La Valorisation des logiciels dans l enseignement supérieur : aspects pratiques vus d un laboratoire. Ecole ENVOL Projet PLUME Annecy - Octobre 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Valorisation des logiciels dans l enseignement supérieur : aspects pratiques vus d un laboratoire. Ecole ENVOL Projet PLUME Annecy - Octobre 2008"

Transcription

1 La Valorisation des logiciels dans l enseignement supérieur : aspects pratiques vus d un laboratoire Ecole ENVOL Projet PLUME Annecy - Octobre 2008

2 Plan de l intervention L Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT) La valorisation dans les Universités Le logiciel libre et ses modèles économiques Le partenariat dans la création de logiciels Quelques exemples de valorisation à l IRIT

3 L Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (UMR 5505) 5 tutelles : UPS, CNRS, INPT, UT1 et UTM 7 thèmes, 19 équipes de recherche Toutes les disciplines de l informatique sont étudiées 4 sites pour 4 hébergeurs Personnels : 580 personnes Budget hors salaires 2008 en K : 3723 dont 3111 en ressources propres

4 L Institut de Recherche en Informatique de Toulouse : les personnels par catégorie Enseignants- Chercheurs Chercheurs ITA - ITAOS Doctorants 219 Autres chercheurs Contractuels

5 L Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (UMR 5505) : ressources contractuelles de 2004 à k 3111 k k 2362 k Contrats Ministère et Organismes publics Contrats européens CPER Contrats industriels Contrats Région

6 La Valorisation dans les Universités Les SAIC : Késako? SAIC = Service D activités Industrielles et Commerciales Créé par la loi sur l innovation de 1999 Décret d application 2002 Créer par délibération du CA de l Université. Mission : gérer les activités industrielles et commerciales des Universités non effectuées par un groupe ou une société

7 La Valorisation dans les Universités Les SAIC : Késako? Comptabilité distincte de l établissement de rattachement Négocier, Rédiger, et veiller à l exécution des contrats de l établissement (collaboration, prestation de service, etc.) Instruire les réponses aux appels à projets des différents financeurs publics (Europe, ANR FUI, etc.) Gérer la PI des résultats de recherche des établissements (brevet, licence, etc.)

8 La Valorisation dans les Universités Une invention : comment le SAIC intervient-il? Dépôt pour l antériorité : mandatement par le SAIC d un CPI pour dépôt chez un huissier ou tout autre tiers habilité. L Université peut être également membre de l APP (agence protection des programmes) NDA pour la sécurisation des échanges : tout début de communication sur une technologie doit être sécurisée Clarification des inventeurs : remplir avec le plus grand soin la déclaration d invention (qui à fait quoi? Qui est titulaire des droits?, etc.). Impact important pour la répartition des redevances en cas d exploitation

9 Le logiciel libre et ses modèles économiques Les trois voies de la valorisation La création d une société La licence d exploitation Création d une communauté d experts

10 Le logiciel libre et ses modèles économiques La création d une société Le plus souvent la création d entreprise «titille» un doctorant ou un chercheur La technologie est transférée sur la jeune pousse Le chercheur bénéficie des dispositions sur la loi sur l innovation (articles 25.1 & 25.2) Validation du projet par participation à des concours d innovation (CETI, concours des CT, etc.) La jeune pousse acquière un statut lui permettant de débuter son activité : JEI, JEU, accès au CIR Des liens étroits sont maintenus entre le laboratoire et la société : CIFRE, réponse à des AAP, hébergement dans les locaux des établissements

11 Le logiciel libre et ses modèles économiques La licence d exploitation Contrat permettant au titulaire d une technologie d accorder à un tiers le droit d exploiter la technologies soit à des fins de recherche ou des fins commerciales On parle de licencieur / licencié. Le licencié exploite la technologie et reverse au licencieur des redevances La licence comporte différentes conditions : Concession / cession exclusive / non exclusive Modalités dans le calcul des redevances Territoire où le titulaire de la licence pourra exploiter Vérification si existence de droits antérieurs vis-à-vis de tiers

12 Le logiciel libre et ses modèles économiques La communauté d experts Plus le nombre de développeurs est important, plus le projet est crédible Source d innovation permanente Les compétences sont «multi-site» Internet est le support de la communauté. Les outils doivent être visibles et mis à jour La communauté s administre en elle-même comme un véritable projet : message clair pour la communauté Reconnaissance des contributeurs et pas seulement morale La communauté est la porte d entrée pour une entreprise sur le marché du logiciel libre

13 Le partenariat dans la création de logiciel La collaboration scientifique classique La prestation de service La réponse à un appel à projet La sous-traitance Les conventions CIFRE

14 Le partenariat dans la création de logiciel La collaboration scientifique classique Définition d un projet de recherche commun aux parties Chaque partie contribue à la réalisation du projet : apports intellectuels, financiers et matériels Copropriété des résultats au prorata des apports

15 Le partenariat dans la création de logiciel La collaboration scientifique classique Logiciel de base : connaissance antérieure dans le cadre de la collaboration Logiciels dérivés : différencier adaptation & extensions Adaptation : réécriture du logiciel de base dans un autre langage (pas de fonctionnalités ou performances nouvelles) propriété revient au titulaire du logiciel de base Extension : logiciel généré à partir du logiciel de base permettant d accéder à des performances ou des fonctionnalités nouvelles copropriété sur les extensions au prorata des apports

16 Le partenariat dans la création de logiciel La prestation de service Financement à 100% de l étude par le partenaire Les résultats ou logiciels lui sont acquis Attention!!! Ne pas venir en concurrence avec des SSII ou autre prestataire de service (ne pas facturer seulement 100% des coûts réalisation d une «marge raisonnable)

17 Le partenariat dans la création de logiciel La réponse à un appel à projet Constitution d un consortium et création de l accord correspondant Les clauses de PI sont équivalentes à celles du contrat de collaboration classique Résultat commun Règlement de copropriété Licence d exploitation Redevances

18 Le partenariat dans la création de logiciel La sous-traitance Idem que la prestation de service Le donneur d ordre est propriétaire des résultats de la prestation

19 Le partenariat dans la création de logiciel Les conventions CIFRE Dossier demande de financement ANRT déposé par l entreprise partenaire. Aval puis création du contrat de collaboration Idem que la collaboration classique Le contrat est conclu pour 36 mois La vocation appliquée des résultats est attendue car partenariat avec un industriel

20 Quelques cas pratiques issus de l IRIT Le cas SANSEKI : un échec Seanodes : une entreprise de l IRIT aux USA Le cas Sémographe : l exploitation d une technologie par un tiers La «jeune pousse» ONESIA La communauté d experts : MUPPS

21 Quelques cas pratiques issus de l IRIT Le cas SANSEKI : un échec Une entreprise est un triptyque : un dirigeant (gestionnaire), un marketeur et un chercheur (visionnaire) Une entreprise est une association d homme autour d un projet Projet scientifique validé : lauréat du CETI en émergence et sélectionné à l incubateur Midi-Pyrénées

22 Quelques cas pratiques issus de l IRIT Le cas SANSEKI : un échec Le scientifique prends la tête du projet et s entoure de personnes pour pallier les compétences manquantes Pas de délégation et manque de concrétisation sur le projet : pas de prototypes et problèmes humains projet =O

23 Quelques cas pratiques issus de l IRIT Seanodes : une entreprise de l IRIT aux USA Technologie issue des recherches d un doctorant Brevet déposé sur le procédé porté par le logiciel (virtualisation de stockage) Store-Agency (puis Seanodes) rachète le brevet à l UPS pour jouir d une liberté totale d exploitation sur la technologie Première levée de fonds en 2002 de deux millions d euros

24 Quelques cas pratiques issus de l IRIT Seanodes : une entreprise de l IRIT aux USA 2007 : plus de 50 salariés dans toute la France Création d un bureau aux USA pour développement commercial outre-atlantique Délocalisation de la R&D aux USA pour profiter de la parité vs $ Seconde levée de fonds à hauteur de 4,2 millions d euros avec les investisseurs historiques

25 Quelques cas pratiques issus de l IRIT Le cas Sémographe : l exploitation de technologies par un tiers Transfert de deux logiciels vers une société existante Licence d exploitation exclusive concédée à la société pour l un des logiciels Seconde technologie pouvant être protégée par brevet. Elaboration d une CIFRE avec la société pour des développements sur la seconde technologie.

26 Quelques cas pratiques issus de l IRIT Le cas Sémographe : l exploitation de technologies par un tiers Propriété de l UPS pour les adaptations, copropriété sur les extensions Renégociation du contrat à échéance de la convention CIFRE et élaboration d une nouvelle licence

27 Quelques cas pratiques issus de l IRIT La «jeune pousse» ONESIA Société basée sur la réalité virtuelle Partenariat avec l IRIT pour échange d expertise Hébergement de la société dans les locaux du laboratoire : disposition de la loi sur l innovation Contrat CIFRE pour favoriser le transfert de compétences

28 Quelques cas pratiques issus de l IRIT La communauté d experts : MUPPS MUltifrontal Massively Parallel sparse direct Solver Logiciel pour la résolution de grands systèmes d équation 1000 utilisateurs par jour et 3 à 4 requêtes par jour Logiciel libre référence dans son domaine car les utilisateurs sont également devenus contributeurs : création d une communauté d expert

29 Quelques cas pratiques issus de l IRIT La communauté d experts : MUPPS Logiciel libre, référence dans son domaine, car les utilisateurs sont également devenus contributeurs : création d une communauté d expert

30 Contact Cédric Beucher Responsable Valorisation, Institut de Recherche en Informatique de Toulouse Tél : Fax : Courriel : «La route est longue mais la voie est libre»

Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat.

Il n'existe pas de contrat type, mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les contrats Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les points essentiels d'un Contrat de Collaboration sont: le

Plus en détail

Aides publiques Décembre 2015

Aides publiques Décembre 2015 La fabrique de start-ups Aides publiques Décembre 2015 2015 Incubateur Midi-Pyrénées Tous droits réservés Les subventions Les subventions aux porteurs de projets : Projets technologiques : I-LAB Emergence

Plus en détail

Propriété Intellectuelle: le partenariat industriel. Anne CORMIER Lionel PUJOL

Propriété Intellectuelle: le partenariat industriel. Anne CORMIER Lionel PUJOL Propriété Intellectuelle: le partenariat industriel Anne CORMIER Lionel PUJOL 1 Enjeux et Clauses des Contrats dans le Partenariat Industriel Les accords de secret Les accords de transfert de matériel

Plus en détail

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Villeurbanne, 11 janvier 2011 LOGICIELS : aspects juridiques et valorisation au CNRS Pascaline Toutois, Service

Plus en détail

Protection et transfert des résultats de la recherche

Protection et transfert des résultats de la recherche Protection et transfert des résultats de la recherche 2 - Pilotage de la commercialisation des droits d'exploitation et suivi des accords de licences Procédure Qualité N PRQ040003BPC Introduction... 2

Plus en détail

La politique de valorisation des logiciels au CNRS Pierre ROY

La politique de valorisation des logiciels au CNRS Pierre ROY Comment diffuser et valoriser les développements logiciels des laboratoires à travers PLUME? Jeudi 17 septembre 2009 La politique de valorisation des logiciels au CNRS Pierre ROY La valorisation des logiciels

Plus en détail

La propriété intellectuelle et le contrat, outils de protection du potentiel scientifique et technique

La propriété intellectuelle et le contrat, outils de protection du potentiel scientifique et technique Le potentiel scientifique et technique dans les établissements d enseignement supérieur et de recherche : mesures de protection et mise à disposition du plus grand nombre, un défi difficile à relever?

Plus en détail

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT VALORISATION FORMATION CONTINUE INSAVALOR. Présentation de la structure de valorisation Insavalor. Catherine Baptista

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT VALORISATION FORMATION CONTINUE INSAVALOR. Présentation de la structure de valorisation Insavalor. Catherine Baptista RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT VALORISATION FORMATION CONTINUE INSAVALOR Présentation de la structure de valorisation Insavalor Catherine Baptista INSAVALOR, l interface entre les besoins des ENTREPRISES et

Plus en détail

Investissements dans la maturation de projets innovants

Investissements dans la maturation de projets innovants Investissements dans la maturation de projets innovants Préambule Créée en Janvier 2012, la SATT Conectus Alsace est une Société par Actions Simplifiées (SAS) de 1 million d euros de capital social dont

Plus en détail

Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert

Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert Séminaire 26 novembre 2014 Marie-Anne LEBREC Delphine MACHY Les acteurs de la valorisation au sein du campus AVRILE (Association pour la Valorisation

Plus en détail

La politique de valorisation du CNRS

La politique de valorisation du CNRS LIMSI 22 mars La politique de valorisation du CNRS Franck Charron La valorisation : mission du CNRS Décret n 82-993 du 24 novembre 1982 modifié portant organisation et fonctionnement du CNRS (Article 2)

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES APPELS A PROJETS BIOTECHNOLOGIES ET BIORESSOURCES

REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES APPELS A PROJETS BIOTECHNOLOGIES ET BIORESSOURCES REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES Sommaire 1. CHAMP D APPLICATION... 3 1.1. Périmètre d application... 3 1.2. Définitions des termes... 3 2. COMPOSITION DU DOSSIER D

Plus en détail

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement entre L Université René Descartes, représentée par son Président, pour le compte de.., Université René Descartes Paris 5 12, rue de l Ecole de Médecine

Plus en détail

Les dispositifs Cifre

Les dispositifs Cifre Esprit scientifique, Esprit d entreprise Les dispositifs Cifre Dopez vos performances avec un doctorant Présentation Générale Dispositifs CIFRE, objectifs - Concourir au développement des collaborations

Plus en détail

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature 1. Contexte Normandie Université fédère les 6 établissements supérieurs de la recherche publique en Normandie : ENSICAEN, ENSA Normandie,

Plus en détail

«PREPARATION AUX CONCOURS» Formation organisée par AGORANOV. PROPRIETE INDUSTRIELLE Le 14 décembre 2009

«PREPARATION AUX CONCOURS» Formation organisée par AGORANOV. PROPRIETE INDUSTRIELLE Le 14 décembre 2009 «PREPARATION AUX CONCOURS» Formation organisée par AGORANOV PROPRIETE INDUSTRIELLE Le 14 décembre 2009 Michel ABELLO Avocat à la Cour d Appel de Paris Spécialiste en droit de la Propriété Intellectuelle

Plus en détail

La valorisation des logiciels au CNRS. Pascaline Toutois Service Partenariat et Valorisation CNRS Rhône-Auvergne

La valorisation des logiciels au CNRS. Pascaline Toutois Service Partenariat et Valorisation CNRS Rhône-Auvergne La valorisation des logiciels au CNRS Pascaline Toutois Service Partenariat et Valorisation CNRS Rhône-Auvergne Formation pour le developpement et la ValOrisation des Logiciels en environnement de recherche

Plus en détail

Charte des partenariats industriels

Charte des partenariats industriels Charte des partenariats industriels L Assistance Publique Hôpitaux de Paris, acteur majeur de la recherche biomédicale en France, est un partenaire privilégié et naturel des acteurs industriels qui lui

Plus en détail

Gérald THOUAND (Pr, Université de Nantes) Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie Pays de la Loire

Gérald THOUAND (Pr, Université de Nantes) Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie Pays de la Loire Gérald THOUAND (Pr, Université de Nantes) Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie Pays de la Loire DRRT Délégations Régionales à la Recherche et à la Technologie : Ministère de l Enseignement

Plus en détail

AAP «Fonds de transfert»

AAP «Fonds de transfert» AAP «Fonds de transfert» CONTEXTE : L'un des objectifs d'a*midex est le renforcement de la recherche partenariale entre le monde académique et le monde socio-économique. Cette démarche, revendiquée dans

Plus en détail

Rédaction et négociation des contrats de licences

Rédaction et négociation des contrats de licences Rédaction et négociation des contrats de licences Partenariat Modèle contractuelle Clauses juridiques standard Principe d évaluation du brevet Département De l idée au projet à sa mise sur le marché, les

Plus en détail

Intervention de Monsieur Justin DANIEL, Vice-président du Conseil scientifique PRELEVEMENT SUR LES CREDITS DES LABORATOIRES

Intervention de Monsieur Justin DANIEL, Vice-président du Conseil scientifique PRELEVEMENT SUR LES CREDITS DES LABORATOIRES Intervention de Monsieur Justin DANIEL, Vice-président du Conseil scientifique Prélèvements sur les contrats de recherche Adopté au Conseil scientifique du 27 novembre 2009 Approuvé au Conseil d administration

Plus en détail

Principes Généraux de l Université d Orléans : Propriété de résultats issus de projets collaboratifs

Principes Généraux de l Université d Orléans : Propriété de résultats issus de projets collaboratifs Principes Généraux de l Université d Orléans : Propriété de résultats issus de projets collaboratifs DEFINITIONS : CONNAISSANCES PROPRES : Toutes les informations et connaissances techniques et/ou scientifiques,

Plus en détail

Michel Abello, LOYER & ABELLO

Michel Abello, LOYER & ABELLO 7ème partie: Contrats de collaboration de recherche avec un volet sur la propriété intellectuelle : recherche parrainée, accord de collaboration et de prestation de service de recherche Michel Abello,

Plus en détail

Start up et Propriété Intellectuelle

Start up et Propriété Intellectuelle Start up et Propriété Intellectuelle JOSQUIN LOUVIER, LECLERE & LOUVIER AVOCATS JOURNÉE RNB «START-UPS» CLUST R NUMERIQUE 15/10/2015 INTRODUCTION Start-ups numériques reposent souvent sur une innovation

Plus en détail

Charte. de la propriété intellectuelle. de l Alliance Paris Universitas

Charte. de la propriété intellectuelle. de l Alliance Paris Universitas Charte de la propriété intellectuelle de l Alliance Paris Universitas En 2005, une convention cadre sous la dénomination de «Alliance Paris Universitas» a été signée entre l Ecole des Hautes Études en

Plus en détail

Dossier de candidature. Préparation des projets de recherche au transfert de technologie «MATURATION»

Dossier de candidature. Préparation des projets de recherche au transfert de technologie «MATURATION» Dossier de candidature Préparation des projets de recherche au transfert de technologie «MATURATION» Appel à projet 2015 Identité du projet Acronyme du projet Titre du projet Thématique Laboratoire porteur

Plus en détail

développement innovation

développement innovation phases d un projet de recherche développement innovation Programme, projet et opération Programme : un ensemble de projets concourant à un même objectif. Projet : un ensemble finalisé d activités et d

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral»

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» 1 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» ARTICLE 1 CLAUSE GÉNÉRALE «RD Libéral» est un progiciel de tenue de comptabilité en ligne destiné exclusivement aux professions libérales. L utilisation

Plus en détail

La valorisation in2p3

La valorisation in2p3 Catherine Clerc Celine Tanguy DAT in2p3 Chargée de valorisation in2p3 La valorisation in2p3 JNE 2015 La valorisation : pourquoi La valorisation des recherches entreprises au CNRS trouve son fondement dans

Plus en détail

DIRIGEANTS : COMMENT PROTEGER ET EXPLOITER VOS INNOVATIONS?

DIRIGEANTS : COMMENT PROTEGER ET EXPLOITER VOS INNOVATIONS? DIRIGEANTS : COMMENT PROTEGER ET EXPLOITER VOS INNOVATIONS? Maître Bertrand ERMENEUX Barreau de Rennes Maître Anne Laure le BLOUC H Barreau d Angers Maître Isabelle GALAND-PADRAO Barreau de Nantes 1 DIRIGEANTS

Plus en détail

CONTRAT DE COLLABORATION DE RECHERCHE DANS LE CADRE D UNE CONVENTION CIFRE

CONTRAT DE COLLABORATION DE RECHERCHE DANS LE CADRE D UNE CONVENTION CIFRE CONTRAT DE COLLABORATION DE RECHERCHE DANS LE CADRE D UNE CONVENTION CIFRE Exemplaire n.. ENTRE : L Université paris 13, Etablissement Public à caractère Scientifique, Culturel et Professionnel, ci-après

Plus en détail

Licensing et technique de négociation. Tania Garcia-Boudet (tania.garcia@univ-tlse2.fr) Responsable du service Valorisation et Partenariats

Licensing et technique de négociation. Tania Garcia-Boudet (tania.garcia@univ-tlse2.fr) Responsable du service Valorisation et Partenariats Licensing et technique de négociation Tania Garcia-Boudet (tania.garcia@univ-tlse2.fr) Responsable du service Valorisation et Partenariats Sommaire Introduction Définition : qu est ce que le «licensing»

Plus en détail

NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE PARTENAIRE PRIVE

NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE PARTENAIRE PRIVE NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE PARTENAIRE PRIVE Références réglementaires : RÈGLEMENT (CE) No 800/2008 DE LA COMMISSION du 6 août 2008 déclarant certaines catégories d'aide compatibles

Plus en détail

«PREPARATION AUX CONCOURS» Formation organisée par AGORANOV. PROPRIETE INDUSTRIELLE Le 11 décembre 2015

«PREPARATION AUX CONCOURS» Formation organisée par AGORANOV. PROPRIETE INDUSTRIELLE Le 11 décembre 2015 «PREPARATION AUX CONCOURS» Formation organisée par AGORANOV PROPRIETE INDUSTRIELLE Le 11 décembre 2015 Michel ABELLO Avocat à la Cour d Appel de Paris Spécialiste en droit de la Propriété Intellectuelle

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION ACTIVITÉS & CHIFFRES CLÉS 2012-2013 Qui sommes-nous? Né de la fusion du service Valorisation / SAIC et du service de la Recherche, la Direction de la

Plus en détail

Les droits de propriété industrielle

Les droits de propriété industrielle Les droits de propriété industrielle Nathalie Wuylens Directrice des affaires juridiques SATT idfinnov nws@idfinnov.com 2015 - idfinnov Rappel : Propriété intellectuelle Propriété industrielle Droit des

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Principes de la Propriété Intellectuelle dans le cadre de partenariats

Principes de la Propriété Intellectuelle dans le cadre de partenariats Principes de la Propriété Intellectuelle dans le cadre de partenariats (Règles établies pour le FP7, et applicables pour toute convention support d'un projet avec des partenaires) Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Le crédit d impôt recherche (CIR)

Le crédit d impôt recherche (CIR) Le crédit d impôt recherche (CIR) Informations générales Activités concernées Dépenses éligibles DRRT Service chargé de l action déconcentrée de l État dans les domaines de la recherche, de la technologie,

Plus en détail

Formation fiscale TVA approfondie Valorisation des résultats de la recherche

Formation fiscale TVA approfondie Valorisation des résultats de la recherche Formation fiscale TVA approfondie Valorisation des résultats de la recherche Anthony ASSASSA Chargé des questions fiscales - DSFIM 01 44 96 51 06 anthony.assassa@cnrs-dir.fr Objectifs de formation P. 2

Plus en détail

Nouveau module du kit Europe

Nouveau module du kit Europe Nouveau module du kit Europe Sous-traiter sa R&D Sommaire 1. Collaboration technologique versus sous-traitance pure 2. Gestion de la propriété intellectuelle dans une relation de sous-traitance 3. Financer

Plus en détail

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché Lyon Science Transfert, Service de valorisation de l Université de Lyon L Université de Lyon en quelques chiffres 20 Etablissements et Grandes Ecoles

Plus en détail

Commission recherche 07/05/2015

Commission recherche 07/05/2015 Commission recherche 07/05/2015 UPEC Vice-président de la Commission Recherche L. Gournay (PU) Organigramme Direction de la Recherche et de la Valorisation - 2015 Assesseur Sciences à la Commission Recherche

Plus en détail

Rédaction et négociation des contrats de licences

Rédaction et négociation des contrats de licences Rédaction et négociation des contrats de licences Partenariat Modèle contractuelle Clauses juridiques standard Principe d évaluation du brevet Département De l idée au projet à sa mise sur le marché, les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OCTROI ET DE SUIVI DES CONVENTIONS INDUSTRIELLES DE FORMATION PAR LA RECHERCHE - CIFRE -

CONDITIONS GENERALES D OCTROI ET DE SUIVI DES CONVENTIONS INDUSTRIELLES DE FORMATION PAR LA RECHERCHE - CIFRE - CONDITIONS GENERALES D OCTROI ET DE SUIVI DES CONVENTIONS INDUSTRIELLES DE FORMATION PAR LA RECHERCHE - CIFRE - Le ministère chargé de la recherche conduit une politique de rapprochement du système de

Plus en détail

Règles 7 e PCRD - Recherche pour les PME» 1. Coordonnée par l

Règles 7 e PCRD - Recherche pour les PME» 1. Coordonnée par l Nouveau scénario de propriété intellectuelle et de flux financiers pour les Programmes «Recherche pour les PME 7 e PCRD (ex- CRAFT)»: Scénario Ecole de l Innovationl Règles 7 e PCRD - Recherche pour les

Plus en détail

Partenariats public-privé dans la santé : aspects financiers

Partenariats public-privé dans la santé : aspects financiers Partenariats public-privé dans la santé : aspects financiers 1 À l aube d une nouvelle période de programmation des financements publics en faveur de la recherche et de l innovation, Horizon 2020, les

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA Secrétariat Général Direction des finances LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA L ASSUJETTISSEMENT DES RECETTES A LA TVA Depuis le 1 er janvier 2005, le CNRS est considéré par la Direction de la

Plus en détail

COLLABORATIONS ET VALORISATION

COLLABORATIONS ET VALORISATION Isabelle OUILLON Service Partenariat et Valorisation COLLABORATIONS ET VALORISATION A l attention des : Chercheurs, Enseignants-Chercheurs, Porteurs de Projets, SOMMAIRE Le Service Partenariat et Valorisation

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES Charte des PLATEAUX TECHNIQUES L université Blaise Pascal affiche sa volonté de mutualisation de ses équipements scientifiques et sa volonté d ouverture vers son environnement institutionnel et économique.

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES APPELS A PROJETS INSTITUTS HOSPITALO-UNIVERSITAIRES

REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES APPELS A PROJETS INSTITUTS HOSPITALO-UNIVERSITAIRES REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES Sommaire 1. CHAMP D APPLICATION... 3 1.1. Périmètre d application... 3 1.2. Définitions des termes... 3 2. COMPOSITION DU DOSSIER D

Plus en détail

Equipe porteuse du projet Nom du porteur de projet. Titre du projet. N de téléphone et adresse mail du porteur

Equipe porteuse du projet Nom du porteur de projet. Titre du projet. N de téléphone et adresse mail du porteur Appels à projets internes Demande de soutien financier 2013 Dossier de candidature à déposer au plus tard le 22 avril 2013 adresser à : valerie.fromentin@u-bordeaux3.fr pierre.guibert@u-bordeaux3.fr b.maureille@pacea.u-bordeaux1.fr

Plus en détail

Le Crédit d Impôt Recherche (CIR) La Jeune Entreprise innovante (JEI) La bourse CIFRE

Le Crédit d Impôt Recherche (CIR) La Jeune Entreprise innovante (JEI) La bourse CIFRE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Le Crédit d Impôt Recherche (CIR) La Jeune Entreprise innovante (JEI) La bourse CIFRE Petits déjeuners thématiques de

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

GUIDE DE CONTRAT DE RECHERCHE COLLABORATIF

GUIDE DE CONTRAT DE RECHERCHE COLLABORATIF République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Monastir الجمهورية التونسية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي جامعة المنستير GUIDE DE CONTRAT

Plus en détail

Dossier justificatif des travaux de R&D déclarés au titre du CIR

Dossier justificatif des travaux de R&D déclarés au titre du CIR Dossier justificatif des travaux de R&D déclarés au titre du CIR I PRÉSENTATION DE LA SOCIETE Présenter l activité de la société en quelques lignes ou au moyen d une plaquette publicitaire et replacer

Plus en détail

Dispositif national de soutien à l innovation

Dispositif national de soutien à l innovation Dispositif national de soutien à l innovation PIR 2A Entrepreneuriat cours complémentaires ISAE formation SUPAERO année 2014-2015 Alain Filipowicz, Fondateur - A-Z Innovation Consult alain.filipowicz@az-innovation.com

Plus en détail

Réunion du groupe de travail juridique AVAMIP du 14 février 2007

Réunion du groupe de travail juridique AVAMIP du 14 février 2007 E J éunion du groupe de travail juridique AVAMIP du 14 février 2007 E J Présentation de Tania GACIA, Juriste à l AVAMIP Validation de la restitution sur les logiciels libres Thématique de travail: «le

Plus en détail

QUELS DROITS POUR LES AUTEURS DE LOGICIELS? Les Matinales du S.A.I.C. Soizic LEFEUVRE Responsable de la Cellule Contrats du Service d Activités Industrielles et Commerciales de l Université Paris-Sud 11

Plus en détail

NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE INNOVATION PLAN DE FINANCEMENT LORS DU DEPOT DE LA DEMANDE DE SUBVENTION ET DU PAIEMENT

NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE INNOVATION PLAN DE FINANCEMENT LORS DU DEPOT DE LA DEMANDE DE SUBVENTION ET DU PAIEMENT NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE INNOVATION PLAN DE FINANCEMENT LORS DU DEPOT DE LA DEMANDE DE SUBVENTION ET DU PAIEMENT ELIGIBLES Amortissement d'équipements pour les entreprises : comptes

Plus en détail

LE CREDIT D IMPOT RECHERCHE Présenté par A. LALA Expert Comptable. Audit Expertise comptable Conseil Risk Consulting

LE CREDIT D IMPOT RECHERCHE Présenté par A. LALA Expert Comptable. Audit Expertise comptable Conseil Risk Consulting LE CREDIT D IMPOT RECHERCHE Présenté par A. LALA Expert Comptable Crédit d impôt recherche Présentation du CIR Le crédit d'impôt recherche est une aide publique qui permet d'accroître la compétitivité

Plus en détail

AAP HIT. Maison de l Innovation et de la Technologie House of Innovation and Technology - HIT

AAP HIT. Maison de l Innovation et de la Technologie House of Innovation and Technology - HIT AAP HIT Maison de l Innovation et de la Technologie House of Innovation and Technology - HIT Introduction au projet La région Provence Alpes Côte d Azur, forte de compétences reconnues dans les domaines

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

Négociation et contractualisation de licences. Pauline Corbière -Juriste Propriété Intellectuelle et Contrats

Négociation et contractualisation de licences. Pauline Corbière -Juriste Propriété Intellectuelle et Contrats Négociation et contractualisation de licences Pauline Corbière -Juriste Propriété Intellectuelle et Contrats Définition Le contrat de licence est un contrat par lequel le titulaire d un droit de propriété

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : POLITIQUE SUR LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE COTE : DG 2013-03 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 10 avril 2013 EN VIGUEUR LE : 10 avril 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels Jeudi 29 Janvier 2009 1 Table des Matières Préambule 1. - Objectifs et portée de la charte... 3 2. - Principes et règles générales...

Plus en détail

Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels.

Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels. SEMINAIRE ECONOMIE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE ECOLE DES MINES DE PARIS Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels. Emmanuel Gougé Avocat (Cour d Appel de Paris) Solicitor (England

Plus en détail

la gestion d une convention de recherche Vade-mecum des pratiques laboratoire / DGRTT

la gestion d une convention de recherche Vade-mecum des pratiques laboratoire / DGRTT la gestion d une convention de recherche Vade-mecum des pratiques laboratoire / DGRTT Août 2015 Direction générale de la recherche et du transfert de technologie 4 place Jussieu 75005 Paris Tél. : 01 44

Plus en détail

MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES

MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES PRINCIPES JURIDIQUES NATHALIE MORCRETTE, INRA UCPI SOMMAIRE Modèles, quelle protection? Rappel des principes de protection des logiciels Focus sur les logiciels libres

Plus en détail

De l idée aux marchés... GUIDE PRATIQUE. Petit CHERCHEUR. sur le chemin de la valorisation

De l idée aux marchés... GUIDE PRATIQUE. Petit CHERCHEUR. sur le chemin de la valorisation du De l idée aux marchés... Petit GUIDE PRATIQUE CHERCHEUR sur le chemin de la valorisation Depuis toujours, la recherche est à la fois source de connaissances dans son activité fondamentale et source

Plus en détail

MEMENTO GESTION DES CONTRATS

MEMENTO GESTION DES CONTRATS MEMENTO GESTION DES CONTRATS Document de synthèse des éléments présentés par les services de la Délégation CNRS pour ce qui concerne a gestion des contrats. Nos contacts à la Délégation: Service partenariat

Plus en détail

La négociation d'un contrat de licence avec un grand acteur: comment se protéger? Ivan Cherpillod, Prof. UniL, avocat, BMP Associés

La négociation d'un contrat de licence avec un grand acteur: comment se protéger? Ivan Cherpillod, Prof. UniL, avocat, BMP Associés La négociation d'un contrat de licence avec un grand acteur: comment se protéger? Ivan Cherpillod, Prof. UniL, avocat, BMP Associés Pas de recette miracle Ni de baguette magique Le «grand acteur» Est solide

Plus en détail

1 CHAMP D APPLICATION

1 CHAMP D APPLICATION INVESTISSEMENTS D AVENIR REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES APPELS «Valorisation Instituts Carnot» 1 CHAMP D APPLICATION Le présent règlement concerne les aides accordées

Plus en détail

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS ENTRE Le Syndicat Intercommunal d Eau potable de l Ouest Toulousain,

Plus en détail

Directive du Conseil de Direction UNIL-CHUV du 02.12.2009 relative aux contrats et à la valorisation de la recherche

Directive du Conseil de Direction UNIL-CHUV du 02.12.2009 relative aux contrats et à la valorisation de la recherche Directive du Conseil de Direction UNIL-CHUV du 02.12.2009 relative aux contrats et à la valorisation de la recherche CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES...3 ARTICLE 1 BUT ET OBJET...3 ARTICLE 2 CHAMP D APPLICATION...3

Plus en détail

ENTREPRENEURS : misez sur la propriété industrielle!

ENTREPRENEURS : misez sur la propriété industrielle! ENTREPRENEURS : misez sur la propriété industrielle! ENTREPRENEURS : MISER SUR LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE! Novatrices, les start-up, PME et ETI omettent parfois d établir une stratégie de propriété industrielle.

Plus en détail

Modèle d accord de collaboration

Modèle d accord de collaboration Modèle d accord de collaboration GUIDE D UTILISATION Introduction générale : Le présent document a été élaboré par un groupe de travail Ariis/Aviesan dans le cadre de la mesure 1 du CSIS 2012 visant à

Plus en détail

Les aides fiscales à la recherche Le CIR et la JEI

Les aides fiscales à la recherche Le CIR et la JEI Les aides fiscales à la recherche Le CIR et la JEI Le Crédit d impôt recherche - Objectif? Le CIR, élément clé de la compétitivité, doit stimuler l investissement en R&D - Quelles entreprises sont concernées?

Plus en détail

LES QUESTIONS CLES DU MONTAGE DE PROJET

LES QUESTIONS CLES DU MONTAGE DE PROJET LES QUESTIONS CLES DU MONTAGE DE PROJET * * * Version du 09 mai 2005 Page 1 sur 23 Version du 09 mai 2005 Page 2 sur 23 Les Questions clés du montage de projet Depuis plusieurs années, les projets scientifiques

Plus en détail

Valorisation et propriété industrielle

Valorisation et propriété industrielle Matapli106 2015/4/17 18:51 page 81 #81 par Delphine Vacquez 1 et Stéphanie Vander Eecken 2 Les questions relatives à la valorisation de la recherche sont devenus cruciales dans nos établissements : qu

Plus en détail

A) Questions de culture générale (réponses à compléter, à classer, à cocher, ) 2 points

A) Questions de culture générale (réponses à compléter, à classer, à cocher, ) 2 points CONCOURS EXTERNES IT 2011 ÉPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 1 h 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 332 Corps : Techniciens de la recherche BAP : J Emploi type : gestionnaire comptable Délégation organisatrice

Plus en détail

AIDES PUBLIQUES À L INNOVATION CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE

AIDES PUBLIQUES À L INNOVATION CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE AIDES PUBLIQUES À L INNOVATION CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE Marianne PEYROT Chargée de mission Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Raison Sociale : Adresse de correspondance :... Adresse de la société (si différente de l'adresse de correspondance) :... Site web :...

Raison Sociale : Adresse de correspondance :... Adresse de la société (si différente de l'adresse de correspondance) :... Site web :... Code Apporteur : Note de présentation- Consultant en Technologie de l information Proposant : Raison Sociale : Adresse de correspondance :........ Adresse de la société (si différente de l'adresse de correspondance)

Plus en détail

CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL. Contrat doctoral n

CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL. Contrat doctoral n CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL Contrat doctoral n Vu le code de la recherche, et notamment son article L. 412-2 ; Vu le décret n 84-431 du 6 juin 1984 modifié fixant les dispositions

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP)

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) CAHIER DES CHARGES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 1. Type de procédure Cette procédure est un marché privé, passé

Plus en détail

CONTRAT-TYPE DE LA CONSULTANCE INSTITUTIONNELLE À L IRD

CONTRAT-TYPE DE LA CONSULTANCE INSTITUTIONNELLE À L IRD Département Expertise et valorisation (DEV) 44, Bd de Dunkerque CS 90009 13570 MARSEILLE Cedex 02 Sylvain ROBERT Responsable du pôle «Expertise et consultance» Tél : 33 (0)4 91 99 95 27 Mél : sylvain.robert@ird.fr

Plus en détail

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Agence de valorisation de la Recherche en Midi-Pyrénées 22 février 2008 1 Plan - L organisation de la Recherche Publique Française

Plus en détail

Eléments pour un choix du mode de gestion du service public de transport. Synthèse de l étude menée par le cabinet Trans I.

Eléments pour un choix du mode de gestion du service public de transport. Synthèse de l étude menée par le cabinet Trans I. Eléments pour un choix du mode de gestion du service public de transport Synthèse de l étude menée par le cabinet Trans I.D et proposition Le contexte Une absence de concurrence «réelle» lors de la procédure

Plus en détail

Code APE N RCS SIREN. Etes-vous affilié à un autre organisme professionnel? Oui Non Si oui, lequel?

Code APE N RCS SIREN. Etes-vous affilié à un autre organisme professionnel? Oui Non Si oui, lequel? 1 Métiers de l informatique Identification du proposant Raison Sociale Adresse de la société Site Web Code APE N RCS SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer Date de création ou début

Plus en détail

Charte de la thèse de Doctorat

Charte de la thèse de Doctorat Charte de la thèse de Doctorat Collège des études doctorales Écoles Doctorales >> 536 Sciences et Agrosciences >> 537 Culture et Patrimoine Campus Centre Ville - Site Ste Marthe 74 Rue Louis Pasteur -

Plus en détail

PRECAIRES DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET LA RECHERCHE PUBLIQUE

PRECAIRES DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET LA RECHERCHE PUBLIQUE PRECAIRES DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET LA RECHERCHE PUBLIQUE 1.2b Si votre labo/ufr/faculté/service appartient à un champ disciplinaire, précisez ce champ :.................. 1.3. Vous êtes lié-e à

Plus en détail

Valorisation des résultats

Valorisation des résultats des résultats de la recherche au Sud Evaluation de projet innovant Maturation de projet Transfert de technologies Rédaction / négociation de contrats Direction de la au Sud La La valorisation est une notion

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

Le présent règlement s applique aux aides accordées par l Etat et gérées par l ANR pour le financement :

Le présent règlement s applique aux aides accordées par l Etat et gérées par l ANR pour le financement : ET DE Périmètre d application Le présent règlement s applique aux aides accordées par l Etat et gérées par l ANR pour le financement : - Des Projets «Initiatives d excellence» (IDEX) pour les appels à

Plus en détail