également être mis en oeuvre sur un ordinateur indépendamment des ressources matérielles de test, afin de permettre le développement des programmes d'application de test PAT en dehors du système Par ailleurs, l'identification automatique de chaque interface de test dédiée IT et donc des programmes d'application de test PAT qui seront mis en oeuvre peut être mise à profit pour vérifier la conformité de la configuration matérielle et logicielle effective du système SCT avec celle nécessaire à une bonne mise en 30 oeuvre du programme d'application de tests qui seront susceptibles d'être choisis par l'opérateur. A cet effet, l'unité de commande UC est adaptée pour assurer une énumération de sa configuration matérielle CM ainsi qu'une vérification de sa configuration logicielle CL et pour mémoriser ces configurations de manière à les

19 18 comparer aux configurations associées aux programmes d'application de test PAT et/ou à l'interface de test dédiée IT correspondante. C'est alors seulement en cas de conformité que l'opérateur pourra lancer un déroulement automatique ou pas à pas du programme d'application de test PAT qu'il aura choisi, au moyen de 5 l'interface homme/machine IHM. Bien entendu, le déroulement du programme d'application de test PAT s'effectue conformément aux pratiques bien connues de l'homme du métier en générant par ailleurs des journaux de mémorisation des tests effectués et des résultats conformément aux règles de l'art. De tels journaux ou leur contenu pourront alors être organisés ou stockés en base de donnée dans 10 l'unité de commande ou sur un serveur distant auquel a accès l'unité de commande. Il apparaît donc que l'invention permet par le changement des interfaces de test utilisées en relation avec le système SCT, une grande versatilité associée à une sécurité de test et une possibilité de maintenance modulaire garantissant la 15 pérennité de l'exploitation des systèmes dont les tests sont assurés par le système SCT selon l'invention. Il apparaît également la capacité d'évolution matérielle et logicielles du système SCT sans pour autant impacter les programmes applications PAT et interfaces de test dédié IT déjà développées. Bien entendu, diverses modifications peuvent être apportées à l'invention 20 dans le cadre des revendications annexées.

20 19 REVENDICATIONS Système (SCT) de conduite de tests automatisés pour le test d'au moins une unité électronique multicomposants (UsT) comprenant des voies d'entrée et de sortie de signaux, destiné à être raccordé à une interface de test amovible (IT) dédiée pour le test d'au moins une unité électronique multicomposants (UsT), ladite interface de test (IT) dédiée comprenant au moins une interface de 10 connexion (IC) aux voies d'entrée ou de sortie d'au moins une unité électronique multicomposants (UsT) à tester, au moins un connecteur multipoints (CMP 2) dont certains au moins sont raccordés à l'interface de connexion (IC), et des moyens d'identification (ID) à lecture automatique, le système de conduite de tests comprenant : 15 - au moins une unité contrôlable de génération (UG) de signaux, - au moins une unité contrôlable d'acquisition (UA) de signaux, - une unité contrôlable d'identification (UI) adaptée pour assurer une lecture automatique des moyens d'identification (ID) de l'interface de test dédiée (IT), 20 - au moins un connecteur multipoints (CMP 1 ) dont certains points au moins sont raccordés aux unités contrôlables de génération (UG) et d'acquisition (UA) de signaux et qui est destiné à être raccordé au connecteur multipoints (CMP 2) complémentaire de l'interface de test dédiée (IT), 25 - une unité de commande (UC) qui comprend un ordinateur associé à une interface homme machine comprenant un écran et des moyens de saisie d'information, au moins un processeur et une unité de mémoire destinée à stocker au moins un programme d'application de tests (PAT) associé à une interface de test dédiée (IT), qui contrôle les unités 30 contrôlables de génération (UG, UP), d'acquisition (UA) et d'identification (UI) et qui est adaptée pour : - identifier de manière automatique l'interface de test dédiée (IT) raccordée au connecteur multipoints (CMP1),

EP 1 764 748 A1 (19) (11) EP 1 764 748 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12

EP 1 764 748 A1 (19) (11) EP 1 764 748 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 764 748 A1 (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (51) Int Cl.: G07B 17/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06119629.1 (22) Date de dépôt: 28.08.2006

Plus en détail

EP 1 931 091 A1 (19) (11) EP 1 931 091 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24

EP 1 931 091 A1 (19) (11) EP 1 931 091 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 931 091 A1 (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (51) Int Cl.: H04L 12/58 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 07291423.7 (22) Date de dépôt: 29.11.2007

Plus en détail

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3 1. INTRODUCTION...2 Objet du document...2 SOLUSMAO...2 2. FONCTIONNALITES...3 Description du développement logiciel, fonctionnalités....3 Fonctionnement attendu... 3 Fonctionnement du poste client... 4

Plus en détail

Manuel utilisateur. À propos de ce manuel. À propos de la fonction Passerelle de visioconférence

Manuel utilisateur. À propos de ce manuel. À propos de la fonction Passerelle de visioconférence Manuel utilisateur Lisez attentivement ce manuel avant d'utiliser ce service et conservez-le à portée de main pour vous y reporter ultérieurement. DANS LA LIMITE MAXIMALE AUTORISÉE PAR LA LÉGISLATION EN

Plus en détail

*EP001146483A1* EP 1 146 483 A1 (19) (11) EP 1 146 483 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 17.10.2001 Bulletin 2001/42

*EP001146483A1* EP 1 146 483 A1 (19) (11) EP 1 146 483 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 17.10.2001 Bulletin 2001/42 (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001146483A1* (11) EP 1 146 483 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 17.10.2001 Bulletin 2001/42

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

Int. CI.4: G 01 S 3/42 G 01 S 3/18, G 01 S 3/56

Int. CI.4: G 01 S 3/42 G 01 S 3/18, G 01 S 3/56 à Europaisch.es Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 192 187 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 86101802.6 Date de dépôt: 13.02.86 Int. CI.4:

Plus en détail

*EP001168177A1* EP 1 168 177 A1 (19) (11) EP 1 168 177 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 02.01.2002 Bulletin 2002/01

*EP001168177A1* EP 1 168 177 A1 (19) (11) EP 1 168 177 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 02.01.2002 Bulletin 2002/01 (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001168177A1* (11) EP 1 168 177 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 02.01.2002 Bulletin 2002/01

Plus en détail

La Solution Crypto et les accès distants

La Solution Crypto et les accès distants La Solution Crypto et les accès distants Introduction L'objectif de ce document est de présenter les possibilités d'accès distants à La Solution Crypto. Cette étude s'appuie sur l'exemple d'un groupement

Plus en détail

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator BAAN IVc Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator A publication of: Baan Development B.V. B.P. 143 3770 AC Barneveld Pays-Bas Imprimé aux Pays-Bas Baan Development B.V. 1997 Tous droits réservés. Toute

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP Product Info Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP relie DocuWare au module SAP ArchiveLink intégré à SAP NetWeaver par le biais d une interface certifiée.

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

Patentamt à JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 199 651 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Patentamt à JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 199 651 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt à JEuropaisches European Patent Office Numéro de publication: 0 199 651 Office européen des brevets Al DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 86400864.4 Int. Cl.4: E 05 B 49/00 E 05 B 47/00,

Plus en détail

Solutions informatiques (SI) Semestre 1

Solutions informatiques (SI) Semestre 1 Solutions informatiques (SI) Cette unité vise l acquisition de compétences générales à partir desquelles sont construites les compétences propres aux parcours de spécialisation. Elle comprend, d une part,

Plus en détail

Le module Clonage des stations

Le module Clonage des stations Le module Clonage des stations Présentation Le module clonage des stations s'appuie sur l'outil libre udpcast ainsi que sur la possibilité pour les machines modernes de "booter" sur la carte réseau. On

Plus en détail

TEPZZ 579_99A_T EP 2 579 199 A1 (19) (11) EP 2 579 199 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 579_99A_T EP 2 579 199 A1 (19) (11) EP 2 579 199 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 79_99A_T (11) EP 2 79 199 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 10.04.2013 Bulletin 2013/1 (21) Numéro de dépôt: 11306297.0 (1) Int Cl.: G06Q 20/32 (2012.01) G06Q 20/12

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

AOLbox. Partage d impression Guide d utilisation. Partage d impression Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage d impression Guide d utilisation. Partage d impression Guide d utilisation 1 AOLbox Partage d impression Guide d utilisation Partage d impression Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage d impression...3 1.1 Le partage d imprimante...3 1.2 Méthode classique sous

Plus en détail

îundesdruokerei Berlin

îundesdruokerei Berlin Jtfk Europaisches Patentamt ^jll European Patent Office Numéro de publication: 0 295 972 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 88401048.9 Int. Cl.4: G 05 B 19/10 @

Plus en détail

Version 2.1 applicable à tout Contrat souscrit à partir du 01/09/2009

Version 2.1 applicable à tout Contrat souscrit à partir du 01/09/2009 Version 2.1 applicable à tout Contrat souscrit à partir du 01/09/2009 Table des Matières Conditions Spécifiques à l'utilisation des Services d'hébergement Mutualisé...2 1 - Obligations & Responsabilités

Plus en détail

1 - PRESENTATION GENERALE

1 - PRESENTATION GENERALE 1 - PRESENTATION GENERALE 11 - MATERIEL NECESSAIRE Pour être installé le logiciel de télégestion nécessite un ordinateur comportant au minimum : Un ordinateur de type IBM PC 486 ou compatible. Un lecteur

Plus en détail

Cahier Technique Liaison entre Automobile et CATTRONIC Online. Apimécanique. Sage Titre du document Page 1 / 19. Documentation technique

Cahier Technique Liaison entre Automobile et CATTRONIC Online. Apimécanique. Sage Titre du document Page 1 / 19. Documentation technique Cahier Technique Liaison entre Automobile et CATTRONIC Online Sage Titre du document Page 1 / 19 Apimécanique Documentation technique Sommaire I. Généralités... 3 II. Chaînage entre Automobile et CATTRONIC

Plus en détail

KIT INTRANET DSL @home L interface d accès aux ressources de votre entreprise

KIT INTRANET DSL @home L interface d accès aux ressources de votre entreprise Guide utilisateur KIT INTRANET DSL @home L interface d accès aux ressources de votre entreprise 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION ET PRE-REQUIS... 3 2. INSTALLATION... 4 3. CONFIGURATION... 5 4. UTILISATION ET

Plus en détail

Présentation de l existant

Présentation de l existant Le présent marché à pour objet, la fourniture d équipements informatiques : microordinateurs de bureau équipés de systèmes d exploitation et de logiciels bureautiques pour remplacer le parc obsolète, d

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale SHERLOCK S GESTION La Gestion de la caisse Présentation générale Version 01/2009 1/11 1-LES OUTILS DE GESTION DE CAISSE... 3 2-SHERLOCK S GESTION... 3 3-SHERLOCK S OFFICE SERVER... 4 4-LES OPÉRATIONS DE

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

Restriction sur matériels d impression

Restriction sur matériels d impression Restriction sur matériels d impression Objectif : Restreindre l accès aux matériels multifonctions Description des matériels : Serveur d impression : SVAWAV01 (10.204.1.204) Ricoh Aficio MP C4501 o IP

Plus en détail

Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE

Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE SOMMAIRE I Différents types de cartes p2 1.1- Carte magnétique 1.2- Carte II Les cartes s. p3 2.1- Introduction 2.2- Constitution III Les familles de cartes s. p6 3.1- Les cartes à mémoire simple 3.2-

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Localisation des objets facilement égarés

Localisation des objets facilement égarés Priorité : Date de dépôt : 29.0.12 Demandeur(s) : GIRAUD SANDRA--FR et MERLETBILLON MARYVONNE-- FR et MOULIN JENNIFER--FR et WU HUAN--FR demande : Date de mise à disposition du public de la Inventeur(s)

Plus en détail

Guide Utilisateur Particuliers. Sommaire

Guide Utilisateur Particuliers. Sommaire Sommaire 1.Installation...3 1.1.Configuration...3 1.2.Sous Internet Explorer...4 1.3.Sous Mozilla Firefox...5 1.4.Sous Google Chrome...6 1.5.Aller sur le site...7 2.Identification...8 2.1.Inscription...8

Plus en détail

Configurer un environnement de travail informatisé

Configurer un environnement de travail informatisé Configurer un environnement de travail informatisé Ce diaporama présente une liste, non exhaustive, de ce qui peut être configuré, mais n explique pas comment le faire en pratique. Cet aspect est traité

Plus en détail

Informations sur les fonctionnalités de l adaptateur d interface Virtual Media USB HP

Informations sur les fonctionnalités de l adaptateur d interface Virtual Media USB HP Informations sur les fonctionnalités de l adaptateur d interface Virtual Media USB HP Utilisation de Virtual Media HP recommande d utiliser l adaptateur d interface Virtual Media USB HP (modèle AF603A)

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Simulation à bord d un véhicule moteur existant

Simulation à bord d un véhicule moteur existant Simulation à bord d un véhicule moteur existant Pour la simulation, un poste de conduite d un véhicule moteur prêt au service est utilisé. Il va de soi que le véhicule doit être bloqué et la chaîne de

Plus en détail

EP 2 207 131 A1 (19) (11) EP 2 207 131 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 14.07.2010 Bulletin 2010/28

EP 2 207 131 A1 (19) (11) EP 2 207 131 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 14.07.2010 Bulletin 2010/28 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 207 131 A1 (43) Date de publication: 14.07.2010 Bulletin 2010/28 (1) Int Cl.: G06K 19/07 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 0930031.8 (22) Date de dépôt: 13.01.2009

Plus en détail

Exercices Active Directory (Correction)

Exercices Active Directory (Correction) Exercices Active Directory (Correction) Exercice : Scénarios pour l'implémentation de composants logiques AD DS Lire les scénarios suivants et déterminer les composants logiques AD DS à déployer dans chaque

Plus en détail

ORTIZ Franck Groupe 4. Terminal serveur pour administrer un serveur Windows à distance, client rdp linux.

ORTIZ Franck Groupe 4. Terminal serveur pour administrer un serveur Windows à distance, client rdp linux. ORTIZ Franck Groupe 4 Terminal serveur pour administrer un serveur Windows à distance, client rdp linux. Présentation de Terminal Serveur. L'objectif de Terminal Server est de pouvoir partager l'utilisation

Plus en détail

Le filtrage de niveau IP

Le filtrage de niveau IP 2ème année 2008-2009 Le filtrage de niveau IP Novembre 2008 Objectifs Filtrage : Le filtrage permet de choisir un comportement à adopter vis à vis des différents paquets émis ou reçus par une station.

Plus en détail

Guide d'installation rapide

Guide d'installation rapide Guide d'installation rapide Ce guide décrit les procédures d'installation et de configuration de l'axis 200. Pour des informations plus détaillées, veuillez vous référer au manuel de l'utilisateur de l'axis

Plus en détail

1.Notions sur son environnement de travail.

1.Notions sur son environnement de travail. 1.Notions sur son environnement de travail. 2.Le système d'exploitation OS. La notion de système d exploitation Les fonctionnalités d un système d exploitation. 3.Les applications et la sécurisation. 4.Le

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Guide Google Cloud Print

Guide Google Cloud Print Guide Google Cloud Print Version 0 CAN-FRE Conventions typographiques Ce guide de l'utilisateur utilise l'icône suivante : Les remarques indiquent la marche à suivre dans une situation donnée et donnent

Plus en détail

GAMME GESTION TEMPS & PRÉSENCE ZX-HP LA MAIN MISE SUR LE TEMPS

GAMME GESTION TEMPS & PRÉSENCE ZX-HP LA MAIN MISE SUR LE TEMPS GAMME GESTION TEMPS & PRÉSENCE ZX-HP LA MAIN MISE SUR LE TEMPS LE SYSTÈME ZX-HP GESTION TEMPS ET PRÉSENCE LA RECONNAISSANCE DE LA MAIN EN 3D SÉCURITÉ MAXIMUM FIABILITÉ RAPIDITÉ ET FACILITÉ D UTILISATION

Plus en détail

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables LIONEL FRANC Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables L'INTRODUCTION Micro ordinateur portable ou fixe Système pluri- technologiques (mécanique,

Plus en détail

Projet TE 307 (nouvel exemple n 1E)

Projet TE 307 (nouvel exemple n 1E) Annex 21, page 1 Projet TE 307 (nouvel exemple n 1E) Niveau/catégories CL 1a, 2a1, 2b4 AL 1a, 1b, 2a1, 2b4 Documents (le est fondé sur US 2003 0 112 221 A1) US 2003 0 112 221 A1 DE 201 20 335 U1 FR 2 834

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail

Justification : infrastructure (service) de base pour l'ensemble des équipes, projets et services. Profil de la population concernée

Justification : infrastructure (service) de base pour l'ensemble des équipes, projets et services. Profil de la population concernée Annexe 4 : Fiche Service Messagerie Justification : infrastructure (service) de base pour l'ensemble des équipes, projets et services Profil de la population concernée o Métiers Ce projet concerne toutes

Plus en détail

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur I. Introduction 1. Définition d'un ordinateur : C est une machine qui traite les informations d une manière automatique avec une très grande vitesse et sans

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

Manuel d'installation de PharmTaxe

Manuel d'installation de PharmTaxe Manuel d'installation de PharmTaxe Première installation Si vous voulez uniquement charger un Update de programme sur une version existante, veuillez consulter le chapitre Update de programme. De quoi

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Service d installation packagée

Service d installation packagée Service d installation packagée Numéro de devis Dell: Date: Lieu de l installation : Client: Rue: Ville: Information sur le client: Contact pour l installation: Numéro de téléphone: Adresse e-mail: Code

Plus en détail

Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes

Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes Gestion des accès aux ressources à l aide des groupes Un groupe est un ensemble de comptes d utilisateur. Les groupes permettent de simplifier la gestion de l accès des utilisateurs et des ordinateurs

Plus en détail

Support technique logiciel HP

Support technique logiciel HP Support technique logiciel HP Services technologiques HP Services contractuels Données techniques Le Support technique logiciel HP fournit des services de support logiciel complets à distance pour les

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau en Licences Flottantes avec Nomadisme Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

Utilisation de WaveStar

Utilisation de WaveStar Utilisation de WaveStar WSTRO, pour WINDOWS 95 et WINDOWS NT WSTRO : Wavestar pour Oscilloscopes Cette note d application vous donnera un aperçu des possibilités du logiciel WAVESTAR et vous guidera lors

Plus en détail

(51) Int Cl. 7 : F16L 5/10. (72) Inventeurs: Faik, Mounir 51100 Reims (FR) Senard, Didier 02200 Belleu (FR)

(51) Int Cl. 7 : F16L 5/10. (72) Inventeurs: Faik, Mounir 51100 Reims (FR) Senard, Didier 02200 Belleu (FR) (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001279877A1* (11) EP 1 279 877 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 29.01.2003 Bulletin 2003/05

Plus en détail

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006.

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006. (19) TEPZZ 89_867A_T (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 08.07.1 Bulletin 1/28 (1) Int Cl.: G01F 1/07 (06.01) F24D 19/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 110089.9

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt JEuropâisches» European Patent Office 0 Numéro de publication: 0 005 656 Office européen des brevets A1 @ DEMANDE DE BREVET EUROPEEN @ Numéro de dépôt: 79400237.8 @ Int. Cl.2: B 60 S 1/38 @ Date

Plus en détail

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8 Présentation de la technologie RAID, un article de «Comment ça marche» La technologie RAID (acronyme de Redundant Array of Inexpensive Disks, parfois Redundant Array of Independent Disks, traduisez Ensemble

Plus en détail

La technologie RAID. L'essentiel. Que choisir?

La technologie RAID. L'essentiel. Que choisir? La technologie RAID L'essentiel Que choisir? Alben21 - Tous droits réservés - Edition 2012 RAID (Redundant Array of Independent Disks) = Ensemble redondant de disques indépendants La technologie RAID permet

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Guide Google Cloud Print

Guide Google Cloud Print Guide Google Cloud Print Version A CAN-FRE Conventions typographiques Ce guide de l'utilisateur met en exergue les remarques comme suit : Les remarques indiquent la marche à suivre dans une situation donnée

Plus en détail

d'analyse des mesures et permet de disposer à tout moment des données actuelles par le biais des différentes interfaces.

d'analyse des mesures et permet de disposer à tout moment des données actuelles par le biais des différentes interfaces. L'analyse des mesures L'analyse des mesures Le système contient l'alimentation électrique à sécurité intrinsèque des capteurs VISY-Stick, ainsi que leur système Jusqu'à 3 capteurs VISY différents peuvent

Plus en détail

Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes

Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes ARTICLE 1: DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants: Client: personne physique ou morale s étant

Plus en détail

Automates Programmables Industriels

Automates Programmables Industriels Automates Programmables Industriels 1) Structure d un API...2 1.1 Structure matérielle...2 1.2 Mémoire programme utilisateur...2 1.3 Mémoire bit...3 1.4 Mémoire mot...4 2) Structure logicielle...4 2.1.

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau Classique en Licences Flottantes Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Présentation Au moyen de ce guide, un utilisateur peut effectuer une mise à jour du micrologiciel sur les SSD Crucial Client

Plus en détail

CD Priorité : BREVET D'INVENTION. 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 0 N de publication : 2 834 981 INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE PARIS

CD Priorité : BREVET D'INVENTION. 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 0 N de publication : 2 834 981 INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE PARIS 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 0 N de publication : 2 834 981 INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE PARIS (à n'utiliser que pour les commandes de reproduction) N d'enregistrement national : 02 00993 0

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-3420 Désignation Caméra Internet sans fil à vision diurne et nocturne Clientèle cible Entreprises Secteur public Secteur de la surveillance Accroche marketing En

Plus en détail

Les données d un jeu sous Shadow Manager

Les données d un jeu sous Shadow Manager Les données d un jeu sous Shadow Manager Sous Shadow Manager, les données d un jeu quelconque sont enregistrées dans un fichier de Jeu (à extension.sm5) qui contient : 1. Les Paramètres du scénario, qui

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur

Manuel de l'utilisateur Manuel de l'utilisateur Intego NetUpdate - Manuel de l utilisateur Page 1 Intego NetUpdate pour Macintosh 1999-2004 Intego. Tous droits réservés. Intego - 10, rue Say - 75009 Paris, France www.intego.com

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P)

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P) MAITRE D OUVRAGE : Commune de LAPOUTROIE Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P) Marché de fournitures et services Mode de passation : procédure adaptée suivant articles 28 et 40 du Code

Plus en détail

Acquisition d image : vers le tout numérique

Acquisition d image : vers le tout numérique Acquisition d image : vers le tout numérique Introduction La technologie évolue rapidement dans le domaine de l'acquisition d'image depuis quelques années, que ce soit dans les domaines industriel et scientifique

Plus en détail

*EP001530116A1* EP 1 530 116 A1 (19) (11) EP 1 530 116 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.05.2005 Bulletin 2005/19

*EP001530116A1* EP 1 530 116 A1 (19) (11) EP 1 530 116 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.05.2005 Bulletin 2005/19 (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001530116A1* (11) EP 1 530 116 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 11.05.2005 Bulletin 2005/19

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA en Réseau Classique avec Validation du Nom de Domaine Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (s!) Int. Cl.6: B62B 1/20

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (s!) Int. Cl.6: B62B 1/20 19 Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen ien des brevets (jj) Numéro de publication : 0 522 987 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (2Î) Numéro de dépôt : 92440085.6 (s!) Int. Cl.6: B62B

Plus en détail

Table des Matières. 1. Description du matériel... 4. 2. Données techniques... 4. 3. Présentation du matériel... 5

Table des Matières. 1. Description du matériel... 4. 2. Données techniques... 4. 3. Présentation du matériel... 5 Serrure Biométrique Manuel de Mise en Service Table des Matières 1. Description du matériel... 4 2. Données techniques... 4 3. Présentation du matériel... 5 3.1. La serrure... 5 3.2. Enrôleur... 6 4.

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

Périphériques de stockage

Périphériques de stockage 1. Ordinateur : 1-1 Définition : L ordinateur est un équipement électronique de traitement automatique de l information, comprenant les organes nécessaires à son fonctionnement autonome. 2. Schéma fonctionnel

Plus en détail

Domaines d application. Fonctions. HOTELGYR Interface utilisateur (MMI) Logiciel PC

Domaines d application. Fonctions. HOTELGYR Interface utilisateur (MMI) Logiciel PC 6 243 HOTELGYR Interface utilisateur (MMI) Logiciel PC Un PC avec logiciel MMI constitue l'interface d'information et l'interface opérateur pour le système de gestion de chambres d'hôtel HOTELGYR. Le logiciel

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière;

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière; Rec. UIT-R F.1104 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1104 CARACTÉRISTIQUES DES SYSTÈMES RADIOÉLECTRIQUES POINT À MULTIPOINT UTILISÉS POUR LA CONNEXION RNIS DANS LA PORTION DE QUALITÉ LOCALE DU RÉSEAU (Question UIT-R

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES DECOUVERTE DU PABX O.BOX

BAC PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES DECOUVERTE DU PABX O.BOX ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : DECOUVERTE DU PABX O.BOX CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels TAXONOMIE 1 2 3 4 ON DEMANDE L objectif est d utiliser

Plus en détail

AUTOMATE "TRACE BADGES"

AUTOMATE TRACE BADGES Présentation Configuration Exploitation 1 Présentation Introduction L'automate "Trace badges" est un programme qui a pour but d'intercepter les événements badges remontant dans la scrutation. Ces événements

Plus en détail

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet Informatique Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet réalisé avec Filemaker Pro 12 Projet informatique présenté en vue d obtenir la LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015

LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015 LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015 ****** Etablissement demandeur : Lycée de Bras-Panon 51 Chemin de Bras-Panon 97412 Bras-Panon Lycée de Bras-Panon - Mai 2015 Page 1 sur 7 1 - Objet de l appel d offres

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8

1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8 1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8 Fonctions La carte Mermoz est un système électronique qui se charge d enregistrer et de dater des mesures de tension. Elle peut être utilisée pour une large variété

Plus en détail