Afin d obtenir la certification niveau 2, les loteries doivent prouver la finalisation de deux éléments, savoir :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Afin d obtenir la certification niveau 2, les loteries doivent prouver la finalisation de deux éléments, savoir :"

Transcription

1 Pour faire suite aux demandes des membres de la WLA d avoir un meilleur guide sur ce qu on s attend d avoir dans la soumission de niveau 2, un gabarit a été développé avec une série de questions qui peuvent servir de guide pour aider votre loterie pendant que vous rassemblez les données de votre soumission de niveau 2. WORLD LOTTERY ASSOCIATION (WLA) GABARIT DU CADRE DU JEU RESPONSABLE POUR: La certification du niveau 2 Afin d obtenir la certification niveau 2, les loteries doivent prouver la finalisation de deux éléments, savoir : I. Faire une auto évaluation et la faire signer par le président directeur général. Ainsi, il sera plus facile pour votre loterie d établir et de décrire quels éléments du programme du jeu responsable sont déjà en place et ce qui sera nécessaire de faire pour les améliorer afin de traiter les sept Principes du jeu responsable. II. Accorder la priorité aux besoins sur la base des écarts identifiés dans l auto évaluation. Une analyse complète n est pas nécessaire pour tous les dix éléments du programme au niveau 2. On ne s attend pas non plus à ce qu un programme complet de mesures/activités du jeu responsable ait été développé pour chaque élément à cette étape. Pour tout élément non encore traité, la loterie devrait en indiquer les raisons et ce qu elle envisage de faire. Le jury d évaluation indépendant est composé d experts en durabilité et en responsabilité corporative. Bien qu ils possèdent des connaissances du secteur d activités, ils ne connaîtront pas les détails des opérations de votre loterie. C est pourquoi, il est important que votre soumission donne le plus de détails possible pour chaque élément du programme même s ils vous semblent négligeables. À la fin, la recommandation du jury de vous accorder la certification ou non du niveau 2 sera basée exclusivement sur ce que vous avez décrit dans votre soumission. Ce qui suit est une série de questions qui peuvent servir de guide afin de vous aider à produire votre soumission de niveau 2. Vous trouverez deux séries de questions sous chacun des dix éléments du programme. La première série mise sur votre programme et votre politique actuels et énumère une série de questions qui vous incitent à fournir l information sur toutes mesures, activités ou initiatives du jeu responsable que vous avez mises en place ou êtes sur le point de le faire. Il est important de noter qu au niveau 2, il n est pas obligatoire que ces mesures soient déjà en place ou qu elles le seront toutes. Toutefois, si elles le sont, veuillez donner l information concernant ces questions, en remettant la documentation appropriée au soutien de vos réponses, CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 1

2 les liens Internet pertinents et toute autre preuve qui, selon vous, pourraient justifier votre soumission. La deuxième série de questions vous demande de fournir l information sur votre auto évaluation et votre analyse des écarts, qui en revanche devraient établir vos priorités pour vos prochains besoins d amélioration. Puisque le niveau 2 met l accent sur l analyse des écarts et les priorités, il est important de porter attention à cette série de questions, mais il n est pas nécessaire de traiter tous ces éléments dans votre analyse des écarts. Les questions ne sont qu un guide afin de vous aider dans votre réflexion. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 2

3 Niveau 2: Auto évaluation et analyse des écarts 1. Recherche Établir la liste et décrire les politiques et les programmes de recherche en vigueur de votre loterie qui supportent les principes du jeu responsable. Il peut s agir de vos propres programmes de loterie ou de n importe quel programme gouvernemental ou non en place. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de recherche et les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 1.1 Votre loi vous permet elle de conduire, participer ou financer une recherche sur le jeu responsable? 1.2 Avez vous déjà en place une politique/programme de recherche sur le jeu responsable? Si oui, décrire votre politique, ses buts, ses éléments de programme et leur gestion, comment la recherche se situe par rapport aux produits de base, aux consommateurs et aux autres parties prenantes éventuelles. Qui conduit et finance la recherche, comment les résultats sont ils normalement partagés et utilisés à l interne. 1.3 Est ce qu un sondage de prévalence du problème de jeu a été fait dans votre juridiction? Si oui, par qui? Avez vous eu accès aux résultats? Si oui, veuillez donner un résumé des résultats de l étude, incluant ceux qui concernent la participation à une loterie et comment ces résultats ont été pris en considération ou mis en pratique par la loterie. 1.4 Est ce que votre organisation a commandé une étude/des sondages sur les joueurs ou développé la possibilité de recherches internes / ou des outils pour faire votre propre recherche? Si oui, est ce que les principes du jeu responsable ont été inclus dans ces études? Si oui, fournir un aperçu de la recherche et décrire comment ces études ont été prises en considération ou mises en pratique par la loterie, incluant, si cela est pertinent, comment la recherche se rapporte aux éléments du programme du jeu responsable au delà du marketing commercial et de la publicité pertinente aux activités de recherche. 1.5 Faites vous des recherches / sondages sur les pratiques de marketing et de publicité afin de vous assurer la minimisation de l impact de problèmes de jeu? Si oui, veuillez décrire comment votre recherche a informé le développement de votre programme du jeu responsable ou ses éléments. 1.6 Faites vous des recherches sur les meilleures pratiques du jeu responsable et / ou avez vous consulté les programmes de recherche du jeu responsable chez d autres membres de la WLA ou d autres institutions de recherche pertinentes? CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 3

4 1.7 Est ce que vous collaborez avec des universités ou des maisons de recherche afin de développer et/ou mener des études sur le jeu responsable? 1.8 Votre organisation a t elle établi une entente de recherche avec des centres de santé et de traitement de toxicomanie? 1.9 Faites vous toute autre forme de recherche non incluse dans les points ci dessus qui pourrait être importante pour votre soumission? 1.10 Avez vous partagé vos résultats au niveau de l État, aux plans national ou international? Si oui, veuillez décrire comment vous l avez fait (c est à dire : résumés partagés avec les parties prenantes pertinentes, etc.). Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes de recherche actuels et les principes du jeu responsable et vos priorités 1.11 Si votre loterie a déjà un programme de recherche en place, établir la liste et décrire les écarts identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme afin qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas de programmes de recherche en place ou si vous n avez pris aucune initiative qui renvoie à la section précédente, établir la liste des écarts clés et des priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour les points 1.11 ou 1.12, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous pourriez considérer quelques unes des options suivantes comme faisant partie de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Développer une politique ou stratégie de recherche organisationnelle générale Conduire une analyse des besoins de recherche Lancer une collaboration de recherche avec des entités indépendantes Étudier / comparer des programmes de recherche auprès d autres membres de la WLA Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer la recherche, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 4

5 2. Formation des employés Établir la liste et décrire les politiques et programmes actuels de la formation des employés qui soutiennent les principes du jeu responsable. Il est important de clarifier quelles initiatives de jeu responsable sont des réponses aux exigences de régulation et/ou de politiques et lesquelles visent à aller au delà de ces exigences. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de formation des employés et les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 2.1 Décrire la taille et les catégories de vos effectifs c est à dire le nombre d employés et vos groupes clés. 2.2 Avez vous déjà un programme de formation pour les employés qui traite des principes de jeu responsable? Si oui, veuillez décrire les différents éléments du programme et le contenu de la formation qui se rapportent au jeu responsable. Par exemple : Achats par des mineurs Identification des signes de problèmes de jeu Information sur le programme de référence à des traitements disponibles dans votre juridiction Numéro de référence de la ligne d aide Design du jeu 2.3 Avez vous défini une politique ou un code ou l équivalent qui décrit les comportements et/ou valeurs attendus des employés en regard du jeu responsable? Si oui, est ce que ce document fait partie du programme de formation de vos employés? 2.4 Si vous avez déjà un programme en place, comment le programme de formation de jeu responsable est il livré/implanté? Par qui? À quelle fréquence? Par exemple : Sessions de formation Publications internes, Intranet, etc. Communications sur le contenu du jeu responsable et responsabilités Présentations aux congrès/réunions du personnel Toute autre méthode? 2.5 Quelles catégories d employés ont reçu de la formation/information à ce jour? 2.6 Est ce que votre programme contient des cours de mise à jour? CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 5

6 2.7 Est ce que votre organisation fait des évaluations du programme de formation de jeu responsable. Si oui, communiquez vous les résultats et à qui? 2.8 Avez vous étudié ou comparé les programmes de formation des employés chez d autres membres de la WLA? Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de formation des employés et les principes du jeu responsable et vos priorités 2.9 Si votre loterie a déjà un programme de formation d employés en place, établir la liste et décrire les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme afin qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas un programme de formation d employés en place ou si n avez pas entrepris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir la liste des écartsclés et des priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour 2.9 ou 2.10, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous pourriez vouloir considérer quelques unes des options suivantes comme partie de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Développer une politique ou stratégie générale de formation organisationnelle Développer et/ou introduire un programme de formation sur mesure à vos besoins organisationnels Analyser des besoins de formation à travers les différents groupes d employés Développer de matériels, initiatives et réseaux de communication internes de jeu responsable (c est à dire : intranet) Implanter quelques uns ou tous les éléments énumérés aux questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer la formation des employés, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 6

7 3. Programme de formation des détaillants Établir la liste et décrire le programme actuel de formation des détaillants et les politiques du programme qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre le programme actuel de formation des détaillants et les politiques du programme qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 3.1 Décrire la taille et les catégories de votre réseau de détaillants. 3.2 Est ce que votre programme de formation des détaillants a une composante de jeu responsable? 3.3 Si oui, veuillez décrire quels critères de jeu responsable il couvre, c est à dire : Jeu pour mineurs Protection d autres groupes vulnérables Référence pour traitement Numéro de la ligne d aide Formation pour les nouveaux jeux 3.4 Avez vous officialisé vos attentes et responsabilités relatives au jeu responsable pour vos détaillants (c est à dire dans un code de jeu responsable ou l équivalent)? 3.5 Si oui, comment les composantes du programme de jeu responsable sont elles livrées / implantées? Par qui? À quelle fréquence? Par exemple : Politique formelle ou code définissant les attentes et les responsabilités de jeu responsable Sessions de formation du détail Provision d outils de jeu responsable par les détaillants aux joueurs Publications internes et communications sur le contenu et les responsabilités du jeu responsable Contenu de jeu responsable au moyen d Internet Présentations aux congrès/réunions du personnel Soutien et information via un centre de soutien ou un officier de liaison de jeu responsable Audits des détaillants ou autre surveillance (par exemple, les acheteurs mystère) Primes pour encourager les détaillants à prendre en considération le jeu responsable Sanctions si les détaillants sont en défaut Toute autre méthode? CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 7

8 3.6 Quels détaillants ont reçu la formation/l information sur le jeu responsable à ce jour? 3.7 Est ce que votre programme de détaillants inclut des cours de mise à jour périodiques? 3.8 Avez vous évalué la perception des détaillants sur les questions de jeu responsable et leurs responsabilités? Par exemple, pour les détaillants qui ont complété le programme de formation, faites vous des évaluations/tests afin de déterminer le niveau de connaissance ou ce qu ils ont retenu du jeu responsable? 3.9 Est ce que votre programme de détaillant inclut toute autre mesure qui encourage la promotion des principes du jeu responsable? Si oui, donner les détails Avez vous étudié/comparé les programmes de détaillants chez d autres membres de la WLA. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes de l actuel programme de formation des détaillants et les principes du jeu responsable et vos priorités 3.11 Si votre loterie a déjà un programme de formation des détaillants en place, établir la liste et décrire les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas un programme de formation des détaillants en place ou si vous n avez pas entrepris d initiatives mentionnées dans la section précédente, établir la liste des écarts clés et des priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour les items 3.11 ou 3.12, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous voulez peut être considérer quelques unes des options suivantes comme partie de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis pour le niveau 2) Développer une politique ou stratégie générale de jeu responsable des ventes Développer et /ou introduire un programme de formation sur mesure pour les besoins de votre groupe de ventes Développer des ventes en regard des outils de communications de jeu responsable, des initiatives, des réseaux (c est à dire : intranet, centre de soutien) Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux questions CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 8

9 3.14 Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer le programme de formation des détaillants, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 9

10 4. Design de jeux Établir la liste et décrire les politiques et programmes actuels de design de jeux qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques /programmes actuels et les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 4.1 Existe t il des contraintes juridiques dans votre juridiction en ce qui concerne les genres de jeux que vous pouvez offrir? 4.2 Quels jeux offrez vous? 4.3 Comment approvisionnez vous typiquement vos jeux et vos produits c est à dire d un tiers ou d une design maison? 4.4 Si les produits ou les jeux proviennent d un tiers, demandez vous à votre fournisseur s il a des informations sur les composantes du jeu responsable du jeu qu il fournit? 4.5 Offrez vous des jeux qui sont aussi offerts dans d autres juridictions? Si oui, vérifiez vous s il y a des effets négatifs? Veuillez fournir les résultats et vos réponses, s il y a lieu. 4.6 Offrez vous des jeux innovateurs? Si oui, une analyse de leurs facteurs de risque potentiel a t elle été faite avant leurs lancements? Veuillez fournir les résultats et votre réponse, s il y a lieu. 4.7 Quelles variables/critères du jeu responsable étudiez vous lorsque vous offrez un nouveau jeu? Veuillez fournir l information sur le processus même d évaluation du jeu, si cela existe. 4.8 Est ce que les risques possibles et les composantes de jeu responsable de vos jeux ont été évalués par des recherches indépendantes et/ou universitaires? 4.9 Vous assurez vous que vos jeux n intéressent pas les enfants et/ou d autres groupes vulnérables? Si oui, comment procédez vous? 4.10 Est ce que votre programme inclut toute autre mesure qui encourage les principes du jeu responsable? Si oui, veuillez donner des détails. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 10

11 Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de design de jeux et les principes du jeu responsable et vos priorités 4.11 Si votre loterie a déjà un programme de design en place, établir la liste et décrire les écartsclés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas de programmes de design en place ou si vous n avez pas pris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir les écarts clés et les priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour 4.11 ou 4.12, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous pourriez vouloir considérer quelques unes des options suivantes comme partie de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Développer une politique ou stratégie générale de design de jeu Définir des critères de jeu responsable qui pourraient être considérés comme partie du design de jeu ou du processus de sélection Demander une évaluation indépendante sur les jeux existants par un tiers Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer le design de jeux, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 11

12 5. Réseaux de jeu à distance (Internet/jeu mobile) Établir la liste et décrire les politiques et programmes des réseaux de jeu à distance actuels qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques et programmes des réseaux de jeu à distance actuels et les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 5.1 Avez vous le droit légalement d offrir des réseaux de jeux à distance? 5.2 Offrez vous cette forme de jeu? Si oui, quels jeux et sur quels supports médias? Veuillez donner une liste complète. 5.3 Avez vous fait votre propre évaluation des risques des jeux offerts avant leurs lancements? Où avez vous utilisé une évaluation de risques faite dans d autres juridictions? Donner l information sur le processus même de l évaluation du risque et tous les résultats. 5.4 Quelles mesures de jeu responsable appliquez vous à vos réseaux de jeux à distance? Veuillez donner une liste complète. 5.5 Vous assurez vous que vos jeux et produits en ligne/internet n intéressent pas les enfants et/ou d autres groupes vulnérables? Si oui, comment? 5.6 Évaluez vous l impact de jeu responsable des jeux offerts une fois qu ils sont en ligne? Donner des détails sur votre manière de procéder et tous les résultats. 5.7 Avez vous étudié ou comparé des approches de jeu responsable auprès d autres membres de la WLA aux réseaux de jeux à distance? Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels des réseaux de jeux à distance et les principes du jeu responsable et vos priorités 5.8 Si votre loterie a déjà des programmes ou initiatives de réseaux de jeux à distance, établir la liste et décrire les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable. 5.9 Si vous n avez pas de programmes de jeu responsable en place pour les réseaux de jeux à distance ou si vous n avez pas pris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir les écarts clés et les priorités d améliorations identifiés par votre auto évaluation. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 12

13 5.10 Pour les points 5.8 ou 5.9, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous voudriez considérer quelques unes des options suivantes comme faisant partie de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Définir la manière dont vos critères sur votre politique ou stratégie de jeu responsable pour le design de jeu devraient s appliquer aux réseaux de jeux à distance Demander une évaluation indépendante sur les jeux existants par un tiers Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer les réseaux de jeu à distance, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 13

14 6. Publicité et communications marketing Établir la liste et décrire les politiques et programmes de publicité et communications marketing actuels qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques et programmes de publicité et communications marketing actuels qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 6.1 Quels réseaux et tactiques de marketing et de publicité utilisez vous habituellement (c est àdire : l imprimerie, la diffusion, les médias sociaux, etc.)? Veuillez fournir un résumé soulignant les réseaux et les tactiques utilisées à la fois pour les communications commerciales et celles du marketing de jeu responsable. 6.2 Votre organisation respecte t elle les standards de publicité de l association de loteries concernée c est à dire NASPL, EL, WLA? 6.3 Votre organisation respecte t elle d autres codes marketing en vigueur dans votre juridiction? 6.4 Avez vous développé votre propre code de publicité du jeu responsable? Si oui, veuillez fournir plus d information et le contexte. 6.5 Est ce que toutes les campagnes de publicité rencontrent les standards/principes du code appliqué décrits ci dessus? Comment vous assurez vous de la conformité par les parties concernées (c est à dire : dans votre organisation, par vos agences et vos détaillants)? 6.6 Quels principes de publicité du jeu responsable suivez vous, c est à dire : Ne pas promouvoir les jeux de loterie comme un choix de travail ou un moyen d évasion devant une mauvaise situation financière Ne pas attirer les mineurs Ne pas promettre de gagner Ne pas cibler de groupes ethniques particuliers Tout autre principe de jeu responsable 6.7 Avez vous développé un choix de marque et un message de jeu responsable? Si oui, veuillez fournir les détails. 6.8 Est ce que votre programme de publicité et de communications marketing inclut d autres mesures qui font la promotion des principes du jeu responsable? Si oui, donner des détails. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 14

15 6.9 Avez vous étudié ou comparé des approches de jeu responsable auprès d autres membres de la WLA à leurs publicités ou à leurs communications marketing? Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de publicité et communications marketing et les principes du jeu responsable et vos priorités 6.10 Si votre loterie a déjà des politiques et programmes de publicité et communications marketing qui soutiennent les principes du jeu responsable, établir la liste et les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas de tels programmes ou politiques en place ou si vous n avez pas pris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir les écarts clés et les priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour les points 6.11 ou 6.12, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous voudriez considérer l option suivante comme faisant partie de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer la publicité et les communications marketing, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 15

16 7. Éducation des joueurs Établir la liste et décrire les politiques et les programmes actuels d éducation des joueurs qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de l éducation des joueurs et les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 7.1 Si vous avez une politique de jeu responsable, un code ou l équivalent, est ce que cela inclut une section sur l information au public concernant le jeu responsable? 7.2 Avez vous un logo de jeu responsable ou un slogan comme Jouez de façon responsable? Si oui, où/comment est ce montré? 7.3 Produisez vous des outils/encarts offerts ailleurs qu aux points de vente? 7.4 Est ce que votre site Web contient l information sur les problèmes de jeu? 7.5 Avez vous une brochure et/ou une section sur votre site web sur les réalités des jeux de loterie? 7.6 Faites vous la promotion d une ligne d aide au public? Si oui, comment cette information est elle disponible? 7.7 Est ce que votre organisation a une campagne de sensibilisation de jeu responsable? Si oui, quelles parties prenantes votre programme vise t il? 7.8 Y a t il un jour ou une semaine de jeu responsable dans votre juridiction? Si oui, êtes vous impliqué? De quelle façon? 7.9 Est ce que votre programme d éducation du joueur inclut toutes autres mesures qui font la promotion des principes du jeu responsable? Si oui, veuillez donner des détails Avez vous étudié ou comparé les programmes de l éducation du joueur auprès d autres membres de la WLA? CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 16

17 Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de l éducation des joueurs et les principes du jeu responsable et vos priorités 7.11 Si votre loterie a déjà un programme d éducation des joueurs qui soutient les principes du jeu responsable, établir la liste et décrire les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas de programmes d éducation des joueurs en place ou si vous n avez pas pris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir les écarts clés et les priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour les points 7.11 ou 7.12, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous voudriez considérer quelques unes des options suivantes comme partie intégrante de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Définir une stratégie ou une approche générale sur la manière dont l éducation des joueurs traitera les questions de jeu responsable Développer des outils éducationnels pour les joueurs Faire ou collaborer à une campagne de sensibilisation sur le jeu responsable S assurer que les messages de jeu responsable sont offerts et facilement accessibles, par exemple, sur votre site Web, par votre réseau de ventes, etc. Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer l éducation des joueurs, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 17

18 8. Référence à des traitements Établir la liste et décrire les politiques et les programmes actuels de référence de traitement qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de la référence de traitement et les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 8.1 Y a t il une politique de référence à des traitements en place dans votre juridiction? Si oui, par qui? Comment est elle financée, etc.? 8.2 Si de tels services de traitement sont offerts dans votre juridiction, est ce que l information au sujet des services/ligne d aide/centre de référence, etc. est promue à vos joueurs par les moyens de communication de votre organisation (site Web, revues, publicité, matériel écrit du détaillant, etc.)? Décrire brièvement comment cela se fait. 8.3 Pouvez vous légalement développer votre propre programme de référence à des traitements? Si oui, avez vous mis en place votre propre service de référence à des traitements? 8.4 Si vous avez une politique de jeu responsable ou un code (ou l équivalent) déjà en place, fait il un renvoi à la référence à des traitements? 8.5 Collaborez vous avec un centre de référence /ligne d aide pour identifier et/ou aider les joueurs compulsifs? Veuillez fournir les détails du genre de coopération, les mécanismes de collaboration qui font la promotion de jeu responsable, l aide de référence, etc. 8.6 Faites vous la promotion de la recherche dans ce secteur afin de maintenir les mesures adéquates de jeu responsable pour aider les services de traitement des joueurs et prévenir les problèmes de jeu? 8.7 Est ce que votre programme de référence à des traitements inclut toutes autres mesures qui font la promotion des principes du jeu responsable? Si oui, veuillez donner les détails. 8.8 Avez vous étudié ou comparé les programmes de référence à des traitements auprès d autres membres de la WLA? CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 18

19 Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de référence à des traitements et les principes du jeu responsable et vos priorités 8.9 Si votre loterie a déjà un programme de référence à des traitements en place, établir la liste et décrire les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas de programmes de référence à des traitements en place ou si vous n avez pas pris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir les écarts clés et les priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour les points 8.9 ou 8.10, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous pourriez considérer quelques unes des options suivantes comme partie intégrante de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Développer une politique ou stratégie de référence à des traitements organisationnelle Faire une analyse des besoins de recherches dans ce secteur Lancer une collaboration de recherches avec des centres de référence Étudier / comparer d autres programmes de référence à des traitements auprès d autres membres de la WLA Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer la référence à des traitements, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 19

20 9. Participation des parties prenantes Établir la liste et décrire les politiques et les programmes actuels de participation des parties prenantes qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de la participation des parties prenantes et les principes du jeu responsable. Établir la liste des priorités de votre loterie dans ce secteur et expliquer pourquoi vous avez considéré ces mesures prioritaires. Politiques et programmes actuels 9.1 Si vous avez une politique de jeu responsable, un code ou l équivalent déjà en place, est ce qu il fait référence spécifiquement à la participation des parties prenantes? Si oui, veuillez fournir les détails. 9.2 Vous êtes vous engagé avec toute partie prenante sur tous ou sur un des 9 autres éléments de la structure du cadre du jeu responsable? Si oui, veuillez établir la liste des parties prenantes, pour quels éléments et fournir l information sur le processus utilisé (exemple : si la consultation a mené à des changements dans votre approche/contenu). Cette activité peut comprendre un dialogue avec vos pairs régionaux et internationaux, fournisseurs, personnel, associations de l industrie, services de traitement, experts, universitaires, etc. afin de faire avancer le développement de votre programme de jeu responsable et de partager des connaissances. 9.3 Avez vous créé un groupe de travail pour passer un contrat avec vos parties prenantes sur le jeu responsable? Si oui, quel est le rôle spécifique du groupe de travail? 9.4 Est ce que votre loterie a un processus en place qui vise à colliger systématiquement le feedback des parties prenantes (cela peut comprendre, par exemple, la surveillance des plaintes des clients, le feedback des groupes de consultations des communautés, etc.)? Si oui, veuillez décrire ces mesures et tout résultat pour votre programme de jeu responsable. 9.5 Est ce que votre programme de parties prenantes inclut toute autre mesure qui fait la promotion des principes du jeu responsable? Si oui, veuillez donner les détails. 9.6 Avez vous étudié ou comparé les programmes de participation des parties prenantes auprès d autres membres de la WLA? Sinon, planifiez vous le faire? Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de participation des parties prenantes et les principes du jeu responsable et vos priorités 9.7 Si votre loterie a déjà un programme de participation des parties prenantes en place, établir la liste et décrire les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 20

21 planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable. 9.8 Si vous n avez pas de programmes de participation des parties prenantes en place ou si vous n avez pas pris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir les écartsclés et les priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation. 9.9 Pour les points 9.7 ou 9.8, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. Par exemple, vous pourriez considérer quelques unes des options suivantes comme partie intégrante de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Identifier formellement et donner la priorité aux parties prenantes de votre organisation et à celles du jeu responsable Identifier et donner la priorité aux sujets concernant le jeu responsable qui pourrait ressortir du feedback des parties prenantes Établir un plan sur la meilleure façon de systématiser l engagement avec vos parties prenantes clés. Créer un programme de sensibilisation interne des avantages de la participation des parties prenantes et des bonnes pratiques d implication Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés aux les questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer la participation des parties prenantes, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 21

22 10. Rapports et mesures Établir la liste et décrire les politiques et les programmes actuels des rapports au public qui soutiennent les principes du jeu responsable. Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels et les principes du jeu responsable. Donner les priorités de votre loterie dans ce secteur d activités et expliquer pourquoi vous avez accordé la priorité à ces mesures. Établir la liste et décrire brièvement tout rapport au public des activités de jeu responsable. Politiques et programmes actuels 10.1 Est ce que le plan des activités/budget de votre organisation est sujet à révision et/ou approbation du gouvernement? 10.2 Faites vous un rapport public sur le jeu responsable? (Cela peut se faire par exemple via votre rapport financier annuel, comme partie d un rapport plus grand de durabilité ou de RSE, rapport du site Web de base, etc.) Si oui, veuillez fournir les détails ainsi que la documentation de soutien (incluant les rapports pertinents, les liens Web, etc.) et une brève description des audiences cibles, à la fois internes et externes, de vos rapports de jeu responsable Est ce que votre programme de rapport et mesures inclut toute autre mesure qui fait la promotion des principes du jeu responsable? Si oui, veuillez donner des détails Avez vous étudié ou comparé les programmes de jeu responsable des autres membres de la WLA? Établir la liste et décrire les écarts qui existent entre les politiques/programmes actuels de rapports et mesures et les principes du jeu responsable et vos priorités 10.5 Si votre loterie a déjà un programme de rapports et mesures en place, établir la liste et décrire les écarts clés identifiés par votre auto évaluation et comment vous planifiez faire ressortir votre programme pour qu il traite davantage des principes du jeu responsable Si vous n avez pas de programmes de rapports et mesures en place ou si vous n avez pas pris d initiatives mentionnées dans les sections précédentes, établir les écarts clés et les priorités d amélioration identifiés par votre auto évaluation Pour les points 10.5 ou 10.6, décrire brièvement votre plan d amélioration et les raisons qui le justifient, incluant un projet d échéancier. Note: au niveau 2, l implantation ou les plans d action ne sont pas exigés, mais si vous planifiez développer cet élément, l information sur la manière dont vous planifiez le faire serait souhaitable. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 22

23 Par exemple, vous pourriez considérer quelques unes des options suivantes comme partie intégrante de votre plan : (encore une fois, ceci n est pas requis au niveau 2) Concevoir un plan de communications et de rapports sur votre programme de jeu responsable pour les parties prenantes internes et externes Implanter quelques uns ou tous les éléments mentionnés dans les questions Si vous ne considérez pas qu il soit prioritaire d améliorer les rapports et mesures, veuillez en donner les raisons. CJR de la WLA- Gabarit pour la certification du niveau 2 23

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Cadre du jeu responsable Guide de soumission

Cadre du jeu responsable Guide de soumission Cadre du jeu responsable Guide de soumission Ce que vous devez faire afin de remplir votre soumission pour chaque niveau du Cadre du jeu responsable de la WLA Table des matières Vue d ensemble 3 Le jury

Plus en détail

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 6 Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 Contrôle technique de la continuité de l assurance d une TOE certifiée Août 2005 ii Version

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

Manuel d Approche systémique Outils de communication : Préparer un plan de communication

Manuel d Approche systémique Outils de communication : Préparer un plan de communication Manuel d Approche systémique Outils de communication : Préparer un plan de communication Pourquoi un plan de communication? Si vous voulez améliorer la qualité, l accessibilité et la gamme des services

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

Offre active et prestation des services en français

Offre active et prestation des services en français Offre active et prestation des services en français 1 Ce projet a été financé par le gouvernement de l'ontario. Les opinions exprimées dans ce document représentent celles des auteures et ne représentent

Plus en détail

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 Hunter Douglas Canada LP Politique des ressources Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 1 POLITIQUE 1.01 Hunter Douglas Canada LP («l entreprise») établira, mettra en œuvre et maintiendra un plan d accessibilité

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ Date d entrée en vigueur : 15 mars 2011 Origine : Vice-rectorat aux services Remplace/amende : 23 septembre 2002 Numéro de référence : VPS-3 Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture.

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

- Attestation d authenticité et Manuel Co-op

- Attestation d authenticité et Manuel Co-op Modifications de la demande d attestation d authenticité pour les activités Co-op des revendeurs gérés de la région EMOA en vigueur au 2e semestre de l exercice 2014 (formation Level 300) - Attestation

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC Préambule L intention de ce contrat est de favoriser une compréhension mutuelle sur les différentes possibilités d interactions entre le Centre pour la Communication

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004 Référence de la publication EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO 14001 : 2004 OBJECTIF Le présent document a été élaboré par un groupe de travail sous la

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC Le texte qui suit présente un compte rendu factuel des événements liés aux changements de la gouvernance de l AIIC imposés par la nouvelle Loi canadienne

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE CHAPITRE 1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1. Objet Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

L'intégration de l'approche «gestion du risque» à la planification des missions de vérification.

L'intégration de l'approche «gestion du risque» à la planification des missions de vérification. 1 L'intégration de l'approche «gestion du risque» à la planification des missions de vérification. Novembre 2005 Joseph Cormier MA, MAP Conseiller en vérification Agence Développement économique Canada

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE 2013 D'APPROBATION : 22/02/2011 Il est recommandé que, en collaboration

Plus en détail

Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Septembre 2015

Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Septembre 2015 Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Septembre 2015 Table des matières 1. Protection des renseignements personnels...

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

ATTESTATION DE REVENU QUÉBEC AGENCES DE PLACEMENT DE PERSONNEL

ATTESTATION DE REVENU QUÉBEC AGENCES DE PLACEMENT DE PERSONNEL ATTESTATION DE AGENCES DE PLACEMENT DE PERSONNEL Février 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION 2 Mise en contexte; Attestation de Revenu Québec; Annonces budgétaires; Comment obtenir et vérifier une attestation

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne

Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne Le nouveau CRIPP MISSION DE L AUDIT INTERNE Accroître et préserver la

Plus en détail

PROCEDURE DE DESIGNATION

PROCEDURE DE DESIGNATION PROCEDURE DE DESIGNATION Appel à candidatures de 2015 1. À travers le programme des villes créatives, l UNESCO reconnaît l engagement manifeste des villes pour mettre la créativité au centre de leurs stratégies

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Introduction. Application

Introduction. Application Politique sur l accessibilité de Primerica et plan d accessibilité pluriannuel (le «plan d accessibilité») (Règlement de l Ontario 191/11) relatif à la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie Questionnaire (Perception) Guide pratique Section Technopédagogie 01/08/2007 1. QU EST CE QUE QUESTIONNAIRE? Il s agit une application web de création et de publication de questionnaires en ligne, également

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Commandez un training TenStep et tirez pleinement partie

Commandez un training TenStep et tirez pleinement partie Commandez un training TenStep et tirez pleinement partie des capacités de votre équipe! TenStep France propose un grand nombre de cours de formation qui peuvent être dispensés aux personnels des compagnies

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/18/Add.30 28 février 2005 FRANÇAIS Original: RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention sur

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

Réponse du Congo ANNEXE I

Réponse du Congo ANNEXE I Réponse du Congo ANNEXE I QUESTIONNAIRE SUR LES BESOINS ET PRIORITÉS NATIONAUX EN MATIÈRE DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ET DE CRÉATION DE CAPACITÉS, AFIN D APPUYER LA MISE EN OEUVRE DU PROTOCOLE DE NAGOYA

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet Analyse d impact réglementaire FILTRATION DES SITES ILLÉGAUX DE JEUX EN

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement

FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement I. Introduction Les objectifs généraux du Fond de Développement de la FIVB sont de multiplier les opportunités

Plus en détail

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 P a g e 1 Musée canadien de l immigration du Quai 21 Info Source : Sources de renseignements du gouvernement

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

Organisation de loterie

Organisation de loterie Demande d adhésion de la WLA Organisation de loterie World Lottery Association Publication juillet 2014 1/13 La WLA La World Lottery Association (WLA) est l association professionnelle mondiale des loteries

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale)

Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale) Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Régionale - Locale Date: A: Nom de l établissement: De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale) L Régionale «Réseau CERTA» et ont convenu

Plus en détail

Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur

Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur Le groupe est invité à traiter plusieurs questions autour des relations qui lient l assurance qualité interne à la gouvernance en Enseignement

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS Ce document présente la procédure d évaluation des services centraux de l UNIL

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne

Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne Introduction Définitions La Charte Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne Introduction Les sociétés signataires (les Sociétés ) ont élaboré une charte de bonnes pratiques

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

CRITÈRES ET FORMULAIRE D INSCRIPTION. Bourse d études 2015 REMIS PAR LE 3R MCDQ

CRITÈRES ET FORMULAIRE D INSCRIPTION. Bourse d études 2015 REMIS PAR LE 3R MCDQ CRITÈRES ET FORMULAIRE D INSCRIPTION Bourse d études 2015 REMIS PAR LE 3R MCDQ Date limite : Vendredi 30 janvier 2015 Présentation du 3R MCDQ Depuis maintenant 17 ans, le Regroupement des Récupérateurs

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires

Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires Acheminement de travail Demande de qualifications de fournisseurs Utilisé pour obtenir de l information sur les habiletés et qualifications de fournisseurs afin de créer une liste de fournisseurs pré-qualifiés

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées

Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées Dossier OF-EP-Gen-NSD-RSRF 0101 Le 6 octobre 2014 Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées Exigences de dépôt relatives aux forages extracôtiers dans l Arctique canadien de l

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 Objectif Le but du programme des infrastructures communes est d offrir

Plus en détail

Exemple : Consultant Contrat et stipulations

Exemple : Consultant Contrat et stipulations Exemple : Consultant Contrat et stipulations Note : Le présent document est fourni à des fins informatives seulement. Les associations professionnelles de la santé qui souhaitent utiliser cette ressource

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT»

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT» ATELIER UNION AFRICAINE / COMMUNAUTÉS ECONOMIQUE RÉGIONALES SUR LE COMMERCE DES SERVICES EN COLLABORATION AVEC JEICP ET LA BAD 29-30 MARS 2012, LUSAKA (ZAMBIE) THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail