Description du système solaire. 2ème Partie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Description du système solaire. 2ème Partie"

Transcription

1 Université Lille 1 Licence Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement UE Sciences de l'univers Introduction à l'astronomie et à l'astrophysique Description du système solaire 2ème Partie 1/18

2 Description du système solaire IV. Le Soleil Généralités Intérieur du Soleil Atmosphère Vent solaire Cycle solaire 2/18

3 IV. Le Soleil: généralités Soleil = étoile, i.e. un astre qui produit sa propre énergie (fusion thermonucléaire) formé de gaz : hydrogène (73.46%), hélium (24.85%) équilibre entre 2 forces: - gravitation qui tend à faire s'effondrer le gaz sur lui-même - rayonnement qui tend à éloigner les particules les unes des autres équilibre stable sur dix milliards d'années fournit l'essentiel de l'énergie que les planètes du système solaire reçoivent étoile très largement étudiée avec une grande précision temporelle et spatiale 3/18

4 IV. Le Soleil: généralités ordres de grandeur : âge durée de vie distance à la Terre diamètre masse 4.5 x 10 9 ans ans 150 x 10 6 km (1 UA) 1.4 x 10 6 km 2 x kg masse volumique 1,41 g.cm -3 (eau = 1; Terre = 5.5) puissance rayonnée 4 x W énergie reçue par la Terre 1353 W.m -2 température centre 15 x 10 6 K; surface 5800 K 4/18

5 IV. Le Soleil: généralités structure interne 5/18

6 IV. Le Soleil: généralités 2 grandes zones : l'intérieur et l'atmosphère intérieur = toute la région inaccessible par des moyens optiques surface = limite supérieure de l intérieur solaire, altitude à partir de laquelle les photons à 500 nm (visible) se propagent librement intérieur solaire composé de 3 régions: noyau zone radiative zone convective atmosphère composée de 3 zones: photosphère chromosphère couronne 6/18

7 IV. Le Soleil: intérieur noyau région centrale, jusqu à 0.3 rayon solaire, 60 % de la masse température ~15 x 10 6 K région d'où provient toute l'énergie solaire (réactions thermonucléaires de fusion H He) dégagée sous forme de rayonnement 7/18

8 IV. Le Soleil: intérieur zone radiative de 0.3 à 0.8 rayon solaire, 1/3 de la masse diminution température jusqu à 1.3 x 10 6 K énergie émise par le coeur transférée vers la surface sous forme de photons photons en collision avec les particules (atomes ionisés) du milieu 2 effets: 1. ralentir la sortie des photons (10 6 ans au lieu de 2.5 sec) 2. diminuer progressivement l'énergie des photons 8/18

9 IV. Le Soleil: intérieur zone convective dernière couche de l intérieur solaire diminution température jusqu à ~ 6000 K énergie transportée vers la surface par convection : - chauffage de la matière (par rayonnement) qui remonte - refroidissement à proximité de la surface - renfoncement convection visible au niveau de la photosphère sous forme de granulation 9/18

10 IV. Le Soleil: atmosphère photosphère 1 ère couche de l'atmosphère visible à l'œil nu environ 500 km d'épaisseur température ~ 5800 K 99% de la lumière émise par le Soleil provient de la photosphère 10/18

11 IV. Le Soleil: atmosphère photosphère structures caractéristiques: granules (sommet des cellules convectives) taches solaires signature du champ magnétique durée : quelques heures à plusieurs semaines 11/18

12 IV. Le Soleil: atmosphère liseré rougeâtre visible lors des éclipses totales peut être observée grâce à des filtres spéciaux (Ha) 12/18

13 IV. Le Soleil: atmosphère chromosphère protubérances (plasma dense piégé par le champ magnétique) 13/18

14 IV. Le Soleil: atmosphère atmosphère extérieure du Soleil, qui s'étend dans le milieu interplanétaire plasma très peu dense ( observable en visible au cours d'une éclipse) température jusqu'à quelques millions de Kelvin 14/18

15 IV. Le Soleil: atmosphère couronne phénomènes violents: éruptions (brusque libération d'une quantité importante d'énergie) trous coronaux: régions, parfois de très grande taille (jusqu'a 50% de la surface), où les lignes de champ magnétique s ouvrent vers l espace au lieu de se refermer sur le Soleil émission continue de particules (gaz ionisé) dans l espace (vent solaire) couronne avec trou coronal (UV) 15/18

16 IV. Le Soleil: vent solaire Terre: champ magnétique (engendré par les mouvements du noyau liquide de fer) magnétosphère (enveloppe magnétique) permet de dévier le vent solaire selon l orientation des lignes de champ magnétique, des particules du vent solaire peuvent pénétrer dans l atmosphère 16/18

17 IV. Le Soleil: vent solaire aurores polaires (boréales au nord, australes au sud): interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère observables près des cercles polaires 17/18

18 IV. Le Soleil: cycle solaire période ~ 11 ans suivi par le nombre apparent de taches et le nombre d'éruptions 18/18

Le Soleil : principales caractéristiques

Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil est une étoile ordinaire de type spectral G (de séquence principale) parmi les 200 milliards que compte notre Galaxie. Etant proche de nous (8 mn lumière,

Plus en détail

Fiche pédagogique n 18a. Le soleil - notre étoile

Fiche pédagogique n 18a. Le soleil - notre étoile Fiche pédagogique n 18a Le soleil - notre étoile Le Soleil est l'étoile la plus proche de nous. C'est une boule de gaz énorme et lumineuse comme d'autres étoiles dans l'univers. Il se compose de plusieurs

Plus en détail

Chapitre 11 Le Soleil revised 2015.notebook. October 06, 2015 LE SOLEIL. Lis p Fais les quesons p.397.

Chapitre 11 Le Soleil revised 2015.notebook. October 06, 2015 LE SOLEIL. Lis p Fais les quesons p.397. LE SOLEIL Lis p.390 394. Fais les quesons p.397. 1 1. a) Qu'est-ce qui provoque les réactions thermonucléaires? b) Quel changement chimique se produit lors d'une réaction thermonucléaire? c) Quels sont

Plus en détail

L observation solaire au PST

L observation solaire au PST Plan de l exposé -Historique -Notre étoile, le Soleil - Les filtres Coronado -Le Personal Solar Telescope -Observation solaire Halpha -Photographie solaire Halpha Historique Historique -1223 Première référence

Plus en détail

Le Soleil. Introduction 19. Page 1 sur 1

Le Soleil. Introduction 19. Page 1 sur 1 Introduction 19 Le Soleil Le Soleil est l'étoile la plus près de nous. Son étude revêt une grande importance en astronomie, car plusieurs phénomènes qui sont étudiés indirectement chez les autres étoiles

Plus en détail

Sc9.4.2 carnet 2013 complété.notebook. October 15, 2013

Sc9.4.2 carnet 2013 complété.notebook. October 15, 2013 1 2 3 4 La couronne (3 000 000 o C) la chromosphère (de 6000 à 20 000 o C) La photosphère (environ 6 000 o C) Le coeur (15 000 000 o C) une tache solaire (3 500 o C.) une protubérance une éruption La couronne

Plus en détail

Les étoiles. 2ème Partie

Les étoiles. 2ème Partie Université Lille 1 Licence Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement UE Sciences de l'univers Introduction à l astronomie et à l'astrophysique Les étoiles 2ème Partie 1/25 Plan du cours I.

Plus en détail

Le soleil. Olivier LAURENT

Le soleil. Olivier LAURENT Le soleil Olivier LAURENT Propriétés Rayon : 696 342 km (= 109 fois le rayon de la Terre = 1,8 fois la distance Terre - Lune) Masse : 1,988.10 30 kg (= 330 000 fois la masse de la Terre) Densité moyenne

Plus en détail

Le Soleil. Le symbole astronomique et astrologique du Soleil est un cercle avec un point en son centre :

Le Soleil. Le symbole astronomique et astrologique du Soleil est un cercle avec un point en son centre : Le Soleil Le symbole astronomique et astrologique du Soleil est un cercle avec un point en son centre : Le Soleil fait partie de la Voie Lactée. Il se situe à environ 28 000 annéeslumière du centre. Et

Plus en détail

3 partie : l activité solaire

3 partie : l activité solaire 3 partie : l activité solaire Premier septembre entre 11 heures 18 et 11 heures 23 17 heures plus tard Dans la nuit du 2 au 3 septembre 1 septembre 1859 une des plus violentes éruptions solaires Les

Plus en détail

Le Soleil, qu est-ce que c est?

Le Soleil, qu est-ce que c est? Lure, Juillet 2018 Le Soleil, qu est-ce que c est? LE SOLEIL, UNE ETOILE ORDINAIRE Orbite à 25000-28000 a.l. du centre de la Voie Lactée en 226 Mannées (vitesse orbitale 227km/s) Oscille à +/-230 a.l.

Plus en détail

Notre Soleil. Centre de notre Système Solaire

Notre Soleil. Centre de notre Système Solaire Notre Soleil Centre de notre Système Solaire Notre Soleil Le Soleil représente 99,86% de la masse dans le système solaire. Il est trois quarts d'hydrogène et un quart hélium. Plus d'un million de terres

Plus en détail

Le Soleil. video. Steele Hill, SOHO/NASA s Goddard Space Flight Center

Le Soleil. video. Steele Hill, SOHO/NASA s Goddard Space Flight Center Le Soleil Steele Hill, SOHO/NASA s Goddard Space Flight Center Voyage de la Terre au Soleil Elevons nous de la Maison Blanche vers l espace, dépassons la lune. Croisons Mercure sur le chemin glissons sur

Plus en détail

III. Le système solaire. Soleil et galaxie

III. Le système solaire. Soleil et galaxie III. Le système solaire Soleil et galaxie Notre galaxie : la Voie Lactée disque plat avec un bulbe central ~ 2 10 11 étoiles réparties dans bras spiraux La Voie Lactée : Mouvement de rotation dans le plan

Plus en détail

Quelques instants de physique : les aurores polaires

Quelques instants de physique : les aurores polaires Quelques instants de physique : les aurores polaires Par Luce Abouaf, mardi 5 mai 2015 La présentation s est déroulée devant environ 40 participants. Luce Abouaf a remercié les Anciens qui ont participé

Plus en détail

Polaires, Boréales ou Australes. Les aurores

Polaires, Boréales ou Australes. Les aurores Polaires, Boréales ou Australes Les aurores Plusieurs questions se posent : pourquoi polaires, boréales ou australes? comment se créent-elles? que voit-on exactement? où les voir? Les aurores sont des

Plus en détail

Le Soleil, notre étoile

Le Soleil, notre étoile Le Soleil, notre étoile D après le site «Astronomie et mécanique céleste» de l UFE de l observatoire de Paris et le site du LESIA Introduction Le Soleil est une étoile, mais c est aussi notre étoile, beaucoup

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation

Les objets astronomiques et leur observation Les objets astronomiques et leur observation Option M1 Master Sciences, option Physique 20h cours + 8h TD S. Derrière B. Vollmer R. Ibata L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation

Plus en détail

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin!

Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Sciences 9 e année Nom classe Sc9.4.2 : Le système solaire et plus loin! Plan du carnet et guide d étude 1. Le soleil (p.390-394, 397) a. L importance du soleil à la vie sur la Terre. b. Les réactions

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

Lycée Maintenon Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 8 avril 2015~ Université de Toulon et du Var

Lycée Maintenon Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 8 avril 2015~ Université de Toulon et du Var Lycée Maintenon Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 8 avril 2015~ Université de Toulon et du Var Introduction : La Terre et le Soleil 1/ Le Soleil. a/ Sa composition. b/ Les taches solaires. 2/ Observation

Plus en détail

LE SOLEIL (2) ETUDE PHYSIQUE EXTERNE

LE SOLEIL (2) ETUDE PHYSIQUE EXTERNE LE SOLEIL (2) ETUDE PHYSIQUE EXTERNE SURFACE ET ATMOSPHERE SOLAIRE Le Soleil visible se compose de trois couches: la photosphère ou sphère de lumière qui constitue en quelque sorte la «surface» du Soleil

Plus en détail

Vanina MELCHIOR. Célia VERHOFDSTADT

Vanina MELCHIOR. Célia VERHOFDSTADT Vanina MELCHIOR Célia VERHOFDSTADT Mai 2009 Les étoiles 1. Quelle est la plus proche étoile hors du système solaire? 2. Y a-t-il des planètes autour d'autres étoiles? 3. Comment naissent les étoiles? 4.

Plus en détail

Cours 3 : chapitre I, 2 e partie

Cours 3 : chapitre I, 2 e partie Cours 3 : chapitre I, 2 e partie On introduit le rayonnement du corps noir Pourquoi? Le rayonnement d'une étoile est comparable à celui d'un corps noir. Une étoile est très épaisse. C'est une source d'énergie

Plus en détail

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation :

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation : Couleurs et images Physique LE PHOTON I- Lumière et énergie 1- Préalable La lumière transporte de l : Une lampe de poche de la lumière grâce à l énergie fournie par les piles qui s usent. La matière récupère

Plus en détail

Réponse de l ionosphère et de la thermosphère au forçage solaire. Jean Lilensten

Réponse de l ionosphère et de la thermosphère au forçage solaire. Jean Lilensten Réponse de l ionosphère et de la thermosphère au forçage solaire Jean Lilensten Quelles énergies à la surface du Soleil? Rayonnement Moyen : 10 12 W.m -2 Dans un événement éruptif : jusqu à 10 11 W.m -2

Plus en détail

L. BENSLAMA CHAPITRE 1: LA TERRE AU SEIN DE L UNIVERS

L. BENSLAMA CHAPITRE 1: LA TERRE AU SEIN DE L UNIVERS L. BENSLAMA CHAPITRE 1: LA TERRE AU SEIN DE L UNIVERS INTRODUCTION & DEFINITIONS L'Univers ou Cosmos est l'ensemble de tout ce qui existe, régi par un certain nombre de lois. La cosmologie cherche à appréhender

Plus en détail

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Quand on ne sait pas! Le système solaire est constitué des objets suivants qu il faut savoir identifier : étoiles, planètes gazeuses,

Plus en détail

Emission lumineuse des étoiles.

Emission lumineuse des étoiles. Emission lumineuse des étoiles. Principes d émission du rayonnement électromagnétique. Tout corps recevant de l énergie, soit interne, soit externe, se met en équilibre thermique : chaleur reçue = chaleur

Plus en détail

Conférence du bureau des longitudes 7 Mars 2012

Conférence du bureau des longitudes 7 Mars 2012 Le Soleil: une étoile magnétique et active, source de particules énergétiques Nicole Vilmer LESIA Observatoire Paris Conférence du bureau des longitudes 7 Mars 2012 Le Soleil et son influence sur la Terre

Plus en détail

Les étoiles. Naissance, vie et mort

Les étoiles. Naissance, vie et mort Les étoiles Naissance, vie et mort Naissance : Les Piliers de la création On pensait qu il fallait une collision de galaxies pour avoir formation d étoiles, mais on sait maintenant que ce n est pas la

Plus en détail

UE libre UBO CLIMAT : Plan du chapitre N 2 ~ 78 % O 2 ~ 21 % Ar ~ 1 % H 2 0 ~ 0.5 % CO 2 ~ 0.04 % Chapitre 4 Circulation atmosphérique

UE libre UBO CLIMAT : Plan du chapitre N 2 ~ 78 % O 2 ~ 21 % Ar ~ 1 % H 2 0 ~ 0.5 % CO 2 ~ 0.04 % Chapitre 4 Circulation atmosphérique UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Plan du chapitre Comprendre comment la pression et la température atmosphérique sont reliées entre elles Établir les forces motrices responsables du mouvement

Plus en détail

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY

DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE. Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY DU SOLEIL A LA TERRE AÉRONOMIE ET MÉTÉOROLOGIE DE L'ESPACE Jean LILENSTEN et Pierre-Louis BLELLY Presses Universitaires de Grenoble 1999 TABLE DES MA TIÈRES Préambule 5 Introduction 7 Chapitre I - Soleil,

Plus en détail

L'origine de la matière

L'origine de la matière L'origine de la matière Objectifs : - Connaître et comprendre l'origine de la matière - Savoir que la matière observable est partout la même - Savoir que la matière obéit aux même lois partout dans l'univers

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la vie 2 Actuellement on note la présence de vie que sur Terre. Y- a-t-il de la

Plus en détail

association d astronomie VEGA à Plaisir éclipse du 20/03/2015

association d astronomie VEGA à Plaisir éclipse du 20/03/2015 association d astronomie VEGA à Plaisir éclipse du 20/03/2015 éclipse partielle du Soleil par la Lune croissant de Soleil croissant de Lune éclipse de Soleil totale 8 planètes tournent autour du Soleil

Plus en détail

Comment définir le rayon d'un astre?

Comment définir le rayon d'un astre? Diapo 1 Comment définir le rayon d'un astre? Cédric Mulet-Marquis, ENS Lyon UPL 09-10 NASA Diapo 2 La Terre solide Une première approche Forme très proche d'une sphère, taille connue dès l'antiquité Mesure

Plus en détail

LES NEBULEUSES PLANETAIRES. Laurent CASSIGNARD Mai 2016

LES NEBULEUSES PLANETAIRES. Laurent CASSIGNARD Mai 2016 1 LES NEBULEUSES PLANETAIRES Laurent CASSIGNARD Mai 2016 Historique 2 Première découverte : M 27 par Charles Messier en 1764 Seconde découverte : M 57 par Antoine Darquier de Pellepoix en 1779 Puis : M

Plus en détail

ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!!

ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!! Le Soleil ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!! Les astronomes qui observent régulièrement

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution I - La Terre dans le système solaire Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction à

Plus en détail

Généralités sur les plasmas chauds

Généralités sur les plasmas chauds I.1 Introduction Le plasma a été d'abord identifié dans un tube de Crookes, et ainsi décrit par Sir William Crookes en 1879, qui l'avait appelé "la matière radiante". La nature de la matière dans le tube

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Sur cette image, les distances ne sont pas à l échelle pour des raisons pratiques; en effet si le Soleil était une sphère d 1 mètre de diamètre, la

Sur cette image, les distances ne sont pas à l échelle pour des raisons pratiques; en effet si le Soleil était une sphère d 1 mètre de diamètre, la 1 Sur cette image, les distances ne sont pas à l échelle pour des raisons pratiques; en effet si le Soleil était une sphère d 1 mètre de diamètre, la Terre serait alors une petite bille de 9 millimètres

Plus en détail

Vie et mort des étoiles

Vie et mort des étoiles Vie et mort des étoiles Formation et caractéristiques Les étoiles naissent dans des gigantesques nuages de gaz et de poussières : les nébuleuses. Pendant des millions d'années, ces nébuleuses vont s'effondrer

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

Thème 1 : Onde et matière

Thème 1 : Onde et matière Thème 1 : Onde et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Activité 1 : Atmosphère et rayonnement dans l univers p16 1) a) La grandeur portée en ordonnée représente la proportion

Plus en détail

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation CHAPITRE 2 Les messages de la lumière L observation de la lumière des étoiles nous permis (C.f. TP1) d obtenir des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation

Plus en détail

Interactions fondamentales

Interactions fondamentales Interactions fondamentales I. Les particules élémentaires de la matière L ensemble de la matière qui nous entoure est composée uniquement à partir de trois types de particules, on les appelle particules

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Les phénomènes astronomiques

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Les phénomènes astronomiques Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Les phénomènes astronomiques Nom: Prénom: Groupe: Date: Les unités de mesure Parce que l'univers est très vaste, il nous faut des unité de mesure

Plus en détail

Les taches et le spectre solaire

Les taches et le spectre solaire Les taches et le spectre solaire Alexandre Costa, Beatriz García, Ricardo Moreno Union Astronomique Internationale, Secundária Escola de Loulé, Portugal Université Technologique Nationale, Argentine Colegio

Plus en détail

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime L Astronomie DU VISIBLE Quelques années plus tard, Isaac Newton a l'idée de construire un télescope non pas avec des lentilles, mais avec des miroirs. Ce télescope porte le nom de télescope à réflexion

Plus en détail

Interactions fondamentales

Interactions fondamentales Interactions fondamentales I. Les particules élémentaires de la matière L ensemble de la matière qui nous entoure est composée uniquement à partir de trois types de particules, on les appelle particules

Plus en détail

CHAP I : L'électromagnétisme (partie II)

CHAP I : L'électromagnétisme (partie II) 1 CHAP I : L'électromagnétisme (partie II) I- LA FORCE ÉLECTROMAGNÉTIQUE 2 1) Notion de mathématique: le produit vectoriel 2 II- ACTION D UN CHAMP MAGNÉTIQUE SUR UNE PARTICULE CHARGÉE 2 1) Expérience 1

Plus en détail

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers Une première présentation de l Univers Thème : Univers Objectifs Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique

Plus en détail

Densité Distance au soleil (en million de km)

Densité Distance au soleil (en million de km) Atmosphères d autres planètes : Mercure Mercure, observée par la sonde Mariner-10 en 1974 et 1975, n'a ni atmosphère ni eau, sa pression au sol est quasi nulle ( 10-11 Pa). Cette composition montre qu'elle

Plus en détail

Petite promenade dans l Univers du chaud et du froid

Petite promenade dans l Univers du chaud et du froid Petite promenade dans l Univers du chaud et du froid Notre point de départ: la Terre et sa douceur Temp. moyenne: 16 C mais Temp. max: 58 C (air) (Libye, Vallée de la mort) Temp. min: -93 C La température

Plus en détail

LES PLASMAS AU CŒUR DE LA

LES PLASMAS AU CŒUR DE LA LES PLASMAS AU CŒUR DE LA MULTIDISCIPLINARITÉ Joëlle Margot Professeure, Département de Physique, Université de Montréal Directrice de Plasma Québec, regroupement stratégique en science et applications

Plus en détail

COURS D ASTRONOMIE POUR CRPE TROISIÈME PARTIE. Les phases de la Lune

COURS D ASTRONOMIE POUR CRPE TROISIÈME PARTIE. Les phases de la Lune COURS D ASTRONOMIE POUR CRPE TROISIÈME PARTIE (Site de Bonneville) Les phases de la Lune La Lune reçoit la lumière du Soleil. Une moitié de sa surface est éclairée, l autre est dans l ombre. La partie

Plus en détail

Structure de l univers

Structure de l univers Structure de l univers Vous êtes ici Systèmes planétaires - un exemple : le Système Solaire Planètes telluriques Planètes géantes Comètes Ceinture de Kuiper (63 satellites) (50 satellites) (27 satellites)

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie

FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie 1. Origine du flux thermique Une partie de la chaleur de la Terre est une relique de sa formation, il y a 4,55 milliards d'années.

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE A. l Univers 1. Unités spécifiques de longueurs - Unité astronomique : 150 millions de km (distance moyenne Terre/Soleil) - Année

Plus en détail

Jupiter. Jupiter est la cinquième planète de notre système solaire, située entre la ceinture d'astéroïdes et Saturne.

Jupiter. Jupiter est la cinquième planète de notre système solaire, située entre la ceinture d'astéroïdes et Saturne. Jupiter Jupiter est la cinquième planète de notre système solaire, située entre la ceinture d'astéroïdes et Saturne. Caractéristiques Physiques Diamètre équatorial Distance du soleil Température Nombre

Plus en détail

Le Soleil et la Terre, une relation qui peut être orageuse

Le Soleil et la Terre, une relation qui peut être orageuse Laboratoire en Lutte Le Soleil et la Terre, une relation qui peut être orageuse Jean-Claude Vial Institut d Astrophysique Spatiale Orsay Le Soleil et la Terre Une journée sans satellite, sans GPS, sans

Plus en détail

Les étoiles. 1ère Partie

Les étoiles. 1ère Partie Université de Lille Licence Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement UE Sciences de l'univers Astronomie Les étoiles 1ère Partie 1/26 Plan du cours I. Introduction II. Magnitude III. Classification

Plus en détail

RIGEL. Avec plus de détails. Constellation d'orion

RIGEL. Avec plus de détails. Constellation d'orion RIGEL Constellation d'orion A l'oeil nu Avec plus de détails Constellation d'orion RIGEL est une étoile de la constellation d'orion. La première image montre cette constellation telle qu'on peut la voir

Plus en détail

Chapitre 1 : A la découverte de l univers. L'histoire de l univers est une longue saga d environ 13,7 milliards d années.

Chapitre 1 : A la découverte de l univers. L'histoire de l univers est une longue saga d environ 13,7 milliards d années. Chapitre 1 : A la découverte l univers I. Activité Questionnaire sur le c est pas sorcier «mystère l univers» II. L univers 1. Le big bang L'histoire l univers est une longue saga d environ 13,7 milliards

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 6 (1h)

Seconde EVALUATION N 6 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 6 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Après une lecture attentive des documents 1 à 7 fournis en annexe, répondre aux questions

Plus en détail

Objets Compacts Mickael Coriat (IRAP - Toulouse) OCEVU Summer camp

Objets Compacts Mickael Coriat (IRAP - Toulouse) OCEVU Summer camp Objets Compacts Mickael Coriat (IRAP - Toulouse) OCEVU Summer camp Définition 3 catégories: Naines blanches Étoiles à neutrons Trous noirs Points communs: Stade final de la vie des étoiles (plus de réaction

Plus en détail

Les objets étranges de l Univers

Les objets étranges de l Univers Quelques ordres de grandeur Les objets étranges de l Univers Par David Trudelle B. Sc. Le rayon de la Terre: 6300 km La masse du Soleil: 1,99 x 10 30 kg ou 1 990 000 000 000 000 000 000 000 000 000 kg

Plus en détail

Les ETOILES. Vie, moeurs et mort des étoiles.

Les ETOILES. Vie, moeurs et mort des étoiles. Les ETOILES Vie, moeurs et mort des étoiles. Présentation : Dans le ciel, comment différencier «étoile» et «planète» Une étoile, qu est-ce que c est? Les différentes classes d étoiles. Naissance d une

Plus en détail

Les planètes du système solaire. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017

Les planètes du système solaire. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017 Les planètes du système solaire École d été «l univers à la portée de tous» 23-26 août 2017 La formation des planètes Emmanuel Kant en 1755 et Pierre-Simon de Laplace au XVIIIÈME siècle ont les premiers

Plus en détail

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Activité 1 : La distance Soleil- planète. Protocole expérimental : placer une source lumineuse de plus en plus loin d'une sonde lumière (enregistrement grâce

Plus en détail

Séance 1 :Les poussières interstellaires

Séance 1 :Les poussières interstellaires Séance 1 :Les poussières interstellaires Les énormes étendues qui séparent les étoiles ne sont pas vides comme les astronomes l'ont longtemps pensé. Elles sont en fait remplies de ce que l'on appelle le

Plus en détail

EXPLORER L UNIVERS PARCOURS DE VISITE DES EXPOSITIONS MISSION DE L ÉLÈVE :

EXPLORER L UNIVERS PARCOURS DE VISITE DES EXPOSITIONS MISSION DE L ÉLÈVE : AU E V I N et ème ème 4 3 NOM : Prénom : Groupe : Classe : 208-209 Année : PARCOURS DE VISITE DES EXPOSITIONS EXPLORER L UNIVERS OPTION PHYSIQUE - CHIMIE MISSION DE L ÉLÈVE : Découvrir l'origine de la

Plus en détail

Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information»

Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre I Classe de Ter S Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information» Objectifs : Extraire et exploiter des informations

Plus en détail

Des particules qui viennent de l'univers

Des particules qui viennent de l'univers Des particules qui viennent de l'univers CORRECTION RAYONEMENT IONISANT Un rayonnement ionisant est un rayonnement capable de déposer assez d'énergie dans la matière qu'il traverse pour créer une ionisation.

Plus en détail

file:///c:/internet/sys/soleil - Copie.html

file:///c:/internet/sys/soleil - Copie.html Symbole Découvreur / Date de découverte --- / --- Rayon(équatorial) 696 000 km (109,12 Terres) Masse 1,9891 10 30 kg Période de rotation (moyenne) 27,28 jours Période de révolution (galactique) 2,26 10

Plus en détail

C EST PARTICULIER (CONSIGNES)

C EST PARTICULIER (CONSIGNES) Observer 1 C EST PARTICULIER (CONSIGNES) BUT : Comprendre qu'un rayonnement permet d'obtenir des informations de l Univers Connaitre des sources de rayonnement radio, infrarouge et ultraviolet. Découvrir

Plus en détail

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS 2009-2010 Jean-Marc Frigerio UPMC Introduction - L optique instrumentale intervient dans des applications ou l observateur humain n est plus directement

Plus en détail

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur.

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. L Energie I- Le concept d énergie Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. Utilisation courante de l «énergie»

Plus en détail

1--EXPÉRIENCE. Actions Electromagnétiques: Force de Laplace et force de Lorentz. Eclipse à Chéraute

1--EXPÉRIENCE. Actions Electromagnétiques: Force de Laplace et force de Lorentz. Eclipse à Chéraute 1--EXPÉRIENCE A) FORCE DE LORENTZ: Action du champ magnétique sur une particule chargée. b) Observations Physique Appliquée-Lycée du Pays de soule 29/01/07-ActionEmagnFlaplacFlorentz.odt-Djl-Page: 1 /

Plus en détail

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Astro-club ORION 2015/10/12 L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Atmosphères planétaires dans le système solaire La peau d un melon est plus épaisse par rapport au melon que notre atmosphère

Plus en détail

10 6 y. 74% H 24% He. C, N, O éléments + lourds 10 9 K y. He C, N, O 10 8 K y. H He 10 7 K

10 6 y. 74% H 24% He. C, N, O éléments + lourds 10 9 K y. He C, N, O 10 8 K y. H He 10 7 K 74% H 24% He 10 6 y? C, N, O éléments + lourds 10 9 K He C, N, O 10 8 y 10 8 K 10 7 K H He 10 10 y Les étoiles sont des boules de gaz en équilibre entre 2 forces : la gravitation qui tend à les condenser

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

SDO SOLAR DYNAMICS OBSERVATORY. Pour comprendre les variations solaires Et leurs impacts sur la Terre

SDO SOLAR DYNAMICS OBSERVATORY. Pour comprendre les variations solaires Et leurs impacts sur la Terre SDO SOLAR DYNAMICS OBSERVATORY Pour comprendre les variations solaires Et leurs impacts sur la Terre Le Soleil notre étoile Photo prise par Jean Guimond le 8 août 2015 À elle seule, la masse du Soleil

Plus en détail

1- Qu est ce que le système solaire?

1- Qu est ce que le système solaire? Le système solaire Le sommaire 1 - Qu est ce que le système solaire 2 Comment est-t-il né? : le Big Bang 3 Le soleil 4 Les planètes internes : Mercure, Venus, Terre et Mars 5 Les planètes externes : Jupiter,

Plus en détail

I. Les spectres d émissions

I. Les spectres d émissions CHAPITRE N 6 2 nde DE QUOI SONT CONSTITUEES LES ETOILES? Introduction : Nous allons chercher à comprendre comment l analyse de la lumière des étoiles nous renseigne sur la température de l étoile et sur

Plus en détail

Inversions du champ magnétique solaire: observations

Inversions du champ magnétique solaire: observations Inversions du champ magnétique solaire: observations Jean-Marie Malherbe Observatoire de Paris I L étoile Soleil II Variabilité/cyclicité multi-longueur d onde III Inversions magnétiques IV Des anomalies

Plus en détail

Structure, composition et rôle de l atmosphe re

Structure, composition et rôle de l atmosphe re Paris, 1-2 février 2017 Structure, composition et rôle de l atmosphe re Dr Thierry Billard CNRS Lyon Hospices civils de Lyon Atmosphère? Atmosphère du grec atmos (vapeur, fumée) et sphaira (boule, globe

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Thème 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Chapitre 1 : La vie sur Terre Replacer la Terre parmi les objets du système solaire Rechercher les caractéristiques de la Terre qui permettent

Plus en détail

SOMMAIRE. La présentation de la mission La fiche technique L instrumentation La carte d identité de Vénus Les sources...

SOMMAIRE. La présentation de la mission La fiche technique L instrumentation La carte d identité de Vénus Les sources... JUNO A la découverte de Jupiter SOMMAIRE La présentation de la mission... 3 La fiche technique... 5 L instrumentation... 6 La carte d identité de Vénus... 7 Les sources... 8 2 LA PRESENTATION DE LA MISSION

Plus en détail

Structure et évolution d'une étoile massive

Structure et évolution d'une étoile massive Structure et évolution d'une étoile massive Laurent Piau, Fleurance, août 2009 L'exposé est scindé en trois parties. La première partie aborde la structure stellaire et montre comment une physique simple

Plus en détail

UE libre UBO CLIMAT : Passé, présent, futur

UE libre UBO CLIMAT : Passé, présent, futur UE libre UBO CLIMAT : Passé, présent, futur Nous avons vu que: Le système climatique terrestre est composé de plusieurs sous-systèmes qui interagissent entre eux. Le Soleil est la source d énergie primordiale

Plus en détail

Quelques mots sur l évolution stellaire et la matière dans

Quelques mots sur l évolution stellaire et la matière dans Quelques mots sur l évolution stellaire et la matière dans l Univers Loïc Villain LUTH, Paris-Meudon Observatory, France University of Alicante, Spain Loïc Villain (LUTH/DFA) November 2005 1 / 1 1 Sur

Plus en détail

Décrire l organisation de la matière dans l Univers

Décrire l organisation de la matière dans l Univers Fiche mémorisation n 3 Cycle 4 Décrire l organisation de la matière dans l Univers Questions Décrire la structure de l Univers et du système solaire. Comment décrire ces différentes 1. Univers > Galaxies

Plus en détail

Master M1: module optique solaire. Carte d identité de l étoile Soleil

Master M1: module optique solaire. Carte d identité de l étoile Soleil Master M1: module optique solaire Carte d identité de l étoile Soleil CARTE D IDENTITE DU SOLEIL UNE ETOILE BANALE PARMI LES 200 MILLIARDS DE LA GALAXIE Quelques constantes solaires M S = 2 10 30 kg masse

Plus en détail