TS 5 DS DE SCIENCES PHYSIQUES N 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TS 5 DS DE SCIENCES PHYSIQUES N 1"

Transcription

1 TS 5 DS DE SCIENCES PHYSIQUES N 1 EXERCICE I : L UNIVERS DU TÉRAHERTZ (POLYNÉSIE 2017, SUR 6 POINTS) Chacun connaît les rayons X, mais il existe aussi des rayons T. Découverts depuis plus d un siècle, les rayonnements térahertz ou rayons T sont restés longtemps une portion inexplorée du spectre électromagnétique. Il était en effet difficile de les détecter et de les produire. Grâce aux avancées récentes de la technologie, ils connaissent aujourd hui un engouement certain dans le domaine de l imagerie médicale, la sécurité, la télécommunication à très haut débit, Domaine des rayonnements électromagnétiques : Ondes radio Microondes Ondes térahertz IR Visible UV Rayons X Rayons f (Hz) Données : Les fréquences des rayons térahertz sont comprises entre 0,1 THz et 30 THz. 1 THz = Hz Célérité de la lumière : c = 3, m.s -1 Constante de Planck : h = 6, J.s Électron-volt : 1 ev = 1, J 1. Térahertz et scanner. Les ondes térahertz possèdent des propriétés tout à fait remarquables. De part leur nature même, à la frontière de l optique et des micro-ondes, leurs propriétés cumulent les avantages des deux mondes : - elles peuvent pénétrer certains matériaux opaques au rayonnement visible tels que le carton, les tissus, le bois ou les matières plastiques ; - elles interagissent peu avec la matière, ce qui permet de les utiliser dans des applications d imagerie pénétrante sans toutefois présenter de danger pour les organismes vivants. Les scanners à rayons X sont d un usage courant. Dans les laboratoires, les chercheurs conçoivent de nouveaux types de scanner faisant appel aux rayons T Certains rayonnements sont dits ionisants. Leur énergie, supérieure à 10 ev, est suffisante pour transformer les atomes en ions. Ces rayonnements ionisants peuvent être nocifs pour les organismes vivants si la quantité d énergie reçue est trop élevée Calculer l énergie en ev : - d un photon associé à un rayonnement X de fréquence égale à 1, Hz ; - d un photon associé à un rayonnement T de fréquence égale à 1,5 THz Comparer l impact sur les organismes vivants d un scanner à rayons X et d un scanner à rayons T. Justifier la réponse.

2 1.2. Le pouvoir de résolution d un système d observation, est sa capacité à séparer deux points distincts pour qu ils soient correctement discernés par l observateur. Il est lié à la diffraction de l onde, de longueur d onde, lorsque l onde traverse le système d observation On éclaire une fente de largeur a par un laser de longueur d onde. Rappeler l expression reliant l angle aux grandeurs a et Cette fente est maintenant éclairée par deux faisceaux laser faisant un angle avec l axe de la fente. On suppose que l ouverture du faisceau liée à la diffraction a la même expression que lorsque l axe du faisceau arrive perpendiculairement à la fente. Montrer que si l angle est petit, il est impossible de séparer les deux faisceaux à la sortie de la fente. Donner l expression de la valeur limite de Plus le diamètre D de l objectif de la caméra qui équipe le scanner est grand plus les détails observés sont petits. Un objet étant positionné est à une distance L de la caméra, on distingue deux points A et B de l objet séparés d une distance d si le diamètre D min de l objectif de la caméra est au minimum de : D min 1,22.. L d Pour un objet situé à 12 cm de la caméra térahertz, sensible au rayonnement de fréquence égale à 1,5 THz, montrer que deux points séparés de 0,20 mm ne peuvent pas être distingués avec un objectif de diamètre 10 cm Comment modifier la valeur de la fréquence des ondes térahertz afin de visualiser distinctement ces deux points?

3 2. Térahertz et étude de l Univers D après les modèles construits par les chercheurs en astrophysique, la naissance de l Univers s est accompagnée de l émission d un intense rayonnement électromagnétique. Ce rayonnement nous parvient, atténué, après avoir cheminé des milliards d années dans l espace. Provenant de toutes les directions de l Univers, ce «rayonnement fossile» apparaît homogène et se comporte comme le rayonnement d un corps noir à la température de 3 kelvins. Données - Loi de Wien : max. T = 2, m.k avec max la longueur d onde majoritairement émise (exprimée en m) dans le spectre d émission d un corps noir porté à une température T (exprimée en kelvin). - Absorption de l atmosphère en fonction de la longueur d onde de l onde électromagnétique Absorption atmosphérique 100 % visible 50 % 0 % 0,1 nm 1 nm 1 µm 1 mm 1 m 1 km Longueur d onde 2.1. Montrer que le «rayonnement fossile» peut être considéré comme un rayonnement térahertz Le rayonnement fossile peut-il être directement étudié avec des instruments au sol ou nécessite-t-il l utilisation d un satellite? Justifier votre réponse.

4 EXERCICE II : LES CARACTÉRISTIQUES D UN HOME-CINÉMA (D APRÈS ANTILLES-GUYANE 2016, SUR 5 POINTS) Depuis une vingtaine d années, les systèmes home-cinéma sont de plus en plus utilisés à domicile. L objectif est de reproduire le plus fidèlement possible l image et le son du cinéma à la maison. Le choix pour le consommateur est parfois difficile, perdu au milieu de sigles et autres arguments commerciaux : HD, full HD, UHD, 4K, OLED, LCD, son 2.0, 5.1, TV connectée, etc... Dans cet exercice, on se propose d étudier les principales caractéristiques d un home-cinéma. 1. L installation sonore Les cinémas ont été les premiers à être équipés de sons multicanaux afin d offrir une spatialisation des effets sonores (le son vient alors de toutes les directions). Caractéristique d une installation sonore 5.1 Un équipement 5.1 signifie que «5» haut-parleurs (enceintes) sont utilisés pour retranscrire les voix, les musiques et les effets sonores (alimentés par 5 signaux différents) et que «1» caisson de graves est utilisé pour retranscrire les sons très graves (explosions dans un film par exemple). Les enceintes sont disposées comme sur le schéma ci-dessous. Le caisson de graves (subwoofer) peut être placé n importe où. D après

5 Niveaux sonores restitués par les enceintes avant, arrière et par le subwoofer Échelle des niveaux sonores D après L intensité sonore de référence pour le calcul d un niveau sonore vaut : I 0 = 1, W.m -2. D après

6 1.1. À quelle grandeur physique est liée la hauteur d un son? 1.2. Laquelle des trois courbes représentées dans les documents précédents correspond au caisson de graves? Justifier Un technicien souhaite calibrer correctement une installation home-cinéma. Équipé d un sonomètre, il se place sur le canapé. À l aide de la télécommande, il déclenche un son sur l enceinte centrale uniquement et règle son niveau sonore pour que le sonomètre indique 70 db. Il répète l opération pour chacune des quatre autres enceintes. L installation est alors parfaitement équilibrée. Pour finaliser ses réglages, il met en marche simultanément les cinq enceintes (le caisson de graves restant éteint). Le son produit présente-t-il un danger pour l audition du technicien? 2. La télécommande Pour piloter les différents appareils d un home-cinéma, on utilise une ou plusieurs télécommandes équipées de diodes qui émettent des ondes électromagnétiques dans l infrarouge. Notice technique de la diode de la télécommande Modèle LTE5228A Angle d ouverture 40 Tension Fréquence émise Intensité lumineuse 1,2 V 3, Hz 5 mw/sr Dimension de l optique 5 mm 2.1. Définir ce qu est une onde progressive Quelle est la principale différence entre une onde mécanique et une onde électromagnétique? 2.3. Justifier, à l aide des documents fournis, que le rayonnement émis par la télécommande correspond bien à un rayonnement infrarouge.

EXERCICE III - LES CARACTÉRISTIQUES D UN HOME-CINÉMA (5 points)

EXERCICE III - LES CARACTÉRISTIQUES D UN HOME-CINÉMA (5 points) Bac S 2016 Antilles-Guyane http://labolycee.org EXERCICE III - LES CARACTÉRISTIQUES D UN HOME-CINÉMA (5 points) Depuis une vingtaine d années, les systèmes home-cinéma sont de plus en plus utilisés à domicile.

Plus en détail

Aide personnalisée 3 Les ondes mécaniques

Aide personnalisée 3 Les ondes mécaniques Aide personnalisée 3 Les ondes mécaniques Exercice 1 Les caractéristiques d un home cinéma Depuis une vingtaine d années, les systèmes home-cinéma sont de plus en plus utilisés à domicile. L objectif est

Plus en détail

Évaluation commune n 2

Évaluation commune n 2 Mercredi 13 Décembre 2017 Évaluation commune n 2 T ale S EXERCICE 1 : Une installation Hi-Fi Depuis une vingtaine d années, les systèmes home-cinéma sont de plus en plus utilisés à domicile. L objectif

Plus en détail

2/ La propagation du son dans un milieu donné depuis une source quelconque est une onde : tridimensionnelle

2/ La propagation du son dans un milieu donné depuis une source quelconque est une onde : tridimensionnelle TS2-TS4 Devoir surveillé N Vendredi 7//6 Nom et Prénom :.. Exercice QCM sur les ondes (2,75 points) Cocher les réponses exactes, aucune justification n est demandée. / La propagation du son dans l air

Plus en détail

EXERCICE I : DES ONDES TRES UTILISEES.

EXERCICE I : DES ONDES TRES UTILISEES. Terminale S Partie a : bserver : ndes et matière. Devoir surveillé n 1 / 40 pts EXERIE I : DES NDES TRES UTILISEES. /10 PTS 1. Le rayonnement térahertz. Découverts depuis plus d un siècle, les rayonnements

Plus en détail

EXERCICE I : LES ONDES SONORES / 15 pts

EXERCICE I : LES ONDES SONORES / 15 pts Devoir surveillé n 1 / 40 pts Membre d un groupe de rock et très intéressé par la nature et la propagation du son, Julien utilise la physique pour comprendre les phénomènes qui l entoure. EXERCICE I :

Plus en détail

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013)

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013) PHYSIQUE (Révisions vacances d hiver 2013) Séance 3 ONDES : RAYONNEMENT DANS L UNIVERS CARACTERISTIQUES DES ONDES MECANIQUES PROPRIETES DES ONDES PERIODIQUES-DIFFRACTION Exercice Type 1 : Ondes progressives

Plus en détail

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm.

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Données : constante de Planck : h=6,63.0-34 J.s ; ev correspond à,60.0-9 J ; c=3,00.0 8 m.s - ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Exercice (6 points) Rayonnements UV et IR. Les ondes lumineuses visibles

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie TSTI2D 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie 1. Ondes électromagnétiques Définitions 1-1 Structure d une onde électromagnétique Une onde électromagnétique est un signal périodique

Plus en détail

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Une source monochromatique émet une lumière dont le spectre est caractérisé par sa longueur d onde dans le vide. Une source polychromatique émet une lumière

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session 2017 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session 2017 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2017 PHYSIQUE-CHIMIE Série S Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 L usage des calculatrices est autorisé. Ce sujet ne nécessite pas de

Plus en détail

Activité 1 : Les tubes fluorescents.

Activité 1 : Les tubes fluorescents. Chapitre 3: Quels principes expliquent l émission d une lumière colorée? I. Sources de lumières colorées. Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par une longueur

Plus en détail

Physique-Chimie TS3. Doc2-

Physique-Chimie TS3. Doc2- DS n 1 Physique-Chimie TS3 Exercice1 :Eruptions solaires Doc2- Doc1- En exploitant les deux documents : 1. Indiquer quelles sont les particules émises lors d une éruption solaire? 2. A quelle vitesse se

Plus en détail

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015 DS DE PHYSQUE-CHME DU 19 NOVEMBRE 2015 Rendre l énoncé avec la copie. Documents interdits. Calculatrice autorisée. Soigner la présentation. Numéroter correctement les questions. EXERCCE 1 : LES RAYONS

Plus en détail

Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE

Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE La micro-texturation de surface est une technologie qui permet d optimiser la lubrification des pièces métalliques en contact,

Plus en détail

LES ONDES. A- Ondes et particules. I- Rayonnements dans l Univers : Activité : A01_Rayonnements et particules. II- Les ondes dans la matière

LES ONDES. A- Ondes et particules. I- Rayonnements dans l Univers : Activité : A01_Rayonnements et particules. II- Les ondes dans la matière LES ONDES A- Ondes et particules I- Rayonnements dans l Univers : Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre Extraire et exploiter des informations sur l absorption

Plus en détail

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE Lumière onde 1 I LA LUMIERE : UNE ONDE? 1) Diffraction de la lumière : Lorsqu'une ouverture ou un obstacle de petite taille (fente, trou circulaire, fil fin etc ) est

Plus en détail

Propagation de la lumière dans le vide

Propagation de la lumière dans le vide CHAPITRE 3 LA LUMIÈRE, MODÈLE ONDULATOIRE 1 Propagation de la lumière dans le vide 1. L optique géométrique : rappels Dans un milieu transparent, homogène et isotrope, la lumière se propage en ligne droite

Plus en détail

TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures NE RENDEZ PAS LE SUJET, CONSERVEZ-LE

TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures NE RENDEZ PAS LE SUJET, CONSERVEZ-LE TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre 2014 DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Vous traiterez chaque exercice

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

L exercice 1 est à rédiger sur la copie. Pour les suivants, on pourra répondre directement sur le sujet.

L exercice 1 est à rédiger sur la copie. Pour les suivants, on pourra répondre directement sur le sujet. Nom : Prénom : Classe : L exercice 1 est à rédiger sur la copie. Pour les suivants, on pourra répondre directement sur le sujet. Sur 24 points ramené à 20 Ex 1 : Véga, dans la constellation de la lyre,

Plus en détail

1- Ondes et particules

1- Ondes et particules 1- Ondes et particules Le premier thème du programme de Tle S, le thème «Observer», s intéresse à la problématique des ondes et de l interaction entre les ondes et la matière. Ce thème se situe dans le

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Notions et contenus :

Notions et contenus : Ondes et particules Sommaiire -I- Les ondes (mécaniques) dans la matière. ---------------------------------2 1. La houle: (Voir l'activité documentaire 1) ------------------------------------ 2 2. Les

Plus en détail

2. Un objet «rouge» est éclairé par une lumière «jaune». De quelle couleur percevra-t-on l objet? Compléter le schéma et répondre par une phrase.

2. Un objet «rouge» est éclairé par une lumière «jaune». De quelle couleur percevra-t-on l objet? Compléter le schéma et répondre par une phrase. Exercice 1 : éclairer nous un peu! / 1 pts Quelques rappels : RVB = blanc Drapeau français : bleu / blanc / rouge La température (K) est liée à la longueur d onde λ (m) pour le imum de rayonnement par,9

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà1

Devoir de Sciences Physiques nà1 Devoir de Sciences Physiques nà1 L épreuve dure 1h45. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé. Exercice I : principe de l échographie Document n 1 : principe de l'échographie La sonde

Plus en détail

Chapitre 14 : Dualité onde particule

Chapitre 14 : Dualité onde particule Exercice 1 : Absorption ou émission On a représenté trois transitions électroniques : Niveau 1 1 / Quel(s) schéma(s) représente(nt) : Une absorption? Une émission stimulée? Une émission spontanée? 2 /

Plus en détail

Exercices d introduction à la physique quantique

Exercices d introduction à la physique quantique Constante de Planck : h = 6,626.10 34 J.s. Charge élecrique élémentaire : e = 1,602.10 19 C. Célérité de la lumière dans le vide : c = 3,00.10 8 m s 1. 1 Vrai ou faux 1. La force d interaction électrique

Plus en détail

TS Devoir surveillé N 2 Lundi 10/11/2014

TS Devoir surveillé N 2 Lundi 10/11/2014 TS Devoir surveillé N 2 Lundi 0//204 Nom et Prénom : Données pour tous les exercices - Vitesse de propagation la lumière dans le vide : c = 2,998 0 8 m.s. - Valeur de l électronvolt : ev =,602 0-9 J -

Plus en détail

La détection des ondes et des particules

La détection des ondes et des particules Chapitre 1 La détection des ondes et des particules La majorité des rayonnements, ondes et particules, qui nous parviennent sont invisibles. Ceci explique le temps qu il a fallu pour les capter, les utiliser

Plus en détail

Les ondes progressives périodiques (correction)

Les ondes progressives périodiques (correction) Les ondes progressives périodiques (correction) Objectif : Déterminer les propriétés d une onde progressive périodique. 1 PROPRIETES DES ONDES PERIODIQUES SINUSOÏDALES 1.1 Mise en place du dispositif expérimental

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

DS n 1 «Rayonnement et ondes mécaniques»

DS n 1 «Rayonnement et ondes mécaniques» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre I-II-III Classe de Ter S DS n 1 «Rayonnement et ondes mécaniques» Date : 3/10/2016 Nom : Exercice I LE SATELLITE PLANCK (6 points) Les astrophysiciens tirent

Plus en détail

CONCOURS D ENTREE 22 MAI 2015

CONCOURS D ENTREE 22 MAI 2015 INSTITUT DE FORMATION DE TECHNICIENS DE LABORATOIRE MEDICAL - IFTLM CONCOURS D ENTREE 22 MAI 2015 Epreuve de Physique Sur 20 points Durée : 1 heure Calculatrices NON programmables autorisées Page 1 sur

Plus en détail

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien.

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. IMAGERIE MÉDICALE I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. I Quelques techniques d imagerie médicale. Activité documentaire : Citer

Plus en détail

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace Ondes et matière Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace I Détections des ondes électromagnétiques Objectif : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements

Plus en détail

DS de Sciences Physiques n 2

DS de Sciences Physiques n 2 DS de Sciences Physiques n 2 Exercice 1 : Acoustique musicale Un groupe de musique composé d'un chanteur, de deux guitaristes, d'un violoniste, d'un bassiste et d'un batteur se prépare à un enregistrement

Plus en détail

Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse)

Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse) Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse) Crédit: Patrick Dumas Organisation: Juliette Billy Programme 1. Introduction aux ondes

Plus en détail

Nature de la lumie re

Nature de la lumie re Sciences Physiques Unité : Optique Chapitre: Chapitre 3 Lumière et Matière Fiche de Cours S. Zayyani Nature de la lumie re On vient de voir, dans le chapitre précédent, qu une couleur peut être spectrale.

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

TERMINALES S1, S2, S3 Vendredi 9 Octobre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures

TERMINALES S1, S2, S3 Vendredi 9 Octobre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures TERMINALES S1, S2, S3 Vendredi 9 Octobre 2015 DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Vous traiterez chaque exercice sur

Plus en détail

DS de Sciences Physiques TS samedi 16/09/2017 Durée : 2 h

DS de Sciences Physiques TS samedi 16/09/2017 Durée : 2 h EXERCICE I - NETTOYAGE EN ARCHÉOLOGIE Les ultrasons au service du nettoyage DS de Sciences Physiques TS samedi 16/09/2017 Durée : 2 h On trouve dans le commerce des appareils de nettoyage utilisant les

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

Ondes. Optique physique

Ondes. Optique physique 8 Ondes. Optique physique Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Quelle(s) proposition(s) est (sont) exacte(s)? A. Si une source ponctuelle émet dans un milieu isotrope, les surfaces d onde sont

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Correction Activité 1 : Comment observer l univers?

Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Observer : Ondes et Matière Ondes et particules Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Document 1 : Atmosphère et observation astronomique La Terre reçoit de toutes les directions de l'espace

Plus en détail

Professeur : Mmes Lefevre, Majorel, Phalippou & Mrs Barrandon, Honnorat, Mondot Le 26/09/2016 Durée : 2H. DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES

Professeur : Mmes Lefevre, Majorel, Phalippou & Mrs Barrandon, Honnorat, Mondot Le 26/09/2016 Durée : 2H. DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES TLE S La solution des exercices sera rédigée en faisant attention à l orthographe et à l expression écrite. Chaque partie est indépendante! EXERCICE 1 : MESURE DE

Plus en détail

DES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L AGRICULTURE B.1.

DES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L AGRICULTURE B.1. 1 ) Antilles Sept.2014 : DES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L AGRICULTURE B.1. - Étude du dispositif de captage de niveau dans le digesteur. La matière organique au fond du digesteur est mélangée

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT ① LUMIÈRE ET LONGUEUR D ONDE ② LES DIFFERENTS SPECTRES ③ SPECTRE D UNE ÉTOILE OBJECTIFS DES ACTIVITÉS Connaître les couleurs du spectre

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session 2017 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. Enseignement Obligatoire. Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 6

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session 2017 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. Enseignement Obligatoire. Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 6 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2017 PHYSIQUE-IMIE Série S Enseignement Obligatoire Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 6 L usage des calculatrices est autorisé. Ce sujet ne nécessite pas de feuille

Plus en détail

Programme de Seconde Générale BO 29 avril Période 0 2,5 5 7, , ,5. :(lambda)longueurd'ondeenmètre : célérité (vitesse) de l'onde en

Programme de Seconde Générale BO 29 avril Période 0 2,5 5 7, , ,5. :(lambda)longueurd'ondeenmètre : célérité (vitesse) de l'onde en H. Les étoiles L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation de systèmes dispersifs. Mise en situation

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES T LE S

DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES T LE S EXERCICE 1 : LE LASER AU QUOTIDIEN (9 points) DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES T LE S Document 1 : Caractéristiques des disques CD, DVD et Blu-ray Saviez-vous que si vous regardez des DVD, naviguez

Plus en détail

Introduction au monde quantique.

Introduction au monde quantique. Introduction au monde quantique. Introduction : l état de la physique à la fin du XIX e siècle. A la fin du XIX e siècle, la physique classique était basée sur deux grandes théories : la mécanique Newtonienne

Plus en détail

Calculatrice autorisée

Calculatrice autorisée Le 10/11/2014 Page : 1 / 5 Devoir n 2 (2h) T ale S2 I. Nomenclature (3 points) 1) Nommer les molécules suivantes : Calculatrice autorisée II. 2) Donner pour chaque molécule la famille correspondante. 3)

Plus en détail

TS Devoir surveillé n 2 10/11/2007

TS Devoir surveillé n 2 10/11/2007 PHYSIQUE : PROPAGATION D'UNE ONDE. NB : Les parties I, II et III sont indépendantes et peuvent être traitées séparément. I. Étude sur une cuve à ondes. On laisse tomber une goutte d'eau sur une cuve à

Plus en détail

Module d Optique. 3 ème partie : Optique ondulatoire. Fabrice Sincère (version 2.0)

Module d Optique. 3 ème partie : Optique ondulatoire. Fabrice Sincère (version 2.0) Module d Optique 3 ème partie : Optique ondulatoire Fabrice Sincère (version 2.0) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere 1 Chapitre 2 Diffraction 2-1- Introduction Le phénomène de diffraction est commun

Plus en détail

TS1 TS2 Devoir surveillé N 1 Mardi 30/09/2014

TS1 TS2 Devoir surveillé N 1 Mardi 30/09/2014 TS TS2 Devoir surveillé N Mardi 30/09/204 Nom et Prénom :.. Exercice : Quelques expériences sonores (7 points) On dispose du montage expérimental suivant : une source sonore est placée à proximité de deux

Plus en détail

Partie 1 Observer _ indb 7 15/01/ :20:15

Partie 1 Observer _ indb 7 15/01/ :20:15 Partie 1 Observer Chapitre 1 Niveau basique 1 Qu est-ce qu une onde électromagnétique? Aide : Le visible ou les rayons X en sont des exemples 2 Comment reconnaît-on un signal périodique? Aide : Un journal

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N 11 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice N EST PAS autorisé

DEVOIR SURVEILLE N 11 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice N EST PAS autorisé DEVOIR SURVEILLE N 11 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h L usage d'une calculatrice N EST PAS autorisé Exercice 1 Données : vitesse de la lumière dans le vide (ou l'air) c=3,*1 8 m.s -1 constante

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

TS Devoir surveillé N 1 Mardi 1/10/2013

TS Devoir surveillé N 1 Mardi 1/10/2013 TS Devoir surveillé N Mardi /0/0 Nom et Prénom :.. La présence systématique des unités ainsi que le respect du nombre de chiffres significatifs sera valorisé de point. 0,5 0,5 Exercice : A propos du bruit

Plus en détail

Spectroscopie et sources lumineuses

Spectroscopie et sources lumineuses Chapitre 3 Spectroscopie et sources lumineuses 3.1 Spectre de différentes sources de lumière 3.1.1 Domaine spectral proche du visible La lumière est une onde électromagnétique, c est à dire une perturbation

Plus en détail

EXAMEN 2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 15% de la note finale

EXAMEN 2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 15% de la note finale EXAMEN 2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 15% de la note finale Automne 2017 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Loryann regarde le coucher du Soleil qui est directement vers l ouest. Elle

Plus en détail

Chapitre 1 Fibre optique

Chapitre 1 Fibre optique Chapitre 1 Fibre optique La fibre optique est une ligne de sion qui permet de transporter l information d un point à un autre. Nous en faisons tous l expérience, peut-être sans le savoir, lorsque nous

Plus en détail

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M.

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. Exobiologie Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. sebastien.rodriguez@cea.fr Plan 1. Introduction générale : repères historiques et «philosophiques» 2. La formation de l Univers : la première

Plus en détail

Chapitre 1 Caractéristiques des ondes

Chapitre 1 Caractéristiques des ondes Chapitre 1 Caractéristiques des ondes 11 I. Les ondes dans la matière 1. Le photon, particule élémentaire de la lumière Une onde lumineuse correspond à la variation de proche en proche du champ électrique

Plus en détail

I) Adébaran, une étoile dans le ciel. (/21,5)

I) Adébaran, une étoile dans le ciel. (/21,5) Nom : Prénom : Classe : 1 ère S (/56) I) Adébaran, une étoile dans le ciel. (/21,5) On donne le profil spectral de l étoile Aldébaran obtenu après calibration au niveau des longueurs d onde : Voir Feuille

Plus en détail

COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13)

COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13) COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13) 1 COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13) SDM VOLUME HORAIRE : 24 heures Séances Cours : 12 heures 6 Travaux dirigés : 12 heures 6 Contrôles : 1

Plus en détail

OBJECTIF 1 : Extraire et exploiter des informations sur la nature des ondes et leurs fréquences.

OBJECTIF 1 : Extraire et exploiter des informations sur la nature des ondes et leurs fréquences. OBJECTIF 1 : Extraire et exploiter des informations sur la nature des ondes et leurs fréquences. 1 1. Une onde sonore a besoin d un milieu matériel pour se propager. Or, entre la Terre et la Lune, il y

Plus en détail

ONDES ET IMAGERIE MEDICALE

ONDES ET IMAGERIE MEDICALE Chapitre 2 : ONDES ET IMAGERIE MEDICALE I) LES ONDES SONORES ET LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES 1) Qu est-ce qu une onde? Dans une ola de supporters, on observe une perturbation qui se déplace de proche en

Plus en détail

LES ONDES. E) Peut être de nature électromagnétique.

LES ONDES. E) Peut être de nature électromagnétique. LES ONDES 1. Concernant les ondes sphériques, parmi les propositions suivantes, indiquez celle(s) qui est (sont) exactes? A) Peut être assimilée à une onde plane si l on s intéresse à ses effets à très

Plus en détail

Lumière et télécommunications

Lumière et télécommunications 1 Lumière et télécommunications Monique Thual 1, 2, Professeur Université de Rennes 1 (1) IUT de Lannion département R&T (2) Laboratoire CNRS Foton lumineizh 12 mars 2015 Lorient Année internationale de

Plus en détail

LES LIDAR «LIGHT DETECTION AND RANGING» Les parties 1, 2 et 3 sont indépendantes.

LES LIDAR «LIGHT DETECTION AND RANGING» Les parties 1, 2 et 3 sont indépendantes. LES LIDAR «LIGHT DETECTION AND RANGING» Les parties 1, 2 et 3 sont indépendantes. Les LiDAR, acronyme de «Light Detection And Ranging» sont des systèmes de mesure à distance utilisant généralement les

Plus en détail

Document 2. Document 3. Le codage de l information est réalisé par les transitions creux-plat ou plat-creux, ou l absence de transition.

Document 2. Document 3. Le codage de l information est réalisé par les transitions creux-plat ou plat-creux, ou l absence de transition. Exercice 1 : Le CD est en polycarbonate (matière plastique transparente) recouvert d une couche métallique réfléchissante (aluminium en général) elle-même protégée par un vernis. La face supérieure peut

Plus en détail

Introduction à l interaction lumière-matière

Introduction à l interaction lumière-matière 1 Introduction Introduction à l interaction lumière-matière Tous les corps ne se comportent pas de la même manière vis à vis de la lumière. En effet, certains sont transparents tandis que d autres sont

Plus en détail

C4 Radiométrie et photométrie

C4 Radiométrie et photométrie C4 Radiométrie et photométrie Pré-DS4 Solutions à ne consulter qu après avoir cherché. DS4.1- Atténuation d un faisceau de lumière par de la fumée (d après DS2016) Une lanterne de TP est constituée d un

Plus en détail

Spectre atomique. Gaz à faible pression

Spectre atomique. Gaz à faible pression I- La quantification de l énergie 1/ Expérience de Franck et Hertz Spectre atomique a- Schéma simplifié du dispositif expérimental Cette expérience consiste à bombarder de la vapeur de mercure sous faible

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

Chapitre 3.1b La nature ondulatoire de la lumière : preuve théorique

Chapitre 3.1b La nature ondulatoire de la lumière : preuve théorique Chapitre 3.b La nature ondulatoire de la lumière : preuve théorique La loi de la réfraction par le principe d Huygens En considérant qu une source de lumière ponctuelle émet des fronts d onde sphérique

Plus en détail

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE Thème : Couleur Chap 1 : LA LUMIERE 1) Introduction : - Exemples de sources naturelles de lumière : soleil (les étoiles), ver luisant, certains champignons et poissons, flamme d un corps en combustion

Plus en détail

Dispersion et diffraction d une onde mécanique

Dispersion et diffraction d une onde mécanique Dispersion et diffraction d une onde mécanique Nom : Prénom : TP Physique TS n 2 Classe : Objectifs : Mesurer la longueur d onde λ d une onde mécanique progressive périodique à partir d une séquence vidéo

Plus en détail

Le phénomène de diffraction Qu est-ce qu une onde et qu est-ce que la diffraction?

Le phénomène de diffraction Qu est-ce qu une onde et qu est-ce que la diffraction? Le phénomène de diffraction Qu est-ce qu une onde et qu est-ce que la diffraction? Groupement pour l Initiative et la Culture Scientifiques 25 mars 2014 1 Qu est-ce qu une onde? Les ondes mécaniques Les

Plus en détail

lame vibrante piston fines tranche d air

lame vibrante piston fines tranche d air 3 Ondes et signaux 3.1 Ondes mécaniques 3.1.1 Onde mécanique progressive On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu matériel. Exemples lame vibrante piston

Plus en détail

La diffraction. 3/ Conclusion :...

La diffraction. 3/ Conclusion :... La diffraction I/ La diffraction d une onde mécanique : Réaliser l expérience on modifiant à chaque fois la largeur de la fente a. Représenter les lignes d ondes au delà de l obstacle pour les deux cas

Plus en détail

L usage de la calculatrice est autorisé.

L usage de la calculatrice est autorisé. Samedi 30 Novembre 2013 TS1 et TS2 Devoir de Sciences Physiques n 3 durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé. Exercice 1 : Effet doppler et applications Document.1 L effet Doppler se manifeste

Plus en détail

EXAMEN 18 décembre 2007

EXAMEN 18 décembre 2007 Université Pierre et Marie Curie LP 106 Ondes : Son et Lumière EXAMEN 18 décembre 2007 Durée : 2 heures Calculatrices, téléphones portables, et tout autre appareil électronique sont interdits. On donnera

Plus en détail

Exercice I : Satellites de télédétection passive (10 points)

Exercice I : Satellites de télédétection passive (10 points) Bac S 2014 Pondichéry Exercice I : Satellites de télédétection passive (10 points) http://labolycee.org La télédétection par satellite est l ensemble des techniques qui permettent d obtenir de l information

Plus en détail

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev)

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev) I- la quantification du transfert d énergie entre un atome et le milieu extérieur. 1 / Expérience de Frank et Hertz : a- Dispositif expérimental Canon à électrons : Permettant d'obtenir des électrons de

Plus en détail

EPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 1 heure

EPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 1 heure EPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 1 heure Questions obligatoires Exercice n 1: Pendule simple Un solide assimilé à un point matériel M de masse m = 50 g est relié à un fil inextensible de longueur l. Il est

Plus en détail

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE EXERCICE 1 Les parties I et II sont indépendantes Partie I Dans une cuve à fond horizontal, on a placé une lame de verre MNCD de 2mm d épaisseur.on rempli la cuve d eau

Plus en détail

PROGRESSION T S PARTIE PHYSIQUE

PROGRESSION T S PARTIE PHYSIQUE PROGRESSION T S PARTIE PHYSIQUE PREMIERE PARTIE : «ONDES ET PARTICULES : DES SUPPORTS D INFORMATIONS TRES VARIES» CHAPITRE N 1 : «ONDES ET PARTICULES» Rayonnements dans l Univers Extraire et exploiter

Plus en détail

Ds n 3 TS 15/10/2018. EXERCICE I LA SOIE D ARAIGNÉE (7,5 pts)

Ds n 3 TS 15/10/2018. EXERCICE I LA SOIE D ARAIGNÉE   (7,5 pts) Ds n 3 TS 15/10/2018 EXERCICE I LA SOIE D ARAIGNÉE http://labolycee.org (7,5 pts) La soie que produisent Ies araignées pour tisser leurs toiles ou envelopper leurs proies possèdent des propriétés physico-chimiques

Plus en détail

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE Chapitre 3 SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE A. Le programme Notions et contenus Domaines des ondes électromagnétiques. Couleur des corps chauffés. Loi de Wien. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

Plus en détail

Physique Ondes mécaniques progressives et étude de sons CH02 03

Physique Ondes mécaniques progressives et étude de sons CH02 03 TS Thème : Observer TP Physique Ondes mécaniques progressives et étude de sons CH02 03 But du TP : Etudier le phénomène de propagation d une onde. Déterminer la période, la fréquence, la longueur d onde

Plus en détail

6,0 10 0, Activité documentaire 2 : La dualité onde-particule. 1. Analyser les documents a. La source émet les photons un par un.

6,0 10 0, Activité documentaire 2 : La dualité onde-particule. 1. Analyser les documents a. La source émet les photons un par un. ctivité documentaire 1 : Le laser, outil d investigation 1. nalyser les documents a. Les deux caractéristiques du faisceau lumineux émis par le laser sont sa grande directivité (surface de 0,5 mm à 7 m

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2 Autour du platine Partie physique (12 points) La production de certains catalyseurs nécessite de déposer un métal noble comme le platine sur un

Plus en détail

1.2 Solutions. (Atkins Ch. 11.6a+b)

1.2 Solutions. (Atkins Ch. 11.6a+b) 1 Problème 1 (Atkins Ch. 11.6a+b) 1.1 Énoncé Calculer la quantité de mouvement des photons de longueur d onde de 750 nm et de 350 nm. À quelle vitesse a) un électron et b) une molécule de dihydrogène doivent-ils

Plus en détail