TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE"

Transcription

1 TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE AOÛT 9 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 1 sur 8

2 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : Juillet 9 INDUSTRIE ,5 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (Source ASSEDIC 12/7) En juillet, l activité des entreprises industrielles de la région s est inscrite en hausse, conformément aux prévisions formulées le mois précédent. Cette augmentation, la première au niveau global depuis le début de l année, a été enregistrée dans tous les secteurs sauf les Biens d Équipement A Variation M/M-1 Prévision M oyenne mobile/ 3 mois 6 Ce regain d activité correspond à une demande mieux orientée,, généralement plus dynamique dans sa composante nationale qu étrangère. Toutefois, dans l Automobile et les Biens de Consommation les ordres à l export ont plus fortement contribué à l essor de la demande globale. L outil industriel a été mieux sollicité, mais les capacités de production demeurent assez largement excédentaires, notamment dans l Automobile. A l inverse dans l agroalimentaire les potentiels ont été mobilisés à un degré élevé Stocks de produits finis carnets de commandes mandes Utilisation des capacités de production CVS (en %) Les stocks ont été renforcés, et s établissent à des niveaux modérément supérieurs aux besoins de l exploitation dans la plupart des secteurs. Ils ressortent importants dans l Automobile. L appréciation portée par les chefs d entreprise sur les carnets de commandes reste très en deçà de la normale dans tous les secteurs sauf toujours dans l agroalimentaire, limentaire, plus proche du niveau souhaité. Les prix des matières premières ont cessé de baisser, et les prix des produits finis sont restés stables TUC Moyenne de longue période Dans ce contexte, les prévisions font état d une stabilité de l activité avec des contrastes selon les secteurs. SERVICES MARCHANDS 45,5 % Poids des effectifs des services marchands par rapport à la totalité des effectifs (Source ASSEDIC 12/7) Face à la contraction de la demande, l activité s est encore affaiblie.. L orientation baissière constatée sur les prix s est poursuivie. Peu d amélioration attendue. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 2 sur 8

3 Industries des biens intermédiaires la totalité de l industrie 32,6 % (Source ASSEDIC 12/7) Confirmant les prévisions, l activité a conservé une orientation favorable avec une augmentation des productions dans une majorité de secteurs. Toutefois, dans la métallurgie un tassement a été enregistré. La demande n a pas varié, s accompagnant d un accroissement des stocks. Les carnets de commande s étoffent t légèrement, mais demeurent très en deçà de la normale. Une nouvelle amélioration serait attendue A mobile / 3 Variation M/M-1 Prévision Moyenne mois Stocks de produits finis carnets de commandes Industrie du bois et du papier L activité a progressé assez sensiblement en juillet. La demande s est stabilisée, malgré le recul des ordres enregistrés à l export. Aussi, les stocks ont-ils augmenté, et ressortent actuellement à des niveaux jugés excédentaires. Les carnets de commandes demeurent inférieurs, mais proches, aux souhaits des chefs d entreprises. Les prix des matières premières n ont pas changé alors que ceux des produits finis sont restés orientés à la baisse. Dans ce contexte, l activité devrait se maintenir dans les semaines à venir. Composants électriques et électroniques Les productions ont été nettement augmentées pour répondre à une demande accrue notamment des clients étrangers souhaitant reconstituer leurs stocks. Les coûts matières sont inchangés et les prix de vente ont enregistré une hausse. Les stocks de produits finis sont jugés adaptés aux besoins de l exploitation. Par contre les carnets de commandes restent très insuffisamment garnis. Pour autant, un nouvel accroissement des productions serait attendu. Chimie, caoutchouc, matières plastiques La reprise d activité semble s être confirmée avec une nouvelle progression des productions. La demande globale s est maintenue, et les commandes reçues de l étranger ont augmenté. L outil de production retrouve un niveau d utilisation plus satisfaisant. Les prix des matières premières ont enregistré une hausse qui n a pas été répercutée sur les prix de vente. Les stocks ont été renforcés et sont désormais excédentaires. Le remplissage des carnets de commandes se fait mieux, même si ces derniers restent insuffisamment étoffés. Les perspectives sont correctement orientées. Métallurgie, transformation des métaux L atonie de la demande, notamment étrangère, s est traduite par un nouveau tassement d activité. Les conditions de marché ont maintenu la pression baissière sur les prix de vente, tandis que ceux des matières premières se sont stabilisés. Les stocks ont été reconstitués et correspondent au niveau souhaité. Malgré une appréciation moins défavorable que précédemment, les chefs d entreprises considèrent les carnets de commandes toujours très faibles. L activité ne devrait pas varier à court terme. Industrie des produits minéraux L activité s est modérément contractée en juillet malgré l accroissement de la demande. Ainsi les carnets de commandes se sont mieux renouvelés et leurs niveaux, toujours insuffisants, apparaissent moins dégradés. Les prévisions sont favorables. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 3 sur 8

4 Industrie Automobile la totalité de l industrie 6 % (Source ASSEDIC 12/ 7) Animée par une augmentation marquée de la production des voitures particulières, l activité du secteur s est confortée en juillet. Mais la progression a été de moindre ampleur dans certains compartiments, notamment les carrossiers, les poids lourds, et même dans les véhicules de loisirs. Les carnets de commandes sont toujours très peu garnis et l outil de production faiblement sollicité. Les perspectives sont positives. (en solde d opinions CVS) J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A Variation M/M-1 Prévision Moyenne mobile / 3 mois, Stocks de produits finis carnets de commandes Les mises en fabrication ont augmenté sensiblement sous l influence d une demande dynamique pour les voitures particulières. Les équipementiers ont été sollicités pour répondre principalement à la production des petites voitures. L amélioration a été beaucoup plus modérée pour les carrossiers et les véhicules de loisirs. Le marché des poids lourds est quant à lui, demeuré atone. La demande sur le marché national nal a bénéficié du plan de soutien, notamment de la prime à la casse. Les capacités de production sont restées malgré tout modérément sollicitées. Les stocks sont encore jugés importants. Le niveau des carnets de commandes demeure particulièrement bas. Les effectifs ont peu varié. Les prix des produits finis se sont orientés à la baisse. L activité devrait progresser assez sensiblement mais avec des disparités selon les différents compartiments du secteur. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 4 sur 8

5 Industries des biens d équipement la totalité de l industrie 24,4 % (Source ASSEDIC 12/ 7) La tendance baissière de l activité a perduré en juillet. La demande s est amenuisée sur le marché hexagonal, et nettement repliée à l export. La contraction des prix des produits finis s est confirmée. Les effectifs ont subi une nouvelle diminution. Le niveau très insuffisant des carnets de commandes demeure. Les perspectives restent défavorables A Variation M/M-1 Prévision Moyenne mobile / 3 mois Stocks de produits finis carnets de commandes Construction navale et aéronautique Dans le prolongement de l évolution observée les mois précédents, l activité s est inscrite en retrait en juillet. La demande a peu progressé sur le marché français et a stagné en provenance de l étranger. Les prix n ont pas évolué. Les carnets de commandes présentent toujours un niveau très faible. La réduction des effectifs s est poursuivie. L outil de production a donc été insuffisamment sollicité. Les prévisions restent défavorables. Équipements mécaniques Le repli de la production on s est prolongé en juillet, en regard d une demande sans relief tant sur le marché intérieur qu à l export. La tendance baissière des prix des produits finis s est quelque peu accentuée. Le niveau des stocks n a pas varié. Les carnets de commandes ressortent très bas. Les capacités de production sont restées à faible niveau. Les effectifs ont diminué. Les perspectives ne laissent pas entrevoir d amélioration à court terme. Équipements électriques et électroniques L activité a enregistré un nouveau recul, de moindre ampleur cependant que celui observé en juin. La demande est restée atone sur le marché national, et s est effritée à l export. Les prix n ont pas enregistré de variation significative, tant pour les intrants que pour les produits finis. La baisse des effectifs s est poursuivie. Face à des carnets de commandes très insuffisants la reconstitution des stocks n a pas été engagée. La baisse de la production devrait se poursuivre pendant l été. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 5 sur 8

6 Industries des biens de consommation la totalité de l industrie 15,1 % (Source ASSEDIC 12/ 6) L activité a enregistré une amélioration avec un rebond de la production et un renforcement de la demande. Les commandes nationales et étrangères ont progressé, mais les carnets restent très insuffisants. Les prix des matières premières ont amorcé un repli. Les stocks sont ajustés à l activité. La tendance à la contraction des effectifs s est poursuivie. Une relative stabilité est attendue à court terme J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J -6 A Variation M/M-1 Prévision Moyenne mobile / 3 mois Stocks de produits finis carnets de commandes 8 9 Imprimerie, reproduction L activité a nettement progressé en juillet. La demande s est confortée, notamment sur le marché national. Mais si l outil de production a été davantage sollicité les stocks de produits finis n ont pas été reconstitués complètement. Les carnets de commandes demeurent toujours insuffisamment garnis. Les prix des matières premières ont subi un net repli, sans répercussion notable sur les prix des produits finis. Les effectifs se sont contractés. Les prévisions sont bien orientées. Habillement, cuir, chaussures Une progression de l activité a été enregistrée. Les outils de production ont été davantage sollicités. Mais les composantes nationale et étrangère de la demande sont restées sans relief. Les carnets de commandes ressortent nettement insuffisants. La contraction des prix des matières premières s est poursuivie, tandis que la stabilité a prévalu pour les produits finis. Les effectifs n ont pas varié significativement. Les perspectives sont prudentes, tablant sur une diminution des mises en fabrication. Équipement du foyer L activité s est redressée ressée en termes de production. La demande globale est demeurée en retrait, bien que les ordres en provenance de l étranger aient été en progrès. Les prix des intrants comme des produits finis n ont pas évolué significativement. Les effectifs ont été maintenus. Les carnets de commandes sont toujours très insuffisants. Les capacités de production demeurent très partiellement sollicitées. Les perspectives font état d un maintien de l activité à court terme. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 6 sur 8

7 Industries alimentaires la totalité de l industrie,6 % (Source ASSEDIC 12/ 7) L activité s est inscrite en hausse sensible, grâce au dynamisme des Industries Alimentaires Diverses et de la Viande. La demande a été plus vigoureuse use dans ces deux secteurs, essentiellement sur le marché intérieur. Les prix, presque stables, sont désormais orientés à la hausse. Les stocks sont jugés à un niveau satisfaisant, comme les carnets de commandes. Une légère progression des productions serait attendue A mobile / 3 Variation M/M-1 Prévision Moyenne mois Stocks de produits finis carnets de commandes Industrie laitière Les volumes produits se sont stabilisés en juillet. La demande globale n a pas évolué, avec des composantes nationales et étrangères maintenues aux niveaux précédents. Les prix des matières premières es ont progressé alors que les prix de vente n ont pas changé. Les stocks demeurent assez fortement excédentaires. Les carnets de commandes ont été mieux renouvelés et apparaissent plus satisfaisants pour les industriels. L activité ne devrait pas varier dans les semaines prochaines. Industrie des boissons Les productions se sont stabilisées. La demande a stagné, tant sur le marché intérieur qu à l export. Les prix n ont pas enregistré de fluctuation significative. Les stocks se sont renforcés, et s établissent à des niveaux jugés trop élevés. Les carnets de commandes sont corrects. Un recul de l activité serait attendu à court terme. Industrie des viandes Le rythme d activité des industries des viandes est resté soutenu, avec un outil de production presque totalement mobilisé. La demande intérieure s est révélée dynamique alors que la demande étrangère est restée stable. Les prix des approvisionnements comme des produits finis n ont pas varié. Les stocks ressortent supérieurs à la normale, et les carnets de commandes sont jugés convenables. Les perspectives demeurent favorablement orientées. Industries alimentaires diverses - Plats cuisinés Les productions se sont inscrites en hausse significative en réponse à une demande nettement plus vigoureuse que précédemment. Les capacités de productions ont été assez largement utilisées. La relative faiblesse des stocks est confirmée. Les carnets de commandes demeurent trop étroits selon les chefs d entreprises qui prévoient une nouvelle progression, mais plus modérée, de l activité. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 7 sur 8

8 Services marchands Poids des effectifs des services marchands par rapport à la totalité des effectifs 45,5 % (Source ASSEDIC 12/7) L affaiblissement de l activité s est poursuivi. La demande s est contractée dans plusieurs secteurs, mais elle est restée dynamique dans l hôtellerie. Les prix ont été orientés à la baisse. L équilibre des trésoreries a été maintenu bien que des tensions soient apparues. La contraction des effectifs s est confirmée. Les prévisions restent prudentes. Activité passée et prévisions Conseil et assistance aux entreprises Activité soutenue dans la continuité des derniers mois mais confirmation d un repli de la demande ; prix très contenus ; trésoreries plus souples ; maintien de ces orientations attendu avec quelques renforts d effectifs A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A Variation M/M-1 Prévision Moyenne mobile / 3 ms Entretien automobile Nouveau recul de l activité mais progression de la demande ; augmentation modérée des prix ; stabilité des effectifs ; trésoreries à l équilibre ; prévisions bien orientées. Hôtellerie Renforcement de la demande mais répercussion modérée sur l activité; faible amélioration de la fréquentation de la clientèle étrangère ; baisse des prix pour partie liée au passage à la TVA à 5,5% ; tensions de trésoreries ; effectifs stables au mieux ; prévisions réservées. Transports routiers Stabilité de l activité ; stagnation de la demande globale malgré l augmentation des ordres en provenance de l étranger ; trésoreries tout juste à l équilibre ; perspectives mieux orientées. Travail temporaire Poursuite de l amélioration de l activité et de la demande ; grilles tarifaires très serrées ; trésoreries équilibrées ; effectifs stables ; prévisions bien orientées à court terme. Ingénierie technique Maintien de l activité ; léger tassement de la demande ; contraction des grilles tarifaires ; quelques tensions de trésorerie ; perspectives plus favorables. Ingénierie informatique Amélioration modérée de l activité ; effritement de la demande ; stabilisation des prix ; trésoreries tout juste à l équilibre ; prévisions prudentes. Nettoyage Confirmation de l atonie de l activité et de la demande subie ces derniers mois ; baisse des prix ; contraction des effectifs ; amélioration attendue. Agences conseil en publicité Stabilisation de l activité grâce à un rebond de la demande ; pression toujours vive sur les prix ; légère amélioration en termes de trésorerie ; effectifs en diminution ; perspectives positives. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 8 sur 8

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE SEPTEMBRE 2009 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Picardie Tendances régionales Numéro 20 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE OCTOBRE 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Septembre 215 Tassement de la production industrielle, activité globale un peu plus soutenue dans les services marchands.

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION AUVERGNE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION AUVERGNE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION AUVERGNE NOVEMBRE 28 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Auvergne Tendances régionales novembre 28 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES CENTRE

TENDANCES RÉGIONALES CENTRE TENDANCES RÉGIONALES CENTRE JUILLET 2006 CENTRE Tendances Régionales Juillet 2006 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : juin 2006 INDUSTRIE 28% des effectifs globaux

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES CHAMPAGNE-ARDENNE

TENDANCES RÉGIONALES CHAMPAGNE-ARDENNE TENDANCES RÉGIONALES CHAMPAGNE-ARDENNE MAI 2007 CHAMPAGNE-ARDENNE Tendances régionales Mai 2007 1 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : AVRIL 2007 INDUSTRIE 30,3 % des effectifs

Plus en détail

TENDANCES REGIONALES PICARDIE

TENDANCES REGIONALES PICARDIE TENDANCES REGIONALES PICARDIE OCTOBRE 2007 Picardie Tendances régionales OCTOBRE 2007 Page 1 sur 7 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : SEPTEMBRE 2007 INDUSTRIE Poids des effectifs

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RHÔNE-ALPES

TENDANCES RÉGIONALES RHÔNE-ALPES TENDANCES RÉGIONALES RHÔNE-ALPES NOVEMBRE 2006 RHÔNE-ALPES - Tendances régionales - novembre 2006 1 Vue d ensemble de l activité économique INDUSTRIE Période sous revue : OCTOBRE 2006 28 % des effectifs

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES BOURGOGNE

TENDANCES RÉGIONALES BOURGOGNE TENDANCES RÉGIONALES BOURGOGNE JUIN 2006 BOURGOGNE Tendances régionales juin 2006 Page 1 sur 6 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : MAI 2006 INDUSTRIE 30,1% des effectifs par rapport

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Août 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 27 1 E R TRIMESTRE 2013 La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en avril 2013 auprès d un échantillon d environ 1 200 entreprises industrielles,

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Franche-Comté Bilan 2014 Perspectives 2015 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Mars 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Le Symop, Syndicat des machines et technologies de production, propose à la presse chaque trimestre un point de conjoncture sur

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 3 4 4ÈME TRIMESTRE La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en janvier 2015 auprès d un échantillon d environ 800 entreprises industrielles,

Plus en détail

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Direction départementale des Hauts-de-Seine Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Enquête Industrie Ile de France - août 2013 : La conjoncture francilienne est mieux

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Franche-Comté Bilan 2012 Perspectives 2013 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont 529 entreprises sarthoises inscrites au RCS ont répondu à cette enquête menée entre le 29 juin et le 10 juillet 2015. Les résultats présentés ont fait l objet d un redressement. N 2 - Juillet 2015 Une

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l hiver 213-214 Vol. 1.4 13 janvier 214 Des signaux positifs ressortent de l enquête menée cet hiver, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014 Direction des Affaires Régionales Aquitaine Banque de France Agen «L Économie en Aquitaine Bilan 2013, Perspectives 2014» Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne Réunion du 14 Banque de France

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

Contexte conjoncturel

Contexte conjoncturel Tendances régionales Les entreprises en Languedoc-Roussillon Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 2ème trimestre 2015 UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE Des indicateurs renforcés ce trimestre en termes de niveau d activité,

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE EST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

DG Trésor Septembre 2015

DG Trésor Septembre 2015 Les échanges commerciaux entre la France et le Portugal au premier semestre 2015 (balance des biens) DG Trésor Septembre 2015 Le déficit commercial de la France avec le Portugal a poursuivi sa décrue au

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

CONJONCTURE ÉCONOMIQUE

CONJONCTURE ÉCONOMIQUE Nous remercions les 1 49 chefs d entreprise contribuant par leur réponse à une meilleure information des décideurs publics sur la situation économique de notre région. Ardennes Numéro 2 Constat 2 nd semestre

Plus en détail

La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement

La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement détérioré dans l ensemble des économies avancées. Ainsi, en France, le climat

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES NORD - PAS-DE-CALAIS

TENDANCES RÉGIONALES NORD - PAS-DE-CALAIS TENDANCES RÉGIONALES NORD - PAS-DE-CALAIS JUILLET 2006 Nord - Pas-de-Calais Tendances régionales Juillet 2006 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : JUIN 2006 INDUSTRIE

Plus en détail

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire Rendez-vous de l Insee Elmostafa Okham Insee Pays de la Loire La situation économique au niveau national Page 2 En 2010, l économie française

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO?

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? PRIX À LA CONSOMMATION 5 Indice général et inflation sous-jacente variation sur 12 mois en % 4 3 Indice général 2 1 Indice hors alimentation et énergie

Plus en détail

La situation économique des Hautes-Pyrénées

La situation économique des Hautes-Pyrénées La situation économique des Hautes-Pyrénées Juillet 2009 CONTEXTE GENERAL Morosité ambiante des chefs d entreprises déjà constatée lors de l enquête de conjoncture en octobre 2008. Hautes-Pyrénées initialement

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 7 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 98 Paris La Défense cedex - Tél. 47 7 6 6 - Fax 47 7 6 8 Coe-Rexecode - 9 avenue

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

La conjoncture en Auvergne

La conjoncture en Auvergne Tendances régionales La conjoncture en Auvergne Enquêtes mensuelles avril 14 Différents indicateurs marquent un redressement de la conjoncture régionale en avril. En particulier, l activité et la demande

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015

Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015 Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015 451 réponses en juillet 2015 65 % de moins de 50 salariés 26,5 % entre 51 et 250 salariés 8,5 % de plus de 250 salariés

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre 2014 - Edition juillet 2014 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Pour mémoire, le second semestre 2013 avait été marqué

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail