ENJEUX ENVIRONNEMENTAL ET ECONOMIQUE DE LA MUTUALISATION LOGISTIQUE POUR LES PME : LE CAS DE L ALIMENTAIRE DANS L OUEST DE LA FRANCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENJEUX ENVIRONNEMENTAL ET ECONOMIQUE DE LA MUTUALISATION LOGISTIQUE POUR LES PME : LE CAS DE L ALIMENTAIRE DANS L OUEST DE LA FRANCE"

Transcription

1 8 e Conférence Interntonle de MOdélton et SIMulton - MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune «Evluton et optmton de ytème nnovnt de producton de ben et de ervce» ENJEUX ENIRONNEMENTAL ET ECONOMIQUE DE LA MUTUALISATION LOGISTIQUE POUR LES PME : LE CAS DE L ALIMENTAIRE DANS L OUEST DE LA FRANCE S. PAN, E. BALLOT CGS/MINES PrTech 60 Bd St Mchel 757 Pr Cede 06 - Frnce F. FONTANE CAOR/MINES PrTech 60 Bd St Mchel 757 Pr Cede 06 - Frnce RESUME : L mutulton de flu et une trtége émergente d mélorton de l performnce logtque. Le prncpe de l mutulton, tel que préenté c, conte à trnférer l effort de coordnton pour mfer le flu d opérteur ndépendnt ver une orgnton d hoc mutulée. Cette orgnton et conçue pour prtger de moyen de trnport et de plteforme logtque utlé pour ervr le même clent. Dn cette contrbuton, ce prncpe et pplqué à un enemble de pette et moyenne entrepre de l Ouet de l Frnce dn le domne de l lmentre qu ervent un même clent dtrbuteur. Pour démontrer l performnce de l mutulton, l tuton ctuelle été comprée à dfférent cénro de mutulton. L méthode retenue conté à évluer l etnt pr une enquête ur une plteforme logtque erve pr le entrepre pour vlder l be de donnée pu à comprer l etnt à qutre cénro type de mutulton. Ce cénro ont été évlué pr leur coût et leur émon de CO. Le réultt obtenu montrent que l mutulton entrîne dn tou le c une réducton d émon de CO gnfctve et de vrton de coût. Une perpectve de générlton de réultt et fnlement propoée. Elle montre l ntérêt de l mutulton pour l réducton de émon tout en offrnt de opérton performnte. MOTS-CLES: mutulton logtque, dtrbuton, émon CO, coût logtque, optmton. INTRODUCTION Le développement de l noton de chîne logtque et de l coordnton entre clent et fourneur, qu l ccompgne, lrgement tructuré le pproche de développement de ervce et de réducton de toc. An l grnde dtrbuton cherche t-elle à ccélérer le fréquence de lvron pour dmnuer e toc. Cependnt, cette ccélérton de flu condut ujourd hu à une frgmentton de envo et à une dffculté de turton de moyen de trnport. Plueur enquête montrent n de cmon peu turé en urfce et de trjet à vde non néglgeble. En prtculer u nveu de l chîne logtque lmentre une étude de l utlton d une flotte de 000 cmon montré un coeffcent d occupton de 70% de l urfce (McKnnon et l., 003). Ce chffre et confrmé pr une multon de l turton de cmon à prtr d une be de donnée de lvron de l grnde dtrbuton (Bllot et Fontne, 008). En dépt de méthode de conoldton développée (Boobnder et Hggnon, 00; Cmpbell, 990; Crnc et Roueu, 986; Dgnzo, 988; Dror et Hrtmn, 007; Eynn et Fouque, 003; Hll, 987; Melchrnoud et l., 005; Pooley et Stenger, 99; Tyn et l., 003) pr eemple, de l étblement du len l effccté du trnport et le développent durble (McKnnon et Woodburn, 994) et de effort de conoldton mené pr le prettre logtque et le trnporteur l rete donc une mrge gnfctve de progrè. Cette mrge devent ujourd hu un enjeu mportnt, non eulement, pour prtcper à l réducton de coût logtque m urtout pour prtcper à l réducton de émon de CO dont le trnport et le premer pote en Frnce (Boeu, 006). Ce trvl e propoe n de compléter à l fo le trvu ur l conoldton pr une pproche trtégque et à prolonger de premer trvu ur l mutulton de chne logtque entre grnd cteur de produt de grnde conommton (Pn et l., 009) ver le pette et moyenne entrepre. Dn l prte, le c du trnport depu de pette et moyenne entrepre de l Ouet de l Frnce ver de plteforme de l grnde dtrbuton été étudé et performnce évluée. Pour contrbuer à l réducton du trnport utlé, une collborton horzontle entre le entrepre fourneur une mutulton et propoée en prte 3. L mutulton et enute déclnée en qutre type de cénro d orgnton logtque. Enfn, dn l prte 4 l modélton de qutre cénro et défne et le réultt du c ndqué. Dn le prte 5 et 6 le réultt ont nlyé et de perpectve eront déggée.

2 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune PERFORMANCE LOGISTIQUE DES PME FOUNISSEURS DE LA GRANDE DISTRIBUTION Le pette et moyenne entrepre qu fournent l grnde dtrbuton, ont encore trè nombreue et génèrent une multtude de pett flu (en plette). Plu encore que le grnd groupe ndutrel qu dpoent de pretton ur meure lée à leur flu, ce entrepre ont ujourd hu préoccupée pr leur logtque. En effet, elle nterrogent ur le prtque à mettre en œuvre pour répondre u egence de l grnde dtrbuton u nveu de l ugmentton de fréquence de lvron n vor leur coût logtque eploer. M elle ont u concente qu elle dovent dentfer le condton qu vont mélorer l mpct envronnementl de cette ctvté. Ce pette entrepre pr leur flu dffcle à mfer ne erent t-elle p fnlement un leu d epérmentton prvlégé pour l mutulton? Pour répondre à ce queton le comté logtque d une fédérton de PME décdé de lncer un projet de recherche portnt ur l enjeu de l mutulton pplquée u entrepre fflée. Cette décon et venue n fournr u uteur un domne epérmentl pour conforter et compléter le trvu déjà entrepr ur l mutulton de grnd fourneur de l chîne logtque de l grnde dtrbuton.. Pérmètre de l étude: PME de l ndutre lmentre de l Ouet de l Frnce Obtenr de donnée homogène de flu ur un échntllon de pette et moyenne entrepre et une tâche trè dffcle et ftdeue. C et pourquo, le plu mportnt clent (CARREFOUR) ccompgné cette démrche. Cette mplcton perm de collecter l enemble de donnée de lvron de ce fourneur ou un même formt et en provennce d une eule be de donnée. L défnton de l échntllon de donnée requert à l fo de fer un pérmètre géogrphque et un horzon temporel. En ce qu concerne le pérmètre géogrphque le cho et porté ur l régon Ouet de l Frnce où l fédérton poède une bonne repréentton et le dtrbuteur cnq plteforme logtque. Le etrcton de l be donnée ont perm d dentfer 3 fourneur de produt d épcere et de boon ur le pérmètre géogrphque retenu. Prm ceu-c un premer fltre été opéré pour retrer le fourneur necdotque ou obolète ( eul envo en 008 pr eemple). Dn un deuème temp le fourneur dont le volume ont trè mportnt ont églement été retré (lvron de cmon complet toute le emne). Cette recherche e concentrer donc ur de flu d une même ctégore de produt (l épcere) et vec de flu emblble pour être mutulé tel que déjà démontré (Bllot et Fontne, 008). Nou von donc retenu 54 fourneur et l fgure montre leur réprtton ur l régon. Fgure : Loclton de fourneur (cercle) et de plteforme du dtrbuteur (trngle) En terme d horzon temporel, nou von pu contrure une be de donnée qu recene le lvron effectuée entre le 54 fourneur (une ou entrepôt) retenu et le 5 plteforme du grnd dtrbuteur ur un horzon de 33 emne. Cependnt, ce donnée de flu ne permettent p d évluer l performnce logtque ctuelle cr elle n offrent p une meure de l performnce du trnport notmment en terme de remplge de cmon. C et pourquo dn un premer temp, nou von mené une enquête pour meurer l performnce du trnport en rrvée ur le plteforme du dtrbuteur.. Evluton de l oluton ctuelle et de l turton de moyen de trnport Pour juger de l opportunté de mettre en œuvre de prncpe de mutulton, nou von pr l etnt comme référence. A cette fn, nou von cho d emner le lvron ur une plteforme de dtrbuton (l plteforme logtque de Crrefour tuée u Mn été retenue) ur une pérode de temp lmtée (une emne). En effet, cette démrche permet de contter l chrge réelle de cmon en rrvée ur l plteforme erve. De plu, nou von complété cet emen emprque pr un quetonnre uprè de chuffeur fn de meu comprendre l orgnton du trnport en mont. En premer leu nou von cherché à vor l plteforme tué u Mn et ur lquelle l y le plu de lvron, ce qu rédut l durée de l enquête, étt mlre en terme de tlle de e lvron à celle de qutre utre plteforme du dtrbuteur dn le pérmètre géogrphque retenu. A cette fn nou von

3 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune contrut un tet de l dfférence entre le moyenne de tlle de lvron de l plteforme de l enquête et le moyenne de utre plteforme ur l be de 33 emne. L vleur de p clculée (tet unltérl et hypothèe de vrnce égle) p = 0.3 permet de vlder l hypothèe de lvron moyenne dentque entre l entrepôt du Mn et le utre plteforme du pérmètre géogrphque dentfé. Sur le te du Mn nou von pu dpoer d une emne d enquête. Celle-c perm de recener et d oberver 54 lvron de 39 fourneur pr 3 cmon de cpcté de 33 plette (em-remorque). On contte donc que de regroupement de lvron dn un même cmon etent déjà. Pour vérfer l repréenttvté de donnée de lvron de l emne de l enquête pr rpport u 33 utre emne de l be de donnée, un nouveu tet de dfférence entre le moyenne de tlle de lvron été rélé. L vleur de p clculée (tet unltérl et hypothèe de vrnce égle) p = 0.40 permet de vlder l hypothèe de lvron moyenne dentque entre l pérode obervée et le donnée de l be ur l enemble de l horzon temporel. L enquête montré un tu de chrgement de 84% en urfce ol (nombre de plette / cpcté en plette) et de 67% en volume (volume plette/volume totl) ur l échntllon de 3 cmon. Ce réultt, upéreur u enquête dponble, ndque une orgnton logtque performnte pour le 39 fourneur de l échntllon. Ce donnée permettent de fre l hypothèe d une réprtton de chrgement donnnt le même performnce en lvron. Cec condut à potuler que le flu de plu de 7 plette pr lvron ont dvé en deu compont, un ou de lot en 7 plette lvré pr une lvron en trce drecte, et pu le rete qu er vec le utre flu de mon de 7 plette fnt l objet de tournée en mont. Il gt d une hypothèe conervtve cr donnnt une performnce élevée pour l performnce de l logtque ctuelle. Avnt d emner le dfférent cénro de mutulton retenu dn cette étude, nou llon défnr ce que recouvre l noton de mutulton dn cet rtcle. 3 MUTUALISATION DE LA CHAINE LOGISTIQUE 3. Prncpe et défnton Regrouper le flu pour le mfer et une dée reltvement ncenne et trè connue dn le domne du trnport. An Hll (Hll, 987) pu Pooley et Stenger (Pooley et Stenger, 99) ont défn plueur forme de conoldton : entrepôt de conoldton, plteforme de cro-docng de conoldton, conoldton u nveu du moyen de trnport. Ce conoldton entendent eentellement u nveu de opérteur de trnport : trnporteur, megere, ntégrteur. Cependnt u nveu de réeu de dtrbuton leur concepton et défne pr chque entrepre (fourneur, dtrbuteur, etc.) ndépendmment de utre. L mutulton, telle que défne c, concerne l me en commun, vore l concepton en commun, de chîne logtque. Il gt du prtge entre cteur économque ndépendnt d un réeu logtque ndépendmment de on eplotton (pr un prettre ou plueur prettre) ou de tructure (de l tournée d un cmon à un réeu de dtrbuton). L mutulton et donc une forme de collborton horzontle tel que propoé pr (Crujen et l., 007). C et églement une collborton trtégque. On en dédut que l concepton d un réeu logtque mutulé (loclton de plteforme) et emblble à celle d un réeu trdtonnel dn on prncpe m vec de gn potentel à évluer. De plu l mutulton condut à un chngement de loclton, de flu et de l orgnton, vore à de chngement modu. Pour plu de détl l ufft de e référer u trvu mené ur l mutulton de deu enegne et de leur prncpu fourneur (Pn et l., 009). 3. Crtère d évluton L mutulton er évluée pr deu crtère : l un envronnementl et l utre économque, tout en précnt que l enemble de oluton retenue conerve le nveu de ervce ntl à l mlle de l emne, vore l mélore. 3.. Crtère envronnementl L pect envronnementl er meuré pr le émon de CO. Le pérmètre de clcul e lmter u ctvté de trnport cr d une prt l gt de l prt prépondérnte et d utre prt l n ete p, à l connnce de uteur, de be de donnée fble ur le émon de entrepôt et de opérton de mnutenton. Au nveu de émon de CO, celle-c ont repre de trvu Européen COST 39 (Joumrd, 999) et leur formulton pour l évluton de réeu logtque été développée dn (Pn et l., 009). On pourr y référer pour le prncpe de clcul et le vleur retenue. 3.. Crtère économque Sur le pln économque le coût eront évlué pr qutre componte : le coût de trnport, le coût de pge pr un entrepôt ou le coût de trnfert pr une plteforme, et le coût de tocge. Prm ce coût, l optmton e porter dn un premer temp ur le coût de trnport. En effet, pour un flu donné, le fr de mnutenton peuvent vrer d un cénro à l utre

4 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune (entrepôt ou cro-docng) m p lor de l optmton d un cénro à o volume, vor 4. Enfn en ce qu concerne le coût de tocge, l n et p dn cette premère étude optmé conjontement vec le coût de trnport. Le coût de tocge er évlué pour chque cénro fn de montrer l mpct de l mutulton ur l évoluton de nveu de toc. Le coût du trnport et bé ur de grlle trfre réelle ur l régon concernée. L modélton condut à un modèle lnére pr morceu pour eprmer le coût en foncton de plette*m. L optmton porté en premer leu ur le émon de CO, pu le coût de l oluton été détermné. Dn un deuème temp, une optmton économque été rélée pour meurer un éventuel écrt vec l optmum de émon. 4 MUTUALISATION DES FLUX DE PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES ERS LA GRANDE DISTRIBUTION Pour étuder l opportunté de l mutulton comme défne vnt, nou propoon qutre cénro d orgnton logtque mutulée fn de le comprer en terme de performnce à l orgnton logtque ctuelle. Il ne gt p c de défnr une oluton m d dentfer le enjeu de l mutulton dont le réultt eront préenté u prgrphe Scénro : Mutulton d entrepôt lvré en cmon complet et drect 4.. Défnton Pr rpport u c ctuel, le premer cénro propoe un réeu logtque vec de centre de mutulton et de lvron drecte en cmon complet en mont et en vl (fgure ). Fgure : Réeu logtque vec centre de mutulton et lvron drecte en cmon complet Nou uppoon que tou le fourneur epédent en cmon complet leur mrchnde à un centre de mutulton commun (ppelé «hub») et que le plteforme du dtrbuteur ont églement pprovonnée en cmon complet. 4.. Formulton Ce cénro pprente à un problème de trnport mult pérode (33) vec plueur commodté et à deu échelon. L hypothèe du cmon complet peut être trdute pr l lnérté du coût ou de émon de trnport. Cel condut à une foncton objectf purement lnére. Cependnt, en ron de contrnte de électon de hub, le problème d optmton correpond à une Progrmmton Lnére en Nombre Enter (PLNE). Mn t ( om Au [ d om ε ( )] + [ d ε ( )]) () md Ad Contrnte d équlbre de flu: = ; A, S, t () t K t t 0 ; A, K, t (3) = R ; K, o O, t (4) ot m M mdt m M o O = B dt md mdt ; K, d D, t (5) = ; K, m M, t (6) mdt d D Contrnte de électon de hub: p =; K, o O, t (7) m M { 0,} p ; K, o O, m M, t (8) p p Z ; K, o O, m M, t (9) = p ; K, o O, m M, t (0) ' notton: Z: une contnte grnde; T: l horzon de temp (unté de temp en emne); K: l enemble de produt qu ont chcun u mon une orgne et une detnton; O, M, D: repréentent repectvement l enemble de entrepôt (WH), de centre de mutulton et de centre de dtrbuton (DC); A u, A d : ou-enemble de l enemble de rc A vec A u l enemble de rc mont et A d vl; : rc élément de ou enemble préenté c-deu A; d j : dtnce d un rc ε () j A; : foncton de émon de CO ou du coût de trnport lée u flu ; R : quntté de produt K fourn u nœud de ource ot o O à l emne t T ; B dt : quntté de produt dtrbuton t : omme de flu ur l rc t = t ; K d D à l emne t T ; rble de décon: : quntté de flu de produt t l emne t T ; K demndé u centre de A à l emne t T et K ur l rc A à

5 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune p : vrble bnre vec p = le flu de produt om K qu prt de WH o O rrve u centre de mutulton m M à l emne t T ; non 0; ()-(6) ont de contrnte clque à conerver le flu dn le réeu en tfnt le demnde. Le contrnte (7)-(9) urent que le flu en mont ont tou mfé dn le centre de mutulton. En plu vec l contrnte (0), chque fourneur ne lvre qu un centre et toujour le même dn l horzon de 33 emne. L dée et pour mplfer l geton de flu dn chque centre. Qunt à l évluton de émon de trnport, nou reprenon le méthode et le vleur (g CO /plette*m) de l étude (Pn et l., 009). Pr lleur, le coût de trnport ( /plette*m) et u de condton trfre négocée pr le dtrbuteur uprè de trnporteur ur l Ouet de l Frnce Etude de l enblté de émon de CO en foncton du nombre de centre de mutulton Il et ez évdent que plu l y ur de centre de mutulton ouvert plu le émon de CO due u trnport tendront à dmnuer. Cependnt, de coût upplémentre eront ntrodut pr chque mplntton de centre. En conéquence, l objectf de cette étude de enblté et de détermner le nombre de centre de mutulton qu offre un bon comprom entre le nveu de émon de CO et le coût ndut pr l ouverture de ce hub. Pour ce fre, nou mpoon le contrnte uvnte : { 0, } OPEN ; m M () m M mt OPEN mt = N ; t () OPEN Z ; K, o O, m M, t (3) mt Le vrble de décon OPEN mt vut le centre m et ouvert et vut 0 non; N dn l contrnte () et un enter. Avec ce contrnte, nou pouvon fre vrer l vleur de N pour obtenr de réultt d optmton dfférent. Dn en premer temp, d prè l réprtton de fourneur de l fgure, centre de mutulton ont propoé comme cnddt, donc N=,..,. L fgure 3 montre le réultt de l optmton de émon de CO lorque N vre. Selon l fgure 3, retenr qutre centre de mutulton emble offrr un bon comprom pour rédure le émon de CO. 4. Scénro : Mutulton pr de plteforme de Cro-docng 4.. Défnton Comme montré dn l fgure 4, ce cénro moble un réeu logtque où le centre de mutulton ont opéré en cro docng. Cel gnfe que le trnport rélé en mont et en vl n et plu ytémtquement en cmon complet. Le prncpe et donc de regrouper et de mfer le flu en mont fn de turer le moyen de trnport en vl m n conentr de toc ntermédre. Fgure 4: Cro-docng u centre de mutulton 4.. Formulton Nou reprenon le modèle du cénro chnt que le trnport en cmon complet n et plu uré dn ce c. L foncton objectf () n et plu purement lnére m lnére pr morceu en ron du nombre de moyen de trnport nécere pour chque lvron. En conéquence, l fut modfer l forme de l foncton objectf () en mpont le contrnte uvnte ur l foncton de émon et du coût de trnport, e référnt à (Pn et l., 009) : 0; t = 0; ε ( t ) = (4) f y + v t ; otherwe Contrnte de lnére pr morceu: lb y < t ub y ; A, S, t (5) y ; A (6) S { 0,} y ; A, S (7) Fgure 3: Emon de CO pr rpport u nombre de centre de mutulton où : S : repréente le nombre de egment ur l rc A; : egment lnére de l foncton S ur l rc A; f : vleur fée et non négtve de l nterecton du egment S ur l rc A; v : pente du egment S ur l rc A;

6 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune y : vrble bnre de chque rc A, vec y = le egment content un flu non nul, et y = 0 non; lb nd ub : borne nféreure et upéreure du flu totl du egment S en chque rc. En prtculer pour chque rc A on uppoe que m lb = 0 et ub = + ; et églement que pour chque egment, ub lb = Wc (qu repréente l cpcté du moyen de trnport); : flu totl ur l rc t egment S à l emne t T ; A ce flu et dn le 4..3 Réoluton Ce problème et de ft un utre eemple de PLNE NPdffcle. Pour réoudre ce problème, nou fon l hypothèe que tou le cmon ont complet u-delà d un volume repréentnt cmon pr lvron. Nou von montré (Pn et l., 009) que cette hypothèe et trè effcce pour rédure le temp de clcul. Dn notre c elle un mpct mrgnl ur le réultt de l optmton, cr cette étude ne concerne que de PME qu lvrent de fble volume. 4.3 Scénro 3: Mutulton d entrepôt lvré pr tournée 4.3. Défnton Dn ce cénro, le trnport en mont et rélé pr de tournée de collecte. Pour repecter le contrnte cpctre de moyen de trnport et mplfer le problème, le flu de fourneur upéreur à 33 plette pr lvron ont épré en deu prte, l une et trtée comme une lvron drecte en cmon complet ; et l utre prte et un volume réduel cnddt à une tournée de «rme». Bertzz et l. (997) détlle cette trtége. Le flu ont lvré en cmon complet depu le entrepôt mutulé u plteforme du grnd dtrbuteur comme le montre l fgure 5. Fgure 5: entrepôt mutulé erv pr lvron drecte et tournée Le cho de centre de mutulton et tble dn tou le deu cénro précédent, cette loclton er repre c. Il fut précer qu à l fn de chque tournée en mont le véhcule ne ont p forcément à plene chrge m l turton de moyen de trnport n et p l objectf de l optmton Formulton Comme l même hypothèe de cmon complet en vl et fte, le cénro et 3 ont de réultt mlre ur cette prte du flu. Pr contre, l fut modéler d une mnère dfférente le problème d optmton en mont. Il et nécere de repecter l cpcté de véhcule. De ce ft, ce c et un problème de type Cpctted ehcle Routng Problem (CRP) qu et un utre problème NP-dffcle. Pour le trter, nou dopton le modèle clque de mnmton de l dtnce prcourue. A ce nveu, l mpct du chrgement ur chque egment de tournée n et p pr en compte dn l mnmton de émon. Le en préférble pour le émon et enute dopté. L trtége et donc : route en premer et chrge en econd. Mn d j j (8) j n j= n j = m; (9) = m; (0) = n j j= ; j n j = ; j = (=,,n); () = (j=,,n); () q u Q (=,,n); (3) u Q + ( q Q) (=,,n); (4) j u u + Q + ( Q q q ) j j j j Q q (, j=,,n; j); (5) u 0 (=,,n); (6) { } 0, (, j=,,n; j); (7) j Réoluton Le modèle c-deu (Guéret et l., 00; Kr et l., 004) e fonde ur l vrble bnre X j qu vut le te et uv mmédtement pr le te j dn une tournée et 0 non. Sur l enemble de te {,,N}, le te repréente le pont de déprt qu et un centre de mutulton dn ce c pu le te {,,N} ont de pont fourneur à vter. Afn de repecter l cpcté du véhcule Q, nou utlon le vrble u correpondnt à l quntté de produt rmé u dfférent entrepôt lor du trjet llnt du te u te nclu. L vleur de u dot toujour être nféreure ou égle à l cpcté Q m upéreure ou égle à l chrge à rmer u te notée q. En générl, le temp de clcul pour un problème de type CRP croît de fçon eponentelle vec le nombre de pont de rmge (Toth et go, 00). Afn de rédure l completé du problème, nou décompoon le réeu logtque pr l zone premère-route econde. C et-à-dre que le entrepôt de fourneur ont océ à un et un eul centre de mutulton condéré comme le plu proche. Le flu en mont ont mntennt trté pr centre. Cependnt, l y en j

7 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune moyenne plu de 0 pont potentel de rmge pr centre et pr emne, cel nou condut à mpoer une contrnte de plu (8). d j j D (, j=,,n; j); (8) Cette contrnte pour but de lmter l dtnce entre deu pont de rmge. Cette contrnte rédut condérblement le temp de clcul. En effet, dn notre étude, nou von n obtenu une oluton vec mon de 3% d écrt en 30 mnute envron. Pr contre, le temp de clcul et l qulté de l optmton ont enble à l vleur choe pour D. Une étude de enblté complémentre montré que D = 50m et le melleur comprom. Il et évdent que le modèle n développé pour ce cénro ne mnme p drectement le émon de CO ou le coût du trnport, m l dtnce prcourue. C et une lmte de ce cénro. Nénmon, l optmton de dtnce prcourue et églement une optmton de émon et du coût de trnport en ron de leur forte corrélton. De plu, fn d être comprble vec le utre cénro (ller mple), le premer trjet à vde ont ôté de l comptblton en émon et/ou en coût. 4.4 Scénro 4: Mutulton pr de tournée de cmon Le cénro 4 conte à mutuler de moyen de trnport n vor un centre de mutulton ntermédre. Toute le lvron e font drectement depu le fourneur ver le plteforme du dtrbuteur comme le montre l fgure 6. L trtége de rme pr tournée et dentque à celle du troème cénro. En conéquence le modèle du cénro précédent et u dopté dn ce c, n que l contrnte (8). Fgure 6: Mutulton de moyen de trnport 5 EALUATION DES STOCKS L mpct de toc ur le émon n étnt p connu, l n p été poble de le optmer conjontement. On peut cependnt évluer l mpct de l mutulton ur le nveu de toc. 5. Méthodologe L méthode d évluton de toc et repre de (Blumenfeld et l., 985). Cette méthode préente l vntge d etmer le temp pé (donc le toc) à chque pont de tocge à prtr de donnée logtque. Plueur hypothèe ont fte : l tlle de lot de producton et néglgée ; le temp de trnport et néglgé ; même coût de tocge à tou le pont de tocge ; ben que chque fourneur t plueur référence de produt, une eule vleur de produt globle ( /plette) pr fourneur et utlée. Le pérmètre retenu débute prè l producton juqu à l récepton ur le plteforme du dtrbuteur. Pr eemple pour le cénro, nou trnpoon l formule développée dn l rtcle référencé: C = PR( + Tc + ) (9) Q Q où : C: coût de toc pour une pérode pr fourneur et pr plette; P: vleur moyenne de produt pr fourneur et pr plette ; R: tu de poeon pr emne; : tlle d epédton ur un rc orgne-centre de mutulton; : tlle d epédton ur un rc centre de mutultonplteforme; Q : flu de demnde ur un rc orgne-centre de mutulton pr emne; Q : flu de demnde ur un rc centre de mutultonplteforme pr emne; T c : temp de trnfert u centre de mutulton; Le compont entre prenthèe repréentent le temp en toc pr plette pendnt un horzon de temp. En prtculer, nou uppoon que le fourneur lvrent leur mrchnde mmédtement prè l producton, donc l n y que le toc u centre de mutulton dn ce c-là. Schnt que l formule (9) et eulement pour un flu d un fourneur, fn de clculer le coût de toc ur l enemble de fourneur dn un horzon de 33 emne du Scénro, nou utlon l formule deou: C = P R[( + Tc ) Bd + B d ] (30) K Q d D d D Q où : K: enemble de fourneur; D: enemble de plteforme; B : omme de demnde ur l enemble de 33 emne d du fourneur K à l plteforme d D ; D une mnère générle, le formule (9) et (30) peuvent u être pplquée u utre cénro et à l tuton ctuelle, m, le vleur de, T c et Q ont dfférente dn chque c. Pr eemple, l tlle de epédton et foncton de chque cénro et de chque mllon de l chîne logtque.

8 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune 5. Coût de toc Selon l méthode préentée, le coût de toc et clculé elon le temp de tocge et le coût de trnfert pr unté de temp. Donc nou propoon dn le tbleu l réprtton du temp de tocge et un coût totl dn le réeu logtque étudé : Actuel S S S3 S4 FRN Centre Arrvé Tc Déprt PF Q Q Q Q Q em jour em Q Q Coût ( ) 59 Q Q Q Q Q Tbleu : Réprtton de temp de tocge et coût totl de tocge de cénro T c n ete qu vec de centre de mutulton. Il et fé à emne pour l lvron en cmon complet et à un jour en cro-docng. Le coût de tocge et ntégré u coût totl de chque cénro n qu à l tuton ctuelle pour donner une évluton économque de cénro. 6 RESULTATS ET DISCUSSION 6. Réoluton Le modèle d optmton mthémtque préenté dn le qutrème prgrphe ont été réolu numérquement vec CPLEX.. Le réultt provennent d une mchne Qud CPU Q6700 (.66 GHz) et 4 GB de RAM. Concernnt le problème PLNE de cénro -3, le réultt ont obtenu drectement pr le clcul du logcel. Pr contre, qunt u problème de tournée de véhcule vec contrnte de cpcté (CRP) de cénro 3 et 4, l optmton et fte d une mnère générle emne pr emne et c pr c ur l dtnce prcourue. Le réultt ur l enemble de 33 emne ont obtenu pr un pottrtement. 6. Réultt de l oluton de référence (ctuelle) S ppuynt ur l évluton du c ctuel fte dn., nou pouvon u clculer le émon de CO du trnport et le coût logtque totl. Sur l enemble de donnée de 33 emne, le émon de CO ont de 646 tonne, et le coût logtque et de 943. Nou oulgnon encore une fo que l hypothèe fte uretmé l performnce de l orgnton logtque du c ctuel. Il gt donc d une hypothèe «prudente». 6.3 Réultt Avec le etmton du c ctuel (l référence), tou le réultt de cénro ont préenté dn le tbleu. Sur l enemble de 33 emne, deu crtère de l orgnton logtque ont évlué, le émon de CO de trnport et le coût logtque totl (y compr le coût de trnport, de pge, de rupture de chrge et de tocge). Nou ntroduon de plu un mnmum de émon de CO qu et clculé en fnt l hypothèe que tou le flu ont lvré drectement de entrepôt u plteforme en cmon complet. Cel permet d obtenr l borne nféreure de émon de CO. Optmton Optmton Scénro émon coût trnport CO * Coût CO Coût* (T) ( ) (T) ( ) Référence Mnmum 330 S à 007 à S S S Tbleu : Réultt de 4 cénro d optmton et de référence Il fut noter qu l y deu vleur pour le réultt économque du cénro. Comme on ne peut p vor pror le nombre de plette qu eront «écltée» ur le centre en cro-docng, nou produon le coût pour le lmte, nféreure et upéreure, repectvement 0% et 00% d écltement en cro-docng. Dn le tbleu, on peut remrquer que le cénro, 3 et 4 donnent repectvement de réultt dentque que l on optme l foncton économque ou l foncton de émon. Cette unformté du cénro et en effet pr coïncdence cr l oluton obtenue pr l optmton de coût de trnport ou de émon et cohérente. Dfféremment ur le cénro 3 et 4, c et tout mplement du ft qu l ont bé ur l optmton de l dtnce. Le tbleu montre que tou le cénro étudé ont une melleure performnce en terme d émon de CO pr rpport u c ctuel. Du pont de vue économque, le cénro d'optmton montrent une performnce comprble en terme de coût logtque. Comme l fgure 7 le montre, le cénro 4 et trè proche de l référence cr tou le deu ont l même trtége de mult-pc. Pr lleur, le coût du cénro n et p beucoup

9 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune upéreur à l référence. Nénmon, en ron du pérmètre de cette étude, nou n von p pu évluer l mpct ur le toc de écurté. Or, l rotton de produt dot être plu rpde prè mutulton ce qu dot condure à une dmnuton du nveu de toc de écurté. Pr eemple, le cénro, vec l'hypothèe de cmon complet l melleure performnce en terme de réducton de émon de CO, m en générnt de toc upplémentre, uf lorque de volume mportnt dovent être epédé. En conéquence, S pourrt être électonné pour le fourneur à fort volume. Enfn l et mportnt de oulgner que l me en œuvre de ce genre de oluton dot repecter le crctértque locle : l tlle de fourneur, l denté et l loclton géogrphque de pont de rupture de chrge et u l mportnce (en urfce) de l régon. 7 CONCLUSION Fgure 7: Trde-off entre le émon de CO et le coût logtque Mlgré l'hypothèe prudente qunt à l etmton de l performnce de l tuton ctuelle, nou pouvon oberver que le dfférent cénro de mutulton ttegnent une réducton de émon de CO entre 6% et 43%. De plu, nou von dentfé le potentel mml de réducton de émon de CO à vor 49% de émon de référence. En ron de l hypothèe de lvron drecte (v ntermédre centre) en cmon complet, le cénro produt de émon trè comprble de l vleur de référence mnmum. Pr lleur, l performnce de utre cénro et dfférente en foncton de l effet de conoldton. 6.4 Dcuon En terme d'émon, le dfférent cénro de mutulton démontrent une performnce ben melleure que l tuton ctuelle dte de référence. Avec une réducton de 43%, le cénro tend ver l réducton mmle de 49%. Le tbleu montre que dè lor que l orgnton chnge, l n y plu de corrélton drecte dn l chîne logtque entre émon et coût comme dn le trnport. Cette étude montre églement qu l n ete p une oluton de mutulton qu domnert le utre vec l enemble de crtère. Au contrre, chcune de oluton étudée on domne de vldté en foncton de volume et, notmment, de l denté géogrphque de flu. A ce ttre cette étude ne prétend p donner l melleure oluton ur l régon du ft de lmtton ndquée et du pérmètre retenu. En ft, l oluton pour ce c pourrt être une oluton hybrde de cénro en foncton de flu de fourneur. Cette étude ft ute u trvu de recherche ntéreur (Pn et coll., 009) ur le thème de l mutulton de chîne logtque. Ceu-c vent à meurer l'ntérêt de ce type d'orgnton pour répondre u tenon ctuelle de l logtque de l grnde dtrbuton. Comment rédure le émon du trnport et le coût logtque tout en mntennt, vore en mélornt le tu de ervce? Dn cet rtcle, nou von eploré qutre modèle type de mutulton pour de PME fourneur de l grnde dtrbuton fn d éclrer le décdeur de ce entrepre pour répondre à ce nouvelle egence. le modèle d'optmton développé pour chque cénro, nou le von évlué quntttvement en terme de émon de CO et du coût logtque. Le 4 cénro ont montré une performnce envronnementle ben melleure que l tuton ctuelle, vec de réducton d'émon llnt de 6% à 43%, vec le même cmon. De plu, cette étude ne comprend qu un eul dtrbuteur pour l mutulton, on peut donc envger de gn upéreur cette orgnton ervt plueur enegne. Il ete donc encore de mrge pour mélorer l performnce envronnementle de l chîne logtque. L évluton de l mpct économque pr en compte le fcteur le plu mportnt (trnport, trnt et tocge). Toutefo, vnt pplcton, le utre coût logtque dovent être dentfé dn l évluton fn d urer l fblté du concept, notmment l nvetement, le ytème d nformton, etc. D un pont de vue théorque, l rete de nombreu développement poble pour développer de modèle de mnmton de émon de chîne logtque. Meu connître le émon de plteforme, m u contrure de foncton objectf de mnmton de émon de CO, dn de c clque m non trvu tel que le CRP ou l mnmton de émon couplnt le trnport et le tocge.

10 MOSIM 0-0 u m 00 - Hmmmet - Tune REMERCIEMENTS Nou remercon l fédérton de PME qu nou upporté pour cette recherche. Nou remercon églement CARREFOUR, ADEME n que GENERIX Group Frnce pour leur prtcpton ou leur upport. REFERENCES Bllot, E. nd F. Fontne, 008. Reducng greenhoue g emon through the collborton of upply chn: leon from French retl chn. Interntonl Conference on Informton Sytem, Logtc nd Supply Chn, Mdon, Wconn. Bertzz, L.,M. G. Spernz nd W. Uovch, 997. Mnmzton of logtc cot wth gven frequence. Trnportton Reerch Prt B: Methodologcl, 3(4): Blumenfeld, D. E.,L. D. Burn,J. D. Dltz nd C. F. Dgnzo, 985. Anlyzng trde-off between trnportton, nventory nd producton cot on freght networ. Trnportton Reerch Prt B: Methodologcl, 9(5): Boeu, C. d Dvon pr qutre de émon de gz à effet de erre de l Frnce à l horzon 050, Mntère de Fnnce de l'econome et de l'indutre: 77p. Boobnder, J. H. nd J. K. Hggnon, 00. Probbltc modelng of freght conoldton by prvte crrge. Trnportton reerch Prt E, 38(5): Cmpbell, J. F., 990. Freght conoldton nd routng wth trnportton econome of cle. Trnportton Reerch Prt B, 4(5): Crnc, T. G. nd J.-M. Roueu, 986. Multcommodty, multmode freght trnportton: generl modelng nd lgorthmc frmewor for the ervce networ degn problem. Trnportton Reerch Prt B, 0(3): 5-4. Crujen, F.,M. Cool nd W. Dullert, 007. Horzontl cooperton n logtc: Opportunte nd mpedment. Trnportton Reerch Prt E, 007(43): 9-4. Dgnzo, C. F., 988. A Compron of n-vehcule out-of-vehcule freght conoldton trtege Trnportton Reerch Prt B, B(3): Dror, M. nd B. C. Hrtmn, 007. Shpment Conoldton: Who Py for It nd How Much? Mngement Scence, 53(): Eynn, A. nd T. Fouque, 003. Cpturng the R- Poolng Effect Through Demnd Rehpe. Mngement Scence, 49(6): Guéret, C.,C. Prn nd M. Sevu, 00. Applcton of optmzton wth Xpre-MP. Pr, Dh Optmzton Ltd. Hll, R. W., 987. Conoldton trtegy: nventory, vehcle nd termnl. Journl of Bune Logtc, 8(): 57. Joumrd, R Method of etmton of tmopherc emon from trnport: Europen centt networ nd centfc tte-of-the rt COST 39 fnl report. Bron, INRETS: 58. Kr, I.,G. Lporte nd T. Bet, 004. A note on the lfted Mller-Tucer-Zemln ubtour elmnton contrnt for the cpctted vehcle routng problem. Europen Journl of Opertonl Reerch, 58(3): McKnnon, A.,Y. Ge nd D. Leuchr 003. Anly of Trnport Effcency n the UK Food Supply Chn. L. R. Centre nd S. o. M.. Lnguge. Ednburgh: 38. McKnnon, A. C. nd A. Woodburn, 994. The conoldton of retl delvere: t effect on CO emon. Trnport Polcy, (): Melchrnoud, E.,A. Mec nd H. Mn, 005. Conoldtng wrehoue networ:: A phycl progrmmng pproch. Interntonl Journl of Producton Economc, 97(): -7. Pn, S.,E. Bllot nd F. Fontne, 009. The reducton of greenhoue g emon from freght trnport by mergng upply chn. Interntonl Conference on Indutrl Engneerng nd Sytem Mngement IESM 009, MONTREAL - CANADA. Pooley, J. nd A. J. Stenger, 99. Modelng nd evlutng hpment conoldton n logtc ytem. Journl of Bune Logtc, 3(): Toth, P. nd D. go, 00. Model, relton nd ect pproche for the cpctted vehcle routng problem. Dcrete Appled Mthemtc, 3(-3): Tyn, J. C.,F.-K. Wng nd T. C. Du, 003. An evluton of freght conoldton polce n globl thrd prty logtc. Omeg-Interntonl Journl of Mngement Scence, 3: 55 6.

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot Scence Indutrelle Précon de ytème erv Pncol Robert Lycée Jcque Amyot I - PRECISION DES SYSTEMES ASSERVIS A. Poton du roblème 1. Préentton On vu que le rôle d un ytème erv et de fre uvre à l orte (t) une

Plus en détail

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE TRAITEENT des IAGES et VISION pr ACHINE ASTER PRO INFO / Jen-rc Vézen Jen-rc.Vezen@lms.fr Jen-rc Vezen Vson pr chne IV. CORRECTION D IAGES Jen-rc Vezen Vson pr chne IV. CORRECTION D IAGES Avnt trtement

Plus en détail

Cet article est disponible en ligne à l adresse : http://www.cairn.info/article.php?id_revue=reco&id_numpublie=reco_594&id_article=reco_594_0843

Cet article est disponible en ligne à l adresse : http://www.cairn.info/article.php?id_revue=reco&id_numpublie=reco_594&id_article=reco_594_0843 Cet rtcle est dsponble en lgne à l dresse : http://www.crn.nfo/rtcle.php?id_revuereco&id_numubliereco_594&id_articlereco_594_0843 Les prdoxes de Lucs et Romer pr hlppe DARREAU et Frnços IGALLE resses de

Plus en détail

Chapitre 2 : Les déterminants des taux d'intérêt

Chapitre 2 : Les déterminants des taux d'intérêt Chptre 2 : Les détermnnts des tux d'ntérêt I. Dstncton entre tux nomnux et tux réels : l relton de Fsher II. Les détermnnts des tux courts : l poltque monétre et les nterdépendnces nterntonles III. Les

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

TARIFICATION, PROVISIONNEMENT ET PILOTAGE D UN PORTEFEUILLE DÉPENDANCE

TARIFICATION, PROVISIONNEMENT ET PILOTAGE D UN PORTEFEUILLE DÉPENDANCE TARIFICATION, PROVISIONNEMENT ET PILOTAGE D UN PORTEFEUILLE DÉPENDANCE Mre-Pscle Deléglse, Chrstn Hess, Sébsten Nouet To cte ths verson: Mre-Pscle Deléglse, Chrstn Hess, Sébsten Nouet. TARIFICATION, PROVISION-

Plus en détail

Cours 6 : Tableaux de contingences et tests du χ 2

Cours 6 : Tableaux de contingences et tests du χ 2 PSY 14 Technques d nlyses en psychologe Cours 6 : Tbleux de contngences et tests du χ Tble des mtères Secton 1. Attrbut moyen vs. réprtton d'ttrbuts... Secton. Test non prmétrque sur les fréquences....1.

Plus en détail

STI2D - 1N5 - FONCTION DERIVEE ET APPLICATIONS COURS (1/5)

STI2D - 1N5 - FONCTION DERIVEE ET APPLICATIONS COURS (1/5) www.mthsenlgne.com STI2D - 1N5 - FNCTIN DERIVEE ET APPLICATINS CURS (1/5) PRGRAMMES CAPACITES ATTENDUES CMMENTAIRES Dérvton Nomre dérvé d une foncton en un pont. Le nomre dérvé est défn comme lmte du f(

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE. Améliorez la PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE de votre logement

LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE. Améliorez la PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE de votre logement L'nnovton certfée depus 1892 Xros IR LE SEUL CHUFFE-EU THERMODYNMIQUE MURL À VENTOUSE CONCENTRIQUE L révoluton du cuffe-eu! FLUIDE ÉCO 6 BREVETS Tecnoloe protéée EXCLUSIF! Bénéfcez d un CRÉDIT D IMPÔT

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE PRODUCTION PAR ANTICIPATION

ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE PRODUCTION PAR ANTICIPATION 3 e Conférene Franophone de MOdélaton et SIMulaton «Conepton, Analye et Geton de Sytème Indutrel» MOSIM 0 du 25 au 27 avrl 200 - Troye (Frane) ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE

Plus en détail

Chapitre 2 LES EMPRUNTS INDIVIS

Chapitre 2 LES EMPRUNTS INDIVIS Chptre LES EMPRUNTS INDIVIS.1 Actulsto de flux Actvté.1.1 : O dspose de chffres cocert l évoluto du chffre d ffres de l socété FLORIS depus 1985. E 1985, le Chffre d ffres étt de 1 Mllo de Frcs, e 1990

Plus en détail

Direction des Études et Synthèses Économiques G 2007 / 12. Aléa moral en santé : une évaluation dans le cadre du modèle causal de Rubin

Direction des Études et Synthèses Économiques G 2007 / 12. Aléa moral en santé : une évaluation dans le cadre du modèle causal de Rubin Drecton des Études et Synthèses Économques G 2007 / 12 Alé morl en snté : une évluton dns le cdre du modèle cusl de Rubn Vlére ALBOUY - Bruno CRÉPON Document de trvl Insttut Ntonl de l Sttstque et des

Plus en détail

ET INCERTITUDES DE MESURE

ET INCERTITUDES DE MESURE LGCIE - Hdrologe Urbane Mater «Géne Cvl» Cour de Tronc Commun «Epérmentaton et modélaton» CAPTEURS, ETALONNAGES ET INCERTITUDES DE MESURE Jean-Luc BERTRAND-KRAJEWSKI Edton 7 Avertement Ce note de cour

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Etude collaborative. Étude collaborative

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Etude collaborative. Étude collaborative Étude collaboratve L étude collaboratve a pour but de donner une ndcaton quanttatve ur l exacttude d une éthode d analye, exprée par la répétablté r et la reproductblté R. La répétablté repréente la valeur

Plus en détail

1 Projection tache Airy sur mode propre capillaire

1 Projection tache Airy sur mode propre capillaire 1 Projection tche Airy sur mode propre cpillire Dns l pproximtion prxile (petits ngles) le chmp électrique d une onde de fréquence ω polrisée rectilignement suivnt ~u x se propgent à l intérieur d un cpillire

Plus en détail

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY)

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) www.coe.int/tcy Strsourg, 12 novemre 2013 (projet) T-CY (2013) 26 Comité de l Convention Cyercriminlité (T-CY) Note d orienttion n 8 du T-CY Otention, dns le cdre d une enquête pénle, de données reltives

Plus en détail

Calcul du coût du MWh d électricité à la production 1

Calcul du coût du MWh d électricité à la production 1 Clcul du coût du MWh d électrcté à l producton Hervé fenecer Résumé Le coût de producton du MWh résulte de l ddton de tros contrbutons : un coût d nvestssement, un coût de fonctonnement fxe, ndépendnt

Plus en détail

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE Me Objectf De, par, avec Sandrne le Métayer Lumère de Phlppe Férat pectacle produt par la Ce DORE t j Me objectf numéro prx du Jury aux Gradn du rque (Le Hvernale/ Avgnon) p l e t t a r d, p Sandrne le

Plus en détail

Rappels Mathématiques

Rappels Mathématiques Chptre I Rppels Mthémtques I. Générltés sur les grndeurs physques On dstngue deux types de grndeurs - grndeurs physques repérles - grndeurs physques mesurles. Grndeurs physques repérles Une grndeur physque

Plus en détail

Effets de la dépendance entre différentes branches sur le calcul des provisions

Effets de la dépendance entre différentes branches sur le calcul des provisions Effets de l dépendnce entre dfférentes brnches sur le clcul des provsons Thème ASTIN : Contrôle des rsques Gllet Antonn Commsson de Contrôle des Assurnces 54, rue de Châteudun 75009 PARIS ntonn.gllet@cc.fnnces.gouv.fr

Plus en détail

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires L-MATH II-(25-26). Résumé sur les Intégrles Impropres & eercices supplémentires Une fonction définie sur un intervlle I est dite loclement intégrble sur I si f est Riemnnintégrble sur tout intervlle [,

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET Clculs fcers Auteur : Phlppe GILLET Le tux d térêt Pour l empruteur qu e dspose ps des fods écessres, l représete le prx à pyer pour ue cosommto mmédte. Pour le prêteur, l représete le prx ecssé pour l

Plus en détail

Ajustement sttstque Dns l prte conscree l sttstque descrptve, nous vons exmne le len entre deux vrbles en utlsnt un grphque en forme de nuge de ponts et en clculnt le coecent de correlton. Nous voulons

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

évolutions ne permettent pas à celles-ci de Ces évolu s inscrire dans la durée et créent une situation d insécurité.

évolutions ne permettent pas à celles-ci de Ces évolu s inscrire dans la durée et créent une situation d insécurité. Infouxon S t o LE DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT (DLA) vou opgne pour développer votre tvté et pérenner vo eplo. Le Chffre du Dpotf Lol d Aopgneent en 2009 177 truture ont pr onnne de l extene du DLA

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS

STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS CHAPITRE 1 STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS Objectifs Comme les liquides et les gz, les solides jouent un rôle très importnt en chimie. Or l pluprt des solides sont des solides cristllins.

Plus en détail

Chapitre 6- Schéma fonctionnel et graphe de fluence

Chapitre 6- Schéma fonctionnel et graphe de fluence Chptre 6 : chém fonctonnel et grphe de fluence Chptre 6 chém fonctonnel et grphe de fluence 6.. chém fonctonnel 6... Défnton Un schém fonctonnel est une représentton smplfée d un processus ms en œuvre.

Plus en détail

Majorations de l erreur dans les calculs classiques de valeurs approchées d intégrale. Notes pour la préparation au CAPES - Strasbourg- février 2006

Majorations de l erreur dans les calculs classiques de valeurs approchées d intégrale. Notes pour la préparation au CAPES - Strasbourg- février 2006 Mjortions de l erreur dns les clculs clssiques de vleurs pprochées d intégrle Notes pour l préprtion u CAPES - Strsbourg- février 00 On trouve dns différents ouvrges élémentires des démonstrtions à coup

Plus en détail

Etude par simulation de l effet d isolation thermique d une pièce d un habitat dans la région de Ghardaïa

Etude par simulation de l effet d isolation thermique d une pièce d un habitat dans la région de Ghardaïa Revue des Eneres Renouvelbles Vol. 0 N 2 (2007 28 292 Etude pr smulton de l effet d solton thermque d une pèce d un hbtt dns l réon de Ghrdï.M.A. Bekkouche, T. Benouz 2 et A. Cheknne 3 Unté de Recherche

Plus en détail

La méthode CALPHAD : principe, outils et possibilités

La méthode CALPHAD : principe, outils et possibilités Déprtement CPS Equpe 6 Surfce et Interfce : Réctvté Chmque des Mtéru L méthode CALPHAD : prncpe, outls et possbltés Ncols DAVID Jen-Mrc FIORANI Mchel VILASI Insttut Jen Lmour UMR 798 Unversté de Lorrne

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

Missions des COCSIM Métiers

Missions des COCSIM Métiers Mon de COCSIM Méter COCSIM Comté de Coordnaton du Sytème d Informaton Méter Mon de COCSIM Valder le benfondé de demande Qualfer le demande (grande évoluton / pette évoluton) et le prorer dan le portefeulle

Plus en détail

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b Les intégrles Introduction Etnt donnée une fonction positive f définie sur un intervlle borné [, b], on veut évluer l ire comprise entre l e des bscisses, l courbe représentnt f et les verticles = et =

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

Tests du khi-carré dans les enquêtes à base de sondage double

Tests du khi-carré dans les enquêtes à base de sondage double o 1-001-X u ctlogue ISS 171-5685 Technques d enquête Tests du h-crré dns les enquêtes à bse de sondge double pr Yn Lu Dte de dffuson : 19 décembre 014 Comment obtenr d utres rensegnements Pour toute demnde

Plus en détail

1. Introduction : Contexte et Etat de l Art O. MALOBERTI 1, G. FRIEDRICH 1, K. EL-KADRI-BENKARA 1, L. CHARBONNIER 1, A. GIMENO 1

1. Introduction : Contexte et Etat de l Art O. MALOBERTI 1, G. FRIEDRICH 1, K. EL-KADRI-BENKARA 1, L. CHARBONNIER 1, A. GIMENO 1 Électrotechnque du Futur 14&15 décebre 211, Belfort Anlyse Therque 3D d un Alternteur à Grffes : Modélston, Sulton et Identfcton Expérentle de l convecton lbre du odèle en rége therque étbl. O. MALOBERTI

Plus en détail

DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL

DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL Première Distnces de l Terre à l Lune et u Soleil Pge 1 TRAVAUX DIRIGES DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL -80 II ème siècle p J-C 153 1609 1666 1916 199 ARISTARQUE de Smos donne une mesure de

Plus en détail

ANNEXE 3. QUELQUES FONCTIONS DE LA THEORIE DU CONSOMMATEUR...1

ANNEXE 3. QUELQUES FONCTIONS DE LA THEORIE DU CONSOMMATEUR...1 ANNEXE 3. QELQES FONCTIONS DE LA THEOIE D CONSOMMATE.... PESENTATION.... APPLICATION DANS LE CAS DE LA FONCTION D'TILITE COBB-DOGLAS... 7 3. L'EQATION DE SLTSKY... 9 3.. Comenston de Hcks... 0 3.. Comenston

Plus en détail

Cours de Mathématique - Statistique Calcul Matriciel

Cours de Mathématique - Statistique Calcul Matriciel L - Mth Stt Cours de Mthémtique - Sttistique Clcul Mtriciel F. SEYTE : Mître de conférences HDR en sciences économiques Université de Montpellier I M. TERRZ : Professeur de sciences économiques Université

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

TP 10 : Lois de Kepler

TP 10 : Lois de Kepler TP 10 : Lois de Kepler Objectifs : - Estimer l msse de Jupiter à prtir de l troisième loi de Kepler. - Utiliser Stellrium, un simulteur de plnétrium «photo-réel». Compétences trvillées : - Démontrer que,

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

Zéros des fonctions. 1. La dichotomie. Exo7. 1.1. Principe de la dichotomie

Zéros des fonctions. 1. La dichotomie. Exo7. 1.1. Principe de la dichotomie Exo7 Zéros des fonctions Vidéo prtie 1. L dichotomie Vidéo prtie. L méthode de l sécnte Vidéo prtie 3. L méthode de Newton Dns ce chpitre nous llons ppliquer toutes les notions précédentes sur les suites

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 7 Le transformateur triphasé. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition 03/06/2010

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 7 Le transformateur triphasé. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition 03/06/2010 ELECTOTECHNIQUE Életromgnétsme hel PIOU Chptre 7 Le trnsformteur trphsé Édton 03/06/00 Extrt de l ressoure en lgne gnelepro sur le ste Internet Tle des mtères TNSFOTEU TIPHSE EN EGIE LINEIE Le rut mgnétque

Plus en détail

CHAPITRE 13 : MODÉLISATION

CHAPITRE 13 : MODÉLISATION CHAPIE 13 : ODÉLISAION ODÉLISAION... 181 INODUCION... 18 EUE DES ÉQUAIONS ÉCANIQUES... 18 rnltion... 18 ottion... 184 Engrenge... 186 ACIONNEUS... 187 oteur DC à contrôle d induit... 187 ppel de loi électromgnétique...

Plus en détail

Stage M2 recherche Sciences Mécanique Physique et Ingénierie Spécialité acoustique RAPPORT DE STAGE

Stage M2 recherche Sciences Mécanique Physique et Ingénierie Spécialité acoustique RAPPORT DE STAGE Ynn Doh Unverstés d Ax Mrselle Stge M recherche Scences Mécnque Physque et Ingénere Spéclté coustque RAPPORT D STAG «MODL D ATTNUATION INTR-FRQUNTILL POUR L STIMATION D LA DISTANC D PROPAGATION SOURC-

Plus en détail

Chapitre 3 Dérivées et Primitives

Chapitre 3 Dérivées et Primitives Cours de Mthémtiques Clsse de Terminle STI - Chpitre : Dérivées et Primitives Chpitre Dérivées et Primitives A) Rppels de première et compléments ) Dérivées usuelles Fonction définie sur Fonction f() =

Plus en détail

Outils de calcul pour la 3 ème

Outils de calcul pour la 3 ème Chpitre I Outils de clcul pour l Ce que nous connissons déjà :! Opértions sur les décimux, les reltifs et les quotients. Puissnces de dix. Nottions scientifiques. Clcul littérl simple. Objectifs de ce

Plus en détail

Chapitre 9: Primitives et intégrales

Chapitre 9: Primitives et intégrales PRIMITIVES ET INTEGRALES 7 Chpitre 9: Primitives et intégrles Prérequis: Limites, dérivées Requis pour: Emen de mturité 9. «À quoi ç sert?» Un peu d histoire Isc Newton (64-77) Les clculs d ire de figures

Plus en détail

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg Prospection électrique Guy Mrquis, EOST Strsbourg Le 9 Avril 005 Chpitre Bses physiques L prospection électrique est l une des plus nciennes méthodes de prospection géophysique. S mise en oeuvre est reltivement

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

MP1 Janson DS6 du 17 janvier 2014/2015. 1 n x.

MP1 Janson DS6 du 17 janvier 2014/2015. 1 n x. MP Jnson DS6 du 7 jnvier 24/25 Problème (CCP) Toutes les fonctions de ce problème sont à vleurs réelles. PARTE PRÉLMNARE Les résultts de cette prtie seront utilisés plusieurs fois dns le problème.. Fonction

Plus en détail

Table des matières. Avant propos

Table des matières. Avant propos Tble des mtières Avnt propos ii 1 Intégrle de Riemnn 1 1.1 Intégrle des fonctions en esclier............ 2 1.2 Fonctions intégrbles u sens de Riemnn........ 6 1.3 Propriétés générles de l intégrle de Riemnn......

Plus en détail

Dérivation. 1. Nombre dérivé, tangente 2. Fonction dérivée 3. Fonction dérivée et variations 4. Fonction dérivée et extrema

Dérivation. 1. Nombre dérivé, tangente 2. Fonction dérivée 3. Fonction dérivée et variations 4. Fonction dérivée et extrema «À l utomne 97 le présdent Non nnoncé que le tu d ugmentton de l nflton dmnué C étt l premère fos qu un présdent en eercce utlst l dérvée terce pour ssurer s réélecton» Hugo Ross, mtémtcen, à propos d

Plus en détail

Simulation d un réseau simple avec le programme d affectation de transport en commun du LVMT

Simulation d un réseau simple avec le programme d affectation de transport en commun du LVMT Smulto d u réseu smple vec le progrmme d ectto de trsport e commu du LVMT Itroducto Le progrmme de smulto d ectto du trc sur u réseu de trsport e commu du LVMT sert à tester et vlder les modèles d ecttos

Plus en détail

Safety Architecture Patterns : une introduction

Safety Architecture Patterns : une introduction Safety Archtecture Pattern : une ntroducton P. Beber, C. Catel, C. Kehren, C. Segun ONERA-CERT, 2 av. E. Beln, B.P. 4025, 3055 Touloue Cedex {nom}@cert.fr Janver 2004 Réumé La concepton (ou le prototypage)

Plus en détail

LOIS A DENSITE (Partie 1)

LOIS A DENSITE (Partie 1) LOIS A DENSITE (Prtie ) I. Loi de probbilité à densité ) Rppel Eemple : Soit l'epérience létoire : "On lnce un dé à si fces et on regrde le résultt." L'ensemble de toutes les issues possibles Ω = {; ;

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Plce Cormontigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fx : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Svoir-fire expérimentux.. Référentiel.. :. S5 Sciences. Appliquées......

Plus en détail

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn)

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn) Chpitre 7 Primitives et Intégrles 7. Primitive d une fonction Soit f une fonction définie sur un intervlle K de R. On ppelle primitive de f, une fonction F dont l dérivée est f : F (x) = f(x). On note

Plus en détail

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel IFT 615 : Devoir 4 Trvil individuel Remise : 1 vril 01, 16h0 (u plus trd) 1. [ points] Dns le cours, nous vons vu différents types de problèmes d intelligence rtificielle insi que plusieurs solutions possibles

Plus en détail

Chapitre I Introduction aux problèmes variationnels

Chapitre I Introduction aux problèmes variationnels Chpitre I Introduction ux problèmes vritionnels I.1. Introduction. Le clcul des vritions concerne l recherche d extrems (minimums ou mximums), et peut être considéré comme une brnche de l optimistion.

Plus en détail

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni STGE LSERS INTENSES Du 15 au 19 ma 006 COURS Introducton à l otque non-lnéare Lonel Canon CPMOH, Unverté Bordeaux 1 l.canon@cmoh.u-bordeaux1.fr Introducton otque non Lnéare Lonel Canon Formaton Laer Intene

Plus en détail

(surface d'un cercle : S = pd2 4 )

(surface d'un cercle : S = pd2 4 ) Les cordes sont de dimètres vribles. Si on les remplce pr deux cordes de même dimètre, le dimètre moyen, le résultt devrit être le même. Ici le résultt, c est sns doute l résistnce qui est proportionnelle

Plus en détail

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means Proposton d'une soluton au problème d ntalsaton cas du K-means Z.Guelll et L.Zaou, Unversté des scences et de la technologe d Oran MB, Unversté Mohamed Boudaf USTO -BP 505 El Mnaouer -ORAN - Algére g.zouaou@gmal.com,

Plus en détail

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4 BTS DOMOTIQUE Clcul intégrl 8- Clcul intégrl Tble des mtières I Primitives I. Définitions............................................... I. Clculs de primitives.........................................

Plus en détail

Chauffage par énergie géothermique des bungalows d un complexe touristique

Chauffage par énergie géothermique des bungalows d un complexe touristique Revue de Energe Renouvelable Vol. 9 N 4 (2006) 333 340 hauffage par énerge géothermue de bungalow d un complexe tourtue M. Hellel, O. Bellache et A. hena entre de Développement de Energe Renouvelable B.P,

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Maquette Tournesol Soleil, Terre et rotations La géométrie et mathématiques du système Maquette pour comprendre PhM Observatoire de Lyon

Maquette Tournesol Soleil, Terre et rotations La géométrie et mathématiques du système Maquette pour comprendre PhM Observatoire de Lyon Maquette ournesol olel, erre et rotatons La géométre et mathématques du sstème Maquette pour comprendre hm Observatore de Lon Les repères classques éclptque (longtudes et lattudes éclptques) et équatoral

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

Grille d évaluation des compétences Anglais Niveau A2

Grille d évaluation des compétences Anglais Niveau A2 Profeer : Cle : Nom de l élève : Prénom : Grlle d évlton de ompétene Angl Nve A2 Por ne ompétene ot vldée, l ft mon l moté de tem l ompoent ot. Vo troverez le réltt de votre enfnt dn le 5 domne de ompétene

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL REGLEMET DU CLASSEMET ATIOAL / Les règles indiquées ici sont celles utilisées pour clculer les ttributions de points de l sison -. I. PRICIPES DE BASE Le clssement ntionl de l F.F.B. est le seul uquel

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

EXERCICES AVEC SOLUTIONS (STATIQUE)

EXERCICES AVEC SOLUTIONS (STATIQUE) EXEIES VE SLUINS (SIQUE) Eercce 1 : Détermner les tensons des câbles dns les fgures suvntes : 4 7 4N 1 Soluton : Fgure 1 : u pont nous vons : + + L projecton sur les es donne : cos 4 + cos sn 4 + sn 6Kg

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Utilisation du solveur d Excel

Utilisation du solveur d Excel Cycle ICM : 1A Pôle nformatque Cours applcatons nformatques Auteur : Bertrand Jullen 22/12/04 Utlsaton du solveur d Excel Le but de ce TP est de famlarser les élèves avec la foncton Solveur d Excel, dans

Plus en détail

Primitive et intégrale d une fonction continue

Primitive et intégrale d une fonction continue Primitive et intégrle d une fonction continue O. Simon, Université de Rennes I 24 mi 2005 Avertissement : Ceci n est ps le contenu d une leçon de CAPES. Dns le progrmme 2002 de terminles S, on introduit

Plus en détail

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu Étude des crcuts lnéares en régme contnu PS 2016 2017 Objet du chaptre : donner des outls pour détermner l état électrque d un crcut : potentels des dfférents nœuds par rapport à un nœud chos comme référence

Plus en détail

A Identification de l acheteur

A Identification de l acheteur MISE A JOUR OCTOBRE 2008 MARCHéS PUBLICS/ACCORDS-CADRES D é c l r t i o n d u c n d i d T En cs de cndidtures groupées, remplir une déclrtion de cndidture pr membre du groupement. Tous les documents constitunt

Plus en détail

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles La fournture de bens et facteurs publcs en présence de ménages et d entreprses mobles Pascale Duran-Vgneron évrer 007 Le modèle On suppose un pays drgé par un gouvernement central ayant compétence sur

Plus en détail

Transformations géodésiques en France Métropolitaine

Transformations géodésiques en France Métropolitaine Trnsformtions géodésiques en Frnce Métropolitine 1 Processus de chngement de système... 1.1 Définitions... 1. Similitude 3D à 7 prmètres... 1.3 Modèle «à 7 prmètres»... 3 1.4 Coordonnées géogrphiques (,,h)

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

Félicitations! Toutes nos félicitations pour vos 40 ans d activités. Nous sommes heureux de participer à cet événement!

Félicitations! Toutes nos félicitations pour vos 40 ans d activités. Nous sommes heureux de participer à cet événement! 40 an à vou accuellr et à vou offrr un ervce de qualté avec compétence, courtoe et ntégrté. Envron 150 peronne étaent réune le mercred, 26 octobre derner, au Garage L. Landry & l, pour célébrer le 40e

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Choix de portefeuille

Choix de portefeuille Introducton Cho de porteeulle Lcence 3ème nnée MIA Année 8-9 Comment gérer un ptrmone? Fut-l plcer son éprgne en ctons, oblgtons, sur un CODVI?... Cho de porteeulle montre comment un ndvdu dot llouer s

Plus en détail

XXX.XX Ordonnance sur le marquage des voitures de tourisme neuves au moyen de l étiquette-environnement

XXX.XX Ordonnance sur le marquage des voitures de tourisme neuves au moyen de l étiquette-environnement XXX.XX Ordonnance sur le marquage des votures de toursme neuves au moyen de l étquette-envronnement (Ordonnance sur l étquette-envronnement, OéEnv) du xx.xx.2009 Le Consel fédéral susse, vu les art. 8,

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

RIRE PROVENCE ALPES COTE D'AZUR

RIRE PROVENCE ALPES COTE D'AZUR Mnstère de l'industre, des Postes et Télécounctons et du Coerce extéreur DIRECTION RÉGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT PROVENCE-ALPES-CÛTE D'AZUR RIRE PROVENCE ALPES COTE D'AZUR > II MARTCRAU : Actulston du odèle

Plus en détail

Stage olympique de Cachan Géométrie

Stage olympique de Cachan Géométrie Stge olympique de chn Géométrie Exercices du vendredi 20 février 2015 1 Quelques définitions et résultts utiles éfinition (Nottions) Soit un tringle non plt. On utiliser usuellement les nottions suivntes

Plus en détail

GESTION DE STOCKS AVEC TRANSSHIPMENT DANS UN RESEAU DE DISTRIBUTION MULTI SITES ET MULTI ECHELONS

GESTION DE STOCKS AVEC TRANSSHIPMENT DANS UN RESEAU DE DISTRIBUTION MULTI SITES ET MULTI ECHELONS 8 e Conférence Inernonle de MOdélson e SIMulon - MOSIM - u m - Hmmme - unse «Evluon e opmson des sysèmes nnovns de producon de ens e de servces» GESION DE SOCKS AVEC RANSSHIPMEN DANS UN RESEAU DE DISRIBUION

Plus en détail

Amis de tous les enfants du monde

Amis de tous les enfants du monde s de tus es enfnts du nde en Huenry Vx p 3 f4 4 - s, - s, - u- 7 f - reux de ve, nus s-es es - s, de tus es en-fnts du n - de. U - ns, u- z 13 f z - ns, ce es dgts de n, nus vu -ns pur de -n, px pur tut

Plus en détail

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne)

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne) Février 2003 Anglis et frnçis seulement OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION (Note présenté pr l Espgne) 1. INTRODUCTION 1.1 Les principles crctéristiques géogrphiques

Plus en détail

Caractéristiques dynamiques d'une structure de tenségrité en fonction de son niveau d'autocontrainte

Caractéristiques dynamiques d'une structure de tenségrité en fonction de son niveau d'autocontrainte 19 ème Congrès Franças de Mécanque Marselle, 24-28 août 29 Caractérstques dynamques d'une structure de tenségrté en foncton de son nveau d'autocontrante J-F. ubé, B. Crosner, N. Angeller a a. Laboratore

Plus en détail

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire Cours Méthode des dfférences fnes Approche statonnare Technque de dscrétsaton en D Constructon du système Prse en compte des condtons aux lmtes Noton de convergence Extenson au D Verson 09/006 (E.L.) NF04

Plus en détail