BNQ Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BNQ 3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs"

Transcription

1 INFRA 2013 BNQ Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs Paul Gardon ing. Normalisateur 2 décembre 2013 Titre professionnel (Arial 16) Date (Arial 12) Respecte, en tout ou en partie, l orthographe modernisée. CRIQ - Tous droits réservés

2 Résumé de présentation Le Bureau de normalisation du Québec Historique du projet de norme BNQ Le contenu du guide Comment utiliser le guide BNQ - Tous droits réservés 2

3 Le Bureau de normalisation du Québec L organisme de normalisation créé par un décret du Gouvernement du Québec (1961) et mandaté pour : élaborer des normes consensuelles; exercer des activités de reconnaissance de conformité; représenter les intérêts du Québec dans le système national de norme. Le BNQ est accrédité par le Conseil canadien des normes. BNQ - Tous droits réservés 3

4 Le Bureau de normalisation du Québec ISO / CEI ROYAUME- UNI BSI FRANCE AFNOR CANADA CCN ~ 120membres ONGC CSA ULC Élaboration de normes Certification produits, services Certification de systèmes BNQ - Tous droits réservés 4

5 Historique du projet Projet financé par : Ouranos Dans le cadre de l action 21 du Plan d action sur les changements climatique (PACC) du gouvernement du Québec INSPQ MAMROT BNQ - Tous droits réservés 5

6 Historique du projet Intérêts des fournisseurs de produits et de services Intérêt des utilisateurs et des gestionnaires Intérêt général et experts ASSOCIATION DES PAYSAGISTES PROFESSIONNELS DU QUÉBEC (APPQ) VILLE DE MONTRÉAL INSPQ FOURNISSEURS DE PRODUITS DE PÉPINIÈRE QUÉBEC MULTIPLANTS VILLE DE QUÉBEC OURANOS ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGERS DU QUÉBEC MAMROT UQAM, DÉPARTEMENT DE GÉOGRAPHIE ENTREPRENEUR PAYSAGISTE ET GÉNIE CIVIL MEMBRE APPQ SOCIÉTÉ PARC AUTO DU QUÉBEC (SPAQ) ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL GESTION DES EAUX PLUVIALES URBANEX (ROCHE LTÉE) ÉCOLE D ARCHITECTURE DU PAYSAGE, UM BNQ - Tous droits réservés 6

7 Lancement officiel de la norme 14 février 2013 BNQ - Tous droits réservés 7

8 Le contenu du guide 1 OBJET ET DOMAINE D APPLICATION 2 DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 3 DÉFINITIONS 4 CARACTÉRISATION DES ILOTS DE CHALEUR URBAINS 4.1 Le phénomène des ilots de chaleur urbains 4.2 Cartographie des ilots de chaleur urbains au Québec 4.3 Caractéristiques des matériaux de surface des aires de stationnement 4.4 Indicateurs de performance thermique d une aire de stationnement 5 LUTTE AUX ILOTS DE CHALEUR URBAINS 5.1 Mesures de mitigation 5.2 Stratégie de mise en place des mesures de mitigation 5.3 Objectifs de performance et éléments de conception 5.4 Réduire la superficie des aires de stationnement 5.5 Le verdissement des aires de stationnement 5.6 La gestion des eaux pluviales sur le site 6 EXEMPLE D AMÉNAGEMENT D UNE AIRE DE STATIONNEMENT ANNEXES Éléments de conception d une aire de stationnement Recommandations du ministère des affaires municipales, des régions et de l occupation du territoire à l égard de la lutte aux ilots de chaleur urbains par l aménagement des aires de stationnement Techniques permettant le développement d un réseau racinaire sous une chaussée Le programme LEED (crédit 7.1) Références informatives BNQ - Tous droits réservés 8

9 Le contenu du guide Qu est-ce qu un ilots de chaleur urbain? Endroit dans un milieu urbain où la température de l air est plus élevée qu ailleurs (5 C à 10 C) et qui a pour effet d augmenter localement la chaleur ressentie. Cartographie des ilots de chaleur urbain de l INSPQ : BNQ - Tous droits réservés 9

10 Le contenu du guide BNQ - Tous droits réservés 10

11 Le contenu du guide Figure de gauche : image Google Earth; Figure de droite : Y. Baudouin et P. Martin, UQAM, image Landsat 5 du 5 juillet BNQ - Tous droits réservés 11

12 Le contenu du guide Lutte aux ilots de chaleur urbains: o Réduire la superficie de l aire de stationnement (approche règlementaire pour réduire la superficie totale de l aire, le nombre ou la taille des cases de stationnement o Verdir les aires de stationnement et les environs : o conserver les espaces végétalisés naturels et existants sur le site; o planter différents types de végétaux et plus particulièrement des arbres à grand déploiement pour créer de l ombrage à l intérieur de l aire de stationnement et réduire la chaleur ambiante; cela inclut aussi d autres moyens comme les toits vert, les murs végétalisés, etc. o Gérer les eaux de pluie sur le site : o favoriser l infiltration des eaux de pluie dans le sol ou dans les surfaces perméables; o créer des zones d accumulation des eaux de pluie souterraines ou en surface; o Utiliser des surfaces ayant un IRS élevé ou une forte perméabilité (surtout les espaces qui ne sont pas ombragés ou qui sont exposés le plus longtemps au rayonnement solaire. Dans plusieurs cas, il s agit des voies de circulation). BNQ - Tous droits réservés 12

13 Le contenu du guide Sources : photographies de C. Perez et P. Martin, UQAM, BNQ - Tous droits réservés 13

14 Le contenu du guide 3,01 m [10 pi] 0,91 m [3 pi] 3,01 m [10 pi] 1,22 m [4 pi] Source CASEY TREES. Tree Space Design Growing the Tree Out of the Box BNQ - Tous droits réservés 14

15 Le contenu du guide Source Source : M. Glorieux, Saint-Hilaire, BNQ - Tous droits réservés 15

16 Le contenu du guide Source G. Laliberté, Saint-Hyacinthe, 2012 BNQ - Tous droits réservés 16

17 Comment utiliser le guide La norme s adresse aux concepteurs de projets Architectes paysagers Ingénieurs Urbanistes Son utilisation n est pas obligatoire, elle se fait sur une base volontaire. BNQ - Tous droits réservés 17

18 Comment utiliser le guide Les avantages d utiliser le guide pour aménager les aires de stationnement : - confort des utilisateurs - qualité de vie urbaine - amélioration de la santé publique BNQ - Tous droits réservés 18

19 Comment utiliser le guide Comment les gestionnaires techniques peuvent utiliser la norme BNQ ? Simplement en demandant aux concepteurs qui sont mandatés pour préparer des plans et devis d un projet d intégrer les principes et les aménagements proposés dans la norme. BNQ - Tous droits réservés 19

20 Vidéo de promotion BNQ - Tous droits réservés 20

21 Comment utiliser le guide La norme BNQ est disponible gratuitement et peut être téléchargée dans le site Web du BNQ La gratuité de la norme a été rendue possible grâce au soutien financier de la Ville de Montréal et du Fonds vert dans le cadre de l action 21 du Plan d action sur les changements climatiques (PACC) du gouvernement du Québec. BNQ - Tous droits réservés 21

50, RUE SAINTE-CATHERINE O, BUREAU 300, MONTRÉAL (QUÉBEC) H2X 1V4 Ι DBOUCHARD@CREMTL.QC.CA Ι 514.842.2890 X230

50, RUE SAINTE-CATHERINE O, BUREAU 300, MONTRÉAL (QUÉBEC) H2X 1V4 Ι DBOUCHARD@CREMTL.QC.CA Ι 514.842.2890 X230 Norme BNQ 3019-190 Diapo de titre AMÉNAGEMENT DES AIRES DE STATIONNEMENT, GUIDE À L INTENTION DES CONCEPTEURS DANIEL BOUCHARD RESPONSABLE CAMPAGNES TRANSPORT, GES ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE 50, RUE SAINTE-CATHERINE

Plus en détail

LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE

LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE LES ÉLUS EN LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR DANS ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE Gilles Galipeau, urbaniste Institut d urbanisme de Montréal Le 21 novembre 2012 Plan de présentation Le phénomène d îlots de chaleur

Plus en détail

BNQ 3019-190/2013. Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs

BNQ 3019-190/2013. Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs BNQ 3019-190/2013 Lutte aux ilots de chaleur urbains Aménagement des aires de stationnement Guide à l intention des concepteurs Cette page est laissée intentionnellement vierge. BNQ, 2013 BNQ 3019-190/2013

Plus en détail

La canopée urbaine. Nouvel outil, nouveau défi. Marie-Claude Boyce Ville de Montréal. 28 février 2013 AF2R. Le cas de Montréal

La canopée urbaine. Nouvel outil, nouveau défi. Marie-Claude Boyce Ville de Montréal. 28 février 2013 AF2R. Le cas de Montréal La canopée urbaine Nouvel outil, nouveau défi Le cas de Montréal Marie-Claude Boyce Ville de Montréal 28 février 2013 AF2R Plan de la présentation! Introduction! Définitions! Contexte historique! Services

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Dossier BNQ PE 49709 NORMALISATRICE. Marie-Claude Gingras, B. Sc. Bureau de normalisation du Québec

RAPPORT FINAL. Dossier BNQ PE 49709 NORMALISATRICE. Marie-Claude Gingras, B. Sc. Bureau de normalisation du Québec Étude sur la possibilité de mettre en place un système d évaluation de la performance des aires de stationnement pour lutter contre les ilots de chaleur urbains, basée sur le Guide normatif BNQ 3019-190

Plus en détail

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011 Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains Mélissa Giguère 30 mars 2011 Définition Source : Lawrence Berkeley National Laboratory, 2000. 3 Causes des îlots

Plus en détail

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI OFFRE DE FORMATIONS 1 Photo : www.celine Lecomte.com TROUSSE LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE Photo : seir+seir, Creative Commons LA CARAVANE

Plus en détail

La conquête des toits dans une perspective de développement durable Portrait de Montréal

La conquête des toits dans une perspective de développement durable Portrait de Montréal La conquête des toits dans une perspective de développement durable Portrait de Montréal Symposium La Nature, source d innovation pour une métropole durable? Paris, 24 et 25 octobre 2012 Benoit Gariépy,

Plus en détail

Institut de technologie agroalimentaire. Pavillon horticole écoresponsable

Institut de technologie agroalimentaire. Pavillon horticole écoresponsable Pavillon horticole écoresponsable L horticulture ornementale est en pleine mutation. Orientée traditionnellement vers l esthétique, elle prendra son prochain élan en misant sur les bienfaits des végétaux

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

Prolifération des moisissures Normalisation: les options possibles

Prolifération des moisissures Normalisation: les options possibles Rencontre du RTHQ Prolifération des moisissures Normalisation: les options possibles Paul Gardon ing. Coordonnateur, normalisation Date 6 mai 2014 CRIQ - Tous droits réservés Le BNQ, processus de normalisation

Plus en détail

La lutte aux ilots de chaleur urbains par l'aménagement des aires de stationnement

La lutte aux ilots de chaleur urbains par l'aménagement des aires de stationnement Tiré à part Isabelle Boucher 27 mars 2013 ISBN 978-2-550-67432-0 La lutte aux ilots de chaleur urbains par l'aménagement des aires de stationnement Ce document est un tiré à part de l annexe E de la Norme

Plus en détail

Gestion des changements climatiques àla Ville de Montréal État de la situation

Gestion des changements climatiques àla Ville de Montréal État de la situation Gestion des changements climatiques àla Ville de Montréal État de la situation Yvan Rheault, ing. Direction de l environnement et du développement durable Conférence Réseau action climat Canada, Montréal

Plus en détail

Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand

Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand Toiture végétale à l ITA, un projet d étudiant qui voit grand par Brigitte Lavoie, diplomée en TPHE Valéry Simard, diplomée en PCHO Manon Tardif, professeure en Horticulture Institut de Technologie Agro-Alimentaire,

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat quartier de la Gare à Clermont-Ferrand Compléments de diagnostic Les volumes bâtis

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat quartier de la Gare à Clermont-Ferrand Compléments de diagnostic Les volumes bâtis Compléments de diagnostic Les volumes bâtis OPAH du Quartier de la Gare à Clermont Ferrand Diagnostic ique Confort thermique et végétation urbaine Compléments de diagnostic Les volumes bâtis Méthode l

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 : ANALYSE DE L ETAT INITIAL DU SITE ET DE L ENVIRONNEMENT P.13 I. L ENVIRONNEMENT NATUREL : P.15

SOMMAIRE PARTIE 1 : ANALYSE DE L ETAT INITIAL DU SITE ET DE L ENVIRONNEMENT P.13 I. L ENVIRONNEMENT NATUREL : P.15 SOMMAIRE PREAMBULE : P.7 Le Plan Local d Urbanisme dans son contexte réglementaire P.7 Historique des documents réglementaires communaux P.10 INTRODUCTION : P.11 La commune dans son contexte géographique

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut Rosemont- La Petite-Patrie Îlots de chaleur urbains Tout savoir! ce qu il faut Qu est-ce qu un îlot de chaleur? Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des

Plus en détail

9 èmes ASSISES HQE. Aménagement durable : RFSC, Label EcoQuartier, AEU, HQE Aménagement, faut-il choisir? Vers un standard international?

9 èmes ASSISES HQE. Aménagement durable : RFSC, Label EcoQuartier, AEU, HQE Aménagement, faut-il choisir? Vers un standard international? 9 èmes ASSISES HQE Aménagement durable : RFSC, Label EcoQuartier, AEU, HQE Aménagement, faut-il choisir? Vers un standard international? 9 èmes ASSISES HQE Christine KERTESZ, Responsable mandatement, AFNOR

Plus en détail

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Ce document a été formaté pour l impression recto-verso. 55 % 140528-CIMA-Plan-intervention-v6.indd CIMA+, c est une présence et une expertise

Plus en détail

Anjou: des outils pour un. arrondissement vert et en santé

Anjou: des outils pour un. arrondissement vert et en santé Anjou: des outils pour un arrondissement vert et en santé 18 mars 2015 Contexte - géographique Source: Ville de Montréal Contexte - géographique Rivière-des-prairies / Pointes-aux-trembles Montréal Est

Plus en détail

Les normes en transport

Les normes en transport L Le BUREAU de NORMALISATION du QUÉBEC : un partenaire de la normalisation des infrastructures PAUL GARDON, ING. Analyste en technologie et données industrielles COAUTEURS CHRISTIAN TARDIF, ING. Analyste

Plus en détail

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Présenté par : Catherine Lavoie ing. M.Sc. Agente technique Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Plus en détail

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011!

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Introduction! Repenser les toits! Des surfaces à exploiter! Très

Plus en détail

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE Sinteo // à propos de Sinteo Sinteo est un acteur intégré de services et d ingénierie de la performance environnementale, destinés aux professionnels de l immobilier. Avec 140 clients propriétaires, utilisateurs

Plus en détail

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03 RÉSUMÉ Au cours des dernières années, une évolution de l intérêt humain envers l écologie et l environnement s est fait remarquer. En effet, les gens se soucient de plus en plus de leur emprunte écologique

Plus en détail

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Présentation des priorités soussectorielles québécoises en recherche et innovation Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Mise en contexte Rencontres préalables des

Plus en détail

Considérations sur la conception d une toiture neuve

Considérations sur la conception d une toiture neuve Considérations sur la conception d une toiture neuve Par: Claude Frégeau, architecte, OAQ Expertise en enveloppe-bâtiment L essentiel est invisible pour les yeux St-Exupéry claudefregeau@videotron.ca http://pages.videotron.ca/fregeau

Plus en détail

Toitures vertes : bien commun ou bien privé?

Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Toitures vertes : bien commun ou bien privé? Owen A. Rose LEED, M.Arch, B.Comm www.ecologieurbaine.net www.montroyal-avenueverte.org www.ecosensuel.net Toitures vertes à la montréalaise Un vieux concept

Plus en détail

Lucie Taliana responsable de projets

Lucie Taliana responsable de projets Lucie Taliana responsable de projets CRE-MONTRÉAL OBNL indépendant fondé en 1996 Consacré à la protection de l environnement et à la promotion du développement durable sur l île de Montréal Contribue à

Plus en détail

ÎLOTS DE CHALEUR ET RÉGLEMENTATION D URBANISME L EXPÉRIENCE DE ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE ÀMONTRÉAL. Gisèle Bourdages - urbaniste 17 février 2015

ÎLOTS DE CHALEUR ET RÉGLEMENTATION D URBANISME L EXPÉRIENCE DE ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE ÀMONTRÉAL. Gisèle Bourdages - urbaniste 17 février 2015 ÎLOTS DE CHALEUR ET RÉGLEMENTATION D URBANISME L EXPÉRIENCE DE ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE ÀMONTRÉAL Gisèle Bourdages - urbaniste 17 février 2015 Plan de présentation Les mesures réglementaires Le verdissement

Plus en détail

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles UNE PROPRIÉTÉ DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION ET DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL Un lieu de prestige réinventé entre culture et affaires PLACE VILLE-MARIE

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Denis Martel, ing. M.Sc. Pôle d expertise municipale Direction régionale de l'analyse et de l'expertise Bureau de Montréal Ministère

Plus en détail

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux.

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux. R È G L E M E N T S U R L E S P L A NS D I M P L A N T A T I O N E T D I N T É G R A T I O N N O 1 0 0 7-10 Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs Réalisé

Plus en détail

Un espace pour chacun quand les expertises dialoguent

Un espace pour chacun quand les expertises dialoguent Un espace pour chacun quand les expertises dialoguent Contexte montréalais 2005 Diagnostic sur la situation des bibliothèques municipales de la Ville de Montréal et de l agglomération Déficit d espaces

Plus en détail

TESTEZ VOS CONNAISSANCES. LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR URBAINS : Aménagement et gestion du stationnement

TESTEZ VOS CONNAISSANCES. LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR URBAINS : Aménagement et gestion du stationnement TESTEZ VOS CONNAISSANCES LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR URBAINS : Aménagement et gestion du stationnement Consignes Pour chacune des questions, cliquez sur le texte de la réponse de votre choix. Pour passer

Plus en détail

REGROUPEMENT DE LACHINE

REGROUPEMENT DE LACHINE Système géothermique Plancher radiant Enveloppe thermique améliorée REGROUPEMENT DE LACHINE Candidature déposée dans le cadre du Concours Les Phénix de l environnement Catégorie Éducation et sensibilisation/organismes

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

Assemblée publique de consultation 27 janvier 2015. Requalification d un bâtiment industriel 101, avenue Van Horne

Assemblée publique de consultation 27 janvier 2015. Requalification d un bâtiment industriel 101, avenue Van Horne Assemblée publique de consultation 27 janvier 2015 Requalification d un bâtiment industriel 101, avenue Van Horne Autoriser la requalification des façades du bâtiment, son occupation partielle à des fins

Plus en détail

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013 Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs Présenté par Michel Coté ing MBA Présenté par Michel Coté, ing MBA Juin 2013 Présentation Michel Côté ing. MBA GESTION DE CONSTRUCTION FORMATION

Plus en détail

Étape 1. Caractérisation du territoire

Étape 1. Caractérisation du territoire Fiche 2 Conserver et créer des îlots de fraîcheur dans les municipalités Que peuvent faire les municipalités pour lutter contre les îlots de chaleur? La préservation et la création d îlots de fraîcheur

Plus en détail

MEMBRANES DE TOITURE RÉFLÉCHISSANTES

MEMBRANES DE TOITURE RÉFLÉCHISSANTES Slogan à mettre Slogan à mettre Slogan à mettre Slogan à mettre MEMBRANES DE TOITURE RÉFLÉCHISSANTES IRS de 86 Réduction de l absorption de la chaleur par le système Testé selon la norme CSA A123.21-14

Plus en détail

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES URBAN C O R M E I L L E S - E N - PA R I S I S ( 9 5 ) À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES Situé en plein cœur du nouveau quartier des Bois

Plus en détail

Toits verts et autres pratiques pour intégrer la nature en ville

Toits verts et autres pratiques pour intégrer la nature en ville Toits verts et autres pratiques pour intégrer la nature en ville Juliette Patterson Architecte et architecte-paysagiste Catalyse Urbaine Architecture et Paysages FORUM ENVIRONNEMENT Fédération interdiscipinaire

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 1 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Ève Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques INTRODUCTION PROJETS DANS LE SUD OUEST - Propriétaire du 3500 St-Jacques Bureau Bureau Commercial - Expertise en développement de projets immobiliers et gestion de propriétés - Équipe formée d architectes,

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise. Par Julie Ouellet

Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise. Par Julie Ouellet Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise Par Julie Ouellet La Filière ornementale Fournisseurs de produits et services horticoles Jardinerie Pépinières Serres Gazonnières Aménagement paysager

Plus en détail

L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables

L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables Par Paul Dupas, Coordonnateur de projets, Ing.Jr Rencontre municipale de l énergie - AQME

Plus en détail

Appel de propositions 2014 2015

Appel de propositions 2014 2015 Appel de propositions 2014 2015 Sensibiliser les citoyens montréalais de tous âges à l architecture et au design au sein du réseau des bibliothèques de Montréal Date limite : 16 mai 2014 1 Contexte et

Plus en détail

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 Collection images - La ZAC de Bonne à Grenoble - Eric Bernath Juin 2011 Ministère de l'ecologie, du Développement Durable,

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006.

Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006. Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 2 novembre 2006. Titre V ISOLATION THERMIQUE DES BATIMENTS INTRODUCTION GÉNÉRALE CARACTERISTIQUES DES CONSTRUCTIONS

Plus en détail

URBASOFT-AUTORISATION Gestion des processus des permis et autorisations

URBASOFT-AUTORISATION Gestion des processus des permis et autorisations URBASOFT-AUTORISATION Gestion des processus des permis et autorisations Pour qui? URBASOFT-AUTORISATION assiste le gestionnaire municipal dans le cadre des démarches administratives des activités d urbanisme

Plus en détail

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Odette Béliveau: Directrice au Service de l entretien et des composantes architecturales à l UQAM Antoine Trottier: Candidat à la maîtrise en

Plus en détail

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Mars 2006 Le plus important regroupement d organismes environnementaux au Québec Des entreprises d économie sociale dynamiques,

Plus en détail

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane 1 8 286-0550 Legault-Dubois, organisme de service accrédité Tableau des aides financières Programme Clientèle mazout ou propane RENOVEZ EFFICACEMENT, C EST PAYANT! WWW.AEE.GOUV.QC.CA Agence de l efficacité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Démêler les normes NSF et CSA

Démêler les normes NSF et CSA 1 Démêler les normes NSF et CSA Donald Ellis, ing. Direction des eaux municipales Carrefour de l eau Express Congrès annuel de l AESEQ 10 avril 2015 2 Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les

Plus en détail

Les pièces des habitations certifiées LEED sont plus confortables grâce à un système de récupération de chaleur.

Les pièces des habitations certifiées LEED sont plus confortables grâce à un système de récupération de chaleur. Les avantages LEED Environnement Les bâtiments certifiés LEED ont une empreinte écologique moindre car ils permettent de réduire la consommation d énergie et d eau, grâce aux équipements mécaniques et

Plus en détail

Les GES, Inventaire, Plan d action et Plan d adaptation

Les GES, Inventaire, Plan d action et Plan d adaptation VILLE DE TROIS-RIVIÈRES Les GES, Inventaire, Plan d action et Plan d adaptation Jean-Luc Allard, ing. Vice-président, SNC-Lavalin inc., Division Environnement Julien St-Laurent M.Sc. Env. Spécialiste environnement

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTREAL XXVIII e ÉDITION Règlement no. 2015-01 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Eve Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE Planification territoriale et développement durable 4 mai 2012 Miguel HERRERO Judith CÔTÉ Conseillers aux opérations régionales La collection «Planification territoriale

Plus en détail

L efficacité énergétique: Une démarche prioritaire

L efficacité énergétique: Une démarche prioritaire L efficacité énergétique: Une démarche prioritaire Notre organisation (au 31 octobre 2012) 1 ère institution bancaire au Québec 19 920 employés 451 succursales au Canada 2,4 millions de clients particuliers

Plus en détail

À l'assemblée du, le conseil de la ville décrète :

À l'assemblée du, le conseil de la ville décrète : VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA DÉMOLITION, LA CONSTRUCTION, LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION DES BÂTIMENTS POUR LE COLLÈGE NOTRE-DAME SITUÉ AU 3791 CHEMIN QUEEN-MARY Vu le

Plus en détail

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB)

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) Situation géographique Un territoire Ville centre : Bordeaux La 7ème agglomération française (poids démographique) Découpage administratif de la France La France

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

Projet Griffintown PRÉSENTATION DU PROJET. (Montréal 2025) 31 janvier 2 0 0 8

Projet Griffintown PRÉSENTATION DU PROJET. (Montréal 2025) 31 janvier 2 0 0 8 Griffintown (Montréal 2025) 31 janvier 2 0 0 8 (Montréal 2025) Griffintown DESCRIPTION DU PROJET 31 janvier 2 0 0 8 22 31 / 01 / 2008 Présentation du projet 21 23 / 01 / 2008 Présentation du projet - Assemblée

Plus en détail

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville semaine de l architecture contemporaine Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville Adresse : Boulevard Saint Michel, Le Mans Surface : Hors oeuvre nette : 2 229 m2 Habitable : 1 820 m2 Parti architectural

Plus en détail

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE DOCUMENT N 2 : REGLES GENERALES ET PARTICULIERES Décembre 2007 SOMMAIRE ZPPAUP DE LEUCATE DOCUMENT 1 : LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 La direction de l Hôpital général juif (HGJ) s'engage { respecter ses engagements en matière d environnement,

Plus en détail

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE CSFE La toiture-terrasse La réponse à la démarche HQE Sommaire Préambule La toiture-terrasse 03 La réponse à la démarche HQE 04-05 La réponse à la démarche HQE selon la destination de la toiture-terrasse

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 29 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

Programme de compensation des GES de Ville de Laval

Programme de compensation des GES de Ville de Laval Programme de compensation des GES de Ville de Laval Jacinthe Rousseau, Conseillère en Environnement Ville de Laval Fédération Canadienne de municipalités Conférence sur les collectivités durables - Février

Plus en détail

Ilots de chaleur urbain à Paris 12 e séminaire annuel de l observation urbaine

Ilots de chaleur urbain à Paris 12 e séminaire annuel de l observation urbaine Ilots de chaleur urbain à Paris 12 e séminaire annuel de l observation urbaine Jeudi 4 décembre 2014 17 bd Morland - 75004 Paris tél : + 33 (0)1 42 76 22 58 - fax : + 33 (0)1 42 76 1 24 05 http://www.apur.org

Plus en détail

voor professionelen overzicht van de stimuli om duurzaam renoveren te promoten

voor professionelen overzicht van de stimuli om duurzaam renoveren te promoten overzicht van de stimuli voor professionelen om duurzaam renoveren te promoten 25 maart 2014 Hoe kan duurzaam renoveren in Brussel gestimuleerd worden? Joke DOCKX, hoofd van de onderafdeling «Promotie

Plus en détail

MESURES DE LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR URBAINS : GESTION DU STATIONNEMENT ET BONNES PRATIQUES D AMÉNAGEMENT

MESURES DE LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR URBAINS : GESTION DU STATIONNEMENT ET BONNES PRATIQUES D AMÉNAGEMENT MESURES DE LUTTE AUX ÎLOTS DE CHALEUR URBAINS : GESTION DU STATIONNEMENT ET BONNES PRATIQUES D AMÉNAGEMENT Félix Gravel Emmanuel Rondia Conseil régional de l environnement de Montréal JOURNÉE DE FORMATION

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE VILLAGE DE SENNEVILLE BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE Jacques Perreault, inspecteur JANVIER 2013 BROCHURE D INFORMATION BROCHURE D INFORMATION

Plus en détail

Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé

Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé Collège Adrien Cerneau, Sainte-Marie. Réalisé par les professeurs de SVT: Mme MALBOS, Mme TURPIN-ALIBHAYE, Mme MAK-SO-FAT I Profil de l action Public ciblé:

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Conseil permanent des réseaux techniques urbains (RTU)

Conseil permanent des réseaux techniques urbains (RTU) Conseil permanent des réseaux techniques urbains (RTU) par : Denis Bordeleau Directeur Technologies Bell Canada INFRA 2013 - Québec, les 2, 3 et 4 décembre Plan de la présentation Projets terminés 2 Projets

Plus en détail

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES TOITURES Choix Nouveau d un règlement revêtement sur de toiture le développement durable Pour un milieu Agissons ensemble contre les îlots de chaleur urbains et le ruissellement des eaux de pluie! de vie

Plus en détail

Adaptation aux changements climatiques. Le défi du passage de la recherche à la mise en oeuvre

Adaptation aux changements climatiques. Le défi du passage de la recherche à la mise en oeuvre Adaptation aux changements climatiques Le défi du passage de la recherche à la mise en oeuvre Hervé Logé Symposium Ouranos Nov. 2008 L adaptation aux CC comme projet organisationnel n Finalité des efforts

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

PROJET DE TEXTE. DECRET du

PROJET DE TEXTE. DECRET du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires, du logement et de la ruralité PROJET DE TEXTE DECRET du relatif aux travaux d isolation en cas de travaux importants de ravalement de façade,

Plus en détail

Programme Rénoclimat Clientèle gaz naturel

Programme Rénoclimat Clientèle gaz naturel Tableau des aides financières Rénovez efficacement, c est payant! Programme Rénoclimat Clientèle gaz naturel MAISONS UNIFAMILIALES 1, DUPLEX ET TRIPLEX QU EST-CE QUE LE PROGRAMME RÉNOCLIMAT? Rénoclimat

Plus en détail

Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Marie-Michelle Modéry Environnement Canada Séance d information fédérale sur la réglementation environnementale 10

Plus en détail

BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE. Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie

BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE. Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie Le CAUE de Saône-et-Loire Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement OBJECTIFS

Plus en détail

Eau chaude sanitaire solaire

Eau chaude sanitaire solaire Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.0 Fiche d application Thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports

Plus en détail

Gestion des eaux pluviales sur toits plats - Impacts et enjeux

Gestion des eaux pluviales sur toits plats - Impacts et enjeux Gestion des eaux pluviales sur toits plats - Impacts et enjeux Congrès INFRA 2015 21 E Édition 2 décembre 2015 Driss Ellassraoui, ing. Riadh Ayadi, ing. M.ing PLAN DE LA PRÉSENTATION Mise en contexte Présentation

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements Dossier de presse Lancement de la norme en gestion responsable d évènements 8 juin 2010 Qu est ce qu un évènement responsable? Une gestion responsable d évènements intègre le développement durable à toutes

Plus en détail

Centre des opérations de transports collectifs certifié LEED argent de Saint John. Webinaire de la FCM 16 février 2012

Centre des opérations de transports collectifs certifié LEED argent de Saint John. Webinaire de la FCM 16 février 2012 Centre des opérations de transports collectifs certifié LEED argent de Saint John Webinaire de la FCM 16 février 2012 Table des matières Aperçu du projet et des objectifs Comment ce projet est-il devenu

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 5 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

Villes, climat et Changement Climatique. Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques

Villes, climat et Changement Climatique. Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques Villes, climat et Changement Climatique Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques Villes et changement climatique Des impacts divers et variés d'une ville à l'autre : Hausse du niveau

Plus en détail

Cultiver Montréal Le futur de l agriculture urbaine Présentation par Elsie Lefebvre Conseillère de ville du district Villeray Juin 2012 Agriculture urbaine - 2012 L agriculture urbaine prend diverses formes

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 4. Performances environnementales. Fiche :Performances environnementales renforcées Fiche alimentée par le travail réalisé dans le cadre d une démarche engagée avec Saint-Etienne-

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail