ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P3"

Transcription

1 ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P3 Titre : INITIER UN TRAITEMENT DE LA PÉDICULOSE AU CUIR CHEVELU Professionnels visés : Les pharmaciens offrant des soins et services pharmaceutiques dans une pharmacie communautaire située sur le territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel. Rédigé en avril 2014 par : Gehane Mikhail, B.Pharm., Rocky Zomparelli, B.Pharm. En collaboration en avril 2014 avec : Savannah Gerardi, B.Pharm. Les membres du comité des ordonnances collectives Activité(s) réservée(s) du pharmacien Date d entrée en vigueur : 7 mai 2014 Date de révision : Initier une thérapie médicamenteuse selon une ordonnance. Surveiller la thérapie médicamenteuse. Préparer des médicaments Sites: Les pharmacies communautaires situées sur le territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel. CONDITIONS D APPLICATION Le pharmacien propriétaire doit : S assurer que les pharmaciens possèdent les compétences requises et la formation nécessaire. Offrir la formation relative à l ordonnance collective aux pharmaciens œuvrant dans la pharmacie. CLIENTÈLE VISÉE Tout usager adulte ou enfant de 6 mois et plus, ayant des poux de tête ou des lentes vivantes, identifiés par eux, leurs proches ou un professionnel. N.B. Vu l absorption topique plus importante chez les nourrissons (0 à 6 mois) et étant donné qu ils ont habituellement peu de cheveux, un traitement par action mécanique est généralement suffisant. INDICATIONS ET CONDITIONS D INITIATION Présence d un pou vivant ou de lentes viables sur la tête, habituellement retrouvées à moins de 6 mm du cuir chevelu ou fixés solidement au cheveu. Présence de poux vivants ou de lentes viables au jour 17 après le début du traitement après s être assuré que : 1) Le premier produit a été utilisé adéquatement pour toutes les applications recommandées; 2) Les mesures concernant l environnement et les proches ont été suivies afin d éviter la réinfestation. 1

2 INTENTION THÉRAPEUTIQUE Traiter rapidement la pédiculose et éviter sa propagation; Prévenir la ré-infestation. CONTRE-INDICATIONS Hypersensibilité ou réaction antérieure à une des composantes du produit recommandé; L ordonnance collective ne peut, en aucun cas, être utilisée à titre préventif d une infestation. Il en est de même des produits pédiculicides. LIMITES ET RÉFÉRENCE AU MÉDECIN Échec au traitement avec 2 pédiculicides différents et que ni l application du traitement, ni le traitement des contacts ne semble être en cause; Présence d un problème dermatologique au niveau du cuir chevelu; Effets secondaires inhabituels survenant en cours de traitement; Réaction allergique aux produits utilisés. DIRECTIVES Initier un traitement de la pédiculose en choisissant le produit selon les options de traitement des annexes 1A et 1B en tenant compte des caractéristiques de la personne à traiter (voir l annexe 2 pour l ordonnance); Informer la personne à traiter ou son parent que le nombre d applications et l intervalle à respecter entre celles-ci peuvent être différents de ceux recommandés par le fabricant; Remettre à la personne à traiter ou au parent l une des grilles de traitement de l annexe 3 (Traitement à 2 applications ou Traitement à 3 applications), selon le produit choisi; Informer des mesures non pharmacologiques appropriées (utilisation du peigne fin, traitement des effets personnels : peignes, brosses, chapeaux, literie); Inciter à dépister les cas possibles de pédiculose dans l entourage (membres de la famille ou contacts étroits); Expliquer comment faire l examen du cuir chevelu au besoin; Référer au médecin ou à l infirmière du CLSC pour évaluation en cas de doute quant à l infestation; Préciser que seules les personnes qui ont des poux ou des lentes viables doivent être traitées, et ceci, le plus simultanément possible; Si la personne atteinte de pédiculose est un enfant, aviser le parent d informer le milieu scolaire (de préférence l infirmière scolaire) ou le responsable du milieu de garde de la présence de poux afin que les mesures appropriées soient mises en place; Fournir l information nécessaire sur le traitement recommandé et sur ses effets secondaires ainsi que les mesures complémentaires à suivre (voir annexes 1 et 3); En cas d atteinte des sourcils et des cils : Recommander l application de gelée de pétrole (ex : Vaseline MD ) au moins 2 fois par jour et jusqu à 3 à 4 fois par jour pour les jeunes enfants, et ce, pendant une semaine. Par la suite, les lentes mortes peuvent être enlevées avec les ongles ou avec une pince à épiler les sourcils; Remettre le document Poux Poux Poux Tout savoir sur les poux de tête, disponible auprès du CSSS de votre territoire ou auprès du MSSS en remplissant le bon de commande accessible à l adresse suivante : ou à Info-Santé au

3 MÉDECIN SIGNATAIRE Christian Lauriston Licence : No téléphone : , poste : 2128 SOURCES ET RÉFÉRENCES Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie (Septembre 2012) Ordonnance collective : Pédiculose (initier le traitement de la pédiculose) pour les pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire de la Montérégie. Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale (Avril 2013) - Ordonnance collective : «Traitement de la pédiculose» pour les pharmaciens communautaires de la région de la Capitale-Nationale. CSSS Cœur-de-L Ile (Novembre 2012) Ordonnance collective «Initier un traitement de la pédiculose du cuir chevelu». CSSS Lucille-Teasdale (Octobre 2013) Ordonnance collective «Initier le traitement de la pédiculose». CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel, OC 6 (mars 2014) : «Initier un traitement de la» Méthodes de soins de l AQESSS : Ministère de la santé et des services sociaux (Juillet 2012), «Lignes directrices pour le contrôle de la pédiculose du cuir chevelu dans les écoles et milieu de services de garde éducatifs à l enfance». Ministère de la santé et des services sociaux (2012) «Poux Poux Poux Tout savoir sur les poux de tête». PROCESSUS D ÉLABORATION ET D APPROBATION Approuvé par la direction des services professionnels le: 7 mai 2014 Signature de la DSP Dr Christian Lauriston Approuvé par le comité des ordonnances collectives le : 30 avril 2014 Approuvé par le comité exécutif du CMDP le : 7 mai

4 ANNEXE 1A OPTIONS DE TRAITEMENT À 2 APPLICATIONS Tenant compte de la mise à jour de l Institut national de santé publique du Québec de juillet 2012 Produits de la catégorie à 2 applications Perméthrine 1% (Après shampooing Kwellada-P MD ou autres marques) o Premier choix de traitement chez la femme enceinte et chez celle qui allaite. o Peut être utilisé chez les enfants âgés de 2 ans ou plus. Modalité et posologie : Remettre une quantité suffisante pour les 2 applications en tenant compte de la longueur des cheveux et expliquer la procédure pour l application des produits. Insister sur l importance du respect du calendrier d application et sur l usage du peigne fin (annexe 3). o Appliquer le produit au jour 0 et au jour 9 en respectant la procédure d application de la perméthrine 1%. Contre-indications : Hypersensibilité connue à la perméthrine ou aux pyréthrines naturelles. Précautions : À utiliser avec prudence chez les personnes allergiques aux chrysanthèmes ou à l herbe à poux. Absence de données chez les enfants de moins de 2 ans. Pyréthrine et butoxyde de pipéronyle (shampooing R et C MD ou autres marques) o Peut être utilisé chez la femme enceinte et chez les enfants de moins de 2 ans. Modalité et posologie : Remettre une quantité suffisante pour les 2 applications en tenant compte de la longueur des cheveux et expliquer la procédure pour l application des produits. Insister sur l importance du respect du calendrier d application et sur l usage du peigne fin (annexe 3). o Appliquer le produit au jour 0 et au jour 9 en respectant la procédure d application de la combinaison pyréthrine et butoxyde de pipéronyle. Contre-indications : Hypersensibilité connue aux pyréthrines naturelles ou synthétiques. Précautions : À utiliser avec prudence chez les personnes allergiques aux chrysanthèmes ou à l herbe à poux. Diméthicone (Nyda MD ou autres marques) o Peut être utilisé chez les enfants âgés de 2 ans ou plus. Modalité et posologie : Remettre une quantité suffisante pour les 2 applications en tenant compte de la longueur des cheveux et expliquer la procédure pour l application des produits. Insister sur l importance du respect du calendrier d application et sur l usage du peigne fin (annexe 3). o Appliquer le produit au jour 0 et au jour 9 en respectant la procédure d application de diméthicone. Contre-indications : Hypersensibilité à la diméthicone. Précautions : Absence de données concernant les femmes enceintes ou qui allaitent et chez les enfants de moins de 2 ans. Produit inflammable. Tiré de l ordonnance collective OC-002 CN Traitement de la pédiculose de l Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale 4

5 ANNEXE 1B OPTIONS DE TRAITEMENT À 3 APPLICATIONS Tenant compte de la mise à jour de l Institut national de santé publique du Québec de juillet 2012 Produits de la catégorie à 3 applications (certains de ces produits ne sont pas couverts par les assureurs) Myristate d isopropyle (Solution topique Resultz MD ou autres marques) o Peut être utilisé chez les enfants âgés de 2 ans ou plus. Modalité et posologie : Remettre une quantité suffisante pour les 3 applications et expliquer la procédure pour l application des produits. Insister sur l importance du respect du calendrier d application et sur l usage du peigne fin (annexe 3). o Appliquer le produit aux jours 0, 7 et 14 en respectant la procédure d application de myristate d isopropyle. Contre-indications : Hypersensibilité connue à l un des composants. Précautions : Absence de données concernant les femmes enceintes ou qui allaitent et chez les enfants de moins de 2 ans. Produit inflammable. Ne pas utiliser près des yeux. Huiles d anis et de noix de coco fractionnée, huile essentielle de cananga odorata et alcool isopropylique (Zap MD ou autres marques) o Peut être utilisé chez les enfants âgés de 2 ans ou plus. Modalité et posologie : Remettre une quantité suffisante pour les 3 applications et expliquer la procédure pour l application des produits. Insister sur l importance du respect du calendrier d application et sur l usage du peigne fin (annexe 3). o Appliquer le produit aux jours 0, 7 et 14 en respectant la procédure d application du produit composé d huiles et d alcool isopropylique. Contre-indications : Hypersensibilité connue à l un des composants. Précautions : Absence de données concernant les femmes enceintes ou qui allaitent et chez les enfants de moins de 2 ans. Produit inflammable. Tiré de l ordonnance collective OC-002 CN Traitement de la pédiculose de l Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale 5

6 ANNEXE 1C PROCÉDURES POUR L APPLICATION DES PRODUITS SELON LA CATÉGORIE 2 APPLICATIONS Tiré : «Lignes directrices pour le contrôle de la pédiculose du cuir chevelu dans les écoles et milieu de services de garde éducatifs à l enfance». 6

7 ANNEXE 1D PROCÉDURES POUR L APPLICATION DES PRODUITS SELON LA CATÉGORIE 3 APPLICATIONS Tiré : «Lignes directrices pour le contrôle de la pédiculose du cuir chevelu dans les écoles et milieu de services de garde éducatifs à l enfance». Tiré : «Lignes directrices pour le contrôle de la pédiculose du cuir chevelu dans les écoles et milieu de services de garde éducatifs à l enfance». 7

8 ANNEXE 2 ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P3 : INITIER UN TRAITEMENT DE LA PÉDICULOSE AU CUIR CHEVELU IDENTIFICATION DU PATIENT Date : Âge : Poids : Allergie : Informations pertinentes reliées à l histoire du patient : Présence d une contre-indication : Hypersensibilité ou réaction antérieure à une des composantes du produit recommandé; Prévention d une infestation Présence d une limite nécessitant une référence à un médecin : Échec au traitement avec 2 pédiculicides différents et que ni l application du traitement, ni le traitement des contacts ne semble être en cause; Présence d un problème dermatologique au niveau du cuir chevelu; Effets secondaires inhabituels survenant en cours de traitement; Réaction allergique aux produits utilisés Ordonnance (choisir un seul traitement ci-bas selon les caractéristiques du patient voir annexes 1A et 1B): Perméthrine 1% à appliquer aux jours 0 et 9 Pyréthrine et butoxyde de pipéronyle à appliquer aux jours 0 et 9 Diméthicone à appliquer aux jours 0 et 9 Myristate d isopropyle à appliquer aux jours 0, 7 et 14 Huiles d anis et de noix de coco fractionnée, huile essentielle de cananga odorata et alcool isopropylique à appliquer aux jours 0, 7 et 14 Remettre à la personne à traiter ou au parent l une des grilles de traitement de l annexe 3 (Traitement à 2 applications ou Traitement à 3 applications), selon le produit choisi; Fournir l information nécessaire sur le traitement recommandé et sur les effets secondaires ainsi que les mesures complémentaires à suivre (voir annexes 1 et 3); Informer des mesures non pharmacologiques appropriées (utilisation du peigne fin, traitement des effets personnels : peignes, brosses, chapeaux, literie). Pharmacien : Licence : Signature : Médecin signataire : Christian Lauriston Téléphone : , poste

9 ANNEXE 3 GRILLES DE TRAITEMENT 9

10 ANNEXE 3 GRILLES DE TRAITEMENT (SUITE) 10

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE INDICATION Permettre à la population de la région du Saguenay Lac-Saint-Jean et des centres de santé autochtones atteinte de pédiculose et n ayant pas d ordonnance individuelle de pédiculicides d y avoir

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Initier le traitement de la pédiculose PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques ou la thérapie médicamenteuse.

Plus en détail

Ordonnance collective pour le traitement de la pédiculose

Ordonnance collective pour le traitement de la pédiculose Ordonnance collective pour le traitement de la pédiculose À L INTENTION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS EN CSSS ET DES PHARMACIENNES ET PHARMACIENS COMMUNAUTAIRES DE L ESTRIE Août 2013 RÉDACTION : Carole

Plus en détail

Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens 2012/04/11 DATE DE RÉVISON 2016 PRÉVUE : Paule Hottin, présidente du CMDP

Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens 2012/04/11 DATE DE RÉVISON 2016 PRÉVUE : Paule Hottin, présidente du CMDP ORDONNANCE COLLECTIVE ORD-CMDP-16 Traitement d'une infestation de poux de tête (pediculus capitis) ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : DATE DE RÉVISION : CODE CLASSIFICATION : ORIGINAL

Plus en détail

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose ORDONNANCE COLLECTIVE RÉGIONALE OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose L ordonnance collective régionale a été révisée à partir des lignes directrices émises par l Institut national de santé publique

Plus en détail

Ordonnance collective pour le traitement de la pédiculose

Ordonnance collective pour le traitement de la pédiculose Ordonnance collective pour le traitement de la pédiculose OC-002-CA Révisée en juin 2014 Professionnels visés Pharmaciens communautaires de la région de la Chaudière-Appalaches Infirmières des CSSS, UMF

Plus en détail

pour cible le système nerveux des poux. Il s agit de la première évaluation de Nyda MC

pour cible le système nerveux des poux. Il s agit de la première évaluation de Nyda MC NYDA MC Pédiculose OCTOBRE 2012 Marque de commerce : Nyda Dénomination commune : Diméticone Fabricant : Pédiapharm Forme : Solution Teneur : 50 % p/p Ajout aux listes de médicaments DESCRIPTION DU MÉDICAMENT

Plus en détail

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose national de santé publique (INSPQ) en 2012. Août 2013 : Date de révision prévue : Août 2016 Professionnels visés à exécuter : Clientèle visée : Médecin signataire

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

Protocole d intervention pour la prévention et le contrôle des poux de tête dans les écoles primaires et secondaires

Protocole d intervention pour la prévention et le contrôle des poux de tête dans les écoles primaires et secondaires Protocole d intervention pour la prévention et le contrôle des poux de tête dans les écoles primaires et secondaires Septembre 2012 Révision mars 2013 2 Table des matières 1. Introduction... 5 2. Biologie

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE. Traitement de la pédiculose Page 1 de 4 O.C.1.16

ORDONNANCE COLLECTIVE. Traitement de la pédiculose Page 1 de 4 O.C.1.16 ORDONNANCE COLLECTIVE Traitement de la pédiculose Page 1 de 4 O.C.1.16 Professionnels visés : Les infirmières qui possèdent la formation, les connaissances et les compétences nécessaires, et qui travaillent

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Ils ne sont pas dangereux bien qu'ils soient dérangeants. À CONSERVER Saviez-vous que les poux de

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE. Traitement de la pédiculose Page 1 de 4 O.C.1.16

ORDONNANCE COLLECTIVE. Traitement de la pédiculose Page 1 de 4 O.C.1.16 ORDONNANCE COLLECTIVE Traitement de la pédiculose Page 1 de 4 O.C.1.16 Professionnels visés : Les infirmières qui possèdent la formation, les connaissances et les compétences nécessaires, et qui travaillent

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE À CONSERVER TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants... Le saviez-vous?

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER UN TRAITEMENT ANTIBIOTIQUE SUITE À UN RÉSULTAT DE DÉPISTAGE POSITIF À CHLAMYDIA TRACHOMATIS (C. TRACHOMATIS) OU À NEISSERIA GONORRHOEAE (N. GONORRHOEAE) Page 1 de 5 O.C. 1.20

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE À CONSERVER TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants... Le saviez-vous?

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Initier ou renouveler la prescription des bandelettes et des lancettes pour glucomètre Page 1 de 5 O.C. 3.2 Professionnels visés : Les infirmières du CSSSAM-N qui possèdent la formation,

Plus en détail

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose OC-T-6-CSSSM ORDONNANCE COLLECTIVE RÉGIONALE L ordonnance collective régionale a été révisée à partir des lignes directrices émises par l Institut national de santé

Plus en détail

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose

OC-1007-MCQ Traitement de la pédiculose Référence à un protocole : Oui Référence à un avis de l INSPQ : Oui Adoptée par le Comité exécutif du CMDP le 8 juin 2010 Professionnels visés à exécuter l ordonnance : Clientèle visée : Médecin signataire

Plus en détail

Août Contre-indications : Allergie aux chrysanthèmes, à l herbe à poux, à la pyréthrine ou à un pyréthroide.

Août Contre-indications : Allergie aux chrysanthèmes, à l herbe à poux, à la pyréthrine ou à un pyréthroide. ORDONNANCE COLLECTIVE Référence à un protocole : oui non Initier le traitement en présence de pédiculose : pyréthrine et butoxyde de piperonyle Date de mise en vigueur : Août 2009 No : Date de révision

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA DIARRHÉE DU VOYAGEUR

TRAITEMENT DE LA DIARRHÉE DU VOYAGEUR ORDONNANCE COLLECTIVE Nº 02 TRAITEMENT DE LA DIARRHÉE DU VOYAGEUR en vigueur à la clinique Priva Santé La révision du contenu de la présente ordonnance est sous la responsabilité de : Dominique Landry

Plus en détail

INITIER LA THÉRAPIE DE REMPLACEMENT DE LA NICOTINE (TRN)

INITIER LA THÉRAPIE DE REMPLACEMENT DE LA NICOTINE (TRN) Direction de santé publique ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER LA THÉRAPIE DE REMPLACEMENT DE LA NICOTINE (TRN) Référence à un protocole : Oui Non Date d entrée en vigueur : 6 octobre 2014 Date de révision

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Thérapie de remplacement de la nicotine. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Pharmaciens Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques. NUMÉRO

Plus en détail

Drs Maillard A, Trellu L, Laffitte E - Infirmières de santé publique de dermatologie- 14.12.11 Page 1

Drs Maillard A, Trellu L, Laffitte E - Infirmières de santé publique de dermatologie- 14.12.11 Page 1 DEPARTEMENT DES SPECIALITES DE MEDECINE Service de Dermatologie et Vénérologie HUG PRISE EN CHARGE DES PEDICULOSES GENERALITES SUR LES POUX TYPES DE POUX Pou de tête : pediculus humanus var capitis Morpion

Plus en détail

ANNEXE XI. Immunosuppression. Liste des enfants immunosupprimés du milieu scolaire

ANNEXE XI. Immunosuppression. Liste des enfants immunosupprimés du milieu scolaire ANNEXE XI Immunosuppression Liste des enfants immunosupprimés du milieu scolaire Immunosuppresion 1 Définition «L immunosuppression est la réduction ou l abolition des réactions immunologiques d un organisme

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P4. Titre : INITIER LE DICLECTIN POUR SOULAGER LES NAUSÉES ET CONDITIONS D APPLICATION CLIENTÈLE VISÉE

ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P4. Titre : INITIER LE DICLECTIN POUR SOULAGER LES NAUSÉES ET CONDITIONS D APPLICATION CLIENTÈLE VISÉE ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P4 Titre : INITIER LE DICLECTIN POUR SOULAGER LES NAUSÉES ET VOMISSEMENTS RELIÉS AU PREMIER TRIMESTRE DE LA GROSSESSE Professionnels visés : Les pharmaciens offrant des soins et

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET EFFECTUER UN PRÉLÈVEMENT NASOPHARYNGÉ POUR LA RECHERCHE D INFLUENZA Date d entrée en vigueur Date de révision 9 mai 2006 25 mars 2014 Professionnels habilités à exécuter

Plus en détail

Partagée : Infirmières et infirmiers Pharmaciens et pharmaciennes Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec

Partagée : Infirmières et infirmiers Pharmaciens et pharmaciennes Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des antidiabétiques oraux Série : 2000 N 2077 Sommaire : Ajustement des antidiabétiques oraux (ADO) au centre de jour de diabétologie pour les usagers dont les glycémies

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 Sommaire : Ajustement des doses d insuline au centre de jour de diabétologie pour les usagers dont les glycémies sont à l extérieur

Plus en détail

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE DSC-DIR-04-01 MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE Expéditeur : Directrice des services à la clientèle Destinataires : Tout le personnel

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

Réfère au chapitre 1*

Réfère au chapitre 1* COMMENTAIRES DE LA PRÉSENTATION DES NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES PÉDICULOSE Diapositive 4 Biologie du pou Réfère au chapitre 1* Le pou de tête, ou Pediculus humanus capitis, est un insecte aptère (sans

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DPSM/FEJ/DI/SP DSAPL-DPSPh

ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DPSM/FEJ/DI/SP DSAPL-DPSPh ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DPSM/FEJ/DI/SP DSAPL-DPSPh Services Tous les services où le dépistage des ITSS est effectué Personnes habilitées Les infirmières du CSSSRY autorisées à procéder

Plus en détail

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Présent pour vous Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Préambule L Ordre des pharmaciens du Québec assure la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité

Plus en détail

OBJET : Initier l autotraitement d antibiotiques pour la diarrhée des voyageurs selon la destination ciblée

OBJET : Initier l autotraitement d antibiotiques pour la diarrhée des voyageurs selon la destination ciblée ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DPSPSIPP-DAM-DSAPL Service Clinique de vaccination Santé-Voyage CLSC des Maskoutains Personnes habilitées Infirmières qui oeuvrent dans ce service Pharmaciens communautaires

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO DE L ORDONNANCE: OC-31 Ordonnance collective Nom de l ordonnance: Initier des analyses de laboratoire pour le suivi de la clientèle présentant

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE PROFESSIONNEL(S) VISÉ(S) : Infirmières du CSSS de Laval Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : x Oui Non Si oui, lequel : Guide de pratique

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7 ORDONNANCE COLLECTIVE TITRE : OC- 0015 Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Remplace : Référence à un protocole : Oui Non de révision : mai 2012 à une technique : Oui Non d entrée

Plus en détail

Formation continue Le cas du Québec

Formation continue Le cas du Québec Assemblée générale de la CIOPF Paris, France 20 novembre 2013 Formation continue Le cas du Québec Diane Lamarre, pharmacienne, M.Sc. Présidente de l Ordre des pharrmaciens du Québec Professeure titulaire

Plus en détail

La présente règle coloscopie (avec. l endoscope. coloscopie en. nécessaire et DIRECTIVES. b. Assurer le. e doit :

La présente règle coloscopie (avec. l endoscope. coloscopie en. nécessaire et DIRECTIVES. b. Assurer le. e doit : Règle de soins médicaux Technique de la coloscopie en duo INDICATION (situation visée) La présente règle de soins médicaux vise à préciser les conditions d encadrement de la coloscopie (avec endoscope)

Plus en détail

1. CONTEXTE ET PORTÉE :

1. CONTEXTE ET PORTÉE : Section : Direction clientèle services à la communauté N o : 1 Titre : Politique d allaitement maternel Préparé par : Monique Thérien, chef de service Santé publique Page : Page 1 de 9 Professionnels ou

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER UNE THÉRAPIE DE REMPLACEMENT DE LA NICOTINE. RÉF. À UN PROTOCOLE : OUI NON TITRE : DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : CODE DE CLASSIFICATION OC-ARRÊTTABAGIQUECOA012009 DATE DE RÉVISION

Plus en détail

Colloque des CII-CIR 2013. Manon Dugas, inf. M.Sc. Lise Soulière, inf. B. Sc.

Colloque des CII-CIR 2013. Manon Dugas, inf. M.Sc. Lise Soulière, inf. B. Sc. Défis associés aux changements de pratique en milieu de soins: l exemple des ITSS C Colloque des CII-CIR 2013 Manon Dugas, inf. M.Sc. Lise Soulière, inf. B. Sc. Examiner le rôle de l infirmière en prévention,

Plus en détail

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS ORDONNANCE COLLECTIVE : OC-SLD-06 Référence à un protocole : Oui Non Protocole d immunisation du Québec pour les réactions survenant à la suite d une vaccination Administration

Plus en détail

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Août 2013 Table des matières 1. DISTRIBUTION DE MÉDICAMENTS DANS LES MILIEUX SCOLAIRES... 3 2. DIRECTIVES À SUIVRE... 3 3. DIRECTIVES À SUIVRE (SITUATIONS

Plus en détail

TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS

TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS LORS D UNE RÉACTION TRANSFUSIONNELLE ORDONNANCE COLLECTIVE PRÉLÈVEMENTS SANGUINS LORS D UNE RÉACTION TRANSFUSIONNELLE RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : X

Plus en détail

Pédiculose du cuir chevelu

Pédiculose du cuir chevelu Guide d intervention Lignes directrices pour le contrôle de la pédiculose du cuir chevelu dans les écoles et les services de garde éducatifs à l enfance Juillet 2012 12-271-05W Pédiculose du cuir chevelu

Plus en détail

Mise en garde avec l inhalateur : possibilité de bronchospasme si asthme ou MPOC

Mise en garde avec l inhalateur : possibilité de bronchospasme si asthme ou MPOC Direction de santé publique Protocole d initiation d une thérapie de remplacement de nicotine (TRN) pour les fumeurs de ans et plus de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec (MCQ) désirant cesser

Plus en détail

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard PLAN DE LA PRÉSENTATION Les conditions de la responsabilité

Plus en détail

PHARMACIE - NIVEAU 2

PHARMACIE - NIVEAU 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PHARMACIE

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1.

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1. TITRE : POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES 1. Préambule La politique et procédure de déclaration d un incident ou d un accident

Plus en détail

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS Référence : 4504-20-04 Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS 1. OBJECTIF Uniformiser le processus de prescription

Plus en détail

Ordonnance collective. Médications pour le traitement de la diarrhée pour les voyageurs Groupe santé voyage et Bleu, réseau d experts

Ordonnance collective. Médications pour le traitement de la diarrhée pour les voyageurs Groupe santé voyage et Bleu, réseau d experts Ordonnance collective Médications pour le traitement de la diarrhée pour les voyageurs en santé Ordonnance collective Médications pour le traitement de la diarrhée pour les voyageurs Groupe santé voyage

Plus en détail

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010 Direction de santé publique L'éthique pour guider la réflexion et influencer l'élaboration des politiques publiques favorables à la santé: le cas des logements insalubres à Montréal JASP 2010 Québec 24

Plus en détail

Date d entrée en vigueur : 24 août 2007. L ensemble des secteurs d activité du CSSS Jeanne-Mance

Date d entrée en vigueur : 24 août 2007. L ensemble des secteurs d activité du CSSS Jeanne-Mance Titre Initier l administration de salbumatol (Ventolin MC) par aérosolthérapie O.C.M-5 Référence à un protocole : Oui Non Date d entrée en vigueur : 24 août 2007 Date de révision : 2 mai 2013 Secteurs

Plus en détail

Surtout pas de panique! (2 e partie)

Surtout pas de panique! (2 e partie) 12 La CMPS informe sur les poux de tête: traitement et résistances Surtout pas de panique! (2 e partie) Marianne Beutler, Christina Ruob Fuchs Qui ne connaît pas ces parents honteux qui viennent se renseigner

Plus en détail

Une nouvelle stratégie pour le contrôle des poux de tête au Québec

Une nouvelle stratégie pour le contrôle des poux de tête au Québec Une nouvelle stratégie pour le contrôle des poux de tête au Québec Transmission des poux de tête : Questions et réponses Est-ce que les poux peuvent être transmis par l eau de la piscine? Si oui, faut-il

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

Bureau du registraire

Bureau du registraire Bureau du registraire DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE DANS UN MILIEU CLINIQUE À L INTENTION DES INFIRMIÈRES DIPLÔMÉES HORS QUÉBEC DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉ(S) RÉSERVÉE(S) Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance Contribuer au suivi de la grossesse,

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES : Infirmières, infirmiers Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance Initier

Plus en détail

Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance??

Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance?? Centre de la Petite Enfance Baliballon Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance?? La réponse dans les pages qui suivent En collaboration avec le CLSC-CHSLD «Comme la santé

Plus en détail

PÉDICULOSE (DU CUIR CHEVELU)

PÉDICULOSE (DU CUIR CHEVELU) PÉDICULOSE (DU CUIR CHEVELU) INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La pédiculose est une infestation parasitaire des régions pileuses du corps par les poux, dont il existe trois espèces : le pou de corps (Pediculus

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance Bilan comparatif des médicaments CSSS Jeanne-Mance Renée Claire Fox, B.A., M.Sc. Inf. 10 juin 2010 Objectifs d apprentissage Sensibiliser les participants à l importance d une approche systémique du BCM

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE DE VACCINATION Voyage et mise à jour du calendrier de base

ORDONNANCE COLLECTIVE DE VACCINATION Voyage et mise à jour du calendrier de base ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE DE VACCINATION Voyage et mise à jour du calendrier de base INITIER UNE VACCINATION VOYAGE ET UNE MISE À JOUR IMMUNITAIRE RÉF. À UN PROTOCOLE : X OUI NON Titre

Plus en détail

Arrêté n 442 du 23 février 1989 relatif aux prestations de coiffure

Arrêté n 442 du 23 février 1989 relatif aux prestations de coiffure Arrêté n 442 du 23 février 1989 relatif aux prestations de coiffure JONC n 6615 du 14 mars 1989 (page 487) Le Délégué du Gouvernement pour la Nouvelle- Calédonie et les Iles Wallis et Futuna, Haut- Commissaire

Plus en détail

Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie

Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie Journée Allaitement en pharmacie Formation et Clinique d allaitement en pharmacie Formation aux pharmaciens en allaitement accréditée par l Ordre des pharmaciens du Québec 1,5 UFC Durée : 1 h 30 Clinique

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PR SYNAGIS (poudre lyophilisée) palivizumab Ce document constitue la troisième et dernière partie de la «monographie du produit» publiée

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS DÉFINITION : La présente règle de soins infirmiers vise à encadrer la pratique de l infirmier(ère) auxiliaire au service d endoscopie. Plus précisément, elle spécifie les conditions de pratique liées aux

Plus en détail

NOTICE. SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine

NOTICE. SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine NOTICE ANSM - Mis à jour le : 19/05/2014 Dénomination du médicament SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine Encadré Veuillez

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DSAPL Service Service de gastroentérologie Personne habilitée Infirmière clinicienne de gastroentérologie Pharmaciens communautaires exerçant au Québec Numéro

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers Règle de soins infirmiers Objet : Évaluation de la douleur RSI- Référence à un protocole : oui non Date de mise en vigueur : Date de révision : 8--5 Professionnels visés: L ensemble des infirmières et

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Acide folique et multivitamines chez les femmes en âge de procréer et en périnatalité Incluant un protocole : Date d entrée en vigueur : 1 er mars 2015 MAJ : 11 juin 2015 Date de

Plus en détail

L évolution de l acte pharmaceutique: réflexions à partir du modèle québécois

L évolution de l acte pharmaceutique: réflexions à partir du modèle québécois ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE L évolution de l acte pharmaceutique: réflexions à partir du modèle québécois Pour information, pharmacien B.Sc., M.Sc., FCSHP Conseiller en Gestion Pharmaceutique et de

Plus en détail

Certification des résidences pour personnes âgées

Certification des résidences pour personnes âgées Certification des résidences pour personnes âgées Lucie Blain Directrice des services aux personnes en perte d autonomie mai 2009 Contexte Deux lois encadrant les changements: La Loi modifiant le Code

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments

Bilan comparatif des médicaments Bilan comparatif des médicaments CSSS Jeanne-Mance Renée Claire Fox, B.A., M.Sc. Inf. Jean-Yves Guigui, md Richard Cardinal, pharmacien 20 novembre 2010 CSSS JEANNE-MANCE 7 SITES SLD 1200 LITS 3 CLSC population

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN

RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN Loi médicale (chapitre M-9, a. 19, 1 er al., par. d) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Le présent règlement a pour objet de fixer

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE

AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE SECTION DES MALADIES TRANSMISSIBLES Relatif à la

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle et ne sera transmise qu à l assureur, l avocat ou l expert en sinistre à

Plus en détail

ANNEXE. Utilisation à partir de. Contre indications et précautions d emploi spécifiques

ANNEXE. Utilisation à partir de. Contre indications et précautions d emploi spécifiques ANNEXE Les shampooings antipou d emploi générales Hypersensibilité Eviter tout contact avec les yeu et les muqueuses Mécanisme d action Nom commercial Composition Conseil d utilisation Chimique Physique

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET ADMINISTRER LA CONTRACEPTION HORMONALE D URGENCE (COU) Date d entrée en vigueur Date de révision Février 2007 17 mars 2015 Professionnels habilités à exécuter l ordonnance

Plus en détail

Directives sur les poux de tête à l intention des écoles

Directives sur les poux de tête à l intention des écoles Directives sur les poux de tête à l intention des écoles Introduction.. Les poux de tête sont un problème désagréable et contrariant qui est présent à longueur d année, surtout chez les enfants d âge scolaire.

Plus en détail

CQP Vente et promotion de produits pharmaceutiques en officine. Référentiel d évaluation

CQP Vente et promotion de produits pharmaceutiques en officine. Référentiel d évaluation CQP Vente et promotion de produits pharmaceutiques en officine Référentiel d évaluation - 1 - Copyright CPNEIS juin 2007 La démarche CQP 1. Entretien de repérage préalable 2. Parcours de formation pour

Plus en détail

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1 CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1 Composition Art. 213 LSSSS Un conseil des médecins, dentistes et pharmaciens est institué pour chaque établissement

Plus en détail

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Volet I et II Fiche synthèse de l avis produit par l Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) Juin 2015 Le contenu

Plus en détail

GUIDE CONCERNANT L'ADMINISTRATION DES MÉDICAMENTS À L'INTÉRIEUR DES ÉCOLES PRIMAIRES

GUIDE CONCERNANT L'ADMINISTRATION DES MÉDICAMENTS À L'INTÉRIEUR DES ÉCOLES PRIMAIRES SERVICES ÉDUCATIFS GUIDE CONCERNANT L'ADMINISTRATION DES MÉDICAMENTS À L'INTÉRIEUR DES ÉCOLES PRIMAIRES Le 19 janvier 2007 Les Services éducatifs en collaboration avec le Centre de santé et de services

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Pour toutes informations et conseils complémentaires contacter : «SOS Poux» / Dr.Catherine COMBESCOT-LANG Tél : +33 (0) 2 47 28 20 30 e-mail : catherine.combescot@

Plus en détail

Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie

Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie TABLE S MATIÈRES L ARTICLE 39.4 DU CO S PROFESSIONS PRINCIPALES DÉFINITIONS

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015 DIRECTION QUÉBÉCOISE de cancérologie Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2014-2015 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

GUIDE DE RÉDACTION DÉTAILLÉ À l'intention des auteurs (Mis à jour le 27 avril 2012)

GUIDE DE RÉDACTION DÉTAILLÉ À l'intention des auteurs (Mis à jour le 27 avril 2012) GUIDE DE RÉDACTION DÉTAILLÉ À l'intention des auteurs (Mis à jour le 27 avril 2012) Le guide de rédaction détaillé complète le guide général et précise les aspects particuliers qui devront satisfaire les

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE R02-OC-1 Initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) et en assurer le suivi INDICATION Permettre à une personne n ayant pas d ordonnance individuelle de TRN d y avoir

Plus en détail

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser Les poux Les poux Éviter d en attraper Savoir si on en a S en débarrasser C est quoi un pou? C est un insecte, brun et très petit. On peut avoir des poux quand on est adulte? Oui Les poux, ça gratte? Oui

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS PROFESSIONNELLES

BULLETIN D INFORMATIONS PROFESSIONNELLES BULLETIN D INFORMATIONS PROFESSIONNELLES numéro 167, décembre 2012 CONDITIONS ET MODALITÉS DE VENTE DES MÉDICAMENTS Les pharmaciens sont sollicités par diverses organisations pour l achat de médicaments.

Plus en détail