TOUT-RIEN. Film d animation sans paroles Durée : 11 minutes, 30 secondes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TOUT-RIEN. Film d animation sans paroles Durée : 11 minutes, 30 secondes"

Transcription

1 TOUT-RIEN Film d animation sans paroles Durée : 11 minutes, 30 secondes Plaidoyer animé pour le mieux-être écologique réalisé sur cellulo dépoli, Tout-rien (All Nothing, 1980) vaut à Frédéric Back sa première mise en nomination aux Oscars. Bill Scott, pour qui les studios Warner, UPA et Jay Ward n ont plus de secrets, estime qu il s agit «du seul film d animation que tout le monde devrait être obligé de voir». SYNOPSIS DU FILM Tout-rien est une allégorie de la création du monde; du néant émerge un univers de richesses. Les espèces animales sont satisfaites de leur sort, mais l'humanité est sans cesse mécontente de son apparence, de ses possessions. Ce film aborde l'éternelle insatisfaction humaine découlant de la notion de bonheur-possession. Contrairement aux espèces animales dont les appétits et l'instinct territorial ont des limites, l'humain est d'une telle rapacité qu'il construit son propre malheur. LISTE DES ACTIVITÉS Les six activités peuvent être réalisées de façon autonome. Vous pouvez vous limiter à une courte activité d une heure ou opter pour un projet à long terme regroupant plusieurs thèmes, lesquels peuvent être reliés au programme d études. Il est recommandé, mais non indispensable, de faire visionner le film avant les ateliers. Il est important que la réflexion et les discussions se déroulent dans un environnement interactif, stimulant et sécurisant. Conceptrice de cette trousse : Deirdre Potash 1

2 BUT Se servir de l art pour transmettre des idées relatives à l environnement et aux nombreuses facettes de la notion de responsabilité. OBJECTIFS ENVIRONNEMENT Éveiller les participants à l environnement qui les ntoure et au rôle qu ils ont à jouer pour contribuer à le protéger. Amener les participants à réfléchir aux richesses de la planète et au fait que celle-ci appartient à tous. Les sensibiliser au fait que chacun a la responsabilité de recycler, de réutiliser et de récupérer. Leur apprendre l importance de remettre en état, de réparer, de raccommoder et de donner une nouvelle vie aux objets. Leur enseigner à se sentir investis du pouvoir de la connaissance et de la stratégie; leur indiquer ce que nous pouvons faire à titre personnel. Leur apprendre à intégrer cette responsabilité envers l environnement à leur vie de tous les jours en modifiant leur comportement, celui de leur famille, celui des autres écoliers et, éventuellement, celui de leurs enfants et des générations à venir. TISSUS : RÉCUPÉRER ET RÉUTILISER Amener les participants à prendre conscience des tissus, et de leur provenance en particulier de ceux qu ils portent. Réfléchier au rôle que nous jouons dans la fabrication, l importation et l exportation des vêtements. RESPONSABILITÉ PERSONNELLE LANGUE ART Comprendre les situations quotidiennes en cherchant à bâtir un cadre de référence moral. Amener les participants à réfléchir aux nombreuses facettes de la notion de responsabilité, qui concerne non seulement soi-même, mais aussi les autres. Leur enseigner à être conscients de leurs véritables besoins et désirs. Où se situe la limite? Amener les participants à réfléchir à ce que signifie l obligation de répondre de ses actes. Lire et écouter des textes à caractère littéraire, informatif ou de vulgarisation. Améliorer la langue parlée et écrite. S entraîner à parler en public. Apprendre à créer, à interpréter et à apprécier les productions artistiques afin d ajouter une dimension artistique à la vie de tous les jours. Initier les participants aux concepts et au vocabulaire artistiques de base. 2

3 Les amener à utiliser les arts visuels comme moyen de communication. Leur donner l occasion de réaliser une production artistique. Leur faire connaître et appliquer des principes relevant de l art et du design. Leur faire connaître et appliquer des matériaux, des techniques et des procédés se rattachant aux arts visuels. Les amener à établir un lien entre les arts visuels et les thèmes relevés dans Toutrien. Inviter les participants à montrer leurs productions artistiques et à exprimer leurs opinions. PUBLIC VISÉ : Qui : Enseignants et parents Lieux : À la maison, école, camp, centre et groupe communautaire Participants : Enfants de 6 à 12 ans LISTE DU MATÉRIEL FOURNI : 1. Extraits vidéos À peine créé, un couple d'humains commence à envier les autres créatures vivantes. Les humains n'ont de cesse de s'approprier tous les trésors de la création. Étouffés sous ces parures inutiles, les enfants retournent aux créatures vivantes ce qui leur appartient. 2. Documents à imprimer et à distribuer aux participants (VOIR ANNEXES). Activité préalable n o 2 : Comment lire l étiquette d un vêtement Activité préalable n o 3 : Rédaction de la pièce Activité préalable n o 4a : Qu est-ce qu une marionnette? Activité préalable n o 4b : Expressions du visage 3

4 ATELIER N o 1 LES RESPONSABILITÉS PERSONNELLES BUT DE L ACTIVITÉ Comprendre les situations quotidiennes en cherchant à bâtir un cadre de référence moral. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES Inviter les participants à réfléchir aux nombreuses facettes de la notion de responsabilité, qui concerne non seulement soi-même, mais aussi les autres. Inviter les participants à réfléchir à leurs responsabilités à la maison, à l école, dans leur collectivité et dans le monde. Inviter les participants à réfléchir à ce que signifie l obligation de répondre de ses actes. Améliorer la langue parlée et écrite. MATÉRIEL Activité préalable n o 1 : Responsabilité personnelle et engagement - Aucun document requis Activité n o 1 : Tout-rien : Le film et les responsabilités - Film Tout-rien et/ou Internet : Filmographie Activité de réinvestissement n o 1 : Qui est Frédéric Back? - Internet :Biographie de Frédéric BackFrédéric Back, artiste engagé DÉFINITIONS UTILES RÉPONDRE DE SES ACTES La personne qui répond de ses actes a l entière responsabilité de ce qu elle fait et doit être capable de donner une raison satisfaisante pour expliquer ses gestes. PERSONNE ENGAGÉE Toute personne qui croit fermement au changement politique et social et qui s efforce de réaliser cet objectif. C est un artiste engagé. POSSESSION Le fait d avoir ou de posséder quelque chose. La possession d une somme d argent importante n est pas un gage de bonheur. 4

5 ATELIER N o 1 LES RESPONSABILITÉS PERSONNELLES DÉFINITIONS UTILES RESPONSABILITÉ Travail ou devoir à accomplir. Elle a la responsabilité de s assurer que le projet se terminera à temps. Ses responsabilités d infirmière lui tiennent beaucoup à cœur. SATISFACTION Sentiment agréable qui nous habite lorsqu on obtient ou qu on accomplit une chose qui nous importe. Elle regarde avec satisfaction la peinture achevée. Elle tire une grande satisfaction de l aide qu elle apporte aux autres. Elle a la satisfaction de savoir qu elle a fait tout ce qu elle a pu. RESPONSABILITÉ SOCIALE La responsabilité sociale est une théorie éthique ou idéologique selon laquelle une entité (gouvernement, entreprise, organisme ou individu) a une responsabilité à l égard de la société. La responsabilité sociale est volontaire. Elle consiste à aller au-delà de ce qu exige la loi (responsabilité légale). Elle encourage à agir plutôt qu à réagir devant un problème. Faire preuve de responsabilité sociale nous incite à éliminer les comportements malhonnêtes, irresponsables ou contraires à l éthique et susceptibles de nuire à la collectivité, à ses membres ou à l environnement avant qu un tel comportement ne se manifeste. CONSIGNES ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 1 : RESPONSABILITÉ PERSONNELLE ET ENGAGEMENT Avant de visionner le film, discutez des notions de responsabilité et de bonheur avec les participants. Discussion de groupe A) Bonheur Invitez les participants à réfléchir au sens de la satisfaction provenant des possessions. En voulons-nous toujours davantage? Où se situe la limite? Qu est-ce qui te rend vraiment heureux? Qu est-ce que le bonheur? Quels sont tes besoins et tes désirs véritables? B) Responsabilité Quelles sont tes responsabilités à la maison, à l école, dans la collectivité et dans le monde? Que signifie répondre de ses actes? 5

6 ATELIER N o 1 LES RESPONSABILITÉS PERSONNELLES CONSIGNES ACTIVITÉ N O 1 : VISIONNER LE FILM TOUT-RIEN Visionnement du film Tout-rien et/ou Recherche sur Internet : - Filmographie Dans la mesure du possible, consultez la biographie de Frédéric Back sur le site internet. Discussion de groupe Protection des animaux De quoi est-il question dans le film? Quels sont les messages les plus importants du film? Pourquoi? Quel effet la musique produit-elle dans le film? Comment t es-tu senti(e) en l entendant? Est-ce que la musique t a plu? Pourquoi? Que veut dire l art pour l art versus l art comme véhicule d un message? Qu est-ce qu une personne engagée? Pourquoi Frédéric Back pense-t-il qu il s agit d un de ses films les plus importants? Frédéric Back a-t-il une vision pessimiste ou réaliste de l humain? Quelle est sa vision? Sommes-nous responsables de la protection des animaux? Pourquoi? Quelles sont nos responsabilités à l égard de la protection des animaux? Avec des participants plus âgés, discutez des notions suivantes : une vie contre une vie; surconsommation. Devrions-nous nous servir des animaux pour fabriquer des vêtements? Pourquoi? Avons-nous plus d importance que les animaux? Pourquoi? Dans le film, comment Frédéric Back partage-t-il son point de vue avec les spectateurs? Pourquoi Frédéric Back a-t-il choisi de terminer le film comme il l a fait? ACTIVITÉ DE RÉINVESTISSEMENT N O 1 : QUI EST FRÉDÉRIC BACK? Recherche sur Internet Biographie de Frédéric Back Frédéric Back, artiste engagé 6

7 ATELIER N o 2 TEXTILE ET ÉTIQUETTE DES VÊTEMENTS BUT DE L ACTIVITÉ Dans un monde où tant de choses sont jetables et considérées uniquement comme bonnes à mettre au rancart, nous apprenons à comprendre la valeur des objets recyclés et à y être sensibles, un processus qui nous amène à faire des adeptes convaincus du recyclage. Simple et modeste, la méthode se révèle néanmoins efficace : elle nous permet de mieux prendre soin de notre planète et d enseigner l importance du recyclage et de la prise de responsabilité à l égard de l environnement. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES Éveiller les participants à l environnement qui les entoure et au rôle qu ils ont à jouer pour contribuer à le protéger. Les sensibiliser au fait que chacun a la responsabilité de recycler, de réutiliser et de récupérer. Leur apprendre l importance de remettre en état, de réparer, de raccommoder et de donner une nouvelle vie aux objets. Leur enseigner à se sentir investis du pouvoir de la connaissance et de la stratégie; leur indiquer ce que nous pouvons faire à titre personnel. Leur apprendre à intégrer cette responsabilité envers l environnement à leur vie de tous les jours en modifiant leur comportement, celui de leur famille, celui des autres écoliers et éventuellement, celui de leus enfants et des générations à venir. MATÉRIEL Activité préalable n o 2 : La consommation et les fibres textiles - Informations supplémentaires : Les fibres textiles (VOIR ANNEXES) Activité n o 2 : Que portons-nous? - Document à imprimer et à distribuer aux participants : Comment lire l'étiquette d'un vêtement (VOIR ANNEXES) DÉFINITIONS UTILES TEXTILE Nom donné à toute étoffe ou tout matériau réalisé à partir de fibres ou de filaments naturels, chimiques ou de matériaux textiles. L'industrie textile rassemble de très nombreux métiers tout au long d'une chaîne de transformation allant des matières premières au produit fini. La première étape consiste en la transformation de matières premières issues de fibres naturelles, artificielles ou synthétiques en fils. 7

8 CONSIGNES ATELIER N o 2 TEXTILE ET ÉTIQUETTE DES VÊTEMENTS ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 2 : LA CONSOMMATION ET LES FIBRES TEXTILES Discussion de groupe portant sur les matières textiles En utilisant le document Les fibres textiles (VOIR ANNEXES), discutez avec les participants. Qu est-ce que le textile (tissu)? Origines : animales, végétales, minérales et synthétiques. Préparez une boîte contenant un assortiment de tissus pour chacun des quatre groupes. Invitez les participants à regarder et à toucher les échantillons de tissus. Comment transforme-t-on la matière première en vêtement? (tissage, tricot, travail au crochet, tressage et nouage) Quels traitements particuliers peut-on appliquer au tissu pour l améliorer? (teinture, impression, broderie, blanchiment, empesage et imperméabilisation) Dirigez la discussion vers la notion de consommation Que consommes-tu? Pense aux aliments que tu manges. Comment te déplaces-tu d un endroit à un autre? Dans quel genre de maison habites-tu? Quels sports pratiques-tu? Regarde comment sont vêtues les personnes qui t entourent. Qu est-ce qu un vêtement de marque? Qu est-ce qu un logo? Pourquoi les vêtements de marque sont-ils plus coûteux que les autres? Est-ce qu il vaut la peine de payer plus cher pour se les procurer? Pourquoi? Regarde les personnes qui t accompagnent; regarde-toi. Quel genre de vêtements portez-vous? Où ces vêtements ont-ils été fabriqués? Et de quels tissus sont-ils faits? Es-tu la première personne à les posséder? Tu reçois de nouveaux vêtements lorsque : a) les tiens sont devenus trop petits? b) les tiens sont trop usés? c) tu n aimes plus ceux que tu possèdes? Qu arrivera-t-il à tes vêtements quand tu auras fini de les porter? ACTIVITÉ N O 2 : QUE PORTONS-NOUS? Lisez le texte : Comment lire l étiquette d un vêtement (VOIR ANNEXES) Répartissez les élèves en plusieurs groupes Sur une feuille de papier, chacun des participants, à l'aide des autres, doit décrire les vêtements qu'il porte. Type de vêtement Contenu du tissus Type de fibre Pays d'origine T-shirt 100 % coton fibre végétale Chine 8

9 ATELIER N o 3 ÉCRITURE DE LA PIÈCE BUT DE L ACTIVITÉ Inventer de courtes scènes. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES Se servir du langage théâtral, des techniques scéniques, des styles et des éléments du théâtre. Faire valoir sa compétence en matière de littérature dans différents médias. Communiquer et apprendre au moyen du langage. Améliorer la langue parlée et écrite. Écrire une pièce en se servant de mots descriptifs. Partager son expérience de création. MATÉRIEL Activité préalable n o 3 : Qu est-ce qu une pièce? - Aucun document requis Activité n o 3 : Créer et écrire une pièce - Document à imprimer et à distribuer aux participants : Rédaction de la pièce (VOIR ANNEXES) DÉFINITIONS UTILES ACTION Animation qui tient aux faits et aux actes représentés ou racontés. L action du film se passe en Italie. Dans son dernier roman, l action (= les principaux événements) passe de la Grèce au sud de l Espagne. PERSONNAGE Personnage qui figure dans un film, une pièce de théâtre ou une histoire. Le film comporte trois personnages principaux. Il y avait Mickey ou un autre personnage de Disney sur son chandail. DIALOGUE Conversation écrite pour un livre, une pièce de théâtre ou un film. La pièce contient des dialogues pleins d esprit. Le deuxième acte s ouvre sur un court dialogue entre un père et son fils. 9

10 DÉFINITIONS UTILES ATELIER N o 3 ÉCRITURE DE LA PIÈCE ÉPILOGUE Chapitre ou scène exposant des faits postérieurs à l action et destiné à en compléter le sens, la portée. Épilogue d un récit, d un roman, d une pièce de théâtre. JOUER Interpréter une oeuvre (musicale, dramatique). Dans la version cinématographique, Kenneth Branagh joue le héros. Il a beaucoup joué Marivaux. PIÈCE (DE THÉÂTRE) Ouvrage dramatique destiné à être joué au théâtre, à la radio ou à la télévision. INTRIGUE Ensemble des événements qui forment le noeud d une pièce de théâtre, d un roman ou d un film. Une intrigue très prenante. PROLOGUE Première partie d un roman, d une pièce ou d un film présentant des événements antérieurs à l action proprement dite. SCÉNARIO Plan détaillé d une pièce de théâtre, d un roman, de l action d un film. DÉCOR Représentation figurée du lieu où se passe l action (théâtre, cinéma, télévision). THÉÂTRE L endroit où les acteurs jouent. On a rénové ce théâtre. Art visant à représenter devant un public, selon des conventions qui ont varié avec les époques et les civilisations, une suite d événements où sont engagés des personnages agissant et parlant. Il fait du théâtre depuis longtemps. 10

11 CONSIGNES ATELIER N o 3 ÉCRITURE DE LA PIÈCE ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 3 : QU EST-CE QU UNE PIÈCE? Discussion de groupe Éléments de base Discutez des différents aspects de l écriture d une pièce. Utilisez le film Tout-rien pour cerner les divers éléments de l histoire : personnages; décor; intrigue (action) début, milieu et fin (épilogue). * voir les définitions ci-dessus Quelles sont les différences et les similitudes entre un roman et une pièce de théâtre? Es-tu déjà allé(e) au théâtre? Qu est-ce que tu as vu? De quoi te souviens-tu? Qu est-ce que tu as aimé (ou que tu n as pas aimé)? De quoi sera-t-il question dans ta pièce? Quel sera le message de ta pièce? Ta pièce sera-t-elle sérieuse ou drôle? ACTIVITÉ N O 3 : CRÉER ET ÉCRIRE UNE PIÈCE Répartissez le groupe en équipes de trois à six élèves. Le titre du film Tout-rien est inspiré par l'histoire du soldat de Ramuz, mise en musique par Stravinsky. Le soldat donne son petit violon au diable en échange d'un livre qui lui procure toutes les richesses; il constate alors amèrement que de tout avoir, c'est comme de n'avoir rien. Invitez les élèves à choisir l un des thèmes suivants : Protection des animaux Beauté de la nature Séparation entre l humain et la nature Mise en valeur des animaux et de leur contribution au monde Consommation liée aux vêtements Responsabilité Bonheur Réutilisation Les élèves doivent énoncer clairement le message de la pièce. Ils peuvent, s ils le désirent, se couvrir la tête de tissu plutôt que de se cacher derrière un bureau. Orientez les jeunes vers l'écriture d'une pièce de théâtre mettant en scène des marionnettes (voir activité 4). Les personnages peuvent être des humains ou des animaux. - Travailler avec le document : Rédaction de la pièce (VOIR ANNEXES) Chaque membre de l équipe imagine un personnage et participe à la rédaction de l'histoire de la pièce. 11

12 ATELIER N o 4 LES PERSONNAGES SONT DES MARIONNETTES BUT DE L ACTIVITÉ Apprendre à créer, interpréter et apprécier les productions artistiques afin d ajouter une dimension artistique à la vie de tous les jours. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES Sensibiliser les participants aux nouveaux concepts relatifs à l art et au vocabulaire connexe. Les amener à utiliser les arts visuels comme moyen de communication. Leur donner l occasion de réaliser une production artistique. Leur faire connaître et appliquer des principes relevant de l art et du design. Leur faire connaître et utiliser des matériaux, des techniques et des procédés associés aux arts visuels. Les amener à établir un lien entre les arts visuels et les thèmes relevés dans Toutrien. Inviter les participants à montrer leurs productions artistiques et à exprimer leurs opinions. MATÉRIEL Activité préalable n o 4a : Qu est-ce qu une marionnette? - Document à imprimer et à distribuer aux participants : Qu est-ce qu une marionnette? (VOIR ANNEXES) Activité préalable n o 4b : Expressions du visage (physionomie) - Document à imprimer et à distribuer aux participants : Expressions du visage (VOIR ANNEXES) Activité préalable n o 4c : Symbolique de la couleur - Internet: Symbolique et psychologie des couleurs (www.paintcafe.com/fr/couleur/langage/symbolique/) Activité n o 4 : Fabrication de la marionnette Corps de la marionnette - Rouleaux de papier de toilette - Colle blanche, ruban masque, ruban adhésif ou ruban adhésif double face - Ciseaux - Crayon, gomme à effacer, taille-crayon Visage et vêtements de la marionnette - Gants et chaussettes à recycler - Retailles de tissu - Ruban - Papier de couleur à recycler Pour les vêtements, utilisez les fournitures que vous avez sous la main. 12

13 DÉFINITIONS UTILES ATELIER N o 4 LES PERSONNAGES SONT DES MARIONNETTES ANIMÉ Doué de vie. INANIMÉ Qui est sans vie. Il me regarde comme si j étais un objet inanimé. COMMUNIQUER Faire connaître quelque chose à quelqu un (par la parole, l écriture, des mouvements du corps ou d autres signaux). Nous pouvons à présent communiquer instantanément avec des gens qui se trouvent à l autre bout du monde. Incapable de parler cette langue, il a communiqué avec les mains. La nouvelle a-t-elle été communiquée au personnel? C est un comédien : il peut communiquer une série d émotions. MANIPULER Déplacer avec les mains. Le fauteuil roulant est conçu pour être facile à manipuler. MARIONNETTE Figurine représentant un être humain ou un animal, actionnée à la main par une personne cachée qui lui fait jouer un rôle. Nous avons emmené les enfants voir un spectacle de marionnettes. MARIONNETTISTE Montreur de marionnettes. FIGURATIF Qui s attache à la représentation de l objet. Art figuratif. CONSIGNES ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 4A : QU'EST-CE QU'UNE MARIONNETTE? Lisez le texte : Qu est-ce qu une marionnette? (VOIR ANNEXES) Discussion de groupe Qu est-ce qu une marionnette? As-tu déjà fabriqué une marionnette? Si oui, fais-en la description. De quoi sont faites les marionnettes? Ta marionnette sera-t-elle de sexe masculin ou féminin? Quel âge aura-t-elle? S agira-t-il d une personne ou d un animal? Quelles couleurs utiliseras-tu? 13

14 CONSIGNES ATELIER N o 4 LES PERSONNAGES SONT DES MARIONNETTES ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 4B : LES EXPRESSIONS DU VISAGE (PHYSIONOMIE) Regardez le document : Expressions du visage (VOIR ANNEXES) Discussion de groupe Nous possédons un grand nombre de muscles. Notre visage reflète nos pensées, nos états d âme et nos émotions joie, tristesse, colère ou surprise. En contractant très légèrement les muscles de ton visage, tu produiras une foule de nouvelles expressions. Un petit mouvement de la bouche, des yeux, des sourcils ou une combinaison de l un et de l autre suffisent à modifier radicalement l expression du visage, qu on appelle aussi la physionomie. Même un froncement de sourcils à peine perceptible peut transformer une physionomie souriante en un visage renfrogné. Touche ton visage. Passe en revue ses différents traits yeux, nez, bouche, menton, etc. Modifie ta physionomie de différentes façons. Regarde la personne qui se trouve à côté de toi et essaie de deviner quelle émotion reflète son visage. ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 4C : LA SYMBOLIQUE DES COULEURS Internet Symbolique et psychologie des couleurs (www.paintcafe.com/fr/couleur/langage/symbolique/) Discussion de groupe La couleur est partout. Elle revêt parfois un sens différent d une personne à une autre mais elle a souvent une signification commune à des quantités de gens. Demandez aux participants d indiquer au groupe quelles sont leurs couleurs préférées et pourquoi. Invitez-les à discuter des qualités des différentes couleurs, des émotions qu ils rattachent à chacune d elles et des raisons qui les amènent à faire ce lien. 14

15 CONSIGNES ATELIER N o 4 LES PERSONNAGES SONT DES MARIONNETTES ACTIVITÉ N O 4 : CRÉER ET ÉCRIRE UNE PIÈCE Corps de la marionnette Rouleaux de papier de toilette Colle, ruban masque, ruban adhésif ou ruban adhésif double face Ciseaux Crayon, gomme à effacer, taille-crayon Visage et vêtements de la marionnette Gants et chaussettes à recycler Retailles de tissu Ruban Papier de couleur à recycler * Pour les vêtements, utilisez les fournitures que vous avez sous la main. Aujourd hui, nous allons recycler une variété de matériaux. Que faisons-nous en général avec ces articles? Peux-tu imaginer d autres façons de les utiliser? Reviens aux descriptions et aux caractéristiques individuelles que tu as attribuées à ta marionnette. Indiquez la marche à suivre pour fabriquer une marionnette Insistez sur le fait que chaque personne peut s y prendre à sa façon. Chaque marionnette est une création unique. Chacune possède des attributs (couleurs, tissus, etc.) qui lui sont propres. 1. Utilise le papier de toilette comme base pour le visage. Quelle forme aura-t-il : ronde, carrée, ovale? Ta marionnette aura-t-elle des cheveux? 2. Les jeunes enfants peuvent se servir d un modèle aux formes simples (cercle, carré, rectangle et triangle) qu ils décoreront ensuite de morceaux de tissu ou de papier. 3. Ta marionnette est-elle joyeuse, triste ou surexcitée? Comment t y prendras-tu pour illustrer son humeur? Comment créeras-tu les traits de son visage pour dépeindre ses émotions? 4. Quelles couleurs choisiras-tu? Souviens-toi que les couleurs symbolisent les émotions. 5. Insère les trois doigts du milieu du gant dans le rouleau de papier de toilette en laissant le pouce et l auriculaire à l extérieur. Tu peux fixer des mains, des griffes, des pattes à ces deux doigts mobiles. 6. N oublie pas les jambes, les ailes, etc. 7. N oublie pas non plus le dos de ta marionnette. 8. À l aide d un morceau de tissu ou d une chaussette, couvre ton bras jusqu au coude si tu le désires. Distribuez les fournitures. 15

16 ATELIER N o 5 LE DÉCOR BUT DE L ACTIVITÉ Apprendre à créer, interpréter et apprécier les productions artistiques afin d ajouter une dimension artistique à la vie de tous les jours. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES La couleur fait partie de notre vie. Examiner les façons dont nous voyons et comprenons la couleur. Initier les participants à la théorie des couleurs et au vocabulaire connexe du point de vue de l art. Sensibiliser les participants aux nouveaux concepts relatifs à l art et au vocabulaire connexe. Les amener à utiliser les arts visuels comme moyen de communication. Leur donner l occasion de réaliser une production artistique. Leur faire connaître et appliquer des principes relevant de l art et du design. Leur faire connaître et utiliser des matériaux, des techniques et des procédés associés aux arts visuels. Les amener à établir un lien entre les arts visuels et les thèmes relevés dans Toutrien. Inviter les participants à montrer leurs productions artistiques et à exprimer leurs opinions. MATÉRIEL Activité préalable n o 5 : Qu est-ce qu un décor? - Aucun document requis. Activité n o 5 : Conception du décor ou de l arrière-plan - Planche à recycler - Crayon, gomme à effacer - Peinture (pinceaux ou éponges, contenants d eau, essuie-tout), marqueurs, crayons de couleur, pastels à l huile (en choisir un seul ou les combiner) * Pour la couleur, utilisez les fournitures que vous avez sous la main. 16

17 DÉFINITIONS UTILES ATELIER N o 5 LE DÉCOR PLAN Chacune des surfaces planes, généralement verticales, représentant les éloignements et les profondeurs dans une scène réelle ou figurée (dessin, peinture, photo). PREMIER PLAN Le plan situé le plus près de l observateur. Au premier plan de cette peinture se trouvent un cheval et une charrette. SECOND PLAN Le degré d éloignement qui se situe entre le premier plan et l arrière-plan d un dessin ou d une peinture. Du sommet de la colline, nous apercevons l océan au loin et, au second plan, le village. ARRIÈRE-PLAN Le plan le plus éloigné de l œil du spectateur. L artiste lui-même n a pas peint les arrière-plans de ses toiles ses élèves s en sont chargé. Il l a photographiée sur différents arrière-plans. CONSIGNES ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 5 : QU EST-CE QU UN DÉCOR? Discussion de groupe Le décor d une représentation théâtrale fournit aux comédiens (ou aux marionnettistes) l atmosphère dont ils ont besoin pour animer leur histoire. En soignant les détails et en sachant quels décors doivent être créés pour le spectacle, tu peux produire le meilleur effet possible sur l auditoire en donnant à ce dernier un aperçu de l univers qu habitent les personnages. L arrière-plan constitue la principale partie du décor et est généralement peint de manière à créer l illusion de pièces ou au contraire, d espaces ouverts. Discutez des notions de premier plan, de second plan et d arrière-plan Les objets qui se trouvent au loin paraissent généralement plus petits, moins colorés, moins précis et plus hauts sur l image. Les objets rapprochés sont généralement plus gros, plus colorés, plus précis et plus bas sur l image. À quoi ressemblera ton décor? Comment t assureras-tu que les marionnettes ressortiront bien au premier plan? L arrière-plan sera-t-il très réaliste ou plutôt abstrait? Quelles couleurs utiliseras-tu pour le réaliser et pourquoi? Y mettras-tu beaucoup de détails? Qu est-ce que ton décor ajoutera à ta pièce? 17

18 ATELIER N o 5 LE DÉCOR CONSIGNES ACTIVITÉ N O 5 : CONCEPTION DU DÉCOR OU DE L ARRIÈRE-PLAN Utilisez un grand morceau de planche ou de carton à recycler (renseignez-vous auprès d un centre de rénovation : on y donne parfois des retailles). À l aide d un crayon, esquisse rapidement ton décor. Dis-toi qu il s agit seulement d un arrière-plan. Il ne doit pas comporter trop de détails pour permettre aux marionnettes de bien ressortir au premier plan. Sers-toi de la peinture, des pastels et/ou des crayons de ton choix et applique de la couleur sur toute la surface. Une éponge imbibée de peinture te permettra de couvrir rapidement et uniformément de larges zones. Si tu optes pour les crayons et les pastels, incline-les à l horizontale. Au besoin, tu ajouteras des détails par la suite. 18

19 ATELIER N o 6 LE SPECTACLE BUT DE L ACTIVITÉ L art, le théâtre et les idées doivent nécessairement être partagés. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES Interpréter de courtes scènes. Se familiariser avec le contenu dramatique de la scène. Partager son expérience d interprétation. Appliquer les éléments du langage théâtral, des techniques scéniques, des styles et des éléments du théâtre. Faire ressortir les éléments expressifs de la scène. Mettre en application les règles relatives aux spectacles collectifs. Travailler en équipe à la création d un spectacle de marionnettes. Inviter la famille et les amis au spectacle. Le présenter à d autres classes, en particulier aux plus jeunes. Apprécier les oeuvres dramatiques, les productions personnelles et celles des autres élèves. MATÉRIEL Activité préalable n o 6 : Préparation du spectacle - Aucun document requis. Activité n o 6 : Le spectacle - Marionnettes - Décor DÉFINITIONS UTILES AUDITOIRE OU PUBLIC L ensemble des gens qui lisent, voient ou entendent les œuvres artistiques (littéraires, théâtrales, musicales, etc.) Il a joué devant un auditoire nombreux. Conquérir un vaste public, le grand public. SPECTACLEReprésentation théâtrale, cinématographique, chorégraphique, etc. Ce qu on présente au public au cours d une même séance. Allez-vous souvent au spectacle? À la fête d anniversaire de Maxime, il y a eu un spectacle de marionnettes. 19

20 CONSIGNES ATELIER N o 6 LE SPECTACLE ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 6 : PRÉPARATION DU SPECTACLE Discussion de groupe Pourquoi devrions-nous présenter notre spectacle de marionnettes? Quel devrait être notre auditoire? Quelles idées voulons-nous transmettre au public? Comment organiseras-tu ton spectacle? L auditoire te verra-t-il? Si vous le pouvez, assistez à un spectacle de marionnettes. Sinon, regardez des photos ou consultez Internet. ACTIVITÉ PRÉALABLE N O 6 : LE SPECTACLE Présentez votre spectacle de marionnettes aux autres élèves, à la direction de l école, aux amis et à la famille. Prévoyez une période de questions pour le public à la fin du spectacle. Ce sera pour les participants l occasion parfaite de communiquer à l auditoire ce qu ils ont appris sur le recyclage, la responsabilité, le travail d équipe, la création, l écriture et la production d une pièce. Choisissez la date à laquelle vous présenterez vos pièces. Envoyez des invitations. N'oubliez pas de prévoir une période de pratique. 20

21 ANNEXES

22 FEUILLE D'ACTIVITÉ DE L'ÉTUDIANT N O 2 Comment lire l étiquette d un vêtement Pourquoi une étiquette? Pour permettre aux consommateurs de choisir des textiles en fonction de leur teneur en fibres. «étiquette» désigne une étiquette, une marque, un signe, un dessin, une impression, un cachet, un label ou une carte. Informations exigées sur les étiquettes 1. Teneur en fibres L'étiquette doit ndiquer le nom et la quantité de chaque fibre. Lorsqu'un article se compose d'un certain nombre de parties dont la teneur en fibres varie, l'étiquette doit identifier chaque partie et sa teneur en fibres. Lorsque la teneur en fibres est inconnue ou ne peut être déterminée, l'étiquette peut indiquer «fibres inconnues», «fibres indéterminées», «fibres diverses» ou «fibres mélangées». Indiquer l'information sur la teneur en fibres en anglais et en français (n'est pas exigé dans les régions où une seule langue officielle a cours dans le commerce). Lorsqu'un article est fait, en totalité ou en partie, du poil enlevé de la peau d'un animal autre que le mouton, l'agneau, la chèvre angora ou du Cachemire, l'alpaga, la vigogne, le chameau ou le lama, la fourrure ou le poil doit être désigné par : «poil de (nom de l'animal)», «fibre de (nom de l'animal)» ou «fibre de fourrure». L'expression «fibres textiles récupérées» désigne des fibres fabriquées à partir de déchets de filés, de coupons, de chiffons et/ou de vêtements usagés. Lorsque de telles fibres sont utilisées, les termes «récupéré», «retransformé» ou «réutilisé» doivent suivre immédiatement le nom générique. Voici un exemple de déclarations acceptables pour désigner des chaussettes de travail tricotées avec du fil provenant de bouts de tissus de laine retransformée : «100 % laine récupérée», «100 % laine retransformée» ou 100 % «laine réutilisée». 2. Identité du fournisseur et la provenance L'étiquette doit ndiquer le nom et l'adresse postale complète du fournisseur responsable (manufacturier, importateur ou détaillant) ou indiquer le numéro d'identification enregistré du fournisseur canadien (numéro de CA). 3. Étiquetage d'entretien Les instructions de nettoyage et d'entretien de l'article se retrouvent aussi sur l'étiquette. Elles aident le consommateur à prendre une décision quant à l'achat d'un produit. Page 1 de 1

23 FICHE DIDACTIQUE DE L'ENSEIGANT N O 2 LES FIBRES TEXTILES TEXTILE Nom donné à toute étoffe ou matériau réalisé à partir de fibres ou de filaments naturels, chimiques ou de matériaux textiles. L'industrie textile rassemble de très nombreux métiers tout au long d'une chaîne de transformation allant des matières premières au produit fini. La première étape consiste en la transformation de matières premières issues de fibres naturelles, artificielles ou synthétiques en fils. ORIGINES DES FIBRES TEXTILES 1. Les animaux On désigne par laine les fibres du mouton ainsi que les fibres d'autres animaux (mais dans ce dernier cas, on appelle toujours ces textiles par leur nom) : la chèvre angora, dont les fibres de toison sont désignées par «laine mohair»; le lama, dont les fibres de toison sont désignées par «alpaga»; le lapin albinos ou lapin angora, dont les fibres de toison sont désignées par «Angora»; la chèvre du Cachemire, dont les fibres de toison sont désignées par le même terme; etc. La laine est utilisée dans tous les domaines du textile : tricot, vêtements tissés, chaussants, tissus d'ameublement, tapis et autres. La soie est une fibre textile d'origine animale. Elle est issue du cocon produit par le ver à soie. La technique permettant de produire la soie date de ans av. J.-C. et vient de Chine. L'élevage des vers à soie est appelé sériciculture. À partir du XIXe siècle, on utilise le crin pour doubler et raidir les cols des uniformes militaires, les sacs et les chapeaux. Dès 1840, il sert à confectionner les jupons. Le crin se commercialise en tissu ou en bande. C'est un tissu rigide, léger et solide. Il s'utilise aussi pour créer des effets de volume ou pour garnir les costumes et les coiffures. 2. Les plantes Le coton est une fibre végétale qui entoure les graines d un arbuste communément appelé cotonnier. Depuis le XIXe siècle, il constitue, grâce aux progrès de l'industrialisation et de l'agronomie, la première fibre textile du monde (près de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles). Les fibres du lin cultivé permettent de faire des cordes du tissu ou, plus récemment, des charges isolantes pour des matériaux de construction. La fibre de lin a la particularité d'être une fibre longue (plusieurs dizaines de centimètres), par rapport aux fibres courtes (le coton) ou moyennes (la laine). Le chanvre cultivé est une plante annuelle. Les fibres de la tige servaient à confectionner des vêtements en Chine 600 ans avant J.-C. et en Europe au Moyen Âge. Les vêtements royaux occidentaux étaient souvent constitués de mélanges de chanvre et de lin. Au début du XXe siècle, en Europe, les fibres de chanvre furent remplacées par le coton, originaire des États-Unis. Plus récemment, ces fibres résistantes et à portée de main ont servi à fabriquer des vêtements militaires lors des deux guerres mondiales. À la fin de la Seconde Page 1 de 4

24 Guerre mondiale, elles ont été remplacées par des fibres synthétiques, au tissage plus régulier. Le caoutchouc est un matériau qui peut être obtenu soit par la transformation du latex naturellement sécrété par certains végétaux (par exemple, l'hévéa), soit de façon synthétique. À la fin du XVe siècle, les Européens commencent à observer, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, l usage que font les populations autochtones d'une matière alors inconnue en Europe : balles, bottes, toiles enduites, bouteilles Les fibres synthétiques Les fibres synthétiques servent essentiellement à fabriquer des vêtements. Pour fabriquer des fils synthétiques, on utilise des polymères. Ces chaînes de molécules sont fondues pour ensuite être transformées en fils. La première fibre plastique commercialisée en 1938 est le nylon depuis de nombreux tissus synthétiques ont fait leur apparition, entre autres les fibres acryliques, l'aramide, l'oléfine et le polyester. Le nylon est une matière plastique de type polyamide utilisée comme fibre textile. Tissé avec un fil plat non texturé, il sert pour les doublures, les blouses, les tabliers, les vêtements de sport, les imperméables, les jupes et les chemises plissées et la lingerie. Tissé avec un fil texturé, il sert pour les bas, les collants, les chaussettes, les cols roulés, les maillots de bain, etc. Le polyester est la fibre synthétique la plus produite dans le monde. Il sert notamment à la confection de vêtements de sport et de maillots de bain. On le mélange souvent à d autres fibres, en particulier le coton. L acrylique est une fibre dont on se sert pour imiter ou remplacer les laines, notamment le cachemire. Il s agit d une fibre très légère, agréable à porter qui ne craint pas les intempéries. Le spandex (appellation commerciale : Lycra) est une fibre de polyuréthane qui s étire aisément et qui, même très ajustée, ne gêne pas les mouvements. On l utilise dans la fabrication des vêtements de sport, des soutiens-gorge et des maillots de bain. On utilise la fibre oléfine dans la fabrication des vêtements de sport, des doublures et des vêtements chauds. Hydrophobe, elle assure un séchage rapide. La fibre ingéo est produite à partir du maïs. C est un exemple de fibre synthétique fabriquée de façon propre, car tout au long de sa chaîne de production, elle est fabriquée dans le respect de l environnement. Elle conjugue les qualités d une matière naturelle avec les avantages d une matière synthétique : elle régule l humidité, absorbe peu les odeurs, résiste aux UV et présente une faible inflammabilité. Le lurex est une fibre métallique dont on se sert pour embellir un vêtement. 4. Les minéraux Les textiles comportant de l amiante servent à plusieurs usages : sangles, garnitures de friction, isolants thermiques et électriques, écrans de soudeur, rideaux de théâtre. Page 2 de 4

25 On a recours à la fibre de verre pour la fabrication des tenues spatiales, des planches à repasser et des couvre-matelas, des cordes et des câbles, des fibres de renfort pour les matériaux composites, de certains filets, des tissus ininflammables et des tissus de protection, des fibres qui bloquent le passage du bruit, du feu, du froid, etc. Les fibres, rubans et fils métalliques ont plusieurs usages, notamment la fabrication de toile d or et de bijoux. Le grillage métallique est un tissu grossier fait de fil d acier dont on se sert pour la construction. Dans le passé, tous les textiles étaient faits de fibres naturelles animales, végétales ou minérales. Au XXe siècle, on y a ajouté des fibres artificielles à base de pétrole. De la gaze la plus fine à la toile la plus résistante, chaque textile présente une résistance et un degré de durabilité qui lui est propre. L épaisseur relative des fibres d une étoffe se mesure en deniers ou en tex. Les microfibres se composent de fibres constituées de fils, dont l épaisseur est inférieure à un denier. TRANSFORMATION DES MATIÈRES PREMIÈRES EN VÊTEMENTS Tissage Le tissu est obtenu par tissage, résultat de l'entrecroisement, dans un même plan, de fils disposés dans le sens de la chaîne et de fils disposés, perpendiculairement aux fils de chaîne, dans le sens de la trame. Le liage obtenu entre ces fils de chaîne et de trame se définit comme étant une armure. Tricot Le tricot est une technique permettant de produire une étoffe à partir d'un fil continu de laine ou d'autres fibres textiles. Le tricot se pratique à la main, le plus souvent avec deux grandes aiguilles dont le diamètre varie selon la grosseur du fil utilisé et la grosseur des mailles désirées, mais il peut aussi être réalisé à l'aide d'une machine à tricoter, même s'il n'est plus question de tricotage dans ce cas. Travail au crochet Un crochet est une sorte d'aiguille munie à une de ses extrémités d'une encoche permettant de retenir le fil avec lequel il est possible de réaliser divers ouvrages en mailles. Le terme désigne aussi, par extension, l'ouvrage (dentelle, guipure, napperon, etc.) réalisé à l'aide de cette aiguille. Réaliser un ouvrage au crochet se dit crocheter. Tressage Faire une tresse ou une natte est une manière d'assembler par entrelacement des fils ou des faisceaux de fils. C'est une technique de tissage utilisée dans la confection de cordes. La tresse la plus connue comporte un entrelacement de trois fils ou faisceaux de fils. Nouage Opération de tissage qui consiste à nouer les fils d'une chaîne terminée à ceux de la chaîne nouvelle qui lui succède, les premiers restant passés dans les lames et entre les dents du peigne. Page 3 de 4

26 TRAITEMENTS DES TISSUS Les techniques d'ennoblissement ont pour but de modifier les propriétés du textile «brut». Une fois les textiles préparés (flammage, désencollage, etc.), ils peuvent recevoir un traitement de teinture ou d'impression. Teinture Une teinture est un colorant absorbé par le support et qui se mélange à sa couleur initiale, au lieu de la recouvrir comme un pigment. Par exemple, un tissu bleu plongé dans un bain de teinture jaune deviendra vert, par combinaison du bleu et du jaune. Le principe de la teinture nécessite un produit colorant, un fixateur et de l'eau. La teinture permet d obtenir des textiles de presque toutes les couleurs. On crée des motifs colorés en tissant ensemble des fibres de différentes couleurs, en ajoutant des points colorés au produit achevé (broderie), en recouvrant les parties à imprimer d une substance (cire, paraffine) qui les protège de la teinture (procédé de réserve), en nouant l étoffe à teindre en différents endroits pour jouer sur la densité de la couleur (chinage par teinture), en masquant avec de la cire les parties non teintes (batik) ou en ayant recours à divers procédés d impression sur l étoffe. Impression Opération par laquelle on transfère sur un support les caractères et les illustrations disposés dans les formes, les dessins préparés sur les planches, les cylindres ou les pierres lithographiques; dessin, motif reproduit par ce procédé.une robe avec des impressions à fleurs. L impression à la planche est un procédé artisanal qui consiste à sculpter les motifs dans une planche qu on applique ensuite sur l étoffe.broderiela broderie est un art de décoration des tissus qui consiste à ajouter sur un tissu un motif plat ou en relief fait de fils. Blanchiment Ce procédé consiste à retirer au tissu sa couleur d origine en y appliquant des produits chimiques ou en l exposant au soleil. L étoffe devient alors pâle ou blanche. Les azurants optiques agissent en se déposant sur les vêtements durant le lavage pour améliorer la luminosité des tissus clairs. En fait, ils rendent visibles les UV invisibles, intensifiant ainsi la perception de blancheur des textiles. Leur efficacité varie en fonction du type de tissu et de leur concentration dans l'eau de lavage. Leur effet est cumulatif, de sorte que les nouveaux tissus présentent une fluorescence accrue après plusieurs lavages. Empesage Imprégnation d'empois (produit à base d'amidon) pour donner de la raideur à un tissu. On applique parfois au tissu fini un traitement d empesage, qui en accroît la tenue et la résistance aux faux plis, ou d imperméabilisation, qui le rend lisse et empêche l eau ou d autres liquides de l imprégner. Depuis les années 1990, on a recours aux agents de finissage pour renforcer les tissus et les rendre infroissables. Imperméabilisation Le procédé d imperméabilisation des tissus par adjonction d'une matière obtenue par dissolution du caoutchouc dans un solvant (du naphte porté à ébullition) constitue la dernière étape de l apprêtage des textiles. C'est un processus additif, car on ajoute aux textiles des substances qui modifient leurs caractéristiques spécifiques. L'imperméabilisation peut se faire en enduisant la substance que l'on veut protéger de caoutchouc (caoutchoutage), de liège pulvérisé, de certains hydrocarbures solides (paraffine, etc.), de produits à base d'huile (toiles cirées) ou de goudrons (toiles et papiers goudronnés). L'imperméabilisation peut être obtenue par électrolyse. Source : Page 4 de 4

27 FEUILLE D'ACTIVITÉ DE L'ÉTUDIANT N O 3 La pièce Nom des auteurs : Titre de la pièce : Rédige un court prologue (introduction). Choisir les personnages Nom Âge Homme/ Femme Humain/ Animal Apparence/Personnalité Page 1 de 4

28 Où la pièce se déroule-t-elle (décor)? Quand a-t-elle lieu (jour, nuit, automne, été, présent, passé, etc.)? Quelle en est l intrigue (action, scénario)? Rédige un court épilogue (conclusion). page 2 de 4

29 Personnage Dialogue Action Ex. : Rébecca le castor «Hé, toi! Regarde-moi quand je te parle.» Rébecca se met à agiter vigoureusement sa large queue. Page 3 de 4

30 Personnage Dialogue Action Page 4 de 4

31 FEUILLE DE L'ACTIVITÉ PRÉALABLE DE L'ÉTUDIANT N O 4a Qu est-ce qu une marionnette? Une marionnette est un objet de représentation manipulé par un marionnettiste. La marionnette incarne généralement, mais non obligatoirement, un personnage humain dans une pièce ou une présentation. Soumise à un processus de transformation qui fera d elle un objet animé, elle est le plus souvent manipulée par une personne. Pour fabriquer les marionnettes, on fait appel à une vaste gamme de matériaux qui varient selon l effet recherché et les usages qu on compte faire de la figurine. De construction tantôt très simple, tantôt extrêmement complexe, la marionnette a la capacité singulière de parler de l'humain. Ce qui frappe d'abord est sa formidable diversité et son talent à capter dans les autres arts la matière de son renouvellement. Selon la marionnettiste Anita Sinclair «les marionnettes nous font accepter l horreur, l absurde ou même l impossible et nous les autorisons à dire et à faire des choses qu aucun humain ne pourrait se permettre. Nous les laissons nous parler même lorsque nous refusons le dialogue avec les autres. Nous acceptons qu elles nous sourient même si nous n avons pas été présentés. Nous supportons qu elles nous touchent alors que d autres subiraient des représailles pour un geste semblable.» La marionnette incarne une forme d art très ancienne qui existe vraisemblablement depuis quelque ans. Les sociétés humaines l utilisent depuis des siècles pour animer et communiquer leurs idées et leurs besoins. Il existe différents types de marionnettes de théâtre : Les marionnettes à gaine : Elles sont de type Guignol, où le manipulateur insère sa main dans le corps creux de la marionnette et se jouent en principe derrière un castelet. Page 1 de 2

32 Les marionnettes à contrôle : Elles ont des tiges ou des baguettes type marionnettes de Bunraku. Manipulées par plusieurs manipulateurs à l aide de contrôles fixés sur différentes parties du corps de la marionnette (bras, jambes et tête) se joue à vue ou en théâtre noir (les manipulateurs sont tout de noir vêtus et la marionnette est éclairée par un couloir de lumière : le public ne voit pas les manipulateurs et cela confère un aspect magique au déplacement des marionnettes). Les marionnettes à fils : Il s'agit de figurines suspendues à des fils par plusieurs points d attache (notamment au niveau des bras et des jambes). Le manipulateur peut ainsi leur donner vie par des mouvements en apparence très simples, mais qui nécessitent une véritable connaissance du métier. Ce type de marionnette est aussi appelé fantoche. Les marionnettes à tringle : Il s'agit de marionnettes liégeoises, siciliennes et amiénoises. Les marionnettes à tiges Les animatroniques : Ce sont des automates commandés par des servomoteurs et une télécommande, surtout utilisés dans le cinéma et les effets spéciaux. Les marottes : Ce sont des marionnettes fixées sur un bout de bois. Les marionnettes portées : Dans ce cas, le corps du marionnettiste se trouve à l intérieur du corps de la marionnette, fixée sur la tête ou au dos du marionnettiste. Le théâtre d'objets : Théâtre où l'on se sert d'objets de récupération industrielle qui sont détournés de leur fonction pour en faire des personnages. Les objets sont plus ou moins transformés ou assemblés. Le théâtre de papier : Théâtre où l'on se sert de formes plates ressemblant à de la bande dessinée inspirées des maquettes de décors. Le théâtre d'ombre : Théâtre où l'on se sert de formes dont on voit l ombre projetée sur un écran grâce à une source de lumière. Pour en savoir plus, vous pouvez faire une recherche internet : Page 2 de 2

33 FEUILLE DE L'ACTIVITÉ PRÉALABLE DE L'ÉTUDIANT N O 4b Expressions du visage Page 1 de 1

Les animaux. Les métiers

Les animaux. Les métiers Les animaux Les métiers Les moyens de transport Les fruits Je pratique mon truc de la catégorie: je retrouve les mots dans ma tête. Tu connais maintenant dans quelle catégorie est chacun des mots qu il

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Carnet d activités Dépisteurs de toiles

Carnet d activités Dépisteurs de toiles Carnet d activités Dépisteurs de toiles Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques Nom: Prénom: Classe: Ecole: Règles de vie du Musée Les accompagnateurs sont garants du bon fonctionnement des activités et

Plus en détail

L aquarelle à la maternelle c est possible! 1-Créer une image personnelle

L aquarelle à la maternelle c est possible! 1-Créer une image personnelle Le joli printemps s en vient en chantant faire pousser des fleurs de toutes les couleurs. Beau prétexte pour inviter les enfants à réaliser une image personnelle ayant pour inspiration des fleurs. L aquarelle

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

ALBUM PHOTOS CŒUR SUR SOCLE «CAMPAGNE»

ALBUM PHOTOS CŒUR SUR SOCLE «CAMPAGNE» 37, rue des Chevalleries 37230 Fondettes www.placedesloisirs.com 02 47 53 65 20 ALBUM PHOTOS CŒUR SUR SOCLE «CAMPAGNE» Matériel : Kit R2je «cœur» Porcelaine froide teintée en corail, jaune, vert tendre,

Plus en détail

CODE DE DIRECTIVES PRATIQUES POUR LA MANIPULATION DE MATÉRIEL CONTENANT DE L AMIANTE UNIVERSITÉ DE MONCTON, CAMPUS DE MONCTON

CODE DE DIRECTIVES PRATIQUES POUR LA MANIPULATION DE MATÉRIEL CONTENANT DE L AMIANTE UNIVERSITÉ DE MONCTON, CAMPUS DE MONCTON CODE DE DIRECTIVES PRATIQUES POUR LA MANIPULATION DE MATÉRIEL CONTENANT DE L AMIANTE UNIVERSITÉ DE MONCTON, CAMPUS DE MONCTON Le présent code de directives pratiques s inspire de celui de la province du

Plus en détail

Voici quelques photographies, et quelques questions.

Voici quelques photographies, et quelques questions. Christian Sabathié Tarbes le décembre 2007 aux élèves de la classe Bonjour à tout le monde! Bénédicte Magnin, la Conservatrice du musée Salies a choisi de nous faire découvrir les peintures d une artiste

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

BIENVENUE A LA MAISON DES ARTS

BIENVENUE A LA MAISON DES ARTS BIENVENUE A LA MAISON DES ARTS Exposition de Bernard Rancillac du 15 Mars au 4Mai 2003 Livret jeu pour les enfants Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de Bernard Rancillac

Plus en détail

Si j'étais à ta place

Si j'étais à ta place Si j'étais à ta place Les fiches-consignes avec le début de la phrase sont distribuées par l'enseignant ou tirées au sort. Chaque élève doit compléter sa phrase. Puis il se concerte avec son partenaire

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Duplessis et Borduas... l affrontement!

Duplessis et Borduas... l affrontement! 2 e cycle du secondaire Arts plastiques et Univers social Duplessis et Borduas... l affrontement! Cahier de l élève Nom : Groupe : Élaborée par Ginette Beauregard, Cs de la Capitale, AndréeCaroline Boucher,

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

Je bricole. Romi. avec. Romi Caron. Dominique et Compagnie

Je bricole. Romi. avec. Romi Caron. Dominique et Compagnie Je bricole avec Romi Romi Caron Dominique et Compagnie Je bricole avec Romi Pour tous les enfants à l'esprit créatif. Romi Caron Dominique et Compagnie Je bricole Romi avec Table des matières Pour faire

Plus en détail

APPRENDRE À TOUT DESSINER. vous voulez dessiner? vous ne savez pas dessiner? Ce livre est fait pour vous!

APPRENDRE À TOUT DESSINER. vous voulez dessiner? vous ne savez pas dessiner? Ce livre est fait pour vous! APPRENDRE À TOUT DESSINER vous voulez dessiner? vous ne savez pas dessiner? Ce livre est fait pour vous! OSKAR-APP A TOUT DESSINER.indd 1 21/01/11 13:22:59 copyright pour l éditon originale, Igloo Books

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE. Titre : Comment peut-on décolorer du papier de couleur?

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE. Titre : Comment peut-on décolorer du papier de couleur? PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE Titre : Comment peut-on décolorer du papier de couleur? Thème : Les produits chimiques et les composés organiques Niveau(x) scolaire(s) : 2 e ou 3 e

Plus en détail

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates.

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates. SOINS GENERAUX Lisez attentivement les étiquettes des vêtements Respectez toujours les recommandations des fabricants des machines à laver. Dissolvez bien les détergents pour que ceux-ci ne forment pas

Plus en détail

Le visage. Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique.

Le visage. Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique. Le visage Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique. Travail par groupes de deux élèves placés face à face. Chaque enfant

Plus en détail

Médiathèque Départementale. TAP / Animation dans la bibliothèque

Médiathèque Départementale. TAP / Animation dans la bibliothèque pierresvives TAP / Animation dans la bibliothèque Découverte Christian Voltz TAP / ANIMATION DANS LA BIBLIOTHEQUE Fiche n 6 Intitulé de l action : Découverte de l auteur et l illustrateur Christian Voltz

Plus en détail

Système solaire aux pastels à l huile

Système solaire aux pastels à l huile Projet de destination Système solaire aux pastels à l huile Papier cartonné Recollections, 21.5 cm x 28 cm (81/2 po x 11 po), noir Bloc de papier de bricolage Creatology, 23 cm x 30.4 cm (9 x 12 po), couleurs

Plus en détail

Je découvre le diagramme de Venn

Je découvre le diagramme de Venn Activité 8 Je découvre le diagramme de Venn Au cours de cette activité, l élève découvre le diagramme de Venn et se familiarise avec lui. Pistes d observation L élève : reconnaît les éléments du diagramme

Plus en détail

Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!!

Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!! Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!! L exposé 1. - L auteur / biographie sélective : on ne veut pas toute sa vie (comme Wikipédia) mais les éléments essentiels. A-t-il toujours été auteur de

Plus en détail

2 Vincent VAN GOGH Portrait d Adeline Ravoux. 1890. Le post - impressionnisme.

2 Vincent VAN GOGH Portrait d Adeline Ravoux. 1890. Le post - impressionnisme. LE PORTRAIT EN PEINTURE 1 Léonard DE VINCI La Joconde, Monna Lisa. 1503-1506. La Renaissance. 2 Vincent VAN GOGH Portrait d Adeline Ravoux. 1890. Le post - impressionnisme. 3 Pablo PICASSO Portrait de

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

Qui est. Monet? Pierre-Auguste Renoir, Monet peignant dans son jardin à Argenteuil, 1873, 46 60 cm, Hartford, Wadsworth Atheneum

Qui est. Monet? Pierre-Auguste Renoir, Monet peignant dans son jardin à Argenteuil, 1873, 46 60 cm, Hartford, Wadsworth Atheneum RAFFAELLA RUSSO RICCI Le petit atelier de Monet Qui est Monet? Comment imagines-tu un artiste qui dirait : «J aimerais peindre comme l oiseau chante»? Comme un rossignol ou une alouette, perché sur une

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

COLORISER AUX FEUTRES

COLORISER AUX FEUTRES COLORISER AUX FEUTRES En terme de couleurs, l utilisation des feutres à alcool se rapproche de celle de l encre car on part de la couleur la plus claire pour aller vers les couleurs foncées. Pour obtenir

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Les couleurs A- POUR VOIR LES COULEURS DES OBJETS, IL FAUT LES ÉCLAIRER! Un parcours dans le noir

Les couleurs A- POUR VOIR LES COULEURS DES OBJETS, IL FAUT LES ÉCLAIRER! Un parcours dans le noir Les couleurs Séquence 1 : voir les couleurs des objets Cette séquence offre aux élèves l opportunité d explorer des perceptions visuelles et de constater : - le rôle de l œil ; - le parcours de la lumière

Plus en détail

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue».

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». 1 L Eau Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». Parmi toute cette eau, seule une petite partie n

Plus en détail

En résumé CLASSEMENT TARIFAIRE DES GANTS

En résumé CLASSEMENT TARIFAIRE DES GANTS Ottawa, le 9 octobre 2009 MÉMORANDUM D10-14-29 En résumé CLASSEMENT TARIFAIRE DES GANTS 1. Le présent mémorandum explique la politique administrative de l Agence des services frontaliers du Canada à l

Plus en détail

Jeux optiques, jeux magiques

Jeux optiques, jeux magiques Jeux optiques, jeux magiques Thaumatrope, praxinoscope, zootrope, folioscope drôles de noms pour ces drôles d objets qui permettent de créer des images qui s animent! Fabrique un thaumatrope et tu verras

Plus en détail

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés Les flocages amiantés Exemple photo : Flocage sur structure métallique. Le flocage est une projection de fibres d amiante pur mélangées à un liant. Il est très friable, de couleur blanche, beige, brune

Plus en détail

Questions orientantes possibles pour le circuit des ordures

Questions orientantes possibles pour le circuit des ordures Annexe 1 Questions orientantes possibles pour le circuit des ordures 1. Où mettez-vous les ordures dans votre classe? (responsabilité) 2. Où vont les ordures lorsqu elles sont enlevées de votre classe?

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Textile Museum of Canada 55 Centre Avenue (416) 599-5321 Toronto (Ontario) info@textilemuseum.ca Canada M5G 2H5 www.textilemuseum.

Textile Museum of Canada 55 Centre Avenue (416) 599-5321 Toronto (Ontario) info@textilemuseum.ca Canada M5G 2H5 www.textilemuseum. Exposition virtuelle - Activités pédagogiques sur les textiles pour les élèves de la 5 e à la 8 e année : Faire un bracelet fléché à quatre ou à huit brins Faire un panier Imprimer un motif symétrique

Plus en détail

Chapitre 2 Quelques points de couture à la main. Partie 1 Les points temporaires

Chapitre 2 Quelques points de couture à la main. Partie 1 Les points temporaires Chapitre 2 Quelques points de couture à la main Il existe deux types de points : les points temporaires et les points permanents. Si tu cherches la définition de ces deux mots dans un dictionnaire, tu

Plus en détail

LA PATINE DECORATIVE ACRYLIQUE

LA PATINE DECORATIVE ACRYLIQUE LA PATINE DECORATIVE ACRYLIQUE La patine décorative acrylique est, un effet, souple et rapide particulièrement indiqué pour dissimuler de petites imperfections des subjectiles. La composition de cette

Plus en détail

ARTS VISUELS PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année. Techniques. Atelier pour 3 e année. Atelier pour 1 re année

ARTS VISUELS PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année. Techniques. Atelier pour 3 e année. Atelier pour 1 re année ARTS VISUELS PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année Techniques Atelier pour 1 re année J imprime un monotype B1.4 utiliser des techniques simples dans ses propres œuvres (p. ex., dessin à la craie, peinture

Plus en détail

Objectif : - Faire s interroger les enfants sur l utilité de l eau et sur «où trouve-t-on l eau» et son origine.

Objectif : - Faire s interroger les enfants sur l utilité de l eau et sur «où trouve-t-on l eau» et son origine. Domaine disciplinaire : Découverte du monde de la matière. 1ère séance de la séquence sur l eau. Titre de la séance : L eau dans la nature et dans la maison. Objectif : - Faire s interroger les enfants

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

Accès vers les maths Les formes en moyenne section

Accès vers les maths Les formes en moyenne section Accès vers les maths Les formes en moyenne section P1 P2 P 3 P4 P5 Différencier des formes simples Construction géométrique Jeux de formes Reconnaître, classer et nommer des formes simples des formes autour

Plus en détail

mystère et l aventure

mystère et l aventure La littératie par le mystère et l aventure 4 e à 6 e année Texte de Dominique Bruce et Marie-Helen Goyetche Illustrations de S&S Learning Materials À propos des auteurs : Dominique Bruce enseigne, depuis

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture Le Cercle d Éloan Carnet d Écriture Introduction Un récit fantastique est un genre littéraire où l on transgresse les lois naturelles pour y introduire des éléments surnaturels. Le carnet d écriture du

Plus en détail

Les chasseurs de trésors. Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Les chasseurs de trésors. Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Fiche B Fiche C Fiche C Fiche D Animation du livre Une chasse aux Appréciation de l œuvre CORRIGÉ Production écrite et

Plus en détail

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris).

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris). Les matériaux Je trie les déchets JE DÉCOUVRE QU EST-CE QU UN DÉCHET? Un déchet est tout ce dont on ne se sert plus et dont on se débarrasse. Les déchets peuvent être solides ou liquides, même gazeux.

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

SUR LES TRACES DE CLÉMENT BÉRINI, un des nôtres

SUR LES TRACES DE CLÉMENT BÉRINI, un des nôtres SUR LES TRACES DE CLÉMENT BÉRINI, un des nôtres Activités de 3 e année adaptables à d autres niveaux d'études dessin crayons de couleur Au regard du programme-cadre Éducation artistique, Le curriculum

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Planchers des Appalaches. Guide de protection et d entretien

Planchers des Appalaches. Guide de protection et d entretien Planchers des Appalaches Guide de protection et d entretien Era Design Collection fini huilé Un parquet huilé reflète une certaine esthétique européenne, fondée sur la beauté naturelle du bois. Le fini

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre)

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) Autoportraits photographiques Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) 1-pratique photographique : en se montrant jouer sur les notions propres à la photographie

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1 OMBRES ET LUMIÈRES Ecole primaire «LES MURIERS», Alignan du Vent GS - CP période 5 - DDM vendredi après-midi du 27/04 au 01/06 Références aux instructions officielles : CYCLE 1 Enjeux d apprentissage :

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Sciences et technologie

Sciences et technologie Sciences et technologie 4 e année Jean-Yves D Amour Marcel Thouin Paul Trudel Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques Table des matières Introduction... 5 Systèmes vivants... 7 Activité 1 : Comment

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Activités pour le début de l année scolaire

Activités pour le début de l année scolaire Activités pour le début de l année scolaire A. Dans une classe primaire. 1. Les photos : Le premier jour de la nouvelle classe, prenez une photo individuelle de chaque élève et plusieurs de la classe ensemble.

Plus en détail

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant.

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant. Éléments d écriture Idée Les idées servent de point de départ à l écriture et elles comportent à la fois le sujet choisi et l intention de l auteur. Elles doivent : être exprimées clairement; être précises;

Plus en détail

EXPERIENCES EN CLASSE WARHOL EN S AMUSANT...

EXPERIENCES EN CLASSE WARHOL EN S AMUSANT... EXPERIENCES EN CLASSE WARHOL EN S AMUSANT... Exposition Andy Warhol La Merveilleuse à Dinant Expériences à mener en classe Le monotype une plaque de verre, de la gouache, du papier dessin, un rouleau de

Plus en détail

En collaboration avec. Portfolio techno Guide d utilisation

En collaboration avec. Portfolio techno Guide d utilisation En collaboration avec Portfolio techno Guide d utilisation TABLE DES MATIÈRES 1 1. Présentation générale 2 2. Coup d oeil sur : le concept de construction de l identité francophone le concept de portfolio

Plus en détail

1/ Couleurs et lumières

1/ Couleurs et lumières Programme de formation Coach en Image Module 1 1/ Couleurs et lumières 1.1 Les couleurs sont liées à la lumière 1.2 Principes physiques 1.3 En réalité, il n existe que trois couleurs: RVB 1.4 L oeil en

Plus en détail

Couleur, ombre et lumière

Couleur, ombre et lumière Travaux pratiques de peinture Couleur, ombre et lumière atelier du 12 avril 2013 Animé par Luis Clemente, Maurice Lopès et Jean Pierre Pons Sommaire 1. LA COULEUR DE LA LUMIÈRE... 2 2. LA COULEUR DE LA

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Composition de la fiche :

Fiche Pédagogique. Composition de la fiche : Fiche Pédagogique Cycle II - Cycle III Le Prince au petit pois Texte : Sylvie Chausse Illustrations : Anne Letuffe L atelier du poisson soluble, 2007. La princesse Toinon se mariera dès qu elle aura trouvé

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

La lumière et les ombres.

La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : La notion de source lumineuse : recensement de tout ce qui «produit» de la lumière. Séance n 2 : Propagation rectiligne

Plus en détail

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM Démarquez-vous en étant dans les premiers à offrir une clé USB personnalisée. Bronze, cuivre, acier, argent.925 ou argent.999 Suivez ces étapes faciles

Plus en détail

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Activité : construction d un arbre généalogique ou d un album photos.

Activité : construction d un arbre généalogique ou d un album photos. Activité : construction d un arbre généalogique ou d un album photos. - Arbre pré-fait sur feuille A3 (plusieurs modèles sont mis à disposition). - Stylo quatre couleurs, feutres, ciseaux, colle, taille

Plus en détail

Indications pédagogiques D1 / 35

Indications pédagogiques D1 / 35 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D1 / 35 D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message Objectif opérationnel 5 Décrire

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM Le Comité international pour la documentation (CIDOC) a travaillé plusieurs années au sein de l'icom pour arrêter les données

Plus en détail

Fabrication de papier végétal

Fabrication de papier végétal Atelier d écologie pratique La fabrication manuelle du papier végétal inspire de nombreux artistes. La grande variété de plantes et de matériaux utilisables est impressionnante : la collecte de la matière

Plus en détail

Gravure et la Découpe Laser

Gravure et la Découpe Laser Manuel pour la Gravure et la Découpe Laser www.troteclaser.com Trucs et Astuces pour travailler avec une machine laser Trotec Table des matières 3 Introduction 3 Que peut faire un laser? 4 Les sources

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Projet d animation : «L Arbre d automne»

Projet d animation : «L Arbre d automne» Projet d animation : «L Arbre d automne» Nous proposons aux enfants de créer un arbre avec leurs pieds, leurs mains et leurs doigts en servant de la peinture ; de créer le ciel avec des éponges et de créer

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

isolation thermique et acoustique

isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Rouleaux Panneaux Cloisons Murs & planchers Tuyauteries Survitrages Michel & Christophe Branchu Michel & Christophe Branchu L artisan de sa maison

Plus en détail

Engagement dans l action dans un esprit de coopération et de solidarité

Engagement dans l action dans un esprit de coopération et de solidarité Activité : Guerre et paix Période : Contemporaine Techniques : Modelage, peinture, dessin (logiciel Lopart) Cycle : 3 e But du projet de la ligne du temps virtuelle Se renseigner sur les réalisations plastiques

Plus en détail

Le Dessin pour préparer la sculpture

Le Dessin pour préparer la sculpture Le Dessin pour préparer la sculpture Apprendre à connaître son sujet LE SUJET OBSERVÉ, SA COMPRÉHENSION ET SON VOLUME EN DESSIN 2014 Association francophone pour l éducation artistique en Ontario Des proportions,

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

T-shirt HD T de Russell Instructions pour impression par sublimation

T-shirt HD T de Russell Instructions pour impression par sublimation T-shirt HD T de Russell Instructions pour impression par sublimation *10 couleurs disponibles à partir du 1 er septembre 2014 Table des matières 1. Qu est-ce que la sublimation? 2. Les avantages de la

Plus en détail

Trucs de finition. Des panneaux de toutes tailles à la mesure des bricoleurs! Formats de planches disponibles

Trucs de finition. Des panneaux de toutes tailles à la mesure des bricoleurs! Formats de planches disponibles Des panneaux de toutes tailles à la mesure des bricoleurs! Brico Pano est constitué de planches de pin lamellées-collées que les bricoleurs peuvent tailler et assembler afin de créer des meubles de toutes

Plus en détail

C Projet de lecture FLA 30-2. Poésie et chanson : À mon image. Cahier de l élève. Nom :

C Projet de lecture FLA 30-2. Poésie et chanson : À mon image. Cahier de l élève. Nom : C Projet de lecture Poésie et chanson : À mon image FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : À mon image DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire quelques poèmes et chansons portant sur différents sujets. Tu devras

Plus en détail

Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu.

Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu. Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu. Apprentissage critique Employer ses compétences en littératie pour poser des gestes qui feront une différence dans le monde (littératie

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Lina Rousseau Robert Chiasson. enfants. Lire à des. Illustrations de Marie-Claude Favreau. Préface de Charlotte Guérette

Lina Rousseau Robert Chiasson. enfants. Lire à des. Illustrations de Marie-Claude Favreau. Préface de Charlotte Guérette Lina Rousseau Robert Chiasson Lire à des enfants et animer la lecture guide pour parents et éducateurs Illustrations de Marie-Claude Favreau Préface de Charlotte Guérette 2004 Table des matières Préface

Plus en détail

MON CORPS RESSEMBLE-T-IL À CELUI DES AUTRES?

MON CORPS RESSEMBLE-T-IL À CELUI DES AUTRES? ACTIVITÉ 2 MON CORPS RESSEMBLE-T-IL À CELUI DES AUTRES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de constater qu il n est pas nécessaire d être issu de la même famille

Plus en détail

Atelier de Création et Mise en scène de Marionnettes

Atelier de Création et Mise en scène de Marionnettes Atelier de Création et Mise en scène de Marionnettes Le développement de ce programme a pour but de créer un spectacle de marionnettes, à partir de notre imagination. Nous passerons de l imaginaire au

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail