Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre"

Transcription

1 Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser en détail à un phénomène micro-économique et apprendre à utiliser les concepts vus au cours d Economie Politique afin de l expliquer, de le comprendre et d y trouver des solutions. Vous avez reçu, en plus de la composition aléatoire de vos groupes de travail, un article que nous avons sélectionné. Sur base de celui-ci, vous devez, pour la semaine du 2 décembre 2013, nous remettre votre travail terminé. La semaine suivante, nous organiserons des entrevues entre chaque groupe et son assistant, afin d évaluer les efforts individuels de chaque membre du groupe et vous donner une appréciation. Si celle-ci n est pas suffisante, vous pourrez, dans certains cas, retravailler et nous rendre la version finale de votre travail d actualité la semaine du 16 décembre. Votre travail devra se composer de trois parties et, en tout, compter entre 6 et 7 pages de texte (sans les annexes ni la bibliographie). Première partie : le résumé Compétences requises: esprit de synthèse, esprit critique et capacité de rédaction Votre objectif est de trouver de quoi votre article est composé (être capable de différencier l analyse de la simple compilation de faits). Vous devez comprendre en quoi l analyse n est pas neutre (par définition, une analyse dépend des préconceptions de son auteur) et extraire les éléments principaux (identifier les arguments) ainsi que rédiger un résumé (pas un copier/coller, mais rédiger par vousmême). Deuxième partie : la mise en perspective Compétences requises: esprit de synthèse, esprit critique, capacité de rédaction, capacité à structurer un texte, recherche bibliographique, méthodologie universitaire Sur base de votre résumé, vous devez identifier des sources bibliographiques vous permettant de mettre en perspective la première analyse. Vous devez donc trouver des auteurs ne partageant pas l analyse de l article original, mais aussi des analyses plus générales permettant de mieux comprendre le sujet résumé dans le premier travail. Ensuite, vous devez rédiger un texte court (une page maximum), reprenant toutes les informations récoltées, et citant rigoureusement l intégralité des sources étudiées. Votre assistant ne lira que les travaux citant toutes leurs sources. Une information non référencée correspond à un plagiat. Pour comprendre comment (et pourquoi) citer vos sources, lisez attentivement la prochaine section «méthodologie universitaire».

2 Troisième partie : l analyse technique Compétences requises: analyse microéconomique, esprit de synthèse, esprit critique, capacité de rédaction, capacité de structurer un texte, méthodologie universitaire Sur base de la partie précédente, vous devez démontrer dans ce travail que vous avez la capacité d apporter une analyse économique sérieuse du problème étudié. Vous devez pouvoir faire le lien entre les différentes argumentations «journalistiques» évoquées dans les parties précédentes, et les mécanismes d analyse microéconomique étudiés dans le cadre du cours théorique. Il ne s agit pas de démontrer qui a raison ou qui a tort, mais de comprendre quels sont les mécanismes économiques qui permettent de tirer les différentes conclusions décrites au deuxième travail. Veillez à exploiter les outils développés dans le cours pour mener à bien cette analyse. En pratique - 6 à 7 pages lignes pour le résumé - Environ 3 pages de mise en perspective - Environ 4 pages d analyse technique - Police : Times New Roman Taille 12 - Alignement : Justifié - Interligne 1,5 Méthodologie universitaire Le but de cette section est de vous apprendre à citer correctement vos sources. Il peut donc sembler logique de se demander au préalable pourquoi c est tellement important. Citer ses sources? Un travail universitaire aspire à être scientifique, c'est-à-dire qu il doit notamment pouvoir être réfutable. Pour ce faire, il faut que le lecteur puisse comprendre d où proviennent vos informations et quels principes théoriques sous-tendent votre raisonnement. Petit exemple : imaginez que vous travailliez sur les stratégies des firmes de cigarettes. Sur le site web d une grande firme 1, vous pourrez trouver l affirmation suivante : D'une part, nous nous consacrons à la recherche et au développement de produits susceptibles de réduire le risque de maladies liées au tabac. D'autre part, nous nous engageons en faveur d'une réglementation reposant sur le principe de réduction de la nocivité. Si vous ne citez pas votre source, vous pourriez par exemple écrire dans votre travail. 1 Il s agit de Philip Morris International, sur la page Règlementation des produits du tabac : réduction de la nocivité. Site consulté le 4 août 2010.

3 Les producteurs de tabac s engagent fermement pour la santé, en essayant chaque jour de produire des cigarettes moins nocives. En voyant cela, le lecteur ne sait pas s il s agit de l opinion d un gouvernement, d une Organisation Non Gouvernementale, ou d une firme de tabac. Dans les trois cas, l affirmation prend évidemment un sens très différent. Mais ce principe est valable dans des cas bien moins évidents. Si vous écrivez dans un travail : Le taux de chômage en Belgique est de 7.6% Ce chiffre est le premier que vous auriez obtenu en tapant «taux de chômage Belgique» sur google le 4 août En soit, il ne signifie pas grand-chose. En effet, votre lecteur n a aucune idée : De la définition du chômage utilisée De l année à laquelle ce chiffre correspond De l organisme offrant l information De s il s agit d un chiffre définitif ou d une estimation. Sans ces précisions, le lecteur ne peut rien conclure du chiffre que vous avancez. L information est par conséquent inutilisable. Pourquoi indiquer clairement ses sources 2? Pour donner de la crédibilité à ses propos. Pour illustrer qu un travail de recherche a été fait. Pour permettre au lecteur de vérifier les références utilisées. Pour accorder à l'auteur le crédit qui lui revient. Pour offrir au lecteur des références sur le sujet traité, au cas où il voudrait en savoir davantage. Pour se protéger soi-même du plagiat. Pour respecter le travail des autres. Comment citer ses sources? Dans le corps du texte : En rédigeant votre texte, les références doivent apparaître en note de bas de page au moment où vous les utilisez. Pour reprendre l exemple du tabac ci-dessus, vous pourriez écrire : Sur son site web 3, le groupe Philip Morris annonce se consacrer à la recherche et au développement de produits susceptibles de réduire le risque de maladies liées au tabac. 2 Source : Bilbiothèques de l Université du Québec à Montréal, 3 Philip Morris International, sur la page Règlementation des produits du tabac : réduction de la nocivité. Site consulté le 4 août 2010.

4 S il s agit d un article scientifique, vous pouvez également le citer dans le corps du texte, avec l année de publication entre parenthèses. Par exemple : Dans le cas de l élasticité de substitution constante, Dixit et Stiglitz (1977) ont montré que la concurrence monopolistique pouvait fournir une trop faible diversité de produits. Ensuite, il faut reprendre toutes les références en bibliographie. La bibliographie reprend, par ordre alphabétique, l intégralité des références effectivement utilisées dans le travail. Utiliser dans le travail une source non référencée en bibliographie est un plagiat, et citer en bibliographie une source non utilisée est une faute. Dans la bibliographie, tous les détails doivent être donnés pour pouvoir retrouver l article cité. Par exemple, pour Dixit et Stiglitz (1977), la bibliographie doit reprendre : DIXIT, Avinash K. and STIGLITZ, Joseph E. (1977) Monopolistic Competition and Optimum Product Diversity, The American Economic Review, Vol. 67, No. 3, pp Pour un site Internet, il est important de fournir l adresse générale du site, la section du site concernée (mais pas un lien complet et impossible à recopier du type ainsi que la date à laquelle le site a été consulté. TRES IMPORTANT: Wikipedia est une encyclopédie en ligne, très intéressante pour se faire une idée générale d un sujet. Mais il s agit d une encyclopédie participative, qui évolue en permanence. En conséquence, il est fortement déconseillé (ET INTERDIT DANS LE CADRE DE CE COURS) de citer directement Wikipedia. Il suffit de rechercher la source originale citée dans Wikipedia, et de la citer. o o TOUTE PHRASE DIRECTEMENT RECOPIEE DE WIKIPEDIA EST CONSIDEREE COMME UN PLAGIAT. SI, en recopiant dans google une partie de votre travail, votre assistant est renvoyé vers une page wikipedia, la note accordée à votre travail sera de 0/20.

5 Consignes spécifiques : mise en perspective 1. Ce que vous devez faire : Objectif : Présenter l article que vous avez utilisé pour le résumé dans son contexte. La première partie vous demandait de présenter l analyse d un auteur. Le deuxième travail doit vous permettre de présenter la problématique dans son ensemble, sur base de nombreuses sources. a. Relire votre article et le résumé que vous en avez fait. b. Trouver des sources alternatives à votre premier article. Pensez aux questions suivantes : i. De quel marché parle l auteur? Peut-on trouver d autres articles expliquant le fonctionnement de ce marché, ses caractéristiques principales? ii. L auteur de votre article présente une analyse, qui reflète sa vision du monde et de l économie. Mais peut-on trouver des analyses ayant une opinion opposée, différente, ou plus nuancée? iii. Le marché évoqué par l auteur peut-il être englobé dans une catégorie plus large? Trouvez des sources expliquant les caractéristiques plus générales du type de bien étudié. Par exemple : le blé est un marché agricole, le pétrole est une matière première, etc.. Pour vous aider, vous pouvez utiliser les mots clés sélectionnés dans le premier travail! c. Pour chaque source, notez les informations principales apportées. Evitez, comme pour la première partie, les tableaux de chiffres et les anecdotes. d. Réunissez toutes les informations obtenues, en veillant à savoir exactement de quelle source provient quelle information. e. En maximum une page, racontez-nous ce que vous avez appris. Pensez à faire preuve d esprit de synthèse, de structure et de méthodologie (utilisez le fichier-type disponible sur i. Esprit de synthèse : quand vous présentez le résultat de vos recherches, ne vous concentrez que sur les éléments essentiels, ceux qui apportent un éclairage nouveau au premier article. Le travail est très court, il ne peut donc contenir aucun élément superflu. ii. Structure : le lecteur doit pouvoir suivre votre raisonnement. Une personne n ayant lu que le résumé et votre mise en perspective doit avoir une vue d ensemble de la problématique étudiée.

6 iii. Méthodologie : veillez à citer, en note de bas de page, toutes vos sources quand vous les utilisez. Comme dans la première partie du travail, la source doit permettre de retrouver facilement l article original. N oubliez pas, dans un travail universitaire, toutes vos informations doivent être sourcées. Les informations ne tombent pas du ciel, vous avez bien du les récupérer quelque part! C est ce que nous souhaitons savoir en lisant votre travail. Assurer vous de n avoir commis aucun plagiat. Référencez vos sources en bibliographie - Pour rappel : Tout plagiat sera sanctionné par un Zéro, sans appel. Par plagiat, on entend : - «Copier textuellement un passage d un livre, d une revue ou d une page Web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source. - Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance. - Résumer l idée originale d un auteur en l exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d en indiquer la source. - Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance. - Utiliser le travail d une autre personne et le présenter comme le sien (et ce, même si cette personne a donné son accord)» 4 2. Comment savoir si mon travail est bon? : En relisant votre travail, réfléchissez aux éléments suivants : a. Mon travail permet-il de mieux comprendre le premier article? b. Mon travail offre-t-il une vue d ensemble du marché étudié dans le premier article, basé sur plusieurs analyses provenant d horizons différents? Mon travail est-il basé sur des sources nombreuses et variées? Suis-je capable, pour chaque information apportée, d expliquer d où elle provient, et quels sont les biais potentiels de ma source? c. Mon travail est-il rédigé dans un langage clair et compréhensible? Y a-t-il une logique dans la manière dont mon travail est structuré? d. Mon travail est-il dénué de copier/coller? Mon travail est-il dénué de plagiat? Consignes spécifiques : analyse technique 1. Ce que vous devez faire : a. Relire votre mise en perspective et noter les éléments suivants : i. Caractéristiques principales du marché étudié (nombre de producteurs? Coûts? Profits? Biens homogènes? ) ii. Phénomènes observés (quel est le sujet des articles d analyse? Que s est-il passé sur le marché? ) iii. Analyses existantes (quels sont les différentes explications avancées?) b. Reprendre vos syllabi de théorie et de tp. Pour les différents chapitres, tentez de faire le lien entre les modèles existants et le marché que vous étudiez c. Utiliser les outils d analyse du cours théorique et des tp pour tenter d expliquer le phénomène observé sur le marché. Existe-t-il différentes possibilités d analyse? 4 Extrait de

7 Correspondent-elles à ce que les auteurs référencés dans votre deuxième partie proposent? Si vous trouvez absurdes certaines des explications trouvées dans la presse, tentez de comprendre pourquoi. 2. Rédaction de l analyse technique a. Définissez la structure de votre travail. Par exemple : (i) caractérisation du marché, (ii) explication potentielle #1, (iii) explication potentielle #2, (iv) discussion et conclusions b. N oubliez pas que ce nous évaluons dans cette partie est votre capacité à comprendre le cours d introduction à la microéconomie et à l appliquer à un cas du monde réel. Vous devez donc autant que possible vous exprimer en utilisant le langage formel du cours (explications graphiques et analytiques). Veillez donc à reformuler vos arguments de manière la plus proche possible du langage utilisé dans le cours. c. Réalisez vos propres graphiques (pas de copier/coller ou de scans du syllabus). Vous pouvez laisser de l espace dans le texte et faire les graphiques à la main, ou les réaliser à l aide d un logiciel de traitement de texte ou de dessin. d. Comme toujours, veillez à être aussi synthétique que possible. Cette partie du travail doit compter au maximum 3 ou 4 pages. Si cet espace vous semble insuffisant, soyez encore plus synthétiques! Essayez de mettre avant tout en valeur l originalité et la rigueur scientifique de votre approche.

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE Des précautions essentielles Internet, c est un outil indispensable mais Les réseaux sociaux ne sont pas des espaces privés Vos propos peuvent avoir des répercussions

Plus en détail

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 CHARTE ANTI-PLAGIAT Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 5. ANNEXE : PRINCIPES TECHNIQUES DE REDACTION ET DE RECOURS AUX SOURCES... 3

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE Introduction I. Les étapes de la recherche d'information II. Méthodologie spécifique 2.1 Bibliothèque 2.2 Internet Conclusion INTRODUCTION Lorsque on débute une réflexion sur

Plus en détail

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises Vade-mecum Guide de l étudiant pour la réalisation d un travail de qualification Table des matières Fiche 1 : OBJECTIF

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat Qu est-ce que le plagiat? Voici la définition de la Politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIÉA) du collège

Plus en détail

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE Pourquoi et quand citer ses sources? Ajouter une valeur à son travail de recherche tout en respectant le droit d'auteur En se référant

Plus en détail

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR E. Angel, F. Pommereau Université d Évry-Val d Essonne Sommaire 1 Le travail de mémoire d un étudiant en M2 ASR..................................

Plus en détail

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 3 ème année de Licence Économie-Gestion Parcours Gestion Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 4 semaines à temps plein

Plus en détail

CONSIGNES POUR LES TRAVAUX DIRIGÉS EN INTRODUCTION À LA

CONSIGNES POUR LES TRAVAUX DIRIGÉS EN INTRODUCTION À LA CONSIGNES POUR LES TRAVAUX DIRIGÉS EN INTRODUCTION À LA CRIMINOLOGIE (ECRI 1503) 1. GÉNÉRALITÉS Les séances des travaux dirigés, d une durée totale de 14 heures, se déroulent au deuxième quadrimestre entre

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion La Direction des Stages www.isg.rnu.tn GUIDE DU STAGIAIRE Téléchargeable sur le site

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Guide de rédaction du. Rapport de stage

Guide de rédaction du. Rapport de stage Guide de rédaction du Rapport de stage Public Cible Etudiant de 3ème année licence (sauf informatique) Etablissement Institut des Hautes Etudes à Tunis (IHET) Objectifs Aider l apprenant à choisir son

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Atelier préparatoire à la réalisation. d un travail de recherche

Atelier préparatoire à la réalisation. d un travail de recherche Atelier préparatoire à la réalisation d un travail de recherche Appliqué au cours SCP 4010 pour la partie «recherche sur le nucléaire» Atelier du 26 Septembre 2008 Document réalisé le 25/09/2008 par Table

Plus en détail

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 2012 Année universitaire 2011 MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 1 - DEFINITION ET ENJEUX Cet UE prolonge l initiation à la recherche, commencée en M1 à travers

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015 Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen HFMS Monthey GUIDE METHODOLOGIQUE pour le travail

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

Citations, références, mise en page. Guide pratique

Citations, références, mise en page. Guide pratique Citations, références, mise en page Guide pratique LA CITÉ COLLÉGIALE 7 janvier 2013 Créé par : BiblioCité Guide pratique Citations, références, mise en page 1 Au cours de la rédaction d un travail scolaire,

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Foire aux questions du Grand dictionnaire terminologique

Foire aux questions du Grand dictionnaire terminologique Foire aux questions du Grand dictionnaire terminologique Office québécois de la langue française Juin 2012 1 Brève description du GDT 1. Qu est-ce que le GDT? 2. Pourquoi ne puis-je obtenir une traduction

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 MISE EN CONTEXTE Les médias sociaux permettent aux gens de se réunir en ligne en fonction de leurs intérêts et de créer, partager ou prendre connaissance

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION TACTIQUE COMM 3302. Faculté des lettres : Département d'information et de communication PLAN DE COURS

PLAN DE COMMUNICATION TACTIQUE COMM 3302. Faculté des lettres : Département d'information et de communication PLAN DE COURS PLAN DE COMMUNICATION TACTIQUE COMM 3302 Faculté des lettres : Département d'information et de communication PLAN DE COURS TITRE : PLAN TACTIQUE DE COMMUNICATION COM 3302 CHARGÉ DE COURS Michel Dumas :

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE»

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE» MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE L ADULTE» Consignes pour la rédaction du mémoire UFR de Lettres et Sciences Humaines Mention de Master de Psychologie Spécialité

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

RÈGLEMENT DES STAGES

RÈGLEMENT DES STAGES Université de Liège - Faculté de Philosophie et Lettres Département des Arts et Sciences de la Communication Master en Communication multilingue à finalité spécialisée en communication économique et sociale

Plus en détail

NOM ENTREPRISE et son LOGO éventuel

NOM ENTREPRISE et son LOGO éventuel NOM ENTREPRISE et son LOGO éventuel SUJET DU STAGE NOM DE L ENTREPRISE Dates du stage (Proposition de modèle de rapport) Nom du tuteur Qualité : Nom du maître de stage : Qualité : Nom de l étudiant Département

Plus en détail

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Guide de rédaction Mémoire de master MEEF Année universitaire 2014-2015 Sommaire 1 Informations générales à suivre impérativement... 2 1.1 Volume, pagination... 2 1.2 Orthographe

Plus en détail

REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE

REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE Service documentation 2011/2012 REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE 1. Présentation 2. La bibliographie 2.1 Règles de présentation pour les documents imprimés 2.2 Règles de présentation pour les documents électroniques

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Université Laval MBA Laval Faculté des sciences de l administration Gestion pharmaceutique Département de marketing Hiver 2006 MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Chargé de cours : 450-622-5725 1 OBJECTIFS

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

INTERNSHIP COURSE SYLLABUS LE STAGE

INTERNSHIP COURSE SYLLABUS LE STAGE INTERNSHIP COURSE SYLLABUS LE STAGE ASPECTS ACADÉMIQUES Été 2013 Boston University Paris Internship Program 3 bis, rue Jean Pierre-Bloch 75015 Paris Tel : 01 45 66 59 49 Fax : 01 45 66 64 68 buparis@bu.edu

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste. I - Processus/ étapes/ déroulement

Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste. I - Processus/ étapes/ déroulement Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste (Propositions de l Union Nationale pour le Développement de la Recherche et de l Evaluation en Orthophonie pour une harmonisation

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

GESTION D UNE BASE BIBLIOGRAPHIQUE

GESTION D UNE BASE BIBLIOGRAPHIQUE GESTION D UNE BASE BIBLIOGRAPHIQUE BTS Bioanalyses et contrôles Gil Voge Lycée Louise Michel, Grenoble Base de données (BD ou DB, database) Ensemble de données relatif à un domaine particulier des connaissances

Plus en détail

Format de l avis d efficience

Format de l avis d efficience AVIS D EFFICIENCE Format de l avis d efficience Juillet 2013 Commission évaluation économique et de santé publique Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service documentation

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

LA CITÉ COLLÉGIALE GUIDE SOMMAIRE DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX

LA CITÉ COLLÉGIALE GUIDE SOMMAIRE DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX LA CITÉ COLLÉGIALE GUIDE SOMMAIRE DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX TRAVAIL PRÉSENTÉ À NOM DU DESTINATAIRE DU TRAVAIL DANS LE CADRE DU COURS TITRE DU COURS (SIGLE) PAR PRÉNOM ET NOM DE L'ÉTUDIANT OU DES ÉTUDIANTS

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

NOTIONS D ÉCONOMIE D ECHELLE

NOTIONS D ÉCONOMIE D ECHELLE RESSOURCES CONSULTANTS FINANCES Mémoire n 103 NOTIONS D ÉCONOMIE D ECHELLE ET D EFFET DE DIMENSION Document d'analyse en économie financière locale (momentané et actualisable) Cyriaque MOREAU Rennes, le

Plus en détail

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Département Licence Sciences & Technologies 480 Avenue Centrale B.P. 53 38041 GRENOBLE CEDEX 9 Téléphone : +33 (0)4.76.51.49.29 - Fax : +33 (0)4.76.51.42.68 GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Année Universitaire

Plus en détail

Guide d utilisation. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet. Guide d utilisation. Page 1. - 1 - http://www.compilatio.

Guide d utilisation. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet. Guide d utilisation. Page 1. - 1 - http://www.compilatio. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet Guide d utilisation Page 1-1 - Notes personnelles : Votre identifiant (login) :.. Votre mot de passe :. Page 2-2 - SOMMAIRE 1- Introduction à

Plus en détail

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D)

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) Introduction Ce guide a été préparé pour assister l étudiant dans la rédaction

Plus en détail

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus) Année Universitaire 2014/2015 Master MEEF mention «premier degré» Guide technique des écrits/dossiers à produire dans le cadre des UE3 et UE4/UE5 Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Juin 2005 Collège de Bois-de-Boulogne, 2005. TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE...1 1) DÉFINIR SON BESOIN D INFORMATION...2 2) FORMULER SON SUJET ET DÉTERMINER LES CONCEPTS...2

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier 1 Table des matières : Définir son besoin d information et déterminer le sujet... 3 Les ouvrages de référence ou usuels...

Plus en détail

Rédiger et administrer un questionnaire

Rédiger et administrer un questionnaire Rédiger et administrer un questionnaire Ce document constitue une adaptation, en traduction libre, de deux brochures distinctes : l une produite par l American Statistical Association (Designing a Questionnaire),

Plus en détail

Prix Innovation formation digitale en Assurance

Prix Innovation formation digitale en Assurance Université de l Assurance Prix Innovation formation digitale en Assurance Règlement et cahier des charges de candidature Mars 2015 Table des matières 1. Le contexte général et les enjeux pour le secteur

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes

Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes Préambule Toucan est un logiciel libre et gratuit, permettant de réaliser des sauvegardes ou synchronisation de vos données. Il est possible d automatiser

Plus en détail

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 2014

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 2014 GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 2014 Présentation d un travail oral ou écrit François de la Chevrotière Marie-Eve Dugas Bibliothèque Cégep-Université Août 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION : POURQUOI UN GUIDE?...

Plus en détail

Faculté des sciences de l administration Hiver 2010. Plan de cours LE MARKETING

Faculté des sciences de l administration Hiver 2010. Plan de cours LE MARKETING Faculté des sciences de l administration Hiver 2010 Université Laval Raynald Lavoie 1- DESCRIPTION Plan de cours MRK-6004-S LE MARKETING Dans un contexte de mondialisation de marchés et de concurrence

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

1/ Présentation générale

1/ Présentation générale LE RAPPORT DE STAGE Le Présent document s adresse aux étudiants inscrits en deuxième année de la formation Théorie et Pratique des arts, parcours Master Professionnel Les métiers du film documentaire.

Plus en détail

MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL

MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL Master Transport, Logistique, Territoires & Environnement Directeur : Professeur Raymond Woessner MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL Le mémoire est différent d un rapport d entreprise car il

Plus en détail

RAPPORT EXÉCUTIF DE LA FIRME DE CONSULTANTS GARTNER

RAPPORT EXÉCUTIF DE LA FIRME DE CONSULTANTS GARTNER A Demande R-3491-2002 RAPPORT EXÉCUTIF DE LA FIRME DE CONSULTANTS GARTNER HYDRO-QUÉBEC ÉVALUATION DU PROJET SIC ET RECOMMANDATIONS, 7 AOÛT 2002 Original : 2002-09-20 HQD-2, Document 1 (En liasse) Rapport

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques FICHE PEDAGOGIQUE UF n 732: relations publiques niveau 1 ECTS : 8 Déterminante? NON Code EPS : 742001U32D1 Section(s) : RP Prérequis : CESS (français) Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT A. Compétences à démontrer en fin de formation DESCRIPTION ANALYTIQUE DU PROFIL PROFESSIONNEL EPREUVE INTEGREE

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

La recherche d information

La recherche d information La recherche d information Méthodologie "Toute recherche doit s appuyer sur une stratégie bien élaborée. Il faut savoir ce que l on cherche, ce que l on désire savoir. Internet ne remplace pas les autres

Plus en détail

48RDAE12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION

48RDAE12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION UNIVERSITE PARIS VII UFR EILA ANNEE 2009-2010 48RDAE12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION Enseignants : Mmes Bordet et Dupuy ; M. Delestre 1 Planning semestriel 2008-2009 1. semaine 1 Présentation

Plus en détail

Module sur la rédaction des demandes de financement de projet

Module sur la rédaction des demandes de financement de projet Module sur la rédaction des demandes de financement de projet Introduction Le module de rédaction des demandes de financement a été conçu pour être utilisé par une personne ou un groupe dans le but de

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Formation à la recherche documentaire sur le web

Formation à la recherche documentaire sur le web Formation à la recherche documentaire sur le web Objectif : Savoir effectuer des recherches pertinentes sur Internet Savoir distinguer les informations fiables sur Internet Savoir effectuer des recherches

Plus en détail

Comment bien référencer mes sites internet? Les 100 SECRETS EN VIDÉO

Comment bien référencer mes sites internet? Les 100 SECRETS EN VIDÉO Comment bien référencer mes sites internet? Les 100 SECRETS EN VIDÉO éditions Page 2/14 A propos de l auteur... Souvent défini comme «sérial-créateur», Jean-Marie PÉRON est à l origine depuis 1992 d entreprises

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION

LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION UNIVERSITE PARIS VII UFR EILA ANNEE 2010-2011 LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION Enseignants : Mmes Bordet et Dupuy ; M. Delestre 1 Planning semestriel 2010-2011 1. semaine 1 (24 au

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail