Le Mémoire de Recherche Appliquée INSEEC MSc et MBA. Mai 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Mémoire de Recherche Appliquée INSEEC MSc et MBA. Mai 2014"

Transcription

1 Le Mémoire de Recherche Appliquée INSEEC MSc et MBA 1 Mai 2014

2 Sommaire 1) Objectifs et Principes du Mémoire de Recherche Appliquée 2) Les 3 Etapes Le thème du Mémoire La problématique Le plan 3) L évaluation 4) Vos engagements 5) Conclusions: les principales difficultés 2

3 3 1) Objectifs et Principes du Mémoire de Recherche Appliquée

4 1) Objectifs et Principes du Mémoire de Recherche Appliquée Le Mémoire de Recherche Appliquée est: L aboutissement de: la formation issue des cours, la mission conduite en entreprise durant le stage un travail supplémentaire d investigation/documentation Un lien entre l école et l entreprise Un travail exigeant Rigueur scientifique et pragmatisme managérial Un travail «hybride» et innovant, combiné de : la mission en entreprise des cours dispensés à l INSEEC, des bibliographies fournies par les professeurs, de sources internes à l entreprise de nombreuses sources externes de données de recherches de sources complémentaires à caractère académique 4 Un travail de valorisation à caractère scientifique, de la mission que vous effectuez en entreprise dans le cadre de votre stage de fin d études.

5 1) Objectifs et Principes du Mémoire de Recherche Appliquée Il a pour vocation de permettre à l étudiant de : mobiliser des concepts/théories acquis dans le programme de son MSc approfondir ses recherches par l intermédiaire d une revue de littérature, d un benchmark et d une analyse critique du sujet ou de la problématique traité durant la mission en entreprise afin de pouvoir établir des recommandations dans une approche de futur professionnel Il doit traiter une problématique à la portée significative, originale et intéressante tenant compte des mutations d ordre économique et/ou sociétal et/ou technologiques pour l étudiant et l entreprise qui l accueille. Il doit nous permettre de mesurer le cheminement accompli durant votre formation à l INSEEC 5

6 6 2) Les 3 étapes

7 2) Les 3 étapes Etape 1: Choisir un thème Etape 2: formuler une problématique Etape 3:élaborer un plan 7

8 2) Les 3 étapes : Etape 1 Choisir son Sujet/thème avant sa Problématique Choisir un sujet : En lien avec votre entreprise Qui vous intéresse réellement Que vous connaissez bien ou avez une forte envie de connaitre Eviter les sujets trop complexes qui nécessitent la lecture et la compréhension d une trop grande masse de données, de lectures, de théories Délimiter votre sujet : il vaut mieux limiter le sujet à certains aspects que vous traiterez en profondeur plutôt que d effleurer plusieurs facettes d un sujet trop large. Quand on choisit un sujet, il faut tenir compte des facteurs suivants: Connaissance préalable du sujet ou forte motivation pour apprendre et maitriser Pertinence eu égard à l actualité et aux enjeux/ problématiques de votre entreprise Motivation et intérêt personnel Documentation, sources disponibles 8 Tenir compte du temps pour vous immerger et comprendre votre mission en entreprise (3 semaines/1 mois après votre prise de fonction)

9 2) Les 3 étapes : Etape 1 (suite) EXEMPLES de THEMES en MSc Marketing Communication et Stratégies commerciales : Le renouveau du commerce de proximité Le drive Le genre de la Marque L innovation produits Les liens entre Art et Marketing Le discours scientifique dans la publicité des marques de cosmétiques Le rajeunissement d une marque historique vieillissante L internationalisation d une marque française 9

10 2) Les 3 étapes : Etape 1 (suite) EXEMPLES de THEMES MSc Marketing Digital et E-Business Le drive Présence de la marque dans les réseaux sociaux et impact sur les ventes La e-réputation Le Big Data : les entreprises face au déluge informationnel Le tryvertising Les objets connectés Développer son trafic et son taux de conversion Le responsive design Les workflows de publication 10

11 2) Les 3 étapes : Etape2 Définir sa problématique La formulation de la problématique consiste à écrire un énoncé de recherche. Cet énoncé doit être aussi précis que possible et tenir en: 1phrase : souvent une question 1 à 3 lignes au maximum La formulation de la problématique doit comporter des implications manageriales Attention : la problématique doit consister en une question qui ne doit pas se limiter à votre entreprise. Elle doit présenter un intérêt d ordre général qui préoccupe votre entreprise Vous traiterez du cas de votre entreprise dans la partie applicative du mémoire (étude empirique) 11

12 2) Les 3 étapes : Etape2 (suite) Définir sa problématique Etape qui suppose: d être totalement immergé dans l entreprise d avoir lu des articles sur votre sujet Ecoutez vos intuitions, puis donnez leur forme et rendez vos idées opérationnelles. Interrogez votre maître de stage : il peut vous orienter 12

13 2) Les 3 étapes : Etape2 (suite) Définir sa problématique Posez vous les questions suivantes: POURQUOI? Quelle est l'importance stratégique du sujet? Quelles en sont les implications pour les entreprises? Pourquoi doivent-elles s y intéresser? L entreprise dans laquelle j effectue mon stage y est-elle soumise? 13 QUI? Quels groupes particuliers sont concernés par la question? Certains services économiques, les petites entreprises, certaines catégories de consommateurs, certaines classes sociales.etc.? QUOI? Quels sont les aspects qui m'intéressent? Quelles sont toutes les composantes de la question? QUAND? Le sujet s'inscrit-il à une époque précise? L approche est elle historique? OÙ? Dans quel contexte géographique? Dans quel pays le sujet est il délimité: France, monde..? COMMENT? Quelles approches ou points de vue faut-il considérer? Historique? Sociologique? Économique?

14 2) Les 3 étapes : Etape 2 (suite) Exemples de bonnes et de mauvaises problématiques Exemples en Marketing, Communication et Stratégies Commerciales De bonnes problématiques: Comment étendre une marque positionnée sur une cible masculine à une cible féminine? «Une application à la marque AXE d UNILEVER» 14 Comment relancer une marque vieillissante en termes d image et de cible? «Une application à la marque d eau de toilette MASCULIN de BOURJOIS» Dans quelle mesure une égérie peut elle contribuer à renouveler l image d une marque? «Une application à la marque Helena Rubinstein» Quel est l impact d un marketing et d une communication basés sur un discours scientifique sur la performance des marques de cosmétiques? «Une application au cas du dentifrice Sensodyne des Laboratoires Glaxo SmithKline

15 15 2) Les 3 étapes : Etape 2 (suite) Exemples de bonnes et de mauvaises problématiques Exemples en Marketing, Communication et Stratégies Commerciales De moins bonnes, voire de mauvaises problématiques: Comment les marques suscitent-elles l'attachement et l'implication d'un consommateur devenu méfiant? (bien trop large) Quels leviers utiliser pour garantir la pérennité des marques de distributeurs en grande distribution? (sujet très souvent traité depuis le début des années 2000 et bien trop large ) L'émergence des commerces de proximité dans le secteur de la grande distribution sera t-elle défavorable aux hypermarchés qui détiennent le monopole depuis un certain nombre années?...(la question est basée sur une grossière erreur démontrant une méconnaissance du sujet et un manque de prise de hauteur) Comment innover dans le secteur de la grande consommation tout en limitant les risques d'échec? (les réponses sont bien connues des entreprises): les tests de produits et les études!) La stratégie de L Oréal en Chine (il n y a pas de question : le mémoire ne dépassera pas le stade de la description et c est une étude de cas)

16 2) Les 3 étapes : Etape 2 (suite) Exemples de bonnes et de mauvaises problématiques Exemples en Marketing, Communication et Stratégies Commerciales De moins bonnes, voire de mauvaises problématiques: Comment Nestlé peut il développer ses ventes en circuit Drive? (il n y a pas de portée générale, problématique limitée à une entreprise) Comment développer les ventes sur un marché encombré? (trop large) Comment le marketing, la communication et l innovation peuvent elles permettre aux marques de se développer? (bien trop large) 16 Face à un contexte de crise, comment des marques de luxe parviennent-elles à s'en sortir? (trop général, descriptif, terminologies impropres, vocabulaire familier)

17 2) Les 3 étapes : Etape 2 (suite) Vous devez soumettre le thème de votre mémoire ainsi que votre problématique au Directeur pédagogique de votre MSc ou MBA: Au plus tard dans les 30 jours qui suivent votre arrivée dans l entreprise Via l Intraseec Votre Directeur pédagogique: validera vos propositions ou vous demandera de réfléchir à nouveau, en vous précisant les motifs justifiant sa non validation il pourra aussi vous aider à formuler une problématique intéressante pour vousmême et pour votre entreprise 17

18 2) Les 3 étapes : Etape 3 Le Plan du Mémoire: Vision d ensemble Remerciements Résumé du Mémoire Synthèse de vos recommandations Sommaire Introduction PARTIE I : ETAT DES LIEUX PARTIE II: MISSIONS DANS L ENTREPRISE ET ETUDE EMPIRIQUE PARTIE III: RECOMMANDATIONS LE CORPS DU MÉMOIRE: 3 PARTIES Conclusion Générale Bibliographie 18 Annexes

19 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) Le Plan du Mémoire Etudions maintenant plus en détail le contenu de chaque rubrique du Mémoire 19

20 2) Les 3 étapes : Etape 3 Les Rubriques qui précédent le Corps du Mémoire Remerciements Un Résumé du Mémoire Une synthèse de vos recommandations Un sommaire détaillé et paginé Une introduction 20

21 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) Les Rubriques qui précédent le Corps du Mémoire: détail Les remerciements: Adressés à votre maître de stage et à ses collaborateurs Le Résumé 400 à 500 mots Une liste de 5 à 10 mots-clés 21 C est une synthèse de votre Mémoire Il comporte les faits principaux relatifs à la problématique, aux objectifs de votre recherche, au contexte, à votre entreprise en termes de: Cadres conceptuels Données relatives au marché Résultats obtenus

22 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) Les Rubriques qui précédent le Corps du Mémoire: détail (suite) Une synthèse de vos recommandations: 2 Pages Lister l ensemble de vos recommandations synthétisées sur le plan stratégique et opérationnel Elles présentent un caractère général par rapport au domaine abordé par votre problématique Elles concernent de près votre entreprise Une sommaire introduction: détaillé 3 à 4 et pages paginé Exposition de votre problématique : en quoi elle est pertinente et importante au vu : du contexte dans lequel opère votre entreprise, des évolutions, transformations, nouvelle donne récemment apparues dans l environnement Expliquez comment vous allez l aborder et annoncez votre plan. Exposez quel est le périmètre de votre recherche et quelles sont toutes les composantes de la problématique Bien réfléchir à l ensemble des sous-questions que comporte la problématique et auxquelles vous répondrez. L introduction est une étape très importante : SOIGNEZ SA REDACTION car elle doit permettre de comprendre votre cheminement, ce que vous voulez démontrer et comment vous allez procéder. 22

23 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) Le Corps du mémoire: 3 parties PARTIE I : ETAT DES LIEUX I. Cadres conceptuels II. Benchmark: une application à 2 ou 3 études de cas en dehors de votre entreprise PARTIE II: MISSIONS DANS L ENTREPRISE ET ETUDE EMPIRIQUE I. L entreprise II. Mes missions III. La Marque et sa problématique contextualisée IV. Etude empirique 23 PARTIE III: RECOMMANDATIONS I. Sur le plan stratégique II. Sur le Plan opérationnel

24 24 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) LE CORPS DU MÉMOIRE : PARTIE I: ETAT DES LIEUX I. Cadres conceptuels: Références théoriques ou Revue de littérature Partie académique, conceptuelle qui consiste en une revue de littérature: Elle doit permettre de présenter le panorama de l essentiel des articles, des théories et analyses effectuées autour de la problématique Elle a pour objet de vous permettre de prendre de la hauteur par rapport aux pratiques professionnelles Elle permet de poser votre problématique, choisir un ou plusieurs cadres théoriques et émettre de premières hypothèses (par la suite validées ou non par vos benchmarks et l étude empirique conduite dans votre entreprise) Croiser les sources, faites ressortir les différences de points de vue éventuels entre les auteurs/ chercheurs II. Benchmark: une application à 2 ou 3 études de cas 2 ou 3 cas d entreprises, dans le même secteur ou dans un autre secteur d activité, qui ont été ou sont confrontées à la problématique que vous traitez Il s agit d un «1 er terrain de recherche» qui va vous servir d articulation entre vos cadres théoriques et la partie applicative relative à votre entreprise qui constitue votre «terrain principal de recherche». Permettant d établir un bilan des bonnes et des mauvaises pratiques, facteurs clés de succès, liens avec les théories

25 Les cadres conceptuels /La revue de littérature Il s agit de mobiliser: Des théories émanant de travaux de recherche académique Ouvrages, livres de référence (voir bibliographies fournies par vos professeurs) Exemples: o Articles de recherche publiés dans des revues à caractère scientifique: Recherche Appliquée en Marketing(AFM), Décisions Marketing (AFM), et la revue publiée par l ADETEM Le»Journal of Marketing, le Journal of Advertising Research, The AMS Review Pour les consulter, utiliser les bases de données FACTIVA et EBSCO La Presse Professionnelle Spécifique à votre secteur d activité Quelques exemples en marketing: LSA, Stratégie, CBSNews La presse économique: The Economist, Le Monde, Alternatives économiques Des articles de Newsletters Des «livres blancs» publiés sur Internet 25

26 26 LE CORPS DU MÉMOIRE : PARTIE II : MISSIONS DANS L ENTREPRISE ET ETUDE EMPIRIQUE I. Présentation de votre entreprise Marché et contexte, concurrence, position, Histoire, projets, succès et échecs II. Présentation de votre marque (ou de votre département) Problématique rencontrée par votre entreprise sur votre Marque Histoire de la Marque Positions sur son marché Bilan SWOT III. Présentation de vos missions Tâches confiées Difficultés rencontrées IV. Etude empirique 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) Collecte de toutes les données disponibles en interne ou en externe (données secondaires ) Observations, interviews de cadres, de collaborateurs, d experts (données primaires)

27 27 Rédigez des recommandations, d ordre général eu égard à la problématique, en Rédigez établissant des des recommandations, liens avec les cadres d ordre théoriques général eu mobilisés égard à la en problématique, PARTIE I et les en cas établissant étudiés en des Benchmarks liens avec les cadres théoriques mobilisés en PARTIE I et les cas étudiés en Benchmarks Détaillez vos vos recommandations pour pour votre votre entreprise entreprise avec avec précision, précision Justifiez les, Exposez Exposez vos vos contributions contributions concrètes concrètes à la à résolution la résolution des des questions questions auxquelles auxquelles vous vous avez avez été été confrontés pendant pendant la la mission mission (ex. (ex. Plans Plans d action, d action, briefings briefings, internes propositions et externes, d innovations ), propositions tant d innovations ), sur le plan stratégique tant sur qu opérationnel le plan stratégique qu opérationnel, Faites preuve d esprit critique, 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) LE CORPS DU MÉMOIRE : PARTIE III : RECOMMANDATIONS Apportez impérativement des des réponses réponses à la à grande la grande question question de recherche de recherche qu est qu est LA LA PROBLEMATIQUE

28 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) Les Rubriques qui suivent le Corps du Mémoire. La Conclusion Générale Rappeler à nouveau la problématique Exposer vos éléments de réponse synthétisés Proposer des investigations complémentaires pour de futurs travaux de Une Bibliographie Des documents annexes Statistiques Données d études Extraits de revues de presse Copies d écran de pages de sites Web Etc 28

29 2) Les 3 étapes : Etape3 (suite) Le Plan du Mémoire : une étape très importante qui mérite d y passer du temps, dès que la problématique est validée Un bon plan = 1/3 du travail effectué Le plan initial pourra évoluer au fur et à mesure de l avancement de votre travail 29

30 30 Les 3 ETAPES: Le Plan du Mémoire La métaphore des tiroirs de la commode Répertorier et classer vos idées, vos données

31 31 3) Evaluation de votre Mémoire de Recherche Appliquée

32 3) Evaluation du Mémoire de Recherche Appliquée Votre Mémoire fera l objet d une évaluation par votre Directeur Pédagogique ou par un professeur habilité par la Direction de l Ecole. Il sera évalué à la fois sur le fond et sur la forme. Le FOND et La FORME 32

33 3) Evaluation du Mémoire de Recherche Appliquée LE FOND La Problématique: capacité à définir et à délimiter / intérêt de la problématique Pertinence des Cadres théoriques: adaptation à la problématique, capacité à les mobilier et les interpréter Pertinence et qualité des exemples proposés en benchmark pour illustrer la problématique Qualité et quantité de recherche bibliographique Synthèse et recommandations :synthèse / généralisation / propositions /pertinence et réalisme Compréhension de la situation de l entreprise/mission constituant le cadre d application de la problématique Structuration des idées et fil directeur, approche critique 33

34 3) Evaluation du Mémoire de Recherche Appliquée LA FORME syntaxe / orthographe/ ponctuation vocabulaire / style Qualité des illustrations respect des citations 34

35 3) Evaluation du Mémoire de Recherche Appliquée Des soutenances seront organisées pour les meilleurs Mémoires, en présence du maître de stage. Les auteurs des 3 meilleurs mémoires seront récompensés par un prix et une récompense décernés à l occasion de la cérémonie de remise des diplômes. 35

36 36 4) Vos engagements

37 4) Vos engagements Respect de la date limite de réception de votre Mémoire de Recherche Appliquée : le 6 octobre 2014 Il est conseillé d établir un rétro-planning dès à présent Vous devrez remettre un exemplaire imprimé et relié au Service des mémoires et l enregistrer sur l Intraseec. Le non plagiat En cas de de plagiat, l étudiant s expose sciemment et en toute connaissance à la non validation de son Mémoire et compromet l obtention de son diplôme L INSEEC dispose du logiciel de contrôle du plagiat URKUND * auquel seront soumis systématiquement tous les Mémoires. A cette fin, vous devrez le déposer sur Intraseec. Clauses de confidentialité Votre mémoire peut, à la demande de votre entreprise, comporter une clause de confidentialité. Dans ce cas, pendant le délai de confidentialité, il ne sera pas consultable et fera l objet d une lecture uniquement par le professeur en charge de son évaluation 37 * Toutes précisions sur: %20pr%C3%A9venir%20le%20plagiat.pdf

38 38 5) Conclusions : les principales difficultés et comment les anticiper

39 5) Principales difficultés Définir une bonne problématique Lire et lire encore des livres et articles relatifs à votre sujet Tapez de nombreux mots-clés sur Internet, en français et en anglais : vous découvrirez des textes, des articles en rapport avec votre sujet et/ou votre problématique Consultez des textes académiques: analysez leur structure, le ton, le vocabulaire, et consultez leurs très riches bibliographies Pensez en permanence à votre thème de recherche Anticipez, ne perdez pas de temps à cette étape Construire un Plan logique et cohérent: un conseil Commencez par rédiger l introduction (vous la rewriterez par la suite)! En posant toutes les sous-questions qui sont comprises dans la grande question de recherche qu est la problématique auxquelles vous devrez apporter des réponses: ceci demande réflexion. Indiquez comment, selon quelle méthode vous allez apporter des réponses.. C est ainsi que jaillira l idée du Plan, que vous annoncerez clairement dans l introduction 39

40 5) Conclusions, Principales difficultés Rédigez le Mémoire en veillant à parfaitement lier les différentes parties entre elles en suivant impérativement un fil directeur Veillez tout particulièrement à lier les cadres théoriques avec les benchmarks et votre étude empirique Chaque partie, chaque sous-partie doit faire l objet d une conclusion où le lecteur doit comprendre «en quoi on a avancé dans la compréhension et la résolution de la problématique. Chaque partie doit aussi annoncer la suite de ce que vous allez exposer: Ex. «Nous venons d étudier et pouvons d ores et déjà conclure que Nous allons maintenant nous intéresser à» Chaque partie, chaque sous-partie doit faire l objet d une courte introduction Ex. «Il s agit dans cette partie, de nous interroger sur l importance de que nous étudierons en nous appuyant sur une étude documentaire ainsi que sur des interviews de notre objectif consistant à» 40 N hésitez pas à rappeler régulièrement la problématique

41 5) Principales difficultés Anticipez, n attendez pas le 15 septembre pour commencer à réfléchir Le temps passe vite Vous ne disposerez pas davantage de temps en septembre qu en mai ou juin au contraire! Etablissez un rétro-planning, fixez vous des objectifs et tenez vous-y! Des séances de coaching supplémentaires planifiées le samedi seront organisées en juillet et en septembre pour d éventuels conseils complémentaires. 41

42 42

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion La Direction des Stages www.isg.rnu.tn GUIDE DU STAGIAIRE Téléchargeable sur le site

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous!

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous! LES OBJETS D ETUDE L épreuve de certification (CCF) en économie droit pour l obtention du Baccalauréat Professionnel Gestion Administration comporte une situation d évaluation qui prend appuie sur un dossier

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Département Licence Sciences & Technologies 480 Avenue Centrale B.P. 53 38041 GRENOBLE CEDEX 9 Téléphone : +33 (0)4.76.51.49.29 - Fax : +33 (0)4.76.51.42.68 GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Année Universitaire

Plus en détail

RÈGLEMENT DES STAGES

RÈGLEMENT DES STAGES Université de Liège - Faculté de Philosophie et Lettres Département des Arts et Sciences de la Communication Master en Communication multilingue à finalité spécialisée en communication économique et sociale

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises Vade-mecum Guide de l étudiant pour la réalisation d un travail de qualification Table des matières Fiche 1 : OBJECTIF

Plus en détail

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner?

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? «Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? Congrès du CNGE Angers Novembre 2008 Sébastien Cadier*, Isabelle Aubin**, Pierre Barraine* *Département de médecine générale

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Méthodologie du mémoire

Méthodologie du mémoire Méthodologiedumémoire UFRCultureetcommunication LicenceInformationetcommunication Lesenjeuxdumémoire Un enjeu pédagogique: la préprofessionnalisation suppose de la part de l étudiant des facultésd adaptationenmilieuprofessionnel,etuncertainreculquidoitluipermettre,audelà

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015 Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen HFMS Monthey GUIDE METHODOLOGIQUE pour le travail

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER Lorraine De plus en plus d entreprises décident d éditer une newsletter. Cette publication électronique permet de valoriser ses produits et ses services, de générer des

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 MASTER 1 SEMESTRE 1 UE 1 : Approches théoriques 1 : communication et cultures contemporaines (coeff. 3) - 8 ECTS UE1 (a) : Histoire

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

BTS TECHNICO-COMMERCIAL PREMIÈRE ANNEE COMMUNICATION NÉGOCIATION GESTION DE PROJET 2006/2007

BTS TECHNICO-COMMERCIAL PREMIÈRE ANNEE COMMUNICATION NÉGOCIATION GESTION DE PROJET 2006/2007 CAHIIER DES CHARGES DU DOSSIIER À CONSTIITUER À L IISSUE DE LA PREMIIÈRE PÉRIIODE DE STAGE (29//01-17//02 2007) Gestion de Projet Communication-Négociation 1 Finalités et objectifs du dossier L étudiant

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE 1. OBJECTIFS DU COURS PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE Objectif général Développer des habiletés dans le domaine de la gestion des communications intégrées en marketing,

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Evaluation du cursus «Marketing» 2010-2011

Evaluation du cursus «Marketing» 2010-2011 Evaluation du cursus «Marketing» 2010-2011 RAPPORT FINAL DE SYNTHESE Ecole Supérieure des Affaires - Namur Comité des experts : M. Jean TONDEUR, président M. Laurent ARNONE, M. Alain PIEKAREK, M. Michel

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE. TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2

PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE. TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2 PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2 Numéro du cours Pondération Automne 2010 Martin Cloutier Table des matières 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 3

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DE L UQAM MBA pour cadres spécialisés en gestion des villes et métropoles

ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DE L UQAM MBA pour cadres spécialisés en gestion des villes et métropoles ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DE L UQAM MBA pour cadres spécialisés en gestion des villes et métropoles MBA8V3B Projets publics urbains, gestion des risques Plan de cours É2014 Professeur : Benoit Duguay

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

LE STAGE EN ENTREPRISE

LE STAGE EN ENTREPRISE LE STAGE EN ENTREPRISE 1. Le stage : un projet à part entière Le stage est un projet qui s étale sur une longue période d environ dix mois (de la recherche de l entreprise à la soutenance) avec des objectifs,

Plus en détail

diplôme en marketing digital

diplôme en marketing digital diplôme en Osez le ESM Depuis 1986 à Genève, l ESM, Ecole de Management et de Communication, est une alternative aux études supérieures où se développe l esprit d entreprise à travers un concept de formation

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

PROGRAMMES FORMATIONS

PROGRAMMES FORMATIONS PROGRAMMES FORMATIONS LES FORMATIONS INSTRUCTEURS 26 LES MILLS EST LA SEULE SOCIÉTÉ AU MONDE QUI MESURE LA QUALITÉ D ENSEIGNEMENT DES COURS EN INVESTISSANT DANS LA FORMATION DES INSTRUCTEURS PAGE _05 Modules

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE  ACTIVITÉS JURIDIQUES  MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 Responsable : N. Nevejans 1. MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

Plus en détail

Chargé de recherche donateurs

Chargé de recherche donateurs N 6 - CHARGÉ DE RECHERCHE DONATEURS CHARGÉ DE RECHERCHE, PROSPECT RESEARCHER, DOCUMENTALISTE, CHARGÉ DE VEILLE Le chargé de recherche identifie des cibles de donateurs potentiels et les qualifie en s appuyant

Plus en détail

Commerce International. à référentiel commun européen

Commerce International. à référentiel commun européen Brevet de technicien supérieur Commerce International à référentiel commun européen Référentiel de formation SEPTEMBRE 2011 RÉFÉRENTIEL DE FORMATION Unités de formation UF1 Culture Générale et Expression

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Travail de Maturité Guide de travail 2014-2015 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail

Plus en détail

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION (BAC+6, +7, +8 480 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Turin, Italie Contexte Le Centre international de formation de l Organisation internationale du Travail (CIF-OIT)

Plus en détail

La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières

La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières M.Th Celis HELHO Tournai N.Jacqmin HERS - Libramont M.Gobert PRISCI - UCL Science infirmière

Plus en détail

Préparer un entretien d embauche

Préparer un entretien d embauche Préparer un entretien d embauche FICHE D ANIMATION À travers une étude de cas, cette séquence a pour objectif de faire connaître aux élèves les procédures lors d un recrutement. Une rencontre avec des

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Juin 2005 Collège de Bois-de-Boulogne, 2005. TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE...1 1) DÉFINIR SON BESOIN D INFORMATION...2 2) FORMULER SON SUJET ET DÉTERMINER LES CONCEPTS...2

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

MARKETING AGROALIMENTAIRE

MARKETING AGROALIMENTAIRE 13 ème COLLOQUE INTERNATIONAL DE L ASSOCIATION TUNISIENNE DE MARKETING sous le thème MARKETING AGROALIMENTAIRE 03 et 04 Avril 2015 SFAX TUNISIE APPEL A COMMUNICA TIONS Le 13 ème Colloque International

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

CONCEVOIR ET REALISER SON RAPPORT DE STAGE OU SON RAPPORT D ACTIVITE

CONCEVOIR ET REALISER SON RAPPORT DE STAGE OU SON RAPPORT D ACTIVITE AGCNAM 18 rue Claude CHAPPE ZAC 2000 - BP 274 97827 Le PORT Cedex Tél. 0262 42 28 37 - Fax : 0262 55 68 27 info@cnam.re - http://www.cnam.re Numéro de Siret : 443 381 322 00017 - Code APE : 8542Z Organisme

Plus en détail

Guide d utilisation. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet. Guide d utilisation. Page 1. - 1 - http://www.compilatio.

Guide d utilisation. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet. Guide d utilisation. Page 1. - 1 - http://www.compilatio. Votre meilleur atout pour prévenir le plagiat sur Internet Guide d utilisation Page 1-1 - Notes personnelles : Votre identifiant (login) :.. Votre mot de passe :. Page 2-2 - SOMMAIRE 1- Introduction à

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE Afin de valider leur formation, les élèves doivent rendre à la fin de leur cursus, un mémoire de recherche

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Guide du Travail de Maturité Session 2015

Guide du Travail de Maturité Session 2015 Guide du Travail de Maturité Session 2015 2 Table des matières A. CADRE GENERAL 1. Définitions et conditions cadres 4 2. Objectifs 4 B. LE TRAVAIL DE MATURITE AU LYCEE JEAN-PIAGET 1. Concrétisation 5 2.

Plus en détail

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II*

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* Mise à jour 2015 *Sous l autorité de l EIMP ADMTC Programme de formation - Titre «Chef(fe) de projet e-business» 1 CHEF(FE) DE PROJET

Plus en détail

REGLEMENT U COSMETICS

REGLEMENT U COSMETICS REGLEMENT U COSMETICS Concours étudiant Formulation et innovation cosmétique Objet du concours U cosmetics est le seul concours étudiant national sur la thématique cosmétique. Il est ouvert à toute équipe

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

SOMMAIRE. Nos Outils Speechmark Social Club Speechmark Campus Speechmark Test

SOMMAIRE. Nos Outils Speechmark Social Club Speechmark Campus Speechmark Test CATALOGUE PRINTEMPS 2014 Depuis 1996 nous avons formé plus de 10 000 dirigeants,, créatifs,, producteurs, réalisateurs, acheteurs d arts, experts en média, journalistes Vous rêvez de réaliser des présentations

Plus en détail

ère année et 2 ème année

ère année et 2 ème année Cahier de texte BTS design de mode textile et environnement 1 ère année et 2 ème année Ce document est distribué à chaque étudiant en première année afin de comprendre les enjeux du cours et d en percevoir

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE

Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 GESTION de l ESPACE PSTAGE... 2 1. Accueil... 2 2. Gestion des conventions de stage... 2 2.1. Visualiser

Plus en détail

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh?

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? 1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? «Le social et la RH, vont encore me compliquer la vie» «On ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus, il y a toujours quelque chose que

Plus en détail

L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES

L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES Les enjeux : L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES La réalisation de l étude de gestion va se faire dans le cadre d un travail collaboratif et va vous amener à découvrir ce qu est le travail

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail