QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE"

Transcription

1 QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99

2 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts directs qui proviennent d une interaction directe avec une activité, un usage, un habitat naturel, une espèce végétale ou animale Les conséquences peuvent être négatives ou positives, des impacts indirects qui sont la conséquence (secondaire) des impacts directs. Ils peuvent également être négatifs ou positifs. Qu ils soient directs ou indirects, des impacts peuvent intervenir successivement ou en parallèle et se révéler soit immédiatement, soit à court, moyen ou long terme. A cela s ajoute le fait qu un impact peut se révéler temporaire ou permanent : l impact est temporaire lorsque ses effets ne se font ressentir que durant une période donnée (la phase chantier par exemple) ; l impact est permanent dès lors qu il persiste dans le temps et peut demeurer immuable. Remarque : La durée d expression d un impact n est en rien liée à son intensité : des impacts temporaires peuvent avoir des conséquences aussi lourdes que des impacts permanents. Le projet de raccordement électrique comprend plusieurs étapes : Une phase chantier, correspondant aux travaux de raccordement principaux suivants : - réalisation de la tranchée pour la pose des fourreaux qui recevront les câbles électriques souterrains, - réalisation des chambres de jonctions (au fur et à mesure de l avancement de la pose de la liaison souterraine). Une phase d exploitation, durant laquelle le raccordement est mis en service et exploité. La liaison électrique souterraine raccordant les postes de TOUVRE et LA MORANDIE parcourt une distance de 5,6 km au sein du site Natura 2000, ce qui représente environ 50 % de la longueur totale de 10,8 km selon le tracé qui a été retenu. Cette liaison souterraine est enfouie dans une tranchée d environ 1,50 m de profondeur (profondeur de fouille) et d une largeur d une largeur d environ 60 cm. Etude d incidence Natura 2000_V3 72/99

3 4.2 IMPACTS EN PHASE CHANTIER Destruction / modification des habitats d intérêt communautaire Les bordures de la route forestière au sein du site Natura 2000 sont généralement constituées de formations herbeuses sèches relevant de l habitat d ourlet thermophile (Code Corine : / code Natura 2000 : 6210) appartenant à l habitat d intérêt communautaire «Formations herbeuses sèches et faciès d embuissonnement sur calcaire». Tout aménagement touchant les bordures de la route ou du chemin forestier concerné par le projet de raccordement électrique impliquera donc potentiellement un risque de destruction ou de dégradation de cet habitat d intérêt communautaire. D après le Document d Objectifs (DOCOB) provisoire du site Natura 2000, cette formation végétale est présente sous forme de linéaires le long des chemins forestiers ou en nappe dans les parcelles récemment exploitées et clairièrées. La superficie couverte par cet habitat sur le site Natura 2000 n est pas indiquée dans la version provisoire du DOCOB, il est donc impossible de connaître la proportion de cet habitat effectivement présent sur le tracé du raccordement. Cependant, à l échelle du site Natura 2000, la surface occupée par les ourlets thermophiles doit être conséquente mais impossible à évaluer en l état actuel des connaissances dont nous disposons sur la répartition des habitats à l échelle du site Natura Il est donc impossible de connaître l incidence en termes de perte surfacique de cet habitat à l échelle du site Natura Tranchée pour le raccordement La réalisation de la tranchée avec une trancheuse permettra de limiter l emprise de chantier à une largeur maximale d environ 4 m. Dans la mesure où la tranchée sera effectuée au niveau des voies de circulation (routes et chemins forestiers), les impacts directs sur le site Natura 2000 seront faibles. Il faudra cependant veiller à ce que la circulation des engins de chantier soit consignée sur les voies de circulation existantes, en limitant au maximum la circulation des habitats en bordure. Les remblais et le matériel de chantier ne devront pas non plus être stockés au niveau des habitats sensibles. Un balisage des terrains, et en particulier des habitats d intérêt communautaire, sera nécessaire en amont du chantier afin de réduire au maximum l atteinte à ces habitats (ourlets thermophiles essentiellement). Etude d incidence Natura 2000_V3 73/99

4 Chambres de jonction Concernant les chambres de jonction, trois des cinq chambres prévues sont localisées au sein du site Natura Il s agit des chambres J2, J3 et J4. La chambre J1 est localisée en limite extérieure du site Natura 2000, au nord ; la chambre J5 est localisée à environ 880 m de la limite sud-est du site Natura 2000 (voir carte 22 de localisation des chambres de jonction page 74). L implantation envisagée permettra de réduire les impacts potentiels puisque celles-ci seront installées soit au centre de la route ou du chemin forestier soit à proximité, mais sur des habitats non d intérêt communautaire. Dans le détail, les incidences potentielles liées à la réalisation des chambres sont les suivantes : Chambre de jonction J1 La chambre de jonction sera installée sur la route forestière, à l entrée du massif de Bois Blanc. Cette chambre de jonction est prévue en dehors de la ZSC, la route forestière constitue la limite du site Natura Aucun habitat naturel d intérêt communautaire n est présent sur la zone concernée, ni aucun habitat d espèce d intérêt communautaire (aucune des cavités favorables aux chauves-souris repérées sur le massif ni aucun arbre montrant des indices présence de Grand capricorne ne se situent à proximité de la zone). L aménagement de la chambre de jonction dans cette zone n aura pas d incidence significative sur les habitats naturels et espèces ayant justifié la désignation du site Natura Chambre de jonction J2 La chambre de jonction sera installée sur la route forestière. Les bordures de la route forestière sont occupées dans ce secteur par des formations d ourlet thermophile, habitat d intérêt communautaire, qui constituent la bordure herbeuse entre la route et la lisière boisée. Dans ce secteur, la largeur de l ourlet est faible et se limite à une bande linéaire d environ deux à trois mètres maximum. Aucune des cavités favorables aux chauves-souris n est présente à proximité et aucun indice de présence de Grand capricorne n a été repéré dans les arbres bordant la route dans ce secteur. Une attention devra donc être portée en phase travaux afin de ne pas dégrader les ourlets thermophiles bordant la route au lieu d implantation de la chambre de jonction. L aménagement de la chambre de jonction dans cette zone n aura pas d incidences préjudiciables significatives sur les habitats naturels et espèces ayant justifié la désignation du site Natura Chambre de jonction J3 Aucun habitat naturel d intérêt communautaire ne se situe dans ce secteur, la zone herbeuse localisée à la naissance du chemin transversal à la route, et au niveau de laquelle sera installée la chambre de jonction, ne relevant pas d un des habitats d intérêt communautaire Etude d incidence Natura 2000_V3 74/99

5 (pelouses calcaires et ourlets thermophiles). Aucune des cavités favorables aux chauvessouris n est présente à proximité et aucun indice de présence de Grand capricorne n a été repéré dans les arbres bordant la route dans ce secteur. Néanmoins, quelques arbres présentant des caractéristiques favorables à cette dernière espèce (grands chênes) se localisent dans la lisière boisée Est de la route forestière, en arrière de la zone herbacée rase localisée au croisement de la route forestière et du chemin transversal. L aménagement de la chambre de jonction dans cette zone n aura pas d incidence préjudiciable significative sur les habitats naturels et espèces ayant justifié la désignation du site Natura Chambre de jonction J4 La zone d implantation envisagée se situe sur le chemin forestier, à l est de la RD106 sur la commune de Bouëx (au niveau de la RD106, la liaison souterraine sera posée par passage en sousœuvre c'est à dire en forage dirigé sans ouverture de tranchée). Dans la zone d implantation de la chambre de jonction J4, le chemin forestier borde une zone dégagée caillouteuse servant de parking. Cette zone colonisée par une végétation pionnière ne présente pas les caractéristiques phytosociologiques de l habitat d ourlet thermophile. A noter que les bordures de la route forestière du côté ouest de la RD106 (commune de Garat) sont occupées par des formations d ourlet thermophile. La largeur de l ourlet est plus importante dans ce secteur car l ourlet constitue une bande d une quinzaine de mètres de large de part et d autre de la route forestière. Aucune des cavités favorables aux chauves-souris n est présente à proximité et aucun indice de présence de Grand capricorne n a été repéré dans les arbres bordant la route dans ce secteur. Néanmoins, quelques arbres présentant des caractéristiques favorables à cette dernière espèce (grands chênes) se trouvent dans la lisière boisée de la route forestière, en arrière de la zone d ourlet thermophile localisée sur la commune de Garat. L aménagement de la chambre de jonction dans cette zone n aura pas d incidence significative sur les habitats naturels et espèces ayant justifié la désignation du site Natura Chambre de jonction J5 La chambre étant prévue en dehors du site Natura 2000 (plus de 800 m au sud), il n y aura pas d incidence directe en terme de destruction d habitats naturels et d habitats d espèces ayant justifié la désignation du site Natura 2000, lors de l aménagement de la chambre. La chambre de jonction sera réalisée sous le chemin emprunté par la liaison électrique. Aucun habitat d intérêt communautaire n est présent sur cette zone. L aménagement de la chambre de jonction dans cette zone n aura pas d incidence préjudiciable significative sur les habitats naturels et espèces ayant justifié la désignation du site Natura La carte 22, page suivante, reprend suite à cette analyse, la localisation proposée des chambres de jonction. Etude d incidence Natura 2000_V3 75/99

6 Carte 22 - Localisation des chambres de jonction Etude d incidence Natura 2000_V3 76/99

7 4.2.2 Les pollutions en phase travaux Les sources potentielles de pollution sur ce type de chantier sont peu nombreuses en raison de la faible dimension de celui-ci et de son itinérance. Elles concernent surtout les rejets par les différents engins utilisés : rejets impondérables (gaz d échappement) ou liés à une défaillance mécanique (fuite d hydrocarbure, d huile ). Il peut également s agir de déchets apportés sur le chantier (films plastiques, déchets alimentaires, etc.) ou de pollutions liées au stockage de matériels et de matériaux. Dans la mesure où aucune zone humide ou cours d eau n existe au sein de la zone d étude, aucun risque de pollution aquatique n est à signaler. Les principaux enjeux concernent un risque de dégradation des formations d ourlets thermophiles bordant les routes et chemins forestiers empruntés par le chantier itinérant. Cet habitat est oligo ou mésotrophe, et est sensible à tout apport polluant, notamment de matière organique, qui risque de modifier le cortège d espèces végétales caractéristiques. Une attention devra donc être portée en phase travaux afin de ne pas dégrader les ourlets thermophiles bordant la zone de chantier La mortalité en phase travaux En se limitant essentiellement aux voies de circulation, les risques de mortalité d individus d espèces d intérêt communautaire sont extrêmement faibles. Néanmoins, les passages des engins et la réalisation de la tranchée risquent de provoquer la destruction directe de certains animaux se trouvant sur les voies de circulation ou sous la surface au niveau de la tranchée. Cela peut notamment concerner les reptiles traversant la chaussée ou au repos dans le sol sur le tracé de la trancheuse. Le risque est néanmoins très limité en raison de l avancement très lent du chantier, les individus traversant la chaussée ayant le temps de traverser. Certains individus de Lucane cerf-volant ou de Grand capricorne pourraient également être écrasés par les engins lors de leurs pérégrinations, néanmoins ces espèces sont surtout actives la nuit et seront donc peu sujettes à ce risque. Aucun arbre ne sera coupé pour la réalisation des travaux. Aucun individu des deux espèces précédentes, ainsi que des éventuelles chauves-souris sylvicoles, ne sera donc mis en péril. Une attention devra être portée en phase travaux afin de ne pas dégrader les ourlets thermophiles bordant la zone de chantier, lieu privilégié de présence des quelques reptiles d intérêt communautaire observés sur le site (Annexe IV de la Directive Habitats). Le risque de mortalité lié au chantier pour les espèces inscrites à la Directive Habitats de la zone d étude demeure très faible et ne pourrait concerner que quelques individus isolés. Etude d incidence Natura 2000_V3 77/99

8 4.2.4 Perturbation / dérangement d espèces d intérêt communautaire En phase travaux, les perturbations sur la faune sont potentiellement importantes. La présence régulière d hommes et d engins génère du bruit, des rejets divers, des mouvements, de la lumière, etc. La perturbation peut provoquer selon les espèces, un échec de la reproduction (absence de reproduction, abandon de nichée/portée ), des modifications du comportement pouvant entraîner un risque de prédation accru, un abandon temporaire ou définitif de la zone, etc. Dans le cas du projet considéré, le chantier est de type itinérant. En effet, puisque la vitesse d avancement du chantier doit être de l ordre de 200 m par jour en moyenne, avec des pointes pouvant atteindre 500 m par jour, le dérangement occasionné sur la faune ne sera que ponctuel, et ne devrait donc pas avoir d incidence notable. Le temps de réalisation des chambres de jonction est d une semaine environ, en raison du temps de séchage de l ouvrage. C est donc au niveau des 5 chambres que le dérangement serait le plus durable. De manière générale, les perturbations sur les espèces d intérêt communautaire ayant justifié la désignation du site seront faibles à très faibles puisqu il s agit d espèces nocturnes (chiroptères, insectes saproxylophages) et peu sujettes aux dérangements (insectes saproxylophages). Un dérangement pourrait en revanche concerner les espèces d oiseaux inscrites en Annexe I de la Directive Oiseaux. Ces espèces ne sont pas concernées par la présente étude, puisqu elles ne justifient pas la création de la ZSC. Il est cependant important de les signaler, notamment si le chantier intervient durant la période de reproduction de ces espèces. Néanmoins, vu la nature des travaux et leur localisation (sur route forestière), le dérangement occasionné ne sera que ponctuel, et n aura pas d incidences durables. Etude d incidence Natura 2000_V3 78/99

9 4.3 IMPACTS EN PHASE D EXPLOITATION Compte tenu de la nature et des conditions de réalisation du projet, les impacts sur le milieu naturel durant l exploitation devraient être très faibles. En effet, la liaison souterraine ainsi que les chambres de jonctions seront «enfouies» au niveau des voies de circulation, et n impliqueront donc aucun dérangement pour les espèces d intérêt communautaire considérées. Durant cette période, seules les rares opérations de maintenance peuvent induire un dérangement temporaire et faible pour certaines espèces, ce qui ne sera a priori pas le cas des espèces justifiant la création du site, puisqu il s agit d espèces nocturnes (chiroptères et insectes saproxylophages). 4.4 CONCLUSION SUR LES INCIDENCES DU PROJET PAR RAPPORT AU SITE NATURA 2000 Au regard de la localisation prévue de la liaison électrique souterraine (au centre des routes et chemins forestiers), de la localisation des chambres de jonction (sur les routes et chemins forestiers, ou en bordure et en dehors de tout habitat d intérêt communautaire), de la proportion de ce tracé au sein du site Natura 2000 (environ 50 % de la longueur du tracé se localise en dehors du site Natura 2000), de l absence de coupe d arbres lors des travaux, l impact de l aménagement de la liaison électrique souterraine aura des impacts faibles sur l environnement traversé, et n aura pas d incidences préjudiciables significatives sur les habitats naturels et habitats d espèces du site Natura 2000 : les quelques rares pelouses calcaires du secteur sont suffisamment éloignées des zones d aménagement pour n être concernées par aucun risque de destruction ou de dégradation, les chauves-souris et les insectes saproxylophages, de part leurs mœurs nocturnes, ne seront pas impactés par les interventions de chantier, l absence de coupe d arbres n aura pas d incidence sur d éventuels habitats de reproduction ou de repos de ces espèces, seul l habitat d ourlet thermophile pourra localement être détruit ou dégradé lors des interventions de chantier, mais le choix du positionnement de la liaison souterraine et des chambres de jonction en dehors de cet habitat limitera les risques et rendra les risques résiduels aisément évitables moyennant de simples mesures de précaution établies à l avance avec les intervenants. Etude d incidence Natura 2000_V3 79/99

10 Etude d incidence Natura 2000_V3 80/99

Réunion PPA - Elaboration du PLU de la Cadière d Azur

Réunion PPA - Elaboration du PLU de la Cadière d Azur Réunion PPA - Elaboration du PLU de la Cadière d Azur «Evaluation Appropriée des Incidences Natura 2000» 03 juillet 2014 1 Evaluation appropriée des incidences Natura 2000 Notre bureau d étude est intervenu

Plus en détail

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014»

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Projet d ensemble commercial Ametzondo Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Remarques : Aucune émission ne sera prise en compte sur le parking pour un fonctionnement dominical.

Plus en détail

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 PRÉFET DES HAUTES-ALPES FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 HOMOLOGATION DE CIRCUITS POUR EVENEMENTS SPORTIFS dans les HAUTES-ALPES Par qui? Ce formulaire est à remplir par le

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction.

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. 28 V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. A. Résumé. 1. Domaine de la permission de voirie directe. (a) mise en place sur la chaussée d un conteneur pour matériaux de

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 1/13 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 (Art R414-23 I à III du code de l'environnement) Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 Ce formulaire permet de répondre à la question préalable suivante : mon projet est-il susceptible d avoir une incidence sur un site Natura

Plus en détail

Manifestations sportives et homologation de circuit pour engins motorisés

Manifestations sportives et homologation de circuit pour engins motorisés PRÉFECTURE DE LA DORDOGNE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Manifestations sportives et homologation de circuit pour engins motorisés Conformément au décret n 2010-365 du 9 avril

Plus en détail

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville Les sociétés Lafarge et SITA FD souhaitent réaliser une plateforme de tri, transit, traitement et valorisation de matériaux dont des terres polluées sur la carrière de Guerville. Pour se faire, le projet

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 formulaire destiné aux pétitionnaires pour ETABLISSEMENT SPORTIF en Corse du Sud

EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 formulaire destiné aux pétitionnaires pour ETABLISSEMENT SPORTIF en Corse du Sud EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 formulaire destiné aux pétitionnaires pour ETABLISSEMENT SPORTIF en Corse du Sud Contacts : DDTM 2A-Mission Patrimoine Naturel et Biodiversité Terre Plein de la Gare

Plus en détail

Fiche d évaluation d incidences Natura 2000 pour l organisation d une manifestation de Cyclotourisme dans les départements du Nord et du Pas de Calais

Fiche d évaluation d incidences Natura 2000 pour l organisation d une manifestation de Cyclotourisme dans les départements du Nord et du Pas de Calais Fiche d évaluation d incidences Natura 2000 pour l organisation d une manifestation de Cyclotourisme dans les départements du Nord et du Pas de Calais - A joindre au dossier de déclaration en Préfecture

Plus en détail

Dispositions applicables aux zones naturelles N

Dispositions applicables aux zones naturelles N Dispositions applicables aux zones naturelles N PRÉAMBULE (EXTRAIT DU RAPPORT DE PRÉSENTATION) La zone N regroupe les espaces naturels et forestiers à protéger en raison de leur caractère d espace naturel

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010 Sous-titre - date De la reconstitution des sols à la re-végétalisation Rencontres professionnelles de RITTMO - 22 avril 2010 Etat des besoins des collectivités

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet)

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet) PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 en application des articles R.414-19 à R.414-26 du Code de l Environnement 1

Plus en détail

BIODIVERSITÉ ET PROJET

BIODIVERSITÉ ET PROJET BIODIVERSITÉ ET PROJET FERROVIAIRE, COMMENT INTÉGRER LES GRANDS ENJEUX ÉCOLOGIQUES? FNE Pays de la Loire Xavier METAY 18 novembre 2014 Redon FNE et LNOBPL, quels liens? Le mouvement associatif lié à France

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT PRÉFET DE MEURTHE-ET-MOSELLE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT Coordonnées du demandeur : Nom (personne morale ou physique) :...... Adresse :..........

Plus en détail

PROJETS DIVERS FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000

PROJETS DIVERS FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 PROJETS DIVERS Définition : L'évaluation des incidences est avant tout une démarche d'intégration des enjeux Natura 2000 dès la conception du

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU ( pour du débardage ) RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 PREFET DE L'ISERE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 Qui remplit ce formulaire? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations dont il dispose

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

Contexte. Article 1 : Objet de la charte. Logo structures (sauf si personne moral) Charte pour la protection de sites abritant des chauves-souris

Contexte. Article 1 : Objet de la charte. Logo structures (sauf si personne moral) Charte pour la protection de sites abritant des chauves-souris ENTRE Logo structures (sauf si personne moral) Charte pour la protection de sites abritant des chauves-souris Structure X / M ou Mme X, ET Mayenne Nature Environnement représentée par ET Groupe Chiroptères

Plus en détail

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU ( Art. R214-1 du Code de l Environnement, rubr ique 3. 1.5.0 : Inst allations, ouvrages, travaux ou act ivités, dans le lit mineur d un cour

Plus en détail

Commission Particulière du Débat Public. Thématique milieux naturels et paysages. Etude faune - flore

Commission Particulière du Débat Public. Thématique milieux naturels et paysages. Etude faune - flore PROLONGEMENT DE LA FRANCILIENNE DE CERGY-PONTOISE À POISSY-ORGEVAL Commission Particulière du Débat Public Thématique milieux naturels et paysages Etude faune - flore Présentation du 6 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme

Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme 1 / 14 Sommaire PREAMBULE...3 1. Description du projet...4 2. Identification du ou des sites Natura 2000 concernés...5

Plus en détail

Les mesures de suppression et réduction d impact

Les mesures de suppression et réduction d impact Note de synthèse Diagnostic et évaluation des impacts. Volet faune, flore et habitats naturels. Projet de canalisation, exploitation de la nappe de Matailly-Moissey Années 2012-2013 Contexte de l étude

Plus en détail

DOCUMENT D'INCIDENCES pour l'élaboration de votre dossier de Déclaration Loi sur l'eau

DOCUMENT D'INCIDENCES pour l'élaboration de votre dossier de Déclaration Loi sur l'eau RAPPEL DES REFERENCES DU DOSSIER (réservé à l'administration) N Cascade :... Date de dépôt :... Tampon GUE : Direction Départementale des Territoires du Gers Guichet unique de l'eau DOCUMENT D'INCIDENCES

Plus en détail

Manifestations sportives sur la voie publique ou sur une voie ouverte à la circulation publique

Manifestations sportives sur la voie publique ou sur une voie ouverte à la circulation publique Wikimedia commons Manifestations sportives sur la voie publique ou sur une voie ouverte à la circulation publique Guide à destination des organisateurs pour déclarer ces manifestations en préfecture Mise

Plus en détail

Plan général des travaux

Plan général des travaux LIGNE 14 : OLYMPIADES < > AÉROPORT D ORLY (LIGNE BLEUE) LIGNE 14 SUD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE E Plan général des travaux p. 2 Le plan général des travaux présente

Plus en détail

A71 - ÉLARGISSEMENT DE L AUTOROUTE

A71 - ÉLARGISSEMENT DE L AUTOROUTE A71 - ÉLARGISSEMENT DE L AUTOROUTE ENTRE THEILLAY ET VIERZON Une 3 ème voie à la rencontre de la Sologne et du Berry 39 000 véhicules par jour sur 5 km réalisation d une 3 ème voie de circulation «L autoroute

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Plan général des travaux

Plan général des travaux LIGNE 17 : LE BOURGET RER LE MESNIL-AMELOT (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 NORD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE Hiver 2015-2016 E Plan général des travaux PIECE E : Plan général

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz Caractère et vocation de la zone Il s agit d une zone destinée à l accueil d activités économiques, notamment d activités commerciales, tertiaires, de services

Plus en détail

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Département de la GIRONDE Ville de Bègles Projet présenté par la SCI J3A pour une plate-forme logistique RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Par arrêté en date du 29 août 2013, Monsieur le Préfet de la Gironde

Plus en détail

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR Direction de l Environnement et de l Energie-Métropole Nice Côte d Azur Aout 2013 Introduction En 2011, 2012 et début

Plus en détail

Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs

Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs Définition En géomorphologie, l érosion est le processus de dégradation et de transformation du relief qui est causé

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

Document de contribution au débat public

Document de contribution au débat public RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU PARC ÉOLIEN EN MER AU LARGE DE FÉCAMP Document de contribution au débat public UNE LIAISON DOUBLE SOUS-MARINE ET SOUTERRAINE Pour raccorder le parc éolien en mer au réseau public

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

Permis unique pour un parc éolien à Steinbach (GOUVY) - Catégorie : n 4 Processus industriels relatif à l énergie

Permis unique pour un parc éolien à Steinbach (GOUVY) - Catégorie : n 4 Processus industriels relatif à l énergie AVIS Réf. : CWEDD/11/AV.802 Date : Permis unique pour un parc éolien à Steinbach (GOUVY) 1. DONNEES DE BASE Demande : - Permis unique - Rubrique : 40.10.01.04.03 Projet : - Implanter et exploiter un parc

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux TITRE 3 ZONE BLEUE Il s agit d une zone qui est soumise à un risque d inondation faible ou moyen, et qui est déjà urbanisée. L urbanisation future y est autorisée, sous le respect de certaines conditions.

Plus en détail

PREFECTURE DE L'OISE

PREFECTURE DE L'OISE PREFECTURE DE L'OISE RÈGLEMENT DU PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LES COMMUNES DE BEAULIEU-LES-FONTAINES, CANDOR, ECUVILLY ET MARGNY-AUX-CERISES (OISE) FEVRIER 2009 TITRE

Plus en détail

GRETZ-ARMAINVILLIERS. Commune du Département de Seine et Marne P.L.U. Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT

GRETZ-ARMAINVILLIERS. Commune du Département de Seine et Marne P.L.U. Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT GRETZ-ARMAINVILLIERS Commune du Département de Seine et Marne P.L.U Plan Local d'urbanisme RÈGLEMENT 23 novembre 2015 ZONE UE En application de l article R.123-10-1 du code de l urbanisme, il est précisé

Plus en détail

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Déclaration L article R4511-6 du code du travail stipule: «chaque

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

PRE AVIS DE LA MUNICIP ALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PRE AVIS DE LA MUNICIP ALITE AU CONSEIL COMMUNAL PRE AVIS DE LA MUNICIP ALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 54/12.11 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 170 000.00 POUR L AMENAGEMENT DU CIMETIERE DU MOLLIAU Infrastructure, énergies et espaces publics Préavis présenté

Plus en détail

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Guide pratique Guide pratique (études de sol et de filière) proposé par le Conseil Général de l Orne - SATTEMA 1 Guide pratique 1. Préambule Le présent

Plus en détail

Plan général des travaux

Plan général des travaux LIGNE 15 : PONT DE SÈVRES < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 15 OUEST DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE Été 2015 E Plan général des travaux Le plan général des travaux

Plus en détail

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE - DÉBAT PUBLIC SUR LES PROJETS DE CANALISATIONS DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC LYONNAIS ET VAL DE SAÔNE /23 4DÉROULEMENT DES TRAVAUX GRTgaz a construit plus de 32 000 km de

Plus en détail

MODIFICATION DU P.O.S. N 8 REGLEMENT DU POS DOSSIER APPROUVÉ POS APPROUVE LE 19/02/79

MODIFICATION DU P.O.S. N 8 REGLEMENT DU POS DOSSIER APPROUVÉ POS APPROUVE LE 19/02/79 2 -COMMUNE DE ROGNAC MODIFICATION DU P.O.S. N 8 - REGLEMENT DU POS DOSSIER APPROUVÉ POS APPROUVE LE 19/02/79 Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 17 février 2011 approuvant les

Plus en détail

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013 Ala EXPERTISE ZONES HUMIDES ET MILIEUX NATURELS Commune de Bernin Avril 2013 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.fr

Plus en détail

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Organisation des travaux 4 170 LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Quelles seront les différentes étapes du chantier du réseau du Grand Paris? Plusieurs méthodes pourront être

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard

Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES D UN PROJET SUR LES SITES NATURA2000 Ce formulaire permet de répondre à la question suivante

Plus en détail

Suivi de l impact de la marée noire de l Erika sur la végétation terrestre

Suivi de l impact de la marée noire de l Erika sur la végétation terrestre Suivi de l impact de la marée noire de l Erika sur la végétation terrestre Approche écologique au niveau de la communauté végétale et de l espèce : projet Cedre / Conservatoire National Botanique de Brest

Plus en détail

ANNEXE G. Méthode de traversée des rivières. Etchemin, Chaudière et Beaurivage. en tranchée ouverte

ANNEXE G. Méthode de traversée des rivières. Etchemin, Chaudière et Beaurivage. en tranchée ouverte ANNEXE G Méthode de traversée des rivières Etchemin, Chaudière et Beaurivage en tranchée ouverte MÉTHODE DE TRAVERSÉE DES RIVIÈRES EN TRANCHÉE OUVERTE Cette annexe présente les principales étapes à réaliser

Plus en détail

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral SECTION 21 LA PROTECTION DU MILIEU RIVERAIN 21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral Toutes les constructions, tous les ouvrages et tous les travaux qui sont

Plus en détail

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E.

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E. Direction de la cohésion sociale et du développement durable ------- Bureau de l environnement et du développement durable ------- GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d

Plus en détail

ANNEXE 12 EVALUATION SIMPLIFIEE NATURA 2000

ANNEXE 12 EVALUATION SIMPLIFIEE NATURA 2000 PROJET DE CONSTRUCTION D UN ENTREPOT COUVERT Dossier de demande d enregistrement Rubrique 1510 Réf : 9B2297-N-15-0010 Indice : C Annexe 12 Page : 1/8 ANNEXE 12 EVALUATION SIMPLIFIEE NATURA 2000 SOMQ34A

Plus en détail

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles COMMUNE DE LOUISFERT Règlement du PLU PLAN LOCAL D URBANISME approuvé le 1 er juillet 2008 et modifié le 15 juin 2010 Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles La zone N est une zone naturelle

Plus en détail

Rapport de témoignage

Rapport de témoignage Rapport de témoignage Je soussigné, Jacques THOMAS né le 14 juillet 1965 à Vannes (56), demeurant à Amalvit 81470 PECHAUDIER Gérant du bureau d étude Scop SAGNE, Pdg de KAiros compensation ayant une formation

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE MOISSELLES 5, rue du Moutier 95570 MOISSELLES M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS Maître de l'ouvrage

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage 1. Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage Bordeaux, le 8 juin 2010 OBJET La réalisation d une ligne nouvelle entraine l interception ou le voisinage avec des réseaux

Plus en détail

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine Listes locales de planification, programmes, projets d activités, de travaux, d aménagements, d ouvrages ou d installations, manifestations et intervention dans le milieu naturel ou le paysage soumis à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014 TROISIEME LIAISON 90 000 VOLTS JERSEY - FRANCE Création de la liaison terrestre Normandie 3 entre le poste électrique de PERIERS et JERSEY DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 Contacts Presse : Laurence LESSARD

Plus en détail

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon Dispositions particulières aux usages industriels Table des matières 23.1 champ d application 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon 23.3 sites d extraction 23.3.1 nouveaux

Plus en détail

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux.

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux. R È G L E M E N T S U R L E S P L A NS D I M P L A N T A T I O N E T D I N T É G R A T I O N N O 1 0 0 7-10 Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs Réalisé

Plus en détail

Zone d aménagement concerté du Parc d Activité Economique Haute Lande

Zone d aménagement concerté du Parc d Activité Economique Haute Lande DEPARTEMENT DES LANDES Commune de LABOUHEYRE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA HAUTE LANDE Zone d aménagement concerté du Parc d Activité Economique Haute Lande REGLEMENT D AMENAGEMENT DE ZONE 75 Rue du Tuc

Plus en détail

SITE NATURA 2000 «La Durance»

SITE NATURA 2000 «La Durance» PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 POUR LES PETITS PROJETS DANS ou A PROXIMITE DU SITE NATURA 2000 «La Durance» Qu est-ce

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES. Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française

L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES. Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française 1. Le cadre réglementaire La délibération 87-48AT du 29 avril 87 modifiée

Plus en détail

REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC

REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC CHAPITRE III - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC Nota : La zone UC comprend les secteurs : UCa, UCb et UCc. Les termes dans ce chapitre ayant un astérisque renvoient à une définition à l Article 5 du Titre

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

«Cavités à chiroptères de St Michel-leCloucq et Pissotte»

«Cavités à chiroptères de St Michel-leCloucq et Pissotte» Réseau européen d espaces naturels «Cavités à chiroptères de St Michel-leCloucq et Pissotte» Grand Rhinolophe Julien SUDRAUD Lpo Vendée Caractéristiques du site Nom du site : «Cavités à chiroptères de

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

Réservoir de Sivens sur le Tescou Dossier de consultation des entreprises Notice des prescriptions environnementales

Réservoir de Sivens sur le Tescou Dossier de consultation des entreprises Notice des prescriptions environnementales Notice des prescriptions environnementales CACG Compagnie d Aménagement des Coteaux de Gascogne Chemin de Lalette CS 50449 65004 Tarbes Cedex Tel : 05 62 51 71 49 Fax : 05 62 51 71 30 WWW.CACG.FR SOMMAIRE

Plus en détail

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP Bilan de l apport des gazoducs au réseau des continuités écologiques La réflexion sur les continuités écologiques a prouvé que les bandes de servitude des gazoducs peuvent contribuer à la sauvegarde et

Plus en détail

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17.1 Généralité 16.17.2 Objectifs Toutes les rives, le littoral et les plaines inondables des lacs et cours

Plus en détail

Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat?

Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat? Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat? Comment structurer la biodiversité dans le bâti? Végétaliser le bâti Inclure des aménagements Minimiser les dangers Comment structurer la biodiversité

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 06.07.07 ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 PREAMBULE Conformément au 3 ème paragraphe de l article L123-1 (Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003), des orientations

Plus en détail

Raccordement électrique du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. GT-Environnement

Raccordement électrique du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. GT-Environnement GT-Environnement 26-05-2015 01 Etudes réalisées Etudes Aspects sédimentaires et géotechniques Années - Bureau d étude 2013-2014 - GTEC Etude ichtyofaune marine 2013 - TBM-environnement Peuplementsbenthiques,

Plus en détail

Fiche technique CONSTRUCTION D UNE LAVOGNE SUR LA COMMUNE DE COLLIAS

Fiche technique CONSTRUCTION D UNE LAVOGNE SUR LA COMMUNE DE COLLIAS Fiche technique CONSTRUCTION D UNE LAVOGNE SUR LA COMMUNE DE COLLIAS Lavogne : abreuvoir pour les troupeaux établi sur une couche d'argile imperméable. Naturelles à l'origine, elles sont souvent empierrées

Plus en détail

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles.

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UJ CARACTERE DE LA ZONE. La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. Les constructions à usage d habitation ne sont autorisées que

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60)

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60) DE L'ETUDE DES DANGERS BONDUELLE CONSERVE Russy-Bémont (60) 1 Environnement et voisinage... 2 2 Potentiels de dangers... 3 3 Evaluation des risques... 4 4 Evaluation des effets des scénarios retenus...

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

Dossier d autorisation du droit des sols

Dossier d autorisation du droit des sols Dossier d autorisation du droit des sols» Permis de Construire» Permis de Démolir» Déclaration Préalable L imprimé CERFA Il existe plusieurs imprimés CERFA selon le type de demande d autorisation : Édito

Plus en détail

TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA MºMA-01 ÉTAT PRÉALABLE ET EMPLACEMENT ÉTAT FINAL PROJETÉ

TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA MºMA-01 ÉTAT PRÉALABLE ET EMPLACEMENT ÉTAT FINAL PROJETÉ MºMA-01 DONNÉES ADMINISTRATIVES TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA DONNÉES DE GESTION PROJET DE LICITATION Budget de base de licitation: 2.666.351,66 Délai d exécution:

Plus en détail

Manifestations sportives

Manifestations sportives PRÉFECTURE DE LA RÉGION PICARDIE FORMULAIRE D ÉVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Manifestations sportives Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, c est-à-dire l organisateur

Plus en détail

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CHAPITRE II : APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone : Il s agit d une zone naturelle et forestière protégée en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur

Plus en détail

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2 MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME GENTILLY [DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE] REGLEMENT Dossier de modification Pièce n 2 Pour approbation par délibération du Conseil Municipal TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE

CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE Caractère de la zone : Cette zone correspond aux secteurs destinés à l accueil d activités, touristiques, commerciales, de services et d équipements

Plus en détail

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES MAIRIE DE NICE DIRECTION ADJOINTE DE LA REGLEMENTATION DES ESPACES 1 SOMMAIRE REPRESENTATION SCHEMATIQUE DES PRESCRIPTIONS RELATIVES A

Plus en détail

SAGE DE LA VALLEE DE L AUTHIEL

SAGE DE LA VALLEE DE L AUTHIEL SAGE DE LA VALLEE DE L AUTHIEL PROBLEMATIQUE DE ASSAINISSEMENT NON ET CONTRAINTES D URBANISME UNE REALITE HYDROGEOLOGIQUE INDISCUTABLE La nappe de la craie est présente sous toute la superficie de la vallée

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail